Page 2 sur 5 PremièrePremière 1234 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 138

Discussion: [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

  1. #31
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Oriane fronça les sourcils, à la vue d’une jeune fille qui, visiblement, n’était certainement pas Jeanne, et encore moi Lizzy. Puis elle vit son sourire. Un sourire glacial, presque menaçant. Et elle sentit un frisson lui parcourir l’échine.

    "Qui êtes-vous ? s'entendit-elle murmurer, dans un souffle, et que faites vous i..."

    Ses pensées se tournèrent immédiatement vers les enfants.
    Tout va bien, tenta-t-elle de se persuader. Je les aurais entendu si...s’il s’était passé quelque chose...
    Passablement rassurée par cette idée, elle dévisagea l'inconnue quelques secondes, attendant sa réponse...
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  2. #32
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Une petite main l'attrapa par le poignet. Michael la tirait par la manche.

    "Oriane, mais à qui est-ce que tu parles ?"

    Le petit garçon la regardait inquiet. Il regardait dans la même direction que la jeune femme mais ne semblait rien voir. Quand la bretteuse regarda à son tour, elle ne vit qu'un paquet de vêtements posés sur une chaise. Jeanne sortit en courant dans sa chambre avec un grand sourire.


    "Oriane, c'est très gentil de m'avoir préparé mes affaires pour demain. Maman n'aurait jamais fait ça ! Merci"

    Mais la jeune femme ne se souvenait pas d'avoir préparé quoi que ce soit ...
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  3. #33
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Le regard de la jeune femme passa de la chaise à Michael. Puis de Michael à la chaise. Etait-elle en train de devenir folle ? Elle l'avait vue pourtant ! Cette fille...elle ne l'avait tout de même pas imaginée...

    "Oriane, c'est très gentil de m'avoir préparé mes affaires pour demain. Maman n'aurait jamais fait ça ! Merci"

    La bretteuse se tourna vers l'enfant, l'air songeur. Et ces affaires ne s'étaient pas préparées toutes seules...qui les avait mises sur la chaise ? Ce...fantôme ? A défaut d'un meilleur terme, elle allait l'appeler ainsi. Mais pourquoi aurait-il fait ça ? Cela n'avait aucun sens...


    "Je...tu n'as pas à me remercier...Est-ce que..."

    La jeune femme s'interrompit. Devait-elle demander à Jeanne si elle avait perçu quelque chose d'anormal ? Non...ça ne servirait sans doute qu'à les inquiéter, elle et son frère. Ils n'avaient manifestement rien vu. Sans doute valait-il mieux pour l'instant ignorer l'apparition...

    "Non...rien...Allons rejoindre Lizzy d'accord ? Je ne pense pas que le palier soit un très bon endroit pour jouer..."
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  4. #34
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Un petit bruit provenait de la chambre de la petite fille. L'espace d'une seconde, Oriane crut entendre deux enfants riant ensemble, mais n'était-ce que le fruit de son imagination ? La main de Jeanne se referma sur la sienne. La paume était moite. Michael recula derrière elle. Visiblement, elle n'était pas la seule à entendre des voix.

    Encore un bruit de bousculade, de nouveau des rires. Et puis, elle entendit la voix de Lizzy lui parvenir toujours riante, mais un peu fâchée et un peu inquiète.


    "Ah non, c'est pas juste Lily. J'aime pas quand tu fais ça"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  5. #35
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Après un instant d'hésitation, la jeune femme lâcha la main de Jeanne, puis elle s'accroupit pour se mettre à hauteur des deux enfants.

    "Je vais aller voir ce qui se passe, d'accord ? Attendez moi ici."

    La bretteuse se releva, se tourna vers les chambres, et inspira profondément. Qu'allait-elle trouver cette fois...Une enfant entrée dans la maison par effraction jouant avec la petite
    ? Un fantôme ? Un jouet, un meuble devenu vivant ? Encore une illusion...
    Calmement, elle avança jusqu'à la chambre de Lizzy...
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  6. #36
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Oriane entendit de nouveau un petit rire et Lizzy déboucha en courant dans le couloir, les bras tendu, le visage fendu d'un immense sourire. Se jetant dans les bras de la bretteuse, elle lui dit en riant :

    "Tu sais Oriane, j'ai une amie. Elle s'appelle Lily et elle est très gentille, à part quand elle s'amuse à disparaître. Là, elle me fait peur. Et tu sais quoi ? Elle m'a dit qu'elle avait habité cette maison. C'est drôle, hein ?"

