Page 1 sur 31 12311 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 901

Discussion: [Lieu-dit] Le parc verdoyant de Lumenis

  1. #1
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages
    2 682

    [Lieu-dit] Le parc verdoyant de Lumenis




    Situé dans les Hauts-Quartiers, à proximité de l'université de la magie, le parc de Lumenis est un endroit paisible à la végétation luxuriante et aux parterres de fleurs soigneusement entretenus. Le silence de ce site est seulement trouble par le joyeux pépiement des oiseaux et les conversations des éventuels promeneurs.

    A travers le parc sont disséminés plusieurs statues de personnalités célèbres, passées et présentes, de Lumenis. Un petit kiosque a également été élevé, permettant à des fanfares ou à des musiciens amateurs d'égayer le parc de leur musique.






    Au milieu du parc se trouve une petite fontaine incitant au calme et à la méditation. Autour de cette fontaine, un petit étang a été creusé, embellissant encore plus cet endroit déjà magnifique naturellement.





    Par ailleurs, lorqu'on déambule dans le parc, on se rend compte que plusieurs points d'eau naturels s'y trouvent également. Ils ont été entièrement entourés de fleurs colorées pour augmenter davantage leur beauté.





    Les parterres de fleurs sont nombreux dans le parc et les gardiens veillent à ce que tous les visiteurs respectent ce lieu de promenade et de repos.

    Ce sont généralement les étudiants de l'université de la magie qui se rendent le plus fréquemment dans ce lieu pendant leurs temps de pause afin de se relaxer, mais nombreux sont les citoyens de Lumenis qui aiment à venir dans ce parc pour une petite promenade ou pour un pique-nique en famille ou entre amis.
    New Barbie Order - CEO

  2. #2
    Baasan Invités
    [Quête : Sauvez Graoumf]

    Lentement, le crépuscule s'abattait sur le jardin verdoyant : le soleil inondait les allées de ses derniers rayons. La flaure du parc était en pleine effervescence : les oiseaux gazouillaient dans les arbres - lapins et chats gambadaient entre les fleurs - abeilles, bourdons et autres insectes s'affairaient à ramasser le précieux nectar... dans la mare, les poissons nageaient paisiblement dans leur habitat.

    Tout était calme dans le parc, une journée ensoleillée parmi tant d'autres à Lumenis. Les étudiants du conservatoire de magie avaient depuis longtemps repris le chemin de leurs demeures, laissant aux animaux les espaces du parc.

    Tout était calme... trop calme...une oreille exercée aurait alors remarqué l'absence de bruit, irréel dans ce lieu. Hélas, le parc était vide de gens, et soudainement vide du bruit des animaux : dans la mare, les poissons s'étaient cachés - nullepart, on ne voyait les lapins - les oiseaux s'étaient tus.
    Tous les animaux étaient aux aguets, attendant quelquechose... la chose vint !

    Une boursouflure...
    Des bulles d'eau chaude remontèrent à la surface de l'étendue d'eau dormante et éclatèrent. D'abord disparates, la fréquence des bulles s'intensifit. A présent des volutes de vapeur s'échappaient de la mare : faisant baisser le niveau de celle-ci.
    Autour de la mare, les fleurs se ratatinaient de chaleur.

    Une souillure...
    Soudainement, l'eau stagnante se déversa en totalité dans une petite fente qui était apparue dans le lit de celle-ci. Les poissons, emportés par le petit tourbillon, avaient disparus : la mare était sèche.
    Et la fente grossissait...

    Une ouverture...
    Elle grossissait à vue d'oeil à présent, laissant s'échapper des volutes de chaleur étouffante, et quelques flammes. Elle grossissait toujours plus...

    Un conduit de feu...
    L'ouverture était suffisamment grosse pour laisser voir la lave en fusion manger les parois du tunnel. En contrebas, un torrent de magma bouillonnait.


    La venue du démon...
    Dans un grondement s'amplifiant, une forme ailée jaillit de l'ouverture : Baasan était arrivé. Le Tanar'ri suprême déploya ses ailes pour se poser en douceur sur la pelouse du parc.
    Il lança un regard mauvais vers la forme volante qui s'approchait.

    Lien télépathique : *Enfin je te trouve...*




    HRP : pour les caractéristiques de Baasan, voir la fiche des balors (pouvoirs, techniques de combat,...)
    Pour ce qui est de l'armement, il possède un fléau à 5 têtes.

    Et pour le faire parler, voici son code de couleur : #8B0000

  3. #3
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Arf un peu partout, une femme dans chaque port!
    Messages
    1 339
    [Quête : Sauvez Graoumf]

    Gothmog qui venait de la maison de Nheroo, déposa ses amis à l'entrée du parc et se dirigea vers le Tanar'ri.

    Il était tard, la nuit venait de tomber sur le parc. Le soleil commençait tout doucement à disparaître derrière l'horizon. Ses rayons rouges se voilaient à travers les feuilles des arbres, animées par la douce brise du soir. Les animaux, diurnes et nocturnes, fuyaient le Tanar’ri : les poissons se cachaient sous les pierres, les oiseaux adandonnaient leur nid, les rongeurs se précipitaient dans leur terriers, un silence de mort tomba. Ce n’était plus un parc verdoyant, mais un cimetière hanté par les mauvais esprits et les mauvaises ondes.

    C’est en voyant Baasan que les souvenirs lui remontèrent à l'esprit. Gothmog se remémora les batailles passées entre les différentes races de démons. Il combattait alors aux côté des Tanar'ri. Dans ce milieu, seuls les plus forts survivent, même entre démon on ne se fait pas de cadeau, surtout lorsqu'il y a des luttes de pouvoirs entre espèces. La colère, la haine, la vengeance et l'absence de pitié étaient son quotidien. Maintenant, tout ceci a bien changé...

