Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 31 à 59 sur 59

Discussion: [Commerce] A la Fibule Dorée

  1. #31
    Elegyr Menahel Invités
    Quête de madame Adzankirr.

    Plutôt rassurée de la présence homogène de la famille de l'orfèvre, madame adzankir salua l'assemblée et partit aussitôt se coucher. Elle était morte de fatigue et, déjà, l'absence de la bague lui donnait des frissons. Elle s'emmitoufla dans les draps propres de sa couche et tenta de trouver le sommeil, en vain.

    Au bout de quelques heures, alors que sa conscience perdait du terrain sur les formes vaporeuses du rêve, une voix sépulcrale commenca à la tourmenter.


    "Lucie, Lucie, tu m'appartiens... La bague, vieille traînée... Qu'as-tu fait de mon phylactère, vilaine ? Crois-tu que cela te protégera ? Ah !"

    Une forme indistincte flottait au-dessus du lit tandis que madame Adzankirr, pétrifiée, poussa un cri aussi strident que bref.

  2. #32
    Jan Foudreroche Invités
    Le Gnome observa le phénomène paranormal avec attention. Il voyait enfin ce que vivait la vieille dame dès qu'elle abandonnait sa bague. Apparemment ce fantôme en voulait à quelqu'un de bien particulier, et cela mis le Prévôt sur une piste. Mais, il faudrait qu'il se plonge dans son livre.

    Se faisant, le fantôme tournait toujours autour de la pauvre Madame Adzankirr. Le Gnome en avait assez vu pour pouvoir venir en aide à la pauvre femme. Jan Foudreroche s'approcha du lit, et tendit la bague à la femme. Celle-ci la prit d'un coup, avec une certaine violence, que le bijoutier n'avait pas deviné, et elle passa la bague à son annulaire droit.
    Le spectre tourna encore quelques secondes autour de Madame Adzankirr, puis disparu dans une volute de fumée.

    Le Gnome s'approcha de la femme. Dans le même temps, Madame Foudreroche entra en tenant une tisane qu'elle donna à leur invité.
    Le Gnome avait une question qui lui brûlait les lèvres. N'y tenant plus, il se pencha vers Madame Adzankirr.


    "Qui est cette Lucie dont le spectre parle ? Je pense que tout est lié à cette personne."

  3. #33
    Elegyr Menahel Invités
    *Madame Adzankkir, visiblement remuée, serrait fiévreusement la bague glissée à son doigt, comme si elle craignait qu'elle ne s'envolât. Le regard hébété, elle paraissait ne pas avoir entendu la question du gnome. Cependant, réprimant un frisson, elle béguailla :*

    "Lu... Lucie... Comme c'est... Comme c'est loin... C'est... C'était ma grande parente que... que je n'ai pas vraiment bien connue. Des... des histoires... un peu folles cour... couraient sur son compte. Ce.. certains affirmaient qu'elle... qu'elle n'était pas tout à fait humaine. Que... que du sang démoniaque coulait dans ses vaines... Etait... était-elle Tieffelin ? Je... je crois... oui... elle avait tant de don p... pour la... la magie... On murmure que... qu'elle pratiquait la sorcellerie. Mais ces.. ces histoires me dépassent... Peut-être que... que si vous... vous... parliez à ce spectre... je ne sais pas, je ne sais pas..."

    *Elle s'effondra en larmes*

  4. #34
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606
    Quête : la mort aux trousses

    Une heure avancée de la nuit. La lune promenait ses éclats d’argent au dessus de la belle Manost. Un de ses rayons plus hardis que les autres alla se mirer dans l’enseigne de la fibule dorée, la plus prestigieuse bijouterie de la ville et, réfléchi par la surface polie comme un miroir vint faire briller la poignée de la porte de la boutique jusqu’à ce qu’une ombre vienne couper sa trajectoire.
    Un infime cliquetis dans la serrure et la porte s’ouvrit. L’ombre arpenta silencieusement la boutique vers un endroit précis. Cela devait être dans la réserve en attente d’être identifié. Si Elissa ne s’était pas trompée, elle aurait bientôt terminé sa mission. Juste un passage à la guilde des arcanes pour remettre l’objet et elle pourrait aller se reposer.

    Althéa sourit. Mais rapidement son sourire se figea, vite remplacé par une grimace d’angoisse. Quelqu’un était entré dans la boutique.


    « Dépêchons nous mes frères. Il nous appelle. Il est là, dans cette boutique. Je le sens »

    Un bruit de pas allant croissant dans sa direction. Trois personnes. Que venaient ils faire ici à une heure si tardive ? Et si … Les yeux de la bretteuse s’étrécirent. Elle n’était vraisemblablement pas seule à être au courant de l’arrivée de cet objet étrange. Elle devait s’en saisir avant les visiteurs ou tout serait perdu.
    Se faufilant rapidement à travers les ombres, elle gagna une porte à l’extrémité de la pièce.
    La réserve. Un bric à brac de breloques brillantes susceptibles de combler à vie le voleur patenté.
    Mais où était donc l’objet ?

