Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 53

Discussion: [Lieu] [Quête] Vol d'une relique : La Maison du Dessinateur

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626

    [Lieu] [Quête] Vol d'une relique : La Maison du Dessinateur

    Quête : Vol d'une Relique

    Dans le quartier du port, les maisons se ressemblent toutes et ne payent pas de mines. Aucune odeur distinctive ne pourrait vous aider dans vos recherches, tellement l’air est empli d’iode et d’odeurs de poissons pas si fraîchement pêchés que ça.

    Cependant grâce aux indications obtenues, vous savez où se trouve la demeure que vous cherchez. D’ailleurs, en arrivant devant celle-ci, vous vous félicitez de l’interrogatoire du prêtre, car sans indice, jamais vous n’auriez trouvé la maison.

    Quand vous entrez dans celle-ci, ce qui vous frappe en premier, c’est le silence qui règne. Pas un bruit ne filtre, pas une respiration. Second élément, la poussière. Celle-ci est omniprésente dans la demeure.

    A l’étage, vous débouchez dans un salon. Celui-ci est composé d’une table avec de nombreuses planches de dessins. Un œil averti remarquerait tout de suite l’édifice qui est représenté. Une impressionnante bibliothèque trône contre un mur, avec de nombreux ouvrages d’art. Une cheminée se trouve sur le mur opposé. Cela fait un bout de temps qu’elle n’a pas servi, vu le dépôt de cendre qui se trouve dans l’âtre.

    Mais vous avez rapidement des nausées, car une odeur insupportable semble venir d’une pièce. Retenant votre respiration vous entrez, et vous découvrez le corps sans vie d’un pendu.

  2. #2
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    469
    Masha'a pousse un cri d'horreur qu'elle étouffe elle-même en plaquant ses mains sur la bouche. Devant elle, le cadavre demeure absolument immobile. La peau est grise, sauf autour de la corde où elle a une teinte bordeau à bleu. Les yeux sont encore grands ouverts et le visage exprime une forme d'horreur consternée.

    Saiko est resté impassible. En bon rôdeur, il examine la pièce et avant tout le sol sous le cadavre. Sire de la Canne fait de même. Tous deux avancent avec précaution.


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  3. #3
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    (HRP= si on attend pas que Darkwintermoon reponde, on va trop le distancer et le jour ou il aura a nouveau l'acces et le temps il devra se farcir 25 posts pour se remettre a jour...)

    Saiko avait senti l'odeur de la mort des son entree. Un pendu etait pendu au plafond ().

    Il alla observer de pres les mains du pendu, en esperant en trouver une genereuse en corne, signe que le pendu etait bien le dessinateur.


    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  4. #4
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    469
    Masha'a, elle, prit le temps de se ressaisir. Elle focalisa son esprit pour tenter de définir ce qui l'avait tracassée au premier coup d'oeil. Il y avait dans cette pièce un détail gênant, quelque chose qui ne collait pas. Mais quoi ?


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  5. #5
    Sire de la Canne Invités
    Sire de la Canne quant à lui s'atela à décrocher le cadavre de sa corde. Bousclant un peu Saiko au pasage. Cela fait, il enleva la cords du cou de celui qui était probablement le dessinateur recherché et observa les marques laissées par la corde. Il pourrait ainsi savoir s'il était là depuis quelques jours ou quelques semaines.

    Ses déductions obtenues, il jeta un rapide coup d'oeil à travers la pièce pour voir s'il n'y avait pas un endroit qui serait moins poussiéreux qu'un autre et qui montrerait donc qque quelqu'un était passé pat là peu de temps auparavant.

