Page 2 sur 6 PremièrePremière 1234 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 171

Discussion: [Bâtiment] L'antichambre du Conseil

  1. #31
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Beorn se tourna après avoir laisser le silence planer quelques seconde qui parurent sans fin à la demoiselle, intrigué par la proposition peu anodine de l'inconnue. En se tournant, la jeune femme pu voir un visage elfique apparaître. Un visage jeune certe pour l'age du drow qui n'était pas du tout agé dans la norme de son peuple, mais son visage montrait tout de même les plaie de la peine et des épreuves avec lesquelles il avait appris à vivre. Mais c'était un drow, une créature venue d'un monde inconnu de la demoiselle si ce n'était en fable ou conte, tous narré par la peur du peuple apparenté aux abysses selon les humains.

    "Quel *genre* de service exactement? j'ai besoin d'une femme de ménage mais je doute que ce soit cela à quoi vous pensiez... soyez claire car je n'aime pas perdre mon temps alors que je suis dans mes lectures."
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  2. #32
    Suirei Invités
    Suirei leva un sourcil lorsque le conseiller se retourna. Elle avait entendu parler des Drows, de leur cruauté et de leur raffinement. Quoique celui-ci pouvait repasser pour le raffinement. Sans doute les effets de la vie à la surface...

    Quant à ce Drow, il ne semblait manifestement pas connaître grand chose de Kara-tur, si ce n'était le nom de la contrée. Avec un petit sourire amusé, la jeune femme répondit à sa provocation.


    J'ai aussi appris à tenir une maison dans ma jeunesse, mais j'ai plutôt l'habitude que des domestiques le fassent pour moi... Voyez-vous, il arrive aux puissants de mon pays de se servir de faibles femmes dans mon genre, rompues tout autant aux arts de la magie que de la communication, avec tout ce que cela comporte, comme diplomates, entre autre. Pour être plus direct : rien ne vaut une bonne courtisane au service du pouvoir, surtout dans un monde d'homme!

    Il y a des gens avec qui il vaut mieux être direct si on ne veut pas que la conversation traîne en longueurs inutiles.

  3. #33
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    "Encore une fois je vous demande, à quoi me servirais une courtisane particulière alors que les filles de joies pullulent dans les rues comme les pustulles sur un bouseux? Certes vous êtes plus atrayantes que les dites filles, mais sachez que vous auriez moultement encore à apprendre avant d'arriver à l'orteille des femelles de mon peuple que j'ai eu l'honneur d'ensemencer... Voyez vous, là d'où je vien, ceci est un art au même titre que les arts occultes ou que la guerre, on peut d'ailleur parfois l'y apparenter...

    Je ne pense guère avoir "besoin" de vos services... allez donc voir les nobliaux Melandiens... ces pauvres tas de graisses aiment s'exhiber avec de belles plantes comme vous et ne pense pas plus loin que la longueur de leur partie, et c'est pour dire... "
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  4. #34
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Depuis les ombres une forme commença à se détacher alors qu'elle avançait depuis son sombre couvert, un homme à l'air jeune, de haute stature évoluait vers les deux personnages. La paleur de sa peau ne laissait aucun doute quant à son état. Il regarda la jeune femme, lui adressa un sourire poli accopagné d'un petit hochement de tête. Puis il se détourna vers le Drow qui semblait habitué à ce genre d'apparitions pour se pencher et murmurer à son oreille.

    Bonjour Messire Beorn, vous avez sans doute eu vent des derniers agissements de quelques imbéciles rebelles que j'ai durement chatiés, je ne puis tolérer davantage d'autres attentats à l'encontre de ma famille, attentats qui je n'en doute pas sont du fait de mon statut dans cette cité. Comprenez bien qu'il ne s'agit point de lacheté, tenir de tel propos pourrait vous en cuire, mais je ne peux assurer mes fonctions et protéger les miens, je dois donc, du moins en apparences me défaire de mon poste actuel de Dirigeant.

    Naturellement comme vous vous en doutez, attendez vous à... une épuration violente et implaccable dans certaines sphères de notre cité, j'ai encore nombre de comptes à rêgler, et nos concitoyens n'ont que trop oublié de me craindre, il me faut y remédier, j'ose de ce fait espèrer que ni vous, ni aucun membre du Conseil ne s'interposera, sans quoi... Je serais bien obligé de prendre... les mesures adéquates dirons-nous.

    Comme vous le savez sans doute, je resterais à la disposition du Conseil en tant que... consultant, mais mon nom ne devra plus apparaitre sur aucun décret, ni aucun aucun manifeste. Je resterais à votre disposition donc, et compte bien continuer à user de mon pouvoir dans la ville, avec ou sans votre accord, en espèrant que vous me le donniez afin que nous puissions établir des relations de partenariat... intéressantes je pense.

    Vous savez où je vis, vous connaissez les endroits que je fréquente, n'hésitez donc pas à me contacter quelle que soit la raison...

    Quant à cette... Fille de Joie, je pense qu'elle pourrait nous être d'une quelconque utilité, si elle dispose de quelque habilité et talent... sensuel, nous pourrions nous en servir pour encore mieux assoire notre emprise sur ces crétins de nobles décadants... Enfin, le choix vous appartient, après tout, malgré tout le raffinement dont elle peut faire preuve ce n'est qu'une catin, et ces dernières courent les rues à Melandis.