    Elle se nicha dans les bras d'Oriane avant de lui demander.

    "Tu veux la rencontrer, dis ?"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  7. #37
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Ah...si ce...fantôme pouvait ainsi faire sourire la petite Lizzy...peut-être n'était-il pas si mauvais. Et peut-être aussi n'avait-il rien à voir avec la jeune fille qu'Oriane avait 'vue' quelques minutes plus tôt...Hmm. Un véritable nid à esprits cet endroit. Enfin, il n'y avait pas trente-six façon de savoir ce qu'il en était vraiment...

    "Et bien...si elle est d'accord pour me rencontrer, pourquoi pas ?"
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  8. #38
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    "Oui, elle veut bien te voir, je suis sure. Elle dit qu'elle est souvent toute seule et que personne ne veut jouer avec elle. Elle est triste tu sais ?"

    Ce disant, elle des bras d'Oriane et la prit par la main. Toutes les deux se rendirent dans la chambre ... dans laquelle il n'y avait plus personne.

    "Ah non, elle a encore disparu. J'aime pas quand elle fait ça"

    Peut être la petite fille était elle cachée quelque part, histoire de faire une plaisanterie à sa nouvelle amie ...
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  9. #39
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Oriane lâcha la main de Lizzy sur le seuil et s’avança dans la pièce. D'un pas, de deux, puis elle s'arrêta et balaya la chambre du regard. Ses yeux se posèrent d'abord sur les lourds rideaux immobiles encadrant la fenêtre close. Puis sur chaque coin et chaque recoin de la pièce, mais nul mouvement ne semblait vouloir témoigner de la présence de la fillette. Finalement, la jeune femme alla s'assoir sur le lit, se pencha rapidement pour regarder en dessous, puis, se relevant, croisa le regard de la petite Lizzy.

    "Peut-être est-elle juste...partie."
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  10. #40
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Lizzy secoua la tête, l'air déçue.

    "Non, elle est partie, partie ... Comme hier dans la nuit. Elle était cachée derrière un rideau et elle est venue me parler quand tu es sortie de ma chambre. Au début, elle m'a fait peur mais elle était gentille. Elle dit qu'elle est toute seule, qu'il y a personne de son âge pour jouer avec elle. Mais je suis là maintenant, hein ?"

    Oriane allait répondre quand un mouvement brusque attira son regard. Là, dans le miroir, elle aperçut une silhouette. Une petite fille aux cheveux châtain clair et au visage poupin. Mais le temps qu'elle se retourne, l'image avait disparu.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  11. #41
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    L’image avait disparu aussi rapidement qu’elle était apparue. Néanmoins, la jeune femme avait pu noter que ce...fantôme là était différent de celui qu’elle avait croisé sur le palier. Il n’avait pas ce...sourire. Il n’avait pas l’air si...inquiétant. Peut-être bien était-il vraiment inoffensif après tout...
    Plus ou moins convaincue de la justesse de ce raisonnement, la bretteuse se leva pour se rapprocher de la fillette. Arrivée à sa hauteur, elle s’accroupit et elle répondit, d’une voix douce mais suffisamment forte pour être entendue par le fantôme s’il se trouvait toujours là :


    "Bien sûr... Mais il faut aussi que cette petite comprenne que je suis ta nourrice, et que si elle veut jouer avec toi, elle devra à un moment ou à un autre apparaître devant moi..."

    La jeune femme eut un sourire.

    "Il ne faut pas qu’elle ait peur d’approcher. Elle n’a vraiment rien à craindre de moi..."
    Et j’ose espérer que nous n’avons rien à redouter d’elle non plus...
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  12. #42
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Lizzy hocha la tête.

    "Mais là, elle est partie. Elle doit rejoindre les autres. Je les connais pas, eux. Mais peut être qu'ils sont gentils ..."

    La journée passa sans incident notoire ni aucune autre apparition. Les enfants jouèrent sagement jusqu'au dîner du soir puis allèrent se coucher avec quelques appréhensions.

