Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 63

Discussion: [Bâtiment] Le Hard-Rock & Champ' Café

  1. #1
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    - Ecoutez c’est pénible !
    - Marrouuuuuuuuuuuuuu
    - Si je l’attrape ce satané bétin…
    - Euuuuuuuuuuuh …
    - Vous là ! C’est à vous ce truc ? :angry:
    - C’est un chat mada…
    - Hé ! arrête ton char hein !
    - Mais …
    - Pas de mais qui tienne ! Ca fait déjà trois fois que ton bestiau vient rôder dans ma cuisine, t’as intérêt à veiller à ce que ça ne se reproduise pas sinon je veillerai personellement à ce qu’il y finisse ses jours c’est compris ?
    - Euh …oui…bien
    - Non mais … venir jusqu’ici pour se faire piquer ses réserves ! C’est quand même dingue…un chat …ICI ! Après le garou de l’autre dingue, un chat ! On aura tou vu …Qu’est-ce je fous là moi ?

    Et c'est sur ce soupir que Madame Huds reparti à ses fourneaux, hochant la tête. Et si la présence d’un chat dans cet établissement surprenait la vieille cuisinière, c’est que ici, nous ne sommes pas n’importe où … Nonon … Ami voyageur qui venez de pousser la lourde porte en contreplaqué de la taverne, vous n’assistez pas là à une scène ordinaire… Et d’abord vous venez d’entrer dans une taverne qui n’est pas ordinaire ! Ici c’est le Hard-rock & Champ’ Café !
    Une assez grosse batisse en bois perdue au milieu d’un plateau située dans les hauts sommets de l’est. Inutile de vous préciser que rare sont les voyageurs qui s’aventurent ici pour le tourisme…même si cette taverne à elle seule jusitifierai le voyage de beaucoup, au départ le HRC est une auberge étape … Certes la chaude ambiance qui y règne –chose étonnante pour une auberge aussi paumée- a vite contribué à en faire une taverne de haute renommée pour les aventuriers qui aiment voyager mais il n’en demeure pas moins que l’extérieur est assez froid pour ne pas se trouver sur la route de tout le monde.
    Histoire de faire les présentations, vous venez de faire la connaissance de Madame Huds, la vieille cuisinière (irrascible et rarement à jeun ) et de Merzy, un piètre barde qui vient souvent ici se détendre, dont la dernière idée fut d’adopter un chaton assez turbulent pour faire tourner en bourrique Madame Huds.

    Mais bon … Fi de ces deux étranges personnages, figures du HRC, dirigeons-nous vers le bar qui se trouve au fond de la salle, en face de la porte que vous venez de franchir. Un long comptoir en bois derrière lequel se trouve un de ces choix d’alcools et boissons de toute sortes des plus alléchant et qui vous amène à vous poser la question de savoir comment un trou aussi paumé peut se trouver aussi bien approvisionné ?

    Sur la gauche, vous pouvez observer un petit couloir assez sombre. Hé non vous ne rêvez pas…Dehors il fait peut-être –25° mais de la fumée s’échappe de l’une des portes !


    - Ha je vois que vous avez déjà repéré le jacuzzi, voyageur ! sourrit le barde
    - Un jacuzzi ??? :8: :heu:
    - Oui oui ..une merveille de technologie ..Et un sacré coup de cul d’avoir construit ce bâtiment au dessus d’une source d’aussi bonne qualité !

    Enfoncez vous dans le couloir et constatez par vous même …ici le couloir est dallé de pierres sur lesquelles il fait bon poser ses pieds gelés. Cela étant il vous est déconseillé d’ouvrir la porte pour aller voir… c’est Banshee qui occupe la place. En face du jacuzzi se trouve un mur. En le longeant vous retombez sur le comptoir en forme de L . Sur la branche de gauche se trouve l’entrée de la cuisine (la salle cachée derrière le mur en face du sona donc) et sur la branche en face de vous vous retombez sur cette alléchante étagère où sont exposées les boissons proposées ! Salivant devant toutes ces bouteilles, votre bouche laisse échapper un tonitruant et joyeux :

    - Barman ! Un bière naine ! et que ça saute !
    - QUOI ??? :angry:

    Le barde placé à côté de vous vous dévisage l’air inquiet. La voix que vous venez d’entendre est celle de madame Huds. Et vous comprenez rapidement que votre requête n’avait visiblement pas les formes requises pour être accordée. Vous voyez alors la vieille femme sortir de sa cuisine d’un pas décidé. Ses sourcils froncés et son double menton remonté vous font craindre la vue du rouleau à patisserie placé dans sa main gauche.

    - C’est à moi qu’tu parles ptit gars ?
    - Euh… vous ..euh c’est que…
    - La serveuse est partie se baigner. Vous attendrez ! Ca vous apprendra jeune freluquet ! Et repartant dans sa cuisine : Non mais ! me demander ça à moi …une teille tâche pour une jeune fille délicate comme moi ! Il manque plus que ça

    Comprenant que vous l’avez échappé-belle, vous vous dirigez vers la cheminée centrale qui occupe le milieu de la pièce sans trop insister. Et là encore votre regard prend un air des plus intrigué. Deux barbares attablés à la cheminée font cuire des morceaux de viandes sur des plaques de métal posées sur le bord de la cheminée. Voilà un bien étrange dispositif vous dites-vous mais des plus sympathiques. Regardant de plus près la viande, vous constatez qu’elle ne ressemble en rien à un steak tartare ou toute autre viande que vous connaissez. Hé oui l’ami ! il va falloir s’y faire. Si on veut l’approvisionner notre bon vieux HRC, il faut faire avec ce qu’on trouve. Et par conséquent il ne faut pas avoir peur de manger de la salamandre des glaces ou toute autre bête, ours et j’en passe que l’on peut trouver. Mais bon faites confiance à Egrevyn et madame Huds, ils sauront vous faire apprécier toute viande qui soit !

    - Cette fois-ci j’me l’fais !

    En tournant votre regard, vous apercevez de nouveau la vieille cuisinière sortir, le rouleau à patisserie tournoyant au dessus de sa tête, comme une furie de sa cuisine. Devant elle un petit chaton brun tout effrayé saute dans les bras du barde qui reçoit illico un lancer de rouleau des plus admirables en pleine face. A peine à terre, le pauvre Merzy tenta de sauver sa peau et celle de son chat en fuyant ventre à terre vers la sortie sous les volées de fourchettes et autres plats balancés par la vieille dame ; quand soudain la porte s’ouvrit de nouveau …Et là encore en plein dans la face du malheureux… Egrevyn Berrak, le conseiller manostien venait d’entrer. Le demi-elfe aimait aussi venir ici pour s’adonner à son hobbie préféré : Boire ! …. Euh non …pardon ..c’est pas ça que je voulais dire…je parlais en fait (bien entendu ) de la cuisine ! A peine entré, le conseiller dût esquiver un lancer de fourchettes destiné à l’homme qu’il venait d’assomer involontairement.

    - hé bé je vois qu’il s’en passe des choses ici !
    - Oui, on peut même plus profiter du jacuzzi tranquilement !

    Banshee, serveuse occasionelle et ravitailleuse officielle du HRC venait de sortir du Jacuzzi, attirée par les cris de la vieille cuisinière. Vous dévisageant rapidement, elle se dirige dans la cuisine évaluer l’étendue des dégâts.
    Saluant les nouveaux venus, un autre homme qui venait de descendre les escaliers vous interpelle. Vous désirez une chambre l’ami ? Levant votre regard pour l’apercevoir, vous le baissez immédiatement pour identifier la boule de poils noirs qui se trouve à vos pieds à vous renifler.


    - AH NON HEIN ! Quand le chat se tire c’est l’garou qui revient ! se plaignit alors la vieille

    Le patron du HRC, c’est lui : Folken. Chef des armées de son état, mais aussi barman à ses heures quand ça lui dit. Amateur de tartiflettes et de bonnes boissons, « le patron » du HRC est aussi le maître (enfin …façon de parler…il fait ce qu’il peut disons) du Garou.

