Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Discussion: [TD] De Glain à Melandis (partie 1)

  1. #1
    Date d'inscription
    September 2004
    Localisation
    Rennes
    Messages
    1 066
    On n'arrivait pas loin de l'endroit où le fleuve n'était plus navigable, mais un lac artificiel avait été creusé afin de permettre une meilleure circulation, et surtout des manoeuvres pour retourner vers la mer. La ville de Glain était la ville fluviale la plus proche de Mélandis, et pour cela un port s'était développé, de seconde classe, mais relativement important tout de même. La pleine saison autorisait un duo de voyageurs à se fondre dans la masse, l'un avec une cape et une capuche relevée, un observateur y prêtant attention aurait remarqué un corbeau clair à sa verticale, et un elfe, tenant par les rênes une jument gris clair.

    Ils avaient débarqué quelques minutes plus tôt de la caraque de commerce nommée la "P'tite Annick", comme deux banals voyageurs. La matinée était déjà avancée, et ils cherchèrent une auberge pour aller se restaurer un brin, n'ayant pas eu le temps à bord du bateau pour cause de derniers préparatifs.
    Les deux hommes repérèrent un établissement nommé le
    singe aphteux, et entrèrent après avoir attaché la monture de l'elfe dans les écuries et laissé un pourboire au lad.
    "Tu ne tueras point. Les morts ne peuvent rien t'acheter."
    Proverbe Tolnedrain

  2. #2
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 924
    Les deux voyageurs pénétrèrent dans la salle commune de l’auberge et la trouvèrent encore peu peuplée. Ils en profitèrent pour choisir une table dans un coin tranquille, loin des regards et des oreilles indiscrètes. Ils passèrent commande d’un solide repas et, en attendant qu’il leur soit servi, patientèrent avec deux verres d’hypocras. Pourtant, même la saveur épicée de la boisson ne réussit pas à briser le silence qui s’était installé entre Kerdän et Taliesin. Tous deux savaient qu’il était temps de parler de l’expédition et de ses modalités, mais ils ne savaient par où commencer. Le barde, finissant son verre d’un trait, se décida enfin à parler :

    -Nous voilà dans l’Empire Mélandien, mais le chemin est encore long jusqu’à la capitale. Il nous faut décider de notre itinéraire et de l’identité sous laquelle nous voyagerons. Mais auparavant…..Kerdän, j’ai parfaitement conscience de l’ampleur de la tâche à laquelle je me suis attelé, et des fortes chances que je perde la vie en tentant de l’accomplir. C’est une mission des plus périlleuses, et je ne veux pas t’y entraîner. Garfield t’a demandé de m’escorter jusqu’à Mélandis : je ne t’en demanderai pas plus. Une fois les remparts de la cité en vue, tu pourra regagner Hélonna.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  3. #3
    Date d'inscription
    September 2004
    Localisation
    Rennes
    Messages
    1 066
    - Mouais...

    Kerdän n'arrivait pas à s'enlever de la tête les sombres pensées qu'il avait eues pendant la majeure partie du trajet en bateau, il avait même à peine touché à son verre. Il savait qu'il n'avait pas vraiment envie de continuer, mais il préférait encore se cacher derrière son devoir de soldat et continuer, quitte à se mentir.

    - Le plus simple serait de continuer presque comme on est, en gardant le principe de escorteur/escorté, on n'aurait que peu à changer dans notre attitude, même presque rien. Moins d'efforts pour éviter tout autant le danger. Au pire, on a encore un peu de temps devant nous pour réenvisager une autre couverture. Il nous faudra ensuite des provisions pour environ une semaine de voyage, au cas où nous aurions des ralentissements en cours de route. Il baissa légèrement la voix. Je pense qu'une route principale conviendrait, vu que nous sommes déjà sur le continent, et qu'il n'est pas utile de se dissimuler à l'excès, sur la route on ne sait pas d'où viennent les voyageurs.