    Au cours de la nuit, Oriane fut réveillée par un courant d'air venant de la fenêtre. En se levant un peu, elle vit les rideaux bouger. Les persiennes étaient peut être restées ouvertes. Mais quand elle se leva pour les refermer, elle se rendit compte que les battants étaient hermétiquement fermés ...

    C'est à ce moment là qu'une petite voix terrifiée l'appela. Cela venait de la chambre de Jeanne.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  13. #43
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Oriane étouffa un bâillement, se demandant si elle n’avait pas tout simplement rêvé avoir senti ce courant d’air. Elle était prête à retourner se coucher lorsqu’elle entendit une voix. Une petite voix terrifiée. Le cœur de la jeune femme rata un battement. Jeanne. Soudain beaucoup plus éveillée, elle sortit discrètement de sa chambre pour rejoindre celle de la fillette, aussi rapidement que possible sans éveiller toute la maisonnée. Comme elle longeait le couloir, elle se demandait avec une inquiétude croissante pourquoi Lizzy avait crié. Peut-être était-ce du à cet endroit, ou aux évènements de la journée qui venait de s’écouler, mais pas un instant Oriane n’imagina que l’enfant ait pu crier à cause d’un simple mauvais rêve...
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  14. #44
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Au moment d'entrer dans la chambre de Jeanne, Oriane entendit des bruits de pas précipités, comme si quelqu'un s'enfuyait devant elle et même quelques rires mais ne vit personne. Le couloir était sombre et le hall en contrebas n'était qu'un océan de ténèbres. Elle crut entendre quelqu'un descendre précipitamment l'escalier. Puis plus rien ...

    Quand elle passa la porte de Jeanne, la petite fille se jeta en pleurant dans ses bras et se blottit contre son épaule. Le visage pâle, la respiration sifflante et des sanglots plein la voix, elle réussit à articuler


    "Ils étaient là, il y avait deux garçons dans ma chambre. Ils discutaient et ils riaient. J'ai peur"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  15. #45
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Oriane serra la fillette dans ses bras et tenta maladroitement de la réconforter.

    "Chut, c’est fini... je suis là...ils sont partis maintenant..."

    Et qu’ils s’avisent seulement de remontrer le bout de leur nez, aussi invisible soit-il, et elle leur ferait passer l’envie d’effrayer une petite fille endormie et sans défense ! Elle allait...elle leur ferait...mais que pouvait-elle bien faire, contre ces...choses ? Peu à peu, la colère se mua en inquiétude. Qui étaient-ils ? Ou plutôt, qu'étaient-ils...Que faisaient-ils dans la chambre de Jeanne en plein milieu de la nuit...Combien...d’esprits, ou peu importe ce que c’était, abritait cette maison...Et surtout allaient-ils en rester là...
    Dans ses bras, Jeanne commençait à se calmer, ses sanglots se faisaient plus espacés, moins violents. La jeune femme s'efforça d'interrompre ses réflexions. Pour l'heure, la seule chose qui importait, c'était de rassurer la petite. Le reste pourrait sûrement attendre le lendemain.

    "Tout va bien...c'est terminé..."

    Les mots avaient été murmurés pour rassurer la fillette. Mais la jeune femme se demanda si elle n'essayait pas également de se convaincre elle-même. La nuit était loin d'être finie, qui savait ce qui pouvait encore se passer...
    Dernière modification par Oriane ; 25/09/2008 à 22h04.
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  16. #46
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Jeanne mit du temps à se calmer. Comme une bête aux abois, elle regardait autour d'elle, comme s'il pouvait surgir des créatures terrifiantes à chaque instant. Le silence revenu, il sembla à Oriane que toute la maison retenait son souffle. Si quelqu'un bougeait, il était sacrément silencieux.

    "Ils m'ont dit ..., reprit Jeanne d'une toute petite voix, ils m'ont dit qu'ils savent que tu n'as rien à voir avec nous. Et que si tu faisais quoi que ce soit pour les embêter ... ça pourrait être terrible pour toi"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  17. #47
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Oriane resta muette quelques secondes après avoir entendu les paroles de l'enfant. Elle sentit les couleurs quitter son visage, et se félicita de ne pas être sortie de sa chambre avec une bougie. Au moins, dans cette semi-obscurité, Jeanne ne pouvait sans doute pas voir combien ses paroles l'avaient ébranlée. Comment...pouvaient-ils savoir...La jeune femme déglutit silencieusement. Mais qu'étaient-ils à la fin ? Que voulaient-ils...et qu'avaient-ils l'intention de faire...la pseudo-nourrice serra les poings, comme pour chasser l'inquiétude qui menaçait de la submerger. Puis, s'efforçant d'adopter un ton aussi rassurant -et rassuré- que possible, elle répondit :

