Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 79

Discussion: [Quête] Oeil pour oeil et dents pour dents

  1. #31
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Le Paladin avait trouvé place sur l'étrange barque. Tous ses compagnons avaient fait de même et c'est un étrange convoi qui démarra, suivant le fil de l'eau.
    Tous les membres de la petite troupe étaient silencieux, attendant avec anxiété les dernières frasques de leur hôte. C'était la première fois que le Paladin avait affaire à un si étrange individu, et il se doutait que cela allait continuer.

    C'est alors que des spectres apparurent tout autour d'eux. Des spectres amicaux pour le moment, mais le Paladin décida de rester sur ses gardes. Petit à petit, il commença à distinguer des visages. Egrevyn Berrak, son ami mort en combattant à ses côtés à Mélandis la Sombre. Puis vint le visage de Banshee Sangdelune, assassinée à Mélandis. Ce jour là, une plaie béante s'était ouverte dans le cœur du Paladin. D'autres spectres ne lui dirent rien, sûrement des vies qui avaient traversées le chemin de ses camarades. Parmi tous ses spectres, certains firent refluer dans le subconscient du Paladin des sensations d'impuissance. Ses parents décédés, son Maître mort au combat. Tout ça rappela de mauvais souvenirs au Paladin, et donnait une nouvelle raison de venir à bout de leur mystérieux ennemi.


  2. #32
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    La barque continuait à glisser sur l'eau, ses passagers se rémorant des souvenirs rattachés aux visages qu'ils voyaient apparaître. Sur l'embarcation, pas un mot ne s'échangeait, seule la mélopée qui s'échappait des spectres se faisait entendre. Alors que le petit équipage semblait plongé dans ses souvenirs, essayant de s'en détacher pour rester sur ses gardes, la vue de tous ces visages pourtant amicaux et chargés de souvenirs, ne fit pas plus d'effets au demi-elfe qu'une dague n'en aurait sur un golem d'adamantine. La seule pensée que les spectres inspirèrent au conseiller allait en effet vers l'adversaire qu'ils seraient amenés à combattre... s'il était capable de lancer ce genre de sort c'est qu'il devait être puissant...
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  3. #33
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Dans un premier temps, les visages qui les frôlaient au passage n'évoquèrent rien pour Lothringen. Il entendit autour de lui l'un de ses compagnons murmurer le nom d'Egrevyn, ce membre du Conseil, tombé à Melandis, qu'il n'avait pas eu le temps de connaître; il reconnut aussi le visage de Banshee Sangdelune, dont il n'avait jamais vu que le cadavre rapporté par Seina, aux portes de la ville... Mais rien de tout cela ne le touchait vraiment; il en conclut que rares devaient être ses compagnons morts - rares avaient toujours été ses compagnons tout court, d'ailleurs - et haussa les épaules de soulagement.

    Puis un visage se détacha des autres, et il crut même entendre une voix familière, une voix ressurgie d'un passé lointain... La voix était rocailleuse, le visage ridé, creusé de rides profondes, marqué par d'anciennes douleurs. C'étaient la voix, le visage de sa mère, ni plus ni moins; de cette humaine qui l'avait élevé jadis et qu'il n'avait plus revue depuis des lustres, préférant s'écarter à jamais de son chemin.

    En la voyant parmi ces spectres, il sut qu'elle était morte...

    Une larme roula dans le creux de ses joues, bientôt bue par ses lèvres closes. Le maître des lieux... il paierait pour cela.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  4. #34
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 921
    Lorsque les notes de harpe vinrent rompre le silence ambiant, Taliesin tressaillit. Cet air, cette manière incomparable de jouer, il ne pouvait s’agir que de… Non, pas ici, pas maintenant. Qu’aurait fait Hafgan en ce lieu de perdition ? Mais alors, que pouvait signifier ceci ?

    Les spectres survinrent alors, entourant de toute part l’embarcation. Et parmi leur multitude s’avança une image qui éclipsa toutes les autres aux yeux du barde : un elfe d’une grande prestance, dont le visage affable était marqué par une indicible tristesse… Hafgan, ancien Gardien des Chroniques de la cité perdue… Maître Hafgan dont il n’avait plus de nouvelles depuis des années… Et soudain, toutes les questions que Taliesin se posait depuis son entrée dans l’étrange tombe trouvèrent une réponse.

    La deuxième énigme qui nécessitait des connaissances d’une rareté exceptionnelle et que pourtant deux membres du groupe semblaient posséder… L’air de harpe qu’il était le seul ici à pouvoir reconnaître… Et maintenant les spectres qui devaient être des êtres particulièrement chers à chacun des membres de l’expédition…. Le maître des lieux menait un assaut psychologique en règles, jouant avec leurs faiblesses, tentant de rouvrir des blessures parfois tout juste cicatrisées… Et il y parvenait. Si certains de ses compagnons semblaient résister, d’autres, à commencer par le barde lui-même, vacillaient sous le poids des souvenirs… Et bientôt, lorsqu’ils seraient suffisamment affaiblis, le maître des lieux lancerait l’assaut.

    Il ne pouvait en être ainsi, il fallait faire quelque chose. Taliesin sentait que le pouvoir mis en œuvre en ces lieux était trop grand pour être dissipé. Non, il fallait agir sur les membres du groupe… Il n’avait pas amené sa harpe et en convoquer une était inutile vu la manière dont ils étaient serrés sur la barque… Tant pis, il devrait mettre dans sa voix la force nécessaire pour compenser l’absence d’instrument. Sans plus attendre, il entonna d’une voix puissante un chant ancien qui, sa signification symbolique prenait ici toute sa force, raisonnait comme un exorcisme.


    Les fantômes déguisés

    Le chant terminé, Taliesin s’affaissa. Non seulement l’effort qu’il avait fourni pour tenter de rendre le chant efficace avait été important, mais il avait dû repousser de toutes ses forces l’image de l’être qu’il désirait le plus revoir, dont le souvenir lui permettait d’aller de l’avant et de poursuivre sa mission. L’elfe avait la tête qui tournait et il ne savait pas s’il avait pu aider ses compagnons. Mais malgré l’épuisement, lui même se sentait mieux. Il était presque serein. Les spectres n’avaient plus d’emprise sur lui.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  5. #35
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597
    Le chant de Taliesin eût à peine fini de résonner que la brume et les clameurs s’arrêtèrent d’un coup, laissant place à un silence de mauvais augure. Quelque chose se préparait. Les aventuriers redoublèrent de vigilance. Le vampire tentait un nouveau subverfuge pour les déstabiliser.
    Soudain, il y eut un mouvement de l’autre coté du lac. Quelque chose d’invisible volait à la surface de l’eau. Quelque chose qui se dirigeait droit sur eux à vitesse rapide. Encore quelques secondes et il passerait à l' attaque. Il choisit sa première victime. Le barde semblait plongé dans un état avancé de fatigue. Il ferait une cible facile. Le mettre à mal déstabiliserait les autres au plus haut point. Les aventuriers suivirent ses mouvements, se repérant au mouvement qu’il dessinait sur l’eau …
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  6. #36
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 921
    Taliesin avait conscience du danger qui se rapprochait rapidement, sans pour autant savoir qu'il en était la cible. Il n’esquissa donc pas même un mouvement : dans son état, il ne pouvait être d’aucune utilité à ses compagnons. Pire, il risquait de les gêner pendant le combat… Il resta donc immobile, appuyé contre le rebord de la barque.

    Mais, tout à coup, le monde sembla se figer. Comme dans un rêve, comme s’il était mû par une volonté extérieure, le barde se vit tirer son épée et la brandir devant lui. Au même instant, la lame fut secouée par un choc violent qui se répandit le long de son bras et jusqu’à son épaule. Il avait bloqué in extremis le coup d’une flamboyante épée qui venait de se matérialiser à quelques centimètres de son visage… L’être invisible qui la brandissait, voyant son attaque manquée, rompit sans attendre et s’éloigna rapidement de la barque qui tanguait dangereusement.

