Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 129

Discussion: [Commerce] La Taverne de la taie dorée

  1. #1
    Sire de la Canne Invités

    [Commerce] La Taverne de la taie dorée

    [Quête] L'enquête

    Arrivé de la place du temple, Sire de la Canne s'approcha d'un garde et lui demanda s'il avait vu une créature ressemblant à un loup.
    Devant les hésitations de son interlocuteur il lui tendit 20 Po et lui demanda de questionner ses compagnons d'armes pour obtenir des informations.
    Avant qu'il ne rentre dans sa caserne, il lui dit que la récompense pourrait augmenter suivant les renseignements obtenus.

  2. #2
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    [Quête] L'enquête

    Après avoir fait un tour complet parmi ses camarades, le garde revint vers le paladin :

    - Hé bien, aucun de mes compagnons n'a aperçu quoique ce soit messire, mais celà dit, c'est bizarre que vous posiez cette question...

    Le jeune homme interrogea d'un regard intéressé son interlocuteur qui expliqua :


    - Hé bien oui, ceux de la porte ont été appelé par un passant qui avait vu un loup... Les gardes sont parti à sa recherche et l'ont pisté en interrogeant les citoyens, et ils ont perdu toute trace dans une impasse complètement déserte.... curieux.

    - Vous n'avez aucune idée d'où il a pu passer ?

    - Quelle histoire pour un loup, il peut s'agir du familier d'un mage ou d'un citoyen un peu excentrique... C'est bien la première fois qu'on fait tant d'histoire pour un loup mon vieux, non si vous voulez mon avis il est simplement rentré chez son maitre si ça se trouve.

    - Bon ...mettons que je veuille mettre la main sur ce maitre justement insista Sire de la Canne

    Le garde répondit nonchalament

    - Ha bin là je vous souhaite bonne chance mon ami ! ce ne sont pas les habitations qui manquent dans le coin... Y a même une taverne, la taie dorée (yeah ! ....désolé jeu de mot pourri j'ai pas pu m'en empêcher), à deux pas d'ici le gardien désigna la taverne du doigt, une taverne peu fréquentable si vous voulez mon avis...on trouve une drôle de faune là dedans, vous devriez essayer... c'est là que vous auriez le plus de chance de trouver un loup....en plus ils acceptent les animaux finit-il en riant
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  3. #3
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    1 035
    Quête: L'enquête

    Rodriguez se rendit d'un pas rapide vers les portes de la cité, enquêter sur ce mystérieux loup en pleine liberté. C'est à se demander comment il a pu arriver là, les portes sont "normalement" si bien gardées qu'il aurait été déjà vu et chassé dès son entrée... A moins bien sûr qu'il ne s'agisse du familer de quelqu'un, après tout, lui-même avait deux loups. Tout autour de lui, une très grande partie des citoyens n'avaient que pour sujet la mort de l'artiste Epsilone, et déjà quelques mouvements de panique se fit sentir chez certains.

    Il arriva enfin sur les lieux, et se mit en quête de quelconques indices. Il trouva un garde, une jeune recrue sembla-t-il, qu'il interpella afin de poser quelques questions.


    -Bonjour soldat, j'enquête actuellement sur ce loup mystérieux qui se balladerait à l'intérieur de nos murs... Vous auriez des infos sur le sujet ?

    Le soldat helmite ne fut pas surpris à cette question posé il y a peu et lui répondu ce qu'il savait.

    -Non m'sieur, comme j'ai déjà répondu à l'autre, aucun de nous n'a vu ce loup qui vous préoccupe tant...

    - L'autre ? Quelqu'un vous a posé la même question avant moi ?

    -Oui, il s'appelle Sire de la Canne je crois... Je ai lui tout dis ce que je savais. Le garde lui fit un rapide résumé de ses explications. Si çà vous interesse vous pouvez allez le voir, il doit sûrement se diriger vers la taverne de la "Taie Dorée" (yeah ! Une taverne... Oups pardon :notme: ).

    Rodriguez remercia le soldat et se mit au pas de course pour rejoindre la paladin qui était à quelques centaines de mètres de lui. Le rattrapant, il l'appela.

    -Eh ! Sire de la Canne, attendez ! Je vois que vous vous intéressez aussi à ce loup. Si cela vous dit, je vous propose de nous associer pour cette enquête, nous ne serons pas trop de deux je pense .
    Roads ? Where we're going, we don't need roads. ELB

  4. #4
    Sire de la Canne Invités
    Quête: L'enquête

    Perdu dans ses pensées, le jeune homme n'entendit d'abors pas le guarde puis fut surpris par son arrivée impromptue. Il crut qu'un de ceux qu'il avait questionné s'était rapelé de quelque chose d'autre et voulait le lui dire. après les explications de Rodriguez, il se rendit compte qu'il s'était trompé.

    Bien sûr. Je le pense également. D'autant plus que nous aurons sans doute au moins un loup à combatre et sûrement aussi le mage qui va avec même si je pense que c'est autre chose.... J'accepte donc avec joie votre proposition. Mais ne restons pas étrangers l'un à l'autre. Je me nomme Wilhelm. Et vous?

    Rodriguez, pour vous servir. Mais qu'entendiez-vous par autre chose?

