Page 4 sur 5 PremièrePremière ... 2345 DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 123

Discussion: [TD][Quête] Vol d'une relique : Dans un bosquet de hêtres roux...

  1. #91
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête: Vol d'une relique


    Althea veut prendre le tour de veille? Elle ne va pas avoir besoin d'insister longtemps, je gage, les autres dorment debout... Misère que ma tête me pèse... L'alcool et la mixture, ça vous fait un mélange à assommer un cheval... Deux combats, deux veillées... ça fait deux jours que je n'ai pas dormi, moi... et je m'amuse à visiter le lit des rivières en prime... pour être bien certain de ne me laisser aucune chance... Bon, ma paillasse est là... gentille petite couverture humide... Où ai-je donc fourrée cette fichue relique? Là, c'est bon, je la mets sous son tissu, le tissu sous le baluchon, le baluchon sous ma tête, et on n'en parle plus... Hmm... j'ai beau être moulu de partout... Vais bien dormir moi...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  2. #92
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 595
    Quête : vol d'une relique


    Les compagnons s’étaient couchés les uns après les autres. Seule Atlhéa veillait. Assise contre un arbre, les jambes regroupées sous le menton elle resta sans bouger les yeux ouverts sur l’obscurité de la nuit. Attentive au moindre signe, au moindre souffle. Cela ressemblait à une nuit de veille à la barre même si cette fois, la mer était bien loin. Il avait fière allure le marin d’eau douce ! Trempée par une eau qui n’avait pas le goût du sel. Frileuse, elle resserra la couverture autour de ses épaules et rejeta une branche dans le feu. Puis, elle jeta un coup d’œil à ses compagnons. Immobiles et paisibles. La mixture de Galathée avait vraiment des propriétés étonnantes.

    Les heures passèrent sans que rien ne vienne interrompre le repos. La lune poursuivit son cycle dans le ciel avant de disparaître. L’aurore aux doigts de rose alluma ses flambeaux à l’horizon. La nature se réveilla peu à peu. Et soudain, un bruit étrange. D’abord dans le lointain puis se rapprochant considérablement. Et autour, les animaux de la forêt commencèrent à s’enfuir. Mais que se passait il donc ?
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  3. #93
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 916
    Quête : vol d’une relique.

    Soudain, dans un fracas de branches cassées et de buissons écrasées, un groupe d’immenses créatures fit irruption dans la carrière. Althéa et ses trois compagnons, réveillés par le vacarme, fixèrent éberlués les nouveaux venus : cinq ogres aux mines patibulaires. Ces derniers avaient stoppé net, presque aussi surpris que les aventuriers, ne s’attendant visiblement pas à trouver quelqu’un en ces lieux.

    Profitant de ce bref répit, les campeurs filèrent se mettre en sécurité – fort relative il est vrai – en grimpant aussi vite que possible dans les arbres qui bordaient la clairière. Leurs invités matinaux, reprenant leurs esprits, atteignirent en quelques enjambées le pied des troncs. Là, ils entamèrent une discussion animée, débattant de la meilleure façon de faire redescendre ceux qu’ils considéraient déjà comme une bonne prise. Couper les arbres paraissait devoir l’emporter, même si secouer les troncs jusqu’à ce que les fruits tombent d’eux-même avait également un certain succès.

    La décision n’allait plus tarder. Il fallait donc agir très vite.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  4. #94
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 393
    Quête: Vol de la relique.

    Perchée en haut d’un vieux hêtre en compagnie d’Althéa, Galathée contemplait les ogres avec une pointe d’angoisse, moins pour elle-même que pour leurs vaillantes montures... En effet, leurs hennissements terrifiés lui parvenaient d’entre les feuilles, et si les créatures patibulaires qui les encerclaient avaient grand faim, elles ne tarderaient pas à changer de cible. Elle jura en songeant aux longes qu’elle avait vérifiées encore la veille au soir. Aucune chance que les animaux ne parviennent à se détacher d’eux-mêmes. Sauf si... Elle plaça ses mains autour de sa bouche et lâcha un cri bref. Sasquatch apparut sur une branche proche.

    " Va libérer les chevaux, tu m’entends... "

    Il inclina la tête.

    " Tu comprends ? Les chevaux ? La longe ? Tu sais bien... Il suffit de tirer sur la boucle qui dépasse... "

    Le hibou se hérissa et hulula doucement. Un hennissement terrifié vrilla l’air et Galathée jura.

    " Bon sang ! Tu y vas ! "

    L’oiseau s’envola entre les branches et disparut. Sous les arbres, il ne restait plus que trois ogres, ce qui signifiait que deux d’entre eux avaient dû changer de menu... Ils étaient toujours plongés dans leur conciliabule, mais le plus gros avait posé une énorme patte sur le tronc du chêne dans lequel se trouvaient Lothringen et Taliesin, et lui imprimait un léger balancement.

    Galathée avança sur l’une des branches, puis écarta le feuillage. Le cheval bai de Taliesin était aux prises avec un ogre, et ruait comme un dément alors que le monstre lui brisait l'échine. Les trois autres tiraient sur leur longe et leurs cris de terreur n’avaient plus rien d’équin. Enfin la jument rousse qui lui servait de monture se libéra, suivi de l’hongre rouan d’Althéa, et ils détalèrent dans les sous-bois, sans demander leur reste... Sasquatch semblait avoir compris sa mission et la rôdeuse aperçut un instant ses plumes ébouriffées. Enfin, le troisième cheval se libéra, mais avant qu’il n’ait pu s’enfuir, Galathée plongea son esprit dans le sien, se tendant tout entière pour maîtriser cette panique animale et tenter de le retenir. Malheureusement, c’était un jeune étalon capricieux et sa volonté était féroce. La rôdeuse essaya de garder son équilibre, mais l’effort mental était demandeur, et elle se sentit glisser. Heureusement, Althéa la retint par la taille, la plaquant de toutes ses forces contre l’arbre.
    Ainsi assurée, la rôdeuse put prendre le temps de gagner l’étalon à sa cause, petit à petit, doucement, tranquillement. Il s’immobilisa, naseaux frémissants, l'écume aux lèvres, dans l’herbe rase. Les deux ogres qui s’étaient éloignés jouaient à présent avec la tripaille du cheval mort, se goinfrant sans complexes. Les trois autres étaient encore sous les aventuriers, et après un instant d’hésitation, Galathée suggéra à l’étalon gris de foncer dans la mêlée, ce qu’il fit de manière spectaculaire, à grands renforts de coups de sabots. Surpris, les ogres s’égaillèrent dans la clairière... S'il y avait une action à tenter, c'était l'occasion ou jamais.

