Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 39

Discussion: [Guilde] La Vierge d'Argent

  1. #1
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    723
    Grenouille haussa un sourcil devant l'étrange bâtiment. Une boutique d'apothicaire ! Ha ! Est-ce qu'il avait l'air d'avoir besoin de soins ?

    Intrigué, il sortit de sa poche le morceau de parchemin froissé que lui avait donné Banshee. Ses lèvres remuèrent imperceptiblement alors qu'il déchiffrait l'adresse. La lecture n'avait jamais été un de ses points forts, mais il n'y avait pourtant aucun doute. C'était bien ici.

    Alors quoi ? Une plaisanterie ?

    Grenouille plissa les yeux, observant sa réflexion contre la vitre de l'apothicaire. Des yeux gris acier lui rendirent son regard, profondément enfoncés dans un visage en lame de couteau. Les traits n'étaient pas particulièrement beaux ni réguliers, mais on pouvait y lire l'expression d'une volonté farouche. Autrefois, ce visage avait plu aux filles. Elles étaient tombées amoureuses de sa bouche moqueuse, de ses mains fortes et douces à la fois, et de sa bourse bien remplie. Depuis qu'il avait perdu sa fortune, elles l'avaient toutes abandonnées.

    Grenouille soupira, s'arrachant à ces rêveries stupides pour pousser la porte de la boutique. Une clochette tinta, la sonnerie cristalline se réverbérant dans les étages.

    Certain maintenant qu'on avait remarqué sa présence, il s'adossa à un mur, posa la main sur la poignée de son sabre.

    Et attendit.
    MOD KIM TERMINE
    - Des centaines de dialogues et d'interactions
    - De nombreuses quêtes
    - De nouveaux objets magiques
    - Une véritable romance

    Roman d'Heroic Fantasy en feuilleton (un chapitre par jour)
    Intro 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35

  2. #2
    Banshee Sangdelune Invités
    *Delcia emmergea de derrière le comptoir et s'avança vers le nouveau venu avec un sourire, non sans l'avoir détaillé avant d'un regard expert et rapide...*

    Oui, que puis-je faire pour vous?

    *Grenouille retira sa main de la garde de son arme et regarda Delcia avec un air étonné. Mais où était-il tombé? Il remarqua cependant que la jeune femme se tenait d'une façon particulière, comme si elle était prête à bondir...
    Puis le regard de la jeune femme glissa sur le bras blessé.*

    Oh, je vois, suivez-moi...

    *Elle fut interrompu par le bruit de la clochette à l'entrée et l'apparition de l'elfe de lune sur le seuil, tenant à la main une bouteille de vin. Delcia se détendit et sourit à Banshee.*

    Bonsoir Ma Dame.
    Bonsoir Delcia *fit l'elfe*, ce jeune homme est mon invité. Veux-tu avoir la gentillesse de lui préparer quelque chose de chaud à manger s'il te plait? Et aussi un lit je pense.

    *Delcia hocha la tête avec un sourire, et dit :*

    Soyez le bienvenue Seigneur.

    *Puis elle s'éloigna en direction de la porte du fond*

    Et bien quelle mine! *fit Banshee à Grenouille* Tu ne t'attendais pas à ce qu'une guilde de mercenaires ressemble à celà, je me trompe? *Elle lui fit un clin d'oeil* En fait c'est normal, j'ai gardé, comment dire, une ancienne habitude de l'endroit où je vivais avant... pour survivre, il faut se cacher...

    *Une ombre passa sur son visage et elle frissona malgré elle... Puis elle se dirigea elle aussi vers le fond de la pièce.*

    C'est par ici que se trouve les choses intéressantes, viens.

    *Elle s'effaça pour le laisser passer...
    La pièce où il entra était manifestement un bureau. Elle était occupée par un grand bureau de bois foncé qui été placé de biais par rapport à une large baie vitrée donnant sur une cour. Deux chaises, deux fauteuils, un bon feu dans une grande cheminée qui jetait des ombres sur les murs... L'ensemble invitait au repos et à la négociation.

    Banshee lui indiqua un fauteuil et alla ouvrir un buffet d'où elle extirpa deux verres. Elle déboucha la bouteille avec dextérité (on voyait une coutumière du fait...) et remplit les deux verres. Elle en tendit un à Grenouille et s'installa en face de lui, près du feu qui éclairait de reflets chauds son visage d'une pâleur de lune.*

    Bienvenue à la Guilde de la Vierge d'Argent. *fit-elle d'une voix légèrement plus profonde* Et si tu commençais par me raconter d'où tu viens pour que je puisse savoir si tes talents peuvent m'être utiles?...

  3. #3
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    723
    La pièce ne ressemblait pas vraiment à ce à quoi Grenouille s'attendait mais, pour dire la vérité, rien n'avait été conforme à ses prévisions jusqu'à maintenant. Il s'enfonça plus profondément dans son fauteuil, sentant avec plaisir le dossier épouser la forme de son dos. Un endroit confortable, du vin dans un verre, et une fille en face de lui. Etait-ce ça, le bonheur ?

    "Bienvenue à la Guilde de la Vierge d'Argent. Et si tu commençais par me raconter d'où tu viens pour que je puisse savoir si tes talents peuvent m'être utiles?"

    Le verre de vin qu'il portait à ses lèvres cacha son sourire. Enfin une question prévisible ! Enfin, il se sentait en terrain plus stable.

    "D'où je viens ? De la mer, Banshee, de la mer ! Cela fait près de dix ans que je me bats sur le pont de différents bateaux, pour une autorité ou pour une autre, offrant ma rapière à celui qui saurait la mériter." Il fit lentement passer une gorgée de vin d'une joue à l'autre avant de déglutir. "J'ai bien peur de ne pas avoir beaucoup de talents, Banshee. Je ne comprends rien à la magie. Je ne sais pas très bien lire. La diplomatie m'ennuie. La religion m'exaspère. Non, il n'y a qu'une seule chose que je sache faire."

    "Et c'est ?" demanda Banshee, se penchant en avant.

    A la lueur qui brillait dans ses yeux, Grenouille devina qu'elle se doutait de ce qu'il allait répondre. Il sourit et se leva, tirant sa rapière dans un mouvement souple. La lame paraissait vivante dans sa main, captant le reflet des bougies en une symphonie de couleurs. Son sourire s'agrandit lorsqu'il réalisa que son interlocutrice avait elle aussi tiré sa lame. Prudente, cette fille. C'était plutôt une bonne nouvelle.

    "Me battre" fit-il simplement. "A la rapière, à l'épée, au sabre, ou à toute arme qui possède un bout pointu pour percer les coeurs. Certains ont un talent pour la musique. Moi, c'est de cet instrument dont je joue. Certains ont un talent pour la danse. Moi, ce sont ces pas que je connais." Il rengaina son épée dans un ample mouvement et s'inclina bien bas en une parodie de révérence. "Grenouille. Bretteur, spadassin, duelliste, mais par-dessus tout mercenaire et pirate. A vos ordres, gente dame"
    MOD KIM TERMINE
    - Des centaines de dialogues et d'interactions
    - De nombreuses quêtes
    - De nouveaux objets magiques
    - Une véritable romance

    Roman d'Heroic Fantasy en feuilleton (un chapitre par jour)
    Intro 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35

  4. #4
    Banshee Sangdelune Invités
    *Banshee écouta les yeux mi-clôts le "récit" de Grenouille. Il lui rapellait son frère et elle même... La même envie de danger et de liberté qui les avait guidés bien au-delà des limites de leur univers d'origine...
    Qu'est-ce qui avait changé depuis? Rien au fond. Elle avait toujours, comme lui, la même soif...

    Elle sursauta lorsqu'il tira son épée et se mit sur ses pieds en un bond, laissant tomber son verre sur le parquet!!! Par pur réflexe elle s'était mise en garde! Elle se détendit lorsqu'elle vit son sourire et laissa retomber sa rapière le long de sa jambe...
    L'elfe de lune observa son assiette et son attitude en experte. Puis elle sourit et s'inclina à son tour devant lui avant de ranger sa rapière...*

    Et bien, je pense que tu viens de trouver un travail, Grenouille! Tout ce que je te demandes, c'est de savoir lire une carte, te répérer en milieu hostile et jouer de ton épée! Pour ce qui est du reste, Cyric et moi nous le maîtrisons bien, donc pas de problème... Mais si l'envie te prends un jour d'apprendre plus... Tu auras deux bons professeurs!

    *Elle lui fit un clin d'oeil puis se pencha pour ramasser son verre avec un air triste...*

    Du si bon vin... *fit elle en allant se resservir un verre.