    Sur quoi cher collègue, à bientôt qui sait?...


    Il se tourna vers la courtisane et lui adressa un regard froid et menaçant avant de lui adresser la parole d'un ton neutre.

    Quant à vous, vous n'avez rien entendu, strictement rien, votre ouïe vous aura joué des tours, et si ce n'était pas le cas, et que cette discussion avec le Sieur Beorn Devir venait à s'ébruiter et que quelque rumeurs venait à se répendre, ce serait alors votre sang qui viendrait à se répendre dans quelque ruelle étroite...

    Après quoi il se retourna avec un mouvement de cape théatral, qui sur un quelconque imbécile voulant se donner quelque stature aurait eu l'air ridicule mais qui seyait particulièrement bien au vampire alors qu'il s'éloignait à nouveau dans les ombres pour s'y fondre...
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  5. #35
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    *Encore un qui s'en va... et pas un des moindres... je risque vraiment de me retrouver entouré par des pleutres. De pauvre noble assis dans leur statut et engraissé comme des volaille par la corruption... Oui Ser Ecthelion, je vais garder contact avec toi... D'ailleur ce nouveau statut me ravi. Une ombre est une ombre, l'ombre d'un conceiller est que trop attaché à la prudence. Bon retour dans les ténèbres qui siéent à ta race Nathiel Ecthelion, ohhh oui, nous nous reverrons "usstan Abbil".* Pensa l'elfe noir.

    Depuis les altercations avec la quirielle manostienne, l'autre Vampire - bien qu'indéniablement le plus fou des deux- avait également disparu. Pour ses cryptes? Il n'y avait pas de réel moyen d'en jurer si ce n'était aller jouer les aventuriers dans cet endroit sombre qui faisait office d'antre à Walar. Bien qu'intrigué de cette disparition et envieux de savoir ce qu'était devenu le Vampire au regard de psycopathe, l'elfe noir ne pouvait prendre le temps de tout ceci, et envoyer une troupe signifiait que trop réévéler certaines vérités qui ne devaient pas l'être... Tuer les grotesques enquêteur qui n'auraient de toutes façon pas réussi à déjoué les pièges et donc accèder au repaire de Walar ne motivait pas spécialement Beorn. Il aurait certe pu leur donner la chasse dans les souterrains du cimetière, et ce avec une pure joie combative, mais le poste du drow ne pouvait lui permettre ceci...

    *Il me faut un pentin... et vite*
    Trouver une personne suffisement digne de confiance, pouvant agire au grand jour, ce que la couleur de la peau de l'elfe empèchait bien souvent, quelqu'un dont l'esprit, encore jeune si possible, était plus éclairé que la plupart des nobliaux - certes pas très dur en fin de compte - capable de gerer suffisement la ville... Oui il fallait que Beorn en trouve un...

    De plus, aucune nouvelle de ce chien fou de barde. Celon la rumeur, il désirerait la tête de Walar, ainsi que la résurection de Banshee... Sur ce point au moins Beorn pouvait comprendre, l'elfe de lune était certainement la plus belle créature de la surface que l'elfe noir aie pu voir et... connaitre, il y avait déjà si longtemps. Ceci laissait donc Beorn seul au milieu d'une bande de pirana aussi gras et laids que stupides et corrompus. Oui il lui FALLAIT trouver du monde.

    Les idées que Ser Ecthelion venait de lui donner cogitaient dans la tête de Beorn lorsqu'il se rappela qu'une personne était encore dans son bureau... Oui, cette catin lui serait utile, bien plus que les filles de joie habituelles, rien que part son culot et, force était de le constater, ses ambitions.

    "Fort bien tu as entendu ce que sir Ecthelion vient de te dire... Sache que le moindre mot sortant maladroitement de ta bouche te vaudra ta langue et tes yeux que je me ferais un plaisir de t'enlever au fer blanc.

    Bien maintenant... Je suppose donc que tu seras à même de nous aider. Mais je dois savoir une chose. Es tu capable de tuer quelqu'un tout en exerçant tes... charmes, cela au plus profond de l'action?"

    Les pantins vont danser sous peu, et c'est moi qui détient les files. Que le rideau se lève, il est temps de s'amuser.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  6. #36
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 124
    Mornagest, après avoir profité de l'ambiance règnant en Melandis, afin de se remémorer à ses bons souvenirs, se rendit vers l'Antichambre du Conseil. Il avait fort à faire, et pas une tâche des plus plaisantes : il devait rédiger une esquisse de contrat visant à renouer les contacts commerciaux entre Manost et Melandis.

    Avenir flou... Il ne savait s'ils pourraient remplir leur part du contrat : éradiquer la majeure partie des groupes de pillards qui sévissaient dans les Terres Désolées. Les derniers rapports qu'il avait consulté à ce sujet ne semblaient guère encourageants, par ailleurs.

    Arrivé dans le hall du bâtiment, il ne vit pas grand-monde. Cela l'étonna ; non qu'il fut habitué à l'Antichambre, c'était en réalité sa première visite là-bas. Mais il s'était toujours imaginé y trouver un grand nombre de gardes ; or, c'était loin d'être le cas.

    Personne non plus pour attendre désespèrement une entrevue accordée par l'un des Conseillers....

