Page 3 sur 5 PremièrePremière 12345 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 122

Discussion: [Bâtiment] le Domaine Ecthelion

  1. #61
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    Lies , telle une tempète, déboula dans la pièce voisine. Le médecin n'avait plus la retenir après ce qu'elle avait entendu.
    Elle se dirigea vers Sieurs Ecthelion et Seina et leur dit :
    "Je ne vois pas en quoi j'ai eu un mauvais comportement, je ne suis plus une enfant et cette drow a osé prétendre à l'entrée de la ville que mon mari était un coureur de jupon, préférant sa poitrine à ses paroles. De plus, elle a fait jaillir la colère en lui, alors mon attitude ne fût pas des plus irrésonnables. J'ai affronté bien pire qu'une fille de mauvaise vie dans ma jeunesse et je me jure qu'elle me payera ce qu'elle m'a fait. Ne tentez point de me retenir ou de me faire la morale, je n'ai que faire de vos discours puériles, ils ne seraient qu'ennui pour mes oreilles et pour mes fidèles compagnons.
    Je n'ai point besoin d'être materner ni juger, alors retourner à vos occupations et tant qu'elle n'aura pas comprise que je suis plus forte qu'elle, je ne la laisserai pas en paix. Même si pour cela il me faut combattre corps et âmes, ma fierté et mon honneur le vaut bien. Mon fils n'a pas un père coureur de jupons, je le répète et maintenant vous pouvez avoir de quoi jugez ma colère !!!!"
    Sur ce, elle s'en alla en direction de la porte, avec ses fidèles compagnons, bien décider à ne pas se laisser faire même si elle n'en avait pas la force physique.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  2. #62
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire se précipita derrière sa bien-aimée pour la rattraper, il avait tenu des propos plutôt durs, mais il les avait prononcés sur le coup du stress, il lui fallait maintenant se faire pardonner.


    Mon aimée, comprenez que j'ai craint pour votre vie. Nous en savons peu sur cette drow, et il en va de même pour vous.

    Il faut que vous sachiez qu'on tentera souvent de m'atteindre à travers vous, et je ne saurais accepter que vous vous mettiez inutilement en danger, je ne pourrais vous perdre, je ne saurais me le permettre.


    Il saisit la jeune femme aux épaules et la regarda dans les yeux de ses deux rubis flamboyants. son regard était tendre, empli de douceur.

    Je ne peux pas vous perdre, prenez en conscience, je ne saurait survivre en votre absence. Je tiens à m'excuser pour les dures paroles que j'ai eues à votre égard, mais il s'agit là de vous faire prendre conscience de mon attachement pour vous. Laissez moi me charger de cette vile Oan, nous n'avons guère conscience de ce dont elle est capable et je serais sans doute plus à même de l'affronter que vous. De plus je représente ici une autorité, et il est de mon devoir de la sanctionner pour ce qu'elle a fait, au moins pour cette fois. N'ayez crainte, vous aurez tout le loisir d'avoir votre revanche par la suite. D'ailleurs j'ai en tête une vengeance qui sera tout à fait adaptée pour elle, et si vous le voulez bien je m'en vais de ce pas m'occuper de son cas.

    Il approcha son visage du sien et l'embrassa tendrement.

    Je ne saurait souffrir votre perte. Vous êtes encore faible, allez vous reposer l'esprit tranquille, elle souffrira mille morts avant d'avoir été aquitée de sa dette, je vous en prie, retournez vous allonger.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  3. #63
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    "N'ayez crainte, vous aurez tout le loisir d'avoir votre revanche par la suite. D'ailleurs j'ai en tête une vengeance qui sera tout à fait adaptée pour elle, et si vous le voulez bien je m'en vais de ce pas m'occuper de son cas.
    Mon amour, elle lui prit la main, ne me laisse pas seule, je t'en surpris et au nom de ma Déesse, cesse de me vouvoyez, je suis ta femme et bientôt la mère de ton fils."
    Elle alla voir la missive qu'elle avait reçue, elle était conviée à un mariage samedi, il lui faudrait passer au commerce pour trouver un cadeau de juste valeur pour un tel événement.
    "Je dois passer au commerce, fais ce que bon te semble, va voir Oan si ça t'enchante, m'intéresser encore à elle serait lui donner trop d'honneur. Mais que je ne tombe pas sur elle dans mon commerce où je te jure qu'il n'en restera qu'une à la fin, espérant que ce soit moi."
    Elle embrassa tendrement son amour, salua et remercia le vieil homme et Seina puis appela Alyps pour qu'il lui ramène un sorte de châle. Elle se dirigea vers la porte avec ses compagnons ne se retournant pas pour voir si son mari la suivait.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  4. #64
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    Lies rentra au domaine et ne trouva personne, elle ne prit pas le temps de chercher à vrai dire, elle déposa une missive à l'attention de son mari et de Sire Seina qu'elle ferait porter dès le lendemain. Cette missive demandait la libération des géôles d'Oan car selon l'elfe, celle ci souffrait déjà bien assez et, de plus, elle ressentait quelques remords vis à vis de son comportement dû à une jalousie trop maladive.
    Elle alla se reposer un peu, laissant les fées, Alyps et Dada gambadait ça et là dans l'écurie situé derrière le domaine.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  5. #65
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire après avoir libéré Oan avait rallié son manoir. Il était terriblement las ces derniers jours, il lui semblait qu'une ombre plannait sur sa vie, les malheurs l'avaient accablé en bien peu de temps, et maintenant qu'il n'était plus nécessaire de leur faire face, une immense lassitude l'envahissait. Il poussa les portes et alla tout d'abord dans son bureau. Il y trouva la lettre de sa bien-aimée, il était amusant de voir que même sans savoir les désirs de celle-ci il les avait exécutés. Amusé par cette pensée il se rendit compte qu'elle en avait fait presque son jouet en quelques temps. Enfin cela ne le gênait guère.