    Delcia fit son entrée au moment où Banshee regagnait son fauteuil. La jeune femme posa un plateau contenant une assiette de soupe fumante avec des morceaux de viandes, du pain et du fromage sur le bureau.*

    Bon appétit ! *fit elle d'une voix douce. Puis, alors qu'elle ressortait de la pièce, elle ajouta avec un clin d'oeil :* Et soyez le bienvenue parmi nous. Lorsque vous voudrez vous reposer, venez me voir, je vous montrerai votre chambre...

    *Delcia regagna la boutique, laissant l'elfe et l'humain continuer de deviser au coin du feu...*

  5. #5
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    723
    Les choses se décantaient lentement. Grenouille était surpris de la rapidité avec laquelle il avait accepté la proposition de la jeune elfe. Il n'avait pas même pris la peine de visiter la ville et de chercher d'autres employeurs potentiels. Il ne s'était pas renseigné sur la réputation de la guilde qu'il venait d'intégrer. Une simple bousculade dans le port avait abouti à sa présence ici, et il était maintenant temps d'obtenir les informations qui lui manquaient.

    Il prit une grande inspiration avant de se lancer, et jeta un regard perçant à la jeune mercenaire. Il y avait quelque chose en elle... d'indéfinissable. Un goût des intrigues et du secret que l'on pouvait deviner dans le moindre de ses gestes, le plus infime de ses mouvements, dans ses cheveux, son port de tête, ses habits. Même sa guilde répondait à ce besoin de discrétion, dissimulée comme elle était derrière une activité d'apothicaire.

    Pourtant, il se prenait à avoir confiance en elle. C'était une mercenaire, froide et impitoyable, mais il avait le sentiment que sa parole avait une certaine valeur, et que son code de l'honneur était rigide. Grenouille se tapota doucement le nez de l'index.

    "Très bien. Mettons que je rejoins votre guilde. Quel genre de mission serais-je amené à accomplir ? Je tiens à te prévenir que je ne tue ni femme, ni enfant. Jamais." Il sourit devant les sourcils froncés de la jeune fille. "Traite-moi de romantique si tu veux, mais je n'ai jamais pu me résoudre à ça, et ce n'est pas aujourd'hui que ça commencera. J'espère que ça ne pose pas problème ?"

    Banshee se pencha en avant, s'apprêtant à répondre, mais il l'interrompit en levant la main, montrant deux doigts.

    "Deuxièmement, il y a la question du salaire. Que puis-je espérer gagner, si je te suis dans ta guilde ? Je ne veux pas paraître particulièrement mesquin, mais je n'ai aucun équipement en dehors de mon épée. Pas d'armure, pas de dague, pas d'endroit où dormir..."

    La jeune elfe hocha la tête alors qu'il levait un troisième doigt, attendant patiemment qu'il termine de poser ses questions avant d'y répondre.

    "Troisièmement, comme je te l'ai dit, je chercherais à savoir qui est la personne qui m'a sauvée des eaux et m'a fait ce bandage au bras. Tout renseignement ou piste serait bienvenue"

    Un quatrième doigt.

    "Ensuite, pour ma culture personnelle, j'aimerais savoir pourquoi ce nom. Je risque de me sentir un peu ridicule, si on m'appelle "vierge d'argent". Il y a une raison particulière ? Vous n'embauchez que des femmes, habituellement ? Si c'est le cas, j'essaierai... eh bien..." Grenouille se lécha les lèvres, cherchant ses mots "... d'être discret"

    Un dernier doigt.

    "Enfin, ma dernière question, probablement la plus importante. Etes-vous libre ce soir ?"
    MOD KIM TERMINE
    - Des centaines de dialogues et d'interactions
    - De nombreuses quêtes
    - De nouveaux objets magiques
    - Une véritable romance

    Roman d'Heroic Fantasy en feuilleton (un chapitre par jour)
    Intro 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35

  6. #6
    Banshee Sangdelune Invités
    *Banshee fut d'abord surprise par la tirade de Grenouille, puis elle l'écouta jusqu'au bout... Après tout, ses revendications étaient légitimes. Il ne pouvait pas savoir... Est-ce que le temps passé à Mélandis avait changé son attitude et ses traits à ce point? Il fallait qu'elle mette la main sur un miroir et qu'elle y remédie... Où était donc la douce Banshee?
    Elle se passa une main dans les cheveux, repoussant ses mèches sombres... Puis quand Grenouille eut fini, elle se cala dans son fauteuil, bu une gorgée de vin (enfin... :snif: ), puis se pencha de nouveau vers lui et lui montra ses cinq doigts...*

    Alors, commençons par le commencement...

    *Elle replia un premier doigt*

    Je me doute que mon apparence joue en ma défaveur, il va falloir que je perde certaines "mauvaises" habitudes prises à Mélandis... Quoiqu'il en soit, je n'ai jamais touché ni une femme, ni un enfant, ni même un vieillard, surtout s'ils sont innocents. Ce n'est pas une question de "romantisme", c'est une question d'éthique personnelle... Si tu en a l'envie, un jour je te raconterais qui je suis...

    *Elle replia le doigt suivant.*

    Pour ton salaire, tu seras à la même enseigne que tout le monde : un pourcentage sur le prix demandé et le bénéfice de tout ce que tu "trouve" en chemin... Pour l'équipement, et bien vas à la forge voir Valomir, et dis-lui que tu viens de ma part. Je payerais ensuite, je peux me le permettre, et je préfère que mes hommes soient bien protégés. Pour le gîte et le couvert... *balaye la pièce de la main* Et bien tu as ce qu'il faut ici. La maison est plus grande qu'il n'y parraît...

    *Elle poursuivit son décompte.*

    Pour tes recherches, tu vas avoir une position qui te permettra de les faire le plus efficacement possible, et je veux bien t'aider, si cela ne te dérange pas, bien sûr... J'aime les histoires qui se finissent bien.

    *Elle replia son index.*

    Hum... Pour la Vierge d'Argent, c'est un peu plus personnel, mais je penses que tu dois le savoir, puisque tu vas y entrer… Déjà, il n'y a pas que des femmes rasure-toi! *elle sourit en voyant sa mine légèrement dépitée.* Cyric est un homme par exemple, tout comme Basile ou Tabi...
    En fait la Vierge d'Argent est pour moi une sorte de porte-bonheur, elle m'a protégée, et encore plus récemment...

    *Elle sorti de sous sa chemise une fine chaîne d'argent au bout de laquelle pendait un pendentif en pierre e lune. Il représentait une petite épée sur un croissant de lune...*

    Je ne sais pas si tu connais ce symbole, mais c'est celui d'Eilistraee, la Vierge Noire, vénérée par les Drows de la surface. *Voyant Grenouille faire un geste d'étonnement, elle s'empressa d'ajouter :* Je suis bien une elfe de lune, il n'y a pas de tromperie sur mon apparence. Mais mon clan honore Eilistraee au nombre des membres de la Seldarine, comme c'était le cas à l'origine des mondes... Ce n'est qu'une question de théologie en fait. Et je peux t'affirmer que la Seldarine ne s'en n'est pas offusqué!


    *Elle rangea le collier et montra sa main fermée à Grenouille...*

    Et pour ta dernière question la réponse est... Oui. *et elle lui fit un clin d'oeil en rouvrant sa main...*

  7. #7
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    723
    Grenouille éclata de rire devant la paume vide de son interlocutrice.

    "De la répartie ? Ca faisait longtemps que j'attendais ça ! Je pense que cette ville va me plaire..." Lorsqu'il riait, il semblait perdre dix ans et se retrouver soudain adolescent, les yeux brillants, le visage détendu. Il avança de quelques pas, contournant soigneusement la flaque de vin sur le sol. "C'est d'accord, Banshee. J'accepte ton offre et ton contrat. A partir de maintenant, considère-moi comme faisant partie de ta guilde. Mon épée est à toi."

    Il pivota sur lui-même, offrant théâtralement sa lame, garde en avant. Après un instant d'hésitation, la jeune elfe s'en empara, amusée par le côté grandiloquent de la prestation.

    Lorsque Grenouille releva la tête, il souriait.
    "Eh bien, patronne ? Pour ce soir, fruits de mer ou viande grillée ?"
    MOD KIM TERMINE
    - Des centaines de dialogues et d'interactions
    - De nombreuses quêtes
    - De nouveaux objets magiques
    - Une véritable romance

    Roman d'Heroic Fantasy en feuilleton (un chapitre par jour)
    Intro 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35

  8. #8
    Banshee Sangdelune Invités
    *L'elfe lui rendit sa lame en riant...*

    Et bien, voilà qui est parfait!!! Bienvenue parmi nous Grenouille! Et j'opte pour la viande! Et appelle-moi Banshee, le "patronne" est de trop...
    Pauvre Delcia, elle va devoir manger seule son repas...

