Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Discussion: Chapitre 21

  1. #1
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 603
    Marzhevenn ouvrit péniblement les yeux. Il avait fait un rêve inquiétant et étrange dont il avait du mal à saisir le sens. L’espace d’un instant, il s’était glissé dans la peau d’un assassin. Une voix douce lui parlait. Maintenant qu’il était réveillé, il ne se souvenait plus des paroles prononcées mais elles lui laissaient une étrange frénésie morbide, une envie irrésistible de voir couler le sang. Cela ne lui ressemblait pas. Il tenta de se mettre debout. Une corde le retint. Quelqu’un l’avait attaché. Mais pourquoi ? La panique le prit. Etait il toujours plongé dans les ténèbres de son rêve ou côtoyait il toujours la réalité ? Maïwenn apparut au dessus de lui, le regard inquiet.
    « Que se passe t’il, pourquoi suis-je attaché ? »
    Pour toute réponse, sa sœur s’assit à coté de lui.
    « Ais je fait quelque chose de mal ? » demanda t’il effrayé. Elle secoua pensivement la tête.
    « Je t’en prie, détache moi. La corde me fait mal »
    Ses yeux allèrent chercher les siens. Elle baissa la tête le temps de défaire les liens puis elle dit doucement :
    « Il se passe des choses effrayantes que je peine à comprendre. J’ai besoin de savoir. Et pour le moment, toi seul peux m’expliquer. Quelqu’un a voulu te pousser au meurtre durant ton sommeil »
    Il écarquilla les yeux.

    ***

    « Voila, il se réveille »
    Kieran ouvrit doucement les yeux. Presque aussitôt, une douleur aigue parcourut son genou et sa hanche, si forte qu’il dut serrer les dents pour ne pas crier. Angus lui tendit un gobelet et l’aida à boire. De l’eau et de la camomille. La douleur s’estompa lentement. Il regarda autour de lui. On l’avait installé dans la cabine d’Aifé, sans doute pour pouvoir veiller sur eux. La jeune fille était tournée de son coté les yeux mi clos, visiblement aussi faible que lui-même se sentait.
    « Que s’est il passé ? » demanda t’il en tentant de se souvenir de faire le lien entre l’assaut des dragonides et son arrivée dans la chambre.
    « Vous ne vous souvenez pas, maugréa Angus d’un ton bourru, vous avez couru à la porte sans faire attention au danger. Vous avez reçu deux flèches … Vous auriez pu vous faire tuer. Heureusement que je suis là pour rattraper vos bêtises »
    Aifé remua. Il s’interrompit.
    «Où sont les autres ? » profita t’il pour demander.
    Le vieil homme fronça les sourcils et lui montra la couchette au dessus de la sienne.
    « Gwenaël se repose, dit il avec dans la voix une émotion qu’il ne put identifier, il a perdu connaissance après nous avoir sauvé »
    Il écarquilla les yeux. Le vieillard lui raconta une histoire incroyable de sphère bleutée capable de repousser un assaut de guerriers et de dragonides.
    « Pardonnez moi, murmura t’il perplexe, mais je ne comprends rien »
    Angus fronça les sourcils. Il préféra ne rien ajouter.

    ***

    Aelis et Guielin étaient assis contre le bastingage. La main d’Aelis enserrait celle de son compagnon sans pouvoir la lâcher. Il la sentait trembler lentement. De froid ou de peur sans doute. Juste avant de tomber dans le gouffre, une impulsion subite lui avait fait tendre le bras. Cela avait suffit pour que Guielin la rattrape. Il lui avait fallu une simple seconde. Mais elle avait préféré la vie.
    Ni l’un ni l’autre n’osaient parler. Trop de pensées, trop de peurs, trop de larmes qui n’attendaient que leurs mots pour déferler et les engloutir.
    Il l’entendit soupirer. Il la sentait dériver vers Tierlune pour chercher à comprendre la trahison des siens.
    « Tu n’es pas responsable de leur erreur » murmura t’il.
    Elle se tourna lentement vers lui.
    « Je sais, mais c’est avec eux que j’ai fait mes premiers pas, avec eux que j’ai tout appris. Au fond de moi, je leur suis en tout point semblable même si je ne le veux pas »
    Il secoua la tête.
    «Il est indéniable que tu es une enfant de Tierlune, dit il caressant sa joue déjà humide de larmes, mais tu n’es pas des leurs. Alors ne rougis pas pour cette origine pour lequel tu ne peux rien. Et qui sait, peut être Guerec se rappellera qu’il est avant tout un humain
    -Peut être ne serai-je déjà plus de ce monde pour le voir » dit elle doucement.
    Il enserra ses épaules et la serra contre lui.

