Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 31 à 57 sur 57

Discussion: [ACTU] peer tout pire

  1. #31
    abellio Invités
    Il est évident que ceux qui téléchargent ne le font pas par transgression, ni même avec un sentiment de faute. Vous semblez tous d'accord pour dire que télécharger , c'est du vol. Or il me semble que ce sont deux régimes différents. Le vol "physique", hop, je mets un cd dans ma chaussette ( pour ceux qui chaussent du 87 ), comporte forcement un aspect "surmoïque", on se place d'emblée dans un rapport à la Loi conflictuel, quelles que soient les justifications ou rationnalisations a posteriori.
    Mais, pour le téléchargement, il y a une contre norme, sociale elle aussi, mais "régionale", ce n'est plus la Loi, dans son inflexibilité et sa stature imposante, c'est la norme communautaire, une individualisation de la norme.
    Et l'individualisme est une caractéristique contemporaine (sans mettre de jugement de valeur dessus). Il y a donc un double mouvement, celui de la société des hommes, qui se "particularise" en s'opposant (le peer to peer, dans son principe, c'est un ami qui vous fait une cassette de ses titres préférés [ la cassette était une ancienne plateforme de mp3 magnétique; les vieux comprendront ] ), et celui de la société des biens. Les marchandisent entretiennent un rapport entre elles, dans lequel vient s'insérer l'homme, c'est le circuit de la valeur d'exposition, qui se situe par rapport à la valeur d'usage(sans correspondre parfaitement). La société de consommation peut aussi s'entendre au sens d'un génétif subjectif, la société des consommables, si l'on veut, et celle ci s'est offert un champ d'application quasi-illimité avec la "déterritorialisation" qui l'a transformée en société du spectacle. Le commerce des choses s'est évaporé (en restant réel) dans le commerce des services, qui s'est lui-même évaporé dans le commerce de l'image. Le téléchargement n'est que l'étape suivante de la dialectisation du commerce, de ce mouvement de négation, et de la négation de la négation. La musique devenant un principe abstrait libéré de son support matériel (négation du commerce physique), elle passe sur le mode de l'échange symbolique, et donc entretient un rapport de proximité avec le langage. Redevenue langage, la musique devient forcément un échange, et le commerce est dépassé (négation de la négation). Les mouvements de résistances sont évidemment nécessaires, mais ils ne feront que rapprocher encore plus l'échange symbolique d'art de celui du langage, en instaurant une nouvelle norme qui sera celle du véritable pouvoir, c'est à dire de la connaissance. Ceux qui parleront un langage incompréhensible par les instances du pouvoir passeront entre les mailles du filet, et se seront toujours les pauvres petits téléchargeurs occasionnels, qui n'auront pas la connaissance "languagière" suffisante ( connaissances informatiques, piratage, communautés d'internautes pirates,etc...)qui trinqueront...
    Tout ceci me semble dans le domaine de la nécessité la plus inéluctable, pro ou anti-téléchargement mis de coté.

  2. #32
    Mambba Invités
    abellio> eh beh tu as planché sur le sujet toi
    enfin sans rire j'ai beaucoup accroché, et ton analyse est très intéressante

    et là, à l'ère du numérique et des biens "abstraits" dont tu parles,
    y aurait vraiment à planche sur un nouvelle forme d'appréhension des choses, pas de doute ...

  3. #33
    Date d'inscription
    October 2006
    Messages
    191
    tout a fait mambba. le soucis c'est que la machine s'emballe. cette vision des choses que tu évoque, n'a plus le temps dévoluer et de passer dans le moeurs avant dêtre supplanté par un autre.

    on est passé de la bande magnétique a la cassette audio, puis vidéo, au CD, au DVD, et en ce moment la modes est aux disc dure portable de 100 GO pour trimbaler ses données avec soit. chancun de ces ustenciles induit un comportement et plus ça vas, plus il y a des changements rappides. les questions sure le piratages porte encore sur les problèmes due aux CD. le temps que les solutions soit trouvé les réponses seront obsolètes.

