Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Discussion: [TD] [Quête] Vol d'une Relique

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348

    [TD] [Quête] Vol d'une Relique

    [Quête : Vol de la Relique]

    La première demi-journée de marche s'était déroulée sans histoire, dû au fait que le rôdeur se trouvait encore dans les champs agricoles environnant Manost. Les rencontres se raréfiaient, mais toutes concordaient sur la direction à prendre pour le Golfe de l'Oubli.

    Elles concordaient aussi sur le fait qu'il était absurde de s'y rendre à pied alors que le bateau était nettement plus avantageux. Cependant elles n'insistaient pas tant le personnage sortait de l'ordinaire. Marcher avec une fourrure noire sur le dos, sous un soleil aussi dur relevait du masochisme. Saiko ne s'en rendait pas compte pour le simple fait ce n'était pas qu'un "habit", c'était devenu sa vraie peau, sa vraie apparence.

    Ses créatures appréciaient visiblement cette nouvelle liberté, hors de la pression exercée par les murs de Manost, et elles partaient à deux chasser pour le simple plaisir de chasser, torturant même parfois de gros gibiers si ceux-ci avaient le malheur de se retrouver dans leur rayon d'odorat, vaste s'il est besoin de le préciser. Cela relevait peut-être du sadisme, et Saiko s'étonnait encore de voir comment ces deux animaux à l'apparence si attendrissante cachaient en réalité un tel pouvoir de cruauté.

    Saiko lui passait son temps à humer l'air pur de la nature, en appréciait tous les parfums et les décomposait jusqu'à ce qu'il reconnaisse toutes les senteurs qui avaient bercé sa naissance et ses premiers instants d'innocence, loin de tout contact avec la "société". Il appréciait la tendresse du sol sous ses foulées régulières, le bruissement des feuilles qui lui faisaient oublier le tumulte des artifices de la cité. L'homme-panthère sentait remonter en lui une ancienne plénitude, un apaisement qu'il avait oublié depuis qu'il s'était fait enlever de son isolement.

    Quels seraient ses rapports avec ses compagnons d'enquête maintenant qu'il avait retrouvé son élément, cet élément si vaste dont il se devait d'être le seul intrus pour pouvoir l'apprécier pleinement ?

    Le premier soir, il s'était arrêté sur un petit de paradis de bivouac, où un chêne étendait ses épaisses branches noueuses sur une sorte de ruisseau très légèrement animé. Il y avait prié ses dieux, mangé crue la nourriture offerte par ses créatures et, comme une panthère, avait grimpé jusqu'à la première branche pour y dormir, bercé par le craquement du bois, la douce agitation de l'eau sous lui et les farfouillements des rôdeurs nocturnes.

    Au matin, après avoir lancé le sort "passage sans traces" - il ne voulait pas être une quelconque proie - il avait repris son chemin, toujours guidé par le soleil.

    Il pensait à son rêve de la nuit. Il y avait longtemps qu'il ne l'avait pas fait, mais il était sur que c'était le même que celui qu'il faisait il y a bien longtemps. Il s'agissait bien du même temple et du même symbole. Le même symbole d'où venait depuis le matin une douleur lancinante, au niveau de son torse, juste entre ses deux pectoraux.

    C'est ainsi que Saiko longea les côtes du Sud, passant comme l'avait indiqué le garde la Cordillière du Faucon, puis les Grottes du Devin. Toutes les nuits depuis qu'il avait quitté Manost, il faisait ce même rêve. Avec le temps, la douleur s'était apaisée, mais les pensées de Saiko étaient maintenant occupées par la même question : etait-il temps pour lui d'essayer d'essayer d'en comprendre les significations ?