    Taliesin tenta de contrôler les violents tremblement qui secouaient son bras… Il était sauf… pour l’instant. Mais la bête allait revenir, elle prenait son élan pour un nouvel assaut. Et cette fois, même si l’impulsion extérieure à laquelle il devait la vie se manifestait de nouveau, il doutait de pouvoir s’en sortir : il n’aurait peut-être même plus la force de brandir son épée.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  7. #37
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597
    L’adversaire invisible, dans un premier temps surpris puis furieux d’avoir été repoussé repartit à l’attaque avec une hargne décuplée. Cette fois, il frapperait au hasard. Qu’importe quelle serait sa cible. Il la traquerait jusqu’ à ce que mort s’en suive. Cette fois, il fondit par la voie des airs pour être plus discret. Il fondit, tel un épervier, l’arme au poing sur …
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  8. #38
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    La précédente attaque fut d'une telle rapidité qu'outre le barde -bien lui en prit- personne n'eut le temps de dégainer son arme. La seconde salve ne fut pas plus rassurante ; le temps que tout le monde se retourne pour essayer d'apercevoir l'adversaire et celui-ci chargeait déjà sur Basile qui eut tout juste le temps de plonger à l'eau pour éviter l'attaque.

    Concentré sur l'ombre qu'il venait de voir passé de très près, le conseiller parvint à deviner sa trajectoire sur son attaque suivant et plaça la lame glacée de son katana sur son chemin, ce qui provoqua un choc assez violent qui manqua de faire valser l'embarcation. Si la lame de fer noir du demi-elfe était intacte, le précieux métal dans lequel Valomir l'avait forgé étant réputé pour être ce qui se faisait de plus solide, il ne devait pas en être de même de l'ombre qui l'avait heurtée... Du moins c'est ce que le plouf retantissant qui suivit le choc semblait indiquer.
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  9. #39
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597
    « Maître vénérable. Nos ennemis sont parvenus de l’autre coté du lac »
    L’homme d’ombre serra les poings. Son général frémit …Une lame étincela brièvement dans la pénombre. Sa tête roule aux pieds de ses soldats médusés.

    « Alors envoyez les, murmure t’il, ils sont notre dernière chance de les vaincre, dit il lugubrement, et cette fois, qu’ils ne me déçoivent pas ou vous en subiriez les conséquences. Maintenant, hâtons nous. Le maître n’aime pas attendre »

    Il se retourna vers sa captive. Il fallait qu’elle le suive sans protester. Il était prêt à l’assommer à nouveau si elle résistait. Son regard se fit soudain incrédule. La jeune fille, profitant de la confusion avait pris la porte d’escampette.

    ***

    Les aventuriers posèrent les pieds sur la boue de l’autre rive. Ils retrouvèrent sans surprise l’entrée d’un autre couloir illuminé de bougies. Cette fois, les crânes semblaient rire. Ils continuèrent encore et se trouvèrent face à une porte. Ils grimacèrent. Une autre énigme en perspective. Et ils ne s’étaient pas trompés. Une phrase étrange était écrite contre l’un des battants.

    « Si tu me vois,
    je ne te vois pas
    Je suis aveugle

    Si tu me parles
    Je te parle aussi
    Mais sans voix

    Qui suis-je ? »

    Sur la porte, plusieurs serrures. Sur le sol, plusieurs clés auxquelles étaient accrochées des lettres. Un mot à composer …qui ouvrirait la porte.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  10. #40
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    Les convives prirent le temps de réfléchir, et ce fût Folken qui brisa le silence de la réflexion

    [color= #7FFFD4]- Je pencherais pour Un miroir , je ne sais pas ce que vous en pensez ... [/color]
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  11. #41
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 921
    Taliesin s’était arrêté quelques pas en retrait du groupe et s’était appuyé contre une paroi du tunnel. A la descente du bateau, il avait eu bien du mal à tenir debout et, pendant tout le trajet qui les avait menés à la nouvelle énigme, il avait avancé à l’arrière garde, tentant de récupérer ses forces. L’elfe avait mis à profit son relatif isolement pour essayer de réfléchir aux évènements qui s’étaient déroulés sur le lac : il commençait à avoir une idée précise sur l’origine des impulsions extérieures auxquelles il devait la vie. Mais, en ce lieu de magie et de mystères, il ne pouvait avoir aucune certitude.

    A ses côtés, pendant tout le trajet, Basile ne cessait de maugréer à voix basse : on ne savait pas s’il en voulait le plus au monstre qui l’avait précipité dans l’eau où à ceux qui, selon lui, avaient bien trop tardé à le repêcher… Son humeur était telle qu’on l’avait dispensé pour un temps de la recherche des pièges.

    L’arrivée devant la nouvelle porte avait mis un terme à ses réflexions et Taliesin avait tenté de se concentrer sur l’énigme. Mais il n’y parvint pas : sa tête tournait, les pensées s’entrechoquaient, des images du passé surgissaient inopinément… Cependant Folken prit bientôt la parole et, tout à coup, l’énigme devint limpide. Le barde s’avança donc de quelques pas et parla d’une voix faible :


    -Je crois que vous avez une nouvelle fois trouvé la solution, Seigneur Folken… On voit notre reflet dans un miroir, mais lui ne nous voit généralement pas… De même quand on lui parle, il ouvre la bouche pour répondre, mais il est rare qu'il en sorte un son... Mais le temps presse... Essayons les clefs sans plus tarder.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  12. #42
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Lothringen haussa les épaules ; lui aussi avait pensé immédiatement à un miroir ou à un reflet, mais, vu sa propension à échouer devant ces énigmes, cela lui semblait une excellente raison pour que cette réponse ne soit pas la bonne.

    Il ne dit donc rien de plus, mais, peut-être par souci d'autoflagellation, essaya les clefs dans le but de former le mot "miroir"...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  13. #43
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597
    Althéa courrait à perdre haleine. Derrière elle, quelqu’un s’était lancé à sa poursuite. Dans quelques secondes, il la rattraperait. Elle accéléra encore. Devant elle, se dressa une grande porte. Elle entendit des voix. Des aventuriers s’entretenant au sujet d’une énigme. Elle tendit la main vers la poignée. Sauvée … Mais soudain, quelqu’un l’attrapa par l’épaule et l’entraîna brusquement en arrière.

    ***

    Il y eût plusieurs cliquètements des plus inquiétants … et la porte s’ouvrit. Les aventuriers pénétrèrent plus avant dans le couloir. Soudain, ils s’arrêtèrent, au bord de la stupéfaction.
    Un groupe d’aventurier leur faisait face. Un groupe d’aventuriers semblable au leur. Et pour cause … C’étaient eux même qu’ils contemplaient…. Des copies d’eux même quasiment identiques les regardaient avec amusement et mépris. Ils se placèrent chacun devant leurs doubles et leurs parlèrent. Curieusement, seuls leurs allocutaires respectifs entendirent les mots qu’ils prononçaient
    .

    Les paladins entendirent prononcer ces mots : « Je crois servir une cause juste en me battant au nom de Helm. Mais ne suis-je pas aveuglé ? Le monde dans lequel je vis est à feu et à sang. J’ai perdu nombre de mes amis, nombre de mes parents. Mon Dieu laisse commettre les pires atrocités, à l’abri dans son mutisme. Qu’à t’il fait pour nous ? Comment puis-je me complaire dans cette incertitude ? »

    Taliesin entendit : « Voila longtemps que je parcours le monde à la recherche des miens. Mais dans quel but ? Est-ce pour faire revivre notre passé perdu ou est ce simplement pour moi-même. Simple satisfaction égoïste ? Et qui me prouve que je parviendrai un jour à mes fins ? Ne ferais je pas mieux de renoncer avant de perdre jusqu’à mon âme ? »

    Pour Lothringen : « Semi-drow. Rejeté par les elfes noirs, craint par les hommes. Les gens autour de moi semblent m’avoir accepté comme l’un des leurs. Mais ais-je vraiment ma place ? Mes amis de ce jour seront peut être mes ennemis de demain »

    Pour Folken : «Comment puis-je me faire encore face après m’être montré traître et parjure envers les miens ? Combien de temps vais-je pouvoir résister pour ne pas céder aux pulsions meurtrières qui sont miennes, tapies au plus profond de mon âme ? Ne risquerai-je pas de trahir ou de blesser ceux qui me font confiance ? »
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  14. #44
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    Un combat contre soi-même ! Voilà qui promettait d'être intéressant, mais périlleux. Si les copies étaient conformes aux originaux, ce combat promettait d'être une véritable partie de dés ou chacun pourrait triompher ou perdre. Il n'était pas évident que tous se sortent de cette épreuve aussi compliquée physiquement que moralement.

    Alors les copies prenaient place face à leur "modèle", Folken d'abord troublé, esquissa alors un sourire : "résister aux pulsions meurtrières, tapies au plus profond de son âme" cette voix réveilla quelque chose en lui, quelque chose qui lui faisait mal, un autre lui supplémentaire contre lequel il allait devoir lutter, un autre combat sans doute encore plus compliqué que celui qui s'annonçait face à sa copie, et ce sourrire en était la preuve.

