Page 5 sur 31 PremièrePremière ... 3456715 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 901

Discussion: [Lieu-dit] Le parc verdoyant de Lumenis

  1. #121
    Avatar de Dedalus
    Dedalus est déconnecté Voyageur au long cours
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    866
    [Quête : L’invasion des ombres].

    Depuis quelques nuits, Dedalus et Ryld rodaient dans les sous-bois aux abords d’un des entrée du parc. Il y avait une pièce d’eau et un peu de gibier. Dedalus guettait un éventuel lapin ou un lièvre. La nuit précédente, le demi-elfe avait relevé quelques traces mais n’avait pu suivre l’animal.
    Ryld lui était resté dans les frondaisons des arbres, il avait une vue sur une cible : Un écureuil. Le tressym voleta silencieusement et se rapprocha doucement de son futur repas. Puis une fois à bonne distance, Ryld bondit mais les branches le gênèrent et il rata de peu l’animal. Une course poursuite s’engagea entre les deux protagonistes.

    Le bibliothécaire ne voyait plus son compagnon animal mais cela n’étonna point Dedalus. Ryld avait gardé un esprit d’indépendance, proche de ses cousins chats, et chassait en solitaire. Cela ne gênait point le demi-elfe, il n’y avait aucun humain dans le parc la nuit. La nature régnait en maître en ce lieu.

    Le pauvre écureuil fuyait face à son tenace adversaire mais avait choisit le mauvais chemin. Le petit rongeur se dirigeait vers les branches basses, ce faisant, réduisant le désavantage occasionné au tressym par les branches.
    Retrouvant un peu d’espace, Ryld se détendit et agrippa la petite boule de poile après laquelle il courrait. Les deux combattants roulèrent au sol, le tressym se releva, tenant entre ses crocs un écureuil mort.

    Si la vie était remplie de bonté et de compassion, pensez-vous que j'aurai autant arpenté les terres de Faerûn ?

  2. #122
    Date d'inscription
    December 2004
    Localisation
    Région parisienne
    Messages
    211
    [Quete : L'invasion des ombres]



    Elkantar et Phylacrypte arriverent au parc Verdoyant peu avant l'aube . Le trajet depuis la boutique s'était déroulé sans soucis et sans précipitation. Le repas qu'ils venaient de prendre lui avait fait le plus grand bien et il se sentait pret à faire face aux z'évenements (comme dirait Coluche) futurs.

    L'elfe noire, apres de moults regards furtifs mais précis, ne décela aucun garde . Le parc était silencieux et le calme qui y régnait permettait aux promeneurs matinaux de se ressourcer en toute quiétude malgré ces temps troublés.. Seuls quelques oiseaux et animaux nocturnes venaient troubler ce silence .
    La matinée était fraiche et le ciel dégagé de tout nuage . La lueur de la Lune laissait place petit à petit à celle du Soleil et était synonyme de réveil pour nombres d'animaux.

    Ils se dirigerent vers l'endroit de rendez-vous . Beaucoup de choses s'étaient passés depuis leur premiere rencontre , en ce meme lieu et le professeur mesurait le chemin parcouru depuis la veille et les risques futurs qui lui faudrait certainement prendre pour mettre fin à cette domination insupportable...

    Il aperçut le chene et décida de s'asseoir . Il invita Phylacrypte à faire de meme mais elle refusa. Probablement préférait-elle observer les alentours et apercevoir en premier les eventuels résistants ou gardes qui pouvaient venir par ici . L'activité de l'elfe noire étonna encore une fois le professeur ... Son enthousiasme et sa volonté faisait d'elle une allié de choix dans la mission qui était la leur

    Le calme du parc lui permettait de s'évader un peu et de se détendre . Le bien-etre qui l'envahit soudainement l'obligea à respirer profondément et à fermer les yeux afin d'en profiter . Ce serait probablement ses derniers moments tranquilles de la journée à venir ,alors autant les rentabiliser au maximum .

    Le soleil arrivait lentement et les premiers rayons du soleil montrerent le bout de leur nez . Ils n'avaient plus qu'à attendre l'arrivée de l'homme qui les avait abordé à la taverne de la bienveillance .


    Edit du 9 Mai : Legeres modifications de ce message dues à une plus grande inspiration que la veille !
    Elkantar : Professeur à l'Université de la magie de Luménis


  3. #123
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625
    [Les Egouts Marins]

    [Quête : l'Invasion des Ombres]

    Le Maudit avait silloné toutes les rues qui donnaient accès au parc à la recherche d'une éventuelle embuscade de gardes. Puis, il avait observé le parc depuis chacune ses entrées. Et enfin y avait pénétré par la zone ayant la végétation la plus dense. Il avait progressé de manière à sortir le plus tard possible de son couvert. Pas de gardes en vue. Il fallait espérer qu'ils n'étaient pas en planque dans un bâtiment à la lisière du parc. Il tait encore loin de faire totalement confiance aux trois qui devaient l'attendre.

    Il ne trouva pas la dame à laquelle il avait parlé d'Althéa. Il cherchait les cachettes qu'il aurait pu utiliser, et il n'avait pas pensé qu'elle pouvait avoir élu domicile dans la ramure d'un arbre. Cette absence apparente l'inquiéta beaucoup.

    Les deux autres étaient là ou il leur avait dit d'être. Bon, plus le choix maintenant, il avait pris toutes les précautions possibles. Il fallait prendre le risque de se découvrir, maintenant. Il rabaissa sa capuche, se massa un peu le visage pour en chasser les marques de fatigue, et sortit du couvert pour devenir un passant matinal comme n'importe quel passant matinal. Il sembla déambuler quelques instants, aperçevoir rpar hasard le mage et l'elfe noire, reconnaître de vieilles connaissances et bifurquer pour les saluer.


    "Bonjour, les tourteraux. Vous êtes bien matinaux, aujourd'hui, dites moi. Vos nuits d'amour fou ne vous épuisent pas trop, j'espère?" Fit-il avec un air un peu narquois et un petit sourire entendu au mage. "Vous ferez bien quelques pas avec moi? Ca m'ennuie de me promener tout seul. Et puis, vous penserez un peu à autre chose que l'un à l'autre pendant quelques instants, ça vous fera des vacances."


    Il avait parlé avec un ton de voix normale, chargé d'un peu de moquerie gentille. C'était sa façade, au cas ou quelqu'un passe. Ca n'abuserait pas les gardes, mais les passants, sans doute. Un ami qui taquine deux amoureux, c'était tout. Ne rien laisser échapper tant qu'on ne s'était pas isolé dans un bosquet discret.

    Mais qu'est-ce que la troisième pouvait bien faire?
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  4. #124
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 400
    Quête: L'invasion des ombres.

    Galathée s'éveilla plus tard qu'elle ne l'avait prévu. Ce fut le son salvateur d'une conversation qui la tira finalement de sa torpeur, et elle aperçut, au travers du feuillage, trois silhouettes qui ne lui étaient pas tout à fait inconnues. Jurant à mi-voix, elle scruta les environs. Heureusement, vu l’heure matinale, ils étaient encore seuls dans le parc, et elle se glissa, le plus discrètement possible, jusqu’au sol. Elle emboîta le pas aux trois promeneurs, sans plus dissimuler sa présence, mais resta à une distance respectable, espérant qu’ils la guideraient jusqu’à un endroit plus reculé où ils pourraient discuter sans crainte. Si ce genre de lieu existait encore à Lumenis.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  5. #125
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641
    [Quête : L’invasion des ombres]

    Les minutes s’étaient égrenées lentement depuis que Phylacyrpte et Elkantar étaient arrivés au lieu de rendez-vous fixé par l’homme qu’ils espéraient être un partisan. Alors que le Professeur s’était assis au pied du grand chêne, l’Elfe noire était restée à l’affût non loin de lui.