    A mon avis, ce n'est pas un simple loup. Même un familier. Peut-être n'a-t'il pas disparu dans la ruelle mais avant. Si vous voyez ce que je veux dire.

    Il ne lui laissa pas le temps de répondre et enchaîna en terminant par une courbette.
    Nous y voilà. A vous l'honneur mon cher.

  5. #5
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    1 035
    Quête: L'enquête

    Rodriguez n'eut pas le temps de répondre, mais il fit un signe de tête lorsque Wilhelm se releva. Ils partirent en direction de la taverne, la Taie Dorée, conseillé par le garde pour sa "réputation" et la possibilité de trouver le loup, du moins si s'en est un, dans ce genre d'endroit. Elle n'était qu'à quelques rues d'ici, mais les routes étaient fluides et ils arrivèrent en peu de temps devant la petit batisse. On voyait le nom de la taverne écrit en grosses lettres d'or, le lieu pouvait sembler convivial d'extérieur, mais c'etait tout autre d'intérieur... Tandis qu'ils y pénétrèrent, Rodriguez se souvint lorsqu'il venait parfois ici pour d'autres enquêtes. Toujours cette horrible odeur de fumée de pipe et de gras des cuisines. Toujours ce bruit insupportable de voix fortes et rauques. Toujours cette endroit sale, répugnant et rempli des individus les moins fréquentables de la ville... Ils s'avancèrent au bar, et Rodriguez appela le tavernier en lui commandant deux bonnes bières bien fraîches. Lorsqu'il fut revenu avec les boissons demandées, Rodriguez engagea la conversation d'un ton calme et direct :

    -Dites moi, que savez vous au sujet du "loup" rôdant dans les parages ?

    Il secouait une petite bourse en attendant la réponse du tavernier.
    Roads ? Where we're going, we don't need roads. ELB

  6. #6
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    Quête: L'enquête

    Le tavernier dévisagea les deux nouveaux arrivants avec un air amusé. D'une part ce n'était pas tous les jours qu'un paladin et un garde s'aventuraient seuls dans sa taverne, surtout pour lui poser des questions au milieu de sa clientèle des moins recommandables, et d'autre part la question lui paraissait stupide.

    - Un loup dans les parages ? Chais pas, tu veux sauver le ptit chaperon rouge ?

    Dévisageant l'assemblée qui les raillait, les 2 enquêteurs comprirent qu'ils n'étaient pas les bienvenus ici et qu'ils auraient du mal à obtenir des réponses. Toutefois, en sortant ils sont rattrapés par un jeune garçon...

    - M'sieur, m'sieur, moi j'la veux bien vot' bourse...je peux vous dire où j'ai vu le loup moi m'sieur !

    Le garde un peu méfiant ne se fit pas trop prié pourtant pour céder la bourse au jeune garçon qui se présenta :

    - Je suis Galin, le garçon d'écuries, et j'vais tout vous dire, j'ai vu le loup trainer dans la ruelle derrière la taverne

    Le garçon entraina alors les deux hommes sur le lieu dit et continua de raconter :

    - C'était ce matin la dernière fois que j'l'ai vu, il est passé par là, mais le problème c'est que c'est une impasse, alors je croyais pouvoir l'approcher, je révais d'avoir un loup ! Mais je n'y ai vu qu'un vieux bonhomme encore plus mal-aimable que ce gros porc de Zedik, le tavernier. Il avait une robe noire et se cachait sous sa cagoule... Je l'avais déjà vu avant il avait passé la nuit à la taverne... Et quand j'lui ai demandé s'il avait pas vu passer un loup il m'a envoyé bouler d'un regard furax en disant qu'il avait autre chose à faire qu'à écouter un gamin débiter ses bêtises ! C'est un type bizarre...
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  7. #7
    Sire de la Canne Invités
    Quête: L'enquête

    Bon et bien je suppose que ce cher Zedik vas être ravi de nous revoir.

    Ils retournèrent dans la taverne dans l'espoir de pouvoir examiner la chambre.

    Zedik!! Ecoute moi bien. Je vais essayer d'être le plus clair possible afin que tes moyens limités te permettent de me comprendre.

    Umphhh.

    Nous voulons accéder à la chambre d'un homme qui a passé la nuit dernière ici. Saches aussi que tous ce que tu pourras nous raconter sur lui nous sera très utile.

    Héhéhé... Et qu'est ce que j'y gagne moi?

    Premièrement, que l'on ne mette pas deux guardes devant ta taverne, Rodriguez le regarda visiblement étonné de ses propos, deuxièmement, que ce que tu fais le soir aux alentours de minuit ne soit pas révélé au grand jour.

    Et qu'est ce que c'est? dit-il en voulant paraître sûr de lui.

    Fort, ce que tu fais avec une personne du sexe opposé, il observa sa réaction, une dénomée Simone...

    C'est bon, c'est bon!!! Je vais vous y amener bien que je ne pense pas que vous y trouviez quoi que ce soit.

