Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 135

Discussion: Petites blagues entre amis

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    Deux blagues sur les perroquets. Pour la dernière, âmes sensibles s'abstenir, c'est pas du goût de tout le monde

    Glouton
    La maîtresse de maison à sa servante :
    - Pauline, le perroquet a disparu ! Vous n'avez rien remarqué d'anormal en mon absence?
    - Non, rien. A part le chat qui s'est mis à parler...

    Perroquet sans pattes

    Un type entre dans un magasin d'animaux, fait un tour et passe devant un perroquet sans pattes. Il dit tout haut "Eh ben, qu'est-il arrivé à ce perroquet ?"

    - Je suis né comme ça, dit le perroquet.

    - Ca alors! Tu comprends tout ce que je dis ?

    - Je comprends chaque mot. Je suis terriblement intelligent et très cultivé."

    - Ah ouais ? Et bien explique moi comment tu tiens sur ta perche.

    - C'est à dire ... c'est un peu embarrassant ... comme je n'ai pas de pattes, je me sers de mon petit zizi de perroquet comme une sorte de crochet. Tu ne peux pas le voir à cause de mes plumes.

    - Wow, dit le gars, alors comme ça, tu peux vraiment comprendre et répondre à ce qu'on te dit ?

    - Bien sûr. Je parle couramment français et anglais et peux tenir une conversation sur des sujets divers : politique, religion, économie, physique, philosophie ... Bien sûr, je suis assez calé en ornithologie. Tu devrais m'acheter, je serais un compagnon très agréable.

    Le gars regarde le prix :

    "14.000 balles, c'est cher mais effectivement, tu vaux ton prix"

    Il rentre chez lui. Les semaines passent et le petit perroquet est fantastique. Il est amusant, intéressant, un bon copain, il comprend tout, sympathise avec les problèmes de son maître et est de bon conseil. Un jour, le type revient du boulot. Le perroquet, en dessous du fauteuil, l’appelle :

    "Psst". Il approche et le perroquet dit à voix basse "Je ne sais pas si je devrais te dire ça mais ta femme et le facteur ..."

    - Quoi, ma femme et le facteur ?

    - Chuuut. Eh bien, quand il est passé ce matin, ta femme lui a ouvert, vêtue seulement d'une chemise de nuit quasi transparente, l'a fait entrer et elle l'a embrassé sur la bouche.

    - Quoi ? Et puis, qu'ont ils fait ?

    - Il a soulevé sa chemise de nuit et l'a caressée sur tout le corps..."

    - Hein ? Et puis, qu'a-t-il fait ?

    - Il a commencé à lui embrasser les seins, puis le ventre, puis s'est mis à genoux et lui a embrassé le bas-ventre ...

    - Quoi ? Et puis ? Qu'a-t-il fait ? Réponds !

    -... Je ne sais pas, j'ai commencé à bander et je suis tombé


    Ps: Ne me tapez pas dessus, j'ai la permission d'un modérateur pour envoyer la blague
    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  2. #2
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 493
    Excellente la seconde :rigoler: :rigoler: :rigoler:

    J'en ai une autre sur les perroquets, plus sobre néanmoins (qui ose prétendre le contraire ?? :notme: ).

    C'est une femme qui voudrait s'acheter un perroquet, donc elle va dans une boutique faite pour (étonnant non ? )

    Elle demande à voir les perroquets qui parlent, et compare les prix. Elle en voit un très beau, mais qui coûte deux fois plus cher que les autres. Intriguée, la femme demande au vendeur pourquoi.

    "C'est parce qu'il parle deux langues : le français et l'anglais !

    - Et comment lui demander de parler en français ?

    - Facile, vous tirez sur la patte gauche, il sait ce que ça veut dire.

    - Et pour l'anglais, je tire sur sa patte droite ?

    - Tout juste !

    - Et si je tire sur les deux ?"

    Et là le perroquet crie : "I fall on the ground espèce de connasse !"
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Planescape Torment, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  3. #3
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    Prière alsacienne

    Chope 33, verset 1664

    Notre bière qui est en fût
    Que ta mousse soit sanctifiée
    Que ton verre vienne
    Que ta distribution soit faite
    Sur la table comme au bar
    Donne nous aujourd'hui
    Notre houblon quotidien
    Pardonne-nous nos gueules de bois
    Comme nous pardonnons aussi
    A ceux qui boivent du coca
    Soumets nous à la tentation
    Et délivre nous de la soif
    Car c'est à toi qu'appartiennent
    Les bulles, l'arôme et la fraîcheur
    Pour les siècles des siècles.

    AMER


    ***********

    C'est un fou dans un asile qui dort puis qui tombe de son lit. Une fois rendormi, il tombe à nouveau et se relève, tout soulagé: "Ouf! Heureusement que je me suis recouché tantôt, sinon je me serais tombé dessus!"

    **********

    Deux fous veulent s'échapper d'un asile.
    Fou 1 (le moins fou des deux): Hey, va voir la hauteur de la clôture. Si elle est basse, on sautera part-dessus, si elle est haute, on grimpera.
    Le fou 2 va voir, revient et dit:
    On pourra pas s'échapper!
    Fou 1: Pourquoi?!
    Fou 2: Ben... y'a pas de clôture!

    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  4. #4
    Date d'inscription
    June 2004
    Localisation
    Paname
    Messages
    1 859
    J'ai une blague sur les fous (que j'ai réussi à ressortir à une prof )

    C'est un fou qui rigole tout seul.
    Le directeur de l'asile le croise et lui demande: "Allons mon vieux, qu'avez-vous à rire comme ça?
    -Hi hi hi, hé bien je suis en train de me raconter des blagues et là je viens de m'en raconter une que je ne connaissais pas!"
    Téléchargez donc ce superbe perso pour SOA... Et celui-ci pour TOB !
    Mon vrai moi...
    ... et mon moi RP
    Pour faire parler Ben-j en RP: salmon (comme le poisson)

  5. #5
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    C'est Robert le sanglier qui rencontre son pote George le cochon, ils papottent tranquillement, puis Robert remarque la peau rose et glabre de son ami et lui demande : "Ah, t'as commencé une chimio?"

    C'est la petite Mélissa qui fait de la balançoire, mais quoi qu'elle fasse, elle tombe tout le temps pourquoi? Ben elle n'a pas de bras !

    Blague sur les fous (again lol)

    C'est un malade mental qui promène partout une brosse à dents en laisse, ce pour quoi il a été interné. Sa brosse à dents se prénome Rex et serait selon lui un jeune berger des pyrénnées.

    Après une longue thérapie, il a un entretien décisif avec le directeur de l'hopital pour savoir si oui ou non il aura le droit de sortir. S'en suit une série de questions diverses pour juger de son équilibre puis enfin, le directeur lui montre la brosse à dents et demande "dites moi, vous savez ce que c'est?"
    "Ben une brosse à dents voyons" lui répond le fou.
    Satisfait de ses résultats le directeur l'autorise à sortir.

    Une fois dehors, le fou sort la brosse à dents de sa poche en ricannant et lui déclare discrètement "on les a bien eus hein Rex?"
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  6. #6
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625
    La connaissait, celle de rex. marrante, toujours.
    Pour ceux à qui les perroquets manquaient , en revoilà une...

    Une dame décide d'aller s'acheter un perroquet. Malheureusement, elle veut un perroquet bavard, et comme vous avez tous pu le lire dans les posts précédents, le marchand à déjà été dévalisé :rigoler: . Il ne lui en reste plus qu'un, très beau d'ailleurs. Elle demande au marchand combien il coûte, et il lui répond dix euros. la dame le regarde avec des yeux ronds. Il lui explique alors que le perroquet à appartenu à une gérante de maison close, et qu'il divertissait ses clients en chantant des chansons paillardes et en sortant des grossièretés. Il est très mal élevé. mais qu'à cela ne tienne, la dame ne peut pas passer sur l'occasion. Elle l'achète.