    Il rejoignit sa femme dans leur chambre commune, elle s'était assoupie sur le lit. Il se glissa dans les draps à ses côtés. Un instant elle s'éveilla ouvrant ses yeux pour les fixer sur son mari, qu'elle gratifia d'un merveilleux sourire. Il la serra contre lui et lui glissa au creux de l'oreille :
    Je t'aime...

    Elle lui adressa un autre de ces splendides sourires avant de fermer les yeux et s'assoupir contre le torse de ton bien aimé qui la berça tendrement un long moment avant de sombrer dans le sommeil lui aussi.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  6. #66
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    L'elfe se réveilla dans les 18h, elle se retourna et réveilla, sans aucune gène, son mari avant de lui murmurait à l'oreille des mots doux mais presque interdits. Le vampire exauça son voeu, enfuit dans les draps, ils avaient l'impression de faire l'amour pour la première fois, ils s'étaient perdus à cause de tous ces incidents et leur amour ne rejaillissait que plus fort. Lies ressentait énormément de bonheur, elle savait que même s'ils étaient parfois séparés pendant des jours, c'était lui le seul qu'elle aimait et ne pourrait jamais aimer. Nombreuses femmes dans la ville et les villes voisines avaient des amant(e) s mais elle ne pourrait concevoir cela, elle s'abandonna plus de deux heures à celui qui était toute sa vie, elle lui prouva toute son amour et lui susurra des tonnes de je t'aime... avec ces trois petits points qui cachait tant d'émotions.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  7. #67
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    Suite au punch et au jus d'orange, Lies et son conjoint ne purent s'empêcher de "salir" les draps une bonne partie de la nuit. Elle s'en souviendrait du petit champ qui menait au domaine :notme: ainsi que ce merveilleux mariage, elle espérait des festivités aussi grande le jour du baptême de leur fils, qui ne tarderait plus à naître, mais néanmoins, elle ne voulait plus festoyer au domaine (vu le carnage à chaque fois, c'est pas vous qui nettoyait la moquette ça se voit ).
    Elle n'avait jamais vu son vampire avec une forme aussi olympique, elle se dit à elle même qu'elle passerait sûrement au commerce d'ersz assez vite :notme: .
    Le lendemain, la gueule de bois et le trop plein d'exercice se fit ressentir mais ce n'était rien comparé aux différents bonheurs de la veille. L'elfe fût surprise tout de même quand elle vit dehors, jouant à la balle, ses fées, Alyps, Dada et....Folky et le Garou. Le mariage ne manquait pas de surprises.
    Elle réveilla son tendre amour en passant sa main dans ses cheveux et en lui déposa un doux baiser sur ses lèvres si douce (et aussi super froide :sad: ). Il sentait encore le parfum (Samouraï d'Alain Delon :notme2: ) et l'elfe se drogua de ce doux nectar.
    Voyant le vampire assez mal en point, elle le laissa dormir encore un peu. Elle s'attabla à un bureau face à la fenêtre et rédigea une missive pour les jeunes mariés, y ajoutant un peu d'encens qui apporterait joie et amour dans leur maison (quoique l'amour c'est ok ils en ont plus qu'ils n'en faut *émue*).
    Elle fît rentrer sa petite nurcerie car un orage semblait se préparer non loin, les Dieux ne pouvaient pourtant pas être en colère d'avoir vu un tel spectacle de luxure? :..:
    Elle alla se préparer et enfila une de ses plus jolies robes et enduit ses cheveux de paillettes (l'Oréal parce que je le vaux bien, oh la Lies tu te perds :omg: ) et attendit que son homme se réveille pour finir d'apaiser le reste de l'effet jus d'orange ersz.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  8. #68
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire se réveilla, il avait encore quelques courbatures (si si ça arrive, même aux mort-vivants) et n'était pas remis. Le mariage avait été des plus endiablés, les choses s'étaient déroulées dans une joyeuse anarchie et la fin de la soirée semblait avoir tourné à l'orgie. Apparemment un produit quelconque s'était glissé dans les boissons ou la nourriture provoquant une heu... enfin... Voila quoi chez tout le monde. D'ailleurs l'elfe semblait avoir ingurgité des doses absolument formidables de ce mélange et le vampire en avait grandement fait les frais.

    Le non-mort se leva, enfila quelques vêtements et pris la direction des cuisines pour se chercher un litre de sang bien frais. En cours de route il croisa sa dulcinée qui l'interrompit dans sa quête de nourriture. Elle l'embrassa tendrement son mari ne remarquant pas une petite lueur malicieuse dans ses yeux. Ce dernier se dirigea au fond là où le sang était entreposé avant de passer dans le cellier. Soudain alors qu'il se retournait il vit sa femme. Elle ferma la porte à clef. Le mort vivant ne comprennait guère ce qui se passait.


    Mais... Que?

    Mon cher amant... Ne crois pas que tu vas ten sortir aussi facilement avec ton petit air innocent...