    (HRP= passons aux choses officielles : mon personnage à 14 de constitution, et une vitesse de déplacement de 9 m. Comme il court, il fait des sessions de 14 minutes de course, puis bénéficie d'un bonus de +4 au jet de difficulté grâce à son don "Endurance". Il doit faire mieux que 10, et avec un bonus de +2 supplémentaire, il à 16 chances sur 20 de réussir son jet la première fois, puis 15 la deuxième minute etc... Après de rapides calculs, et en sachant qu'il doit marcher pendant une minute normalement après qu'il ait raté un jet, on peut déduire que sa vitesse de déplacement moyenne est de : 26.4 m. Pour simplifier le problème, on aura supposé que le rôdeur fait des sessions de 31 minutes ou il essaie de courir le plus longtemps possible, s'il rate son premier jet, il aura couru 14 minutes et marché 17 - Mon dieu tout ça pour ça, à 2h du matin, je vais me coucher...)
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  2. #2
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Angers
    Messages
    1 102
    Vol d'une relique

    Shinook et DarkWintermoon sortaient du Fort de la Garde de Manost avec leurs chevaux vers le milieu de l'après-midi. Ils avaient pris juste quelques provisions pour le voyage, mais pensaient qu'ils pourraient se restorer sur place. Bien entendu, ils s'étaient également vêtus en civil, ayant laissés leurs uniformes à la Garde, pour plus de discrétion, ce dont cette affaire avait besoin.
    La journée s'annonçait belle, il s'étaient donc contentés de vêtements simples et légers, avec néanmoins un manteau à capuchon qui leur permettrait de se couvrir en cas de mauvais temps, ou de passer inaperçus là-bas.
    Le voyage passait lentement pour les deux Gardes, mais ils avaient l'occasion d'admirer le paysage, de plus en plus sauvage et beau à mesure qu'ils s'éloignaient de la cité de Helm. Il n'y eut aucune rencontre spéciales. Ils ne croisèrent que quelques caravanes de marchands qui s'en allaient vers Manost, mais ne s'arrêtèrent point pour leur parler. Ils chevauchèrent à vive allure tout au long du voyage jusqu'au Golfe de l'Oubli, et firent halte une première fois pour se rationner et reposer leurs montures fatiguées. Puis ils repartirent rapidement le lendemain de bonne heure, pour arriver le plus vite possible rejoindre leurs amis. Ils espéraient que chacun ait pu trouver un moyen de transport, car il est vrai qu'ils étaient partis un peu chacun de leur côté, ce qui n'était pas une idée très brillante. Le temps des excuses viendrait bientôt, mais la mission était bien plus pressante. Durant cette journée, ils ne parlèrent point, mais Shinook pensait longuement à son avenir à Manost, en tant que Garde. Plus il évoluait dans cette cité magnifique, plus il rêvait d'accéder à de plus hautes fonctions, pas par soif de pouvoir, mais plutôt pour appliquer une justice à laquelle il aspirait, ce qui l'avait amener à la cité de Helm. Il savait que le temps n'était pas encore venu pour lui, mais il était convaincu qu'un jour il saurait être reconnu...
    Finalement, ils arrivèrent au terme d'une seconde journée longue et épuisante, mais étaient tout proches du Golfe de l'Oubli à présent.


    HRP:Je n'ai pas de nouvelles de DarkWintermoon, donc j'ai posté à sa place. S'il se manifeste, je changerai ce petit résumé du voyage...


  3. #3
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Quête : Vol d'une Relique

    Le voyage des deux gardes s'était pour le moment bien passé. Les deux manostiens avaient traversé de nombreux villages helmites, étant salués à chaque fois par des jeunes gens s'imaginant chevauchant en uniforme de la garde manostienne. Rien n'avait troublé la tranquillité des deux gardes, et il semblait que Dorrandin avait repris vie depuis le passage de Shar. Aucune trace ne subsistait, tout du moins en apparence.

    Mais de loin, les deux gardes étaient observés. De nombreux yeux suivaient la route des deux manostiens, et attendaient la meilleure occasion pour tendre une embuscade aux deux helmites.

