Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 46

Discussion: [Quête] Le festival de Cojum: Sur la route de la tour de Vigie

  1. #1
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 678

    [Quête] Le festival de Cojum: Sur la route de la tour de Vigie

    La route côtière qui relie les Dents du Troll à la Tour de Vigie est bien entretenue par les soins de la Cité du Vigilant. Les patrouilles y sont régulières tout comme l’entretien des pavés. Tout voyageur se dirigeant vers le nord sent la puissance de l’océan infini sur sa gauche. Il se lance en une suite incessante d’assauts depuis la nuit des temps, espérant grignoter et façonner son ennemie.

    Ce même voyageur se sentira écrasé par la masse grandissante des contreforts ouest de la Cordillère du Faucon tandis qu’il chemine vers le nord.

    A l’approche de la passe escarpée, la route se fait plus ardue et entame une série de lacets. Un embranchement marque cette section plus étroite de la route. La route principale poursuit sa course vers Graëlon. La route secondaire grimpe dans le massif pour mener vers un impressionnant complexe qui semble taillé dans la montagne : la Tour de Vigie.

    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  2. #2
    Date d'inscription
    February 2006
    Localisation
    Tampere, FIN
    Messages
    537
    Quête : Le Festival de Cojum

    Abandonnant le camp en fin de matinée, la guillerette troupe partit avec entrain sur la route côtière. Après le déluge de la veille, le temps était splendide, et cela, étonnamment, influait sur le moral d'Anoushivaran, elle qui se prétendait libre de ces contingences. Derrière elle, la discussion allait à bâtons rompus entre le meneur du groupe - auquel elle se promettait une vengeance, de temps à autres - la menue ensorceleuse, et l'homme-panthère.

    Anoush se sentait d'humeur badine. Ce qui apparemment ne semblait pas être le cas de l'homme qui cheminait silencieusement quelques pieds plus loin.


    - Il m'aurait semblé être la seule à ne voir que fadaises dans cette excursion improvisée, et voilà que ma raison faite, je me rends compte que plus sombre encor chemine à mes côtés... fit-elle en coulant un regard par en-dessous au Dunadan. De mes téméraires compagnons, vous êtes le seul dont le visage ne m'est familier. Etes-vous de Manost ?

    Agilement, la barde se retourna, marchant à reculons sur la piste sans pièges, esquissant presque quelques pas de danse.
    PY D'ABORD JE REFERAI MA SIGNATURE QUAND J'AURAI DES LIENS VOIR LES NOUVEAUX MESSAGES
    casse les pieds en LightCoral
    Quêtes en cours : ~[^`~[`~@ & as MJ : Sur le Fil du Rasoir...et disponible pour vous aider à démarrer en RP à <span style=\'color:aquamarine\'>Manost
    !

  3. #3
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    Quête : Le Festival de Cojum

    Tandis que la barde et le prêtre de Sylvanus prenaient connaissance l'un de l'autre, Calawen s'encquit de la nature de celui qui les avaient attendu au détour des rochers.

    - Qui êtes-vous ? Vous ne vous êtes pas présenté. Je vous ai vu en grande conversation avec Saïko. Si vous détenez des informations importantes, il serait sage de nous les soumettre.

    Elle s'arrêta, croisa les bras, montrant ainsi qu'elle ne ferait un pas de plus sans réponse satisfaisante.
    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  4. #4
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quête : le Festival de Cojum

    Décidément, ce devait être une coutume de la gent féminine d'avancer au dialogue...
    L'homme panthère était las des discussions et avide d'aventure, de silence et de solitude.

    Il n'avait pas non plus envie de s'arrêter tous les 100 lieues pour avoir encore le même genre de discussions.

    Il voulait se retrouver face à face avec la nature, cet immense terrain de chasse qu'il avait délaissé trop longtemps.

    Il prit sa décision. Il se rendrait à Cojum par lui-même, empruntant sa propre route de liberté et d'aléas.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  5. #5
    Date d'inscription
    January 2006
    Localisation
    RoMo
    Messages
    143
    Cette barde était vraiment imprévisible, pensa Le Dúnadan en levant les yeux vers celle qui marchait à reculons devant lui. Elle débarque, couverte d'écorchures en pleine nuit, lance à la tête de ceux qui l'on aidé le contenu de sa tente, le matin... et maintenant semble d'humeur badine en provoquant la discussion !

    - Oui, je suis citoyen de Manost. Mais depuis peu de temps, quelques mois. Ce n'est donc pas si étonnant que l'on ne se connaisse pas. Si vous aimez les livres et les histoires, sachez que je travaille à la librairie "L'embarcadère des lettres" sous les arcades, si vous ne les aimez pas, alors, il y a peu de chance que nous nous rencontrions dans les rues de la cité. Je suis une sorte d'ermite, à ma manière. Sans doute parce que j'ai trop voyagé, trop erré serait plus juste, dans ma vie. Dans ma première vie.

    Sentant qu'il serait de la dernière impolitesse de ne pas retourner la question, malgré son intérêt très limité pour cette Anoushivaran qui lui semblait vaguement dangereuse et qui n'était pas du tout son genre :

    - Et vous même ? De Manost ?
    Le Dúnadan s&#39;exprime naturellement en #9fcb8c et le libraire Folius en orange.