    "Les embêter ? Allons donc, je n'ai...nulle intention d'embêter qui que ce soit. Je...me contente de veiller sur vous, c'est tout. Quant à cette remarque, selon laquelle je n'aurais rien à voir avec vous...Bien je suppose que dans un sens, ce n'est pas faux...Après tout je ne fais pas à proprement parler partie de votre famille, je suis juste votre nourrice...Mais ça n'a rien d'un secret..."

    La jeune femme avait néanmoins la désagréable impression que ce n'était pas du tout ce que les...garçons avaient voulu dire. Mais encore une fois, elle se refusait à inquiéter la fillette. Aussi se força-t-elle à sourire comme elle reprenait :

    "Tu n'as pas à t'inquiéter. Ce n'était sans doute que des paroles en l'air..."
    Dernière modification par Oriane ; 27/09/2008 à 22h04.
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  18. #48
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Jeanne serra les poings, soudain, son regard se fit noir et sa respiration plus rapide.

    "Mais je ne veux pas qu'ils te fassent mal ! Michael, Lizzy et moi, on t'aime beaucoup. Tu t'occupes beaucoup plus de nous que notre maman. Elle est jamais là. Tout ce qu'elle aime, c'est les fêtes et gagner de l'argent"

    Une larme de rage roula sur sa joue.

    "Non, je veux pas qu'ils te fassent du mal"

    A ce moment, toutes les deux entendirent distinctement un bruit de pas, venant dans leur direction. Jeanne poussa un petit cri de terreur inarticulé et se cacha derrière Oriane.

    "Mais qu'est-ce-qui se passe ici ?" demanda la mère des enfants en entrant dans la pièce.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  19. #49
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Oriane avait retenu son souffle en entendant les pas approcher. Elle avait instinctivement rapproché sa main de la garde de son épée, avant de se souvenir que l’arme en question était toujours enfermée dans son sac. Puis Bérénice Banks était apparue.

    "Mais qu'est-ce-qui se passe ici ?"

    Le spectacle de la mère de famille, en tenue de nuit, quand elle attendait elle ne savait quelle créature étrange et inquiétante faillit lui arracher un sourire, en même temps qu’un soupir de soulagement. Une fausse alerte. Ce n'était qu'une fausse alerte...Le regard de la jeune femme croisa celui de la maîtresse de maison. Devait-elle lui raconter ce dont Jeanne venait de lui faire part ? Hmm...elle voyait déjà la dame pincer le nez, l’air méprisant, si elle s’avisait seulement d’évoquer les apparitions, aussi se contenta-t-elle de répondre :

    "Ce n’est rien madame. Jeanne avait entendu du bruit, je suis venue voir, il n’y avait rien. Peut-être n’était-ce rien qu’un...rat. Ou un mauvais rêve qui sait. Maintenant, avec votre permission, je vais rester un moment avec elle, le temps qu’elle réussisse à se rendormir."

    Elle s'arrêta, hésita un instant, et finit par ajouter :

    "Mes excuses pour le dérangement."
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  20. #50
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Bérénice plissa le nez avec mépris. Elle était issue de la haute société, la noblesse vivant à Eauprofonde. Son père était l'un des Seigneurs Masqués de la ville. Elle avait épousé un excellent parti, selon ses parents. Le jour de leur noces, elle ne l'avait vu que deux fois. Dès leur première rencontre, elle s'était rendu compte que c'était un perdant, un lâche, un faible. Un gentil dont on parlait le sourire aux lèvres à qui on ne devait le respect que parce qu'il venait de la haute société.

    Elle, elle n'était pas de ce genre là. Elle était de ces lionnes prêtes à tout pour gravir une à une les marches de la haute société. Occuper un poste en hauteur et tant pis si elle devait laisser homme et enfants derrière.

