Page 4 sur 6 PremièrePremière ... 23456 DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 168

Discussion: [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

  1. #91
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    Quête: L'invasion des ombres.

    Sous le couvert du parc, Galathée s'était détendue. Elles étaient désormais en sécurité. Attaché, le barde ne pouvait plus grand chose contre elles, et il était sévèrement blessé. De leur côté, les corbeaux veilleraient sur les allées et venues, les avertissant de l'approche d'un intrus. Elles portèrent leur fardeau jusqu'au pied d'un chêne penché, qui offrait un refuge entre ses racines, et l'allongèrent sur la mousse. La rôdeuse reprit son pouls. Il était toujours vivant. Faible, mais vivant. Elle s’accroupit près de lui, effleura la flèche qui lui perçait toujours le flanc et soupira, avant de se relever.
    " Je peux nous préparer une mixture qui atténuera nos douleurs et les siennes. Mais cela ne vous soignera pas, Thémis, et ça ne le soignera pas non plus... »
    Elle se tourna vers Althéa.
    « Je propose d’emmener Thémis jusqu’aux quais... Si cela te convient de... rester seule avec lui. » fit-elle.
    La bretteuse sembla hésiter un instant, puis acquiesça.

    « Nous reviendrons vite. » dit Galathée. « Du moins je l’espère... »
    Sur ces mots, elle proposa son aide à la jeune femme, et ensemble, elles reprirent leur route entre les troncs, se frayant un passage difficile jusqu’aux allées tranquilles, puis jusqu’à la rue, et mirent le cap sur les quais, où la résistance avait établi ses quartiers.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  2. #92
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    Quête : l'invasion des ombres

    Elle avait regardé Galathée et Thémis en essayant tant bien que mal de dissimuler son angoisse de rester seule avec Taliesin. Elle s'était remise debout, l'épée à portée de main. Le barde semblait toujours inerte. Elle s'était penchée sur lui, pour être sure qu'il respirait. Il était vivant. Elle avait resserré ses liens par mesure de prudence en songeant sans un pincement de coeur que s'il venait à se débattre avec une force démentielle rien ne serait assez solide pour le retenir. Elle avait regardé son visage, ses yeux clos. Vu ainsi, il ressemblait à s'y méprendre à l'ami qu'elle avait connu.

    "Nous avons beaucoup changé, n'est ce pas ? Voila ce que la guerre a fait de nous : des êtres dénaturés, fous ... Est ce que nous arriverons à fermer les yeux sans voir tous ces cadavres, ceux que nous avons tués ? Je n'aurais pas dû venir ici. Je venais pour retrouver Agrippa et j'ai tout perdu. J'avais encore foi en notre humanité. Mais maintenant, je sais qu'elle va à sa perte et que rien ne pourra le changer ..."


    Elle avait parlé comme pour elle même, en sachant que personne ne l'entendrait. Et elle avait laissé les larmes amères rouler sur ses joues.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  3. #93
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 931

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Seul lui répondit le chant des oiseaux qui, comme l’aurore illuminait lentement l’orient, s’égayaient sur les branches touffues qui surplombait la jeune femme et son prisonnier. Celui-ci demeurait parfaitement immobile, et si elle ne s’était pas assurée du contraire, Althéa aurait pu le croire mort. Un sang noir et épais s’écoulait encore de ses plaies, quoi qu’en moindre quantité qu’auparavant. Mais ce signe n’avait rein d’encourageant, bien au contraire…Pour le reste, il avait tout l’air d’un cadavre, avec les loques innommables qui le recouvraient, sa peau blême quasiment invisible sous un masque de sang et de crasse, ses cheveux emmêlés tombant en mèches grasses sur son dos et ses épaules. Une véritable vision d’épouvante qui s’amplifia encore lorsque les premiers rayons du soleil vinrent caresser sa carcasse. Si cette chose avait été autrefois Taliesin, à présent, elle ressemblait trait pour trait à la créature mauvaise dont la réputation s’était répandue par toute la cité.
    Dernière modification par Taliesin ; 03/02/2008 à 23h04.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  4. #94
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    Quête: L'invasion des ombres.

    Galathée regagna le Parc et se faufila le long de ses allées désertes, surprenant une faune matinale qui s’écartait sur son passage en lui jetant des regards plus curieux qu’apeurés. Elle franchit plusieurs rideaux d’arbres, retrouva les silhouettes innombrables des corbeaux, les salua mentalement et continua sa route, jusqu’à repérer les buissons d’aubépine trapus qui masquaient leur refuge. Personne ne pourrait les surprendre.
    « C’est moi. » fit Galathée pour désamorcer toute inquiétude, lorsqu’elle repoussa les derniers branchages la séparant du chêne et de son prisonnier.
    Althéa releva la tête et la dévisagea, la mine épuisée.

    « J’ai dû laisser Thémis aux quais, elle était trop éprouvée... Elle nous rejoindra plus tard, peut-être, si elle s’en sent la force et l’envie. Elle a déjà beaucoup donné... pour un inconnu. » ajouta la rôdeuse en gagnant la tête du barde.
    Elle se pencha pour prendre son pouls, il avait de la fièvre sous sa couche de crasse et une gangue de sang à moitié coagulé lui couvrait l’épaule droite, là où s’était enfoncée une première flèche, qui avait été arrachée sans précautions. La rôdeuse se souvint avec dégoût d’avoir martelé la plaie pour forcer le Monstre à lâcher prise. S’il vivait, il ne récupèrerait peut-être jamais complètement sa dextérité. Elle souffla. Ils n’en étaient pas là.