    Voyant son modèle plongé dans de profondes pensées, le reflet s'avança alors pensant qu'il lui revenait de donner le premier assaut. Il fut cueilli à froid par son modèle qui sortit de sa torpeur d'un seul coup et qui le chargea avec une rapidité rageuse pour envoyer sa copie valser à terre.


    Rapport de combat Hldd31mJVl entre Folken (vrai) et Folken (copie)

    -=> Folken (v) a perdu 0 points d'endurance <=-
    -=> Folken © a perdu 2 points d'endurance <=-
    --------------------
    Informations supplémentaires
    Bonus Folken : +2 (+2 de glace (1))
    Bonus Folken : +2 (+2* de glace (2))
    La copie regardait son modèle l'air inquiet ; ce combat allait être plus dur qu'elle ne l'aurait penser... quelque chose ne se passait pas comme elle l'aurait penser. elle n'était pas sûr d'avoir affaire à celui qu'elle aurait cru.

    E Folken (v) = 21
    E Folken © = 19

    Se relevant d'un pas hésitant, elle essaie de reprendre ses esprits, puis partit à l'attaque brusquement, tentant de surprendre son adversaire qui parvint à anticiper son attaque et à l'esquiver, profitant de l'occasion pour faire glisser la lame gelée de son katana sur la joue de son adversaire.

    Rapport de combat KOa7iQxsFD entre Folken et Folken

    -=> Folken © a perdu 2 points d'endurance <=-
    -=> Folken (v) a perdu 0 points d'endurance <=-
    --------------------
    Informations supplémentaires
    Bonus Folken : +2 (+2 de glace (2))
    Bonus Folken : +2 (+2 de glace (1))
    E Folken (v) = 21
    E Folken © = 17

    Folken prenait tranquilement le dessus restant concentré sur lui-même de manière à garder son calme en toute circonstance, il parvint à maitrisé ce début de pulsions qu'il avait ressenti au début du combat, il s'élança sur sa copie qui lui tournait le dos, mais au moment de frapper il ressenti une douleur glaciale au niveau de l'abdomen...son adversaire avait deviné ses intentions et l'attendait. Il l'avait frappé de dos en plein ventre. Le choc força le demi-elfe à tomber à genoux.

    Rapport de combat c2zOhnBZW1 entre Folken et Folken

    -=> Folken(v) a perdu 6 points d'endurance <=-
    -=> Folken© a perdu 0 points d'endurance <=-
    --------------------
    Informations supplémentaires
    Bonus Folken : +2 (+2 de glace (v))
    Bonus Folken : +2 (+2 de glace ©)
    E Folken (v) = 15
    E Folken © = 17

    Sentant son ennemi tressaillir, la copie profita de sa position pour frapper plus fort, mais dans un effort pénible, celui-ci bloqua l'attaque à l'aide de son katana

    Rapport de combat dP96NfBySt entre Folken et Folken

    -=> Folken© a perdu 0 points d'endurance <=-
    -=> Folken(v) a perdu 0 points d'endurance <=-
    --------------------
    Informations supplémentaires
    Bonus Folken : +2 (+2 de glace ©)
    Bonus Folken : +2 (+2 de glace (v))
    E inchangées.

    Les deux lames restèrent collées l'une à l'autre durant un long moment. Un véritable bras de fer venait de s'engager tournant à l'avantage de la copie qui parvenait à faire reculer son adversaire encore sous le coup de la douleur jusqu'à ce que celui-ci ne dégaine son arbalète rapidement, transperçant la jambe de son ennemi en lui envoyant un carreau glacé à bout portant. Un hurlement de douleur résonna dans le couloir étroit.

    Rapport de combat zxHbGzD1cQ entre Folken et Folken

    -=> Folken(v) a perdu 0 points d'endurance <=-
    -=> Folken© a perdu 5 points d'endurance <=-
    --------------------
    Informations supplémentaires
    Bonus Folken : +2 (+2 de glace (v))
    Bonus Folken : +2 (+2 de glace ©)
    E Folken (v)= 15
    E Folken ©= 12

    De rage la copie fendit l'air avec sa lame, espérant atteindre sa tête, mais celui-ci à genoux le toisant d'un sourire diabolique, les yeux rouges lui transperça l'autre jambe à l'aide de son katana

    Rapport de combat dMrEnm4lU5 entre Folken et Folken

    -=> Folken © a perdu 3 points d'endurance <=-
    -=> Folken (v) a perdu 0 points d'endurance <=-
    --------------------
    Informations supplémentaires
    Bonus Folken : +2 (+2 de glace ©)
    Bonus Folken : +2 (+2 de glace (v))
    E Folken (v) = 15
    E Folken © = 9

    Des yeux rouges ... la copie reste interloquée devant ce qu'elle avait entrevu... Elle-même avait les yeux verts, alors comment se pouvait-il que son ennemi, celui qu'elle copiait les ait eu rouges ?
    Retrouvant rapidement ses esprits, se concentrant sur son adversaire, la copie parvint à bloquer l'attaque suivante de son modèle lui administrant même un coup de boule magistral.


    Rapport de combat 5xKskLHUi6 entre Folken et Folken

    -=> Folken (v) a perdu 2 points d'endurance <=-
    -=> Folken © a perdu 0 points d'endurance <=-
    --------------------
    Informations supplémentaires
    Bonus Folken : +2 (+2 de glace (v))
    Bonus Folken : +2 (+ 2 de glace ©)
    E Folken (v) = 13
    E Folken © = 9

    Un peu sonné, le demi-elfe ne put qu'encaisser le coup de lame suivant qui glissa tout le long de sa chair.

    Rapport de combat bPh4fE8mHJ entre Folken et Folken

    -=> Folken © a perdu 0 points d'endurance <=-
    -=> Folken (v) a perdu 4 points d'endurance <=-
    --------------------
    Informations supplémentaires
    Bonus Folken : +2 (+2 de glace ©)
    Bonus Folken : +2 (+2 de glace (v))
    E Folken (v) = 9
    E Folken © = 9

    la douleur commençait à se faire oppressante et le demi-elfe se sentait faiblir :
    - Si je ne me réveille pas ce tombeau va porter mon nom
    S'il avait retrouvé ses esprits, Folken n'en était pas pour autant plus avancé, car il faisait alors le jeu de son adversaire qui parvenait ainsi à deviner toutes ses attaques. La suivante ne fit d'ailleurs pas exception puisque le demi-elfe ne parvint qu'à fendre l'air alors que sa copie lui enfonça sa lame dans le corps pour la 2è fois consécutive.

    Rapport de combat TI7q2zd8I3 entre Folken et Folken

    -=> Folken (v) a perdu 7 points d'endurance <=-
    -=> Folken © a perdu 0 points d'endurance <=-
    --------------------
    Informations supplémentaires
    Bonus Folken : +2 (+2 de glace (v))
    Bonus Folken : +2 (+2 de glace ©)
    E Folken (v) = 2
    E Folken © = 9

    La douleur réveilla alors quelque chose chez le demi-elfe, il se sentit partir et en même temps il sentit une force nouvelle s'emparer de lui, une force menée par une rage intense qu'il ne parvenait à maîtriser.

    - Cette fois .....

    Poursuivant dans sa lancée, la copie fixa son adversaire dans les yeux, le frappant de toutes ses forces avec une violence qui n'eut d'égal que celle qui le para. La copie cru défaillir ; jamais elle n'avait frappé si fort, et alors que son adversaire semblait à l'agonie, elle parvint à l'envoyer valser par terre d'une seule main... elle le fixa de nouveau d'un air intrigué et aperçu de nouveau ce regard rouge empli de haine qu'elle ne connaissait pas.

    Rapport de combat voOe5OmUNj entre Folken et Folken

    -=> Folken © a perdu 1 points d'endurance <=-
    -=> Folken (v) a perdu 0 points d'endurance <=-
    --------------------
    Informations supplémentaires
    Bonus Folken : +2 (+2 de glace ©)
    Bonus Folken : +6 (+2 de glace +4 berserk)
    E Folken (v) = 2
    E Folken © = 8

    La copie se releva alors, se préparant à recevoir l'attaque de son modèle, mais d'une feinte qu'elle ne lui connaissait pas, celui-ci parvint à la fendre en deux littéralement d'un seul coup.

