Page 5 sur 10 PremièrePremière ... 34567 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 294

Discussion: [Commerce] La Forge de Manost

  1. #121
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'ombre...
    Messages
    353
    J'opte pour l'épée courte faiblement magique.
    Mais quel est le prix de celle-ci ?


    Après réflexion, Cyric changea d'avis.

    Vous êtes sûr que vous n'avez pas des épées courtes particulières ? Genre utiles à un voleur ? :notme:


  2. #122
    ravny Invités
    Bonjour môssieur le forgeron douéééééééééééééééééééééééééééééé :happy:

    Je voudrai savoir si vous pourriez renforcer mon baton magique ? ( voir ma fiche Rp dans mon lien de signature)

    merchiiiiiiiiiiii
    kouicccccccccccccccccccc

  3. #123
    Jan Foudreroche Invités
    Un gnome pénétra dans la boutique.

    "Bien le bonjour Compagnon Marchand, je me présente Jan Foudreroche, Prévôt des Marchands de Manost.
    Je vous informe qu'à partir d'aujourd'hui, le système économique est en place. Donc, toute transaction est désormais prise en compte, et vous êtes priés de les noter jusqu'au ce que la Banque de Manost réouvre ses portes.
    Je vous prierai aussi de tenir compte des montants fixés par notre Conseiller au Commerce, dont voici la liste."

    Equipement :

    Hache de guerre 5
    Bâton 1
    Hache de lancer (5) 5
    Epée batârde 28
    Gourdin 1
    Epée longue 16
    Fléau 16
    Epée courte 11
    Masse 8
    Epée à 2 mains 56
    Etoile du matin 11
    Cimeterre 61
    Arc long composite 90
    Bille (20) 1
    Arc long 84
    Arbalète lourde 56
    Arc court 33
    Arbalète légère 39
    Dague 2
    Carreaux (20) 1
    Dagues de lancé (5) 5
    Flèches (20) 1
    Flechettes (10) 1
    Cottes de mailles 84
    Hallebarde 11
    Armure feuilletée 89
    Marteau de guerre 2
    Armure de cuir 5
    Armure de plates 120
    Harnois : 180
    Fronde 1
    Besantine 22
    Lance 1
    Rondache 3
    Targe 1
    Ecu 7
    Grand bouclier 11
    Casque 1
    Bottes : 12
    Ceinturon : 15
    Bracelets :
    Gantelets :
    Anneaux :

    Selon la matière :

    cuivre : 15 (enchantement maxi : 1 propriété, 5 %, 1d4)
    argent : 60 (enchantement maxi : 2 propriétés, 10%, 2d8)
    or : 150 (enchantement maxi : 3 propriétés, 20 %, 3d12)


    Tout objet peut être amélioré en y ajoutant des propriétés magiques :

    - s'il s'agit de magie profane et de bonus d'altération hors armes et armures, c'est à une boutique de magie profane qu'il faudra s'adresser ;

    - s'il s'agit de magie divine, c'est à un temple qu'il faudra s'adresser ;

    - s'il s'agit de bonus d'altération d'armes ou d'armures, la forge est un endroit approprié.

    Si une propriété magique (quelle qu’elle soit) est ajoutée : le prix est augmenté comme suit :

    - Propriété spéciale : prix de bases multiplié par 30 pour CHAQUE capacité ajoutée, puis, en plus de ca multiplié par :

    - 10 par tranche de 5 % si c’est un pourcentage,
    - 10 par tranche de 1 si c’est une capacité qui fonctionne comme cela,
    - 1 par dés, et 1 par nombre de face de dés, si il y en a.

    Exception sera faite des capacités semblables à un sort :

    (* = multiplié par)

    - objet à capacité permanente : prix de base*10 + prix du sort*30
    - objet à charges limitée : prix de base*10 + prix du sort*nombre de charges (10 charges maxi par objet)
    - objet à utilisations limitée une fois par jour : prix de base*10 + prix du sort*nombres de charges*10 (3 utilisations par jour maxi)


    si bonus racial : multiplicateur réduit de 50 %.

    - Bonus d’altération (si bonus racial : multiplicateur réduit de 50 %, et si il s’agit d’armure : multiplicateur divisé par 3)
    o +1 : prix de base *60
    o +2 : prix de base *450
    o +3 : prix de base *1800
    o +4 : prix de base *4500
    o +5 : prix de base *12000

    Exemple : une Hallebarde "Froide Faucheuse" +2 :
    Bonus d'altération : 11*450 = 4950
    +2 dégats de froid : 11*30*2*10 = 6600
    +1 dégats de froid supplémentaire contre les élémentaux de feu = (11*30*1*10)/2 = 1650

    Coût de l’objet à l’achat : 4950 + 6600 + 1650 = 13200 po


    "A noter, toutes les capacités offensives sont à faire à la forge. Toutes les capacités défensives sont à enchanter à la Constellation des Arcanes.
    Pour toute doléance, vous me trouverez à la Guilde des Marchands."

    Le Gnome ressortit de la boutique et se dirigea vers une autre.

  4. #124
    Saladrex Invités
    "Salut, l'ami. Donne moi ton arme et je pourrai la modifier (poste les caractéristiques, je t'en donnerai une modification)."

    Saladrex s'adressa ensuite au voleur:

    "Quel genre de dague ?"

  5. #125
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'ombre...
    Messages
    353
    Une épée courte puissante spécialisée dans les attaques sournoises, vous avez ?

  6. #126
    Saladrex Invités
    Ca peut se faire, mais d'après la charte que le prévôt a ramené, ça sera cher...

    Saladrex prit la charte et la fixa au mur...

  7. #127
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'ombre...
    Messages
    353
    Perdu dans ses pensées, le voleur mit un temps pour répondre :

    Je reviendrai un peu plus tard, ça peut attendre...

    Il quitta la boutique d'un pas rapide.

  8. #128
    NeoAra Invités
    La forge était calme et les commandes n'étaient guères nombreuses ses derniers temps. Saladrex commencait croire que les clients avaient décider de déserter sa boutique pour cette semaine au moins. Soudain, la porte s'ouvrit, et la lumière du soleil rougeoillant de midi s'engouffra dans la forge. Une silhouette de petite taille se dessinait dans l'encadrement de la porte. Lorsque la porte fut refermée, le forgeron put se rendre compte que le nain qui venait d'entrer d'en son magasin, avait une largeur d'épaules qui paliait bien à sa petitesse. D'un pas décidé et énergique, le nain s'avança vers le comptoir. Saradrex allait ouvrir la bouche, mais il resta muet quanq il vit le nain passer outre de la salle des clients, et entrer dans l'atelier...

