Affichage des résultats 1 à 29 sur 29

Discussion: Chapitre 15

  1. #1
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597
    Mis à part une épaule démise, je ne vois rien d’autre. Le reste est sans doute dû à la mort d’Ethan »
    Hanna percevait les paroles des résistants qui s’affairaient autour d’elle mais elle ne pouvait leur répondre. Un mur de silence s’était installé entre elle et les autres. Elle n’avait pas prononcé un mot depuis la disparition de son époux. Sa vie était subitement passée du rêve au cauchemar. Jeune épousée et veuve dans la même journée. C’était inconcevable.
    Le prêtre s’assit en face d’elle. Elle ne réagit pas. Ses yeux fixaient obstinément un point sur le mur.
    « Hanna, je sais que la tristesse que tu ressens est immense mais elle ne doit pas te fermer au monde. Nous avons besoin de toi »
    Au bout d’un moment interminable, elle leva les yeux sur lui.
    « C’est bien » murmura t’il en posant ses mains sur ses épaules.
    « Qu’allons nous faire d’elle si elle reste ainsi ? » demanda Jonas qui avait succédé à Ethan dans le commandement des troupes.
    Le prêtre se leva et affronta le regard inquiet avec son sourire.
    « Hanna court un immense danger si elle reste parmi nous, répondit il, mais je pense que son sort n’a pas échappé à la vigilance des êtres fées. Tôt ou tard, ils feront quelque chose pour elle »


    ***

    Il marche toujours. La pluie se mêle aux larmes. A présent, il est seul sous le vent chaud et sec. Ses petites jambes sont couvertes d’écorchures et de bleus mais il n’a plus personne pour le consoler.
    « Passe le pont et marche jusqu’à la forêt » avait dit le prêtre à sa mère. Le pont de pierres noires qui surplombe le gouffre. Il se trouve devant. Derrière commence la forêt des êtres fées. Devant se dresse un poste de garde. Aucune dragonide. Personne. Il avance à petits pas prudents.
    « Hé toi là bas ! » Il sursaute. L’homme est sortit sans ses armes, le jugeant sans doute inoffensif. Il accélère le pas. L’autre le rattrape en deux enjambées.
    « Qui es tu et où comptes tu aller ? Non, laisse moi deviner. Tu es un sale esclave qui compte s’échapper »
    Il va l’attraper mais il se faufile entre ses jambes. Sa main attrape une poignée de sable noir. Quelques secondes plus tard, le soldat se retrouve à terre, les mains sur les yeux. Il se met à courir. Les grands arbres sont tout prêts. Mais soudain, un objet lourd le heurte à la tempe.

    ***

    Guielin se réveilla en sursaut.
    « Des souvenirs ? » Son amie était penchée sur lui.
    « Tu es là depuis longtemps ? »
    Les joues d’Aelis prirent brièvement une couleur rosée.
    « Non, mentit elle, je t’ais entendu t’agiter dans ton sommeil. Je suis venue vérifier que tu allais bien »
    Il s’assit tout prêt d’elle.
    « Tu as raison, se sont des souvenirs. Je passais un pont pour aller me cacher chez les êtres fées. Un pont enjambait le gouffre »
    Aelis fronça les sourcils. Aucun pays ne s’était jamais vanté de posséder une telle construction. Du moins, pas à sa connaissance. Mais savoir ce qu’il en était vraiment rassemblerait les morceaux du passé de Guielin.
    « Ne te souviens tu d’aucun autre détail ? » demanda t’elle remplie d’espoir. Il ferma les yeux pour forcer les images à revenir mais elles s’enfuyaient à chaque fois qu’il essayait de les saisir.
    « Il y avait un poste de garde et un soldat » dit il.
    « Tu devrais aller voir Maïwenn. Elle saura sûrement si un de nos pays avait un pont »
    Il la regarda surpris.
    « Toi, tu me conseilles d’aller voir ton ennemie ? »
    Elle secoua la tête.
    « Elle n’est pas mon ennemie même si je ne l’apprécie pas, murmura t’elle, j’ai vu qu’elle écrivait un traité de géographie et possédait de nombreux ouvrages. Elle doit connaître beaucoup de choses sur notre monde. Et tu te sentiras mieux si tu réussis à savoir d’où tu viens. Alors mes sentiments n’importent en rien »
    Elle voulut se relever pour sortir mais il la retint.
    « Merci »
    Elle secoua la tête.
    « Je ne fais que mon devoir d’amie »
    Elle eût un petit sursaut en sentant ses mains se poser sur ses épaules.
    « Détends toi »
    Ses bras protecteurs l’enserrèrent et sa joue se posa sur la sienne. Elle ferma les yeux.