    Finalement, après deux jours de traque, l'occasion se présenta, et les dix paires d'yeux qui observaient depuis longtemps les deux aventuriers se ruèrent à l'assaut.
    Shinook et DarkWintermoon venaient de tomber sur une bande d'orques en maraude. Un imposant Orque maniant une morgenstern tout aussi imposante, suivit par huit de ses congénères armés d'épée et de bouclier. Et un peu plus haut, un Shaman Orque commençait à incanter dans son langage guttural.

    Il allait falloir aux gardes beaucoup de courage et un sens tactique à tout épreuve.



    Saiko, tu peux intervenir dans ce combat.

  4. #4
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Sa qualité de rôdeur et le sort de passage sans traces faisaient qu'encore personne n'avait attaqué l'homme-panthère, pour deux raisons évidentes. La première était qu'il ne portait aucun objet de valeur interessant méritant de risquer sa vie dans un combat. La deuxième était qu'il se déplaçait bien trop vite pour organiser n'importequelle embuscade.

    Il était d'ailleurs aidé par ses deux créatures avec qui il pouvait communiquer par télépathie. Celles-ci le prévenaient si elles rencontraient un quelconque danger en amont et Saiko effectuait de légères modifications sur la trajectoire de sa course pour éviter justement d'avoir à se confronter à ses dangers.

    Cependant alors qu'il venait d'entrer dans ces vastes étendues de l'orient, il avait senti des odeurs particulières, qu'il pensait appartenir à une bande d'orque semblable à l'ancienne horde de hobgobelins avec qui il avait fait une rencontre particulière. Il en avait même aperçu des traces, mais l'érosion montrait qu'elles n'étaient pas de toute fraîcheur.

    Shadji n'avait pas donné de nouvelles depuis un moment, et quand elle lui redonna signe de vie en lui faisant son rapport, elle lui fit comprendre que Shinook et Darkwintermoon voyageaient non loin de là, mais surtout qu'ils étaient suivis par la fameuse bande d'orques.

    L'homme-panthère avait tout de suite changé de cap, pensant qu'il ne seraient peut-être pas trop de trois pour se défendre, même contre des orques. Et puis il vallait mieux profiter de cette occasion pour se réunir plutôt que de se chercher des heures autour de la Chaloupe Echouée, surtout que l'endroit promettait de l'action où être solitaire n'allongeait pas la durée de vie.


    (HRP=voilà, je vous laisse, Shinook et DarkW, commencer le combat, je débarquerai après que vous en ayez tués quelques-uns, pour un peu plus de réalisme ).
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  5. #5
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Angers
    Messages
    1 102
    Vol d'une relique

    Shinook fut surpris d'une telle attaque. Il imaginait avec DarkWintermoon que le voyage se passerait bien, mais le destin en décida autrement. Ils étaient en net infériorité numérique faces à leurs opposants, et ils leur faudrait en finir rapidement. Les deux gardes se regardèrent un instant, et comme s'ils s'étaient parlés par télépathie, ils descendirent de leurs montures respectives et dégainèrent leurs armes. Les Orques ne se laissèrent pas prier et se jetèrent tout de suite sur eux comme un essaim de guèpes attiré par le miel, se qui ne laissa pas le temps aux deux collègues de choisir leurs ennemis. DarkWintermoon se retrouvait maintenant face à celui qui devait être le chef de la bande, car bien plus imposant que les autres. Il bavait comme un gros chien affamé, ses yeux étaient d'une éclat rouge vif et il montrait ses crocs aiquisés et jaunis. De plus, il semblait savoir se servir parfaitement de son arme. Quant à Shinook, il se trouva d'abord face à deux orques simples qui n'attendaient que de le découper en rondelles. Le combat s'annoçait difficile pour les deux gardes, loin de leur cité...

