Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 90

Discussion: [Quête] Le grand ralliement

  1. #31
    EricZEGod Invités
    L'action était toute proche maintenant, et le paladin le savait. Mieux encore, il s'y attendait !

    En effet, fort de son expérience de conseiller, il savait par avance que chaque décision cruciale devait déboucher sur une action en conséquence, en vue de résoudre le problème évoqué. Il avait donc prit ses précautions, en vue de son éventuel nouveau départ.

    A présent, elle brillait d'un éclat toujours plus radieux, au fur et à mesure qu'il se rapprochait. Cette gemme de rappel, dont il ne s'était servie que très rarement, et même jamais depuis qu'il était conseiller à Manost. Mais cette fois il l'avait appelé, son ancien mentor, son ami.

    Il a été son percepteur pendant de longues années, suite à un facheux incident dont il était l'auteur. Et il était allé bien au delà de sa dette, enseignant tout ce qu'il savait au jeune homme qu'était Eric à l'époque. Jan Foudreroche était son nom.

    Le paladin fît appel à lui au moyen de sa gemme, juste après qu'il appris qu'il était convoqué au Palais. Et bien évidemment il avait prévenu de l'arrivée de Jan le garde en faction et lui avait dit de sonner le Cor à l'arrivée de Jan.


    N'oubliez pas de m'avertir, ceci est d'une importance capitale. Escortez le jusqu'au Palais après avoir sonné le Cor, avait-il rajouté.

    C'est à ce moment précis que ledit Cor retentit, et que la gemme brilla de son plus fort éclat.

    Mes amis, une ancienne connaissance est venue nous porter main forte dans cette épreuve : il a été mon mentor dans ma jeunesse et est resté mon ami, bien que mes contacts avec lui fûrent plus que rares ces temps ci.

    Je l'ai convoqué, redoutant que mon devoir de paladin allait supplanter temporairement une nouvelle fois celui de conseiller, afin qu'il me remplace en tant que Prévôt des marchands et responsable économique par intérim (et donc responsable également des approvisionnements en vivre de la ville).

    Il ne devrais plus tarder, je vais aller à sa rencontre et je reviens ...

    Les autres conseillers, à la fois étonnés et ravis de l'initiative du Paladin, approuvèrent en silence, tandis qu'il sortait temporairement, déjà ému à l'idée de revoir son ancien mentor.

  2. #32
    Jan Foudreroche Invités
    Un gnome arriva escorté par un garde manostien.
    Aidé du garde, le petit homme traversa la ville. Il jeta de longs regards alentour, voyant la misère qui avait pris la ville de Manost, jadis si prospère.


    Le gnome était sidéré devant l'ampleur de la disette. Pour lui, aucun doute, si Eric l'avait appelé, c'était pour l'aider à régler ce problème.
    Jan Foudreroche sentit les larmes lui monter aux yeux quand il vit de petites mains se tendrent vers lui. Décidément, Manost était tombée bien bas depuis le temps où il était venu.


    Jan Foudreroche s'approcha de la Grande Place. Une foule immense était rassemblée devant le Palais, dans l'attente d'un mouvement du Conseil.
    Aidé du garde, le Gnome traversa la foule. Cependant, il lui fallut au moins cinq minutes pour traverser ce monde.


    Arrivé devant les marches du Palais, le Gnome remarque un groupe d'aventuriers assez hétéroclites.
    D'après ce qu'il vit, il y avait là, un Balor (pas difficile à reconnaître), un Paladin, un Guerrier Nain, un jeune homme. Tous regardaient à l'intérieur du Palais.


    Le Gnome franchit les dernières marches et pénétra dans le Palais. Deux gardes se dirigèrent vers lui.

    "Halte là messire Gnome. Personne ne passe.

    _ Je suis là sur ordre de Messire EricZEGod.

    _ Bien sûr et moi, je suis l'avatar de Helm, allez fichais moi le camp."

    Une voix se fit entendre dans le dos du soldat.

    "Soldat, laissez ce gnome passer."