    ***

    La porte s’ouvrit à toute volée. Maïwenn fut saisie de stupeur en voyant les deux amis enlacés mais ne laissa rien paraître.
    « Quelqu’un vient d’arrêter le navire mais je ne vois personne. Je pense qu’il s’agit des êtres fées mais ils ne sont pas là »
    Aelis sourit. Encore une chose qui la séparait de Maïwenn. Les êtres fées ne se montraient qu’à qui voulait les voir. Ils demeuraient invisibles aux yeux des rigides d’esprit et de cœur. Elle se leva doucement et sortit sans un mot. Maïwenn se tourna vers Guielin.
    « Pensez vous qu’il y a un risque si nous la rejoignons ? »
    Pour toute réponse, le jeune homme alla ouvrir la porte et regarda discrètement à l’extérieur.
    La lumière de la lune violine éclairait des êtres de haute taille aux contours évanescents. Des visages lunaires d’une pâleur de craie. Des yeux entièrement noirs dépourvus de paupières et de sourcils. Des cheveux couleur de feuilles d’automne et de rayon de lune. Une douce lumière émanait de leurs corps longs et pâles. Une grâce infinie transparaissait de leurs gestes. Autour d’eux, une lumière dorée rappelait qu’ils n’appartenaient pas au genre humain.
    « Magnifique » souffla Guielin.
    Maïwenn écarquilla les yeux mais ne vit toujours rien. Un des êtres surnaturels se détacha du groupe et vint claquer des doigts à la hauteur de son nez. Ses yeux s’ouvrirent enfin.
    Aelis lui fit signe d’approcher tout en faisant les présentations.
    « Carissime Andreia, je vous présente Guielin, mon compagnon d’infortune et Maïwenn de Lochnohan notre auguste capitaine »
    Une fée, se distinguant des autres par sa taille et sa prestance effectua une gracieuse révérence que les autres s’empressèrent d’imiter. Elle marcha jusqu’à Guielin. Leurs yeux se rencontrèrent. Le jeune homme eût l’étrange conviction qu’ils se connaissaient depuis longtemps. Même s’il ne l’avait jamais vue… Son trouble s’accentua quand elle lui adressa la parole.
    « Je suis heureuse de croiser à nouveau votre chemin très cher Guielin »
    Il fronça les sourcils.
    « Oui, nous nous sommes déjà rencontrés » dit elle comme si elle avait deviné ses pensées.
    Il frémit. L’étrangère l’avait sûrement connu avant ses huit ans, elle avait donc en main la clé de son passé.
    « Je vous en prie. Dites moi qui j’étais quand vous m’avez rencontré pour la première fois »
    Elle sourit tristement.
    « Ma réponse risque de vous laisser sur votre faim mon pauvre enfant, le prévint elle l’air contrit, mais je vais tenter de vous éclairer sur votre passé. Nos guerriers vous ont trouvé inconscient à la lisière de notre forêt. Un garde venait de vous assommer et s’apprêtait à mettre la main sur vous. Vous étiez seul. Nous vous avons recueilli et soigné. J’aurais voulu vous garder avec nous mais le conseil en a décidé autrement. J’ai dû effacer les souvenirs de votre séjour parmi nous, vous endormir et vous poser sur cette route où Guerec le Grand vous trouva »


    Un intense sentiment de frustration s'empara de Guielin. Pour la toute première fois, il rencontrait quelqu'un qui l'avait connu avant le grand trou noir mais qui le laissait sur sa faim, à nouveau face à des questions sans réponse. Combien de temps allait il devoir attendre pour que le voile se lève enfin ?
    "Et sauriez vous me dire vers quel pays vos guerriers m'ont trouvé, demanda t'il pressé par l'angoisse de ne jamais se retrouver, il est d'une importance capitale que je le sache"
    La femme plongea son regard dans le sien. Le calme s'installa progressivement en lui.
    "Nos troupes vous ont trouvé à la limite des territoires de Quarlune"
    Guielin sentit son cœur battre violemment à ses tempes. Un puissant vertige le prit.
    Ainsi, il venait de ce pays dévasté, peut être d'une famille d'esclaves. Peut être les siens avaient survécu et servaient pour les dragonides. Idée insupportable.

