Affichage des résultats du sondage: Votre (futur) métier ?

Votants
40. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Dans la nature, l'écologie (Un arbre dans la ville !) [ex : garde forestier]

    3 7,50%
  • Dans le médical, le social, l'assistance [ex : médecin, assistante sociale, ...]

    5 12,50%
  • Dans l'administration (Oh paperasse de mes rêves !) [ex : secrétaire]

    1 2,50%
  • Dans l'armée (Chef, oui chef !) [ex : policier]

    3 7,50%
  • Les petits génies (Oh ça a fait boom !) [ex : laborantin, informaticien]

    15 37,50%
  • Dans l'encadrement (A coup de livres, je franc... *chante*) [ex : prof]

    3 7,50%
  • Autres (les incompris) [ex : artiste indépendant]

    10 25,00%
Affichage des résultats 1 à 29 sur 29

Discussion: [Vous] Quand je serais grand, je serais...

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585

    Question [Vous] Quand je serais grand, je serais...

    Je conversais avec Eliaëdel (Tanny) à propos de ce que je ferais si j'ai ma licence. Du moins, ce que j'ai envie de faire car il faut avoir conscience que tout ne nous est pas accessible (trop cher, pas moyen de se loger, notes pas assez élevées, ...) et j'en suis venue à me demander ce que vous, vous faisiez dans la vie ou ce que vous aimeriez faire...

    Et peut-être nous dire aussi ce qui a freiné votre rêve de "gosse". Manque de place ? d'argent ? de motivaiton ? trop loin ?

    Dites-nous tout
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  2. #2
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    J'ai voté "autres" Non pas que je veuille devenir un artiste ou un écrivain... Juste que j'aimerais faire un métier en rapport avec l'archéologie (restauratrice de bâtiments ?)

    Je voulais devenir éducateur spécialisé (pour enfants autistes) mais le concours est tellement cher et il y a tellement peu de places que j'ai abandonné l'idée :/ peut-être tenterais-je de le passer une fois que j'aurais un job pour assurer les arrières
    Dernière modification par Lies ; 27/05/2008 à 22h16. Motif: Une faute d'orthographe :D
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  3. #3
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    Autre: je compte passer les concours de l'enseignement après le master. Donc autre pour "chômeur" 'fin bref, on verra...
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  4. #4
    Rimbaud Invités

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    J'ai voté "Médical" car j'ai un diplôme en cours dans ce domaine, mais à la réflexion, vu que je conchie la société, j'aurais dû voter Incompris (votez Anar'!)

  5. #5
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    Quand j'étais petite, je voulais être écrivain. Quand j'étais jeune, je voulais faire les études qui m'intéressaient, alors j'ai fait (simplifions...) des études de lettres. Quand j'ai été vieille, je me suis retrouvée enseignante, sans l'avoir franchement choisi, à essayer de parler de ce qui me passionnait à qui n'en avait rien à battre. Ça ne m'a pas plu, alors me voilà à la croisée des chemins: soit j'arrive à finir ma thèse et je tente le supérieur, soit je tente la reconversion.


    Mon parcours est loin d'être un cas isolé, alors avis à ceux qui se croient au-dessus des avertissements...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  6. #6
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 128
    Petit génie enfin, j'ai toujours aimé la chimie... et j'ai effectué mes études en baignant dans la chimie : pharmacie, puis chimie... pourquoi ? Euh, ben, les goûts et les couleurs mais je ne regrette pas mon choix, même si mon boulot est un peu éloigné de mes molécules (quoique...), il est très intéressant.

    J'aurais aussi pu voter écologie, étant donné que je travaille sur des problèmes environnementaux, mais bon
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  7. #7
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages
    862

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    Je veux sauver les baleines d'Alaska, protéger les tigres du Myanmar, étudier les phoques de Méditerranée et découvrir des orchidées de Malaisie. Des questions?

    Concrètement, je fais actuellement des études en biologie parce que c'est ce qui m'intéresse. Demain, peut être travaillerai-je dans l'environnement, peut être dans la recherche et l'enseignement de ma matière, l'idéal serait de décrocher un job en zoologie mais il y en a si peu... travailler sur le terrain me plairait particulièrement.
    L'humanitaire m'intéresserait également. Mais il faut pouvoir gagner sa vie, aussi...

    Je ne veux PAS finir au fond d'un bureau, devant un écran, à entrer des chiffres dans une grille ou tout autre travail dont le seul et unique but serait de gagner des sousous.
    Et il a dit: "Kapoué!"

  8. #8
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    Bon courage Lothy Et après les gens s'étonnent qu'au grand jamais, je ne veux devenir professeur (ou alors universitaire à temps partiel et archéologue le reste du temps... *la fille, elle a trop matté Indiana Jones*)
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  9. #9
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Entre nulle part et partout.
    Messages
    2 310

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    Mes deux passions dans la vie sont ma personnalité : la logique et l'espoir. La première est devenue mon travail, la logique devenant électronique, puis informatique. L'autre est toujours une passion, l'espoir, l'astronomie, un regard vers l'infini et au delà, là où l'inconnu ne nous réserve que des surprises.