    Perplexe, Mornagest gravit les marches de l'escalier en marbre, et arriva au premier étage. Même scénario : les couloirs étaient vides... Pas un son ne troublait l'inquiétant silence qui pesait lourd dans l'atmosphère du bâtiment.

    L'ambassadeur arrêta sa course et réfléchit un instant. Que pouvait-il bien s'être déroulé ici, pour que le bâtiment soit ainsi désert ?
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  7. #37
    Suirei Invités
    L'arrivée du vampire épargna in extremis une répartie cinglante de la jeune femme au Drow. Elle n'était pas sotte, et assez instruite, et savait que dans son monde sombre, le Drow se serait fait châtier pour avoir parlé à une femelle de la sorte... en plus il la prenait pour une vulgaire prostitué... un désir refoulé peut-être?
    Elle ne cilla pas quand le vampire repartit comme il était venu, et encore moins quand le Drow la menaça, et un léger sourire s'épanouit sur ses lèvres quand il aborda enfin le coeur du problème.


    Je crois que vous devriez sortir un peu de ce cabinet, Seigneur, vous verriez des choses extraordinaires, fit-elle sur un ton ironique. Vous sauriez qu'il existe des femmes capables de garder un secret bien mieux qu'un homme, et apte à le leur en arracher rien qu'avec un sourire et une chanson bien exécutée. Le pouvoir de la suggestion est bien plus grand qu'on en le pense... et pour répondre à votre question : oui, je suis capable de tuer un homme en exerçant mes charmes, et ce sans même avoir à me dévêtir et à entrer dans son lit. Il existe des poisons indétectables, et un homme occupé à vous regarder le servir avec des gestes gracieux ne fait pas attention à ce que vous glissez dans son verre. C'est là toute la différence entre une courtisane expérimentée et une vulgaire catin.

    Elle laissa tomber son regard sombre sur le Drow impassible. Ca il devait connaître, les femmes drows adoraient aussi ce genre de "jeux"...

  8. #38
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    "Fort bien fort bien. Il va donc être possible que nous ayons bel et bien quelque tâches à vous confier. Oh rien de particulièrement ardu ou intéressant rassurez vous. Et non je ne confond pas. Je ne suis juste pas extrêmement réceptif à ceci. Je n'ai pas besoin de m'enticher de quelques banales pseudo-émotions, ou même de flatter mon égo en ayant une femme dans mon lit. Mon égo je le connais très bien et je l'ai à maintes reprises tenu en respect.

    Je pense que tout est dis, ayez l'obligence de ne pas continuer à jacasser et laisser moi tranquil. Je vous contacterai en temps voulu pour vous donner des directives. Soyez sûre cependant que je ne dénigre pas vos aptitudes. Si tel avait été le cas, vous seriez déjà dans la rue depuis un bon moment."

    Le drow sembla se remettre à ses occupations quand il releva la tête.


    "Oh et pendant que j'y pense, tâchez d'être discrette. Prenez ceci et allez dans une auberge. Comptez ceci comme un... premier salaire. Je ne désire pas que ce que je prévois tombe à l'eau par un manque de précotion de votre part, je pense que ce n'et pas trop difficil à comprendre. "

    Beorn lui lança une petite bourse de pièces d'or qui couvriraient aisément les frais d'une chambre, et un peu plus... Après tout même la discretion devait parfois s'acheter un peu.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  9. #39
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    L'ambassadeur déambulait dans le batiment administratif. Peu habitué à ce dernier il en admira quelque peu les différents éléments architecturaux ou autres tableaux. En réalité il n'avait pas de but précis en venant ici. Faire un maigre rapport aux dirigeants ne le motivait pas réellement, connaissant un peu leur aptitude innée à s'irrité du travail imparfait.

    Un garde arriva près de lui, avec cet air que bien des militaire ont... Celui de se croire tellement ô combien plus fot que quiconque.

    "Le Grand Maitre Devir vous attend Immédiatement dans son bureau! Veuillez vous y rendre de suite!"

    Cela ne lui laissant pas trop le choix, il se mit en route dans les corridoire froid de l'antichambre.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  10. #40
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 124
    Pressant le pas, Mornagest suivit le garde qui le menait au bout d'un couloir richement décoré. L'épais tapis amortissait le bruit de ses lourdes bottes, et il entendait le plancher grincer agréablement sous ses pas.

    Le garde s'arrêta devant une porte, semblable aux autres. Rien n'indiquait qui occupait le bureau qu'elle cachait, aussi, Mornagest prit soin de noter un point de repère dans son esprit. Quelque chose lui disait que ce n'était que la première d'une longue série d'entrevues avec l'un des Conseilllers.

    Le garde toqua, et une voix de baryton répondit aussitôt, assez sèchement. Il ouvrit la porte et laissa passer l'ambassadeur, qui pénétra dans le vaste bureau encombré de paperasses.

    L'elfe noir était penché sur un épais dossier, mais la curiosité de Mornagest n'était pas suffisante que pour le pousser à y jeter un coup d'oeil. Il attendit patiemment que son supérieur lui adresse la parole, en bon subalterne.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  11. #41
    Suirei Invités
    Suirei prit la petite bourse négligement lancée par le conseiller, et ne réagit pas quand il l'incita une fois de plus au silence... c'était son métier et rien de plus.