    *L'elfe posa son verre sur le bureau et passa devant.*

    Je pense que la visite des lieux attendra un peu. Le Loyal Paladin est une très bonne auberge. Et puis, si le coeur t'en dit, tu pourras peut-être poser des questions sur ta mystérieuse inconnue...

  9. #9
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Un homme en armure pénétra dans l'herboristerie. C'était le Paladin Hugues de Breizh.

    "Bonjour Mademoiselle, je suis le Paladin Hugues de Breizh. Damoiselle Banshee est-elle là s'il vous plaît ?

    _ Bonjour messire, je me présente Delcia. Malheureusement Dame Banshee n'est point présente. Voulez-vous l'attendre ?

    _ Hélas, je n'aies pas le temps. Je vais lui laisser un message."

    Le Paladin sortit une feuille et une plume et rédigea une missive. Puis il la tendit à Delcia.

    "Tenez, prenez cela et remettez là à Dame Banshee. C'est assez important.

    _ Très bien messire, je lui donnerais dès qu'elle rentrera."

    Sûr ce le Paladin sortit de la boutique.



    Lettres

    Damoiselle Banshee

    L'un de vos amis semble en mauvaise posture. Il a été arrêté cette après midi par une patrouille alors qu'une manifestation avait lieu. Les gardes l'ont pris pour un meneur. pour le protéger, j'ai malheureusement dû l'incarcerer.
    Présentez vous munis de la deuxième lettre à la prison afin de faire sortir votre ami.

    Amicalement.

    Hugues de Breizh


    Avec cette lettre, un deuxième feuillet contient un laissez passer avec le sceau du Paladin Hugues de Breizh. Celui-ci permettra de faire libérer Grenouille de prison.

  10. #10
    Banshee Sangdelune Invités
    *Banshee reintégra la Guilde au petit matin. Elle contourna la boutique en entra dans la cour qui clôturait la demeure sur son arrière. Elle poussa la porte donnant sur le couloir et monta s'effondrer sur son lit. Elle enfouit son visage dans un oreiller et poussa un profond soupir.

    La journée avait été complète!!! Le petit vieux qui débarque à la guilde et embarque Cyric sans prévenir, et après Grenouille qui s'évapore dans la nature!!!!
    Bon, elle le reconnaissait que de ce point de vue elle était fautive : elle avait tournée brusquement à un coin de rue sans prendre garde au jeune homme qui la suivait, et quand elle s'était retournée il n'était plus là. Elle était retournée sur ses pas mais ne l'avait pas retrouvé.

    Quelle idiote, pensa-t-elle, j'ai l'habitude que ce soit Cyric qui m'accompagne, là je n'ai pas fait attention, évidement, il connaît bien la mer, mais pas la terre, et ce n'est pas un voleur...

    Elle l'avait cherché un certain temps, mais elle s'était retrouvée embarquée dans un mouvement de foule... Des gens furieux qui refluaient de la place du temple. Elle n'avait pas pu lutter contre et s'était retrouvée sur le port...

    Ca aussi c'était nouveau... Manost était une ville calme et voilà que tout à coup les gens grondaient accusant les conseillers et Helm de les avoir abandonnés. Ils criaient famine et voulaient une réponse. Hélas, Banshee ne pouvait pas la leur apporter. Elle vait réussi à reprendre ses recherches non sans mal. Les gens qui la croisaient voulaient savoir qui elle était et si elle pouvait leur donner de quoi manger. Ce n'est pas qu'elle n'avait pas voulu, mais elle n'avait pas de quoi... Finallement elle avit réussit à se fondre dans les ombres...

    Elle avait repris ses recherches mais en vain. Grenouille connaisait mal Manost, elle était donc retournée au Loyal Paladin et sur la jetté, mais elle ne l'avait pas trouvé. Finallement elle s'était dit qu'il était peut-être retourné à la boutique. Mais là ausi pas de traces dans la chmabre que lui avait préparée Delcia...*

    Mais où es-tu passé, ce n'est pas vrai, on ne s'évapore pas comme ça... Ou alors j'ai passé une journée à rêver...

    *Avec un soupir elle se mit sur le dos. On frappa à la porte. Elle se redressa et dit :*

    Oui?
    C'est Delcia Ma Dame. On a déposé un message pour vous.
    C'est bon, tu peux entrer.

    *La jeune femme entra dans la chambre et tendit les deux plis déposer par le Paladin quelques heures plus tôt.
    Banshee parcourru rapidement la lettre et jeta un coup d'oeil au laissez-passer.
    Puis elle poussa un soupir de soulagement.*

    Et bien, au moins je sais où il est passé. On peut dire qu'il a une chance "infernale" lui...

    *Delcia regarda l'elfe de lune se lever et récupérer son manteau.*

    Bon, si on me cherche, je suis à la prison, et après je crois que je vais faire un tour au Palais, histoire de comprendre ce qui se passe...

    *Et Banshee quitta la Guilde une fois de plus, mais cette fois elle ne put retenir un petit éclat de rire*

    Direct en prison! Bienvenue à Manost...

  11. #11
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Hugues de Breizh pénétra dans la boutique.

    _ Bonjour Delcia, je souhaite voir Dame Banshee.

    _ Bonjour Messire Hugues, c'est un plaisir de vous voir. Pour Dame Banshee, elle est dans l'arrière boutique, je pense que votre présence lui fera du bien.

    _ Merci Delcia.

    Le Paladin pénétra dans l'arrière boutique. Il trouva Banshee en train de pleurer :snif: , suite à l'annulation de son mariage. Elle leva la tête à l'entrée du Paladin, ses doux yeux ambrés à tendance dorée étaient encore chargés de larmes.

    "Bonsoir Banshee, je suis désolé pour ton mariage. Si je peux faire quelque chose pour toi, n'hésite pas, les amis sont là pour ça.

    _ Merci Hugues, ta sollicitation me touche."

    Des couleurs ravivèrent le visage de Banshee. La présence du Paladin lui remontait quelque peu le moral.

    "J'ai besoin de tes services Banshee. Un de nos gardes est tombé dans un délire paranoïde suite à un combat contre un ours. Je voulais savoir si tu n'avais pas un onguent, ou une potion pour l'aider."

  12. #12
    Banshee Sangdelune Invités
    *Banshee regarda entrer le paladin avec reconaissance... Enfin un visage amical, quoique soucieux, au milieu de cet océan de désespoir...

    Et Grenouille qui en avait profité pour filer. Jamais là quand on a besoin d'une épaule réconfortante les hommes!!!

    Elle lui sourit puis écouta sa demande :*


    Des délires paranoïdes? A la suite de quel évènement? Et quels sortes de délires? Il voit des choses inexistantes, il délire?

    *L'elfe de lune se leva, secouant son épaisse chevelure noire aux reflets de lune pour chasser sa tristesse et se concentrer sur le moment présent.

    Elle se dirigea vers le buffet et en sortit une carafe contenant un liquide couleur de rubis et deux verres.*


    Tu veux du vin?
    Vas-y explique-moi ce qui se passe que je puisse savoir si je peux lui venir en aide...

  13. #13
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Le Paladin refusa poliment le verre de vin. Banshee se servit un verre et écouta attentivement le Guerrier Saint.

    "Et bien, d'après ce que je sais ce jeune Uthgard est une jeune recrue. Des gardes ont voulu tester sa maîtrise des armes et je pense qu'ils ont voulu lui faire passer un sale quart d'heure. Tout ce que j'espère, c'est que Gothmog leur enlèvera l'envie de recommencer.
    Oui donc, ils ont voulu lui faire passer un mauvais quart d'heure et l'ont forcé à se battre contre un grizzli. Et tu sais comme moi que les Uthgard vénèrent la nature.
    Graoumf, c'est comme ça qu'il s'appelle, a dû tuer ce grizzli, et cela à provoquer un choc émotionnel très fort, voire trop fort, et il est tombé inerte. Depuis, il est au Temple, et ils ne savent que faire.
    Je suis donc venu te voir pour savoir si tu n'avais pas un remède pour ce jeune garde, tout en sachant, qu'il a du sang orque qui coule dans ses veines."

  14. #14
    Banshee Sangdelune Invités
    *Banshee écouta attentivement les explications du paladin.*

    C'est un demi-orc tu dis? Ca ne va pas faciliter les choses ça...

    *L'elfe regarda son verre plein d'un air songeur. Puis elle fit signe à Hugues de la suivre.
    Elle le guida vers le fond du bureau et monta un escalier...*


    Je connais un peu les Uthgards pour avoir vécu dans le nord,*expliqua-t-elle en montant les marches raides* Pour peu que l'ours soit son totem et il aura commis une sorte de sacrilège, ce qui expliquerait son état. Il faut plus qu'une potion à mon avis...