    Je n'ai pas choisi ma voie, c'est elle qui m'a choisi, par accident ou par destinée. Je ne suis pas le plus heureux des hommes, mais il en est plus d'un qui est plus à plaindre que moi. Je vous souhaite à tous autant de réussite et de bonheur.
    Agifem, Auteur des Chroniques de l'Age Sombre, mordeur des titreurs négligeants, molosse modérateur du forum NeverWinter Nights 1, et Tyran Suprème du forum NeverWinter Nights 2.

    Un dernier merci à Egrevyn, mon ami, pour tout ce que tu as fait pour nous tous.

  10. #10
    Date d'inscription
    August 2004
    Messages
    1 013

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    Soyons clair, je suis pas "boulot". Depuis que je suis môme, j'ai toujours été un peu glandeur (ça ne m'a pas empêché d'avoir Bac + 2 ceci dit) et je le suis encore. Pour moi, ma vraie vie c'est après le boulot, durant les week-end et les vacances.

    J'ai jamais su ce que je voulais vraiment faire quand j'étais petit et ça ne s'est pas arrangé à l'adolescence
    LA SAGESSE DES HOMMES EST FOLIE AUX YEUX DES DIEUX
    LA SAGESSE DES DIEUX EST FOLIE AUX YEUX DES HOMMES


    Président du Fan Club d'Aerie

  11. #11
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    4 969

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    Même chose, je n'ai jamais vraiment su ce que je voulais faire. Les études se sont passés plus ou moins chaotiquement (comprenez glandouille pendant la majeure partie de l'année, puis GROS travail pendant quelques jours pour tout réviser avant les partiels... gros stress pendant les partiels... gros stress durant l'attente des résultats... *a les résultats* Moi ? J'ai même pô bosser... *sifflote, une grosse goutte de sueur qui descend le long de la joue*).
    Ceci dit, je ne conseille pas de suivre mon exemple : ça tient à un peu de chance parfois.

    Quand je regarde le chemin parcouru, je m'en suis plutôt bien tiré vu le peu d'énergie fournie pendant les études. Je bosse dans l'informatique et je viens de quitter la croisée des chemins pour m'orienter dans les télécoms ; je bosse sous une pression d'enfer (ce qui se traduit parfois dans l'atelier des d'Oghms... déformation professionnelle... désolé ), fait des journées de 10h (voire plus), ne respire que le we et profite à fond des vacances pour voyager et m'adonner à mes passions : trek et plongée (quoique cette dernière a été fortement remise en cause lors de la dernière sortie : oreille droite explosée).
    Pour résumer, que ce soit dans mon boulot ou dans la vie en général, je profite de chaque instant, et à fond : hyperactif au boulot, contemplatif/profitant de la vie en dehors.

    En dehors de vous raconter ma vie, je dirais qu'on peut arriver à tout faire dans la vie pour peu qu'on soit organisé, qu'on ait un peu de culot et qu'on ne doute pas de ses capacités. Après c'est une question d'opportunités à déclencher et à saisir, et - maître mot - de communication. Les bifurcations et reconversions, quelles qu'elles soient, sont du domaine du réalisable à mon humble avis (suffit juste d'être patient et d'y travailler).

    De mon point de vue, il manque quelques catégories à ce sondage. J'ai quelques copines costumières (par ici les invits aux spectacles, gnihihihi !!!) qui ne se sentiraient clairement pas dans la catégories des incompris : leur métier est une passion, et il en faut pour l'exercer.
    Il me vient également à l'esprit le politique (quoiqu'il est peut-être rare de débuter directos dans la politique...), le sportif...

    Edit : voilà, j'ai fini d'éditer ! (j'édite toujours beaucoup mes messages...)
    Dernière modification par Graoumf ; 27/05/2008 à 23h29.
    "Gnorish vor kladden imtach, haddick vor lotten, an zamock vor nuamsch !"

  12. #12
    Date d'inscription
    March 2008
    Messages
    218

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    ermite dans le forêt
    mais bon ça me paraissait quelque peu extrême, alors pour me donner le temps sans en perdre, je me suis dit que j'allais d'abord apprendre à construire des cabanes pour dormir à l'abri.
    C'est presque chose faite, et finalement je ne serai pas ermite; un potager peut-être...

    et moi aussi je verrais bien quelques catégories en plus! ehoh eheh sinon je vote pas na
    Dernière modification par Philippin ; 27/05/2008 à 23h30.

  13. #13
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Languedoc
    Messages
    3 142

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    Quand j'étais p'tit mon avenir était clair pour moi: voulais devenir pilote de chasse ou d'essai ( comme Buck Danny et Michel Tanguy ) .Ensuite la vie, les résultats de mes études ( ) et l'évolution de ma santé m'ont fait prendre un chemin tout différent .Aujourd'hui me voici avec un zoli diplôme de droit patrimonial et aucune idée de ce que je vais en faire ni du boulot que je vais choisir.....