    Un déplacement d’air. Une aura maléfique l’effleurant presque. Une angoisse inexplicable à lui faire se dresser les cheveux sur la tête
    .

    « Il y a quelqu’un dans la pièce »

    L’angoisse devint panique. Elle plaqua de justesse sa main devant sa bouche pour s’empêcher de hurler.
    Et soudain, la douleur d’une flèche dans son épaule gauche. Une flèche mordante dont les pics allèrent mordre sa chair avant de la traverser.
    Elle laissa échapper un cri et tomba en avant. Ni haut, ni bas, plus d’objet. Simplement la douleur et la peur.
    Mourir, ne pas mourir, ne pas ne pas mourir. Elle emporta dans sa chute un vase de cristal qui se brisa avec fracas sur le sol.

    Mi rampant mi marchant à quatre pattes, elle se faufila à travers les rayons. Son bras s’engourdissait. Il devait y avoir du poison. Mais elle devait fuir, pour échapper à cette mort certaine.


    « Inutile de lutter petit chaton, poursuivit une voix mielleuse derrière elle, nous savons ce que tu es venu chercher et c’est cela que nous voulons. Et nous ne pouvons nous permettre d’avoir quelqu’un sur notre chemin »

    Elle heurta un mur. Bloquée. Elle fit volte face. Un archer prêt à tirer, deux hommes encapuchonnés dont elle ne pouvait distinguer le visage.
    C’était donc ainsi qu’elle devait mourir : en mission, et sans avoir la moindre chance. Elle n’eût pas la force de trouver cela rageant. C’était tout simplement dommage …
    Elle ferma les yeux dans l’attente du coup fatal. Mais la porte de la boutique s’ouvrit à toute volée.


    « Au nom de Helm, que personne ne bouge ! »
    Quatre hommes probablement dépêchés par le bijoutier pour garder sa boutique firent irruption dans la pièce. L’archer pivota. Une flèche vint se ficher dans la gorge d’un des arrivants. Les deux hommes encapuchonnés commencèrent une incantation.

    Althéa se redressa. C’était le moment de fuir ou elle ne le pourrait jamais plus. Une volée de projectiles magiques s’abattit sur l’un des gardiens qui s’écroula. Deux autres hommes arrivèrent sur les lieux.
    Des flèches volèrent dans toutes les directions. L’une transperça la tête de l’archer maléfique qui s’écroula à ses pieds. Dans un effort surhumain, elle parvint à se mettre debout. Un projectile magique siffla derrière elle. Elle se baissa de justesse.
    Et bientôt, l’air de la nuit lui tendit les bras. Elle était sortie.
    A bout de forces, elle se laissa glisser contre le mur de la boutique, les jambes entre les bras.


    A l’intérieur, les gardiens restants gisaient le long des murs, terrassés par une boulle de feu. Les deux hommes encapuchonnés fouillaient la réserve.

    « Malédiction, je ne le trouve pas. Mais je sens sa présence. Il est sûrement dissimulé quelque part »

    Des pas se firent entendre dans la ruelle. Le guet arrivait, alerté par le vacarme du combat.

    « Partons. Nous aurons l’occasion de revenir. En attendant, il ne faut pas que l’on nous trouve ici »

    Althéa retint son souffle en les voyant sortir et se redressa lentement. Un des hommes s’arrêta devant elle. Une dague brilla dans sa main sous le rayon de la lune. Rassemblant ses dernières forces, elle se jeta sur lui. Déséquilibré, il tomba à la renverse. Elle s’en fut en courant sans demander son reste aussi vite que son corps meurtri le lui permettait encore.

    « Que fait on d’elle mon frère ? demanda l’homme en la regardant s’enfuir
    - Ne t’en préoccupe pas. Le poison aura vite fait de faire son office. Elle n’en a plus pour longtemps »

    Suite ici
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  5. #35
    Date d'inscription
    February 2006
    Localisation
    Tampere, FIN
    Messages
    537
    Anoushivaran arriva essoufflée devant l'ancienne demeure dont le rez-de-chaussée abritait le joaillier. Elle jeta un coup d'oeil perplexe à travers une vitre poussiéreuse. Il lui semblait que la boutique était vide.

    Elle poussa la porte et un léger tintement de cloche retentit ; il n'y avait effectivement personne. Dans ces dernières heures du jour, la lumière dorée qui filtrait des fenêtres plongeait la pièce dans une ambiance douce et apaisante. Elle en profita pour calmer les battements sourds de son coeur. Tout était si nouveau, mais tout revenait si vite... et si souvent...

    Elle eut un geste d'impatience, mais entendit des voix étouffées dans l'arrière-boutique. Comprenant que le bijoutier ne tarderait pas à arriver, elle détacha les pendentifs et les bracelets qu'elle comptait revendre. Il y en aurait assez pour vivre décemment quelque temps. Le cliquetis des chaînes de métal précieux ramena le vendeur ; il s'agissait d'un petit gnome à l'air affairé, qui sauta sur un tabouret afin d'arriver à la hauteur de la barde.


