Page 4 sur 31 PremièrePremière ... 2345614 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 901

Discussion: [Lieu-dit] Le parc verdoyant de Lumenis

  1. #91
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641
    [Quête : L’invasion des ombres]

    Le changement sur le visage de son interlocutrice fit comprendre à l’Elfe noire que ce n’est pas dans cette demeure que l’action se ferait. Ce qu’elle savait, c’était juste qu’elle ne prendrait pas le risque de rester ici. Elle ne doutait pas un instant que les pauvres une fois leurs larcins avalés reviendraient en nombre pour piller ce qui pouvait rester dans ce quartier riche et retrouver les résistants étaient une nécessité.

    Sentant monter en elle une sourde colère contre son impuissance du moment, contre les dernières paroles de la femme qui osait parler de cours normal de la vie sous l’emprise de Morfea. Sa voix se fit brusque, une once de colère y reflétait, tout en elle bouillait et ce sont des sentiments bien lointains qui remontaient de son sang et de ses ancêtres, rester le Maître !


    Madame, je crains que vos relations ne vous servent à rien aujourd’hui. Hier soir j’étais dans les taudis et je peux vous affirmer que tous ces gueux sont dorénavant plus dangereux que les sbires de Morfea. Pour l’instant, ils font ripailles avec abondance, mais dès que leurs chopes et leurs assiettes seront vides, ils reviendront pillés ce qui peut encore l’être. Ils ont bien l’intention de nous exterminer jusqu’au dernier et la magie de votre fils ….

    Elle se tut brusquement, secoua la tête se rendant compte que son attitude n’était pas vraiment adéquate. Elle n’était que l’invitée et elle s’était permis de lancer un jugement. Cette femme avait peut-être tort, peut-être raison, de toute façon son hôtesse ne pouvait se lancer dans un combat ! Sa voix se fit soudain douce et compréhensive.

    Pardonnez ma colère gente Dame Largepont, mais je crains plus pour nos vies ici qu’à l’extérieur. Aujourd’hui, la sécurité ne peut être réelle nul part.

    Puis son intonnation se fit mi-tendre, mi-convaincante. Elle porta son regard sur Erk.

    Votre fils a certes des connaissances de magie, mais que fera-t-il face à une meute d’indigents déchaînés aux cœurs emplis de haine ? Pire, il a peu d’expérience car lors de mon apparition, j’ai constaté qu’il s’apprêtait à jeter un sort. S’il tombe sur plus fort que lui …. avant même qu’il puisse réagir son ennemi aura compris et détournera le sort, les blessures qu’il voulait infliger se retournerons contre lui.

    Elle posa un regard moins indulgent sur le serviteur

    Votre majordome me semble peu apte à pouvoir se défendre malgré son courage et il ne sait cacher ses sentiments ce qui le perdra à coup sûr face aux partisans de Morfea à qui il en faut moins pour faire couler le sang.

    Son regard s’adoucit et sa voix se fit particulièrement interrogative. Son regard se posa avec inquiétude sur Enora

    Votre fille, et vous-même … !?!?

    Le regard de l’Elfe noire devint sombre

    Vous avez survécu une fois à leur passage, mais la prochaine fois qu’en sera-t-il ?

    Après une courte pause, la jeune femme reprit.

    Vous tous, pour votre sauvegarde, sauriez-vous vous vêtir de haillons, crier à la face du monde « Vive Morfea » d’un ton juste et vrai ? Auriez-vous le courage de combattre vos pairs si la nécessité se faisait ?

    Son regard inquisiteur se posa tour à tour sur les membres du petit groupe. Peu importe le choix de chacun, c'était leur survie qui était en jeu et surtout la sienne si le destin liait le sien à celui du groupe
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  2. #92
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 934
    [Quête : l’invasion des ombres]

    Un silence pesant s’installa dans la pièce. Le visage de Fran Largepont se durcit et, lorsqu’elle parla, ce fut d’une voix sèche où transparaissait une pointe de colère. Phylacrypte se dit qu’elle devait employer un tel ton lorsqu’elle gourmandait ses enfants.

    -Croyez-vous que le sort de ma famille m’est indifférent ? Apprenez que j’ai déjà réfléchi à tout ce que vous dites. Mais mes conclusions diffèrent, peut-être parce que les informations dont nous disposons respectivement ne sont pas les mêmes. Sachez tout d’abord que les gueux dont vous parlez ne reviendront pas ici. Morfea ne veut pas gouverner une cité en ruines, il veut au contraire jouir de ses richesses ! S’il a laissé ses partisans s’en donner à cœur joie quelques temps, il a vite mis les choses en bon ordre ! J’ai entendu des gardes fidèles au nouveau régime interdire à des insurgés le pillage de la banque. Ceux qui ont protesté ont été proprement exécutés.

    Elle s’interrompit, et son regard se fit plus noir encore.

    -Ensuite, vous vous êtes visiblement méprise sur mes propos. Lorsque je parlais d’utiliser nos relations, ce n’était point pour nous attirer une quelconque protection, mais bien pour tenter de renverser ce satané pouvoir. Si je vous ai dit que mon fils était à l’Université, s’était pour signaler implicitement qu’il connaissait des professeurs, et que certains de ceux-ci, mages autrement plus puissants que lui, seraient peut-être susceptibles de lutter contre Morfea.


    Il y eut un nouveau silence. Le visage de la femme s’adoucit quelque peu, et elle poussa finalement un profond soupir.

    -Alors, libre à vous de sortir maintenant et d’aller vous faire tuer. Mais permettez-moi de vous dire que ce serait un vrai gâchis. Si vous restez ici, vous serez en sécurité : je vous l’ai dit, Morfea interdit désormais les pillages. Les dernières poches de résistance seront balayées dans la nuit : d’ailleurs, on n’entend déjà plus les combats. Les choses seront plus calmes dans les jours qui viendront : Mrfea pensera avoir vaincu toute résistance, et il baissera la garde. C’est alors que vous serez la plus utile : vous pourrez aider toutes les personnes de bonne volonté que compte encore cette vile à secouer le joug de l’envahisseur. Est-ce que cela ne vaut pas mieux que de tomber glorieusement, certes, mais inutilement ? Vous ne vengerez pas vos concitoyens en tombant comme eux. Par contre, si vous contribuez à faire tomber leur assassin...
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  3. #93
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641
    [Quête : L’invasion des ombres].

    Phylacrypte ouit Dame Largepont sans qu’aucun de ses sentiments de transparaissent. Au début, elle eut presque envie de sourire intérieurement tant le ton utilisé par celle-ci ressemblait à une remise à l’ordre maternelle bien douce comparée aux souvenirs violents et sanguinaires de sa propre mère pour des faits bien moindres.

    L’ire qui monta un cran en son interlocutrice, lui permit de juger que celle-ci avait été piquée au vif par ses propos autant qu’elle-même le fut en cet instant. Mais cela n’empêcha pas Phylacrypte d’être très attentive aux informations qui lui étaient rapportées. Elles étaient plutôt rassurantes, mais une question tarauda la jeune femme. Pendant les raides, ils étaient cachés dans le Parc, comment avaient-ils pu avoir connaissance des choix de Morfea ?Etait-ce un profond souhait, des rumeurs ou des certitudes qui venaient d’être avancées ?