    Gothmog, voyant Baasan, dégaina son épée vorpale et continua de s’approcher de lui. Arrivé à sa hauteur, Basaan dit :

    "Tu as trahis les tiens en rejoignant les Humains. Un Balor ne peux s'abaisser à travailler pour des êtres insignifiants. Tu as déshonoré les tiens ainsi que nôtre roi. Tu étais son Champion, maintenant j’ai pris ta place et j’ai bien l’intention de laver l’affront que tu nous as fais ! Je suis surpris qu'un Tanar'ri n'ait pas été envoyé précédemment pour t'éliminer. Quoi qu'il en soit, je vais ramener ta tête aux nôtres "

    Depuis que Gothmog avait quitté le monde des Abyss, il savait que ce jour viendrai. C'est pourquoi il ne répondit pas au Démon et se prépara à l'attaque de ce dernier. Les yeux du Démon se mirent à devenir rouge. C'était le signe que la colère montait en lui. Son apparence devint éthérée. Gothmog comprit alors que l'attaque serait imminente. Il se mit en position de défense et se concentra. Le Démon se précipita sur le Capitaine, l'épée en avant. Gothmog utilisa alors à merveille ses dons et se téléporta derrière son adversaire lui permettant ainsi d'esquiver son attaque et planta son épée vorpale dans son dos. Malheureusement pour Gothmog, son armure était forgée dans les métaux les plus résistants et les plus magiques qui soient. Son épée ne s'enfonça que sur 5 cm, ne blessant donc que très peu son adversaire. Dommage, car l'effet de surpris ne fonctionnera plus maintenant, la même attaque ne fonctionnant pas 2 fois sur ce type d'adversaire... :snif:

    Gothmog utilisa alors ses dons de pyrotechnie et projeta des dizaines de boules de feu sur son adversaire. Mais ce dernier ne broncha pas et encaissa les coups facilement :8: :snif: La partie s'annonce difficile pour le Balor :omg: :snif: .

    Lorsque deux Balors s’affrontent, le duel peut durer 1000 jours. Les deux protagonistes utilisaient les mêmes armes, une épée vorpale pour Gothmog et un fléau à 5 têtes pour le Démon, chacune des armes induisant les mêmes dégâts. Comble de malchance pour le Capitaine, les deux adversaires étaient aussi habiles et expérimentés l’un que l’autre. Dan ce cas, c’est celui qui parviendra à créer la boule de feu la plus chaude qui l’emportera.

    Depuis leur tout jeune âge, les 2 Balors avaient été élevés et éduqués au combat par le même maître. Ils se battaient dans un seul but, devenir le Champion du roi. Toutes ces années de souffrance, de travail, d’entraînement, de combat, de lutte et d’apprentissage finirent par payer. Gothmog avait vaincu Baasan au cour d’un duel dont le vainqueur était proclamé Champion du Royaume. Baasan n’avait jamais pardonné à Gothmog cette humiliation publique, ce déshonneur. C’était la seconde motivation de Baasan pour éliminer Gothmog.

    Le Démon contra attaqua et fit un enchainement 'attaque-riposte-contre attaque' qui lui permit de toucher Gothmog en pleine poitrine :omg: . Ce dernier, sous le choc, s'écroula au sol :snif: ! Gothmog cherchait sa respiration. Voyant que le Démon s'apprêtait à lui porter le coup de grâce, Gothmog s'envola et se reposa derrière le Démon. Il savait que ses dons de pyrotechnie ne servaient à rien, de même, la tempête de feu ainsi que le mur de feu n'ont aucun effet sur ce Démon.

    Gothmog décida alors d'utiliser ses dons de télékinésie. Voyant une immense stèle en marbre érigée en l'honneur des fondateurs de Luménis, il se concentra et projeta cette dernière sur le Démon. Ce dernier fût écrasé sous le poids. Gothmog voulu en profiter pour porter un coup fatal à son adversaire mais ce dernier, pleins de ressources, parvint à soulever la stèle et se remit debout.

    Le Démon regarda Gothmog droit dans les yeux et d’une voix grave et rauque il dit :

    [color= #8B0000]« Le combat ne fait que commencer »[/color]
    Statut : peu présent sur le forum, mais fais des efforts

  4. #4
    Baasan Invités
    [Quête : Sauvez Graoumf]

    Le démon eut un sourire. Le combat allait être intéressant. Gothmog n'était pas l'ancien champion du Roi pour rien. Et la tête de ce champion exilé et renégat allait lui permettre de se faire une place de choix dans la hiérarchie des Abysses. Il serait Baasan, le nouveau champion du Roi des Balors!!! La terreur des mondes infernaux, un nom craint dans tous les Neuf Enfers!!!!

    Cet idiot de Gothmog et ses sentiments!!! S'allier avec des humains, les trimballer sur son dos!!! Il était tombé bien bas. Lui qu'il avait connu féroce, loyal, avide de sang et de combat, le voilà réduit à faire la monture pour deux pathétiques humains. Et il les protégeait en plus!

    Un instant Baasan caressa l'idée de dépasser Gothmog et d'envoyer une boule de feu sur les deux frêles créatures qui observaient le combat. Voilà qui serait parfait. Mais inutile. Le Balor était furieux. Leur première passe avait été magnifique! Mais Gotmog avait baissé. Il n'était plus le même. Il avait déjà joué ses principales cartes, alors que lui était protégé par une puissante armure forgée dans les feux de l'Enfer. Et surtout il s'était entraîné sans relache dans l'attente de cet instant, sa vengeance, son heure de gloire!

    Baasan regarda son alter-ego dans les yeux. Il fit un pas en faisant tournoyer son fléau au-dessus de sa tête.


    Tu es perdu Gothmog, ancien Champion. Regarde-toi, tu n'es plus rien. Tu es pathétique! C'est ici, parmi ces humains que tu chéris que tu vas périr! Prépare-toi!

