Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 138

Discussion: [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

  1. #1
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Linceul. Une ville crépusculaire, encadrée par d'immenses peupliers qui lui confèrent un aspect sinistre. Une rue immense où les grands arbres et les grandes demeures sont rois. Ce qui frappe le visiteur quand il arrive est le silence. Un silence presque total, neigeux, énigmatique et inquiétant. Les habitants, la plupart du temps semblent se cacher derrière leurs fenêtres, du moins, ce ne sont peu être que des ombres qui passent ...

    La villa "Passage" est située tout au bout de la rue, à coté du grand cimetière. C'est une bâtisse imposante, entièrement construite en pierres noires. Sur la façade, un bon nombre de gargouilles semblent monter la garde pour l'éternité. Deux petites tours rondes donnent à la maison un aspect peu conventionnel. De grandes fenêtres ornent la façade, comme des dizaines de visages.

    L'intérieur de la maison est vaste et humide, peuplé de vieux meubles en bois massif. Une immense cheminée dans le salon semble vouloir repousser le froid, mais sans grand succès. Des bougeoirs, quant à eux donnent l'air de vouloir défier l'obscurité. Ce qui n'empêche que "Passage" est peuplé d'ombres.

    Le rez-de-chaussée est composé d'un grand hall, d'une salle aux parquets somptueux ressemblant à s'y méprendre à une salle de bal, de grandes cuisines et d'une buanderie. Un escalier donne sur la cave. L'étage suivant se compose en tout et pour tout d'une gigantesque salle qui a dû servir à la fois de salle à manger, de salle de réunion et de salle de banquet. Elle s'orne en tout d'une immense table ronde nantie de chaises à l'aspect confortable. Le deuxième étage est dévolu aux chambres de toute la maisonnée. On y arrive par un immense escalier à plusieurs paliers. Les chambres, sont disposées en une sorte de cercle coupé en son centre par une rambarde, agencée de façon à ce que les occupants puissent avoir un aperçu du hall avant de descendre. Outre les chambres, on trouve une immense pièce, emménagée en bibliothèque, regroupant toutes sortes de livres et une multitude d'immenses placards.

    Le troisième étage quant à lui est dévolu au grenier.

    Il règne dans la maison un calme étrange, peuplé de temps en temps des craquements du parquet ...
    Dernière modification par Althéa ; 01/09/2008 à 16h39.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  2. #2
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Micheal fut le premier à sortir du chariot. Il regarda autour de lui quelques secondes en se frottant les yeux, le temps de se faire une opinion. Puis, ôtant son pouce de sa bouche, il se mit à brailler.

    "Non, je ne veux pas aller là, je n'aime pas cette maison"

    Presque aussitôt, Jeanne portant sa petite soeur - deux petites filles rousses, l'une aux cheveux implacablement tressés mais au bout quelque peu brûlé et la toute petite coiffée de deux couettes - descendit à son tour. Quelques secondes de tranquillité durant lesquelles le père et la mère commencèrent à décharger leurs bagages pour les porter à l'intérieur de la maison et les petites se mirent à crier à leur tour.

    "Non, on ne veut pas aller dans cette maison. Elle est pas jolie"

    Au milieu du concert de cris, une petite boule de poils qu'Oriane n'avait pas vu jusque là sortit du chariot en jappant. Lizzy se détourna pour le caresser quelques secondes, puis interrompit son geste. Sa menotte alla tirer les manches d'Oriane pour attirer son attention. De son autre main, elle montrait une des fenêtres du premier étage derrière laquelle s'encadrait un visage ... A ce moment, le père de famille lui demanda :

    "Oriane, pourriez vous nous aider à décharger les bagages ? En veillant à ce que les enfants ne s'éloignent pas bien entendu"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  3. #3
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Oriane suivit du regard la direction indiquée par la fillette, et aperçut, derrière l’une des fenêtres, un visage qui semblait les observer. Au même moment, Théon lui demanda de l’aide pour décharger les bagages. La jeune femme hocha la tête, pensive. Devait-elle lui faire part de ce qu’elle avait vu ? Ou de ce qu’elle croyait avoir vu...Peut-être n’était-ce qu'une hallucination, due à ce décor particulièrement lugubre. Après tout, un tel endroit ne pouvait que faire travailler l’imagination, et pas forcément de la manière la plus plaisante qui soit. Néanmoins, après avoir vérifié d'un coup d'oeil que les enfants ne s'étaient pas éloignés, la jeune femme décida qu’il valait mieux être prudent, d’autant plus compte tenu des circonstances. Elle se tourna vers le père de famille, et lui demanda, sur le ton de la conversation :

    "Dites moi, quelqu’un nous attend-t-il dans la maison ?"
    Dernière modification par Oriane ; 01/09/2008 à 18h20.
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  4. #4
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Bérénice pinça le nez, l'air méprisant.

