Page 2 sur 31 PremièrePremière 123412 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 901

Discussion: [Lieu-dit] Le parc verdoyant de Lumenis

  1. #31
    --Ewena Gaelis-- Invités
    Ewena s'aperçue que sa demande intriguait Astaldo, mais elle n'avait pas le choix.

    "Oui, ce sont pour mes potions, je n'ai pas vraiment besoin de plants, mais si vous pourriez de me fournir quelques feuilles ou plantes de temps en temps? Dans une serre chez vous? vous en avez de la chance d'avoir une maison. Vous ne voulez pas d'une collacataire?"
    dit-elle en plaisantant, mais en réalité, elle était serieuse, elle pourrait peut être se servir dans la serre....

  2. #32
    Astaldo tarkil Invités
    Astaldo aurait rejeté une telle demande mais Ewena l'intriquait plus qu'elle n'était dangereuse.

    Des plantes ? N'en demandez pas trop tout de même très chère , je peux à la rigueur vous approvisionner en feuilles raisonnablement, à condition de remplir les formulaires adéquats.

    Retrouvant son sourire, le jeune fleuriste repris.

    Vous serez toujours la bienvenue dans mon modeste chez moi :love: .

  3. #33
    --Ewena Gaelis-- Invités
    Ewena accepta d'aller remplir les formulaires, et tous deux se dirigèrent alors vers la boutique au bosquet des fées.

    "Vous êtes vraiment serieux quand vous parlez de m'acceuillir chez vous?"
    IL fallait l'avouer, Astaldo ne la laissait pas indifferente...

  4. #34
    Astaldo tarkil Invités
    Prenant Ewena par le bras Astaldo lui fit emprunter les plus beaux chemins du parc. Cette décision était un peu rapide, peut-être, mais ils étaients bons amis, jeunes, et insouciants.

    Vous êtes chez votre humble serviteur chez vous ma chère.

  5. #35
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    C'est un Astaldo heureux qui marchait dans le parc.
    Il venait de passer une bonne journée et avait fait de bonnes affaires chez les marchands de Lumenis.
    Il avait vendu une quantité de fleurs et sa boutique était déja célébre aux 4 coins de la ville , son succès financier était assurer.
    Il avait fait tomber la belle Ewena dans ses bras et ils s'aimeraient toute leur vie.
    Tout était parfait dans la vie d'Astaldo , certes ce n'était pas le destin d'un roi ni d'un prince mais c'était plus ce que n'importe quel fleuriste aurait pu faire et il s'en félicitait. Il aurait une vie paisible , sans danger ni ennuis facheux et cela lui épargnerait une mort violente sans aucun doute. Pourtant c'était exactement ces choses la qui allaient se manifester dans l'instant.
    Astaldo alla s'asseoir a un banc du parc pour se reposer quelques instants , il contempla la beauté singulière des lieux avec l'emerveillement d'un enfant. Ca manquait de castors mais c'était déja pas mal. Il eut l'horrible surprise d'être tirer de ses rêves par un homme qui était désormais assis a ses côtés.
    -Astaldo Tarkil , je présume? Maréchal Link Hasriel , nous devons parler ....
    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  6. #36
    Astaldo tarkil Invités
    Dévisageant le nouvel arrivant, sans doute un décorateur d'intérieur à la solde d'une boite de produits sythétiques , au vu de sa tenue verte ridicule, Astaldo ne s'alarma pas plus que de raison. Les maréchaux étaient réputés pour passer leurs temps dans des buffets et des galas, au pire il pourrait lui donner une méchante gifle .

    Bien sûr, bien sûr. Laissez-moi deviner, votre belle ne peut plus supporter vos tenus excentriques alors vous avez décidé de lui faire plaisir en lui offrant un jardin à l'impériale complet, je comprend vous savez. C'est 12 106 p.o :notme2: .