    Le ton n'y était pas vraiment, mais il n'arrivait pas encore à se donner une bonne contenance, et barde n'était sûrement pas dupe...
    Il n'y avait pas grand chose à faire d'autre, alors il allait essayer de faire bonne figure jusqu'au terme du voyage, même s'il avait du mal pour le moment.
    "Tu ne tueras point. Les morts ne peuvent rien t'acheter."
    Proverbe Tolnedrain

  4. #4
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 924
    Décidément, le moral de Kerdän ne s’était pas amélioré avec le débarquement. Son enthousiasme semblait même avoir encore diminué, pour peu que ce fût possible. Si Taliesin comprenait très bien sa réaction, il ne pouvait cependant pas se laisser décourager, ce qui hypothéquerait les chances de réussite de l’expédition, chances déjà bien trop minces. Il faudrait donc qu’il soit enthousiaste pour deux.

    Le silence s’installa de nouveau tandis que le tenancier de l’auberge s’avançait et déposait sur la table les plats commandés quelques minutes plus tôt. Il se prolongea encore un certain temps comme les deux compagnons s’attaquaient à leur repas, Taliesin avec appétit, Kerdän sans grande conviction. Puis, une nouvelle fois, ce fut l’elfe qui prit la parole
    :

    -Je suis d’accord : pas besoin pour l’heure de revêtir une fausse identité. Il faudra juste que nous nous montrions vigilants au niveau de notre attitude ou de nos propos. D’accord également pour emprunter une route principale : à trop vouloir se dissimuler, on attire souvent l’attention. Reste à nous procurer des vivres en bonne quantité, comme tu l’as dit. Et peut-être aussi une monture supplémentaire…

    Le silence retomba une fois encore et les deux compagnons finirent de manger. Puis ils se levèrent et quittèrent l’auberge, se mettant en quête du nécessaire pour la périlleuse traversée des Terres du Basilic.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  5. #5
    Date d'inscription
    September 2004
    Localisation
    Rennes
    Messages
    1 066
    Arrivés à l'extérieur, les deux compagnons décidèrent de se séparer pour aller plus vite. Taliesin était charger de récupérer des informations concernant le voyage, tout ce qui pourrait être utile à la traversée du Corridor du Souffle et des Terres du Basilic, chose finalement assez aisée dans une ville commerçante, ainsi que diverses contingences matérielles. Kerdän, lui, s'occupait des vivres et d'une bonne partie de l'équipement, chose finalement assez aisée dans une ville commerçante.
    Ils se donnèrent rendez-vous devant l'auberge du
    singe aphteux, vu qu'ils connaissaient au moins cet endroit de la ville, et qu'ainsi ils avaient de la place pour la jument du barde. Le lad paraissait compétent, aussi le laissairent-ils en toute tranquilité.

    Il n'était pas difficile de trouver un magasin qui fournisse les bons éléments nécessaire au voyage. La ville n'était pas avare en commerces et eux-mêmes n'étaient vraiment vides. Le plus long fut d'établir une liste mentale n'omettant rien et ne surchargeant pas trop.
    Quand il eut fini, il se dirigea vers l'auberge, et vit Taliesin arriver d'une rue un peu plus loin. Kerdän écarquilla les yeux, manquant faire choir les achats.
    "Tu ne tueras point. Les morts ne peuvent rien t'acheter."
    Proverbe Tolnedrain

  6. #6
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 924
    Le barde, la mine réjouie, menait par la bride une bien étrange monture. C’était un très vieux cheval à la robe rousse clairsemée, à la maigreur affligeante, si mal assuré sur ses quatre jambes qu’on s’attendait à le voir choir à chaque instant. Parvenu à la hauteur de Kerdän, Taliesin remarqua sa mine déconfite et ne put s’empêcher d’éclater de rire.

    -Ne fais pas cette tête ! Ce cheval recèle plus qu’il n’y paraît, je t’assure ! Si tu avais vu la manière dont il s’est relevé dans sa stalle lorsque je l’examinais, alors qu’aux dires du vendeur il y était couché, agonisant, depuis près d’une semaine, tu n’aurais pu résister ! Et puis, il à une histoire : c’était la monture d’un chevalier chasseur de géants. Je n’ai pas tout bien compris – il faut dire que le marchand était passablement aviné – mais apparemment l’homme serait mort, le crâne fracassé, après avoir heurté violemment un moulin... Enfin bref, restait ce pauvre animal dont personne ne voulait, mais je suis certain que nous ne regretterons pas son acquisition. Regarde, il reprend des forces à chaque instant ! Ah oui, au fait, il s’appelle Rossinante.