    Car oui l’ami, outre sa cheminée spéciale, son bar alléchant, ses figures sympathiques, sa scène placée sur le côté destinée à accueillir tous les bons musiciens qui se respectent, le HRC est aussi équipé de confortables chambres à l’étage. Un bon lit douillet, un bonne armoire, pas mal de coussins et tout le confort qu’il est possible de trouver si loin de toute civilisation.

    Sachez également que votre cheval aussi pourra trouver le confort qu’il souhaite après avoir été traîner ses sabots gelés sur cette terre non moins gelée et supporter la surcharge pondérale métallique et froide de votre équipement ainsi que vos jurons de mécontentement que le froid a extirpé de vos tripes poussées à bout par ce voyage éreintant…. Enfin bref..vous y êtes, détendez-vous, asseyez-vous, on va venir vous porter à boire et une chambre douillette vous attend…Bienvenue au HRC l’ami !
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  2. #2
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    [Les évènements décrits ci dessous sont postérieurs à ceux du grand ralliement]

    Le Hard Rock & Champ' Café vivait des heures paisibles. Le barde Merzy apprenait à son chaton quelques tours de passe-passe assis à une table près de la cheminée, pendant que deux barbares dévoraient la succulente cuisine de madame Huds et que quelques rares autres clients devisaient autour d'un hydromel. Seuls les grognements de la vieille cuisinière venaient de temps à autres perturber le léger brouhaha de fond qui règnait dans la salle.

    Folken avait quitté Manost pour quelques jours, ayant décidé de se mettre au vert (ou en l'occurence au blanc) quelques jours pour se reposer. Le conseiller helmite était assis au bar et faisait le service pendant que son garou tentait vainement quelques incursions dans les cuisines de madame Huds. Bref une paisibilité apparente régnait jusqu'à ce qu'entre un homme au visage en sang, soutenant un camarade évanoui par le bras. L'homme, un rodeur à en juger par son apparence, poussa violement la lourde porte de la taverne avant de tomber à genoux et de s'évanouir sous les regards surpris de l'assistance. Ne cherchant pas plus à comprendre, le demi-elfe se précipita sur eux criant :


    - Qu'on les monte dans une chambre à l'étage !

    Demandant également à la serveuse de préparer de quoi leur porter les premiers soins, il fut surpris de se trouver moins de 3 minutes plus tard seconder par la fameuse madame Huds.

    - Il nous faudrait un prêtre pour les soigner soupira Folken

    - Peuh, un prêtre... ici ? alors qu'il me faudrait pas plus d'une lune pour remettre tout ça sur pied.

    La vieille cuisinière ne portait pas les prêtres dans son coeur, de n'importe quel divinité qu'ils se réclament d'ailleurs, et elle n'hésitait pas à le faire sentir. De plus dans son passé, elle avait acquis de solides compétences en matière de soins (à vrai dire elle avait appris à se dépatouiller avec peu....comme en témoigne parfois sa cuisine :eye: ). Le demi-elfe jugea donc sa présence dans la chambre peu utile et descendit faire le tour des parages avec quelques hommes pour s'assurer qu'il n'y avait rien d'anormal. Revenu bredouille il interrogea la serveuse sur l'évolution de l'état de santé des 2 hommes.

    - Le premier va déjà mieux, il a repris ses esprits... un cocktail de madame Huds l'a bien aidé :notme2: ... malheureusement pour le 2è, il n'y a plus rien à faire, ses blessures étaient trop profondes... L'engin qui lui a fait ça doit être un véritable monstre, il lui a carément déchiqueté le torse...il avait peu de chances de s'en tirer...même avec un prêtre.

    - Et l'autre ? interrogea Folken

    - Comme je te le disais, il a retrouvé ses esprits ...enfin façon de parler... j'ai tout de même des doutes, il parle de yétis et part dans de drôles de délires.

    - Des Yétis ? Ce serait la cause de ce massacre ?

    - Oui apparement il menait un convoi de pierre précieuses depuis Virziw en direction d'Aghoralis. Et ils ont été attaqué par 2 créatures enragées selon ses dires...

    Cette nouvelle laissa le demi-elfe perplexe. Avec le blizzard qui se préparait, il savait qu'il n'aurait que peu de chances de trouver des traces dans la neige le lendemain. N'ayant jamais entendu parler auparavant de yétis dans la région il se demandait également pourquoi de telles bêtes se seraient attaquées à un convoi de pierres. L'homme s'étant de nouveau endormi après, Folken décida de préparer une expédition pour le lendemain destinée à retrouver des traces du convoi.
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  3. #3
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    Le lendemain le demi-elfe, son garou, les deux barbares et un rôdeur qui se trouvait dans la taverne la veille au soir s'équipèrent pour partir explorer les alentours. S'équipant de son katanan, son arbalète et son armure, le conseiller manostien allait ouvrir la porte, précédant le reste du groupe quand une voix s'éleva du fond de la cuisine :

    - Halte-là garnements !

    Ce que virent les 4 hommes en se retournant, même en rève (ou en cauchemar.... tout dépend du point de vue :eye: ) nul ne l'aurait imaginé ! Madame Huds ! Debout ! Et parfaitement sobre ! ET PIS ENCORE !!! Equipée comme une aventurière... avec une étoile du matin dans la main. Le temps de réaliser ce qu'il se passait et madame Huds approchait :

    - On espérait partir sans moi ?

    -Euh ....Madame Huds vous ne devriez pas....vous n'êtes plus du premier âge et...

    - QUOI ???

    -Et qu'est-ce qu'on va bouffer à midi nous si vous venez avec nous ? demanda un des barbares

    Question qui pour toute réponse trouva un revers du rouleau à patisserie qui fit vasciller le gaillard.

    - D'autres réclamations ?

    Personne n'ayant le cran de trouver à redire sur la condition physique de la vieille cuisinière, c'est finalement cette dernière qui ouvrit la marche.
    Et ainsi la troupe passa la matinée à la recherche de restes de convois avec pour seul indice les indications assez peu précises du survivant encore en convalescence laissé aux bons soins de la jeune Irvide, la servante. Et après plusieurs heures de marches sans même avoir croisé un salamandre, les 5 aventuriers, alertés par le garou, finirent par retrouver la cariole du convoi quasi en ruine, la toile complètement déchirée. La cargaison visiblement éparpillée un peu partout. Les pierres précieuses qui constituaient le plus important de cette cargaison furent retrouvées, et les conclusions qui suivirent n'aidèrent pas Folken à comprendre la raison de cette attaque.


    - Je ne saisi pas. Le convoi transportait des pierres, à moins qu'on les ait dressé à voler des pierres, et encore, je vois mal qui pourrait être assez tordu pour établir ce genre de plan, ils n'avaient aucune raison d'attaquer ce convoi. Il ne transportait aucune nourriture.

    - C'était peut-être par simple envie de tuer, pour protéger leur territoire, raisonna le rôdeur

    - Oui c'est fort possible..Et puis, pour des yétis, j'imagine que ces 2 bonhommes auraient un fort bon festin. D'ailleurs à ce sujet faudrait ptêt aller les traquer et les mettre à notre menu à nous ! Parceque de une ils vont faire fuir la clientèle, de deux ils vont faire fuir la bouffe....d'ailleurs y a qu'à voir...Se promener par là sans croiser le moindre salamandre c'est suspect, et de trois, ça me permettrait d'essayer de nouvelles recettes

    Devant un commentaire argumenté comme celui-ci, et face à une expression aussi ...euh ... décidée va-t-on dire d'une madame Huds arme au poing, personne ne trouva le courage de décevoir la vieille dame :notme2:
    Et après avoir donc retrouver le convoi détruit, la troupe partit en quête de traces de yétis, comptant plus sur le flair du garou tout à sa joie de gambader dans la neige, que sur celui du rodeur qui semblait avoir perdu des couleurs quand il entendit les paroles de la vieille cuisinière du HRC (sans doute pas assez habitué à sa cuisine, son idée de recette avait-elle provoquer une remontée de tartines de graisse de mouflon).
    Après une nouvelle heure de marche bredouille, l'un des barbares qui se plaignait d'avoir faim, reçut un lancer de rouleau à patisserie (arme secondaire de madame Huds) en pleine tête. Outre ce petit incident notoire, la marche se déroula sans encombres. La troupe arriva finalement dans une zone très rocheuse, qui avait été moins exposée au blizzard de la nuit passée, ce qui permit au rôdeur de déceler quelques traces suspectes que suivirent immédiatement les compagnons, armes à la main pour ne pas se laisser surprendre.