    La présentation...

    La bio RP

  6. #6
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 678
    Quête : le Festival de Cojum

    Après à peine quelques centaines de mètres, Calawen se mit en travers de la route de Kasumi, l’apostrophant tout en croisant les bras devant sa poitrine. Si l’elfe était bien plus menue que le combattant qui lui faisait maintenant face, la détermination qu’il lut dans son regard aurait certainement stoppé un troupeau de buffles en pleine charge.

    Il préféra donc s’arrêter pour discuter alors que Saïko les dépassait en ronchonnant.

    – J’ai manqué à tous mes devoirs hier soir. Mais vous comprendrez aisément que les circonstances de votre arrivée, sans m’excuser, expliquent en partie que j’ai repoussé les présentations jusqu’à aujourd’hui.

    Je m'appelle Kasumi Hendulaurë et je parcours les Terres Boisées en quête des enfants de ma Déesse et d'Harmonie. Je connais Saïko pour l’avoir croisé une ou deux fois lors de mon dernier passage à Manost, nous discutions du passé et de nos routes respectives voilà tout.

    Cette demi vérité contenterait peut être l’ensorceleuse elfe mais il se cru bon d’ajouter, après réflexion :

    – Des informations dîtes-vous ? Je n’en possède certainement pas beaucoup plus que vous n’en possédez vous-même : en passant dans un village près de Cojum, j’ai été surpris par l’apparition d’un vieillard. Je n’ai pas eu le temps d’enquêter sur place mais je l’ai suivi dans les collines. Là, il s’est adressé à moi en me demandant d’attendre ses « enfants » à l’endroit même où vous m’avez trouvé hier soir.

    Mais nous aurons l’occasion d’en discuter en chemin, venez, je vous en prie. Vous disiez avoir été contactée par le même vieillard dans votre boutique, hier ?

    Il fit quelques pas dans la direction du reste du groupe, invitant Calawen à le suivre et à rattraper les autres.
    Dernière modification par Kasumi ; 11/08/2007 à 00h32.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  7. #7
    Date d'inscription
    February 2006
    Localisation
    Tampere, FIN
    Messages
    537
    Quête : Le Festival de Cojum

    Anoush avait suivi avec amusement les tentatives peu convaincantes du libraire de masquer son désintérêt pour la discussion.

    - Depuis quelques semaines, pour ma part, chantonna-t-elle avec une imperceptible révérence.

    La barde se tut pour observer les traits du renfrogné Dunadan, comme essayant d'en percer à jour le parcours et le passé. Plus sérieusement, elle reprit :


    - Première vie, deuxième vie... Chacun de nous change de peau à son gré, semblerait-il... (Devant l'absence de réaction butée de son compère aventurier, elle s'enhardit : ) Vous semblez ordonner bien catégoriquement les gens. Me pensez-vous donc si dépourvue d'éducation ? On peut aimer les histoires autrement que sur les pages d'un livre, on peut préférer les vivre plutôt que les imaginer... et que pourraient-elles bien raconter si ce ne sont les aventures de ceux qui les vivent ?

    Anoushivaran, de satisfaction, fit légèrement claquer sa langue contre son palais, aussi légèrement qu'une lueur de surprise avait vacillé avant de s'éteindre dans le regard de l'homme.
    PY D'ABORD JE REFERAI MA SIGNATURE QUAND J'AURAI DES LIENS VOIR LES NOUVEAUX MESSAGES
    casse les pieds en LightCoral
    Quêtes en cours : ~[^`~[`~@ & as MJ : Sur le Fil du Rasoir...et disponible pour vous aider à démarrer en RP à <span style=\'color:aquamarine\'>Manost
    !

  8. #8
    Date d'inscription
    January 2006
    Localisation
    RoMo
    Messages
    143
    Quête : Le Festival de Cojum

    Il réprima un sourire qu'il ne souhaitait pas lui laisser en pitance. Mais la demoiselle avait de la répartie et, finalement, cela ne lui déplaisait pas. Puisqu'elle semblait vouloir entretenir la conversation, et même la déplacer sur le chemin de la rhétorique, il lui était difficile de ne pas succomber :

    - Ne croyez pas que je sépare le monde entre ceux qui lisent, et que j'honorerais, et ceux qui ne lisent pas, pour qui je n'aurais d'indifférence, pour le moins. Je n'ai pas cette perspective sur mes congénères. Quant à vous, je ne vous connais pas. Pas encore. Ou peut-être jamais. Mais je comprend, à vous entendre, que nous avions peu de motifs de nous rencontrer... Qu'importe.

    Il marqua un bref temps d'arrêt.

    - Les histoires racontent précisément les aventures que l'on ne vit pas. Le plus souvent du moins. Et encore... même les récits fidèles ne sont que des souvenirs recousus. La belle histoire est une étoffe tissée, composée, magnifiée. Où est la vie ? le vraie vie, j'entends, avec le passage du temps, les battements des coeurs, les appels du corps, manger, dormir... tout ce qui occupe nos pensées et nos sens. Non, les histoires sont des architectures savantes, des machineries à affabuler le cerveau. Toutes les histoires sont des livres, même s'ils ne sont pas encore écris...