    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  5. #95
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête: Vol d'une relique

    Le chêne oublia peu à peu de tanguer tandis que l'ogre qui avait élu domicile en dessous se détournait pour observer les ruades désordonnées de l'étalon gris. Agrippés aux branches maîtresses, les deux elfes n'en menaient pas large, leur refuge étant manifestement bien précaire en regard de la puissance des assauts de leurs agresseurs.

    Encore un peu secoué, Lothringen recouvrait péniblement ses esprits. Le réveil avait été pour le moins... brutal. C'était à peine s'il avait eu le temps de ramasser le sac et la relique, puis d'escalader les branches, jouant des pieds, des mains, exactement comme lorsqu'il avait dix ans. Comment ne pas se sentir enfant face à ces gigantesques monstres? Dix ans. Les bois... Le Téthyr. Mais ce n'était pas le moment de succomber à un accès de nostalgie.

    Le semi-drow analysa rapidement la situation. Ils n'avaient aucune chance en bataille rangée. Et le cheval n'occuperait pas les intrus bien longtemps... Observant Taliesin, il admira sa prestance peu entamée par une situation pourtant des moins valorisantes... et pensa à...
    Il voulut lui parler mais aucun son ne sortit. Il réessaya. Une extinction de voix... C'était bien le moment. Calamité. Abruti de barde qui l'avait jeté dans la rivière. Au troisième essai, Lothringen réussit à lâcher d'une voix étouffée, rien de plus qu'un murmure...


    - La "splendeur"...

    Il n'arrivait pas à en dire plus. Tant pis, il fallait que le barde ait compris; tout dépendrait de Taliesin à présent.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  6. #96
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 916
    Quête : vol d’une relique

    Le barde songea un instant à faire répéter Lothringen, mais ce n’était guère le moment pour ce genre de taquineries. D’autant que les ogres n’allaient pas tarder à revenir à la charge.

    La splendeur de l’Aigle… Ce pouvait être une solution, effectivement. Mais même avec ce secours, parviendrait-il à subjuguer les monstres et à les faire quitter les lieux ? Il faudrait jouer finement, très finement, et rien ne garantissait le résultat… Mais il n’y avait guère le choix et il ne voyait aucune autre solution. Il incanta donc rapidement.


    Taliesin --> Splendeur de l’aigle --> Taliesin
    (charisme monté à 21 : 18 de base, + 3 (1d4+1)

    L’Elfe ne savait pas trop si le résultat du sort était probant, mais il n’avait plus le temps de tergiverser. Descendant de quelques branches, il s’avança dans une trouée du feuillage, afin d’être bien vu par les ogres. Deux d’entre eux se disputaient les derniers morceaux de chair du cheval défunt : le spectacle désola Taliesin qui se sentait coupable envers sa monture, un bel animal au caractère égal. Et il n’avait rien pu faire pour le protéger…

    Sur ces entrefaites, les trois autres ogres revinrent dans la clairière : ils s’étaient lancés à la poursuite de l’étalon mais s’étaient vite lassés, préférant se consacrer sur des proies moins rapides et de préférence dépourvues de sabots. Le barde se détourna de l’horrible festin et s’éclaircit la gorge. Il devait parler avant d’être repéré, afin de ménager un effet de surprise.


    -Holà, messires ogres ! Qu’elle est donc la raison de cette agitation bruyante qui trouble mal à propos la quiétude de mes bois ?

    Les cinq ogres levèrent les yeux vers l’apparition qui osait s’adresser à eux sur un ton aussi assuré. Celui qui semblait être leur chef s’avança de quelques pas :

    -Qui toi être ?
    -Je suis l’esprit de la forêt (autant y aller carrément, au point où on en était…). Puis-je à mon tour vous demander vos identités, afin de savoir qui j’ai l’honneur de saluer ?
    -Nous être ogres. Nous avoir faim.
    -Et bien messires ogres, n’êtes vous pas déjà en train de festoyer copieusement ? S’il vous reste encore quelque appétit, je vous autorise à parcourir mes terres et à vous régaler des baies et des fruits succulents que vous y trouverez à profusion.
    -Nous pas manger fruits. Nous vouloir bonne viande ! Nous vouloir ceux qui se cachent dans arbres !
    -Je suis au regret de ne pouvoir satisfaire votre demande, et vous m’en voyez fort marri. Ces aventuriers sont mes invités et, pour l’heure, il me plait de me divertir en leur compagnie.
    -Nous vouloir eux ! Si pas pouvoir, nous vouloir toi ! Toi joli, toi venir jouer avec nous !
    -C’eut été un plaisir, je vous prie de le croire. Mais je me dois encore une fois de refuser : en bon hôte, il m’incombe d’honorer mes invités comme il se doit.
    -Nous pas partir sans viande ou sans jouer ! Nous secouer arbres, toi tomber avec invités !
    -J’ai une bien meilleure solution à vous proposer, et qui vous épargnera la peine de tels efforts ! L’elfe montra du doigt la direction de la rivière. Marchez dans cette direction ; sous peu, vous tomberez sur un cours d’eau guilleret serpentant entre les saules. Remontez-le et, non loin de sa source, vous trouverez la demeure de charmants esprits des eaux qui seront tout disposés, je l’assure, à assouvir les moindres de vos désirs. J’ai eu à maintes reprises l’occasion de dîner à leur table. Leur viande est saignante à souhait. Quant à leur compagnie, on ne peut en trouver de plus douce…

    Le barde se tut, attendant avec anxiété la réaction des cinq créatures qui, jusqu'à présent, ne l’avaient pas quitté des yeux.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  7. #97
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 595
    Quête : vol d'une relique

    N’importe quelle personne sensée aurait éclaté de rire face à cet énorme mensonge … Mais des ogres … Les cinq compères regardèrent Taliesin en se grattant la tête, perplexes. L’un deux donna un coup de pied dans l’arbre par simple esprit de contradiction. Mais ce qu’avait dit le barde avait fait son chemin. Un repas les attendait ! Un excellent repas ! L’esprit de la forêt en personne venait de le leur dire ! Ils lancèrent une dernière fois un regard envieux aux aventuriers perchés. Puis l’un des ogres, dont la prestance de l’embonpoint laissait à deviner qu’il était le chef prit enfin la parole :

    « Nous aller voir les esprits de la rivière. Toi attendre. Si nous pas trouver dîner nous revenir ici et vous faire tomber tous. Mais vous attendre »

    Alors, reprenant leurs massues ils tournèrent les talons emportant au passage un dernier morceau de la carcasse du cheval. Les compagnons se regardèrent sans trop oser bouger. Puis, Althéa avec un petit sourire moqueur se tourna vers Taliesin avant de lui demander :

    « [color=#8470FF ]Alors esprit de la forêt, si vous nous suggériez de redescendre maintenant[/color] ? »
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  8. #98
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 916
    Quête : vol d’une relique