    - Grrrrrrrrrrr snif...snif...arf arf...

    - Ho stop ! Y a mon garou qu'a repéré quelque chose !

    - Groooooooor (bruit n'émanant pas du garou mais d'un yéti )

    - Baston !

    A peine la bête débusquée, madame Huds entreprit un formidable lancer de rouleau à patisserie qui, à la surprise générale mit le yéti à terre -très momentanément cependant-. La charge était donc lancée, stopé dans sa course, le yéti qui se relevait fut immédiatement frappé par une flèche et un carreau. Suite à quoi les deux barbares chargèrent, la hache en avant, pour le renverser à nouveau. Tout semblait bien se passer jusqu'à ce que la situation se gâte avec l'arrivée d'un second yéti qui arrivé par derrière envoya le rôdeur valser contre une roche d'un coup de patte puissant. Madame Huds, nullement impressionée se saisit de son morgenstern et chargea le monstre, qui fut frappé par un carreau d'arbalète à son tour, au moment où il s'apprêtait à parer le coup de la cuisinière. Celle-ci manquant tout de même d'exercice et quelque peu essouflée d'avoir courru, laissa tomber son étoile du matin ...sur le pied du malheureux yéti qui de douleur déracina un arbre qu'il envoya sur le rodeur qui venait tout juste de se relever et qui eut peine à esquiver le lancer. Le combat se poursuivit, pendant que madame Huds reprenait des forces à coups de liqueur drow, le garou chargeait devant Folken qui avait sortit son katana. Parvenant à éviter un coup de griffes, le demi-elfe ne parvint pas à esquiver un nouveau revers de pattes de son adveraire qui l'envoya valser ...sur le rodeur qui revenait.

    De leur côté, les deux barbares, parvenaient à prentdre le dessus grace aux blessures infligées par les trois projectiles au début du combat au premier yéti. Le monstre, affolé finit par prendre la fuite, poursuivit par les deux barbares.

    Le second yéti quant à lui s'énervait après un garou qui lui administrait morsures sur morsures, tout en esquivant tous les coups de griffes de la bête (la grosse). Moment choisi par la vieille madame Hudson pour reprendre le combat...Après 3 verres de liqueur, les esprits ça s'échauffe vite... la cuisinière ramassa de nouveau son rouleau pour le lancer sur son ennemi.... mais frappa de plein fouet le rodeur décidément malchanceux que Folken venait d'aider à se relever.


    - Fichtre ! Petit chenapant ! Veux-tu bien me rendre mon rouleau oui ?

    Le demi-elfe voyant son partenaire à terre, son autre partenaire hors de combat (trop affectée par la perte de son rouleau à patisserie) et les deux barbares hors de son champ de vision, décida tout de même d'aller porter assistance à son garou. Reprenant son katana, il chargea de nouveau le monstre énervé comme un pile électrique par le garou. Exécutant un joli saut il parvint à hauteur de la tête du monstre mais vit son coup paré la cuirasse de poil épaisse du bras de celui-ci.

    - On est pas sorti de l'auberge ....Ou plutôt on n'est pas prêt d'y rentrer !

    Un long combat commença alors. Sans madame Huds ni le rodeur, le conseiller manostien fut toutefois rejoint par les 2 barbares qui avaient fini par achever le premier yéti. A trois (quatre avec garou) le combat s'annonçait mieux. Le demi-elfe dégaina à nouveau son arbalète pour tirer sur le yéti qui anticipa le coup et l'évita, mais en déséquilibre, il fut mis à terre par les deux barbares qui en profitèrent pour le charger. A peine à terre, le garou le choppa violemnent à la gorge et fit couler son sang alors que les deux barbares abatirent chacuns leur hache sur le corps du monstre. De douleur celui-ci envoya valser ses trois adversaires d'un seul goup de patte, et se jetta sur Folken qui, sans se défier envoya son katana s'enfiler dans la gorge du monstre qui s'écroula immédiatement.

    Les deux monstres vaincus, il fallut ranimer le pauvre rodeur, porter Madame Huds, plus très en état de marcher :notme2: , et transporter les deux carcasses jusqu'au HRC... autrement dit, le voyage retour fut aussi épique que le combat lui-même . Et désormais, dans la limite des stocks disponibles, et en exclu au HRC, madame Huds vous proposera au menu : Jambon de yéti à la sauce hydromel. :eye:
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  4. #4
    Avatar de Thot
    Thot est déconnecté Vieux sage sur le retour
    Date d'inscription
    March 2003
    Localisation
    Cathay
    Messages
    1 089
    Voilà bien longtemps que nul n'avait remis les pieds au HR&C.
    Pourtant, en cette glaciale journée de printemps, alors que la fonte des glaces n'avait pas encore commencée, et que les montagnes alentour brillaient de mille feux sous les reflets du soleil levant, une étrange créature s'approchait de ce triste vestige, monument oublié, siège de tant d'orgies.

    Un observateur peu attentif aurait pu croire que l'être recouvert de glace qui se frayait difficilement un chemin dans la neige n'était qu'un des nombreux avatars de ces créatures des neiges qu'on nomme yéti. Certes, il était plus chenu, et une de ses pattes semblait légèrement dissymétrique. Mais les grognements qu'il émettait ne laissaient aucun doute sur sa nature animale.

    Pourtant, en s'approchant, on aurait pu remarquer que cet étrange personnage avait figure humaine, malgré une barbe florissante qui dissimulait une grande partie de son visage. Il s'appuyait sur un bâton d'un bois fort étrange, inconnu de nos contrées. Sans doute un souvenir d'un de ses nombreux voyages à travers les plans. Ses yeux semblaient contenir la sagesse des ans, agrémentée, il faut l'avouer, d'un soupçon de lubricité. Quiconque eut été assez audacieux pour se rapprocher encore aurait compris que les étranges sons émis par le vieillard n'étaient qu'une incessante litanie d'injures, qui visaient aussi bien le propriétaire du lieu ("Mais quelle idée de mettre son bar à cette altitude !"), le comité de défense de l'environnement des Montagnes du Jahlin ("Pourquoi ces sinistres individus s'opposent-ils tant au réchauffement global du coin ?") et certains marchands d'Outre-Plan ("Pourquoi ai-je fait confiance à Planteur JMTLG pour l'achat d'une baguette de téléportation ?"), sans oublier la neige, le froid et Tymora pour faire bonne mesure.

    Malgré ses plaintes et grognements, le vieillard continuait son chemin, et le but de son périple était désormais en vue. Une bicoque à l'aspect sinistre, semblant abandonnée depuis des années. Le temps avait fait son oeuvre, et une ouverture béante se dessinait dans le toit. N'écoutant que son courage (ainsi que son besoin de se réchauffer, est-il nécessaire de le préciser), le vieillard se lança dans la lourde tâche de déblayer la neige autour de la porte pour pouvoir entrer.

    Nombre de souvenirs lui revenaient à l'esprit. D'innombrables beuveries, les trous percés dans le jacuzzi pour espionner les demoiselles prenant leurs bains, les éternelles chasses au garou, au lution ou au hamster... quelques larmes vite essuyées coulèrent le long des joues couvertes de rides du vieux sage. Allons, rien ne sert de regretter le passé. Une fois sa tâche accomplie, il ouvrit la porte et entra dans le bar.