    Les premières lueurs avaient fait leur apparition étiolant petit à petit le reflet des étoiles. Dans les arbres et les fourrés, le chant matinal des oiseaux se faisait de plus en plus présent. Elkantar avait rejoint la Drow et tous deux peaufinaient leur rôle d’amoureux tout en échangeant leurs propos à voix basse de telle manière que nul ne puisse les entendre.

    Soudain, ils échangèrent un regard lorsque non loin d’eux marchant à découvert, un homme dirigeait non-chaland ses pas vers eux. Au premier regard, tous deux reconnurent l’inconnu de la Taverne. Phylacrypte sentit les battements de son cœur s’accélérer et machinalement posa discrètement la main sur le pommeau de son épée, on n'est jamais trop prudent.

    Sans lâcher un seul instant leur vigilance, ils firent mine de ne point s’intéresser au nouveau venu et lorsque celui-ci les aborda d’une manière très familière Phylacrypte posa un regard inquisiteur sur l’inconnu dans lequel reflétait l’amusement généré par la fausse situation de ce premier contact amplifié par les dires de l’homme.

    Tandis qu'il parlait, la jeune femme posa tendrement sa tête contre l’épaule d’Elkantar, puis rétorqua d’une voix dans laquelle tentait l’amusement et la symphatie qui convenait pour la circonstance.


    Oh bonjour ! Vous voulez nous offrir des vacances ? Mais nous n'en avons pas besoin, mais vous savez que nous vous adorons, alors à moins que l’élu de mon cœur ne décide le contraire, nous vous accorderons de nos précieux instants de bonheur.

    A peine avait-elle prononcé ces derniers mots, qu’elle remarqua une silhouette descendre d’un arbre, disparaître, puis les suivre sans plus se cacher, mais trop loin pour pouvoir distinguer ses traits même si la silhouette pouvait laisser penser que ce fut une femme. Seraient-ils tombés dans un piège ? Elle s’approcha un peu plus d’Elkantar, l’attira à elle alors qu’elle se mettait sur la pointe des pieds et murmura à son oreille.


    Professeur, soyons sur nos gardes, une autre personne vient d’apparaître derrière nous !

    Puis, faisant signe à l'inconnu (Elkantar) de regarder derrière eux, elle dit clairement tout en observant attentivement sa réaction.

    C’est incroyable ce que le parc est fréquenté aux aurores !
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  6. #126
    Date d'inscription
    December 2004
    Localisation
    Région parisienne
    Messages
    211
    [Quete : L'invasion des ombres]

    * Le professeur se retourna des la fin de la phrase de l'elfe . Qui cela pouvait-il bien etre ? La personne était encore trop loin pour que l'on puisse voir son visage mais le mage ne pouvait s'empecher de la regarder
    Ce pourrait-il qu'ils soient suivis ? L'idée du piege germa immédiatement dans la tete du professeur mais il était encore trop tot pour le dire .

    IL murmura à l'oreille de Phylacrypte :


    Ne faites rien pour le moment . Nous ne somme pas encore sur de ses intentions et il vaut mieux attendre avant d'agir . Il s'arreta un moment avant de reprendre . Restons sur nos gardes jusqu'a ce que tous nos soupçons s'éffaçent.

    Il se retourna aussitot vers l'homme qui les avait abordé et se prépara à parler tranquillement . Il ne fallait en aucun cas montrer quelque signe d'inquiétude,ce qui qui pourrait anéantir leur couverture . Sa tendance à réagir au quart de tour lui avait causé du tort de nombreuses fois mais le professeur essayait, tant bien que mal , de faire taire ce vilain défault.

    Est-ce une de vos connaissances , mon cher ?

    La femme se rapprochait et Elkantar pouvait maintenant reconnaitre celle qu'il avait vu à la taverne . Mais il ne savait pourquoi elle était la . Peut-etre Mekren pouvait-il les éclairer à condition , bien sur, qu'il veuille bien leur reveler son identité.
    Elkantar : Professeur à l'Université de la magie de Luménis


  7. #127
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625
    [Quete : L'invasion des ombres]

    Lorsque Galathée apparut derrière eux -Mekren put la voir descendre de son arbre, et se maudire de ne pas y avoir pensé avant de se faire de mauvais sang-, une expression de soulagement intense monta à son visage sans qu'il put la retenir.

    Elle devait être là depuis longtemps puisque l'elfe et le mage ne l'avaient visiblement pas vue avant. Le risque qu'elle ait appelé les gardes était pratiquement nul maintenant. Il répondit aux deux amoureux -vrais ou faux, il ne savait encore dire avec certitude- en faisant un signe amical de la main en direction de la femme.


    "Ah! Mais c'est que tout ce que Luménis compte comme bons amis se retrouve dans les allées du parc de tôt matin. Si je m'attendais... Mais rejoignez nous donc, très chère."

    Il acheva sa phrase avec un grand sourire charmeur en direction de la dame dont il ne connaissait pas plus le nom que les deux autres. Puis, glissant au couple avec un petit sourire entendu, parlant cependant assez fort pour que la femme de l'arbre l'entende elle aussi:

    "Je connais un petit coin charmant ou vous pourrez roucouler en paix, nous y bavarderons un peu si vous le voulez bien."
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  8. #128
    Date d'inscription
    December 2004
    Localisation
    Région parisienne
    Messages
    211
    [Quete : l'invasion des ombres]

    Elkantar rendit le sourire forcé à Mekren . La personne qu'ils voyaient n'avait pas l'air de leur vouloir du mal ... C'était déjà ca . Il décida de suivre Mekren sans broncher . Les questions viendraient apres , une fois le petit groupe à l'abri des regards.

    Il se retourna vers Mekren et le suiva . Phylacrypte et lui meme continuaient à faire le petit role d'amoureux tant qu'il subsistait un risque. Cela pourrait encore brouiller les pistes si on leur souhaitait du mal

    Le Mage esquissa un sourire , et parla assez fort , comme l'inconnu ( Mekren ) l'avait fait avant eux.


    Tres bien ! Nous vous suivons. Nous y seront mieux pour discuter entre amis .
    Elkantar : Professeur à l'Université de la magie de Luménis


  9. #129
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 400
    Quête: L'invasion des ombres.

