Page 2 sur 6 PremièrePremière 1234 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 154

Discussion: [Bâtiment] La Taverne des Bas-Quartiers

  1. #31
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Vous voulez vraiment savoir ?
    Messages
    92
    Après que tout le monde soit partit préparer ses affaires, Bagronk restât dans la taverne seul un moment. Il songeait à sa prochaine destination, le plan démoniaque. Tout en songeant, il bu quelque lampées de sa bière. Mais, vers trois heures du matin, le tavernier vint vers lui.

    Je voudrais bien fermer, moi. Dit le tavernier

    Sur ces mots, Bagronk partit en silence en faisant un signe de la main au tavernier pour s'excuser.
    Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul,
    ash nazg thrakatulûk agh burzum-ishi krimpatul

    Sauron


    Vous êtes seul, vous voulez rencontrer votre âme-soeur, vous marier ou vous divorcer? Alors venez au centre de rencontre de Barabatta !

    http://membres.lycos.fr/sgenerator1/...e6b3b09060.png

    Winter is comming

  2. #32
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    Oan regarda avec mépris la femme qui venait de lui adresser la paroile; d'un humeur exécrable, elle n'avait point envie de décoleté d'une catin de taverne; quelle manque de séduction... Ces jeunes femmes avaient décidément beaucoup à apprendre. Néanmoins elle avait fait son travail et Oan lui tendit une pièce. Elle se leva avec prestance et observa la salle, un homme respectable assurément, ou du moins assez puissant. Bien.

    Oan s'approcha de la table de Seina et dit un sourrire aux lèvres.


    Seigneur, comment dois-je vous saluer?
    Le cimeterre d'Oan et son amulette
    Ma'arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête!
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  3. #33
    Seina Invités
    Seina leva les yeux vers l'elfe noire qui se tenait devant lui avec un sourire enjoleur... il était de bonne humeur.. chose extrèmement rare...

    " Vous êtes nouvelle dans les parages... Je suis SEINA, maître et seigneur de la guilde des marchands de Melandis.."
    Contrairement à ce que l'on pourrait penser, il n'y avait aucune ventardise dans sa voix... plutôt une sorte d'ironie mal contenue.....


    " J'avoue avoir été piqué pâr les propose que l'on m'a tenu à votre propos et je me suis décidé à sortir de mon domaine et à entrer dans cette auberge sordide afin de converser avec vous dame OAN....

    VOus prendre bien quelque chose à boire pour m'accompagner ???"

  4. #34
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    Oan aprécia la galanterie de l'homme; chose rare en cette cité; et s'assit en face de lui.

    Je n'ai pas très soif, et les boissons vulgaires de voleurs ne me désaltèrent que trop peu. Je prendrais un peu de vin, enfin, la chose qui sente le moins la bière...
    Je ne crois pas qu'il faille que je me présente seigneur Seina, je serais par contre curieuse de savoir ce qui vous pousse à vous rendre dans un tel endroit... Je doute que vous veniez uniquement pour me déshabiller du regard...
    Le cimeterre d'Oan et son amulette
    Ma'arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête!
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  5. #35
    Seina Invités
    Seina servit une coupe de vin d'ombre terre, chose très rare à la surface... il sourit à la dernière phrase d'Oan...


    " Bien, je constate que vous n'avez pas la langue dans votre poche, et que vous êtes courageuse.. ou bien folle d'avoir de tels propos... Mais celà me plait... J'avoue, et c'est tout à votre honneur, que la contemplation d'une ravissante femme n'est pas pour me déplaire... les gens ont tendance à confondre mal et laideur... converser avec une belle elfe noire est toujours agréable...
    Mais si le plaisir est une chose, les affaires en sont une autre....

    Mais avant !! savourons ce voluptueux vin de vos congénères...

    Dites moi.. est ce vrai que vous vous soyez moquée du Sieur Nathiel en lui demandant s'il vous avait écouté ou s'il avait admiré votre poitrine??? Je n'aurai jamais cru que quelqu'un ( hormis moi :notme2: ) aurait la témérité de tenir de tel propos face au Vampire " Romantique"...


    Les yeux de Seina pétillaient de malice et il fit un clin d'oeil à la charmante elfe noire.

