Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Discussion: [Commerce] Au fil de l'épée

  1. #1
    Date d'inscription
    June 2005
    Localisation
    Paris
    Messages
    433

    [Commerce] Au fil de l'épée

    [Quête] La mort dans l'âme

    L'armurerie tenue par Ronan D'Andlau brille des mille feux renvoyés par l'acier lustré des épées et des cottes de maille. Peinte en bleue, elle comprend deux grandes pièces consacrées, l'une aux armes et l'autre aux armures. Entre les deux trône un grand comptoir où se tiennent deux vendeurs équipés d'une simple besantine et d'une dague. Trois hommes armés de pied en cap patrouillent dans la boutique.

    La première pièce expose tous les types d'armes imaginables dans de nombreux rateliers accrochés aux murs ainsi que sur trois présentoirs qui occupent le centre de la salle. Du baton à l'arbalète, de l'espadon à la dague d'opérette pour dame en passant par les épées de cour, rien ne manque au tableau.

    La seconde pièce est encombrée par une foule de mannequins où sont installées divers genres d'armure. Un homme de haute stature portant une simple épée s'y tient et conseille un elfe qui admire une splendide armure feuilletée.

  2. #2
    Date d'inscription
    December 2007
    Messages
    1 244

    Quête : La Mort dans l'âme

    Bellatrix et Vel'Cheran s'approchèrent du magasin.

    Alors, comment allons-nous procéder cette fois-ci ? Difficile de se faire passer pour des amateurs de bijoux... Je pourrais toujours dire que je cherche quelque chose pour remplacer mon attirail, mais par contre, je ne compte pas m'en séparer dans l'immédiat, donc je me contenterai de regarder... Aurais-tu, par contre, besoin de quelque chose ? Je ne sais pas, une dague, un stylet, une hallebarde...
    Dernière modification par Vel Cheran ; 25/04/2008 à 13h44.
    Bio RP
    Contre le cliché "Kivan" : Coran est bien plus puissant que lui avec un arc entre les mains !!!
    La Communauté de Château-Suif -------- Légendes, modding pour Baldur's Gate

  3. #3
    Date d'inscription
    February 2008
    Localisation
    Azkaban
    Messages
    288

    Re : [Commerce] Au fil de l'épée

    "Tu pourrais vouloir m'offrir quelque chose de beau, d'ouvragé et utile ... comme ... une cuillère. J'ai toujours eu un faible pour les cuillères. Cela sonne comme cuit hier, tu ne trouves pas ? Un peu comme réchauffé. Mais je trouve que c'est une très bonne idée. Nous allons l'avoir cette fois-ci ! Et il avouera, et il se battra, et il m'assassinera. Et tu offriras ta vie pour me ressusciter. C'est tellement beau que j'en pleure"

    Une larme factice et elle sautillait toute guillerette vers le marchand.
    Seule jeunesse se passe ... les nounours sont éternels

  4. #4
    Date d'inscription
    December 2007
    Messages
    1 244

    Re : [Commerce] Au fil de l'épée

    Il s'avança à la suite de Bellatrix et se mit à contempler les armes entreposées dans le magasin. C'était le paradis des aventuriers en tous genres, et le jeune homme se mit à considérer d'un autre oeil son propre arsenal : si seulement ils avaient été payés d'avance pour cette enquête, il aurait peut-être pu trouver une dague ou une épée encore mieux équilibrée que les siennes. Il était par contre hors de question de tenter de dérober quoique ce soit. Quoique, une dague, ça se cache facilement...

    Cependant, le vendeur n'était pas censé savoir que sa bourse était aussi vide que la cervelle d'un orc. Ainsi, le barde se dirigea vers l'un des deux vendeurs plantés au comptoir.