    Rapport de combat qqphIHKPuU entre Folken et Folken

    -=> Folken a perdu 0 points d'endurance <=-
    -=> Folken a perdu 12 points d'endurance <=-
    --------------------
    Informations supplémentaires
    Bonus Folken : +6 (+2 de glace +4 berserk)
    Bonus Folken : +2 (+ 2 de glace ©)
    Folken E =2
    Copie de Folken E =-4 (NA ! )

    Observant ses camarades se battre de ses yeux rouges, le demi-elfe posa sa lame sur son épaule. Le sang s'écoulait tout le long de son corps et commençait à lui démanger le visage. Le combat avait été virulent, mais c'est un sentiment de satisfaction qui s'en dégageait... Ce combat l'avait....libéré.
    Mais cette fureur qui l'avait maintenu en vie ne dura pas et alors que la tension retombait, le demi-elfe eut l'impression de se réveiller d'un mauvais rève. Ses yeux verts découvraient ses camarades luttant contre eux-même pour survivre mais lui s'écroula vaincu par la fatigue et la douleur.
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  15. #45
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Lothringen sourit dédaigneusement en entendant les confidences de son semblable. Ce que suggérait cette diablerie, il y avait pensé si souvent… Il faudrait plus que ce genre d’insinuation pour le déstabiliser.
    Mais si cette pâle copie de lui-même voulait jouer à ce genre de jeu, ils seraient deux.


    Lothringen ==> image miroir ==> Lothringen

    Et ce fut une demi-douzaine de semi-drows qui répliqua en chœur, d’une voix grave et basse, comme si elle incantait, tout en tournant ostensiblement autour de l’intrus jusqu’à lui donner le tournis :

    - Non, pitoyable double ; la place d’un être tel que moi n’est assurément ni ici, ni ailleurs ; il n’a pas leur confiance et jamais ne leur accordera tout à fait la sienne ; voyageur, mercenaire, s’associant s’il le faut, repartant s’il le peut, ayant autant d’identités que de cieux sous lesquels s’assoupir, n’ayant de compagnons qu’aussi longtemps que la route sera commune… Cela fait bien longtemps que je le sais, longtemps que je l’accepte – et cette solitude serait tout à fait supportable sans la magie grossière qui cherche à me singer.

    Les voix montèrent d’un ton et les traits se durcirent.

    - Est-ce donc là tout ce que tu as retenu de moi, tout ce que tu sais faire ? Garde pour toi cette angoisse qui te paralyse ; redis-moi ce que tu voudras des ennemis cachés : je serai contre toi l’ennemi qui se déclare … Garde pour toi la peur du sang-mêlé et nous aurons fait un bon partage : je serai la colère !

    Le double se préparait à répliquer, pensant sans doute que si le semi-drow avait engagé la discussion c’était parce que lui-même avait touché juste:

    - Que de démentis, que de dénégations pour qui se prétend sûr de soi…

    …lorsqu’il se rendit compte que Lothringen s’était tout bonnement servi de ce temps d’hésitation de sa part pour prendre ses distances et se préparer.

    Lothringen == > porte dimensionnelle == > Lothringen

    « Ni d’ici… ni d’ailleurs… »

    Lothringen n'était pas certain de pouvoir l'emporter durablement dans un combat de mots contre un être dénué de conscience, mais il savait que sa ruse et sa magie pouvaient faire la différence contre n'importe quel semi-drow aussi mal constitué que lui.

    Tandis que le double, réagissant un peu tard, le rejoignait et s’ingéniait à dissiper les illusions dont Lothringen s’était entouré, ce dernier en profitait pour renouveler les protections qui avaient eu tout le temps de disparaître durant leur long voyage. Heureusement, il avait pu un peu récupérer pendant la longue traversée, et mémoriser à nouveau ses sorts.


    Lothringen == > force de taureau == > Lothringen
    (bonus de force : 1D4 + 1, soit ici +2)

    Lothringen == > armure spectrale == > Lothringen
    ( +8 à la classe d’armure, cumulable avec le bonus de dextérité)

    Les illusions disparaissaient une à une. Ils étaient tous els deux à nouveau face à face.

    A ce moment et à ce moment-là seulement, le semi-drow se lança à l’attaque. Contrairement au conseiller, il estimait que le courage n’interdisait pas de vouloir mettre toutes les chances de son côté.

    Force :14
    Endurance : 21

    (nb : je ne prends pas en compte le bonus d’arme magique +1 lié aux haches de bataille, évidemment partagé par les deux combattants)</span>

    Le semi-drow, plutôt sûr de son fait, engagea le combat en balayant l’air de ses haches jumelles ; deux coups rapprochés, efficaces, qui réduisirent à néant la première tentative d’attaque du double.

    Rapport de combat <a href=\'http://www.baldursgateworld.fr/tablehazard.php?action=consultation&mode=id&value=6Df5GhOC49\' target=\'_blank\'>6Df5GhOC49</a> entre Lothringen et Lothringen

    -=> Lothringen a perdu 0 points d'endurance <=-
    -=> Lothringen a perdu 3 points d'endurance <=-
    --------------------
    Informations supplémentaires
    Bonus Lothringen : +10 (armure spirituelle + bonus de force)
    Bonus Lothringen : +0 (Pas de modifications)
    Loth : 21
    Lothbis : 18

    Rapport de combat <a href=\'http://www.baldursgateworld.fr/tablehazard.php?action=consultation&mode=id&value=2fErTyQ4jN\' target=\'_blank\'>2fErTyQ4jN</a> entre Lothringen et Lothringen

    -=> Lothringen a perdu 3 points d'endurance <=-
    -=> Lothringen a perdu 0 points d'endurance <=-
    --------------------
    Informations supplémentaires
    Bonus Lothringen : +0 (Pas de modifications)
    Bonus Lothringen : +10 (Pas de modifications)
    Loth : 21
    Lothbis :15

    Ils échangèrent quelques passes inutiles, toujours parées par un vis-à-vi qui connaissait malheureusement fort bien les méthodes de son adversaire, puis Lothringen enchaîna soudain, après une feinte, sur un coup qui handicapa grandement le double en le faisant saigner au bras.

    Rapport de combat <a href=\'http://www.baldursgateworld.fr/tablehazard.php?action=consultation&mode=id&value=5JDMBTITIJ\' target=\'_blank\'>5JDMBTITIJ</a> entre Lothringen et Lothringen

    -=> Lothringen a perdu 0 points d'endurance <=-
    -=> Lothringen a perdu 8 points d'endurance <=-
    --------------------
    Informations supplémentaires
    Bonus Lothringen : +10 (Pas de modifications)
    Bonus Lothringen : +0 (Pas de modifications)
    Loth : 21
    Lothbis : 7

    Le combat n’avait guère duré et le double se trouvait déjà en fort mauvaise posture, maniant ses haches avec gêne, tout en perdant beaucoup de sang. Son attaque suivante vit ses haches glisser sur l’armure spectrale du drow, et ne fit que l’épuiser un peu plus.

    Rapport de combat <a href=\'http://www.baldursgateworld.fr/tablehazard.php?action=consultation&mode=id&value=JQsnWoq56X\' target=\'_blank\'>JQsnWoq56X</a> entre Lothringen et Lothringen

    -=> Lothringen a perdu 3 points d'endurance <=-
    -=> Lothringen a perdu 0 points d'endurance <=-
    --------------------
    Informations supplémentaires
    Bonus Lothringen : +0 (Pas de modifications)
    Bonus Lothringen : +10 (Pas de modifications)
    Loth : 21
    Lothbis : 4

    Il était temps d’en finir ; le coup de grâce fut de loin le plus violent de tous, car Lothringen n’hésita guère à l’asséner sur le crâne de son double, qui se fendit et laissa couler la cervelle longtemps avant de toucher terre.

    Rapport de combat <a href=\'http://www.baldursgateworld.fr/tablehazard.php?action=consultation&mode=id&value=IaVDzdAEoc\' target=\'_blank\'>IaVDzdAEoc</a> entre Lothringen et Lothringen

    -=> Lothringen a perdu 0 points d'endurance <=-
    -=> Lothringen a perdu 13 points d'endurance <=-
    --------------------
    Informations supplémentaires
    Bonus Lothringen : +10 (Pas de modifications)
    Bonus Lothringen : +0 (Pas de modifications)
    Loth : 21
    Lothbis : - 9 ( )

    Lothringen regarda le résultat avec une satisfaction certaine.