    « Comment les choses se sont-elles passées ici ? Comment te sens-tu ? » demanda-t-elle à Althéa, tout en s’asseyant dans la poussière, son sac sur les genoux.
    Elle espéra que la bretteuse ne sentirait pas la lassitude qui l'avait saisie, bien mauvaise conseillère en ces circonstances.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  5. #95
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    Quête : l'invasion des ombres

    Althéa avait eu un petit sourire en enserrant ses genoux de ses bras mais son regard était resté vide. Elle avait tenté de fermer les yeux, de détendre ses muscles endoloris, de se calmer un peu. Mais au lieu de cela, elle était demeurée prostrée à guetter le moindre mouvement de Taliesin, son moindre souffle partagée entre la peur de le voir mourir et celle qu'il se détache et la tue. Le dessous de ses yeux s'était teinté d'ombres violettes sur ses traits fatigués. Elle avait resserré ses mains pour les empêcher de trembler.

    "Il ne va pas bien, murmura-t-elle comme pour elle même, j'aimerais pouvoir l'aider mais je ne sais pas comment le soigner. J'ai eu peur de le tuer tout à fait ..."

    Sa voix s'était étranglée. Elle n'avait pas ajouté qu'elle avait aussi eu peur pour elle-même et l'enfant qu'elle portait. Elle avait dévisagé Galathée quelque temps sans parler. Elle seule pouvait encore sauver Taliesin.

    "Je crois que tu es la seule à pouvoir le faire revenir, si c'est encore possible ... Mais cette idée ne me plaît pas. S'il réussissait à défaire ses liens, je ne te donne pas cinq minutes. Mais ... je crois qu'il vaudrait mieux pour tout le monde que je ne reste pas. Je risque de tout gâcher ... Mais qu'est ce que je peux faire ?"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  6. #96
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    Quête: L'invasion des ombres.

    Galathée la dévisagea avec un petit sourire.
    « Je ne sais pas si quiconque peut le sauver, en réalité. C’est un combat qu’il doit mener contre lui-même. Et je ne suis pas certaine qu’il le désire. Sans doute un clerc pourrait-il le ramener à la raison… Mais je crains qu’aucun n’ait le temps ou le désir de gaspiller son énergie pour une créature malveillante qui n’a que la haine aux lèvres… Des Luméniens et des Manostiens autrement plus méritants se plaignent sur leur couche alors que nous parlons… Mes compétences s’arrêtent au corps, et c’est à lui que j’entends me consacrer… A quoi bon sauver son esprit s’il n’a plus de carcasse pour l’abriter. »
    Elle soupira.
    « Peut-être est-ce absurde… A quoi bon sauver la carcasse, si l’esprit est perdu… » murmura-t-elle.
    Le silence se prolongea alors qu’elle hésitait. Le geste le plus humain, le plus raisonnable, ne consistait-il pas à le laisser filer ? A le laisser mourir ? Il suffisait de s’asseoir, d’attendre, de le veiller jusqu’à ce qu’il trépasse. Ensuite, elles l’enterreraient sous le chêne, et pouvait-on rêver d’un tombeau plus propice ?
    L’elfe remua dans son sinistre sommeil, un spasme bref anima son visage, ses lèvres s’entrouvrirent. Galathée frissonna.
    La raison, hein…
    Baissant les yeux, elle sortit lentement de son sac les maigres fournitures q’elle avait rapporté des quais : quelques bandages ridicules, un peu de savon…

    « Ton aide me serait utile… indispensable, même. Si tu as encore le courage de rester. » dit-elle finalement à Althéa." Mais je ne veux pas t'y obliger. Tu as l'air éprouvée et tu n'as pas bénéficié de soins..."
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  7. #97
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    Quête : l'invasion des ombres

    Elle n'avait pas bougé. Peut être avait elle juste resserré ses bras autour de ses genoux. Si Galathée avait besoin qu'elle reste, elle resterait. Son regard se porta malgré elle vers Taliesin. Une coque vide et en mauvais état. Le reste n'était pas lui. Et il était possible qu'il ne revienne pas. La raison lui dictait de se détourner et de faire son deuil. Mais son coeur ne lui permettrait pas. Elle reporta ses yeux sur Galathée, le visage impassible.


    "Par où commence-t-on ?"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  8. #98
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    Quête: L'invasion des ombres.

    « J’ai besoin d’eau et d’un feu. » fit la rôdeuse.
    Puis elle se pencha sur l’elfe, et d’un geste précis, déchira la tunique maculée de sang et de poussière qui le recouvrait, révélant une peau sale et blême, couverte d’ecchymoses, de croûtes et de vermine. Le soleil lui donna une couleur dorée, mais Galathée savait que ce n’était qu’un leurre. Il était dans un état épouvantable, et elle devina qu’il devait dégager une odeur pestilentielle. L’étoffe était collée là où le sang frais s’était coagulé, et elle se servit de la pointe d’une flèche pour la dégager délicatement. Il maugréa cependant, l’épaule agitée d’un tressaillement, alors qu’elle en révélait la plaie suintante, les chairs déchirées, déjà gonflées, écarlates. Le sang avait noirci dans ses cheveux filasses, lui barrait le front, puis l’arête du nez et les joues.
    Il faudrait nettoyer tout ça quand l’eau reviendrait. Mais pour l’heure, la plaie au flanc inquiétait davantage Galathée. Elle enleva les pans de tissus, toucha doucement la peau, chaude, trop chaude, lui arracha une plainte, et hésita. Il était inconscient. La douleur l’éveillerait peut-être, mais il sombrerait tout aussitôt. Elle se frotta les mains l’une contre l’autre.
    La journée était si belle. Le vent tiède soufflait dans les branches du chêne, les faisant ondoyer sur le ciel bleu, radieux, dessinant des ombres vagabondes dans l’herbe tendre de la clairière. Un pinson sifflait dans un buisson voisin. Les croassements paresseux des corbeaux lui parvenaient comme un écho lointain, depuis la cime des arbres. De temps en temps, une abeille curieuse louvoyait autour d’elle avant de s’éloigner. Puis une mouche noire vint se poser sur le ventre de l’ancien barde, à la limite d’une tâche violacée de mauvaise augure, et se frotta les pattes avec délectation. La vision donna la nausée à Galathée, qui la chassa d’une main vive, avant de prendre une profonde inspiration.
    Elle sortit son couteau de son sac, prépara une bande de tissu, puis soupira.