    Une fois ramené à la maison et posé sur son perchoir, le volatile originalement nommé coco (ah je vous jure, ces mères de famille) explore d'un regard intrigué le salon bourgeois ou il a débarqué. Au bout de quelques instants, il se met à jacasser, en regardant la dame: "Nouvelle maison, nouvelle taulière!". La femme ne s'en offusque pas, certaine qu'avec le temps elle saura lui donner un langage châtié.
    Puis ses deux filles rentrent de l'université. Le perroquet se met immédiatement à parler:" nouvelle maison, nouvelle taulière, nouvelles putes!". Les deux filles, très sages et bonnes élèves, s'offusquent devant tant d'irrespect, et menacent de manger le volatile au repas du soir, jusqu'à ce que leur mère leur explique son cas. Elles acceptent de tolérer ces insultes pendant un petit mois, mais pas plus, sinon on le jette par la fenêtre (à noter que si les filles ont de bons résultats scolaires, elles sont loin d'être intelligentes. Jeter un oiseau par la fenêtre est en effet un bien piètre punition).
    Enfin, une heure plus tard, alors que tout le monde lit dans le salon, tentant d'oublier que le perroquet chante Bali Ballot et ses histoires crasseuses pour se distraire, rentre le père de famille, très digne dans son complet de cadre presque supérieur de sa boîte de découpage de bois avec trois employés au smic. C'est alors qu'il fait son entrée majestueuse dans le salon que le perroquet arrête ses chansons et dit:
    "Nouvelle maison, nouvelle taulière, nouvelles putes, mêmes habitués. Salut Paulo!"
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  7. #7
    Date d'inscription
    June 2004
    Localisation
    Nantes
    Messages
    330
    Attention 2 blagues courtes, et........pourri :heu: :
    Première :
    Quand tu envoies de l'ail contre un mur et qu'il revient, qu'est ce que c'est?
    Le Retour du Jet d'Ail.

    Deuxième :
    Comment appelle-t-on une carotte et un petit pois qui se battent?
    Un Bon Duel.

    eeeeeuuuuu c'est pas de moi :notme2: !
    Rejoignez la merveilleuse cité de Luménis, ville de savoir et d'honneur.
    Couleur RP :DarkSeaGreen3 : #9BCD9B
    Paladin au service du culte Lathandrien de Luménis

    Biographie

  8. #8
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    Une femme qui a pris l'habitude de tromper son mari en l'absence de celui-ci, cache son petit garçon de huit ans dans le placard lors de la venue de son amant.
    Un beau jour, le mari rentre à l'improviste et, pour sauver les apparences, la femme cache son amant dans le placard. Le petit s'adresse alors a lui :

    Le petit : il fait noir ici, hein ?
    L'amant : oui.
    Le petit : je te vends une batte de base-ball.
    L'amant : je n'ai pas besoin de batte de base-ball !
    Le petit : je suis sur que oui, si tu ne souhaites pas que je sois trop bavard avec mon père...
    L'amant : OK. Combien ?
    Le petit : 500 balles !
    L'amant : 500 balles, ça va pas non !
    Le petit : c'est 500 balles ou...
    L'amant : OK d'accord, voila tes 500 balles...

    Quelques jours plus tard, le même scénario se répète et l'amant se réfugie dans le placard ou se cache le gamin.

    Le petit : il fait noir ici, hein ?
    L'amant : oui !
    Le petit : je te vends un gant de base-ball.
    L'amant : je n'ai pas besoin de gant de base-ball !
    Le petit : je suis sur que oui, si tu ne souhaites pas que je sois trop bavard avec mon père...
    L'amant : OK. Combien ?
    Le petit : 1.000 balles !
    L'amant : 1.000 balles, ça va pas non !
    Le petit : c'est 1.000 balles ou...
    L'amant : OK d'accord, voila tes 1.000 balles...

    Une semaine a encore passe et de nouveau, dans le placard :

    Le petit : il fait noir ici, hein ?
    L'amant : oui il fait noir, alors combien cette fois pour la balle ?
    Le petit : 2.000 balles !
    L'amant : les voila tes 2000 balles...

    Le vendredi suivant, le père qui voit son fils s'ennuyer lui demande :

    Le père : tu ne joues plus au base-ball ?
    Le petit : non j'ai revendu mon équipement a un copain.
    Le père : ah bon, et pour combien as-tu revendu cela ?
    Le petit : 3.500 francs !

    Le père s'étrangle et sermonne son fils. "3.500 francs, mais tu l'as volé ton copain. Tu as très mal agi en faisant cela. Aussi, pour rattraper ta faute, tu vas aller de ce pas te confesser chez Monsieur le Curé." Le petit se rend alors a l'église et entre dans le confessionnal.

    Le curé : bonjour mon fils, je t'écoute.
    Le petit : il fait noir ici !
    Le curé : ah non, ça va pas recommencer !!!
    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  9. #9
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 990
    New York, siège de l'ONU, fin d'une assemblée générale. L'ambassadeur d'Arabie Saoudite, soucieux de ne pas être le grand oublié de l'affirmative action, s'approche de Bush et lui demande:

    " Mister president, je viens de voir récemment Star Streck et une question me taraude: dans ce film, on voit des blancs, on voit des noirs, on voit des asiatiques, mais on ne voit pas un seul arabe. Pouvez-vous me dire pourquoi?!"

    Bush se rembrunit et se met à réfléchir, comme il sait faire, c'est-à-dire avec beaucoup de concentration et fort lentement. Puis il part d'un brusque éclat de rire.

    "Président?" relance l'ambassadeur avec prudence.

    " Hé bien, c'est parce que ça se passe dans le futur!"
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  10. #10
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 991
    Deux grands mères sur un banc:
    -Dis, si on se levait, j'ai le derrière tout endormi?
    -Ha ca oui! Je l'ai entendu ronfler!

    ***

    C'est l'histoire d'un homme qui rentre dans un café: plouff

    ***

    Qu'est ce qu'un canif?

    Un p'tit fien.

    ***

    Expérience dans un asile: on met trois fous en cellule d'isolement avec chacun un lapin. Le premier fou tien son lapin par les oreilles, a la manière d'un guidon de moto, et hurle "VROUUUUUM VROUUUUM".
    Le deuxième fou fait la même chose.

    Mais pour le plaisir du psychiatre, le troisième fou cajole le petit lapin au creux de ses bras.
    -Alors, vous aimez ce lapin?
    -Oui, ilest tout doux.
    -Et vous ne lui feriez pas de mal?
    -Non, c'est mon ami.
    -Vous savez alors pourquoi vos camarades imaginent que c'est un guidon de moto?

    Le fou regarde le medecin avec surprise, choppe le lapin par les oreilles et se met a hurler "Les enfoirés sont parti sans moi!"

    ***

    Toirs hommes arrivent au paradis. Saint Pierre leur demande d'expliquer les raisons de leur mort.

    Le premier: J'étais rentré tard du travail, et j'ai trouvé ma femme nue au lit, des vêtement d'hommes sur le sol. J'ai entendu une voiture dans la rue demarrer, alors j'ai soulevé l'armoire, je l'ai jeté par la porte fenêtre sur la voiture et je suis mort dans l'effort.

    Le deuxième: Moi je demarrais ma voiture que j'avais garé sur le trottoir et une armoire m'est tombé dessus.

    Le troisième: Moi je sais pas, j'étais a poil dans un armoire
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  11. #11
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625
    Petite équation mathématique...
    COMMENT SOMMES NOUS REMUNERES ?

    Il est établi que les ingénieurs et les scientifiques ne peuvent JAMAIS gagner autant que les hommes d'affaires et les commerciaux.

    Cela peut enfin se démontrer par la résolution d'une équation mathématique simple. Notre équation s'appuie sur deux postulats très connus :
    Postulat N° 1 : La Connaissance c'est la Puissance
    Postulat N° 2 : Le Temps c'est de l'Argent
    Tout ingénieur sait que Puissance = Travail / Temps (en terme de differentiel)
    Puisque Connaissance = Puissance et que Temps = Argent
    on a donc : Connaissance = Travail / Argent

    On obtient alors facilement : Argent = Travail / Connaissance

    Ainsi quand la Connaissance tend vers zéro, l'Argent tend vers l'infini quelle que soit la valeur attribuée à Travail, valeur qui d'ailleurs peut être très faible. A l'inverse quand la Connaissance tend vers l'infini, l'Argent tend alors vers zéro, même si la valeur Travail est élevée.
    D'où la conclusion évidente suivante : Moins vous en connaissez, plus vous gagnez d'argent.

    ****

    Un gars entre dans une banque et dit à la guichetière :
    - Je voudrais ouvrir un putain de compte dans ta putain de banque !
    - Pardon ? dit la dame.
    - T'es bouchée ou quoi, je voudrais ouvrir un putain de compte dans ta putain de banque !
    - Mais enfin, Monsieur, restez correct...
    - K'ess t'as, tu veux mon poing dans la gueule ?
    - Ecoutez monsieur, je vais appeler le directeur !
    - C'est ça, poufiasse, appelle ton putain de directeur !