    le prochain truc qui fait frémire les hakers, c'est les programes a la demande par satellite. les sécurités étant généralement cassé avant même la mise en service des produits, le prochain problème des majors sera le détournement direct de leurs banques de donnés. plus de P2P, plus d'IP. mais la plus gande logitec du monde a la porté de tous par un simple crac. ça vas encore faire pleurer ça tien.
    je fais des fautes, je suis distrait et dislexique. je me soigne mais soyez indulgent. et me tapez pas.

    http://strip-jdr.over-blog.com/

  4. #34
    abellio Invités

    Et oui, la technique ne doit plus s'adapter aux moeurs, mais celles-ci à la technique. C'est d'ailleurs une belle faute, "dévoluer" en un seul mot, ça ferait presque un lapsus.

  5. #35
    Aghora Invités
    Le prend pas mal abellio, mais il y a des phrases où j'ai vraiment du mal à comprendre.

    Comme celle là :
    Les mouvements de résistances sont évidemment nécessaires, mais ils ne feront que rapprocher encore plus l'échange symbolique d'art de celui du langage, en instaurant une nouvelle norme qui sera celle du véritable pouvoir, c'est à dire de la connaissance.

  6. #36
    Date d'inscription
    October 2006
    Messages
    191
    c'est vrai que des fois ça pique un peut les yeux. quand il s'emballe j'ouvre une deuxième page sur wikipédia pour tout saisir.

    et en relisant je crois que j'ai pas compris le sens de la phrase extraite non plus. les bien culturels vont donc s'échanger comme des mots et leurs détenteurs vont donc perdre cette puissance de connaissance ? c'est ça ?
    je fais des fautes, je suis distrait et dislexique. je me soigne mais soyez indulgent. et me tapez pas.

    http://strip-jdr.over-blog.com/

  7. #37
    Mambba Invités
    j'avais plutot compris que le pouvoir ne sera pas à la loi tant que les notions abstraites d'art et de culture, la connaissance n'utiliseront pas le même langage ..

    éclaircissement ? (désolée si ca fait harcèlement à nous trois lol !) :blush:

  8. #38
    Eric ZG Lenthan Invités
    MDR ! :rigoler: Pauvre Abelio obligé de tout répéter (je rigole hein ). Enfin je crois avoir compris ton analyse, du moins en partie :blush:

    Pour ce qui est de ce chantage : oui c'est illégal, tout aussi illégal qu'est le téléchargement. On peut même penser qu'il y a eu un petit truc pas clair , un genre d'accord entre l'avocate et la maison de jeu (surtout qu'en Pologne les salariés sont pas payés bien cher alors en effet un effort de marge pour rendre le jeu plus abordable ce n'est pas un gros sacrifice pour des producteutrs qui rogne davantage sur les coûts en général). C'est donc en plus odieux.

    Mais cela soulève un problème bien plus important : est ce que la culture audio visuelle doit être réservée à ceux qui en ont les moyens, mis à part le support ? Prenons un gars qui doit choisir entre se loger et manger (aujourd'hui ca existe, si si, regardez ceux qui sont dans les tentes ou dans la rue) d'une part il ne peut pas télécharger gratuitement (bah oui pas d'ordi ....) et il peut encore moins acheter (bah oui pas de tune pour ca ...). Et pourtant n'a t'il pas autant le droit d'écouter de la musique, de regarder des vidéos ou des films que celui qui gagne 3000 € par mois ? (certains me répondront, oui mais y a les magasins de télé ouverts la journée, télés qui sont allumées, idem pour les radios etc etc ... ). Et c'est là la question centrale du débat, à mon humble avis.