    - Que puis-je pour vous ?

    - Je possède quelques bijoux dont je me vois contrainte de me séparer, annonca Anoush en posant sur le comptoir une lourde chaîne d'or, une chaîne banale sur laquelle étaient enfilés trois pendentifs de jaspe, un de pierre de soleil et le dernier décoré d'un minuscule grenat, un bracelet d'argent travaillé et deux paires de boucles d'oreilles voyantes, l'une en laiton, l'autre ornée de zircons.

    Jan Foudreroche se saisit d'une lentille et commença à examiner les pierres en marmonnant pour lui-même.


    - Hmm... Ecoutez, je suis un peu débordé pour le moment. J'estimerai ces pierres dans la semaine, voulez-vous bien ? (Lorsqu'il vit l'air à la fois déconfit et froissé de la dame, il rajouta : ) En attendant, prenez cette avance de trente pièces d'or. Vous pourrez venir récupérer le reste dans quelques jours.

    La barde accepta avec grâce l'avance et prit congé. Si le délai ne l'arrangeait guère, elle rendait grâce au gnome de lui avoir accordé de quoi passer quelques jours dans un endroit confortable sans qu'elle ait à le réclamer ; ce n'étaient pas des manières dignes d'elle.

    Avec sa bourse presque plate, elle redescendit la grande rue l'esprit un peu plus léger, se dirigeant vers l'auberge loué par de nombreuses affiches dans la ville, le Loyal Paladin.
    PY D'ABORD JE REFERAI MA SIGNATURE QUAND J'AURAI DES LIENS VOIR LES NOUVEAUX MESSAGES
    casse les pieds en LightCoral
    Quêtes en cours : ~[^`~[`~@ & as MJ : Sur le Fil du Rasoir...et disponible pour vous aider à démarrer en RP à <span style=\'color:aquamarine\'>Manost
    !

  6. #36
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606
    Quête : le saut de l'ange

    La fibule dorée. Une bijouterie les plus cotées de Dorrandin. Sa réputation s’étend même bien au-delà de la ville. Les bijoux qui y sont entreposés sont source d’envies et bien de convoitises. De nombreuses guildes des voleurs avaient longtemps lorgné du coté des portes de la boutique mais la personne qui arpentait à présent les rayonnages n’était pas de cette trempe là. Ce n’était pas la richesse qui l’intéressait. Juste un objet.

    Elle monta le plus discrètement l’escalier qui la séparait de la réserve. Aucun problème pour le moment. Althéa sourit. Une nouvelle mission qu’elle allait mener à bien sans encombre. Elissa serait satisfaite.

    La porte crochetée, elle alla directement au fond de la réserve. Elle avait repéré la cachette lors de son premier passage. Rien d’extraordinaire. Un simple coffre à la serrure cassée. Elle serra l’objet entre ses mains. Une sorte de médaillon. Rien de magique, rien d’extraordinaire. Rien à voir avec un artefact pour lequel un fou avait été près à tuer et que seul le courage de Lothringen avait permis de le contrer. Elle le glissa dans sa poche.

    Et soudain, la sensation de ne pas être seule. Le gardien l’avait il surprise ? Des jours durant, elle avait étudié la fréquence de ses rondes. Ce ne pouvait être lui. Mais alors ? Sans qu’elle sache pourquoi, un frisson glacé parcourut son échine. Elle se retourna.

    Deux hommes en noir se tenaient devant elle. L’un d’eux avait une arbalète braquée sur elle, l’autre lui tendait la main. Elle devina sans mal ce qu’il voulait. Elle secoua la tête. Elissa avait insisté sur l’importance de l’objet. Elle ne pouvait pas l’abandonner ainsi.

    Une lueur dans les yeux de l’homme armé lui fait voir qu’il l’abattrait, qu’elle coopère au non. Ses yeux cherchèrent une issue. Un rayonnage à gauche, un autre à sa droite, devant elle les hommes et derrière la fenêtre. Il n’y avait qu’un moyen …

    Sans trop réfléchir à ce qu’elle faisait, elle se détourna. Le carreau partit et effleura son épaule. Trop tard … Se protégeant la figure du mieux qu’elle pouvait, elle s’était ruée sur la fenêtre qui avait explosé en mille morceaux. L’auvent du magasin amortit tant bien que mal sa chute comme elle l’avait prévu, ce qui n’empêcha pas sa tête de heurter douloureusement le sol.

    Elle tomba au pied d’une passante stupéfaite et resta là, roulée en boulle, un filet de sang s’écoulant doucement de son oreille gauche, inerte …

    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  7. #37
    Avatar de Lathiriel
    Lathiriel est déconnecté Conseillère Luménienne
    Date d'inscription
    October 2005
    Messages
    201
    Quête : le saut de l'ange

    Lathiriel avait passé sa première journé dans Manost de la manière la plus éxecrable que l'on puisse imaginer. Elle avait commencé par vomir tripes et boyaux dans le port, se maudissant de ne pas s'être mieux préparée au voyage en bateau.

