Page 4 sur 5 PremièrePremière ... 2345 DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 122

Discussion: [Bâtiment] le Domaine Ecthelion

  1. #91
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    1 035
    Une calèche approcha à vive allure aux portes de la batisse Ecthelion. On pouvait lire en lettres dorés sur le flanc de la calèche "manosTransport" et son conducteur en sortit avec un objet quelque peu encombrant. Il frappa à la robuste porte et un serviteur lui ouvrit peu de temps après.

    Que puis je pour vous monsieur ?

    Bonjour, je travaille pour monsieur Alcanzar qui envoie un présent à la progéniture de vos maîtres.

    Il montra le présent et lui donna une lettre adressé à M et Mme Ecthelion


    Cher ami et confrère, chère et douce dame, je vous adresse mes plus sincères félicitations et tout mes voeux de bonheur pour le dernier né des Ecthelion. Puisse vous apportez bonheur dans votre vie et qu'il hérite de la beauté de sa mère et de la force de son père.
    Je vous envoie ce modeste présent confectionné par mes soins, qu'il serve longtemps à ce petit bout de chou et qu'il profite des beaux jours ensoleillés dans le jardin.
    Désolé de ne pas vous l'avoir remis en mains propres comme je l'aurai aimé mais des tâches administratives me coince à Manost. En espérant vous voir bientôt.

    Amicalement

    Rodriguez alcanzar


    L'employé du manosTransport attendit au cas où on désirerait répondre à son patron.
    Roads ? Where we're going, we don't need roads. ELB

  2. #92
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire était pris au dépourvu. Elle lui demandait de partager ce qu'il considérait comme le plus terrible des fardeaux. D'une autre part il ne supporterait sûrement pas de la voir vieillir et lui rester toujours jeune. Il était déstabilsié, bien sûr il y avait réfléchi, mais n'avait encore pris réellement de décision. Lentement il se pencha à l'oreille de sa femme et murmura...

    Ce soir... Quand nous serons seuls, si tu le veux toujours...

    Après quoi il se redrassa la mine sombre pour s'assoir confortablement au pied du lit.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  3. #93
    Seina Invités
    Les deux jeunes mariés se permirent un bref instant de paix et de quiétude au sein même d eleur chambre à coucher... chacun perdu dans leurs pensées... Pas de mots, pas un geste, pas un regard. Seule importait la présence de l'autre... tout le reste était superflu. Déjà l'instinct du jeune nourisson était aiguisé et, conscient de cet instant à la fois tragique mais paisible, Julian ne dérangea pas le silence de la pièce. Ouvrant les yeux, Lies posa une main douce sur l'avant bras de son mari qui émergea alors de sa rèverie.

    " Nathiel, Seina nous attend dans le salon........ Puis je toutefois te poser une question ?"

    le sombre Vampire acquiessa, retrouvant toute la fermeté de son regard, cet instant de faiblesse était passé, rompu par le son de la voix de Lies et l'évocation d eleur visiteur..


    " Que dois-je penser de Seina, chéri ??? Il s'est toujours montré prévenant à mon égard, chose extrèmement rare chez les Melandiens, de plus, il se montre un allié fiable pour toi jusqu'à présent du moins... L'image qu'il montre contraste trop avec les rumeurs qui circulent sur lui en ville... Les gens font parois le parralèle entre son nom et la mauvaise fortune... IL est craint et détesté... on murmure qu'il aurait fait des choses horribles aux Melandiens... Les plus anciens l'accuse même d'avoir détruit les murs de la cité... Et pourtant... "


    Nathiel sentait le trouble dans la voix de sa femme... d'ailleurs la question de Lies lui rappelait ses propres interrogations...

    " Je ne sais que te répondre... je me suis posé les mêmes interrogations que toi... la plupart des choses que l'on murmure sur lui sont vrais... il détruisit la première cité... catalyseur d'une force divine puis disparut... Si à mon arrivée à Melandis, il donnait l'image d'un vagabond insouciant, Après cet évènement, il était devenu un monstre de sang mais.... je ne sais... depuis quelques temps.. j'ai l'impression parfois d'observer l'ancien Seina... le barde du chaos et plus le jouet de Talos..."


    Les deux amoureux sortirent alors de la chambre pour rejoindre leur invité. Après une courte discussion au salon, il rejoignirent la salle à manger. Les plats étaient raffinés, le vin gouteux. Les discussions étaient animées... Politique intérieure, le départ des Almochéens, l'arrivée saugrenues de deux dragons à Melandis. Les trois convives s'exclafèrent en se remémorant la dernière parution du " Lutin Cafteur" ou les dirigeants de la cité n'avaient pas été épargnés...