    Poser la question risquait de piquer au vif une nouvelle fois son hôtesse et Phylacrypte n’y tenait pas. Elle n’avait qu’une certitude, ils n’étaient pas du côté des envahisseurs et elle se contenterait de cela. Quant à la multitude de questions qui naissaient maintenant à chaque seconde et s’entrechoquaient dans son esprit, elle les poserait plus tard. Elle se devait de d’abord réfléchir si elle quittait cette demeure avec la fougue de sa jeunesse et de sa race pour le combat ou si elle portait son choix d’attendre tel que le suggérait la maîtresse de maison.


    L’Elfe noire mit quelque temps avant de rompre le silence quasi absolu qui avait envahi la pièce et qui lui avait permis de vérifier au moins un des dires, l’écho des combats s’était estompé !

    Elle n’avait pas pris de décision, mais résolut de se laisser un temps de réflexion. Cependant, rester dans cette demeure, si peu que ce fut, après avoir froisser son hôtesse risquait de générer une atmosphère tendue et cela lui sembla bien inutile. Phylacrypte afficha un sourire courtois et sans être mièvre, sa voix se fit aimable.


    Vos informations sont plus optimistes que celles qui j’ai pu avoir et je me plais de m’y rallier. J’ai connaissance des forces qui se trouvent à l’Ecole de Magie pour y être allée moi-même et j’ose espérer que réunies avec les forces des résistants, elles seront de taille à vaincre Morfea !

    Après un court silence, Phylacrypte le regard perdu sur un horizon qui n’existait pas, sa voix emprunte de doutes, mais où nulle peur ne pointait, parla d’une voix lointaine plus à elle-même qu’à son interlocutrice. De douloureux souvenirs remontaient à la surface, la jeune femme ne pouvait dissocier la férocité de Morfea et de ses sbires à celle de sa race qu’elle avait subie et vu subir à trop de reprises. Depuis sa fuite, le sang et la souffrance n’avaient jamais été si présents autour d’elle que depuis la prise de pouvoir de ce tyran. Elle passa lentement ses doigts effilés sur une ancienne cicatrice souvenir de son enfance.

    Allez savoir les forces qui accompagnent Morfea et celles qui le rejoindront ! Il souhaite un pays riche … mais soumis, quel prix y mettra-t-il ? Se laissera-t-il vraiment allez à la confiance ? Ne vaut-il pas mieux mourir en héros que prendre le risque de devenir ses esclaves ? Luménis mérite que l’on se batte pour elle, mais attendre, ne sera-t-il pas trop tard ? Des alliances funestes ne seront-elles pas faites par ce bourreau ? Vivre libre ou mourir, c’est le seul choix.

    Alors qu’elle parlait, elle avait relevé le pan de sa cap et posé machinalement sa main sur le pommeau de son épée, ses doigts étaient devenus blancs tant la pression était forte, de l’autre main, elle avait caressé son bouclier qui avait repris son apparence altière, la multitude de pierres précieuses dont il était recouvert s’étaient mise à briller de mille feux, le vert de ses yeux avait pris de l’intensité et ses paupières étaient maintenant mi-closes, elle revivait les folies sanguinaires de son enfance et était prête au combat.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  4. #94
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 934
    [Quête : l’invasion des ombres]

    Fran Largepont observa attentivement l’elfe noire, consciente du trouble qui s’était emparé d’elle. Lorsque celle-ci parla, elle l’écouta avec attention, sans mot dire, puis demeura longuement silencieuse. Enfin, elle fit un pas vers Phylacrypte, leva la main comme si elle voulait la poser sur son bras dans un geste amical, puis se ravisa.

    -Ecoutez... dit-elle d’une voix douce. Je ne sais quelles épreuves vous avez traversées, ni quels fantômes reviennent vous hanter en ce moment. Mais s’il vous plaît, faites moi confiance. Oui, Morfea se fera des alliés : il y aura des dignitaires, des officiers, ou de simples citoyens qui nous trahiront, voyant dans ce ralliement un moyen d’accroître leurs richesses, d’acquérir du pouvoir... Mais il y aura des gens, comme vous, comme nous, qui resteront fidèles et attendront le moment propice pour entrer en scène. Quant au petit peuple... Je crois qu’il a été manipulé. Il était depuis longtemps en colère, car il avait l’impression que les autorités l’abandonnaient... Morfea aura su jouer sur cette colère, et l’utiliser pour ses funestes desseins. Mais quand les pauvres ères se rendront compte que le tyran s’est joué d’eux, leur rage sera immense et ils seront prêts à se soulever à nouveau ! Alors... Alors tout sera possible pour nous, madame, si nous avons su attendre jusque-là.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  5. #95
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641
    [Quête : L’invasion des ombres]

    Malgré son apparente jeunesse, Phylacrypte comptait bien plus d’années que Dame Largepont, mais c’était bien la première fois qu’on lui parlait avec autant de douceur. L’Elfe noire fut surprise par cette sensation de caresse à l’âme qui émanait de la tonalité de la voix de son hôtesse et un sourire amical se fit sur son visage.

    Certes, la jeune femme ne partageait pas entièrement les propos qui lui étaient tenus. Trop de précipition, elle le reconnaissait nuit à la réflexion, mais trop de confiance lui semblait prendre le risque de le payer cher. elle en avait fait la lourde expérience.

    Mais les événements étaient si frais que prendre un peu de recul ne pourrait que lui être favorable. Elle laissa au fond de son esprit le besoin impétueux d’agir sans attendre et se détendit lentement.


    Je me rallie pour l’instant à votre avis et j’accepte avec reconnaissance votre invitation à rester dans votre demeure.

    Son sourire se fit franc et éclatant et sa voix était amicalement déterminée.

    Alors organisons-nous pour attendre ! Je proposerai que l’on monte tout de même la garde à tour de rôle, on ne sait jamais par les temps qui courent. Je n’aurai aucune difficulté à rester éveillée cette nuit, ce sont mes heures préférées et ma faculté à voir dans la nuit noire me donne certains avantages. Sa voix se fit interrogative et respectueuse. Bien évidemment, si cela vous convient Dame Largepont ?

    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  6. #96
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 934
    [Quête : l’invasion des ombres]

    Dame Largepont donna bien volontiers son accord et, tandis que Phylacrypte se préparait pour sa longue veille, elle et et sa famille s’apprêtèrent à prendre un repos bien mérité. Ils s’installèrent au rez-de-chaussée, afin d’être aptes à s’enfuir au plus vite, en cas d’alerte.

    Cependant, la nuit fut calme. Vers deux heures du matin, Phylacrypte entendit des clameurs réjouies en provenance du Parc : elles signifiaient sans doute que les ultimes poches de résistance venaient de céder et que les insurgés victorieux s’en retournaient chez eux. Mais la rumeur de la foule resta distante, et l’aube vint sans qu’aucun danger fut à signaler.

    Débuta alors pour l’elfe noire et ses nouveaux compagnons une longue attente. Ils restèrent une journée entière sans sortir de la maison, sans savoir ce qu’il se passait dans le reste de la ville. Le lendemain, le majordome fut envoyé en éclaireur : il rentra une heure plus tard, disant que Luménis était entièrement aux mains de Morfea. S’il existait encore des résistants, ils se cachaient soigneusement.

    Les jours suivants, un semblant de vie reprit dans la cité. La garde du nouveau régime parcourait inlassablement les rues, empêchant tout pillage ou débordement. Les commerces réouvrirent peu à peu, et des voisins survivants vinrent se réinstaller dans leurs demeures, à proximité de celle des Largepont. Bientôt, on apprit que l’Université avait rouvert ses portes, et Erk s’y rendit afin de reprendre les cours.