    A ces mots elle se jeta sur lui, apparemment, son corps n'avait pas encore éliminé tout l'aphrodisiaque de son système. Le vampire lança un instant des regards quelque peu désespérés, il allait encore être vanné, mais à quoi bon? après tout les femmes avaient toujours le dernier mot, et c'est donc avec résignation (mais pas sans entousiasme faut pas croire hein) qu'il cèda.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  9. #69
    Raven Al'Qazimir Invités
    Créon Feldoo se présenta à l'entrée du Domaine Ecthelion, ayant demandé son chemin aux habitants de Mélandis à plusieurs reprises, et finalement il parvint à trouver l'entrée.

    Il chercha comment se faire annoncer et laissa en guise de carte de visite


    Je suis Créon Feldoo, responsable de la sécurité de l'ambassade d'Almoch, pourrais-je m'entretenir avec le conseiller Ecthelion? J'aurais besoin de son assentiment pour une affaire urgente

  10. #70
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    L'elfe revint dans les 18 heures passés du commerce.
    Elle trouva la carte de visite et répondit que son mari serait là dans les 20 heures si Monsieur Feldoo voulait bien repasser.
    Elle s'attela à préparer un bon repas au cas où le responsable de la sécurité accepterait de dîner ici.
    Après quoi, elle alla prendre un douche et se changer attendant le retour de son maître de la nuit qui ne semblait guère jamais presser, els 19h30 sonnait quand celui ci apparu.
    Lies lui tendît le papier et alla mettre des couverts sur une belle nape brodée. Elle ne dit mots à son mari et ne demanda pas qui il était, elle attendrait qu'il soient couchés pour lui demander. En guise de bonjour, il dût se contenter d'un baiser sur la joue et d'une odeur de fleur émanant de son cou.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  11. #71
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire fut intrigué d'une telle attitude, mais ce n'était pas le moment d'enquêter, il aurait bien assez de temps pour cela plus tard. Une fois Créon Feldoo revenu, le mort-vivant le fit entrer et l'invita à le rejoindre dans un petit salon en attendant que le repas soit prêt. Il s'assirent tous deux, et le vampire lui tendit un verre de cristal empli d'un vin blanc d'une paleur exquise et venu d'une contrée lointaine.

    Eh bien Sire Feldoo, il semblerait que vous ayez besoin de moi, en quoi puis-je bien vous aider?
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  12. #72
    Raven Al'Qazimir Invités
    Le conseiller se contenta de tenir poliment son verre, mais ne fit qu'y tremper les lèvres. Il posa ensuite l'objet et enveloppa la salle d'une aura blanche

    Créon Feldoo>Protection Contre la Scrutation>Rayon de 3m

    Puis il prit à nouveau son verre

    Hé bien, je suis désolé de vous déranger chez vous, mais j'ignore totalement où vous siégez en temps que conseiller, et n'ayant pas eu vent de salle du conseil, je me suis vu contraint de parer au plus pressé.

    Voyez-vous, notre situation est urgente... comme vous le savez, ou ne le savez pas, une guerre terrible a secoué les cité-états par chez nous, et Almoch a dû livrer plusieurs batailles à la fois militaires et politiques.
    Après une succession de victoires dans les ralliements de nos vassaux qui avaient un peu oublié leurs devoirs, nous nous sommes heurtés à un mur en tentant de prendre d'assaut Nivergol.
    Leurs défenses étaient très bien organisées et nous avons dû assiéger la cité avant de détruire leurs réserves de nourriture en envoyant un groupe de saboteurs chez eux... ce qui explique que la guerre s'est longuement prolongée.

    Cependant pour nous les choses ne sont pas terminées, il y a quelques mois, nous avions contracté une alliance avec le Zhentarim fidèle au dieu Baine afin de disposer d'accords commerciaux avec un réseau bien implanté sur Toril.
    C'est alors que nous nous sommes vu attaqués par le clergé d'un des dieux de Toril, Cyric.
    Il a déchaîné ses foudres contre nous, et la partie du Zhentarim qui lui obéit encore a ordre de nous pourchasser où que nous allions.
    Nos accords passés avec les Bainites nous autorisent à leur prêter main forte, le spectateur que nous avions acheté il y a quelques temps était pour eux... il a fallu beaucoup de temps et de subtilité pour trouver un accord équitable, leur haut prêtre étant un renard plus qu'un tigre.

    Les notres qui étaient partis à Luménis il y a quelques mois avaient fait escale en route dans un village où ils avaient gardé quelques contacts, qui furent les victimes d'étranges assassinats.
    L'arkhonte envoyé sur place ne trouva pas d'indice, mais son don d'inquisition lui permit de voir ce qui s'était produit, et de reconnaître sur la cape de l'assassin le crâne sans mâchoire du prince des mensonges.
    Nous avons donc envoyé une expédition punitive composée d'une poignée de vandales pour tuer les prêtres de Cyric dans cette ville, nous n'allions pas laisser passer la mort de personnes qui nous avaient rendu service pleines de bonne volonté.

    Ce qui est dommage, c'est que Cyric n'est pas omniscient et ne dispose pas de moyens de scrutation, nous avons payé cher cette information, mais il ne peut pratiquer la nécromancie ou la divination. Aussi il n'a pu savoir ce qui s'était produit, mais nous nous chargerons de lui faire savoir.