    <span style=\'color:#7AC5CD\'>- Le prochain qui voudra se prendre pour moi fera bien d’être plus rusé…
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  16. #46
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 921
    Taliesin observa son double avec attention. Décidément, cette aventure se transformait en parcours initiatique : il avait d’abord dû repousser l’image de son maître, et maintenant il était confronté à lui-même. En d’autres circonstances, cette épreuve aurait pu être dévastatrice ; malheureusement pour le maître des lieux, Taliesin avait changé. Le barde qui s’était installé dans la barque était rongé par l’inquiétude et le doute : il était hanté par l’image d’un maître absent dont il se sentait indigne, tenaillé par la crainte de ne pas être à la hauteur de la tâche qu’il lui avait confié… Mais celui qui avait péniblement débarqué de l’autre côté du lac était lavé de toutes ses craintes : pour la première fois depuis qu’il parcourait en solitaire les chemins de Toril, il était en paix avec lui-même. Il n’était plus l’élève d’Hafgan, mais son successeur ; la confiance qu’il lui avait accordé n’était plus une cause d’inquiétude, mais une force…

    Même si ses sentiments n’étaient encore qu’embryonnaires, ils étaient déjà suffisants pour rendre totalement inefficaces les insinuations du double. Taliesin se contenta donc de lui sourire courtoisement et de lui parler sur un ton amical :


    -Je ne doute plus, ni de ma quête, ni de mes motivations. Mais qu’en est-il de toi, mon double ? Qu’en est-il de ta mission ? Qu’en est-il de ton existence même ? Tu as été amené à la vie par un maître qui t’envoie à la mort dans le seul but de servir ses dessins. Sais-tu ce qu’ils sont ? Connais-tu ses objectifs, ses motivations ? Va-tu obéir aveuglément aux ordres d’un être égoïste qui ne se soucie aucunement de toi ?

    Le double, d’abord frappé par l’absence de trouble chez son modèle, sembla complètement déstabilisé par son aplomb et son discours. Il avait abandonné son air méprisant et son visage n’arborait plus qu’un air de profond désarroi. Taliesin décidé de pousser son avantage et reprit la parole d’un ton emprunt de bienveillance :

    -Si tu es aussi proche de moi que ton apparence le laisse penser, tu dois honnir la mission que l’on t'a confiée, le mal que l’on t’a demandé de faire. Ne préfère-tu pas user à ta guise du temps qui t’es imparti ? Ne préfère-tu pas vivre en accord avec ce que tu es ?

    Talieisn et son double parlèrent ainsi longuement, scène étrangement pacifique au milieu des cris et de la violence. Vint un moment où le barde pensa avoir fait tout ce qu’il pouvait : s’il doutait d’avoir convaincu sa réplique de lui venir en aide, il était certain qu’elle ne représentait plus un danger.

    Il reporta alors son attention sur la bataille : la plupart de ses compagnons étaient encore en plein combat. Lothringen était en train d’achever sa réplique ; Folken venait de terrasser la sienne, mais, apparemment grièvement atteint, il s’était écroulé. Voyant qu’il était le seul à pouvoir lui porter secours, le barde, évitant les combattants, vint s’agenouiller près de lui. Talieisn n’était pas un guérisseur mais, en prévision des dangers de la crypte, il avait mémorisé quelques sorts de soins. Ce n’était pas grand chose, mais cela pourrait peut-être aider Folken le temps que le prêtre-guerrier vienne à bout de son double.

    Taliesin se préparait donc à lancer un sort lorsqu’une main se posa doucement sur son épaule. Levant les yeux, il vit sa réplique qui lui souriait.

    -Je vais m’en charger moi-même ! Il vaut mieux que tu garde tes sorts en réserve pour la suite !

    Et, sans attendre de réponse, la réplique du barde se mit en devoir de soigner Folken

    Faux Taliesin ==> soins légers ==> Folken
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  17. #47
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Le Paladin se retrouva face à face contre son double. De sombres pensées semblaient émaner du double, et quand il s'approcha du Paladin celui-ci pu voir le faciès hideux du spectre.
    Devant lui se tenait un anti paladin, l'émanation diabolique, la corruption de la charge de Paladin.

    Le cœur du Maréchal se serra. En fait, le double était ce qu'il aurait pu devenir à Mélandis, lors de sa séquestration dans l'Asile. Souvent il avait été tenté de basculer et de céder à la simplicité. Mais sa foi en Helm l'avait sauvé et aujourd'hui encore elle l'aiderait à poursuivre son chemin sur la voix de la justice.

    Le spectre s'approcha encore et ses yeux vident observèrent intensément le guerrier saint. Il n'avait qu'un seul objectif, tuer le paladin. Ainsi, il serait libre, et pourrait semer la destruction partout où il passerait. Sa survie passait par la destruction de ce qu'il exécrait le plus, ce qu'il était autrefois.

    Juste avant que le combat commence, Hugues eu le temps de lancer une incantation.


    Hugues de Breizh ----- Force de Taureau ----- Hugues de Breizh

    Le combat commença. Les deux guerriers étaient prêts à vendre chèrement leur peau, afin de se libérer. Hugues fut le plus prompt et, d'un coup d'épée, entailla les côtes de son adversaire.

    Rapport de combat gYFynOnXAt entre Hugues de Breizh et Hugues de Breizh

    -=> Hugues de Breizh a perdu 0 points d'endurance <=-
    -=> Hugues de Breizh (f) a perdu 8 points d'endurance <=-
    --------------------
    Informations supplémentaires
    Bonus Hugues de Breizh : +4 (Force de Taureau)
    Bonus Hugues de Breizh : +0 (Pas de modifications)
    Guerrier Saint : 30
    Anti-Paladin : 22

    Il ne laissa pas le temps à son adversaire de se reprendre que déjà, il assénait un nouveau coup puissant. Sous le choc, l'armure de son adversaire céda, et une large balafre apparut sur le torse du maudit.

    Rapport de combat yqnRyCqC9y entre Hugues de Breizh et Hugues de Breizh

    -=> Hugues de Breizh (f) a perdu 9 points d'endurance <=-
    -=> Hugues de Breizh a perdu 0 points d'endurance <=-
    --------------------
    Informations supplémentaires
    Bonus Hugues de Breizh : +0 (Pas de modifications)
    Bonus Hugues de Breizh : +4 (Force de Taureau)
    Guerrier Saint : 30
    Anti-Paladin : 13

    Le maudit ne s'attendait pas du tout à ce scénario. Il avait mainte fois imaginé ce combat, et toujours il s'était vu vainqueur. Les dieux sombres l'avaient-ils abandonné. Cela ne se pouvait. Il se lança alors sur son adversaire, et tailla et fendis. Mais aucun coup ne passait. Au contraire, c'est son adversaire qui le touchait et le blessa.

    Rapport de combat p7fgESnma7 entre Hugues de Breizh et Hugues de Breizh

    -=> Hugues de Breizh a perdu 0 points d'endurance <=-
    -=> Hugues de Breizh (f) a perdu 4 points d'endurance <=-
    --------------------
    Informations supplémentaires
    Bonus Hugues de Breizh : +4 (Force de Taureau)
    Bonus Hugues de Breizh : +0 (Pas de modifications)
    Guerrier Saint : 30
    Anti-Paladin : 9

    Le combat continua et le guerrier saint prenait radicalement le dessus. Plus rien n'existait autour de lui, il était focalisé sur son adversaire et seulement sur lui.

    Rapport de combat qLx3QXAlxA entre Hugues de Breizh et Hugues de Breizh

    -=> Hugues de Breizh a perdu 0 points d'endurance <=-
    -=> Hugues de Breizh (f) a perdu 6 points d'endurance <=-
    --------------------
    Informations supplémentaires
    Bonus Hugues de Breizh : +4 (Force de Taureau)
    Bonus Hugues de Breizh : +0 (Pas de modifications)
    Guerrier Saint : 30
    Anti-Paladin : 3

    Le combat touchait à sa fin. Le maudit décida de jouer le tout pour le tout. Il se jeta lame en avant sur son adversaire. Dans un rictus effroyable, l'Anti-Paladin s'empala sur la lame du guerrier saint. Le combat prenait fin ainsi, par la mort de l'un des adversaires.

    Rapport de combat hiFh2gUHeY entre Hugues de Breizh et Hugues de Breizh

    -=> Hugues de Breizh (f) a perdu 4 points d'endurance <=-
    -=> Hugues de Breizh a perdu 0 points d'endurance <=-
    --------------------
    Informations supplémentaires
    Bonus Hugues de Breizh : +0 (Pas de modifications)
    Bonus Hugues de Breizh : +4 (Force de Taureau)
    Guerrier Saint : 30
    Anti-Paladin : -1

    Le combat était fini, Hugues était épuisé, pas physiquement, mais mentalement. Décidément ce vampire avait de nombreux tours dans son sac, et cela commençait sérieusement à fatiguer le Paladin. Si cette mascarade continuait, quelque chose de mauvais allait se passer. Le Paladin en était sûr.