    Galathée rejoignit les trois promeneurs avec un sourire et les salua d'un signe de la tête. Sous leurs airs dégagés, elle les sentait tendus.
    " C'est un plaisir de vous revoir." fit-elle simplement, défroissant ses nippes d'une main distraite.
    Puis sans rien ajouter, elle leur emboîta le pas, curieuse d'entendre ce qu'ils avaient à lui apprendre. Pour autant qu'ils soient du bon côté. Mais elle avait confiance. L'inconnu ne pouvait pas avoir mentionné Althéa pour la piéger. A moins que... Et si... Elle secoua la tête, dégageant par hasard une feuille morte qui s'était accrochée à ses cheveux, et repoussa ses pensées négatives. C'était de la paranoïa pure et simple: personne ne l'attendait à Lumenis.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  10. #130
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641
    [Quête : L’invasion des ombres]

    Sans qu’il puisse paraître, tout sourire et tendresse envers Elkantar qui tout comme elle n’avait pas abandonné leur alibi d’amoureux se promenant dans le parc, l’Elfe noire ne cessait de scruter les alentours pour s’assurer que nul autre apparaissait. Elle savait que le risque de se faire remarquer était grand si par malheur quelques partisans de Morfea avaient la mauvaise idée de venir faire un tour dans le parc.

    Pouvoir se joindre à un groupe de partisans était leur but, et il fallait accepter les risques incontournables que cela présumait. La confiance en l’inconnu (Mekren) que son instinct lui dictait était totale et la présence de la jeune femme (Galathée) ne l’alarmait que peu. Mais leur groupe comptait quatre personnes et le risque était grand qu’ils se fassent arrêter s’ils n’y prenaient garde.

    Lorsque la nouvelle venue rejoignit le groupe, Phylacrypte lui adressa un franc sourire et espérant qu’elle comprenne le sens de ses paroles elle la salua. Mais sa voix ne porta pas plus loin que le cercle où ils se trouvaient tous.


    Bonjour Damoiselle, notre ami nous avait avoué qu’il était amoureux et je suis ravie de faire votre connaissance.

    Phylacrypte se serra contre Elkantar et il put paraître à n'importe quel observateur qu'elle lui murmurait quelques mots doux. alors qu'elle l’informait de ses craintes dans un murmure que seul ce dernier pouvait entendre.

    Je mets toute ma vigilance à la surveillance des alentours, en cas d’une apparition inopinée des gardes. Soyons prêts à déguerpir ou nous battre si cela devenait incontournable, à nous promener à quatre cela devient dangereux. Il faut presser le pas.

    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  11. #131
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625
    [Quête : L’invasion des ombres]

    Le Maudit aurait bien voulu pouvoir rougir sur commande, mais il ne savait pas pousser le rôle jusque là. Il se contenta donc de bafouiller un peu lorsque l'elfe noire parla de "ses amours" pour l'inconnue de la taverne, en jetant un coup d'oeil vers elle en se mordillant la lèvre inférieure.

    "Oui... Heu... Rien n'est fait, rien n'est fait."

    Il prit un air légèrement renfrogné, comme pour montrer que l'intervention de l'elfe noire l'avait un peu vexé. Prenant la tête du petit groupe en donnant toujours autant que possible l'impression de flâner au hasard. Il rejoignirent le bosquet ou il s'était dissimulé avant de sauter sur Lies le jour précédent; il était assez dense pour les cacher à des yeux non inquisiteurs et assez proche du point de rencontre pour limiter les risques de croiser trop de promeneurs. Il faudrait parler bas, mais c'était tout.

    Il fit un signe léger de la main vers l'entrée du bosquet, puis bifurqua sans changer le moins du monde d'allure, non sans avoir scruté grossièrement les alentours d'une manière dégagée.

    Il se retrouva rapidement à couvert, et vint s'adosser à un tronc de chêne, se retournant vers les trois résistants -plus que probables maintenant, vu la manière dont les choses se déroulaient. A moins qu'il y ait une taupe qui attendait qu'il leur montre leur planque, mais si c'était cela, l'espion pouvait toujours rêver. Précaution élémentaire oblige.


    "Nous y voilà. Si vous évitez de parler trop fort, nous ne devrions pas être dérangés ici.
    Comme vous l'avez peut-être entendu hier soir de la part d'un de mes camarades manquant beaucoup de discrétion, je m'appelle Mekren. Je fais partie, comme vous vous en doutez sûrement, de la résistance qui s'organise contre le pouvoir tyrannique de Morfea Nwalk. Je ne connais aucun de vous trois précisément. Si je vous ai donné rendez-vous ici, en prenant le risque de me découvrir, c'est que... Eh bien, tout d'abord, vous connaissez le nom d'Althéa continua-t-il en se tournant vers la dame de la taverne. Une personne se réclamant d'elle m'inspire assez naturellement confiance. Quant à vous deux, comme je vous l'ai dit, je vous ai vus hier. En fait, je ne vous avais pas franchement soupçonnés de résistance jusqu'à ce que vous savez qui se soit jetée sur vous. C'est elle que j'ai repérée, puis vous, par la force des choses.
    Vous comprendrez que je ne vous en dise pas plus tant que vous ne vous soyez présentés vous aussi. Je risque déjà ma peau à vous parler ici, autant que je ne mette pas les miens en danger tant que je ne suis pas persuadé que vous ne nous nuirez pas."
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  12. #132
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 400
    Quête: L'invasion des ombres.

    Galathée prit une profonde inspiration et se jeta à l'eau.
    "Je me nomme Galathée Dullahan, et je suis arrivée hier à Lumenis. Je dois dire que j'ignorais que la cité... avait changé de régime... Je voyage peu par la route, à vrai dire, et je n'ai pas croisé grand monde... C'est par le tavernier que j'ai appris les derniers événements. Comme je vous l'ai dit hier, je connais Althéa et..."
    Elle hésita une seconde.
    " Et je connais également Taliesin. Nous avons combattu des forces obscures ensemble, pour Manost, il y a quelques temps. Je les considère l'un et l'autre comme des amis, même si je ne les ai pas fréquentés bien longtemps et... J'ai à coeur de leur venir en aide, s'ils en ont besoin."
    Elle jeta ensuite un regard circulaire à ses compagnons, sentit un frisson lui animer les épaules, et se tut.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  13. #133
    Date d'inscription
    December 2004
    Localisation
    Région parisienne
    Messages
    211
    [Quete : L'invasion des ombres]

    HRP : dsl Galathée , je n'avais pas vu ton message....

    *Ca y est ... une partie du mystere était levée : Ils savaient maintenant comment cet homme , avait pu les reconnaitre à la taverne de la bienveillance et comment il avait pu les remarquer dans le parc . La peur d'etre découverts que lui avait occasionnée la jeune femme ( Lies ) hier matin , leur avait finalement bien servi .

    Le professeur n'avait aucune méfiance , vis à vis de la femme qui les suivait . Son attitude et son comportement prouvait qu'elle ne pouvait -etre que dans le camp de la résistance.

    En ce qui concerne ce personnage nommé Mekren , le fait qu'il se dévoile en premier notait une envie de confiance et le fait qu'il parle du risque qu'il prenait en leur parlant rassura quelque peu le mage . il n'était pas seul à éprouver ce sentiment .Cependant , le professeur restait toujours méfiant . A tort ou à raison ? il ne le savait pas encore .

    C'était maintenant à leur tour de se dévoiler ! Il fallait jouer cartes sur table , mais sans dévoiler tous les détails de leur mission . Ils devaient chacun garder une partie de secret nécessaire à leur survie personnelle en cas de problemes diverses.