  8. #8
    Mérillym Martial Invités
    Quête: L'enquête

    [Arrivant du Loyal Paladin]
    C’est par une nuit sombre que Mérillym Martial arriva devant les lourdes portes de la ville. D’un œil scrutateur, il observa la pénombre qui recouvrait cet endroit et discerna deux silhouettes. D’un pas prudent, l’épée prête à être dégainée, Martial se dirigea vers les deux silhouettes. Il fut soulagé de voir que c’était bien Wilhelm et Rodriguez Alcanzar. Ils étaient en pleine discussion. Ils se retournèrent à son approche et Martial prit la parole :

    « Bien le bonjour, mon ami Wilhelm, tu m’as convoqué d’extrême urgence pour une enquête à propos d’un meurtre. Je suis prêt à vous aider si vous acceptez mon aide. Expliquez-moi succinctement de quoi il retourne et de l’avancée de vos découvertes. Peut-être aurais-je besoin d’aller m’équiper à la forge de Manost ? »

    Soulagé d’être arrivé à bon port, Mérillym Martial attendit avec impatience la réponse des deux hommes…

    <span style=\'color:gray\'>Merci à toi Wilhelm

  9. #9
    Sire de la Canne Invités
    Quête: L'enquête

    Martial rencontra les deux hommes peu avant leur retour dans la taverne. Après de brèves explications, Wilhelm et ses deux compagnons entrèrent de concert dans le bâtiment.

    Ce n'est rein et entre nous, mon petit nom c'est Charles

  10. #10
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    Quête: L'enquête

    - Ah ben mon vieux je me d’mande bien ce que vous pouvez chercher dans cette chambre…. Il est parti de toutes façons !

    Les trois hommes entrés dans la chambre entamèrent leurs recherches. Fouillant la chambre du mieux qu’ils le pouvaient, ils n’y trouvèrent rien d’exploitable. Rodriguez entreprit alors de questionner le tavernier scandalisé par le désordre provoqué par les recherches.

    - Votre client là, avait-il de la visite ?

    Le tavernier fit la moue mais les menaces des trois hommes et une nouvelle bourse aidant, il se mit à parler.

    - Il était bizarre, il ne descendait guère que pour manger, seul une personne est venue lui rendre visite une fois…Un de ses semblables…Pareil, il portait une robe noire avec une cagoule… Des tarés j’vous dis ! Mais moi j’m’en fiche, du moment qu’ils paient et qui créent pas trop d’histoires… le reste ça me regarde pas.

    - De quoi ont-ils parler ?

    - Pffff alors ça c’est plutôt le genre de questions à poser à ce ptit fouineur de Galin, j’écoute pas les conversations des gens moi …lui par contre

    Et pour prouver la véracité de ses dires, le tavernier ouvrit soudainement la porte qui se trouvait juste derrière lui, surprenant le jeune garçon d’écurie qui se dissimulait derrière pour écouter la conversation.

    - Je t’avais pas promis une rouste sale mioche si tu me refaisais ce coup là ?

    - Nooooooon zedik je…je t’espionnais pas promis

    Sire de la Canne intervint pour et évita la correction au garçon en l’interrogeant à son tour :

    - Tu ne sais rien sur l’étrange bonhomme et celui qui est venu lui rendre visite ?

    - Ben ils sont fous ! Ils ont parlé d’un arbre … et de rien d’autre ! c’était pas intéressant, d’habitude quand j’écoute aux portes, y a toujours des choses intéressantes mais là … c’est à croire qu’ils parlaient pas le même langage que moi en plus, le vieux a parlé à un moment de (envoyé par mp)
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  11. #11
    Mérillym Martial Invités
    Quête: L'enquête

    Mérillym Martial écouta attentivement les paroles du garçon, le remercia chaleureusement et prit congé de l'aubergiste et fit signe à ses compagnons de se diriger à l'extérieur de la taverne... Il leur dit :

    "J'ai ma petite idée quand à l'énigme donnée par Galin. Peut-être aurons-nous besoin d'aller nous équiper ?" (envoyé par MP)

  12. #12
    Sire de la Canne Invités
    Quête: L'enquête

    Pour moi, c'est bon. Je vais juste passer chez l'herboriste pour prendre quelques médicaments. Au cas où.
    Je propose que l'on se retrouve devant les portes dans, disons une heure, fin prêts.
    Oh Rodrigeuz, je compte sur toi pour nous trouver de bons chevaux.
    Sur ce, à dans une heure!

  13. #13
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    1 035
    Quête: L'enquête

    Rodriguez acquiesça également la proposition de Mérillym.

    -Oh Rodrigeuz, je compte sur toi pour nous trouver de bons chevaux.

    -Oui, je nous prendrais les meilleurs chevaux de ma boutique

    -Sur ce, à dans une heure!

    Les trois compagnons se séparèrent et chacun allait se préparer de son côté durant l'heure donnée.
    Roads ? Where we're going, we don't need roads. ELB

  14. #14
    Sire de la Canne Invités
    Quête: L'enquête

    Une fois l'heure passée, les trois compagnons se retrouvèrent au lieu dit fin prêt à en découdre avec toute cette histoire.

    Tout étaient au mieux et le soleil commençait à poindre augurant d'une magnifique journée.

    Une fois en selle, les trois enquéteurs se dirigèrent vers les forêts du centre.