  6. #6
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    469
    Masha'a avait regardé le Sire de la Canne décrocher le cadavre. Se demandant au passage si cet étrange personnage plein de verve et d'entrain avait un prénom, elle l'observa attirer une chaise pour atteindre le noeud d'attache. C'est à cet instant qu'elle eut soudain un éclair d'illumination :
    Mais oui ! Voilà ce qui n'allait pas ! Attendez ! Saiko, Sire de la Canne ! Ne bougez plus ! Les autres, n'entrez pas ! Vous allez effacer tous les indices avec vos grosses pattes !
    Mais les deux autres continuaient leur travail comme si de rien n'était. Masha'a, excédée, dut les bousculer.
    Mais pauvres inconscients ! Arrêtez ! En bougeant tout de la sorte, vous êtes passés à côté de l'essentiel ! Elle tira sur la manche impeccable de la veste du Sire et sur une patte velue de l'homme panthère.
    Regardez, mais regardez donc ! Ne voyez-vous pas ? Sire de la Canne, qu'avez-vous dû faire, là à l'instant ?
    L'homme la regarda, désarçonné. Il aurait pensé que Mash'a s'était échappée d'un asile de fous qu'il aurait tiré la même grimace.
    Euh... Disons que... j'ai décroché le cadavre...
    Oui ! Mais comment ?
    Euh... En décrochant le cadavre ? Navrant ! C'était vraiment navrant !
    En tirant une chaise ! Cette chaise ! Kof ! Car il n'y avait rien sous le cadavre. Et s'il n'y avait rien sous le cadavre, comment se serait-il pendu ? Hein ? Kof Kof ! A moins d'avoir lancé un sort de lévitation juste avant et Kof ! de le maîtriser parfaitement, notre homme ne s'est pas pendu tout seul ! Il a été assassiné !... Kof ! Kof ! Kof ! Euh... excusez-moi, mais là il faut que je sorte !
    Masha'a se précipita au dehors en toussant et en crachant. Elle trouva une fenêtre, l'ouvrit et plongea sa tête au dehors. Hummmpfffff Un bon bol d'air bien iodé, et ça repart ! Masha'a se tourna vers ses compères avec un regard narquois. S'ils agissaient de manière aussi peu circonspecte tout au long de l'enquête, il y aurait fort à parier qu'ils n'aillent pas très loin ! Et à elle seule, elle ne pourrait rattrapper les bévues.
    Sortez maintenant, messieurs. Et laissez faire les spécialistes. Son ton était sans appel.


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  7. #7
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Saiko avait egalement trouve Sire de la Canne un peu "brutal", de plus il etait evident, meme pour un enfant de 4 ans, que l'homme avait deja passe un certain temps suspendu. L'homme-panthere quand a lui etait convaincu de l'interet de son acte et il bouscula Masha'a, qui prenait des airs de specialiste.

    - Ca va je ne vais pas le toucher, ton pendu ! Je voulais juste observer la region entre le pouce et l'index pour voir si c'est bien le dessinateur que l'on cherchait !

    De toutes facons il est encore en bon etat. On aura qu'a faire venir un pretre et il nous confirmera son identite. Avec un peu de chance, il pourra le faire revivre, s'il connait le sortilege...
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  8. #8
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    469
    Masha'a se sentit un instant destabilisée par l'agressivité de Saiko. Du reste, il n'avait pas tout à fait tort. Mais elle n'en eut que plus de colère et ce qui devait arriver arriva :
    Bon sang de bonsoir ! Saiko, non seulement tu es incapable de parler aux femmes, mais en plus tu fais tout pour te foutre tout le monde à dos ! Depuis le début, môssieur sait ce qu'il faut faire mieux que les autres, depuis le début, môssieur se la joue façon donneur de leçons ! Vous entrez comme des hordes de trolls dans cette pièce et vous êtes même pas foutus de voir les indices les plus essentiels ! Alors, au lieu de me prendre pour une stupide rousse aguicheuse, vous feriez mieux d'écouter parfois ce que je dis ! S'ensuivit une floppée de jurons bien senti que la décence ne nous permet pas de reproduire ici.
    Puis, elle s'interrompit, comme surprise par sa propre réaction. Un silence de mort régnait dans la pièce. Masha'a dévisagea chacun des autres enquêteurs qui la fixaient, l'oeil sombre. Et soudain, alors que toute sa hargne s'était envolée, elle fut prise d'un irrépressible fou rire.

    HRP :une bonne petite colère en roleplay, y a rien de tel :rigoler:


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  9. #9
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    [pensees : on]Maintenant, Saiko en etait sur. Masha'a etait dangereuse. Dangereusement atteinte, surtout.[pensees : off]

    - Bien, puisque ca va mieux, on va pouvoir continuer.

    Toujours, l'homme panthere demeurait impassible. Masha'a avait fait allusion a l'appellation "rousse aguicheuse". Toutes les femmes aventurieres etaient aguicheuses, ou alors elles n'etaient plus. La beaute etait l'arme de predilection des femmes aventurieres. Les moches se faisaient trucider avec humour.