    Puis elle à arpenté le port en tous sens pour savoir si quelqu'un savait quelque chose de son bateau à elle. Rien ne lui avait été épargné... Les gargottes de marins remplies d'hommes immondes, les odeurs de graillon, les mains aux fesses, les sifflements d'approbation, mais aussi les raîleries sur "la petite bien roulée aux oreilles pointues". Mais elle ne devait pas créer d'incident diplomatique... pas avant d'avoir récupérer son bateau.

    Elle était sur le chemin d'une taverne "respectable" qu'on lui avait indiquée. Elle marchait vite, omnubilée par l'idée de prendre un bain, se débarasser de la saleté accumulée dans le port...

    Seulement, elle ne pensait pas, en passant devant une édifice visiblement clos, sans un signe de vie à l'intérieur, que le ciel allait lui tomber sur la tête.

    Enfin, pas le ciel. Plutot une jeune femme qui heurta le sol a grand bruit. L'elfe leva la tête vers la fenêtre par laquelle la jeune femme avait sauté, ou était tombée. Un homme se penchait. Lathiriel avait été repérée, et quoi qu'elle fasse, elle savait qu'ils la poursuivraient. S'ils avaient poussé l'humaine par la fenêtre, il n'étaient plus à ça près. Il fallait les donc les occuper un peu en attendant de trouver une recoin ou se cacher.

    Lathiriel-> Glisse-> pas de la porte

    Elle tente de réveiller la jeune fille sans grand résultat. De sa maigre force, elle prit l'humaine sur son dos et avança a pas de tortue alors que les hommes commencaient à patauger dans la masse huileuse. Elle réussit cependant a les distancer suffisamment pour se cacher dans un recoin.

    Lathiriel -> soins spontanés -> Althéa

    La jeune femme sembla reprendre conscience. En la regardant, Lathiriel commença a se demander quelle genre de jeune femme elle avait "sauvé"...


    Vous m'entendez?
    Ma bio RP ~ MediumOrchid, soit #BA55D3
    ~~
    Rejoignez Luménis, cité de lumière et d'érudition.

  8. #38
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606
    Quête : le saut de l'ange

    Mais la jeune fille ne reprit pas connaissance. La blessure à la tête était trop importante. Elle avait gémi sans ouvrir des yeux. Pour parachever le tout, sa pommette droite était barrée d’une vilaine éraflure qu’elle s’était faite en sautant à travers la vitre. Vraisemblablement, elle n’était pas prête de se réveiller de sitôt.
    Il ne restait à Lathiriel qu’à la transporter en lieu sûr et vite.

    La porte de la bijouterie s’ouvrit à la volée laissant le passage à un homme armé d’une arbalète qui s’étala de tout son long en posant les pieds sur la zone glissante.
    Tentant vainement de se relever, il voua les mages et leurs facéties à Baine et tous ses serviteurs.

    L’elfe et son fardeau étaient pour le moment hors de sa portée mais le répit ne durerait que le temps que durerait le sort. Dans l’encadrement de la porte apparut un deuxième homme qui aussitôt se mit à incanter. Mais Lathiriel avait elle vraiment envie de voir le sort qu’il allait utiliser ?

    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  9. #39
    Avatar de Lathiriel
    Lathiriel est déconnecté Conseillère Luménienne
    Date d'inscription
    October 2005
    Messages
    201
    Quête : le saut de l'ange

    Il fallait que ça tombe sur elle... Comment allait-elle faire pour transporter une humaine qui semblait faire, sinon deux fois son poids, au moins une fois et demie. Elle ne connaissait même pas le ruelles de la ville, alors pour s'y cacher.

    D'autre part, il lui semblait de plus en plus avoir sauvé une voleuse. Si ça se trouve les types derrière étaient de la garde. Non, la garde n'utiliserait surement pas ce genre de méthode.

    Lathiriel entreprit donc à nouveau de marcher, mais c'était sans espoir. l'humaine pesait trop lourd pour l'elfe chétive, et elles avançaient à pas de tortue. Lathiriel continua cependant sa progression, par instinct de survie. Elle n'eut pas le courage de se retrouner pour voir où en étaient les mages...
    Ma bio RP ~ MediumOrchid, soit #BA55D3
    ~~
    Rejoignez Luménis, cité de lumière et d'érudition.

  10. #40
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606
    Quête : le saut de l'ange

    Lathririel s’était donc éloignée de quelques pas. Il était temps. Quelques minutes plus tard, le sort de glisse perdit son effet et les deux hommes purent enfin franchir le seuil. Lathriel s’était dissimulée dans l’ombre avec son fardeau.

