Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: [Bâtiment] Temple de Lolth

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Titres: Reine des Araignées, Reine des Fosses Démoniaques
    Statut: Déesse drow intermédiaire
    Symbole: araignée noire à tête de femme drow et suspendue à une toile
    Alignement: CM
    Adorateurs: Drows et elfes pervertis, araignées intelligentes
    Alignement des prêtres: CM, CN, NM
    Domaines D&D: Chaos, Ténèbres, Destruction, Drows, Mal, Araignées, Duperie
    Domaines NWN: Destruction, Duperie, Mal
    Arme de prédilection: Une araignée (dague)


    Présentation : Lolth est une déesse cruelle et capricieuse, que beaucoup considèrent comme folle car elle a pour habitude de faire combattre entre eux ses propres adeptes. Pleine de malice et de malfaisance lorsqu’elle négocie, nul n’est aussi vicieux qu’elle au combat. Elle convoite ardemment le pouvoir des divinités de la surface. Il lui arrive de faire preuve de bonté et d’aider ceux qu’elle apprécie, mais il ne faut pas s’y tromper, elle se complait dans la mort, la destruction et la torture de tout être, y compris ces adeptes qui ont eu le malheur de lui déplaire. Elle aime en même temps contrôler la mort. Il lui arrive d’intervenir en personne pour faire le plus de mal possible aux ennemis des Elfes Noirs, prenant à son gré la forme d’une énorme araignée ou l’apparence gracile et svelte d’une splendide Elfe Noire.
    La Déesse-Araignée a maintes suivantes dont les plus puissantes sont les Yochlols.

    Organisation : Le clergé de Lolth fait l’apologie de la supériorité de la Reine des araignées avant tout autre être. Il est responsable de la perpétuation d’atrocités en surface. Il entretient ainsi la peur des drows et de leur déesse. Même les prêtresses (Matronnes) les plus dévouées à Lolth la craignent et la haïssent. Elles ne la vénèrent donc que pour les pouvoirs qu’elles en retirent. Dans la plupart des cités, les prêtresses de ce culte contrôlent les maisons nobles et donc les cités elles-mêmes. Elles agissent en temps que souveraines, forces de police, juges, jurés et exécutrices. Leurs actes cruels et capricieux sont destinés à entretenir la peur qu’elles inspirent à leurs compatriotes et la haine de ces derniers pour les étrangers. "L’underdark de Nordock est la propriété légitime de Lolth" clame son clergé et la volonté des matronnes semble inébranlable dans l’accomplissement du dogme de la Reine des Fosses Démoniaques. Dans toutes les cités elfes noires, les matronnes font régner une loi violente sans partage mais la volonté chaotique de leur déesse et l’ambition démesurée des jeunes prêtresses rend l’organisation mouvante et en perpétuel renouvellement.

    Clergé :Les prêtresses de Lolth prient avant de rentrer en transe ou juste après en être sorties. Les prêtresses de ce culte sont toujours des femmes, il n’existe pas de prêtre de Lolth. Chaque mois, elles sacrifient des elfes de la surface, de préférence les nuits de pleine lune de manière à offenser Corellon Larethian. D’autres cérémonies privées ont lieu derrière les portes closes des temples, dans des pièces obscures ou nul mâle n’est autorisé. Les cérémonies publiques sont accomplies devant des drows des deux sexes. L’un des rituels les plus habituels est l’invocation d’une Yochlol (démon serviteur doté des formes d’une araignée et d’un elfe) afin d’obtenir de lui des informations ou une aide physique. Les prêtresses de Lolth se multiclassent généralement en guerrières ou en sorcières. Les prêtresses de Lolth sont considérées comme ayant prêtresse comme classe de prédilection.

    Les fanatiques dévoués à Lolth contrôlent la plupart des territoires d’Ombre-Terre. La reine des Puits arachnéens démoniaques pousse ses adeptes à faire la guerre et à opprimer les mâles. Autant dire que ces derniers ne sot donc pas encouragés à rejoindre les rangs de son culte. Elle adore les conflit autodestructeur dans lesquels ses lancent ses fidèles et elle ne souhaite pas les voir s’éparpiller et perdre leur ferveur à la surface. Les groupes de fidèles de Lolth présents hors d’Ombre-Terre sont donc généralement des bandes de pillards en mission. La plupart du temps ils chercheront à fuir et à retourner en Ombre-Terre s’ils se trouvent confrontés à de trop forts partis. Ces groupes, dirigés par de puissante prêtresses ou élus de Lolth sont généralement accompagnés de draelgoths, myrlochars, araignées porte-dard et yochlols.