    "Et quand j'étais parmi vous, vous ais-je parlé de ma famille ?" voulut il savoir.
    Andreia prit le temps de réfléchir avant de répondre : "Durant les quelques jours où vous avez été inconscient, vous avez souvent appelé une certaine Hanna. Quand vous vous êtes réveillé, nous vous avons interrogé mais il ne vous restait aucun souvenir. Très cher Guielin, je sais qu'un jour vous retrouverez la mémoire. Ne désespérez pas"
    Le jeune homme écouta à peine ses encouragements. Désormais, seul importait un nom "Hanna" répéta t'il doucement.

    Aelis observait son ami à la dérobée. Guielin s’enfonçait dans les sables de son passé perdu. Elle le sentait prêt à courir à sa rencontre, laissant tout derrière lui.
    Elle chercha convulsivement sa main. C’est lui qui trouva la sienne. Elle s’y cramponna de peur qu’il s’en aille.
    Andreia continua, sans se soucier de leur trouble.
    « Aifé de Gorneval est en train de s’éteindre lentement. Vous n’arriverez jamais à temps pour la sauver par des moyens humains. Je suis donc venue vous apporter mon aide pour éviter ce qui semble inéluctable. Elle se tourna vers Maïwenn et lui tendit un sachet.
    « Voici de la poudre de vélocité. Dès que nous vous aurons quitté, dispersez en sur les voiles. Elle appellera l’Alandra, le vent des fées qui poussera le bateau. J’ai entendu dire que vous êtes un excellent médecin. Vous arriverez à la sauver
    - Merci » murmura la jeune femme, surprise que l’on parlait d’elle, même chez les êtres fées.
    Soudain, Andreia regarda autour d’elle, les sourcils froncés.
    « Y a-t-il quelqu’un d’autre sur le bateau ?
    -Oui, répondit le capitaine en passant mentalement ses troupes en revue, notre Elu, ma fille, mes frères et la compagne de l’un d’eux. Ils dorment »
    L’être fée sourit rassurée.
    « Je suis sotte. J’ai ressenti une étrange présence mais il doit s’agir de notre cher Gwenaël. J’espère un jour faire sa connaissance. Et comment se porte t’il ? Je suis persuadée qu’il est heureux. Enora doit avoir trouvé un allié en lui »
    Maïwenn hocha la tête. Morgana lui fit un petit clin d’œil.
    « Je sais comment sont les enfants »
    Elle se rembrunit.
    « Je dois vous avertir du sort de la quatrième damnée. Guielin, j’ignore si c’est elle que vous appeliez dans vos rêves mais elle se nomme Hanna de Govannon. Cette jeune femme est l’une des rares à résister face à Afang en Quarlune. Elle se cache avec un petit groupe de plus en plus restreint. Ils aident à libérer des esclaves pour ensuite les faire passer dans notre strate. Ils occupent un petit territoire dans la forêt. Mais elle est en danger. J’ai demandé à son chef de l’envoyer parmi nous avant de vous rejoindre. Hélas, ils ont été trahis par notre passeur. Seule Hanna est parvenue à s’enfuir. Elle se cache à présent dans la capitale. Mon fils Eudaimon est parti à sa recherche »
    Ses yeux se firent graves. Elle serra les poings.
    « D’après mes souvenirs Eudaimon est un excellent guerrier, un très fin stratège et une personne intelligente. Il viendra à bout de sa mission »
    Elle se tourna vers Aelis.
    « Je sais qu’il tient les mêmes propos à votre sujet, confia t’elle, je vous remercie de votre confiance en lui.
    -Et si les événements ne tournaient pas en sa faveur, je vous promets d’intervenir »
    Andreia hocha la tête.
    « Et votre loyauté n’est pas que légendaire très chère enfant »
    Elle s’inclina avec respect.
    Maïwenn écoutait avec beaucoup d’attention.
    De jour en jour, elle en apprenait de plus en plus sur les jeunes gens montés au bord de son bateau. Au départ, ils n’étaient que de simples guerriers. Elle les voyait humains, ils côtoyaient les fées. Elle les croyait indestructibles, ils n’étaient que d’argile.
    Le regard de Morgana vint plonger dans le sien.
    « J’ai pris la liberté d’emporter avec moi des tonneaux d’eau potable et des provisions. Permettez moi de vous en faire cadeau
    - Je vous en suis infiniment reconnaissante ,dit elle, émue de voir un être fée rempli de sollicitude à l’égard de son équipage.
    - Vous le mérites amplement, répondit Andreia, le destin de Cuarluna repose sur vos épaules. Dès que vous aurez soigné Aifé de Gorneval, rendez vous au cœur de la forêt. Aelis connaît l’emplacement de notre cité. Nous vous y attendrons avec Anna de Govannon. En attendant, veillez les uns sur les autres et croyez en vous comme nous croyons en vous »
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  2. #2
    Date d'inscription
    March 2004
    Messages
    637
    Mode humour on