    Le directeur arrive :

    - Monsieur, il y a un petit problème avec ce monsieur.
    - Que ce passe-t-il donc monsieur ? demande le directeur.
    - J'en sais rien, je veux ouvrir un putain de compte dans ta putain de banque parce que j'ai touché un putain d'héritage de vingt millions !

    Et le directeur répond :
    - Et cette connasse te fait suer ???

    ****

    2 hommes sont dans un champ. L'un deux constate:
    "Nous sommes perdus !"
    Arrive alors un autre homme qui leur demande:
    "vous cherchez quelque chose ?"
    - oui, où sommes-nous ?
    -vous êtes dans un champ, dit notre homme apres avoir reflechi un instant."
    Et l'homme part, laissant en plan nos deux hommes:
    " A mon avis, ce gars est prof de maths !
    - pourquoi ?
    -Parce que :
    1. Il a mis du temps pour repondre.
    2. Sa reponse est parfaitement exacte.
    3. Sa reponse est completement inutile.

    ****

    =>Leçon d’Instruction Civique

    Petit Pierre rentre de l’ école et demande à son père :

    « Papa je dois faire un devoir sur la politique et expliquer le fonctionnement de notre gouvernement, peux-tu m’expliquer ? »

    « Rien de plus facile » répond le père, « Il suffit de comparer le gouvernement et notre société à notre famille »
    « Tu vois, moi je ramène de l’ argent : je suis le capitaliste.
    Ta mère gère notre famille et fait les dépenses : elle est le gouvernement
    La femme de ménage, qui travaille pour nous, est : la classe ouvrière
    Toi tu es le peuple
    Ton petit frère Hector est la génération future. »
    « As-tu compris ? »
    « Oui, je pense » répondit petit Pierre.

    Dans la nuit, petit Pierre est réveillé par Hector qui pleure. Il se lève et va voir son petit frère qui a besoin que l’on change sa couche qui dégage une forte odeur !
    Il se rend dans la chambre de ses parents et tente de réveiller sa maman qui dort profondément. Voulant réveiller son

    Papa, il constate qu’ il n’ est pas dans le lit avec sa maman. Il le cherche et le trouve faisant de la gymnastique tout

    nu dans le lit de la bonne. Entre-temps Hector fatigué s’ est rendormi.
    Petit Pierre se recouche.

    Le lendemain, au petit déjeuner petit Pierre dit à son père :
    « Tu sais Papa j’ ai tout compris de la politique ! »
    « Ah oui et qu’ as-tu compris ? » demande son Papa
    « C’ est simple, j’ ai compris que le capitalisme baise la classe ouvrière pendant que le gouvernement roupille, restant sourd aux appels du peuple et laissant la future génération dans la selle ! ! »
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  12. #12
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    Monsieur le Ministre de la Défense Nationale,

    Permettez-moi de prendre la respectueuse liberté de vous exposer ce qui suit, et de solliciter de votre bienveillance l'appui nécessaire pour obtenir une démobilisation rapide.
    Je suis sursitaire, âgé de 24 ans, et je suis marié à une veuve de 44 ans, laquelle a une fille qui en a 25.

    Mon père a épousé cette fille. A cette heure, mon père est donc devenu mon gendre, puisqu'il a épousé ma belle-fille. De ce fait, ma belle-fille est devenue ma belle-mère, puisqu'elle est la femme de mon père. Ma femme et moi avons eu en janvier dernier, un fils. Cet enfant est donc devenu le frère de la femme de mon père, donc le beau-frère de mon père. En conséquence mon fils est donc mon oncle, puisqu'il est le frère de ma belle-mère.

    La femme de mon père a eu à Noël un garçon qui est à la fois mon frère puisqu'il est le fils de mon père, et mon petit-fils puisqu'il est le fils de la fille de ma femme.

    En résumé, je suis le frère de mon petit-fils, et comme le mari de la mère d'une
    personne est le père de celle-ci, il s'avère que je suis le père de ma
    femme, et le frère de mon fils. Je suis donc mon propre grand-père.

    De ce fait, Monsieur le Ministre, ayez l'obligeance de bien vouloir me renvoyer dans mes foyers, car la loi interdit que le père, le fils et le petit-fils soient mobilisés en même temps.

    Dans la croyance de votre compréhension, veuillez recevoir, Monsieur le
    Ministre, l'expression de mes sentiments les meilleurs.

    Paul HOCHON


    Un homme entre dans une bibliothèque et demande à la préposée :
    - Madame, pouvez-vous m'aider à chercher un livre ?
    - Certainement monsieur, lequel ?
    - "L'homme, le sexe fort", écrit par Émile Girard.
    - Les livres de science-fiction sont au sous-sol, Monsieur.
    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  13. #13
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages
    4 021
    Originally posted by Mekren le maudit@mardi 13 décembre 2005 à 06:52
    2 hommes sont dans un champ. L'un deux constate:
    "Nous sommes perdus !"
    Arrive alors un autre homme qui leur demande:
    "vous cherchez quelque chose ?"
    - oui, où sommes-nous ?
    -vous êtes dans un champ, dit notre homme apres avoir reflechi un instant."
    Et l'homme part, laissant en plan nos deux hommes:
    " A mon avis, ce gars est prof de maths !
    - pourquoi ?
    -Parce que :
    1. Il a mis du temps pour repondre.
    2. Sa reponse est parfaitement exacte.
    3. Sa reponse est completement inutile.
    [snapback]239823[/snapback]
    Il est pas prof de Maths, il est du service après-vente de [a remplacer par l'entreprise de votre choix]

    édit @Calawen: Excellente, la dernière
    ...Quoique à la réfléxion, j'aurais plutôt classé ça dans le rayon Fantastique, voire Epouvante :notme2:
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : …promenons-nous dans les bois, pendant que les trolls y sont… (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  14. #14
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    1 001
    Un homme entre dans une bibliothèque et demande à la préposée :
    - Madame, pouvez-vous m'aider à chercher un livre
    - Certainement, monsieur, lequel ?
    - "L'homme, le sexe fort", écrit par Émile Girard.
    - Les livres de science-fiction sont au sous-sol, Monsieur.
    y'a une erreur, le bibliotequaire aurait du répondre "oook"

    sinon j'en ai une:

    c'est l'histoire d'un fofo dont les admins décident d'ouvrir une rubrique humour qui se transforme en topicaflood


    P.S: désolé :notme:
    Les paranoiaques croient que tout le monde leur veut du mal. Les mages, eux, le savent.

    Foutredieux (Mistrum Ridculle, Archichancelier de l'UI)

  15. #15
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Allez une bien gore.

    C'est le petit Jérome, 7 ans et demi qui réveille son papa en pleine nuit
    "Papa j'en ai marre ! Je veux plus dormir avec grand-mère !
    -Enfin Jérome tu sais c'est ta grand mère tu peux bien faire ça pour elle non?
    -bon d'accord..."
    Et le petit Jérome retourne se coucher. Un peu plus tard dans la nuit il revient réveiller son père.
    "Papa... Mamie elle sent vraiment très mauvais...
    -Bon Jérome au lit et ne me réveille plus..."
    Et le petit Jérome obtempère et va se recoucher. De nouveau un peu plus tard.
    "Papa en plus elle fait des bruits bizarres j'en ai assez j'peux plus dormir !"
    Excédé par l'attitude intolérente de son fils, le père s'emporte
    "BON ECOUTE JEROME TU SAIS TRES BIEN QU'ON N'A PAS ASSEZ D'ARGENT POUR L'ENTERRER ALORS TU RETOURNES DANS TA CHAMBRE ET TU DORS !"
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  16. #16
    Vergil Invités

    2 hommes sont dans un champ. L'un deux constate:
    "Nous sommes perdus !"
    Arrive alors un autre homme qui leur demande:
    "vous cherchez quelque chose ?"
    - oui, où sommes-nous ?
    -vous êtes dans un champ, dit notre homme apres avoir reflechi un instant."
    Et l'homme part, laissant en plan nos deux hommes:
    " A mon avis, ce gars est prof de maths !
    - pourquoi ?
    -Parce que :
    1. Il a mis du temps pour repondre.
    2. Sa reponse est parfaitement exacte.
    3. Sa reponse est completement inutile.

    Je connais une variante de celle là.

    C'est un homme qui se promene à la campagne. Probleme: il est perdu.
    Heureusement, un homme en mongolfiere passe. L'homme en bas lui demande ou il est. Le deuxieme regarde son GPS et répond:
    - longitude 11, lattidude 54.

    - Alors vous je parie que vous etes ingénieur.