  6. #36
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    Seina plaisait décidément à Oan; peut-être était-il la première personne douée d'intelligence qu'elle rencontrait en cette cité. Elle sourit franchement, sans aucune d'hypocrisie et répondit d'une voix pleine d'ironie

    Sieur Nathiel est surement une personne on ne peut plus remarquable, mais il est assez désagréable de sentir posé sur soi le regard de vulgaires coupes jarets... Il est triste que mes reproches lui aient été adressés alors qu'il n'avait que fort peu aprécié ma poitrine, mais comprenez moi; j'aimerai pouvoir me promener en ville sans être considérée comme la catin officielle de la de la cité; ce que certaines de ses insinuations laissaient présager...
    Maintenant, je ne puis dire s'il s'agissait de témérité ou de simple provocation... d'ailleurs; quelle différence cela ferait-il...


    On posa délicatement ses lèvres sur la coupe de vin et en aprécia toute la substance... Le vin était délicat et fruité, et Oan ne put s'empêcher de penser que, décidément, cet homme était le moins stupide, grossier et déprimant de tous ceux qu'elle avait pour l'instant put rencontré.
    Le cimeterre d'Oan et son amulette
    Ma'arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête!
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  7. #37
    Seina Invités
    Vous semblez quelque peu aigrie quant à la condition des mâles.. notez que celà ne soit pas surprenant, lorsque l'on considère le traitement réservé aux hommes dans les profondeurs d'Ombre terre... mais je doute que vous soyez influencée par les doctrime des matrones.. vous ne seriez point venue à Melandis si celà avait été le cas. Parlez moi un peu de vous.. de votre vie.. Bien que bon nombre d'elfes noirs passent nos portes, il me semble que vous soyez différente..

    Seina la regardait intensément.. comme s'il cherchez à percer les mystères qui entouraient la séduisante elfe noire... cherchait-il à s'en faire une alliée ? une amie ? .. une amante ??? ou cherchait-il seulement à juger cette personne afin de déterminer comment l'utiliser ? Son regard était équivoque... très peu de personne connaissait ce personnage sombre mais romantique...

  8. #38
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    L'elfe entra dans la taverne et demanda quelque chose de non alcoolisé, elle était enceinte elle ne se consommait donc plus ce genre de boissons.
    Elle reconnut l'elfe noire que son mari lui avait décrite comme un des trois impudents qui l'avaient agacé au plus haut point la fois précédente, elle prit son jus d'orange et en passant le renversa sur son décolleté des plus... plongeant, tant et si bien qu'elle fut trempée jusqu'au nombril.
    Cela fit rire Seina et l'elfe eut un sourire diabolique et murmura " ça c'est pour Nathiel, tu vas apprendre à me connaitre" A haute voix elle lui présenta de milleuses excuses accompagnées d'un sourire qui n'aurait pas trompé l'idiot du village. Puis elle se retourna et se diriga vers la sortie.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  9. #39
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    Oan se leva imédiatement et fixa l'elfe attentivement. Elle décida de laisser passer, d'oublier le geste de l'impudente. Néanmoins, elle tendit la main vers l'elfe qui sortait et murmura quelques paroles presques incompréhensibles. Une petite boule de lumière mauve apparuit dans sa main et disparut presque aussitot, ce qui rendait le sortilège presque imperceptible. Oan adopta un ton plus mesuré et dit à Seina

    Quelle idiote, elle ne sait pas... Oan s'arrêta de parler, observa le visage amusé de Seina et dit:
    Ou en étions nous... Ah oui.

    Oan se rassit et cala son dos dans le dossier de sa chaise et reprit.

    Les matrones ont parfois l'esprit dérangé... mais il n'empêche que leurs idées sur la condition masculine sont fort plaisantes... Notament leurs propositions d'émascuations douloureuses et toujours fort distrayantes... Je vais être franc avec vous Seina; ma vie est fort peu intéressante, et les évènements de mon passé fort flous... Je vais m'efforcer de vous résumer tout ça...
    Je suis née en Ombreterre bien sur, mais les matrones de ma cité avaient beaucoup de réticences à accepter Talos dans le cercle privé des divinités autorisées... Mes parents, prêtres du dieu, s'exlièrent à la surface ou je vécu quelques années, à proximité de Myth Drannor. ma jeunesse fut fort agitée et troublée, mon adolescence de même... Je suis une elfe noire bien sur, mais quelques anciennes malédictions de l'ancienne cité elfe semblent avoir affecté ma physilogie et ma façon de penser; du moins je me plait à l'imaginer...


    Oan eut un petit rire, sourit et reprit.