    Ce fut l'orque qui donna le premier coup. Celui-ci fut puissant et précis, et DarkWintermoon eut peine à le parer, il s'en retrouva déséquilibré. Rapidement, il ne pouvait plus que se défendre, tant le monstre avait l'avantage. Alors que ce dernier n'avait que quelques égratignures, DarkWintermoon était déjà épuisé par la violence du combat. En effet, l'orque semblait animé d'une rage bestiale et chaque coup accompagné d'un cri d'animal ne faisait qu'affaiblir son adversaire qui ne savait plus quoi faire. Cependant, toujours vigilant et optimiste, le garde put entrevoir une faille chez son ennemi, qui commençait à se déconcentrer, et l'utilisa à son avantage. Il planta profondément sa lame dans le corps de l'orque. Du sang jaillit tout autours, et l'orque tomba à genoux devant un coup bien placé. Cependant, il n'était pas encore mort, il était simplement blessé et affaiblit. Au moment de l'achever, si proche de la victoire, DarkWintermoon ressentit cependant soudain contre son torse une énergie l'éjectant en arrière. C'était le shaman, qui venait de venir au secours de l'orque blessé. Le contact du sort fut déjà violente, mais les souffrances du garde ne s'arrêtèrent pas là, car il retombat sur une pierre, tête la première, et le choc fut si violent que du sang s'écoulait du haut de sa tête, et il semblait évanouit...

    De son côté, Shinook avait à faire avec les deux orques. De ses deux épées longues, il put parer les attaques de ses deux ennemis en même temps, et contre attaquer. Son agilité à l'épée et sa force lui permirent de venir à bout d'un des deux orques. Mais au moment où il pensait qu'il ne lui restait qu'un ennemi, trois autres vinrent se joindre à leur frère, pour tuer leur adversaire. L'Elfe de Lune fut vit débordé par le nombre. Il ne savait plus où donner de la tête. Cependant, c'est à ce moment qu'un invité imprévu arriva là où personne ne l'attendait...


    HRP:La dernière phrase est pour toi Saiko


  6. #6
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Saiko arrivait juste à temps, et l'effet de surprise était on ne peut plus heureux.

    Heureusement les orcs avaient laissé DarkWintermoon de côté, le considérant comme inoffensif maintenant. Mais ce bonheur provoquait aussi la détresse de Shinook qui se retrouvait seul face à toute la bande.

    Alors que le shaman se préparait à incanter contre Shinook, ce qui aurait eu pour résultat certain la fin des deux gardes, une patte velue et griffue se faufila par dessus son épaule jusque sous son menton, et étrangla le shaman, sans le tuer.

    Il réflechit rapidement à ce qu'il convenait mieux de faire, ses propres pouvoirs magiques étant épuisés. Il voulut d'abord intimer au shaman de stopper le combat, mais il n'avait aucun moyen de communiquer avec lui. Et le laisser libre d'incanter lui aurait permis d'attirer l'attention sur eux, ou bien d'achever Shinook comme cela avait été son intention.

    La patte se retira du cou du shaman dans un mouvement sec qui laissa 4 entailles dont 3 très visibles d'où coulait le sang de l'Orc. Puis Saiko s'empara de darkanine, sa dague et trancha en quelques mouvements la tête du shaman, qu'il jeta au milieu de la scène de combat.

    Celui-ci s'arrêta instantanément, tandis que les orcs fixaient la tête rouler entre leurs jambes.

    L'idée de Saiko était simple, ils ne pourraient sûrement pas s'en sortir par la force, ils étaient deux, contre sept orcs dont un gravement blessé et leur chef. Le but était de leur faire peur, en profitant pour cela de leur faible intelligence.

    Sans se dévoiler, c'est-à-dire en restant dans la forêt pour augmenter l'effet de peur, il tira de sa fronde une bille (+1) sur le chef de la bande qui la reçut en pleine figure. Il ne comprit pas d'où provenait cette douleur soudaine et commença à tituber, sous l'effet de la surprise et de la douleur sous l'oeil gauche.