    Voyant que, malheureusement, son client semblait sérieux, et surtout sans la moindre piécette :snif: , l'ancien marin rectifia le tir.

    Bon, tant pis pour vous, vous perdez par la même occasion un magnifique bouquet de roses rouges (offre promotionnelle réservée aux quinze premiers clients :lunette: ). Qu'est-ce que je peux faire pour vous ? Je ne suis au courant d'aucune intrigue ayant à la base une demi-douzaine de castors :notme: , et de toute manière je suis fleuriste, et vous dirigeant de l'armée, à moins que vous ne vouliez redécorer le Grand Fort je ne vois pas ce que je peux faire pour vous.

  7. #37
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    Rassurez vous , je ne viens pas pour les fleurs continua le maréchal

    La prestation ridicule du fleuriste venait d'etre balayée par ses quelques mots , si ce n'était pour les fleurs qu'est ce que le maréchal pouvait bien lui vouloir. Il se demandait si a tout hasard ça n'avait pas un rapport avec son grade de lieutenant.

    J'ai un boulot a vous proposer...

    Niveau travail , c'est bon j'ai déja de quoi faire , je vois comment je pourrais rajouter une activité supplémentaire. Enfin merci d'être passer , bonne soirée maréchal.

    Rasseyez vous et ecoutez mon offre.

    Hum bon de toute façon , je ne suis pas presser , personne ne m'attend , enfin si quelqu'un mais ça n'a pas d'importance , je vous écoute.

    Bien , j'ai beaucoup apprécier votre mission a la maison close et votre façon de résoudre l'affaire.

    Vous savez je ferais mon possible pour ma patrie , et puis vous pouvez aussi remercier Aramis , vous pouvez lui envoyer une carte de remerciement ou venir lui serrer la patte un de ces jours.

    Non merci , c'est a vous que je fait une proposition , pas à votre chat. Voila deux semaines que je vous fait suivre Astaldo et j'ai était à la hauteur de mes espérances , maintenant j'aimerais savoir si vous voulez travailler pour moi.

    Bah évidemment ça dépend , je pense savoir manier une épée convenablement et pouvoir me sortir de quelques situations cocasses et dangereuses mais bon je ne suis pas un surhomme .

    Et vous en deviendrez un Astaldo , le poste que je vous propose n'est ni plus ni moins celui d'agent actif de la SRL , pour l'instant je n'ait jamais vu personne y refuser un poste. Si cela vous interesse d'en savoir plus , rejoignez moi demain 4 rue Elminster , dans le quartier administratif. Des questions , tant que j'y puisse y répondre?


    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  8. #38
    Astaldo tarkil Invités
    Haussant les épaules devant le monologue irréprochable de son interlocuteur, et surtout passablement étonné d'avoir été ainsi jugé depuis tout ce temps, Astaldo répondit franchement.

    Je n'ai pas d'objection, si ce n'est que vous vous êtes assis sur mon chat :hein: .
    Je serais à votre rendez-vous, mais juste une chose avant. Il va sans dire que ce boulot est dangereux, mais il doit l'être pour moi, pas pour mes proches, ils ne doivent pas pâtir de mon adhésion à la SRL.

    Se levant et époussetant sa tunique il poursuivit.

    Et surtout si je suis si intéressant à vos yeux j'espère avoir au moins mon propre bureau, et deux secrétaires, une pour s'occuper des affaires de la boutique et l'autre pour gérer la paperasse administrative.

  9. #39
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    Nous ne comptons pas toucher a votre entourage , voyons nous sommes des espions , pas des assassins. Quand au bureau vous l'aurez soyez en sur.

    Tout les employeurs disent ça et vous refilent un placard a balai ! Je connais la chanson ! C'est pas parceque vous etes maréchal que vous pouvez m'avoir comme ça.

    Promis , vous n'aurez pas de placard à balai et vous pourrez choisir vos secrétaires , d'ailleurs je veillerais personnellement a vous choisir un bureau a la taille de votre ambition , soyez en assurer , répondit Link avec un sourire en coin.