    Ma vie d'adlute consiste en une succession de romances désabusées, de voyages à travers la surfaces et autres. Je retournais quelques années en ombreterre et m'initiait à la création de sortilèges; Talos m'aida durant ces longs mois passés à prier la déesse araignée et appelée par la surface, je rejoignais la surface. De là je rencontrais milles misérables preux chevaliers aux idéaux dégradants, milles elfes noires esclaves, catins soumises et décidait de rejoindre votre cité. Je rencontrais alors ivrognes, rustres et balours; mercennaires avinés et foule de voleurs miséreux...
    Voilà en quelques mots...


    La voix d'Oan s'était rythmée, avait adopté un ton doux et mesuré et quand Oan rouvrit les yeux, s'échappa de son songe éveillé, elle rencontra le regard de Seina et ne put malheureusement pas deviner ce à quoi l'homme pensait alors.
    Le cimeterre d'Oan et son amulette
    Ma'arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête!
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  10. #40
    Seina Invités
    Seina sourit à la description de Melandis faites par l'elfe...


    " Hélas, la beauté est quelque chose de rare en ce monde, la plupart des races maléfiques tendent à en anihiler toute évocation... Ce qui m'a toujours plu chez les elfes noirs, c'est qu'il chérisse le luxe et la beauté tout en étant l'une des races les plus malveillantes.

    Néanmoins il existe des êtres d'exception en ces lieux... je suis certain que vous les croiserez... Il es vrai que parfois je suis las de toutes les idioties commises par les humains. Regardez cet ivrogne qui pelotte sans vergogne la serveuse... je n'ai qu'une envie c'est de luiplanter ma lame dans les entrailles et de la tourner lentement afin que sa souffrance et son agonie soient longues.

    Mais je préfère ignorer cet idiot et privilégier une discussion fort agréable avec vous très chère...

    Seina eu un petit rire

    Emasculation doulouruse... quelle drôle d'idée... se priver de tant de plaisir... allons... heureusement qu'une table nous sépare car je serai désolé de subir une telle punition pour avor admirer discrètement votre physique si envoutant...

    Le rire de Seina résonna dans la salle et il fit un clin d'oeil charmeur à l'elfe... Lies ayant entendu ses derniers mots se retourna et lui jetta un regard couroucé qui fit rire encore plus le barde... Décidément les femmes, il les adoreraient toujours :rigoler:

  11. #41
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    Oan tenta de réprimer un sourire, mais les comissures de ses lèvres se retourssaient inexorablement pour finalement laisser s'afficher sur son visage un sourire franc.

    Sire Seina, cessons de causer émasculation, je ne voudrais pas faire fuir la totalité des habitants de cette cité...
    Mais soyez franc, qu'est ce qui a pu vous pousser à me convier en ce lieu sordide... Vous semblez différent de toute la populace libidineuse qui grouille autour de nous, et je doute donc que vous ayez souhaité me rencontré pour uniquement discuter ... physique...


    Oan porta sa coupe de vin à ses lèvres et but une petite gorgée tout en braquant son regard sur Seina, en lui faisant comprendre qu'elle ne dirait aucun mot de plus à propos de ses origines. Soudain Oan se raidit, contracta ses muscles et ferma les poings. Elle ferma les yeux quelques instants et respira profondément. Impulsivement, Oan saisit la main de Seina et la posa sur son coeur. L'homme put sentir sous sa peau le sang d'Oan circuler, sentir le coeur de la drow battre d'une manière tout à fait étrange, presque irationelle et désorganisée. Tout à coup il sembla à Seina que le coeur de la drow s'arretait, cessait de battre et qu'une mélopée triste résonnait dans la poitrine de l'elfe. Oan reprit, un peu hésitante et regardant Seina dans les yeux

    Les matrones n'aiment pas les drows qui ne courbent point l'échine devant les statuette maudites de la déesse araignée. Aussi suis-je la victime d'un, oui, c'est bien le terme, d'une malédiction assez spéciale. Vous voulez surement savoir quelles sont mes vraies raisons... Je suis venue à Mélandis pour échapper aux courroux des matrones, échapper à ce sombre nuage qui me harcèle, qui me poursuit et m'épie à chaque instant... Je pensais qu'il y avait en cette cité suffisament de mal et de ... enfin, je voudrais me protéger ici... Voilà pourquoi je suis si pressée, et pourquoi j'aie pu me montrer blessante avec Sire nathiel.