    ***

    « Hanna, je suis venu vous aider mais je ne sais comment. J’aimerais pouvoir vous redonner confiance »
    La jeune femme leva lentement la tête vers l’être fée. Eudaimon garda son habituel regard impassible. Ne pas se dévoiler pour paraître plus fort, on ne s’attaque jamais à un mur de marbre. Se méfier des humains ou ils vous corrompront. Mais au fond de lui, le passé de Hanna avait ouvert en lui de multiples blessures qui ne s’en iraient jamais. A travers elle, la blessure d’un pays oublié : Quarlune. Jadis, les Quarluniens et eux entretenaient d’excellents rapports. Certains racontaient même que des êtres humains et des fées s’étaient unis. Personne n’avait rencontrés de demi-elfes mais chacun s’imaginait croiser leur route un jour ou l’autre. Qui sait ?
    Quoi qu’il en soit, le pays était prisonnier en des mains destructrices et sombrait lentement sans que quiconque ne s’en préoccupe. Les autres Cuarluniens préféraient ignorer en se réjouissant qu’Afang n’ait pas choisi de s’installer dans leur pays. Les êtres fées témoignaient aux Cuarluniens une indifférence teintée de mépris autant que possible.
    Mais cela ne devait il pas changer ? Désormais, tous devaient faire face, le point levé. Ils devaient trouver un élément fédérateur pour provoquer l’étincelle. Les damnées des quatre vents.
    « Hanna, les miens nous attendent. Une autre vie vous attend mais il faut aller vers elle. Vous battre contre ce qui vous retient prisonnière. Mais je ne peux le faire à votre place »
    La jeune femme resta immobile. Il avait échoué. Renoncer …Soudain, une main vint doucement se poser dans la sienne. Hanna le regardait fixement.

    ***

    « Je n’en sais rien. J’ai fait un rêve étrange. Quelqu’un me disait de tuer et agir de la sorte me paraissait comme une évidence. Mais je ne suis pas un assassin. Tu le sais n’est ce pas ? »
    Une larme roula sur la joue de Marzhevenn. Maïwenn hocha la tête. Il ne pouvait en être autrement. Elle s’était occupée de lui depuis sa naissance. Il n’avait jamais fait de mal à quiconque, préférant souffrir que faire mal. Elle admirait sa douceur, sa générosité, sa candeur. Cela expliquait parfaitement le fait qu’on ait tenté de le manipuler en priorité. Mais qui ? Pourquoi ? Elle ne préférait pas connaître la réponse.
    « Ne t’en fais pas, nous sommes tous d’accord pour croire que tu n’es pour rien dans ce qui s’est passé. Maintenant, repose toi. Nous avons tous eu une journée éprouvante »
    Il secoua la tête, l’air apeuré.
    « Je ne peux pas, murmura t’il, cela pourrait recommencer. Et qui sait ? Peut être ne serez vous pas là pour me retenir »
    Son regard se fit grave. Elle ne savait quoi répondre. Pouvait elle le rassurer alors qu’il avait raison ?
    Ce fut le jeune qui trouva un moyen.
    « Alors attaches moi. Je me sentirai mieux »
    Elle secoua la tête.
    « C’est au dessus de mes forces »
    Ses grands yeux s’éclairèrent.
    «Alors ferme la porte à clef »

    ***

    Gwenaël, installé confortablement sur la couchette n’arrivait pas à trouver le sommeil. Le miracle qu’il venait d’accomplir l’effrayait au plus haut point. Il n’avait pas contrôlé ce qui s’était passé. L’espace d’un instant, une force irrésistible lui avait tendre les mains. Une chaleur intense l’avait parcouru de la tête aux pieds. Quelques secondes plus tard, les dragonides avaient été vaincus. La fatigue l’avait saisi. Il s’était écroulé…
    Andarta lui avait donné sa force, à lui qui n’était qu’un enfant semblable à tous les autres. Du moins sur cette terre qu’il avait foulé du pied il y avait si longtemps. Jamais il ne se serait imaginé être capable de se battre. Quelque chose au fond de son cœur lui murmurait qu’il n’avait pas fini de se surprendre. Du moins jusqu’à la fin. Elle viendrait bien assez tôt. Il ferma les yeux et plongea dans le sommeil.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  2. #2
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 398
    Le pauvre... Il a de la chance que sa soeur lui fait confiance, cela dit...
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  3. #3
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 926
    Bon... Au moins ils ont compris que Marzhevenn n'était pas lui-même quand il a tenté de commettre le meurtre... Peut-être Gwenaël leur-a-t-il expliqués qu’il était possédé ? J’espère que cette mésaventure ne laissera pas trop de traces et que la suspicion ne s’installera pas à bord… Et surtout, j’espère que ça ne se reproduira pas… Malheureusement, avec une certaine demoiselle à bord…
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  4. #4
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994
    Oui, c'est vrai, avec une certaine demoiselle a bord. D'ailleurs, tu ne l'a pas mise en choix de perso préféré si je ne m'abuse...