    Jan Foudreroche ouvrit grand les yeux, et une larme perla. Après toutes ces années, il retrouvait enfin son cher disciple.
    Jan se dirigea vers EricZEGod et celui-ci l'étreignit dans ses bras.


    "Maître, cela faisait si longtemps."

  3. #33
    Date d'inscription
    May 2003
    Localisation
    Dans le néant le plus obscur...
    Messages
    2 123
    Les mots du Grand Emissaire avaient souligné combien, malgré les menaces multiples qui pesaient sur Manost et ses habitants, et le chaos apperemment infrangible, le conseil restait soudé et combattif.

    Depuis le départ de l'oracle, les appels à l'action s'étaient succédés et les priorités définies. Tout cela dans une atmosphère paradoxalement apaisée. Le nom de Shar retennait toute l'attention et le conseiller Berrak réfléchissait déjà au moyen d'en apprendre plus sur celle qui, selon l'Ainée, s'apprêtait à donner à la Cité du vigilant un coup de grâce qui la jetterait dans la débâcle totale jusqu'à la fin des temps et sonnerait le glas d'une ville aussi glorieuse.

    Quant à ce semeur de troubles, l'allusion était trop vague encore, mais nul doute que les ennemis à affronter allaient être multiples. Mais ce qui tareaudait surtout le semi-elfe était le degré de déliquescence avancé qui avait gagné les terres manostiennes. A supposer que l'on éradique la menace, comment revivifier le Royaume.

    Perdu jusqu'ici dans ses pensées, Egrevyn en fut sorti par l'arrivée de cet étrange petit homme à l'allure bonhomme. Alors c'était lui qui allait se charger du redressement commercial de la ville et de la gestion des denrées? Les retrouvailles avec le paladin étaient chaleureuses, en tout cas, et chacun accueillit le gnome avec bienveillance.


    -Deux bonnes nouvelles qui se succèdent...on en oublierait presque la situation critique dans laquelle nous sommes, lança Folken sur le ton de la boutade.

    Tandis qu'Eric étreignait son "maître" et que chacun laissait enfin apparaître un sourire de bon augure, Ravestha pâlit subitement et poussa un petit râle qui alerta ses amis. Se courbant violemment, il semblait être pris de suffoquements. Folken accourut et saisit de justesse l'émissaire avant qu'il ne s'éfrondre au sol. Aidé d'Egrevyn, il conduit Ravestha près de la grande table pour le faire asseoir sur le premier siège venu.

    Bientôt, tout revint à la normale, et le Grand Emissaire rassura ses amis, portant encore sur son visage les stigmates de son malaise mystérieux.


    -Ca va, certifia-t-il en levant la main gauche pour stopper l'attroupement autour de lui. Certainement la fatigue et toutes les émotions accumulées...que cela ne nous détourne pas de nos bonnes résolutions.

    Pourtant, tout le monde demeurait inquiet et la vitesse avec laquelle Ravestha avait évacué le problème avait intrigué Wookiee.

    -Ce n'est pas le première fois, n'est-ce pas? C'est bien plus qu'un malaise...Ravestha, depuis quand en es-tu victime?

    Une chappe de silence s'était abattue sur le Conseil. Ravestha était pris dans un dilemme: la nouvelle de son afaiblissement continu aller détourner chacun du vrai objectif, sauver Manost mais d'un autre côté, il le devait à ses partenaires de longue date, par égard à la solide amitié, les épreuves aidant, qui s'était forgée entre tous.

    -Eh bien, pour être franc avec vous, car vous méritez de savoir, cela fait un moment que je suis rongé par ce mal intérieur. Je suis parvenu jusqu'ici à maîtriser mes douleurs, mais les crises se font de plus en plus fréquentes...c'est comme si je m'éteignais doucement. Mais Manost importe plus, c'est elle que nous devons sauver en premier.

    -Il est hors de question de laisser faire, Manost sauvée sans son inspirateur et son guide, à quoi bon, réagit vivement Folken.

    -Si je ne m'abuse, Grand Emissaire, cela est-il parallèle à la famine qui s'est abattue sur le royaume manostien?