    C'est beau ce que la vie nous réserve par rapport aux aspirations que l'on peut avoir à 10 ou 15 ans ...Aujourd'hui je dirais que je suis dans la situation de Bardamu.
    Dernière modification par Bat ; 31/05/2008 à 00h00.
    Bat la chauve-souris de Gotham !
    Rejoignez Luménis,ville de paix et de fortune.Allez voir le forums Elindore http://foxglove.tonsite.biz/elindore/ sur Baldur's Gate et un JdR sur les ROs. Et ma bio JdR http://www.baldursgateworld.fr/lacou...4-com-bat.html

  14. #14
    Date d'inscription
    June 2006
    Localisation
    Dans les bras d'Urumi
    Messages
    3 557

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    J'ai toujours glandé à l'école mais j'ai réussi à avoir mon diplome de Générale scientifique math forte (c'est du belge pas de panique)

    Ensuite j'ai tenté la police, tout allait bien sauf qu j'avais pas le poids limite et hop dégagé de la sélection ><

    Maintenant je tente gardien de prison vu qu'il n'y a pas de poids limite.

    Sinon j'ai 23 ans et j'ai presque toujours glander.

  15. #15
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    Depuis le collège j'ai jamais su ce que je voulais faire. J'ai donc suivi mes facilités, à savoir les sciences et notamment les maths. Donc série S, puis comme je savais toujours pas où aller après le bac j'ai pris une voie qui restait ouverte, donc école d'ingé généraliste.

    Et voilà, à 1 mois d'être diplômé, je ne sais toujours pas à quel genre de poste j'aspire. Mes diverses expériences m'ont plutôt servi à déterminer ce que je ne veux pas faire (informatique, secteur automobile, etc.).
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  16. #16
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 402

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    Mais je suis grande !

    Comme beaucoup de mes collègues couronniens, j’ai un peu louvoyé sans savoir exactement quoi faire…
    Au sortir de mes secondaires, malgré un gros bagage maths-sciences, j’ai opté pour le cinéma ! Je voulais être scénariste et j’ai fait un première année catastrophique (en réalisation ciné/TV) dans une école de la branche (monde de requins + technique, très peu pour moi). Mes gentils professeurs m’ont conseillé de me trouver « un boulot principal » et d’écrire du scénario sur le côté, parce que comme bien des métiers de l’artistique, on n’en vit pas vraiment dans notre petit pays.
    J’ai donc opté pour la psychologie, sur base d’un double raisonnement (un peu débile, a posteriori, mais fallait bien trancher!) : un bon scénario nécessite de bien comprendre les gens, et la psychologie est une des branches (en tout cas en Belgique), les plus diversifiées (psycho, socio, bio/neuro/physio, stats, langues, anthropo, etc…) qui me donnerait donc potentiellement un aperçu d’un maximum d’univers (plus une spécialisation, évidemment ).
    Bref, au bout de cinq années d’études, plus quatre de thèse (bac + 9, aaaaaaah), je me suis retrouvée dans le monde du travail, à des kilomètres de mes scénarios, et ce qu’on appelle joyeusement un « intellectuel précaire » (c’est de la socio), c’est à dire quelqu’un de surqualifié mais qui dans le fond, n’a pas de réelle pratique.
    Bref, aujourd’hui, je fais une petite pause, justement pour me poser la grande question : « et maintenant, quoi ? »
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  17. #17
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 936