    "Mais non, personne ne nous attend. Cette maison est inoccupée depuis longtemps. Tout le monde sait cela ! Et si ce n'est pas trop vous demander, veuillez-nous aider à porter nos affaires"

    Avant de prendre un sac, Oriane regarda de nouveau du coté de la fenêtre. Il n'y avait plus personne. Une ombre, sans doute. La menotte de Lizzy serra doucement la sienne. Son petit visage inquiet se leva vers elle et elle lui murmura.

    "Moi, z'ai vu quelqu'un"

    Theon joua de la clef dans la serrure et la porte s'ouvrit en grinçant, dévoilant une obscurité presque palpable.

    "Jeanne, pourrais-tu nous rendre le briquet d'amadou, s'il te plaît ?"

    C'est à la lueur des torches que la famille s'installa. Oriane hérita d'une chambre, non loin de de celle des enfants. Une chambre quelque peu exigue, mais confortable, en mobilier ancien. Comme la plupart des meubles de la maison, la commode qu'elle distinguait, la chaise et le petit bureau étaient couverts d'un drap. Elle aurait tout le loisir de les découvrir le lendemain. Les enfants regimbèrent avant de se coucher. L'atmosphère de la pièce les rendait nerveux. Mais la fatigue aidant, ils ne tardèrent pas à s'endormir. Oriane put donc regagner sa chambre.

    Quelques minutes plus tard, des petits pas firent grincer le plancher et on frappa à sa porte. Une petite silhouette apparut derrière l'ouverture. Et la petite voix plaintive de Micheal se fit entendre :


    "Oriane, il y a quelqu'un qui marche en bas"
    Dernière modification par Althéa ; 03/09/2008 à 20h59.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  5. #5
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Oriane s’était allongée sur son lit, les mains croisées sous sa tête, les yeux grands ouverts. Elle savait qu’elle n’arriverait pas à trouver le sommeil. Pas tout de suite du moins. Le voyage avait beau avoir été épuisant, l’atmosphère des lieux ne lui donnait guère envie de fermer ne serait-ce qu’un œil. Sa bougie, toujours allumée, projetait des ombres sur le plafond. Comme hypnotisée par le mouvement vacillant provoqué par la flamme, c'est à peine si la jeune femme entendit les bruits de pas dans le couloir qu'elle pris pour quelque nouveau craquement, habituels dans ce genre de vieille maison. Aussi ne put-elle s'empêcher de sursauter lorsqu'elle entendit la porte s'ouvrir dans un grincement sinistre. Vivement, elle se redressa sur son lit, tandis qu'une petite voix qu'elle reconnu comme étant celle de Michael se fit entendre :

    "Oriane, il y a quelqu’un qui marche en bas."


    La jeune femme fit basculer ses jambes hors du lit, et fit signe à l’enfant d’entrer.


    "Je vais te raccompagner jusqu'à ta chambre d'accord ? Ensuite je descendrai voir ce qui se passe."

    Après un instant d'hésitation, elle ajouta, avec un sourire qui se voulait rassurant.

    "Ne t'inquiète pas, ça doit sûrement être un animal qui s'est glissé dans la maison. Peut-être un petit chat."

    Sur ces dernières paroles, la jeune femme attrapa d'une main le vieux chandelier poussiéreux qui soutenait sa bougie, puis elle prit dans l'autre celle de l'enfant pour le racompagner dans sa chambre. Avant de le quitter, elle lui glissa :

    "Je reviens te voir dès que j'aurai fait partir le chat. Reste là d'accord ? Il y a beaucoup de meubles en bas, et peu de lumière, tu pourrai te faire mal en descendant en pleine nuit."

    Puis elle referma la porte, et lança un rapide coup d'oeil dans le hall plongé dans l'obscurité avant de se diriger lentement vers les escaliers...
    Dernière modification par Oriane ; 01/09/2008 à 19h49.
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  6. #6
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Et tout d'un coup, elle retint ses pas. En bas, dans le hall dansaient des dizaines de personnes, habillées d'un autre âge. Une valse peut être. De beaux atours, de belles robes. Une foule virevoltante, aux couleurs fanées.

    Personne ne fit attention à la jeune femme au sommet de l'escalier. En tendant l'oreille, Oriane pouvait presque entendre les rires, et la musique ... Il y avait incontestablement des musiciens, même si elle ne les voyait pas. Mais quelque chose clochait. Les contours. Les danseurs avaient l'air transparents, on se serait presque attendu à voir à travers.