    - C'est une bien belle forge que vous avez là, homme de sang melé.

    Saradex continuait de l'observer, à la fois étoné et amusé par la hardiesse du nain. A vrai dire, il était si surprit par ce spectacle qu'il ne savait que dire. De toute façon, le nain ne semblait pas avoir fini. Il avait déjà empoigné une des lames en cour de fabrication, qui était resté à coté de l'enclume.

    - Mais les coups de marteau que vous avez placé sur cette épée manquent quelque peu de dextérité.

    Contrairement à ce qui aurait du être, Saradex ne se vexa pas. Il savait qu'il avait encore beaucoup à apprendre, sa formation n'étant pas encore terminée. Le nain continuait d'examiner la lame, puis il prit le marteau de la forge, et se mit à battre le fer. Quelques instants plus tard, la lame avait déjà beaucoup changé d'apparence. Le nain l'écarta de l'enclume. IL prononça quelques inquentations dans une langue inconnue du semi-ogre, mais qu'il cru être du langage nain commun. L'épée s'anima d'une couleur bleutée, et l'on pu voir quelques étincelles se former dans l'éclat du métal, juste avant que le nain ne plonge la lame dans l'eau glacée du bassin de tranpage. Des volutes de fumées s'échapèrent, et furent aussitôt dissipées par une autre parole du nain. Le semi-ogre était maintenant bien plus fasciné qu'intrigué. Il avait déjà entendu parler du savoir légendaire des nains, mais n'en avait encore jamais vu de vrais à l'oeuvre. Le nain examina à nouveau la lame, la tendit à Saradex, et finit enfin par reprendre le monologue qu'il avait entreprit presque une heure plu tôt :

    - Voilà, ce qu'on appel une lame!

    Il esquissa un léger sourire avant de reprendre.

    - Permettez moi de me présenter. Je me nomme Al Thar El Mir, envoyé de la cité naine de Coeur-de-Terre, dans le Cormyr, pour installer à Manost, une forge digne de ce nom. Voyant que cet édifice existe déjà, me voici déjà quelque peu rassuré sur le sort de mon peuple.

    Saradex, qui n'avait encore rien dit, se risqua enfin...

    - Bienvenue à vous, Maître nain. Pourriez-vous vous montrez quelque peu plus clair, et expliquer le fond de la raison de votre intrusion dans ma forge, je vous prie?

    Al Thar El Mir lui conta alors les problèmes survenus en Coeur-de-Terre. Le demi-ogre écouta le récit du nain d'une oreille attentive. Il finit par répondre:
    Tu dois absolument aller lire le lien, sans quoi tu ne comprendras rien au reste. Tu peux aussi lire l'histoire de mon perso (dans ma signature), c'est toujours utile .</span>

    - Et qu'attendez-vous de moi, Maître Al Thar El Mir? Si c'est une forge concurente que vous voulez ouvrir, je trouve bien grossier votre façon de faire connaissance avec les autres gens de la profession!

    - Rassurez-vous, Saradex, je n'en ai pas l'intention. Une seconde forge dans cette cité serait une forge de trop. De plus, cela ne m'avancerait en rien. Je voudrais simplement vous proposer un marché: je vous ai conté la situation périeuse dans laquelle se trouvait ma ville. Si vous pouviez vous fournir en métaux, gemmes et autres matériaux miniers auprès de mes frères nains, et exclusivement auprès d'eux, je vous en serait extrêmement reconnaissant. Les métaux que nous avons à vous vendre de la meilleure sont qualité qu'il soit. De plus, nous avons grandement besoin de vendre, et vous promettons des tarifs "préférenciels".

    Le demi-ogre se mit à rire:

    - Ahahahah! La gratitude des nains? Voilà chose qui n'est guère coutumière! Vous m'honorez, Maître Al Thar El Mir, mais qu'ai-je vraiment à y gagner? Mon fournisseur actuel me contente tout à fait. De plus, qui me dit qu'une fois votre affaire résolue, vous ne cesserai point de m'approvisioner?

    <span style=\'color:orange\'>- Sachez tout d'abord que les nains n'ont qu'une parole. Cependant, je comprend votre désarois. J'ai autre chose à vous proposer qui risque d'être plus alléchant. J'ai cru comprendre, en me renseignant sur votre boutique, que vous n'aviez toujours pas terminé votre formation de forgeron. Je m'engage donc, en échange de votre promesse d'importation exclusive auprès de mon peuple, de vous enseigner l'art de la forge, comme seuls savent l'exercer les nains. Je me tiendrai à votre disposition pour vous aider dans vos ouvrages, et passerai régulièrement pour vous guider à la forge. Cela me laissera le temps de me familiariser avec la ville, et de poursuivre mon enquête. Alors, qu'en dites vous, Compagnon Saradex? La guilde des forgerons vérait-elle le jour aujourd'hui même?


    Saradex parut perpexle. Il leva alors l'épée que le nain lui avait donné quelques instants plus tôt. L'aura bleutée de celle-ci semblait s'être intensifiée, et on eut dit qu'elle allait prendre vie. Avec célérité, Saradex fendit l'air et porta un coup violent à l'un des boucliers pendus sur le mur de gauche. Un bruit sec et métalique retentit alors, mais au lieu que l'épée ne rebondisse, elle s'enfonça comme par magie dans le bouclier. Les deux moitiés de bouclier tombèrent à même le sol, et Saradex écarquilla les yeux. Au bout d'une seconde, il reprit ses esprits et se tourna vers Al Thar El Mir pour lui donner sa réponse.

  9. #129
    Saladrex Invités
    "Très bien ! J'accepte votre offre. Mais si vous voulez valider cet échange, vous devez savoir deux petites choses importantes..."

    Le nain regarda Saladrex d'un oeil interrogateur.

    "Et quelles sont-elles ?" demanda-t-il.

    "La première chose est que mon nom est Saladrex... Et non pas Saradex...

    "Désolé..."