    Non, elle ne se laisserait pas annihiler par ses braillards en culotte courte. Elle n'en voulait pas mais la vie ne lui avait pas laissé le choix. Elle avait dû se plier au devoir conjugal et à ses suites pour donner l'apparence d'un couple puis d'une famille unie. Dès leur plus jeune âge, les enfants avaient été pris en charge par une nounou. La plupart du temps, elle se débrouillait pour qu'ils soient loin d'elle. Mais dans la nouvelle maison, elle n'avait pas encore trouvé le moyen de ne plus les avoir dans les pattes. Heureusement qu'il y avait la nounou ... La nounou qui prenait son rôle un peu trop au sérieux à son goût.


    "Ma fille n'a pas besoin qu'on reste avec elle. Elle est grande maintenant. N'est-ce pas Jeanne ?"

    L'enfant sans ciller hocha la tête et articula un faible : "Oui maman"
    Bérénice eut encore une grimace de mépris satisfait avant de s'adresser de nouveau à Oriane.


    "Vous voyez. Qu'est-ce que je disais. Il faut leur apprendre à être responsables à ces petits. Vous devez apprendre à faire preuve d'un peu plus d'autorité à leur égard. D'ailleurs, dans deux jours vous serez seul avec eux. Nous sommes invités à une grande réception où les enfants ne sont bien sûr pas admis. Vous serez à la hauteur, n'est-ce pas ?"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  21. #51
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    "Cela va sans dire, madame."

    La nourrice avait eu toutes les peines du monde à ne pas prononcer ce dernier mot sur une note sarcastique. Mais le moment était assez mal choisi pour se mettre la maîtresse de maison à dos. Elle ne semblait déjà pas apprécier énormément ses méthodes, il valait mieux éviter qu’en plus, elle se décide à lui trouver une remplaçante. Pourtant, les dieux seuls savaient combien la jeune femme mourrait d’envie de l’envoyer promener, elle et ses grands airs. Mais...non. Elle devait rester polie, rester à sa place de nourrice.
    S'accroupissant pour se mettre à hauteur de l'enfant, elle lui glissa :


    "Tu as entendu ta mère, il est l’heure de dormir."

    Puis elle ajouta, plus bas, de façon à n’être entendue que par la fillette.


    "Ne t’inquiète pas. Tout ira bien, je sais me défendre."

    Espérant que ces mots suffiraient à rassurer un minimum l'enfant, la jeune femme se redressa et se tourna une nouvelle fois vers Bérénice, une expression excessivement polie sur le visage.

    "Puis-je disposer madame ?"
    Dernière modification par Oriane ; 29/09/2008 à 13h23.
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  22. #52
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Bérénice, le nez pincé agita à peine la main pour lui signifier son congé. Puis, se ravisant, elle la rappela.

    "Demain, vous donnerez le bain aux enfants. Il y a un baquet dans une des pièces à coté. Bien sûr, je ne tolérerai aucun cri ni aucune éclaboussure. Après, je vous encourage fortement à vous laver aussi. Sur ce, je vous laisse aller dormir. Tachez d'être en bonne forme"

    Sur ce, elle la laissa retourner dans sa chambre. Une nouvelle fois, les rideaux ondulaient bien que la fenêtre fut hermétiquement close. La nuit passa sans incident notoire à part quelques murmures entrecoupés de rire et des grincements de plancher.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  23. #53
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Oriane ouvrit un oeil ensommeillé, immédiatement agressé par la lumière du jour filtrant au travers des rideaux. Elle soupira et se retourna dans son lit, rabattant sa couverture au-dessus de sa tête. Quelle nuit elle avait passée ! Après être retournée dans sa chambre, elle n’avait cessé de s’assoupir et de se réveiller, tendant l’oreille au moindre bruit, et ne s’était finalement vraiment rendormie qu’aux premières lueurs de l’aube. Un peu moins de deux heures plus tôt. Un peu courte comme nuit. Peut-être pouvait-elle s’accorder une...petite heure de sommeil supplémentaire ? La maison était encore silencieuse, ses occupants probablement tous endormis. Et la chaleur douillette du lit si agréable...Oui, elle pouvait bien dormir une heure de plus...ou peut-être deux. Elle ne s’en occuperait que mieux des enfants...
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  24. #54
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Ah, les enfants ... Eux ne l'entendaient pas de cette oreille. Quelques secondes après que, les yeux fermés, elle pensait sombrer de nouveau dans le sommeil, tous les trois sautèrent en criant sur son lit.