    Une sorte de vertige s'empara de la bretteuse. Peut être n'était-ce que de la fatigue. Une petite main saisit alors la sienne.

    "Dis, qu'est ce qui se passe là en bas ?"

    Quand la jeune femme voulut répondre, elle se rendit compte qu'il n'y avait personne en bas. A part Lizzy qui se cramponnait à son bras.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  7. #7
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    La jeune femme regarda quelques secondes encore le hall à nouveau plongé dans l’obscurité. Elle tendit l’oreille...mais n’entendit rien d’autre que le silence qui s’était réinstallé dans la vieille maison. Alors elle s’accroupit, pour se mettre à la hauteur de la fillette. Puis elle lui sourit, comme si elle n’avait pas cette impression persistante selon laquelle il se passait quelque chose d’anormal, et lui demanda :

    "Tu as vu quelque chose toi aussi ?"
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  8. #8
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Lizzy secoua la tête. Son regard se porta vers l'obscurité du grand hall.

    "Z'aime pas cette maison tu sais. Elle me fait peur. Y a des méchants là dedans"

    Quelques secondes plus tard, elle pleurait à chaudes larmes. Du bruit se fit entendre derrière elle.


    "Qu'est-ce que ce raffut ? Ah, je vois, Lizzy fait encore des siennes pour aller dormir. Oriane, occupez-vous d'elle, voulez-vous ?"

    Bérénice apparut devant elle, une chandelle à la main, l'air visiblement contrarié.

    "Je sais que c'est une nouvelle maison, mais ce n'est pas une raison pour te dissiper. Allez, au lit"

    Lizzy leva la tête vers Oriane, le regard implorant.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  9. #9
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Elle savait bien que le voyage avait été fatiguant pour tout le monde, que cette femme n'aspirait sans doute qu'à une chose, c'était à se reposer. Mais ne voyait-elle pas que son enfant était morte de peur ? Enfin, elle n'était pas là pour porter un jugement. Aussi se contenta-t-elle de se relever, et de se tourner vers la maîtresse de maison, un sourire poli sur les lèvres.

    "Vous pouvez retourner dans votre chambre madame, je vais coucher la petite."

    Puis elle tendit la main à la fillette et lui glissa d'un air complice :

    "D’accord Lizzy ? Si tu veux, je resterai avec toi jusqu’à ce que tu t’endormes. Et si tu es sage, il se pourrait même que je te raconte une histoire..."

    Mais avant, se souvint-elle, elle allait passer voir Michael pour le rassurer. Quoi que fussent ces choses en bas, elles avaient bel et bien disparu. Pour le moment, du moins...
    Dernière modification par Oriane ; 03/09/2008 à 21h17.
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  10. #10
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Lizzy accepta le compromis sans trop rechigner, et rapidement, la maison retrouva son calme. Les enfants, fatigués par leur journée de voyage retrouvèrent rapidement le sommeil. Oriane aussi, se laissa rapidement gagner par le calme apparent de la vieille maison. Et la nuit se passa sans incident. Si Oriane fit le même rêve que la nuit précédente, elle s'en souvint à peine le lendemain matin.

    Le lendemain, une cloche retentissant dans toute la maison appela au petit déjeuner. Oriane et les enfants descendirent donc dans la grande salle à manger où Bérénice avait déposé des bols de gruau à leur intention.

    Micheal, profitant que sa mère avait le dos tourné se pencha vers l'oreille de la bretteuse et lui murmura.


    "Hier soir, j'ai entendu des gens rire dans le placard à coté de mon lit. Et j'ai eu très peur"

    Bérénice, occupée à regarder par la fenêtre ne l'entendit pas.

    "Il fait beau aujourd'hui. Oriane, vous emmènerez les enfants prendre l'air. Je ne veux pas les avoir dans les pattes ce matin"

    Une fois les enfants habillés, la jeune femme et les enfants purent mettre le nez dehors. Oriane sentait les enfants fébriles et inquiets. L'atmosphère était pesant, comme si tout retenait son souffle. Elle même se sentait peu rassurée. Dans le ciel couraient des nuages noirs de mauvaise augure, et les rues étaient emplies d'ombres inquiétantes.