    La sorcière luménienne avait vu juste à en voir la réaction de Ravestha.

    -Oui, comme si j'étais moi-même un prolongement de nos terres.

    Les derniers mots de son ami frappèrent Egrevyn....Ravestha, miroir de Manost, comme si la vitalité de l'un était scellée à celle de l'autre. C'était plausible après tout.

    -Et si en revivifiant nos terres nous pouvions faire de même avec toi, intervint le demi-elfe. Je sais, ça peut sembler improbable, mais jusqu'ici, on ne s'est pas vraiment posé la question de savoir comment on allait faire pour rendre nos terres cultivables à nouveau...elles sont gangrénées et on aura beau battre Shar et tous ceux qui veulent notre perte, faire venir tous les ravitaillements de nos alliés, le sol du Royaume restera vicié. Or, même si tu as toujours éludé le sujet, j'ai toujours gardé espoir que tu retrouves ton état d'antan, de chair bien vivante.

    -Oui, renchérit Eric, un moyen pour redonner vie et fertilité, et par la-même sauver notre Grand-Emissaire. Hélas, je ne connais pas de magie pouvant faire cela.
    Silently, we wander...

    "Arghhhhh, j'ai drow mal", hurla le sorcier Shuy Imbhoulaï ------> extrait exclusif du "Blagonomicon de Gygy les bons tuyaux"

  4. #34
    Banshee Sangdelune Invités
    *Banshee avait écouté avec le plus de discrétion possible la conversation des conseillers. Il en ressortait que la famine qui frappait Manost n'était pas naturelle, et qu'une divinité s'acharnait contre la cité du Vigilant...

    "Une série de gros ennuis en perspective", songea l'Elfe.

    Elle du se replier hâtivement dans les ombres du couloir lorsqu'un garde escortant un Gnome à l'air grave arrivèrent et se dirigèrent vers elle. Elle les regarda passer et entrer dans la salle.
    Elle se rapprocha de nouveau de la porte pour assister aux retrouvailles émouvantes du conseiller financier et de l'étrange nouveau venu.

    Manifestement les choses allaient en s'éclaircissant. Rassurée, l'Elfe allait retourner discrètement auprès de ses amis lorsque qu'un vent de panique la retint à la porte. Le Grand Emissaire semblait atteint d'un malaise étrange pour un fantôme... Ainsi donc, il était aussi malade que la terre de Helm...

    Banshee secoua la tête, finalement l'éclaircie avait été de courte durée... Soudain, une phrase lui fit dresser l'oreille :*


    ...un moyen pour redonner vie et fertilité, et par la-même sauver notre Grand Emissaire. Hélas, je ne connais pas de magie pouvant faire cela.

    *Banshee sursauta... Sans trop savoir pourquoi, cette phrase lui rappelait de vieux souvenirs. Elle revit sa mère, prêtresse de la Seldarine, prenant un ouvrage très ancien sur la tradition elfique. Elle le posait sur un lutrin, dans sa salle d’étude, et hissait ensuite sa fille sur ses genoux. Elle en tournait les pages lentement, montrant à la petite fille les images des antiques artéfacts fabriqués par les Elfes de Myth Drannor, de Coramthyr et de Néthéril...

    La fillette les regardait avidement, fascinée par l'héritage des ses ancêtres... *


    Et voici la coupe Elfique. *La voix de Naewen résonna dans sa tête, claire, comme si elle se trouvait devant elle...* Elle fut créée par les Néthérisses pour garantir la prospérité de leur terre. On dit qu'elle donne vigueur à ceux qui sont malades, abondances à ceux qui ont faim, vie à ceux qui sont morts, on l'appelle...

    Le Fis'Nuyr!!!!

    *Banshee se fixa... Elle avait poussé les lourdes portes de la salle et y était entrée sans autre forme de procès, avant de crier le nom du calice.
    Confuse et gênée devant tous ces yeux qui la regardaient sans comprendre ce qu'elle faisait là, elle rougit et balbutia :*


    Le Fis'Nuyr, le Calice Porteur d'Espoir, la coupe elfique créée pour apporter la prospérité et la santé... Je crois que c'est cela que nous devrions chercher...

