Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Discussion: [Commerce] La boutique du Dragon Asthmatique

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    oilà la nouvelle boutique de monstres/esclaves ouvre ses portes. Elle est facilement visible de loin car elle siège dans une grande tour noire, accaparée de sombres gargouilles hurlant la peine de leur race.

    Lorsque vous entrez dans la boutique, vous pouvez voir l'architecture obscure de la pièce, mettant en relief des gravures sur les mur. Vous admirez une tête d'un dragon reposant sur les poutres supérieures. C'est le dragon qui séjournait à l'emplacement de la boutique avant la construction de la nouvelle Mélandis et que l'armée Talosienne, menée par le tenancier, Beorn, avait tuer tant bien que mal en essuyant la perte de 10 hommes tombés sous le souffle du dragon asthmatique (un jeune dragon affligé par une terrible maladie... l'eutanasie fut notre seul recours... paix à son âme.)

    Sur votre gauche vous verrez souvent Eddy, le golem de fer garde perpétuel de la boutique. Il a été recruté par Beorn il y a bien longtemps. A sa vue, vous vous sentez tout petit et tenter d'échapper à son regard vide et absent. Même s'il n'a pas l'air futé, Eddy est un bon gardien et un bon entretien anti-rouille avec brillance max de chez Walar lui permet de rester propre et lumineux. Devant vous un énorme grimoire contenant tous les monstres et esclaves en vente ici. (a voir les stocks avec le gérant)

    Continuant votre chemin, vous arrivez à un comptoir derrière lequel se trouveGorgrim le svirfneblin, ancien esclave d'ombre terre puis grans ami de Beorn, ayant donné le coup de grâce à la bette. Un peu bourru, mais très bon en affaire. Il saura vous aider dans vos choix. Celui qui montrera des joyaux ou des pierres taillées (mais attention, calité requise) se vera très souvent offrire un rabais tant le gnome aime admirer et comtper les facettes de ce qui fut autrefois sa passion.
    Attention, ne tenter pas de le prendre pour un petit gnome... Sa rage risque de vous conduire droit aux égouts de Melandis.

    En dessous de vous, une trappe, mais à quoi peut-elle bien servir?

    Plus loin, une porte menant à un escalier. A la cave se trouve la geole des morts-vivants.. ne pas y aller, a part si vous désiré une belle agonie servire de nourrir la marchandise! (Moritz VonderTotmann, zombi des caves proposes à tous ses confrères décharnés un scarbel tous les dimanches soir, il suffit d'ammener de la chair fraiche ou une salade mêlée...)

    Seul les clients les plus fidèles ont le droit de monter à l'étage supérieur de la tour. C'est là que sont gardé les esclaves les plus dociles comme par exemple des elfs, des humains, pour la plus part enchaînés. Tous ces esclave sont voués à une utilisation en tant que servants, ou alors ouvriers dans les cultures. Les plus grands mâles sont plutôt gardés pour des travaux où une certaine force est demandée.
    (Label : Vax Haem Lar! nous ne les maltraitons qu'une fois par jour!)

    L'étage au dessus est un étage interdit à ceux ne travaillant pas ici. Les escalier en colimaçon qui y conduises sont truffés de piège fabriqués par l'odieux néant mortel servant de pensées aux Vampire Walar. La salle suivante est une pure beauté Talosienne : Une salle de dressage pour les monstres quelque peu ratissent. Elle arbore multiple appareils de torture, fouet et instrument dont seul le créateur sais à quoi cela peut servir. Les montage de torture sont, pour la plupart, maculés de sang et leur simple vue provoque à toute personne normal un rictus de frayeur, accompagné d'un frisson traversant toute l'épine dorsale. Au fond de la salle se trouve une énorme porte d'acier. Elle ouvre vers un autre escalier. Celui-ci, lui aussi en colimaçons, est semblable au précédent si ce n'est pour ce qui est des pièges un cran plus "dangereux" que les autres.

    L'étage suivant est remplis de cage et de monstre. Un golem de pierre dans chaque coin de la salle montent la garde. Certains monstres sont libres, ayant été asservies par Zag'teligr, le flageleur, un ami d'ombre terre de Beorn. Bien que le mot "ami" ne veuille rien dire pour eux, on pourrait plutôt parler d'ABC² : Aliance Bénéfique pour Chaque Concerné. (Attention, ces monstres sont à demi prix!)