    Il parla doucement , en direction du petit groupe:


    Bon, je commence ; Je suis Elkantar : professeur à l'université de la magie à Luménis et je tente ,avec cette personne, d'organiser la résistance dans le lieu où j'exerce . Il désigna Phylacrypte ( je te laisse te présenter apres si tu le vx bien ). J'ai entendu dire, par un e de mes sources, que la taverne était un lieu où les résistants se réunissaient. Nous avons donc décidé de nous y rendre afin de tenter d'entrer en contact avec quelques un d'entre vous . Par chance , Il souria en pensant à la bévue de certains de ces "associés" , un de vos collegues nous a permis de vous reperer plus vite que nous le pensions, bien que nous ne sachions pas encore si notre intuition est bonne ...Vous nous avez donné rendez-vous ici , et nous sommes venus malgré le risque que cela nous fait courir. Il s'arreta et laissa un petit moment s'écouler avant de reprendre Nous devons agir ensembles pour le bien de notre belle cité

    Le mage n'avait pas le choix , il fallait qu'il témoigne d'un peu de confiance à l'égard de Mekren meme si pour l'instant , il n'avait aucune preuve de sa bonne foi . Il se douta aussi que ce qu'il pensait à l'instant, cet homme le pensait certainement au meme moment.
    Elkantar : Professeur à l'Université de la magie de Luménis


  14. #134
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641
    [Quête : L’invasion des ombres]

    Toujours l’esprit en alerte, Phylacrypte se détendit un peu lorsqu’ils furent enfin arrivés dans le bosquet. Bien que son instinct lui disait qu’ils n’avaient rien à craindre, que l’homme toute en restant muet sur bien des points, était bien celui qu’ils espéraient, Phylacrypte ne put s’empêcher de mentir lorsqu’elle se présenta, malgré qu'Elkantar eut décliné sa véritable identité d'autant que personne ne la connaissait même pas Elkantar.

    Je suis ravie de faire votre connaissance Sieur Mekren. Mon nom est Phyrra, j’étais de passage à Luménis lorsque les événements qui nous amènent ici sont arrivés, je ne suis pas de celle qui laisse les tyrans agir à leur guise et c'est tout naturellement que j'ai décidé de partir à la recherche de résistants. Ce ne fut pas facile, mais la chance m'a sourit, la suite vous la connaissez, vous pouvez compter sur moi pour vous aider.

    Elle regarda Mekren et la jeune inconnue avec des yeux dans lesquels brillaient une flamme de sincérité. Puis sa main venant se poser sur la fiole contenant la potion bien cachée sous sa cape, une pointe de malice passa sans son regard en pensant à son expérience de la nuit.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  15. #135
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625
    [Quête : L’invasion des ombres]

    Mekren eut une poussée d'adrénaline lorsque Phyrra toucha discrètement quelque chose sous sa cape. La probabilité qu'il s'agisse d'une arme était grande. Il pouvait dégainer rapidement en cas de besoin, mais il espérait que le mouvement de l'elfe noire n'était dû qu'à la crainte de se faire elle-même attaquer en cet instant. Si c'était le contraire, cela voudrait dire qu'ils étaient tous deux du mauvais côté, et qu'il avait peu de chances de sortir vivant du bosquet.

    Il scruta avec intensité le petit groupe, cherchant des traçes de n'importe quel sentiment déplacé, insistant surtout sur Phyrra, qui était pour le moment la seule à avoir fait un mouvement un tant soit peu menaçant. Mais le Maudit savait très bien que le mage n'avait pas besoin d'armes pour tuer quelqu'un, et qu'il était sans doute assez doué pour préparer une incantation sans que cela se remarque.

    Rien ne se passant, il reprit sa contenance habituelle, évitant tout de même de laisser sa main pendre trop loin du fourreau.


    "Bien. Je vais me contenter de ces informations pour l'instant et considérer qu'elles sont justes. Je vais diviser les informations, pour d'évidentes raisons de sécurité. J'aimerai prendre moins de précautions, mais je ne peux pas vous faire enièterment confiance d'un coup. Chacun saura ce qui l'intéresse, pas ce qui intéresse les autres, en attendant mieux."

    Il s'approcha de Galathée, l'amena un peu à l'écart des deux autres et lui chuchota:

    "Notre premier objectif est effectivement de libérer Taliesin du fort ou il est emprisonné. Vous ne pouvez pas encore rencontrer Althéa directement, la sécurité des meilleurs de notre réseau est primordiale pour nous. Un homme est ici, qui la connaît assez pour savoir si vous êtes bien ce que vous prétendez être. Il est au belvédère, et lit un livre à la reliure rouge. Il vous laissera la voir si vous répondez correctement à ses questions, et alors elle vous renseignera plus amplement que je ne puis le faire. Allez-y de suite, j'ai à bavarder un peu en privé avec ces deux-là."

    Il salua Galathée et se retourna vers Phyrra et Elkantar. S'approchant d'eux le plus possible tout en gardant de quoi dégainer sans gêne en cas de mouvement précipité, il commença à leur parler, de nouveau du ton le plus bas qu'il connaisse.

    "J'ai une chose à vous demander. Très importante. En vous observant hier dans le parc, j'ai cru comprendre que votre bel amour était avant tout une couverture. MAis vous n'avez rien fait pour que cette impression ce confirme. Alors je vous le demande: amour ou comédie?"
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  16. #136
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641
    [Quête : L’invasion des ombres]

    La tension qui gagna Mekren lorsqu’elle posa sa main sur la fiole n’échappa pas au regard de Phylacrypte, celle-ci comprit que le geste qu’elle avait fait avait mis mal à l’aise celui-ci et le mouvement presque imperceptible qu’il fit vers ce qui devait être son arme la fit sourire intérieurement. Sourire qui fut remplacer par de la méfiance lorsqu’il décida de parler à Galathée sans que ses paroles leur soient audibles. Ni le Mage, ni elle-même ne connaissait la jeune femme et celle-ci était présente à la même table que Mekren à la taverne. Son instinct l’avait-elle trompée ? Ne l’envoyait-il pas chercher du renfort ?

    Elle regarda d’un œil soupçonneux la jeune femme quitté le bosquet et avec ce geste qu’elle savait imperceptible pour les autres défis le lien qui retenait la dague cachée dans sa manche alors qu’elle avait glissé son autre main dans la sacoche contenant la fiole et qu’elle tenait maintenant le bouchon dans sa main, prête à l’enlever en espérant qu’elle aurait le temps d’utiliser la potion en cas de nécessité.

    Puis elle reporta son regard sur Mekren et lorsqu’il posa sa question qui lui semblait de première importance, elle faillit éclater de rire, mais c’est un regard plein d’amour qu’elle posa sur le Maudit et d’une voix emprunte des plus doux sentiments qu’elle lui répondit.


    Notre amour, duquel voulez-vous parler ? De celui qui nous uni à cet instant vous et moi ! Puis son ton se fit plus sec. Vous vous méfiez de nous comme nous nous méfions de vous, mais tout comme nous, vous n’avez pas vraiment le choix. Si nous voulons apporter nos forces à la résistance, nous nous devons de vous croire sur parole, elle planta un regard dans le sien et tout le mystère de la potion de feu y reflétait, et si vous voulez que les partisans profitent de ce que nous pouvons vous apporter vous devez nous faire confiance et nous mener à votre chef.