    En passant devant ce qui ressemblait à une école, ils tombèrent sur un groupe d'enfants qui vint vers eux en courant et criant joyeusement.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  11. #11
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Oriane fit signe à Jeanne, Michael et Lizzy de s’arrêter. Puis elle regarda les autres enfants approcher. C’était étrange comme une attitude qu’elle aurait n’importe où jugée parfaitement normale lui semblait ici des plus curieuse. Des plus inquiétantes. Comme si un tel débordement de vie n'avait pas sa place dans cette ville...
    La jeune femme réprima un soupir. Qu'allait-elle donc imaginer ? Ce n'était que des enfants qui jouaient...Ici comme ailleurs, il n'y avait rien d'anormal à ça.
    Elle jeta un regard en coin aux petits Banks, debout à ses côtés. Puis elle releva les yeux vers les autres enfants et attendit qu'ils s’arrêtent...
    Dernière modification par Oriane ; 03/09/2008 à 15h00.
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  12. #12
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Les enfants s'arrêtèrent devant le petit groupe, un sourire aux lèvres. Six enfants en tout. Trois, à la frontière entre l'enfance et l'adolescence, une fille et un garçon, deux filles - des jumelles vraisemblablement - dans les environs de sept ans, et un tout jeune garçonnet, environ de l'âge de Lizzy. Le plus âgé des garçons prit la parole :

    "Oh, des nouveaux. Et comment vous vous appelez ?"

    Michael lança à Oriane un regard inquiet et attrapa sa main. Elle était moite, et la jeune femme la sentit trembler dans sa paume. Quelque chose clochait. Ce fut Jeanne qui prit la parole.

    "Jeanne, Michael et Lizzy, et voici Oriane, notre nounou"

    Le garçon gratifia Oriane d'un regard dans lequel on lisait à la fois la défiance, le mépris des adultes mais aussi quelque chose sur lequel elle n'arriva pas à mettre la main dessus.


    "Moi, je suis Joffrey et voici Sansa, Lorie, Mélusine et Justine, et Théodule. Enchanté de vous connaître. Pas vrai, les gars"

    Les autres enfants hochèrent la tête et regardèrent le petit groupe, toujours en souriant. Mais quelque chose n'allait pas. N'était-ce qu'une impression ou les enfants formaient un cercle autour d'eux, un cercle qui se rapprochait petit à petit ?
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  13. #13
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Oriane avait dévisagé les enfants l’un après l’autre, comme ils commençaient à les encercler. Puis elle avait fait signe à Jeanne de se rapprocher d’elle et de Lizzy, tandis qu’elle-même serrait un peu plus fermement la main de Michael dans la sienne. La sensation de malaise qu’elle avait ressenti en voyant les enfants arriver ne faisait que croître, bien qu'elle n'en comprenne pas les raisons. Pourquoi était-elle si inquiète ? Ce n’était que des enfants ! Leur attitude était peut-être étrange, mais comment pouvaient-ils constituer un réel danger ? Ils étaient juste six...six gamins. Et le plus vieux avait à peine l’âge de Jeanne...
    Cette sensation n’en était pas moins présente. Sentant confusément qu’elle ne faisait qu’augmenter à mesure que les enfants approchaient, la jeune femme décida d’y mettre un terme en s’éloignant le plus rapidement possible de ce petit groupe. Elle prit une profonde inspiration, puis se tourna vers le dénommé Joffrey :

    "Bon et bien jeunes gens ce fut un plaisir de vous rencontrer. Sans doute aurons-nous l’occasion de nous revoir, mais pour l’heure, j’ai bien peur que nous ne puissions jouer avec vous..."

    Elle désigna les enfants dont elle avait la charge.

    "Nous sommes partis depuis un moment déjà, et leurs parents vont finir par s’inquiéter."

    Elle conclut ses paroles par un sourire, puis fit mine de s’approcher du cercle, entraînant avec elle Jeanne, Michael et Lizzy...

    Edit. HRP : prochain post...au plus tôt
    dimanche soir a priori. Je viens juste d'apprendre que je n'aurai probablement pas internet jusque là.
    Dernière modification par Oriane ; 04/09/2008 à 18h08.
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  14. #14
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Et le cercle sembla se rapprocher inexorablement. Les visages des enfants avaient changé, leurs yeux s'était fait avides et leurs bouches tordues en un odieux rictus.

    "Et voila, regardez la belle petite flamme"

    Le regard d'Oriane se porta naturellement vers Jeanne. La petite fille tenait dans sa main le briquet d'amadou dont elle venait de se servir sur un mouchoir. La flamme commençait à lécher le bout. Les enfants reculèrent instinctivement.


    "Jeanne, se plaignit Michael, tu sais bien que papa et maman t'ont dit cent fois de ne pas jouer avec le feu. On va encore se faire punir"

    La petite fille lâcha le mouchoir qui tomba aux pieds d'Oriane tout en finissant de se consumer. Les regards se reportèrent instinctivement vers les enfants. Ceux-ci, se tenaient à une certaine distance, souriant timidement face à des nouveaux amis. Oriane avait elle tout imaginé ?

    L'un des enfants sortit un ballon de derrière son dos.