    "Oriane, Oriane, piaillaient ils dans un joyeux désordre, c'est l'heure du bain, maman a dit que tu allais nous laver. Et nous, on veut se baigner, on veut se baigner. Ouais !"

    Les préparatifs du bain se passèrent dans une joyeuse bousculade. Chacun voulant tirer l'eau au puits situé derrière la maison, chacun voulant porter le seau. Le bain se déroula entre les rires et les éclaboussures. Les événements de la nuit semblaient n'avoir été qu'un mauvais rêve. Les enfants une fois lavés, Oriane les emmena jouer à l'étage. Il lui restait une obligation des plus adorables, celle de prendre son bain.
    L'eau était encore chaude et elle s'y laissa aller avec délectation.

    Quand soudain, sans crier gare, la flamme des bougies posées sur le chandelier qui éclairait la pièce vacilla avant de s'éteindre unes à unes. Un froid glacial envahit soudain la pièce. De la bouée sortit du nez et de la bouche de la bretteuse lorsqu'elle respira. Et soudain, elle sentit l'eau se changer en glace. Glace qui lui enserrait à présent les jambes.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  25. #55
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Oriane avait regardé les bougies s’éteindre une à une, une expression perplexe sur le visage. Elle n’avait pourtant senti aucun courant d’air...Cette pensée ne lui avait pas plus tôt effleuré l’esprit qu’un froid glacial envahit la pièce. La jeune femme plia instinctivement ses jambes, les rapprochant de son corps peu à peu gagné par la chair de poule. Elle jetait un coup d’œil autour d’elle, essayant de trouver la cause de cette soudaine chute de température, quand elle sentit l’eau commencer à geler. Et avant qu'elle ait seulement pu esquisser un mouvement pour sortir du bain, elle se retrouva bloquée par la glace. Réprimant un frisson, elle attrapa la serviette et s’en couvrit, tandis que les paroles de Jeanne lui revenaient en mémoire. Des choses terribles hein...

    "Très amusant ce petit jeu. Mais ça va aller maintenant, j’ai assez ri...", s’entendit-elle murmurer, comme elle balayait la pièce du regard, cherchant à la fois ce qui pouvait bien provoquer ce phénomène et un moyen de s’en soustraire.
    Une poignée de secondes s’écoulèrent. La situation ne semblait pas vouloir évoluer positivement et la jeune femme commençait à frissonner
    sérieusement. Son regard s'arrêta sur les chandeliers. Peut-être pouvait-elle s'en servir pour tenter de briser la glace ? Tant bien que mal, elle tendit le bras pour en attraper un.
    Dernière modification par Oriane ; 02/10/2008 à 18h58.
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  26. #56
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Une ombre, là, contre le mur. Non, pas exactement une ombre, une silhouette. Un enfant à en croire sa carrure. Maintenant, elle l'entendait respirait. Une respiration saccadée et elle ne put savoir s'il s'agissait de pleurs ou un rire. La silhouette bougea, se dessinant nettement dans la pénombre. Oriane entrevit un visage. La jeune fille qu'elle avait entr'aperçue au détour des escaliers lui souriait d'un sourire carnassier.

    Elle regarda Oriane tendre le bras vers le chandelier pour s'en saisir et secoua la tête. Elle touchait le chandelier du bout des doigts mais il était encore trop loin pour qu'elle puisse s'en saisir.

    "Inutile"l'entendit-elle murmurer. La glace gagna peu à peu le haut des jambes pour s'attacher à la taille. Quand soudain, un halo de lumière. Une autre silhouette. Une frimousse blonde. La fillette dans le miroir. A sa vue, l'ombre recula, lui laissant le passage. La fillette avança et tout doucement, poussa le chandelier jusque dans la main d'Oriane.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  27. #57
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Oriane ne quitta pas l'enfant des yeux tandis que, lentement, sa main se refermait sur le chandelier.