    Enfin, la situtation devenait vraiment critique, et ces deux passages sont l'occasion d'une pause narrative très agréable après le sprouesses de Gwenael, et les ennuis de Marzhevenn (la c'est du copier/coller, je retiens jamais son nom)
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  5. #5
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 603
    @Garfield et Taliesin : m'enfin, la pauvre Isolina. Vous êtes méchants :snif: vous l'accusez sans preuve. Pour la suspicion ...
    Petite pause dans la narration. Trois damnées à bord.

    J'en profite pour vous dire que mon rythme d'écriture sur le fofo va un peu diminuer. Je vous demande pardon par avance. Mais je reste là, pas de soucis.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  6. #6
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 398
    C'est marrant, moi non plus je n'arrive jamais à écrire le nom du plus jeune frère (Marzhewenn) (non, c'est pas ça)... En plus, je le confonds souvent avec le Dragonide en chef très méchant...

    Sinon, c'est très bien de nous faire attendre... Où est Aelis? Qu'ont-ils déduit de l'intervention de Gwenaël?

    Je me demande dans combien de temps Isolina sera-t-elle jetée par dessus bord...
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  7. #7
    Date d'inscription
    September 2004
    Localisation
    Rennes
    Messages
    1 066
    J'hésite à sombrer dans un laconisme qui m'était familier à mes débuts sur le forum, et donc je ne dirai pas simplement "La suite, vite !"

    Mais je m'interroge... Pourquoi, si on sait qu'il a été manipulé, ne cherche-t-on pas à l'intérieur du bateau ? A moins qu'on puisse le faire de si loin, sans savoir l'exacte position du Patience... Pourquoi n'a-t-on pas de nouvelles d'Aelis (ou au moins de sa main droite, celle qui titent le sabre-las... euh... non, oubliez ça)
    Et pourquoi Gwenaël ne serait-il pas en fait "juste" un enfant normal, mais qui peut servir de "relais" pour, euh, l'autre, là... excuse-moi, Althéa, mais je ne me rappelle pas du nom de la divinité. Bref, un relais pour qu'elle puisse s'exprimer dans la limite des capacités humaines (ce qui expliquerait en quoi l'enfant est différent, et pourquoi il ne sais pas pourquoi il est venu voir Aelis en pleine nuit). A creuser...
    "Tu ne tueras point. Les morts ne peuvent rien t'acheter."
    Proverbe Tolnedrain

  8. #8
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 603
    @Kerdän : en fait, je suis m'interroge souvent sur Gwenaël. Un personnage difficile à manier. Je ne connais pas sa vraie nature. Je le vois, je peux l'entendre (du moins la façon dont il parle). Mais j'hésite entre plusieurs possibles narratifs. Dans tous les cas, merci pour ce questionement.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  9. #9
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994
    Hannah serait-elle une demi-elfe? Je sens que je vais l'aimer elle, contrairement a une autre demoiselle
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  10. #10
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 603
    @Garfield et Galathée : difficile à écrire je vous l'accorde. En fait, ce prénom veut dire Matthieu en breton si je ne me trompe pas. Heu ... dans combien de temps lanceront ils Isolina par dessus bord ... heu ... je ne sais pas.

    @Galathée : pour Aelis, j'ai édité il n'y a pas longtemps, la suite est donc disponible.

    @Taliesin : non, Marzhevenn n'était pas lui même...Mais n'y a t'il pas eu quelqu'un d'autre qui n'était pas lui même et qui aurait pû faire quelque chose ?

    @tous : merci
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  11. #11
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994
    Si ils ont besoin d'aide pour lancer isolina par dessus bord :notme2:
    Enfin, c'est mignon le frère et la soeur qui s'entende si bien...
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  12. #12
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 603
    @Garfield : il en faut au moins quelques uns qui s'entendent ... sinon, ils se taperont tous et la Patience se changera en Enfer ... heureusement que je n'ais pas appelé le bateau la Raison ...
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  13. #13
    Date d'inscription
    September 2004
    Localisation
    Rennes
    Messages
    1 066
    Je me demande tout de même comment Isolina (si c'est bien elle (mais ça ne peut être qu'elle)) a manipulé Marzhevenn...

    Et puis quelles nouvelles d'Aifé ? (si je l'ai pas dit, c'est ma préférée pour le moment)
    "Tu ne tueras point. Les morts ne peuvent rien t'acheter."
    Proverbe Tolnedrain

  14. #14
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 398
    Cette Isolina, décidément... Les soupçons sont peu diversifiés... Alors qu'en fait, le coupable c'est... Guielin! Haha! Non, je rigole.

    Voilà Marzhevenn confiné dans la cale... Deux blessés, Diwenn un peu à côté de ses pompes... "L'ennemi(e ?)" est en train de petit à petit éliminer des forces vives...
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  15. #15
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 603
    @Kerdän : tu aimes bien Aifé ? La pauvre que tout le monde voulait assasiner pour une histoire de tarte aux pommes... :snif:

    @Galathée : hum ... Guielin l'ennemi ... oui, si tu veux. Pourquoi pas ? C'est vrai qu'il est trop lisse pour le moment...*petit sourire en coin*
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231