    - C'est vrai, comment l'avez vous deviné ?

    - Votre réponce est techniquement correcte, mais ne m'avance à rien.

    - Vous je parie que vous etre manager.

    - Comment savez vous ?

    - C'est simple: vous debarquez ici, vous etes perdu. Vous savez pas quois faire. Vous demandez de l'aide et ne me remercier meme pas. Maintenant, vous etes toujours dans la meme mouise, mais d'une facon ou d'une autre c'est de ma faute maintenant.

  17. #17
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625
    Un jeune homme invite sa toute dernière conquête à son appartement. Dés qu'elle entre dans le salon, la fille remarque:
    - Quelle superbe canapé... Il répond :
    - Oui, c'est Jocelyne, mon ex-petite amie qui me l'a offert. C'était pour mon anniversaire il y a trois ans.
    Pour être aimable, elle lance :
    - Tu collectionnes les tableaux ?
    - Non, rétorque-t-il, c'est Isabelle, une ex. qui était peintre. Lorsque nous nous sommes séparés, elle m'a laisse ses peintures.
    Les deux jeunes gens passent à la cuisine et la fille remarque:
    - Le design est très sympa aussi. Il réplique en souriant :
    - Ca, c'est Anne-Marie, ma première copine. Elle était dans la déco !
    L'Ôte invite alors la jeune femme à visiter la chambre à coucher. La fille demande:
    -Je parie que ça aussi, c'est une ancienne qui te l'a offerte... Il rétorque :
    - Ben oui, tu as deviné, C'est Géraldine qui a acheté le lit et l'armoire !
    Et la, c'en est trop. La jeune femme se retourne brusquement et lui administre une grande baffe en pleine figure. Elle quitte l'appartement et juste avant de claquer la porte, elle lui crie :
    - Je n'ai rien a faire avec un castor.
    Il en reste sans voix. Et après s'être remis de cette fin de soirée brutale, il se demande ce qu'elle voulait bien dire en parlant de castor. Il réfléchit vainement pendant un bon quart d'heure. Finalement, il ouvre son dictionnaire : "Voyons... Castor : nom masculin, animal qui bâtit son habitat avec sa queue."

    *****

    Un curé qui se promène dans la nature est pris dans des sables mouvants. (Ca va je sais que point de vue réalisme c'est pas top mais bon, c'est pour la blague). Alors qu'il s'enfonce jusqu'aux chevilles, un camion de pompiers passe par là :
    - Vous avez besoin d'aide?
    - C'est pas nécessaire, le seigneur me viendra en aide!

    Alors que le curé s'enfonce jusqu'à la ceinture, le camion repasse et les pompiers lui reposent la question:
    - Vous avez besoin d'aide?
    - C'est pas nécessaire, le seigneur me viendra en aide!

    Lorsque le curé n'a plus que la tête dehors des sables, les pompiers passent une troisième fois :
    - Vous n'avez toujours pas besoin d'aide?
    - C'est pas nécessaire, le seigneur me viendra en aide!

    Alors le curé s'enfonce complètement et lorsqu'il arrive au paradis dit au Seigneur :
    - Je suis vraiment déçu, je pensais vraiment que vous me viendriez en aide!

    Et le Seigneur lui répond:
    - Je t'ai envoyé 3 fois les pompiers, je ne vois pas ce que je peux faire de plus !


    *****


    Dans un avion américain, le commandant de bord parle aux passagers:
    - C'est le commandant qui vous parle. Nous perdons de l'altitude et nous n'avons pas assez de kérosène pour atteindre notre destination. Donc, nous allons larguer hors de l'avion tous les bagages.
    L'avion regagne un peu d'altitude. Une demi-heure plus tard, l'avion reperd de l'altitude et la voix du commandant se fait entendre dans les hauts parleurs :
    - Ici le commandant de bord : Nous perdons encore de l'altitude et nous ne pourrons pas atteindre notre destination sans jeter quelques passagers hors de l'avion ! C'est une très pénible décision, mais nous allons procéder de manière honnête et démocratique. Nous allons utiliser l'alphabet... Commençons par la lettre A. Y a-t-il des Africains?
    Personne ne répond.
    - Y a-t-il des Blacks ?
    Toujours pas de réponse.
    - Y a-t-il des gens de Couleur ?
    Toujours pas de réponse.
    Mais, à l'arrière de l'avion, un petit garçon demande à son père:
    - Papa, tu as toujours dit qu'il fallait être honnête. Nous venons d'Afrique et avons la peau noire.
    - Oui, mon fils. C'est vrai. Mais aujourd'hui nous sommes des Nègres.
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  18. #18
    Date d'inscription
    October 2005
    Localisation
    dans l'infini, et l'au delàààà !!!
    Messages
    595
    Bon, bon, bon, voyons voir si ma mémoire qui me fait tant défaut ces derniers jours arrive à vous ressortir quelques vannes...
    Bon, puisqu'ici, on a l'air d'aimer les perroquets, en vlà une p'tite

    Ce sont deux bonnes soeurs qui veulent s'acheter un perroquet chacun ( c'est la grande mode, en ce moment) . Elles vont donc chez le marchand ( qui en a de - en -) et évidemment, il a récemment été dévalisé. il ne lui en reste que deux femelles, mais il prévient les deux soeurs qu'elles ont un défaut.
    Evidemment, les bonnes soeurs s'en fichent et emportent les 2 perroquets femelles.
    Problème : Une fois rentrées, elles entendent les deux femelles dirent: "nous sommes deux putes. Vous voulez jouer avec nous?"
    Et elles répètent ça en boucle.
    Les deux soeurs, affolées, vont voir le curé afin de lui demander conseil ( les curés, ils s'y connaisent en perroquets... enfin bon, c'est une blague, faut pas chercher la logique). Ce dernier leur répond:
    " Ne vous inquiétez pas. J'ai deux perroquets mâles, et je leur ai appris à lire la Bible. Ils vont rapidement convertir vos deux femelles."
    Le curé prend donc les deux perroquets femelles et les mets avec ses deux perroquets mâles et s'en va.
    Evidemment, les deux femelles engagent la conversation avec leur habituel:
    " nous sommes deux putes. Vous voulez jouer avec nous?"
    Et là, l'un des mâles dit à l'autre:
    " Tu peux arreter de lire la bible. On dirait que nos prières ont été entendues..."

    ***

    Bon, une petite deuxième:

    En gros, une femme profite de sa journée de congé pour tromper son mari. Elle est donc en train de s'amuser dans son lit avec son homme quand elle entend la porte d'entrée qui s'ouvre.
    Elle prévient rapidement le gars, qui courre se planquer dans l'armoire en prenant ses habits. Le mari arrive, voit sa femme nue dans son lit avec un air térrorisé, et comprend vite ce qui s'est passé. Là, le pauvre vieux pète un cable et se met à crier comme pas deux. De rage, il attrape la petite commode et la balance par la fenêtre. La table de chevet, tout comme les autres meubles de la maison, passent vite par la fenêtre. Après s'être calmé et s'être retrouvé seul avec sa femme dans sa chambre maintenant totalement vide, il courre vers la fenêtre, et saute, préférant la mort à la douleur de son pauvre coeur. ( Tiens, c'est joliment dit, ça)

    Arrivé chez Saint Pierre, il est suivi de autres hommes.
    Il va donc voir le brave Saint Pierre:
    - Comment es-tu mort?
    - Ma femme m'a trompé, aussi, ne supportant plus la douleur de mon pauvre coeur ( je l'aime bien, cette expression), je me suis suicidé.
    - Bon, tu peux aller au Paradis. Va

    le deuxième homme s'avance
    - Comment es-tu mort?
    - Et bien, j'étais dans ma voiture quand, un terrible choc, au dessus de moi, m'a écrasé avec ma voiture.
    - Bon, tu peux aller au Paradis. Va

    Le troisième homme s'avance:
    - Comment es-tu mort?
    - Ben, j'étais tranquille dans mon placard, quand...
    La véritable modestie consiste toujours à ne jamais se prendre pour moins ni plus que ce qu'on estime qu'on croit qu'on vaut ni pour plus ni moins que ce qu'on évalue qu'on vaut qu'on croit. Pierre Dac
    La croisade des âmes damnées, le roman écrit par Vergil et moi. Bonne lecture!!!
    Si vous pouviez cliquer ici, ca serait gentil. Merci d'avance!