    Elle avait réussi le premier pas de l'objectif qu'elle s'était fixé dans cette ville. Elle s'inclina brièvement et s'appreta à quitter le bureau sans que le drow eut bougé de sa position en murmurant :


    Si vous me cherchez, je suis à la Mélandienne d'Argent...

    Elle referma la porte et quitta les lieux.

  12. #42
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    "Pas trop tôt... ambassadeur" dit immédiatement le drow. "Voilà trois jour que vous êtes en ville, la moindre de chose serait de venir nous trouver et nous donner un aperçu du piètre rapport que vous avez pu faire dans cette piètre ville..."

    L'elfe noir se tourna, ses yeux de couleur sang firent un drole d'effet à Mornagest. A nouveau, cette intuition presque présomptueuse et grotesque qu'il serait mené à revoir régulièrement le conceiller traversa l'esprit de l'ambassadeur. Contrairement à ce qu'il s'était attendu à voir, une étincelle de malice brillait dans les yeux du drow qui arborait un semblant de sourire.

    "Vous donnerez le rapport à un autre... Je risque de ne pas me sentire très à mon aise si je dois encore lire un rapport qui plus est sur Luménis, dont je me fou royalement du moment qu'elle reste dans son coin sans poser de soucis. Non... J'ai d'autres motivations à vous faire venir ici."

    Marquant une pause, Beorn joignit ses mains, les coudes posés sur le bureau. D'autres motivations... Dans quel pétrin Mornagest était-il encore fouré? S'attirer les foudres d'un conceiller équivalait souvent à ne plus revoir le ciel que par un mince espace depuis une cellule. Mornagest ne trouvait cependant pas ce qu'il avait bien pu faire. Certe cette stupide troupe de Zeafal avait tenté de le supprimé... D'ailleur il serait peut-être bon de le dire au conceil et quoi que. La guilde n'était sans relation avec les hautes instances de la ville... Etait-ce une raison de cette tentative de meurtre? Bien sur sinon pourquoi cette convocation, pourquoi d'autres desseins? Mornagest commençait à suer plus que normalement, de nombreux cénrios macabres défilèrent dans sa tête toujours le mettant en scène dans un context qui était loin des plus réjouissant. Les paroles de l'elfe noires furent comme un bon verre d'alcool fort lorsque besoin est...

    "Vous allez m'être Très utile mon cher, vous ne pouviez pas mieux tomber. Mais suivez moi, nous ne pouvons pas en parler ici, trop d'oreilles se terrent dans ces mures"

    Beorn et Mornagest sortirent donc de la pièce, un garde se trouvait juste à côté de la porte... Mornagest aurait juré qu'il ne s'était pas trouvé lors de son entrée. Il comprenait ce que l'elfe noire avait voulu dire.


    "Garde, il me semble que vous êtes en ces lieux depuis fort longtemps, prenez donc du repos et retourner chez vous, votre femme dois vous y attendre."

    Joignant l'action à la parole, le drow posa une main sur l'épaule du garde. Mornagest vi qu'une légère trace bleuté resta sur la maille. Le garde ne vit pas ce maigre indice... Les spores entreraient en action d'ici quelque heure, lorsque le pauvre fou sera chez lui, alors l'air viendra à manquer, il aura beau tenter de respirer, sa femme aura beau pleurer, rien ne poura empècher l'asphyxie, puis sa femme subira le même effet pour avoir posé ses lèvres sur celle du garde. tre espioné n'était pas ce qui enchantait le plus l'ancien prince de la maison Devir.


    "Suivez moi"

    Mornagest savait que ce que Beorn venait de faire n'était pas une simple tape amicale sur un bon garde ayant bien oeuvré. La cruauté de l'elfe noir... lui plaisait presque tout en l'effrayant. Il emboita le pas au drow.
    Il marchère ainsi jusqu'à ce que le drow soulève un pant de tapisserie d'un mur, dans l'un des plus sombre couloir. Il y avait derrière une porte en pière parfaitement dissimulée dans les blocs du mur. Une combinaison de touches sur certaine pierre activèrent le mécanisme et la porte s'ouvrit sans un bruit. Derrière elle un escalier de pierre en colimaçon descendait très rapidement. A nouveau, Mornagest suivit son supérieur sans mot dire.

    Ils arrivèrent dans une salle sombre qu'éclairaient de nombreux chandeliers. Au centre de la pièce, une table ovale comportant les armes de Melandis et de Talos. Cette pièce devait être un haut lieux pensa Mornagest. L'elfe noire le pria de s'assoir et en fit de même.


    "Vous devez vous poser moulte questions je suppose mon cher ambassadeur. Enfin... Ex-ambassadeur, je vous relève de vos fonctions! Vous allez devoir rester en ville ces prochains temps. Comme je vous l'ai dit, j'ai besion de vous. Une nouvelle taverne est sur le point d'ouvrire, destinée principalement aux basses classes. Vous allez en prendre le controle. Non non je ne vous attribue pas un maigre statut de tavernier, ne craigniez rien... Cette taverne servira de lieu stratégique. Vous pourez y rencontrer les agents que je vous y enverrai sans le moindre soupçon de quiconque.... et surtout pas de Lui."

    Mornagest était pour le moins impressioné... Etre ce qui semblait le bras droit d'un conceiller n'était pas donné à tout le monde, il fallait un minimum de confiance, même si ce terme était très uthpique dans le conceil.

