Page 6 sur 6 PremièrePremière ... 456
Affichage des résultats 151 à 154 sur 154

Discussion: [Bâtiment] La Taverne des Bas-Quartiers

  1. #151
    Seina Invités
    Manost revenge : acte 1 : la sombre nature d'Erszebeth



    Soudain Lothringen se leva précipitemment et partit en courant vers la sortie sans se justifer auprès du voleur et du barde, dans un coup de vent il sortit de la taverne...


    Intrigué Seina et Cyric se levèrent pour suivre l'elfe noir.. celui ci avait prius de l'avance, mais ce n'était pas un voleur qu'on apprendrait à se diriger dans des ruelles sombres... et encore moins lorsque le dit voleur était accompagné par un personnage ayant vécu plus de dix ans à Melandis....

  2. #152
    Auroch Invités
    Je viens de:
    Les ruelles des bas quartiers

    Je pénètre dans une vaste pièce, richement décorée...joyau noir dans un écrin de misère.

    A une table, un vieillard édenté ouvre grand le gouffre noir qui lui sert de bouche, un rire muet s'en échappe. Il hoquète, puis tombe sur la table avec un bruit sec. Déjà ses convives le fouillent.
    Gageons qu'il est mort heureux, mieux vaut ignorer pourquoi...

    Je m'avance et observe dans un recoin un grand guerrier au corps recouvert d'étranges cicatrices symétriques, semblant être rituelles ou faites en vue de créer une nouvelle race: l'homme-zèbre.

    Il est en train de faire semblant de perdre au bras de fer contre un nain.... cela se voit à la façon dont il fait jouer ses muscles, tout en souplesse.
    J'entends les paris qui montent puis, brusquement, l'humain d'un coup sec arrache un cri aigu et, par là même, la victoire au nain. Une rumeur mi-admirative, mi-déçue parcourt la foule.

    M'adressant à l'homme, alors qu'il est occupé à chahuter gentiment une serveuse...

    - J'aimerai faire une partie contre vous.
    - Combien voulez-vous miser pour affronter le terrible Gallwen?
    - En fait c'est précisément parce que je n'ai pas d'argent que je veux tenter ma chance.
    Il part dans un petit rire aigrelet et moqueur...

    - Tu fais fausse route l'ami, il faut miser pour participer, il n'y a qu'aux arênes qu'on peut se présenter sans argent, avec pour toute mise celle de sa vie.
    - Je ne souhaite pas mettre en danger ma vie ou celle d'autrui inutilement, mais la seule chose que je sache faire est me battre. Sais-tu qui pourrait avoir recours à mes services?
    - A vrai dire des tas de gens, de toute sortes, à commencer par toi-même, cette cité est peu sure...as-tu au moins un permis de port d'arme? Cela coûte dix pièces, ou alors il faut se naturaliser Mélandien... écoute retourne à la porte, tu y trouveras surement ton bonheur, moi je sais déjà où trouver le mien. :hips2:

    Tapant sur la cuisse de la serveuse il la renvoie en criant "A boire!!!"

  3. #153
    Dinin DeVir Invités
    Lune lune lune pourquoi éclaires-tu encore mes pas? Pourquoi me baignes-tu encore de ta douce lumiere? Et pourquoi je rechigne ainsi? N'es-je pas le droit a une deuxieme chance comme tous les autres? Non je n'y est pas droit... je suis un profanateur, un tueur sans vergogne, un violeur de règles imérites, un faiseur de mort sadique et enfin... un drow. Mais es-je un jour le rédenption? comme les *humains* croit pouvoir l'avoir de leurs dieux. Si arrive qu'a ma mort l'un de c'est dieux ou déesses me l'accorde elle devras avoir un énorme potenciel de rédenption, car même si je reconnait mes fautes, mes meutres et autres erreurs du genre, je ne m'arreterai pas.. Toutes ces choses morbides sont dans ma nature et je les acceptent. C'est peut-être sa la rédenption en fin de compte? son propre pardon, avouer ses fautes.

    En tout les cas je ne commencerai pas à raconter tous mes sombres histoires!! Je vais plutot vous en commencer une celle de mon entrée dans l'aubrege miteux de Mélandis. Comme toujours l'endroit était toujours aussi délabrée, les luméniens n'auraient jamais oser entrée dans cette endroit tant elle tendait plus vers une porcherie qu'une auberge agéable, mais un Mélandien la voyait tout a fait au contraire d'un luménien et c'est pour sa que cette auberge était toujours aussi encombrée d'ivrogne de toutes sortes, riches comme pauvres. Pour ma part je ne voulait en aucun cas me remplir l'estomac de tout l'acide qui se trouvait dans les verres, mais plutôt attendre l'arrivée toujours aussi tardive de son frère partie en petite escapade dans la ville neutre en proie a commettre un meurtre a ce que j'avais entendu dire. En tout les cas, pour ma part j'avais des choses plus importantes a lui dire et a faire que d'attendre a se qu'il revienne de sa petite *fête*. Alors je m'attablai assez confortablement et j'attendis avec une impatience assez voyante mon frangin qui se montrerais un jours ou l'autre... enfin esperons le.