    «Elle n’a pas pu aller bien loin, regardez là »

    L’elfe se dissimula juste à temps à l’ombre d’un porche. L’homme à l’arbalète passa tout près d’elle sans la voir et désigna de son pied une traînée de sang. Le deuxième homme le rejoignit, ses yeux fixant le périmètre. Près d’elle, trop près.

    A ce moment, un bruit cavalcade. La patrouille du guet arrivait. Les deux hommes s’en furent dans les ombres de la nuit. Les gardes investirent rapidement le bâtiment. Lathiriel vit la lumière des torches se déplacer dans le bâtiment. Peu de temps plus tard, elle entendit un garde en invectiver un autre par la fenêtre brisée.


    « Le bijoutier est mort mais ce n’était pas un cambriolage puisqu’ils n’ont rien emporté. Ils devaient être trois. A mon avis, l’un d’eux a dû passer par la fenêtre. Un règlement de compte je suppose. Et bien sûr, l’objet a disparu. Nous sommes vraiment dans de sales draps »

    hrp : tu as le choix entre aller parler aux gardes ou tu peux tenter de fuir et donc en courant vite, tu pourrais arriver à la taverne de la taie dorée
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  11. #41
    Avatar de Lathiriel
    Lathiriel est déconnecté Conseillère Luménienne
    Date d'inscription
    October 2005
    Messages
    201
    Quête: le saut de l'ange
    -Sois censée ma belle, sois censée...

    La garde, ou la fuite? La fuite alerterait sans doute la garde, tandis que la garde provoquerait sans doute la fuite. Elle pouvait distancer les gardes, mais cela impliquait de laisser là la jeune femme déja à moitié morte. Mais de toute façon, si les gardes voyaient la jeune femme, ils l'emmènerait elle, ou plutôt ce qu'il en restait, ainsi que Lathiriel au poste de garde le plus proche. Les bruits de pas se rapprochaient.


    Lathiriel--&#62; Splendeur de l'aigle--&#62; Elle même
    Elle sortit de l'ombre en faisant attention à ce que le corps inanimé de la jeune n'aille pas s'étendre à ses pieds. Aller au devant des gardes les empêcheraient sans doute de chercher plus loin. D'autant que l'objet volé semblait plus les interessé que le voleur. Elle avança donc vers uex d'un pas nonchalant, comme sortie de nulle part.

    Messires, messires! Je passait par la pour me rendre chez une amie quand j'ai entendue d'étrange bruit. Du verre brisé je crois. Deux hommes m'ont bousculé dans leur fuite. Mais que ce passe-t-il?
    Ma bio RP ~ MediumOrchid, soit #BA55D3
    ~~
    Rejoignez Luménis, cité de lumière et d'érudition.

  12. #42
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606
    Quête : le saut de l'ange

    Les quatre gardes regardèrent béatement la splendide apparition surgie devant eux. Après ce qu’ils venaient de voir à l’intérieur ils passaient du royaume de Baine à celui de Sunie. Peut être était ce même un avatar de la déesse qui se trouvait devant eux. Qui sait ? Alors pourquoi ne pas répondre à ses questions pour l’aider un peu ? Quand ils retrouvèrent assez de bon sens pour ouvrir la bouche, l’un d’eux lui répondit.

    « Hé bien, inutile de vous le cacher, il y a eu un meurtre. On a tranché la gorge au bijoutier. A mon avis, c’était pour lui dérober un objet rare. Un coffre a été ouvert dans la réserve, l’objet devait être dedans. On nous avait demandé de rester dans le secteur. Je comprends pourquoi maintenant. Vu les empruntes de pas, ils étaient trois malfaiteurs. Il y a peut être eu un règlement de compte ou un accident allez savoir. Mais un des complices est passé par cette fenêtre. Il n’est pas loin, j’en suis sûr. Et vous ma petite dame, que faites vous là ? N’avez-vous rien vu ? Si vous le désirez, nous pouvons vous accompagner »

    Se disant, il se commença à se rapprocher dangereusement d’elle.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  13. #43
    Avatar de Lathiriel
    Lathiriel est déconnecté Conseillère Luménienne
    Date d'inscription
    October 2005
    Messages
    201
    Quête: la saut de l'ange

    Je pense plutôt que vous devriez poursuivre les voleurs. Je peux vous certifier avoir vu trois ombres me bousculer. Vous devriez partir par-là.

    Lathiriel leur indiqua une direction au hasard, les éloignant des vrais voleurs certes, mais aussi du corp inanimé de la jeune voleuse qui pour le coup ne savait pas voler.

    Cependant, les sourires torves sur les faces des garde mirent la puce à l'oreille de l'elfe.


    Si vous le voulez bien, je vais continuer vers chez mon amie. C'est qu'elle est guérisseuse et j'ai d'étranges éruptions cutanées... heu... dans un endroit fort peu seyant...
    Ma bio RP ~ MediumOrchid, soit #BA55D3
    ~~
    Rejoignez Luménis, cité de lumière et d'érudition.