    "Une petite partie ?"

    hrp : à bientôt alors, et courage pour ta reprise (f)
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  15. #15
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Oriane se tourna vers l'enfant, et le dévisagea un instant, sans plus vraiment savoir que penser. Etait-ce la même personne que celle qui, quelques secondes plus tôt à peine, s’approchait d’elle et des enfants, menaçante ? Avait-elle rêvé cette scène ? Non...non, elle était parfaitement réveillée. Mais alors, qu’est ce qui avait pu provoquer un tel changement...Une illusion ? Dans ce cas, d’où venait-elle ? Et avait-elle un lien avec ce qui s'était passé la nuit précédente, à la villa ? Instinctivement, la jeune femme aurait dit oui...peut-être...comme il était bien possible que ces évènements ne soient pas sans rapport avec ces histoires de disparitions...Mais que pouvait-elle faire face à des illusions ? Tâcher de s'en éloigner ? D'en éloigner les enfants...Comment ? Toute à ses réflexions, la bretteuse finit par répondre à l'enfant, d'une voix où perçait l'hésitation :

    "Je...Non. Ils doivent rentrer. Leurs parents...les attendent sans doute. Une prochaine fois peut-être ? Après tout, comme je le disais, vous aurez...sûrement d’autres occasions de vous voir."

    Puis, gratifiant les jeunes linceuliens d’un sourire désolé, elle fit signe à Jeanne, Michael et Lizzy de partir en direction de la villa, avant de leur emboîter le pas.

    hrp. merci ^^
    Dernière modification par Oriane ; 10/09/2008 à 19h00.
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  16. #16
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    "Oh, quel dommage. nous nous serions bien amusés !" s'exclama le garçon. Et son visage reflétait une vraie expression de tristesse qui fit une nouvelle fois douter Oriane de ce qu'elle avait vraiment vu.

    La bretteuse et les enfants commencèrent donc à tourner les talons en direction de la maison. Michael commençait à protester.


    "Ce n'est pas juste. J'aurais bien aimé jouer au ballon, moi !"

    Au détour d'une rue, un jeune homme, portant un grand chapeau de feutre noir vint droit vers eux, un grand sourire aux lèvres.

    "Oh, des nouveaux venus. Vous devez habiter la maison "Passage", n'est-ce pas ? C'est moi qui me suis occupé de la nettoyer pour qu'elle soit habitable. Oh, quel malpoli je ne me suis pas présenté. Mon nom est Colin Granstorm. Je vois que vous fuyez le terrain de jeu. Non, ne me dites rien, les enfants vous ont fait peur, hein ?"

    hrp : désolée pour le retard $
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  17. #17
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    La bretteuse s’était tendue à l’approche du jeune homme. Puis, comme il engageait la conversation d’un ton enjoué et, il fallait l’avouer, d’une façon tout à fait normale, elle se morigéna. Avait-elle donc besoin d’être si nerveuse ?! Aussitôt, la jeune femme eut une pensée pour les raisons qui l’avaient amenée ici. Peut-être un peu...évidemment, il lui serait sans doute bénéfique de se détendre un peu, mais elle faisait sans doute bien, néanmoins, d’être sur ses gardes...
    Réalisant
    soudain que, face à elle, le dénommé Colin Green...Granstorm ? l’observait, attendant visiblement une réponse, elle secoua brièvement la tête d’un air amusé. Rester sur ses gardes certes, mais peut-être pas au mépris de toute politesse...

    "Oh, disons plutôt que je les ai trouvé…étranges. Et mettre un peu de distance entre eux et nous ne m’a pas semblé être une si mauvaise idée…Nous ne serions donc pas les premiers avec qui ils se prêtent à ce petit jeu ?"

    Elle eut un petit rire.

    "Est-ce donc une coutume ici de tenter d’effrayer les nouveaux venus ?"

    Puis, reprenant un ton plus sérieux, sans toutefois se départir de son sourire, elle repris :

    "Vous dites de vous, mais je manque moi-même à tous mes devoirs de politesse. Peut-être connaissez-vous déjà les noms des propriétaires de la villa "Passage", si vous avez du la nettoyer ?"

    Elle désigna successivement chacun des enfants.

    "Voici Jeanne, Michael et Lizzy Banks. Et je suis leur nourrice, Oriane."

    hrp. Aucun problème
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  18. #18
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    L'homme sourit. Un sourire adorable, avec des fossettes au menton et aux coins des yeux. Des yeux d'un bleu presque métallique mais rieurs, enjoués. Jeanne et Michael ne purent s'empêcher de sourire. Lizzy, quant à elle se cacha derrière les jambes d'Oriane, mais à son regard espiègle, on pouvait voir qu'elle l'avait aussi adopté.