    Le premier commentaire qui lui vint à l'esprit pouvait trouver écho dans celui d'une elfe célèbre ("Je n'sais pas ce qu'on va y trouver mais ça schlingue.") Une atroce odeur de renfermé empuantissait la pièce. Les toiles d'araignées avaient littéralement colonisé les murs. Les cendres glacés de la cheminées étaient recouvertes d'un mince manteau de poussière. Tables et tabourets tombaient en miette lorsqu'on posait le doigt dessus. Un bien triste tableau en vérité.

    La cuisine était elle aussi dans un piteux état. Deux créatures momifiées se dressaient là (quoique dresser fut un terme peu approprié pour ce qui avait sans doute été un chat). "Voici donc celle qui me remplaça", se dit Thot. "On la réanimera si Folken en a envie". Le vieillard ne put s'empêcher d'attraper ce qui avait été un chat et de donner quelques coups de canne dedans. "C'est mal de frapper les animaux qui ne peuvent pas se défendre. Mais c'est tellement bon ".

    Thot posa son manteau sur l'une des paternes encore en état et contempla le désastre sous ses yeux. "Maintenant, il va falloir retaper tout ça."
    Traducteur, Administrateur et Moddeur retraité
    Rôliste et Maître de Jeu au chômage
    Voyageur au long cours

  5. #5
    Avatar de Thot
    Thot est déconnecté Vieux sage sur le retour
    Date d'inscription
    March 2003
    Localisation
    Cathay
    Messages
    1 089
    Remettre en état le Hard Rock & Champ... Voilà une tâche qui s'annonçait titanesque. Mais rien n'était trop beau pour ce qui fut jadis l'un des haut-lieux de la culture couronnienne.
    La première tâche était, évidemment, de réparer ce vilain trou dans le toit, qui portait un coup sévère à l'isolation thermique de l'ensemble. Notre vieillard, quelque peu arthritique, se mit en tête de rechercher dans son havresac un objet à même de l'aider dans cette tâche difficile.

    Diablotin enregistreur ? Non, pas pour l'instant. Anneau d'invocation d'élémentaire de feu majeur ? Peut-être pas ce qui convient le mieux. Tongs d'Ao ? Comment est-ce que j'ai pu garder ça avec moi ? Ha, voilà ce que je cherchais...

    Il tenait à la main un objet de forme oblongue, percé de quelques trous. Portant ce curieux fifrelin à la bouche, il en tira quelques notes discordantes. Un nuage de fumée apparut alors dans la pièce. Lorsqu'il se dissipa enfin, une étrange créature se tenait devant lui. De taille modeste, les cheveux blonds, il était vêtu d'une tunique pour le moins exotique, d'un rose dénotant un total manque de goût. Sans doute inconscient de ce qui venait de lui arriver, il poursuivit son activité précédente : chanter.


    Si j'avais un marteau...

    Sans attendre, le vieillard lui attrapa la main, y plaça un marteau, et lui intima fermement l'ordre de se taire et de se mettre au boulot.

    -Mais ! Mais je ne vais pas me salir à réparer votre trou là-haut. Je suis artiste, pas menuisier.
    - Ecoutez mon vieux, vous avez pollué tout l'environnement sonore de mon enfance en réclamant un marteau, maintenant que vous en avez un entre les mains, vous allez me faire le plaisir de vous rendre utile.

    Quelque peu effrayé par la vindicte du sage, le ménestrel se dirigea vers le toit et commença à tenter de rafistoler le trou qui s'y trouvait.

    De son côté, le vieillard poussa un soupir de contentement.


    - Qu'il est bon de savoir que cette flute d'invocation de cloclo aura enfin servi à quelque chose.
    Traducteur, Administrateur et Moddeur retraité
    Rôliste et Maître de Jeu au chômage
    Voyageur au long cours

  6. #6
    Banshee Invités
    Nom de nom de nom... Dans les parages. Ah parlons-en!!! Les parages à environ 20 lieux près oui!!!! Une chance que son hôte ait eut un corps résistant... Elle devait avoir du sang d'elfe des neiges, ce n'était pas possible... Enfin bref.

    L'elfe de lune qui avait été autrefois Banshee Sangdelune avançait avec grâce (ie se gaufrait tout les deux mètres dans la neige) dans la neige haute des montagnes de Jahlin. Après un bref moment de totale désespoir, elle avait reconnu un endroit où elle allait chasser il y avait de cela... Bon, on ne va pas non plus ressasser les vieilles lunes hein!
    Cela lui avait permis de déterminer que le havre de paix qu'elle cherchait devait se trouver quelque part par là (voir figure 1). Elle se mit donc en route emmitouflée dans une cape aux teintes de verts changeants, pas très camouflage dans cet étendu blanche. Mais bon la revenante était suffisamment énervée pour se faire un de ses étranges bestiaux à poils longs qui rôdaient dans la zone avec un seul poignard!

    Elle finit par arriver en vu du HR&C, enfin ce qu'elle espéra être le HR&C. Il n'y avait pas de fumée qui s'échappait des cheminées, aucun garou sortant au triple galop de l'arrière cuisine avec un chapelet de saucisse dans la gueule et Madame Hudds à ses trousses. En fait le bâtiment ressemblait à une ruine... Mais pas si mort que cela. Alors que l'elfe allait se laisser aller au désespoir, elle vit sur le toit défoncé une étrange silhouette rose changeante qui semblait taper en rythme sur la charpente en chantant d'un voix nasillarde... Damned, un bisounours dans ces lieux glacés et oubliés de tous sauf de quelques pochetrons?

    Qu'à cela ne tienne, elle avait faim (la mort ça creuse tout compte fait) et elle se sentait prête à étriper la boule de poils et à faire une bonne flambée pour se remettre de ses émotions. Elle sortit donc sa dague et se faufila le plus discrètement possible dans la neige vers sa proie... Quand elle buta dans quelque chose qui fouillait les décombres d'un coffre.


    Aieuh!!! Encore un!!! Elle se mit en garde avant de reconnaître l'être bourru qui la contemplait avec... Concupiscence!!!

    Thot?!!! Hé ne bavez pas comme ça!!!!

  7. #7
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 118
    Mornagest se plaisait fort bien en ces contrées. Le froid rude était son éternel ami, peut-être d'ailleurs le seul qui eut jamais eu. Il fallait dire que son facies peu amène n'encourageait guère à rester plus de dix minutes auprès du guerrier, sombre et malodorant, à force d'oublier de prendre ses bains annuels.

    Il emplit ses poumons d'air frais et purifiant. Purifiant n'était pas le mot adéquat, en ce moment... Un relent de cuisine frelatée arriva aux papilles nasales de Mornagest, qui réprima un haut-le-coeur humide et gluant...

    D'autres personnes, ici ? Qui se mitonnaient des plats infects ? Des trolls, peut-être ? A la réflexion, l'odeur évoquait plutôt des poils de porcs brûlés...

    Il s'avança en direction de l'origine de l'infâme source de puanteur, quand il aperçut, au loin, le toit d'une grande cabane.

    S'approchant précautionneusement, il vit deux vieilles personnes près du porche, en pleine discussion animée. Sans doute se relataient-elles les maints évènements qui s'étaient déroulés dans leurs passionantes existences d'êtres pensionnés ?

    Mornagest voulut en avoir le coeur net...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  8. #8
    Avatar de Thot
    Thot est déconnecté Vieux sage sur le retour
    Date d'inscription
    March 2003
    Localisation
    Cathay
    Messages
    1 089
    Que faites-vous ici ma jolie ?

    faillit dire le vieillard, avant de se rendre à l'évidence : se jeter ainsi sur une elfe innocente était sans doute le meilleur moyen de passer pour un pervers décati auprès de générations entières qui devaient le tenir pour un vieux sage. Et puis, son couteau avait l'air légèrement trop long et trop effilé à son goût. Qu'à cela ne tienne.