    Nous avons localisé dans une ancienne forteresse dans les montagnes un objet que nous souhaiterions arracher des mains de Cyric afin qu'il soit détruit, cependant nous avons besoin pour celà d'une bonne partie de l'armée Almochéenne et ... de sa divine altesse Barkhram en personne.
    Nous ne pouvons tous les faire passer par l'avant poste qui est une zone de frêt, aussi l'ambassade est le lieu idéal. Cependant nous ne pouvons ainsi faire circuler et quitter la ville à autant d'hommes sans une autorisation préalable,... je pense que les votres croiraient à une invasion de notre part.

    Vous avez bien entendu le droit de vous joindre à nous dans cette campagne, Cyric est un dieu qui a destabilisé les forces en présence en s'appropriant un grand nombre de couronnes, mais Baine, le Fléau pourrait tout aussi bien en faire autant.
    Nous aidons le Zhentarim dans la mesure où il s'oppose à Cyric... mais nos accords n'aideront pas Baine à acquérir d'avantage de pouvoir, il s'agit simplement d'affaiblir suffisament Cyric pour qu'il ne soit plus une réelle menace, et que son clergé soit réduit à peu de choses.

    La traque qu'il a lancé contre nous ne doit pas rester impunie, et nous allons simplement lui montrer qu'Almoch n'est pas une puissance négligeable... cependant nous avons encore quelques problèmes.
    Nombre de nos hommes n'ont vu que le sable du désert dans leur vie, et les jardins du roi-sorcier sont leur seul lieu de verdure, autant d'eau qui tombe du ciel est pour eux une bénédiction, et il va sans dire qu'ils ne sont pas habitués à se déplacer ou combattre avec votre végétation et votre pluie.
    Nous aurions aussi besoin de deux instructeurs de l'armée Mélandienne qui leur explique les rudiments de la monte sur sol humide et du combat sous la pluie, car nous allons dans une zone où il pleut souvent.

    Vos hommes pourront nous quitter avant la bataille, nous allons juste manoeuvrer un peu dans les collines... mais le temps nous est compté, un messager de Cyric a été intercepté... avec un message qui nous laisse croire qu'un espion Zhent a laissé l'affaire transpirer... il a dû y en avoir d'autres, bien que l'espion ait été trouvé et fait emprisonner. Le soleil noir aura donc l'occasion de rassembler ses troupes bien avant que nous ne soyons sur place, mais je ne voudrais pas qu'il puisse en masser suffisament pour que le combat soit éprouvant pour nos hommes.

    Le Zhentarim a envoyé une légion dirigée par deux prêtres, ils sont à l'avant poste et attendent le gros des troupes pour s'entraîner avec nous. Répondrez vous donc à nos requêtes, conseiller?

    Je sais que nous demandons beaucoup, cependant si nous n'arrêtons pas Cyric, ses prêtres vont s'enhardir et nous risquons d'avoir d'avantage de problèmes


    [merci de ne pas écrire tant en rouge, ça explose les yeux...]

    [Le bouton réglage de l'écran évite ce genre de désagréments, le rouge #FC0000 est la couleur de créon]

  13. #73
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    Lies tenait faiblement les plats jusque la table, elle ressentait de plus en plus l'agitement du bébé en elle.Elle se dit qu'il ne tarderait pas à arriver et elle en était heureuse, les joies d'une grossesse elle ne les avaient pas vu mais les embarrassements...Oh oui !!!
    Elle toqua au salon pour inviter au repas, repas qui, comme elle l'avit prédit fû des plus funéraires.Lors de réunion, ni son mari ni son (ses) invité(s) de daigner lui demander quoique ce soir, bien au contraire, ils s'empressaient de finir leur repas pour bien vite repartir.
    Lies débarassa et alla se coucher, c'était donc ca la vie d'une femme et future mère?
    Elle ne s'endormit pas mais fît mine de si quand elle entendit des pas dans le domaine mais il était bien trop tôt pour que se fût son mari.Elle vît Alyps venir se nicher à côté d'elle en compagnie des fées et de tous 4 s'assoupirent.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  14. #74
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire tourna longtemps l'idée dans son esprit, en étudiant tous les aspects. Il ne savait dans quel sens se décider. Cyric ne représentait pas un véritable danger pour la cité malgré son clergé toujours plus présent.

    Je pense que je vais voir afin d'accèder en faveur de votre demande. Je ne saurais vous donner de réponse trop vite, je me charge d'envoyer un messager auprès de mes confrères, nous en déciderons ensemble et vous ferons parvenir notre réponse au plus vite à l'ambassade.

    Le vampire raccompagna son hôte à la sortie de la demeurre avant d erédiger une lettre de son écriture nerveuse et élégante avant de la remettre à un messager qui prit la route du palais de l'impératrice.