    - Comme je l'ai deja dit, je pense que le mieux a faire et d'amener un des pretres ici, pour qu'il nous confirme l'identite du dessinateur.

    Si en plus de cela il a la capacite de le ressusciter, alors nous pourrons l'interroger au lieu de continuer encore a fixer le blanc de ses yeux.


    Il faisait de l'humour noir sans le savoir : les yeux du pendu etaient completement retournes et on y voyait donc que le blanc. Enfin, cela ne concernait que l'oeil gauche, puisque une veine avait eclate du cote droit et que celui ci etait rouge sang.

    - Je propose qu'un ou deux d'entre nous aillent chercher un pretre. De preference, je resterais ici. Je n'aime pas trop les temples et le clerge.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  10. #10
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Angers
    Messages
    1 102
    Vol d'une relique

    Shinook qui s'était tu depuis le début, regardait attentivement la pièce de l'entrée, pour avoir un meilleur angle. Après la prestation de sa camarade, assez troublante, il se contenta d'hausser légèrement un sourcil puis s'approcha un peu du cadavre, et regarda s'il avait des blessures sur le corps, visibles.

    - Je veux bien aller chercher un prêtre au Temple. Ca aurait été mieux de le ramener, mais des personnes se baladant avec un cadavre sur les épaules serait peu discret et suspect. Je vais faire au plus vite.

    Voyant que ses compères étaient plus occupés à examiner la scène du meurtre qu'à l'écouter, il s'exécuta, et sortit discrètement de la pièce pour se rediriger au Temple de Helm.


  11. #11
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Angers
    Messages
    1 102
    Vol d'une relique

    L'Elfe de Lune avait fait aussi vite qu'il put pour ramener un prêtre du Temple de Helm, et ses compagnons furent surpris de l'entendre arriver presque en courant, le prêtre le suivant de près derrière. Un peu essoufflé, il s'arrêta quelques instants pour reprendre son souffle.

    - Et bien, j'ai fait aussi vite que possible, mes amis. Voici le prêtre qui nous a été envoyé. ( s'adressant au prêtre ) Voyez, ce corps. Est-ce bien celui du Dessinateur qui venait régulièrement voir la relique ?


  12. #12
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Quête : Vol de la Relique

    Le garde avait couru dans les ruelles manostiennes et le pauvre prêtre avait bien du mal à le suivre dans le quartier du port. Heureusement que le préposé de la garde avait besoin de lui, sinon, il était quasiment sûr qu'il l'aurait perdu dans les ruelles.

    L'odeur de la mort agressa le sens olfactif du prêtre. Arrivé à l'étage, il vit qu'ils n'étaient pas seuls dans la pièce. Il avait, d'ailleurs, déjà entr'aperçu la même fine équipe dans le Temple. Arrivant dans la chambre, il retint un spasme de renvoi. Il observa attentivement le corps et le visage du cadavre.

    Finalement l'envie fut trop forte, et le prêtre se dirigea vers la fenêtre béante, et ne pu se retenir. Fort heureusement, personne ne passa à ce moment là.
    Quelques instants plus tard, après qu'il eut retrouvé ses esprits, il se tourna vers le petit groupe.


    "C'est bien le dessinateur qui est venu plusieurs fois espionner dans la crypte de la Relique."

  13. #13
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    469
    Masha'a n'était pas trop surprise. En fait, elle se demandait si le dessinateur n'était pas une fausse piste. La principale question qui la taraudait était de savoir ce que le malheureux avait observé : les lieux ou la relique ? La réponse pouvait couvrir un mobile différent dans chaque cas. Les lieux intéressaient les Phalanges, tandis que la relique pouvait être dessinée pour fournir une copie. Dans les deux cas, l'homme était un témoin gênant. Sachant que les prêtres n'avaient pas hésité à "nettoyer" dans leurs rangs...
    Pensez-vous pouvoir le ramener parmi les vivants ou faut-il s'adresser à un prêtre plus haut placé ?
    Sa question remettait délibérément en question les capacités du prêtre, histoire de lui restreindre les possibilités de se défiler et surtout, de bien lui faire comprendre que le groupe ne se contenterait pas d'un simple constat d'impossibilité trop hâtif pour être honnête.