    "Vous ne le savez sans doute pas, mais l'un des conceillers est... comment dire... devenu très étrange. Cela remonte à cette affaire avec les Helmites. Je pense qu'il couve quelque chose. Certains sont de mon avis... Enfin seulement certains. Je dois cependant en avoir le coeur net. C'est pourquoi nous allons l'espionner. Nooooon pas vous je ne crois pas que vous ayer suivit un BAC d'espionnage dans votre toundra natale, mais vous avez cependant les connaissances pour savoir comment parler, comment gêrer et comme rester discret. Sous peu une jeune femme, très avenante -d'ailleur méfiez-vous de ces charmes- viendra vous voir. Vous lui transmettrez alors mes ordres. Cela vous semble-t-il faisable? Je doute guère de votre refut de toute manière."

    Les yeux du conceiller brillait encore plus dans cette pièce sombre. La lueur était désormait un doux mélange de folie, de satisfaction et de cruauté. Il semblait que Beorn avait déja mis en place un jeux important, et que Mornagest en serait une pièce maitresse. Il en était plus ou moins flaté, mais tout de même touché par le spectre d'une angoisse grandissante dans son esprit. Le machiavélisme du conceil -ou du conceiller?- n'avait-il pas de bordure? Il le saurait peut-être bientôt.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  13. #43
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 124
    Assez mal à l'aise devant le personnage qui se tenait devant lui, Mornagest réfléchissait à toute allure. Il flairait un piège, un teste de sa loyauté, afin de pouvoir l'envoyer définitivement dans l'au-delà.

    Mais il était vrai que la loyauté du guerrier... était souvent remise en cause, surtout ces derniers temps. Il n'était pas devenu ambassadeur pour rien, mais il savait que c'était aussi grâce à son indépendantisme qu'il était encore en vie en ce moment.

    De toute manière, avait-il réellement le choix ? Refuser signifiait probablement la mort, sinon pire. Mais accepter...

    Il se fichait éperdument des risques que sa possible mission pourrait lui causer. De plus, si cela pouvait lui attirer de la reconnaissance, et par là, une certaine sécurité, de la part d'un des Conseillers, il ne cracherait pas dessus.

    D'une voix claire, mais pourtant peu sûr de lui, Mornagest déclara :


    "J'accepte", le plus simplement du monde.

    A ce moment, il repensa au garde, à qui Beorn avait donné la mort en sursis... Qui sait ce que cette cruelle créature pourrait lui infliger ?
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  14. #44
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Fort aise de la réponse de son interlocuteur, Beorn était en pleine jouissance cérébrale. Ses plans allaient bon train et de la manière escomptée. Cela n'était pas toujours le cas et une part de lui restait à l'afu de toute nouvelle surprise pouvant survenir.

    "Bien... Bien. La taverne est prête à être ouverte. Je pense que vous pouvez prendre 2-3 jours afin de voir comment gêrer tout ça, prévoir les budgets ou demander à quelqu'un de le faire. Le personnel en place provient.... Non nul besoin de vous le dire... il vous seront serviable! Dans le cas contraire, faites le moi savoir.

    Passons maintenant à la réelle tâche que vous aurez. Vous êtes désormais obligé de garder le silence sur certaines choses. Votre réelle occupation en est la principale, mais je ne pense pas que cela posera de problème"

    A nouveau le regard de l'elfe noire scintilla


    "La jeune femme en question se nomme Suirei Kitsune et vient de Kara Tur. C'est une... experte à ce que je peux en deviner de par ses dire. Elle tentera certainement de vous avoir grâce à son talent mais sachez rester froid. N'oubliez pas quel est votre but, des femmes, il y en a beaucoup. Ne vous jetez pas sur celle-ci comme le dernier des idiots. Vous autres humains avez tendance à éprouver quelques... faiblesse envers la gente féminine, je ne saurais tolérer cela. Si vraiment besoin et, faite le moi savoir... j'ai des... relations. Mais passons ces grotesques mises en garde.

    La véritable cible de tout cela, comme je vous l'ai dit précédamment, est un conceiller. Il s'agit du Barde Seina. Son comportement est devenu plus qu'étrange et nous nous devons de le surveiller. Son attrait pour la gente féminine nous permet donc d'utiliser cette Suirei à nos fins. Vous lui demanderez d'aller voir Seina et de trouver le maximum de renseignement à son sujet. Faites moi savoir lorsque votre taverne sera prette, je vous l'y enverrai. Voilà je pense que tout est dit. Y a-t-il des points que vous désiriez aprofondire... peut-être quelque éléments de voter pelrinage à lumière ville?"
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  15. #45
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 124
    L'ex-ambassadeur était surpris, sans être pour autant choqué. Les rixes entre les Conseillers de la ville devaient être fréquentes, et il était persuadé de n'être que le pion de ces messieurs. Soit ! Il jouerait son rôle d'intermédiaire.

    Cependant, il fut étonné d'apprendre que Seina était mouillé dans une affaire de trahison. Peut-être cela le concernait-il directement, finalement... C'était Seina qui l'avait envoyé à Lumenis, lui sauvant par là même la vie.

    Mais il n'avait cure de cette reconnaissance. En cet instant, il devait obéir à l'un de ses rivaux, et il le ferait.