    Maintenant allez dormir , je vous retrouve demain , a 9 heures cela me semble bien , ne soyez pas en retard.
    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  10. #40
    Astaldo tarkil Invités
    Décollant Aramis du banc à l'aide du plat de lame d'un de ses poignards, Astaldo répondit nonchalament.

    Ne vous faites pas de soucis pour moi va, je saurais vous trouver, ce qui ne semble pas être le cas de vos petits camarades là bas, on dirait qu'il suivent la jeune femme court vêtue.

    Efectivement un troupeau d'un trentaine d'hommes en noir suivait en bavant une jeune elfette en robe d'été. :..:

    Au revoir Maréchal.

    Sur ce, le jeune fleuriste quitta un Link passablement courroucé.

  11. #41
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages
    2 682
    A la poursuite d'un doppelganger

    Le doppelganger arriva dans le parc. Il regarda derrière lui afin de s'assurer qu'aucun de ses poursuivants n'étaient là. Rassuré, la créature prit un rythme normal. Elle savait qu'elle devait être discrète pour le moment, le temps que ses poursuivants perdent sa trace. Le monstre décida de rester quelques temps dans le parc, il en sortirait à la nuit tombée.
    New Barbie Order - CEO

  12. #42
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages
    2 682
    Grâce à sa métamorphose en chauve-souris, Perdigan pouvait suivre rapidemment et discrètement la créature jusqu'au parc. Sans doute certains de ses concitoyens de Lumenis auraient-ils trouvé étrange de voir une chauve-souris en plein jour, mais depuis que Perdigan était à Lumenis, c'était le genre de détails auquels ils ne faisaient même plus attention.

    Lorsque le doppelganger s'installa dans un coin du parc et qu'il semblait devoir se tenir tranquille pendant un moment, Perdigan se dirigea vers l'entrée du parc et attendit que les deux mélandiens arrivent.
    New Barbie Order - CEO

  13. #43
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Pour ne pas perdre du temps, Beorn eut recour au dont de lévitation des drow de noble famille, laissant Duorok à sont trist compte, le soin redescendre les escaliers (non sans bruit) pour le devancer en suivant la chauve souris.

    Ils arrivèrent dans cet.... horreur que certain usent à appeler un parc. Trop de verdure, de fleure pour le demi-Orc, une nature trop "canalisée" selon Beorn. Les doigts lui picotaient de rendre ce parc un peu plus sauvage et naturel, mais il n'en fit rien. Il apperçut Perdigan, les cheveux complètement ébourifés par sont vol ( :notme: ) en train de se reoiffer dans un coin. En s'approchant d'elle il lui demanda où se trouvait la bestiolle qui trouvait tant de plaisir à les faire courir.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  14. #44
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages
    2 682
    Rangeant sa brosse à cheveux, l'ensorceleuse désigna l'allée centrale du parc du doigt.

    - Au bout de ce chemin, il se repose sur un banc. Pour passer inaperçu, il a prit l'apparence de mon Grand Maréchal, Link Hasriel, et il se pense en sécurité. Il va falloir le prendre par surprise en l'approchant discrètement. Nous pouvons très bien nous servir des arbres du parc à cet effet. Lorsque nous serons assez prêts, il suffira de le tuer, voila tout.

    Sans attendre de réponse, la Présidente s'engagea sur l'allée centrale. Elle marcha, suivie des deux mélandiens, jusqu'à un buisson à proximité de l'endroit où s'était arrêté le doppelganger. Elle s'y cacha, bientôt rejointe par les deux mélandiens et se tourna vers eux.

    - Si vous avez des questions, c'est le moment ou jamais.
    New Barbie Order - CEO

  15. #45
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    -Hum... cela me parait une bonne idée. Si toute fois il ne nous échape pas une nouvelle fois...