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  14. #14
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Quête : Vol d'un Relique

    Le Prête avait quelque peu retrouvé ses esprits, mais il restait néanmoins près de la fenêtre frais de bénéficier de l'air iodé venant du port tout proche. Décidément, cette affaire de Relique était ponctuée de mort, ceux qui était derrière tout ça n'avait, apparemment, pas envie de laisser de traces.

    Les dires de la jeune femme ramenèrent le jeune prêtre à la réalité. Il clignait des yeux d'un air surpris et manque de s'étouffer.


    "Vous voulez ressuciter ce mort, après je ne sais combien de jours. Vous me l'auriez apporter au moment de sa mort, à moins ou même à un novice de bas étage, nous aurions pu faire quelque chose. Mais là, hormis en faire un zombie, c'est tout ce que nous en tirerons pour ça, un nécromancien vous serez plus utile. Et vous n'êtes pas sans savoir ce que Helm pense des morts-vivants. Franchement ..."

    L'attitude du prêtre avait changé du tout au tout. Et son visage s'était empourpré pendant son palabre. Néanmoins, l'odeur de la pièce le rappela rapidement auprès de la fenêtre.

  15. #15
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    469
    Dans ce cas et la voix de Masha'a se fit coupante et dure, vous aurez l'amabilité de préciser où et quand oeuvrait le dessinateur au temple. Je suis prête à vous accompagner.
    Elle se tourna vers ses compagnons :
    Pendant que certains restent ici à récolter un maximum d'indices - et le mieux est toujours, avant de déplacer les objets, de les observer au préalable sans les toucher - je vais accompagner ce noble serviteur de notre bien-aimé Helm. L'un d'entre vous veut-il nous accompagner ?
    Masha'a semblait avoir repris du poil de la bête. Elle voulait maîtriser les événements et elle contrôla parfaitement l'ironie sur le prêtre pour la rendre inaudible. Elle regardait ses compères d'un air goguenard, battant le plancher du pied pour marquer l'urgence des décisions.


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  16. #16
    Sire de la Canne Invités
    Allez-y. Vous qui êtes si douée. Nous autres imbéciles resteront ici à attendre bien sagement votre retour.

    Sire de la Canne n'aimait pas être contrarié. Et ce par qui que se soit. Du simple mendiant au plus au gradé d'une armée, c'était un affront qu'il n'appréciait pas beaucoup et cette Masha'a avait de la chance de s'en sortir à si bon compte. Une simple petite ironie serait tout ce qu'elle aurait. Elle ne méritait pas forcément autre chose en plus. Masha'a partie, il se retourna.

    Bon, quelqu'un connaît-il un nécromancien dans les environs?

    C'était sans doute un peu brusque surtout que le prêtre venait à peine de partir, mais le dessinateur serait sans doute ravi de pouvoir donner des informations sur ceux qui l'avaient mis dans cet état.

  17. #17
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    469
    Décidément, l'ambiance entre les enquêteurs était des plus détestables. Chacun cherchait à se mettre en avant. En entendant la réplique du Sire de la Canne, Masha'a se mordit la lèvre. L'homme avait raison, elle venait d'endosser le rôle qu'elle critiquait chez Saiko, celui de donneur de leçon. Elle ne demanda pas son reste et, en haussant les épaules, elle se retourna et quitta la pièce. Suivie du prêtre trop heureux de quitter les lieux décidément par trop nauséabonds, elle se rendit au temple de Helm.


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  18. #18
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Angers
    Messages
    1 102
    Vol d'une relique

    Shinook semblait un peu énervé et embêté que des conflits troublent l'enquête.

    - Si nous voulons mener cette enquête à bien, il va falloir être un peu plus tolérent dans le groupe, sinon nous n'arriverons à rien, sinon des disputes continuelles.

    Revenant à un ton plus "normal".

    - Je ne connais pas de nécromancien, mais j'imagine qu'il nous faudra payer ? Et à mon avis, le prix sera sûrement énorme. Devons-nous payer de notre poche ou bien demander à nos supérieurs de la Garde de couvrir les frais ? Autre chose, tout le monde ne pourra pas aller voir ce nécromancien si quelqu'un en connaît un. Il ne faut qu'un seul quitte cette pièce pour aller en chercher un, les autres devant rester ici pour veiller sur le cadavre et continuer à chercher des indices...


  19. #19
    Sire de la Canne Invités
    J'ai simplement voulu la remettre un peu à sa place. Je la trouvais un peu arrogante pas vous?