    Elle savait avoir sauté quelques incontournables modalités dans la confiance mutuelle qu'ils allaient devoir tisser, mais espérait que l'homme comprendrait que le Mage et elle-même apportait un savoir dont il ne pouvait saisir la portée et qui offrirait des avantages indéniables aux résistants.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  17. #137
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625
    [Quête : L’invasion des ombres]

    Mekren sentit la moutarde lui monter alors que l'elfe noire parlait. Il répondit, sur un ton maîtrisé ou perçait une colère sourde:


    "Vous faire confiance? Mais qu'est-ce que vous croyez que je fais actuellement? Si je n'avais pas eu confiance en vous, je serais en train de vous espionner depuis l'une des très nombreuses planques que cache ce parc, pas de vous parler, ici. Hélas, vous devrez sans doute apprendre que l'entière confiance ne doit pas exister parmi nous. La moindre défaillance, le moindre faux pas peut nous être fatal. Hier soir, ce sont deux partisans convaincu et en lesquels j'avais confiance qui ont fait ce faux pas. Résultat, eux deux, moi et une autre personne d'importance pour notre cause sommes pour le moment sans la possibilité d'approcher de la taverne de la Bienveillance, qui pourtant est un endroit clé pour nous. On a frôlé la catastrophe pour trois mots déplacés.

    Si je vous ai posé cette question, c'est parce que nous ne pouvons pas nous permettre de faire entrer des histoires de coeur dans notre combat. Si un couple se bat ensemble, que l'un soit tué ou pris, et l'autre devient immédiatement un poids mort ou un danger pour la troupe.si c'est une couverture, tant mieux, c'est parfait. Nous avons besoin de comédiens de talent."

    Il s'arrêta un instant, réfléchissant sur la manière de répondre à la demande de voir le chef de Phyrra, puis décida d'endosser le rôle pour le moment:

    Maintenant, pour ce qui est de rencontrer notre meneur, sachez que je pourrais vous présenter n'importe quel membre du réseau et lui coller l'étiquette. Moins nombreux sont les gens qui connaissent son vrai nom et son vrai visage, mieux il, ou elle, allez savoir, se porte. Ce n'est pas vous considérer comme des traîtres potentiels que de prendre cette précaution. N'importe qui peut être pris, et façe au bourreau, tous n'ont pas la volonté suffisante pour ne pas céder. Moi-même, je ne me fais aucunement confiance de ce côté là et s'il se trouve des informations dont je n'ai pas de réel besoin, je préfère les ignorer plutôt que de risquer de les livrer. Pour le moment, considérez que je suis le chef de notre mouvement, tout en gardant à l'esprit que je peux très bien ne pas l'être. D'une manière ou d'une autre, ce que vous me direz remontera jusqu'à lui ou elle.

    Maintenant, si vous avez des questions, des propositions ou quoi que ce soit d'autre, je vous écoute et j'y répondrai dans la mesure que je peux m'autoriser. Je poserai mes questions ensuite. Cela vous va?"
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  18. #138
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641
    [Quête : L’invasion des ombres]

    La colère de Mekren était bien naturelle, mais cela démontrait que l’homme devait se méfier de lui-même comme il le disait si bien. L’Elfe noire avait conservé dans son renégat cette capacité de comédienne de sa race qui lui permettait de paraître ce qu’elle souhaitait et que son vrai ressentit ou personnalité ne transparaissent que lorsqu’elle se sentait en parfaite confiance.

    Dans son regard pointa la même colère maîtrisée que celle qui reflétait dans le regard de Mekren et sa voix s’emprunt du même sourd courroux. Elle savait que ses paroles ne reposaient que sur son instinct, mais elle savait surtout son instinct sûr.


    Cela me va parfaitement, je ne parlerai pas pour mon compagnon, il vous répondra par lui-même. Elle intensifia son regard. Certes vous pourriez nous présenter n’importe qui et lui coller une étiquette, mais ne pensez-vous pas que nous serions en mesure de le confronter dans son mensonge.

    Tout en l’Elfe noire se transforma et c’est la Drow renégate, sans comédie qui lui apparaissait maintenant détendue et souriante.

    Pardonnez-moi si je vous ai offensé, ce n’est pas dans mes habitudes, mais les événements d’hier à la Taverne m’ont quelque peu agacée par le manque total de discrétion et les risques que nous aurions pu encourir à cause de vos « amis ». elle afficha un sourire dont la sincérité était palpable, tout comme vous l’avez dit, vous vous posez des questions sur nous, votre colère si peu cachée me prouve que j’ai eu raison de faire confiance en mon instinct et accepté votre rendez-vous car elle démontre la même crainte que celle que j'ai.

    Des questions, non, je n’en ai pas. Elle afficha un franc sourire. Je peux juste vous dire que ce que vous avez cru être ma main posée sur une arme pour vous attaquer et simplement ma main posée sur un bien des plus précieux qui est destiné aux résistants. Mais pour l’instant, comme le mystère de votre chef pour moi, il restera pour vous un mystère, le moment voulu vous comprendrez ma discrétion à ce sujet. Mais je suis prête à répondre à toutes vos autres questions.

    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  19. #139
    Date d'inscription
    December 2004
    Localisation
    Région parisienne
    Messages
    211
    [Quete : L'invasion des ombres]

    HRP : Arf grillé par Phyla! mais bon c'est pas plus mal , mon message original étant un peu plus comment dire ... virulent !

    Contrairement à Phylacrypte , l'instinct du Mage n'était pas sa premiere qualité et sa méfiance n'avait pas baissée depuis le début du dialogue. La joute verbale qu'avaient eu Phylacrypte et Mekren le faisait grommeler car il assimilait ce débat à une perte de temps et à des enfantillages tout à fait inacceptables dans ces conditions.

    Elkantar soupira.


    Bien , cela me va aussi . Nous n'avons pas besoin de connaitre votre chef . Vous serez notre contact pour le moment . Le temps nous est précieux et nous devons agir au plus vite .

    Au fond nous n'avons pas besoin de votre entiere confiance . Nous en savons assez sur vous , exactement comme vous sur nous . Le peu de confiance que j'ai pour vous doit etre utilisé à bon escient . Cela tient pour vous aussi ,si vous me le permettez. Je pense que c'est mieux que tout se passe ainsi , c'est la preuve d'une discretion importante et d'une conscience des risques dans les deux groupes.

    Maintenant dites nous si vous comptez collaborer avec nous avec les informations que nous vous avons donné pour le moment ou si vous avez l'absolue necessité d'en connaitre plus.
    Elkantar : Professeur à l'Université de la magie de Luménis


  20. #140
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    [Quête : l'Invasion des Ombres]

    Alors que Mekren s'apprêtait à répondre au mage et à sa compagne, des mots qui n'appartenaient ni aux personnes présentes autour de lui ni à celle qui partageait son corps résonnèrent dans sa tête.

    Agrippa => Communication à distance ==> Mekren

    *Galathée est acceptée et affectée temporairement. Je retourne au QG. Occupez-vous de la situation chez Closfleuri et de la Taverne dès que possible. Rapport sur situation attendu.*


    ["Communication à distance" permet une réponse instantanée par le destinataire]
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  21. #141
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625
    [Quête : l'Invasion des Ombres]

    Alors qu'Elkantar finissait de parler, le Maudit eut un léger sursaut, et il ne répondit pas tout de suite, les yeux ayant quitté les deux visages pour se perdre dans le vague, avec un léger froncement de sourcil concentré. Il ne s'habituait pas encore à ce sort. Il prit un instant pour répondre au clerc:



    Mekren=>communication à distance (réponse)=>Agrippa.