    Pourtant Seina était troublé.... Etait-ce le regard troublé de Nathiel, ou celui de Lies, attendrie mais triste en dévisageant son enfant... malgré l'atmosphère légère de la soirée, quelque chose de grave, de définitif allait se dérouler... et celà l'irritait, car il n'avait pas la moindre idée de ce que celà pourrait être.. lui, SEINA, l'être qui possédait le plus de secrets sur cette cité était incapable de savoir quelque chose... donc incapable d'agir si celà s'avérait nécessaire de sa part...


    Peu avant minuit, il quitta le domaine Ecthelion, sans avoir oublié de remercié ses hôtes et féliciter encore la jeune maman... Les grilles du domaine se refermèrent derrière lui en crissant...

    Seina se retourna et fixa la dernière lumière de la demeure encore allumée... pensif, il resta ainsi durant de longues minutes.... Il ne pouvait plus rien faire, il n'avait rien réussi à savoir... tant pis.. que ces jeunes tourtereuax se débrouillent, ce n'était plus son affaire... Il se détourna et s'engouffra dans une ruelle sombre de la cité.

  4. #94
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    Lies voyant que son mari hésitait depuis un long [bah oui deux mois lol ] moment décida de pousser un peu les choses, en effet, elle excéda son amour avec des mots d'une telle violence qu'il ne serait pas bon de les dire en ce lieu, quoiqu'il en soit le vampire fût prise d'une telle colère qu'il enfonca ses crocs dans le cou fragile de sa bien aimée, la douleur fût si forte qu'elle eût envie d'hurler mais se retint de peur de réveiller Julian, l'une des raisons pour lesquelles elle devenait elle aussi une suceuse de sang.
    La nuit fût longue à passer, la colère du vampire s'apaisa tout de même au petit matin, lies avait réussi à lui faire comprendre qu'elle l'aimait et qu'elle l'avait poussé parce qu'elle avait peur de se rétracter à force d'attente. Ils se réconcilièrent comme à leur habitude au coin d'une [non pas bon feu ] couette et de merveilleux draps de satin, Lies consciente que ses actes n'était plus que des actes d'amour et que plus jamais elle ne donnerait de descendance à son mari, à moins d'adopter un enfant....
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  5. #95
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    Lies arriva en compagnie du mage Bouliiar au domaine. Elle entra et trouva son mari dans le salon entrain de bouquiner comme à son habitude, après avoir installer Bouliiar bien confortablement et avoir saluer son mari comme le fait une femme amoureuse, elle s'attela au repas, qu'elle voulait fort copieux et délicieux. Avant de servir celui ci, elle alla coucher Julian qui commencer à vouloir prononcer quelques mots, bientôt il serait sûrement dire papa et maman, du moins Lies l'espérait.
    Lies proposa de discuter sur les affaires du commerce, bien qu'elle se sentit honteuse d'avoir obtenu le commerce alors que son propriétaire était encore de ce monde, elle ne si connaissait pas beaucoup en économie mais Sieurs Ecthelion et Bouliiar arriveraient bien à meubler la conversation...
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  6. #96
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire quant à lui s'inquiètait quant à l'élocution de son fils qui disait un peu trop souvent "pa" à son goût... Il espèrait que les premiers mots que l'enfant lui adresseraient ne seraient pas parasite, paresseux, patate ou une annerie du genre... Concernant le commerce la discussion ne tarda guère à s'amorcer, autour d'un délicieux repas préparé par la belle elfe.

    J'espère que vous comprendrez Messire Bouliiar que nous ne pouvions deviner votre retour. Votre absence prolongée et inattendue nous a plongés dans le doute quant à ne serait-ce que votre éventuelle survie... Ma femme ici présente, désirait ouvrir un commerce, le votre étant fermé depuis un certain temps et n'ayant signe de vous, nous avoins pensé bon de réhabiliter le bâtiment afin qu'il serve à nos fins... J'espère que vous ne nous en tiendrez pas rigueur, et il devrait éventuellement être possible de vous trouver une nouvelle boutique si vous désirez vous relancer dans le commerce.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  7. #97
    Bouliiar Invités
    Le mage était ravi, le domaine était magnifique et le repas également. Et la compagnie du vampire et de son épouse n’était pas du tout déplaisante.