    "... Et je pense que vous devriez passer à la guilde des marchands afin de rendre le tout légal . Mis à part ça, je pense pouvoir considérer votre venue comme une bénédiction, maître nain. Cependant, j'ai une commande, une ombre des roches, qui m'attend à Mano'monstres. Je vais aller la chercher, vous pouvez m'accompagner, si vous voulez."

    Saladrex attendit la réponse du nain.

  10. #130
    NeoAra Invités
    Le nain parut un peu gêné. Pour un habitant de Coeur-de-Terre, appeler quelqu'un en éccorchant son nom était une insulte grave... Cpependant, son nouvel élève n'avait pas l'air de s'en soucier plus que de raison, et cela le soulagea.

    - Eh bien, je vais tout d'abord passer à la guilde des marchands. Mon entrée ne peut malheureusement souffrir d'aucun délais. Cependant, dès mon "intronisation" terminée, je vous rejoindrai à Mano'monstres pour entendre la commande de cet ombre des roches. Bien écouter le désir du client, c'est déjà la moitié du travail de réussi. A tout à l'heure donc.

    - A toute à l'heure Maître Al Thar El Mir!

    Le nain s'avança pour sortir, mais avant de quitter la pièce, il ajouta:

    - Oh, et veuillez encore m'excuser pour mon "problème" de prononciation. Les gens de cette ville ont un tel accent que j'en avait mal compris votre nom. Pour me faire pardonner, et sceller notre association, veuillez gardez l'épée que j'ai forgé tout à l'heure. Vu votre taille, elle fera une excellente dague. Comme vous l'avez remarqué, elle dispose d'un pouvoir puissant : l'épée trouve toujours la faille dans l'armure qu'elle touche. La cible perd donc le bonus de classe d'armure conféré par l'objet touché par la lame. Ainsi, si vous touchez la cible à l'armure, celle-ci se révelera inneficace. De même si vous toucher le bouclier - comme vous avez pu le constater - celui-ci sera toujours transpersé d'une manière ou d'une autre...

    - Je... grand merci Maître! Cette dague est vraiment surprenante! Et bonne chance avec les gens de la guilde!

    - Merci à vous aussi.

    Sur ces dernières paroles, le nain referma la porte sur lui.

  11. #131
    Saladrex Invités
    Revenant de Mano'monstres, Saladrex rentra dans l'arrière-boutique puis monta l'escalier qui conduisait à l'étage. Il y avait là 3 chambres, celle de Valomir à laquelle il n'avait pas touché, une qu'il s'était approprié à son arrivée en déposant un peu d'argent dans la chambre de Valomir pour la "location", et enfin une dernière, vacante jusqu'ici.
    Saladrex rentra dans la chambre, enleva toute la poussière, ajouta quelques draps au lit et sortit. Il se dirigea vers la forge, aménagea un coin pour son ombres des roches qui lui permettrait également de garder la boutique. Il emmena son ombre, puis commença à la dresser en jouant un peu avec, avec un bout de calcaire à la clé :love:

  12. #132
    NeoAra Invités
    Al Thar El Mir entra dans la forge, et vit Saladrex et son ombre des roches qui jouait on fond de l'atelier.

    - Je viens d'aller voir le Maître de la guilde des marchands. Il a accepté de me nommer Maître forgeron de la forge. Tu es donc maintenant officiellement mon apprentit compagnon. Il m'a aussi demandé de le fournir en gemmes, par l'intermédiaire des convois de minerais venant de Coeur-de-Terre. Bref, une excellente affaire pour tout mon peuple!

    - Excellent Maître! Vraiment excellent! Avez vous vu mon nouvel ami?

    Saladrex se tourna vers l'ombre des roches et lui donna un petit morceau de craie. Al Thar El Mir s'approcha et carressa doucement l'ombre des roches.

    - Ton "animal de compagnie" m'a l'air vraiement symathique. Je dois t'avouer que j'étais plutôt rétissant de prime à bord, mais après tout, pourquoi pas... Il faudrait lui donner un nom. Au fait, je vais devoir m'absenter. Il semblerait qu'un mage soit recherché pour meurtre. Je suppose que tu vois tout de suite le rapprochement avec mon problème.

    Al Thar El Mir regarda l'ombre des roches d'un air songeur...

    - Maintenant que j'y pense, mon veil équipement de voyage est un peu léger pour se lancer dans se genre de quête. C'est l'occasion de commencer ton apprentissage. Il me faudrait un nouvelle armure et un casque correct. On pourrait commencer cela maintenant, avec l'aide de ton ombre des roches bienûr. Qu'en dis-tu?

  13. #133
    Saladrex Invités
    Saladrex acquiesca et dit :

    "Je pense que oui, maître :happy:. Mais vous devez être un peu fatigué; Je vous ai préparé une chambre, je peux vous la montrer, si vous voulez "

    Al Thar El Mir accepta. Le demi-ogre le mena à l'étage, lui montra la chambre. Le nain dit :

    "Ca m'a l'air d'être une chambre très confortable, Saladrex. Merci. A vrai dire, je pensais à louer une chambre dans une auberge, mais finalement..."

    "Pas question, maître ! Il serait bon que vous viviez ici, mon apprentissage n'en serait que plus rapide et confortable."

    "Comme vous voulez, mais..."

    "Vous pouvez me tutoyer, maître Al Thar El Mir."

    'Pas de problème. Tu... Pourrais peut-être commencer à forger cette armure et ce casque maintenant, non ?"

    Tout en parlant, ils étaient redescendus dans la forge.

    "J'aimerais bien, maître, mais mon fournisseur a cessé de m'approvisionner et je n'ai pas assez de métal pour fabriquer une armure complète pouvant protéger un minimum :sad:. Je crains que nous devrons attendre votre caravane..."

    "Voilà qui est fâcheux :lunette:. Eh bien soit, nous attendrons :sad:."

    "Je pense qu'en attendant leur arrivée, nous pourrions profiter du temps pour faire un peu plus connaissance et dresser cette ombre. D'ailleurs, je vais la nommer de suite. Disons, je vais l'appeler... Deb ? Dab ? Ce sont de jolis noms, non ? Mais je pourrais lui donner un nom mi-ogre, mi-humain... Thorvald, ça ira."