    Après quoi il prit le chemin de sa chambre pour y découvrir sa femme, endormie aux côtés de ses familliers. Il se saisit doucement d'Alyps sans le réveiller pour le déposer dans un amas de coussins de soie. Quant aux fées, il s'en empara avec précautions pour les déposer dans un immense bouquet proche. Il se débarassa alors de la plupart de ses vêtements avant de plonger dans les draps où il enlaça sa bien-aimée assoupie.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  15. #75
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    Lies ne dormait, elle regarda avec amusement comment Alyps envoya voler sa main sur la tête à Nathiel, et cela tout en dormant. Elle se tourna vers son amant et lui dit:
    "Le bébé s'agite de plus en plus, il ne va pas tarder à venir au monde. J'aimerai que tu sois plus présent à mes côtés." Elle prit la main de son mari et la déposa sur son ventre rond là où s'agitait, en dedans, leur futur fils. "Vois-tu comme il a déjà le caractère de son père, ou peut être de sa mère, je pense qu'il fera un beau descendant.
    Mais vois-tu, il sera comme toi un vampire immortel et moi une simple elfe, ne me dis pas ta réponse tout de suite à ma question mais j'aimerai qu'une fois l'enfant né, que tes dents épousent mon cou."
    Elle laissa son amour réfléchir et rêvasser et elle s'endormit dans ses bras.Les journées étaient de plus en plus dur à surmonter depuis quelques jours.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  16. #76
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire comprennait l'angoisse de la jeune elfe. Bien sûr sa logévité était importante, mais elle n'était pas immortelle comme lui, comme sans doute sa descendance le serait... Au fond elle avait raison, mais avait-il le droit de lui infliger la malédiction qui pesait sur ses épaules depuis des siècles?

    Enfin, le moment de se décider n'était pas encore venu, pour le moment il abandonnerait temporairement ses responsabilités, il lui fallait prendre soin de sa femme. Il caressa de la main son ventre à la peau distendue, il pouvait y sentir un être grandir, bouger... Cette sensation le fascinait... C'est avec un sentiment de plénitude, une main sur le ventre de sa femme où germait le fruit de leur amour, que le mort-vivant s'endormit pour un sommeil calme et reposant.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  17. #77
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    Lies se réveilla dans les abbords de 9 heures, elle se tourna pour voir si son mari était à côté d'elle et elle le surprit calinant la petite boule de poil qu'Alyps avait ramener, elle le regarda et dit:
    "Je te présente Surisam, un jeun chiot qu'Alyps m'a ramené de je ne sais où mais il semble abandonné, alors si tu ne vois pas d'inconvénient...."
    Elle donna un tendre baiser à son mari et se décida, sans grande volonté, à se lever pour aller au commerce mais voilà qu'elle fût prise d'une contraction beaucoup forte que d'habitude. Le vampire vient de suite à son secours mais déjà l'elfe sentait que l'enfant voulait découvrir la vie.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  18. #78
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire se précipita vers sa bien-aimée pour l'aider à se tenir debout et la soutint jusqu'au lit conjugal ou il l'allongea. Il était inquièt, comme tous les futurs pères... Il se tourna vers les fées qui pillaient d'impatience autour de leur aitresse, il envoya Alyps chercher diverses herbes médicinales dans son laboratoire, avant de faire quérir par les petites pestes volantes une bassine d'eau chaude. Il avait quelques maigres connaissances, peut-être lui seraient-elles utiles... L'enfant semblait proche. Il saisit la main de sa femme dans les siennes, elle se crispa sur sa paume, le serrant et griffant jusqu'au sang, mais il n'en n'avait cure et ne cessait de murmurer des paroles reconfortantes et des mots doux à sa tendre, la délivrance risquerait de prendre un certain temps, mais il la soutiendrait jusqu'à la fin de l'épreuve qui devait la faire mettre au monde une vie.

    Un instant plus Tard Alyps était de retour avec une sacoche emplie d'herbes et un mortier, dans lequel Nathiel ne tarda pas à piller et broyer diverses feuilles. Les fées revinrent bien vite elles aussi avec des linges et une bassine d'eau bien chaude. Le vampire administra une bouillie immonde à sa femme destinée à atténuer la douleur, avant de lui éponger le front et étendre les linges humides tout autour d'elle.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  19. #79
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    Lies eût les pires douleur du monde, ses cris devaient bien s'entendre à l'autre bout de Melandis. Elle demanda à voir Seina et espéra que celui-ci n'arrive avant la fin de son calvaire mais hélas non, le bébé fût plus rapide que lui. Elle ne tarda pas à accoucher sans cacher sa douleur. Son mari épongeait, ordonna divers ordres aux boules de poils, même la nouveau venu aida au travail et après maintes efforts et douleurs, un jeune bébé vampire-elfe naquit.
    Après quoi elle s'endormit, son vampire la veillant comme le meilleur des maris mais en s'occupant aussi de son fils comme le meilleur des pères. Lies n'eût pas le temps de récupérer que le bébé réclamait déjà à manger.

    Enfant dans berceau
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  20. #80
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire porta sa femme dans une autre chambre, car il fallait nettoyer celle-ci. Il la déposa délicatement sur le lit, avant de lui donner leur enfant qu'elle saisit tendrement dans ses bras avant de commencer à lui donner la têté à l'aide d'une minuscule poche de sang conçue par le mari afin de servir de "sein" à l'étrange petit être. Il les laissa un instant seuls pour aller s'emparer des draps souillés du sang de la conception afin de les faire bouillir dans un mélange d'eau et de divers plantes antiseptiques. Ceci fait il rejoint sa bien-aimée dans la chambre attenante et regarda un long moment sa famille. Tous deux s'étaient assoupis, elle allongée dans le lit, les cheveux lui auréolant le visage, elle semblait épuisée, mais une intense sentation de joie émanait d'elle. Quant à l'enfant il s'était endormi, repu, sur le girond de sa mère. Le vampire les veilla de la sorte pendant toute la nuit, il avait réuni dans la pièce tous les objets et remèdes qui auraient pu lui être utiles. Administrant à son épouse dans son sommeil des décoctions afin de l'aider à lutter contre les infections qui survenaient fréquemment après es accouchements, mais aussi pour l'aider à régénérer plus vite le sang qu'elle avait perdu.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  21. #81
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    Oan revenait des vallées profondes lointaines, un peu dépitée.
    Elle ne savait pas trop pourquoi elle allait faire ce pour quoi elle était venue, aussi se permetta-t-elle de frapper à la porte, et d'attendre qu'on vint lui ouvrir, penaude.
    Le cimeterre d'Oan et son amulette
    Ma'arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête!
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  22. #82
    Seina Invités
    AU MOMENT DE L'ACCOUCHEMENT....