  14. #44
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606
    Quête : le saut de l'ange

    Les gardes passèrent derechef de la fascination malsaine à la répulsion. Eux qui quelques secondes plus tôt s'apprêtaient à compter fleurette et plus si affinités à la jolie dame reculèrent comme s'ils avaient eu affaire à une pestiférée. Le plus courageux d'entre eux ne recula que de deux pas avant de bredouiller :

    "Vous avez raison mamzelle, nous n'allons pas nous attarder … Et heu … soignez vous vite, ce serait dommage pour une jolie dame comme vous …"

    Il s'interrompit brusquement. Là, à ses pieds s'étendait une traînée de sang.

    "Hé bien, voila qui est étrange. Pourriez vous m'expliquer d'où vient cela ma petite dame ?"

    Cette fois, il la regardait avec suspicion
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  15. #45
    Avatar de Lathiriel
    Lathiriel est déconnecté Conseillère Luménienne
    Date d'inscription
    October 2005
    Messages
    201
    Quête : le saut de l'ange

    Le sang, vite, une excuse. Pourvu que le charme agisse encore.

    Je ne suis pas sotte, je ne sors pas la nuit sans un bon poignard. Quand j'ai entendu courir, je l'ai dégainé par reflexe. Il s'en sans doute planté dans le buffet d'un des mlafrats, ou alors il à été voler dans un caniveau. De toute façon, chercher un poignard dans le noir, c'est chercher une aiguille dans une botte foin.

    Mais quand partiraient-ils, que Lathiriel puisse aller examiner la semi-cadavre caché sous le porche?
    Ma bio RP ~ MediumOrchid, soit #BA55D3
    ~~
    Rejoignez Luménis, cité de lumière et d'érudition.

  16. #46
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606
    Quête : le saut de l'ange

    Les gardes convaincus autant par l'état de santé de l'elfe que par son mensonge allaient partir quand un faible gémissement se fit entendre. Althéa s'agitait à travers ses paupières closes. Un râle d'agonie ou un gémissement de douleur, peu importe. Un des hommes venait de l'entendre. Il regarda son entourage avec circonspection :

    "Hé, vous n'avez rien entendu ?"

    Et le regard qu'il porta sur Lathiriel fut cette fois plus méfiant qu'admiratif.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  17. #47
    Avatar de Lathiriel
    Lathiriel est déconnecté Conseillère Luménienne
    Date d'inscription
    October 2005
    Messages
    201
    Quête: le saut de l'ange.

    Le sang de Lathiriel ne fit qu'un tour. Décidemment, elle se souviendrait de son séjour à Manost... Heureusement, sa réaction fut vive.

    Lathiriel-> vent de murmures->Jeune femme blessée.

    Le gémissement d'Althéa semblèrent alors s'éloigner dans les ruelles, alors que les gardes se regardaient en chiens de faïence.

    Qu'attendez vous! Le blessé doit être parti dans cette direction!
    Ma bio RP ~ MediumOrchid, soit #BA55D3
    ~~
    Rejoignez Luménis, cité de lumière et d'érudition.

  18. #48
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606
    Quête : le saut de l'ange

    Le guet fit donc mine de faire demi tour quand l’un d’entre eux s’écroula, un carreau d’arbalète entre les deux yeux. Il s’abattit face contre terre. L’un de ses compagnons s’écroula à son tour. Cette fois, le projectile l’atteignit entre le casque et l’armure. Un autre passa à coté de l’oreille de Lathiriel, écorchant le pavillon légèrement pointu. Visiblement, on visait juste. Il ne faisait pas bon rester par ici.

    Les deux gardes restant se dissimulant tant bien que possible à l’ombre des arcades réussirent à s’enfuir pour chercher du renfort probablement. Ne restèrent bientôt sur place que Lathiriel et la jeune femme inconsciente qui ne remuait toujours pas.



    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  19. #49
    Avatar de Lathiriel
    Lathiriel est déconnecté Conseillère Luménienne
    Date d'inscription
    October 2005
    Messages
    201
    Quête: le saut de l'ange.

    Rassemblant toutes ses maigres forces, Lathiriel prit a nouveau la jeune femme sur son dos et se mit à courir du mieux qu'elle put, si tant est que l'on puisse appeller ça courir. C'est donc en trottinant que Lathiriel et son fardeau tournaient et retournaient dans les petites ruelles de Manost.

    Au petit bonheur la chance, elle essayait toutes les portes qui se présentaient à elle. Avec un peu de chance, elle rentrerait chez une petit e grand mère et le charme ferait toujours effet.

    Malheureusement, la seule porte qu'elle trouva fut celle d'une taverne. Lathiriel le sut en entendant le bruit qui traversait la porte de bois. Tant pis, elle ferait comme avec les gardes, elle aviserait. Elle tourna la poignée et pousse la porte.
    Ma bio RP ~ MediumOrchid, soit #BA55D3
    ~~
    Rejoignez Luménis, cité de lumière et d'érudition.