    « Je suis désolée, ça va faire mal. » murmura-t-elle.
    Elle se retourna pour voir si Althéa avait pu rassembler le nécessaire.
    Dernière modification par Galathée ; 18/02/2008 à 21h22.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  9. #99
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606
    Quête : l'invasion des ombres

    Elle n'avait pas eu à sortir du parc pour trouver ce que Galathée demandait. Un casque, vestige de la violence des combats gisait abandonné sur le sol. Le fer, une hache surement l'avait bosselé et maculé de sang son intérieur mais il paraissait encore en état de servir. L'eau d'un ruisseau serpentant dans le parc l'avait lavé de son ancienne appartenance et de lui un parfait récipient.

    Althéa avait regardé d'un air songeur cet objet détourné. Rien ne se perdait, tout se transformait. La guerre, la violence, la mort. On ne devait pas les oublier, sous peine de commettre d'affreuses erreurs. Mais on pouvait vivre encore après elles, tout simplement pour se montrer qu'elles n'avaient pas tout anéanti.

    Le casque rempli à ras-bord, elle regagna les profondeurs du parc. Elle rassembla ensuite un tas de bois secs que des rafales de vents avaient arrachés aux ramures des arbres séculaires. Elle sortit de sa poche un briquet d'amadou.


    "Et maintenant ?"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  10. #100
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    Quête: L'invasion des ombres.

    Une fois le feu allumé et l’eau chaude, Galathée et Althéa entreprirent de laver les plaies du barde, nettoyant son épaule et son front, révélant une peau blême sous le sang. Il tressaillit sans s’éveiller, et la rôdeuse frotta une huile désinfectante et cicatrisante sur les blessures, avant de les bander du mieux qu’elle put.
    « C’est ici que ça va se corser… » fit la rôdeuse en levant les yeux sur son acolyte, et elles se déplacèrent vers la flèche qui lui perçait toujours le flanc.
    Galathée était consciente que le choc pourrait le tuer. Mais il glissait inexorablement, elle le devinait dans le mouvement de sa poitrine, la couleur de son visage, la chaleur de sa peau… S’il survivait à ceci… peut-être…
    Elle glissa la lame de son couteau dans la flamme et sourit à la bretteuse.

    « Je vais inciser pour que la pointe de la flèche ressorte plus facilement, sans déchirer d’avantage de chairs… Il faudra que tu comprimes la plaie avec ces bandes, dès que j’ai dégagé la flèche… »
    Althéa acquiesça, concentrée, et Galathée s’assouplit les doigts, quelques secondes, avant de procéder. Elle agit avec rapidité et précision, sans se soucier du spasme qui cambra le corps du prisonnier, finit par abandonner le couteau pour écarter la plaie des doigts, puis arracha la flèche tandis qu’Althéa plongeait pour juguler l’hémorragie. Plusieurs compresses rougirent avant qu’elle ne puisse relâcher la pression et Galathée lui fit un pansement sommaire mais propre.
    Elles se rassirent enfin dans l’herbe, éreintées et sales, mais Taliesin respirait toujours, faiblement. C’était une victoire en soi.

    « A présent… à présent, nous ne pouvons plus rien. » dit la rôdeuse.
    Et elle se laissa tomber en arrière dans un soupir.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  11. #101
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    Quête : l'invasion des ombres

    Cette fois, elle n'en pouvait plus. Elle s'était retenue pendant toute l'opération mais son corps arrivait au terme de ses limites. Sa tête lui tournait et le sang battait à ses tempes en vagues déchaînées. Le monde tournait autour d'elle. Althéa se leva d'un bon, eut à peine le temps de faire quelque pas et vomit contre un arbre. Elle resta la tête penchée, quelques secondes le temps de s'assurer qu'elle ne tomberait pas à son tour avant de se retourner vers Galathée d'un air désolé.

    Elles avaient fait ce qu'elles pouvaient. Maintenant, seul le temps pouvait faire le reste. Elle s'assit à nouveau.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  12. #102
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    Quête: L'invasion des ombres.

    Galathée regardait les nuages défiler dans le ciel bleu, au travers du feuillage des arbres. Une étrange langueur l’avait envahie comme elle était désormais impuissante à agir davantage. Elle n’avait plus dormi depuis la veille à l’aube, lorsque les nouvelles du massacre chez Kanter étaient parvenues chez Artwin, et sentait que le doux vent luménien n’allait pas tarder à l’emporter au pays des rêves. Mais elle se releva sur un coude et sourit à la bretteuse.
    « Merci pour ton aide. » dit-elle simplement. « Tu devrais songer à te reposer, à présent… Je ne sais pas… Je ne sais pas ce qui t’a menée à Luménis, mais… j’imagine que vous aviez un objectif, avec le contingent manostien… Je te suis déjà redevable de beaucoup, d’avoir accepté de… de participer à cette affaire… désormais... »
    Elle rebaissa les yeux sur Taliesin.
    « Désormais, je pense que je peux gérer la suite. Dans l’état où il est, il ne peut rien… même contre moi. »
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  13. #103
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    Quête : l'invasion des ombres

    Althéa avait hoché la tête et s’était relevée maintenant. Galathée avait raison. Maintenant, l’affaire était entre ses mains. Elle allait pouvoir tourner la page pour quelques temps, se reposer. Elle ne rejoindrait pas le contingent manostien. Pour elle, la guerre était finie. Si elle voulait donner plus, il en irait de sa vie et de celle de l’enfant qu’elle portait. Elle avait hoché la tête.