    Pendant tout ce temps, Phylacrypte rongeait son frein : elle ne supportait pas de rester ainsi à ne rien faire, sans pour autant pouvoir tenter quoi que ce soit. Elle accueillit donc avec joie les nouvelles que lui apporta un beau soir Erk, de retour de l’école de magie.


    -Beaucoup de professeurs sont hostiles au nouveau pouvoir, lui dit-il. Ils essaient de former un noyau de résistance, mais ce n’est pas facile, vu qu’on leur a imposé un nouveau directeur à la botte de Morfea. Ce fichu bonhomme a engagé des enseignants et des élèves pour les espionner, et la garde patrouille dans les couloirs… Mais cela ne les décourage pas ! Ils nous donnent des cours accélérés de magie offensive, et on fabrique même des potions qui pourraient s’avérer utiles le moment venu…

    Avec un sourire, il tira de sa sacoche quelques flasques contenant des liquides colorés, puis ajouta :

    -C’est pas grand chose, mais au moins, on a l’impression d’agir ! Peut-être voudriez-vous nous aider ? Le professeur que je connais le mieux se nomme Elkantar. Ce ne sera pas simple, mais on pourrait réfléchir à un moyen de vous le faire rencontrer, si vous êtes d'accord.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  7. #97
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641
    [Quête : L’invasion des ombres]

    Ce fut une onde salvatrice qui envahit Phylacrypte lorsque Erk l’informa des dernières nouvelles de l’Ecole de Magie. Enfin des nouvelles qui pouvaient laisser libre court à l’espoir de destituer Morfea, de retrouver cette liberté et cette quiétude qu’elle avait tant recherchée ! Des nouvelles annonçant pour le moins de pouvoir se lancer dans l’action !

    Son sang se mit à bouillir et elle l’entendait violemment résonner dans ses tempes. Mille sensations se mirent à parcourir son échine. L’Elfe noire sentait la vie reprendre et après un court instant pour endiguer ce flot d’émotions de joie, elle prit délicatement un des flacons, le tourna plusieurs fois entre ses longs doigts effilés, puis le rendant à Erk posa sur lui son regard qui brillait tel des émeraudes.


    Pour sûr que je veux vous aider ! Cela sera pour moi non seulement une manière de me battre pour ma liberté, mais surtout aider ceux qui m’ont ouvert leurs bras lorsque je suis arrivée à Luménis à retrouver paix et sérénité.

    Tout en parlant, Phylacrypte regarda Dame Largepont en souriant, puis posa un regard sérieux sur Erk.

    Si tout est tel que vous le dites, non ce ne sera pas facile. Mais aucune peur ne m’habite et mes pensées sont déjà avec tous ceux qui luttent dans l’ombre.

    Phylacrypte connaissait suffisamment Luménis pour se rendre n’importe où. La nuit pouvait lui permettre de se déplacer aisément. Même en plein jour, et bien que renégate, elle savait pour sa survie être aussi fourbe que les siens. elle saurait laisser croire qu’elle était partisane de Morfea si cela s’avérait nécessaire.

    Ne pensez pas que je veuille me lancer comme une tête brûlée pour rencontrer votre professeur. Mais je fais mienne la responsabilité de me rendre là, où et quand il le faudra.

    L’Elfe noire se demandait si il était préférable de le rencontrer dans un endroit isolé, en pleine foule, dans tout autre lieu public ! Non ce n’était pas simple !

    Elle plongea dans ses souvenirs où ressortaient des nuées de ruses qu’elle avait dû opter pour se sortir de bien des impasses. Son excellence au combat l’avait certes tirée de bien des mauvais pas, mais répugnant à s’y résoudre, elle avait développer à son paroxysme son don de comédienne héritage de sa race. Elle savait pouvoir jouer n’importe qu’elle rôle et en changer avec une telle conviction que par cette ruse fort souvent elle n’avait pas eu à sortir son arme.

    Son regard brilla intensément et son visage marquait une confiance et un espoir sans limite.


    Portez mon accord à votre professeur. Qu’il vous dise quelle type de personne il pourrait paraître le plus naturel qu’il rencontre et dans quel lieu, le reste sera de mon ressort.

    Elle sortit une broche d’une poche secrète de sa cape. Le bijou était raffiné malgré sa simplicité. Il était composé d’un entrelat de fils d’or et d’argent qui au premier regard ressemblait fort à une composition de feuilles, mais suivant son exposition et au regard exercé, la lumière faisait ressortir l’image d’un dragon.

    Quel que soit la personne que j’incarnerai, je porterai cette broche pour agrafer ma cape. L’Elfe noire l’a tendit au jeune homme. Je vous la confie, montrez-là à Sieur Elkantar, ainsi il n’aura nul peine pour me reconnaître.

    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  8. #98
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 934
    [Quête : l’invasion des ombres]

    Le jeune homme prit délicatement la broche et la rangea avec précautions dans une poche intérieure.

    -Très bien, je feria ce que vous m’avez demandé dès demain. Maître Elkantar sera heureux de vous rencontrer, j’en suis sûr : il supporte de moins en moins Nwalk et ses manigances ! Mais voyons le bon côté des choses : le nouveau directeur que ce monstre nous a imposé est tellement odieux qu’il aura achevé de convaincre les indécis de la nécessité d’une révolution. Le moment venu, il n’y aura pas grand monde à l’université pour rester inactif !

    Sur ces mots, il salua Phylacrypte et s’en alla vaquer à ses occupations. Le lendemain, il partit de bonne heure en direction de l'Université. Pour l’elfe noire, les heures d’attente qui s’annonçaient allaient être pénibles.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  9. #99
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641
    [Quête : L’invasion des ombres]

    Entendre que petit à petit tout se faisait dans le sens qu’elle ne pouvait qu’espérer, les paroles du jeune homme furent une deuxième ondée de bonheur pour Phylacrypte. Elle savait que si l’Université de la magie se liguait contre Morféa, c’était ce qu’il pouvait y avoir de mieux.

    Sa nuit, qu’elle passa à déambuler dans le jardin, lui paru interminable et lorsque au petit matin elle aperçut le jeune homme quitter la maison pour l’université, elle l’envia. Il était tous ses espoirs et elle dut se retenir pour ne pas le suivre.

    Mais, le soleil lui ne demandait qu’à briller et il se passa peu de temps avant que l’Elfe noire dut mener ses pas vers l’intérieur de la maison pour se réfugier des ses agressions tant l’ardeur de l’astre du jour était grand et ses yeux fragiles.

    Ses pensées avaient accompagné Erk et elle n’était nullement efficace dans tout ce qu’elle pouvait entreprendre. De plus, chaque instant lui coûtait de ne pas encore voir le retour de celui qui maintenant était son messager auprès de ce qu’elle entrevoyait comme l’espoir de l’action de la liberté.

    Elle n’avait pas dormi de la nuit comme à son accoutumée et cela lui permit de trouver quelques repos de l’âme dans le sommeil léger et court dans lequel elle plongea une paire d'heures.

    A peine éveillée, elle se mit à tourner en rond, cherchant mille occupations sous la houlette bienveillante de Dame Largepont. Mais tout cela était peine perdue et son impatience grandissait de plus en plus en attendant le retour du jeune homme.