  20. #50
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 674
    Quête : Voleur inspiré


    Marchant d’un pas pressé après avoir quitté ses compagnons, Kasumi se dirigeait vers la Fibule Dorée ; le contretemps de son agression et de son arrestation l’inquiétait. "J’espère qu’il n’est pas trop tard" se dit-il intérieurement en s’engageant finalement dans la rue où devait se situer l’échoppe, d’après les indications de la barde.

    Il arriva devant le bâtiment à plusieurs étages dont l’enseigne indiquait qu’il ne s’était pas trompé. Cependant, malgré l’heure d’ordinaire propice au commerce, personne ne semblait s’activer autour de la boutique hormis une vieille dame passant le balai sur le pas de la porte du bâtiment voisin.

    Kasumi s’approcha de la porte pour la trouver fermée. Il se mit à toquer doucement. Attendant quelques instants mais n’obtenant aucune réponse, il frappa plus fort et héla un éventuel gérant : - Ouvrez, s’il vous plait, il s’agit d’une affaire de la plus haute importance !

    La vieille dame s’était arrêtée de nettoyer et le regardait maintenant d’un air amusé avant de lancer ironiquement : – Vous, vous n’êtes pas du coin, n’est-ce pas ? Et vous ne semblez pas non plus avoir l’habitude des portes. Pas la peine de frapper comme un sourd : personne ne vous répondra.

    Se tournant vers la vieille dame qui approchait, Kasumi lui demanda : - Comment cela, cette boutique n’est pas ouverte ? Je dois absolument parler au gérant…

    – Et à moins d’être prêtre ou nécromancien, vous ne pourrez pas, il est mort et sa boutique est fermée.

    – Mort ? Quand ? Comment ?

    – Pourquoi voulez-vous le savoir, vous le connaissiez ? Il a été assassiné il y a quelques jours.
    Le bijou de Kasumi n’avait donc pas pu atterrir dans ce lieu, il faudrait suivre une autre piste mais il était temps de rejoindre ses compagnons pour le moment.

    –Je vous remercie. lança-t-il en plaçant deux pièces d’or dans la paume de la vieille dame. Il se hâtait maintenant vers la la Forge.
    Dernière modification par Kasumi ; 10/08/2007 à 21h27.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  21. #51
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quête : Abandon

    Calawen et Saiko avaient laissé Bryan seul dans le temple. L'avantage du repli sur lui-même, c'est qu'il ne risquait plus de causer du dégât. La seule chose que les deux pouvaient faire pour l'aider vraiment était d'en apprendre plus sur Elza.

    Il n'avaient toujours rien, et le rôdeur ésperait que la visite à la Fibule Dorée serait plus riche en indices que son incursion dans la chambre de la voleuse au Loyal.

    Alors qu'ils marchaient, le rôdeur réalisa que non seulement il avait déjà entendu parler de cet établissement avant, mais qu'en plus il en connaissait le gérant, Jan Foudreroche. Il ne le connaissait pas personnellement mais il avait eu affaire à lui lorsque le maître de la guilde des marchands lui avait confié la gestion de la Forge. Le gnome lui avait donné l'impression d'être toujours occupé, toujours pressé. Peut-être que le fait de se connaître leur permettraient d'obtenir les renseignements qu'ils recherchaient plus facilement.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  22. #52
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606
    Quête : abandon

    Mais, arrivés devant la boutique, ils la trouvèrent fermée, à leur grand désarroi. Quand ils s'approchèrent, un garde leur dit que la bijouterie avait été cambriolée et que le gnome qui la gérait était mort.

    Quand ils voulurent en savoir plus, on les pria d'aller voir ailleurs s'ils s'y trouvaient. Et non, ils ne leur dirait pas ce qu'il était arrivé à Jan Foudreroche. Et s'ils cherchaient tout de même à en savoir plus, ils seraient envoyés en prison pour qu'on leur remette les idées au clair.

    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  23. #53
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quête : Abandon...

    Le rôdeur se tourna vers Calawen après que le garde les ait éconduit.

    - Qu'en penses-tu ? Est-ce qu'on essaie de rentrer quand même pour jeter un coup d'oeil à l'intérieur ? Je suis à court d'idée.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  24. #54
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    Quête : Abandon

    La magicienne fut atterrée. On les menaçait d'aller en prison alors que leurs intentions étaient tout ce qu'il pouvait y avoir de plus pur !

    - Quelle calamité ! J'imagine qu'il est inutile de lui dire pourquoi nous ne sommes ici. Il ne nous aiderait pas plus après ce qu'il vient de nous dire...

    Elle baissa la tête, regarda le ciel puis la porte et prit une grande inspiration.

    - Bien, en avant. Nous allons voir si la mort et la poussière sont plus accueillantes.