    La suite! La suite!

    tu nous fais attendre expres pour voir si on est motivé???? Tu as trouvé un éditeur et tu suspends ta publication ici ?

    Mais qu'est ce que c'est que cette embrouille???????

    signé:

    Le Comité des Lecteurs Impatients :rigoler:

    Mode humour off

  3. #3
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597
    Heu ...non, j'étais en train de remanier un passage. De plus, quelques difficultés pour trouver un financement pour une formation de libraire assez chère ...
    Pas très facile en ce moment ...

    Je poste ce soir, promis.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  4. #4
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597
    Juste un post pour vous dire que j'ai posté la suite. En fait, je me demandais si vous suiviez toujours vu que je n'avais plus de commentaire :snif: Vous me donnez confiance si vous en écrivez même des critiques
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  5. #5
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994
    Moi je suis là en tout cas. On en decouvre enfin un peu sur le passé de Guielin, c'est bien.
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  6. #6
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597
    Je te remercie Garfield. Tu es un très chouette matou. Au passage, venez sur le forum de Garfield, il le mérite. C'est un très bon forum !
    Merci aussi à toi Taliesin.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  7. #7
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 922
    @Althéa : Merci ? Mais j'ai encore rien dit ici ! Enfin, merci pour ton merci.
    Et ne t'inquiètes pas, je suis toujours là, fidèle au poste !

    J'aime beaucoup les souvenirs qui reviennent petit à petit, au cours de rêves étranges... C'est vraiment bien.

    Quant aux êtres-fées (en tout cas ceux qui débarquent sur la Patience) ils me font un peu penser à des extraterrestres, par leur physique mais également par leur pratique d'effacer les souvenirs... Est-ce volontaire ou bien suis-je en plein délire ?
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  8. #8
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597
    Volontaire ou en plein délire ? Je n'aime pas la science fiction mon cher ... Et tu le sais :notme: Non, pas taper, ça fait mal. Pas sur la tête en tout cas. Vise les pieds Bouh
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  9. #9
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 922
    Pourquoi veux-tu que je te frappe ? C’est moi le fautif puisque j’ai assimilé les êtres-fées à des extraterrestres ! Je ne sais pas d’où m’est venue cette idée farfelue… J’ai du voir un film où il y en avait il y a peu de temps… Alors, pour me punir de mon impardonnable faute, tu as le droit de me frapper !

    :fouet:

    Aïe, pas si fort ! :rigoler:
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  10. #10
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 395
    Cela dit, sans vouloir entrer dans un conflit, si on parle de la Terre dans un lointain futur, c'est techniquement de la SF, oui... Non?

    C'est cruel que cela se termine ainsi, le premier contact entre les peuples!