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    Depuis tout petit (je situerais ça en 1989, à l'occasion du bicentenaire de la Révolution française, même si la tendance existait déjà avant), je voulais faire des études d'histoire pour devenir... historien (quelle surprise !). Je ne me suis donc guère posé de questions pendant ma scolarité et, après un bac L (les maths et les sciences n'étaient pas mes amis, je l'ai vite compris), je me suis tout naturellement inscrit en histoire.
    Mes études se sont bien passées, j'étais plutôt à mon aise et j'aimais bien ce que je faisais. Cependant, je me suis assez vite rendu compte que les débouchés étaient très peu nombreux, et comme je n'étais pas certain de vouloir enseigner (voie royale pour les historiens), j'ai décidé de rajouter une ou deux cordes à mon arc en entamant un deuxième diplôme parallèlement à mes études d'histoires.
    J'ai ainsi entrepris un Magistère de Sciences Humaines, cursus offrant une formation dans de nombreux domaines (droit, lettres, philosophie, communication...) ainsi que des stages en entreprise. Si ceux-ci se sont bien déroulés, il m'ont surtout appris une chose : je ne voulais pas travailler dans un bureau ou dans une entreprise.
    J'ai donc terminé ce Magistère et poursuivi joyeusement mes études d'histoire. L'aventure s'est toutefois achevée après mon Master 2 : le courant n'était pas bien passé avec mon directeur de recherche et si je n'étais pas contre entamer une thèse dans mon domaine de spécialité (les contes et légendes), lui voulait au préalable que je passe l'agrégation. Or, plus convaincu que jamais que l'enseignement (surtout en secondaire qui reste malheureusement le principal débouché des agrégés) n'était pas pour moi, j'ai cherché à me reconvertir.
    Suite à de joyeuses erreurs de ma fac (qui avait perdu une de mes notes), je n'ai pas pu me réinscrire ailleurs à temps. A donc débuté une année sabbatique forcée, durant laquelle j'ai poursuivi mon effort de reconversion tout en me consacrant enfin à quelque chose que je voulais faire depuis des années sans en avoir réellement le temps : l'écriture. L'expérience déboucha sur un premier roman. Et sur la conviction que, dans l'idéal, c'était ce que je voulais faire. Ce n'était pas du tout un coup de tête : j'y songeais depuis longtemps et j'avais volontairement axé mes recherches historiques sur des domaines pouvant éventuellement nourrir mes écrits (voyages d'exploration en terre inconnue, croyances populaires, contes et légendes...)
    Néanmoins, je n'ai pas eu le courage de continuer sur ma lancée sans assurer mes arrières, et j'ai donc saisi l'opportunité qui m'a été offerte de faire un doctorat en sociologie... et d'avoir un financement. Je termine actuellement ma deuxième année de thèse et si le sujet sur lequel je travaille n'est pas inintéressant, j'en suis quand même arrivé à la conclusion que la recherche et le monde universitaires n'étaient pas ce dans quoi je voulais évoluer (univers de requins, travail si prenant qu'il ne laisse guère de place à la vie de famille ou aux loisirs...)
    Aujourd'hui, je sais donc ce que je ne veux pas faire (travailler en entreprise, dans un bureau, faire de l'enseignement ou de la recherche) et ce que j'aimerais faire dans un monde parfait (écrire). Et comme je suis un grand inconscient, je compte tenter l'aventure jusqu'au bout : sitôt la thèse terminée, je m'accorderai autant d'années que me le permettront mes maigres réserves financières pour me consacrer à plein à mes romans. Après, il sera toujours temps, si les éditeurs ne sont pas convaincus, de chercher une autre solution
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  18. #18
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    *va épouser Talie* Histoire, sociologie, écrire... On dirait moi en masculin

    Mais tu me fais peur dans le cas des débouchés, je savais qu'il n'y en avait pas (sauf prof) mais je pense que je le savais sans réellement m'en soucier... *va réfléchir SERIEUSEMENT à l'idée de faire un autre truc à côté*

    Qui a dit que je floodais ?
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  19. #19
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 611

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    Toute petite, je ne me souviens pas vraiment. Mais je crois qu'un métier avec des livres me plaisait bien. Je crois que j'avais aussi pensé à être marin, en jouant avec mes playmobil, j'adorais les bateaux. Un peu plus tard, j'ai voulu faire du théatre mais ce n'était qu'une manifestation du complexe du timide. Ensuite, j'ai voulu être prof mais les études m'ont découragée. Ensuite, je me suis dit que la bibliothèque serait meilleure pour moi. Un boulot où l'on rend service et où l'on vit avec les livres ... J'ai quelques envies d'écrire mais pas le courage.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  20. #20
    Date d'inscription
    March 2006
    Localisation
    Toulouse
    Messages
    673

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    Quand j'étais petit, je voulais faire ramasseur de feuilles (pour un faire un grand tas jusqu'au ciel - oui, j'étais un gamin qui n'avait pas, mais alors pas du tout les pieds sur terre). Lorsque, du haut de mes sept ans, j'en ai parlé le plus sérieusement du monde à mes parents, ils ont trouvé ça super mignon et ont beaucoup ri. Ils m'ont alors dit que ramasseur de feuilles n'était pas un vrai métier, plutôt une "solution pour chômeur" (selon leurs propres mots). Ce fut ma première désillusion quant à mon avenir.

    Quand j'étais un peu plus grand, je voulais faire pédiatre, chirurgien ou médecin urgentiste (merci "Urgences"). Lorsque, du haut de mes quatorze ans, j'en ai parlé le plus sérieusement du monde à ma prof, elle a pointé du doigt mes maigres résultats en maths et en physique (au lieu de m'encourager). Elle m'a alors poussé à envisager un autre métier, qui nécessite moins d'intellect (selon ses propres mots). Ce fut ma deuxième désillusion quant à mon avenir.

    Quant j'étais encore plus grand, je voulais faire prof (de langues - j'étais fortiche en langues). Lorsque, du haut de mes seize ans, j'y ai réfléchi le plus sérieusement du monde, je me suis dit qu'il fallait que je regarde comment mes profs s'en tiraient, s'ils avaient l'air heureux dans leurs vies de prof, et si le métier semblait intéressant d'un point de vue extérieur. Ce fut ma troisième désillusion quant à mon avenir.

    C'est après que j'ai trouvé ma voie. J'ai su que je voulais faire psychologie dès mes seize ans et demie. Après le bac, j'ai donc intégré une fac de psycho, et depuis, c'est le bonheur total. J'ai voté dans le secteur médical, car c'est ce qui m'intéresse le plus actuellement (psychologue en hôpital, ou en libéral), mais il faut savoir que le champ de la psycho ne s'y limite pas : chercheur en neurosciences, expert en tribunaux, psychologue du travail, dans le recrutement, dans le domaine judiciaire, enseignant en fac,...