    Taliesin ne répondit pas immédiatement : il tendait l’oreille, guettant les sons annonciateurs d’un éventuel retour des ogres. Mais il n’en perçut aucun : les cinq comparses s’étaient éloignés avec empressement. Soulagé, il se tourna vers Althéa :

    -Soit ! Nobles invités, je vous suggère donc de quitter vos retraites feuillues et de regagner le sol avant d’éventuellement partir en quête de vos montures rescapées… Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je serai pour ma part bien plus tranquille lorsque nous aurons levé le camp et que nous serons loin de cette clairière. Combien de temps nos amis les ogres auront-ils la patience de remonter la rivière ? C'est une question dont je ne tiens pas forcément à connaître la réponse...
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  9. #99
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête: Vol d'une relique

    Taliesin s'interrompit soudain, brutalement agressé par la chute de quelques branchages parfois lestés de glands verts qui faisaient sournoisement ricochet sur son crâne. L'instant d'après, Lothringen le rejoignait fugitivement, puis se laissait tomber à terre. Le barde trouva étrange qu'un elfe noir soit si visiblement à son aise dans les arbres; d'un autre côté, rien ne garantissait que ce dernier ait passé l'essentiel de son existence en sous-sol. L'elfe voulut se risquer à une plaisanterie douteuse sur les affinités des conseillers et des grands singes, mais un regard peu engageant de Lothringen l'arrêta juste à temps. Un regard à peu près aussi écrasant qu'une version géante des glands de tout à l'heure.

    Le semi-drow oublia aussitôt l'esprit de la forêt sur sa branche et se mit à chercher son cheval. Epuisée par son effort de concentration, Galathée venait de relâcher son contrôle mental sur l'animal qui revenait vers eux au petit trot, libéré de la terreur panique qui avait égaillé ses petits camarades dans la nature. Le gris était encore nerveux, donnant de petite ruades en l'air pour achever d'évacuer son exaspération. Sa longe brisée traînait dans l'herbe. Lothringen avançait à pas comptés, face à l'animal. Au dernier moment, l'étalon encensa et s'accorda quelques sauts avant de s'arrêter à nouveau, attendant manifestement une autre tentative. Lothringen se prêta au jeu, avançant, reculant, trois fois de suite. A la fin, il put poser une main sur le chanfrein, remonter lentement vers les ganaches, caresser l'encolure: le calmer. Après seulement, s'emparer de la longe.
    Il entraîna dès lors le cheval vers les arbres, accrocha la longe à une branche basse, et commença de le seller. Quand il fut prêt, il se mit en selle, et contempla l'avancée de ses compagnons. Et ce n'était pas brillant. Galathée s'était mise en peine de charmer sa propre monture, mais le cheval d'Althea semblait avoir aussi mauvais caractère que sa cavalière. Pour l'heure, il traînait cette dernière au bout de sa longe, d'un bout à l'autre de la clairière...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  10. #100
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 595
    Quête : vol d'une relique


    S’éraflant les coudes à chaque aspérité du terrain, emportant avec elle des lambeaux de malheureux buissons se trouvant sur sa route, passant au passage dans la boue à proximité de la rivière, évitant de justesse un arbre puis un tas de crottin de cheval Althéa ne se résignait pas à lâcher la longe. D’accord, son cheval était têtu, mais elle était encore pire que lui et elle allait le lui prouver. Qu’importe le temps que cela allait prendre, elle le ramènerait à la raison même si pour le moment, il ne semblait pas l’entendre de cette oreille. Nanti de son fier équipage, il passa crânement devant Lothringen et Galathée si vite que ni l’un ni l’autre n’eurent le temps d’apporter leur aide. Puis, une fois hors de leur portée, il stoppa net puis piaffa gaillardement, comme fier du bon tour qu’il venait de jouer.

    Althéa croyant à une possible rémission se risqua à redresser la tête. « [color=#8470FF ]Enfin, tu te décides bougre d’âne [/color]» C’est alors que l’animal repartit au galop, l’emportant par la longe qu’elle n’avait pas eu le réflexe de lâcher. Cette fois, il la fit foncer dans une taupinière puis repassa devant ses compagnons histoire de la narguer. Puis il lui vint une idée amusante. Piquant des deux, il se rua vers la rivière. «[color=#8470FF ] Non, pitié, j’y ais déjà eu droit ![/color] » Mais dans une dernière foulée, le cheval décidant que sa cavalière était trop sale lui fit reprendre un bain. Une gerbe d’éclaboussures et de multiples jurons plus tard, Althéa tenta de remonter. L’animal, visiblement content de lui vint de lui-même la rejoindre et histoire de s'amuser un peu la rejeta à l'eau d'une légère poussée. Il vint lui mettre la tête sous l'eau en la mordillant au passage. Et, pour parachever le tout, il s'ébroua en prenant bien soin de lui faire profiter de la moindre éclaboussure. Puis, bon prince, il la laissa tranquille et attendit la suite. Elle le regarda, les yeux écarquillés. De sa tête, il lui imprima une petite bourrade sur l’épaule. « [color=#8470FF ]Si tu crois que tu vas te faire pardonner comme ça … »[/color]» Il la regarda, les oreilles baissées. « [color=#8470FF ]Tu devrais avoir honte, tu es presque pire que moi [/color]» . Elle croisa les bras, figée dans une grimace de parfait mécontentement puis, n’y tenant plus partit d’un immense fou rire.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  11. #101
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 393
    Quête: Vol de la relique

    Galathée aurait bien aimé porter secours à Althéa, mais elle était déjà bien accaparée par sa propre monture, qui avait une vilaine balafre sur la croupe et qui poussait des hennissements misérables. Cependant, ce n’était rien en comparaison avec la carcasse sanguinolente du cheval de Taliesin, qui gisait dans les hautes herbes. Sa proximité expliquait évidemment la nervosité de ses congénères et Galathée s’efforça d’entraîner sa jument à l’écart, histoire de pouvoir examiner la blessure à son aise. A ce moment, un grand bruit mouillé les avertit de la destination finale d’Althéa. La rôdeuse sourit en songeant aux remèdes qui lui restaient dans son sac. Elle espéra qu’Althéa ne serait pas malade... par pure bonté de coeur.

    Appliquant un bouchon végétal sur la croupe de sa jument blessée, Galathée avisa par hasard le barde qui, accroupi près du cadavre, rayonnait toujours étrangement. Elle avait beau savoir qu’il s’agissait là d’un artifice magique, il n’en restait pas moins que le barde avait quelque chose... il avait quelque chose... Vraiment. Mais il semblait aussi un peu dépité à la vue de ce qui restait de son compagnon à quatre pattes... Galathée abandonna un instant sa jument pour le rejoindre.