    Dans une forêt loin, très loin de melandis se tenait une étrange discussion, quatre humanoides étaient assis en rond autour d'un feu de camp... il conversait dans une langue étrange, oubliée de nombres d'érudits... un être perspicace aurait deviné que ces quatre individus étaient des bardes. Chacun d'eux possédaient un instrument.

    Le premier, un elfe des bois avait une flute d'argent posée sur ses genoux, le second, surement un tiefeling, un luth, le troisième larron était atypique, c'était un nain jouant du tambourin, l'identité du quatrième aurait laissé perplexe bon nombre de Melandien... en effet il s'agissait de l'un des leurs.... Seina, ancien dirigeant de la cité de Talos...


    La discussion entre les quatre amis allait bon train, chansons, légendes et rires se succédaient... Seina se leva et invita ses amis à l'écouter... il allait leur conter comment il s'était joué de la malédiction de TALOS... retrouvant à la fois son âme et conservant les bébéfices de sa servitude passée***... Mais au beau milieu de son chant il s'interrompit... il ferma les yeux un instant et serra le poingt sur une bague qui brillait...

    " Mes amis je vais devoir vous laisser, un de mes serviteurs de Melandis vient de me prévenir qu'un évènement nécessitait ma présence... celà doit être important puisqu'il avait comme ordre de ne me déranger sous aucun prétexte..."

    " Ne crains rien Senda h'yan, maître barde de l'ancienne école de Nysteryl. nous comprenons.. hélas le temps est bientôt venu pour chacun de nous de reprendre notre route... mais nous nous reverrons à ntre prochaine réunion, dans 100 ans... que ta route se poursuive dans le spas des héros et des épopées.. et reviens nous avec un savoir plus grand encore qu'aujourd'hui"

    Les trois bardes saluèrent Seina qui partit dans un tourbillon de magie...

    A MELANDIS DEUX HEURES APRES....

    Seina avait été mis au courant de la naissance de Julian par l'un de ses espions chargé de surveiller et de veiller sur Lies... il se rendit alors au domaine Ecthelion... se téléportant directement dans le jardin pour garder cette entrevue secrète.

    Il se fit annoncer et pénétra alors à l'intérieur du manoir Ecthelion, lieu qu'il commençait à connaître fort bien... Ne désirant pas s'imposer il attendit dans le salon que Nathiel vienne à lui....

    " Bonsoir, Sieur Nathiel, il m'est venu aux oreilles qu'un évènement rare en ces temps troublés venait de survenir en ces lieux... Après des siècles de tristesse, je suppose que la paternité adoucit vos peines, je tenais donc à vous montrer toute ma sympathie lors de cet heureux évènement... J'espère que la mère se porte bien... car je n'ai jamais ouïe pareil accouchement excepté dans d'anciennes légendes... Votre enfant sera, sans nul doute, un être exceptionnel... dans quel sens, je l'ignore, seul l'avenir pourra nous le dire. Mais je suivrai avec grande curiosité son évolution...

    Ma venue, n'est pas simplement due au fait que je souhaitais vous féliciter... je tiens à être le premier à offrir un présent au jeune être que vous chérissait.. je doute que l'amour d'un Vampire et d'une elfe offre au monde un nouveau né ordinaire... je vous offre deux êtres qui me sont soumis depuis une ... certaine quète... deux êtres.. humm.. comment dire.. capable de veiller sur votre enfant sans avoir rien à craindre de ses .. capacités ou de ses humeurs...
    Sur ces mots, Seina dessina de son sang un pentacle sur une sphère d'adamantite... il prononça des mots runiques et deux êtres minuscules apparurent :


  23. #83
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire était surpris de l'apparition des deux diablotins, cela l'étonnait de voir pareils petits serviteurs, il semblait que Seina avait encore bien des tours dans son sac et des plus sympathiques. Un instant il hésita, se demanda quel était le piège, puis il se rappella que jusqu'ici il avait toujours pu faire confiance au barde, cette fois encore il le ferait. Dans sa chambre Lies dormait, veillée par Alyps, les deux loups, les fées et le chiot nouveau venu. Ce court instant de réflexion passé, il s'adressa à son invité.

    Je vous remercie pour ce don, apparemment vous êtes fort bien informé, je n'avais averti personne de la naissance proche de l'enfant... Mais votre visite me fait grand plaisir, comme elle ravira sans doute ma chère épouse. En effet cette naissance me comble d'une joie que je n'avais ressentie depuis longtemps... Ces derniers jours j'en suis presque arrivé à me sentir honteux de ce bonheur que bien des gens ne peuvent partager avec moi... Enfin... Si vous voulez bien me suivre, je vais vous mener à ma femme.

    Le mort-vivant mena le barde jusqu'à la chambre où l'enfant et sa bien-aimée se reposaient. Il ouvrit la porte tout en douceur et réveilla son épouse en lui murmurant à l'oreille.