    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  25. #55
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606
    Quête : abandon

    Des draps blancs sur les étagères. Un corps dessiné à la craie sur le sol. Des gardes patrouillant tout autour. L'un d'entre eux aperçut le couple de curieux entrant dans la boutique.

    "Hé, dites donc vous là. C'est une scène de crime ici. On n'y entre pas comme ça. Et puis d'abord, qui vous a permis d'entrer là ? Je vous préviens, si vous venez ici pour voler des choses, vous vous retrouverez au trou avant d'avoir eu le temps de dire ouf"

    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  26. #56
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    Quête : Abandon

    Déjà agressée par le garde à l'entrée du commerce, l'ensorceleuse ne laissa pas démonter par les nouvelles accusations portées à leur encontre.

    - Hé bien, quel accueil ! Non nous ne sommes pas là pour voler des choses. Mon ami et moi même enquêtons sur une disparition. Nous recherchons une dénommée Elza et nous avons de bonnes raisons de croire qu'elle a pu venir ici avant le cambriolage. Son frère qui est malade, à besoin de sa présence. Vous pouvez nous croire ou non, mais mieux vaudrait que nous coopérions. Pas besoin d'un deuxième assassinat, si vous voyez de quoi je parle...

    Elle aussi savait faire des menaces, et n'avait pas peur de les faire à un garde, même si il l'a menaçait de croupir dans la pire des cellules jusqu'à la fin de sa vie. La magicienne avait passé silence sur l'hypothétique participation d'Elza au cambriolage. Voleuse, elle était peut être aussi meurtrière. En attendant d'y voir clair sur la question, Elza était présumée innocente, d'autant plus qu'elle était la seule famille de Bryan.
    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  27. #57
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606
    Quête : abandon

    Le garde cracha par terre.

    "Elza, je connais pas. Par contre, si vous pensez que c'est elle qui a assassiné le pauvre bougre, vous feriez bien de nous le dire. Au fait, qui est elle ? A vous entendre, il était logique pour vous de la trouver ici. En plus, des témoins ont aperçu une jeune femme sur les lieux peu avant le meurtre ... Vous ne trouvez pas que c'est un peu bizarre non ?"

    Et il regarda Calawen d'un air soupçonneux.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  28. #58
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    HRP : J'ai envie de t'embêter </span>

    Quête : Abandon

    «Bravo Calawen. Voilà qu'il nous soupçonne.»

    - Je ne connais pas personnellement cette femme, en revanche mon ami oui. La jeune femme sur les lieux du meurtre pouvait être n'importe qui. Moi par exemple !

    Elle sourit de sa propre audace, puis reprit la conversation.

    - Nous savons qu'elle avait un bijou de famille à vendre, c'est donc en toute logique qu'elle a du venir ici. A ce qu'on lui avait dit, elle pourrait en tirer un bon prix. Et comme elle avait besoin d'argent pour soigner son frère... Oh mais j'y pense, je ne me suis pas présentée. Calawen Ancalimë pour vous servir.

    «Où pour vous desservir. Au choix.»

    Elle lui fit une courbette des plus ridicules, lui prouvant ainsi qu'elle n'avait pas froid aux yeux, et ce n'était pas cet air soupçonneux qui allait l'arrêter. Saiko la releva prestement, jugeant certainement qu'elle en faisait trop. Il était peut être temps pour lui de prendre la parole.

    <span style=\'color:lightblue\'>«Que répondez vous à cela ?»
    , se demanda t-elle l'air satisfaite de sa prestation.


    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  29. #59
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606
    Quête : abandon

    "Oui, ça me semble louche tout ça ... Vraiment très louche, trop louche"

    L'instant d'après, il interpellait les gardes se trouvant à coté de lui.

    "Hé vous, je crois qu'on a deux suspects ... Ils viennent ici sans y être invités et ensuite, ils se permettent de me raconter des salades à propos de je ne sais quel bijou. Un bijou volé, je parie. Et on dit que les meurtriers retournent toujours sur les lieux de leur crime ... Allez les gars, aidez moi à embarquer tout ça ... "

    Et, en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, Saiko et Calawen se retrouvèrent dans un endroit pour le moins inattendu.

    hrp : tu me cherche, tu me trouve, dit le dicton
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

Page 2 sur 2 PremièrePremière 12

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] La taverne de la Taie Dorée
    Par Saiko dans le forum Entrée dans la ville
    Réponses: 446
    Dernier message: 06/12/2016, 21h55
  2. [Commerce] La Taverne de la taie dorée
    Par Sire de la Canne dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 128
    Dernier message: 16/11/2006, 23h36
  3. FAIRE DU COMMERCE
    Par Ake dans le forum L'île de Vvardenfell (Morrowind)
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/04/2006, 23h41
  4. [Commerce] Animalerie
    Par Calinours dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 398
    Dernier message: 25/07/2004, 19h42
  5. [Commerce] Au char de feu
    Par Aenarion dans le forum Les Archives des structures de Melandis
    Réponses: 123
    Dernier message: 30/04/2004, 19h27

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231