    Oan se resaisit, elle divaguait décidément. Enervée par sa stupide indolence, Oan reprit brusquement, un peu honteuse

    Oubliez ceci sire Seina, reprenons notre conversation.
    Le cimeterre d'Oan et son amulette
    Ma'arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête!
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  12. #42
    Seina Invités
    Seina regardaz l'elfe d'un regard perçant....

    " Je ne pense pas que celà soit .. anodin... sachez celà... en ce lieux rares sont les adorateurs de Lloth... elle n'a que peu de pouvoir à la surface... la plupart des drows de cette cité siont des renégats qui ne rechigneraient pas à planter une épée dans le coeur de prétresses et jubileraient d'assassiner les grandes prêtresses... je vous confierai ceci.. en celieu .. la force ne compte pas.. seul les appuis et les relations vous permettent de survivre...


    Je fut un conseiller jadis.. mais les intrigues et les trahisosn ont proliféraient en mon abscence me déposédant de mon poste.. je reste toutefois une de spuissance de cette cité, je domine tousles marchands et j'ai des relations dans tous les secteurs de la ville. Vous désirez obtenir l'asile à Melandis ... SOIT !! je vous l'obtiendrez... mais il faudra faire vos preuves... Si celà ne tenait qu'à moi.. je vous l'accorderez desuite. mais il y a mes paires... et je ne puis passer outre leurs ordres... toutefois... et je ferai une exeption pour vous.. je vous appuierai dans l'ombre.

    Il me plairai de vous voir séjourner ici.. et de pouvoir converser plus souvent avec une personne de qualité"

    Seina regarda l'elfe dans les yeux, il leva une main délicate sur le visage d'Oan et lui effleura le contour de ses lèvres..

    " Quant à votre physique, il est d'une rare perfection... il ne tient qu'à vous d'en fair eun bon usage......................."

    Puis en baisant la main de l'elfe il se leva et la pria de s'excuser, il avait une grave affaire à régler mais lui assura qu'il désirait la revoir au plus tôt... Il se chargerait des formalités de son "test" dès que possible afin de lui assurer la protection des murs de Melandis

    [HRP] : en raison du sort que t'as jetté à Lies, il y a une incohérence temporel, mon départ précipité essaye de rétablir celà.. histoire que je sois plus là quand nathiel arrivera... mais passe à la guilde des marchands et on finira la conversation

  13. #43
    Mycontil Invités
    Exténué par son épreuve d'entrée à Mélandis, Mycontil passa la porte de la taverne dans l'espoir d'y trouver une bonne table, un bon vin et peut être même une bonne compagnie, qui sait...
    Après s'être assis à une table un peu en retrait, il siffla une serveuse:


    -"Bonjour à vous belle dame *les joues de la serveuses s'empourprèrent légèrement*servez moi votre alcool le plus fort*le mage offrit quelques pièces à la jeune elfe* et donnez ca à votre patron en lui disant que...hum... vous êtes réquisitionnée ou une ineptie de ce genre, enfin je suis sûr que vous serez inventive."*le mage fit un clin-d'oeil complice à la jeune femme qui après un bref instant acquiessa*
    L'elfe revint quelques minutes plustârd débarrassée de son tablier et portant deux verres d'alcool à la main

    -"Bien, venez vous asseoir ma chère!" *Sur ce le mage l'entraina sur ses genoux.A sa grande surprise, l'elfe ne sembla aucunement gênée par son attitude (qui en aurait fait rougir plus d'une).Au contraire, elle émit un gloussement satisfait.La soirée allait être prometteuse...*

  14. #44
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    Oan resta quelques instants le regard perdu dans le vide, sentant contre sa peau les doigts de Seina qui l'effleuraient à peine. Elle jeta un regard plein d'interrogation à Seina puis baissa les yeux queluqes instants, interloquée et surprise.

    Sire Seina, ne pensez pas que je veuille vous amadouer avec de tels regards... Mais soit...

    Oan hésita quelques instants et effleura la main de Seina, et reprit d'une voix presque muette

    Nous poursuivrons cette conversation bien assez tôt, je l'espère.

    Oan but une dernière gorgée de vin en faisant à Seina un bref salut de la tête, ses cheveux blancs cachant ses yeux à son inerlocuteur, et alors que Seina sortait de la taverne, elle murmura

    A bientôt sire Seina.
    Le cimeterre d'Oan et son amulette
    Ma'arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête!
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  15. #45
    Boddah Invités
    [Fait suite des déboires de Tock !]