    L'étage au dessus contient une salle de méditation, puis les appartement de Beorn et son familier. Strictement interdit à tout le monde, ayants droit exeptés...

    .

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Règles de la boutique :

    -Marchandage autorisé.
    -Gros-bills, sans façon (donc pas de dragon ou de liche...)
    -Pas de off-topic ni de posts à la suite les uns des autres.
    -Prenez un peu de temps pour faire de bons messages rp et minimiser les fautes d'orthographe, merci...
    -Les messages ne suivant pas ces règles seront effacés sans pitié.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    [HRP je retranscris ici les derniers postes de la boutique entre Alondara et Beorn.]


    Alondara :

    Devant la grande tour s’avançait Alundra, d’un pas hésitant, comme cherchant son chemin. Regardant le bâtiment, puis le golem, elle rentra d‘un pas vif. Alors qu’elle observait les moindres détails de l’architecture intérieure, le gnome noir se planta devant elle et l’interrogea sur sa venue et sur ses intentions financières.
    Alundra lui fit répéter pour la énième fois les créatures diverses, retenues ici afin de répondre aux désirs des différents acheteurs, bien étranges à Mélandis. Elle l’arrêta alors à un nom de son énumération :
    « Holà gnome ! Arrête là, je sais ce que je voulais savoir. Maintenant, va chercher le propriétaire des lieux, Béorn Devir. A partir de maintenant, lui seul peut me renseigner et je l’attendrai s’il le faut. Annonce lui Alundra Glodar du clan des Glodar, guerrière sacrée de Kossuth, et je t’en serais reconnaissante. »
    L’attention d’Alundra sur ces lieux n’avait pas diminué et le gnome voyait nettement une mine dubitative et interrogative sur le visage de la paladine. Celle-ci se redressa et, d’un pas lent, se rapprocha puis s’accouda au mur.

    --------

    Le gnome noir disparut sous son comptoir en sautant de son perchoire. S'en allant chercher son maître incontesté le drow fiefé.

    Quelques instant plus tard, le drow pénétra dans la pièce. Il jeta un bref coups d'oeil à la jeune femme se trouvant devant le golem de fer, inspectant visiblement la brillance du Metal. (rajouté)

    - Vous désiriez me parler?

    --------

    Ô seigneur, Général du Chaos et Grand Prêtre de Talos, je me tiens modestement devant un grand Mélandien devant les dieux pour m’éclairer à tes lumières. Je suis l’humble servante de Kossuth seigneur des flammes et du chaos depuis bien des années et il m’accorde quelques parcelles de son pouvoir qui est grand. Je sais que, contrairement à Umberlie, Kossuth et Talos œuvrent dans le même sens sans jamais se faire obstacle. J’en suis donc d’autant plus honoré de te rencontrer, et j’ai le plaisir de te faire part de mes réflexions et des signes divins qui m’ont été donné d’apercevoir.

    Tu possèdes dans ton noble établissement des créatures directement en provenance des plans inférieurs appartenant à mon seigneur. Loin de moi, à l’heure actuelle, l’idée de te les enlever mais j’aimerais savoir par quel magie tu exiles ces créatures et les maintient prisonnières dans ton impressionnante tour ?
    Je tiens simplement à savoir la manière dont tu les obtiens. Ne prend pas ombrage de mes paroles mais j’ai besoin de savoir si le courage et la souffrance guident tes pas, lorsque tu emprisonnes ces créatures, comme le souhaite Kossuth et l'honneur de tous guerriers.


    Elle avait parlé tout le temps, gardant un port digne et une stature droite. Sa foi et sa conviction étaient grandes et transparaissaient dans ses paroles. Son ton était poli mais sûr de soi. Lorsqu’elle eut fini, elle se fit moins cérémonieuse et attendit, laissant le silence s’installer.

    ----------

    "Je te salue aussi. Kossuth ne m'est pas des plus connu comme divinité, mais si tes dires sont exact, alors je le vois comme une déité proche de celle que je vénère comme tu le fais.