    Originally posted by Folken@mercredi 04 avril 2007 à 21:36

    Autre question : télécharger des MP3, ça devient totalement illégal, les films itoo. Mais alors : enregistrer un morceau à la radio ou un film à la télé ... Est-ce que ça fait de nous des voleurs ? (j'imagine qu'il existe une réponse juridique... mais je suis zéro en droit )

    Même question pour les webradios et autres blogs radios amateurs... les morceaux en libre écoute dessus, quelle législation leur coller ?
    [snapback]270547[/snapback]

    Je peux me tromper et dire de grosses bêtises, mais pour ce qui est des enregistrements des films et radios déjà à l'époque des magnétoscopes et enregistreur de "K7 audio" ca avait fait un taulé avec blocage en douane et menace de surtaxe sévère semble t'il alors maintenant avec les nouveaux moyens, je trouve que c'est moins flagrant vu que le problème de la copie illégale s'était déjà posée à l'époque.

    En gros ce n'est que "toléré" car tu payes la fameuse redevance audiovisuelle, c'est le peu que j'en sais (si quelqu'un sait mieux, qu'il n'hésite pas à corriger ).

    Pour ce qui est des webradios, j'avoue que je ne sais pas trop : payent elles une redevance ? Elles pourraient car la plupart mettent des régies publicitaires et grâce au traffic généré par les internautes venant l'écouter, peuvent dégager un bon profit.

    Par contre pour ce qui est des blog, et endroits où tu trouve des vidéos en visionnage libre, mit à disposition par des internautes (youtube, dailymotion, yahoo vidéos) je n'en sait trop rien : peut-être la licence est elle payée d'avance par le fournisseur de ce service de vidéo directement aux majors ? J'avoue que je n'en sait rien, mais alors je ne vois pas pourquoi ils laisseraient faire.

  9. #39
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    1 001
    [00QUOTE]
    Mais cela soulève un problème bien plus important : est ce que la culture audio visuelle doit être réservée à ceux qui en ont les moyens, mis à part le support ? Prenons un gars qui doit choisir entre se loger et manger (aujourd'hui ca existe, si si, regardez ceux qui sont dans les tentes ou dans la rue) d'une part il ne peut pas télécharger gratuitement (bah oui pas d'ordi ....) et il peut encore moins acheter (bah oui pas de tune pour ca ...). Et pourtant n'a t'il pas autant le droit d'écouter de la musique, de regarder des vidéos ou des films que celui qui gagne 3000 € par mois ? (certains me répondront, oui mais y a les magasins de télé ouverts la journée, télés qui sont allumées, idem pour les radios etc etc ... tongue.gif ). Et c'est là la question centrale du débat, à mon humble avis. [/QUOTE]
    comme l'a dit quelqu'un d'autre "le jeu vidéo est un loisir de masse, et la masse n'a pas 60€ a dépenser chaque mois"



    Je peux me tromper et dire de grosses bêtises, mais pour ce qui est des enregistrements des films et radios déjà à l'époque des magnétoscopes et enregistreur de "K7 audio" ca avait fait un taulé avec blocage en douane et menace de surtaxe sévère semble t'il alors maintenant avec les nouveaux moyens, je trouve que c'est moins flagrant vu que le problème de la copie illégale s'était déjà posée à l'époque.
    le fait est que les précedentes innovations en la matiere ont fait beaucoup de bruit (surtout du coté des producteurs) sans pour autant avoir un réel impact sur la consommation...
    Les paranoiaques croient que tout le monde leur veut du mal. Les mages, eux, le savent.