  15. #15
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608
    Quête : rapports diplomatiques

    La taverne de la Taie dorée avait une façade lugubre et grise. Elle se dressait dans une rue étroite. Une semaine auparavant, des petits vauriens notoires avaient cassé trois vitres à coups de frondes et de lance pierre. Elles n’avaient pas encore été remplacées. On avait calfeutré les blessures avec des tissus mais cela n’empêchait pas le soleil d'entrer. Il frappait d'ailleurs fort sur la poussière de la ruelle. Peut être était ce pour cela que la majorité des tables, recouvertes par des nappes propreté douteuse avaient été dressées dehors sous un grand auvent.

    Son propriétaire, une matrone dont la stature impressionnante indiquait que la maison ne faisait pas de crédit et que l’on ne repartait pas vivant avec la caisse se tenait derrière son comptoir. Elle régnait sur un monde de semi obscurité, de vapeurs d’alcool et de poussière entourée par les joueurs de cartes. Deux jeunes femmes à la tenue saillante mais raisonnable servaient les exilés du dehors. Parmi eux, un jeune homme à l’allure de poète s’escrimait à écrire quelques lignes sur un vieux carnet. A coté de lui, un couple parlait avec animation.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  16. #16
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 126
    [Quête : rapports diplomatiques]

    Arrivant du jardin du Cygne, les deux diplomates discutaient peu entre eux. Une certaine gêne s'était établie depuis le terme de leur discussion commerciale, comme si aborder un sujet banal inhibait totalement leur habituel franc-parler...

    Ils prirent place sur la terrasse d'une petite taverne qui ne payait pas de mine. L'endroit semblait calme, et peu de gens s'intéressaient à eux. En apparence du moins... Il était improbable que Lothringen ne soit pas connu des manants rôdant autour du bâtiment. Dans le cas contraire, Mornagest aurait de plus en plus de doutes quant à la transparence du gouvernement manostien.

    La tavernière vint prendre les commandes. L'ambassadeur réclama un solide dîner, tandis que Lothringen demanda un plat plus sobre. La femme retourna à l'intérieur.

    A nouveau, un silence pesant règna. Mornagest ne savait trop que dire, ni penser de l'homme qui lui faisait face. Ce dernier paraissait rêveur, mais rien n'était moins sûr...

    Mornagest brisa soudain le silence :


    "La vie n'est pas trop difficile, pour un descendant des elfes noirs, dans une ville si puritaine ?"
    Dernière modification par Mornagest ; 03/08/2007 à 18h24.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  17. #17
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête: Rapports diplomatiques

    A cette question qui le prenait par surprise, Lothringen hocha la tête et se mordit les lèvres, riant de son propre embarras: voilà au moins une entrée en matière qui ne contournait pas les obstacles.

    - Quand je suis arrivé à Manost, je plaçais un grand espoir dans cette cité, parce que c’était une cité de mon dieu. J’ai eu assez peu de difficultés à y trouver ma place, comme vous voyez. Des regards obliques… des menaces… comme partout : ce n’est jamais allé plus loin. Si les helmites sont puritains, il est vrai aussi qu’ils vous jugent selon vos actes, et non d’après des préjugés raciaux. C’était ma chance. Il eut un sourire amer. En somme, si j’avais continué de partager leur foi, ç’aurait été presque parfait.

    Mais il ne parut pas vouloir expliquer davantage cette dernière sortie, et le silence retomba un moment. Le semi-drow dévisageait le mélandien, un peu intrigué. Un grand gaillard blond qui s'arrachait les phrases avec effort. Trop direct pour faire un bon manipulateur, trop franc pour bien tricher. Il ressemblait si peu à tous ces diplomates qu'il avait pu croiser jusque là. Lothringen ne résista pas à l'envie de lui renvoyer la balle.

    - Et vous-même, dites-moi ? La vie de diplomate expatrié ne vous paraît-elle pas trop ennuyeuse ?
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  18. #18
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 126
    [Quête : rapports diplomatiques]

    Juste retour des choses. A chacun son tour de se trouver face à une question personnelle. Bah... pourquoi ne pas jouer la carte de la franchise ? Le drow ne semblait pas du genre à s'offusquer de cet état d'esprit.

    "Oh... Je vous avouerai sans honte que j'étais très peu enthousiaste à l'idée de venir à Manost. Sans doute Melandis me manque-t-elle, mais je découvre des choses intéressantes, ici."

    Face au regard m-amusé, mi-surpris de Lothringen, Mornagest répondit par un franc sourire :

    "Cela vous étonne ? Je ne suis pas un bon menteur. Sans doute ne ferai-je jamais un bon diplomate, à cause de cela."

    Il s'interrompit. La serveuse apportait les repas. Aussitôt qu'elle fut repartie, il termina :

    "Je pense cependant pouvoir bientôt rentrer définitivement à Melandis. Sans vouloir dire que Manost m'ennuie, au contraire. J'aime les contrastes..."

    Mornagest attendit que le conseiller réagisse, avant d'entamer son repas. Rustre, mais pas vulgaire...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  19. #19
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête: Rapports diplomatiques

    - Je crois que je peux le comprendre.
    Il fit un vague signe de la main, qui les désignait, eux, ainsi que cette taverne où ils étaient eux-mêmes un peu déplacés si l'on y regardait de près, et, au-delà, toutes les expériences de son récent passé. Les contrastes, les voyages, la route; alterner les discussions sur la culture des pommes de terre, les alliances de circonstance, les mythes fondateurs et les débats théologiques; côtoyer un druide noir le matin et un paladin d'Ilmater en soirée: ce métier pour lequel je n'étais a priori pas beaucoup plus préparé que vous me met aux carrefours de tout ce qui se joue dans ce coin-là du monde, et je m'y plais.