    Bien le bonjour, chers messieurs. Je suis, comme vous pouvez le constater, un amateur des armes blanches, et je recherche actuellement une dague et une épée qui pourrait remplacer mon attirail vieillissant. Que pourriez-vous me proposer ? Je cherche également quelque chose pour ma compagne... Auriez-vous de belles armes pouvant convenir à une dame ?
    Bio RP
    Contre le cliché "Kivan" : Coran est bien plus puissant que lui avec un arc entre les mains !!!
    La Communauté de Château-Suif -------- Légendes, modding pour Baldur's Gate

  5. #5
    Date d'inscription
    June 2005
    Localisation
    Paris
    Messages
    433

    [Quête] La mort dans l'âme

    [Quête] La mort dans l'âme

    Le vendeur, libre alors que Vel Cheran l'abordait, répondit avec empressement aux demandes du barde. Après avoir examiné les deux lames qu'il utilisait il lui présenta une collection gigantesque de dagues de tous types, allant du cure-pieds pour halflelin aux épées courtes ogresques de deux pieds de long. Il insista sur les dix-sept types de gardes différentes permettant de protéger un doigt, deux doigts, voire la main entière. Enfin, il exposa quelques modèles plus exotiques : un kriss long et sinueux qui arrachait les boyaux lorsqu'on l'extirpait du corps d'un ennemi, une dague de miséricorde capable de transpercer sans mal une cotte de maille ou encore un stylet effilé qui ne laissait quasiment pas de trace de son passage...

    Avant de poursuivre sur son élan, il demanda au couple si l'un des modèles les intéressait ou s'ils désiraient passer aux épées longues et aux armes pour dames.

  6. #6
    Date d'inscription
    February 2008
    Localisation
    Azkaban
    Messages
    288

    Re : [Commerce] Au fil de l'épée

    "Des armes pour dames ... Des armes, pour dames. Mais c'est que ça rime tout cela. Des armes féminines alors ... La catapulte, la hallebarde, la masse d'arme. Oui, je crois qu'une masse d'arme m'ira très bien. Avec des hameçons pour pêcher. Et comme je suis romantique, je voudrais faire un cadeau à mon fiancé : une belle ceinture de chasteté pour quand je partirai à la guerre"

    Elle lança un regard énamouré à Vel Cheran avant de reprendre.

    "Dites, ça ne vous semble pas étrange que la boutique que la boutique de sire Eudes soit fermée ?"
    Seule jeunesse se passe ... les nounours sont éternels

  7. #7
    Date d'inscription
    June 2005
    Localisation
    Paris
    Messages
    433

    Re : [Commerce] Au fil de l'épée

    [Quête] La mort dans l'âme

    Le pauvre vendeur qui n'avait strictement rien compris aux élucubrations de la jeune femme quant à une masse d'arme chargée d'hameçons et une ceinture de chasteté masculine se raccrocha désespérément à la première phrase sensée et compréhensible qu'elle prononça.

    " Fermée ? La boutique de M. Eudes est fermée ? Ce n'est guère habituel en effet mais il doit avoir une raison précise. Si vous avez absolument besoin de le rencontrer, peut-être pourriez-vous vous adresser au maître de céans, Ronan D'Andlau. Je crois qu'ils se connaissent bien. "

  8. #8
    Date d'inscription
    February 2008
    Localisation
    Azkaban
    Messages
    288

    Re : [Commerce] Au fil de l'épée

    "Ah, s'exclama Bellatrix, j'ai dû connaître son frère, il s'appelait Dandlau Onsnoie. Il a très mal fini d'ailleurs. Mais vous savez, tout va, tout vient dans la cohue grivoise des analogues amalgamés de l'introspection tricéphale du roseau cacochyme. Et vous, vous ne connaissez pas monsieur Eudes par hasard ?"

    Elle gratifia Vel Cheran d'un sourire amoureux afin de lui signifier qu'il pouvait prendre la parole.
    Seule jeunesse se passe ... les nounours sont éternels

  9. #9
    Date d'inscription
    June 2005
    Localisation
    Paris
    Messages
    433

    Re : [Commerce] Au fil de l'épée

    [Quête] La mort dans l'âme

    Le vendeur regarda Bellatrix d'un air éberlué. Quelle folle ! Il fallait la refiler au patron le plus vite possible. Il balbutia donc une excuse :

    " Nonmaisnonmaisnon, nononononon je ne connais absolument pas Monsieur Eudes moi. Mais Monsieur D'Andlau va sans aucun doute possible pouvoir vous éclairer ! "

    Il appela alors à la cantonnade le maître des lieux qui, débarassé de son client, s'approcha d'eux en souriant. C'était un homme d'une quarantaine d'années, aux cheveux grisonnants coupés en brosse et rasé de près : on sentait l'ancien officier de loin. Son employé lui expliqua rapidement la nature du problème puis s'échappa vers le premier client venu. Ronan D'Andlau demanda alors au couple ce qui pouvait bien les amener.