  19. #19
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    C'est l'histoire d'un fofo dont les admins décident d'ouvrir une rubrique humour qui se transforme en topicaflood
    Ouais c'est vraiment une blague nulle
    Raistlin, ta dernière blague ressemble étrangement à celle de Garfield :notme2:


    Au volant de sa voiture et en route vers le couvent, un prêtre croise une nonne à pied. Il s'arrête, et lui offre de la raccompagner au couvent.
    Elle accepte, monte dans la voiture, et en croisant les jambes, révèle une magnifique paire de jambes. Le prêtre ne peut s'empêcher de les regarder et perd un instant le contrôle de sa voiture. Après avoir retrouvé la maîtrise de son auto,il pose subitement la main droite sur la cuisse de la nonne.
    Elle le regarde et lui lance;
    -Mon père, vous souvenez vous du psaume 129 ?
    Penaud, le père retire subitement sa main et se confond en excuses.
    Un peu plus loin, rongé par la tentation; il profite d'un changement de vitesse pour recommencer.
    Et la nonne, qui lui demande aussitôt;
    -Mon père, vous souvenez vous du psaume 129 ?
    Il rougit une fois de plus et retire sa main, balbutiant
    -Désolé, ma soeur, la chair est faible.
    Arrivée au couvent, la nonne descend de la voiture sans dire un mot et lui jette un regard sans équivoque. Le prêtre se précipite sur la première bible qu'il trouve, à la recherche du psaume 129.
    "Allez de l'avant, cherchez toujours plus haut, vous trouverez la gloire"

    Morale :

    Au travail, soyez toujours bien informé ou vous risquez de passer à coté de belles occasions... :rigoler:
    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  20. #20
    Date d'inscription
    October 2005
    Localisation
    dans l'infini, et l'au delàààà !!!
    Messages
    595
    OUPS! :omg:
    Il semblerait que oui, j'ai répété celle de Garfield...
    Désolé. En même temps, j'avais dit au début de mon topic que j'avais qqs problèmes de mémoire... :heu:
    Je me rappelle plus lesquelles ont été dites et j'ai pas envie de toutes les relire, alors éspérons que les suivantes soient inconnues...


    Un terrible criminel arrive en enfer. Satan l'accueille donc, et lui explique le programme de la semaine:
    - Le lundi, tu vas devoir manger toute la journée sans t'arreter des aliments périmés depuis des ans!
    - Bof...
    Satan en rogne devant le peu de réaction de l'énergumène le laissa là et les diablotins obligèrent le criminel à manger toute la journée ( oui, on est lundi), et le gaillard ne semblait pas plus affécté que ça.
    Fin de la journée, et le criminel est en pleine forme. Satan va donc le voir, éspérant que le programme du mardi lui inspirerait davantage de peur.
    - Demain, tu vas devoir boire toute la journée des boissons gazeuses au gout horrible!
    A nouveau pas de réaction. A nouveau, la journée passa sans que le gaillard eut le moindre mal d'estomac. Même pas un dégagement gastrique.
    - Attends un peu, mon vieux... Demain, merredi, tu vas devoir fumer des clopes toute la journée, et si tu vomis, on te fait tout ravaler.
    Là, le mec il est plus indifférent. Maintenant il est content. Le diable, hors de lui, passe le mercredi a regarder le gars couché dans un coin qui fume cigarette sur cigarette tranquillement.
    - Jeudi, tu vas devoir te droguer avec des seringues sales toute la journée, et toutes contiennent de terribles maladies!
    -Boarf!
    Et à nouveau, le mec se pique tranquille, et semble avoir un système immunitaire en béton armé. Il se chope pas une maladie, et semble tout content de sa journée.
    Le diable est au bord de la crise de nerfs. Il va voir le criminel, essayant de garder une certaine contenance, et lui demanda tranquillement:
    - Tu serais pas homosexuel, des fois?
    - Non, pourquoi?
    Et là, le diable lui annonça avec un large sourire:
    - Tu vas pas aimer le vendredi....

    Désolé, ai plus le temps de taper d'autres vannes, donc j'enverrai le reste plus tard.
    La véritable modestie consiste toujours à ne jamais se prendre pour moins ni plus que ce qu'on estime qu'on croit qu'on vaut ni pour plus ni moins que ce qu'on évalue qu'on vaut qu'on croit. Pierre Dac
    La croisade des âmes damnées, le roman écrit par Vergil et moi. Bonne lecture!!!
    Si vous pouviez cliquer ici, ca serait gentil. Merci d'avance!

  21. #21
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    LA PREMIÈRE FOIS...

    Sa peau si douce
    Ses yeux si bleus
    Je savais ce qu'elle
    Attendait de moi

    Je lui dis de se calmer
    De ne pas se rebeller
    Je fis courir ma main
    Doucement sur ses reins

    Je n'y connaissais rien
    Mais je fis de mon mieux
    Pour placer mes doigts
    Délicatement entre ses seins

    Je me souviens de ma peur
    De l'excitation de mon coeur
    Jusqu'a ce moment béni
    Ou ma honte s'enfuit

    Après quelques Hisse et Han
    Il ne fallut pas longtemps
    Pour qu'en un jet puissant
    Jaillisse le liquide blanc

    Enfin j'avais réussi
    J'étais un homme a présent
    C'était la toute première fois cet automne...
    ...
    ...
    ...
    ...

    Que je trayais une vache Bretonne !





    Tout le monde se fait avoir avec cette blague
    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  22. #22
    Date d'inscription
    March 2004
    Messages
    446
    - Oui, mon fils. C'est vrai. Mais aujourd'hui nous sommes des Nègres.
    Ou des Zoulous. :notme:


    Hstoire véridique: une petite annonce est parue dans la presse en ces termes : >
    Jeune Noire cherche compagnon. Origine ethnique sans importance. Je suis belle et j'ADORE m'amuser. Je raffole des grandes promenades dans les bois, de ballades en 4x4, la chasse, le camping, les sorties de pêche et les soirées confortablement allongée auprès du feu. Je serai à la porte quand vous rentrerez du travail, ne portant sur moi que ce que la nature m'a donné. Embrassez-moi, câlinez moi, et je suis à vous. Composez le (404) 875-6429 et demandez DAISY
    Plus de 15000 hommes répondant à cette annonce ont découvert qu'ils avaient appelé la SPA au sujet d'une chienne Labrador de 8 semaines.




    Guy et Didier sont des malades mentaux qui résident dans un hôpital psychiatrique. Un jour Guy longe la piscine. Il tombe à l'eau et coule à pic. Ni une ni deux, Didier saute à l'eau, va chercher Guy au fond et le ramène à la surface. Quand le Directeur apprend l'acte héroïque de Didier, il décide de le laisser sortir immédiatement car il pense que si Didier est capable d'un tel acte, il doit être mentalement stable. Le Directeur va lui-même annoncer cette bonne nouvelle à Didier. Il lui dit:
    << J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle à t'apprendre! La bonne, c'est que nous te laissons sortir de l'hôpital parce que tu as été capable d'accomplir un acte de bravoure en sauvant la vie d'une autre personne. Je crois que tu as retrouvé ton équilibre mental. La mauvaise, c'est que Guy s'est pendu dans la buanderie avec la ceinture de sa robe de chambre!
    Et Didier de répondre au Directeur :
    - Il s'est pas pendu, c'est moi qui l'ai accroché pour qu'il sèche.



    A l'occasion de son quarantième anniversaire, Didier va effectuer son premier saut en parachute. Voici les conseils pratiques de son moniteur : - Quand tu fais de la chute libre, tant que tu vois les vaches comme des fourmis, il n'y a pas de danger... - Quand tu commences à voir les vaches comme des vaches, il est temps d'ouvrir ton parachute... - Et quand tu vois les fourmis comme des vaches... Il est trop tard !



    Bush est devenu un héros, il veut donc un timbre à son effigie. Il demande qu'on lui fasse un timbre d'excellente qualité. Les timbres sont créés, imprimés et distribués. Bush est très content, mais au bout de quelques jours, il reçoit des plaintes comme quoi le timbre ne collerait pas. Il convoque les responsables et demande une enquête. Celle-ci est menée dans plusieurs bureaux de poste et les conclusions sont envoyées à George Bush : "Il n'y a rien d'anormal avec la qualité des timbres ou de la colle; le problème vient du fait que les gens ne crachent pas du bon coté !"
    -No. No! NO! Stop it! Stop it, please! I beg you! This is sin! This is sin! This is sin! It's a sin, it's a sin, it's a sin!
    -Sin? What's all this about sin?
    -That! Using Ludwig Van like that! He did no harm to anyone. Beethoven just wrote music!