    Revenant au présent, il regarda avec compassion la fourchette du mélandien qui demeurait impatiemment suspendue dans le vide.


    - Mais que cela ne vous empêche surtout pas de faire un sort à votre assiette.


    Il laissa passer quelques temps, le temps d'entamer son propre repas, et le temps que Mornagest apaise du moins en partie un appétit qu'il semblait avoir impressionnant.

    - Je connais trop bien Manost pour pouvoir m'y étonner de quoi que ce soit... Qu'est-ce qui peut surprendre le plus un étranger ici?
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  20. #20
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 126
    [Quête : rapports diplomatiques]

    Le guerrier finissait d'engloutir le contenu de son assiette, quand Lothringen lui posa une intéressante question. Voulait-il savoir ce qu'il en pensait du point de vue de l'homme politique, ou du simple visiteur qu'il était en ce moment ?

    Peu importait. Seul sa façon de voir les choses lui serait intéressante, sans doute.


    "La population de Manost n'est pas très hétéroclite, je pense. A Melandis, vous pourrez rencontrer de tout. Vraiment. Davantage d'assassins que de généreux bienfaiteurs, bien sûr, mais la ville recèle des représentants de la plupart des races de Dorrandin, si pas Toril elle-même. Cela lui donne une force certaine. Ici, le manque de diversité... laisse à réfléchir quant aux innovations apportées. Mais je spécule, sans doute. Pardonnez ma péroraison incessante."

    Il portait ses yeux sur l'ensemble de la terrasse, distraitement. Manost était étonnante, mais d'un côté, être différente de Melandis était normal. Sinon, comment expliquer ces divergences de cultures, de mentalités ?


    "Je vais encore vous ennuyer... mais excepté l'activité sans doute inhabituelle qui règne autour du temple de Helm, je pense que Manost est plus dormante... Est-ce une cité qui vit la nuit ? Je suis dubitatif. Mais ce n'est qu'une impression, d'autant que j'ai pu être trompé par la fourmilière qu'est cette place..."

    Mornagest se tut, et baissa les yeux. Il lui semblait débiter de telles évidences qu'il ne savait trop s'il avait été à la hauteur des attentes du conseiller...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  21. #21
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête: Rapports diplomatiques

    Tout en écoutant avec attention l'ambassadeur, Lothringen détaillait les passants et les clients de la taverne. Manost comptait effectivement une grande majorité d'humains et de semi-elfes, ainsi que quelques specimens un peu plus exotiques, mais sang mêlés d'humains pour la plupart: lui-même, Saladrex ou Dryade, par exemple - semi-drows, semi-orcs, semi-ogres. Il se souvint d'un genasi croisé un peu plus tôt. La dominante humaine était évidente, oui.

    Alors lui revint en mémoire la bigarrure de la foule mélandienne telle qu'il l'avait traversée quelques mois plus tôt, une masse grouillante où les drows sang pur issus tout droit des cavernes de la cordillière du Faucon cotoyaient sans complexe orcs, vampires et gobelins. Il était certain que le culte helmite avait une belle marge de progression auprès de ces races essentiellement maléfiques, songea-t-il non sans ironie. Mais même les nouveaux migrants arrivés de Féerune, moins liés au culte que les premiers colons, étaient et resteraient majoritairement des humains. Là-bas aussi, ils dominaient. Il y avait d'ailleurs fort à parier que cette race l'emporterait un jour sur toute autre...


    Lothringen en était là de ses réflexions quand il entendit la deuxième remarque du mélandien, concernant le "calme" pour le moins trompeur de la cité. Et il ne put retenir un sourire.


    - Manost est de toutes les cités paisibles la plus agitée que je connaisse. Avant l'affaire de la relique, c'était une chasse à l'homme dans les rues de la ville, qui a conduit à la destruction de quelques uns des plus beaux bâtiments; et avant encore, la famine... Je n'en finirais pas de faire la liste des troubles de ces dernières années.
    Quant à l'assoupissement supposé des habitants... Le commerce se porte bien, merci pour lui. Du reste, tout puritanisme crée les conditions de sa propre transgression - et notre célèbre alcoolisme est loin d'être seul en cause. Méfiez-vous des façades.


    Et le semi-drow l'invita, d'un coup d'oeil, à regarder ce qu'il se passait dans son dos...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  22. #22
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608
    Quête : rapports diplomatiques

    Un homme dont les riches vêtements contrastaient avec la taverne s’était installé pendant qu’il parlait. On avait déposé devant lui un plantureux repas auquel il n’avait pas pris le temps de faire honneur. Visiblement, il n’était pas venu pour la nourriture. La tenancière en personne était sortie pour le rejoindre et s’était installée à sa table. Elle ne lui avait posé qu’une seule question que les deux ambassadeurs n’avaient eu aucun mal à entendre :

    « Avez-vous trouvé ce qui me ferait tant plaisir ? »

    L’inconnu avait hoché la tête en signe d’assentiment puis son bras s’était tendu au dessus de la table et sa main avait pris celle de la tenancière dans la sienne. Cela ne ressemblait pas vraiment à une caresse amoureuse. Durant une fugitive seconde, les deux hommes crurent même apercevoir un sachet passer d’une paume à l’autre.