    Cette question de réthorique posée, il continua en se dirigeant vers la porte.

    Je n'en connais pas personellement, mais je sais où en trouver. Je vais de ce pas à la guilde des arcanes

  20. #20
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Angers
    Messages
    1 102
    - Très bien. DarkWintermoon, Saiko et moi-même restons ici pour continuer les recherches. Fouillons la pièce en attendant.

    L'Elfe de Lune et son ami de la Garde se remirent donc à fouiller la pièce attentivement, cherchant des indices, qui pourraient permettre de découvrir l'identité du ou des agresseurs, et finalement pourquoi la relique avait été volée...

    Edit : Oopss, je t'avais oublié Saiko, désolé


  21. #21
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Un necromancien... Ou allaient-ils trouver un Necromancien a Manost ? Et s'ils le trouvaient, Saiko pensait que cela serait trop dangereux. Comment etre sur que le Necromancien, pas neutre pour deux sous, ne courre pas prevenir quelqu'un et finisse par mettre au courant les phalanges pourpres ?

    Il n'y avait de toutes facons rien d'autre a faire pour le moment. Il se contenta de s'appuyer au rebord de la fenetre pour respirer un peu d'air pur.

    Il pensa a Masha'a qui essayait de "controler" le groupe. Saiko n'allait rien faire pour l'en empecher, mais ce parcequ'il etait sur qu'elle n'avait aucune chance. Elle etait bien trop instable.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  22. #22
    Sire de la Canne Invités
    Revenant de la guilde des arcanes, Sire de la Canne entra dans la demeure du défunt. Sitôt à l'intérieur, il retourna dans la pièce où se trouvaient tout ses compagnons pour leur annoncer la nouvelle.

    J'espère que vous avez trouvé quelque chose d'intéressant car de mon côté, c'est un échec total. Le vieux fou à qui j'ai eu affaire ne voulait visiblement pas coopérer avec nous. Donc, à moins que l'un de vous n'arrive à faire un aller-retour express jusqu'à Mélandis, nous devrons nous passer de ce corps.

    Au fait, je viens de penser à quelque chose. Saiko, vous qui étiez avec...il hésita un instant...l'autre, je me rapelle qu'à un moment vous aviez parlé des phalanges pourpres. Je ne voudrais pas paraître bête, mais c'est quoi. Ou plutôt qui? Car je n'en ais jamais entendu parler.

  23. #23
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    - Ahem, il serait peut-etre temps de mettre en commun nos decouvertes. Ce que nous savons, Masha'a et moi, c'est qu'une broche a ete decouverte sur les coques inertes des paladins. Cette broche porte la marque des phalanges pourpres, une ancienne confrerie, ou secte je sais plus, qui terrorisait tout le monde il y a bien longtemps.

    En theorie ils sont censes avoir disparu depuis longtemps deja, mais cette broche nous force a douter de cette certitude.

    Quand a aller a Melandis, le voyage est long, et je ne suis pas particulierement fanatique de cette ville - trop de mauvais souvenirs. Cependant s'il n'y a rien de mieux a faire, et bien pourquoi pas. Je pense quand meme qu'il doit etre possible de trouver un necromancien plus proche qu'a Melandis.

    Ce n'est pas etonnant qu'il n'y en ai pas ou tres peu a Manost, leurs activites sont pour la plupart strictement interdites, alors qu'ils peuvent s'y donner a coeur-joie a Melandis par exemple.

    Quoi qu'il en soit, nous n'avons pas pris le temps de fouiller cette masure. On doit pouvoir trouver quelque chose d'interessant. Je n'ai pas vu de trace de lutte, comme ca, au premier coup d'oeil. Je pense donc que le dessinateur s'est suicide. Tout devrait etre en ordre, cela ne nous coute rien de chercher.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  24. #24
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    469
    Saiko ! Encore une fois, n'as-tu rien écouté? Masha'a venait d'entrer et avait surpris la dernière tirade de l'homme panthère.

    Comme je vous l'ai dit, il n'y avait rien sous le cadavre. Dès lors, comment aurait-il pu se pendre s'il n'était pas monté sur un socle qu'il aurait ensuite renversé de ses pieds pour se retrouver balançant dans le vide ?
    Je répète : il n'y avait rien sous les pieds du cadavre : pas d'escabeau renversé, pas de chaise tombée, pas même une caisse. Donc, à moins d'avoir lévité, le dessinateur ne s'est PAS suicidé ! C'est l'indice le plus élémentaire de cette pièce. Et s'il ne s'est pas suicidé, il a été tué et l'on a fait croire à un suicide.