    Foutredieux (Mistrum Ridculle, Archichancelier de l'UI)

  10. #40
    abellio Invités
    En fait, je me suis mal exprimé, les mouvements de résistances sont, paradoxalement, ceux du pouvoir. Dans la "symbolisation" de l'échange, il y a dépossession, le support peut se vendre (le CD) mais en droit, l'art non ( attention, cela se complique avec les instances du "monde de l'art", musées, mécènes,etc... Mais, fondamentalement, on ne peut faire payer une vibration de l'air ou du spectre visible (musique ou peinture) ).
    Donc, ceux qui résistent, ce sont les instances du pouvoir, ceux qui possèdent les moyens de production, majors, Etat, Chaînes de télé, et autres. Ces résistances prennent la forme de la tentative qui a fait naître ce post.
    Mais évidemment, il y a toujours une logique missile / anti-missile, il y aura des résistances à ces résistances, quand bien même la Loi ( de le machine Etatique ) viendrait à s'appliquer à "tous" (surveiller et punir !), les poches de "contre-résistance" prendraient la forme de communautés ou d'individus ayant la capacité de passer outre cette surveillance. Et c'est là que la jonction s'opère avec la connaissance: dans le monde de l'image généralisée ("virtuel"), se soustraire au regard du pouvoir ne sera plus l'affaire d'une topologie (on se cache dans des cavernes ), mais d'une science du langage informatique. Ceux qui connaîtront les manipulations nécessaires, ou ceux qui connaîtront ceux qui connaissent ces manipulations pourront encore jouir de la gratuité.
    ( pour prendre un exemple minimal: ceux qui ne savent pas ouvrir les ports de leur modem sont bridés en téléchargement. Mais ils ne peuvent le savoir que si on le leur a dit, ou qu'il l'ont lu. Les FAI sont encore dans un intermonde entre la localité de l'internaute et la généralité du pouvoir: certains donnent les IP aux majors, d'autres non. Sur certains modems loués aux FAI, il y a des paramétrages d'usine pour les réseaux P2P !).
    Enfin, pour finir ( désolé ! :timide: ), Dire que le "véritable" pouvoir, c'est la connaissance, c'est 1- parce que je suis un idéaliste et 2- pour l'opposer au pouvoir disons "séculaire" (!) des Instances Du Pouvoir. Donc Doc a raison s'il entend par "détenteurs" les Instances Du Pouvoir ( en l'opposant aux "détenteurs" du langage, les êtres humains. C'est tout le problème de la possession de l'art), sauf qu'ils ne peuvent pas "perdre" une connaissance qui les excède de toute part. En Mambba avait aussi vu juste, Dans la différence Pouvoir de la Loi / Pouvoir de la Connaissance (je mets plein de majuscules, ça fait super "concept" ).

    *pour ce qui est de l'apparition des cassettes audio à l'époque, j'ai l'impression que la grosse différence, c'est que le marché des biens "culturels" n'était pas autant rationnalisé. Aujourd'hui, entre le placement marketing, les études de marché, la définition de la cible et des moyens audio-visuels de l'atteindre, et toutes ces choses, la moindre perte en terme de profit prend des dimensions énormes. Mais j'idéalise peut-être le "bon vieux temps" de l'apparition des cassettes, vent de liberté en capitalisme conquérant et preneur de risques blablabla.

  11. #41
    Eric ZG Lenthan Invités
    Originally posted by kunu@dimanche 08 avril 2007 à 08:14

    comme l'a dit quelqu'un d'autre "le jeu vidéo est un loisir de masse, et la masse n'a pas 60€ a dépenser chaque mois"

    [snapback]270843[/snapback]
    Ouep en gros tu résume ce que je dit en 2 lignes mais c'est ca. Et après comme le dit abellio, y a ceux qui résistent et ceux qui tendent le panneau "LOI" et qui tentent de contrer cette résistance.

    C'est vrai aussi que, lorsque les ventes de CD se sont "effondrées" les ventes de DVD vidéos elles ont décollées malgré le piratage ... eh ouais.

    Moi aussi je crois que celui qui détient la connaissance a le vrai pouvoir :fleur: y a pas d'idéalisme la dedans.