    « Alors courage, j’espère que tout ira pour vous »

    Et elle partit le plus vite possible pour ne pas laisser à sa conscience le temps de s'indigner. Elle se sentait lâche d'abandonner Galathée. Mais elle n'en pouvait plus ...
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  14. #104
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    Quête: L'invasion des ombres.

    Après le départ d’Althéa, Galathée resta immobile un long moment, puis elle soupira et ferma les yeux. Les démons étaient nombreux, et chacun avait les siens, tenaces. Le sommeil se fit désirer, et elle songea aux derniers jours, aux dernières heures, à la complexité des choses passées et à venir. Devant elle, le Monstre dormait, plus faible que jamais, et elle ne savait pas s’il vivrait. Elle ne savait pas s’il fallait qu’il vive. Le sauver avait semblé si nécessaire, si obligatoire, et désormais…
    J’ai fait ce que je pouvais, songea-t-elle.
    Elle se rassit et l’observa, inconscient, entravé, si différent de la bête, si différent du barde, comme une statue de cire maladive, prête à fondre et disparaître.
    Qui es-tu ? Qui seras-tu en ouvrant les yeux ? Que ferai-je de toi si la rage déborde toujours de ton âme…
    Elle jeta un œil à son carquois, frôla l’empennage de ses flèches du bout des doigts.
    Juste envisager… Qui suis-je devenue ? Hier, j’aurais rechigné à lever la main sur un assassin, aujourd’hui… aujourd’hui, je ne sais même pas combien d’hommes j’ai tués…
    Elle frissonna et se recoucha. L’épuisement lui donnait le vertige et l’empêchait de réfléchir clairement. Elle suivrait son instinct, le moment venu. D’ici là… il fallait trouver un peu de repos.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  15. #105
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 931

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    [Quête : l'invasion des ombres]

    La jeune femme émergea brusquement du sommeil qui avait fini par la gagner. Se redressant, elle jeta un regard inquiet autour d’elle : il lui avait semblé entendre du bruit. Mais le parc était parfaitement silencieux, en dehors du faible bruissement des feuilles et du croassement intermittent de quelque corbeau. S’il y avait effectivement eu un bruit, ce ne devait être qu’un petit animal se faufilant dans les fourrés.
    La jeune femme, quelque peu rassérénée, reporta son attention sur la silhouette étendue, à quelque pas d’elle. Taliesin n’avait pas bougé. Mais il n’était pas mort. Il lui sembla au contraire que sa poitrine se soulevait avec plus de régularité, avec plus de force. C’était un signe encourageant : le soir, doucement, était en train de tomber sur Luménis. Et il n’avait pas succombé, malgré sa faiblesse. Le plus dur était donc peut-être passé.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  16. #106
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    Quête: L'invasion des ombres.

    Galathée se leva et alla prendre le pouls du blessé. Il était toujours faible, mais mieux frappé. Elle effleura son front humide, encore baigné de fièvre, et grimaça. Il fallait l’aider à aller mieux, lui insuffler un peu d’énergie, de force pour combattre l'infection et la perte de sang. Elle ranima les braises sous le casque empli d’eau, et s’étira douloureusement. Son estomac couinait d’anticipation, et elle musarda autour de la clairière, trouvant des baies à profusion, mais rien de bien nourrissant.
    Mon empire pour du pain, songea-t-elle avec amertume.
    Elle dénicha cependant des plantes médicinales utiles au blessé, qu’elle jeta en grandes quantités dans l’eau frémissante, avant de laisser le breuvage tiédir et d’en imprégner une bande de lin propre.
    La rôdeuse retourna alors au chevet de la créature, l’observa une seconde, puis lui entrouvrit les lèvres, et pressa précautionneusement son étoffe, l’abreuvant peu à peu d’infusion. La plus grande partie du liquide coula sur les joues de l'elfe, mais il déglutit, et Galathée, encouragée, continua son office pendant de longues minutes. Ensuite, elle examina ses liens, hésitant à les desserrer. Il avait la peau des poignets à vif, tandis que ses chausses avaient protégé ses chevilles. Mais elle renonça. S’il la tuait dans le parc, toute cette souffrance n’aurait servi à rien. Elle savait d’ailleurs que la prudence lui recommandait de le bâillonner. Il était doté de pouvoirs qui ne requéraient pas de mouvements… Mais elle ne put s’y résoudre et retourna s’asseoir contre un arbre. La nuit tombait, peu à peu, et bientôt seules les flammèches du feu les éclaireraient. Galathée redoutait les ténèbres à venir, ténèbres de la forêt, ténèbres de l’âme, l’incertitude monstrueuse du futur qui la guettait…
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  17. #107
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 931

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    [Quête : l'invasion des ombres]