    Masha'a regarda chacun de ses coenquêteurs pour s'assurer qu'ils la suivaient bien.
    Je suis donc allée au temple. J'y ai appris 2 choses :
    - la 1ère, c'est que le dessinateur y a passé pas mal de temps, à croquer l'ensemble de l'édifice, puis des éléments de plus en plus précis jusqu'à la relique elle-même.
    Je ne sais pas comment interpréter cela : soit ces dessins étaient nécessaires, soit il s'agissait d'une simple tentative d'approche en douceur jusqu'à la cible elle-même. Il faut raccorder cela au fait que les assassins se sont faits passer pour des prêtres et connaissaient bien les lieux. Il faudrait vérifier s'il n'y a pas de dessins ici.

    - la 2e chose, c'est que ce dessinateur s'est fait passer pour un apprenti d'Epsilon, un artiste renommé que vous connaissez sans doute. Vous n'êtes donc pas sans savoir que cet homme a été assassiné alros qu'il cherchait à construire une statue de bois représentant Helm. Il aurait été tué par des druides pour avoir osé choisir un arbre sacré pour y tailler son oeuvre. Cela s'est passé il y a 3 mois. Rappelez-moi quand a eu lieu le vol exactement ? En tous les cas, cela ferait beaucoup trop de coïncidences.

    Masha'a se croisa les bras, attendant leurs réponses et réactions.


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  25. #25
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    - Ok donc d'apres toi on a suicide le dessinateur. Il s'est fait passer pour un apprenti d'Epsilon alors que celui-ci avait ete tue.

    Il y a quelquechose qui cloche... Si Epsilon devait tailler une sculpture monumentale pour Helm, tout le monde a du etre au courant quand il s'est fait assassiner. Comment ce dessinateur s'est-il fait passer pour un de ses apprentis ?


    Saiko balaya l'assemblee du regard. Une simple rotation de la tete de panthere pour eux.

    - Il faut que l'un d'entre nous fouille cet endroit, qu'un autre aille chez les druides recuperer des informations, moi en l'occurence, qu'un autre cherche la batisse de cet Epsilon pour y chercher des indices. Qu'en pensez-vous ?
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  26. #26
    Sire de la Canne Invités
    L'affaire de la mort d'Epsilone est totalement indépendante de celle qui nous occupe.

    Sire de la Canne, qui s'était tu depuis un moment déjà, brisa son mutisme d'un coup à la surprise des autres qui ne s'attendaient sûrement pas à l'entendre dire une chose pareille.

    Ayant pris part à l'enquête, je suis bien placé pour le savoir et je vous expliquer pourquoi. Premièrement, les dates ne correspondent pas. Je ne me souviens plus exactement quand on eu lieu ces deux affaires, mais je n'aurais pas pu prendre part aux deux en même temps.

    Deuxièmement, le meurtre était bel et bien l'oeuvre de druide qui voulaient défendre l'arbre dont vous avez parlé. Donc, à moins que les phalanges pourpres ne se soient mis au service de druides pour exécuter leur vengeance, il n'y a pas de liens. Et ce scénario est peu probable.

    J'ai vu les dessins du dessinateur quand nous sommes entrés. Ils sont dans la pièce à côté. Il faudrait vérifier s'il ne manque pas un angle sous lequel on pourrait voir le temple de Helm ou la relique. Car si c'est le cas, nous saurons si c'était ça que les assassins ont voulu cacher.

  27. #27
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Saiko reflechit a ce que disait Sire de la Canne.

    - On doit tout prendre en compte dans cette enquete, d'apres moi. Les phalanges pourpres, en admettant que ce soit bien elles les actrices du mefait, on du organiser leur coup pendant longtemps. Il ne s'agit pas d'un simple pillage de ferme.

    Tuer Epsilone et le dessinateur nous empeche de savoir a qui exactement ont servi ces dessins. Pourquoi peindre le temple et la relique ? Qui peut repondre a cette question ? Deux cadavres seulement.