    Ma chérie? Voila Seina, je crois que tu n'es pas pour rien dans sa présence, il vient te féliciter pour notre enfant. Je vais vous laisser seuls un instant, vous avez sûrement bien des choses à vous dire.

    Laissant entrer le noble dans la pièce il s'eclipsa discrètement. Alors qu'il préparait un diner de roi à la convalescente, il entendit frapper à la porte. Il s'essuya les mains tentant de se rendre présentable avant d'aller ouvrir. Et quelle fut sa stupeur lorsqu'il apperçu Oan sur le pas de la porte. Il resta un instant interdit deant l'air quelque peu épuisé de la drow avant de se reprendre.

    Dame Oan, que me vaut cette visite? Si vous voulez bien entrer, vous m'avez l'air extenuée.

    Il lui offrit une chaise et un verre de vin, espèrant en apprendre un peu plus.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  24. #84
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    Oan n'en attendait pas tant du dirigeant Melandien. Elle s'assit, éreintée par le voyage ininterrompu qu'elle venait d'effectuer. Oan accepta la coupe de vin, la porta à ses lèvres puis la reposa énergiquement.

    Je reviens d'un long voyage sieur Nathiel. Je ne vais pas m'attarder...

    Oan se redressa; son dos était encore douloureux, et bien que ses ailes aient disparues pour l'instant, une cicatrice inflammée la minait toujours.

    Le... Non...

    Oan sortit deux bracelets de sa poche; d'un or blanc surmontés d'un rubis limpide.
    Oan les fixa quelques instants puis les posa dans la main du vampire.


    Ils appartenaient à mon...

    Sa voix se fit plus faible, puis elle se ressaisit.

    Oan capta le regard incrédule et méfiant du vampire.

    Ils protègeront l'enfant, et la mère également. Mais votre savoir devrait vous assurer de la pureté de ce geste. [ Bracelet: Portection contre la malédition - créé un lien thélépatique entre la mère et l'enfant.]</span>

    Oan regarda une dernière fois les bracelets, puis dit au vampire

    <span style=\'color:orange\'>L'amour rend aveugle, dit-on. Aussi prenez garde à ne point perdre votre femme en la croyant en sécurité. Vous êtes puissant Sire Nathiel, mais votre femme est faible, et vous ne pourrez la portéger éternellement. Croyez en mon expérience...


    Oan interrogea du regard le vampire, lui demandant implicitement si elle pouvait disposer.
    Le cimeterre d&#39;Oan et son amulette
    Ma&#39;arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête&#33;
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  25. #85
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire fut surpris une fois de plus... Voilà un cadeaux qui était bien inattendu... Il regarda un long moment les bracelets.

    Eh bien... Je vous remercie grandement pour ce présent, je vous avouerais que vous me prennez quelque peu au dépourvu.

    Concéda t-il avec un petit sourire avant de réaliser le regard que lui adressait la drow. Il se leva donc et la raccompagna jusqu'à la porte. Alors qu'elle s'éloignait il l'interrompit, et alors qu'elle se retournait.

    Si jamais je peux vous aider en quoi que ce soit... Faites le moi savoir...

    Elle hocha de la tête, elle aussi semblait quelque peu étonnée, bien que ne laissant paraitre grand chose. Elle continua à s'éloigner à travers le parc, alors que le vampire ralliait la cuisine pour continuer à préparer le repas. Il n'y avait plus qu'à attendre que sa femme et le barde aient fini de discuter et tout serait prèt.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  26. #86
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    Lies discutait depuis longtemps avec Seina, en effet, ce que celui ci lui parlait été des plus véridiques, elle était vunérable et beaucoup chercheraient à s'en prendre à Julian. Mais elle était en compagnie de son familier, ses fées, son chiot, son dada et maintenant ses deux petits diablotins. Elle se dit pour elle même qu'elle n'était pas si faible que cela mais autant laisser planer le doute qu'elle l'était.
    L'heure du repas approchait et l'elfe mourrait déjà de faim, elle était très étonnée d'avoir déjà reprise des forces, elle se sentait prête à reprendre le cours de la vie normalement comme ci cela faisait 2 mois qu'elle avait accouché.
    Seina semblait perdu dans ses pensées, l'elfe lui demanda ce qui l'inquiétait, elle était en train de nouer plus qu'une amitié" avec lui, il devenait comme un frère.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  27. #87
    Banshee Sangdelune Invités
    *Un jeune garçon d'une douzaine d'années arriva à la porte du domaine. Sans se soucier des convenaces il traversa le parc et arriva à la lourde porte de la demeure. Il tenait un paquet plat et encombrant dans ses bras qu'il posa sur le sol avant d'actionner le butoir pour qu'on lui ouvre. Un serviteur se présenta :*

    Oui?

    *Le gamin se fendit d'un sourire où manquaient les deux dents de devant.*

    Un paquet pour le sieur Ecthelion et son épouse, à leur remettre en main propres.

    *Le serviteur guida le petit garçon dans le hall où arriva le vampire un peu après. Le gamin fit son discours d'une traite :*

    Voici le cadeau que vous adresse la Dame Sangdelune pour la naissance de votre héritier.

    *Le garçon tendit le paquet au vampire qui l'ouvrit. Il contenait un vitrail de belle facture réprésentant un ange aux mains protectrices.