    "Je n'ai aucune attirance pour les femmes. Et, qui plus est, je saurai remplir ma tâche, soyez-en sûr." Il s'arrêta un instant.

    Lumenis ? Il fit part de ses quelques réflexions à Beorn, bien qu'il ignorât si ce dernier y attachait une quelconque importance.


    "Lumenis est certes plus belle en apparence. Ville de la lumière.. Mais autant, si pas plus gangrénée par la corruption, dès que vous creusez un peu sous la carapace."

    Mornagest eut un air dégoûté. Il ne supportait pas l'hypocrisie.

    "Or cela, je suis prêt à vous servir."
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  16. #46
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    "De la corruption? A Luménis, sapristi mais comme c'est joyeux d'entendre ça. Visiblement le nouveau président n'a pas encore rétabli le foutoire que cette vampiresse avait installé. Ahh me voilà bien aise

    Très bien allez donc dans vos nouveau locaux et voyez pour mettre tout ceci en route. Faite moi savoir lorsque tout sera pret. Vous savez où me trouver?"
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  17. #47
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 124
    Mornagest fixa le drow. Il était satisfait de lui avoir dépeint un juste mais implacable tableau de la situation à Lumenis. Et Beorn résumait bien la chose : le chaos régnait presque en maître, là-bas également.

    "Soit ici, soit... Je ne connais pas tous vos lieux de résidence, non."
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  18. #48
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    "En effet, ici est le plus simple, mais passer donc plutot au bureau, ou alors même mieu, faites le savoir à mon majordome à ma tour, et fixé une heure avec lui. Nous nous retrouverons ici même. Il y a une autre entrée, par les... égouts. Je vais vous y conduire".

    Le drow se leva et repassa dans les méandres du petit couloir. Dans l'une des ombres se cachait en effet une autre porte. L'odeur des égouts y était très faiblement présente, mais c'était véritablement un accès des plus surs et discret. Beorn montra le code magique sur les pierres à Mornagest.

    "Très bien, à bientôt donc"

    L'elfe disparu dans l'escalier
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  19. #49
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 124
    L'ex-ambassadeur resta un moment seul, sans bouger. Il devait élaborer une stratégie afin de jongler avec toutes les missions qui lui étaient présentement assignées, tant commerciales que politiques...

    Le guerrier se mit en route et sortit du bâtiment, après avoir pris soin de repérer l'endroit où Beorn s'était éclipsé quelques instants auparavant.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  20. #50
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 124
    De retour de la nouvelle taverne dont il avait la chargeMornagest se rendit immédiatement au bureau où l'avait accueilli, la veille même, Beorn Devir.

    L'ex-ambassadeur avait retenu la combinaison codée qu'avait composée Beorn devant lui, aussi put-il entrer sans encombre dans la pièce.

    L'ayant auparavant averti de sa venue, le Conseiller attendait Mornagest derrière son bureau, l'air toujours aussi impatient.


    "Mon Seigneur", annonça Mornagest, "les travaux sont déjà terminés. Vos esclaves furent prompts, et je suis prêt à accueillir votre espionne dès que vous le souhaiterez."
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  21. #51
    Nithep Invités
    [Quête — Doublons et Démons]

    Un elfe de haute taille portant une paire de lunettes et un catogan maintenant ses cheveux argentés se présenta aux portes de l'antichambre qui connaissait, visiblement, ces derniers mois un regain d'activité.
    Il fut intercepté par une faction de gardes et présenta le paquet qu'il avait avec lui.


    «Messeigneurs, je me nomme Lereekyel, artisan au service de la gloire de Talos et négociant en raretés introuvables. J'ai récement fait l'acquisition d'un objet que je souhaiterais proposer au conseiller De'Vir, car je pense que lui seul pourrait en apprécier à sa valeur la rareté et le raffinement.»

    Le négociant avait le verbe vif et un visage honnête, cependant il semblait ne pas craindre que ses origines elfiques fissent grincer les dents du conseiller ... mais sa nature de demi-sang était presque écrite sur les lunettes qu'il portait.

  22. #52
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    [Quête — Doublons et Démons]

    Le drow se retourna, intrigué. Un serviteur de Talos dont il ne conassait pas spécialement le nom... Voilà qui était assez rare. Enfin nul n'est parfait, se dit Beorn, et c'est avec tout sa bonne hummeur qu'il accueillit les propos du nouveau venu.

    "Et qu'est-ce qui vous fait croire, manant, que je serais intéressé par ce dit objet? A ce que je sache vous ne me connaissez pas alors ne faites pas comme si! Bien montrer moi ça! Exliquez vous un peu mieux. Vos propos sont lacunaires, je n'aime pas perdre mon temps à devoir demander de répéter!"



    ----------------------------------------------------------------------

    [Quête - l'échiquier]

    Déjà présent depuis un petit moment, la ponctualité faisant défaut à tous les humains visiblement, Beorn était assi à la table ovale, les mains jointes, coudes posés sur la table. Sa capuche recouvrait son facié par les ombres déjà très présentes dans la pièce, ne laissant échapper que deux rubis érincelants de malice et une chevelure blanche comme la neige. Il avait eu le temps de repasser ses diverses idées dans sa tête, affuter son plan comme le tranchant d'une lame afin qu'il coupe directement sans laisser de chance de... survie... Lorsqu'un membre de la famille est genant, on l'occi. C'est ainsi que l'elfe noir avait été élevé. Les différentes leçons de son pays natal repassaient dans son esprit à une vitesse extrème. Un sourire machiavélique avait pris possession de ses traits. Ainsi lorsque Mornagest entra, il fut pris d'une légère crainte. Une sensation de mal à l'aise comme quelques jours auparavant dans le bureau. Surmontant cette sensation, il fit par de son rapport à Beorn.