    Je pense qu'il faut aller verifier que ce sont bien les druides qui ont tue Epsilone, et que ce ne sont pas de simples boucs emissaires. Les druides sont de nature pacifique et sages, plutot que de tuer Epsilone, ils auraient protege l'arbre par des enchantements magiques ou autres. Je trouve cela un peu paradoxal.

    Quand aux dessins, ta logique est un peu maigrichonne. Comment saurons nous ce que representaient les dessins manquants s'ils sont justement manquants ?? A moins que nous fassions un puzzle reconstituant tout le temple pour constater que la totalite du temple a ete reproduite SAUF la crypte, je ne vois pas quelles conclusions nous pourrons obtenir.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  28. #28
    Sire de la Canne Invités
    Comme je viens de le dire, ce sont des druides. Enfin, des druides noirs pour être plus précis. Mais ce sont quand même des druides et je doute qu'ils accepteraient de colaborer avec une organisation comme les phalanges pourpres.

    Si jamais il manque un dessin, nous pourrions savoir que les voleurs voulaient cacher quelque chose. Et que cela devait se trouver par là-bas. Je ne sais pas à quoi cela mènerait, mais comme tu l'as dit, nous devons tout prendre en compte.

    quant au dessinateur, il lui était facile de dire qu'il était l'apprenti d'Epsilone. Il n'y avait que peu de risques que quelqu'un se donne la peine de vérifier et cela lui permettait d'accéder à pratiquement tout le temple de Helm sans aucun problème.

    Et je suis tout à fait d'accords avec toi en ce qui concerne la durée de préparation du méfait. Ils ont du tout planifier bien avant son exécution. Mais a mon avis, il nous faut trouver pourquoi ces dessins ont été indispensables au vol. Ou alors, ce qu'ils montraient et qui pouvait accuser les voleurs.

  29. #29
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Sire de la Canne etait visiblement du genre borne, il n'avait meme pas ecoute ce qu'avait dit Saiko.

    En fait, peut-etre que Saiko etait encore plus borne.


    - J'ai pas trop la fibre artistique donc je vais vous laisser observer les dessins du machabee et moi je vais aller voir les druides verifier que ce sont bien eux les coupables de la mort d'Epsilon. Pour nous transmettre les informations importantes, je vous laisse Shadji, une de mes creatures. Ses capacites thelepatiques avec Norak lui permettront de me retrouver discretement ou que je sois. Tenez moi au courant de vos decouvertes.

    Il quitta la maison du dessinateur, ne sachant meme pas ou se trouvait l'enclave des druides.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  30. #30
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    469
    Shadki bondit dans les bras de Masha'a en poussant un petit couinement aigrelet que l'ensorceleuse connaissait bien. Elle regarda partir Saiko mais juste avant qu'il ne disparaisse au-delà de la porte, elle glissa : "Bonne chance, Saiko !" L'homme avait-il entendu ? Il ne s'était pas arrêté.

    Masha'a poussa un soupir : la tâche qui les attendait était ingrate mais nécessaire :
    Bien, chers amis, il nous reste plus qu'à fouiller cette maison de fond en comble. Le moindre élément peut nous aider... Et vu notre situation, il vaut mieux ne pas faire la fine bouche."

    HRP : il faut ensevelir Hugues de Breiz sous une tonne de MP avec plein de questions précises et détaillées. Il va demander grâce et nous livrer enfin un indice sérieux ! :hein: :hein: :hein: Je rigole, of course Fin HRP

    Masha'a réexamina d'abord le cadavre, mais très minutieusement. Dès fois qu'une broche ou un élément quelconque se cacherait sur le corps ou dans une poche secrète des vêtements...


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Lieu] [Quête] Vol d'une relique : Maison de la vieille veuve
    Par Saiko dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 44
    Dernier message: 05/12/2005, 13h21
  2. [TD] [Quête] Vol d'une relique : Le puit du Pal, un lieu sombre et maléfique
    Par Hugues de Breizh dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 45
    Dernier message: 31/10/2005, 19h14
  3. [TD] [Quête] Vol d'une Relique
    Par Saiko dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 15
    Dernier message: 21/09/2005, 14h22
  4. [Rencontres] [Quête] Vol d'une relique : Paldo les bons tuyaux
    Par Folken dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 5
    Dernier message: 01/08/2005, 00h19
  5. [TD][Quête] Vol d'une relique : Soleil noir sur l'église helmite
    Par Sixtine Ombreclaire dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/03/2005, 15h08

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236