    *Arrivée sur le pallier elle poussa une porte. Le paladin entra dans une pièce aux murs tapissés de livres. il y avait une petite table et deux fauteuils au centre de la pièce. Sur la table brillait une bougie. Dans la cheminée un bon feu crépitait invitant au repos et à l'étude. Deux grosses bougies hautes étaient allumées près de la fenêtre, dispensant une lumière vive et chaude.*

    Très jolie bibliothèque. *fit le paladin.*
    Merci. *Répondit l'elfe en souriant.* Je crois avoir lu quelque chose sur la façon de soigner les esprits en désaccord avec aux-mêmes. En gros il n'existe pas de remède pour ce qu'a ta recrue... Quel est son nom au fait?
    Graoumf.
    Bien, donc je n'ai pas de potion pour soigner l'esprit de Graoumf. par contre...

    *Elle passa en revue une rangée de livre du bout de ses doigts fins... Puis elle s'arrêta à un ouvrage dont la tranche était passablement abimée.*

    Le voilà. Le Traité des Âmes. *elle posa l'ouvrage sur la table et fit signe à Hugues de s'approcher.* S'il y a une solution, elle est là-dedans.

    *Banshee feuilleta rapidement l'ouvrage puis s'arrêta avec une exclamation de triomphe!*

    Ici!! Pour les désunions entre âme et esprit. Ils font la différence entre les deux... Alors....
    Voilà : l'herbe-esprit appellée Mollu soigne ces désaccords et permet à l'âme et à l'esprit de se réconcillier. Elle apporte clairvoyance à ceux qui sont sains d'esprit et santé à ceux dont l'esprit est troublé.
    Elle pousse au sein de la vallée la plus reculée, de la montagne la plus élévée de la contrée la plus lointaine au-delà de la mer, là où vivent les trois dieux qui tentent de briser l'équilibre...

    Ca alors!!!! Mais c'est ici!!!

    *L'elfe tourna la page et poussa un juron...*

    Désolée. :timide: Mais, c'est tout. Pas d'autre explication, pas de dessin, pas de plan, rien...

    *Elle reposa le livre avec un soupir de résignation...*

  15. #15
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Arf un peu partout, une femme dans chaque port!
    Messages
    1 339
    Gothmog arrivait du Temple où il venait de s'entretenir avec le prêtre. Les dernières nouvelles de Graoumpf n'étaient pas très encourageantes...

    Le Capitaine se posa devant la porte d'entrée de la guilde. C'est bien la première fois qu'il entrait dans cette masure. Il poussa la porte, fit signe aux personnes présentes qui le reconnurent tout de suite, puis demanda à voir Dame Banshee. Un individu arriva et demanda à ce que le Capitaine le suive. Il l'emmena à travers les couloirs et les dédales de la demeurre puis après quelques minutes de marche, il arrivèrent devant la bibliothèque. L'individu salua le Balor et s'en retourna vaquer à ses occupations. Gothmog, un peu surpris, poussa la porte et entra dans l'immense salle bardée d'étagères et de rangées de livres à perte de vue. C'était un véritable labyrinthe cette pièce :8: ! Gothmog eut vite fait de se perdre, ne trouvant pas âme qui vive. Il décida alors de s'envoler afin d'avoir une vue plus large de la pièce. Il faut dire que la hauteur des murs était telle qu'il ne risquait pas de se cogner la tête! :hein: .

    Après quelques battements d'ailes, il apperçu Banshee en compagnie... de Hugues! Tiens, mais que font-ils? Ils sont bien proches ces deux là... :8: . Gothmog se posa à côté d'eux et fit un très large sourire puis, comme si de rien n'était, il dit:

    "Coucou, c'est moi :happy: , je vous ai manqué, hein? Pas vrai? :happy: "
    Statut : peu présent sur le forum, mais fais des efforts

  16. #16
    Banshee Sangdelune Invités
    *L'elfe sursauta à l'entrée du balor!!
    Elle se retourna et lui fit un grand sourire. *


    Tiens donc, *fit-elle,* contente de te revoir. J'ai appris que tu avais été blessé au cours du combat contre Meboth, mais que tu avais eu une guérison rapide.
    C'est Hugues qui me l'a expliqué.

    *Elle montra le paladin d'un geste de la main puis regarda le balor qui lui lançait un regard entendu.*

    Oui? *fit-elle avec un sourire tout en se demandant ce que voulait dire ce regard...*
    Rien, rien. *lança le balor.*
    Hum... *fit l'elfe de lune...Elle referma le livre et se tourna vers Hugues* Bref, c'est tout ce qu'il y a sur cette plante. c'est domage... Sans elle je ne peux rien faire pour ta recrue hélas...
    Euh, vous parlez de demi-orque, c'est bien ça?
    Oui, c'est de lui. Hugues voulait savoir si j'avais un remède pour soigner sa catalépsie mais hélas... Pourquoi?

    *Gothmog expliqua brièvement ce qui s'était passé au temple et à la caserne et finit sur son envie d'aider Graoumf...*

    Et bien comme tu vois, *fit Banshee en replaçant le livre,* nous avons les ingrédients du remède, la recette, mais hélas pas le lieu où se trouve la plante. Et comme je ne suis pas originaire de cette contrée, je ne sais pas comment faire... *Elle poussa un soupir.*
    Si l'un de vous a une idée, c'est le moment de la proposer, sinon Graoumf risque de ne jamais revenir parmi nous...

  17. #17
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    L'arrivée du Premier Capitaine surprit le Paladin. Il écouta attentivement son récit, et fut heureux d'apprendre que le Balor souhaitait se joindre à eux dans la quête du remède.

    Le Paladin prit soudain la parole.

    "Bien, il va falloir que l'on agisse là

    _ Oui Hugues. Que proposes-tu ? demanda Banshee

    _ Et bien, le seul endroit que je connaissance pour approfondir nos recherches, c'est l'Office Culturel. C'est la plus grande bibliothèque de Manost.

    _ Oui, c'est une excellente idée. Hâtons-nous avant qu'il ne soit trop tard.

    Les trois amis sortirent de la guilde en direction de l'Office Culturel.

  18. #18
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    DIJON
    Messages
    688
    La route fut longue jusqu’à la vierge d’argent, mais Oblivion savait qu’il devait rencontrer Banshee Sangdelune. Lorsqu’il entra dans la boutique, le doux parfum des herbes lui rappela son laboratoire la cité souterraine de Menzoberranzan. Encapuchonné par habitude liée à ses origines, Oblivion s’avança vers le comptoir.

    - « Bonjour » lui dit une voix douce, « je suis Delcia, puis je vous renseigner ? »
    - « Bonjour, je souhaiterai rencontrer Dame Banshee Sangdelune, serait-il possible de la voire ?
    - Désolé, Dame Banshee n’est pas là pour le moment, puis-je lui laisser un message ?
    - Sauriez-vous ou je puis la joindre ? C’est extrêmement important !

    La capuche d’Oblivion tomba sur les épaules du mage, Delcia le regarda toujours aussi souriante.

    - Ne seriez vous pas Oblivion ? J’ai entendu parlé de vous » puis son sourire s’effaça quelque peu. « Je suis désolé pour vos deux amis Elfe »

    Oblivion lui lança un sourire timide, la blessure de l’absence de ses deux amis elfes (cf Biographie) n’était pas encore fermée.

    - « Merci Delcia, je continue d’honorer leurs mémoires avec mes actes bienveillants. », puis il reprit, « pouvez-vous me dire ou est dame Banshee ? »
    - « Bien sur, quelle question, vous pourrez la trouver dans le quartier du temple à Manost, mais elle est en charge d’une quête, souhaitez vous la rencontrer tout de même ? ou désirez vous lui laisser un message ?
    - Je vais essayer de la rejoindre, peut-être pourra-t-elle me donner des réponses.

    Oblivion remit sa capuche

    - « Au revoir Delcia, a notre prochaine rencontre je risque fort d’acheter quelques plantes. Le parfum de cette boutique est enivrant.

    - Au revoir », répondit delcia

    Delcia s’affaira de nouveau dans la boutique, ne remarquant pas la sphère d’onyx qu’Oblivion tenait dans sa main droit. Le mage sortit en direction du Quartier du temple.
    pour faire parler mon avatar en RP #FF4500
    Statut : Maison finie et heureux papa de trois moussaillons
    La conscience est la voix de l'âme, les passions sont la voix du corps

  19. #19
    Banshee Sangdelune Invités
    La Guilde était en effervescence. Delcia courrait dans tous les sens depuis deux heures... Elle venait de finir de coiffer sa maîtresse et maitenant elle l'aidait à mettre sa vaporeuse robe de mariée...