  23. #23
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625
    Le pape arrive à Roissy, et une limousine est mise à sa disposition. Or, peut-être ne le saviez-vous pas, le pape est un FAN de bagnoles (on blague, là, on ne fait pas dans le réaliste). Il supplie le chauffeur de prendre le volant. Le chauffeur , après de longues hésitations, finit par accepter. Il se met à l'arrière et le pape prend le volant. Le pape démarre, emprunte le périph et commence à pousser un peu la caisse histoire de voir ce qu'elle a dans le moteur. A ce moment-là il est flashé et une moto de la gendarmerie fait arrêter la limousine. La vitre teintée se baisse, et le gendarme aperçoit le pape. Le gendarme, livide, prend son talkie-walkie : - Allo brigadier chef ?
    - Oui je vous entend.
    - A fortiori, nous venons d'arrêter quelqu'un de très important pour excès de vitesse.
    - Ah bon ? Le préfet ?
    - Non monsieur. Plus important.
    - ???? Un ministre ?
    - Non monsieur. Plus important.
    - ???? Enfin... Le président de la république ???
    - Non Monsieur. Plus important.
    - ???? Ne me dites pas que c'est George Bush !!
    - Non Monsieur. Plus important.
    - Enfin ce n'est pas possible !!! Dites-moi enfin de qui il s'agit !!
    Et le gendarme d'ajouter :
    - Ecoutez , je ne sais pas, mais il a le pape comme chauffeur.

    Petit dictionnaire des gens pas cons:

    ADOLESCENT : Personne qui se conduit comme un bébé lorsqu'on ne le traite pas comme un adulte.
    BABY SITTER : Adolescents tenus de se conduire comme des adultes, de manière à ce que les adultes qui sortent puissent se comporter comme des adolescents.
    AMI(E) : Se dit d'une personne du sexe opposé qui a ce "je ne sais quoi" qui élimine toute envie de coucher avec.
    AMOUR : Mot en 5 lettres, trois voyelles, deux consonnes et deux idiots.
    AVOCAT : C'est une personne qui écrit un document de 10.000 mots et l'intitule "Sommaire" Franz Kafka.
    AUTO-STOPPEUSE : Jeune femme généralement jolie et court vêtue qui se trouve sur votre route quand vous êtes avec votre copine.
    BAGNOLE : Vieille auto dont toutes les pièces font du bruit, sauf la radio.
    FEMME : Ensemble de courbes qui font redresser une ligne. (pardon, désolé...)
    JURY : Groupe de douze personnes, réunies par un tirage au sort, pour décider qui, de l'accusé ou de la victime, a le meilleur avocat.
    MARIAGE : Union qui permet à deux personnes de supporter des choses qu'ils n'auraient pas eu besoin de supporter s'ils étaient restés seuls.
    PARENTS : Deux personnes qui apprennent à un enfant à parler et à marcher, pour ensuite lui dire de fermer sa gueule et de s'asseoir.
    PÉNIS : Une petite racine au bout d'un gros légume. (pardon, désolé, mais elle etéait trop belle, celle là, j'ai pas pu résister)
    POISSON : Animal dont la croissance est excessivement rapide entre le moment où il est pris et le moment où le pêcheur en fait la description à ses amis (surtout si le pecheur est mareseillais ).
    PROGRAMMEUR : Celui qui résout un problème que vous n'aviez pas, d'une façon que vous ne comprenez pas.
    PSYCHIATRE : Homme intelligent qui aide les gens à devenir cinglés
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  24. #24
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    1 001
    dans le meme genre que calawen (et rédigé par un ami)

    J’ai une très mignonne chienne,
    Elle à un aboiement charmant,
    Quand j’l’appelle, elle se ramène,
    C’est vraiment un animal marrant.

    Quand je pars au boulot,
    Je ne l’attache même pas,
    Car je sais qu’en revenant,
    Elle sera toujours là.

    Ca fait 3 années que j’l’ai maintenant,
    C’est une bestiole dont j’me lasse pas,
    Pendant qu’elle me mordille gentiment,
    Je ne fais que lui dire que j’aime ça.

    Vraiment, un bon investissement,
    Un de ceux qu’on ne regrette pas,
    Dieu sait pourtant ce que j’ai hésité,
    Avant d’accepter de l’épouser !
    Les paranoiaques croient que tout le monde leur veut du mal. Les mages, eux, le savent.

    Foutredieux (Mistrum Ridculle, Archichancelier de l&#39;UI)

  25. #25
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625
    The Poule Story.



    Un poulet au bord d'une route. Il la traverse.

    Question : Pourquoi le poulet a-t-il traversé la route ?

    > > RENE DESCARTES : Pour aller de l'autre côté.

    > > PLATON: Pour son bien. De l'autre côté est le Vrai.

    > > ARISTOTE : C'est dans la nature du poulet de traverser les routes.

    > > KARL MARX : C'était historiquement inévitable et capital qu'il la traverse.

    > > CAPITAINE JAMES T. KIRK : Pour aller là où aucun autre poulet n'était jamais allé avant lui.

    > > MARTIN LUTHER KING, JR.: J'ai fait un rêve. J'ai la vision d'un monde où tous les poulets seraient libres de traverser la route sans avoir à justifier de la couleur de leurs plumes.

    > > NICOLAS MACHIAVEL :L'élément important c'est que le poulet *ait* traversé la route. Qui se fiche de savoir pourquoi ? La fin en soi de traverser la route justifie tout motif quel qu'il soit, et plus encore tout but bon ou mauvais
    poursuivi par le poulet traversant cette route.

    > > Cabinet ANDERSEN CONSULTING : Deregulation of the chicken's side of the road was threatening its dominant market position. The chicken was faced with significant challenges to market. Andersen Consulting, in a partnering relationship with the client, helped the chicken by rethinking its physical distribution strategy and implementation processes. Using the new Poultry Integration Model (PIM), Andersen Consulting helped the chicken use its skills, methodologies, knowledge, capital and experiences to achieve the implicit goals of delivering and successfully architecting an enterprise-wide continuum of poultry cross-median processes. Andersen Consulting thus helped the chicken exchange to become more successful. Please feel free to contact us for more information with your local representative. Thanks for your attention.

    > > SIGMUND FREUD : Le fait que vous vous préoccupiez du fait que le poulet ait traversé la route révèle votre fort sentiment d'insécurité sexuelle latente.

    > > BILL GATES : Nous venons justement de mettre au point le nouveau #Poulet Office 2000#, qui ne se contentera pas seulement de traverser les routes, mais couvera aussi des oeufs dans la prochaine version, classera vos dossiers importants, fera le café, ...

    > > CHARLES DARWIN : Les poulets, tout au long de l'évolution de leur espèce, ont été naturellement sélectionnés de telle sorte qu'ils soient génétiquement enclins à traverser les routes.

    > > ALBERT EINSTEIN : Le fait que le poulet traverse la route ou que la route se déplace sous le poulet dépend de votre référentiel.

    > > BOUDDHA : Poser cette question vous fait renier votre propre nature de poulet.

    > > TOMAS DE TORQUEMADA : Tout poulet ayant traversé la route et qui reviendra en arrière sera considéré comme relaps et remis sur le champ entre les mains de la Sainte Inquisition.

    > > GALILEO GALILEI : Et pourtant, il traverse...

    > > ERNEST HEMINGWAY : Pour mourir ... écrasé ... sous la pluie ... seul...

    > > LE PREMIER MINISTRE : Le poulet n'a, en fait, pas encore véritablement raversé la route, mais le gouvernement y travaille.

    > > JACQUES CHIRAC : Ecoutez ... afin d'aider nos poulets français, je pense dissoudre prochainement les routes.

    > > Agent MULDER, FBI : Le poulet est contrôlé à distance par des extra-terrestres.

    > > L'EGLISE DE SCIENTOLOGIE : La raison est en vous, mais vous ne le savez pas encore. Moyennant la modique somme de 1800 € par séance et la location d'un revitaliseur infra-psionique bitemporel, notre programme psychologique personnalisé nous permettra de la découvrir pour vous. N'oubliez pas de nous laisser vos coordonnées bancaires avec procuration au nom de l'église sur les comptes des membres de votre famille, afin de mieux pouvoir vous aider dans la révélation de votre potentiel énergétique cognitif.

    > > WIM DUISENBERG (BCE): Bientôt, ce n'est plus un poulet qui traversera la route, mais 0.1524490172374 EuroPoulets que nous pourrons arrondir, afin de faciliter les passages sur les routes européennes, à 0.15 europoulets.