  14. #134
    NeoAra Invités
    - Thorvald est une excellente idée. Et je... oh! Mais attend un moment! J'avais presque oublié, mais je possède une bonne quantité de fer dans mon paquettage. Je l'avais prise avec moi pour démarrer la forge avant l'arrivée de mes frères. Nous pourrons donc démarrer ton apprentissage quand tu voudras... Je te regarderai faire et te corrigerai. Ensuite je finiolerai l'équipement. Et je vais tâcher de nous faire un sceau. Ca montrera d'où viennent les armures que nous vendons... Mais je ne voudrais pas précipiter les choses. Si tu préfères attendre demain, et que nous éduquions quelque peu Thorvald avant de commencer, j'en serais ravi. Mais il ne faudra pas trop tarder, ce bandit risque de s'enfuir, et je ne pourrais le supporter.

    Le nain s'assit et regarda Saladrex jouer avec l'ombre, et lui apprendre les rudiments de ce qu'il aurait à faire à la forge. De temps en temps, il donnait des conseils au demi ogre, qui faisait son possible pour les appliquer. Alors que la séance touchait à sa fin, les deux forgerons se mirent à discuter entre eux :

    - Tu es un être étrange Saladrex. Bien que tu sois un semi-ogre, tu es le plus doux des hommes. Comment à tu fais pour te retrouver à Manost? Comment un homme tel que toi a-t-il pu se lancer sur les chemins de l'aventure? Même les hommes au charactère rude et endurcis rechignent parfois à quitter leur foyer...

  15. #135
    Saladrex Invités
    Saladrex pensa un petit moment à ce qu'il allait dire avant de répondre :

    "Je vous remercie de votre compliment. Je pense que mon comportement provient en grande partie de mon éducation. J'ai été éduqué dans un orphelinat humain, ayant perdu ma mère à ma naissance - C'était une humaine qui n'a pas supporté l'accouchement - et mon père ogre ayant des instincts peu paternels, des humains m'ont recueillis. De ce fait, je sais parler et lire la langue commune, la langue ogre, les rudiments de la langue de pierre, je sais compter, et toutes ces choses qui servent à un homme dans la vie.
    Finalement, je suis plus humain qu'ogre. Mon physique me permet d'être effrayant en temps voulu mais je suis naturellement de bonne humeur. Il m'arrive cependant de céder à la colère en relatant certaines parties de mon passé... Et je pense qu'être courtois et agréable est la clé pour être accepté en société humaine.
    Quant à quitter mon foyer, j'ai été obligé. Certains détestes les ogres, d'autres les craignent - Je suis d'ailleurs étonné que vous arriviez à me supporter, sachant que les nains ne sont pas en très bons rapports avec les ogres et autres géants - et c'est pourquoi j'ai été banni de mon foyer il y a deux ans, lorsque j'en avais dix-neuf. J'avias pourtant commencé une belle carrière de forgeron, mais le baron du coin s'arrangea pour faire disparaître mon maître et m'accuser."

    Le nain put remarquer que le visage de Saladrex commençait à brunir, signe d'une évidente colère.

    "Et j'ai été obligé de partir, aidé par des amis fidèles. Un d'eux voulut m'accompagner et je ne put le refuser. J'ai mené un long voyage d'environ un an vers le sud - qui se passa en partie en Ombreterre et dans quelques mines naines - dont j'ai été bien sûr, attaqué à vue - - et cet ami mourut lors d'un combats contre une bande de gobelins. J'ai fini par détruire leur campement et tuer leurs chefs juste après, sur le coup de la colère. Je crois justement que cet ami s'appelait Thorvald. Je suis finalement arrivé à Manost."

    En parlant, Saladrex s'était appuyé à son marteau, la main retenant son menton. Il sembla se réveiller lorsque vint la fin de son récit.

    "Voilà mon histoire, maître."

  16. #136
    NeoAra Invités
    Al Thar El Mir était resté très attentif durant toute la durée de l'histoire. Ce qu'avait vécu Saladrex était pure tragédie, et il comprit à quel sa présence pouvait être réconfortente pour le semi ogre, et à quel point il pouvait déjà être attaché à l'ombre des roches.

    - Je suis désolé d'apprendre que mes frères t'ont chassé de la sorte. Les nains ne font guère confiance aux semi ogres, mais ils leurs laissent au moins la chance de prouver leur valeur, et leur loyauté. Je pense qu'à voyager ainsi en ombre terre, tu auras du faire la connaissance de ses sinistres Duergar, que l'on prétend être nos cousins. N'écoute point ces racontars! Il n'y a pas plus de sang nain chez les Duergars que de poulpes géants en Coeur-de-Terre!

    Al Thar El Mir attendit un instant puis reprit.

    - Sois sans craintes, tes ennuis sont terminés. Cette cité ne juge les gens que par leur vertu, et je gage que tu n'en manques pas - du moins, c'est ce que nous verrons dans un instant! *le nain montra un large sourrire*. Je te souhaite tout le bonheur possible jeune Saladrex. Tu feras certainement un bon forgeron.


    Le nain se leva et attrapa son marteau. Il le tendit à Saladrex.

    - L'heure de vérité est arrivée, apprenti Compagnon. J'en sais maintenant sufissemment sur toi pour te juger digne des enseignements nains. Mais, tu devras jurer sur ta vie et ton honneur, de ne jamais révèler aucun de ses secrets. Rares sont les êtres autres que les nains qui aient jamais reçu tels enseignements. Toujours, tu devras t'en montrer digne. Alors, qu'en penses-tu? Tu n'es pas obligé d'accepter, c'est une lourde responsabilité.

  17. #137
    Saladrex Invités
    "Que ferais-je ici si ce n'est finir mon apprentissage ? J'accepte l'offre, maître, et j'espère pouvoir sceller celle-ci jusqu'au plus profond de mes entrailles."

    Saladrex se leva et tendit le marteau devant lui.

    "Je garderais les secrets des nains tel un nain, maître ! J'en prête le serment sur ma vie et mon honneur !"

    Le demi-ogre se rassit ensuite sur le tabouret.

    "Bien ! Très bien ! Je pense que nous pourrons commencer à t'apprendre les rudiments des techniques naines demain, Saladrex. Auparavant, je pense que nous avons besoin de repos."