    Excusez-moi mademoiselle, mais il me semble que nous ne nous connaissons pas. Ce que je regrette, néanmoins. Mais une beauté aussi étincelante que la vôtre ne pourrait avoir disparu de mes souvenirs, dussais-je vivre une éternité.

    Thot n'était pas mécontent de sa tirade. Après tout, cette jeune elfe pouvait être attiré par un homme dont la sagesse et l'expérience étaient réputés.

    Vous n'avez toujours pas changé, vieux pervers. C'est moi Banshee. Banshee Sangdelune ? Vous vous rappelez ? A moins que l'alcool et les excès n'aient eu complètement raison de ce qui vous restaient de cervelle.


    Le vieux sage en revenait difficilement. Certes, il avait entendu parler de ces expériences de changement de corps, mais il n'avait jamais eu l'occasion d'en voir les effets. Cependant, l'acidité des propos de la jeune elfe ne laissait aucun doute sur son identité. Et il fallait admettre que ce jeune corps présentait des arguments... intéressants.

    Et bien, chère Banshee, c'est une excellente surprise. J'avais justement besoin de quelqu'un qui ait un peu de temps à consacrer au ravitaillement pour la réouverture prochaine du HR&C. Aux mêmes conditions qu'auparavant, bien entendu...
    Traducteur, Administrateur et Moddeur retraité
    Rôliste et Maître de Jeu au chômage
    Voyageur au long cours

  9. #9
    Banshee Invités
    Bon, un bon point, le vieux pervers l'avait reconnue... Ou alors il serait près à accepter n'importe qu'elle histoire venant d'un corps comme le sien. Une glace ne serait pas de trop...


    Mais c'est quoi ce bazard? Encore une fête trop arrosée ou alors on m'a ressuscitée après 100 ans? Quoiqu'en y pensant, pour quelqu'un qui a 100 ans de plus vous êtes trop bien conservé... Bon en tout cas si je suis logée sur place, tope-là!!!! Et pas de matage à travers le mur du jacuzzi...


    Alors que les deux vieux amis concluaient ce nouveau contrat une odeur des plus... Nauséabondes (un cornet de frites abandonné quelque part?) arriva jusqu'a leurs narines, précédent u horrible personnage haletant. Ni une ni deux, le vieillard et la nouvelle elfe le chopèrent par le col, lui filèrent un seau de mortier et une truelle et le préposèrent aux murs décatis alors qu'ils allaient tenter de remettre de l'ordre dans ce qui restait du café.

  10. #10
    Avatar de Thot
    Thot est déconnecté Vieux sage sur le retour
    Date d'inscription
    March 2003
    Localisation
    Cathay
    Messages
    1 089
    Evidemment, même avec deux aides aussi efficaces que Cloclo et Mornagest, le travail de remise à neuf du HR&C risquait tout de même de se révéler particulièrement long. Et vu l'état global du mobilier, recourir à une aide extérieure pour tout nettoyer ne serait certainement pas de trop.

    Fouillant une nouvelle fois dans son baluchon (qui a dit sac sans fond ?), le vieillard en sorti une conque aux étranges reflets bleutés. Après avoir conseillé à l'elfe de s'écarter si elle tenait à ses vêtements, il souffla dans l'objet, provoquant une mélodie nasillarde.

    Ce ne fut d'abord qu'un souffle, une légère brise. Un courant glacial s'insinuait dans la pièce, puis dans le HR&C tout entier. Puis le vent se fit plus violent, rugissant dans tout l'édifice. Chaque chaise, chaque table, jusqu'à la dernière toile d'araignée, fut entraîné par la terrible bourrasque en-dehors du bar.

    Evidemment, il en fut de même de l'initiateur de ce sortilège, et de l'elfe infortunée qui se trouvait maintenant à côté de lui, à quelques centaines de mètres du HR&C, enfoncé dans la neige.


    Quoi ? C'est propre à l'intérieur maintenant, non ?

    Evidemment, les alentours n'étaient plus aussi immaculés qu'auparavant...
    Traducteur, Administrateur et Moddeur retraité
    Rôliste et Maître de Jeu au chômage
    Voyageur au long cours

  11. #11
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 118
    Outré mais forcé de travailler pour ces deux esclavagistes répugnants, Mornagest n'eut d'autre choix que "d'accepter" la proposition muette de l'elfe folle, alors qu'eux-mêmes allaient sans doute se prélasser mollement dans un vieux fauteil mité en se racontant l'une ou l'autre anecdote salace et ancienne de mille ans...

    Grognant à tout rompre, Mornagest flanquait du mortier en abondance, avant de déposer avec sa délicatesse coutumière les mignonnes briquettes rosâtres, qui eurent à nouveau un effet vomitif sur le malheureux guerrier...

    Le travail n'avançait pas vite. Le manque de motivation notoire dont Mornagest souffrait y était certainement pour quelque chose... Il fallait dire qu'aucune récompense chocolatée n'était en vue, pour redonner un coup de fouet au moral du valeureux nordique.

    Un travail de forçat, et dans les pires conditions ! Heureusement, ces crapules n'avaient pas eu l'outrance de mettre un "bon vieux disque de Tino Rossi" pour mettre définitivement l'ambiance à égalité avec celle régnant dans les cachots mélandiens...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  12. #12
    Banshee Invités
    Allons bon... L'elfe recracha la neige qu'elle venait d'avaler en atterrissant dans une congère et regarda l'étendue des dégâts.

    Belle réussite, en effet... Bon... soupir. En effet au moins c'est propre, mais il va falloir ramer pour revenir au café maintenant...

    L'elfe de lune se remit tant bien que mal sur pied et recommença l'escalade du chemin enneigé menant au bâtiment, le vieillard sur les talons, la suivant de très près...
    Quand ils arrivèrent en vue du HR&C ils purent constater que Cloclo avait achevé de réparer le trou dans le toit et le toit avec, et que l'étranger ronchonnant avait presque achevé la réfection des murs.

    Bon restait le jacuzzi, la cuisine et dégoter le mobilier adéquat. Et puis l'elfe et le vieux sage avait l'impression qu'il manquaient des pièces maîtresses à ce bel édifice des temps passés...

  13. #13
    Avatar de Thot
    Thot est déconnecté Vieux sage sur le retour
    Date d'inscription
    March 2003
    Localisation
    Cathay
    Messages
    1 089
    Il allait maintenant falloir s'ateler (entre autre) à la décoration intérieure... et espérer que le clan nain contacté avant d'entreprendre le périple vers le HR&C envoie bien les engingneurs promis pour retaper le jacuzzi.

    Avant toute chose, une inspection de l'état de la cave s'avérait particulièrement nécessaire. Le résultat en fut désastreux : les dernières soirées avaient dû être particulièrement arrosées, et il ne restait plus l'ombre d'une goutte de liquide dans l'ensemble de la cave... il faudrait encore beaucoup de temps pour que l'établissement puisse de nouveau accueillir des visiteurs...
    Traducteur, Administrateur et Moddeur retraité
    Rôliste et Maître de Jeu au chômage
    Voyageur au long cours

  14. #14
    Banshee Invités
    La situation était critique, catastrophique, cataclysmique!!!! La cave était vide!!!! Des mesures d'urgences s'imposaient. L'elfe de lune remonta en hâte de la cave, chassant les pauvres araignées qui avaient survécues à la bourrasque magique et qui connurent une fin atroce sous les mains vengeresses de Banshee.

    Elle dépassa la cuisine où s'affairait l'étrange pseudo bisounours rosâtre et grimpa à l'étage des chambres. Thot entendit divers bruits allant du juron au bois brisé alors que l'énergique elfe mettait à l'épreuve son corps tout neuf en se frayant un chemin à l'étage. Puis il y eut un pesant silence auquel les 3 hommes prêtèrent ne attention anxieuse. Puis éclata un son étrange sui finit par devenir audible :


    VICTOIRE!!!!!!!!!