    Saiko tira une autre bille qui atterit sur le gros orteil droit du chef, pas très efficace comme tir, mais au moins c'était douloureux, car l'ongle fut arraché par le choc. Le chef orc hurla.

    L'homme panthère espéra que cela suffirait à faire fuire le chef orc, en même temps qu'il commença à se demander si les orcs connaissaient ou non la peur. Toute l'action n'avait duré qu'une douzaine de secondes, et les deux créatures de Saiko bavait de l'excitation d'un combat, retroussant leurs lèvres aux maximum pour découvrir leurs crocs.


    (HRP = action MJ requise - et je voulais aussi savoir si vous voulez le faire avec jet de dés et tout où si ça pouvait rester littéraire...)
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  7. #7
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Quête : Vol d'une Relique

    La bande Orque encercla le guerrier et l'homme panthère. Le second garde était maintenant inactif, et les orques n'y prêtèrent plus attention, préférant le garder pour la fin, et surtout pour la faim.

    Shinook réussit cependant à se débarrasser du second guerrier orque. Il put se porter au devant d'un nouveau peau verte, mais du rapidement faire face à deux de ces congénères. Décidément, cela sentait le roussi pour le pauvre elfe. En plus, cela faisait longtemps que les guerriers de Garzhul n'avait pas eu à se mettre un elfe sous la dent.

    En ce qui concerne Saiko, il pensait avoir gagner un round contre son adversaire. Certes, les orques avaient peur, moins que leurs cousins gobelins, mais ils pouvaient avoir peur.
    Cependant, c'était au chef Orque, à Garzhul en personne, auquel Saiko avait affaire.
    Et quand on est un chef Orque c'est souvent parce que l'on est le plus fort de la bande.
    Soudain, le comportement de Garzhul changea.


    Garzhul ------------ pas content du tout ------------ Berserker


    Décidément, ce n'était vraiment pas bon pour les manostiens ça.

  8. #8
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Saiko observa avec horreur la façon dont les veines sur la tempe du chef orque commençaient à battre frénétiquement.

    Il n'hésita pas et commença à attaquer de sa dague l'orque qui reprenait ses esprits de BerserK. La lame ricochait sur l'armure du chef, et quand elle ateignait un espace de chair, l'epaisseur du cuir naturel ne laissait que des égratignures.

    Saiko n'en viendrait jamais à bout tout seul, surtout armé comme il était.


    - Aaargh ! Shinook ! Fais en sorte qu'il se tienne tranquille un instant où tu devras me ramasser à la petite cuillère !

    S'il s'en sortait après, bien sûr.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  9. #9
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Angers
    Messages
    1 102
    Ayant entendu l'appel à l'aide de son ami, Shinook qui commençait à avoir du mal à repousser les attaques de ses nombreux ennemis, recula de plusieurs pas pour être hors de portée des armes de ses adversaires pour lancer un sort. Il se concentra quelques instants, lâchant une de ses épées pour incanter le sort, puis une lumière jaune orangée jaillie de sa main, et l'énergie partit vers le chef orque, lequel combattait à ce moment Saiko.

    Shinook -----> Immobilisation ------> Chef orque

    La boule d'énergie toucha l'orque dans un état de rage folle, et soudain, il se figea comme une pierre, ne pouvant plus bouger. Désormais, Saiko et ses deux animaux pourraient se débrouiller avec leur ennemi. Cependant, l'Elfe, qui avait dû lâcher une de ses épées, se retrouva avec une arme de défense en moins, et les orques repartirent à l'assaut. Shinook ne pouvait plus se défendre efficacement, d'autant plus que le sortilège l'avait un peu épuisé, et de nombreux coups l'atteignirent, au visage, au torse... Criant de douleur à vive voix, Shinook se demandait comment il pourrait se sortir de ce pétrin...


  10. #10
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Les deux poings en l'air et enserrant la morgenstern, le chef Orque s'immobilisa brusquement sous l'effet du sort de Shinook.