    Il plissa les yeux en scrutant son visage. Puis sourit franchement.
    Le Dúnadan s&#39;exprime naturellement en #9fcb8c et le libraire Folius en orange.

    La présentation...

    La bio RP

  9. #9
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    Quête : Le Festival de Cojum

    Avide de questions, Calawen versa un flot de paroles.

    - Hé bien oui, un vieil homme m'a rendu visite hier matin. Au départ je l'ai pris pour un vieux dérangé, mais je me suis rendu compte que c'est un fantôme. J'ai vu une charrette traverser son corps et comme je sais que les fantômes parlent par énigmes... Je n'ai aucun doute sur sa nature.

    Posant l'index sur sa bouche, elle réfléchit quelques instants.

    - Il vous a parlé d'enfants ? Humpf. Selon ses dires je m'appelle Clara. Et vous, avez vous un petit nom ?, demanda t-elle avec un sourire moqueur.
    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  10. #10
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 678
    Quête : le Festival de Cojum

    Alors que le groupe disparate avait adopté un train modéré mais assuré, chacun vaquait à ses occupations : la louve ouvrait la marche, vigilante tandis que Saïko, quelques pas derrière elle, ruminait de sombres pensées, des pensées qui troublaient sa quiétude, des interrogations sur lui-même, son passé, son avenir. Anoushivaran et Gimilkhad dissertaient à souhait sur les liens entre culture et aventure. Enfin, l’elfe et le demi-elfe échangeaient leurs informations sur un ton somme toute léger.

    – Un petit nom ? Non, je n’ai pas cette chance. Ou du moins, ne me l’a-t-on pas encore donné. J’ai comme l’impression que les « enfants » Clara, Albert et Kevin sont au centre du mystère. J’ignore quels rôles Dame Anoushivaran et moi-même devrons jouer. Mais ne trouvez-vous pas le récit de cette dernière troublant : elle a parlé d’un rôdeur me ressemblant et d’une sorcière du nom de Camélia. Peut être s’agit-il de nos doubles ? J’espère que nous en apprendrons plus au cours de notre périple et à Cojum même. Il paraît que la cité regorge du savoir des Anciens et de l’imagination de certains des esprits les plus brillants de la nouvelle génération.

    Juste au moment où Calawen s’apprêtait à lui répondre, le groupe distingua, à la faveur d’un virage, trois silhouettes drapées de noir. Elles se dirigeaient vers eux à vive allure.
    Dernière modification par Kasumi ; 11/08/2007 à 00h34.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  11. #11
    Date d'inscription
    February 2006
    Localisation
    Tampere, FIN
    Messages
    537
    Quête : Le Festival de Cojum

    Désormais, Anoush marchait le regard fixé devant elle. Elle avait vu le sourire du libraire, et gardait l'oreille dessus, au ton de sa voix.

    - Hé... rit-elle presque. Tant de dialectique une fois de plus ! Où est la vie ? Est-on encore sûr qu'elle-même existe ? (Une pause, alors qu'elle imaginait en souriant.) Après tout, coeur et corps, cette réalité présente, bascule dès qu'on l'évoque dans le passé... N'existe que sous la forme de nos souvenirs... Le passé n'existe pas, il n'est peut-être qu'une illusion, l'apparence des choses dont on préfère se rappeler... ou ne plus se souvenir. Nous créons nous-mêmes ces architectures savantes, ne pensez-vous pas ? La justification des erreurs et des errances... Le passé est une histoire que l'on récrit (...récrie ?) en permanence...

    La barde, fière de son tour, adressa également un franc sourire au Dunadan. Néanmoins, c'est une expression autrement plus inquiète qui envahit les traits de son acolyte pour toute réponse.

    HRP : Le Dunadan, si tu souhaites répondre avant que les trois balors d'ombre (pas les miens, hein) nous tombent dessus, dis-le moi, j'éditerai mon message :fleur:
    PY D'ABORD JE REFERAI MA SIGNATURE QUAND J'AURAI DES LIENS VOIR LES NOUVEAUX MESSAGES
    casse les pieds en LightCoral
    Quêtes en cours : ~[^`~[`~@ & as MJ : Sur le Fil du Rasoir...et disponible pour vous aider à démarrer en RP à <span style=\'color:aquamarine\'>Manost
    !

  12. #12
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 678
    Quête : le Festival de Cojum

    Tous se figèrent à l’approche des inconnus. Ils étaient encore à quelques centaines de mètres. Si tous pouvaient voir qu’il s’agissait a priori d’humanoïdes, peut être de simples marchands ou des voyageurs pressés, Calawen et Kasumi distinguaient clairement que les individus portaient d’amples robes à capuche dissimulant leur visage.

    Quand ils arrivèrent enfin à portée de voix, le groupe de Manostiens se tenait sur ses gardes, les armes à portée. Kasumi avait même, par prudence, encoché une flèche sur son arc. La louve décrivait des cercles autour des nouveaux venus, prête à se joindre à la mêlée au besoin.

    Avant que quiconque ait pu leur adresser la parole, l’un des trois inconnus s’exprima d’une voix stridente, presque sifflante pour qui avait l’oreille :


    – Par tous les dieux, ssoyez bénis. Nous avons besoin de votre aide. Y a-t-il un ssoigneur dans votre groupe : l’un de nos amis est très malade !