    Et l'elfe réapparu en haut des marches couverte de poussière et tenant quelque chose à bout de bras.

    On est saufs!!! Je savais que j'avais laissé des choses dans ma chambre : deux caisses de pinot noir et une caisse de cuvée spéciale de Sakasse. De quoi faire le joint le temps de contacter Manost.

    Et Banshee redescendit les marches avec son butin.


    Pas touche!!! C'est pour les futurs clients!!! Et cette cuisine, elle avance?

  15. #15
    Avatar de Thot
    Thot est déconnecté Vieux sage sur le retour
    Date d'inscription
    March 2003
    Localisation
    Cathay
    Messages
    1 089
    Mais... je n'attends que le ravitaillement pour commencer à la préparer. Et je vous informe que le ragoût de Bisounours rose, même correctement relevé d'orchidées noires de la forêt du Gobelin Puant, reste désespérément fade.

    Sur ce, le vieillard se décida tout de même à se rendre utile, malgré sa fatigue bien excusable au vu des évènements de la journée. Le principal problème résidait dans la totale absence de mobilier, et plus généralement de matériel nécessaire au fonctionnement d'une auberge. Folken pourrait-il en rapporter lors de sa prochaine incursion ?

    Un peu plus loin, dans les montagnes, résonnait un bien curieux chant. Une mélodie sommaire, et des paroles qui semblaient se résumer à une seule syllabes : Or. Les nains arrivaient visiblement...
    Traducteur, Administrateur et Moddeur retraité
    Rôliste et Maître de Jeu au chômage
    Voyageur au long cours

  16. #16
    Banshee Invités
    Le vent apportait un chant familier à l'elfe : or!!! Les nains arrivaient pour le jacuzzi... Il était temps pour elle de filer avant que la baston qui s'en suivrait irrémédiablement ne commence.


    Bon, ben je vais faire les courses!!!! Je ne serais pas longue!!! Elle empoigna sa dague. Elle se sentait de taille à chasser au canif', sans doute un contre coup de sa résurrection récente.

    Mais il faudrait qu'elle fasse attention, elle n'avait pas du tout l'intention de refaire un tour du côté des limbes, ah ça non!!! Et puis il fallait trouver celui qui s'était arrangé pour lui fournir un nouveau corps et une magicienne douée en nécromancie. Elle hésitait encore : allait-elle lui flanquer son poing dans la figure ou alors l'embrasser? Bah elle verrait le moment venu.

    Elle remis sa cape, réajusta une botte, vérifia la lame du couteau et fonça dans la neige au moment où les nains arrivaient en vue du café...


  17. #17
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    - Han, ggnnnnnnnnnnnnnnnnnn ...raaah pfffffffffffffffffffffffff .... Han ... gnnnnnnnnnnnnnnnnnnn raaaaaah, pfffffffff

    Folken -> Potion de force de géant des nuages ..... --> rien

    ... mince ... c'est encore une blague du lution qui a remplacé ma gourde par un yahourt !


    Pas de quoi paniquer cependant, car si la côte comptait un dénivelé d'environ 12%, et si transporter une commode pleine d'outil et de matériel de cuisine ne l'était pas forcément, le demi-elfe avait la chance de n'avoir qu'à la remettre sur la charette tractée par son cheval et dont il avait dû la descendre pour réparer une roue abîmée. Après une heure d'effort, le meuble était remis en place et le conseiller de nouveau en route pour le HRC.


    En effet le printemps approchait et c'était le moment qu'il avait choisi pour aller y faire un grand ménage. Après un trajet sans trop d'histoire ( il fallu juste courir après le garou qui était parti détrousser de leurs bijoux familiers quelques brigands égarés) le demi-elfe parvint enfin à son but, le visage à moitié blanchi par la neige balayée par le vent glacial du Jahlin...

    - Bam bam aïe bam bam aïe bam bam...

    :8: - Qu'est-ce que c'est que ce bruit ? on va pas me dire que madame Huds s'est mise aux travaux de réfection ! :rigoler: , en tout cas qui qu'il soit, je souhaite à ce mystérieux bricoleur d'être plus doué dans le maniement de l'épée qu'il ne l'est pour celui du marteau ... :notme2: ...con voyons celà

    Entrant dans la taverne pour constater les dégats, il vit mornagest regarder sa main les larmes aux yeux et en dessous un vieux personnage barbu, une bouteille à la main lui hurler quelques consignes de base. Cette silouhette ne lui était d'ailleurs pas inconnue....

    - Thot ! :hein:
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  18. #18
    Avatar de Thot
    Thot est déconnecté Vieux sage sur le retour
    Date d'inscription
    March 2003
    Localisation
    Cathay
    Messages
    1 089
    Folky ! Ca faisait longtemps !

    S'exclama le vieux sage avant de serrer le demi-elfe dans une étreinte bourrue, puis le garou dans une étreinte plus bourrue encore, et quelque peu baveuse.

    Je vois que tu as ramené tout ce dont nous avions besoin pour remettre le HR&C à neuf. Quoiqu'il manque quelques tapisseries, mais on décorera au fil du temps. Pour l'instant, l'important c'est la cuisine, la salle principale, et la cheminée.

    D'un ton moins chaleureux, il ajouta :

    Tu aurais quand même pu te dépêcher. Regarde un peu à qui j'ai dû faire appel pour la réhabilitation : un manostien et un baladin non-immunisé à l'électricité. Enfin, maintenant que tu es là, on va pouvoir commencer sérieusement à organiser la fête de résurrection du HR&C.

    Sur ce, le vieillard retourna haranguer le malheureux Mornagest, puis s'empara des divers instruments de cuisine pour préparer celle-ci au gibier que Banshee ne manquerait pas de rapporter.
    Traducteur, Administrateur et Moddeur retraité
    Rôliste et Maître de Jeu au chômage
    Voyageur au long cours

  19. #19
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    Folken espérait que Thot savait ce qu'il faisait, parcequ'avec Mornagest au marteau, le HRC risquait bien d'être détruit avant même le début des festivités :heu:. Retournant décharger sa charette, il entendit un grommelement.

    - Grumblbl grumf... Ca faisait ...HIC... trop longtemps qu'on n'avait pas été dérangé, y a fallu que l'aut se ramène ...hops....Avec son...hips... garou ! grmblblb...

    Portant une caisse, le demi-elfe observait madame Huds descendre d'un piedestal en état de fonte de glace. Sans doute l'alcool ingurgité à haute dose durant son absence lui avait permi de maintenir son corps à température ambiante. Toujours est-il, celà n'arrangeait pas le manostien. Il allait falloir ruser pour dissimuler ses "réserves" au regard de la vieille cuisinière, sans parler de Thot qui pouvait très bien tomber dessus en cherchant l'un ou l'autre outil pour les travaux. Finalement le conseiller opta pour la solution du garou de garde. laissant la caisse au fond de la cariole, il offrit au garou un gigot de gobelin rammassé sur le bord de la route. Jetant le gigot sur la cariole, il était sûr que personne ne pourrait s'y aventurer sans un coup de croc de garou.

    - Dans les montagnes du Jahlin, Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas....car si le loup y était, le garou l'boufferait....
    Au boulot !


    Et le conseiller avec une autre de ses caisses de réserves partit inspecter la réserve et la cave.

    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  20. #20
    Banshee Invités
    Dérape, dérape, dérape... Tire, tire, tire... Dérape, dérape... Tire...