    « Mon absence n’as pas était complètement de mon fait, frayer avec les démons comporte son lots de risque. Pour ma survie, il grimaça, vos doutes n’auraient pas étés loin d’être fondé. Quant à mon ancien commerce, je suis heureux qu’il est été repris par une si charmante Dame, il sourit. J’ais la foi en Beshaba, seigneur Nathiel et si la chance ne me sourit pas, pour certain cas je ne préfère pas attirer l’attention de ma déesse dans un sens comme dans l’autre. Heureusement que le temps ai eu raison de mes anciennes protection, sinon vous auriez pu avoir certains problèmes… Sinon je ne pense pas ouvrir à nouveaux boutique, j’ai bien d’autres ambitions à présent. Mais je me propose pour vous renouveler les stokes, puisque vous vendez toujours le même genre de produit. »

  8. #98
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    Il se fesait tard, Lies accepta l'offre du mage, le remercia d'avoir accepté cette visite et elle raccompagna son hôte.
    Durant la nuit, un bruit se fît entendre au domaine, Julian avait dit son premier mot, et au desespoir de tous, il dit "bisounours" en premier mot, bon la prononciation était bien sûr à revoir. puis, il se décida enfin à dire "papa, maman".
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  9. #99
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Entre nulle part et partout.
    Messages
    2 310
    Pour les plus grands connaisseurs littéraires, ainsi que les aventuriers un peu cultivés, la lecture de "Buffy et le Nécronomicon", conte épique relatant l'histoire authentique bien qu'un peu enjolivée d'une guerrière en quête de pouvoir, est un passage obligé. Bien que les faits relatés dans le présent ouvrage soient fortement altérés par un désir de plaire de la part du célèbre auteur D. ScaleSinger, la plupart des événements décrits ont été avérés, et attribués à une jeune femme correspondant en tout point à la description donnée. Mais le véritable intérêt culturel de cet ouvrage est pour beaucoup les énigmes qu'a rencontrés la protagoniste, ainsi que certaines situations auxquelles sont soumis certains aventuriers téméraires et auxquelles la jeune Buffy est sortie vivante, et le plus souvent indemne.
    Bien évidemment, nombreux sont ceux qui auront lu "L'aventure pour les nuls", "Mon premier donjon" et autres ouvrages de référence, tant les aventuriers que les assoiffés de savoir, mais l'ouvrage cité plus haut a le rare avantage de citer et décrire précisemment une héroïne dans une situation pratique, et qui a fait preuve d'une rare imagination davantage que d'un grand courage pour se sortir de pièges décrits uniquement théoriquements dans "Mon premier donjon". En conséquence, tout professeur intelligent, connaisseur et honnête recommande à ses élèves la lecture de "Buffy et le Nécronomicon" juste après les ouvrages théoriques.

    C'est donc selon ces critères que je choisirai de qualifier l'hôte du manoir Ecthelion d'esthète et de connaisseur, car c'est dans l'ordre décrit plus haut qu'il avait absorbé les ouvrages sur le sujet de l'exploration des donjons. Certes, certains esprits tatillons me reprocheront de jouer sur les mots, car s'il est vrai que la créature avait apparement beaucoup apprécié "Buffy et le Nécronomicon", notamment le passage où l'héroïne combat un dragon, ce n'est pas pour son remarquable coup de lance dans la griffe du reptile, ni pour le pourpoint en cuir très serré qu'elle portait, mais davantage pour le papier vieux de plusieurs siècles dont était fait le magnifique manuscrit, que la créature dévorait lentement mais avec un évident plaisir.
    Par ailleurs, je peux étayer la rare politesse du sujet, car notre esthète avait fait preuve de courtoisie envers son hôte en laissant intactes les couvertures des livres, afin de pouvoir recenser sa lecture. Cela dit, son attrait très particulier pour la littérature avait valu à notre éminent connaisseur quelques déboires par le passé, et il n'était pas exclu que sa présence dans la bibliothèque du manoir d'un vampire, rédacteur en chef du Lutin Cafteur de surcroît, ne soit vue davantage comme une forme d'agression que comme un compliment à la taille et la complétude de cette vaste collection littéraire.
    Agifem, Auteur des Chroniques de l'Age Sombre, mordeur des titreurs négligeants, molosse modérateur du forum NeverWinter Nights 1, et Tyran Suprème du forum NeverWinter Nights 2.

    Un dernier merci à Egrevyn, mon ami, pour tout ce que tu as fait pour nous tous.