    * "Oh mon dieu, où est la sortie... ".*

  5. #35
    Eloern Invités
    - Rah voyons jeune homme, vous n'allez pas m'empêcher d'entrer. Je suis plus costaud que j'en ai l'air.

    - je suis désolé monsieur, mais c'est pour votre sécurité. Vous comprenez, votre santé risquerait d'être mise-à-mal et...

    - Ca va j'ai bien compris, je ne suis qu'un vieillard rabougri et gniagniagnia (ronchonnement)...

    Le soldat n'en compris pas d'avantage alors que le vieillard s'éloignait des portes de la ville. Le garde retourna près du poste se désaltérer. Bientôt l'eau serait la dernière ressource dont disposerait la ville si l'aide ne venait pas rapidement. Après avoir vidé son verre, le garde ressortit, juste à temps pour voir le vieillard disparaître derrière les murs de la cité.

    - Monsieur, non !! cria l'homme légèrement contrarié en courant. Mais le vieil homme avait déjà disparu.


    - Pff eh ben, qu'est-ce qu'il faut pas faire. Ah ces jeunes... marmonna-t-il.


    Il portait comme à son habitude une longue robe marron qui lui tombait sur les pieds. Elle était sale en bas ce qui trahissait la nature bourbeuse des chemins qu'il avait dû emprunter pour se rendre à Manost. Cependant, il avait laissé son grand chapeau au profit de la capuche de son manteau. Son éternelle bâton à la main, il évoluait dans la ville, jetant des coups d'oeil compatissant envers les victimes de la famine.

    - Quelle misère, comment a-t-on pû en arriver là...

    Eloern le mage n'eut pas de grandes difficultés à trouver son chemin dans cette ville qu'il n'avait pas visité depuis fort longtemps. En fait, ils ne l'avaient pas visitée depuis qu'elle portait ce nom, il n'avait seulement connu qu'Artryl. Eloern atterrit sur la place que surplombait le grand palais de Manost. La foule impatiente était toujours agglutinée là, guettant le moindre mouvement à l’entrée de l’imposant bâtiment. Eloern essaya de contourner la foule afin de se rapprocher du palais le plus discrètement possible, mais alors qu’il marchait, une vision le frappa. Peu de choses avaient étonné Eloern le Veilleur ces dernières années, mais cette vision le laissa interdit. Cette femme…Onsima…par Helm, que faisait-elle ici ?
    Alors que la foule s’écartait pour laisser passer la rashémi, son regard croisa celui de la femme, qui, si elle l’était, ne laissa en tout ca rien paraître de sa surprise. Le saisissement qui s’était emparé de lui l’avait contraint à s’arrêter. La vieille femme lui fit un clin d’œil imperceptible avant de tourner la tête. Eloern reprit aussitôt son chemin vers les marches du palais gardant ses airs de vieillard.

    Rencontre insolite en des temps singuliers…

  6. #36
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    723
    Cela faisait des heures que Grenouille piaffait à l'entrée de la citadelle, attendant que Banshee se décide à rentrer. Les étoiles commençaient à piqueter le ciel, et le jeune pirate n'avait aucunement l'intention de passer la nuit dehors à l'attendre comme un chien fidèle.

    Il passa encore quelques minutes à regarder les différents nobles passer, sans jamais lui accorder aucun regard, avant de prendre sa décision. La tête droite, le port altier, il s'engagea à leur suite dans le bâtiment.

    Pour la première fois de la journée, il pouvait être content de son choix vestimentaire. Ses habits, qu'il avait trouvés extravagants, correspondaient parfaitement avec la mode Manostienne. Quelques gardes lui lancèrent des regards suspicieux, mais l'air assuré du pirate les faisait rapidement se détourner. Par deux fois, il dut utiliser le nom de Banshee, et les portes s'ouvrirent devant lui.
    "Par ici, Monseigneur" balbutia un jeune page alors qu'il demandait son chemin.