    Je suis un peu triste pour Maïwenn, cela dit, elle n'a pas le beau rôle, trop coincée pour voir les fées, elle n'a pas de contacts avec Aïfé non plus, elle n'arrête pas d'engueuler ses frangins... J'espère qu'elle va s'épanouir, un peu, cette petite.

    Bon, et je tiens à dire que pour moi, tant qu'on n'a pas vu le corps d'Ethan, je n'y croirai pas. Voilà, na.

    Sache que quand l'inspiration/le temps/l'envie/les possibilités matérielles te permettront de nous apporter la suite, je serai fidèle au poste...
    Et courage pour ta recherche de financement...
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  11. #11
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597
    Je crois que tu as raison. ça pourrait s'aparenter à de la sf. Mais bon ...

    Bon, je vais continuer à taper. Vous aurez la suite. Pour Maïwenn, oui, elle va s'épanouïr. Promis.

    Pour Ethan ...ben ...

    Et je te remercie. Les recherches pour le financement se poursuivent. Pour la suite, la voila. En fait, je bloque plus loin.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  12. #12
    Date d'inscription
    March 2004
    Messages
    637
    En fait, je me demandais si vous suiviez toujours vu que je n'avais plus de commentaire crying.gif Vous me donnez confiance si vous en écrivez même des critiques
    Je ne laisse pas souvent de commentaires mais je lis et j'apprécie beaucoup. Tu as donc toute ma reconnaissance si tu continues. :fleur:

    Bon, et je tiens à dire que pour moi, tant qu'on n'a pas vu le corps d'Ethan, je n'y croirai pas. Voilà, na
    Moi j'y crois à la mort d'Ethan. Y en a marre des héros qui survivent à tout !

  13. #13
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597
    Alors je tape la suite. Elle apparaitra dans quelques minutes. Tiens toi prêt.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  14. #14
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 395
    Moi j'y crois à la mort d'Ethan. Y en a marre des héros qui survivent à tout !

    Je sais que ce n'est pas génial les personnages qui réapparaissent de nulle part, mais j'ai toujours eu un faible pour les révolutionnaires... Celui-ci ne fait pas exception!

    Si on peut t'aider à débloquer la suite, tu peux nous demander... On ne sait jamais...
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  15. #15
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 922
    Super, la suite ! Et avec une grande révélation en plus !

    Bon, c'est plus la peine de mettre ça en spoiler maintenant !
    En tout cas, bravo Sasquatch pour ta perspicacité, ta supposition s'est avérée juste ! Pour ma part, j'avais remarqué le sable dans l'un des rêves, mais je n'avais pas fait le lien avec la mort de la mère et donc je n'avais pas trouvé la solution. Nous savons donc d'où il vient notre ami Guielin !
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  16. #16
    Date d'inscription
    March 2004
    Messages
    637
    Je sais que ce n'est pas génial les personnages qui réapparaissent de nulle part, mais j'ai toujours eu un faible pour les révolutionnaires... Celui-ci ne fait pas exception!
    justement, le vrai révolutionnaire devient un mythe en mourant au combat !

    cela dit chère Althea10 tu fais comme tu veux!

  17. #17
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994
    Ainsi Guielin se relié a Hanna. Bon allez on ouvre les paris: je pense qu'elle est sa soeur. Enfin, ca va pas plaire a Aelis ni a Maïwenn qu'une autre femme rentre dans la vie de Guielin
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  18. #18
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597
    @GarfieldHé, hé mon matou ... Pas mal. Enfin, je sais pas moi. J'écris, c'est tout. Je suis pas devin ...

    @Gogorafido : j'ai une petite idée sur la question :notme:

    @Taliesin : Oui, mais on ne sait pas tout ...

    @Sasquash : Tu es très perspicace comme l'a dit Taliesin. Bravo (pas que pour le Spoiler ....)
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  19. #19
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597
    Juste pour dire que j'ai posté la suite. Voila, c'est tout.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  20. #20
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994
    LE vent des fées?? C'est très poétique. Allez vite, il faut aller sauver a pauvre Aïfé, ne serais ce que pour voir la tête d'Angus quand il verra le bateau arriver
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  21. #21
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 395
    Je suis suspendue à tes mots!