    Baasan lança son fléau contre Gothmog, lui attrapant un bras comme avec un fouet. Une douleur atroce déchira les muscles du capitaine alors que le fléau le touchait et se retirait en tirant sur la chair, mais il se retint de crier.

    Il se lança à son tour, mais ses forces commençaient à diminuer et la douleur à l'handicaper. Son épée frôla le visage de Baasan, mais ne l'égratigna même pas.

    Le démon éclata de rire et indiqua Ravny et Hugues de Breizh d'un geste de son arme :


    Et si je les tuais pour que ces chers humains t'accompagnent?

    Gothmog se sentit empli d'une rage folle. Avec un hurlement féroce il se jeta sur Baasan, son épée en avant. Il fit mouche. Pour la première fois le Balor vengeur vacilla.

    Gothmog recula, la douleur était vive, mais il la surmonterait... Baasan, après un instant releva la tête, un horrible rictus sur sa face.


    Et c'est tout ce que tu sais faire, Champion? Tu nous avais habitué à mieux dans les Abysses!!!

    Et Baasan se lança de nouveau à l'assaut!

  5. #5
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Arf un peu partout, une femme dans chaque port!
    Messages
    1 339
    [Quête : Sauvez Graoumf]

    Le combat s'annonçait plus difficile que prévu pour Gothmog :snif: ! Le pauvre Capitaine n'était plus le puissant étalon d'antant! Ses dernières années passées auprès des Hommes avaient amoindri ses capacités aux combats. Pendant que Baasan s’entraînait jour et nuit dans le seul but de laver son affront, Gothmog servait à boire et à manger aux Humains et autres races terrestres dans sa taverne. Même s’il avait participé à certaines campagnes Manostiennes, l’absence d’entraînement intensif commençait à se faire ressentir. Ses réflexes, son agilité, sa force, sa technique, son endurance et même ses pouvoirs étaient amoindris et altérés par son contact avec les Hommes. Comment allait-il faire pour vaincre ce Balor rempli de haine, de colère et maîtrisant à merveille l’art du combat ?

    Gothmog souffrait énormément de sa blessure aux avant bras et malgré la douleur, il restait debout, prêt à subir l’assaut de son ennemi et à contre attaquer le moment venu. Un Capitaine digne de ce nom ne renonce pas et ne s’avoue pas vaincu aussi facilement ! Il a été le Champion craint et respecté dans tous les Royaumes des Abysses pendant des décennies et ce n’est pas une blessure aussi douloureuse soit-elle qui le fera capituler ! Gothmog, l’épée à la main, se mis en position et attendit la charge du Démon.

    Baasan se précipita sur Gothmog, le fléau à 5 têtes en mains, mais le Capitaine parvint de justesse à esquiver la charge. Emporté par son élan, Baasan ne pu s’arrêter et se retourner à temps pour parer la contre attaque de Gothmog qui transperça l’épaule droite du Démon. Ce dernier poussa un immense cri de douleur, ses jambes semblaient ne plus pouvoir soutenir son poids, son teint devint blême et sa respiration se fit plus profonde et rauque. Ses yeux semblaient tout d’un coup se perdre dans le vide, restant sans réaction. Etait-ce la fin du combat ? Le Démon était-il terrassé ?

    La lame de l’épée de Gothmog changea immédiatement de couleur et vira du gris au rouge écarlate. Ce changement d’apparence est caractéristique des épées forgées dans les Abysses et employées par les Balors. Tout comme le xxxxxxxxxx qui scintille de bleu à l’approche des orcs, ce matériau composite rougeoie lors de son contact avec la peau d’un Balor. Gothmog retira sa lame de l’épaule du Démon et le regarda attentivement droit dans les yeux, guettant une quelconque réaction de sa part.

    Le temps semblait s’être arrêté. Gothmog était là, à quelques pas du Démon, son épée à la main et regardant son assaillant prostré devant lui, les yeux dans le vide et sans réactions, guettant le moindre mouvement de sa part. Le Capitaine, pensant avoir vaincu son adversaire, rengaina son épée et s’approcha de Baasan. En d’autres temps il en aurait profité pour lui trancher la tête d’un seul coup mais les sentiments qui l’animaient maintenant n’étaient plus les mêmes qu’avant ! Pour un Balor des Abysses, éprouver de la bonté, de la compassion et de la pitié à l’égard des autres était une preuve de faiblesse. Ces sentiments autrefois futiles, inutiles, chimériques, dérisoires et puérils étaient devenus depuis son passage à Manost des vertus. Ils faisaient dorénavant partie de son code d’honneur de Capitaine Helmite.

    Gothmog, inquiet mais ses sens relâchés, s’avança vers le Démon afin de s’encquérir de son état. Arrivé à sa hauteur, ce dernier ne bougea pas et semblait toujours apathique. Le Capitaine posa la main sur lui et à ce moment là, le Démon décocha un puissant coup de fléau sur la tête de Gothmog ! Le Capitaine, sous la violence du choc, tomba à la renverse sur l’herbe calcinée du parc :omg: :..: ... Le visage en sang, le nez fracturé, l’oreille gauche arrachée et crâne ouvert, Gothmog perdit connaissance :snif: ... L’aura du Démon s’amplifia alors et rayonna de plus belle. L’énergie qu’il dégageait était telle qu’elle semblait venir d’ailleurs. Jamais une telle aura ne s’était dégagée d’un Balor, ce n’était pas un simple Champion mais presque un demi-Dieu ! Les coups portés par Gothmog semblaient n’avoir eu aucun effet sur Baasan, à croire qu’il s’était nourri de l’énergie du Capitaine. Une chose était sûre, c’est que le Démon avait bien manœuvré lors du combat, il s’était joué de Gothmog et avait à merveille utilisé les failles de ce dernier.