    Les trois personnages joignirent leurs mains en signe de supplique, attendant la réponse des voyageurs.

    Les deux rôdeurs, loin de désarmer, prirent une posture offensive intimant aux autres de demeurer vigilants.


    HRP : N'hésitez pas à prendre la parole !
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  13. #13
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quête : le Festival de Cojum

    Visiblement, Saïko ne se séparerait pas du groupe de sitôt. Alors qu'il s'apprêtait à annoncer son départ, trois individus plusque suspects avaient surgi.

    Le sifflement de ces trois hommes était loin d'être naturel et il n'éveillait chez le rôdeur que des sensations de danger. Il avait envie les attaquer de front, sans discuter, comme il le faisait toujours, ou bien fuir. L'instinct animal de l'homme-panthère se résumait à attaquer ou fuir, tandis que la nature humaine de l'homme-panthère lui indiquait qu'il était de son devoir de secourir des hommes en danger. Si seulement c'étaient des hommes.


    - Commencez par nous donner de bonnes raisons de ne pas abréger vos souffrances avec celles de vos amis. Soyez clair, précis et rapides.

    Imitant Kasumi, il décrocha sa fronde et y logea une bille qui ne rêvait que de transpercer l'air et tout autre obstacle qui se trouverait sur sa trajectoire douloureuse.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  14. #14
    Date d'inscription
    February 2006
    Localisation
    Tampere, FIN
    Messages
    537
    Quête : Le Festival de Cojum

    Anoushivaran, interrompue au milieu d'un débat de haute volée et des plus passionnant, ne leva qu'un sourcil las aux paroles des créatures encapuchonnées, puis maugréa une remarque acerbe sur l'incroyable convivialité du rôdeur. Enfin, elle fit remarquer sotto voce :

    - Si vous cherchez à vous faire soigner, je crains que vous ayiez frappé à la mauvaise porte, avec ces deux rigolos.

    Puis la barde indolente s'adossa à l'arbre le plus proche. Ce n'étaient pas trois goûles complètement nazes qui perturberaient leur avancée. :notme2:

    PY D'ABORD JE REFERAI MA SIGNATURE QUAND J'AURAI DES LIENS VOIR LES NOUVEAUX MESSAGES
    casse les pieds en LightCoral
    Quêtes en cours : ~[^`~[`~@ & as MJ : Sur le Fil du Rasoir...et disponible pour vous aider à démarrer en RP à <span style=\'color:aquamarine\'>Manost
    !

  15. #15
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    Quête : Le Festival de Cojum

    La conversation allait bon train et la jeune elfe s'apprêtait à se présenter d'elle même. Kasumi semblait faire peu de cas de connaître ou non l'identité de la personne qui se moquait à moitié sous son nez... Elle fut stoppée dans son élan d'oratrice aux intentions mi-figue mi-raisin par l'arrivée de trois étrangers vêtus de noir. Des mages cagoulés, tels que ceux que l'on pouvait rencontrer au royaume d'Amn ? C'est ce que pensa Calawen, quand elle vit leur accoutrement qu'elle qualifia de suite comme stupide. «Comment peut-on porter une telle couleur ? Pouah», pensa t-elle en faisant la moue.

    Son jugement était peut être à l'emporte-pièce, toujours est-il qu'elle fit comme les autres membres du groupe (sauf la barde qui ne faisait jamais comme tout le monde, bien entendu) et se prépara mentalement à lancer un sortilège.


    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  16. #16
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 678
    Quête : Le Festival de Cojum

    Les silhouettes des trois intrus se raidirent et une voix suppliante s’éleva à nouveau alors que les deux autres lui chuchotaient des paroles inintelligibles :

    – Pourquoi nous menacccez-vous ? Nous ne sssommmes pas hossstiles envers vous. Notre ami n’en a peut être plus pour longtemps, il est par là. fit-il en désignant un bosquet situé en contrebas de la route à peine une demi-lieue plus loin avant d’ajouter :

    – Nous ssuivrez-nous ? Sss’il-vous plait ?

    Kasumi prit la parole, un ton sans appel dans la voix :

    – Si vous n’avez rien à cacher, découvrez-vous !

    Les trois silhouettes s’exécutèrent, comme à contrecœur. En rabattant leurs capuches en arrière, elles découvrirent des visages livides, presque blanchâtres. Il se dégageait d’eux une sensation bizarre. Leurs yeux étaient un peu trop grands, leurs pupilles un peu trop étroites et leurs bouches légèrement pincée. Si les inconnus paraissaient humains, ils ne l'étaient peut être pas assez ou pas tout à fait. Cela n'échappa au groupe y compris à la barde qui manifestait plus d'attention que son air indolent ne le laissait à imaginer.
    Dernière modification par Kasumi ; 11/08/2007 à 00h37.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  17. #17
    Date d'inscription
    February 2006
    Localisation
    Tampere, FIN
    Messages
    537
    Quête : Le Festival de Cojum

    Ladite barde, guère impressionnée par l'air étrange des bonshommes - après tout, ce n'est pas parce qu'on a le teint pâlot et l'air pincé qu'on est dangereux, et même le plus bénin des rôdeurs peut avoir des pulsions d'abandon de jeunes filles aux trolls des forêts ou se mettre à occire façon brochette le moindre quidam - pesa rapidement le pour et le contre, ce qui signifie qu'elle opposa la satisfaction que pourraient ressentir ses camarades sylvestres si elle daignait, enfin, montrer un signe de bonne volonté, à la satifaction qu'elle pourrait avoir à les faire tourner et rond, et décida.