  12. #42
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    1 001
    Mais j'idéalise peut-être le "bon vieux temps" de l'apparition des cassettes, vent de liberté en capitalisme conquérant et preneur de risques blablabla.
    exactement

    Ne serais-ce que pour le cinema, il n'y a plus de prise de risque. Les grosses production ne sont plus que 3 types de projets:
    -les remake (pirates de caraibes, King Kong, etc)
    -les adaptations (Harry potter, SdA, I Robot-ouh, que je hais ce film...jamais je n'aurais supporté de payer une place de ciné pour voir le viol de l'oeuvre d'Asimov- et bien d'autres)
    -les suites (à 90%, suites de remakes/adaptations...X-Men, spiderman, scream...j'en passe)
    Les paranoiaques croient que tout le monde leur veut du mal. Les mages, eux, le savent.

    Foutredieux (Mistrum Ridculle, Archichancelier de l'UI)

  13. #43
    Nismy Invités
    pour ce qui est de l'apparition des cassettes audio à l'époque, j'ai l'impression que la grosse différence, c'est que le marché des biens "culturels" n'était pas autant rationnalisé. Aujourd'hui, entre le placement marketing, les études de marché, la définition de la cible et des moyens audio-visuels de l'atteindre, et toutes ces choses, la moindre perte en terme de profit prend des dimensions énormes. Mais j'idéalise peut-être le "bon vieux temps" de l'apparition des cassettes, vent de liberté en capitalisme conquérant et preneur de risques blablabla.
    Oui, je partage ton impression la-dessus. Moi, étant gosse, je n'avais pas les moyens de mettre 30 francs de l'époque dans un 45 tours. Eh oui ! Donc j'écoutais la radio et quand une chanson me plaisait je l'enregistrais à la radio, ça m'a toujours semblé légal, je n'avais pas l'imrpession de voler quoi que ce soit, je gardais al K7 audio pour moi et quand je tenais vraiment à un 45 tour, je l'achetais après avoir économisé longtemps. Et puis, c'était l'époque des platine et tout ça, donc l'achat d'un vinyle n'était pas vraiment en concurrence avec l'enregistrement, et la qualité audio n'était pas la même.

    Mais tout cela est très hypocrite et je crois me souvenir que c'est un peu ce que disait un artiste comme Manu Solo : faut pas se faire d'illusion, on nous vend et nous revend les lecteurs mp3 derniers cris avec moults gadgets comme étant l'objet à posséder pour tout amoureux de musique en liberté, mais eh oh, ça signifie qu'il faut mettre les MP3 sur l'appareil, et donc avoir de la musique sous ce format... donc pouvoir théoriquement copier ses CD. Ce sont les mêmes entreprises qui fustigent la circulation des dits MP3 et qui au final jouent sur les deux tableaux. Là où elles perdent, disent-elle, financièrement sur les ventes de disques, elles gagnent en vente hardware et dans les deux cas, nous sommes des vaches à lait.

  14. #44
    Aghora Invités
    Je peux me tromper et dire de grosses bêtises, mais pour ce qui est des enregistrements des films et radios déjà à l'époque des magnétoscopes et enregistreur de "K7 audio" ca avait fait un taulé avec blocage en douane et menace de surtaxe sévère semble t'il alors maintenant avec les nouveaux moyens, je trouve que c'est moins flagrant vu que le problème de la copie illégale s'était déjà posée à l'époque.

    En gros ce n'est que "toléré" car tu payes la fameuse redevance audiovisuelle, c'est le peu que j'en sais
    Pour ce qui est des cd ou dvd vierges pour graver des trucs, on paie aussi une redevance quand on les achète il me semble.

  15. #45
    Nismy Invités
    Tout à fait, on continue à payer cette redevance pour les copies privées (redevance versée donc aux majors et compagnie) alors que dans un même temps, depuis un jugement au début de 2006 avec l' affaire de la copie privée impossible du DVD Mulholland Drive (et l'UFC que Choisir soutenait le plaignant débouté donc), la copie privée est officiellement interdite (juste tolérée) et que les systèmes de protection pullulent... Blanc bonnet et bonnet blanc vous dis-je

  16. #46
    Eric ZG Lenthan Invités
    Ouep vous avez totalement raison en ce qui concerne la redevance sur les supports et le fait que les entreprises jouent sur les 2 tableaux.