    Baasan s’approcha du corps inanimé de Gothmog, et le sourire aux lèvres il dit :

    " Mon pauvre Gothmog, tu es aveuglé par tes sentiments ! Tout ce qui faisait ta force autrefois a disparu. Tu n’es plus qu’un pantin émotif au service des Humains. Contrairement à toi, je n’éprouve aucune compassion ni pitié à l’égard des mes adversaires. Le feinte et la roublardise sont des notions que tu sembles avoir oubliées. J'avais l'intention de ramener ta tête au roi, mais pourquoi me fatiguer à te tuer quand je peux t'avoir vivant : tu n'en seras qu'une meilleur offrande pour le roi !. Finalement, cela n'aura été qu'une formalité :notme2: "
    Statut : peu présent sur le forum, mais fais des efforts

  6. #6
    Baasan Invités
    [Quête : Sauvez Graoumf]

    Baasan surmontait son adversaire qui gisait groggy au sol. Un rictus immonde qui passait pour un sourire se dessina sur son visage. Il avait vaincu! Il était triomphant!!! Toutes ces années d'entraînement, de peines, avaient porté leurs fruits. Enfin il allait obtenir ce qu'il désirait tant!!!!

    Un instant l'envie d'achever Gothmog et de rapporter sa tête dans les Abysses l'effleura. Un bien beau trophée. Mais il eut une meilleure idée, un trophée bien plus beau...

    Il se pencha sur le Balor innanimé et lui chuchota à l'oreille :


    C'est ici que s'arrête ta route parmi les humains, mon "frère". C'est ici que tu retournes aux Abysses. Avec moi. Tu seras mon passeport pour la gloire. Plutôt que ta tête, je te ramène en entier devant notre roi pour que tu répondes de ta trahison envers notre race et que tu témoignes de mon incontestable victoire.
    Dis adieu au ciel, Gothmog, le Balor-humain, car maintenant tu ne verras plus que feu, sang et ténèbres!!!!

    Avec un éclat de rire sauvage, Baasan attrappa Gothmog sous les bras et le souleva. Le capitaine poussa un gémissement de douleur et tenta d'ouvrir les yeux pour protester. Peine perdue. Baasan continuait de le tirer, laissant dans l'herbe du parc une traînée roussie. Il regagna la faille béante qui s'était ouverte dans la mare.

    Après avoir assuré sa prise sur sa proie, Baasan jetta un dernier coup d'oeil à Lumenis.


    Comme c'est regrettable, tant de choses auraient pu être faites ici. Enfin qui sait, peut-être après que j'ai été nommé champion officiel...

    Puis avec une explosion de feu, Baasan entraîna Gothmog à sa suite dans la faille, dans les Abysses. Le sol trembla. La terre gronda et gémit, torturée alors que la faille se refermait.

    Bientôt il ne resta plus aucune trace du combat qui avait opposé les deux Balors. Rien si ce n'est une mare asséchée, de l'herbe brûlée et une épée vorpale qui gisait comme morte sur le sol...

  7. #7
    ravny Invités
    Ce post se passe au moment ou Gothmog déposa Le Paladin Hugues et le Ravny ....
    Il est marqué après le combat entre Gothmog et son adversaire pour ne pas "polluer" le roleplay ...

    Hugues et Ravny descendirent des ailes du Puissant démon. Hugues et Gothmog se lancerent un profond regard ...

    Gothmog : N'intervient pas mon ami, ce combat, c'est le mien, nul ne doit s'en meler. Cet autre démon que tu vois a été mon plus acharné adversaire lors de ma vie dans les abysses de la dépravation. A présent il est ma Némésis, mon anti-thèse. Si je ne peux le vaincre seul, alors ce combat ne sera jamais vraiment terminé pour moi. Ce duel est mon destin, c'est certainement l'ultime épreuve que m'envoir Helm, dans ma quête de repentir ... Elle devait arriver ... Certains pourraient dire que ce n'est pas le moment, mais y a t'il vraiment un moment pour celà ? Helm est seul juge de mon destin et je m'en remet avec joie et respect a ses décisions .

    Hugues regarda avec un nouveau respect son ami .. Il semblait voir la foi du balor bruler d'un flamme plus ardente ... Il utilisa, presque sans s'en rendre compte, sa vision de paladin, et ce qu'il vit le stupéfia ! Jamais encore, a part auprès de Sire Wookie ou de Ravestha, il n'avait vu d'aura plus pure. Ce combat etait le sien et quelqu'en soit les epreuves Helm etait auprès de lui

    Gothmog et Hugues se saisirent mutuellemnt l'avant bras droit tout en posant la mais gauche sur le coeur de l'autre, signe de pureté et de courage des paladins de Helm.


    Hugues : Puisse l'Ultime Gardien te soutenir dans cette epreuve et sache que ton coeur est l'unique source de puissance dont tu aura besoin mon ami ...

    Ces paroles, Hugues les avait prononcé tout bas, timidement ... Gothmog en fut touché bien plus qu'il ne l'aurait cru...

    Le balor tourna ses yeux vers Ravny, ce petit humain l'etonnait toujours, puissant et pourtant si enfantin .. dans son regard il vit de la tristesse a l'idée de perdre un ... ami ? Et aussi de la colère et une puissante envie d'intervenir ....


    Gothmog : Prenez soin des uns des autres .. mon absence sera de courte durée ( et nous l'esperons tous Gothy ! :snif: ) mais si Helm me retient dans sa main bienveillante je ne puis que me plier a sa volonté ...

    D'un seul coup, sans attendre que ces sentiments prennnent le pas sur sa raison, Gothmog s'envola a la rencontre de son adversaire ....

    Hugues et Ravny restèrent stoïquement a l'entrée du Parc ...
    Ils assistèrent au duel avec calme et courage ....
    La fin du combat les plongeat dans un profond désarroi.