  18. #138
    NeoAra Invités
    Saladrex et Al Thar El Mir, après avoir installé l'ombre des roches dans sa couche, montèrent à l'étage pour se reposer. En passant, le nain modifia l'enseigne de la forge. Les clients devaient savoir que Saladrex avait repris sa formation et qu'un nouveau Maître forgeron résidait à la forge. La douceur du lit moelleux et des draps frais qu'avaient préparés Saladrex firent un bien fou à Al Thar El Mir. Il n'avait plus dormi dans pareil endroit depuis qu'il avait quitté Coeur-de-Terre. Le lendemain, il se réveilla frais et dispo, bien décidé à entamer une journée aussi fructueuse que la précédente...


  19. #139
    Angus Sombreforge Invités
    Après avoir quitté l'esplanade, le nain avait quelque peu tourné dans la ville avant de retrouver les Arcades.
    C'est donc ronchonant qu'il entra dans la forge.


    Hé ho! Il y a quelqu'un? Je voudrais juste utiliser votre matériel pour préparer mes armes avant de partir...

    Ayant pour une fois décidé de faire les chose bien, Maître SOmbreforge attendit sur le pas de la porte que quelqu'un arrive.

  20. #140
    Saladrex Invités
    Saladrex sortit de sa chambre en bâillant puis se dirigea vers l'escalier. Al Thar El Mir était là, assis sur un tabouret.

    "Tu as un client", dit-il.

    "Merci maître, je vais voir."

    Saladrex arriva au comptoir, puis dit :

    "Mes salutations, messire. La paix soit avec vous. Que désirez-vous ?"

    "Puis-je utiliser votre matériel pour préparer mes armes avant de partir ?"

    "Partir ? Vous participez à cette grande quête, le ralliement ?"

    "Oui. Vous ne venez pas ?"

    "Impossible, je dois terminer mon apprentissage. Mais si vous voulez, l'enclume est là-bas, les outils à côté et Thorvald, l'ombre des roches, peut vous aider."

    "... Merci."

    "Ah, et au sujet de votre quête, pensez à quelque chose : Si vis pacem, para bellum."

    "Euh, j'y penserais, merci."

  21. #141
    Angus Sombreforge Invités
    Le vieux nain regarda l'apprenti avec des yeux ronds. En voilà un qui n'aurait pas tenu dans les forges d'Adbar! Il aurait fallut le plier au moins en six!!!! Et en plus il semblait philosopher!!!
    Angus eut un sourire amusé, puis, se dirigeant vers l'endroit que lui avait indiqué Saladrex, il dit :


    Tu sais petit, je suis prêtre de la Cavalière Rouge. Au contraire des adorateurs de Tempus, je réfléchit toujours avant de foncer tête baissée. La tactique épargne du temps, des forces et surtout des vies inutiles!

    Il partit d'un rire sonore, puis se dirigea vers l'enclume et le brasier. Il dénicha la meule sur le côté. Il retira son casque ses gants et son armure, et se délesta aussi de sa chemise de toile sombre. Torse nu, bien droit sur ses jambes, et après avoir remercié Moradin que la meule n'ai pas été à la taille d'un humain... Ou d'un demi-ogre, il la mit en action.

    Sous les yeux étonnés de Saladrex, d'abord lentement, puis de plus en plus vite, il fit tourner la pierre qui servait à aiguiser les lames. Lorsqu'elle eut une vitesse satisfaisante, Angus approcha son lourd marteau de guerre et l'apposa sur la surface. Un crissement se fit entendre, puis il y eu des étincelles. Le nain releva le marteau, puis le reposa.

    Et soudain le monde s'effaça. Il n'y eu plus que la meule tournant à son rythme régulier, le bruit du métal sur la pierre, les étincelles lors du contact, encore et encore. La forge aurait bien pu s'effondrer que Maître Sombreforge ne l'aurait pas vu.
    Tout en accomplissant sa tache, il récitait en silence des prières à Moradin, le Père des Nains, et à la Cavalière Rouge, pour qu'une fois encore ils le protègent et le même à la victoire. Et aussi qu'ils protègent ses compagnons!

    Cette fois il ne laisserait pas la petite s'éloigner de son champ de vision, ah ça non!!! Il avait parcourut les trois-quart de Féérûne pour la retrouver, et il ne ferait pas ça deux fois!!!!

    La meule ralentit. Angus se recula et regarda l'aplat du marteau qui brillait. Il observa aussi ses bords, redevenus tranchants comme une lame. Il sourit, satisfait, et souffla enfin.

    Il alla s'asseoir près de Saladrex.


    Tu permets? Le temps que je souffle un peu. Ce n'est plus de mon âge tiens! Et puis la forge, je n'y ai plus mis les pieds depuis... Oh bien un demi-siècle! Mais je crois que ça me manque...
    Tu crois que ton maître accepteriez un coup de main de temps en temps si je sors vivant de cette aventure?


    Il rit une nouvelle fois. Mais un rire un peu cassé. Puis il se leva et alla récupérer ses affaires. Après avoir remis son casque, il se dirigea vers le comptoir. Une brève inspection de sa bourse fit apparaître cinq pièces d'or.

    Pour le dérangement. Fit-il en les posant sur le comptoir. Puis il se dirigea vers la sortie.

    Peut-être est-il plus sage de rester ici après tout. Bonne chance apprenti. Et que la paix soit avec toi!

    Et sur un dernier salut, le nain se dirigea vers le port pour regagner la Vierge d'Argent.

  22. #142
    Date d'inscription
    May 2003
    Localisation
    Dans le néant le plus obscur...
    Messages
    2 123
    Quête Grand ralliement: Equipe 1

    A peine quelques minutes après le départ du prêtre nain, un jeune homme portant l'armure et l'insigne de la garde, ce qui tranchait fortement avec sa mine juvénile, entra essouflé dans la forge. Jetant de toute part un regard impatient, signe d'urgence, il finit par aviser l'apprenti. Ce dernier était occupé à satisfaire l'ensemble des demandes depuis l'annonce officielle du départ de plusieurs groupes d'aventuriers pour préserver Manost du chaos ultime.

    Le soldat novice, qui s'était fait un devoir de remplir sa tâche de coursier avec le plus de diligence possible afin de satisfaire le conseiller, s'empressa d'aller à la rencontre de demi-orgre. Bien qu'impressionné par la stature du nouveau forgeron de la cité, il parvint à bredouiller, la voix encore suffocante d'avoir couru dans les rues, les instructions qui lui avaient été remises.