  18. #48
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597
    Tous les doubles inversés des aventuriers avaient été vaincus. Certains par la force, d’autres par la douceur…Certains avec des doutes, d’autres sans aucunes interrogations… Ils disparurent. Taliesin échangea un signe de tête avec son double avant que celui-ci ne s’évapore. Troublés, fatigués par le combat pour certains ou rendus plus fort, confortés dans leurs convictions pour d’autres, ils reprirent leur marche. Le couloir changea d’aspect. Cette fois, les pierres étaient grandement ouvragées. En s’approchant un peu plus, ils se rendirent compte que nombre de rubis noirs avaient été incrustés dans la roche. Le prestige du lieu leur donna le sentiment qu’ils étaient prêts du but. Ils pressèrent le pas. Hélas, une autre porte se dressa devant eux. Une immense porte noire, ornée d’étranges symboles. Une fois n’est pas coutume, une phrase était gravée en lettres d’or noir sur les deux battants.

    « Pour moi, l’adolescence est avant l’enfance et la mort avant la vie. Qui suis-je ? »

    Sur la porte, aucune clef, les battants ne s’ouvriraient qu’avec le bon mot.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  19. #49
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    Le groupe prit le temps de se poser, l'énigme était pour eux l'occasion de souffler un peu. Folken, encore assez mal remis de son combat était appuyé le barde qui se concentrait également sur ces mots.

    - Ce qui fait passer la mort avant la vie ne peut être vivant.... Un objet... Le dictionnaire...

    Le groupe forma le mot à l'aide des clés attendant de voir la suite...
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  20. #50
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597
    Juste avant que la porte s’ouvre …
    «Obscurité, froid, étranges lumières vacillantes. Bienvenue dans mon royaume chère Althéa »
    Angelo souriait. Les mêmes yeux rieurs, les mêmes cheveux en bataille, la même silhouette filiforme…Mais cette peau d’une pâleur cadavérique, ce sourire cruel et froid, et … ces deux incisives au coin de sa bouche.
    Althéa contemplait avec une fascination mêlée d’horreur l’homme sans qui sa vie perdait tout son sens
    .
    « Angelo, qu’es tu donc devenu » balbutia t’elle.
    Il éclata d’un rire dément qui se répercuta dans les coins de la pièce.
    « Ce que je suis devenu ? Tu le vois bien …Il serait hypocrite de dire le contraire n’est ce pas ? Un non-mort, un vampire, un voleur de vie. Et tout ça grâce à ton père »
    Althéa sursauta.
    « Tu ne me crois pas ?, continua t’il plus fort, il m’a fait jeter par-dessus bord par ses hommes de main. Je devenais gênant. Il avait peur que tu découvres que l’homme que tu estimais tant n’est qu’un vulgaire trafiquant d’esclaves »
    Des larmes roulèrent sur les joues d’Althéa. Son univers s’effritait peu à peu. Son père marchand d’esclave, son fiancé vampirisé …Elle se sentit mourir. Angelo continua sans prêter attention à elle.
    « Il m’a fait assassiner sans aucun état d’âme. Sans penser une seconde à toi. Mais tu es venue me retrouver. Ensemble, nous bâtirons notre vengeance. D’autres viendrons, appelés par mon maître. Il lèvera notre armée qui déchaînera sur les villes sont immense courroux. Nous nous vengerons. Tu seras notre première initiée. Je sais que tu vas nous rejoindre, c’est pour cela que tu es venue ici. N’est ce pas ? »
    Il se tourna vers sa fiancée dans l’attente d’une réponse. Mais Althéa secoua la tête et murmura :
    « Pardonne moi …mais je ne peux pas. Je voudrais te rejoindre mais pas comme cela. Il y a d’autres moyens. La justice peut tout arranger … »
    Angelo fronça les sourcils.
    «Alors, tu refuses de me rendre justice, à moi qui t’as toujours été loyal
    -Pas comme cela, je ne peux pas. Souviens toi, tu m’as appris tout cela »
    Il secoua la tête.
    « Alors, si tu n’es pas avec moi, tu es contre moi. Tu deviens mon ennemie Althéa »
    Il tira son épée.

    ***
    Et la porte s’ouvrit. Les aventuriers débouchèrent au milieu d’une immense pièce entourée de colonnes. La majeure partie de ce qui les entourait était plongée dans la pénombre. Au centre, au milieu de plusieurs bougies se tenait un être immense d’une blancheur de cire. Il tenait devant lui une jeune femme en robe de mariée. Ce qui la connaissaient reconnurent Althéa. La lame de son épée était appuyée sur sa gorge. « Voila, nos invités, dit il avec un rictus moqueur, chers amis, je vous souhaite la bienvenue. Permettez moi de vous dire que vous arrivez juste à temps. Malheureusement, vos armes m'indisposent. On n'arrive pas en armes à un mariage, n'est ce pas ? »
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  21. #51
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 921
    Il était évident pour les nouveaux venus qu’ils ne pourraient rien tenter tant que la jeune femme serait aux mains de son ravisseur. Taliesin, qui se trouvait à l’arrière du groupe, entrevit un plan pour les tirer de cette mauvaise passe. C’était risqué, cela requérait discrétion et diligence, mais cela pouvait marcher… Le barde se pencha vers Foken, toujours à ses côtés, et lui murmura :

    -Je vais tenter quelque chose pour éloigner Althéa de cette créature. Après, ce sera à vous d’intervenir.

    Sans plus attendre, dissimulé au regard du vampire par ses compagnons plus avancés, le barde lança une brève incantation

    Taliesin ==> Message ==> Althéa

    Aussitôt, Althéa entendit au creux de son oreille un murmure presque inaudible. Malgré la faiblesse du son, la voix lui parût immédiatement familière :

    -Ne dites pas un mot, n’esquissez pas un geste ! Je vais tenter de détourner l’attention du vampire. Lorsqu’il aura relâché son étreinte, courrez vers nous !

    Une fois son message envoyé, Taliesin lança le plus rapidement qu’il put un autre sortilège, en se concentrant sur l’une des grandes bougies situées derrière le mort-vivant et sa captive.

    Taliesin ==> Manipulation à distance ==> bougie

    Puis il s’avança et sortit du groupe. Tout en marchant, il prit grand soin de maintenir le lien magique qu’il avait créé entre lui et le cierge. Lorsqu’il ne fut plus qu’à quelques pas du vampire, il s’arrêta, s’inclina courtoisement et s’adressa à lui d’un ton amical :

    -Je vous salue, messire Gorneval. Demoiselle Althéa nous a longuement parlé de vous et c’est un plaisir de faire votre connaissance, bien que les circonstances soient quelque peu étranges… Ainsi, vous vous apprêtiez à célébrer votre mariage ? Cette malheureuse affaire ne serait-elle donc qu’un triste malentendu ? En ce cas, nos armes sont inutiles, en effet. Mais voyez : je n’ai pas tiré les miennes. Vous n’avez rien à craindre de moi. Je veux juste vous parler…

    Lorsque le barde pensa avoir suffisamment capté l’attention de son interlocuteur, il imprima une poussée mentale à l’imposante bougie qu’il avait choisie quelques instants plus tôt. Cette dernière bascula et entraîna d’autres cierges dans sa chute, provoquant un grand vacarme dans le dos du vampire.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  22. #52
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597
    De son vivant, Angelo avait été un personnage débordant de naïveté. Etrangement, cette caractéristique foncièrement humaine l’avait suivi dans sa demi-mort. Mais qui, dans son domaine, alors qu’il tenait en main la vie de sa promise devant ces guerriers incapables d’agir aurait pu le faire douter de lui ? Il avait donc regardé d’un air supérieur le barde s’avancer vers lui. Que craignait il ? Ses ennemis n’oseraient même pas porter ne serait ce l’ombre d’une main sur le pommeau de leurs armes. Et il n’était pas seul …Dans quelques secondes, le piège que son maître avait tendu se refermerait. Sa vengeance était à portée de main.
    Le barde lui avait parlé de manière honorablement courtoise. Il avait pris cela pour un signe de soumission. Détendu, il avait relâché la pression de la lame sur le cou d’Althéa
    .
    ***
    Les yeux de la jeune fille étaient fixés sur Taliesin. Le barde, une nouvelle fois parvenait a garder son sang froid. Le message mental qu’il lui avait adressé ne l’avait passablement rassurée mais elle avait cillé pour montrer qu’elle comprenait ce qu’il voulait. Elle se tint donc prête.
    ***
    Un vacarme derrière lui. Angelo se retourna d’un coup. Son bras abandonna sa captive. Une occasion de fuir. La seule chance peut être. Althéa se baissa et bondit en avant, le plus loin possible de son emprise. Quelques secondes plus tard, elle était sauvée.
    Le vampire, furieux refit face à ses ennemis
    .


