Un groupe d'une dizaine d'homme arriva au lieu dit du golfe de l'oubli et il descendit vers la plage où un canot de taille moyenne gardé par une ombre étrange attendait vraissemblablement le retour de ces hommes. La procession était composé d'un magicien à sa tête et de huit sbires dont deux portaient un étrange colit. Ce colis n'était en fait qu'un simple sac de toile ou était en fermé Lestat, le semi-vampire. Ce dernier se réveilla avec un sacré mal de tête du au coup qu'on lui avait lachement assené sur la tête. Il entendit le magicien dire "alazta kundan" et comme un bruit d'os qui tombait dans le sable. ses kidnappeurs poussèrent la barque à l'eau et l'installèrent dedans d'une manière moyennement confortable mais pas tellement désagréable.

Il se rappela alors tout ce qui s'était passé dans le théatre de la harpe manostienne avant de se faire attrapé. Viviane l'avait laissé seul en compagnie du nécromancien qu'is avaient capturé et en attendant qu'elle revienne de chez l'herboriste il réveilla le magicien avec un sot d'eau dans la tête d'une manière très académique. Il avait réussi à faire sortir le mot "Luménis" à son otage mais c'est à ce moment là qu'on débarqué les autres. Il s'agissait à priori des amis de l'homme capturé et ils semblaient pour le moin antipatique. S'en était suivit un combat inégal où il avait tout de même réussi à tuer deus agresseurs, mais lorsqu'il vit le chef de la bande, un magicien lui aussi, désintégré tout simplement son compagnon qu'il accusait de s'être trop facilement laissé capturer, il en était resté abassourdi et ce fut à ce moment là qu'on l'assoma.Il avait heureuseument écrit les paroles, ou plutôt la parole du prisonier et avait ainsi un espoir que son amie le retrouve.

Tout à coup la barque s'arrêta et on le hissa sur ce qui semblait apparemment être le pont d'un bateau. Il savait désormais qu'on allait l'ammener à Luménis, mais il se demanda comment des personnes pareil avaient bien pu y loger domicile. On l'ammena à la calle où l'on l'extirpa du sac, le laissant choir là avec juste un morceau de pain et un peu d'eau. Le temps qu'il comprenne où il était, la porte du cachot s'était refermé le laissant seul dans l'obscurité, chose qui ne le génait pas car en des moments pareil son coté vampire ressortait plus que son coté humain.

On remonta soudain l'ancre et l'on partit.

Juste une petite précision Lestat. Tu as tout a fait le droit de faire du RP à Manost, et d'ailleurs le tien est de qualité mais n'oublie pas de prévenir, juste par politesse, les équipes dirigeantes, comme nous nous le ferions pour Luménis et Mélandis, surtout quand il s'agit de la création d'un topic.