    Aelis va devoir apprendre que Giuelin a aussi droit à ses moments de mauvaise humeur et de grisaille...

    Cette Patience doit être énorme pour pouvoir accueillir autant de passagers! Je l'imagine comme un croisement entre un trois-mats, le vaisseau d'Albator et l'Arche de Noé...

    A mon avis, la tête d'Angus: :..: ou bien :8: ...
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  22. #22
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597
    @Garfield : oui, ça va lui faire bizarre de voir le bateau . Surtout qu'il y croit pas trop ... :notme: La suite vient d'être postée.

    @Sasquash : tu as posté en même temps que moi. Pas mal pour la tête d'Angus ! Pas mal pour le bateau... J'adorais Albator petite. Il revient, il revient, le capitaine corsaire ...
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  23. #23
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 922
    Ce passage me donne des idées !

    Attention, possible spoiler ! (mais c'est sans doute du grand n’importe quoi)


    Et si la présence étrange n’était pas Gwanaël mais plutôt Isolina ? Et si cette étrange Isolina n’était autre que Pandore que l’on a vu se mirer dans son miroir il y a déjà pas mal de chapitres ?
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  24. #24
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597
    "Qui vivra verra le temps des cerises. Qui vivra verra, le temps changera". Je ne dis rien. J'écris, je ne suis pas métérologue (qui comme disait Déproges : "prévoient le temps qu'il aurait dû faire demain")

    Je viens de poster la suite.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  25. #25
    Luthien Invités
    Je rattrappe mon retard... je vais y arriver...
    C'est amusant, c'est la première fois que Guielin se remarque un peu... il fait un peu plus que tappisserie, c'est bien...
    Amusants les être fées... pauvre Maïwenn... elle est assez matérialiste non? Enfin, je la croit très altruiste en tout cas.

  26. #26
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597
    @Luthien : Courage, tu nous as presque rattrapés. Pour Guielin, un de mes profs disait "plante verte" ... pauvre Guielin ... pour le moment, il est tout lisse, tout sage ... hé bien ...
    Pour Maïwenn, je pense qu'elle est un peu matérialiste ... ou elle fait trop confiance à des croyances pré-établies.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  27. #27
    Date d'inscription
    August 2004
    Messages
    151
    Originally posted by Galathée@mercredi 02 mars 2005, 16h54
    Cela dit, sans vouloir entrer dans un conflit, si on parle de la Terre dans un lointain futur, c'est techniquement de la SF, oui... Non?

    * mode vieux on *
    De mon temps, on parlait de 2 styles seulement:
    - L'anticipation:
    c'est à dire tout ce qui m'était en jeu les "interêts" de la terre dans un futur plus ou moins lointain, pas seulement sur notre planète, mais aussi sur celle colonisées.

    -La science fiction
    ben, tout le reste.

    *mode vieux off *

  28. #28
    Seina Invités
    Je trouve dommage que la fée apprenne à Guielin le nom de Hanna venant de son passé, lui dise ensuite qu'il vient de Quarlune et que elle lance ensuite comme ça le nom de la quatrième damnée... C'est trop..hum... Trop d'un coup plus de suspense, ou alors gros coup de fourbe... Peut être aurait-il fallu mettre un peu plus de suspense.

    Par exemple, si notre supposition qu'Hanna est la soeur de Guielin ( conviction que j'ai depuis quelques chapitres déjà ) est vraie, pourquoi n'aurait-il pas juste murmurer le surnom qu'illui donnait étant enfant... Ensuite la découverte d'hanna lui aurait rappeler de vagues souvenirs et la porte de ses souvenirs se serait ouverte à l'appelation par son surnom... là je trouve ça trop simple et m'étonnes que Guielin n'ai pas fait le rapprochement :..:


    Enfin je suppute, je suppute, la suite me dira si j'ai bien supputé


    PS : je te redirai pas que j'adore... le simple fait que je continue à lire et aussi rapidement le montre déjà

  29. #29
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Les fées... heureuse de les voir enfin.

    Le passé de Guielin.. comme dit seisei ça fait beaucoup d'un coup, le secret est bien éventé là...

    Je suis, je suis.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236