    Le groupe se promena d'arbre en arbre (là, il faut imaginer les dessins animés ) inspectant leur "proie". Ils se raprochaient innéluctablement du-dit doppelganger jusqu'à ce qu'il en soit assez proche. Tout par un coups, Perdygan, Duorok et Beorn plongèrent sur le lution, le saisissant de toute part.

    Ce dernier se mit à gesticuler et à hurler:

    -Ca va pas non???? :angry:

    Regardant la confuse assemblée d'un air accusateur, le Maréchal se défit de ses agresseur toujours pas remit de la surprise... Mais bon dieu, où se cachait cete carcasse sur patte??
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  16. #46
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages
    2 682
    Il y avait un problème, il y avait même un très gros problème ..... Perdigan savait pertinemment que, quelles que soient les circonstances, Link aurait été ravi de voir que l'ensorceleuse lui sautait dessus, hors là, c'était loin d'être le cas. De plus, elle avait bien vu que le doppelganger s'était assis sur ce banc et en outre le vrai Link Hasriel devait être à l'heure actuelle au Grand Fort ..... Oui, il y avait un gros problème ..... Perdigan continua à fixer le Maréchal. Le doppelganger sentit bien qu'il ne trompait plus la Présidente lumenienne et se mit à courir.

    - C'est bien lui, rattrapons-le !

    Les trois poursuivants se mirent à courser le faux Maréchal qui plongea derrière un bosquet. Les trois chasseurs de doppelganger le rejoignirent quelques secondes plus tard ..... pour découvrir derrière le bosquet une créature qui n'avait plus rien à voir avec un doppelganger ou le Maréchal lumenien .....
    New Barbie Order - CEO

  17. #47
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages
    2 682
    Le doppelganger marcha d'un pas vif, prenant un air des plus outragé pour donner le change. Son coup de bluff avait parfaitement réussi et ses poursuivants l'avaient lâché, mais malheureusement, il semblait bien que la femme vampire était moins dupe que les deux autres et elle continuait à le fixer d'un regard perçant et inquisiteur. La créature sentit bien le regard lourd de questions de la lumenienne posé sur lui et, craignant une nouvelle attaque, se mit à courir comme un dératé dans le parc. Aussitôt, ses poursuivants reprirent la chasse. Le monstre eut une nouvelle idée qui lui permettrait de troubler l'esprit d'au moins un de ses poursuivants. Il se jeta derrière un bosquet et se transforma rapidement.

    Doppelganger ----> métamorphose en superbe drow femelle ----> Doppelganger

    Le doppelganger avait maintenant l'apparence d'une femme drow de grande beauté et entièrement nue qu'il avait eut l'occasion de voir lors de sa fuite de Mélandis. Lorsque ses poursuivants le rattrapèrent, le doppelganger prit une pause pour le moins provocatrice en s'adressant au dirigeant mélandien.

    - Que dirais-tu de me montrer ce dont tu es capable dans la chambre à coucher, mâle ?
    New Barbie Order - CEO

  18. #48
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Alors que'il vit la créature, Beorn ne sentit que sa rage monter. Le femelle drow, toujours à cause d'elles ce qu'il se passait! A cause d'elles la fin de sa maison A cause d'Elles son exil, A Cause d'ELLES la séparation avec son frère! Immédiatement, la lame incurvée se matérialisa dans sa main. Sans avoir le temps de prévoir le coup, Perdygan remarqua une chose... Les yeux de Beorn étaient fermés et sa machoir serrée. Un tourment plus grand que la souffrance semblait s'être emparé de lui.

    Le Doppelganger, apercevant que sa fainte, n'avait eut d'autre effet que d'enrager l'un de ses poursuivants, ne sut que faire. Un combat contre telle furie aurait été folie furieuse. Mais fuire? toujours fuire?