    "Je suis vraiment enchanté. Cela fait longtemps que nous n'avions pas eu de nouveau venus. L'ancien propriétaire s'appelait monsieur Garrick. Il était le grand oncle de Monsieur Banks, si j'ai bien compris. Je l'ai très peu connu pour ne rien vous cacher. J'espère vraiment que les enfants ne vous ont pas effrayé. C'est une sorte de coutume qu'ils ont adoptée. Rien de très méchant. J'espère que vous laisserez les enfants jouer de nouveau avec eux, ils ont l'air d'avoir besoin d'un peu de compagnie. Pas vrai les enfants ?"

    Jeanne et Michael hochèrent la tête. A ce moment, le chien des enfants déboucha dans la rue en jappant. Il s'interrompit quelques secondes puis se mit à gronder en direction de Colin. L'homme, loin de s'en offusquer se mit à rire.

    "Visiblement, j'ai une tête qui ne lui revient pas
    - Oh, d'habitude, Tommy ne fait jamais ça, répondit Michael en prenant le chien dans ses bras, allez, calme-toi. Vraiment désolé monsieur Grandstorm
    - Pas de soucis Michael. J'ai peut être une odeur qui ne lui plait pas. Peut être un autre chien ..."

    Puis, se tournant vers Oriane.

    "Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez connaître sur Linceul ?"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  19. #19
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    La bretteuse avait froncé les sourcils l’espace d’une seconde en entendant la remarque de Michael. Puis elle avait baissé les yeux vers le chien. Il ne se montrait sûrement pas agressif sans raison...A peine cette pensée lui avait-elle effleurée l’esprit qu’elle la balaya, réprimant un soupir. Elle ne le connaissait pas bien cet animal…sans doute n’était-ce pas la première fois qu’il faisait preuve de ce genre d’attitude. Qui, comme le disait si justement Colin, pouvait très bien être due à l’odeur d’un autre chien...
    Se promettant de rester néanmoins sur ses gardes, la jeune femme reprit la parole,
    sur un ton qu’elle espérait enjoué :

    "Et bien, j’avoue que je me suis posée notamment une question avant d’arriver ici..."

    Elle jeta un regard en coin à Michael, esquissa un sourire, puis continua :

    "A vrai dire, je pense même que nous nous la sommes tous posée…savez-vous pourquoi cette ville se nomme ainsi ? Peut-être n’est ce qu’une coïncidence si son nom ressemble à ce terme, tristement connu…A moins qu'il soit associé à quelque anecdote..."

    La jeune femme s'interrompit un instant pour dévisager le dénommé Colin, et repris presque aussitôt :

    "J'espère que ma question ne vous paraîtra pas malpolie ou déplacée, je suis juste...curieuse."
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  20. #20
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Le sourire de Colin s'élargit.

    "Oh non, ce n'est pas une question indiscrète du tout. Beaucoup de gens se la posent en arrivant ici. La réponse est toute simple. Comme vous avez pu le constater en venant ici, la mer n'est pas loin. Durant les périodes automnales, un brouillard marin monte jusqu'ici et vient baigner la ville. Et comme à l'époque, les colons accusaient un fort taux de mortalité ... Le climat était propice aux maladies, et les druides noirs menaient des raids dans la région. Il ne faisait pas bon vivre à Linceul en ce temps là. Puis, le temps passant, les conditions de vie se sont améliorées et la ville s'est maintenue. Cela n'empêche pas que la mémoire des morts reste omniprésente, comme en témoigne notre vaste cimetière ..."
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  21. #21
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Un sourire poli vint éclairer le visage de la jeune femme.

    "C’est...intéressant."
    Quoiqu'un rien morbide...étrange idée que celle d'associer un passé fait de pertes et de douleurs au nom d'une ville...
    "Puisque vous êtes d’ici, peut-être pourrez-vous nous indiquer ce que l’on peut voir d’intéressant à...Linceul ? Quand vous aurez le temps bien entendu, rien ne presse..."

    Son sourire s'élargit.

    "Après tout, je crois bien que, maintenant que nous sommes là, nous ne repartirons pas de sitôt. De fait, qui voudrait quitter une si belle villa ? Monsieur Garrick devait être quelqu'un d'important..."
    Dernière modification par Oriane ; 18/09/2008 à 13h07.
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  22. #22
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    "Il y a beaucoup de choses à voir dans notre ville. De nombreuses maisons très anciennes. De grandes propriétés. A ce que l'on raconte, la famille de monsieur Garrick fut l'une des premières à s'installer dans ces habitations en dur, c'était une famille très importante à l'époque et son influence continue d'exister à l'heure qu'il est. Ils ont fait beaucoup pour la ville. Autrement, la force de Linceul réside dans notre grande communauté. Nous nous connaissons tous et cela depuis des années. Vous verrez, vous ne tarderez pas à vous intégrer vous aussi. Du moins, c'est ce que je vous souhaite"

    Il redonna de son beau sourire.