    D'un air appauvrit, Tock rentra dans la taverne. Son trou de mémoire le poursuivait, et à dire vrai, ça le dérangeait, il n'aimait pas les mystères surtout de ce genre là. Il regarda autour de lui, voyant que des visages inconnus, ce qui était normal, il se dirigea d'un pas prudent vers le comptoir. Il vit un jeune tavernier avec les joues joufflues et rosées par la consommation d'alcool régulier. il lui demanda poliment:

    -" Excusez moi, auriez vous un petit remontant, j'ai un mal de crâne qui me poursuit, sans savoir pourquoi... "

    Le tavernier le regarda d'un oeil intrigué et lui reponda:

    -" Et oui, l'alcool fait ses symptômes là, quand on en abuse ou quand on en boit pas souvent... "

    Tock, qui entre temps s'était avachit sur le comptoir, le regarda avec des yeux exorbités. Puis dans un élan de réflexion, il sortit sa bouteille d'alcool de sa ceinture et vit qu'il en manquait un quart. Plutôt dubitatif, il se demanda à lui même si c'était lui qui en avait bu, d'un côté il se dit que cela expliquerait beaucoup de choses. Il rangea son elexir et le tavernier rajouta:

    -"hmm, oui en effet, vous avez abusé d'alcool plutôt fort apparemment" Avec un oeil moqueur. "Bon, je vous propose de prendre ce verre d'eau en attendant, pour que votre mal de tête passe..."

    Tock prit le verre et but quelques gorgées et se retourna. le barbare vit dans un coin de la taverne un visage familier, il avait du mal à se souvenir de qui il appartenait, puis cela devint un peu plus clair. Il se rappella du nécromant avec qui il avait fait ses débuts à Mélandis à la recherche d'un réseau. Le nécromant était au prise avec une elfe, ils discutaient et rigolaient visiblement. Le nécromant du nom de Mycontil n'avait apparemment pas qu'un seul domaine de prédilection. Tock décida d'aller le déranger un peu, dans son histoire avec une elfe. Il trouva bon de semer un peu le trouble chez ce mage pervers. Le barbare se dirigea donc à la table de Mycontil et s'écria:


    -" Ahhh mais qui vois-je? Mycontil!! J'espère que je ne te dérange point?
    Tock regarda la serveuse d'un air amusé, son mal de tête commençait à partir, en tout cas il n'y pensait plus.

  16. #46
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    Duorok rentra dans la Taverne, il aperçut le mage pervers et un homme qui avait apparement abusé de la boisson, et il vut aussi Oan. Il détourna son visage en la voyant, et alla d'un pas décidé vers la comptoir où il commanda une bière puis il alla dans un coin sombre d'où il pourrait observer Oan sans qu'elle ne le voit. Duorok ne pouvait s'empecher de l'admirer, elle était magnifique mais c'était une Drow, mieux valait ne pas y penser. Sur ce il but sa bière tranquillement.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  17. #47
    Chaos Invités
    Chaos rentra dans la taverne, il regarda rapidement qui il y avait et tomba sur des nouveaux visages, il vit Mycontil le mage avec qui il avait eu affaire mais il avait l'air occupé, il trouvait ca amusant mais bon ceci ne le préoccupait guère, il vit aussi un barbare complétement ivre, un demi orc au bar et une drow, il réfléchit quelques instants et se resouvint d'elle a la forge et qui se croyait supérieure. Des personnes normales de plus dans la cité du Chaos, il alla s'asseoir à une table qui était dans l'ombre et commanda une bière.

  18. #48
    Mycontil Invités
    Déjà troublé par l'alcool le mage remarqua à peine l'importun qui en l'appelant par son nom vint s'asseoir à sa table.
    Malgré son état d'ébriété avancé le mage discerna chez l'individu une appartenance à la race humaine caractérisée par sa démarche grossière (presque boiteuse), sa barbe naissante et bien-sûr par son indéfinissable laideur...Il s'adressa donc à lui en conséquence:


    -*En repoussant légèrement l'elfe*"Oui, hum...que puis-je faire pour toi humain?"