    « Lâches et dupes, voila ce que vous êtes. Mais vous n’êtes que des guerriers inexpérimentés face aux vrais maîtres de l’ombre. Athéa me rejoindra que vous le vouliez ou non, elle est ma promise. Quand à vous tous, votre sang lavera celui de tous les miens »

    Il leva le bras.

    « A moi ma fidèle garde »

    Presque aussitôt, apparurent trente guerriers squelettes accompagnés d’une vingtaine de goules qui se jetèrent sur eux. Au milieu d’elles, muni d’une imposante masse d’arme et d’une armure solide se tenait un féroce guerrier visiblement expérimenté. Il fondit sur eux , tel un immense épervier décidé à propager la mort et le chaos. Dans le même temps, quelqu’un masqué par un sort d’invisibilité commença à incanter près d’eux.

    Vampire ==>charme néfaste==> garde Manostien
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  23. #53
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Lothringen s’efforça de garder la tête froide et d’évaluer rapidement les forces qui leur faisaient face. Bien sûr, les sorts de destruction et de renvoi des morts-vivants allaient créer des coupes sèches dans cette armée, mais il n’y avait pas besoin d’avoir fait de longues études d’arithmétique pour voir que s'ils se laissaient encercler ils allaient tout de même être rapidement submergés.

    - On recule, souffla-t-il. Jusqu’au dernier passage étroit, où nous pourrons au moins les affronter les uns derrière les autres... Feu, eau bénite, sorts divins.

    Il s’empara du garde qui venait d’être dominé et se fit, qu’il le veuille ou non, un bouclier de son corps ; les morts-vivants, le ressentant comme un allié, ne l’attaqueraient pas. Reculant ainsi pied à pied, Lothringen demeura à l’arrière-garde tout en repoussant rapidement du geste et de la voix le petit groupe qui hésitait encore, prenant soin de maintenir les traînards dans le cercle d’aura des paladins, afin de les empêcher de céder à la panique. Heureusement pour eux, les morts-vivants étaient connus pour la lenteur de leurs déplacements.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  24. #54
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597
    Le vampire regarda les aventuriers qui s’efforçaient de reculer en bon ordre. Un surtout, revêtu d’une armure étincelante, dégageant une autorité évidente jointe à l’aura infâme des paladins, retenait parmi tous son regard et sa haine

    - Hugues de Breizh, n’est-ce pas…

    En un instant, sur un geste de lui, les morts-vivants interrompirent leur marche mortelle vers les aventuriers. Apparemment, le vampire voulait être entendu - mais ce répit ne saurait durer.

    Le conseiller soutint son regard sans ciller.

    - C’est mon nom.

    Les yeux morts du vampire brillèrent de cruauté satisfaite, et un rictus élargit un instant ses lèvres minces.

    - Vous allez mourir mais ce ne sera pas sans en savoir les causes… Vous souvenez-vous d’avoir fait un récent voyage à Melandis ? Dans l’antre des miséreux, vous avez tué un vampire… un de plus, un de trop. Non sans y perdre une de vos paladines, du reste… Ne niez pas, cela ne vous sauverait guère ; on m’a confirmé qu’un groupe de manostiens était à l’origine de ce crime… De ce vampire je suis le fils, et pour ce crime vous allez mourir, vous et vos compagnons qui n’y sont pour rien… Angelo n’est qu’un imbécile, et l’enlèvement qu’un moyen de vous attirer… Je saurai avant peu le goût de votre sang.

    Il s’apprêtait à redonner d’un signe l’ordre de la charge, quand un éclat de rire l’interrompit en plein élan.
    Le vampire se tourna à demi, interloqué. C’était l’elfe noir qui osait se moquer de lui
    .

    - Permettez-moi de dissiper un léger malentendu. Le vampire dont vous parlez ne doit pas sa mort au conseiller, mais à un autre groupe de manostiens. Quel regard vous jetez sur moi ! Comment je le sais ? Mais j’en étais, bien sûr, conclut-il sur un ton de défi.

    A la réflexion, l’air de surprise du paladin devant les accusations du vampire confirmait le fait que Lothringen disait très probablement la vérité. L’ennemi ne répliqua rien, mais donna le signal de la charge, sans quitter un instant des yeux la nouvelle cible qui venait de se désigner naïvement à sa vengeance. Cela tombait plutôt bien : le guerrier-mage serait plus vulnérable à ses attaques que le guerrier saint, et sa position en arrière-garde en faisait une cible de choix.
    Cela n’échappa pas à Angelo qui se jeta en avant et se trouva face au bouclier humain qui se débattait pour échapper à l’emprise de Lothringen. Le semi-drow luttait pour maîtriser son acolyte, ce qui le gênerait sans doute pour se défendre. Trouver la faille et porter le coup … A la vitesse de l’éclair il contourna le garde. Un des bras de Lothringen n’était pas couvert par le corps de son bouclier. Dans un élan meurtrier, imparable comme la foudre, il y planta ses griffes, déchirant les chairs du semi-drow du coude au poignet …Il ne s’était fallu que de quelques secondes.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  25. #55
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    Bousculé lors de la semi-retraite du groupe, le demi-elfe ne pouvait agir librement de peur de blesser un de ses partenaires ; en effet s'ils étaient revenus à la hauteur étroite du couloir afin de pouvoir affronter leurs nombreux ennemis un à un, celà avait relégué Folken à l'arrière, hors de portée pour se servir de son katana.

    La surprise vint du fait que le vampire lui-même n'avait pas hésité un instant à se jeter dans la mêlée en première ligne. Il n'y avait pas à hésiter, le conseiller dégaîna son arbalète sur laquelle il avait disposé un carreau de foudre et attendit le moment propice pour tirer. C'est alors que le vampire porta un coup au semi-drow qui plia sur le choc ... La voie était libre, il n'y avait plus d'obstacle entre lui et le vampire. Le demi-elfe qui visait le coeur n'atteint que l'épaule : sa rapidité hors-norme et un sixième sens assez développé avait permi àau vampire d'éviter le pire, mais la douleur fut grande et atteint à courte distance, la puissance du carreau le propulsa à terre. Un instant de répit qui permit au paladin et Elissa de venir à bout de quelques squelettes, mais déjà le vampire furieux se relevait, il ne savait plus s'il devait continuer de s'attarder sur le drow ou s'il allait faire payer au demi elfe qui venait de redégainer son katana de glace la douloureuse blessure qu'il venait de lui infliger.


    Déjà le nombre de squelettes avait réduit de moitié, mais les goules étaient plus difficiles à écarter, et les complications s'annonçaient croissantes.


    - Ca va devenir serré pensa le demi-elfe en soi

    En effet déjà le vampire avait repris les devants plein de rage, prêt à faire couler le sang
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  26. #56
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 921
    Sitôt Althéa hors des griffes de son ancien fiancé, Taliesin avait fait demi-tour et s’était élancé à la suite de la jeune femme. Le barde avait réussit à rejoindre ses compagnons à temps mais il n’avait pu quitter l’arrière garde du groupe et, lorsqu’ils parvinrent à rejoindre le couloir, il avait du faire volte face et combattre leurs poursuivants. C’était une situation très délicate : non seulement l’elfe était loin d’avoir récupéré des épreuves passées, mais en plus il empêchait des gens bien plus capables que lui de défendre le groupe… Mais il n’y avait pas le choix : leurs ennemis étaient pressants et ne leur laissaient pas le loisir de se redéployer. Il lui fallait donc combattre.

    Ainsi, Taliesin avait lutté comme un beau diable aux côtés de Lothringen, aidé par la conscience étrangère qui paraissait guider son esprit et son bras. Mais même ce soutien allait bientôt devenir insuffisant : si le barde avait fait bonne figure pendant plusieurs minutes, il passait maintenant bien plus de temps à parer les coups de ses adversaires qu’à en donner. Il était difficile de deviner combien de temps il résisterait encore.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  27. #57
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Le combat tournait au désavantage des libérateurs. Acculés dans les couloirs de la ziggourat, à peine libres de leurs mouvements, ils étaient à la merci de leurs assaillants. Le Vampire avait semble t-il prévu cette attaque, et de toutes parts sortaient ses sombres disciples.
    Même si les squelettes ne faisaient pas long feu, désormais des goules étaient entrées dans la sarabande.