    > > UN COMMERCIAL D'IBM : Après une analyse poussée de l'existant, nous proposons de construire une infrastructure informatique simple permettant aux poulets de mieux traverser les routes.Un cluster de 5 serveurs massivement parallèles à tolérance de panne, reliés par un réseau Token Ring fibre optique FDDI, avec 10 To de disques RAID devrait suffire. Côté logiciel, il faudra approvisionner quelques centaines de licences en logiciels maison DB2, Netview et Visual Age, car ces produits sont en totale adéquation aux besoins de traversée des poulets sur toute route, moyennant une prestation d'adaptation mineure de 25 années-hommes (8000 FHT /jour).

    > > BILL CLINTON : JE JURE sur la constitution des Etats-Unis d'Amérique qu'il ne s'est rien passé entre ce poulet et moi.

    > > NELSON MONTFORT : J'ai à cot-cooo-oooté de moi l'extraoôôordinaire poulet qui a réussi le fooormidable exploit de traverser cette suuuuuperbe route : - "Why did you cross the road ?" * Cot ! cot ! - < ... Eh bien il dit qu'il est extrêêêmement fier d'avoir réussi ce challenge, ce défi, cet exploit. C'était une traversée très dure, mais il s'est accroché, et ...

    > > CANTONA : Le poulet, ... putain, .... il est libre le poulet, ... les routes, quand il veut, il les traverse!!!

    > > POUTINE : Aucun poulet n'a traversé une quelconque route sur l'ensemble de notre immense et glorieux territoire.

    > > Salvador DALI : Le négativisme fondamental du gallinacé le tanscende naturellement à la migration migratoire et transcendantale déclenchant en son soi intérieur ce désir incommensurable de se mouvoir dans toutes les directions cosmiques.

    > > Bison futé : Le week-end prochain évitez la RN 12 pour cause de traversée de poulet.
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  26. #26
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    Leçon 1.

    Un représentant, une employée de bureau et un directeur du personnel sortent du bureau à midi et marchent vers un petit restaurant. Ils trouvent sur un banc, une vieille lampe à huile. Ils la frottent et un génie s'en échappe.
    -D'habitude, j’accorde trois souhaits, mais vous êtes trois, vous en aurez donc un chacun.
    L'employée de bureau bouscule les deux autres en gesticulant;
    -A moi, à moi ! Je veux être sur une plage immaculée des Bahamas,en vacances perpétuelles, sans aucun soucis qui pourraient m"empêcher de profiter de la vie.
    Et pouf, l’employée de bureau disparaît aussitôt.
    Le représentant s'avance à son tour.
    -A moi, à moi ! Je veux siroter une pina colada sur une plage de Tahiti avec la femme de mes rêves !
    Et pouf, le représentant disparaît.
    -C'est à toi dit le génie en regardant le directeur du personnel.
    -Je veux que ces deux là soient de retour au bureau après le déjeuner.

    Morale de la leçon 1:

    Laissez toujours un supérieur hiérarchique s'exprimer en premier…
    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  27. #27
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages
    4 021
    Originally posted by Mekren le maudit@dimanche 25 décembre 2005 à 09:08
    [snapback]240950[/snapback]
    Mais qui a eu l'idée d'aller foutre une route juste là où le poulet voulait passer?
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : …promenons-nous dans les bois, pendant que les trolls y sont… (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  28. #28
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625
    Aujourd'hui, tapons donc sur notre pauvre ami George Bush :notme: .


    Le Président George W. Bush fait le tour des écoles primaires afin de rencontrer les tous jeunes futurs votants du pays.
    Il entre dans une classe et arrive au moment où l'institutrice est en train de faire un cours aux enfants sur la tragédie du 11 Septembre 2001.
    Un des enfants lève la main et demande:
    "Madame, qu'est-ce que c'est une «Tragédie»?"
    L'institutrice se tourne alors vers le Président et lui propose de diriger la discussion. Ainsi l'illustre dirigeant demande aux autres jeunes élèves qui connaissent la signification de ce mot d'illustrer le sens du terme qu'ils viennent d'utiliser.
    Un petit garçon se lève et dit :
    " - Si mon meilleur ami qui vit à côté de chez moi joue tranquillement dans la rue et qu'une voiture le renverse, ce sera une tragédie. "
    Bush secoue tristement la tête :
    " - Non, mon petit... Ce serait un accident ! "
    Un léger silence s'installe dans la classe. Le président insiste
    " - Qui veut proposer autre chose ? "
    Une petite fille se lève alors à son tour :
    " - Un bus scolaire transportant 50 élèves tombe dans le ravin, et tout le monde meurt dans la chute. Ça, c'est une tragédie ! "
    Bush secoue la tête à nouveau :
    "- Non, petite, il s'agit là d'une grosse perte pour le monde... "
    Cette fois, c'est un lourd silence qui tombe sur le groupe. Bush s'impatiente légèrement :
    "- Allons, les enfants ! Il n'y a personne pour me donner un exemple sérieux de tragédie ? "
    Alors, Petit Johnny du fin fond de la classe se lève :
    " - Si Air Force One alors qu'il transporte M. et Mme BUSH, est frappé par un missile et est pulvérisé en plein ciel, ça c'est une tragédie ! "
    " - Fantastique ! " s'écrie le Président, le visage illuminé, "Voilà une superbe illustration du mot tragédie! Et peux-tu expliquer à tes petits camarades la raison pour laquelle ce serait une tragédie?"
    " - Parce que ça ne serait pas un accident et que ça ne serait sûrement pas une grosse perte ! "



    Un journaliste de renom, catholique fervent, vient de mourir et se présente devant St-Pierre.
    Il remarque, installées derrière le maître des lieux, une douzaine d'horloges sous lesquelles figurent les noms de plusieurs personnalités et hommes politiques: « Jacques Chirac », « Jean Paul II »...
    Curieux de nature, il n'hésite pas à demander:
    «À quoi servent toutes ces horloges Grand saint-Pierre»
    Saint-Pierre explique aimablement:
    "- Ce sont les horloges de vie de tous les hommes importants de ce monde. À chaque fois que l'un d'entre eux dit une connerie, elle avance d'une heure".
    Le visiteur remarque:
    "Le Pape, Vladimir Putine, Jacques Chirac, Tony Blair, Yasser Arafat, Ariel Sharon... et même Bill Gates ! Mais où est celle de Georges W. Bush, c'est pourtant l'une des personnes les plus importantes sur terre... "
    Saint-Pierre, un peu confus, explique:
    "Oui, ne le répétez pas mais je l'ai installée sur mon bureau. Elle me sert de ventilateur ! "



    (Celle là date d'avant la guerre en Irak, mais elle est trop bien, je la mets quand même)
    Le président George Bush veut augmenter sa popularité. Son staff lui conseille donc d'aller voir les petits américains dans une école primaire et d'expliquer son plan de gouvernement.
    Il fait un petit speech aux enfants, puis il leur demande de poser toutes les questions qu'ils souhaitent sur le gouvernement.
    Le petit Bruce lève la main; on lui donne la parole:
    "Monsieur le Président, j'ai trois questionsà vous poser:
    1. Pourquoi tout en perdant les élections, vous êtes malgré tout devenu président?
    2. Pourquoi voulez-vous faire une guerre contre l'Irak même si l'ONU s'y oppose?
    3. Comment comptez-vous rembourser tous les frais que cette guerre va coûter aux États-unis, sinon en accaparant la seule ressource financière de l'irak, à savoir son pétrole?"

    À ce moment là, avant que Bush n'ait le temps de répondre, la sonnerie retentit et tous les élèves sortent de la classe.
    Après la pause, Bush invite à nouveau les enfants à poser des questions.
    Le petit Nathan prend la parole:
    "Monsieur le Président, j'ai cinq questionsà vous poser:
    1. Pourquoi tout en perdant les élections, vous êtes malgré tout devenu président?
    2. Pourquoi voulez-vous attaquer l'Irak même si l'ONU s'y oppose?
    3. Comment comptez-vous rembourser tous les frais que cette guerre va coûter aux États-unis, sinon en accaparant la seule ressource financière de l'irak, à savoir son pétrole?
    4. Pourquoi la sonnerie a-t-elle retentit 20 minutes plus tôt que d'habitude?
    5. Où est Bruce?"
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  29. #29
    Date d'inscription
    June 2004
    Localisation
    Somme (Picardie)
    Messages
    3 180
    Elles sont bien sympa

    Quelques unes (genre complètement variés)

    Un homme se fait mordre par un chien. Alors qu'il essaie de dégager sa main et son avant-bras de la gueule de l'animal, un passant lui lance goguenard :

    - Vous êtes con ou quoi ? C'est le dehors qu'il faut caresser !