  20. #20
    Banshee Sangdelune Invités
    *Delcia ouvrit la porte de la chambre :*

    Entrez, entrez!!! Elle est presque prête!!!
    Ne la trouvez-vous pas magnifique?


    *La Tieffelin fit entrer Mireanna. Cette dernière vit alors l'elfe delune finir de mettre en palce les voiles de sa robe de mariée. Cette dernière soulignait ses formes délicates et rehaussait son teint pâle. La jeune femme se dirigea vers son témoin en lui tendant les mains.*

    Je suis contente que tu sois là. Tu ne peux pas savoir à quel point je suis nerveuse... Enfin si, je crois que tu le sais.

  21. #21
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'ombre...
    Messages
    353
    Cyric s'était retiré loin de l'effervescence causée par la préparation de Banshee en mariée...

    S'étant habille très sobrement, et comme à son habitude, le voleur ajustait ses longs cheveux qui commençaient à boucler vers le bas, devant son miroir.

    Le voleur était fin prêt pour le jour de l'évènement.

  22. #22
    Banshee Sangdelune Invités
    *L'elfe prit doucement la statue des mains de son amie. Elle avait les larmes aux yeux...*

    C'est un très beau cadeau. Tu ne peux pas savoir à quel point il me touche. Merci. Et merci d'être près de moi aujourd'hui...

    *Suivit un moment de silence émue que Delcia finit par briser en douceur...*

    Excusez-moi, mais je crois que si nous n'y allons pas maintenant, le marié risque la crise cardiaque. Autant qu'elle soit justifiée...
    Tu as raison, allons-y, je suis prête...

    *Les trois femmes quittèrent alors la Guilde pour le temple de Helm...*

  23. #23
    Reyan de Kercian Invités
    En fin de matinée, popol se présenta devant la guilde, ses deux lames au fourreau. Bien qu'il était quelque peu angoissé par l'éventuel discussion qu'il allait avoir avec la maîtresse de cette guilde, il n'en laissait rien paraître. Bien informé sur la personne en question et ses talents d'escrime il préférait être sur ses gardes
    -Je ne tiens pas à finir en prison, se répétait-il sans arrêt.

    Il entra dans la guilde et engagea la conversation avec Delcia.

    -Bien le bonjour madame.

    -b-Bonjour répondit Delcia de manière assez nerveuse.

    Cette dernière avait les yeux fixés sur les lames de Popol. Un parfait inconnu, ayant l'air de savoir manier les deux inquiétantes lames qu'il portait, et surtout qui apparaissait si sûr de lui...
    Popol se rendit rapidement compte de la raison du malaise de l'employé de la guilde.

    N'ayez crainte, je ne suis pas du genre à m'en servir sans bonnes raisons. Je souhaiterais voir dame Bansee Sangdelune...pour...affaire annonça-t-il avec un sourire qu'il espérait encourageant.

    Delcia reprit rapidement son empire sur elle même.
    Ce n'est pas vrai se dit-elle, est-ce que tout le monde dans cette ville est au courant de l'existence de cette guilde ???
    Elle répondit comme à son habitude, sans se démonter pour autant :
    Je suis chargé de tenir ce magasin, et suis donc apte à vous servir, que désirez-vous ? des onguents de soin ?

    Popol était sûr de l'exactitude de ses renseignements. Etant donné son domaine d'activité et la nature de la proposition qu'il allait faire à l'elfe de lune, il ne pouvait se permettre de se laisser écarter si facilement de son objectif.

    S'il vous plaît madame, je connais votre rôle au sein de cette guilde, et je souhaite rencontrer Dame Sangdelune au plus vite. Ayez l'amabilité de la faire chercher et de lui annoncer que Reyan de Kercyan souhaite lui faire quelques propositions.

  24. #24
    Banshee Sangdelune Invités
    *Delcia poussa un soupir intérieur...
    Autant mettre Guilde de Mercenaires sur l'enseigne, ça ira plus vite... :snif:
    Elle se reprit et fit un grand sourire à l'inconnu :*


    Soit, je vais voir si elle peut vous recevoir...

    *La Tieffelin se retira dans l'arière boutique. Traversant le bureau elle se rendit dans le couloir et gravit l'escalier menant aux appartements de sa maîtresse. Elle frappa discrètement.*

    Entre.

    *Delcia entra dans la chambre. Remis de leurs émotions du petit matin, les deux jeunes époux prenaient un bon petit déjeuner. Delcia rougit légèrement à l'idée de les déranger ainsi puis elle se lança. Par bonheur l'elfe de lune était habillée...*

    Madame, je suis désolée, mais un certain Reyan de Kercyan désire vous parler. Il semble savoir où il se trouve, et il est armé...

    *Banshee reposa sa tasse et se leva avec un soupir.*

    Je suis désolée mon cher, mais je crains de devoir te laisser quelques minutes...

    *Elle prit sa rapière et sa dague et les passa à sa ceinture, puis elle dit à Delcia :*

    C'est bon, je vais le recevoir. Conduit-le dans mon bureau, j'arrive.

    *La Tieffelin redescendit et revint dans la boutique.*

    La dame va vous recevoir. Suivez-moi.

    *Elle souleva la barre séparant le comptoir de la boutique et fit signe à Reyan de passer, puis elle ouvrit une porte derrière le comptoir et s'effaça pour le laisser entrer.Une fois le bretteur dans le bureau, elle referma la porte derrière lui.

    Dans la grande pièce éclairée par la lumière du jour, il vit l'elfe de lune debout près de la fenêtre, dans une attitude parfaitement détendue, mais il vit aussi ses armes... Elle le fixa et le détailla sans rien dire des ses yeux ambrés, puis finit par déclarer :*


    Qui que vous soyez, j'espère que vous avez une bonne raison de me déranger aujourd'hui...

  25. #25
    Reyan de Kercian Invités
    Bien le bonjour gente dame fit Popol tout en effectuant une parfaite révérence.
    Comme vous le savais désormais, je me nomme Reyan de Kercyan, mais exerçant la même "profession" que vous, j'agis sous le pseudonyme de Popol.
    J'appartiens au service de renseignement de Manost, qui était jusqu'alors sous la direction de Polbora...

    Popol s'arrêta brusquement, il se rendit compte que si Banshee l'écoutait attentivement, elle n'en demeurait pas moins sur ses gardes, guettant tout mouvement suspicieux de la part du bretteur.

    N'appréciant pas d'avoir été dérangé lors de son déjeûner avec son époux, elle était somme toute d'une humeur assez massacrante. Aussi rétorqua-t-elle sèchement

    Et bien, que vous arrive-t-il ? Vous n'avez tout de même pas fait tout ce chemin pour me dire ça ?

    Popol demeura impassible, bien qu'avec une certaine difficulté, la répartie ne faisait pas défaut.

    -Non gente dame, je me rends simplement compte que vous êtes suffisament aux aguets pour tuer un régiment d'assassin s'il se présentait. C'est bien naturel vu la situation, mais j'aimerais...discuter calmement...et j'avoue n'avoir pas de solution à proposer pour y parvenir.

    -Et si vous commenciez par vous débarraser de vos armes ? répliqua-t-elle immédiatement.

    Popol prit le temps de bien formuler sa pensée avant de l'exprimer

    Dame Sangdelune les propositions que j'ai à vous faire pourraient vous faire réagir de bien des manières, aussi je ne peux me permettre de prendre le risque d'être désarmé, vous en conviendrez. De plus, si j'acceptais de vous remettre ce cimeterre *ce qu'il fit sans mouvement brusque*, je refuse de me séparer de l'épée longue qu'il me reste, un souvenir de mon défunt père.

    C'est alors que Banshee vit que sur la garde de l'épée était gravé à l'or fin le nom "De Kercyan".

    elle répondit :
    Et que faites vous de la dague que vous portez dans votre botte gauche ?

    Popol réussit presque à avoir l'air embarassé. Il l'était pourtant bel et bien, il avait totalement oublié cette dague. Quand on porte des armes constamment, on finit par les oublier. Il lui remit également la dague.

    En vous remettant ces armes, je me mets clairement en situation d'infériorité, j'espère que vous comprendrez pourquoi je ne me séparerais pas de cette dernière.

    Banshee ne se détendit pas pour autant, elle ne se laisserait jamais duper par ce qu'elle pensait être de fausses preuves de sincérité.