    De toutes façons elles y gagnent alors où est l'intérêt de faire des procès et de diaboliser le mp3, et autres média ?

    Pourquoi ne pas mettre en place plus de disponibilité pour les téléchargements légaux (avec un prix du titre à 0.99 euros et moins, comme cela ce fait déjà) ?

    Après on s'étonne qu'on a tant de retard :notme2: on est pourtant pas plus bête que les autres non ?

  17. #47
    Avatar de Eleglin
    Eleglin est déconnecté Samouraï immortel
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    In Arcadia
    Messages
    979
    Si les webradio payent des droits de diffusion à la SACEM, c'ets légal.
    Sinon ça ne l'est pas. Sauf si elles diffusent du contenu sans droit d'auteur... (mais même la danse des canards est protégée... )

  18. #48
    Date d'inscription
    June 2006
    Localisation
    Dans les bras d'Urumi
    Messages
    3 553
    Ce qui me fait marrer dans le problème du téléchargement c'est que l'on parle moin souvent de la quantité astronomique des bénéfices engendrer par l'industrie de la musique. Sans compter que pendant des années on nous à fait payer les yeux de la tête pour la musique. Maintenant tout ses grands patrons l'on mauvaise car ils ne savent plus augmenter leur prix. :eye:
    Je suis tout de même favorable à une taxe sur les CD vierges qui seraient entièrement reverser aux artistes, pour savoir les % on aurait qu'a regarder les % de téléchargement des différents artiste.

  19. #49
    Eric ZG Lenthan Invités

    Merci Papy pour cette précision :fleur: c'est bien ce qui me semblait.

    @ Chalindra : ouep pas mauvaise idée ca (off : j'adooore ton avatar :love: )

  20. #50
    Arthurius le Paladin Invités
    Originally posted by Eleglin@lundi 09 avril 2007 à 14:39
    Si les webradio payent des droits de diffusion à la SACEM, c'ets légal.
    Sinon ça ne l'est pas. Sauf si elles diffusent du contenu sans droit d'auteur... (mais même la danse des canards est protégée...* )
    [snapback]270974[/snapback]
    Les radios présentées par winamp sont légales?

  21. #51
    Avatar de Eleglin
    Eleglin est déconnecté Samouraï immortel
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    In Arcadia
    Messages
    979
    Quand il s'agit de france info, europe 1 etc... oui
    mais pour les plus exotiques, j'en sais rien...

  22. #52
    Avatar de Eleglin
    Eleglin est déconnecté Samouraï immortel
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    In Arcadia
    Messages
    979
    Originally posted by Aghora@mercredi 04 avril 2007 à 23:02
    Oui ça fait de nous des voleurs. En fait nous sommes tous des voleurs, ou des petits délinquants, car on l'a tous violé (dépassé les limites de vitesse). Donc autant tous se repentir et se diriger nous mêmes vers la prison la plus proche!
    C'est pour ça que ça me fait bien rire les personnes aussi tatillonnes sur la Loi, car je trouve qu'elles manquent complètement de réalisme.

    Mais bon, on restera toujours éternellement bloqué dans ce débat tant qu'on se décidera pas à briser certains tabous.
    [snapback]270550[/snapback]
    Ce genre d'affirmation n'engage que toi. Nous sommes tous innocents jusqu'à preuve du contraire. Je te serai gré d'éviter des remarques niant ce principe sur ces forums de discussion. L'ironie a des limites.

    Déclaration universelle des Droits de l'Homme, Article 11 :
    Toute personne accusée d'un acte délictueux est présumée innocente jusqu'à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d'un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées.
    C'est justement ce que reprochaient ceux qui, comme moi, ont manifesté contre la DADVSI ou la LCEN; le fait d'assimiler tous les usagers à des délinquants qui s'ignorent et qu'on ne voit pas. Cette généralisation faite par le gouvernement depuis presque 5 ans me semble être une mauvaise démarche qui n'aboutira à rien de bon.
    Je déplore que certains donnent raison au gouvernement en sous-entendant que nous sommes tous des délinquants. C'est avec ce type de remarques que l'on voit apparaitre des lois liberticides.