    Tant bien que mal l'elfe de lune tractait de la viande de "vache des montagnes" derrière elle. Son nouveau corps faisait une tête et demie de moins que feu le sien, et ça changeait beaucoup de chose. Bon, un bon point quand même : il était aussi souple et musclé que l'ancien, du coup elle avait réglé son compte à la créature assez vite malgré son manque d'équipement et une robe fendue (quoique la fente était utile pour ne pas gêner les gestes brusques et les coups de pieds... :notme: )

    Bref, l'elfe de lune remontait donc la pente vers le café en pestant contre le poids mort qu'elle tirait derrière elle et qui devait constituer le premier repas préparé dans le café depuis on-ne-va-pas-ressasser-le-passé. Elle arriva en vue dela bâtisse. Manifestement les deux victimes avaient bien oeuvrées : le toit était nickel, les murs debout, il y avait une lourde porte en chêne qui fermait maintenant l'entrée. Une main couverte de bleus émergeait d'un fenêtre et la cheminée avait due être débouchée car une fumée blanche s'en échappait joyeusement.

    Quand elle arriva à hauteur de l'entrée elle vit un chariot supportant une... commode!!!! :hein: Et une boule de poils familière... Le garou leva le nez de son bout de gob' à son approche et au lieu de balancer son habituelle grognement qui voulait dire "approche, j'ai la dalle", il se mit à sourire en remuant ce qui devait être sa queue vu le placement sur la bête...


    Salut vieux! lança l'elfe à tout hasard. La Garou fit un bruit d'étonnement, puis se remit à sourire (je vous jure qu'il sourit, sadiquement, ok, mais il sourit...) et se reconcentra sur sa cuisse de gob'.

    Banshee soupira : l'un des familiers les plus dangereux du coin l'avait reconnue malgré son apparence, et aussi le petit vieux le plus vieux de Dorrandin, sans doute que le semi-elfe ne bondirait pas trop au plafond quand elle lui expliquerait de quoi il retournait. Car quand on disait Garou, on disait aussi Folken, conseiller de Manost...

    Rassemblant ses forces et une paires de pattes fourchues elle poussa la porte du pied et balança :


    Et voilà!!!! Viande de truc bizarre toute fraîche!!!! Oh salut Folky. Ca va à Manost? *tente de passer en douce dans la cuisine sans se faire voir...*

  21. #21
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    1 035
    Il grimpait difficilement la côte encore enneigée et rude qui menait au HR&C. Et le temps un peu frisquait n'aidait pas à aller plus vite. On pourrait le prendre pour un vieillard ou bien un de ses soifards manostiens qui n'avaient pas fait d'exercices physiques depuis longtemps. Pourtant, lentement, l'individu encapuchonné arriva au sommet et put enfin voir la bâtisse qui n'était pas du plus clinquant extérieurement.

    Il sentait de l'activité dans le HR&C, il ne serait visiblement pas seul. Il se dirigea vers la porte principale et, tournant la poignée, il ouvrit doucement la porte dans un long grincement strident qui montrait l'urgence d'huiler la porte. Rodriguez Alcanzar était de nouveau en ce lieu mythique.


    -Alors c'était donc vrai, murmura-t-il. Ce vieux fou de Thot, grand cuistot du HR&C, est enfin revenu de ses périples. Et je le vois en belle compagnie d'ailleurs.

    Toujours s'approchant dans le centre de la pièce encore vide de mobilier neuf, ou du moins en état d'être utilisé, Rodriguez lanca :

    -Si j'avais su qu'il y avait autant de travaux à faire, je serais venu plus tôt. Cà me semble pas solide tout çà, je me demande si c'est aux normes de sécurités dorrandiennes. Néanmoins, je peux vous trouver des fonds financiers, mon statut de fonctionnaire me le permetterait, il me suffit de dire qu'il s'agit d'une restauration d'un haut lieu historique.

    Tout en débitant ses paroles, Rodriguez chercha en vain une chaise potable pour y poser son derrière, après cette longue marche épuisante...
    Roads ? Where we're going, we don't need roads. ELB

  22. #22
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    :8: :hein:

    - mmmh ? oui oui et toi Banshee ?

    Le demi-elfe trop occupé par la mission qu'il s'était donné de planquer ses bouteilles aux regards trop intéressés de certains, répondit machinalement sans prêter la moindre attention à l'elfe de lune qui lui passait discrètement dans le dos

    - Banshee ? :8: Après Thot, Banshee... ramenez-y Ravestha et ce sera la taverne des mort-vivants ici :heu:

    Jetant un coup d"oeil derrière lui il ne pu que constater que la personne qu'il avait appelé Banshee n'y était plus. Puis se fixant un bref instant, il repartit en quête de place dans la cultissime cave du HRC

    -Tiens ? ça m'étonne ça... Madame Hudson n'a pas tout vidé, il reste des vendanges tardives de Roucass, quelques cordon noir et des tonneaux d'hydromel.
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  23. #23
    Avatar de Thot
    Thot est déconnecté Vieux sage sur le retour
    Date d'inscription
    March 2003
    Localisation
    Cathay
    Messages
    1 089
    Le banquier manostien arrivait à point nommé. Car si aucune personne doté d'un minimum de bon sens n'aurait accepté d'assurer le HR&C à la veille d'une org... d'une soirée entre amis, les bouteilles dénichées par Folken parviendrait sans nul doute à faire perdre au malheureux Rodriguez tout contact avec la réalité financière.

    Hola Rodriguez ! Notre premier client ! Venez donc vous désaltérer dans ce temple de la convivialité.

    A part lui, Thot pensait tout de meme que Folken exagérait quelque peu en le traitant de mort-vivant. Mais la vue de la fort gironde madame Hudds détourna le cours de ses pensées.
    Traducteur, Administrateur et Moddeur retraité
    Rôliste et Maître de Jeu au chômage
    Voyageur au long cours

  24. #24
    Banshee Invités
    :hein: Ben dites donc... Le Garou devait télépather avec le demi-elfe ce n'était pas possible.. Ou alors Folken était bourré de réflexes pavloviens.. Enfin bon, elle n'allait pas se plaindre non plus.

    Elle tira son fardeau dans la cuisine.


    Bon avec ça on peut assurer au moins une semaine en faisant mariner les parties qui ne seront pas cuites tout de... Oh bonjour Madame Hudds (aille, problèmes à l'horizon...)

    Allons bon... La cuisinière acariâtre la foudroyait du regard. L'elfe chercha Thot quelque part. Manifestement les deux ne s'étaient pas encore vus...

    Jeune fille... Sortez de ma cuisine et cessez de salir la nourriture en la traînant par terre!!
    Euh, c'est lourd...
    Et qui vous a permis d'entrée d'abord.
    Ben.. Euh...
    Et qui êtes-vous.
    Euh.. Banshee? (et mince, j'ai l'air de poser une question, ça va pas ça...) Banshee, je suis Banshee...
    Ah non, ça m'étonnerais bien ça, vous ne lui ressemblait pas du tout!
    Hé bien c'est à dire que c'est un peu long à expliquer.

    Madame Hudds était totalement hermétique à toute autre logique que la logique territoriale, ça allait être dur de lui expliquer qu'elle était d'abord morte et qu'en suite on l'avait ressuscitée dans un autre corps...

    Folk!!!! Thot!!! Quelqu'un!!!!

  25. #25
    Avatar de Thot
    Thot est déconnecté Vieux sage sur le retour
    Date d'inscription
    March 2003
    Localisation
    Cathay
    Messages
    1 089
    Dès qu'il entendit les cris d'orfaies poussés par l'elfe plantureuse, Thot se précipita vers l'origine du vacarme, abandonnant Folky et Rody à leurs bouteilles.
    Le spectacle qui se présentait devant lui le stupéfia : ce qui lui avait paru être une momie décorative d'un goût assez douteux se révélait être vivant, et semblait appartenir à la catégorie féminine de l'espèce humaine (personne ne s'est de toute façon suffisamment approché de cette créature pour en savoir réellement plus).