    Autour de lui, tout n’était que ténèbres. Ténèbres et silence.
    Et lorsque le voile d’obscurité se déchirait enfin s’offraient à ses yeux des visions plus ténébreuses encore. Une vaste salle caverneuse ou ronflaient de flamboyants brasiers. Une jeune femme, attachée, bras écartés, à un mur suintant. Un homme de haute taille, les mains serrées sur une pierre verte, qui lui faisait face. Et sitôt qu’il discernait ses traits, un feu couvait en l’elfe, furieux, haineux, et il tentait de s’y raccrocher, comme il l’avait fait, lui semblait-t-il, depuis des lustres. Mais dès qu’il croyait sa prise sûre, dès qu’il pensait pouvoir se traîner hors des limbes, le feu flanchait, se tarissait, s’éparpillait en incandescentes escarbilles. Et il sombrait à nouveau…
    Lorsque ce n’était pas la cave, c’était une chambre qui lui apparaissait. Une chambre sanglante, emplie de cris, de hurlements. Une chambre écarlate. Et si la haine battait en lui, autre chose s’y mêlait lorsqu’il posait les yeux sur les visages tordus de douleur, suppliants, sur les regards vitreux emplis de suppliques muettes…
    Mais les visions s’espacèrent, se firent de plus en plus ténues, et les ténèbres se refermèrent, tout autour. L’envie de lutter l’abandonnait lentement, et il se laissait aller au néant, espérant qu’il ne tarderait pas à l’avaler complètement, à éteindre les vestiges de conscience douloureuse qui subsistaient en lui. La mort. Enfin.
    Malheureusement, alors qu’il croyait le terme proche, Taliesin sentit la vigueur renaître en lui. La vigueur et autre chose. La nuit se déchira à nouveau, révélant cette fois une ruelle obscure, des voix qui l’appelaient. Il tenta de ne pas les écouter, de ne pas percevoir les mots qu’elles prononçaient, le nom, surtout, qu’elles répétaient sans cesse. Mais quoi qu’il fît pour s’en prémunir, ces voix réveillaient des échos en lui. Et la douleur revint, vive, insupportable. Toutes ces choses qu’il avait cru noyer dans la haine et qui remontaient à la surface, bulles atroces à la frontière de sa conscience. Peine, affliction, remords, culpabilité… Une détresse absolue s’empara de lui, une détresse mêlée de colère. Il avait échoué. Tout était perdu. Tout ce qu’il avait fait, il l’avait fait en vain et devrait le porter en lui, pour toujours.
    Car la mort, l’oubli miséricordieux s’étaient éloignés. Tout, à chaque instant, devenait plus réel : la douleur qui irradiait de son épaule, de son flanc, de son crâne. La souffrance qui serrait son cœur, ses entrailles, son âme…
    Il avait échoué.
    Le visage de Morféa Nwalk se dessina soudain devant lui, rieur, narquois, inaccessible. Taliesin poussa un cri de frustration, de haine, voulut tendre les bras pour saisir et étrangler cet être honni. Mais il ne put pas esquisser le moindre mouvement et, à nouveau, il hurla, tandis que la silhouette se dissipait, la main levée, comme pour le moquer une dernière fois.
    Il ouvrit les yeux. Au dessus de sa tête ballaient tranquillement de lourdes branches aux sombres ramures. Au dessus, très haut, les étoiles brillaient, tranquilles. Et un feu crépitait non loin, nimbant les troncs de reflets orangés.
    Tu es peut-être mort, finalement,
    songea-t-il. Hafgan doit t’attendre, juste à côté. Vous reprendrez vos errances, comme si de rien n’était, sans plus jamais souffrir, sans plus jamais songer au passé…
    Mais le passé l’habitait tout entier. Et il n’était pas mort. Il le sentait aux liens qui enserraient ses poignets, ses chevilles, Un instant, la colère monta, vive, brillante : on lui avait refusé la mort, on l’avait capturé, mais il ne pouvait en être ainsi. S’il n’était pas mort, c’est qu’il devait encore lutter. C’est que Nwalk pouvait encore être vaincu… Alors, il tendit ses muscles avec force pour rompre ses entraves. Mais son mouvement réveilla la souffrance et son corps protesta si violemment qu’il retomba, flasque, un grognement guttural montant de sa gorge sèche.
    Tu es vivant. Tu es pris. Encore une fois, la mort t’est refusée…

    Pourquoi ? gémit-il d’une voix étranglée. Pourquoi cela doit-il continuer ?
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  18. #108
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    Quête: L'invasion des ombres.

    Galathée s’éveilla en sursaut lorsqu’il hurla et devina avec angoisse son corps qui s’arc-boutait, découvrant ses liens avec colère. Il cria à nouveau, éprouva une fois de plus la solidité des cordes qui le retenaient, et la rôdeuse, figée, n’osa pas bouger. S’il se libérait…
    Elle frémit toute entière, tâtonna à la recherche de son couteau et prit une profonde inspiration. Son cœur battait la chamade, désordonné, et un instant, elle songea à fuir. Mais elle se morigéna à voix basse, avant de se lever et d’aller vers lui. A cet instant, Taliesin ouvrit la bouche et gémit quelques mots qu’elle distingua à peine. Elle fit un pas, un autre, puis finit l’atteindre. Une seconde plus tard, silencieuse, elle entra dans son champ de vision.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  19. #109
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 931

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    [Quête : l'invasion des ombres]

    Au bruit léger de ses pas, Taliesin tourna la tête, et une grimace indéchiffrable se peignit sur ses traits ravagés.
    -Encore toi ? murmura-t-il d’un ton tout sauf amical.
    Découvrir la rôdeuse à ses côtés avait donné une acuité terrible aux sentiments, aux émotions brutes qui tourbillonnaient dans son esprit engourdi. Il revit l’impasse où, pour la première fois, il l’avait retrouvée, aux prises avec des Gardes Rouges. Il revit l’esplanade du port, ses mains nouées autour du cou de la jeune femme pour lui faire expier, victime providentielle, tout à la fois le départ de Nwalk et la douleur qu’elle réveillait en lui. Il revit la ruelle, enfin. La chape de ténèbres dont il l’avait lui-même noyée, les trois femmes l’appelant, proies faciles, à portée, presque déjà mortes…
    Et qui pourtant t’ont vaincu. T’ont capturé et t’ont laissé vivre pour supporter la honte de ta défaite. Ou bien juste par lâcheté. Mais cela revenait au même.
    Il serra les poings. Tenta, du moins : les cordes qui les entravaient étaient si serrées que le sang avait du mal à circuler, ce qui rendit le mouvement difficile et ne fit qu'accroître sa frustration.
    -Vous n’avez même pas eu le courage de terminer le travail, hein ? croassa-t-il. Tout gâcher et ne pas avoir le cran de finir le boulot… Pitoyable.
    Les mots étaient durs, mais le ton sans conviction, comme si le cœur n’y était pas.
    Tu n’as même plus la force d’être en colère. Juste celle de subir l’avanie, l’échec.
    Dernière modification par Taliesin ; 28/02/2008 à 11h43.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  20. #110
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    Quête: L'invasion des ombres.