    " Si vous voulez, je peux vous passer mon cheval... Moi, je peux marcher... "

    C’était un peu stupide, parce que Manost était encore loin, mais Taliesin lui semblait soudain... si sympathique. Encore plus sympathique que d’habitude. Et laisser un elfe sympathique comme ça, en rade, alors qu’elle avait justement un cheval à disposition, c’était vraiment dommage... Elle ne pouvait pas ne pas le lui proposer...

    " J’ai l’habitude de marcher, vous vous êtes un artiste, alors j’imagine... "

    Je raconte n’importe quoi, se dit Galathée, mais elle avait pourtant bien envie de faire conversation avec ce barde qui était vraiment... sympathique, c’est ça.


    " Et c’est une bonne jument... Elle s’est pris un mauvais coup sur la croupe, mais si vous montez en avant, il n’y aura pas de problèmes... Et puis je vais la soigner avant de partir. "

    Taliesin avait l’air pour le moins décontenancé, et ça ne faisait que le rendre plus charmant encore.

    " Donc, je vous passe ma jument... ça me fait plaisir..." répéta Galathée.

    Elle se sentait un peu... troublée, mais c’était sûrement la bonne chose à faire, non ? Un elfe si... si... si splendide en fait. C'était ça le mot... splendide. Il ne pouvait pas aller à pied, quand même!
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  12. #102
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 916
    Quête : vol d'une relique

    Le barde était passablement gêné. Certes, la splendeur l’avait aidé à se débarrasser des ogres en leur faisant gober d’invraisemblables bêtises, ce qui les avaient tirés, lui et ses compagnons, d’une bien fâcheuses posture. Mais si maintenant le sort se mettait à influencer ces mêmes compagnons, voilà qui était une toute autre affaire… Et Galathée qui lui offrait son cheval et proposait de rentrer à pied à Manost !

    Il fallait régler cette affaire. Mais le barde sentait que s’il refuserait la proposition, la rôdeuse insisterait et qu’il ne pourrait la faire démordre, à moins de la froisser, ce dont il n’avait absolument pas envie. Il fallait donc trouver un autre moyen de la convaincre… Se servire une nouvelle fois de l’attrait que lui conférait le sortilège ? Il n’aimait pas cela, mais ne voyait pas quoi faire d’autre. Tant pis.

    Toujours très embarrassé, il se lança néanmoins :


    -Je vous sais gré de votre proposition, Galathée. Mais Manost est encore loin, vous vous fatigueriez à marcher si longtemps. Sans compter que vous ne pourriez suivre le rythme de nos montures, et cela me peinerait beaucoup de vous savoir isolée loin en arrière… Et puis, surtout, il serait malséant qu’une dame soit contrainte d’aller à pied tandis qu'un homme irait à cheval ! Je ne pourrais supporter de me rendre coupable d’une telle indignité. Je vous remercie encore de votre charmante attention, mais je vous en prie, continuer à chevaucher votre jument. Je trouverai une solution, ne vous en faites pas pour moi…

    Le barde qui jusqu'à présent préférait regarder dans toutes les directions excepté celle de la rôdeuse - la manière dont elle le dévorait des yeux avait le don de lui faire perdre contenance - se contraint cependant à la fixer intensément, une expression presque suppliante sur le visage.

    -Vraiment, Galathée… Cela me ferait un immense plaisir si vous acceptiez de continuer à monter votre jument… S’il vous plait…
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  13. #103
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 595
    Quête : vol d'une relique

    Althéa sortant enfin de l’eau avec son cheval marchant fièrement à ses cotés découvrit un bien étrange spectacle. Galathée se tenait à quelques mètres de Taliesin, en le lorgnant, les yeux écarquillés dans une expression de parfaite admiration. Pire encore, elle était à deux doigts de lui sauter dessus. Perplexe, la bretteuse se tourna vers le barde dans l’espoir d’obtenir un semblant d’explication. A part une chemise lui collant un peu plus à la peau, elle ne remarqua rien d’anormal. Taliesin était le même Taliesin qu’elle avait toujours connu. Elle se tourna vers Lothringen qui observait la scène, un petit sourire ironique au coin des lèvres, dans l’espoir d’obtenir un semblant d’explication. Le semi-drow secoua la tête et haussa les épaules. Rassurée, elle s’approcha de Galathée et lui passa plusieurs fois la main devant les yeux, elle ne cilla pas. Elle laissa même échapper un petit :"[color=#EEB4B4 ]Oh, vous ne trouvez pas qu'il est merveilleusement ... sympathique [/color]?"Inquiétant, vraiment inquiétant …

    Alors, elle refit face à Taliesin les sourcils froncés et lui lança
    : « [color=#8470FF ]Dites donc vous, quand vous aurez fini de perturber Galathée en vous faisant passer pour un paladin, nous pourrons peut être trouver un moyen pour rentrer à Manost [/color]»
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  14. #104
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 393
    Quête: Vol de la relique.

    Galathée regarda le barde, puis la bretteuse, puis rougit.

    “Manost, oui... Oui, si vous pensez que c’est mieux, je peux... garder mon cheval, d’accord... Je ferai ça. Si ça vous fait plaisir... Je garde mon cheval... Vous avez sûrement raison... "

    Il avait sûrement raison, il ne pouvait qu’avoir raison. Un homme aussi charmant ne pouvait que proférer des vérités, c’était sans dire. Donc s’il voulait qu’elle prenne son cheval, elle prendrait son cheval, c’était une excellente idée. Ce jeune homme avait d’excellentes idées. Les meilleures idées du monde, même.
    Galathée s’écarta de quelques pas. Dommage que la jument se soit fait blesser à la croupe, elle l’aurait bien pris en selle, ce si charmant barde. Mais bon, il y avait les envies, et puis la réalité, il ne fallait pas confondre... Elle retourna donc vers sa monture, se sentant soudain un peu penaude, sans réellement comprendre pourquoi. Elle sella sa monture, régla ses étriers et grimpa sur le dos de l’animal, puis rejoignit Lothringen qui semblait attendre, mi-amusé, mi-agacé. Tournant les yeux, elle retomba sur Althéa et Taliesin, face à face dans l’herbe, et elle sentit comme un petit pincement au coeur... Qu’est-ce qu’ils pouvaient bien se raconter...

    Sasquatch vint se poser sur le pommeau de la selle, brisant un instant sa rêverie, et elle secoua la tête. Un petit mal de crâne, là... Pourquoi s’inquiétait-elle soudain des conversations de ses compagnons de route... Ce n’était pas son problème, si?
    Qu’est-ce qui m’arrive, à moi... songea-t-elle.
    Soucieuse, elle préféra faire volte-face, histoire de ne plus avoir que le tronc des arbres à contempler. Au moins là, pas d’inquiétude. C’étaient de vrais troncs d’arbres. De simples troncs d’arbres. Des troncs d’arbres sans surprise. Des troncs d’arbres qui n’avaient rien de... de splendide.