  19. #49
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    Oan observa quelques instants la salle animée; des gens entraient, allaient et pourtant, aucu d'entre eux ne semblait digne du moindre intérêt. Elle reconnu à une table un des clients de la forge, et vit plus loin Duorok qui l'observait, presque caché. Oan soupira longuement, alla au comptoir et demanda une autre coupe de vin, bien moins doucereuse que la précdente, puis regarda les visages des clients fraîcheemnt venus... La débâuche semblait donc de mise dans cet établissement...
    Le cimeterre d'Oan et son amulette
    Ma'arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête!
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  20. #50
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    Duorok se rendit compte qu'Oan l'avait repéré, il détourna son regard vers sa bière. Ce qu'il ressentait pour Oan était un mélange de haine et d'amour, c'est vraiment étrange. Sa bière était vide alors il alla au bar en chercher une autre. Il s'approcha d'Oan et balbutia:
    Bonjour, je...Il faillit avoir un moment de faiblesse mais il se ressaisit, et de son ton le plus ferme et désagréable possible il dit :Non rien, je ne vous dérangerait plus.Puis il se tourna vers le Tavernier et commanda une bière et retourna s'assoir sans jeter le moindre coup d'oeil à Oan.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  21. #51
    Winona Invités

    Alors que, Oan buvait tranquillement son verre de vin, méprisant ce qu’il l’entourait et ignorant cet homme si faible, elle sentit tout à coup une présence dans son dos… Une présence, qui a première vu n’était point rassurante…
    Se retournant à quelques centimètres d’elle, une femme encapuchonnée dans un grand manteau pourpre, brodé d’or. Ses yeux rouges luisaient intensément, la fixant !


    Elfe noire intrigante, tu m’as réveillé de ma profonde méditation… Du haut de ma tour des Crânes, ton aura est venue me perturber et la colère m’envahie.

    Tu viens chercher un foyer ici, il va falloir le mériter. Et ce n’est pas en jouant de tes atouts féminins, que tu arriveras à déstabiliser Seina.

    Découvrant sa capuche, Oan pu apercevoir, une elfe Noire aux cheveux argenté…
    Plus un mot ne sortait de sa bouche, L'elfe noire au manteau pourpre restait figeait devant elle, ne lachant pas son regard

  22. #52
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    Du fond de la salle, Duorok avait vu Winona arrivait. Encore une elfe noire ? Combien étaient-ils dans cette maudite cité ? Il continua à les observer de loin en buvant sa bière.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  23. #53
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    Oan ne réagit pas imédiatement. Son visage afficha tout d'abord une douloureuse impression de tristesse, de mélan,colie profonde et ravageuse, puis elle fit apparaître dans sa main une petite boule de flamme argentée, et joua quelques instants avec le feu glacial qui léchait ses doigts fins et longs. Oan siffla à l'inconnue

    Es-tu si respectable qu'il ne te failles point te présenter... Tu connais mon nom, à moi de découvrir le tien.

    Une lueur de rage parcourut les yeux d'Oan, comme un éclair fend le ciel avant de s'échouer au loin, et les cheveux d'Oan se soulevèrent légèrement, ondulèrent quelques instants tandis que la drow observait sa comparse et reprennait froidement.

    Si tu veux me tuer dis le moi, que nous nous éloignons; si tu souhaites discuter, présente toi.

    La flamme qui se nichait dans la paume d'Oan devint progressivement d'un noir intense; captivant, vide et pronfond alors que la drow attendait une réponse, et fixait l'autre drow sans ciller. La politesse était chose rare chez les drows, mais certaines règles demeuraient, et Oan plus par apréhension que par colère ou mépris, s'était montrée fort acerbe.
    Le cimeterre d'Oan et son amulette
    Ma'arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête!
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  24. #54
    Boddah Invités
    [Parle avec Mycontil!!]

    Tock souria, il se doutait que le nécromant le sortirait de sa misérable vie, une fois qu'il aurait eu ce qu'il voulait. C'est à dire la citoyenneté Mélandienne. Il voyait en Mycontil un caractère opportun et méprisant la race humaine, qui est pour lui barbare, sans aucun raffinement et d'aucune sagesse, juste vouée à se détruire elle même. Tock prit la peine de s'asseoir et qui plus est en face du mage. Le barbare exquissa un sourir à la serveuse qui baissa les yeux d'un air gêné. Mycontil, qui commençait à s'impatienter de cet être sans aucune valeur qui prenait son aise et le dérangeait dans sa séance de décompressage, le regarda d'un oeil noir et méprisant, lui montrant que s'il n'abrégeait pas, il y aurait quelques étincelles.
    Tock le toisa à son tour du regard, sans rien lâcher et lui cracha calmement et d'un air moqueur:


    -" Tu perds vite la mémoire, nécromant! Je conçois un tant soit peu que les choses indignes pour toi, tu les rayes de ta vie mais de là à m'oublier en l'espace d'une journée, tu fais très fort! "

    Tock sentit qu'il avait enfin attiré son attention, il ne fallait pas pour lui qu'il continue sur cette voie là s'il ne voulait pas un combat inutile. Le barbare regarda son verre d'eau, et en but quelques gorgées pour hydrater son gosier asséché. Il leva les yeux et vit la fureur du mage, qui avait repousser un peu plus sa charmante compagnie. Tock renchaina:

    -" Calme toi, voyons! Ce n'est nullement l'endroit pour cela et tu le sais très bien! Surtout que cela ne servirait à rien, tu n'y verais aucun profit, à part la mort d'un être méprisable à tes yeux aveugles. Je vais te rafraichir la mémoire si elle ne t'ai toujours pas revenu dans ton esprit dédaigneux. Nous avons résolu une affaire ensemble pour prouver notre compétence aux dirigeants Mélandien, que nous avons bien évidement brillamment réussit. J'étais un de tes coéquipier, et le premier avec qui tout à commencé. Si tu veux mon nom, c'est Tock... Je n'ai pas la prétention de croire que je t'intéresse mais tu étais là, je t'ai reconnu et me voilà! "

  25. #55
    Winona Invités
    D'un ton toujours aussi froid et lent, elle se décida à lui répondre, ne faisant même pas attention à ses tours "de pass pass" avec ses flammes.

    Je me nomme Winona, Je vis dans la Tour des Crânes...

    J'ai la fâcheuse habitude de détester mes congénères et surtout de sexe féminin!

    Winona observa attentivement Oan, de haut en bas, puis repris.

    Ne t'inquiète pas, je n'ai nullement l'intention de tuer, je viens juste te prévenir que j'existe dans cette cité, et que j'observerai tout tes fais et gestes...
    Tu ne déplais pas à Seina donc je ne m'amuserai pas avec ton joli corps...

    Je ne reste pas plus longtemps ici,

    Tu sais où me trouver si ton coeur a besoin de me parler.

    Lui Tournant le dos, apres ces quelques paroles, Winona se dirigea vers la porte.

  26. #56
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    Oan retrappa winona et dit d'une voix faible

    Attend... Pourrais tu...

    Oan hésita quelques instants, sentant dans sa poitrine son coeur s'emballer, son sang affluer et remplir ses poumons vides quelques instants. Elle respira difficilement, soufflant à intervalles réguliers pour expusler l'oxygène de ses poumons pleins. Elle sentit ses veines et artères se contracter, se resserrer durement et empêcher son sang de circuler. Elle chancela quelque peu, puis se redressa et ferma les yeux. Oan lança un regardvide à sa congénère. Elle espérait que Winona avait compris, car elle ne pouvait, et ne devait, lui demander de service.

    Non... Ce n'est rien. Excuse moi, nous nous reverrons assez tôt je pense...

    Hésitante, Oan se retourna, toujours agitée de spasmes douloureux et retourna s'asseoir.
    Le cimeterre d'Oan et son amulette
    Ma'arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête!
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  27. #57
    Mycontil Invités
    Les effets de l'alcool se dissipants quelque peu, le nécromant reconnu enfin son ancien "camarade", Tock...

    -"Péjoratifs, nombrilistes...Tes discours sont d'une diplomatie que je t'envies!*Le mage réprima un violent frisson de dégout puis continua*- Alors, qu'est-ce qu'un esprit aussi "évolué" que le tient peut bien vouloir à mon humble personne?"*Le caractère moqueur de cette dernière phrase ne manqua pas d'échapper au barbare qui s'empourpra légèrement*

  28. #58
    Boddah Invités
    Les doigts de Tock tapotèrent sur la table effrité par le temps et l'humidité, dans un rythme effréné. Tock regarda longuement le mage avant de lui faire profiter de son sourire. L'ironie du nécromant était si lourde et pesante que Tock n'y prêta guère attention. Il n'avait pas le courage de défendre sa petite personne contre un être qui ne changerait de toute façon d'aucune opinion sur lui ou ses semblables. Il lui réponda donc en conséquence:

    -" Je ne te veux rien de spécial, je voulais seulement engager une discution avec ton humble personne comme tu dis fort bien!! Mais qu'à cela ne tienne, je n'abuserais point plus de ton temps, apparemment si précieux. Alors que rien n'est à perdre ici même, à part une compagnie fort bien charmante cela dit! Mais une dernière chose avant que je me retire, qu'est ce qu'un mage de ton rang et de ton egocentrisme vient-il faire dans un endroit insalubre où tout ce que tu détestes le plus si trouve? "

    Tock, serrant son verre d'eau, se leva prêt à partir dés qu'il aura sa réponse.