    C'était l'instant je-raconte-ma-vie. Merci d'avoir lu...
    d'Oghmatique

    Quand quelqu'un vous dit: "Je me tue à vous dire", ...Laissez-le mourir !!
    Prévert

  21. #21
    Avatar de phoeunix
    phoeunix est déconnecté Punching-ball de service (avec un solide penchant masochiste)
    Date d'inscription
    February 2008
    Localisation
    Nice
    Messages
    469

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    Citation Envoyé par La Voix 2 la Sagesse Voir le message
    Quand j'étais un peu plus grand, je voulais faire pédiatre, chirurgien ou médecin urgentiste (merci "Urgences"). Lorsque, du haut de mes quatorze ans, j'en ai parlé le plus sérieusement du monde à ma prof, elle a pointé du doigt mes maigres résultats en maths et en physique (au lieu de m'encourager). Elle m'a alors poussé à envisager un autre métier, qui nécessite moins d'intellect (selon ses propres mots). Ce fut ma deuxième désillusion quant à mon avenir.
    Ça montre à quel point le corps enseignant est pour la plupart totalement incapable d'orienter correctement un élève... Se baser sur des notes de collège pour prédire l'avenir d'un élève et ses capacités intellectuelles ? C'est d'une prétention doublée d'une idiotie... Quelle vaste blague.
    Combien de personnes ont eu des notes moyennes jusqu'au bac par flemme de travailler ou par désintérêt pour les thèmes abordés et ont dans leurs études supérieures eu des résultats brillants dès l'instant où ils ont choisi la voie qui leur plaisait ?
    En plus, cette prof semble être très mal renseignée sur les réelles qualités que demande des études de médecine. Ces études ne demandent pratiquement aucune intelligence, une personne capable d'ingurgiter des annuaires par cœur aura toutes les chances d'obtenir un diplôme de médecine. Tout tourne autour du "par cœur", des flopées de connaissance à ingurgiter sans fin... Je ne vois pas en quoi ça demande une quelconque intelligence vu qu'il n'y a la plupart du temps presque rien à comprendre ou si peu.
    L'apprentissage se poursuit aussi dans la pratique clinique ou le mode de pensée et la façon de penser sont formatées au plus haut point, ce qui a amené la médecine moderne à être aussi obtuse et sectaire, ignorant et méprisant des champs entiers de recherches alternatives...
    Non, plus j'observe le monde de la médecine, plus j'en vois les aberrations et les défauts. (Ce constat ne concerne pas que la médecine d'ailleurs, ça touche à peu près toutes le facettes de notre société, comme on dit, tout se tient... Ca ne me rend pas pessimiste ni malheureux pour autant.)
    En tout cas, je suis ravi que tu ais finalement trouvé ta voie. (la VoiE de la Sagesse ? )

    Vu que je me rends compte que j'ai un peu dévié du sujet, et dans le but de ne pas me faire modérer, je vais également répondre à la question posée.

    Quand j'étais tout petit, je voulais être pompier. C'était avant de me rendre compte que j'avais peur du feu...
    Après pendant de nombreuses années, j'ai erré sans réel but et projet dans la vie.
    Par contre j'ai toujours eu cette petite flamme en moi qui me disait que pour réussir dans la vie et faire ce qui me plaisait, je devais dès à présent faire en sorte, sans trop me fouler non plus, d'avoir des notes correctes à l'école. Une sorte de sacrifice volontaire dans le présent pout ne pas réduire mes possibilités dans le futur.
    Au collège, étant un grand fan de jeux vidéos (qui a dit geek ?), j'envisageais de plus en plus de devenir ingénieur en informatique ou quelque chose dans le genre. J'observais avec des yeux ébahis mon frère de 4 ans mon aîné se lancer dans cette voie là et je me disais que je ferai sûrement la même bien que sachant qu'intérieurement, le seul intérêt du PC pour moi était le précieux outil qu'il constituait et que je ne ressentais aucune envie de savoir comment ça marchait et comment faire des logiciels.
    Pourtant, cette idée m'a suivi encore quelques années, de temps à autre bousculée par d'autres projets tels que devenir chanteur () ou chercheur en biologie...
    Scientifique dans l'âme, envers et contre tout, au lycée je me suis naturellement dirigé vers une filière S sachant pertinemment que la réponse à mes questions se trouvaient au bout de couloir, sans hésitation. Restait encore ce fantôme d'ingénieur en informatique qui s'imposait de lui-même et un grand néant informe comme seule alternative...
    C'est pourtant en fin de 1ère que l'évidence s'est imposée d'elle-même, j'allais devenir psycho quelque chose (Psychiatre, psychanalyste, psychothérapeute, psychologue ? Pour humains, pour chats, pour chiens ? La question n'était pas encore posée) et après quelques tergiversations, l'ingénieur informatique fut rapidement enterré au profit de ce nouveau rêve qui me paraissait tellement évident.
    Mon année de Terminale fut donc placée sous le signe de la recherche de la bonne filière. Je voulais être psychothérapeute, aider les gens avec leurs problèmes psychologiques mais pas que... Plus j'en apprenais sur les théories de base de la psychologie, plus je voulais en savoir sur les découvertes les plus récentes en matière de thérapie.
    C'est alors qu'une démarche plus globale est venue titiller mon esprit scientifique : pourquoi ne pas associer connaissances en psychologie et connaissances en biologie humaine et par extension à tout ce qui touche de près ou de loin à l'être humain qu'il s'agisse de sociologie ou de philosophie de la vie. Une approche globale psychologique et scientifique, une seule filière me permettait d'associer les deux : la médecine puis la spécialisation en psychiatrie.
    Les années de tronc commun allaient m'apprendre beaucoup sur le corps humain, sur les maladies etc. et les années d'internat me permettre d'acquérir quelques bases en pratique psychiatriques qui, bien que totalement insuffisantes, pourraient être complétées par des formations adéquates.
    De plus, en m'intéressant à des théories alternatives ou complémentaires de la médecine moderne, j'entrevoyais déjà mes études de médecine comme un voyage en terre inconnue où j'aurai l'occasion de prendre en note tout ce qui me semblait clocher dans ce système si prétentieux et fermé.
    A terme, je ne pense pas être médecin, je ne pense pas être psychothérapeute... je ne sais pas trop ce que je serai, un mélange des deux peut-être ? Ou peut-être bien plus que ça encore ? Je ne sais pas... mais c'est un voyage très intéressant en tout cas qui je l'espère m'amènera auprès de frontières encore inexplorées.