    C'est alors que Saiko donna l'ordre d'arrêter de harceler les deux pauvres orques et de s'occuper de leur chef. Ce qu'elles firent immédiatement.

    Alors que Saiko regarda comment se déroulait le combat, Shadji grimpa sur le gigantesque chef et alla lui crever les deux yeux. En même temps, Norak chercha une ouverture sur la nuque pour porter leur coup fatal, leur spécialité. Malheureusement la nuque était protégée par l'armure lourde du chef et Norak dut se contenter de ses oreilles. Quand le sortilège cesserait d'agir, le chef aurait perdu deux de ses cinq sens, les plus importants de surcroît.

    C'est alors que l'homme panthère vit Shinook en grande detresse, se retrouvant désarmé d'une main.

    Il sortit sa fronde et lança un tir groupé sur les assaillants


    Saiko ---> Tir Rapide/Feu Nourri + Rechargement rapide ---> Orcs

    Non seulement il en blessa un ou deux au visage, mais il permit à Shinook de se dégager de la mélée et de ramasser à nouveau son épée. Saiko continuait à attaquer de l'arrière pendant que Shinook repartait à la charge, malgré ses blessures. Les deux étaient assistés des créatures qui mordaient chaque espace de chair découverte.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  11. #11
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Angers
    Messages
    1 102
    Vol d'une relique

    Désolé pour le retard, petit malentendu

    Grâce à l'aide mutuel qu'ils s'étaient fournis, bien que dangereuse, Shinook put récupérer sa deuxième arme, et les coups de fronde de Saiko déstabilisèrent deux orques. En conséquence, l'Elfe ne réfléchit pas un instant, il "plongea" sur ces deux-là, et d'un coup de chaque épée, il s'en débarrassa définitivement. Ressortant ses deux lames ensanglantées, il se tourna vers les orques restant, qui commençaient à se demander ce qu'il devaient faire. Shinook ne se fit pas prier, et décida de s'occuper de ces autres. Il ne voyait pas du tout comment se débrouillait son ami panthère, mais il présumait qu'il s'en sortait bien, et il préféra se concentrer sur son combat. Au bout de quelques minutes de parade et de contre-attaques habiles, Shinook parvint à en finir avec ses opposants au prix de nouvelles blessures, minimes heureusement.


  12. #12
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    L'homme panthère était parvenu à maintenir les orques à distance de lui, et Shinook s'en occupa efficacement.

    Les deux se tenaient debout, au milieu des corps ensanglantés des orques. Shadji et Norak continuaient sadiquement à achever ceux qui n'étaient pas encore tout à fait morts. Saiko était heureux de voir que ces deux animaux suffisaient à satisfaire même sa soif de cruauté.


    - Je crois que nous sommes tranquilles dorénavant...

    Le deux combattants allèrent vérifier l'état de santé de Darkwintermoon. Il était sérieusement blessé au visage, et il s'était cassé la clavicule.

    Saiko lui appliqua une pommade pour essayer de stériliser ses plaies et il lui tressa une sorte de bandeau pour soutenir sa clavicule.


    - Il ne peut pas nous suivre. Il faut qu'il retourne à Manost. L'un de nous doit le ramener, mais tu ne peux y aller seul où tu seras trop vulnérable à d'autres attaques, et si nous y allons ensembles nous allons perdre trop de temps.

    La solution se présenta d'elle-même. Une troupe de gardes manostiens qui marchaient en direction de la cité Hélmite firent leur apparition sur la zone de combat, qui occupait toute la largeur du chemin.

    Le lieutenant de l'avant garde s'exclama devant la scène.


    - Eeeh Beh ! J'avais entendu parler d'attaques orques sur cette route, mais je crois que le problème est reglé pour un bon moment... Qui êtes-vous ?