    Monseigneur. Le nom sonnait bien. Seigneur Grenouille. Oui, ça ne rendait pas si mal, finalement. Souriant franchement, le pirate pénétra dans la salle qu'on lui indiquait.... et s'arrêta net.

    Banshee était là, mais elle n'était pas seule. Une dizaine de paladins discutaient autour de la grande table du conseil, visiblement perplexes. La jeune elfe lui fit un sourire, et il la rejoint rapidement.
    "Qu'est-ce qu'il se passe ?"
    "Pas grand chose. Beaucoup de paroles, pas beaucoup d'action"
    Grenouille sourit franchement.
    "On rentre, alors ? Cet endroit me met mal à l'aise"
    "Attends une seconde"

    Avant qu'il ait pu répondre, Banshee s'avançait au centre de la salle et commençait à exposer son point de vue. Grenouille haussa un sourcil étonné, et pas seulement parce qu'il venait de perdre tout espoir de sortir d'ici tranquillement.

    Il ne connaissait pas la jeune elfe depuis longtemps, mais il avait l'impression qu'elle était plutôt renfermée et timide. Qu'elle devienne ainsi en un instant le point de mire de toute une assemblée devait lui peser. Pourtant, elle ne flanchait pas. Le respect du pirate pour la maîtresse des ombres s'accrut notablement.

    Il approcha doucement à son tour, la main sur son sabre, et foudroya d'un regard féroce les seigneurs qui parsemaient la salle. Une quête pour sauver Manost de la famine ? Il ne croyait pas à toutes ces histoires de malédiction. Mais il avait un emploi, maintenant. Et si Banshee mêlait la Guilde des Mercenaires à tout cela, il allait bien falloir qu'il suive le mouvement.

    "Cette coupe... elfique. Cet objet si puissant... quelqu'un a la moindre idée d'où il se trouve ?"
    MOD KIM TERMINE
    - Des centaines de dialogues et d'interactions
    - De nombreuses quêtes
    - De nouveaux objets magiques
    - Une véritable romance

    Roman d'Heroic Fantasy en feuilleton (un chapitre par jour)
    Intro 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35

  7. #37
    sakasse Invités
    voyons voir les faits exposés :lunette:

    la famine est presente et notre peuple meurt de faim.

    En tant que marchand Manostien, il me semble qu'un accord commerciale avec lumenis peut nous aider dans un premier temps à ralentir les effets nefastes du au manque de nourriture.

    De plus cela pourrait permettre de constituer des reserves pour nos soldats qui iraient en campagne .

    En tant que Manostien devoué je propose de ceder une part de ma fortune personnelle pour l'achat de vivres, et de ce fait j'espere que d'autres citoyens feront de meme.

  8. #38
    Date d'inscription
    August 2003
    Localisation
    Fleurus
    Messages
    214
    Attiré autant par la curiosité que par le maintenant proche grondement de la foule, Djecks s'approcha de la Place du Palais, où la majorité des habitants de Manost s'étaient rassemblés.

    - Ainsi donc, se dit-il, la rumeur était quand même vraie : il se passe quelque chose de grave.

    Le barde décida alors de s'approcher le plus possible des grilles du Palais, afin de savoir exactement de quoi il retournait.

    Néanmoins, en fendant les couches successives de la foule hagarde, il parvint à capter des bribes de conversation qui l'éclairèrent définitivement sur la situation exacte.

    En effet, trois mots revenaient continuellement dans les échanges : PLUS DE NOURRITURE.

    Ce point étant acquis, Djecks s'écarta légèrement de la marée humaine afin de mieux observer celle-ci.

    Il remarqua ainsi, disséminés parmi la populace hurlante, un nombre assez important de personnes qui n'étaient pas là pour protester, mais qui semblaient attendre quelque chose.


    - A voir leurs armes et leur équipement, ce sont soit des soldats, soit des aventuriers. De toute façon, ils attendent très certainement les ordres d'un quelconque haut responsable.

    Un déclic se produisit à ce moment dans le cerveau du barde : la ville (non, SA ville) avait besoin de lui.