    La majeure partie des Elfes Noirs vénère Lolth. Ils ont une très forte affinité envers les arachnides et celles-ci sont présentes dans la sculpture, les gravures, les bijoux ou la mode. Cette affinité est due au fait que Lolth elle-même prend la forme d’une araignée. Les panneaux et les chambranles des portes par exemple s’ornent souvent de motifs répétitifs en forme d’araignées rampantes. Les maisons sont souvent décorées de draperies grises et translucides qui évoquent des toiles d’araignées.
    Même le jeu de cache-cache joué par les jeunes Drows lors des fêtes est connu sous le nom de chasse aux araignées, quant à la dernière bataille ou situation vécue par un Drow, elle est connue comme sa « dernière morsure ».
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    La forme arachnéenne géante arriva avec la même grâce que celle avec laquelle elle avait parcouru les ruelles sombres des bas quartiers de Mélandis. La lune trahissait la croit blanche qui ornait la carapace de son dos noir, marque de sa race, marque de Lolth, marque qu’elle haïssait comme on haït notre pire ennemis ! Ses huit yeux brillaient avec un éclat nouveau qu’elle n’avait plus eu depuis bien des années alors qu’elle arpentait les contrées souterraines d’Ombre Terre toujours avec Berg’inyith comme cavalier. Elle entra dans le temple par le plafond de la porte de marbre et s’introduisit au plus profond du bâtiment sur ce même plafond. Laissant à Beorn, la tête en bas, le loisir de tenir Bagronk. Tâche aisée quand on y est habitué. Un sifflement avertis Massoj Car’ein de leur venue. Et un dialogue gestuel eu place dans le plus profond des silences.
    Massoj était le seul prêtre « mâle » du temple et cette condition en faisait un souffre douleur des prêtresses lorsqu’elle était d’humeur grise. Mais il n’en avait que faire. Sa haine, il la gardait, ne servant pas la divinité qui était vénérée ici, mais son fils rebelle : Vhaeraun. Il bénéficiait de sa protection en tant que l’un de ses rares prêtres à la surface.

    Massoj se retira dans ses appartements, prenant congé de ses « consoeurs » qu’il se surprenait à affectionner par moments. Il y fut très vite rejoint par l’araignée et ses deux cavaliers. A la vue de son congénère ainsi mort, ses traits se crispèrent. Une force inconnue avait sans aucun doute agit sur Bagronk. Il en aurait mis sa main à couper ! Il comprit tout de suite l’intention du Général et entrepris alors le rite de résurrection qui allait le vider de sa force vitale.

    Il déposa le thaumaturge sur un piédestal sur lequel était gravé le masque de Vhaeraun et entreprit de déposer des onguents dans un cercle qu’on aurait pu croire parfait. Il s’assit alors en tailleur, la main droite sur la poitrine de Bagronk et commença alors à réciter la formule.

    Une énergie bleutée tirant sur le mauve l’enveloppa alors. Peu à peu, cette énergie se transmit au corps inerte du drow. L’enveloppant à son tour. En même temps, le prêtre semblait faiblir mais ses traits gardaient leur fermeté. Alors qu’il semblait épuisé, une main réconfortante se posa sur son épaule. Beorn lui transmit alors sa force vitale afin de l’aider à dueller avec la mort elle-même. Au bout d’un quart d’heure, l’incantation fut terminée. Massoj se décrispa et se redressa. D’ordinaire, il se serait immédiatement endormi, mais la force donnée par Beorn avait permis de ne pas complètement l’épuiser. Ils laissèrent alors Bagronk dans un someil profond revenir par lui-même, et allèrent discuter dans la pièce principale, laissant Margul veiller sur Bagronk. Au bon d’une heure, un cris semblable à un sifflement les fit comprendre que Bagronk se réveillait.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  3. #3
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Vous voulez vraiment savoir ?
    Messages
    92
    A son réveil, Bagronk, senti une horrible douleur au crâne. Les épreuves qu’il avait endurées l’ont complètement épuisé. Il referma les yeux un moment pour reprendre ses esprits. Puis il s’assit au bord du piédestal. Beorn alerté par son araignée, ne tarda pas à faire irruption dans la pièce. Il le dévisageât un moment puis s’approcha de lui. Mais au moment de se lever, il du se rasseoir car sa tête lui tournait.
    Beorn lui conta tout ce qui s’était passé du moment où il avait sentit la force qui le fit venir à lui jusqu’au moment où il l’amena dans ces lieux. Après cette histoire, Bagronk avait un tas de questions qui lui trottaient dans la tête.


    - Mais, il y a une chose que je ne comprends pas. Comment pouvais-je mourir alors que je suis déjà mort ? demanda-t-il à Beorn

    Cette révélation ne semblait pas surprendre Beorn.

    - Comment cela se fait-il ? Je ne comprends pas !

    - Il y a des choses, en ce monde, biens étranges mon cher ami. répondit Beorn

    Cette réponse ne lui suffisait pas. Il se devait de découvrir quel puissant sortilège avait usé son ancien maître pour tuer un mort.
    Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul,
    ash nazg thrakatulûk agh burzum-ishi krimpatul

    Sauron


    Vous êtes seul, vous voulez rencontrer votre âme-soeur, vous marier ou vous divorcer? Alors venez au centre de rencontre de Barabatta !

    http://membres.lycos.fr/sgenerator1/...e6b3b09060.png

    Winter is comming

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] Le Temple de Helm
    Par Folken dans le forum La Place du Temple
    Réponses: 254
    Dernier message: 25/05/2015, 13h36
  2. [Bâtiment] Temple de Kossuth
    Par Alundra Glodar dans le forum Le Noyau Occulte de la Ville
    Réponses: 28
    Dernier message: 14/12/2013, 08h32
  3. [Bâtiment] Temple de Shar
    Par Beorn Devir dans le forum Le Noyau Occulte de la Ville
    Réponses: 85
    Dernier message: 08/07/2013, 23h01
  4. [Bâtiment] Temple de Beshaba
    Par dragum dans le forum Le Noyau Occulte de la Ville
    Réponses: 90
    Dernier message: 15/06/2012, 21h57
  5. [Bâtiment] Temple de Séluné
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 5
    Dernier message: 21/04/2004, 19h57

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230