    Trop de temps se passa pendant qu'l réfléchissait, Beorn arrivait bel et bien sur lui, lame en poing.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  19. #49
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages
    2 682
    Le doppelganger vit bien qu'il avait fait une grave erreur. Il pensait troubler le drow et le retourner contre ses alliés, or, c'était tout le contraire qui se produisait. Le drow semblait en effet vouer une haine infinie aux femelles de sa race et il était devenu tout simplement enragé. Il savait qu'il ne pouvait pas fuir ainsi sans arrêt, tôt ou tard il devrait faire face à ses assaillants, à moins bien sur d'arriver à les semer une bonne fois pour toute, mais y arriverait-il ? L'attaque subite du drow mis fin à ses réflexions. La créature esquiva in extremis l'attaque et fit un bon en arrière pour échapper à la lame du mélandien. Du coin de l'oeil, il voyait la vampire et le demi-orque se préparer au combat. Seul face à une vampire, un drow et un demi-orque, le doppelganger n'avait aucune chance et il le savait. Il décida donc une nouvelle fois de prendre la fuite. Il devait quitter la ville. Il se précipita hors du parc et détala dans les rues de Lumenis, tournant et retournant dans les rues pour que ses poursuivants perdent sa trace.
    New Barbie Order - CEO

  20. #50
    aramil mirlaurë Invités
    Aramil arriva dans le parc et se mit à chercher les deux mélandiens qu'il devait rencotrer. Il comptait d'abord les suivre discrètement pour pouvoir ensuite se joindre plus facilement à leur groupe. C'était sa seule chance s'il voulait ramener de bonnes informations au générale Kali.
    Il entendit soudain un grand fracas dans le parc, très proche de lui. Il se jeta à plas ventre dans un fourré et épia attentivement. Il eut tous juste le temps d'apercevoir le Maréchal Link se changer en une superbe drow! :8:


    "ce n'est surement pas le maréchal, un métamorphe sans doute... Ce n'est pas bon signe!"pensa-t-il

    Surgit alors un autre drow mais il écumait de rage. Aramil venait de trouver un des mélandien. Restait à savoir où se trouvait l'autre! Et pourquoi ils étaient ici.

    Aramil vit le métamorphe s'enfuir et il décida de pister ce drow qui le mènerait surmen auprès du second mélandien.

  21. #51
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641
    Phylacrypte n’avait de cesse de s’imprégner des ambiances de Lumenis. Elle décida de se rendre dans les jardins pour découvrir un peu mieux les habitants et voyageurs de « sa ville ».
    Le soleil n’était levé que depuis peu lorsqu’elle entra d’un pas léger dans l’allée principale. Bien que l’on ne fût qu’en début de matinée les allées étaient déjà noires de monde.

    Des solitaires, des couples et des groupes déambulaient et ce n’est qu’un calme apparent qui régnait.

    Phylacrypte comprit immédiatement que certains voyageurs n’étaient pas là en simples touristes, mais que des complots agitaient le fond de leur pensée et que leur regard en biais démontrait un caractère plutôt retord. Elle était confiante que de loin on les surveillait, toutefois un frisson la parcouru lorsqu’un inconnu s’approcha d’elle et lui dit à voix basse.


    Un drow vaut mieux que deux tu l’auras.

    Ses yeux se fixèrent sur cet inconnu et ses pensées se bousculèrent « elle avait déjà entendu cette phrase lorsqu’elle vivait à Melandis, une reconnaissance d’anciens d’Ombre-Terre » ¨

    L’inconnu l’avait-il reconnu ? Elle ne se laisserait pas prendre au piège et immédiatement le regard planté dans celui de son interlocuteur elle rétorqua avec un air amusé.

    Vous faîtes erreur, il s’agit d’un tiens !

    L’inconnu la regarda surprit, puis tourna les talons et disparu dans la foule.