    « Vous aurez tout ce soir comme promis, chère douce. Vous m’en direz des nouvelles et vous avez en main un petit échantillon pour vous donner un avant goût. L'ensemble a fait le voyage dans les caves de la Reine des Océans, venant tout droit du Calimshan. Le reste viendra tout à l'heure, comme promis. Je suis persuadé que nous n'aurons aucune difficulté nous entendre sur le prix»

    La patronne retira doucement sa main de celle de l’homme avant de se lever pour repartir dans l’obscurité de sa table commune non sans avoir jeté un regard en arrière comme pour s’assurer qu’on ne l’avait pas observée.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  23. #23
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 126
    [Quête : rapports diplomatiques]

    Lentement, l'ambassadeur se retourna et jeta un oeil sur la scène qui se déroulait sous ses yeux. Intrigué par le manège de ce qui lui avait d'abord semblé être un couple d'amoureux, il avisa le petit sachet que l'homme tendit à la tenancière. Sitôt que cette dernière l'eut attrapé, une lueur étrange apparut sur ses yeux. Que pouvait bien contenir ce sachet de si important ?

    En un éclair, Mornagest comprit. Il n'était pas adepte des drogues, mais il avait suffisamment traîné dans les quartiers louches de Melandis pour avoir déjà vu de nombreuses fois ce genre de transactions.

    Il était étrange que celle-ci se fasse au vu et au su de n'importe qui. Dans la cité du Chaos, les gardes étaient intraitables avec les toxicomanes. Manost semblait toute autre...

    Mornagest refit face à Lothringen.


    "J'apprends de minute en minute. Melandis se veut moins hypocrite. Elle affiche ouvertement son côté chaotique, où tout est possible, tant qu'on reste dans les limites de la loi..."

    Il manqua se décrocher la mâchoire en réprimant un baîllement.

    "Peut-être devrions-nous parler d'autres sujets que nos villes respectives ? Après tout, je dois vous ennuyer, vous connaissez Melandis..."
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  24. #24
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête : rapports diplomatiques

    Il connaissait Melandis, certes... pour autant que l'on pouvait prétendre connaître une cité aussi instable, une cité où le décors, où le jeu des pouvoirs changeaient plus vite que vous n'aviez le temps de les assimiler.
    Il l'avait découverte moins d'un an plus tôt, par les yeux de Seina, et ce dernier y avait presque déjà perdu son ancienne influence... Les rapports des informateurs ne disaient-ils pas que le barde était sur le point d'être mis au ban du conseil?
    Il l'avait découverte avec les yeux d'un mercenaire itinérant, et il avait changé lui-même... ou plutôt, cette cité l'avait changé...


    - On ne connaît pas Melandis. On y devient.


    Un instant, Lothringen se demanda ce que Mornagest pouvait savoir de son séjour là-bas. L'essentiel avait pu rester secret. Pas son départ avec Seina et les seconds de la Vierge d'Argent aux portes de Manost...

    Le semi-drow, plongé dans ses souvenirs, ne prêta pas attention au baîllement pour le moins expressif de l'ambassadeur. Après tout, il était déjà bien généreux de ne pas le harceler de questions commerciales jusque pendant le déjeuner, et il ne se sentait pas obligé de faire les efforts pour deux.

    Lothringen se mit à étirer une mèche qu'il pressait lentement entre ses doigts, afin de chasser un chaton de saule qui s'était emmêlé tout à l'heure dans ses cheveux blancs.

    - Comme vous voudrez, reprit-il enfin. Y a-t-il un sujet qui vous intéresse?
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  25. #25
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 126
    [Quête : rapports diplomatiques]

    Mornagest fixa le conseiller dans les yeux. Il n'y voyait aucune lassitude, aucune envie de partir en courant devant la brute qu'il était... drôle de personnage, ce drow. Il n'était pas à proprement parler représentatif de sa race... ou plutôt, de sa demi-race. Les drows avaient néanmoins la réputation d'être moins patients que Lothringen.

    "Et si vous me parliez de vous ? Comment en êtes-vous arrivez à la diplomatie ? On pourrait penser qu'un descendant drow serait davantage dans son environnement à un autre poste, qu'en manipulant les mots afin de les rendre douceâtres aux oreilles..."

    Ce disant, il se rendait compte qu'il n'était pas vraiment de ce genre-là. Il remit à nouveau en question sa place, sa raison d'être à ce poste pourtant important... voire crucial.

    Tandis qu'il se triturait l'esprit à chercher une réponse à cette dangereuse question, il contemplait distraitement le bord de sa manche gauche, comme fasciné par la vue de cette chose si extraordinaire...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  26. #26
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête: Rapports diplomatiques

    A peine Mornagest avait-il abordé le sujet de son héritage drow que Lothringen s'était refermé comme l'huis d'une geôle. Outre les situations d'urgence et les provocations diverses, il y avait une petite poignée de sujets susceptibles de lui faire perdre son calme... et Mornagest venait, avec un goût très sûr, de trouver l'un d'entre eux.