    Elle se remit d'aplomb d'un coup de hanche, et fit quelques pas pour se placer près du cheval en tête du groupe. Cheval qui, Anoush le releva soigneusement, avait l'air tout à fait humain, lui - enfin, normal pour un cheval, plutôt.


    - Alors, mes bien intentionnés sieurs des forêts, vous comptez laisser un pauvre hère mourir sans soins en ces terres hostiles ?

    La fieffée barde jeta un coup d'oeil narquois à Kasumi à Saiko, mi-pantois mi-consternés. Oeil pour oeil...
    PY D'ABORD JE REFERAI MA SIGNATURE QUAND J'AURAI DES LIENS VOIR LES NOUVEAUX MESSAGES
    casse les pieds en LightCoral
    Quêtes en cours : ~[^`~[`~@ & as MJ : Sur le Fil du Rasoir...et disponible pour vous aider à démarrer en RP à <span style=\'color:aquamarine\'>Manost
    !

  18. #18
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 678
    Quête : Le Festival de Cojum

    Décidément cette barde devait être née pour le tourmenter se dit Kasumi. Très bien, elle voulait jouer une des farces de son cru quitte à mettre le groupe en danger.

    Kasumi sentait la nervosité de son confrère prêt à sauter à la gorge des trois inconnus et les deux autres Manostiens toujours sur leur gardes dans l’expectative de ce qui pourrait s’annoncer à partir de là. Il fallait agir vite et l’approche de la jeune barde fournissait à Kasumi une arme qu’il n’aurait pas pensé à utiliser sans son intervention. Il s’adressa donc posément aux inconnus, baissant son arc mais le conservant en main.

    – Je ne suis pas certain que nous soyons en mesure de vous aider. De quoi souffre votre ami ? Vous auriez tôt fait de rejoindre la garnison Helmite de la Tour de Vigie. Les prêtres lui dispenseraient tous les soins appropriés. Et excusez-moi mais pourquoi être venus à trois, avez-vous laissé votre ami seul en ce bosquet où d’autres des vôtres demeurent à son chevet ? Qui êtes-vous et d’où venez-vous ?

    Les trois compères écarquillèrent leurs yeux avant de converser à voix basses. Au bout d’un instant, leur chef - celui qui prenait toujours la parole en leur nom - releva la tête :

    – Nous avons de l’or.

    – Votre or ne nous intéresse pas, répondez à mes questions.

    A la mention de l’or, les pupilles d’Anoushivaran s’étaient mises à briller mais ses yeux s’étrécirent à la réponse hâtive du rôdeur. Pendant ce temps, les trois créatures reprirent leur curieux manège en chuchotements. Kasumi banda à nouveau son arc alors que Saïko se rapprochait à pas de velours. La louve s’adressa alors mentalement à l’ensemble du groupe :

    – Méfiez-vous, je ne capte pas leurs pensées, ils ne sont pas ce qu’ils paraissent être.

    C’est à ce moment précis que l’attaque débuta. Des silhouettes encapuchonnées surgirent des buissons avoisinants pour se jeter sur leurs proies alors que l’illusion enveloppant les trois « voyageurs » se dissipa laissant la vision d’une peau écailleuse et verdâtre et d’une langue violette et bifide alors qu’ils passaient eux aussi à l’attaque.
    Dernière modification par Kasumi ; 11/08/2007 à 00h43.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  19. #19
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    Quête : Le Festival de Cojum

    Ils avaient eu raison de se méfier. Les arrivants étaient bien trop louches pour avoir de bonnes attentions. Et puis la vérité fut révelée. Des Yuan-ti ! Derrière l'apparence de pauvres erres venus chercher du secours, s’étaient cachés des hommes lézards. «Les Yuant-ti sont de coriaces adversaires... Je me demande si l'un d'eux est un mage».

    Anoush c'était cachée derrière un buisson pour lancer des dagues, et la magicienne l'a rejoignit bien vite pour viser le plus lointain des humanoïdes, tandis que les plus proches étaient attaqués par les deux rôdeurs et le prêtre.

    Calawen -> Projectiles magiques -> Yuan-ti

    Trois projectiles rouges volèrent vers la créature, qui les reçu en pleine face. Calawen se mit à rire et Anoush lui donna un coup de coude dans les côtes pour l'a calmée. Elles ne devaient pas se faire repérées. Leur position était un avantage mineur, l'ennemi était au nombre de vingt créatures.
    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  20. #20
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 678
    Quête : le Festival de Cojum

    Les créatures combattaient de façon désordonnée. Le Yuan-ti qu’avait pris pour cible l’ensorceleuse reçut de graves blessures et s’apprêtait à fuir quand Saïko lui bondit dessus pour finalement l’achever en lui brisant la nuque. Anoush lançait des couteaux de façon experte vers les individus isolés figurant parmi les nouveaux venus. Ces derniers portaient des lances et avaient une peau couleur sable sous leurs tuniques trop grandes. Ses efforts furent récompensés lorsque l’une des créatures s’effondra, une des lames plantée dans l’œil.