    Phylacrypte ne le poursuit point, cette intermède lui avait fait prendre conscience qu’elle devait parfaire ces connaissances et surtout suivre les cours du Conservatoire de magie.

    Elle s’en fût immédiatement dans cette direction.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  22. #52
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994
    Après avoir fait queques achats, Garfield decida de se promener un peu dans le parc et reflechit a ce qu'il pourrait entreprendre durant sa semaine de séjour a Luménis. Il lui faudrait trouver un emploi temporaire mais où? Il continuait de déambuler sous les branches. Aurait besoin d'argent pour subsister durnat une semaine dans la ville, et il ne pouvait pas compter sur ses capacités de vol. Il etait un specialiste en discretion et en detection des pièges. Son oncle ne lui avait jamais vraiment appris a faire les poches des gens. Il s'assit alors son un arbre et réfléchi a la situation.C'est alors qu'il se rendit compte qu'il était assoiffé. Il se décida a aller trouver une taverne. peut être rencontrerai-t-il des gens qui pourraient l'aider...
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  23. #53
    Roborune Invités
    QUETE: Contre Sorig

    Link, Daneghar et Roborune, après cette journée bien chargée, se dirigeaient d'un pas alerte vers la Bienveillance, où ils comptaient se remettre de leurs émotions par force ripaille. Ils décidèrent de traverser le parc, sur l'impulsion de Roborune qui espérait effacer ainsi la désagréable impression que lui avait laissée sa brève visite au fort.

    Au fur et à mesure qu'ils s'y enfoncaient, les allées qu'ils empruntaient se faisaient plus désertes, et l'on aurait presque pu oublier la cité, si proche. Roborune écoutait Link et Daneghar narrer diverses anecdotes, et il est vrai que la tonitruante voix de Daneghar troublait quelque peu le calme des lieux. Peut-être fut-elle d'ailleurs cause qu'ils n'entendirent aucun bruit propre à éveiller leur soupçons. Toujours est-il que subitement, du couvert des arbres, surgirent cinq attaquants, à la mine patibulaire à peu près aussi engageante que les récentes connaissances qu'avait pu faire la demi-elfe en semblables circonstances.

    Brusquement encerclés.

    Link jeta un regard inutile en arrière, le temps sans doute de retrouver son infaillible courage devant l'issue bouchée; il eut un rictus qui découvrit ses dents, puis, en un ample geste tout en souplesse, il dégaina son épée et fonça sur le premier ennemi à sa disposition. Daneghar, un lueur d'intense plaisir dans le regard, saisit son épée à deux mains avec un grognement de satisfaction et se rua sur l'attaquant le plus proche. Roborune, dont le bras pris dans un attellle entravait quelque peu les possibilités d'action, se vit bien protégée à droite par Link qui faisait front à deux ennemis, et à gauche par Daneghar, aux prises avec trois brigands, et, sans plus se poser de questions sur leur commanditaire, dont l'identité ne faisait guère de doute, se mit à incanter un sort de visage spectral en direction de l'un des attaquants de Daneghar.

  24. #54
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Worms, Allemagne
    Messages
    349
    Avec un cri, le demi-orque bondi sur sur sa première victime. C'est avec satisfaction qu'il vit le bandit reculé de terreur devant le terrible adversaire. Il devint blanc comme un linge, les yeux lui sortait de la tête. Avant que Daneghar ne puisse l'atteindre il prit ses jambes à son cou et s'enfuit sans trajectoir clairement définie.

    'Il en fait peut-être un peu trop là non, non ?' pensa le rôdeur.

    Il jetta un oeil derière lui. Et vit le sourire innocent de Roborune.


    'Et mince... Moi qui croyait que je faisais effet...'