    -Le sieur Berrak...a besoin, et ce le plus vite possible...que son armure soit réparée. Il la lui faut ce soir même. Tout en parlant, le jeune militaire détaillait les étales de l'apprenti. Nulle doute que le féronnier s'efforçait, dans un temps record, d'équiper tout un chacun. Il émanait de la meule une odeur encore âcre tandis que la fumée se dissipait encore du bassin où les armes encore fraichement fondues étaient refroidie.

    -Je vais m'y atteler de ce pas trancha l'ouvrier d'une voix caverneuse, saississant son marteau et venant se planter devant le jeune homme.

    -Bien je vous la laisse...le Conseiller repassera la chercher en personne. Le novice sortit du grand sac de lin qu'il avait posé à même le sol une cotte vermeille qui avait hélas perdu de son rutilant légendaire. Poussiéreuse, les battants de cuir déchirés, les plaques de mythril rayées et les mailles écrasées çà et là, l'amure légère était en bien piteux état et portait encore les stigmates d'une précédente aventure bien chaotique.

    -Hum....ça va me prendre une partie de l'après-midi, mais ça sera fait en temps et en heure. Les dégâts sont superficiels. Ca reste un très belle pièce. Le forgeron manipulait la protection, bien frèle entre ses mains imposantes, afin de l'analyser sous toutes les coutures. Du travail d'elfe.

    -Parfait maître, je vous laisse et le conseiller vous sera grée. Visiblement soulagé d'avoir mené à bien sa petite mission, le jeune soldat sortit de la forge non sans avoir salué une dernière fois le demi-ogre.
    Silently, we wander...

    "Arghhhhh, j'ai drow mal", hurla le sorcier Shuy Imbhoulaï ------> extrait exclusif du "Blagonomicon de Gygy les bons tuyaux"

  23. #143
    NeoAra Invités
    Al Thar El Mir, qui n'avait pas encore bougé depuis que le nain était entré, se leva d'un bond. Il avait un large sourire su les lèvres, se qui jura avec son attitude habituelle.

    - Alors Saladrex, te voilà Maître forgeron à ce que j'entends? Eh bien, tu vas avoir l'occasion de démontrer ton talent. Cette armure a vraiment besoin d'être remise à neuf! Je vais commencer de forger mon armure seul. Répare cette armure au mieux, et lorsque tu penseras avoir terminé, appel moi. Je t'aiderai à paufiner ton oeuvre. Si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas.

    Saladrex avait déjà la tête penchée sur l'armure. C'était un travail complexe. Il fallait la renforcer et lui rendre son eclat, sans l'allourdir ni gâcher son esthétisme. Le nain vit que Saladrex avait l'air perplexe. Il lui donna une tape amicale.

    - Ne t'inquiète pas, tout ira bien. Et puis, tu es là pour apprendre, ne l'oublie pas.

    La mine du nain parut se renfrogner.

    - Oh, à ce propos, tu gères ta forge comme tu veux, mais il serait bon que tu évites de laisser n'importe qui se servir des enclumes. Tu es apprenti, certe, mais tu n'en reste pas moins forgeron. Sois en fier et ne laisse personne prétendre le contraire! S'il y a un travail à faire c'est à toi de t'en charger ici. Et s'il y a le moindre problème, je suis là pour t'aider. Tu n'apprendera rien si tu ne fait que forger des carreaux d'arbalètes et des fers à cheval.

    - Je... bien Maître.

    Le nain reprit son air bougon.

    - Ne le prend pas mal, tout ce que je veux dire, c'est que tu dois être plus sûr de toi. C'est important dans ce métier. Enfin, il s'agissait d'un frère nain. Je n'aurais donc pas pu réagir. Nous les nains sommes très à cheval sur l'hospitalité. Allons, au travail maintenant, nous avons à faire! Nos deux armures doivent être prètent avant cette nuit!

    Saladrex parut gonflé d'une nouvelle force intérieure. Peut-être que le nain avait usé de ses pouvoirs de clercs pour le soutenir, mais on eut plutôt dit qu'il se sentait heureux et fier d'être ce qu'il était. Durant toute la journée, la forge gronda, et l'ombre des roches eu beaucoup à faire pour aider les deux forgerons. De temps à autre, des éclairs de magie s'élancaient du marteau du maître nain, ce qui ne surpris plus vraiment Saladrex, qui commencait à s'habituer au talent des nains dans l'art de la forge.

  24. #144
    Saladrex Invités
    Durant l'après-midi, Saladrex s'efforça de réparer l'armure pièce par pièce, le plus finement et habilement possible. Il utilisa de temps en temps quelques outils plus précis qu'un marteau afin de remettre à neuf les belles gravures creusées par les elfes dans le métal.
    A la fin de la journée, l'armure elfique finement reforgée sembla scintiller, signe qu'elle avait repris son élat d'antan. Saladrex s'occupa à ce moment de réagencer correctement les plaques, puis la souppesa. Elle était un peu plus lourde qu'avant, car le demi-ogre avait utilisé un matériau un peu plus brut que celui d'origine mais au moins plus résistant pour re faire les quelques parties manquantes. L'armure était comme neuve et à ce moment, Saladrex était fier de son travail.
    Son maître Al Thar El Mir était occupé sur son armure et semblait totalement absorbé par son travail tel le nain étant venu utiliser ses outils quelques jours auparavant, et Saladrex hésita à le déranger pour lui montrer son ouvrage. Il se ravisa, puis caressa doucement Thorvald, et se remit à fabriquer armes et armures pour l'expédition.
    Le coursier pouvait revenir l'armure était prête. Il aimerait bien la montrer à son maître, cependant.


    HRP: Heureux de vous revoir, tous :happy:

  25. #145
    NeoAra Invités
    HRP: Moi aussi bien heureux de vous revoir !

    Al Thar El Mir était fier de son travail. Lorsque ces frères nains viendraient leur vendre le minerais, ils risqueraient d'être étoné de voir un si bel ouvrage! Les plates de l'armure qu'il venait de forger scintillaient, même dans l'obscurité la plus profonde, d'un bleu pâle reposant. Les enchentements qu'il avait melés à chacune des plaques d'acier étaient puissants et harmonieusement insérés dans le métal, si bien que chacune des plates se soudait presque sans aide à ses voisines. Une fois mise en place, l'armure ne parraisait guère plus épaisse qu'une cote de maille légére, et permettait d'effectuer des mouvements amples et souples. Il se releva, défit l'armure et s'apréta, après une seconde de concentration, à graver les fines sciselures qui ornerait son harnois. Soudain, il se rendit compte que les bruits de la forge étaient moins intenses, comme s'ils étaient retombés. Il se tourna alors vers son apprenti, et le découvrit en train de fabriquer une épée longue. Il fut surpprit de ne plus le voir en train de fignoler son armure...