  10. #100
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    Le chat avait eu tort de se présenter au domaine, Alyps, bien poli qu'il était, le laissa parler mais à peine eu t'il fini qu'il le choppa et le mis dans une litière bien fermée pour l'offrir à sa maitresse tellement fan des animaux.
    Le chat eût beau tenter de fuir, il ne pu faire grande chose dans cette cage dorée.
    Lies fût très émue de ce cadeau, le chat était des plus magnifiques (un shampooing et un lavage de dents le rendrait tout de même encore plus beau et moins malodorant).
    Elle lui fît prendre un bon bain, le peigna, lui donna à manger avant de le coucher dans un endroit bien isolé d'où il ne pourrait fuir. En effet, le chat semblait énormément associable...
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  11. #101
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Entre nulle part et partout.
    Messages
    2 310
    HRP : La créature n'est pas un chat, elle ne sait pas parler (ou en tout cas ne le montre pas), elle ne s'est pas présentée au domaine mais y est entrée sans l'accord de personne, et par ailleurs elle sait se défendre. En conséquence, voici ma réponse :

    Une fois que la créature se fut repu en dévorant la moitié des livres de la bibliothèque, elle se mit en quête d'un repas plus diversifié. Certains prétendront que la bête était nutritionniste, ce qu'il serait difficile d'avérer ou de contester, d'autres diront qu'elle avait une page coinée dans une dent creuse, ou encore qu'elle cherchait un dessert. Toujours est-il qu'après s'être repue des livres les plus rares et les plus anciens de la bibliothèque, dont une édition originale et extrêmement rare de "Buffy et le Nécronomicon", la créature se mit à errer dans le manoir, se cachant dans les nombreux coins obscurs des couloirs lorsqu'un habitant passait par là, et finit par arriver dans une pièce où trônait une superbe cage en or, dont un voleur expérimenté aurait aisément tiré plusieurs milliers de pièces d'or.
    Mais tout esthète que fut notre protagoniste, son attention ne se porta pas sur la cage mais sur son contenu, un chat très beau, qui se mit à grogner dès l'entrée de notre douteux héros. Il ne fallu pas longtemps pour que l'un dévore l'autre, et c'est repu que notre fier protagoniste quitta la pièce, s'installant dans un coin sombre d'un couloir désert du manoir, pour y faire une saine sieste digestive.
    Agifem, Auteur des Chroniques de l'Age Sombre, mordeur des titreurs négligeants, molosse modérateur du forum NeverWinter Nights 1, et Tyran Suprème du forum NeverWinter Nights 2.

    Un dernier merci à Egrevyn, mon ami, pour tout ce que tu as fait pour nous tous.

  12. #102
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire rentra chez lui après âpre une journée de travail pour retrouver sa femme en pleurs devant une petite carcasse d'animal. Le châton qu'on lui avait offert, visiblement avait été dévoré sauvagement... Mais par quoi?

    Déjà fort contrit par une telle découverte, la colère l'emporta totalement devant le massacre qui s'étendait dans sa bibliothèque. Une espèce de barbare stupide s'en était pris à un animal innocent et à des livres d'une valeur inestimable.

    Il se mit en quête du responsable et fut attiré par de sinistres ronflements qui émanaient d'un coin sombre dans un couloir. Il s'approcha et remarqua la créature affalée lamentablement sur le sol. Il conjura un gant d'acier, l'enfila et se saisit de la chose qui se mit à remuer, grogner et claquer des dents, son haleine pestilencielle encore chargée d'une odeur cuivrée, sanguine...

    D'un pas rapide, pris d'une colère inébranlable, le vampire ouvrit la porte de son domaine, leva la chose et la frappa violemment de sa botte cerclée de fer pour l'envoyer valser une vingtaine de mètres plus loin.


    Vile fiante ! Espèce de batard dégénéré, que je te reprennes en ce lieu et ce sera ton arrêt de mort que tu signeras, créature barbare ! La peste t'emporte ! hurla t-il alors qu'il claquait la porte.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  13. #103
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    Lies était de plus en plus écoeurée de mélandis, mais cet hote qui n'était pas le bienvenu cassa ses dernières illusions, de plus, il n'avait meme pas demandé le droit de passage.
    Elle alla voir ses compagnons, mit une couche neuve à Julian et packta les affaires, le déménagement aurait lieu cette nuit.
    Le vampire s'attardait a réparer grâce à la magie ses livres et à les emballer.

    Le truc bleu voulait le domaine, il allait l'avoir.....mais en feu.


    [Voilà mon départ ainsi que celui de Nathiel, merci à ceux qui étaient sympathiques sur ce forum, désolé pour eux....]
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  14. #104
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire emballait ses affaires les plus précieuses. Les meubles trop encombrants avaient été vendus, et à part ses chers livres et quelques bibelots auxquels il tenait, il s'était débarassé d'à peu près toutes ses possessions.

    Il passait de pièces en pièces pour vérifier que rien n'avait été oublié. Ramassant de ci de là un jouet de son fils ou d'Alyps. Les fées tourbillonaient autour de lui, mais leur dynamisme habituel les avait quittées, elles étaient d'une lassitude effarante...