    En ramenant son attention vers le sujet de leur retenue dans le parc, Daneghar remarqua avec stupeur que les batits ne l'avaient pas attenus mais avaient déjà commencé l'attaqué. Quelle impolitesse ! Il put s'écarter suffisamment pour eviter le premier coup mais dut esquinter le fil de son épée pour parer le second. Maintenant particulièrement faché, le semi-(rem)orque lença le pied qui vint écraser le ventre du malheureux qui avait abimé son arme. Il se plia en deux sous le choc, présentant ainsi gracieusement sa tête. Daneghar, qui ne savait jamais refuser quoique se soit, ne pu faire autrement que de la lui prendre. Il n'eu pas le loisir d'aprecier bien longtemps le don, bien vite interrompu par son camarade qui semblait vouloir sa part... et qui insistait. Le demi-orque, de nature égoïste, ne voulu rien savoir. Le bandit pu dévier le coup qui allait sabattre sur sa tête et même faire un petit contre dans les côtes de Daneghar. Quelque peu chatouilleux, celui-ci préferra parrer et renvoyer sa réponse dans la poitrine du pauvre homme. Une fois le bandit tranquilement couché, le demi-orque chercha du regard le dernier de ses amis. Il semblait avoir recouvré un peu ses esprit. En fait non : il ne fuyait plus mais chargait.

    'Le pauvre...' fu tout ce que le demi-orque pensa (faut dire qu'il pense pas beaucoup, non plus).

    Daneghar poussa de côté le coup précipité. Le bandit, porté par son inertie, le percuta de plein fouet. Il s'écroula sur le sol : l'armure de Daneghar n'avait pas bien amorti le choc. Voyant que plus personne ne venait le déranger, le demi-orque se tourna vers ses compagons pour voir si par chance, ils n'auraient pas besoin d'un coup de main.

  25. #55
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    Ces petits exercices à l'épée , de moins en moins fréquents chez le président , devenaient plus difficiles à éxécuter au fil des années . Après avoir multiplié les étourderies , son adversaire n'avait eu aucun mal à prendre le dessus , maintenant retranché derrière ses parades le président n'attendait que le secours d'un de ses compagnons . Après quelques minutes d'un pitoyable combat , Link commenca à reprendre des couleurs , se remémorant les quelques techniques apprises par le passé il scrutait avec impatience la moindre faute de son adversaire pour pouvoir placer une attaque mortelle . L'occasion ne tarda pas à se présenter , et avec la vivacité du serpent , la contrattaque de Link vient transpercer l'homme de part en part , qui s'écroula en se vidant de son sang .
    Visiblement le combat touchait à sa fin , mais Roborune semblait encore avoir quelques soucis avec un des agresseurs . Alors que Link allait se jeter pour sauver la menestrelle il fut rattrapé par la gargantuesque épée de Daneghar qui , après avoir fait un vol de 15 mètres vint se planter dans le dos de l'homme .
    Après que Roborune se soit plaint qu'on ne l'ait pas laissé tuer son méchant réglementaire , alors qu'elle méritait plus que les autres puisque les vilains avaient essayés de la blesser , elle la gracieuse elfe pleine de talent et très gentille , qui n'avait pas fait exprès de tuer Filamp .
    Après ce larmoyant discours ils décidèrent d'enfin aller manger à la bienvaillance ...
    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  26. #56
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994
    -Bon, par où commencer????

    Garfield venait d'obtenir un contrat avec le président lui même pour re-décorer le parc et les temples. Il était alors en période d'essai. Il ne voulait pas décevoir le président (les tarifs en dépendaient :notme: ). Comme il était seul aujurd"hui, il décida de planter des bulbes de jacinthes et d'en faire un parterre pour égayer la morne pelouse. Il se mit donc a l'ouvrage, et fut lui même surpris du résultat. Voila un bon début. Nul doute que le président et que son patron apprécieraient le travail.
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  27. #57
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994
    La nuit offrait un couvert agréable. L'obscurité dissimulaitce qu'il fallait, mais la lumière des étoiles était suffisante pour y voir clair...très clair... La nuit était fraiche, peu de promeneurs nocturnes.