  29. #59
    Le Fossoyeur Invités
    Alors que la taverne était en effervescence, que les buveurs s’échinaient à ingurgiter les doses éthyliques les plus impossibles, tandis que des filles sulfureuses aux courbes lascives soutiraient peu à peu le contenu de leur bourse aux clients, et que les conversations allaient bon train. Personne ne remarqua la porte s’ouvrir, cependant tout le monde entendit le gémissement sinistre des gonds martyrisés par la rouille, comme une horrible plainte.

    Un sinistre petit être trapu pénétra dans la salle. Ses habits délavés par le temps étaient recouverts d’une grossière pellicule de terre, il arborait une barbe hirsute se confondant presque avec sa tignasse aussi sombre que sale. Son visage bourru contrastait fortement avec ses yeux au fond desquels planait une inquiétante lueur maléfique. Mais le pire était sans conteste l’odeur abominable qui émanait de l’être lui-même, comme si des relents cadavériques avaient à jamais imbibés sa chair.

    Bien qu’un tel personnage correspondait quasiment au profil du gueux habituel arpentant les ruelles sordides, un profond silence, empli d’un effroi respectueux, suivit son entrée. Mis à part les nouveaux venus dans la cité qui cessèrent cependant rapidement de converser et contemplèrent, interloqués, ce rustre qui paraissait exercer tant d’angoisse dans le cœur des malfrats présents. Pourtant certains étaient de véritables montagnes de muscles, qui auraient écrasé le nouveau-venu d'un unique coup de poing... Il se déplaçait lentement entre la kyrielle de tables occupant la pièce, boitillant légèrement de la jambe gauche. Il semblait fourbu au vu de sa démarche chancelante.

    Puis, peu à peu, les conversations reprirent craintivement. Le lugubre personnage se dirigea vers une table au coin de la taverne, elle était prise mais les occupants déguerpirent rapidement dès qu’ils virent l’homme se diriger vers eux. Il s’assit et immédiatement une serveuse déposa une bière devant lui, puis disparut tout aussi rapidement qu’elle était arrivée. Il avala silencieusement une rasade du liquide ambré et contempla fixement un point imaginaire, comme perdu dans ses pensées, qu’il valait mieux ne pas connaître...

  30. #60
    Mycontil Invités
    Le mage se préparait à répliquer lorsque un étrange personnage fit son apparition dans la taverne...
    Le teint cireux, de longs cheveux gris, une barbe infestée de vermine, ce personnage était encore plus repoussant que son interlocuteur (bien qu'appartenant à la même race).Après avoir soignesement étudié le (répugnant) physique de l'individu, le nécromant revint à son ancien "compagnon", Tock...

    -"Et bien comme tu le vois il reste encore certains "trésors" dans ce genre d'endroits, Thylendra en est la preuve." *L'elfe acceuillie ce compliment avec un grand sourire*
    -"Et à présent, si tu souhaites part..."

    A cet instant précis le mage fut interrompu par un raclement de chaise sur la pierre, l'étrange individu se dirigeait vers eux...

Page 2 sur 6 PremièrePremière 1234 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] La taverne de la Taie Dorée
    Par Saiko dans le forum Entrée dans la ville
    Réponses: 444
    Dernier message: Hier, 22h00
  2. [Lieu-dit] Les ruelles des Bas Quartiers
    Par Walar dans le forum L'antre des Miséreux
    Réponses: 248
    Dernier message: Hier, 16h28
  3. [Bâtiment] La Taverne de la Gorgée d'Orge
    Par Beorn Devir dans le forum L'Esplanade Impériale
    Réponses: 535
    Dernier message: 06/08/2014, 11h27
  4. [Bâtiment] Taverne du chat-pitre
    Par Lothringen dans le forum Les Olympiades de Manost
    Réponses: 29
    Dernier message: 02/12/2008, 11h29
  5. [Bâtiment] L'orphelinat des bas-quartiers
    Par Morgul dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/01/2006, 17h00

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231