    "Quant aux enfants, ne vous en faites pas. Je leur toucherai un mot sur leur attitude. Demain, si vous revenez, ils accueilleront mieux Jeanne, Lizzy et Michael"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  23. #23
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    "Merci M. Granstorm, c’est très aimable à vous."

    La jeune femme se tu un instant. Puis, comme mue par une inspiration soudaine, elle sourit de plus belle, avant de poursuivre.

    "Ainsi donc, tout le monde connaît tout le monde ici ? Peut-être alors avez-vous entendu parler de…disparitions, qui auraient eu lieu par ici ces derniers temps ?"

    Elle avait presque murmuré ces derniers mots, espérant ne pas alarmer les enfants. Puis elle s’efforça d’adopter un ton léger :

    "Oh vous allez sûrement me trouver ridicule. Mais, voyez-vous, il y a une...rumeur, qui court dans les rues de Manost...selon laquelle des gens disparaîtraient dans une ville quelque part au sud. Une ville nommée Linceul...Des rumeurs sans fondement sans doute...mais j'aimerai en avoir le coeur net..."
    Dernière modification par Oriane ; 18/09/2008 à 13h01.
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  24. #24
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    "Une rumeur, oui. Sans fondement. Nous avons vu passer quelques familles en effet. Mais celles-ci n'ont pas toujours supporté le climat et on eu tôt fait de vendre leur héritage pour aller s'établir dans des cieux plus cléments, laissant aussi Manost derrière eux. Avec Linceul, ils avaient goûté au calme des petites villes. Ils ont vite été remplacés par d'autres familles. Mais vous, j'espère que vous resterez. C'est une bien belle famille dont vous vous occupez. Je vous envie"

    A ce moment, le chien mordilla le poignet de Michael, lui sauta des bras et s'en fut à la vitesse de ses petites pattes en direction du cimetière dans lequel il s'engagea sans se retourner, l'enfant sur ses talons.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  25. #25
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    La jeune femme avait hoché la tête, pensive. Elle savait pertinemment que ce n’était pas juste une rumeur. Le discours du linceulien en perdait de sa crédibilité...
    Elle n’eut toutefois pas la possibilité d’approfondir ses réflexions : le chien choisit ce moment pour quitter les bras de Michael et fuser comme une flèche en direction du cimetière, le jeune garçon sur ses talons. Aussitôt, la bretteuse se mit à appeler l’enfant, une fois, deux fois, sans qu’il fasse seulement mine de se retourner. Finalement, comme il atteignait les grilles du cimetière, elle se pencha pour prendre Lizzy dans ses bras et fit signe à Jeanne de la suivre. Puis elle marmonna à l’adresse de Colin un vague "Ah les enfants, je vous jure !", mi agacé, mi amusé, avant de se lancer à la poursuite du fuyard.
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  26. #26
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Le chien courait entre les allées du cimetière sans s'arrêter, sautait parmi les tombes et les symboles religieux, Michael à ses trousses. L'enfant, ne pouvant couper en marchant sur les pierres tombales perdit rapidement du terrain, mais poursuivi sa poursuite. Derrière lui, Jeanne, Oriane et Lizzy peinaient à le rejoindre.

    L'animal pila à la sortie du cimetière, devant un arbre immense. Michael en profita pour le rattraper et le prendre dans ses bras.

    Un arbre, dans un cimetière, voila quelque chose d'étrange. Et, plus étrange encore était ce qui s'étendait en dessous de lui. Une sorte de grand amphithéâtre construit à flanc de colline, entièrement caché dans l'ombre. L'arbre - comme le comprit Oriane - le préservait entièrement du soleil. A cette heure-ci, il était désert. Du moins, qui aurait eu l'idée de le fréquenter dans cet endroit sinistre. Le grand végétal trônait surplombant les gradins, le temps avait commencé à le pencher en avant, et il ne tenait que par la force de ses racines pour ne pas basculer en contrebas.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  27. #27
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Oriane s’arrêta à quelques pas de Michael et de son chien, qu’elle quitta des yeux un instant, le regard attiré par une sorte d’amphithéâtre surplombé par un arbre gigantesque. Ce n’était pas précisément le genre de décor auquel on pouvait s’attendre dans un endroit pareil. Une nouvelle ligne à ajouter à la liste des bizarreries linceuliennes...
    Mais la jeune femme pouvait toujours y revenir plus tard. Pour l'heure, elle avait deux ou trois choses à régler avec le fuyard. Elle déposa Lizzy à terre puis, s'efforçant d'adopter une expression sévère, elle se tourna vers le jeune garçon.