  22. #22
    Date d'inscription
    March 2006
    Localisation
    Toulouse
    Messages
    673

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    Très intéressant à lire, ton post (si si, j'ai tout lu !)

    Ces études ne demandent pratiquement aucune intelligence, une personne capable d'ingurgiter des annuaires par cœur aura toutes les chances d'obtenir un diplôme de médecine. Tout tourne autour du "par cœur", des flopées de connaissance à ingurgiter sans fin... Je ne vois pas en quoi ça demande une quelconque intelligence vu qu'il n'y a la plupart du temps presque rien à comprendre ou si peu.
    Ce n'est pas moi qui vais te contredire. Je n'ai pas voulu faire médecine puis psychiatrie (ainsi qu'une filière scientifique) en partie pour ces raisons, car je ne vois pas l'intérêt d'apprendre pas coeur des annuaires si les études ne permettent pas un minimum de réflexion. Et en cela, mon bac littéraire (tout comme ces trois dernières années passées à étudier la psychologie aussi bien en cours qu'au moyen de stages) ne m'ont pas déçu.

    Ça montre à quel point le corps enseignant est pour la plupart totalement incapable d'orienter correctement un élève...
    Là encore, je ne vais pas te contredire. Loin de moi l'idée de cracher sur les profs (ils font un boulot assez désagréable comme ça), mais je pense vraiment que l'éducation nationale est un secteur à recréer. Il s'agit du premier budget de l'état (aux dernières nouvelles), et pourtant, nous sommes loin d'être les meilleurs en terme d'éducation. Exemples : le bac (une connerie d'échelon national), le cruel manque de prise en charge des élèves au lycée, des profs démotivés qui par conséquent transmettent leur démotivation à leurs élèves. A ce sujet, j'ai parlé de mon exemple personnel, mais j'en ai d'autres. A votre avis, quelle a été la réaction majoritaire parmi mes profs (et même ma famille) lorsque je leur ai fait part de mon intention de suivre des études de psycho ? Ils ne m'ont tout simplement pas pris au sérieux, car un étudiant en psycho est FORCEMENT un feignant qui va en fac histoire de dire qu'il fait quelque chose de sa vie... Les stéréotypes et autres représentations ont la belle vie, de nos jours.

    C'est alors qu'une démarche plus globale est venue titiller mon esprit scientifique : pourquoi ne pas associer connaissances en psychologie et connaissances en biologie humaine et par extension à tout ce qui touche de près ou de loin à l'être humain qu'il s'agisse de sociologie ou de philosophie de la vie. Une approche globale psychologique et scientifique, une seule filière me permettait d'associer les deux : la médecine puis la spécialisation en psychiatrie.
    Ca fait plaisir de voir d'autres gens vraiment motivés par la psychologie sans qu'ils soient en proie à des délires mystiques (et il y en a, des gens comme ça...).
    d'Oghmatique

    Quand quelqu'un vous dit: "Je me tue à vous dire", ...Laissez-le mourir !!
    Prévert

  23. #23
    Trichelieu Invités

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    Bien, j'ai voté autres, car la voie du Parfait Juriste n'entre dans aucune des rubriques du sondage.

    Maintenant, pourquoi ?