    Je maintiens ces créatures graces à, soit des liaisons mentales imposées par mon "associé" un ilithide"

    A cette mention, le drow ne put réprimer un sourire mesquin

    "Pour les créatures ayant une résistance particulièrement bonne, un sort d'emprisonnement est utilisé au moyen de glyphes ou de manuscrits. Les cages d'acier ne retiennent que ceux n'ayant pas un pouvoir trop élevé qui leur permettrait de s'échapper.

    Pour ce qui est de les capturer... C'est là bien plus ardu... J'y moi même chassé quelques unes des créatures, c'était un vrai plaisir que de les traquer et de les attraper, mais certains plans sont trop hostile, même pour un drow ayant usé de sort annulant les effets du feu... Certaines autres ont tout bonnement été le fruit de troque dans un plan commercial... plus facile, cette technique reste sans la moindre attraction... Mon ami le gnome Gorgrim s'en occupe pour la plupart du temps... Mais je regrette mes escapades planaires... les combats, les pièges... Mes tâches actuelles ne me permettent plus de le faire... et Gorgrim ne peut à lui seul attraper des bêtes telles que des élémentaires... Enfin voilà cela répond-il à ta question?"

    ----------

    Alundra avait écouté, mi-terrifiée mi jalouse, de cet homme. Elle buvait ces paroles, mais le nom "Illithilde" créa un tremblement nerveux sur tout le corps de la guerrière. Elle chercha des yeux les sorties les plus proches puis, s'apercevant que Beorn avait fini son explication, répondit:

    En effet, Kossuth est proche de Talos mais il est aussi bien plus que cela. Il est sur la même échelle que lui. La théologie explique qu'ils sont tous les deux des dieux majeurs.

    Quant à la capture, je reconnais que les grands moyens ont été mis en jeu et je me delecte de la pensée que des personnes puissent acquérir de telles créatures sans avoir ces protections. J'honore le courage dont tu fais preuve pour prendre de tels risques. Par contre, mes prières se trouneront vers ces plans dont tu parles.

    J'espère que mes maledictions suffiront à les consummer dans les feu de la vénalité. Puisse Kossuth balayer les mécréants.

    A bientôt, sir Beorn
    . Se courbant respectueusement. Je reste l'humble servante des dieux et de ceux qu'ils ont élus.

    Se retournant, Alundra sortit d'un pas pressé.

    ----------

    Les dires de la Paladine emplire Beorn d'un profond respect pour cette dernière. Rare furent les humains à parler avec tant de profondeur quand eux divinités telles que Talos ou Kossuth. Le doux souvenir de la traque remonta d'entre les bribes oubliées de la mémoire du Drow. Ombre terre elle aussi avait ses bon moment. La délectation de voir sa proie se confondre dans les ténèbres de la mort, chaque mouvement l'y plongeant plus, mais là peure la faisant remuer plus qu'une carpe hors d'un cours d'eau...

    Il s'incilna de même et renvoya l'aurevoir à la jeune femme.





    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  3. #3
    Dinin DeVir Invités
    Ce matin de décembre s'annoncait d'une fraicheur cadavrique... Tien en parlant de cadavre, quelque uns trainent encore sur le pavée. Surement oubliée par les gardes, ou cest peut-être les gardes qui se trouvent sur ce sol joncher des roches polies, mais que peut t'on faire dans une ville ou le vice et l'injustice se fait sous vos yeux sans vergogne. Mélandis citée de la noirceur éternelle qui se retrouvent sur les murs mais aussi dans les coeurs. Une ville de choix pour un être telle que moi... Un drow sadique et sans coeur longtemps grugée pas les ténnèbres et la vengeance. Mais, oui il y a un mais, j'ai enfin trouver un moyen après tant d'années de me venger de ceux qui ont détruit ma premiere vie, mais pour l'accomplir il me faudras l'aide du seul qui me comprend vraiment, mon frère...

    C'est pour cette raison quand plein hiver, je parcours les ruelles glacées du marché pour aller chez lui et lui proposer ce qu'il ne peut refuser, une vengeance sans trop de sang, mais avec un objet bien plus précieux a nos yeux qu'au leur. Un objet inestimable, qui seras bientot entre nos mains, si nous en ressortissont vivant bien sur...