    Il remplissait au fur et à mesure un grand sac de toile de ce qu'il voulait conserver, puis téléporta ses chers livres dans une cariolle qui attendait dehors. Tous les animaux étaient sortis, et le vampire alla chercher Alyps qui était assis sur une barrique dans le cellier, l'air désespéré. Le le posa sur son épaule et sortit de la batisse. Il s'approcha de son épouse.


    Aucun regrêt mon amour?

    Elle lui répondit d'un petit geste de la tête, elle était prête, malgré la tristesse qui parait ses yeux, elle semblai déterminée. Il vérifia une dernière fois la présence des parchemins qui attestaient qu'il avait payé le voyage en bâteau jusqu'à la Côte des Epées. Ils iraient sans doute vivre non loin des Portes de Baldur... Chateausuif peut-être, ou Bérégost... Rien n'était décidé encore...

    Il déposa toutes ses affaires et fit un dernier tour dans sa maison... Il y avait là nombre de souvenirs émouvant, des tas de choses qui lui rappellaient sa vie passée, son ascention sociale en Melandis, les épreuves endurées, les joies éprouvées. Il laissa courir une main nostalgique sur le montant d'un vieille cheminée, là où autrefois se tenait son bureau... Il avait lu tant de livres rêglé tant d'affaires passionantes au coin d'une bonne flambée en ces lieux... Ca lui manquerait... Mais il s'était promis de finir ses jours, si un jour il devaient avoir une fin, de la façon la plus banale possible, dans l'anonymat...

    Il alla vers la cave, pour sceller magiquement et définitiveent les souterrains secrets où des rituels sans nom avaient eu lieu... Après un dernier tour pour s'assurer que rien ne restait, il prit une décision toute particulière... Sans lui, sans sa famille, ce domaine n'avait plus de raison d'être.

    Il leva une main négligente et concentra son vouloir. Il abbatit la barrière qui empèchait la magie de faire effet en ces lieux. Se concentrant à nouveau il en fit appel à une impulsion bestiale, exprimant toute sa colère et sa rancoeur... Une flamme apparut dans sa main, et il se mit à parcourir les pièces de la bâtisse, lachant des décharge d'une ardente magie sur ce qui restait.

    Dehors sa femme était effrayée, le manoir prenait feu et son mari était encore dedans... Et elle vit cette vision étrange, l'image de la détermination même. Nathiel ouvrait les portes du bâtiment et sa silouhette se détachait dans les flammes, une ombre sur un fond de brasier déchainé. Sa cape flottait dans les airs, soulevée par les courant d'air chauds que les flammes provoquaient.

    Il sortit, lança un sort qui empècherait le feu de se propager. La famille sortit du domaine, après quoi il lança un autre sort, destiné à protéger pour l'éternité ces lieux. D'immenses ronces s'élevèrent vers le ciel... Quelque branche qui serait coupée repousserait dans l'instant, et jamais le feu ne prendrait, son jardin tant aimé resterait à l'abris à jamais. Il saisit la main de sa femme, posa l'autre sur la tête de son enfant, et distribua la mejeure partie de ce qui restait de sa fortune aux anciens domestiques de son aimée. Ils auraient de quoi vivre aisément jusqu'à la fin de leurs jours. ils guidèrent alors les cheveaux de bât qui tiraient les charettes ainsi que Dada et toute leur ménagerie vers le port... Une fois l'ancre levé lui et sa femme gardait un regard nostalgique fixé vers le large... Il l'embrassa tendrement, alors que derrière eux disparaissaient les dernières tours de la cité encore visibles...


    Nous voilà partis mon amour... Une autre vie commence pour nous... Il saisit son visage dans sa main alors qu'il lui adressait ces mots avec un grand sourire Je vous aime Madame Ecthelion...

    Et tous deux allèrent s'abriter du soleil qui ne tarderait pas à se lever dans leur cabine...
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  15. #105
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Gracieusement "escorté" par ses camarades de l'armée et le barde, la famille Ecthelion arriva aux portes du domaine. Devant eux se dressait l'immense grille du portail protégeant l'accès au parc, et quelque pas plus loin se levait un immense mur de ronces acérées, telles que le vampire les avait laissées. Il s'approcha de quelques pas et posa une main pâle sur le mur de pierres de tailles formant l'enceinte de son domaine. Puis reculant quelque peu, fermant les yeux, il entama une douce mélopée alors que peu à peu les ronces se retiraient.