    "Mon Seigneur", annonça Mornagest, "les travaux sont déjà terminés. Vos esclaves furent prompts, et je suis prêt à accueillir votre espionne dès que vous le souhaiterez."

    "Bien, très bien mon cher Mornagest. Je vois que vous agissez à la hauteur de mes espérance. Il est bon de pouvoir "compter" sur quelqu'un pour accomplire certaines tâches. Je vais donc envoyer une missive à Dame Suirei. Soyez dans votre Taverne dans deux jours, au soir, entre 22h30 et 23h. Vous la reconnaitrez par une robe écarlate.

    Les instructions sont simple. Elle devra se rendre chez sir Seina et tenter de trouver le maximum de détail, de quoique se soit nous permettant de découvrire l'anguille sous la roche. Qu'elle use des moyens qu'elle désire. Il n'y a que deux contraintes : Résultat et Discrétion.

    Ce sera tout, y a-t-il un détail à éclairer?"
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  23. #53
    Nithep Invités
    [Quête — Doublons et démons]

    Lereekyel voyait face à lui un mur d'usage se construire. Certes il était à Mélandis depuis bien plus longtemps que le conseiller mais il savait qui dominait et qui était le maître de ces échanges ... l'elfe déplia le paquet, révélant une dague ouvragée : un objet somme toute précieux d'apparence et dont le propriétaire serait certain qu'il susciterait la jalousie de quiconque le verrait.

    «Voyez cher conseiller, cet objet est de facture Profonde, et je pensais que seul un Profond serait en mesure de l'apprécier à sa juste valeur. Evidement il s'agit d'une dague d'exécution, destinée à rendre la justice de la façon la plus simple qui soit mais si ses origines semblent orientée elles en demeurent totalement inconnues.
    Toujours est-il que soumise à la chaleur les dorures ne fondent pas et que rien n'a pu en émousser la lame. Un ami m'a certifié qu'elle renfermait une aura magique mais sa nature reste opaque et impénétrable.
    Il y a des mots que je n'ai pu traduire sur la garde et sur la lame, et cela dépasse mes simples compétences de négociant.
    Est-ce que cet objet étrange saurait vous intéresser? Sa facture totalement incroyable et ses origines assurément profondes vous inspirent-elles de la sympathie?»

  24. #54
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 124
    [Quête : l'échiquier]

    L'ex-ambassadeur, maintenant intermédiaire des ordres directs de Beorn, enregistrait les informations que lui donnait son supérieur. Rien d'extraordinnairement compliqué, mais il prenait soin de ne rien omettre. Une seule erreur, et son châtiment serait long et douloureux, il ne le savait que trop bien.

    Puis il prit la parole :


    "Absolument aucune, mon Seigneur. Je suis prêt à accueillir votre employée."

    Il attendit ensuite que Beorn le congédie, à moins qu'il n'ait une autre mission à lui confier en parallèle...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  25. #55
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    [Quête : l'échiquier]

    "Très bien alors allez-y et ne tachez pas de me décevoir. Il en va d'une très haute importance."

    Du fond des ombres de sa capuche, le regard rougeoyant du drow luisait. La tournure que prenaient les événements le ravissait au plus haut point. Bientôt il en saurait plus sur ce qui se tramait. Ne pas savoir était l'une des pires tares que pouvait ressentire le conceiller. Celui qui sais est bien plus sûr en cas de problème, et dans Melandis... Savoir était une question de survie pour qui se trouve sur les hautes scènes comme un conceiller, tout obscure et très peu vu soit-il.

    -------------------------------------------------------

    [Quête — Doublons et démons]


    Le Conceiller inspecta un instant la lame plus attentivement. Il s'agissait là effectivement d'une lame bien particulière, et provenant d'un grand Art, non d'un simple artisant forgeron de la race humaine... Une pareille lame avait déjà croisé le regard de Beorn, il y avait de cela bien des temps, dans un coins reculé de son passé que sa mémoire même avait de la peine a remetre à jour tant cette ancienne vie ne semblait plus être que cendre dans le vent. Sa mère matrone en avait portée une lors de plusieurs exécutions plus ou moins fanatique ou non. Mais si le pommeau de la dague de sa mère portait l'emblème de la reine arreignée, comme presque toutes les lames sacrificielles d'Ombre Terre, il n'en était rien de celle-ci. Bien que les inscriptions semblâtes familières ou du moins rappelant vaguement quelque langue de sous la surface, l'elfe noir n'était plus capable de lire ceci. Il y avait cependant un moyen simple de savoir ce qui était inscrit. Son frère, mage de Sorcere, avait la connaissance des langages que les maîtres lames n'avaient pas. Il faudrait que Beorn demande à son jeune frère de lui traduire ceci.