    " Madame, Monsieur. Je suis à vous. Que pourrais-je faire pour vous être utile ? "

  10. #10
    Date d'inscription
    December 2007
    Messages
    1 244

    Re : [Commerce] Au fil de l'épée

    Vel'Cheran salua poliment le gérant de l'établissement avant de lui répondre.

    Bien le bonjour. Ma compagne s'interrogeait simplement sur les raisons qui auraient pu pousser Monsieur Eudes, propriétaire de "Tout ce qui brille", la bijouterie renommée, à fermer boutique aujourd'hui, lorsque votre vendeur a semble-t-il pris peur, sans doute choqué par sa propre incapacité à nous répondre. Qu'il se rassure, il ne s'agissait pas d'une question piège, juste d'un propos banal comme s'échangent habituellement les gens discutant de tout et de rien. Plutôt parler de chose dignes d'intérêt comme celles-ci, plutôt que de la tendance des nuages à vouloir à tout prix cacher le soleil et à déverser ses eaux sur les pauvres têtes des clients de tous les salons de coiffure d'Abeir-Toril, n'est-ce pas ?

    Le barde se gratta le menton, avant de se souvenir qu'il s'était récemment rasé de près.

    Enfin, si votre vendeur préfère, je pourrais toujours lui livrer un exposé sur les différences de climat entre Manost et ma région natale, située sur la Côte des Epées, peu loin d'Iraebor, pour peu que vous connaissiez cette partie de Féerune. J'avoue cependant posséder encore relativement peu d'informations sur le temps manostien. Il faudrait que je me renseigne.

    Vel'Cheran conclut son propos par un regard de connivence avec Bellatrix, avant de lancer un petit rire discret.
    Bio RP
    Contre le cliché "Kivan" : Coran est bien plus puissant que lui avec un arc entre les mains !!!
    La Communauté de Château-Suif -------- Légendes, modding pour Baldur's Gate

  11. #11
    Date d'inscription
    February 2008
    Localisation
    Azkaban
    Messages
    288

    Re : [Commerce] Au fil de l'épée

    Bellatrix avait attrapé le bras de Vel Cheran, l'avait porté à sa bouche et lui avait mordu la main.

    "Ah, je l'aime, il est beau. Il est bon comme du bon pain. Je pourrais le dévorer entre deux tartines mais ça ferait pain-pain-pain, un peu comme la poudre de perlinpinpin. Si vous voulez, nous pouvons aussi parler de ça. Mais je crois que nous préférerions parler de Messire Eudes. Et chaque petite réponse sera récompensée"

    Et elle sourit d'Andlau d'un air entendu.
    Seule jeunesse se passe ... les nounours sont éternels

  12. #12
    Date d'inscription
    June 2005
    Localisation
    Paris
    Messages
    433

    Re : [Commerce] Au fil de l'épée

    [Quête] La mort dans l'âme

    D'Andlau regarda l'étrange couple avec des yeux ronds comme des billes puis se ressaisit en fronçant immodérément les sourcils ce qui lui assurait de conserver son sérieux ainsi qu'une certaine contenance. Il n'y avait pas trente-six solutions, en fait il y en avait trois : ou ces deux-là se moquaient ouvertement de lui, ou ils étaient fous, ou encore il s'agissait de deux agents secrets de la Citadelle d'Argent qui se faisaient passer pour deux fous qui se seraient moqué ouvertement de lui afin de ne pas se faire repérer. Oui, c'était sûrement cela, et c'était très subtil : il se serait presque laissé avoir...