    Une fois ces dernières disparues il pu voir le jardin, toujours aussi resplandissant, entourant les ruines de son domaine. De prime abord tout semblait ravagé, mais il pensait que les caves devaient encore êtres habitables, protégées des flammes par les lourdes dalles de pierre scellant leur entrée. Il tira de sa poche une clef d'airain finement cisellée, et la glissa dans la serrure de la grille avant de l'ouvrir.

    Il revint aux côtés de sa femme, prenant la main fine de celle-ci dans la sienne.


    Messire Seina, je vous en prie, entrez. Néanmoins comprennez que je ne souffrirais la présence de soldats sur ce qui reste encore aujourd'hui mes terres, et j'espère que vous comprendrez que je préfère qu'ils restent ici aux portes du domaine.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  16. #106
    Seina Invités
    Seina hocha la tête et les gardes se dispersèrent tout autour du domaine et prirent la pose... Seina escortant le couple dans ses terres baissa la voix....


    " Nathiel.. sommes nous à l'abri de toute indiscrétion ici ?"


    Il avait l'air à la fois exité et très craintif....

  17. #107
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire jeta un coup d'oeil aux alentours, souleva une énorme dalle dans laquelle était rivé un crochet, et guida la petite troupe au bas d'un escaliers d'un quinzaine de marches. Quelque peu surpris par le changement de ton du Barde, bien que se doutant qu'un tel évènement allait arriver, il s'adressa au conseiller d'un ton doux.

    Oui nous le sommes... Du moins pour autant que je le sache. Je suppose que vous avez quelque chose d'important à nous dire?

    Mais d'abord, laissez moi au moins vous dire que j'ai plaisir à vous revoir mon vieil ami... Mais je vous sens pressé... Qu'y a t-il?
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  18. #108
    Seina Invités
    " Je m'excuse de la comédie que j'ai du jouer au poste de garde, et ma chère Lies vous êtes resplendissante, l amaternité vous a ravi le visage ..


    Puis reprenant son serieux.....


    " Je vais avoir besoin de votre appui au Conseil... je ne peux vous dire encore en quoi et pourquoi.. Mais sans votre appui.... je suis un homme mort et je vous promet que ce que j'ai à leur proposer vous ravira..... Puis... Puis je compter sur vous ?"


    Le destin de Seina se jouait sur cette seconde... seconde insignifiante pour le reste du monde... Avait-il bien discerner la personnalité du Vampire si violent et froid en public ? Avait-il bien discerner cette lueur loyale et bonne envers ceux qu'il estimait ? Si oui.. alors Seina avait peut être une chance de réussir.. Si non... il pouvait se trancher la gorge lui même....


    Et pourant il était obliger de tout jouer maintenant.... Un destin grandiose l'attendait, la concécration de son talent de barde..... Mais pour celà, il avait besoin de manipuler le Conseil.. manipuler n'était pas un terme adéquat... Leurs intérêts se croiseraient.. mais Seina visait plus loin que ce qu'il avait à dire aux autres Conseillers Influents....

  19. #109
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire inclina le visage, rivant son regard sur le sol poussiéreux, arborant un air pensif, un doigt sur les lèvres alors qu'il faisait quelques pas.

    Pour la "comédie" ce n'est rien je comprends très bien. Concernant mon appui... Et bien vous l'avez, du moins, tant que vos projets ne vont pas à l'encontre de mes convictions, tant que cette unique condition serait remplie, vous avez tout mon soutien, et je mettrais mes quelques moyens à votre disposition. Mais... De quoi s'agit-il exactement? A moins que vous ne puissiez pas encore en dire davantage sur l'instant?
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  20. #110
    Seina Invités
    Je ne le peux pour l'instant.... trop de choses à définir encore.. trop de dangers encore.... mais si tout se passe bien... le mal en ces lieux laissera la place au chaos.... enfin je me comprends.. ou peu être pas....


    Paroles incohérentes.. chose rare pour le conseiller Seina...

    " Enfin.. je dois vous laisser.... enfin je vais rester un peu finalement... histoire de me reposer un peu l'esprit....m'accorderiez vous le plaisir et l'honneur de vous accompagner jusqu'à votre demeure ?"

    Seina toujours agité... tentait de se ressaisir. Il posa son regard sur Julian, essayent de deviner ce qu'il " devait "à son père...

  21. #111
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    Lies mit Julian dans son berceau et alla chercher quelques couvertures sur des paillasses, l'accueil si peu riche lui donnait énormément honte mais Seina devait se douter qu'il faudra tout racheter.
    Julian était énervé par le regard insistant de Seina. Il n'osa rien dire de peur de se faire réprimander par son père, il cria un petit prénom déformé mais Seina comprit vite qu'il appelait Alyps car celui ci vint se poser à côté de l'enfant et s'endormit paisiblement.