    Arrivant devant le magasin de Beorn je ne m'apercue pas sur le moment de la grosse pancarte rouge disant que la boutique était fermée pour la journée des fêtes. Je cognais a répétissions jusqu'a ce que je sente de ma main ne voulait plus frapper cecarrée de bois geler. Je me decidais alors a jeter un oeil sur la pancarte pour apercevoir la raison de cette porte close. Un peut frustrée de voir que mon frere était absent, je donnais un coup de pied a l'encadrure de la porte qui résonna quelque peut se répercutant dans la ruelle déserte. Je me decidais enfin a me calmer ne voulant pas attiré l'attention sur ma personne. J'eu une idée tout a fait potable un cercle de pouvoir juste devant la porte qui s'activerais seulement si la personne qui se retrouvent dessus était de sang drow, un petit sorc fort utile pour contraindre la personne a rester sur place et a écouter le petit message que tu as laisser avec ce petit sort, car le sort sert a immobiliser la personne dites jusqua ce qu'elle veuillent bien se montrer favorable a écouter ce quelle a a dire. Pour ma part c'était simple comme message (Retrouve moi a la taverne des bas quartiers. c'est urgent. Frerot).

    Le sort mis en place je me dirrigais d'un pas decider vers les bas quartiers et sur mon chemin je remarquais que plus j'allais vers ma destination plus je rencontrais de cadavres gelée sur le pavées, la plupart étant habiller d'uniforge de gardes. Quelle belle ville vous ne trouvez pas? :eye:

  4. #4
    Irkhasusmog tueur de dracoliche Invités
    Ahhhh douce melandis et doux marchands, cette ville me manquait légèrement comme une pourriture qui a été laissée la...Qu'avez vous donc a m'offrir pour mon retour valeureux....j'exige une reponse..

  5. #5
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Alors que l'homme demandait vaguement quelque chose d'innoportin, le brave gnome, encore sur ses reste de festoiement leva le nez de son comptoire.

    "Pardon? offrir? valeureux retour?... Il me semble que vous vous êtes trompé d'endroit mosieur... Ce n'est pas une oeuvre de charité pour les sans abris ici, mais un commerce respectable qui ne fait pas de dont et encore moins aux étrangers douteux et inconnu tel que vous. Vous aurez donc l'obligeance de préciser ce que vous désirez ou alors de foutre le camp, j'ai du travail moi!"

    Sur quoi le gnome replongea le nez dans son livre de compt, et activa la petite clochette destinée à faier savoir à Eddy qu'il avait besoin de lui...
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  6. #6
    Chaos Invités
    ALors que la nuit venait de tomber, un mage accompagné de deux guerriers rentraient dans la boutique du Dragon Asthmatique. Le mage habillé tout de noir et arborant l'insigne du Zhentarim s'avanca jusqu'au comptoir et regarda le gnome qui s'afférait à quelques taches sans intérêt, digne de son rang pensa le mage. Les guerriers quand à eux restaient en retrait attendant la fin de la prochaine transaction

    - Bonjour gnome, j'aurais besoin d'un morgh et d'un nécrophage, et dis ton prix pour un golem d'argile. J'aviserai si j'en acheterai ou pas.

    Le mage attendit la réponse en espérant ne pas à avoir resté plus longtemps, cette stupide tache de devoir aller acheter des escaves avait tendance à l'exaspérer et encore plus la présence des deux guerriers qui ne faisaient que le suivre.

Discussions similaires

  1. [Boutique] La Vierge d'Argent
    Par Banshee Sangdelune dans le forum Le Port
    Réponses: 551
    Dernier message: 05/06/2016, 14h31
  2. [Boutique] L'oeil fertile
    Par Sire de la Canne dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 86
    Dernier message: 16/12/2004, 13h17
  3. [Commerce] La boutique du dragon asthmatique
    Par Beorn Devir dans le forum Les Archives des structures de Melandis
    Réponses: 155
    Dernier message: 25/10/2004, 20h02
  4. [Boutique] Agence Mano-tourisme
    Par Sire de la Canne dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/04/2004, 20h15

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231