    C'est une danse de mort et de fer qui débuta. Les Aventuriers pour sauver leur vie et les cadavres décharnés pour complaire leur sinistre maître.
    Les couloirs à peine éclairés par les torches étaient le théâtre de cette lutte de la vie contre la mort. Les Manostiens avaient conscience que mourir dans ces couloirs, c'était vivre une éternité dans la peau d'un disciple obscur. Et ça, il n'en était pas question.

    Le Paladin regarda l'étendu du désastre. Le piège s'était refermé comme les mâchoires d'une tarasque. A ses pieds, des restes de squelettes. Dans sa main droite, Dernier Repos luisait d'une lumière salvatrice. Jamais elle n'avait failli dans ses mains. Mais pour la première fois, le doute assaillit le Paladin. Il revit des épisodes passés, un sombre asile et ses cris sans fin en subissant les dessins du vampire Walar.

    Il avait toujours combattu les Morts-vivants, leur donnant la rédemption qu'ils n'auraient jamais du quitter. Les derniers évènements avaient de plus en plus nourri sa haine de ces êtres abjects. Ils avaient perverti le Haut Prélat, tué ses amis, sa famille. Et aujourd'hui encore, il fallait mener ce combat.
    Il était venu à Manost, pensant trouver une ville calme. Mais c'était tout le contraire. Les Morts Vivants pullulaient sur Dorrandin, à croire qu'un maléfice faisait qu'un mort ne pouvait reposer en paix.


    "Exictus Acta Probat"

    Sur ces mots, le Paladin se relança dans le combat. Il ne fallait pas que les Morts Vivants sortent vainqueurs de ce duel. Il avait une mission à remplir, et il le ferait. La vision qu'il avait eue étant jeune ne pouvait que se réaliser. Se concentrant le plus possible, il incanta rapidement. Ce sort ne détruirait pas les cadavres décharnés, mais les affaiblirait suffisamment pour en venir rapidement à bout.

    Hugues de Breizh ----- Repousser les Morts Vivants ----- Morts Vivants.

    La danse guerrière du Paladin entra ensuite en action. Taillant de taille et d'estoc, fendant l'air de son épée, Hugues était dans un état second, comme transcendé.

  28. #58
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597
    Les ombres des combattants dansaient le long des murs en un mortel ballet. Le bien et le mal se battaient dans un duel acharné.
    Les aventuriers semblaient en mauvaise posture au milieu de ces morts en sursis.
    Angelo s’était relevé, ivre de douleur et de rage. Ses ennemis l’avaient humilié en lui ravissant Althéa le jour même de leurs retrouvailles. Mais pire encore, l’un d’eux avait osé meurtrir sa chair d’un sombre trait de glace. Son regard rempli de haine se porta sur celui qui avait osé le blesser. Il payerait pour tous les autres. Sur lui, il déchaînerait sa colère jusqu’à ce que mort s’en suive. Mais il se trouvait à l’arrière garde. Comment l’atteindre, le rejoindre ? Mû par une folie subite, il se jeta dans le groupe et, à la vitesse de l’éclair se déplaça pour se trouver face au semi-elfe.
    Son maître, lui faisait face au groupe. Immense créature entourée d’une aura terrible et maléfique. Il avait vu avec satisfaction Angelo blesser le semi – drow et celui-ci vaciller sous le choc puis le barde se précipiter à ses cotés pour lui porter assistance. Il se lança sur eux dans l’espoir d’achever celui qui avait pris part à l’assassinat de son maître vénéré. Il s’était jeté dans la mêlée, suivi de prêt par son puissant homme de main.
    En même temps, le paladin avait lui aussi pris part au combat. Le paladin, fléau pour ceux de son espèce … Il se rua sur les trois aventuriers, conscient de sa puissance, poussé par la rage, épaulé par son fidèle serviteur. Il avait donc de porter son premier assaut en direction du guerrier mage qui aurait du mal à se défendre à cause de sa blessure. Il se sentait prêt à parer toute attaque venant de ses ennemis.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  29. #59
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    Décidément le demi-elfe commençait à penser qu'il avait raté sa vocation. il y avait en effet de quoi le voir en chasseur de mort-vivants tant entre lui et les vampires, ça devenait une affaire personnelle de long grief. Une histoire qui avait commencé dès son adolescence, lorsqu'une bande de vampires avait assassiné son père et qui depuis se résumait en confrontations incessantes, que ce soit contre Meboth ou encore ici contre Angelo.

    Ce dernier n'était sûrement pas le plus expérimenté des vampires qu'il avait eu à affronter, mais celui-ci semblait lui en vouloir tout particulièrement. Poussant un cri de rage, le vampire se précipita sur le guerrier à toute vitesse pour l'envoyer valser à terre d'un violent coup de griffe en plein visage. Déjà plus très frais, le demi-elfe encore à terre reprit son katana d'une main hésitante. Le sang coulait par dessus son oeil gauche et brouillait sa vue à présent.
    Angelo avait pris l'ascendant sur son adversaire et ne pensait plus qu'aux souffrances qu'il allait lui infliger pour se venger. Un rictus de satisfaction se dessinait sur son visage, il tenait sa revanche ! Alors que Folken tentait de se relever péniblement, Angelo envoya valser son katana d'un coup de pied sec et attrappa sa proie par le coup pour le soulever. Les pieds du demi-elfe ne touchaient plus le sol, et il semblait se trouver à la mercie de son ennemi désormais. Le vampire dirigea alors ses yeux droit dans ceux de sa victime pour y chercher l'expression de la peur ou de la douleur, mais à sa grande déception, il n'y trouva rien d'autre qu'un regard tout ce qu'il y a de plus normal, qui laissait transparaitre une expression toute autre, une expression qui intrigait le vampire qui, de rage, ressera ses griffes sur le coup du conseiller manostien qui sourrit alors.


    - Tu oses encore sourire ? s'emporta Angelo

    [color= #7FFFD4]- Il y a de quoi... [/color]

    Une violente douleur déchira alors la poitrine du mort-vivant... une douleur galcée semblable à celle qui lui avait transpercé le bras : un carreau de glace que Folken venait de tirer à bout portant sans que le vampire n'ait le temps de réagir. De douleur, il jetta le demi-elfe à terre, mais ne put esquisser ensuite le mondre geste. Le froid l'imobilisa un léger instant. Le temps nécessaire au demi-elfe pour reprendre son katana et infliger à son adversaire une blessure supplémentaire en le clouant au sol. Le vampire poussa un hurlement tel qu'il en couvrit le bruit de la bataille qui se déroulait à quelques pas de lui. Folken sortit alors une fiole d'eau bénite et arrosa le vampire et ses nombreuses blessures.

    [color= #7FFFD4]- Repose en paix Angelo ...[/color]

    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  30. #60
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597
    Le temps sembla se suspendre tout d’un coup. Un lourd silence s’installa, accompagnant le dernier soupir d’Angelo. Goules et squelettes interrompirent quelques instants le combat. Soudain désorientés et désemparés …privés d’un de leurs grands chefs …Leur maître, lui ne daigna pas s’apercevoir de son trépas. Du moins, il ne montra aucun état d’âme devant ses adversaires. Et, au milieu de la mêlée, Athéa, voyant son fiancé mourir tomba soudain à genoux. Mais soudain, le combat reprit. Plus acharné que jamais. Les forces des ténèbres avaient compris qu’ils avaient affaire à des adversaires ne ressemblant à aucun de ceux qu’ils n’avaient affrontés jusqu’à maintenant. Des aventuriers capables de les rendre au néant duquel ils étaient sortis. Alors, mus par la peur et la haine, ils se jetèrent sur leurs adversaires, prêts à défendre chèrement leurs os.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [COM] Les dents de la nuit
    Par Althéa dans le forum Cinéma, Vidéos et Télévision
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/08/2008, 23h46
  2. [MOD] Problème pour la quête de l'Oeil Aveugle
    Par madjou dans le forum Le Bazar de l'Aventurier
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/07/2007, 18h43
  3. [Quête] Le festival de Cojum: Les dents du Troll
    Par Kasumi dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 65
    Dernier message: 30/06/2007, 13h37
  4. Chapitre 5 :Oeil du dragon, niv3 - Oeil de Seth ?
    Par Al'thor dans le forum Le Monastère du Corbeau Noir (Icewind Dale 2)
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/05/2007, 16h07
  5. Oeil du dragon niveau 3 - oeil de Seth
    Par Doc dans le forum Le Monastère du Corbeau Noir (Icewind Dale 2)
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/09/2003, 12h02

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236