    Après avoir couché ses trois fées, Lies sortit quelques petites douceurs exotiques en guise de repas. Elle versa un jus de goyave à Seina et elle et un verre de Lychees à son tendre époux. Tous trois mangèrent en tailleur autour d'une nappe improvisée.

    Peu après 03h, chacun alla se coucher mais la nuit fût fortement agitée par les cris durant son sommeil de Seina suivi de ceux de Julian exaspéré de tout ce vacarme, ce petit homme avait vraiment sale caractère et ne supportait pas grand monde, il était vraiment le portrait craché de son père .

    Le levée se fût de bonne heure vers 04h30 et Lies regarda son amour pour savoir de quoi il allait advenir puis elle donna la toilette à ses trois chipies, Alyps et Julian.Dada et son tendre labrador attendrait un peu pour leur douche .
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  22. #112
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire déambullait dans les couloirs en ruines, Seina s'était réfugié dans le cellier et grignottait sauvagement un jambon seché pour son petit déjeuner, alors que sa femme lavait la tripotté de locataires des restes de son domaine.

    Le barde était venu les accueillir bien que ce fut de façon fort peu orthodoxe, il l'avait trouvée absolument charmante. Alyps rongeait un lustre, Julian éclaboussait sa mère avec allégresse.

    Le domaine avait été ravagé par les flammes, mais les cris de son enfants, les piaillements des fées et les grognements de son hôte le rendait confiant, il n'aurait pas de mal à se réinstaller.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  23. #113
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    Lies avait envie vaincu sa collection de petits montres, elle était trempée jusqu'aux os comme chaque jour mais en un rien de maquillage, coiffage, ... elle serait à nouveau a ravir.
    Elle ressortait deux heures plus tard d'un coin qui ressemblait à une genre de salle de bain faite en catastrophe et elle alla voir Seina :

    "Je viens vous saluer, je pars faire un tour en ville pour m'approvisionner et acheter de quoi rénover le bâtiment. Je vous remercie de l'accueil que vous nous avez porté, vous pouvez rester ici tant qu'il vous plaira ou partir et revenir dès que bon vous semblera."

    Puis elle alla voir son tendre mari :

    "Je vais en ville faire les achats que nous avons besoin, tu veux que je te ramène quelque chose? J'emmène Julian ou tu le gardes?"

    Elle donna l'enfant à son mari et partie.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  24. #114
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire tenait l'enfant dans ses bras, bien que père il n'était pas à l'aise avec les marmots, il le déposa dans le parc en bois installé juste à côté de son bureau, saisit un énorme registre de données et se mis à le compulser et à faire le tri des informations contenues dans le livre.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  25. #115
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    Lies rentra aux alentours de 17h30, le vampire était entrain d'apprendre à lire à Julian pendant que celui ci semblait vouloir dévorer une des plantes de Sir Ecthelion.

    Elle alla dire bonjour à son mari comme il se doit et elle fit un gros calin à Julian, elle n'aimait pas rester une journée sans le voir, elle culpabilisait de le laisser à son mari qui avait déjà tant de travail.

    Elle se dirigea vers la cuisine comme si de rien n'était, elle ne savait comment annoncer à son tendre époux qu'ils ne seraient pas seuls ce soir. Mais celui ci devait déjà se douter que Lies lui cachait quelque chose, il avait un don pour ce genre de chose et Lies lui enviait énormément ce don.

    Elle donna à manger aux petits monstres affamés et elle les mit dans le parc devant divers jouets. Puis, elle s'adonna au repas, elle ferait du saumon avec des pâtes à la carbonara et en dessert, un vacherin ainsi que divers petits biscuits pour accompagner le thé glacé. En boisson, elle prépara divers jus de fruits dont son mari raffolait. Si elle était devenue aussi douée en cuisine, elle devait son savoir faire à son mari.

    Nathiel fesait le rangement dans ses documents pendant que Lies préparait le repas, elle eût finie à 18h30 et il alla la voir en cuisine. Il n'avait pas voulu lui poser de questions pendant qu'elle préparait un si délicieux repas.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  26. #116
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le Vampire s'approcha de sa femme et lui lança un regard interrogateur, qu'est-ce qui pouvait bien la tracasser de la sorte.

    Qu'est-ce qui vous hante de la sorte très chère, l'on dirait que quelque chose vous travaille et que vous n'osez m'en faire part, j'ose espèrer que rien de grave n'est arrivé?
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  27. #117
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    "C'est à dire que....J'ai invité Bouliiar à souper sans te le demander avant. il devrait arriver dans quelques instants et j'espère que cela ne te dérange pas..."