    Les autres membres du groupe n’étaient pas en reste. Le Dúnadan se défendait du mieux qu’il pouvait en compagnie des deux rôdeurs. Kasumi avait abandonné son arc après avoir décoché une flèche dans la poitrine de son plus proche adversaire. Il l’acheva avec ses deux épées tandis qu’il se mettait dos à dos avec Saïko et le clerc.

    Enfin, la louve semait la panique en déchiquetant les gorges des créatures faisant mine de s’approcher des deux femmes du groupe. Le dernier survivant des trois Yuan-tis qui les avaient abordés eut le temps d’incanter, un parchemin en main.

    Yuan-Ti ---> Sort inconnu ---> Saïko.

    Cela eut pour effet de le faire tout bonnement disparaître à la stupeur de ses compagnons.
    Dernière modification par Kasumi ; 07/08/2007 à 10h40.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  21. #21
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    Quête : le Festival de Cojum

    L'ensorceleuse se leva d'un bond, les yeux écarquillés. En dépit du danger, elle ne pouvait rester dans sa cachette.

    - Saiko ! Saiko a disparu ! Oh Saiko... Foutue vermine ! Elle se tourna vers l'ennemi. Que lui avait vous fait ?

    La rage au ventre, elle se mit à incanter un sort monstrueux. Des sons imaginaires...

    Calawen -> Sons imaginaires -> Individus isolés.

    Et en l'occurrence, il s'agissait de bruits produits par leur plus grand ennemi, l'homme (en dépit du fait qu'ils soient leurs aïeuls, les humains haïssent et craignent les Yuan-ti). Des ricanements sauvages les entouraient, deviendraient-ils fous ou au contraire, seraient-ils plus hargneux ?
    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  22. #22
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 678
    Quête : le Festival de Cojum

    Calawen réagit vivement à la disparition du rôdeur. Alors qu’elle quittait sa position, elle fut repérée par quatre des créatures qui se précipitèrent dans sa direction, lance en avant. Cependant, elle fut plus prompte que ses adversaires et eut le temps d’achever une incantation avant qu’ils ne parviennent à l’embrocher.

    L’effet du sortilège désorienta les monstres qui crurent à l’arrivée de renforts humains. Manifestant plus de couardise que de volonté d’achever leur mission, quel qu’elle fut, ils jetèrent leurs armes puis tournèrent les talons et s’enfuirent à grandes enjambées en direction du bosquet précédemment désigné par les yuan-tis.

    Le sort de Saiko avait eu pour effet de décupler la rage des autres compagnons, qui se défirent de plusieurs monstres. Face à la tournure des évènements qui les conduisaient à leur perte, le chef des assaillants cria d’une voix sifflante à l’intention de ses troupes :

    – Nous avons l’homme chat, partons !

    Deux hommes lézards se placèrent entre le mage yuan-ti d’une part et le rôdeur suivi du prêtre d’autre part. Ils ne les retardèrent pas plus de quelques secondes tant ils maniaient gauchement leur lances. Cela avait néanmoins laissé le temps au mage de s’éloigner de quelques mètres. Celui-ci en profita pour ressortir son parchemin et effectuait les gestes et les incantions mystiques de son sort.

    Personne ne pourrait l’atteindre avant qu’il n’achève son enchantement et ne fasse disparaître un autre membre ou pire encore… Personne non, mais une flèche lui perça la gorge stoppant les dernières paroles de l’être reptilien dans un gargouillis sanglant. La mort de leur chef en fut trop pour les survivants qui se débandèrent aussi vite qu’ils étaient apparus laissant les compagnons haletants et orphelins de l’un des leurs.

    500 !
    Dernière modification par Kasumi ; 07/08/2007 à 10h44.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  23. #23
    Date d'inscription
    January 2006
    Localisation
    RoMo
    Messages
    143
    Quête : le Festival de Cojum

    Pendant toute la durée de l'attaque, Le Dúnadan eu le sentiment d'être plongé en plein cauchemar. Lui qui avait su éviter toute sa vie les confrontations violentes avec des ennemis de toutes sortes, voilà qu'il s'était retrouvé plongé dans une mêlée confuse...

    La disparition de Saiko, lui causa une frayeur indescriptible. Toute cette magie utilisée sans retenue par des individus dangereux manifestait des temps obscurs où la force et la ruse pouvaient triompher de la sagesse et de la connaissance. Il combattait plus encore ce pouvoir trop excessif, trop au-delà des domaines de la raison, que les escarmouches de peuplades reptiliennes... Soit la magie était bénéfique, et profiter de ses bienfaits modérément semblait raisonnable. Soit elle était dangereuse, et rien ne distinguait plus l'agresseur de l'agressé. Juste la puissance de son pouvoir.

    Pour cela, il s'était défendu, misérablement, avec son bâton. Alors qu'il aurait pu convoquer les puissances de la foudre, et réduire en saucisses grillées ces lézards stupides. Il se sentait un peu responsable du sort de Saiko. S'il avait voulu... mais en aurait-il eu le temps ?