    "Et bien jeune homme ? N’entends-tu donc pas quand on t’appelle ? J’aimerai bien que tu évites de t’éloigner ainsi à l’avenir. Que ce soit pour suivre ce chien ou pour n’importe quelle autre raison."

    Après un instant d'hésitation, et presque malgré elle, elle s'accroupit pour se mettre à hauteur de l'enfant et ajouta, radoucie :

    "Je ne peux pas veiller correctement sur vous si vous vous mettez tous à courir dans tous les sens, tu comprends ?"
    Dernière modification par Oriane ; 18/09/2008 à 22h32.
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  28. #28
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Michael baissa les yeux, conscient de sa bêtise.

    "Je suis désolé. Je le referai plus"

    Il regarda autour de lui, les sourcils froncés, visiblement inquiet.

    "Et puis, j'aime pas cet endroit. Il me fait peur. Si j'avais su, j'aurais pas venu. Dis, tu sais pourquoi il y a cet arbre, toi ? Tu crois qu'il s'est perdu ? Et puis, tu sais pourquoi ils faisaient ça les enfants, ils sont méchants, tu crois ?"

    Et il regarda Oriane d'un air implorant, en quête d'une réponse, si possible rassurante.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  29. #29
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Oriane se força à sourire.

    "Doucement, une question à la fois Michael. Cet arbre ? Et bien sans doute une graine s’est-elle égarée, et a germé là, sans que personne n’y prête attention."
    Bravo, très convaincant...

    La jeune femme réprima un soupir.

    "Je ne sais pas pourquoi ces enfants ont fait ça...Mais ils ne sont sûrement pas méchants. C’était juste...un jeu. D’assez mauvais goût j’en conviens. Mais Colin a dit qu’il leur parlerait, la prochaine fois si vous voulez vous pourrez jouer avec eux, et je suis sûre que tout se passera bien."

    Avait-elle réussi à le rassurer ? Elle l'espérait, même si elle-même avait un peu de mal à croire à ce qu’elle venait de dire...
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  30. #30
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Michael la regarda peu convaincu.
    "On dirait que tu as peur toi aussi. J'aime pas la vile, j'aime pas la maison. Elles sont moches et elles sentent le ..."

    Un sourire espiègle naquit sur son visage.

    « Elle sent le pourri !, argua-t-il tout content de sa trouvaille
    -Oui, piailla Lizzy toute contente d’apporter sa pierre à l’édifice elle sent le caca
    -Pire, reprit Michael galvanisé par l’intervention de sa petite sœur, elle sent le caca pourri.
    -Ah, la, la, que vous êtes bêtes tous les deux ! s’exclama Jeanne, le nez pincé comme les femmes du monde, ne pourriez vous pas employer un vocabulaire plus approprié. Et faire moins de bruit »

    Michael poussa un long soupir qui en disait long mais obtempéra. Jeanne satisfaite se tourna vers Oriane et lui souffla.

    « C’est bientôt l’heure du déjeuner. Maman va nous rouspéter si nous arrivons en retard à la maison »

    Ils s’en retournèrent donc. Contrairement à ce que Jeanne pensait, il était encore tôt et la mère, déjà à bout de patience devant ses enfants les envoya jouer à l’étage séance tenant. Ils s’égayèrent en riant vers l’escalier de bois. Oriane fut priée de les rejoindre.

    C’est lorsqu’elle arriva en haut des marches qu’elle vit la jeune fille. Des cheveux blonds coupés courts, des vêtements simples, des yeux d’un vert métallique. Rien de bien choquant si ce n’était son sourire, un sourire glacial et le fait qu’elle n’aurait pas dû se trouver dans la maison.
    Dernière modification par Althéa ; 19/09/2008 à 18h44.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Quête : la maison des morts] Le cimetière/Chandara
    Par Althéa dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 116
    Dernier message: 16/03/2009, 22h37
  2. [Quête] La maison des morts : le cimetière de Linceul
    Par Althéa dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 28
    Dernier message: 25/01/2009, 21h57
  3. [Quête] La maison des morts : une réception à Linceul
    Par Althéa dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 22
    Dernier message: 14/12/2008, 21h37
  4. [Quête] La maison des morts : Linceul
    Par Althéa dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 54
    Dernier message: 12/11/2008, 17h10
  5. [Quête] La maison des morts : sur la route de Linceul
    Par Althéa dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 106
    Dernier message: 12/11/2008, 09h31

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231