    Le vampire enlaça sa femme et lui dit :
    Pourquoi cela me génerait-il? Et ton repas à l'air si bon, j'ai hâte d'y goûter." Il déposa un baiser sur les lèvres de Lies et repartit au salon.

    On sonna à la porte, Nathiel alla ouvrir, ce devait être Bouliiar. Lies metta les couverts pendant ce temps et s'atella à amener les plats sur la table du salon. Elle alluma diverses bougies et mis de jolies serviettes de table.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  28. #118
    Bouliiar Invités
    Bouliiar venait de sonner à la porte de la bâtisse et attendait à présent qu’on lui ouvre. Après avoir quitté la boutique il était rentré chez lui se préparer. Il avait changé ses robes usuelles pour d’autres plus fraîches et qui possédaient un enchantement mineur qui les faisait scintiller légèrement. Il avait également un présent pour Lies, qu’il tenait caché dans une de ses poches. Pour Nathiel il avait un cadeau plus conventionnel, une bouteille de sang millésimé s’il en fallait croire le vendeur.

    Aller de nuit dans la demeure d’un couple de vampires aurait pu en faire frissonner plus d’un, mais il connaissait quelque peu les Ecthelion et avait donc mis sa prudence et sa légère paranoïa au placard pour la soirée. Voyant la porte s’ouvrir et s’apercevant que c’était le vampire qui était personnellement venu lui ouvrir, il s’inclina légèrement devant lui.


    « Bonsoir Seigneur Nathiel, j’espère ne pas être en retard. »

    Ce disant les carillons de différents temples dans le lointain sonnèrent en même temps. Pile à l’heure, la ponctualité était nécessaire pour bien commencer une soirée privée comme celle-ci …

  29. #119
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    Lies et Bouliiar revenaient de leurs sorties nocturnes dans le port et ses alentours.
    Quand elle arriva sur le parvis de la porte, elle sonna avec plein d'enthousiasme à l'idée de retrouver sa famille.

    Sir Ecthelion vint leur ouvrir, elle ne lui laissa même pas le temps de les saluer qu'elle était déjà pendue à son cou prête à raconter ses aventures de la nuit.
    Après avoir salué toute la petite famille, ils se mirent sur une des tables du salon et Nathiel servit diverses boissons et de la glace. Lies était étonnée et très heureuse que son mari est pensé à ce qu'elle souhaitait.

    Lies regarda Bouliiar et lui dit :
    "Voulez vous raconter nos aventures à mon mari ou dois-je le faire?"
    Nathiel était déjà près à entendre le flot de paroles pendant que dehors, Julian et les animaux se chamaillaient une place dans le bac à sable ou dans la piscine.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  30. #120
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    [HRP : bouliiar étant indisponible, je me charge de finir le rp pour pouvoir en entamer un nouveau]

    Bouliiar raconta dans tous les détails ce que Lies et lui avaient fait, Nathiel s'emblait étonner de l'attitude qu'avait eu sa femme mais en même temps, il savait son amour pour les petites bêtes à poils, plumes et autres fourrures.
    Quand celui ci eût fini de parler, Nathiel leur proposa une nouvelle coupe de glace, que Lies s'empressa de déguster avec gourmandise. Les enfants, encore dehors, se battaient pour le dernier biscuit.
    Puis, il fût le moment de retourner un peu à ses occupations. Le commerce rouvrait ses portes le lendemain, cela laissait donc à tout le monde le plaisir de vaquer à ses occupations. Bouliiar remercia chaleureusement Sieur Ecthelion de son accueil et il embrassa Lies en lui promettant de nouvelles aventures tout aussi loufoques les unes que les autres.
    Celle-ci était déjà à imaginer son après midi en compagnie de sa joyeuse famille qui lui avait manqué, même le temps d'une nuit.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


Page 4 sur 5 PremièrePremière ... 2345 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] Domaine des DouceChute
    Par Galathée dans le forum Le Havre Bourgeois
    Réponses: 341
    Dernier message: 10/02/2014, 12h55
  2. [Bâtiment] Domaine des Lentemort
    Par Galathée dans le forum Le Havre Bourgeois
    Réponses: 166
    Dernier message: 17/01/2014, 10h16
  3. [Domaine] La fin du voyage
    Par Thom Mérillym dans le forum Le Centre Ville
    Réponses: 23
    Dernier message: 01/09/2010, 13h01
  4. [Bâtiment] Domaine Poingvaillant
    Par Alreac Poingvaillant dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 12
    Dernier message: 18/09/2006, 20h09
  5. [Melandien] Nathiel Ecthelion
    Par Nathiel Ecthelion dans le forum Les Archives du RP
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/10/2005, 14h02

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236