    Eh bien simplement parce que c'est le voeu le plus constant parmi tous ceux formulés depuis la fin de mon enfance. C'est terrible pour les uns, ennuyeux pour les autres ... Suicidaire pour d'autres encore mais quant à moi, mon opinion est encore différente. Si j'ai souhaité étudié le Droit, et plus tard si je m'orienterai vers le Droit International en particulier, c'est parce qu'il est un élément que l'on retrouve partout et à tous les niveaux. Vous achetez un pain sans sel ou une tarte au beurre ... c'est un rapport de Droit. Vous inscrivez votre enfant à l'école ... c'est un rapport de Droit. Vous allez au W.C. ... bon d'accord, le Droit ne franchit pas la porte. Mais tout de même ! si la cuvette vous mord la fesse gauche, cela crée un rapport de Droit.

    Bref, tout ça pour dire qu'en dépit des apparences, le Droit est une matière omniprésente dans nos sociétés, et surtout en constante évolution, et j'avoue qu'il me plaît d'en suivre les aventures ... C'est un peu flou, peut-être ... Mais comment exprimer plus clairement ce qu'est une vocation sans trafir ce frisson qui vous saisit quand vous y songez de plus près, n'est-ce pas ?

  24. #24
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est déconnecté Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    4 876

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    Petite... Je voulais être...
    Comédienne, écrivain, actrice... Tout ça à la fois ! J'avais envie de jouer sur une scène, de montrer que j'existais, parce que quand on est petit on a les réactions logiques à ce qui nous entoure : j'avais l'impression qu'on ne me voyait pas, que je n'existais pas et que mon aîné était plus visible car plus intéressant...

    A partir du collège, j'ai eu envie de devenir professeur : j'avais envie d'enseigner à des petits, à des grands... Et puis j'en ai tellement eu envie que ça m'a poursuivi un moment...

    En fin de troisième, on m'a orienté vers la filière scientifique (même si la seconde est générale, on m'a fait prendre une option scientifique) mais j'ai aussi pris une option littéraire (le latin), je ne savais pas exactement pourquoi, mais je savais au fond de moi qu'il FALLAIT que je garde un lien, n'importe comment...
    Et là, vous allez reconnaître le manque de compétences dans l'éducation nationale pour ce qui est de l'orientation...
    J'avais de très bonnes notes un peu partout, en français, en langues, en biologie, ça allait en chimie... Mais je n'arrivais pas à avoir la moyenne en maths...
    On m'a ppoposé de redoubler : "les bons élèves comme toi vont en S" et mon père m'encourageait à faire ça... et moi, je ne savais même plus ce que je voulais faire de ma vie !!!!

    Alors j'ai réfléchi intensément et j'ai décidé de prendre la voie Littéraire, contre toute attente. Et mon père, ça lui a pas beaucoup plus, franchement...
    J'ai eu mon bac haut la main, découvrant avec bonheur que j'avais envie d'être orthophoniste !!!

    Oui mais voilà, pour être orthophoniste, il faut passer un concours extrêmement difficile et la concurrence est rude... Et mon père n'approuve pas du tout ce choix. Il aurait préféré que sa fille fasse science po après un prépa, ç'aurait été la classe pour lui... Sauf que moi j'ai pas envie...

    Là, je suis en faculté de sciences cognitives, un branche qui se rattache à la psychologie, et je fais des choses très intéressantes qui ont un grand rapport avec l'orthophonie... Mais je n'ai toujours pas le concours...

    Et mon père me saoule pour que j'intègre une fac de droit ou une école de commerce...

    Comme quoi, non seulement je suis à des lieux de ce que je pensais faire au départ, mais en plus je me retrouve face à un obstacle que je n'aurai jamais imaginé : mon propre père...
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  25. #25
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    Toujours difficile de ne pas se sentir soutenu...bon courage en tout cas (j'ai une cousine qui tente le concours d'orthophonie, effectivement c'est quelque chose...)

    Sinon, pour répondre à la question de départ...quand j'étais p'tite (enfin...jusqu'à la fin du collège dirons-nous) j'ai voulu être généticienne, professeur (en primaire ou au lycée, surtout pas au collège !), médecin, chanteuse, paléontologue, écrivain, archéologue, j'en passe et des meilleures.

    Le véritable début de cette folle course d'orientation a commencé...à la fin de la seconde, quand il a fallu choisir une filière. A cette époque, deux voies m'intéressaient : la biologie (recherche), et la psychologie. Alors j'ai opté pour S (même si mes professeurs me conseillaient fortement ES...) qui me permettait a priori de m'orienter aussi bien dans une de ces voies que dans l'autre.

    La première s'est déroulée tranquillement (aux maths près...jamais été mon point fort ça), je n'avais toujours pas une idée très claire de ce que j'allais faire. En terminal, j'ai eu un déclic (enfin, si on veut...) : je voulais être psy ? Très bien...alors pourquoi ne pas passer par médecine ? Ce qui, de plus, me laissait encore du temps pour me décider, puisqu'on pouvait tout aussi bien s'orienter vers la recherche en passant par médecine.