    Dès que l’heure habituelle à laquelle il rejoignait ses pénates fut passée, l’Elfe noire se mit à faire des va-et-vient entre le jardin et la maison guettant le retour de Erk qui lui apporterait peut-être ce qu’elle attendait avec une impatience qu’elle n’arrivait presque plus à contrôler.



    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  10. #100
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    Lies qui revenait de l'université baladait sa robe à droite à gauche, elle n'avait pas envie de rentrer à la taverne de suite. Elle faisait presque office de mère indigne mais elle ne voulait pas montrer à sa famille qu'elle était toujours aussi perdue. Elle avait quitté Melandis et ici, elle ne trouvait guère de réconfort. Que ce soit aux bureaux des admissions ou à l'université, elle n'était pas en sûreté. Elle avait pourtant tout imaginer sauf une guerre et elle ne pouvait pas imposer à ses enfants de partir à nouveau vers une autre ville.

    Pourtant, il lui semblait qu'elle n'avait pas de place en ces lieux, elle avait l'impression de faire tapisserie. Et même les gardes la prenaient pour une étudiante paumée en mal d'amour de son amant. Son amant ? Elle n'avait même pas une personne sur laquelle elle pouvait compter, pas une seule oreille attentive si ce n'est ce brave aubergiste.

    Elle s'asseya dans un coin, elle était fatiguée d'avoir arpenté la ville, elle se perdait encore dans des impasses. La ville lui était tellement inconnue, et tous les villageois aussi. Elle ne comprenait rien à leur guerre même si elle avait pu en savoir un peu plus grâce au garde.

    Et doucement, elle se mit à repenser à son passé, à Nathiel, à son ami perdu, à tout ce qu'elle avait dû fuir et tout ce qu'elle devrait encore quitter et des larmes coulèrent le long de ses joues. Elle était désespérée et seule. Et personne ne viendrait jamais la sauver.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  11. #101
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 934
    [Quête : l’invasion des ombres]

    Au grand soulagement de Phylacrypte, Erk finit par rentrer de l’Université. Elle le vit remonter la rue jusqu’à la maison d’un pas qu’il essayait de ralentir sans toutefois vraiment y parvenir. Et quoi ! se disait-il. Il n’était pas le premier élève pressé de regagner le domicile familial après une rude journée de cours, et les gardes de Morféa n’étaient pas à ce point doués qu’ils puissent repérer un résistant à sa seule foulée rapide… Du moins, c'est ce qu'il espérait.

    Une fois arrivé à destination, le jeune homme s’empressa de refermer la porte derrière lui et de transmettre à l’elfe noire la réponse d’Elkantar.


    -Il est d’accord pour vous rencontrer. Il vous propose de le rejoindre demain à l’aube dans le parc, près du vieux chêne. Là-bas et à cette heure, Vous pourrez parler sans crainte d’être écoutés !
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  12. #102
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641
    [Quête : L’invasion des ombres]

    Phylacrypte écouta les paroles de Erk avec attention. Depuis qu’il était de retour, l’Elfe noire sentait son cœur battre violemment contre sa poitrine. Ce n’était pas qu’elle avait de doux sentiments pour le jeune homme, mais le message qu’il lui remit lui rendait un espoir fou d’actions et de liberté. Dans son regard et sa voix se mêlaient joie, reconnaissance, impatience.

    Je vous remercie Erk, vous m’apportez des nouvelles qui m’emplissent le cœur de bonheur et d’espoir.

    Elle reprit sa broche que le jeune homme lui tendit et dans son élan, la jeune femme déposa un baiser sur sa joue.

    Vous pouvez être certain que je ne raterai pas ce rendez-vous.

    La fin de la journée fut longue pour Phylacrypte malgré les nombreuses discussions qui animèrent la maisonnée, maintenant elle n’attendait plus que la nuit pour se glisser comme à son habitude dans le parc et se dégourdir les jambes en attendant l’aube qui, elle le savait déjà, serait longue à venir.

    Les dernières lueurs du jour arrivèrent trouvant l’Elfe noire déjà prête à quitter la demeure de Dame Largepont. Et ce fut entre chien et loup que Phylacrypte sortit discrètement après avoir vérifier que nul ne rodait dans les alentours. Tant qu’une faible lueur subsista, elle se tint à l’abri d’une haie, d’un bosquet, d’un mur pour quitter le quartier des habitations et se diriger vers le Parc. Mais rapidement, une nuit étoilée mais sans lune tomba sur Luménis et lorsqu’elle parvint au parc, à moins de s’être munis d’un lumignon, seuls ceux de sa race pouvaient y voir.

    Tous les sens aux aguets, la jeune femme se promena toute la nuit, s’arrêtant parfois pour observer un animal nocturne qui tout comme elle revivait lorsque l’astre du jour disparaissait, s’asseyant sur une souche pour méditer ou s’allongeant sur l’herbe tendre s’assoupissant sans pour autant se couper de la réalité et baisser sa vigilance.

    La première lueur annonciatrice de la naissance du jour nouveau trouva Phylacrypte appuyée contre le vieux chêne, un livre ouvert que parcouraient distraitement ses yeux verts plus à l’affût de l’arrivée d’Elkantar que concentrés sur les écrits.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  13. #103
    Date d'inscription
    December 2004
    Localisation
    Région parisienne
    Messages
    211
    Quete : L'invasion des ombres

    Le jour allait bientot se lever ... Elkantar avancait en ne cessant de jeter des petits regards dans toutes les directions. Il redoutait qu'un garde l'ai suivi et qu'il en fasse mention a ses supérieurs . Cependant , absolument aucun signe ne laissait penser à la présence des abominables gardes de Morfea.

    Il entra dans le parc d'un pas modéré mais décidé . La cape qu'il portait lui donnait un air imposant et mysterieux à la fois. Il pris le temps de regarder la nature se reveiller . Le calme matinal lui procurait une sensation de bien-etre indispensable en ces temps troublés. Elkantar s'approcha de l'endroit de rendez-vous. Une jeune personne était déjà assise pres du chene et semblait lire un livre . Il passa une premiere fois devant le chene sans s'arreter et en ne prétant aucune attention à la lectrice .

    La façon dont laquelle l'elfe noire lisait ne pouvait que confirmer son identité. Il s'approcha lentement de Phylacrypte


    Bonjour ! Je me nomme Elkantar , Professeur à l'université de la magie et coordinateur de la résistance en ces lieux . Je suppose que vous etes Phylacrypte ? Erk m'a parlé de vous . Il m'a dit que vous etiez prete à vous engager contre ce tyran de Morfea.

    Avez vous une idée de ce que vous pourriez faire pour nous aider ?


    Elkantar pensait à plusieurs manieres d'untegrer Phylacrypte dans ce combat mais il attendait de savoir si cette jeune elfe noire avait des propositions à lui soumettre



    Elkantar : Professeur à l'Université de la magie de Luménis


  14. #104
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    [Quete : L'invasion des ombres]

    [Comme vous vous êtes incrustés dans mon pauvre coin où j'étais seule, je m'inscrute dans votre rp Vous croyez quoi ? Gniak !!]

    Lies s'arrêta tout à coup de pleurer, elle entendait des voix et cela depuis un petit moment. Ca ne pouvait être son imagination. Elle tourna légérement la tête (elle était assise derrière un arbre !) pour regarder ces personnes qui importunaient le silence. Elle se fît discrète car, au son des voix, elle se doutait qu'ils ne semblaient pas docils. Elle cherchait à savoir qui des deux auraient pu être "Elk...", elle n'avait guère entendu la suite du nom. Il y avait une homme et une femme, une elfe noire.