    -Et bien que désiriez vous donc me dire, lança-t-elle toujours aussi sèchement.
    -Comme je vous le disais, j'appartiens au service de renseignement de la ville, il n'en demeure pas moins que cette organisation dépérit. Ce que je souhaite c'est mettre en commun nos compétences au service de la ville, ce que je vous propose c'est une alliance, un partenariat, et même plus, l'établissement de ce que j'appellerais une nouvelle "organisation". Cependant, j'ai la nette impression que le moment est mal choisi pour vous expliquer celà en détail d'autant plus que nous ne nous connaissons pas suffisament pour pouvoir nous faire mutuellement confiance. J'ai beacoup entendu parler de vous dame Sangdelune et j'espère sincèrement que nous réussirons à nous entendre...

    Popol avait perdu espoir à cet instant, jamais l'elfe de lune ne lui accorderait sa confiance. Il avait donc soigneusement évité de donner des détails sur ses projets, de peur des représailles. Il attendit donc la réaction de l'elfe de lune avec un amère sentiment d'échec. Il n'avait en outre aucunement l'intention de lui exposer ses projets désormais, ce qu'il ferait serait ce qu'il convenait de faire dans pareille situation, se fonre dans la nature et reparaître ailleurs sous une autre identité.

  26. #26
    Banshee Sangdelune Invités
    *L'elfe de lune regarda son "invité" avec acuité. Tout à coup, lui qui était si sûr de lui et si impassible, semblait totalement dépité et déçu.

    Elle poussa un soupir, et reprit d'une voix plus douce :*


    Excusez-moi d'être aussi... Méfiante. Mais je dois vous avouer que depuis que je suis arrivée à Manost, et bien j'ai toujours l'impression que... J'ai gardé les habitudes de Mélandis, où toute personne exerçant le même métier que nous est un danger potentiel. Je pense que vous me comprenez. Vous pouvez garder vos armes...
    Je ne penses pas que nous allons discuter ici. Je n'ai jamais vu vos "locaux" et je dois avouer qu'une petite viste me plairait assez...
    Et comme ça vous pourrez me dire, chez vous, ce qui vous a poussé à venir me voir...

    Delcia?

    *La Tieffelin apparut à la porte. *

    Oui ma Dame?
    S'il te plait, dis à Sakasse que je suis désolée, amis que je dois m'absenter. Les affaires... Je vais revenir le plus vite possible.
    Bien, je vais lui dire de ce pas...

    *Alors que la jeune femme passait l'autre porte...*

    Bon, je vous suis jusque chez vous mon cher. Je vous fait confiance...

    *Les deux bretteurs sortirent de la boutique et se dirigèrent vers les hauts quartiers de la Cité Bénie...*

  27. #27
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'ombre...
    Messages
    353
    Ces écrits relatent mon adhésion à la guilde de Voleurs et d'Assassins de Mélandis dirigée auparavant par Banshee Sangdelune.
    Cette adhésion me vaudra une place de choix au côté de Banshee dans la nouvelle Guilde de mercenaires de Manost : La Vierge d'Argent.


    Récent Talosien, Cyric errait dans les Bas-Quartiers. Son objectif premier était de s'engager dans la Guilde des Voleurs de Mélandis.
    Parvenant à la taverne du Croc Sanglant, le voleur au nez crochu repéra alors à quelques mètres de là un bâtiment comme celui que lui avait décrit un vieillard, quelques minutes plus tôt.
    C'était bel et bien la Guilde de l'Ombre.
    Cyric se mit en mouvement et arriva devant l'un des deux gardes qui le héla
    :

    Que voulez-vous ?

    Une simple audience avec le maître des lieux me conviendrait.

    Le garde le dévisagea un instant, lui donna la direction à prendre et le laissa passer, non pas après lui avoir jeté un regard soupçonneux.

    Arrivé non loin de l'endroit indiqué par le garde, Cyric tomba sur un chat.
    Bizarre... Existerait-il des chats-voleurs ici ?

    Le voleur frappa à la porte, et une charmante voix féminine lui fit signe d'entrer.


    Bonjour, je m'appelle Cyric et suis à votre service. On m'a dit que je trouverais une Guilde des Voleurs dans cette ville, c'est chose faite maintenant.
    Je demande, avec votre permission, l'adhésion dans votre compagnie.
    Sachez que j'ai déjà été formé en tant que voleur, et ne demande plus qu'à connaître de nouvelles expériences en rejoignant vos rangs mais bien sûr aussi, pour obtenir, une certaine...rémunération.
    Je crois que j'ai les qualités requises pour faire un bon voleur : j'affectionne particulièrement le camouflage dans l'ombre, excelle dans le vol à la tire et dans le tir à l'arc, manie l'épée courte et la matraque.
    Je ne suis pas systématiquement violent, sauf si l'on m'empêche de commettre certains forfaits. Concernant les flèches de mon arc, j'utilise fréquemment les flèches somnifères, instantanées mais très coûteuses.

    Sinon je suis assez habile et svelte et pourrais toujours accomplir quelques missions en tant qu'assassin.

    Maintenant à vous de choisir ma dame et de m'accepter ou non dans la Guilde...


    ------------------------------------------------------------------------------------------------


    *Ayant écouté le discours de l'inconnu, l'elfe se lève avec lenteur et se dirige vers lui. Malgré sa petite taille, elle semble légèrement le dominer*

    Et bien, cher... Cyric, je ne demandes qu'à vous accueillir parmi nous. Mais je dois d'abord avoir la preuve que vous êtes aussi expérimenté que vous l'affirmez...

    D'où venez-vous exactement? Et où avez-vous été formé?

    *Lui sourit gracieusement*

    Et bien évidemment je vais vous demander de me faire une petite démonstration de vos talents...


    ------------------------------------------------------------------------------------------------


    Je viens de la ville de Château-Zhentil, j'ai été entraîné par Marek, mon professeur et chef de la Guilde des Voleurs de la ville.
    J'ai commencé mon métier à l'âge de 10 ans, et j'ai aujourd'hui 24 ans, j'en suis à ma quatorzième année de service en tant que voleur madame.
    J'ai du fuir la Guilde après un évènement fâcheux mais j'aimerais passer ce moment sous silence, n'ayant pas encore votre...confiance...

    Sinon, vous voudriez avoir une petite démonstration de mes talents ? Bon, je vais essayer de faire de mon mieux.
    J'aimerais tout d'abord vous montrer mes capacités en tant qu'archer, pour cela, pourriez-vous me montrer le chemin de la salle d'entraînement ? J'aurai bien voulu faire un tir de la fenêtre mais il fait nuit noire et je ne suis pas nyctalope...


    ------------------------------------------------------------------------------------------------


    Château-Zenthil dites-vous? Vous avez fait un très long voyage pour venir jusqu'ici...

    *Plante dans le regard de l'humain ses yeux ambrés et le fixe pendant un instant, puis sourit*

    Soit, commençons donc par observer vos talents d'archer. Suivez-moi.

    *L'elfe sort de la pièce, le voleur sur les talons. Elle le guide à travers le hall jusqu'à un escalier étroit qu'elle descend avec grâce. Arrivés en bas, ils se trouvent dans la salle d'entraînement.
    Plusieurs hommes s'entraînent encore, malgré l'heure tardive. Banshee se dirige vers l'un d'eux et lui demande son arc, puis elle le tend à Cyric*

    Et bien, voyons de quoi vous êtes capable...

    *Sourit malicieusement et prend elle-même un arc. Elle vise une cible au fond de la salle et tire.
    La flèche se plante à quelques millimètres du cœur de la cible.
    Se retourne vers Cyric*

    Et bien, à vous...


    ------------------------------------------------------------------------------------------------


    J'ai quitté la Guilde à 16 ans et suis parti de Château-Zhentil la même année. J'ai voyagé huit longues années dans les Royaumes, je crois avoir quelques compétences géographiques maintenant... :eye:

    Cyric fut alors guidé par la belle Banshee, se déplaçant d'une grâce féline jusqu'à la salle d'entraînement.
    Après avoir assisté au tir réussi de l'elfe, Cyric pris alors l'arc court que celle-ci lui tendait. Encochant sa flèche et ajustant son tir, le voleur tira.
    La flèche partit et atteignit la cible. S'approchant alors de l'endroit où la flèche avait percé, Cyric remarqua qu'il s'en était fallu de peu, la flèche avait touché l'extrémité du cœur de la cible. Le tir de Banshee restait le meilleur.

    Fatigué par sa longue journée de voyage, Cyric entreprit d'aller se reposer pas avant d'avoir échangé quelques mots à Banshee
    :

    Vous êtes très doué au tir l'arc, j'aimerais apprendre quelques-unes de vos techniques si vous le voulez bien, mais une autre fois j'espère.
    Je tombe de fatigue et j'aimerais me reposer, je pourrais toujours vous montrer quelques exemples de mes autres compétences, car vous n'êtes peut-être pas encore convaincu, mais pas ce soir.

    Bonne nuit à vous et à votre chat !