    (HRP=je laisse shinook répondre, il est lui-même garde manostien, et surtout il est plus doué pour les dialogues... je veux bien faire parler le convoi manostien, si HdB est ok )
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  13. #13
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Angers
    Messages
    1 102
    Vol d'une relique

    Shinook s'avança devant les gardes, et mis en évidence son uniforme, preuve de son appartenance à la Garde Manostienne, bien ques les nombres coupures dans le tissu n'étaient pas très règlementaires...

    Messieurs ! Je suis Shinook, Garde de Manost, et voici mon ami, Saiko. A cause de blessures trop importante notre ami et collègue de la Garde DarkWintermoon doit être transféré au plus vite à Manost pour penser ses blessures. Pourriez-vous vous acquitter de cette tâche ? Ce serait un grand service pour nous, car nous sommes actuellement en pleine mission...


  14. #14
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    - Rien ne doit freiner les helmites en mission ! Ce fardeau pour vous n'en sera pas un pour nous !

    Le lieutenant leva la main gauche et claqua des doigts. Aussitôt quatre soldats attrapèrent Darkwintermoon par les bras et les jambes et l'allongèrent à l'arrière de leur chariot.

    - Nous repartons, maintenant. Bonne chance à vous sur le reste du chemin. Je parlerai de votre action à Bracamad ! Ah... et prenez ceci...

    Il leur tendit suffisemment de potions pour qu'ils se guérissent complètement de leurs blessures. Puis la troupe reprit sa marche.

    Saiko se tourna vers Shinook.


    - Mieux vaut continuer ensembles... Laisse-moi juste fouiller ces orques pour peut-être y trouver quelques objets intéressants.

    Shadji et Norak avaient passé ce temps à ramasser les billes de la fronde de Saiko, quand celles-ci n'étaient pas trop profondément entrée dans les corps orcs.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  15. #15
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Angers
    Messages
    1 102
    Vol d'une relique

    Bon ben, personne répond donc je le fais...

    - Très bien, faites mon ami...

    Après de nombreuses minutes à fouiller les corps des orques, ramassant quelques objets sans grande importance, Shinook et Saiko repartirent vers le Golfe de l'Oubli, où il devait se rendre, et avait déjà du retard par rapport aux autres, sûrement. Ils adoptèrent donc une marche hâtive pour arriver au plus vite à leur point de rendez-vous...

    A toi de jouer Hugues


  16. #16
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Quête : Vol d'une Relique

    Après ce combat, les deux manostiens fouillèrent les corps. Rien de bien palpitant à se mettre sous la main, les Orques n'étant pas connu pour prendre un soin particulier à leur équipement. C'est donc déçu, mais toutefois heureux de ne pas avoir servi de repas à un groupe d'orques que nos deux aventuriers poursuivirent leur route.

    Le chemin les séparant de leur point de rendez-vous se passa, pour le reste, parfaitement bien. Pas un bandit, pas un druide, pas un orque, pas un ogre à se mettre sous la main. Décidément, les dès, oups, Helm était clément avec eux, et il avait dû dégager la route.

    Finalement, nos deux compères finirent par arriver en un seul morceau à la Chaloupe Echouée

Discussions similaires

  1. [Lieu] [Quête] Vol d'une relique : Maison de la vieille veuve
    Par Saiko dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 44
    Dernier message: 05/12/2005, 13h21
  2. [TD] [Quête] Vol d'une relique : Le puit du Pal, un lieu sombre et maléfique
    Par Hugues de Breizh dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 45
    Dernier message: 31/10/2005, 19h14
  3. [Lieu] [Quête] Vol d'une relique : La Maison du Dessinateur
    Par Hugues de Breizh dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 52
    Dernier message: 06/08/2005, 14h30
  4. [Rencontres] [Quête] Vol d'une relique : Paldo les bons tuyaux
    Par Folken dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 5
    Dernier message: 01/08/2005, 00h19
  5. [TD][Quête] Vol d'une relique : Soleil noir sur l'église helmite
    Par Sixtine Ombreclaire dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/03/2005, 15h08

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236