    Le voleur déambulait discrètement, ombre parmi les ombres. Sa tête était secouée de pensées contradictoires. La ville semblaitrespirer en lui.... Non, il avait beau essayer, il ne se voyait pas la quitter... Le pouvoir lui plaisait, pas autant que les richesse matérielles que cela lui procurait, mais ilaimaitse sentir maitre de quasiment tout.

    Si seulement... si seulement il pouvait redonner à la ville sa gloire d'antan. Mais lui, que lui restait-il à lui? Il avait toujours faitpasser sa personne avant le reste, et il n'était pas décidé a changer ça.

    Non, il ne déciderait rien avant le petit matin... Ainsi, il traversa le parc et alla se perdre dans les ruelles de la ville.
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  28. #58
    Drydo Invités
    Drydo retrouva tant bien que mal son chemin dans la ville. Luménis n'était pas si tortueuse ; seulement, elle ne savait pas où était le parc.
    Mais l'elfe noire finit par entrevoir de ses yeux perçants, malgré la lumière, les relfets bleutés du lac, qui étaient si douloureux pour elle. Ravie d'avoir trouvé le parc, elle afficha un sourire satisfait.

    - J'espère que vous pourrez qualifiez cet endroit de tranquille.....quoiqu'il en soit, quelle est la réponse à la question que je vous ai posé tout à l'heure ?
    La drow fixa son regard sur....sur....quelque chose de violet et de joli. Une fleur, peut-être ? Elle n'avait pas imaginé ça comme ça......enfin, elle en avait déjà vu, mais pas comme ça.

  29. #59
    Astaldo tarkil Invités
    Astaldo, son amour des choses qui poussent reprenant le dessus un bref instant, s'arrêtait fréquemment pour observer les végétaux, les caresser voire s'en occuper sommairement. Sa boutique de fleuriste lui manquait.

    Hmmm ? Vous disiez ?

  30. #60
    Drydo Invités
    L'elfe noire fut un peu surprise par la réaction d'Astaldo. Elle ne comprenait pas pourquoi il s'ooccupait ainsi de ces plantes, si c'en était. Tout ça.....elle n'avait pas l'habitude de ce genre d'environnement.
    Néanmoins, il n'échappa pas à Drydo que s'occuper des plantes devait bien vouloir signifier les apprécier.....si c'était des plantes, et non pas un animal....

    - Euh, ce que je disais ?
    Quand elle se rendit compte qu'elle venait, par réflexe, de parler dans sa langue, Drydo se reprit, ou plutôt tenta de se répondre.
    - Je me demandais qu'est-ce que c'était que ces...euh....enfin.... C'est des fleurs, ou..euh....autre chose....?....
    Ayant vu que le SRL n'était intéressé par la conversation, elle avait voulu parler d'autre chose avant de reposer sa question ; toutefois, elle aurait dû trouver quelque chose de plus intelligent que cette demande idiote. Alors qu'elle se faisait cette réfléxion, la drow secoua la tête ; de toute façon, elle avait besoin de la réponse, et peu lui importait comment on la considérait.

Page 2 sur 31 PremièrePremière 123412 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Lieu] Le Belvédère du Parc verdoyant
    Par Agrippa dans le forum Les Beaux Quartiers
    Réponses: 231
    Dernier message: 29/09/2015, 19h25
  2. [Lieu-dit] Le cimetière de Lumenis
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les Taudis
    Réponses: 593
    Dernier message: 22/10/2014, 20h32
  3. [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant
    Par Galathée dans le forum Les Beaux Quartiers
    Réponses: 167
    Dernier message: 06/03/2008, 11h31
  4. [Lieu-dit] La Grand'Place de Lumenis
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 50
    Dernier message: 08/05/2006, 12h17
  5. Musique au parc
    Par Egrevyn dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 140
    Dernier message: 10/07/2003, 00h01

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236