    - Eh bien Saladrex, tu ne répares plus l'armure elfe que l'on t'a apporté?

    Le visage de Saladrex parut s'illuminer.

    - Non Maître! Je l'ai terminée. Elle est un peu plus lourde qu'avant, mais son éclat est des plus purs et sa protection fort améliorée!

    Le ton que Saladrex avait employé était doux, mais emprunt d'une certaine fierté, voir de défi.

    - Voulez-vous la voir maître?

    - SI JE VEUX LA VOIRE? Je m'éttone plutôt que tu ne me l'aie pas encore montrée!

    Saladrex débala une large sacoche de cuir épais, et en sortis une armure magnifiquement ornée. Il la tendit à Al Thar El Mir.

    - C'est que... j'avais peur de vous déranger dans votre travail Maître. Vous sembliez si absorbé!

    - Je te l'ai déjà dis Saladrex, tu ne me dérangera jamais tant que c'est pour apprendre. Je suis là pour ca.

    - Bien Maître. J'en suis fort heureux!

    Le nain attrapa l'armure que lui tandait Saladrex. Il la soupesa, et l'examina longuement, sous toutes les coutures. Puis, au grand étonnement de Saladrex, il l'enfila. Bien que beaucoup trop large pour lui, Al Thar El Mir semblait porter la plus grande atention à cet exercice. Enfin, il ota l'armure, mais ne la remit pas a Saladrex. Il la posa sur l'enclume. Saladrex parut inquiet.

    - A... alors Maître A Thar El Mir? Qu'en pensez-vous?

    Un instant s'écoula avant que le nain ne se prononce, et celui-ci parut être une éternité à Saladrex.

    - Eh bien, je pense que c'est un excellent travail au point de vue de la restauration. Les sciselures sont sublimes, et l'armure a retrouvé l'éclat de sa jeunesse. Cependant, tu l'as dit toi-même, bien qu'elle offre une meilleure protection, son poids c'est considérablement allourdi. Rien ne prouve que c'est ce que souhaitait son propriétaire. Il va devoir voyager longuement, et cela risque de l'handicaper plus que de l'aider. Lorsque tu modifie une arme pour l'améliorer, il faut que tu soit sur que tu n'apportes QUE des améliorations.

    Saladrex parut un peu déçu.

    - Je... bien Maître.

    - Mais rassure toi. Ce travail reste excellent. De plus, ce léger défaut peut encore être corriger. Il est temps pour moi de te donner ton premier cour d'enchentement d'armure...

    Saladrex était déjà tout excité. Un regard du nain suffit à lui faire comprendre qu'il s'agissait d'une mauvaise attitude. Il se calma, et se tourna près de son Maître. Celui ci lui attrapa les mains et commenca l'inquentation au dessus de l'armure. Les éclairs fusèrent en tous sens, et l'ombre des roches se réfugia dans un coin de la pièce. Saladrex écoutait attentivement les conseils de son maître, et s'appliquait à reproduire ses gestes. Au bout d'un moment, une boule d'énergie se forma entre les mains de Saladrex, et se fondit dans l'armure. Un grand éclair blanc jaillit de celle-ci, puis tout s'arrêta. On pouvait cependant encore distinguer un léger halo blanchâtre qui enveloppait l'armure...

    - Et voilà! Soupèse donc cette armure, maintenant, mon cher Saladrex!

    Le demi-ogre resta bouche bée. Elle ne pesait même plus la moitié de son poids initial.

    - Avec le temps, tu apprendras à réaliser cet enchentement seul, et même à l'améliorer. La sphère d'énergie que tu as créé c'est incrustées dans le métal, et fait léviter quelque peut celui-ci. Malheureusement, ce sort n'est pas cumulable. Un sort plus puissant doit être employé si tu veux ajouter une autre bénédiction. Lorsque tu maîtrisera ce sort, je t'apprendrai le second. N'hésite pas à t'entrainer quand tu le peux.

    Les yeux de Saladrex se mirent à briller comme ceux d'un enfant. La leçon de son Maître était bien plus intéressante qu'il ne l'aurait espéré. Il se demanda un instant à quel point l'armure que son Maître était en train de terminer pouvait être puissante...

  26. #146
    NeoAra Invités
    La journée avait été longue pour les deux forgerons. Le Maître et l'apprentit n'avaient pas eut une minute à eux, tant les commandes étaient nombreuses. Au moindre instant où les deux hommes étaient libres, Saldrex s'entrainait à reproduire la gestuelle du sort que son Maître lui avait appris, et Al Thar El Mir s'enpressait de retrouver son armure, qu'il ornait minusieusement de fines sciselures incrustées d'or. Lorsque le soleil commença à faiblir sur Manost, les deux compagnons s'arrêtèrent. Il était tant pour eux de terminer journée.

    Alors que, fourbu, ils s'apprétaient à aller dormir, Al Thar El Mir changea d'avis.


    - Mon armure est presque terminée. J'en ai encore pour une heure, tout au plus. J'aurai donc plus de temps pour moi demain, et j'aimerais commencer mon enquête sur le mage qui cause tant de soucis à mon peuple. Je vais aller faire un tour dans une auberge avant d'aller dormir. C'est toujours le meilleur endroit pour glaner quelques informations. A tout à l'heure ou à demain...

    Les deux compagnons se saluèrent, et Al Thar El Mir quitta la forge...

  27. #147
    NeoAra Invités
    Il était tard dans la nuit quand Al Thar El Mir revint à la forge. Ses pas semblaient incertains et plus lourds que de coutume. Saladrex, qui venait d'être réveillé par tout ce vacarme, pensa de suite au nombre de demi-litre de Bière Noire qu'avait ingurgité le nain, jusqu'à ce qu'il entende des bruits plus étranges encore, et qu'il tende l'oreille aux paroles que son Maître se proférait à lui-même.