    Adjugé, l'année suivante, je débarquai donc en fac de médecine.
    Première année, beaucoup de cours intéressants (mention spéciale aux cours de génétique), mais également beaucoup de pression, et trop de choses à apprendre par coeur. Je n'ai jamais été une grosse bosseuse. Peut-être n'avais-je pas non plus la motivation nécessaire. Toujours est-il que ce qui devait arriver arriva : premier essai au concours, premier échec. J'avais la possibilité de redoubler, donc je l'ai fait. Après les résultats du premier semestre de la deuxième année, j'étais à peu près sure que la médecine, c'était terminé pour moi. Bon j'avais progressé bien sûr, mais comme c'est un concours ça ne suffisait pas...

    A donc commencé une looongue réflexion sur l'avenir, sur ce que je voulais vraiment faire, etc, etc...J'ai envisagé pas mal d'options pendant ce deuxième semestre, et j'ai finalement opté pour la plus simple : la fac de bio.
    Je suis donc arrivée l'année suivante en première année de licence de sciences du vivant.
    Après "deux ans" en médecine, cette première année a été une véritable promenade de santé. Seul bémol, je ne savais absolument pas où elle allait me mener. A force de réflexions, j'ai fini par cerner plus ou moins les domaines qui m'intéressaient le plus (à savoir la neurobio et la génétique), mais rien de plus précis.
    Le choix a commencé à s'affiner avec les options, en deuxième année, notamment avec la biotechnologie animale (sous ce nom barbare se cache une matière en gros a mi-chemin entre la génétique et la biologie moléculaire. Sans doute le cours qui m'a le plus intéressée cette année...).

    Maintenant, j'arrive en 3e année, je suis assez bien partie pour continuer vers la génétique. Dans quel domaine exactement (la génét mine de rien, c'est vaste...), et à quel niveau ? Je ne sais pas encore, on verra bien...

  26. #26
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    J'ai voté autres.... je veux être tueur à gages ... sinon dans la com' ... mais y a peu de places et les profils demandés sont bien souvent dithyrambiques
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  27. #27
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est déconnecté Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    4 876

    Content Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    Citation Envoyé par Folken Voir le message
    J'ai voté autres.... je veux être tueur à gages ... sinon dans la com' ... mais y a peu de places et les profils demandés sont bien souvent dithyrambiques
    Hum hum... Tueur à gage ?
    J'ai peut être du taf pour toi... sinon, de jour, tu pourrais être l'attaché de presse d'un talentueuse comédienne lol ?
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  28. #28
    Date d'inscription
    May 2008
    Messages
    464

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    Quand j'étais petite, je voulais être.. hmm ça va vous surprendre.. vetérinaire --'' (hé oui comme beaucoup je voulais soigner les animaux..)
    Mais bon la géologie m'a fait m'éloigner de l'svt ("oh elle est est jolie cette pierre blanche.." et nan fallait dire qu'elle était composée de je ne sais quels minéraux xD). Puis finalement j'aime beaucoup plus les maths, la physique et la SI alors jvais me faire une terminale SI spé maths, et après prépa scientifique (mais faut il encore que je trouve la prépa qui me conviendra..)
    *
    Mode [OFF]

    . *..CANDY PREND SON FUSIL..* .

  29. #29
    Smidge Invités

    Re : [Sondage] Quand je serais grand, je serais...

    ben moi c'est pas *vraiment* un futur métier, puisque je l'exerce depuis quelques années déjà

    bref, attention, voilà le prof de maaaaathsss !!! (beehaaaaa !!!) (en fait, j'ai toujours été prof dans ma tête, depuis assez longtemps je crois).

    Et je détestais les matières littéraires.. le français en particulier.
    Ce qui ne m'a pas empêché de faire du latin jusqu'en terminale... mais je voyais plus ça comme une science que comme de la littérature.

    Et sinon... j'ai même fait prof de musique, dans mon jeune temps (ouch, la vieille baffe...), et j'ai enseigné la flute traversière en école de musique... ça a faillit être mon boulot quand j'y réfléchis... mais bon, c'était toujours de l'enseignement

Discussions similaires

  1. Où vous reposez-vous entre deux aventures ?
    Par Kasumi dans le forum Le Comptoir d'Amn
    Réponses: 33
    Dernier message: 29/06/2008, 21h01
  2. [Fun] Manipulations à risques, quand vous...
    Par wotan dans le forum Le Comptoir d'Amn
    Réponses: 6
    Dernier message: 12/03/2007, 10h33
  3. Quand on vous dit que Korgan est bourrin...
    Par Laahb dans le forum Le Comptoir d'Amn
    Réponses: 10
    Dernier message: 12/01/2005, 18h51
  4. [Fun] Le grand jeu des alignements !
    Par Ben-jXX dans le forum Le Comptoir d'Amn
    Réponses: 19
    Dernier message: 01/09/2004, 10h55
  5. Qu'écoutez vous quand...
    Par Valmoer dans le forum L'antre du rôliste
    Réponses: 46
    Dernier message: 22/08/2004, 17h22

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231