    Il était accompagné d'un mot de la main de l'elfe.*


    Chers amis,
    Toutes mes félicitations pour cet heureux évènement. Puisse cet ange gardien palcé près de son berceau protéger votre enfant des malheurs qui pourraient le guetter dans cette cité.
    J'aurais voulu vous le remettre moi-même, mais vous comprenez aisément que j'hésite à me présenter aux portes de Mélandis.*

    Amicalement.

    Banshee Sangdelune.
    *Le gamin sourit encore une fois attendant une éventuelle réponse du maîtres des lieux ou de son épouse.*

  28. #88
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire fut absolument ravi, il était particulièrement heureux que dame Banshee lui envoie un petit quelque chose, il l'avait en très haute estime, et son départ de Mélandis n'avait en rien entamé l'affection qu'il lui portait. Il se saisit d'un petit bout de parchemin et de son écriture déliées y griffona ces quelques mots.

    N'ayez aucune crainte, nous comprenons parfaitement les raisons de votre absence, nous vous rendrons sans aucun doute visite à Manost dès que la mère aura repris des forces. Soyez remerciée pour ce magnifique cadeau.

    Affectueusement.

    Lies, Julian et Nathiel Ecthelion.
    Il se tourna vers l'enfant et lui tendit le parchemin, ainsi qu'une petite bourse qui pendait à sa ceinture.

    Voila 10 pièces d'or pour toi, porte ce message à ta Dame Banshee, et fais attention à toi, les ruelles sont dangereuses.

    L'enfant lui adressa un immense sourire et s'eclipsa avec un "merci m'sieur" énergique. Le vampire retourna alors à ses fourneaux. Il était piètre cuisinier et avait tenté de préparer un repas dont il se souvenait d'alors qu'il était encore... vivant. Mais c'était un repas des plus simple, un repas de paysan. Il avait confectionné des crèpes assez épaisses, un sirop de cannelle ambré et parfumé. De même il avait préparé un caraffe pleine d'eau parfumée avec de l'eau de rose. Cela lui semblait bien maigre... Il avait courrut dans l'immense pièce réfrigérée qui faisait sa fierté où des sorts gardaient les aliments bien froids. Il avait eu l'étrange idée de mélanger à du lait des extraits de vanille et un sirop avant de le faire geler, une friandise qui semblait relativement intéressante. Il en confectionna trois boulles qu'il disposa dans une coupelle et porta le tout à sa femme.

    Il toqua timidement à la porte avant d'entrer avec son plateau. Seina hocha de la tête et sortit par la porte, laissant les épous en paix.


    Tu te sens mieux? tu as repris un peu de tes forces?

    Je t'ai préparer de quoi manger un peu. Tant que j'y pense Dame Banshee et Dame Oan m'ont fait parvenir des cadeaux des plus sympathiques. Il semblerait que notre petite Drow ne soit pas si mauvaise en fin de compte... Enfin... Comment te sens tu? Et le bébé?
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  29. #89
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    "Hum des crêpes et une....je ne connais pas, une...*Lies chercha et sorti un mot assez bizarre* glace parce que c'est aussi fort que le gel qui forme une glace l'hiver."
    Elle mangea tout avec appétit tout en continuant à répondre.
    "J'enverrai une missive à Oan pour la remercier de ses présents et nous irons rendre visite à Dame SangDeLune. Il va falloir organiser une cérémonie pour la venue au monde du petit. Sinon, il se porte bien du moins, il semble regarde le dormir, il est adorable, il est tout ce que j'espérai après toi. Moi j'ai repris mes forces relativement vite, tu n'y serais pas pour quelque chose."
    Elle donna le sein à son enfant qui déjà réclamait et reprit:
    "Tu as réfléchi pour ma question de l'autre fois?"
    Elle attendit la réponse de son mari pour après le convier à prendre part à la discussion entre elle et Sieur Seina.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  30. #90
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    On fît amener à Lies la chaise avec tous les joyeux bisounours plus beau que les autres, quand elle les vit elle fût emplie d'une grande joie, ce présent ferait sûrement plaisir à l'enfant quand celui-ci aurait grandi. En attendant, il ferait une jolie décoration dans la future chambre de l'enfant.
    Lies fît rédiger une missive par Alyps destinée à Dame Miry Wolfwood la remerciant de son présent et lui indiquant une venue précoce d'elle et son mari pour lui montrer l'enfant.
    Sur ce, elle se tourna vers son mari et lui dit.
    "Quelle est ta réponse que je puisse de nouveau faire rentrer Seina, je sais que je dois te presser et excuse moi mais comprends mon acte et le pourquoi de mon empressement."
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


Discussions similaires

  1. [Bâtiment] Domaine des DouceChute
    Par Galathée dans le forum Le Havre Bourgeois
    Réponses: 341
    Dernier message: 10/02/2014, 12h55
  2. [Bâtiment] Domaine des Lentemort
    Par Galathée dans le forum Le Havre Bourgeois
    Réponses: 166
    Dernier message: 17/01/2014, 10h16
  3. [Domaine] La fin du voyage
    Par Thom Mérillym dans le forum Le Centre Ville
    Réponses: 23
    Dernier message: 01/09/2010, 13h01
  4. [Bâtiment] Domaine Poingvaillant
    Par Alreac Poingvaillant dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 12
    Dernier message: 18/09/2006, 20h09
  5. [Melandien] Nathiel Ecthelion
    Par Nathiel Ecthelion dans le forum Les Archives du RP
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/10/2005, 14h02

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231