    Le silence si fit dans le Parc puis, religieusement, Hugues et Ravny s'approchèrent de la Mare asséchée ...
    Pendant que Hugues mettait un genou en terre et priai Helm pour le Salut de Gothmog, Ravny ramassa l'arme Vorpale du Balor ...

  8. #8
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Quête : Sauvez Graoumf

    Le Paladin regarda la brèche se refermer, Baasan emmenant son ami avec lui dans les Abysses.
    Hugues baissa la tête, toutes ses forces l'abandonnant. Une, puis deux, puis plusieurs larmes commencèrent à couler le long des joues du Paladin.
    Celui-ci serra rageusement son épée, se maudissant de ne point être intervenu. Mais les paroles de Gothmog lui revinrent à l'esprit :


    N'intervient pas mon ami, ce combat, c'est le mien, nul ne doit s'en meler. Cet autre démon que tu vois a été mon plus acharné adversaire lors de ma vie dans les abysses de la dépravation. A présent il est ma Némésis, mon anti-thèse. Si je ne peux le vaincre seul, alors ce combat ne sera jamais vraiment terminé pour moi. Ce duel est mon destin, c'est certainement l'ultime épreuve que m'envoir Helm, dans ma quête de repentir ... Elle devait arriver ... Certains pourraient dire que ce n'est pas le moment, mais y a t'il vraiment un moment pour celà ? Helm est seul juge de mon destin et je m'en remet avec joie et respect a ses décisions .


    Hugues se releva et se dirigea vers l'endroit où se tenait il y a encore peu son ami, avant qu'il ne disparaisse.
    Le Guerrier Saint ferma les yeux, et de nombreuses images vinrent à son esprit. Sa première rencontre avec Gothmog, les entraînements ensemble, le combat contre Meboth, les cieux si proche quand il était sur le dos du Balor.


    Hugues s'agenouilla et adressa une longue prière à Helm, afin que le Vigilant protège son ami dans les moments qu'il allait vivre.
    Enfin, Hugues fit le serment de partir à la recherche de son ami, et de le ramener coûte que coûte à Manost.


    Hugues sentit alors une main sur son épaule. Ravny se joignait à lui dans sa prière pour Gothmog.
    Le Paladin se releva, une étincelle dans ses yeux.
    "Gothmog voudrait que nous continuions notre quête. Je suis sûr qu'il est encore vivant, et quand bien même, il est toujours dans notre cœur. Je suis certain qu'il reviendra, encore plus fort …"

    Hugues et Ravny sortirent du Parc Verdoyant, et se dirigèrent vers le Palais Présidentiel..

  9. #9
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages
    2 682
    Les gardiens du parc étaient atterrés, ils ne comprenaient vraiment pas ce qui avait bien pu se passer dans cette partie du parc. La terre avait été retournée, l'herbe brûlée, les parterres de fleurs piétinés, une statue avait été renversée, même l'eau du bassin semblait avoir été souillée. Cette zone du parc était complètement délabrée, c'était vraiment le chaos. Une enquête avait été menée auprès des personnes habituées qui fréquentaient le parc, mais personne n'avait rien vu, rien entendu, aucun d'entre-eux n'était présent au moment où ce saccage avait été commis. Un des gardiens fit d'ailleurs remarquer à son collègue que cela valait peut-être mieux, compte tenu de l'état des lieux ... C'était comme si un démon sortit tout droit de l'enfer s'était amusé à détruire le parc ... Personne ne pouvait trouver d'explication à ce mystère ...

    Ne parvenant pas à trouver la cause de ce désastre, les autorités décidèrent néanmoins de redonner au parc sa grandeur d'antan en faisant en sorte de faire disparaître les stigmates des actes de vandalisme, car il ne pouvait s'agir que de cela, que cette zone du parc avait connue. Le gardien Valmoran fut chargé de cette tâche. Valmoran était le plus vieux gardien du parc, cela faisait des années qu'il l'entretenait avec amour, il était d'ailleurs de ceux qui avaient dessiné les plans du parc autrefois.

    Valmoran fit fermer cette portion du parc au public et entreprit de faire aérer la terre, repiqua de l'herbe, enleva les fleurs piétinées et brûlées et les remplaça par de nouveaux parterres de fleurs fraîches. Il combla les trous dans le sol, nettoya le bassin. Un sculpteur fut appelé pour restaurer la statue et elle fut ensuite fixée à nouveau sur son socle. Lorsque Valmoran eu terminé son ouvrage, on aurait pu croire que rien ne s'était passé. Le parc était comme neuf et respirait à nouveau la beauté et la quiétude. Valmoran fit alors rouvrir cette zone au public et le parc retrouva enfin sa tranquillité d'antan.
    New Barbie Order - CEO

  10. #10
    Algord fils de Thudrod Invités
    Algord aussi discret qu'une ombre flânait entre les buissons du parc et s'assit près d'un tronc broussailleux, il s'emitoufla de sa cape et se confondit presque avec la verdure qui était à ses côtés.

    - Qu'il est bon de te revoir cher parc, ta compagnie, mon vieil ami dit Algord en s'adressant au chêne auquel il était adossé, m'a beaucoup manqué durant mon périple.

    Puis l'amant de la nature s'endormit au côté du chêne broussailleux.

  11. #11
    Draclord Invités
    Draclord passait par le parc alors qu'il sillonait la ville. Comme il était plaisant de passer par ce petit coin de verdure au milieu de toute cette bruillante civilisation ! Cependant cela faisait longtemps que l'elfe n'était plus passé par cette endroit et cela lui avait manquer.

    Alors qu'il passait près d'un vieux chene, le sorcier vit Algord assoupit adosser à l'arbre. Draclord n'osa pas le réveiller et continua son chemin, bien que curieux de savoir quel noble quete avait accomplit le combattant durant son abscence...