    Après avoir quitté le bâtiment de la Guilde, Cyric entreprit de trouver une bonne auberge et de prendre un repos bien mérité après une journée éreintante de voyage...


    ------------------------------------------------------------------------------------------------


    *Banshee sourit à Cyric*

    Je n'ai pas tant de mérite que cela... J'étais une archère avant d'arriver à Mélandis. Et compte-tenu de mon âge, j'ai une certaine pratique...

    Et bien soit, je vous attendrais demain, pour voir quels sont vos autres talents.
    Reposez-vous bien.

    *Après le départ de l'humain, l'elfe de lune regagne ses appartements pour prendre du repos à son tour.

    Assise près de la fenêtre et caressant distraitement Gray, elle repense aux récents évènements.
    Vaelan le semi-drow d'abord, qui l'autre soir portait tant d'attention à la guilde... Elle n'avait pas plus été dupe sur sa véritable identité que lui sur la sienne...
    Il était trop bien apprété pour être un simple vagabond, et pas assez affamé... Que voulait-il exactement? Elle le saurait sûrement à leur prochaine rencontre. Inutile d'alerter qui que ce soit. Il s'agit là de ses propres affaires...

    Puis ses pensée reviennent à Cyric... Un personnage très doué, quoique encore un peu trop obscure sur son passé. On n'est jamais trop prudent...
    Cependant, il pourrait représenter une recrue de choix pour la guilde. Beaucoup trop de vétérans ont péris lors du cataclysme, ou bien se sont enfuis, craignant la colère de leur dieu...
    Il est fort probable que demain, après leur prochaine entrevue, elle l'autorise à entrer dans la guilde. Mais avant ça, elle aura pris soin de le faire surveiller un peu...

    Fatiguée, l'elfe se lève lentement et se dirige vers son lit. Ayant enlevé ses vêtements, elle se glisse dans ses draps frais et se laisse doucement emporter par la rêverie...*


    ------------------------------------------------------------------------------------------------


    Hier soir, trop fatigué pour lire le nom de l'auberge, le voleur avait pris une chambre et avait dormi de longues heures sans être dérangé. Il ignorait qu'il était surveillé...

    Il avait eu tout le loisir cette nuit de rêver, surtout de la gracieuse Banshee...
    Cela faisait si longtemps qu'il n'avait pas rencontré une femme des plus...étranges.
    Peut-être en apprendrait-il plus sur elle si celle-ci acceptait de l'engager dans la Guilde.

    Après s'être habillé rapidement et avoir prit son équipement dont ses fidèles passe-partout, il prit son petit déjeuner et sortit de l'auberge.
    Il devait se rendre à la Guilde et sortir le grand jeu afin d'y être accepter.
    Il devait y parvenir car il lui fallait un but dans sa vie.
    Gagner celle-ci en pratiquant le vol à la tire ou le cambriolage ne lui suffisait plus. Il avait besoin d'une communauté où il se sentirait à l'aise avec ses semblables, il espérait n'être pas déçu comme il l'avait été huit ans auparavant.

    Tout en continuant la route, il passa devant de nombreux étalages où les cris des marchands se dégageaient du brouhaha quotidien de la population Talosienne.
    La ville de Talos était réputée pour être vivante, Cyric n'en doutait pas un seul instant.
    Il n'avait jamais aimé la foule pour avoir vécu ses dernières années la majeure partie du temps en solitaire, il s'était habitué à la solitude.

    Arrivant devant la Guilde, il entra et demanda une nouvelle fois audience à Banshee. L'entraînement allait recommencer.



    ------------------------------------------------------------------------------------------------


    *A l'entrée du voleur, l'elfe l'accueille avec un grand sourire.*

    Parfait, nous allons pouvoir continuer... Suivez-moi.

    *L'elfe de lune l'entraîne de nouveau dans la salle de la veille et fait signe à un petit-homme de s'approcher*

    Voici Basile. Il est très habile, comme vous pouvez vous en douter.

    *Enlève un anneau de son doigt et le tend à Basile*

    Voilà ce que vous devez faire : Basile va partir dans la guilde. Vous devrez le suivre, lui subtiliser l'anneau, sans qu'il ne s'en rende compte et me le rapporter ici.
    Je pense que cela sera dans vos compétences *sourire*.

    Je donne une avance à Basile...

    *Fait signe au petit-homme qui monte l'escalier.
    Au bout d'une minute :*

    Très bien, à vous maintenant...

    *Alors que Cyric se lance à la suite de Basile, elle ajoute, d'une voix basse :*

    Et bonne chance...


    ------------------------------------------------------------------------------------------------


    J'aime beaucoup la filature, j'ai des chances d'être plus rapide que le semi-homme et le rejoindre facilement, mais voler une race réputée voleuse, cela va être un peu plus difficile.

    Cyric sourit à Banshee et après la minute passée, il s'engagea à la suite du petit-homme parti dans la direction du Dortoir des Vétérans.

    Longeant les murs des Appartements de Kurgan, Cyric arriva devant l'escalier allant vers le niveau 0 qu'il descendit prestement en glissant sur la rampe et se réceptionnant sans bruits.

    Arrivé au niveau convenu, Cyric inspecta brièvement de ses yeux les salles se présentant à sa gauche et à sa droite mais aussi le hall.
    Rien.
    Le voleur descendit au niveau-1 de la même façon qu'auparavant.
    Cyric observa rapidement les deux salles s'offrant à lui : le Dortoir des Nouvelles Recrues et la Première salle d'Entraînement. Toujours rien, le semi-homme n'y était pas.
    Il ne pouvait être descendu qu'au niveau -2.

    Quelques instants après, Cyric y était, et entendit même quelques faibles bruits de pas sur sa gauche. Bon signe, mais rien n'était moins sûr. Cela pouvait être quelqu'un d'autre. Le seul moyen était d'aller vérifier.

    Arrivant devant l'armurerie, Cyric eut à peine le temps de distinguer une petite ombre s'étant faufilée derrière une sorte de mannequin d'entraînement, prêt à l'emploi. Il fallait sortir l'individu de sa cachette, mais comment ?
    Le voleur eut une idée. :hein:
    Sortant une dizaine de pièces d'or de sa poche, Cyric les lança non-loin du semi-homme.
    A sa plus grande satisfaction, le piège marcha, et le petit-homme se rua sur les pièces d'or disséminées un peu partout sur le plancher.
    C'est alors que Cyric sortit de l'ombre, arrivant à subtiliser l'anneau d'une des petites poches du semi-homme sans que celui ne s'en rende compte et sortit rapidement de la salle.

    Parvenu au niveau 0, le cœur de Cyric battait toujours la chamade. Après ce vol réussi, le voleur était très satisfait de sa personne et prenait davantage confiance en lui.
    Mais l'heure n'était pas à la réflexion, le voleur au nez crochu monta l'escalier et parvint à l'endroit où il avait quitté Banshee auparavant.


    Alors, êtes-vous satisfaite ?fit le voleur en lui remettant l'anneau.

    J'ai cru voir que votre cher Basile a été happé par la face du gain :happy:


    ------------------------------------------------------------------------------------------------


    *L'elfe récupère l'anneau avec un petit rire*

    Oui, il s'agit là de son principal défaut, je le crains...
    Très bien joué en tout cas...

    *Lui fait signe de le suivre dans la pièce qui se trouve derrière elle. Il entre alors dans une pièce assez grande, décorée de façon confortable. Elle lui fait signe de s'asseoir sur un siège et e place face à lui, près d'une longue table*

    Très bien, cher Cyric. Jusque là, vous vous êtes montré plus que compétent, je dois l'avouer...
    Oh, avant toute chose, il s'agit probablement de la première et de la dernière fois où vous entrerez dans cette pièce, autant que vous le sachiez...

    *Prend deux verre posés sur un coffre ainsi qu'une bouteille d'un liquide rubis. Sert les deux verres et en tend un à Cyric*

    Et bien, mon cher *appuie légèrement sur le mot d'une voix grave*, je crois que vous avez réussi les tests...

    Cependant, il en reste un dernier. Je dois tester vos "scrupules".

    *Prend une lourde clé ouvragée sur la table et la lui montre*

    Il s'agit de la clé de mon coffre, qui renferme quelques richesses, je dois l'avouer. Vous devez obtenir cette clé pour réussir votre entrée au sein de notre guilde. Comment allez-vous faire?

    *Bois lentement son verre tout en contemplant le voleur à la mine abasourdie*


    ------------------------------------------------------------------------------------------------


    Cyric était en effet abasourdi :8:

    Je dois donc vous subtiliser la clé afin d'être engagé dans la Guilde ?