    Galathée resta immobile, l’expression indéfinissable, partagée entre l’angoisse, la colère et le désarroi. Mais il était prisonnier, las, et curieusement, elle se sentait gagnée par une sorte d’étrange sérénité. Quoi qu’il advienne, le Monstre n’était plus. Il ne tuerait plus personne, ne souillerait plus de mémoire. Et elle avait le pouvoir de décider de la suite.
    Jamais je ne l'ai voulu, songea-t-elle, détournant un instant le regard.
    La nuit était désormais profonde, le parc silencieux. Le temps semblait s’être suspendu. Elle aurait aimé se trouver ailleurs, dans une chambre tranquille, avec un enfant qui avait besoin d'elle. Avait eu besoin d'elle.
    Je pourrais le tuer, ce serait si simple. Si simple.

    « Nous avons… voulu te laisser une dernière chance. » fit-elle sans baisser les yeux. « Non. Pas à toi. A celui que tu étais. »
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  21. #111
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 931

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    [Quête : l'invasion des ombres]

    -Une chance ? Une chance de quoi ? De contempler à jamais mon échec ? De devoir supporter cela, et tout ce qui l’a précédé ? Tout ce que j’ai fait pour parvenir à un but qui, désormais, grâce à toi, ne sera jamais atteint ?
    Il avait parlé vivement, haussant le ton… mais ce dernièr sursaut de fureur s’était étiolé, dispersé, fondu dans un murmure rauque. Oh oui, il le portait, le poids de sa défaite, le poids des victoires atroces et sans lendemain. Les détails lui échappaient encore, mais des images revenaient, féroces, et il savait sans savoir, sentait les souvenirs à la lisière de sa conscience, près à bondir, à l’assaillir. Et il ne pouvait plus espérer de secours de cette haine qui l’avait soutenu ces temps dernier, noyant tout le reste, remords, scrupules, sentiment, dans la seule volonté de tuer le Tyran. Non, plus de haine. Seulement les affres sans fond de la déroute…
    Il leva les yeux sur la jeune femme, croisa un instant son regard, mais baissa la tête aussitôt. Il n’était plus protégé par cette brume qui avait ouaté le monde, étouffé les cris, éteint les prières, les reproches. Il se sentait nu, glacé, pitoyable.
    Une coquille. Une coquille pleine de tous les vides qui l’habitent…
    Il ne put retenir un gémissement et retomba, étendu, le regard rivé sur les branches mouvantes.

    -Celui que tu as connu est mort dans les caves du palais, entre les griffes de Morféa Nwalk, soupira-t-il. Celui que je fus ensuite, qui s’était relevé du charnier pour tuer son bourreau, venger les siens, est mort sous tes traits dans cette ruelle… Ne restent que des ombres…
    Il observa la clairière, le feu, les silhouettes qu’il faisait danser sur l’herbe, sur les troncs…
    -Oui... Que des ombres…
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  22. #112
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    Quête: L'invasion des ombres.

    Galathée se mordit les lèvres.
    « S’ils sont morts… peut-être reste-t-il une chance pour l’ombre. » murmura-t-elle.
    Puis elle s’agenouilla près de lui et posa une main fraîche sur son front. La fièvre n’était pas tombée, mais elle était moins sauvage. Petit à petit, son organisme luttait contre la mort, et en dépit des paroles de l’elfe, avait décidé de survivre.
    Le corps sait, songea Galathée. L’esprit se trompe, s’aveugle, s’angoisse, se ment.

    « Une chance de retrouver la lumière. »
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  23. #113
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 931

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    [Quête : l'invasion des ombres]

    L’elfe eut un petit rire à la fois moqueur et navré qui s’interrompit dans une quinte de toux convulsive. Il mit quelques instants à se ressaisir puis darda sur la rôdeuse son regard mort, fiévreux, humide de douleur.
    -Retrouver la lumière ? De quel espoir insensé t'accroches-tu là ! Mais je ne peux t’en blâmer. Sans doute aurais-je agi ainsi, jadis, poursuivant des chimères, me berçant d’illusions… J’ai toujours agi ainsi, en fait… jusqu’à il y a peu…
    Il s’interrompit, le souffle court. Parler lui demandait un effort considérable, et ses blessures le lancinaient convulsivement, lui assombrissant parfois la vue.
    Il suffirait de peu pour que soit soufflée sa flamme, songea-t-il soudain. Pour que ne recommence pas cet enfer qu’était vivre…Galathée était visiblement nerveuse. S’il la piquait au vif ? Pas pour lui faire du mal. Juste pour qu’elle le tue.

    -Je n’aurais pas du t’aider, dans l’impasse… cracha-t-il abruptement. Ça t’a donné de faux espoirs.
    De ce qui s’était passé à ce moment là, il n’avait encore qu’un vague souvenir. Mais les choses se précisaient, et il regretta ces mots aussitôt qu’il les eut prononcés.
    Ne regrette rien. Si cela marche…
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  24. #114
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    Quête: L'invasion des ombres.

    Elle ne dit rien, jeta un œil vers la forêt, prit une profonde inspiration. Du bout du doigt, elle éprouva le tranchant de sa lame, réprima un frisson. En réalité, elle savait bien qu’elle ne serait jamais capable de lui faire du mal. En dépit de tout.
    Moi aussi je le regrette, songea-t-elle.
    Un point final, aussi douloureux soit-il, aurait été préférable à cette pathétique situation. Mais c’était trop tard. Ils étaient vivants tous les deux, et même si l’elfe brûlait encore de relents haineux, il avait perdu sa verve et sa démence, quelque part, dans cette ruelle. Galathée pouvait le percevoir dans son ton et dans ses expressions, troublés par la souffrance. Bien sûr, il savait mentir, il tentait peut-être de l’abuser, mais… mais dans la position où elle se trouvait, en sécurité, avec la possibilité de pouvoir peser les choses… Elle savait qu’elle pourrait le démasquer. Il était épuisé.