    Pris dans ces ruminations contradictoires, il regarda le reste de la petite troupe avec une expression figée.



    Le Dúnadan s&#39;exprime naturellement en #9fcb8c et le libraire Folius en orange.

    La présentation...

    La bio RP

  24. #24
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 678
    Quête : le Festival de Cojum

    La fuite de leurs assaillants ne provoqua ni joie ni soulagement au groupe d’aventuriers. Au contraire, un désarroi pesant accompagnait la disparition de Saïko.

    Sortant de la furie guerrière l’ayant étreint au contact de ses pires ennemis, Kasumi se précipita vers le cadavre du mage Yuan-ti. Ce dernier serrait entre ses mains griffues le parchemin qu’il avait utilisé contre l’homme panthère. Des runes incompréhensibles s’étalaient sur le papier en trois lignes identiques commençant au milieu de la page.

    Déduisant que le parchemin magique permettait de lancer plusieurs fois le même sort, le rôdeur interpella ses compagnons, tous plus aptes que lui-même à lire des inscriptions profanes :

    – Pouvez-vous déchiffrer ce sortilège ? Il nous faut découvrir ce qui est arrivé à notre compagnon, il n’est peut être pas trop tard.

    Le ton était sans appel et ne souffrait aucun délai : la vie de l’un des leurs dépendait de leur capacité à agir promptement.

    HRP : le premier qui trouve qu’il s’agit d’un sort de téléportation à portée limitée a gagné le droit de répondre.
    Dernière modification par Kasumi ; 11/08/2007 à 20h02.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  25. #25
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    Le festival de Cojum

    L’elfe fit un pas puis un autre.
    – Moi. Moi je peux le lire.
    Il lui tendit le papier jauni. Elle fit la moue.
    – Hélas, je ne connais pas assez cette langue. Gimilkhad, venez jeter un œil.
    Le prêtre s’avança vers Calawen et tendit une main fébrile vers le parchemin. Tous les regards se tournèrent vers lui, on attendait une réponse.
    - C’est du yuan-ti. Un sort d’emprisonnement. Saiko est retenu prisonnier dans une autre dimension.
    - Peut-il nous voir ?
    - C’est fort possible. Il peut être n’importe où, même au milieu de nous tous.

    Elle les considéra tour à tour puis rendit la feuille à Kasumi.
    - Il est heureux que vous l’ayez achevé à temps, Kasumi. Sinon deux d’entre nous auraient connu le même sort.
    – Oui. Que proposez-vous pour le libérer ?
    –Le sort peut prendre fin d’ici peu de temps, comme il est probable que nous devions chercher un lieu, un objet ou encore une personne pour nous aider. Je ne connais pas le contre sort, et même si je pouvais l’utiliser, nous ignorons où il se trouve. Il me faudrait certainement essayer plusieurs fois avant de le localiser.

    La lassitude envahissait l’esprit de l’ensorceleuse. Ils marchaient depuis plusieurs jours vers une destination que seul l’un d’entre eux connaissait, et ils prenaient le risque de périr sous la fureur des éléments ou de faire mauvaise rencontre. Et maintenant un de leurs compagnons avait disparu. Lâchant un soupir bruyant, la née mage croisa les bras et attendit la suite des événements.
    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  26. #26
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 678
    Quête : le Festival de Cojum

    Kasumi avisa la mine déconfite du Dúnadan et de Calawen. Cependant, les nouvelles étaient plutôt rassurantes, il restait un espoir pour leur compagnon :

    - Ne vous découragez pas ! Je suis convaincu que Saïko est vivant et peut être voit-il les têtes d’enterrement dont vous êtes affublés. Vous tenez vraiment à lui donner ce plaisir ? Fouillons plutôt les cadavres à la recherche d’un indice sur la provenance et surtout la destination de ces monstres. Quelque chose me dit qu’ils ne nous ont pas choisis par hasard.

    Le groupe examina les corps mais les assaillants ne portaient rien d’autre sous leurs vêtements que leurs armes et le tatouage d’une main griffue et décharnée. Avisant la marque, Kasumi choqua ses compagnons en crachant au visage de l’un des morts.

    - D’abjects suivants de Malar, cha-t-il pour se justifier.

    - Nous devons retrouver Saïko au plus vite ! C’est son âme qui est en danger maintenant. Le Yuan-ti ne volait pas l’éliminer, il voulait l’emmener autre part. Voyons ces sorts ont une portée limitée…

    Kasumi fouilla des yeux le territoire les environnant. Au bout d’un instant, son regard fixa le bosquet qu’avait désigné l’imposteur.

    - Là ! fit-il en désignant les arbres serrés à ses compagnons.

    - Je vais partir devant pour repérer le terrain, ne tombons pas dans un nouveau piège. Suivez moi à bonne distance !