    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  15. #105
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 595
    Quête : vol d'une relique

    Althéa regarda Galathée se tourner vers les arbres l’air perplexe. La rôdeuse lui avait lancé un regard envieux quand elle l’avait vue près de Taliesin. A présent, elle se tournait vers les arbres, l’air totalement déboussolée. Que lui avait donc fait le barde ? Un sort de charme peut être, mais lequel ? Elle le regarda à nouveau de plus prêt et s’attirant un autre regard, cette fois furibond de la rôdeuse. Mais qu’avait elle donc fait de mal ? Peut elle lui en voulait elle encore pour sa potion. Non, ce n’était pas possible. Galathée était bien plus censée que cela. Non, cela venait du barde. Elle en était certaine. Elle lui lança un regard soupçonneux avant de se décider à lui dire :

    « [color=#8470FF ]Si vous me promettez de ne pas me faire subir le même sort qu’à Galathée, je veux bien vous prendre en croupe. Attention, si vous tentez quoi que ce soit, je risque de sévir [/color]»
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  16. #106
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 916
    Quête : vol d’une relique

    Taliesin était fort embarrassé. Certes, Galathée avait finalement accepté de conserver sa monture, et c’était déjà cela. Cependant, il était peiné que la jeune femme soit plongée dans un tel trouble à cause de ce satané sortilège. En plus, il ne pouvait rien tenter pour l’aider : tant que la Splendeur de l’Aigle ferait son effet, la moindre de ses actions ne ferait qu’empirer les choses… Il faudrait qu’il aille lui parler lorsqu’elle aurait enfin pris fin, dans de trop longues heures.

    La gêne de l’Elfe était encore aggravée par l’attitude d’Althéa. Oh, elle était loin d’être sensible à son charme et, en la circonstance, il ne pouvait que s’en réjouir. Il songeait cependant, avec un pincement au cœur, aux malheurs que venait de traverser la bretteuse et qui l’avaient sans doute rendue pour longtemps hermétique aux attraits de la gente masculine. Cela, il pouvait le comprendre, il ne le comprenait d’ailleurs que trop bien. Par contre, il ne pouvait accepter son accusation implicite. Elle ne l’avait sans doute pas vu se lancer la Splendeur, ce qui pouvait expliquer son attitude. Soit. Mais qu’elle puisse avoir à son encontre un tel soupçon… Elle ne le connaissait vraiment pas ! Mais qui le connaissait, d’ailleurs ? Sa famille adoptive ? Tous morts depuis des années, ne restaient que des arrières-petits enfants qui n’avaient entendu parler de lui que comme une légende familiale… Son maître ? Parti il ne savait où, peut-être mort, lui aussi. Ses amis ? Ils étaient si loin…

    En cet instant, le barde se sentit atrocement seul. Lui qui au cours de ses voyages avait essayé d’apporter un peu de réconfort à ceux qui en avaient besoin, il aurait voulu, pour une fois, que quelqu’un fusse là pour le réconforter, pour lui prêter une oreille attentive. Quelqu’un qui le comprendrait et ne le soupçonnerait pas…

    Tout à coup, il ne put plus supporter le regard d’Althéa et l’accusation qu’il y lisait. Dissimulant son trouble derrière se bonhomie habituelle, il déclara d’un ton taquin :


    -Je vous remercie, Althéa, mais je ne voudrais surtout pas vous imposer la proximité d’une personne aussi dangereuse que moi. De plus, il ne serait pas judicieux de surcharger les montures déjà secouées par les assauts des ogres. Ne vous inquiétez pas, regagnez Manost au plus vite. Je rentrerai par mes propres moyens. Après tout, je passe ma vie à voyager !

    Puis il se détourna et alla rassembler ses affaires. La solitude valait peut-être mieux que le soupçon.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  17. #107
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête: Vol d'une relique

    Lothringen avait contemplé la scène de bout en bout, immobile sur le gris qui piaffait un peu, hésitant comme lui entre l'amusement et un soupçon d'impatience. Voyant que Taliesin semblait souffrir cruellement de son succès pour le moins mitigé auprès des femmes, le semi-drow avait résolu de le laisser se dépatouiller tout seul. Pour la beauté de la comédie. Sauf que le barde se mêlait à présent d'être susceptible, et qu'il allait leur faire perdre du temps avec sa crise de bouderie puérile.

    Il comptait faire quoi, maintenant? Attendre le retour des ogres, afin de vérifier si ces derniers seraient encore sensibles à ses mensonges? Assez joué.

    Taliesin qui venait de mettre sac au dos entendit un trot qui s'accélérait derrière lui. Bah, probablement Althea qui venait lui faire des excuses, mais non, il ne se retournerait pas, il n'allait pas lui faire ce plaisir, il était vexé, bien vexé, elle allait en baver avant qu'il n'accepte de revenir, non mais oh. Il se sentit soudain arraché du sol par une main sans douceur qui lui avait saisi l'avant-bras et l'avait calé en travers de la selle. Cela n'était pas sans rappeler les scènes d'enlèvement de pucelles par de facétieux paladins, dans les romans pour jeunes filles. Sauf que la -splendide- jeune fille de la clairière n'appréciait pas du tout, et qu'elle mit quelque temps à se rétablir en selle correctement, se retrouvant dès lors en croupe du conseiller qui revenait vers les deux jeunes femmes sans changer d'allure. Maintenant, si le barde voulait se casser quelque chose en sautant en course, c'était encore possible. Mais Lothringen ne semblait pas d'humeur à céder de sitôt aux arguments de Sa Splendeur.




    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  18. #108
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 916
    Quête : vol d’une relique

    Décidément, le conseiller avait des manières bien cavalières… Le barde songea un instant à protester : après tout, il était libre de ses mouvements, jusqu’à preuve du contraire ! Mais il décida de faire contre mauvaise fortune bon cœur et ravala ses protestations. Cette mission commençait vraiment à prendre un tour des plus déroutants, et il était grand temps qu’elle finisse. Tranquillement assis derrière Lothringen, il attendit dnc le signal du départ, regardant partout sauf dans la direction d’Althéa et de Galathée.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  19. #109
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 595
    Quête : vol d'une relique


    Althéa avait regardé Taliesin se détourner et rassembler ses affaire, assez embêtée. L’avait elle blessé ? La plaisanterie était peut être allée trop loin … Une nouvelle fois, elle avait trop parlé. Maintenant, Lothringen l’avait pris en croupe et il affichait un visage penaud. Il fallait qu’elle lui présente ses excuses. Tenant toujours son cheval par la longe, elle s’approcha de l’équipage et lui dit doucement :

    « [color=#8470FF ]Vous savez, vous n’êtes pas dangereux … Avec ou sans charme vous êtes un barde excellent … heu … oubliez … Je voulais juste vous demander pardon si je vous ais blessé ou quoi que ce soit d’autre. Je ne voulais pas[/color] »

    Ce sentant très stupide, elle détourna la tête et monta sur son coursier. Galathée fit de même. Cette fois, ils étaient prêts à partir. Mais c’était sans compter son cheval qui voyant la direction vers laquelle allait partir le reste du groupe se tourna dans l’autre sens par simple esprit de contradiction.