    Lies songea encore une fois à Julian et, comme prise d'une folie passagère se leva et alla vers les deux personnes :


    "Vous ne m'avez peut-être jamais vu... Pourtant..." Elle marqua une pause, il fallait qu'elle arrive à filer de là "Je fais partie des votres !"

    Mais où avait-elle été pêcher une telle idée ? Tous deux avaient une mission mais elle ne savait même pas de quoi il s'agissait. peut-être la même histoire dont ce garde lui avait parlé.

    [Je sais, vous me détestez ]
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  15. #105
    Date d'inscription
    December 2004
    Localisation
    Région parisienne
    Messages
    211
    Mais heuu !!!!! Je vais etre obligé de repenser mon dialogue maintenant !!Mais bon !! rien de bien méchant bien au contraire* Cherche une suite logique au discours... :heu: *

    [Quête : L’invasion des ombres].

    Des qu'il vit la jeune fille, Elkantar s'arretta de parler . Cette nouvelle venue lui semblait bien trop curieuse à son gout mais le mélange de tristesse et de beauté naturelle qui émanait du visage de cette personne ne pouvait le laisser indifférent . Il jeta un regard rapide sur cette personne afin de deceler la présence d'armes ...

    Il ne savait trop comment réagir ... Il avait une mission à accomplir et cette jeune fille était en train de troubler ces plans . Comment n'avait-il pas pu voir cette personne avant ? Le soleil levant n'avait pas du réveiller tous les neurones de ce professeur , .


    Il se tourna vers Phylacrypte, l'air embarassé ,avant de s'adresser sechement, à la nouvelle venue :

    Qu'avez vous entendu ?Qui etes vous ? Que savez vous de nous et de cette discussion ?

    *Elkantar parlait vite en fixant cette jeune fille dans les yeux . Il ne savait pas qui elle était et elle ne devait pas connaitre le contenu de cette conversation sans avoir explicitement énoncé ses positions .
    Elkantar : Professeur à l'Université de la magie de Luménis


  16. #106
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641
    Y'a de l'animation dans le Parc, alors jouons ! :notme2:

    [Quête : L’invasion des ombres].

    Il fut un court instant où la colère faillit envahir Phylacrpte, mais de toute apprance, elle ne vit aucune menace dans l’apparition de cette douce jeune femme et elle craint plus que la brusquerie d’Elkantar ne la questionne plus qu’il n’aurait fallu.

    Elle passa son bras amoureusement autour des épaules du professeur et déposa un tendre baiser sur ses lèvres, puis se tourna vers Lies.


    Pardonnez-nous Damoiselle, mais notre liaison n’est pas …. des plus autorisées. Mon ami craint toujours que sa femme ne découvre sa tromperie. C'est une vraie ...

    Elle laissa sa phrase et suspend et emprunt son regard d’une supplique.

    Notre amour est grand, mais le temps qui nous est offert bien compté. Auriez-vous l’obligeance de nous laisser profiter de ce peu de minutes qui nous est offert en cet instant.

    Elle porta sur Elkantar un regard en amouraché pouvant duper le plus perspicace des observateurs.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  17. #107
    Date d'inscription
    December 2004
    Localisation
    Région parisienne
    Messages
    211
    HRP : Un peu de douceur dans ce monde de brutes !

    [Quête : L’invasion des ombres].

    * Le geste de Phylacryte eu pour effet de calmer le professeur . La pression qu'il avait accumulée lors de la venue de Lies tomba d'un coup . Il comprit que le fait de brusquer Lies ne pouvait que la faire se questionner .

    Il n'était pas sur que Lies croit à leur petit jeu mais c'était pour l'instant leur seule solution .

    Il esquissa un sourire puis attendit que cette jeune personne prenne la parole*
    Elkantar : Professeur à l'Université de la magie de Luménis


  18. #108
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    [Amis, j'veux des amis... Non j'veux pas vous lâcher ]

    [Quête : L’invasion des ombres].

    A ce que Lies avait pu vaguement entendre, cest deux là ne devaient pas s'aimer au point que voulait l'entendre Phylacrypte.

    "Bien bien, je vois que vous ne dilvuguez pas votre couverture au premier venu... Puis que je vous dis que je fais partie de la mission, croyez-moi bon sang ! Et non, je ne souhaite pas parler davantage. Déjà que vous ne m'aviez pas vu... On a très bien pu vous suivre sans que vous ne vous en rendiez compte."

    Elle marqua un temps de pause avant d'ajouter :

    "Mais si vous voulez quelques minutes pour faire votre romance dans un coin, je veux bien filer ailleurs... Mais ne croyez pas vous débarasser de moi si vite !"

    Lies s'éfforçait à avoir le plus d'assurance possible car Elkantar ne semblait pas des plus dociles. Elle venait, visiblement, de se faire sauver la mise par Phylacrypte mais celle-ci ne resterait pas de son côté bien longtemps.

    [Moi vouloir être dans quête ]
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  19. #109
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641
    <span style='color:gray'> ton appel est entendu, mais il vaudrait mieux attendre que les deux "amoureux" aient pu se dire leurs petits secrets, mais ce que j'en dis c'est que je trouve intéressant la tournure donnée par ton intervention </span>

    [Quête : L’invasion des ombres].

    Phylacrypte était une Elfe noire renégate, mais les pouvoir de comédien de sa race était bel et bien un de ses pouvoirs dans lequel elle excellait.

    Elle posa sur Lies un regard dans lequel ne transparaissait aucune haine, mais le désespoir qui y filtrait était palpable.


    Je ne vous comprends pas Damoiselle, que voulez-vous insinuer ?

    La Drow continua tout en regardant avec une tendresse infinie Elkantar.

    Une couverture, si nous en avoins une, nous serions moins triste à chaque instant de nos longues journées où nous sommes séparés.

    Puis, elle posa son regard dans lequel une grande tristesse transparassait sur la jeune femme espérant que celle-ci ait compris que nul secret autre qu'un grand amour n'était la raison de la rencontre entre le Professeur et l'Elfe noire
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  20. #110
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    [Quête : L’invasion des ombres].

    Lies, devant ce regard tellement rempli de tristesse ne pût s'empêcher de penser à son mari qu'elle ne reverrait plus jamais. Elle les regarda un à un puis ouvrit la bouche. Pendant deux secondes, elle ne dit guère mot. En effet, elle tentait de calmer la tristesse qui revenait à nouveau :

    "Et bien... Ma foi... Je ne peux pas m'opposer à l'amour qui unit deux êtres. Je ne sais que trop combien l'absence de l'autre est atroce. On ne choisit pas qui on va aimer ni quand ni combien de temps. Profitez en au maximum, si on me demande, je n'ai vu personne en ces lieux, pas même un animal...

    Mais cependant, soyez plus discrets à l'avenir. Je ne voudrais pas que cette mariée l'apprenne... Cela lui ferait autant de mal à vous qu'à elle."

    Puis elle les salua et s'avança doucement vers la sortie du parc.

    [Oubliez pas de me rappeler, pitiééééééééé]
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  21. #111
    Date d'inscription
    December 2004
    Localisation
    Région parisienne
    Messages
    211
    HRP T'inquiete pas !! Je t'enverrai un MP dans pas longtemps pour arranger ca !!