    "Il y a en effet en moi quelque chose qui se sent attiré par cet objet. Peut-être d'antique bribe de ce que je fus ou suis encore ou même les deux. Je serais intéressé de pouvoir l'étudier de manière plus approfondie.
    J'ai donc deux questions... d'où la tenez vous? et... Combien?"
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  26. #56
    Nithep Invités
    [Quête — Doublons et démons]

    Le marchand sentit venir la double question, au fond il attendait ce genre de chose qui s'ensuivait toujours, et il avait deux façon de procéder : dire la vérité en omettant convenablement ce qu'il fallait, ou bien jouer la carte du respect de la clientèle. Il avait dans l'idée que le conseiller ne se satisferait pas d'une absence de réponse et s'exécuta

    «Mais certainement je peux vous en laisser le loisir de l'étude, en soi l'objet me vient d'une vendeuse de passage qui n'a pas tenu à me dire d'où elle le tenait. N'étant pas d'ici et vu la nature de l'objet je doute qu'il ait été dérobé à Mélandis ... mais je pense qu'il a dû être dérobé en ombreterre il n'y a pas de doute. Ceux qui sont nés sous les mêmes augures que vous ne sont pas connus pour vendre leur artisanat au tout venant. Quand à son prix, j'aimerais savoir combien vous seriez prêt à offrir pour un tel objet? Nous pourrions éventuellement marchander comme c'est l'usage pour un article de ce prix.»

  27. #57
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    [Quête — Doublons et démons]

    Le marchand semblait prendre le drow pour un imbécil... Il était évident qu'une telle pièce provenait d'ombre terre quoi qu'elle dû possiblement être forgée par une maison comportant un avant poste à la surface, dans le cas contraire la dague ne serait plus que poussière dans le vent. La facheuse tendance des plus grands chefs d'oeuvres de la terre natale de l'elfe à se désagréger sous la lumière du soleil lui avait déjà joué des tours. Mais dans un tel cas les inscription en draconiques restaient une véritable énigme... Le language obscure de la reine araignée était fréquent sur de pareilles lames du draconique par contre...

    "Je vous en donne 800 pièces d'or cela vous convient-il?"
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  28. #58
    Nithep Invités
    [Quête — Doublons & Démons]
    Le marchand fit un large sourire à l'adresse de son interlocuteur, voyant que l'offre commençait sur des bases plutôt saines, il ne lui avait pas proposé les trente coups de fouet d'usage pour tout paiement, néanmoins l'objet avait un bon prix et il n'entendait pas, surtout après la discussion qu'il avait eu la veille, laisser les choses en l'état.

    «Oh mais bien sûr que non, une telle pièce ... par Selbrienne, je ne saurais la céder à moins de mille cinq cent pièces d'or et encore mon coeur se saigne à l'idée de faire une telle ristourne ... »

    Un fait étrange se produisit ... les inscriptions sur les bords semblèrent tout à coup se flouter à la vue, et le conseiller eut même le temps de se demander si ses yeux n'étaient pas trop fatigués car les lignes des inscriptions semblèrent onduler, se déplacer, et tout à coup il eut l'impression qu'il était écrit quelque chose en rapport avec la maison De'Vir... mais lorsque les lignes semblèrent devenir à nouveau plus nettes elles étaient à nouveau parfaitement compréhensibles.

  29. #59
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    [Quête — Doublons et démons]

    Le marchand n'était pas un petit joueur, fort heureusement pour lui d'ailleur, le test du drow s'avérait payant. Nul idiot n'aurait vendu un pareil objet si peu... Le fait d'avoir vu certaines choses soudainement creusait en Beorn un véritable sillon d'envie... de convoitise. Sa Maison avait été tout pour lui... un certain temps... Il fallait qu'il sache plus là dessus! Coute que coute et quelque soit le prix. Il pouvait également tuer l'homme ou se servir des services de la Dague Noire... mais parfois il fallait tout de même être correct.

    "Si je vous en offre 1400po... qu'en pensez vous?"
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  30. #60
    Nithep Invités
    [Quête — Doublons et Démons]

    Le commerçant rajusta ses lunettes, 1400 pièces d'or, il était proche du prix de réserve ... négocier d'avantage le coût ferait certainement échouer la transaction, sauf s'il ... décidait de mettre en balance un prix qui ne se mesurait pas en or.

    «Je crois que nous pourrions nous mettre d'accord, je vous laisse la dague pour mille quatre cent pièces d'or, et un petit service qu'il faudrait me rendre. Rien de bien ennuyeux ni onéreux à mon sens.»

Page 2 sur 6 PremièrePremière 1234 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] L'Antichambre du Conseil
    Par Mornagest dans le forum Le Havre Bourgeois
    Réponses: 119
    Dernier message: 31/05/2013, 13h13
  2. [Bâtiment] Le Palais du Conseil
    Par Folken dans le forum Quartier du Gouvernement
    Réponses: 89
    Dernier message: 26/10/2009, 15h53
  3. [MODS] Sarevok dans l'antichambre
    Par Sephren dans le forum Le Bazar de l'Aventurier
    Réponses: 7
    Dernier message: 09/08/2004, 22h02
  4. [BUG] [SPOILER] Bug à l'antichambre après Gromnir
    Par Velorien dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 5
    Dernier message: 06/12/2003, 20h46
  5. [Quête] L'antichambre des Héros
    Par Elegyr Menahel dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 73
    Dernier message: 28/08/2003, 16h01

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231