    « [color=#8470FF ]Oh non[/color], souffla t’elle, [color=#8470FF ]tu ne vas pas recommencer [/color]»

    A ce moment, dans un fracas abominable, les ogres débouchèrent dans la clairière, barrant sans le savoir le chemin pour Manost … La retraite de ce coté était impossible. Mais il fallait pourtant fuir …
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  20. #110
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 916
    Quête : vol d’une relique

    Les ogres n’avaient pas l’air contents du tout. Apparemment, ils n’avaient pas trouvé les esprits des eaux hospitaliers que leur avait promis le barde, et ils voulaient réparation. Il n’avait pourtant été stipulé nulle part qu'un service après-vente était inclus dans le renseignement ! Mais les créatures paraissent en juger autrement.

    Lothringen n’hésita pas longtemps quant à l’attitude à adopter. Après un signe de tête aux deux cavalières, leur indiquant de le suivre, il éperonna l’étalon gris et le fit charger droit sur les monstres. Au dernier moment, il fit bifurquer le cheval et passa juste à côté du groupe, frôlant l’un des cinq ogres. Taliesin avait tiré son épée, prêt à frapper si besoin était : mais le monstre en question, totalement surpris comme le reste de ses congénères, n’esquissa pas le moindre geste.

    Lothringen laissa sa monture galoper quelques centaines de mètres. Puis il tira sur les rênes et regarda en arrière, espérant que Galathée et Althéa étaient parvenues à franchir sans mal le barrage que constituaient leurs adversaires courroucés.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  21. #111
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 393
    Quête: Vol de relique

    Galathée avait pris le petit galop, encourageant sa jument craintive d’un claquement de langue. Sasquatch s’envola au-dessus d’elles en poussant un hululement furieux et calqua sa vitesse sur la leur. Puis la rôdeuse banda son arc, une de ses dernières flèches calée dans la corde, et se composa un visage respirant la mauvaise humeur. Etait-elle assez adroite pour faire mouche alors que son cheval approchait des intrus ? Sans doute pas. Mais les ogres n’étaient pas sensés connaître ses aptitudes, et elle espérait qu’ils seraient suffisamment impressionnés par son audace pour la craindre un instant. Effectivement, aucun d’entre eux ne semblait désireux d’être perforé par la flèche d’une amazone en colère, accompagnée de son volatile dément. Se dévisageant les uns les autres dans l’espoir d’en voir un prendre l’initiative, ils s’écartèrent juste assez pour laisser passer la cavalière, vive, et elle continua sa route, rejoignant Lothringen et le barde, qui avaient pris de l’avance. Gardant cependant son arme braquée sur les ogres dépités, Galathée serra les jambes pour accélérer la cadence. Mais leurs ennemis restèrent décontenancés, les bras ballants, et elle se détourna.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  22. #112
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 595
    Quête : vol d'une relique

    Althéa avait suivi de près Galathée et Sasquatch, les mains crispées sur les rênes de son cheval. Elle n’était pas très bonne cavalière et son hongre n’était pas de plus dociles. Aucun faux pas, aucun ralentissement ne serait toléré dans cet exercice équestre. Avec les ogres pour juges, la sanction serait sans appel. Finalement, elle réussit à rejoindre le reste du groupe. Les ogres, las de cette poursuite perdue d’avance se détournèrent de leur cible et partirent en quête de nourriture plus inerte. Les compagnons purent donc s’arrêter pour souffler un peu.

    Pour plus de sécurité, ils s’établirent à l’ombre de deux immenses rochers noirs se faisant face. Un abri de fortune, les protégeant à la fois du vent et d’éventuels intrus. Malheureusement pour eux, le ciel se couvrit bientôt de nuages bassement évocateurs et la pluie ne tarda pas à venir imiter les barreaux d’une prison, striant le paysage.


    « [color=#8470FF ]Quelle plaie[/color], s’insurgea Althéa, [color=#8470FF ]encore une pluie à ne pas mettre un paladin en armure dehors [/color]»
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  23. #113
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête: Vol d'une relique

    Tout cela n’était décidément qu’une histoire d’eau… Peu soucieux de se détremper à nouveau après leur bain de minuit calamiteux dans la rivière, les quatre compagnons demeurèrent à l’abri des rochers en surplomb aussi longtemps que dura l’averse. Après le réveil en fanfare et la course devant les ogres, la pause n’était pas si désagréable, somme toute. Quand les hallebardes qui tombaient dru depuis une bonne heure commencèrent de se raréfier, ils virent la brume se tasser au ras du sol avant de s’effilocher tout à fait. Le soleil revint bientôt, et avec lui le gazouillis soulagé des moineaux sur un paysage d’une extraordinaire netteté. La température avait brutalement chuté, mais l’air était devenu plus frais, plus vif, nettoyé par la pluie : une invitation au voyage. Lothringen donna le signal du départ, et ils se remirent en selle.
    De là haut, ils avaient une vue plongeante sur la plaine entière, sur les balancements d’herbes folles, les rochers affleurants, les troncs d’arbre, jusqu’à perte de vue. Ils trottèrent ainsi jusqu'au milieu du jour, scrutant les environs. Le semi-drow évitait de presser l’allure, pour ne pas fatiguer le gris qui portait double charge – même si une double charge de lanceurs de sorts elfes ne valait certainement pas un paladin en armure.


    Aux aguets comme ils l’étaient, ils ne furent guère longs à remarquer un petit groupe de marcheurs qui venait plus ou moins vers eux. Ce fut Taliesin – délivré du souci de la direction de son cheval par le fait qu’il montait en croupe – qui le remarqua le premier.

    - Hé ! Stop. Je vois un groupe de piétons, à une bonne heure de marche au sud-est.


    Ses compagnons s’arrêtèrent. Ils avaient appris à se fier à la vue perçante de l’elfe.


    - Combien ? s’enquit Galathée, traduisant l’interrogation générale.

    Le barde plissa les paupières. le soleil le gênait.