    *****

    Un homme se trouvait dans le coma depuis un certain temps. Son épouse était à son chevet jour et nuit. Un jour, l'homme se réveilla. Il fit signe à son épouse de s'approcher et lui chuchota :

    - Durant tous ces malheurs tu étais à mes côtés. Lorsque j'ai été licencié, tu étais là pour moi. Lorsque mon entreprise a fait faillite, tu m'as soutenu. Lorsque nous avons perdu la maison, tu es restée près de moi. Et lorsque j'ai eu des problèmes de santé, tu étais toujours encore à mes côtés. Tu sais quoi?

    Les yeux de la femme s'emplirent de larmes d'émotion.

    - Quoi donc, mon chéri? chuchota-t-elle.
    - Je crois que tu me portes la poisse.

    *****

    Une vieille dame est assise juste en face d'un jeune garçon qui mâche consciencieusement son chewing-gum. La vieille dame se penche soudain vers lui :

    - C'est très gentil à vous de me faire la conversation...Mais je suis sourde !

    *****

    Demande de congé de maladie

    « Quand je suis arrivé au bâtiment, j'ai découvert que la tornade avait fait tomber quelques tuiles du toit. J'ai donc installé une poutre et une poulie et j'ai hissé deux caisses de tuiles sur le toit. La réparation terminée, il restait une quantité de tuiles. J'ai hissé à nouveau la caisse et j'ai fixé la corde en bas; je suis remonté et j'ai rempli la caisse avec les tuiles en trop. Puis je suis descendu et j'ai détaché la corde. Malheureusement, la caisse de tuiles était plus lourde que moi et, avant que je comprenne ce qui m'arrivait, elle a commencé à descendre, me soulevant en l'air d'un seul coup. J'ai décidé de m'agripper et, à mi-hauteur, j'ai rencontré la caisse qui descendait et j'ai reçu un sérieux coup à l'épaule. Alors j'ai continué jusqu’en haut, me cognant la tête contre la poutre et m'écrasant les doigts sur la poulie. Lorsque la caisse a cogné le sol, le fond a lâché et les tuiles se sont répandues par terre. J'étais alors plus lourd que la caisse et je suis reparti vers le bas à grande vitesse. A mi-hauteur. j'ai rencontré la caisse qui remontait et j'en ai reçu de sérieuses blessures à la jambe. Quand j'ai atteint le sol, je suis tombé sur les tuiles dont les arêtes m'ont infligé plusieurs douloureuses coupures. A ce moment, j'ai dû perdre ma présence d'esprit, car j'ai lâché la corde. Alors la caisse est redescendue, me donnant un coup violent sur la tête et m'envoyant à l'hôpital. «Pour cette raison, je demande respectueusement un congé de maladie.»

    (J'en ai mal rien qu'à imaginer :notme2
    Administrateur en charge de la technique et de la rubrique Neverwinter Nights - Modérateur du Bazar de l'Aventurier et de Baldur's Gate Enhanced Edition

  30. #30
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625
    Deux sur Dieu

    Une petite anti-Compagnie de jeux vidéos:
    C'est Bill Gates qui meurt dans un accident de voiture. Il est accueilli au purgatoire par St Pierre :
    "En fait, Bill, je ne sais pas ce que je vais faire de toi. Je ne suis pas sûr si je dois t'envoyer au paradis ou bien en enfer. D'un côté, tu as aidé la société en mettant un ordinateur dans presque tous les foyers américains, mais d'un autre côté, tu as crée cet abominable Windows 95. Je vais faire quelque chose que je n'ai jamais fait auparavant : je vais te permettre de choisir ou tu veux aller."
    Bill Gates répond : "Quelle est la différence entre l'enfer et le paradis?"
    St Pierre lui dit : "Je veux bien te laisser la possibilité de visiter les deux endroits, si ça peut t'aider dans ta prise de décision."
    "Dans ce cas, allons voir l'enfer en premier" propose Gates.
    Alors Bill va en enfer. C'était une plage superbe et vierge avec une eau claire avec beaucoup de filles en bikini courant partout, rieuses et offertes. Le soleil brillait et la température était parfaite. Bill en fut ravi.
    "C'est le pied ici!" dit Bill à St Pierre. "Si c'est ça l'enfer, alors je veux voir absolument ce qu'est le paradis!"
    Le paradis était un endroit perché sur les nuages, avec des anges voletant de-ci de-là, jouant de la harpe et chantant. C'était beau, mais pas aussi excitant que l'enfer. Bill réfléchit un instant, puis donna sa décision : "Hum, je crois que j'aime mieux l'enfer", dit-il à St Pierre.
    Alors Bill alla en enfer.
    Deux semaines plus tard, St Pierre décide de rendre visite à l'ancien milliardaire pour voir comment il se portait en enfer. Lorsqu'il y arriva, il trouva Bill cloué sur un mur, hurlant dans des flammes au fond de caves profondes, se faisant torturer et brûlé par des démons. "Comment ça va?" demanda St Pierre à Bill.
    Bill lui répondit :"C'est atroce! ça n'a rien à voir avec l'enfer que j'ai visité il y a deux semaines! J'arrive pas à croire ce qui m'arrive! Qu'est devenu l'autre endroit, avec la superbe plage et les super nanas jouant dans les vagues?!??!"

    "C'était la démo", répondit St Pierre



    Une femme d'âge mûr a une crise cardiaque, et se retrouve à l'hôpital. Sur la table d'opération, proche de la mort, elle est baignée d'un agréable halo blanc. Elle voit Dieu et lui demande:
    - Mon heure est-elle arrivée ?
    - Non, répond Dieu, il te reste 43 ans, 2 mois et 8 jours.
    A son réveil, elle décide de demeurer à l'hôpital, de se faire remonter le visage, faire une liposuccion, injecter du collagène dans les lèvres, faire refaire les seins et tout le reste. Comme elle devait encore vivre longtemps, cela en valait la peine.
    Après sa dernière opération, elle sort de l'hôpital, traverse la rue, et se fait écraser par un camion. Arrivée au ciel devant Dieu, elle lui demande :
    - Il me semble que je devais vivre encore 40 ans et plus ! Pourquoi ne m'avez-vous pas fait éviter la trajectoire de ce camion ?
    Et Dieu répond:
    - Oh purée ! Je ne t'ai pas reconnue !!



    Sinon une histoire vraie pour la route...

    Dans le un numéro de 2003 du magazine américain "Meat and Poultry", la rédaction cite avec délectation un article récent de la revue "Feathers", organe de la Fédération de l'industrie volaillère de Californie, ou l'on conte l'intéressante (et véridique !) histoire suivante:

    L'administration aéronautique fédérale américaine (FAA) a un moyen unique de tester la résistance des pare-brise d'avions.
    Le système est composé d'un pistolet qui lance des poulets morts sur les dits pare-brise à la vitesse approximative d'un avion en vol.
    La théorie est simple : si le pare-brise résiste à l'impact de la carcasse, il devrait survivre à une véritable collision avec un oiseau vivant. Une compagnie européenne s'est montrée très intéressée et a décidé ainsi de tester la résistance des pare-brise du modèle de locomotive à grande vitesse qu'elle était en train de développer.
    Ils ont donc emprunté le lanceur de poulet américain, l'ont chargé et ont fait feu. Le poulet sol-sol a explosé la vitre du train, traversé le fauteuil du mécano, défoncé la console "instrument de bord" avant de s'encastrer dans le panneau arrière de la cabine de pilotage. La compagnie, un peu surprise, a alors demandé à la FAA de vérifier la validité de leur test.
    La FAA s'est donc livrée à un examen de la procédure pour aboutir à la recommandation suivante :
    Il faut décongeler le poulet avant de faire les tests...
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Vos petites manies...
    Par Lies dans le forum Les Archives du Comptoir
    Réponses: 28
    Dernier message: 23/04/2007, 13h51
  2. [BG1] Nos amis les xpés
    Par Mekren le maudit dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 35
    Dernier message: 02/04/2007, 19h56
  3. [BUG] Mes amis sont mes ennemis
    Par Tallia dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 7
    Dernier message: 01/10/2006, 12h56
  4. [Obl] Petites explications
    Par eden dans le forum L'île de Vvardenfell (Morrowind)
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/04/2006, 00h26
  5. nos amis les équidés
    Par zefklop dans le forum Idées
    Réponses: 31
    Dernier message: 24/08/2005, 21h27

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233