    *Pour Closfleuri, je vais tenter de trouver Iluvatar, pour avoir son avis sur la situation là-bas avant d'y débarquer de nouveau. Je m'occupe de la taverne tout de suite.*


    Il reporta de nouveau son attention sur les deux résistants, les petits rouages de son esprit travaillant le plus vite possible.

    "Vous avez raison, restons en là dans la connaissance des uns et des autres. L'important n'est pas là, du moins ne l'est plus du moment que nous sommes d'accord pour nous faire un tant soit peu confiance.
    Je vous révelerai quelques uns de nos besoins, puisque j'espère que certains d'entre eux pourraient être comblés par vos talents. Nous manquons d'une première chose: un contact sûr à la taverne de la Bienveillance. Depuis hier soir, il se trouve que vous êtes ceux qui n'ont sans doute pas été vus. Le seul contact que vous ayez eu avec quelqu'un du réseau, c'est à dire moi, s'est fait dans la cohue, et j'espère de manière rapide et discrète. Si l'un d'entre vous pouvait devenir client régulier de l'endroit, cela nous enlèverait déjà une belle épine du pied. C'est le meilleur endroit de la ville ou l'on peut espérer rencontrer d'autres résistants, et plus nombreux nous serons, mieux nous nous porterons.
    D'autre part, nous manquons d'un allié de choix, à savoir quelqu'un d'infiltré dans le nouveau gouvernement, de près ou de loin, et qui pourrait nous renseigner sur des mouvements de troupes, consulter des registres de garde, préparer une intrusion dans un bâtiment, et autres. Nous n'avons pas encore cet homme là. Il nous faut un comédien ou une comédienne d'assez grand talent, c'est l'une des raisons qui m'ont poussé plus avant vers vous. De plus, Elkantar, si vous êtes affilié à l'école de magie, vous aurez peut-être des facilités à approcher le pouvoir en place.
    Reste un troisième point. Je n'ai qu'une piètre connaissance des arcanes même si j'ai cotôyé quelque temps un mage de grand talent. Mais si vous pouvez nous apporter une aide quelconque de ce côté là, nous sommes bien éivdemment preneurs.
    De notre côté, si vous vous trouvez dans le besoin d'une manière ou d'une autre, nous ne vous abandonnerons pas. On a de quoi cacher à peu près n'importe qui tant que le mouvement n'a pas pris l'ampleur d'un soulèvement de foule si vous êtes repérés ou poursuivis. Si vous avez des exigences quelconques, je vous écoute."
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  22. #142
    Date d'inscription
    December 2004
    Localisation
    Région parisienne
    Messages
    211
    [Quete : L'invasion des ombres]

    Le visage d'Elkantar , fermé pendant toute la discussion , s'ouvrit et le mage ne put s'empecher de sourire . Il était soulagé et avait l'impression que le débat ne s'était pas trop mal déroulé , pour les deux groupes . Ils n'avaient pas trop donnés d'informations sur eux mais avaient réussi à savoir ce dont ils avaient besoin . De meme pour Mekren , il avait été discret et peu bavard sur son groupe et cela prouvait à Elkantar qu'ils n'avaient pas à faire à une organisation d'amateurs.

    Le mage n'avait pas d'intentions particulieres . Il réfléchissa un moment à donner les potions classiques à Mekren .


    Nous avons , Phyrra et moi , préparés quelques potions qui pourront etre utiles à vos combattants . Nous vous en proposerons d'autres en temps voulu . J'ai assez d'ingrédients pour en faire un nombre suffisant. SI vous avez une préférence concernant les potions à créer ,dites le moi tout de suite . Dans le cas contraire , je vous en apporterai de plusieurs sortes

    Il sortit quelques potions de force et de hate de sa cape et le tendit à Mekren .
    ( Phyla, Pour la potion du dragon c'est toi qui choisi ! )



    Pour ce qui est d'approcher le pouvoir en place , je peux tenter de le faire mais cela prendra certainement du temps . Le fait d'aller trop vite pourrait alerter les gardes et nous faire courir de gros risques. Si vous avez besoin d'un mage n'hesitez pas .. Je suis disponible , sauf pendant les heures de cours, bien sur !

    Je pense que Phyrra pourra s'occuper de la taverne de la bienveillance ,si elle le désire bien entendu ... Ses capacités auditives et visuelles sont largement meilleures que les miennes malgré l'avantage que ma race ( Demi-elfe) m'octroie.

    Bon , en ce qui mon concerne c'est à peu pres tout . Phyrra qu'en pensez vous ?
    Elkantar : Professeur à l'Université de la magie de Luménis


  23. #143
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641
    [Quête : L’invasion des ombres]

    L’atmosphère s’était un peu détendue et Phylacrypte fut ravie qu’Elkantar prennent les devants pour donner leur accord aux propositions de Mekren le rejoignant en tous points dans les réponses qu’il apporta pour les différentes missions auxquels ils seraient affectés.

    Un point pourtant restait en suspend, le mage avait donné les potions que lui-même avait préparées, mais n'avait nullement évoquée celle créée avec l’aide du Dracosire. Il ne pouvait l’avoir oubliée et la jeune femme ne savait si elle pouvait les remettre n’ayant pu déceler aucune information dans ses dires. Elle se voyait pourtant mal transporter ce précieux bien de lieu en lieu prenant le risque que la précieuse fiole se casse, il lui semblait que l’homme avait pris suffisamment de risque pour qu’elle lui confia la potion, mais se réserva de ne la lui remettre qu’au moment où ils se sépareraient car il n’avait pour l’instant communiqué aucun moyen pour le contacter ou contacter toute autre personne du groupe. Si l’homme s’évaporait dans la nature, rien ne leur permettait de le retrouver.


    Je suis d’accord avec Elkantar et si cela vous convient, je m’occuperai de Taverne de la bienveillance et sais pouvoir être un contact sûr avec ceux qui chercheraient à nous rejoindre. Un point me semble encore à éclaircir. Comment vous contacter en cas de besoin ? Où devrais-je guider les nouveaux venus ?
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  24. #144
    Avatar de Dedalus
    Dedalus est déconnecté Voyageur au long cours
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    866
    [Quête : L’invasion des ombres].

    Dedalus lui aussi avait quitté le belvédère, marchant sans regarder où ses pas le menaient. Le demi-elfe essayait de comprendre et d’intégrer la conversation dont il avait été témoin.

    Ainsi donc, un espoir restait, un maigre espoir mais qui ne demandait qu’à grandir. Morfea avait passé par les armes tous ceux qui représentaient une menace à ses yeux et fait jurer allégeance aux autres. Mais, comme lui, d’autres étaient passés entre les mailles du filet.

    Mais alors que Dedalus réfléchissait à la situation de Lumenis et de cette résistance à l’oppresseur, Ryld passa rapidement devant le demi-elfe et alla se cacher dans les fourrés. N’ayant point fait attention à son environnement, Dedalus en fît de même.

    A proximité, trois personnes discutaient.

    Si la vie était remplie de bonté et de compassion, pensez-vous que j'aurai autant arpenté les terres de Faerûn ?