    "Merci..." murmura-t-elle dans un souffle. Une multitude de questions se bousculaient dans son esprit, comme elle ramenait l'objet vers elle et baissait les yeux vers la glace, commençant à la frapper. Qui était la jeune fille qui venait de disparaître ? Etait-ce elle qui avait gelé l'eau du bain ? Comment...Et que ce serait-il passé si l'autre petite fille n'était pas arrivée...La jeune femme réprima un frisson. Il valait sans doute mieux ne pas y penser. Pendant qu'elle réfléchissait, elle avait suffisamment dégagé ses jambes pour pouvoir s'extirper du bain. Elle se dépêcha de sortir, s'enroula dans sa serviette et, en attrapant une deuxième, entreprit de se frotter vigoureusement les jambes pour les réchauffer...et leur ôter cette teinte bleuâtre. Après quelques secondes, elle sentit le sang affluer à nouveau dans ses orteils. Alors elle se redressa, et leva la tête vers la fillette.

    "Tu dois être...Lily, c'est ça ? Merci encore...de m'avoir aidée."

    Elle s'interrompit, et dévisagea l'enfant quelques instants, hésitant sur la conduite à tenir.
    La raison aurait voulu qu'elle ne traîne pas davantage dans cette pièce, où le froid était encore particulièrement mordant. Mais l'envie de savoir qui lui avait joué ce mauvais tour fut la plus forte et elle finit par reprendre :

    "Est-ce que...tu connais la...fille qui était là, juste avant toi ?"
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  28. #58
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    La petite fille se hissa sur la pointe des pieds et posa son doigt sur la bouche de la bretteuse avec un charmant sourire. Elle regarda autour d'elle, l'air quelque peu inquiet, comme si elle guettait qu'apparaissent de nombreuses ombres puis sourit à nouveau. Oriane entendit une petite voix parler dans sa tête.

    "Méfie-toi des ombres. Car c'est dans les ombres qu'ils se cachent. L'obscurité est leur domaine. Je dois partir, maintenant"

    Elle passa la main au dessus du baquet et Oriane sentit la glace fondre. Quelques instants plus tard, elle se trouvait en compagnie des trois enfants.


    "Maman veut qu'on aille jouer dehors" annonça Michael d'un air sombre.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  29. #59
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Oriane était sortie de la salle de bain, songeuse. Les ténèbres sont leur domaine...Mais comment pouvait-on éviter les ombres ? C'était impossible ! Partout où il y avait de la lumière, il y avait de l'obscurité...
    Tout en réfléchissant, la bretteuse arriva auprès des enfants. Michael s’approcha aussitôt d’elle et lui annonça d’un air sombre :

    "Maman veut qu’on aille jouer dehors"

    La jeune femme tâcha d'effacer tout signe d'inquiétude dans son regard puis, sans être réellement certaine d'y être parvenue, elle baissa les yeux vers l'enfant, esquissa un sourire et s'efforça d'adopter un ton aussi enjoué que possible pour répondre :

    "Allons, ne fais pas cette tête, nous ne serons pas si mal...dans le jardin. Le soleil semble vouloir montrer un peu le bout de son nez, autant en profiter..."
    Dernière modification par Oriane ; 04/10/2008 à 23h00.
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  30. #60
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608

    Re : [Quête] La maison des morts : une maison à Linceul

    Le soleil. S'il pointait le bout de son nez à travers les branchages, il ne dispensait qu'un tout petit peu de lumière à travers les arbres épais entourant Linceul. On aurait dit que les végétaux s'étaient alliés avec on ne savait quelle puissance pour plonger la ville dans ... les ombres.

    Les trois enfants semblaient eux aussi ressentir autant qu'Oriane se manque de lumière, elle les sentait déprimés et anxieux. Ils commencèrent à jouer un peu dans le jardin, se chamaillant pour des broutilles jusqu'à ce qu'un groupe d'enfants vienne en courant derrière la grille.


    "On peut venir jouer avec vous ?" demanda l'un d'eux en lançant à Oriane un regard méfiant.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

Page 2 sur 5 PremièrePremière 1234 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Quête : la maison des morts] Le cimetière/Chandara
    Par Althéa dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 116
    Dernier message: 16/03/2009, 22h37
  2. [Quête] La maison des morts : le cimetière de Linceul
    Par Althéa dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 28
    Dernier message: 25/01/2009, 21h57
  3. [Quête] La maison des morts : une réception à Linceul
    Par Althéa dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 22
    Dernier message: 14/12/2008, 21h37
  4. [Quête] La maison des morts : Linceul
    Par Althéa dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 54
    Dernier message: 12/11/2008, 17h10
  5. [Quête] La maison des morts : sur la route de Linceul
    Par Althéa dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 106
    Dernier message: 12/11/2008, 09h31

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231