    [Quête : L’invasion des ombres].

    *Elkantar soupira * L'apparation de cette jeune personne lui avait procuré une peur innatendue . En voyant la tristesse sur son visage ,il était persuadé qu'elle ne voulait aucun mal à leur mission .... mais la prudence dominait et il ne fallait prendre aucun risque pour le moment

    Il s'approcha de l'oreille de Phylacrypte et parla à voix basse


    Bien , Nous pouvons parler à présent... Je pensais à une production officieuse de potions pour aider les combattants luméniens . J'ai une boutique dans le quartier ouest de la ville qui pourra nous servir de couverture , au début en tous cas .
    Vos pouvoirs d'infravision pourront nous etre utiles pour le transport , mais cela est assez risqué ces derniers temps .

    * Il se demanda un instant si Phylacrypte était prete à courir ce risque mais le regard determiné de cette elfe noire l'en convainc immédiatement
    Qu'en pensez vous ? Pourriez-vous m'aider en ce qui concerne la création ou le transport de potions? ou bien meme des deux , si vous vous en sentez capable?


    En parlant à Phylacrypte , il continua de regarder Lies s'en aller lentement vers la sortie du parc.. IL se demandait qu'elle role pourrait jouer cette jeune fille dans le combat que menait Phylacrypte et lui meme . Peut-etre possédait-elle des dons ou des qualités qui pourrait l'interesser . Il ne cessait de s'interroger sur son sort ,mais aucune réponse ne venait à lui...
    Elkantar : Professeur à l'Université de la magie de Luménis


  22. #112
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625
    [Quête: L'Invasion des Ombres]

    [Le Palais Présidentiel]

    Mekren avait erré quelque temps dans les rues luméniennes, le plus anonymement possible, pour évioter d'éveiller les soupçons des insurgés ou de faire peur aux possibles rebelles. Il aurait bien aimé en trouver quelques uns, pour organiser un peu mieux la résistance, mais il doutait un peu de pouvoir les retrouver ainsi. Ils seraient sans doute assez malins pour ne pas s'exposer s'ils avaient survécu à la première purge.

    Il finit par s'engager dans une allée du parc, plus pour contempler la splendeur des jardins luméniens que pour remplir sa mission. Il aurait tout l'après midi pour faire le tour des troquets et auberges, il avait bien le droit de se délasser un peu.

    S'il vit d'abord la toge d'un mage, il ne s'y intéressa pas vraiment. Il ne savait pas vraiment si l'école de magie avait pris le parti du tyran, ce n'était pas la peine de risquer quoi que ce soit avec ce genre de bonhomme. Par contre, la fille qui lisait était déjà plus intéressante. Une elfe noire à Luménis... Méfiance. Ces créatures là n'étaient généralement pas des plus aimables. Une grande probabilité qu'elle soit un sbire de Morfea.
    D'ailleurs, les deux s'étaient mis à parler. Cela ne le rassurait pas trop sur les possibles affiliations du mage en question. Il décida de traîner dans le coin, au cas ou, en restant hors du champ de vision des deux personnages.

    Ce qui le fit vraiment s'intéresser à l'affaire, ce fut le comportement suicidaire de la petite dame qui surgit alors dans l'action. Elle avait pleuré, cela ce voyait sans aucun problème. Elle s'était elle aussi mise à les espionner, de beaucoup plus près que le Maudit. Elle devait sans doute comprendre ce qu'ils disaient, et elle s'était élancée vers eux. Surpris par ce comportement franchement inhabituel, Mekren avait avançé de deux bosquets, certain qu'il ne serait pas vu des deux autres, sans doute aussi surpris que lui par la dame en question.
    "Vous ne m'avez jamais vu, pourtant... je fais partie des votres". Mekren sentit une grosse coulée de sueur froide descendre dans sa nuque. Non, mais quelle cruche! Elle les prenait pour des résistants, semblait-il, ces mots n'auraient pas eu de sens autrement. Ils en étaient peut-être, si elle avait entendu quelque chose. Mais quelle discrétion, franchement! Le comportement parfait pour attirer toute les attentions sur soi, griller sa couverture d'entrée de jeu sur un coup de chance... Mais comment celle-là avait-elle pu passer le filet de la purge?

    Les deux autres firent un petit numéro d'amoureux très convaincant, mais le début de leur entretien démentait complètement ce comportement. Bon, s'ils ne la massacraient pas sur place, c'est qu'ils en étaient peut-être... Un coup de chance. Mais il fallait arrêter la jeune femme le plus tôt possible, avant qu'elle ne tombe sur un comédien d'un autre ordre...
    Elle sembla pour sa part croire à l'histoire, ou tout du moins avoir la présence d'esprit de les laisser entre eux, puis repartit vers la sortie du parc. Le Maudit coupa de couvert en couvert, rejoingit un bosquet épais à quelques dizaines de mètres de la sortie et à peu près hors de vue de l'efle noire et du mage, puis attendit que la petite dame fut à portée. Après avoir relevé son capuchon pour ne laisser voir que le bas de son visafe, il surgit à moitié du buisson après avoir vérifié que personne ne traînait dans les parages, passa le bras gauche autour sa taille et plaqua la main droite sur la bouche, avant de la tirer précipitamment dans le bosquet, qu'il espérait assez épais pour les cacher. La tâche ne fut pas bien difficile, la jeune femme n'ayant pas la carrure d'une lutteuse et ayant été prise par surprise. Il plaqua le dos de la petite dame contre lui, maintenant fermement la taille et le bras droit pour l'empêcher de se libérer.


    "Non, mais vous êtes folle ou quoi? chuchota-t-il à toute vitesse. La discrétion, ça n'a pas l'air d'être votre fort! S'il y avait eu un seul sbire de Morfea Nwalk dans le parc, vous seriez déjà morte. Et les deux autres aussi. Heureusement qu'il n'y avait que moi qui tranais dans le coin, ç'aurait pu finir en bain de sang.
    Si vous connaissez un endroit calme et isolé, on pourra aller en parler un peu plus calmement.
    Calme et discrétion, d'accord? C'est la meilleure manière dont vous pouvez aider la résistance, compris? Je vais retirer ma main, pas de cris, surtout."

    Sur ces mots, le Maudit écarta doucement sa paume de la bouche de la jeune femme. Il ne lâcha pas la taille ni le bras gauche qu'il avait capturé en même temps, laissant l'elfe regarder uniquement devant elle. Eviter de se griller tout de suite, surtout avec quelqu'un qui est capable de faire de telles bourdes. Sa main continua de flotter à proximité des lèvres de sa "victime", prêts à s'abattre de nouveau dessus s'il lui venait à l'idée de ne pas comprendre ce qui lui arrivait et de hurler.

    (désolé, hein, j'aime bien chahuter un peu mes nouvelles connaissances )
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  23. #113
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641
    [Quête : L’invasion des ombres]

    Phylacrypte sourit avec compassion au soupir de soulagement d’Elkantar. Le Professeur subissait de plein fouet le joug des sbires de Morféa à l’Université de la Magie et elle comprenait que ses nerfs puissent être à vif.

    Attentive à la silhouette de la jeune femme qui s’éloignait, elle ne perdit pas pour autant une miette des paroles de son interlocuteur. L’espoir du retour à la liberté grandissait à chaque mot et l’idée de potions fabriquées pour les résistants l’enchanta.