    - Par Clangeddin! Il va falloir que je me remette à forger cette armure de suite!

    Les bruits de marteaux finirent d'inquiéter Saladrex, qui s'habilla et se leva pour porter secour au nain.

    - Tenez bon Mâitre! J'arrive! J'ar... M... Maître? Mais qu'est-ce que vous faites?

    - Eh bien, je forge mon armure voyions!

    Le demi-ogre était complètement dépassé par les évènement...

    - A cette heure? Ne serait-il pas plus judicieux d'aller dormir? :8:

    Al Thar El Mir expliqua tout ce qui s'était passé à l'auberge ce soir là...

    - Bon sang! Mais c'est terrible! Vous partez donc demain?

    - Oui, à l'aube. C'est pour cela qu'il me faut terminer mon armure au plus vite... et je suis vraiment désolé si cela fait un peu de bruit.

    - Ma foi, je ne peux pas vous en blâmer! Cette affaire m'a l'air des plus importantes... Ceci dit, maintenant que je suis rassuré sur votre état, je m'en vais me recoucher...

    Quelques minutes plus tard, tout était de nouveau calme, à part l'atelier, au sous-sol, qui grondait avec ferveur. La grand départ approchait...

  28. #148
    Irathal Invités
    Irathal venait ainsi donc d'être accepter au sein de Manost. Elle entra donc dans cette immense cité, la femme n'avait jamais vu de construction aussi grande et une architecture aussi fine. Elle allait quitter les portes de la ville quand un nain l'interpella pour l'inviter à sa forge et il allait même lui faire des prix spéciaux. Une offre très alléchante pour la nouvelle citoyenne manostienne qui n'était pas très riche. Le petit homme lui indiqua la direction de cet endroit et Irathal y alla aussitôt.

    L'humaine arriva donc devant l'échoppe, ouvrit la grande porte en bois et vit quelques hommes derrière un comptoir. Quelques hommes à l'intérieur de cet endroit étaient habillés de lourdes armures qui semblaient très prestigieuses cela rendait presque la paladine un peu gênée car elle n'avait qu'une vieille armure rouillée et deux épées qui n'avaient aucun prestique comparé à celles-ci. Elle avait le souffle bien court, elle s'était déplacée très rapidement pour se rendre ici, ce qui l'avait beaucoup essouflée. Irathal fixait l'épée d'un des humain: la garde était ornée de petites pierres scintillantes et la lame avait l'air travaillée par une main très agile... Le prix de cette arme devait être tellement élevé que l'humaine n'osa même pas le demander. Un des forgerons qui étaient derrière le comptoir attira son attention et elle décida donc de lui demander:

    Bonjour monsieur! J'ai été invité ici par un nain du nom de Al Thar El Mir, il m'a dit que je pourrais venir faire mes achats dans cette forge, pourrais-je lui parler? S'il n'est pas là, j'aurais quelques petites questions à vous demander sur les objets que vous avez à vendre.

  29. #149
    NeoAra Invités
    [HRP]Euh... si tu pouvais faire quelques modifs dans ton post, ca serait sympa, parce que la forge, ici c'est pas vraiment comme ca (voir l'enseigne, en debut de forum). Nous sommes deux; Saladrex, demi-ogre apprenti forgeron et Al Thar El Mir, Maître forgeron nain (mon nom sur les forums est NeoAra, mais mon nom rp est Al Thar El Mir...).

    Al Thar El Mir reconnu de suite la jeune paladine qu'il avait accostée avant d'aller à l'auberge. Bien que la fatigue d'une nuit entière de travail et de préparatifs l'avait un peu aigris, l' arrivée de cette jeune et jolie demoiselle le fit sourire quelque peu.

    - Que puis-je faire pour vous paladine? Si c'est d'une armure dont vous avez besoin, je peux soit vous réparer (et améliorer, pourquoi pas) celle que vous portez, soit, evidemment, vous en vendre une nouvelle. Cependant, étant donné que je vais m'absenter quelques temps, c'est mon apprenti, Saladrex, qui se chargera de l'ouvrage si vous choisissez la première option. Mais rassurez-vous, il est plus que compétent...

    La lumière crue du matin commencait à se faire sentir par les fenêtres. L'aube n'allait pas tarder à faire son apparition, et Al Thar El Mir vérrifia une dernière fois son packetage, en attendant la réponse de la paladine.

  30. #150
    Irathal Invités
    Hrp: Désolé, je n'avais pas lu le premier post... J'ai tendance à toujours me précipiter à écrire et à ne pas lires les autres posts...Prochaine fois, j'y veillerai bien. J'ai édité mon post... Encore une fois désolé...

    Irathal fut heureuse de voir le nain qu'elle avait rencontré auparavant, il semblait heureux bien que pressé. Elle remarqua que l'autre homme avait qui il était, était un demi-ogre, l'humaine ne voyait presque plus de gens de cette race. Elle ne devait pas être dans les coins où ces personnes étaient.La paladine répondit à Al Thar El Mir:

    Bien le bonjour cher forgeron! Je crois que je vais refaire mon équipement au complet. Je vais acheter un harnois, un ecu, un casque,un ceinturon et j'aimerais aussi une épée longue. Pour cette dernière, j'aimerais qu'elle soit fait d'un métal spécial, je ne sais lequel mais je serais prête à mettre 250 po seulement pour l'arme... Quel matériel serait possible pour ce prix?

    Le nain semblait regardé vers la fenêtre très souvent, comme s'il attendait quelque chose. La paladine attendait alors la réponse de celui-ci..


Page 5 sur 10 PremièrePremière ... 34567 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Commerce] La Forge Flamboyante
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Le Complexe Portuaire
    Réponses: 545
    Dernier message: 21/07/2016, 09h52
  2. [Commerce] La Forge de Manost
    Par Saiko dans le forum Les Arcades
    Réponses: 86
    Dernier message: 21/09/2014, 15h01
  3. La Forge et les marchands
    Par Shinook dans le forum Les Archives Poussiéreuses
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/05/2006, 13h45
  4. [BG1] Forge de Grondemarteau
    Par Thoran dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 7
    Dernier message: 04/09/2005, 15h15
  5. [nBg] Forge du joueur ?
    Par Sous Nain dans le forum Les Archives Poussiéreuses
    Réponses: 110
    Dernier message: 29/05/2005, 13h10

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236