    Le voleur réfléchit longuement.
    Une idée vint lui traverser l'esprit. Mais elle était dangereuse, il ne connaissait pas encore tout à fait l'elfe Banshee et manquerait peut-être en réalisant ce coup d'avoir a tout jamais l'incapacité d'entrer dans la Guilde de l'Ombre.
    Mais qui ne tente rien n'a rien, se dit-il n'ayant aucune autre idée valable et capable d'obtenir la clé de Banshee.
    Cyric but lentement son verre en laissant s'écouler le liquide dans sa gorge.
    Soudain, d'un geste sec et rapide, il balança le contenu de son verre sur la magnifique robe blanche parsemée de reflets bleutés de Banshee.
    Celle-ci, ne s'attendant pas à ce geste de la part de Cyric, recula vivement et laissa tomber la clé sur le plancher qui frémit s'un bruit sourd.
    Avant qu'elle ne puisse à nouveau s'accaparer la clé, Cyric, tel un félin, se jeta dessus et d'un geste rapide de la main se l'appropria.

    Devant l'air consterné de Banshee, Cyric dit
    :

    J'espère que vous ne m'en voulez pas !


    ------------------------------------------------------------------------------------------------


    *Tout d'abord furieuse, l'elfe se reprit et éclata de rire*

    Joli coup, oui vraiment!!!! :rigoler:
    Il est simplement dommage de gâcher un si bon vin... :snif:

    Très bien, vous avez fait vos preuves Cyric. Soyez le bienvenue parmi nous. j'espère que vous vous plairez...

    *Tend la main*

    La clé s'il vous plait. Elle ne vous servirez en fait à rien, elle ne fait qu'ouvrir mon coffre à vêtements...

    *Sourit alors que le voleur lui redonne la lourde clé*

    Vu votre niveau, vous serez logé à cette étage, avec les vétérans. Je pense qu'ils vous accueilleront sans problème...

    Quand à votre équipement; je vous recommande d'aller le faire vérifier à la Noire Epée, la forge de la ville. C'est là que sont entretenues nos armes et armures. Si vous ne pouvez pas vous y rendre, confiez-le à notre armurier, il lui fera envoyer.

    Dernière chose, lorsque vous n'êtes pas en mission ou à l'extérieur, votre équipement doit rester à l'armurerie, à l'exception d'une dague. Vous êtes en sécurité ici, mais on ne sait jamais...

    Sur ce, vous êtes libre de circuler comme bon vous semble et d'agir à votre guise. Je vous ferais signe dès que j'aurais besoin de vous, ne vous en faites pas.

    *L'elfe appelle Basile, qui entre dans les appartements en lançant un grand sourire à Cyric*

    Sans rancune!!! Tu es vraiment doué mon gars! Je peux garder les pièces? :notme2:

    *Il fait signe à la nouvelle recrue de le suivre hors de la pièce et le guide vers le dortoir de l'autre côté du couloir.
    Banshee les suit du regard un instant puis se dirige vers la table pour de nouveau jeter un coup d'œil au rapport que lui a remis l'homme qu'elle avait chargé de surveiller Cyric :

    "Probablement franc en ce qui concerne son histoire. Très habile. N'a rencontré personne de suspect en ville. Ne semble pas m'avoir repéré (fatigué?)."


    ------------------------------------------------------------------------------------------------


    Et votre robe ? Je suis sincèrement désolé, j'espère que vous en avez d'autres qui soient aussi belles en réserve...

    Le voleur sourie à Banshee. Elle l'avait heureusement bien pris, ouf ! se dit-il.
    Il était enfin engagé dans la Guilde des Voleurs et il logerait de plus avec les vétérans !


    Ma dame, je vous remercie de votre bonté :notme:
    Je respecterai les instructions, ne vous inquiétez pas.

    Ecoutant les propos de Basile, Cyric éclata de rire :
    Bien entendu ! Mais cela dépend quand même de votre maîtresse, elle risque de les reprendre après la défaite que vous avez subis...

    Cyric quitta la pièce et alla rejoindre le Dortoir des Vétérans.
    La journée s'était finalement bien passée pour lui.


    Fin

  28. #28
    Erszebeth Invités
    Lorsque Erszebeth entra dans l'herboristerie dans le but de trouver un encens au parfum agréable, elle sentit immédiatement que cette boutique n'était pas ordinaire. Ce serait passé totalement inaperçu à un être humain normal, mais il y avait une légère odeur de cuir et de sueur qui faisait tiquer son odorat de vampire, une odeur qu'Erszebeth assimilait plus à une vie d'aventure qu'à une herboristerie. Faisant un sourire à la charmante vendeuse, la vampire fit le tour de la boutique en faisant semblant d'examiner la marchandise, mais cherchant en fait la source de l'odeur ténue mais persistante.

    L'odeur réveillait de vieux souvenirs en elle, ceux de la guilde des voleurs de Padhiver. C'était étrange de voir comment une simple odeur familière pouvait ainsi faire resurgir un passé mort et enterré… Il y avait une petite porte qui n'avait l'air de rien dans un recoin, mais si le flair de la vampire ne la trompait pas, il y avait quelque chose de fort intéressant derrière. En y réfléchissant bien, le bâtiment dans lequel elle se trouvait n'était-il pas un peu trop grand pour une simple herboristerie ?

    S'approchant de la jeune femme qui tenait le magasin, Erszebeth fit un sourire malicieux qui découvrit très légèrement ses canines proéminentes :


    "J'aimerais voir la maîtresse des lieux s'il vous plaît. C'est… pour affaires."

  29. #29
    Delcia Invités
    Au tintemant de la clochette, la Tieffelin leva là tête. Elle vit entrer une demi-elfe au teint extrêment pâle et à la démarche souple, qui la salua d'un sourire poli avant de parcourir la boutique.

    Bonjour.Fit Delcia avec un sourire avant de replonger dans son livre de comptes...

    Sa méthode était simple : ne pas brusquer les clients. Ils finissaient toujours par demander s'il cherchaient quelque chose, et ceux qui s'y connaissait n'aimaient pas qu'on les harcèlent de questions...
    Prenant sa plume, elle rédigea une ligne...
    Hum... Nous allons manquer de sauge et de menthe. Il faut que je prévienne la Dame...Songea-t-elle.

    L'elfe de lune, rentrée depuis peu d'une visite à Lumenis, se trouvait dans le bureau en compagnie du nain arrivé une semaine plus tôt. Leurs retrouvailles avaient parru étrange à Delcia. Le vieux nain appelait Banshee "ma fille" et la Dame le nommait "vieux compagnon". Elle avait mis du temps avant de comprendre ce qui les unissait et avait trouvé cela àla fois étrange et beau...

    La plume se suspendit dans l'air et la Tieffelin se mit à rêvasser. Ce monde, sans être idyllique, lui avait offert plus de choses heureuses que la sombre et envoûtante Sigil...

    Elle sursauta!!!! La cliente se trouvait devant elle, humant l'air. Delcia la regarda avec des yeux ronds... En la voyant de près, elle eu un frisson involontaire : l'inconnue ne respirait pas... Une vampire!!!!


    "J'aimerais voir la maîtresse des lieux s'il vous plaît. C'est… pour affaires."

    Delcia fronça les sourcils. La femme était polie et ne manifestait aucune animosité, cependant...

    S'il s'agit de vendre des herbes, c'est moi qui gère la boutique. Vous n'avez pas besoin de déranger la Dame pour cela. Elle est occupée...
    Puis-je vous aider, Dame...?


    Delcia se tendit légèrement, prête à tout si jamais la vampire devenait menaçante...

    Désolée, c'est mon rôle de filtrer les entrées...

  30. #30
    Erszebeth Invités
    S'apercevant de la réaction de la tieffeline, Erszebeth continua :

    "Vous n'avez rien à craindre de moi, je vous assure. C'est seulement que plus je regarde cette boutique, plus je la trouve inhabituelle. Tellement inhabituelle que je me demande si cette ravissante herboristerie ne servirait pas en fait de paravent à une activité un peu plus… Musclée si vous voyez ce que je veux dire. Donc non, il ne s'agit plus ici de vendre des herbes."

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Boutique] La Vierge d'Argent
    Par Banshee Sangdelune dans le forum Le Port
    Réponses: 551
    Dernier message: 05/06/2016, 14h31
  2. [Guilde] La Vierge d'Argent
    Par Banshee Sangdelune dans le forum Le Port
    Réponses: 374
    Dernier message: 13/10/2014, 12h58
  3. Adalon, la Dragon d'argent
    Par Le grand Sephiroth dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/07/2004, 19h48
  4. Le sifflet d'argent
    Par ravny dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 0
    Dernier message: 31/12/2003, 15h19
  5. [Guilde] La Guilde des Voleurs
    Par Folken dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 8
    Dernier message: 18/10/2003, 22h37

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231