  25. #145
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641
    [Quête : L’invasion des ombres]

    Les nombreuses décennies d’errance sur les chemins de l’Empire avaient développé chez Phylacrypte une grande aptitude à garder son esprit en alerte et à épier tout ce qui pouvait se passer dans l’environnement où elle se trouvait. Terminant de poser sa question à Mekren, son regard exercé remarqua dans le fourré situé à quelques pas et lui faisant face un léger mouvement dans les branches les plus basses. L’Elfe noire savait y avoir des animaux sauvages dans le parc et sa curiosité toujours en éveil, elle chercha à identifier l’animal qui s’y était faufiler ou qui s’y planquait. Mais celui-ci semblait avoir déjà disparu dans l’immensité du parc et, déçue, l’Elfe noire s’apprêtait après un dernier coup d’œil à reporter son regard sur le Maudit, lorsque qu’elle aperçut le passage furtif de ce qu’il prit d’abord pour un chat avant de sourire ayant reconnu en l’animal un tressym. Elle soupira, les sbires de Morfea avaient fait bien des morts et les animaux domestiques de compagnie errant maintenant dans le parc étaient fort nombreux.

    Un reflet de tristesse passa dans son regard lorqu’elle pensa que le seul spécimen qu’elle connaissait de cette race rare était celui de Maître Dedalus et qui pouvait savoir si ce n'était pas le sien, ce dernier s'étant peut-être trouvé au mauvais endroit au moment de la prise de pouvoir de Morfea et comme bien d'autres citoyens influants trucidés sans autre forme de procès.

    Quoiqu'il fut, elle ne pourrait rien changer et elle reporta son attention sur Mekren.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  26. #146
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625
    (ah ben si, j'ai trouvé le temps, en fait )

    [Quête : L’invasion des ombres]

    Mekren sentit que la tension retombait peu à peu, et cela lui fit le plus grand bien. Il était épuisé, avait les nerfs à vif. Garder son calme encore un peu plus longtemps si la conversation était restée dans le même registre plus longtemps aurait sans doute achevé de briser sa résistance. Il n'avait pas besoin de dormir beaucoup, mais le corps de Saedan demandait grâce, et l'activité mentale très poussée qu'il avait dû avoir tout au long de la journée d'hier et de la nuit ne faisait rien pour arranger son cas.

    Elkantar lui parla de potions, et en sortit quelques unes de sous sa cape pour les tendre au Maudit. Celui-ci s'en saisit délicatement et les dissimula avec attention dans son propre vêtement tout en répondant au mage:



    "Eh bien, un peu de variété dans les potions ne peut pas faire de mal, mais à vrai dire, je pense que des potions d'invisibilité nous seraient tout particulièrement utiles. Nous avons une tâche à accomplir qui nécessitera sans doute leur utilisation. Des potions de soins aussi. S'il vous reste de quoi, n'hésitez pas à produire encore des potions de hâte. Frapper plus vite peut se réveler aussi efficace que frapper plus fort, et elles ont l'avantage de servir aussi dans la fuite éperdue."

    Il tenta un pâle sourire à ce mot, mais il manquait totalement de conviction.
    L'elfe noire parla du moyen de se retrouver. Il y venait, justement.


    "Ce parc est un endroit charmant, ne trouvez-vous pas? Il ne faudrait pas grand chose que je devienne habitué de la promenade matinale, et vous de même. Je propose que jusqu'à nouvel ordre nous nous retrouvions chaque matin ici-même. Du moins, l'un d'entre vous. J'enverrai peut-être quelqu'un à ma place si j'ai un empêchement, il répondra au nom de Falaris dans ce cas. Si vous ratez deux rendez-vous consécutifs ou que vous ne trouvez personne deux fois de suite, on coupe les ponts. Trop de risques que le disparu soit mort ou pris.
    Si vous êtes en danger, essayez de rester en cavale jusqu'au rendez-vous, on vous montrera l'endroit ou nous pourrons vous abriter. Je ne peux pas prendre le risque de le révéler tant qu'il n'y a pas de nécessité absolue. Mais une fois que vous y serez, vous n'aurez plus rien à craindre, c'est sans doute la planque la plus sûre de tout Luménis."

    Il remarqua que l'elfe noire avait jeté un regard par dessus son épaule. Lui n'avait rien vu, mais s'inquiéta de ce mouvement. Si quelque chose traînait dans les environs, il préférait que ce fut un écureuil et pas un milicien.

    "Qu'avez vous vu, Phyrra?"
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  27. #147
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641
    [Quête : L’invasion des ombres]

    Plus absorbée maintenant par la fiole cachée sous sa cape et par sa future mission que par la question de Mekren sur ce qu’elle avait pu voir, Phylacrypte répondit distraitement.

    Je ne vous ai pas alerté car ce n'est rien d’inquiétant, c’était un chat là derrière vous dans les fourrés, enfin pas un chat un tressym.

    Puis elle continua sans autre dans ce qui la préoccupait en l'instant car elle pensait qu’il serait préférable qu’elle remette la potion du Dracosire à Mekren. Celui-ci pourrait la déposer en lieu sûr à portée des résistants, d’autant que la conserver sur elle pourrait entraver ses actions si elle était amenée à se battre ou à fuir.

    Phylacrypte faisait confiance à Mekren, mais qui sait quel autre membre de cette organisation aux ambitions démesurées pourrait prendre possession de la potion pour son seul profit ? Son esprit toujours étroitement mêler à celui du Dracosire cherchait une solution pour pouvoir remettre en toute sécurité la potion à l’homme sans que celui-ci ou tout autre puisse l’utiliser dans un but qui n’était pas celui auquel elle était destinée. Le Dracosire vit là une façon détournée de démontrer une part infime de sa toute puissance. Une incantation rendrait non seulement inutilisable la potion, mais elle serait la mort pour celui qui voudrait enfreindre l’avertissement que Phylacrypte ferait. Seuls les mots justes pourraient lui rendre ses propriétés.


    J’ai en ma possession un objet que je voudrai vous confier, mais je dois m’entretenir avec mon compagnon pour avoir son accord.

    Elle s’approcha d’Elkantar et murmura à son oreille de telle manière que personne d’autre ne puisse entendre.

    Je ne peux tout vous expliquer, mais en quelques mots, je vais neutraliser la potion et puis la remettre à cet homme, tout en le mettant en garde contre les risques d’outrepasser mon avertissement car il y a grand danger. Ce n’est que lorsque nous pourrons leur faire entièrement confiance que nous pourrons indiquer comment l’utiliser, le faire avant serait manquer de prudence à mon avis. Vu que nous serons deux à connaître le secret et que nous serons en des lieux séparés, s’il arrivait malheur à l’un d’entre nous, l’autre serait toujours en mesure de les renseigner. Sa voix se fit à peine un chuchotement. Cette potion est le fruit du Dracosire et la formule permettant de lui rendre ses spécificités est « Que la force de Karnatariria’rsi soit »

    Le Mage ne lui demanda pas de répété la formule et acquiesça du regard lui signifiant ainsi son accord. L’Elfe noire se retourna vers Mekren et sortit avec moult précautions la sacoche contenant le précieux flacon dont elle se saisit délicatement, ses lèvres remuèrent prononçant des mots dans un langage inconnu aux personnes présentes et les perles rouge sang semblèrent animées de vie, puis s’immobilisèrent.