    Pour on ne sait quelle raisons, aucune serveuves n'est venu me prendre une commande ^-^!

  4. #154
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    La lune, toujours la lune, croissant de blancheur laiteuse rappelant le nacre dans un océan de ténèbres sondé par les astres, qui encore une fois éclaire mes mouvements furtifs dans les confins de l'empire melandien. Les corbeaux passèrent au dessus de Melandis, déchirant le silence vespéral de leurs rauques piaillements. La rage de l'elfe de devoir presque fuire la cité d'argent, fuire sa proie était incommensurable, mais la lassitude d'une traque lente et infructueuse contrebalançait l'émotion hargneuse.

    La masse d'oiseaux charognards descendit des airs sur le lieu des cryptes de Melandis, refuge temporaire du vampire qui accompagnait le drow. La séparation fut brêve, et peu de mots furent échangés, les deux prédateurs ressentant la même indignation liée de soulagement. Le vampire entra dans une mausolée délabrée alors que l'elfe noire resta là un moment à regarder la lune. Il ne fallut que peu de temps à la colossale araignée d'Ombre Terre pour sentir la présence de son maitre. Celle-ci sortit des ombres dans lesquelles elle était restée, se délectant des misérables qui dégnaient s'aventurer dans le cimetière.

    Beorn enfourcha son monstrueux destrier et repartit en dirrection de sa tour noire. Evoluant dans les noirceurs de la nuit avec l'agilité d'un félin, l'arachnéide fut rapidement en train de gravir verticalement l'un des puissants murs de la tour noire de Beorn, le menant à l'un des rares passages permettant d'entrer dans ses appartement privés. Il fut surpris de se sentir bien de retour à ce qui était son domicil, son chez soi, bien que, intuitivement, il savait que ce lieu était englouti à des milles sous terre. Déposant son matériel de chasse, le drow se débarbouilla pour retrouver en face du mirroir ce qu'il était réellement : un elfe noir, marqué par les combats, mais toujours bien portant. Il se changea rapidement, enfilant une chemise bordeau sang sur un pantalon de cuire foncé ainsi que l'un de ces manteaux de conseillés. UNe fois cela fait, il descendit pour se restaurer quelque peu, mais lorsqu'il arriva, Gorgrim s'empressa de lui dire quelques mots bas, visiblement alerté par quelque chose... Il ne fallut que quarante cinq seconde à Beorn pour être à nouveau dehors, sabre coube au foureau.

    L'elfe noir arriva à la taverne, ayant troqué son manteau de conseillé contre une cape grise foncée, désireux de passé innaperçut. La porte grinça alors que la main du drow la poussa lentement, laissant s'échaper une éfluve éthilique mêlée de sueur humaine et d'herbe à fumer.

    Il le repéra facilement, assis dans l'un des fonds de la salle, sirotant un verre, les yeux rouges ressortant paritculièrement à la vision de l'elfe noir, aidée par un machinal grésillement des cendres rouges de la pipe de bois. Dinin l'attendait, et Beorn se dirigea vers lui. S'asseyant en face de lui et le saluant de la langue gestuelle des elfe noirs. Mais si le geste étant machinal, l'air réjoui de Beorn ne pouvait être caché.

    "Trop longtemps, encore une fois frangin..."
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

Page 6 sur 6 PremièrePremière ... 456

Discussions similaires

  1. [Lieu-dit] Les ruelles des Bas Quartiers
    Par Walar dans le forum L'antre des Miséreux
    Réponses: 250
    Dernier message: 07/12/2016, 21h27
  2. [Bâtiment] La taverne de la Taie Dorée
    Par Saiko dans le forum Entrée dans la ville
    Réponses: 446
    Dernier message: 06/12/2016, 21h55
  3. [Bâtiment] La Taverne de la Gorgée d'Orge
    Par Beorn Devir dans le forum L'Esplanade Impériale
    Réponses: 535
    Dernier message: 06/08/2014, 11h27
  4. [Bâtiment] Taverne du chat-pitre
    Par Lothringen dans le forum Les Olympiades de Manost
    Réponses: 29
    Dernier message: 02/12/2008, 11h29
  5. [Bâtiment] L'orphelinat des bas-quartiers
    Par Morgul dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/01/2006, 17h00

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231