    Elle avait longtemps erré sur les chemins pour ne plus laisser sa peur l’envahir quelle que soit la situation et elle avait surtout appris à devenir invisible lorsque cela était nécessaire. Quant à ses dons pour fabriquer des potions …. là elle restait plus réservée car depuis l’apparition des entités qui l’habitaient, elle avait compris que celles-ci lui procuraient des pouvoirs dont elle n’avait pas connaissance d’être nantie. Mais elle n’était jamais allée au bout de ses expériences de crainte de ne pouvoir reprendre le dessus si elle laissait ses ancêtres dominer son esprit.

    Mais rien de pourrait arrêter sa détermination à participer activement à la rébellion contre Morfea et elle était prête à prendre tous les risques. Sa réponse fut émise sur un ton ferme et résolu, mais ce ne fut qu’un chuchotement qui ne pouvait être entendu que par Elkantar.


    Les risques ne sont pas plus importants à se battre dans l’ombre plutôt que de se laisser asservir en acceptant le tyran. Je suis habituée à me déplacer la nuit sans être visible et je me chargerais du transport si cela devait être. Je sais que les risques sont grands, mais pas plus importants que ceux que j’ai vécu avant d’être accueillie à Luménis.

    Un mystère se fit tant sur son visage que la tonalité de sa voix.

    Pour fabriquer les potions …. je ne peux vous dire … peut-être que … oui ou que non. Mais cela serait trop compliquer à vous expliquer maintenant. Le mieux serait de nous rendre dans votre boutique où nous pourrions parler plus librement.

    Lies venait de disparaître à leurs regards et Phylacrypte secoua la tête en repensant à son intervention. "Cette jeune femme me semble perdue, si elle n’est pas plus prudente, elle va se faire prendre par les sbires de Morfea et je ne donne pas cher de sa peau. Elle a été particulièrement maladroite, mais était certainement de bonne foi. Peut-être n’aurions nous pas dû la rejeter ainsi ? Mais tout c’est passé si vite ! ".
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  24. #114
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    [Quête : L’invasion des ombres].

    Lies ne comprenait décidément rien à cette ville de fous. On lui avait pourtant dit que les gens y étaient accueillants et le régime politique des plus calmes. Visiblement ses informateurs n'étaient pas venus ici depuis bien longtemps.

    L'homme ne semblait pas vouloir la lâcher. Dans un sens, elle avait vraiment eu un très grand geste de folie en se mélant de se qui ne la regardait pas. Elle regardait cet homme, tout en étant à moitié rassurée et à moitié apeurée. Il ne semblait pas lui vouloir vraiment de mal mais elle commençait à se méfier au plus haut point des gens de cette ville.

    Ses doigts sur ses lèvres lui procuraient cependant une sorte de réconfort, cela faisait bien longtemps qu'un homme ne l'avait guère approché. Même quand elle était encore avec son mari, elle ne recevait plus d'affection.
    [Désolée ma Lies est une romantique née ]

    "Je ne connais rien à cette ville, je ne comprends rien de ce qui se trame en ces lieux. Je n'ai qu'une chambre à la taverne où m'attend ma petite famille. J'ai un fils à protéger et à élever... Ne me faites aucun mal s'il vous plaît... Je ne cherchais pas à briser une quelconque rébellion ou que sais-je encore. Si vous voulez, nous pouvons toujours aller dans ma chambre, je ne connais pas encore les lieux, je ne sais pas où nous pourrions aller d'autre."

    [Tada déselle toi avec ça bout d'chou ...] [No soucis Elkantar ^_^]
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  25. #115
    Date d'inscription
    December 2004
    Localisation
    Région parisienne
    Messages
    211
    L'invasion des ombres

    * Elkantar souria * Il était content de la determination de Phylacrypte et commencait à envisager une rebellion généralisée et la fin du régime de Morféa .... Un coup de vent le fit redescendre sur Terre ... La route était encore longue et sinueuse ( Ca me rappelle une chanson des Beatles :hein: ) et il valait mieux etre pragmatique que réveur.

    La jeune elfe noire pouvait s'occuper du transport des potions , c'était déjà une bonne chose. En ce qui concerne la création , il allait lui faire faire des essais dans sa boutique . Si elle en était capable , ce serait une grande joie pour le professeur et un avantage important pour leur mission ...

    Parfait dit-il Allons sur le champ à la boutique si vous le voulez bien... Mes cours à l'université ne commencent que dans quelques heures et nous laissent le temps de nous organiser ..

    Il pris Phylacrypte par le bras et l'entraina vers l'esplanade de Waukyne . Le mage ne laissa pas le temps à l'elfe de reprendre ses esprits . Une telle vivacité de sa part à une heure si matinale l'étonna lui meme . Il ralentit un peu le pas et regarda autour de lui si personne ne le suivait .

    @Mekren

    Je vais essayer d'aller à la taverne ce soir , histoire de rentrer en contact avec les futurs "destinataires". Dans ce cas Lies pourrait etre le lien entre les deux groupes : à savoir le producteur des potions et le destinataire. A moins qu'une autre idée se présente
    Elkantar : Professeur à l'Université de la magie de Luménis


  26. #116
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625

    [Quête: L'Invasion des Ombres]

    Mekren leva les yeux au ciel, même si la jeune femme ne pouvait pas le voire avec son capuchon relevé. Mais qu'avait-il été pêcher là? D'abord, cela abordait les gens n'importe comment avec des mots équivoques et qui signeraient son arrêt de mort si un soldat de Nwalk devait les entendre. Et ensuite, cela avouait ne rien connaître du conflit. Dramatique. Avec une réponse pareille, il pouvait en plus enlever la moitié de la confiance qu'il pouvait donner aux deux comploteurs aperçus dans le parc.

    Le pire, c'est que sa bonne âme refusait bien évidemment de planter là cette dame sans grand intérêt pour sa mission, ce que lui dictait pourtant sa raison comme la petite voix de Saedan dans sa tête. Il ne pouvait déçemment pas ne pas informer l'elfe sur la situation actuelle de Luménis et sur les dangers tranchants que faisaient peser ses agissements sur son joli petit cou nacré. On ne laisse pas une innocente risquer la mort par ignorance, quand même. Et puis, une gorge tranchée, c'est encore moins beau sur une belle femme que sur n'importe quoi d'autre. Il reprit la parole en s'imposant de rester calme et de cacher son irritation grandissante.


    "Je ne suis pas là pour vous faire du mal, mais pour vous éviter de vous faire décoller votre jolie tête de vos jolies épaules. Ces derniers jours, il aurait même mieux fait pour vous de vivre à Mélandis que de traîner dans les rues de Luménis. Vous devez avoir un don pour vous fourrer là ou il ne faut pas.
    Allons dans votre chambre, dans ce cas, que je vous mette un peu au parfum. Et que vous ne refassiez jamais ce que vous venez de faire avec le mage et l'elfe noire. De toutes façons, je comptais me rendre à la taverne de la Bienveillance sous peu. Si vous voulez bien passer devant, je vous suivrai d'ici quelques minutes. Les attroupements sont mal vu ces derniers temps et ma tête ne revient pas trop à certaines personnes. Attendez moi dans la salle commune, je vous rejoindrai là.
    Filez, maintenant, et essayez de ne pas gaffer en chemin. Je ne n'ai jamais été là, vous ne m'avez pas vu."

    Il s'adossa à un arbre en attendant que l'elfe fut partie.