    Sans un mot de plus, le rôdeur quitta la route pavée pour s’enfoncer dans les hautes herbes accompagné de Neige qui trottinait à ses côtés.
    Dernière modification par Kasumi ; 12/08/2007 à 21h42.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  27. #27
    Date d'inscription
    February 2006
    Localisation
    Tampere, FIN
    Messages
    537
    [Quête : Le Festival de Cojum]

    Alors que le rôdeur s'élançait bravement vers les bois, Anoush se laissa fluidement choir sur l'herbe fraîche, croisa les bras derrière la tête et poussa un soupir d'aise. Devant la mine réprobatrice de certains de ses compagnons, elle se redressa à moitié, et s'excusa :

    - Hm, s'il s'agit d'un sort d'emprisonnement à durée limitée, Saiko réapparaîtra au même endroit, non ? On ne sait jamais, s'il réapparaît et ne trouve personne... Je ne le fais certes pas de gaieté de coeur, mais je suis d'accord pour me dévouer et l'attendre ici...

    Son regard interrogateur alla de l'un à l'autre de ses compagnons.
    PY D'ABORD JE REFERAI MA SIGNATURE QUAND J'AURAI DES LIENS VOIR LES NOUVEAUX MESSAGES
    casse les pieds en LightCoral
    Quêtes en cours : ~[^`~[`~@ & as MJ : Sur le Fil du Rasoir...et disponible pour vous aider à démarrer en RP à <span style=\'color:aquamarine\'>Manost
    !

  28. #28
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 678
    Quête: le Festival de Cojum

    Alors qu’Anoushivaran se prelassait dans l’herbe rase, l’ensorcelleuse et le libraire suivaient du regard la progression de Kasumi et de Neige. Ceux-ci atteignirent le bosquet quand Calawen et Le Dúnadan s’apprêtèrent à les suivre.

    Ils atteignaient péniblement l’orée de la ceinture d’arbres lorsque des bruits de combat parvinrent à leurs oreilles. Courant dans leur direction, les deux amis débouchèrent à peine deux minutes plus tard dans un espace dégagé. La scène était chaotique : deux cadavres gisaient au sol, l’un avec une flèche plantée dans la poitrine. Neige avait la gueule resserrée autour du cou d’un troisième individu plaqué au sol.

    Il n’y avait nulle trace des deux rôdeurs…
    Dernière modification par Kasumi ; 13/08/2007 à 22h04.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  29. #29
    Date d'inscription
    February 2006
    Localisation
    Tampere, FIN
    Messages
    537
    Quête : Le Festival de Cojum

    Anoushivaran, la curiosité attisée par le départ à toutes jambes de l'elfe et de son érudit compagnon vers le bosquet où les jappements du sac à puces les avaient appelés, les rejoint toutefois, mais sans se presser. Le Dunadan était déjà penché sur un cadavre, tandis qu'un profond désarroi se lisait sur les traits de Calawen qui fouillait des yeux les alentours.

    - Où est passé l'autre rabat-joie ? fit-elle en se disant que ledit triste sire en profiterait pour jaillir d'un fourré et lui rabattre le caquet. Parti avec le premier ramasser des champignons ?

    L'ensorceleuse haussa les épaules, désappointée.

    - Ou bien il s'est transformé en triton géant et sa bête de compagnie ne le reconnaît plus, héhé...(Le fait que Neige ait la bouche pleine d'une gorge d'homme-lézard n'avait pas été sans l'encourager...)
    Dernière modification par Ombre ; 13/08/2007 à 22h13.
    PY D'ABORD JE REFERAI MA SIGNATURE QUAND J'AURAI DES LIENS VOIR LES NOUVEAUX MESSAGES
    casse les pieds en LightCoral
    Quêtes en cours : ~[^`~[`~@ & as MJ : Sur le Fil du Rasoir...et disponible pour vous aider à démarrer en RP à <span style=\'color:aquamarine\'>Manost
    !

  30. #30
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 678
    Quête : le Festival de Cojum

    Avisant les renforts, la louve relâcha légèrement sa prise pour respirer à nouveau. Elle continuait néanmoins de peser de tout son poids sur la poitrine de l’aberration prête à lui arracher la gorge au moindre geste brusque.

    La louve, libérée d’une partie de sa concentration, put néanmoins transmettre un message mental à ses alliés :

    - Votre guide a suivi l’homme chat par un portail. Quand nous sommes arrivés dans cette clairière, il était emporté par une dizaine d’écailleux. Nous avons surpris ces trois là restés en arrière. Le demi-elfe a franchi le portail derrière eux avant qu’il ne s’estompe.

    Cette créature sait peut être où il mène, interrogez-la, je ne peux pas pénétrer son esprit pour le faire.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] La Tour de Vigie
    Par Egrevyn dans le forum Les Côtes du Sud
    Réponses: 36
    Dernier message: 08/02/2011, 21h13
  2. [Quête] Le festival de Cojum: Le Bois des Aigles
    Par Kasumi dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 62
    Dernier message: 06/10/2007, 17h03
  3. [Quête] Le festival de Cojum: Campement reptilien
    Par Kasumi dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 41
    Dernier message: 26/08/2007, 20h05
  4. [Quête] Le festival de Cojum: Les dents du Troll
    Par Kasumi dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 65
    Dernier message: 30/06/2007, 13h37
  5. [TD][Quête Gr 1] En route vers Cojum
    Par EricZEGod dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 9
    Dernier message: 27/07/2004, 13h13

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231