  12. #12
    Algord fils de Thudrod Invités
    Peu après le passage de Draclord a côté du vieux chêne Algord s'étirpa de son sommeil(*) et repartit vers la partie plus civilisée de Lumenis.


    - (*)Ta compagnie est toujours aussi appaisante mon vieux chêne maintenant je m'en vais. Aurevoir mon vieil ami.

    - Je dois filer vers le centre de Lumenis pour mon recrutement.


    HRP: Qu'il est bon de retrouver de vieilles personnalités Draclord.

  13. #13
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Valprofond
    Messages
    359
    La sorcière et le paladin arrivèrent dans le parc de Lumenis alors qu'un grand fracas annonçait la chute du temple de Sunie et la fin de la fête. Morgana entraîna son cavalier vers un point de vue intéressant sur la mer. A cette endroit le point d'eau du parc semblait se fondre avec le large. La vue était assez impressionante. Morgana s'assit dans l'herbe et fit signe à Hugues de faire de même.

    J'aime beaucoup cet endroit, murmura-t-elle. Il est très calme et on a une impression d'infini...

    Ses yeux noirs se perdirent dans le vague...
    "Et si on se lançait dans l'élevage de bébés en plein air?!!!" "... *soupire*"
    Je suis les Ténèbres, je suis la Lumière... Morgana LeFay Sorcière à la retraite.

  14. #14
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Hugues de Breizh regarda la vue que lui présentait la Magicienne. Il connaissait l'endroit pour y avoir perdu un ami, le Balor Gothmog. Hugues n'avait rien pu faire, et il avait vu son ami partir dans les ténèbres emmené par une créature du mal.

    Cependant, une vue comme en avait rarement vu le Paladin s'offrait à eux. L'immensité de la mer se fondait avec l'eau du parc.
    Les paroles de l'Aasimar firent se souvenir à Hugues son pays, par delà les mers.

    Le Paladin vit de la tristesse dans les yeux de Morgana. Hugues se rapprocha d'elle, et dégrafa sa cape qu'il passa sur les épaules de la lanceuse de sorts. Il avait, par le passé vu de semblables yeux, aussi tristes, et le Paladin pensait savoir ce que ressentait Morgana.


    "C'est un magnifique endroit Morgana, emprunt de beauté et de mélancolie. Comme vos yeux."

  15. #15
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Valprofond
    Messages
    359
    La sorcière accepta la cape avec un sourire... Cela faisait extrêmement longtemps qu'elle n'avait pas rencontré quelqu'un de prévenant à ce point. Normalement les gens la fuyaient, sentant probablement l'odeur de la mort sur elle. Elle eut un pâle sourire et rougit légèrement sous le compliment...

    J'ai vu tant de choses très cher... Des choses dont on ne sait même plus qu'elles ont existées. Seules demeurent immuables la nature et la mer... J'ai connu la mer très tard, je suis née dans les Vaux, en pleine campagne... Enfin je crois...

    Morgana écarta une mèche blanche qui gênait ses yeux.

    Hum... Je me laisse aller... De toute façon je n'ai quasiment plus de souvenirs des débuts de ma vie alors...

    Elle poussa un soupir, ébaucha un geste puis se retint de poursuivre, rougissant...
    "Et si on se lançait dans l'élevage de bébés en plein air?!!!" "... *soupire*"
    Je suis les Ténèbres, je suis la Lumière... Morgana LeFay Sorcière à la retraite.

  16. #16
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Le Paladin écouta la Magicienne. Il ne savait que peu de choses d'elle sauf que c'était la mentor de son ami le Conseiller Berrak. En fait, le Paladin ne voulait rien savoir, il ne jugeait jamais les personnes sur leur passé. Lui même cachait des choses sur son passé, et il ne les avait jamais divulgué à quiconque. Il serait peut être tenps qu'il se confie à quelqu'un, temps qu'il se fixe.
    Il avait beau être jeune, le Paladin n'avait jamais connu l'amour.

    Hugues vit la jeune femme rougir. Hugues se rapprocha d'elle. Il avait envie de passer son bras autour des épaules de Morgana, mais il n'osa pas, de peur de heurter la magicienne.


    "Pour ma part, j'ai connu la mer en venant à Manost, il y a un an. Je viens du Thétyr, du nord du Thétyr. Vous connaissez ?"

  17. #17
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Valprofond
    Messages
    359
    Morgana réfléchit.

    Oui je connais le Thétyr, mais à mon avis je suis allée là-bas bien avant que vous soyez né... Les elfes y étaient largement tolérés et la guerre civile n'était même pas une éventualité.

    Elle poussa un soupir... tant de choses qui finissaient par se confondre... Le monde avait la mauvaise habitude de changer du tout au tout entre les moments où elle mourait malencontreusement et ses réveils brutaux. Elle réfléchit et ajouta un peu maladroitement :

    Et je ne pense pas avoir visité leurs tombeaux, ce qui pour moi est une excellente chose...

    Après un temps d'hésitation elle posa sa main sur celle du paladin et lui fit un sourire timide. Depuis le temps Morgana n'avait plus l'habitude des relations humaines. Elle hésitait toujours à se lier avec les gens sachant parfaitement que la prochaine fois qu'elle ouvrirait les yeux les personnes auxquelles elle se serait attachés seraient mortes depuis longtemps. Elle avait déjà été plus qu'étonnée de retrouver l'un de ses seuls élèves à Manost... Peut-être devait-elle faire confiance au destin pour une fois...

    Même si je ne connais pas la région du Thétyr par coeur, je sais que ce n'est pas la porte à côté. Comment êtes-vous arrivé jusqu'ici? Le chemin est long, j'en sais aussi quelque chose.
    "Et si on se lançait dans l'élevage de bébés en plein air?!!!" "... *soupire*"
    Je suis les Ténèbres, je suis la Lumière... Morgana LeFay Sorcière à la retraite.