    « Je ne te tuerai pas, Taliesin. Je me suis engagée dans cette guerre pour te venir en aide et… maintenant que tu es là, que tu sois le Taliesin d’hier, un autre, n’importe quel autre, je ne mettrai pas fin à ta vie. J’ai trop donné, et trop perdu, pour ça. Je n’en suis pas capable. Tu peux trouver ça pathétique, si ça te chante. Je m’en fiche complètement. »
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  25. #115
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 931

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    [Quête : l'invasion des ombres]

    -Pathétique ? Non, murmura-t-il. C’est beau, j’imagine, par certains côtés… Te lancer là-dedans alors que nous ne nous connaissons presque pas… Que nous ne nous sommes pas revus depuis des années…
    Ne te laisse pas émouvoir,
    songea-t-il. Elle tente de t’apitoyer. C’est elle qui a choisi de se jeter dans cette quête. Tu ne l’as pas forcée. Et regarde le résultat… Pense à toi. As-tu envie de vivre comme ça ? Après avoir tout perdu ? Tout raté ? Avec le poids de tes crimes, toujours ?
    -Beau, mais cruel et égoïste,
    reprit-il d’un ton qui se voulait tranchant mais que la faiblesse rendait juste froid.Tu ne veux pas me tuer, dis-tu ? Mais ais-je jamais demandé à être sauvé ? Ais-je jamais demandé à ce qu’on sabote mes plans ? Et maintenant que tout est fini, il me faudrait vivre, parce que tu en as décidé ainsi ?
    Il eut un sourire triste.
    -Peut-être as-tu cru agir pour mon bien, mais tu t’es trompée… Ou peut-être pas… Mais quoi qu’il en soit, si tu as du respect pour ce que je fus jadis… Et si tu ne veux pas que tes sacrifices se soient révélés vains… Tue-moi. Maintenant. Je n’aspire qu’à la paix. Qu’à retrouver les miens.
    Son ton se fit suppliant, comme il raccrochait ses derniers espoirs à cette tentative désespérée.
    -Aide-moi à partir. Je ne peux supporter de continuer comme cela, avec tout ce que j’ai fait, perdu… Si tu veux vraiment m’aider, tue-moi.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  26. #116
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    Quête: L'invasion des ombres.

    Elle ne répondit rien.
    Il avait raison, quelque part. Elle s’était lancée sur la piste d’un être disparu, avait voulu enrayer le mal qu’il causait. Maintenant qu’il avait survécu, blessé, brisé, que pouvait-il devenir… Son couteau pesait lourd dans sa main et elle le regarda à nouveau. Puis d’un geste brusque, elle le jeta dans les taillis, comme pour chasser au plus loin ce qu’il représentait. Taliesin s’épuisait, son souffle se faisait rauque, sa poitrine se creusait, et la sueur ruisselait sur son front et ses épaules en dépit de la nuit. La plaie au flanc s’était rouverte, et un liquide sombre suintait sous les bandages. Sans le réaliser, il était en train d’obtenir exactement ce qu’il cherchait : la mort.
    La rôdeuse lorgna son corps, à la fois inquiète et résignée, puis se pencha sur son sac. Elle jura à voix basse lorsqu’elle se souvint que les dernières racines de valériane avaient apaisés les cauchemars de Victor. Dans la nuit, elle ne parviendrait pas à en retrouver facilement. Mais il lui restait le pavot. C’était radical : anti-douleur et somnifère. A fortes doses, létal. Peut-être était-ce exactement ce qu’il lui fallait… Elle posa la gomme brunie sur le sol, puis farfouilla encore un instant dans les ténèbres de sa besace. Ses doigts se refermèrent sur une petite bourse qui contenait des feuilles de mélisse. Elle hésita.

    « Je suis désolée » souffla-t-elle à voix basse.
    Le pavot prit la clef des bois, sur les traces du couteau, et Galathée se servit du fond d’eau qui lui restait pour faire infuser la mélisse.
    Elle revint ensuite vers lui et s’agenouilla près de son visage.

    « Taliesin… Je ne sais pas ce que tu as fait. Tu m’as sauvée, tu as essayé de me tuer, tu as combattu le tyran, tu as massacré une famille… Je ne sais rien d’autre. Mais ce que je sais… C’est que tu n’es qu’un jeune elfe, tu as encore des siècles devant toi… Des siècles qui te définiront bien davantage que les événements, aussi tragiques soient-ils, de quelques années, quelques jours peut-être, dans cette ville. Tu dis que tu as perdu, que tu as souffert. Que tu as sacrifié. Tu as encore mille opportunités de faire en sorte que ce ne soit pas là le crépuscule de ton existence. Rien n’est fini. Tout peut toujours recommencer. »
    Elle lui humecta les lèvres à l’aide de l’infusion de mélisse.
    « J’ai apporté la mort, ces jours-ci. Je ne veux pas continuer. Je te propose donc de vivre. C'est ma seule offre. Et la vie est dure, c’est ainsi. Echouer en fait partie. Vouloir la paix… C’est beaucoup trop tôt. Tu ne sais rien de demain. Je t'offre demain."
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  27. #117
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 931