    -Alors je vais parler un langage qui vous plaise, Mornagest, et plutôt que de vous dire que vous devriez être fatigué d'entendre parler de moi, je vous dirai franchement que votre question est du genre à m'irriter pour le reste de la journée. Mais je vais quand même vous répondre, et je vous conseille de bien mémoriser ce que je vais vous dire, car je n'ai surtout pas l'intention d'y revenir.

    Je suis un semi-drow, mais je suis aussi un semi-homme. Les drows...
    Il eut une grimace de dégoût. Pourquoi croyez-vous que je suis à Manost? Je les vomis, eux, leur société et leur déesse, comme ils vomissent ma bâtardise, mais avec plus de haine et plus d'obstination. J'aurais pu me tourner vers Eillistrae mais la vérité est que leur destin m'indiffère, et que j'éprouve une très grande joie à chaque fois que je peux nettoyer mes lames dans leur sang.

    Ses yeux s'étaient réduits à deux minces fentes fixées sur le vide. Ce n'était pas de la vantardise. Il l'avait déjà fait à plusieurs reprises. Et vivement la prochaine.


    - Peut-être est-ce en cela que je leur ressemble. Pour le reste, je ne veux rien avoir de commun avec eux.

    Il reprenait peu à peu son souffle. Sa colère... Mais s'il n'y avait que lui en jeu... Il n'avait rien oublié. Des hordes d'esclaves, des hurlements, de la faim au fond des mines, du venin des araignées, et de ce fouet sanglant qui avait bien failli le tuer lui-même, un jour qu'il faisait nuit, sur la grand place de Guallidurth... Il avait tué Eolder'n et s'était affranchi de Dorson mais ils n'étaient pas quittes. Ils ne le seraient jamais. Vengeance pour toutes leurs victimes. Respire...


    - Je pourrais vous affirmer que j'ai toujours rêvé d'occuper ce poste mais la vérité est que je n'y aurais jamais pensé sans qu'on ne me le propose. A l'époque j'étais surtout un mercenaire. Quant à savoir pourquoi on a pensé à moi, mystère... mais je m'en accommode.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  27. #27
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 126
    [Quête : rapports diplomatiques]

    Surpris par le changement radical de ton de Lothringen, Mornagest fut un instant troublé et n'écoutait que distraitement le fond même du discours du demi-drow. Mais il revint rapidement à son essence, la haine qu'il contenait... Jamais il n'aurait imaginé qu'il puisse rencontrer un autre être capable de nourrir une froide vengeance sur ceux qui l'avaient tourmenté auparavant. Cela lui prouva à nouveau qu'il avait beaucoup à apprendre de la nature humaine... ou hybride.

    Mornagest fixa une fois encore Lothringen. Ses yeux brillaient d'un éclat vif et incisif, comme s'il voulait le tuer uniquement par le regard. Il se fit la promesse de ne plus aborder le passé de Lothringen avec ce dernier. Trop risqué... Ses instincts meurtriers ne semblaient pas totalement assouvis, et il pourrait très bien servir d'exutoire à sa violence passagère.


    "Je.... crois que je comprends. Je n'ai pas d'autre motivation que la haine, pour me maintenir en vie, dans ce monde. Tout... "

    Il s'interrompit. Qu'en avait-il à faire, ce conseiller, de l'histoire d'un minable guerrier qui avait tout perdu, au point d'être envoyé à l'extérieur de sa ville en guise de châtiment ?
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  28. #28
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête: Rapports diplomatiques

    A peine avait-il fini de parler que Lothringen songea qu'il aurait dû s'en abstenir. Après tout, il y avait des sang-purs jusqu'au conseil de Melandis. Mais, pour autant, il ne regretta pas un seul instant d'avoir suivi ce premier mouvement de rage, de lui avoir prêté sa voix, et même de ne l'avoir pas forcément déclaré à la bonne personne.
    Certaines choses méritaient d'être dites en soi; et même, les verbaliser leur donnait comme un degré supérieur d'existence. Si le semi-drow n'avait pas attendu ce jour pour abhorrer les drows, il s'était jusque là abstenu de le dire. Quelle erreur...


    Mais il avait été détourné de cette pensée par la réaction de Mornagest : le début de confidence avortée de ce dernier lui avait fait hausser un sourcil stupéfait. Stupéfait, puis curieux. Peut-être y avait-il là l'occasion de comprendre un peu mieux ce qu'il pouvait se passer dans cette tête dure?

    - Vous devriez continuer.

    Il s'étira les bras nochalamment, le regard rivé à l'extrémité de ses mains.


    - ... ça soulage.


    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  29. #29
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 126
    [Quête : rapports diplomatiques]

    L'ambassadeur se rembrunit. Il n'aimait pas parler de son passé. Ce sombre passé qu'il avait toujours tenté d'oublier, pour enfouir ses anciennes douleurs, ses anciennes blessures... qui se réveillaient chaque fois plus fort, provoquant chez lui une vague de tristesse qu'il réfrénait à grand-peine.

    Lui qui se croyait immunisé aux sentiments lâches et dignes des imbéciles, il se voyait à nouveau confronté à la réalité : son histoire lui serait à jamais gravée en son coeur, si noire fut la couche de haine qu'il tentait désesperément d'appliquer par-dessus.