  18. #18
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Le Paladin serra tendrement la main de la magicienne. Il ferma les yeux et se remémora son enfance.

    "Pour faire rapide, j'ai passé ma jeunesse dans un petit village, pourtant le nom de Breizh. Il fut détruit en une nuit par un nécromant. En souvenir, j'ai pris pour nom de famille, le nom de mon village.

    Ensuite, je suis parti sur les routes, où j'ai rencontré mon Maître, un Paladin du Coeur Radieux. J'ai longtemps suivi son enseignement, puis, il me présenta à la succursale du Coeur Radieux à Akathla.

    Là, j'ai retrouvé le tueur de mon village, et je lui ai fit expier ses fautes par mon épée.
    J'ai décidé de rejoindre Manost, afin de tirer un trait sur tout ça.

    Voilà mon histoire. Elle ne fut pas toujours rose, mais je en regrette pas davoir rejoint cette île."

    Le Paladin se rapprocha de l'Aasimar, et combattant sa propre timidité, la serra dans ses bras.

  19. #19
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Valprofond
    Messages
    359
    Après un bref mouvement instinctif, Morgana se laissa aller. La sensation de chaleur qu'elle ressentait était si lointaine dans ses souvenirs et si agréable... Elle passa ses bras autour du cou du paladin et enfoui son visage dans son épaule. Pendant les longues minutes où ils restèrent sans bouger elle goûta toute l'ironie de la chose... Elle devait sa malédiction à un paladin et elle se retrouvait blotti comme une petite fille dans les bras d'un autre.

    Elle poussa un soupir...


    Je ne me rappelle même pas à quoi pouvaient ressembler ma demeure ou mes parents... Je ne sais même pas si j'avais des frères et sœurs... Mon nom lui-même n'est que le surnom que m'ont donné les paysans craintifs de Valprofond. Je ne me rappelle que de Myrdhin et de ce paladin de Torm qui m'a maudite...

    Elle fut tenter pendant un instant de se dégager pour s'enfuir, mais elle resta, se blottissant encore plus dans les bras de Hugues...
    "Et si on se lançait dans l'élevage de bébés en plein air?!!!" "... *soupire*"
    Je suis les Ténèbres, je suis la Lumière... Morgana LeFay Sorcière à la retraite.

  20. #20
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Hugues serra la douce femme un peu plus dans ses bras. Le Paladin sentait le parfum ennivrant de l'Aasimar. Il l'aimait, il en était sûr. Il n'avait jamais ressenti une chose pareil en lui, un espèce de tiraillement. Il aimait Morgana, comme jamais il n'avait aimé quelqu'un.

    "Morgana, je ne sais pas comment le dire, je ..."

    Le Paladin n'avait jamais dit ces mots auparavant. Il inspira un grand coup.

    "Morgana, je vous aime. Depuis la première fois que je vous ai vu, je vous aime."

    Le Paladin approcha son visage de celui de Morgana, et l'embrassa.

  21. #21
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Valprofond
    Messages
    359
    Un instant le monde s'arrêta. Morgana se demanda brièvement si une telle sensation lui était arrivée un jour avant de se laisser aller à l'étreinte.

    Lorsqu'enfin le baiser cessa, la sorcière fixa son regard noir et or sur son compagnon. Elle n'avait pas le souvenir que quelqu'un lui eut dit "je t'aime" avec autant de sincérité... Et elle ne se souvenait pas d'avoir dit un jour ces paroles à qui que ce soit... Comme dans elle rêve elle s'entendit dire :


    Et moi aussi je vous aimes Hugues, comme je n'ai jamais aimé personne...

    De ses mains pâles elle prit le visage du paladin... Et du se rendre à l'évidence, en ce qui concernait l'expression de ses sentiments elle était vraiment maladroite. Elle éclata d'un rire incontrôlable qui résonna dans le parc désert...
    reprenant son sérieux elle ajouta avec un sourire :


    Je crois que nous allons prendre racine si nous restons ici... Et aussi froid avec cette humidité... Je vis près d'ici... Il y a toujours un bon feu et du thé... Si vous le voulez... :timide:
    "Et si on se lançait dans l'élevage de bébés en plein air?!!!" "... *soupire*"
    Je suis les Ténèbres, je suis la Lumière... Morgana LeFay Sorcière à la retraite.

  22. #22
    Astaldo tarkil Invités
    Astaldo se promenait dans le parc, autant pour le plaisir de voir toute cette merveille verte s'épanouir que pour faire une évaluation de ses gains en cas de restructuration des lieux.

    Un ensemble de plantes d'eau, ça tape dans les 32 p.o; des bassins avec cours d'eau et fontaine on va dire 95p.o; des massifs et de beaux sols avec un bon gazon...allez, 780p.o. Et là, des pelouses avec arbres et haies, on arrondie 480p.o mais ? Mais ouiiiii, c'est tout un ensemble pour oiseaux; ça va bien dans les 110 p.o tout ça... :notme2:

    Parcourant les allées tout en griffonant fébrilement, le spectre d'une fortune facile et assez énorme planait sur lui.

  23. #23
    --Ewena Gaelis-- Invités
    Ewena s'était levée tôt ce matin pour prendre un peu l'air avant d'ouvrir sa boutique. Elle marchait tranquillement, d'un pas paisible dans les allées, écoutant les bruits de la nature qui s'éveillait. Au loin, elle aperçue une silhouette : Astaldo en train de grifonner. Elle s'arrêta tandis que lui continuait à avancer. Il finit par arrivé à son niveau.

    "Tiens donc, mais qui voilà. Vous n'auriez pas quelque chose à moi par le plus grand des hasard?"

  24. #24
    Astaldo tarkil Invités
    Rapide comme un jaguard asthmatique le fleurite fit disparaître ses notes dans une de ses poches intérieures; la concurrence était rude dans ce métier, et l'espionnage industriallo-floral monnaie courante. Reconnaissant sa charmante voisine Astaldo sortit d'une autre poche un bracelet qu'il carressait et trouvait plus que précieux.