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Taliesin poussa un soupir tremblant et se laissa aller contre le sol de la clairière. Parler l’avait éreinté, mais plus éreinté encore savoir que la jeune femme ne l’exaucerait pas. Qu’elle était si fort accrochée à ses chimères, à cet optimisme absurde qu’il haïssait pour l’avoir connu, jadis… Non, elle ne le tuerait pas, et les mots mêmes qu’elle prononçait pour tenter de le réconforter l’emplissaient de terreur. Des siècles…. Demain… Ces seules pensées lui donnaient le tournis, et son esprit qui flottait désormais aux frontières de l’inconscience se cabrait contre elles. Vivre, souffrir encore ? N’avait-il pas fait son temps ? Ne pouvait-elle donc pas comprendre ? Pourquoi l’obliger à continuer ?
    Comme pour répondre à ses questions, des images nébuleuses dansèrent devant ses yeux embués. Ville en flamme… Désert… Chambre sanglante… Et soudain, une compréhension glacée lu perça les entrailles comme un poignard.
    -Tu veux me faire expier, c’est cela ? souffla-t-il. Te venger de moi… Me faire porter l'infamie... Alors tu m’offre l’enfer…
    Ses traits se crispèrent sur une grimace de douleur muette et le monde se mit à tourbillonner autour de lui.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  28. #118
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    Quête: L'invasion des ombres.

    « Me venger ? » s’exclama Galathée, surprise, mais Taliesin avait déjà sombré.
    Me venger, je ne voudrais jamais… une chose pareille…
    Elle se rassit dans l’herbe, se frotta les yeux du bout des doigts pour combattre la migraine qui s’était nichée dans son front. Mais elle connaissait bien cette sensation, cette douleur lancinante qui ne s’apaiserait qu’avec les larmes, et elle se relâcha, libérant au passage le poids qui lui oppressait la poitrine. Elle ne brisa pas le silence, laissa l’eau baigner son regard, couler sur ses joues, en recueillit quelques gouttes qu’elle posa sur sa langue. Elle s’interdit de penser. Elle pouvait pleurer sur mille choses, toutes valables. Il n’y avait pas de honte à ça.

    Quand elle se sentit rassérénée, elle se leva et retrouva son pragmatisme nécessaire. Elle jeta la fin de la tisane, retourna chercher de l’eau, et les premières lueurs de l’aube lui permirent de trouver de la valériane non loin d’une petite mare où s’ébattaient des canards nonchalants. La rôdeuse hésita de longues minutes, debout dans la rosée, puis finit par bander son arc et tirer un mâle dodu qui s’affaissa sur la berge sans un cri.

    De retour auprès du barde, elle se confectionna enfin un repas digne de ce nom, et conversa avec les corbeaux curieux qui s’étaient approchés, intéressés par une promesse de repas facile, qu’elle découragea de son mieux.
    Ensuite, elle nettoya et pansa à nouveau les plaies de l’elfe, ne sachant si elle devait se réjouir ou s’effrayer de leur meilleure mine et des promesses timides d’une éventuelle guérison qu’elle discernait sur ses chairs. Elle finit par se rasseoir, levant les yeux sur le chêne. Si seulement une branche s’était brisée, soudaine… Elle secoua la tête.
    Si tu n’y crois pas, personne ne le fera…
    En début d’après-midi, alors que la rôdeuse se laissait peu à peu gagner par la langueur, Taliesin bougea, et elle sut qu’il s’était à nouveau éveillé…
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  29. #119
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 931

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    [Quête : l’invasion des ombres]

    A l’effroyable litanie sanglante des cauchemars avait brutalement succédé l’affreuse réalité crue.
    Taliesin souffrait le martyre : son épaule, son flanc, son crâne semblaient brûler sous l’assaut d’aiguillons portés au vif. Et la fièvre, toujours, quoi qu’un peu moins forte, lui obscurcissait les pensées. Non pas qu’il allait s’en plaindre : il avait l’impression qu’un surcroît de lucidité l’aurait rendu fou.
    Il jeta un regard morne sur la clairière, les cendres du feu, la rôdeuse qui s’approchait. Cette dernière vision réveilla en lui, un bref instant, les derniers rougeoiements de braises plus qu’à demi mortes, et il manqua proférer quelque menace, quelque insulte. C’était à elle qu’il devait son calvaire.
    Mais les braises moururent tout à fait, et il se contenta de pousser un profond soupir. Le regard dans le vague, il tenta de laisser à nouveau son esprit dériver. Les cauchemars semblaient préférables à la réalité. Mais le sommeil s’était enfui.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  30. #120
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant

    Quête: L'invasion des ombres.

    Elle s’approcha doucement de lui et vit qu’il avait le regard éteint. Elle se mordit les lèvres.
    « Je voudrais… que tu manges quelque chose. » dit-elle, consciente qu’il allait se rebiffer. « Je ne veux pas t’y forcer, mais si tu ne me laisses pas le choix… »
    Elle jeta un œil vers le bouillon de canard qui reposait encore près du feu.
    « Je sais que tu penses… que j’agis purement égoïstement. Mais je crois… que tu n’es pas en état de décider ce qui est bon pour toi, Taliesin. »
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

Page 4 sur 6 PremièrePremière ... 23456 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Lieu] Dans la forêt maudite
    Par Aloysius Kelsen dans le forum Les Montagnes de Fer
    Réponses: 509
    Dernier message: 06/12/2016, 16h11
  2. [Lieu-dit] Le parc verdoyant de Lumenis
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les Beaux Quartiers
    Réponses: 900
    Dernier message: 24/10/2016, 15h19
  3. [Lieu] Le Belvédère du Parc verdoyant
    Par Agrippa dans le forum Les Beaux Quartiers
    Réponses: 231
    Dernier message: 29/09/2015, 19h25
  4. [Lieu] Un vallon dans les ténèbres...
    Par Galathée dans le forum Les Montagnes de Fer
    Réponses: 318
    Dernier message: 18/01/2009, 20h55
  5. Meurtres dans le parc
    Par Radamentis dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 62
    Dernier message: 08/09/2003, 15h40

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231