  23. #53
    Nismy Invités
    :timide: Euh moi, j'avais pris les propos d'Aghora comme de l'ironie justement contre, entre autre, ce gouvernement qui assimile les usagers à des délinquants "inconscients de leur criminalité", ce qui fait que vous tenez en fait le même discours tous les deux, mais sur une forme différente. :fleur:

  24. #54
    Mambba Invités
    et c'est tout à fait ca je pense

    la citation des droits de l'homme est très intéressante, je ne m'en souvenais à vrai dire plus
    c m'aide d'ailleurs à y voir plus clair quant à ca, j'étais un peu perdue et ca ca résonne bien
    pour ce qui est du fait d'eviter de dire ca "sur un forum",
    il n'y aurait que sur un forum qu'il faudrait s'en empêcher ?
    A moins que tu veuille dire que l'ironie est plus difficile à détecter par écrit, quoique desfois ailleurs c un peu pareil .. euh enfin si c'est pour me dire que ca se dis que par mp ce genre de truc ..

  25. #55
    Avatar de Eleglin
    Eleglin est déconnecté Samouraï immortel
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    In Arcadia
    Messages
    979
    J'ai bien saisi que c'est de l'ironie, seulement là aghora part de la même base : "nous avons tous enfreint la loi", pour suggérer que c'est nul d'être tatillon sur la loi, vu que personne n'est irréprochable.
    Seulement, le même argument est utilisé implicitement par le gouvernement pour établir des lois liberticides sur l'internet, sur les infractions au code de la route, sur la délinquance.
    La loi est la loi, un vol est un vol, un excès de vitesse est un excès de vitesse.

    Je trouve qu'il est assez malsain de sous-entendre que nous avons tous déjà violé la loi. C'est une généralisation qui ne peut être justifiée et si c'est de l'humour, je le trouve assez déplacé.

    De plus, comme tu le dis, Mamba, l'ironie est parfois difficile à discerner à l'écrit, donc certains pourraient prendre ça comme une incitation à violer la loi (justement dans un sujet aussi délicat qu'est le téléchargement). Or benJ-XX a rappelé que ce forum a une base officielle et nous ne souhaitons pas voir une discussion pour ou contre le téléchargement illégal

    Mon discours est simple : il a été assez difficile et long d'obtenir le principe d'innocence jusqu'à preuve du contraire et je trouve très nul de sous-entendre que personne n'est blanc comme neige, même par l'ironie. Je ne trouve pas ce type de remarques particulièrement fine, et si c'ets de l'humour, je le trouve très douteux.

    C'est comme demander à Raistlin s'il a déjà fumé un pétard ou traversé en dehors des clous, je ne vois pas ce que cela apporte à la discussion.

  26. #56
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    J'up un peu le topic, car ai reçu un mail que certains d'entre vous ont déjà du recevoir. Il semble que les radios internet subissent de nouvelles réglementations qui risquent de leur couter la vie. Ici, l'exemple de Pandora :

    Hi, it's Tim from Pandora,

    I'm writing today to ask for your help.* The survival of Pandora and all of Internet radio is in jeopardy because of a recent decision by the Copyright Royalty Board in Washington, DC to almost triple the licensing fees for Internet radio sites like Pandora.* The new royalty rates are irrationally high, more than four times what satellite radio pays, and broadcast radio doesn't pay these at all.* Left unchanged, these new royalties will kill every Internet radio site, including Pandora.

    In response to these new and unfair fees, we have formed the SaveNetRadio Coalition, a group that includes listeners, artists, labels and webcasters.* I hope that you will consider joining us.