    En effet vous avez oublié votre bracelet :notme: , aussi l'ai-je toujours avec moi au cas où je vous croiserais par le plus grand des hasards. Mais quel bon vent vous amène ? Vous êtes ravissante ce matin, la plus belle de toutes ces fleurs si je peux me permettre, jeune et fraiche. :love: :love:

  25. #25
    --Ewena Gaelis-- Invités
    Ewena savait pertinament qu'elle n'avait pas perdue ce bracelt, elle le saisit délicatement et commença à essayer de le remettre à son poignet. Elle n'était pas habituée aux compliments de ce genre. On l'avait déjà complimentée une fois, mais plutôt dans le domaine professionnel.

    "He bien, je me promene et vous? Vous faites vos comptes en marchant? Pourriez vous m'aidez à le remettre s'il vous plait?" lui demanda-t-elle en lui montrant le bracelet qu'il venait de lui rendre.

  26. #26
    Astaldo tarkil Invités
    Par une si belle matinée je voulais me promener dans ce joli par et voir si j'avais de la concurrence, mais ça a l'aire d'aller, la conception de ce parc est somme toute normale, je n'ai donc pas de soucis à me faire.

    Prenant le délicat poignet d'Ewena dans ses mains agiles, il lui remonta la manche, caressant son bras au passage , et fixa le bracelet en un instant.

    Et voilà mademoiselle, il vous va à ravir. Avez-vous encore besoin de mes services ?


  27. #27
    --Ewena Gaelis-- Invités
    "peut-être que oui, j'aurai besoin de certaines plantes, vous pourriez surement me les procurer : du diarrhia omnubilis, de l'if gris et surtout du foliolecus lamina forma."

    En attendant la réponse du fleuriste, Ewena remit correctement sa manche.

  28. #28
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    "Je crois que nous allons prendre racine si nous restons ici... Et aussi froid avec cette humidité... Je vis près d'ici... Il y a toujours un bon feu et du thé... Si vous le voulez... :timide: "

    Le Paladin sentit sa respiration se couper. Bien sûr qu'il voulait rejoindre Morgana, mais, tout allait si vite, il ne contrôlait plus rien, lui qui d'ordinaire était maître de ses pensées.
    Hugues ferma les yeux. Une nouvelle fois, de noires pensées affleurèrent, et une nouvelle fois, il dû lutter contre la nausée. Il se souvenait de paroles noires, prononcées par la nécromant.

    Hugues secoua la tête, il ne devait pas se laisser aller à de noirs desseins. Aujourd'hui cette époque était révolue, et désormais, le bonheur lui tendait les bras sous la forme de l'Aasimar. Il l'aimait, il l'aimait de tout son être.


    "Votre invitation me touche Morgana, et c'est avec grand plaisir que je l'accepte."

  29. #29
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Valprofond
    Messages
    359
    Votre invitation me touche Morgana, et c'est avec grand plaisir que je l'accepte.

    La première pensée qui traversa l'esprit de l'Aasimar fut Oups... Je ne m'attendais pas vraiment à ça... :timide: , puis se reprenant elle finit par se dire qu'elle n'aurait pas fait cette proposition si elle avait désiré un refus.

    Elle rougit de plus belle et respira un grand coup. Elle avait toujours refusé de s'attacher aux gens plus qu'il ne fallait... Mais cette fois elle n'avait et ne voulait pas avoir le choix. Elle verrait ce qu'il se passerait le moment venu. Pour l'heure elle était heureuse, c'était tout ce qui comptait.

    Serrant la cape que le paladin avait mis sur ses épaules elle se leva.


    Parfait. Ce n'est pas très loin. Elle indiqua à Hugues qui se relevait aussi la direction des faubourgs de la ville. Tout au plus 10 minutes de marche.

    La sorcière accepta le bras offert par son compagnon et tout deux sortirent du parc en direction de son cottage.
    "Et si on se lançait dans l'élevage de bébés en plein air?!!!" "... *soupire*"
    Je suis les Ténèbres, je suis la Lumière... Morgana LeFay Sorcière à la retraite.

  30. #30
    Astaldo tarkil Invités
    Astaldo fut surpris par la demande de la jeune femme. Ce genre de plante était connu par les initiés, tout cela l'intriguait.

    Bien sûr, j'ai en magazin toute plante que vous désirez, mais celle là je ne sais pas si je dois vous les fournir. A dire vrai je n'ai strictement pas le droit de vous fournir un plant entier. Je suppose que c'est pour confectionner une potion, venez me voir plus tard à la boutique, je verrais si un plant de ma serre spéciale est prêt à l'emploi.

    Il vérifirait également quel genre de plante étaient celles demandées, au cas où un antidote et un règlement rapide de la question devenaient nécessaires.

    Certaines plantes sont dangereuses, c'est pour ça que je les gardes dans une serre protégée, chez moi; et qu'il ne faut pas les placer entre n'importes quelles mains.

Page 1 sur 31 12311 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Lieu] Le Belvédère du Parc verdoyant
    Par Agrippa dans le forum Les Beaux Quartiers
    Réponses: 231
    Dernier message: 29/09/2015, 19h25
  2. [Lieu-dit] Le cimetière de Lumenis
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les Taudis
    Réponses: 593
    Dernier message: 22/10/2014, 20h32
  3. [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant
    Par Galathée dans le forum Les Beaux Quartiers
    Réponses: 167
    Dernier message: 06/03/2008, 11h31
  4. [Lieu-dit] La Grand'Place de Lumenis
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 50
    Dernier message: 08/05/2006, 12h17
  5. Musique au parc
    Par Egrevyn dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 140
    Dernier message: 10/07/2003, 00h01

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231