    Pour montrer qu'il avait compris, l'ancien officier leur fit un clin d'oeil et répondit sur le même ton :


    " Et bien pour tout vous dire, à part une dévaluation brutale du cours des petites cuillères de mithril, je ne vois guère que la mort qui pourrait forcer M. Eudes à fermer boutique. Si on exclut bien sûr des événements aussi improbables qu'une maladie, un accident, un inventaire, une journée d'entretien de la boutique, de vacances impromptues ou de repas chez sa belle-famille. Il n'y avait pas d'écriteau sur la porte ? "

  13. #13
    Date d'inscription
    December 2007
    Messages
    1 244

    Quête : La Mort dans l'âme

    Ils étaient enfin tombé sur quelqu'un de plus futé que la moyenne des vendeurs de la ville. Apparemment, il n'avait pas l'air aussi réticent que le gérant de "d'Or et d'Argent". Peut-être pourrait-il les renseigner davantage. Mais Vel'Cheran craignait qu'il ne réagisse comme M. Enitalp en entendant parler de la mort de son ami. Cependant, si Enitalp avait un mobile possible et assez évident d'être éventuellement impliqué dans la mort de M. Eudes, cela n'était pas le cas, au premier coup d'oeil, avec d'Andlau.

    Pour tout vous dire, il n'y avait rien de tel sur sa porte. Celle-ci était juste close. On nous a dit que vous étiez tous deux bons amis, aussi avons-nous décidé de profiter de notre passage ici pour vous poser la question. L'absence d'écriteau nous a justement parue suspecte.

    Guettant la réaction de l'armurier, Vel'Cheran hésitait encore sur la marche à suivre. Peut-être avait-il tort de s'inquiéter, et devrait-il être, à l'instar de Bellatrix, plus direct dans ses propos.
    Bio RP
    Contre le cliché "Kivan" : Coran est bien plus puissant que lui avec un arc entre les mains !!!
    La Communauté de Château-Suif -------- Légendes, modding pour Baldur's Gate

  14. #14
    Date d'inscription
    February 2008
    Localisation
    Azkaban
    Messages
    288

    Re : [Commerce] Au fil de l'épée

    "La fin du monde est proche. Je la sens venir, gratter à nos portes, brandir son étendard luisant au dessus de nos têtes. Et elle m'a dit : "ce soir, j'irais bien danser avec les feuilles des arbres". C'était beau je trouve. Un peu ubuesque. Mais un tiens vaut mieux que deux tu l'auras"

    Et Bellatrix sourit à nouveau.
    Seule jeunesse se passe ... les nounours sont éternels

  15. #15
    Date d'inscription
    June 2005
    Localisation
    Paris
    Messages
    433

    Re : [Commerce] Au fil de l'épée

    [Quête] La mort dans l'âme

    Décidément, la fille tenait à sa couverture et elle jouait son rôle de folle avec un naturel troublant. Cependant, D'Andlau ne trouvait rien de plus à leur dire :

    " Je n'ai pas la moindre idée de la raison qui a pu le pousser à fermer. Vous savez, être bons amis ne l'oblige pas à m'informer chaque fois qu'il ferme sa boutique... Si vous tenez tant que cela à en connaître la raison, allez frapper à sa porte ! "

  16. #16
    Date d'inscription
    February 2008
    Localisation
    Azkaban
    Messages
    288

    Re : [Commerce] Au fil de l'épée

    "Peut être un serpent des sables stationné devant sa porte. Ou un vortex géant. Ou un troupeau de vaches folles. Ou des petits poids, des petites carottes cuites ! Oui, c'est cela !!"

    Bellatrix avait de nouveau dansé autour du duo, l'air déterminé.

    "Mais la rumeur dit que monsieur Eudes est peut être mort. Je ne sais pas trop quoi en penser"
    Seule jeunesse se passe ... les nounours sont éternels

  17. #17
    Date d'inscription
    June 2005
    Localisation
    Paris
    Messages
    433

    Re : [Commerce] Au fil de l'épée

    HRP : Me voici de retour après trois semaines d'absence pour cause de préparation du Point Gamma ! J'espère ne pas vous avoir trop fait attendre (Vel Cheran as-tu fini tes partielles ?). Et pour fêter ça, un peu d'action -enfin !