    Nous avons suffisamment confiance en vous pour vous confier cette potion, bien sûr si vous l’acceptez, elle fit un sourire engageant. car nous ne doutons pas que vous alliez rejoindre plus ou moins rapidement l’endroit qui est le siège de la résistance et nous sommes certains que là-bas elle sera en sécurité jusqu’à ce que son utilisation soit nécessaire. La garder sur moi lors de ma mission à la Taverne nous semble prendre des risques inutiles et surtout pourrait me gêner si j’étais amenée à combattre ou à fuir. Ne nous en voulez pas si par précaution nous gardons le secret de la potion contenue dans la fiole, mais tout comme vous qui restez succinct dans les informations que vous nous donnez, nous avons besoin d’être assurés qu’elle est en de bonnes mains et qu’elle ne sera utilisée qu’à bon escient. Les paroles qui suivirent étaient un avertissement et le ton utilisé, sans être discourtois, laissait comprendre que passer outre serait une pure folie. Mais en aucun cas la fiole ne doit être ouverte avant que le Mage ou moi-même ayons transmis à vous ou tout autre les directives pour son utilisation. L’ouvrir sans la moindre directive serait accepter de trépasser aussitôt. Le Mage ou moi-même en dirons plus lorsque nous saurons pouvoir vous faire totalement confiance. Acceptez-vous de la mettre en sécurité ? Attendant la décision de Mekren, l’Elfe noire poursuivit tout en lui tendant le flacon Je ne peux vous en dire plus pour l’instant ?

    Elle n'émit aucune réponse concernant d'autres potions nécessaires tel que celle d'invisibilité, laissant le soin à Elkantar d'en parler
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  28. #148
    Date d'inscription
    December 2004
    Localisation
    Région parisienne
    Messages
    211
    [Quete : L'invasion des ombres]

    Elkantar écouta Phylacrypte parler de son idée . il était d'accord sur le fond . Il ne fallait pas que cette potion puissante tombe entre de mauvaises mains et il était plus sur de prendre toutes les précautions .

    * il répondit à Phylacrypte avec la même intensité sonore :

    Bon ,faites comme bon il vous semble . Je vous avoue que je prefere aussi cette solution pour le moment . Je vous fait confiance et vous avez l'air de savoir ce que vous faites ! Allez-y

    Sur ce , il se retourna vers Mekren .


    Bien , je pense que la potion que vous a crée Phyrra vaut la peine d'attendre . Nous devons etre surs de savoir comment vous l'utiliserez avant de pouvoir redonner à la potion toute sa puissance. Si vous pouviez la garder et la mettre en sécurité pour le moment ,cela nous arrangerai grandement. Je suis certain que vous ne le regretterez pas !

    Quand à moi , je vais tenter de créer un petit éventail de potions avec en priorité des potions d'invisibilité , de hate et j'essayerai de vous créer des potions de soins . Je vous les apporterai chaque matin ici meme , si tout se passe bien.

    Je pense qu'il est maintenant temps pour chacun d'entre nous de regagner son poste , si tout a été dit .


    Elkantar avait percu un mouvement derriere le dos de Mekren mais il attendait que celui ci parte avant de demander à Phylacrypte ce qu'elle avait vu exactement !.
    Elkantar : Professeur à l'Université de la magie de Luménis


  29. #149
    Avatar de Dedalus
    Dedalus est déconnecté Voyageur au long cours
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    866
    [Quête : L’invasion des ombres].

    Le demi-elfe resta immobile, préférant ne pas s’approcher. Le bibliothécaire choisissait la prudence au dépend de la quête d’information.

    Ces derniers temps, le parc verdoyant réservait bien des surprises. Précédemment, c’était Agrippa qui s’entretenait avec une inconnue. Maintenant, Phylacrypte, un enseignant de l’université dont Dedalus ne se rappelait plus le nom, s’entretenait avec un inconnu. Dans les deux cas, les échanges avec les inconnus se faisaient sous de faux noms.

    Ryld avait disparu, le tressym devait se méfier de l’un ou même des trois orateurs. N’ayant pas entendu le début de la conversation et entendant mal là où il était situé, Dedalus choisit de ne pas se montrer. De plus, le demi-elfe ne connaissait pas vraiment les tenants et les aboutissants, il devait attendre le départ de l’inconnu avant de s’entretenir avec Phylacrypte.

    Si la vie était remplie de bonté et de compassion, pensez-vous que j'aurai autant arpenté les terres de Faerûn ?

  30. #150
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625
    [Quete : L'invasion des ombres]

    Le Maudit regarda le faux couple faire un petit conciliabule sans s'en inquiéter. C'était plutôt bon signe qu'ils soient aussi précautionneux que lui. Il n'avait que faire d'une paire de Dorian en plus à gérer dans l'équipe. Il s'était définitivement décidé à les croire honnêtes, ce qui entre autres lui évitait la tâche épuisante de les soupçonner de comploter contre lui. L'elfe noire lui remit une potion rouge sang, en discourant de manière... Oh, drame, c'est qu'il ne trouvait plus ses mots, maintenant. Dormir. Elle discourait de manière à lui faire peur pour qu'il n'utilise pas ladite potion sans leur accord. Bon. C'était de bonne guerre. Il répondit en souriant doucement


    "Vous avez tout autant droit que moi de faire des cachotteries. Votre aide nous sera assez précieuse comme cela, nous pouvons bien accepter une part d'inconnue dans nos plans. Je vous promets de ne pas y toucher moi-même sans vous en avoir parlé, et de dissuader les autres de le faire.

    Vous avez raison, Elkantar, il est temps que nous partions, maintenant. Cependant, il reste une petite précaution que j'aimerai bien pouvoir prendre. Lorsque nous devrons parler de l'un d'entre nous à quiconque sans qu'il soit présent, il vaudrait mieux qu'on le nomme par un pseudonyme. On ne sait jamais si on est écouté ou pas, et cela pourra permettre de mettre des possibles enquêteurs sur de fausses pistes en multipliant les appelations d'une seule et même personne. Appelez-moi Saedan tant que je ne suis pas avec vous. Il faudrait que vous choisissiez des pseudonymes pour notre réseau, vous aussi. Ou votre vrai nom si celui que vous avez utilisé pour moi est un nom d'emprunt. Ou un deuxième pseudonyme si vous vous êtes dissimulés derrière une fausse identité et que vous ne comptez pas révéler la vraie."

    De dieux, c'est qu'il se collait mal au crâne tout seul. Aller s'affaler sur une paillasse au plus vite.
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

Page 5 sur 31 PremièrePremière ... 3456715 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Lieu] Le Belvédère du Parc verdoyant
    Par Agrippa dans le forum Les Beaux Quartiers
    Réponses: 231
    Dernier message: 29/09/2015, 19h25
  2. [Lieu-dit] Le cimetière de Lumenis
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les Taudis
    Réponses: 593
    Dernier message: 22/10/2014, 20h32
  3. [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant
    Par Galathée dans le forum Les Beaux Quartiers
    Réponses: 167
    Dernier message: 06/03/2008, 11h31
  4. [Lieu-dit] La Grand'Place de Lumenis
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 50
    Dernier message: 08/05/2006, 12h17
  5. Musique au parc
    Par Egrevyn dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 140
    Dernier message: 10/07/2003, 00h01

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231