    Dites donc, qui êtes-vous là, et pourquoi agressez-vous ainsi cette pauvre elfe ?
    Qui je suis ? Qui je suis ? Et vous qui êtes-vous d'abord ?
    Je vous ai posé une question en premier, madame.
    Et faut croire que votre mère, elle ne vous a jamais appris qu'on était respectueux des dames et qu'on se présentait en premier.
    Perdant un peu contenance face à cette furie. Et bien je suis Thot, voyez-vous. Le cuisiner attitré du Hard Rock and Champ', et ceci est ma cuisine.
    Cuisiner attitré ? Votre cuisine ? Mais où vous croyez-vous, jeune homme ? (c'était bien la première fois depuis bien longtemps que quelqu'un qualifiait Thot de jeune. En général, il fallait se promener dans les Plans extérieurs ou du côté d'Eternelle Rencontre pour que cela se produise.)
    Alors je vais vous expliquer : c'est MA cuisine, et ce n'est pas un morveux à peine sorti des culottes de sa mère qui va prendre ma place. Compris ?
    Heu, deux minutes... Folken, y a un problème avec la momie !
    Traducteur, Administrateur et Moddeur retraité
    Rôliste et Maître de Jeu au chômage
    Voyageur au long cours

  26. #26
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    Allons bon... que se passait-il encore ?

    - On est décidément plus tranquille ... même paumés au fin fond d'une montagne où règne un froid polaire !

    Le demi-elfe jeta un regard en arrière, pas tranquille à l'idée de laisser le banquier seul avec une bouteille, il ferma néanmoins la porte de la cave à double tour et y accrocha un morceau de viande.

    - J'exige des explications !

    Allons bon, les négociations pour le droit d'entrer en cuisine prommettait d'être compliquées.

    - Cette vieille dame ne veut pas me laisser entrer dans MA cuisine

    - Et moi non plus par la même oc...

    Mais l'elfe n'eut pas le temps de finir sa phrase que la vieille madame Huds se mit à brandir un rouleau à patisserie +3 en hurlant :

    - COMMENT ? VIEILLE DAME ??? MOI ? Une jeune fille aussi délicate que moi ? Petit vaurien, je vais t'apprendre à respecter les gens moi ?

    Heureusement le demi-elfe put intervenir à temps, évitant qu'un incident diplomatique irréparable soit commis.

    - Euh ...hum... Thot, je te présente Madame Huds, Madame Huds je vous présente Thot, et euh ... oui je crois qu'on peut encore l'appeler comme ça malgré les apparences : Banshee ...dévisageant l'elfec'est toi Banshee ? ben dis donc, t'as sacrément changé !

    - Plaît-il ? Vous n'oseriez pas prétendre qu'ils aient des droits sur ma cuisine j'espère ? grogna la cuisinière

    - Ahem ... euh ben ... précisément...comment dire, une jeune fille fragile et délicate comme vous ... a besoin de repos ...et...euh ... ben ... il vaudrait mieux éviter de vous risquer la santé à trop en faire... Avoir un autre cuisinier... ça vous soulagerait... Et puis pour Banshee, la question ne se pose pas c'est elle qui nous ravitaille...

    - En faisant trainer la nourriture dans la poussière ! Et elle ne ressemble pas à Banshee du tout ! Si c'est une farce ...

    Le demi-elfe commençait à avoir mal au crâne... Il voyait de moins en moins comment il allait s'en tirer. Il ne lui restait alors plus qu'une seule solution : Entammer de rudes négociations autour d'une bouteille de rhum. Il fallut alors une bonne demi-heure au demi-elfe pour parvenir à ses fins... Revenant vers les deux...euh oui...Revenants..précisément :notme2:, il leur annonça la bonne nouvelle :

    - Bon j'ai finalement réussi à infléchir le point de vue de la viei...euh de notre cuisinière... Celà dit Thot euh comment te dire ça ... J'ai obtenu que tu puisses entrer dans la cuisine, mais euh ... il faudrait que .... ahum ...enfin euh ... Mamdame Huds souhaiterait que tu te coupes la barbe ! :hein:
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  27. #27
    Avatar de Thot
    Thot est déconnecté Vieux sage sur le retour
    Date d'inscription
    March 2003
    Localisation
    Cathay
    Messages
    1 089
    Ma barbe ? Comment ça, couper ma barbe ? Il est hors de question que je touche à ma barbe. Elle est le fruit de longues années de patience, je la teint et je la lave régulièrement pour avoir qu'elle ait belle allure et fasse l'envie de tous.
    A voix plus basse : Et en plus, sans barbe, je ne pourrais jamais avoir l'air d'un vieux sage. Personne ne me croirait.
    Traducteur, Administrateur et Moddeur retraité
    Rôliste et Maître de Jeu au chômage
    Voyageur au long cours

  28. #28
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    Après tout le "vieux sage" n'aurait qu'à lui expliquer qu'il s'agit là de précautions d'hygiène. Cette affaire -à si peu de choses près :notme2: réglée, le demi-elfe retourna trier sa cave
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  29. #29
    Banshee Invités
    Pendant ce temps-là l'elfe de lune avait laissé le bestiau dans la cuisine, entre les deux cuisiniers. Elle avait attrapé mal à la tête à tenter d'expliquer à Madame Hudds qu'elle était bien Banshee sans être Banshee. Madame Hudds était plutôt réfractaire aux explications trop subtiles. Las, l'elfe de lune avait fini par capituler. Elle verrait avec le demi-elfe s'il pourrait expliquer son cas à la cuisinière avec plus de succès.

    De toute façon il se posait un certain problème : elle ne savait pas à quoi elle ressemblait. Elle savait que ses cheveux étaient plus bleus que noirs, qu'elle était plus petite, mais n'avait aucune idée de l'apparence de son hôte. Et tant qu'elle y était, il fallait qu'elle se renseigne sur ses histoires de résurrection parce qu'elle n'avait pas tout compris et que la femme là-bas n'avait pas été très claire...

    Elle se mit donc en quête d'un miroir juste histoire de voir à quoi elle ressemblait...


  30. #30
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 118
    Fatigué d'avoir retapé tant bien que mal une importante partie du mur... enfin, approximativement 3 mètres carré, Mornagest avait une furieuse envie de bière. Ca tombait bien, il oeuvrait sur les restes d'un bar...

    Il jeta donc sa truelle par terre, entra prestement dans le bâtiment et tomba nez-à-nez avec des personnages bizarres, autant qu'étranges...

    D'abord, encore et toujours le vieillard tortionnaire, qui l'avait, de mèche avec la splendide jeune elfe, forcé à restaurer ce maudit mur...

    Ensuite, une boule de poils qui puait autant qu'une bande de nains à la mine depuis trois ans sans prendre de bain...

    Pour suivre, une grosse humaine qui voulait apparemment vérifier la solidité des os de la malheureuse et charmante elfe.

    Et enfin, un personnage.. dont il était impossible de savoir ce qu'il pouvait bien faire là. A part boire comme un trou ! Mornagest le vit, en l'espace de cinq battements de coeur, descendre dans son gosier le contenu d'une bouteille de ratafia du Nord, sans avoir l'air pour autant incommodé...

    Dans quel monde de fous était-il encore tombé ? L'air de rien, il alla s'accouder au bar, suivant la consersation sans y comprendre quoi que cela soit, et se bouchant mentalement le nez...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

Page 1 sur 3 123 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Le champ de bataille du temple de glace
    Par Silvermoon dans le forum Le Monastère du Corbeau Noir (Icewind Dale 2)
    Réponses: 38
    Dernier message: 25/09/2008, 20h37
  2. [SERIE]Caméra Café
    Par Ben-jXX dans le forum Cinéma, Vidéos et Télévision
    Réponses: 5
    Dernier message: 17/10/2006, 16h42
  3. [Lieu] Champ d'équitation
    Par Aloysius Kelsen dans le forum La Trouée des Chevaux
    Réponses: 25
    Dernier message: 17/08/2004, 23h34
  4. Le Hard-Rock&Champ' Café
    Par Folken dans le forum Les Archives du Cartographe
    Réponses: 2150
    Dernier message: 09/02/2004, 21h26
  5. Champ de bataille !
    Par Beorn Devir dans le forum Les Archives de la vie mélandienne
    Réponses: 61
    Dernier message: 21/08/2003, 00h03

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230