    - Une petite troupe, six ou sept, je dirais. Ils n’avancent pas très vite : on dirait qu’il y a des créatures de petite taille avec eux, ça doit les ralentir.

    - Ils viennent vers nous ? insista la bretteuse, impatiente de devoir soutirer systématiquement les informations complémentaires.

    - Pas vraiment, si je suis leur azimut je dirais qu’ils vont vers le bosquet. Et si je prolonge leur trajectoire en sens inverse je dirais qu’ils ne peuvent pas provenir de Manost. A moins de s'être sacrément égarés.

    La direction que prenait le groupe des marcheurs intriguait les cavaliers, qui résolurent d’aller à leur rencontre malgré leur précieux fardeau. Au pire, il serait toujours temps de leur fausser compagnie, ils étaient plus rapides. Mais, quand ils purent reconnaître Masha’a et Saiko parmi les nouveaux arrivants, ils ne regrettèrent pas leur choix.

    Chaque groupe exposa succinctement à l’autre ce qu’il avait fait; le flot d’informations était trop grand pour laisser beaucoup de place aux effusions. Taliesin, Althea et Galathée parlèrent des druides et de la relique trouvée auprès de leurs chefs ; Saiko, Masha’a, Shinook et Sire de la Canne exposèrent leur enquête et ce qui les avait amenés, bien indirectement, à suivre à leur tour la piste du bosquet.

    Lothringen, toujours aphone, observa sans mot dire, se contentant de saluer d’un signe de tête Wilhelm et Shinook, qui ne lui étaient pas inconnus, l’un pour avoir failli comme lui enquêter une première fois sur cette affaire, l’autre pour avoir fait équipe avec lui sur l’affaire Epsilone. Le semi-drow était somme toute plutôt heureux de récupérer cette partie là des enquêteurs, plutôt de les dénicher au coin d’un bosquet, pétrifiés ou déchiquetés comme les prêtres de tantôt.
    Ce qui lui plaisait moins, c’étaient les deux gobelins dont ils s’étaient encombrés. Shinook les présenta comme des prisonniers et les autres approuvèrent avec gêne, mais Saiko, bougon comme à son habitude mais peut-être même un peu plus que d’ordinaire, n’avait pas l’air tout à fait d’accord. Le conseiller ne voyait pas lui non plus l’intérêt de s’embarrasser de ce genre de prisonniers ; après tout, la campagne était vaste, pourquoi ne pas les y laisser ? Sans compter qu’ils les ralentissaient.
    Quand Althea, toujours aussi impulsive, suggéra à son tour de lâcher les gobelins dans la nature, Masha’a eut un sursaut et protesta quelque chose de peu convaincant, mais qui prouvait à coup sûr son très fort désir de garder les créatures avec soi. Curieux. Le conseiller soupçonna que quelque chose clochait, mais il n’était pas en mesure, pour l’heure, de pousser plus avant les investigations. C’est pourquoi il se contenta de donner à nouveau le signal du départ pour Manost, plus très éloignée désormais.


    HRP : je fais dans le synthétique, désireuse d’éviter que le post désordonné à huit n’aboutisse à un joyeux boxon. Mais, maintenant que le cadre est posé, vous pouvez poster, bien sûr.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  24. #114
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Angers
    Messages
    1 102
    Vol d'une relique

    HRP : Oopss, désolé, je réédit :timide: ...

    Shinook qui était en tête du groupe fut le premier à voir arriver un groupe en face de lui. Il reconnut tout de suite Lothringen, avec qui il avait enquêter quelques mois plus tôt, dans une autre enquête, qui ne lui rappelait rien de bon.
    Néanmoins, il était soulagé d'être rejoint par des personnes qui pourraient peut-être régler les problèmes internes du groupe.
    Lorsqu'ils repartirent, Shinook manifesta d'abord sa joie de revoir des visages avec qui il avait tout de même connu un épisode difficile. Après une brève discussion avec le conseiller, il lui fit part également de diverses choses étranges qu'il avait pu remarquer concernant Saiko, qui avait été traversé par un spectre, et Masha'a, qui avait des visions et un lien avec ces deux gobelins, et qui lui faisait douter de ses compagnons.

    Puis, Shinook partit parler avec les autres personnes qu'il ne connaissait pas, faisant connaissance avec de nouveaux visages. Il était clair qu'il ne s'était plus senti aussi à l'aise depuis un moment, à cause des récents événements, et il voulait profiter de ce "petit" voyage pour penser à autre chose que sa mission, même si cela n'était aps très raisonnable pour un Garde chargé d'une mission.


  25. #115
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    [Quête : Vol d'une relique]

    (HRP = Shinook, il faut lire un minimum les posts précédents. Ton post ne colle pas avec celui de Lothringen)

    Saiko ne parlait pas, et restait nettement à l'écard, ruminant sa colère dans un coin, ne pouvant cacher son désaccord quand au fait de garder avec eux ces deux gobelins qui ne méritaient que la mort.

    Il était aussi très inquiet parceque cela faisait un moment que Shadji et Norak ne lui répondaient pas, ne lui obéissaient pas, et ne l'approchaient plus. Pourtant il pouvait sentir leur odeur qu'il connaissait mieux que tout autre, ils évoluaient cachés dans la forêt, les accompagnant sans se dévoiler.

    Que s'était-il passé durant l'attaque des spectres ? Il décida de demander conseil à Lothringen, qui était le plus "haut gradé" de la troupe.


    - Bonjour à vous, conseiller. J'ai un problème qui pourrait recquérir votre aide.

    [color=#7AC5CD ]Le semi drow jeta un regard blasé, par-dessus l'épaule, en direction des gobelins.[/color]

    - Il ne s'agit pas de ça. Je me méfie des manigances de cette sorcière, mais après tout si VOUS décidez d'en assumer la responsabilité, alors je n'ai rien à redire. Sachez qu'au moindre faux pas de leur part, je les tue.

    Non mon problème c'est que depuis que nous nous sommes faits attaquer par les spectres, je ne suis plus en pleine possession de mes moyens, et mes deux créatures qui m'accompagnent depuis toujours refusent de m'approcher. Je me suis dit que vous aviez peut-être une idée ?
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  26. #116
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête: Vol d'une relique

    HRP: désolée les gars, votre correspondant ne répond pas...

    Lothringen avait écouté avec intérêt les confidences des uns et des autres, et tout cela ne lui disait rien qui vaille. Il était néanmoins étonnant que ses interlocuteurs ne se soient pas encore demandés pour quelle mystérieuse raison il ne leur répondait pas. Derrière le conseiller, le barde qu’il portait en croupe pouffait pourtant de rire avec assez peu de discrétion.
    Ce dernier finit d’ailleurs par se prendre un coup de coude bien senti dans les côtes qui le fit enfin réagir.