    "Ce n'est pas..." se contenta-t-il de bredouiller. C'était stupide, il le savait. Cela ne ferait qu'attiser la curiosité de Lothringen, qui voudrait savoir, que ce soit par cruauté ou simple désir de savoir.

    Mais cela lui faisait mal. Et continuer ne lui serait sans nul doute d'aucun secours... Cependant, ridicule pour ridicule, autant se libérer de son poids. Tout du moins, avec le drow. Il l'avait bien fait, pourquoi ne pas lui rendre la pareille ?

    Mornagest prit une longue inspiration, et lâcha, d'une traite :


    "La haine guide mon âme. Je n'ai rien d'autre qui puisse à nouveau m'aider dans mes choix. J'ai tenté de me tourner vers l'amitié, l'amour. Mais le destin en a décidé autrement. Ou plutôt, des crapules qui ont enlevé la vie de celle qui m'était chère... sous mes yeux. Depuis lors..."

    Il s'interrompit. Il sentait, au fond de lui, de son coeur, les larmes qui venaient lui picoter les bords des yeux, et il se sentait vulnérable, faible... Indigne de son rôle.

    "... plus rien. Je ne ressens que de la haine.",cha-t-il enfin.

    Il détourna le regard, tentant de ravaler les larmes qui menaçaient de s'écouler sur ses joues. Il ne le supporterait pas. Pas devant cet homme, qui se réjouissait sans aucun doute de sa faiblesse, en ce moment...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  30. #30
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête: Rapports diplomatiques

    Lothringen l’avait écouté avec attention, clignant des yeux avec lenteur, ne sachant que penser, ni comment réagir. Mornagest avait… les larmes aux yeux ? Le semi-drow songeait à la sortie d’Althea, un soir de veillée. Il songeait au Grand Emissaire, au festival. Ils avaient… de la peine, et les larmes leur venaient toutes seules. Naturellement ? !

    Il pouvait les comprendre ; enfin, il le pensait. Il avait déjà vécu quelque chose d’approchant. Enfin, presque. Il avait regardé mourir Gythris tandis que le poison de l’araignée lui remontait lentement vers le cœur, le paralysant peu à peu, gonflant sa langue, figeant ses yeux, l’arrachant à lui pour jamais. Il imaginait assez bien la frustration, le sentiment d’impuissance, la colère vaine qu’avaient pu ressentir Mornagest en assistant au meurtre de sa bien-aimée. On se hait tellement soi-même, alors, pour avoir été là, pour n’avoir rien pu faire, pour avoir survécu, qu’il n’y a plus de choix qu’entre la détestation de l’univers ou le suicide. Il pouvait… comprendre, oui. Compatir ? Il lui semblait que l’on demeurait toujours seul avec sa douleur. La preuve, il ne pouvait jamais appréhender celle des autres que par analogie. Il les voyait, il était désolé, mais il y avait comme un mur invisible sur lequel sa pensée venait buter.

    Ses yeux… demeuraient secs. Il ne savait pas montrer. Pas dire. Seule la colère, parfois, lui permettait d’évacuer les non-dits. De… ressentir. Dorson avait fait ce qu’il fallait pour tuer en lui tout sentiment, la haine, l’amour, la peur, le désir : tout ce qui pouvait détourner son apprenti de ses grands desseins… Il y avait comme un voile de brume opaque entre le monde et ce qu’il ressentait. Tout lui parvenait amorti, différent, lointain. Un écho de ce que ce devrait être.


    Devant lui, un grand guerrier blond était en train de tourner son hostilité contre lui parce qu’il ne répondait pas. Lothringen hocha la tête, pour se forcer à réagir. Encore une fois, il avait du mal avec les sentiments des autres, et il en éprouvait comme une pointe d’envie. Il pouvait haïr. Et Tymora lui avait déjà appris à rire.Un jour, peut-être, il pourrait pleurer, aimer… Compatir.


    - La haine…
    reprit-il avec effort. Oui, je suppose que c’est un sentiment avec lequel on peut faire de grandes choses, pourvu qu’on sache choisir ses cibles bien sûr… Je peux partir en croisade contre les drows, mais je ne le ferais pas ailleurs qu'en surface. Mais ces crapules, ont-elles payé ? Pour qui travaillaient-elles ? Avez-vous poursuivi les leurs ? Avez-vous des plans de vengeance ? Ou bien plutôt, comme je crois… votre haine s'est-elle plus largement tournée sur le reste du monde ?

    Et il regarda Mornagest bien en face, se demandant soudain quel âge ce dernier pouvait bien avoir pour oser se choisir des ennemis en si grand nombre. Moins que lui, sans doute… Mais selon le décompte des hommes ?

    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] La taverne de la Taie Dorée
    Par Saiko dans le forum Entrée dans la ville
    Réponses: 446
    Dernier message: 06/12/2016, 21h55
  2. [Commerce] La Taverne de la Bienveillance
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Le Complexe Portuaire
    Réponses: 2084
    Dernier message: 06/11/2016, 13h35
  3. [Commerce] A la Fibule Dorée
    Par Jan Foudreroche dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 58
    Dernier message: 31/05/2007, 22h10
  4. [Commerce] La taverne du croc sanglant
    Par dragum dans le forum Les Archives des structures de Melandis
    Réponses: 218
    Dernier message: 02/03/2004, 17h56

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231