    Taliesin attendit une quelconque réaction de son compagnon de voyage, mais le rôdeur ne pipa mot. L’elfe reprit donc la parole :

    -J’ai aussi obtenu toutes les informations nécessaires pour rejoindre Mélandis sans trop de risques. Si tu as eu le temps de te procurer les provisions, nous pouvons partir sans plus tarder.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  7. #7
    Date d'inscription
    September 2004
    Localisation
    Rennes
    Messages
    1 066
    Kerdän continua un instant dans son mutisme, puis tendit les provisions à Taliesin et se mit à examiner l'animal. Malgré sa fatigue apparente, il ne semblait pas passer là ses dernières heures, il était même en bonne santé, d'après les critères extérieurs. Il aprçut aussi, le temps d'un battement de coeur, comme une petite lueur dans les yeux du cheval...

    - D'accord, il vaut mieux partir rapidement. On va mettre une partie de l'équipement sur ta jument, si tu veux bien, et on portera le reste. Rossi...nant semble quand même assez faible, et c'est pas le moment d'avoir des ennuis avec la voirie de la ville.
    - Rossinante.
    - Mmmmh ?
    - Son nom est Rossinante, pas Rossinant.
    - Comme tu veux. Si tu es d'accord on peut finir les préparatifs et y aller...


    Préparatifs qui ne prirent que peu de temps, suivant le principe, connu et reconnu chez les rôdeurs depuis qu'un des leurs avait coursé des orcs avec un elfe et un nain, du "voyageons léger, voageons équilibré". Peu après, ils arrivaient à la porte ouest de la ville.
    "Tu ne tueras point. Les morts ne peuvent rien t'acheter."
    Proverbe Tolnedrain

  8. #8
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 924
    Kerdän et Taliesin cheminaient paisiblement sur la grand-route, tenant leurs montures par la bride. Ils avaient quitté Glain plusieurs heures auparavant et, depuis, voyageaient dans une agréable campagne : ils longeaient des champs et des prés et traversaient parfois un petit bois où un hameau tranquille. Ils étaient conscients que tout leur périple ne serait pas aussi agréable, et ils profitaient donc autant que possible de ce charmant prélude.

    Les deux voyageurs vinrent à passer près d’un herbage enclos d’une barrière où paissait un troupeau de vaches. Ces dernières, curieuses, commencèrent à s’approcher pour mieux les observer. Ni Kerdän ni Taliesin n’y prêtèrent tout d’abord grande attention, mais un craquement sinistre les obligea à considérer avec soin la mugissante gente bovine agglutinée contre l’enclos de bois. Les bêtes ne semblaient plus seulement curieuses, mais passablement énervées.


    -Mesdames ! s’exclama le barde en mimant une courbette. Si par mégarde nous vous avons offensées d’une quelconque manière, veuillez-nous en excuser ! Ne nous poursuivez pas de votre courroux !

    En réponse, il n’obtint qu’un concert de beuglements et un nouveau craquement sonore.

    -Cela n’a pas l’air d’avoir marché, constata Kerdän.
    -Non, c’est le moins que l’on puisse dire… Quelque chose semble les mettre dans tous leurs états. Nous ne devons pourtant pas être les premiers voyageurs qu’elles voient passer !
    -Mais peut-être les premiers voyageurs avec un cheval tel que Rossinante.
    Le barde porta les yeux sur la bête efflanquée dont la robe rousse luisait sous le soleil.
    -Ah, effectivement. Hum… Pressons le pas, inutile de les échauffer d’avantage.

    Ils dépassèrent bientôt le pré et s’en éloignèrent avec quelque soulagement. Mais le troupeau, frustré de voir s’éloigner l’objet de son courroux, soumit la barrière à une ultime pression… à laquelle elle ne résista pas et s’effondra dans un grand fracas. La route frémit bientôt sous le galop sauvage des vaches en furie.

    Les deux voyageurs se retournèrent et observèrent, médusés, la vague grondante qui allait bientôt les submerger ; ils eurent tout juste le temps de se jeter dans le bas côté pour éviter le choc et ils virent passer en un éclair les bovins lancés à la poursuite de leurs chevaux qui, partis au triple galop, disparaissaient déjà dans le lointain.