    - Hum, excusez le conseiller, messieurs
    , commença Taliesin avec un embarras qui croissait à mesure, mais s’il ne vous répond pas c’est bien indépendant de sa volonté… Il a, disons, une crise d’aphasie passagère due à un bain tout aussi involontaire dans une rivière glacée…

    Regard noir de semi-drow.


    - …Où j’ai eu l’idée un peu sotte de le pousser cette nuit…


    Taliesin se reprit.

    - Donc, je pense que pour ce qui est de ces gobelins, de vos soupçons et de vos éventuelles séquelles, nous réglerons la question à Manost, où le premier prêtre venu résoudra aussi le, euh... petit problème du Conseiller. Nous ne pouvons rien faire de plus ici, de toute façon.


    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  27. #117
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    [Quête : Vol d'une relique]

    Saiko regarda tour à tour le barde qui affichait un air mi-amusé mi-coupable et le conseiller qui affichait un regard mi-noir, mi-noir. Apparemment, de leur côté aussi certaines personnes avaient eu des comportements bizarres.

    Saiko s'éloigna donc du conseiller pour se rapprocher du barde.


    - Avez-vous amené votre instrument de musique avec vous ?

    La question semblerait peut-être absurde, mais il ne trouva rien de mieux pour engager une conversation, qui aboutirait peut-être sur un accompagnement musical de leur retour pédestre pour la plupart.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  28. #118
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    469
    Quête Vol d'une relique

    Masha'a n'avait rien dit ou très peu. Elle était sur la sellette et s'attendait à être vilipendée par l'équipe du conseiller. Pourtant, il semblait bien que sa situation soit provisoirement mise à l'abri de toute décision dramatique. Oh ! Bien sûr, Saiko s'était empressé de faire de nouvelles menaces, mais elle y voyait plus de fanfaronnade qu'autre chose. Le groupe retournait sur Manost, relique dans les bagages. Cette information lui avait suscité un frisson : encore une fois, la vision s'avérait juste. Elle n'en doutait pas vraiment mais la confirmation ne faisait que la plonger plus bas sous le poids d'une volonté tierce. "On" lui signifiait ainsi en savoir beaucoup, "on" avait des pouvoirs immenses et chaque nouvel épisode semblait ne servir qu'à confirmer cela.

    Masha'a se serait bien laissée plonger dans la déprime (une sorte de fatalité semblait s'acharner sur elle) mais elle se remémora les autres éléments de ses visions : la main sombre qui s'abattait sur le groupe, les villes en flammes, et même cet édifice inconnu à protéger. Que devait-elle en faire ? Elle hésitait. En parler au conseiller ? Mais il était aphone. Au barde qui semblait très proche de lui ? Aux autres ? Elle devait être prudente. En même temps, comment rompre cet isolement ? Ces questions la maintenaient dans un mutisme morose interrompus par moments par des regards furtifs et angoissés en direction des quatre mercenaires manostiens qu'ils avaient rejoints...


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  29. #119
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 595
    Quête : vol d'une relique

    Althéa menait son cheval par la bride afin d'être à la hauteur des piétons mais depuis qu'ils s'étaient remis en route, elle n'avait plus prononcé un mot. Ainsi donc, ils retournaient à Manost. Bientôt le confort d'une chambre chauffée et un bon bain, le retour à la solitude et l'immobilité. Curieusement, cela ne l'enchantait que moyennement. Retrouver ses pensées, ses doutes, ses ombres, ses fantômes. Ils la suivaient pas à pas. Elle s'était crue assez forte pour leur faire la sourde oreille le temps d'une croisade pour la relique d'un Dieu qu'elle ne venérait pas. Ils l'avaient pourchassée dans ses rêves. Qu'arriverait il maintenant qu'elle aurait tout le loisir de rêver éveillée entre ses quatre murs ? Elle repensa à la guilde de mercenaires dont lui avait parlé Lothringen. Une occasion en or d'occuper sa sombre carcasse, de l'emmener loin de cette morbide immobilité. Au moins, elle pourrait se battre, servir des causes qui ne seraient pas la sienne. Peut être aller au devant de la mort qui s'échinait à emporter ce qu'elle aimait le plus, ne lui laissant que l'emprunte sanglante de leur absence. De plus en plus près. Ephilie, Selden, Angelo. Et qui serait le suivant ?

    Elle secoua la tête l'air rageur et resserra ses mains sur les rênes. Non, la prochaine fois c'est elle et personne d'autre que la veuve noir emporterait. Elle s'en fit le serment.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  30. #120
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 393
    Quête: Vol d'une relique

    Galathée regarda tout ce petit monde avec une moue amusée, puis reporta son attention sur la campagne environnante, les arbres, le doux soleil. Appuyée contre l’épaule de sa jument, elle se contenta de suivre le groupe, sans vraiment réfléchir à la suite des opérations. Manost les attendait... attendait sa relique, surtout.

    Elle ne se laissa pas gagner par la tension ambiante, ferma les yeux, écouta les bruits du monde, calquant son pas sur celui de son cheval, tranquille, régulier, et elle pouvait deviner les racines et les cailloux, juste au bruit de la corne sur le chemin boisé. La présence des deux gobelins, qui semblait causer pas mal de tracas, ne la dérangeait pas outre mesure. Après tout, ils appartenaient à la nature, eux aussi, avaient leurs manières, leurs envies, leurs histoires. Elle se gardait bien de les juger.

    En fait, Galathée n’avait qu’une envie... Goûter encore un peu, une heure, un jour, aux effluves délicates des sous-bois, au chant mélodieux des oiseaux, au crissement des feuilles mortes sous les pas de son cheval... Bientôt les murs gris de la ville se refermeraient autour d’elle et il ne lui resterait que ces impressions fugitives pour s’en échapper.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

Page 4 sur 5 PremièrePremière ... 2345 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [TD] [Quête] Vol d'une relique : Le puit du Pal, un lieu sombre et maléfique
    Par Hugues de Breizh dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 45
    Dernier message: 31/10/2005, 19h14
  2. [TD] [Quête] Vol d'une Relique
    Par Saiko dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 15
    Dernier message: 21/09/2005, 14h22
  3. [Lieu] [Quête] Vol d'une relique : La Maison du Dessinateur
    Par Hugues de Breizh dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 52
    Dernier message: 06/08/2005, 14h30
  4. [Rencontres] [Quête] Vol d'une relique : Paldo les bons tuyaux
    Par Folken dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 5
    Dernier message: 01/08/2005, 00h19
  5. [TD][Quête] Vol d'une relique : Soleil noir sur l'église helmite
    Par Sixtine Ombreclaire dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/03/2005, 15h08

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236