    [Quête] La mort dans l'âme

    D'Andlau réagit beaucoup plus brutalement que Bellatrix ne l'aurait imaginé. D'un geste vif, il lui saisit le poignet et l'attira à lui en serrant violemment son bras. D'une voix rauque et saccadée, il l'accabla de questions tandis que ses yeux presque exorbités la fixaient avec l'intensité du regard d'un basilic, comme s'il voulait la pétrifier sur place :


    " Mort ? Comment ça mort ! Vous l'avez tué ? Qui l'a tué ? J'exige de savoir ! Vous n'avez pas le droit de me mentir ! "


    Il lacha alors Bellatrix et la repoussa d'un mouvement de bras avant de s'avancer vers Vel Cheran en demandant :


    " Et vous, qu'est-ce que vous savez ? Il n'est pas mort hein ? "

  18. #18
    Date d'inscription
    February 2008
    Localisation
    Azkaban
    Messages
    288

    Re : [Commerce] Au fil de l'épée

    Hrp : rebienvenue parminoux. J'espère que tout s'est bien passé pour toi durant cette période là

    Quête : la mort dans l'âme

    Bellatrix avait couru jusqu'à Dandlau pour l'attraper par la main et s'était mise à piauler :


    "Oui, il est mort. Faisons donc la ronde. C'est horrible, il est décédé, occis, décédé, trépassé, trépané, il a passé l'arme à gauche, il nous a quitté, il s'en est allé, il n'est plus, il est allé dans les grandes plaines, il a vécu ... L'eau passe et fait passer les ailes des moulins. Nous ne l'avons pas tué, et il ne s'est pas tué tout seul, je le crains. Une fois, quand j'étais petite, il m'est arrivé quelque chose d'étrange. Je suis venue et la charrette est passée, je l'ai mordue, j'ai mangé le chien et j'ai fait la vaisselle. C'est beau non ?"

    Et elle lança à Vel Cheran un regard énamouré.
    Seule jeunesse se passe ... les nounours sont éternels

  19. #19
    Date d'inscription
    December 2007
    Messages
    1 244

    Re : [Commerce] Au fil de l'épée

    HRP : pas de problème, QDI, et oui mes partiels sont bel et bien finis depuis une semaine et demi.

    Quête : la mort dans l'âme

    Vel'Cheran avait porté la main à la garde de son épée en voyant D'Andlau saisir brutalement le poignet de Bellatrix, avant de se raviser en voyant que ce n'était pas avec une intention agressive. Il fit un clin d'oeil discret à Bellatrix avant de répondre à l'armurier.

    En effet, Monsieur Eudes est hélas décédé. Et pas de sa belle mort : comme l'a dit ma compagne, il a été assassiné. Et non, nous ne sommes pas les coupables, évidemment. Vous n'êtes donc au courant de rien ? La dernière personne à qui nous avons parlé de la mort de Monsieur Eudes avait réagi plutôt différemment, et était au contraire pressée de se débarrasser de nous.

    Contrairement au bijoutier qui avait eu une attitude plutôt suspecte, D'Andlau avait eu une réaction bien plus normale en tant que proche de la victime. Vel'Cheran jugea qu'il était de bon ton de lui dire la vérité au lieu de le faire lui aussi tourner en bourrique.

    Etant donné la façon dont cela s'est déroulé, je vous propose de poursuivre cette conversation à l'abris des oreilles indiscrètes. Que diriez-vous de votre bureau ? Désolé de vous parler ainsi dans un moment pareil, mais nous ne pouvons prendre aucun risque.
    Dernière modification par Vel Cheran ; 17/06/2008 à 23h49.
    Bio RP
    Contre le cliché "Kivan" : Coran est bien plus puissant que lui avec un arc entre les mains !!!
    La Communauté de Château-Suif -------- Légendes, modding pour Baldur's Gate

Discussions similaires

  1. "PNJ" recrutable : L'Epée
    Par Vel Cheran dans le forum Idées
    Réponses: 19
    Dernier message: 04/05/2008, 15h23
  2. FAIRE DU COMMERCE
    Par Ake dans le forum L'île de Vvardenfell (Morrowind)
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/04/2006, 23h41
  3. [Commerce] ManosTransport
    Par Rodriguez Alcanzar dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 147
    Dernier message: 25/02/2006, 15h51
  4. [Commerce] Animalerie
    Par Calinours dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 398
    Dernier message: 25/07/2004, 19h42
  5. [Commerce] Au char de feu
    Par Aenarion dans le forum Les Archives des structures de Melandis
    Réponses: 123
    Dernier message: 30/04/2004, 19h27

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231