    Please sign our petition urging your Congressional representative to act to save Internet radio: http://capwiz.com/saveinternetradio/issues...alertid=9631541

    Please feel free to forward this link/email to your friends - the more petitioners we can get, the better.*

    Understand that we are fully supportive of paying royalties to the artists whose music we play, and have done so since our inception.* As a former touring musician myself, I'm no stranger to the challenges facing working musicians.* The issue we have with the recent ruling is that it puts the cost of streaming far out of the range of ANY webcaster's business potential.

    I hope you'll take just a few minutes to sign our petition - it WILL make a difference. As a young industry, we do not have the lobbying power of the RIAA. You, our listeners, are by far our biggest and most influential allies.

    As always, and now more than ever, thank you for your support.
    Au delà de ce message de demande d'aide, il semble que les grosses légumes américains aient décidé de s'en mettre plein les poches ou de couler des sites qui pourtant ne pouvaient que leur être bénéfiques... Alors maintenant, info ou intox ...

    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  27. #57
    Date d'inscription
    March 2007
    Messages
    470
    L'industrie du disque va crever, ca me parait une évidence.

    Le numérique rend obsolète le système de production/distribution de la musique, et par là le système économique qui fait, outre vivre nos chers artistes, des boites aussi grosses que EMI ou Universal Music.

    A mon avis, il y a deux directions salutaires pour l'industrie du disque.

    1-Se recycler complètement et se lancer à fond dans la vente par internet. Le truc c'est que, si on est pas prêt à payer 17 euros pour un cd avec notice etc, on l'est encore beaucoup moins à payer 10 euros pour une dizaines de fichiers mp3.

    2-Réduire de facon drastique le prix de leurs produits. Si un cd coutait 6 euros, on passerait notre vie à en acheter. La crise du numérique a prit une telle ampleur parce que la stratégie des majors était fondée sur une exploitation inique des consommateurs prit au piège d'un monopole. Ca s'est vu lors du passage du vinile au cd: les prix ont presque doublés pour 20 minutes de musique en plus et un cout de production/distribution moindre!

    On me dira: si on divise par 3 ou 4 le prix du cd, l'industrie ne survivra pas. C'est sans compter le fait qu'un cd en lui même ne coute rien à produire, et que en divisant ses prix, l'industrie multiplierait exponentiellement ses ventes. Honnêtement: je suis musicien et j'achète en tout peut être 3 ou 4 cd par an. Si un cd coutait 5 euros, j'en acheterais deux par semaine...

    Hélas, pas de chance, le patron d'Universal, à tout hasard, est un certain Pascal Negre. Pas de chance parce que ce type avait largement les compétences et la formation de faire tourner une boite assise sur un authentique tas d'or, mais pas du tout celle d'inventer uin modèle économique viable.

    Quand on voit comment le lobying des majors pour faire passer en force et en urgence une loi au parlement sur la protection des fichiers numériques, protection qu'ils ont purement abandonné un an après (doivent être content nos parlementaires) on se dit que le gouvernail est entre des mains bien peu sures...

Page 2 sur 2 PremièrePremière 12

Discussions similaires

  1. [GEN] La pire chose qu'un jeu peut avoir
    Par Vergil dans le forum Les autres Jeux Vidéo
    Réponses: 20
    Dernier message: 20/03/2013, 20h32
  2. Le pire des années 2000
    Par Mornagest dans le forum La boîte à musique
    Réponses: 12
    Dernier message: 04/03/2012, 12h41
  3. [Société] La Loi HADOPI
    Par Smidge dans le forum Le Comptoir
    Réponses: 100
    Dernier message: 07/01/2012, 14h43
  4. Biaise
    Par Biaise dans le forum Présentation des membres
    Réponses: 11
    Dernier message: 06/07/2010, 22h50
  5. [TOSC][SPOILER] Tour de Durlag, le pire du pire
    Par Mekren le maudit dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 71
    Dernier message: 17/11/2009, 20h00

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236