    Les deux hommes se relevèrent, s’époussetèrent et s’élancèrent à leur tour sur la route. Une bonne heure se passa avant qu’ils ne rattrapent enfin les vaches, héritées et fort heureusement bredouilles, qui se remettaient de leurs émotions en savourant l’herbe des talus. Il leur fallut une bonne demi-heure encore pour retrouver leurs montures qui ne semblaient nullement affectées par leur petite aventure ; Rossinante semblait au contraire plus en forme que jamais.


    -Tout est bien qui finit bien ! ahana Taliesin, passablement essoufflé. Et même mieux encore : on a avancé plus vite que prévu ! Regarde là-bas : ce doit être le bourg dans lequel nous projettions de dormir, cette nuit…
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  9. #9
    Date d'inscription
    September 2004
    Localisation
    Rennes
    Messages
    1 066
    La nuit se passa très bien, à part une crise de hoquet de la part de Kerdän, suite à un pari stupide qui consistait à avaler trois chopes de bière d'affilée sans reprendre son souffle. Visiblement, le rôdeur commençait à se sentir mieux, peut-être l'environnement serein, la présence d'un compagnon ou quoi que ce soit...
    Le voyage lui aussi continuait, sans vraie turpitude, exception faite de deux ou trois brigands de grand chemin, qui comprirent vite qu'un barde et un rôdeur pressés et déterminés, ça ne s'arrête si facilement, et ça s'embête encore moins aisément.

    Après deux jours de marche, Rossinante semblait avoir repris assez de forces pour pouvoir porter le rôdeur, et les charges se faisant plus légères, Kerdän entreprit de le monter. L'animal, qui n'était plus habitué à ça depuis que son précédent maître était décédé, se cabra, envoyant valdinguer Kerdän à trois mètres de là, sous les yeux légèrement amusés de Taliesin, qui trouvait que son compagnon allait bien mieux qu'à Glain.
    Sachant qu'un nouvel essai se solderait sans doute par un nouvel échec, Kerdän murmura à l'oreille du cheval des formules oubliées des autres hommes depuis des éons, des vieux rituels de sorcellerie qui auraient fait pâlir les plus grands archimages, et l'animal reprit confiance. Ou peut-être tout simplement des paroles incompréhensibles, mais sur un ton qui ne laissait aucun doute quant à ses bonnes intentions envers sa future monture. La patience étant souvent récompensée, Rossinante daigna lui offrir sa croupe, et, éberlué, Taliesin monta sur sa jument, forçant le pas sur les premiers mètres pour rattrapper Kerdän.


    Le lendemain, à la sortie d'un bosquet, les deux hommes remarquèrent la végétation beaucoup plus clairsemée, indiquant le changement radical d'environnement auquel ils s'attendaient depuis le débarquement. Au loin, l'horizon. Rien de visible depuis la colline où ils étaient, hormis une étendue dorée de sable et de pierre. Le retour en arrière était impossible, et, d'un regard, ils se mirent en route. Il restait encore deux ou trois kilomètres avant d'atteindre la frontière officielle séparant le corridor du souffle des Terres du Basilic.
    "Tu ne tueras point. Les morts ne peuvent rien t'acheter."
    Proverbe Tolnedrain

Discussions similaires

  1. Partie Multijoueurs pour BG2
    Par Egrevyn dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 152
    Dernier message: 13/01/2014, 20h45
  2. [PNJ] Combien par partie ?
    Par Mekren le maudit dans le forum Compagnons d'Amn : Les modules dit "PNJ"
    Réponses: 7
    Dernier message: 15/09/2008, 19h43
  3. [IWD2][AVIS] Multijoueur dans IWD 2
    Par dragon d'am dans le forum Le Monastère du Corbeau Noir (Icewind Dale 2)
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/07/2008, 12h50
  4. [TD] De Glain à Melandis (partie 2)
    Par Taliesin dans le forum Les Archives du Cartographe
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/01/2006, 18h44
  5. [BP/NEJ] Nouvelle partie...
    Par Mérillym Martial dans le forum Méga-mods : Big Picture, The Darkest Day, Shadow Over Soubar, Tortured Souls, Check The Bodies, Nev
    Réponses: 20
    Dernier message: 06/07/2004, 18h42

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230