    *Ah, bravo. Comment se rajouter des corvées inutiles, sauvons de belles brunes de leur imbécilité notoire. Si encore elle avait été blonde avec une grosse paire de...*Lança Saedan depuis le fin fond de son esprit.
    *Oh, ça va, hein.*Rétorqua le Maudit mentalement.

    Déjà que la situation était déjà assez pitoyable comme cela, si l'autre en rajoutait...


    La Taverne de la Bienveillance
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  27. #117
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641
    [Quête : L’invasion des ombres].

    Phylacrypte avait quitté La Boutique Aux merveilles elfiques et s'était dirigée d'un pas de promenade vers Le Parc suivant et précédant bien des promeneurs qui voulaient profiter de cette agréable après-midi.

    Sans que cela puisse se remarquer, elle écoutait discrètement toutes les conversations, saluant et souriant à ceux qu'elle croisait qui parfois lui rendaient son salut, parfois au vu de sa race l'ignoraient ou lui lançaient des regards méfiants.

    Une fois parvenue au Parc, elle sortit un livre de petite taille pour montrer qu'elle était venue en ce lieu pour trouver un endroit calme et serein pour s'adonner à la lecture et se mit à déambuler tranquiillement dans les allées dont la fraîcheur la ravissait.

    Caressant une fleur, admirant le plumage coloré d'un oiseau, tout en elle était emprunt de douceur et de fragilité. A tous les regards, elle paraissait être une jeune femme romantique sans agressivité aucune.

    Parfois, lorsqu'un badaud s'intéressait également aux fleurs, aux oiseaux ou tout simplement semblait enclin à la conversation, Phylacrypte en profitait pour faire connaissance. Mais, il y avait bien trop de passage pour se permettre ne serait-ce qu'une once de paroles qui auraient pu lui indiquer que son interlocuteur fut un résistant ou cherchait à les rejoindre.

    Mais elle ne désespérait pas, il lui restait encore quelques heures avant de retourner à la boutique pour le retour d'Elkantar et peut-être aurait-elle la chance de "tomber" sur la bonne personne et qu'un indice indissible lui permis de la reconnaître comme un partisan.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  28. #118
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641
    [Quête : L’invasion des ombres]

    Phylacrypte se rendit petit à petit compte que dans le Parc ceux qui lui semblaient des partisans possibles par leur regard ou leur allure pouvaient tout aussi bien être des sbires de Morféa en train de faire la même démarche qu’elle, mais pas dans le même but. Elle évitait toute discussion qui put la mettre dans une situation de risques et la majorité des personnes avec qui elle fit un brin de causette semblaient dans le même état d’esprit. Seuls quelques mots mentionnant la Taverne de la Bienveillance ouis par hasard dans une conversation entre deux hommes qui semblait quelque peu nerveux lui sembla intéressante. C’était bien maigre et ce n’était peut-être même pas intéressant. Mais de doute façon à moins qu’il ait d’autres indices, Elkantar l’avait informée qu’ils s’y rendraient à la nuit tombante.

    Le temps s’écoula vite et bien que l’Elfe noire fut déçue de rentrer bredouille, elle espérait qu’Elkantar aurait pour sa part obtenu quelques renseignements, peut-être de Erk lui-même. Alors que l’astre du jour faisait rougeoyer le ciel par ses derniers rayons obliques, que les ombres s’allongeaient et que chacun prenait à regret le chemin de ses pénates, l’Elfe noire se dirigea d’un bon pas pour s’en retourner à la boutique
    .
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  29. #119
    Avatar de Dedalus
    Dedalus est déconnecté Voyageur au long cours
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    866
    [Quête : L’invasion des ombres].

    Dedalus s’était résolu à quitter son chalet, Ryld, son tressym, l’accompagnait.

    Le demi-elfe n’avait pas voulu fuir Lumenis, pourtant, l’ancien Haut-Conseiller savait qu’il était recherché. Le nouveau pouvoir en place faisait la chasse au dernier récalcitrant, ceci pour pouvoir se développer et pour éviter toute rébellion à venir.

    Toutefois, Dedalus savait que Morfea et ses sbires allaient se faire des ennemis. L’exercice du pouvoir était un art difficile, d’autant plus lorsqu’il était issu de la violence. Des personnes, simples gens ou riches propriétaires, voyaient leur situation se dégrader. Ceci créait des mécontents et des nostalgiques des temps précédents. De plus, la destruction de l’ancien régime ne pouvait être complète car le nouvel homme fort avait besoin de la compétence de certain fonctionnaire et gestionnaire de la ville.

    Tout ceci concourait à ne pas assombrir le moral de Dedalus et lui faisait garder espoir. Le demi-elfe savait qu’il fallait attendre un peu, le temps jouait pour Lumenis.

    Mais pour l’instant, Dedalus se cachait dans les coins les plus reculés du parc, ne sortant que tard dans la nuit pour chercher un peu d’eau et de nourriture. Ryld suivait lui aussi se rythme nocturne mais Dedalus devait faire attention : Car autant un chat était courant, autant un tressym ne manquerait point d’attirer l’attention. Et cela, le demi-elfe ne le voulait point.

    Si la vie était remplie de bonté et de compassion, pensez-vous que j'aurai autant arpenté les terres de Faerûn ?

  30. #120
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401
    [Quête: L'invasion des ombres]

    Laissant la Taverne de la Bienveillance loin derrière, Galathée franchit les derniers mètres qui la séparaient du parc et se fondit dans l'ombre des arbres. Les sens aux aguets, elle resta quelques secondes immobile, n'écoutant que le son de sa respiration, laquelle se calmait peu à peu. Des craquements retentissaient dans les sous-bois, mais leur irrégularité était rassurante, comme le chant rauque d'un oiseau de nuit plus loin vers la gauche. Les yeux miroitants d'un petit prédateur captèrent une seconde la lumière de la lune, puis disparurent, avalés par l'obscurité. Le jet d'une fontaine clapotait quelque part, et Galathée se laissa guider par son murmure, prenant soin de marcher dans l'herbe rase qui étouffait son pas. Parvenue au bord de la pièce d'eau, la rôdeuse s'assit un instant sur la pierre taillée qui la bordait, plongea une main dans l'eau glacée et se la passa sur le visage.
    Lumenis, belle réussite, songea-t-elle en se redressant.
    Elle détailla les arbres autour d'elle, se choisit un chêne bien touffu, et escalada ses branches basses pour gagner la protection de la ramure. Elle étala son manteau sur une fourche, se cala bien contre le tronc, et poussant un petit soupir, repoussa les grandes interrogations au lendemain matin. Pour l'heure, il était sage de prendre un peu de repos.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

Page 4 sur 31 PremièrePremière ... 2345614 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Lieu] Le Belvédère du Parc verdoyant
    Par Agrippa dans le forum Les Beaux Quartiers
    Réponses: 231
    Dernier message: 29/09/2015, 19h25
  2. [Lieu-dit] Le cimetière de Lumenis
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les Taudis
    Réponses: 593
    Dernier message: 22/10/2014, 20h32
  3. [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant
    Par Galathée dans le forum Les Beaux Quartiers
    Réponses: 167
    Dernier message: 06/03/2008, 11h31
  4. [Lieu-dit] La Grand'Place de Lumenis
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 50
    Dernier message: 08/05/2006, 12h17
  5. Musique au parc
    Par Egrevyn dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 140
    Dernier message: 10/07/2003, 00h01

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231