    Il ne pouvait décemment pas rester les bras croisés. Il avait trouvé ici des gens chaleureux qui l'avaient accueilli à bras ouverts et maintenant, ils avaient besoin de toute l'aide disponible.

    Non, sa décision était prise : il ferait tout ce qui était en son pouvoir pour mettre un terme à la situation désastreuse qui sévissait à Manost.
    Il se devait de répondre présent à tout appel à l'aide du Conseil; c'était son devoir de Manostien.

    Il se dirigea alors vers un des piliers de l'enceinte pour s'y accouder : l'attente pourrait être longue.
    Djecks
    Que d'autres chantent l'Italie
    L'Espagne ou bien la Riviera.
    Amis, chantons la Wallonie,
    Qui vaut mieux que ces endroits-là

  9. #39
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    1 035
    Rodriguez marcha à grands pas dans la neige en direction du quartier administratif. Il arriva au niveau de la grande porte où il vit déjà tout un groupe de personnes, qui ne lui était pas inconnu pour la plupart, entrain d'attendre la décision du conseil.

    -Alors ? La décision est-elle rendu ?

    -Malheureusement non, soupira Gothmog, et impossible de savoir où en sont les conseillers ! Les gardes ne laissent entrer personne, même pas les capitaines...

    -Et si j'utilisais mes talents de journaliste pour y pénétrer ?

    -Arf, bonne chance alors ! lui lanca le balor d'un ton moqueur

    Rodriguez, sous les ricanements de ses compagnons, se rendit à l'intérieur de l'édifice mais il ne fit même pas 10 pas qu'il tomba nez à nez avec un garde assez balaise.

    -Que voulez vous ? grogna-t-il

    -Euh... voilà je suis Rodriguez le rédacteur en chef de notre beau journal, vous savez le Manost Time...

    -J'aime pas lire votre torchon !

    -Ha ? Euh... voyez vous j'aimerais savoir ce qu'il en est de la décision du conseil...

    -Ils n'ont pas terminer ! Et d'ailleurs personne ne peut rentrer, c'est clair !!!

    -Non mais comment vous me parlez là ? je connais du monde haut placé voyez vous ! Je veux voir les conseillers !!!

    Le garde eut un rire rauque, puis se moquant totalement de ce que pouvait dire Rodriguez, il attrappa le journaliste par le col et l'envoya la tête la première dans la neige. Tous le monde se moquèrent de lui pour son vol plané qui fini par un piqué ( )

    -Oui bon çà va... çà n'a pas marché mais j'ai essayer au moins !

    Rodriguez s'assit sur les marches et attendit comme tout le monde le résultat du conseil...
    Roads ? Where we're going, we don't need roads. ELB

  10. #40
    ravny Invités
    Ravny arriva enfin ...

    Quel idée d'avoir ainsi trainé !!! J'aurait pourtant dû me douter que que les conseillers devaient attendre mon avis avant de prendre une décision !!!
    J'espère qu'ils ne m'en voudront pas trop pour mon retard ...


    Arrivant au Palais Ravny vir une foule enorme, un balor, un paparazzi portant dans son dos une roue de chariot, des gardes, un nain et d'autres personnes inconnues ....

    Par Séluné & Helm ! ILs attendent peu être tous aussi mes conseils ! Allons mon garcon ! Pensons aux priorités ! .... Les Conseillers ont priorités !

    Pour ne pas froisser ses fans réunis et ne pas déranger les agardes Ravny opta pour la discrétion ..

    Ravny -------->Etat Gazeux--------> Ravny
    Ravny--------->Invisibilité----------> Ravny



    Ravny pénétra alors dans le Palais ...

    Il y croisa rapidement Banshee et la vit en pleine discrétion et réflexion ....
    Dans le soucis de ne pas la déranguer, il s'approcha discretement d'elle ..

    BANSHHHHHHHHHEEEEEEEEEEEEEEEEE !!!!!!! susurra Ravny a aux délicates oreilles elfiques de la Dame ....


  11. #41
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Juste après que la question de savoir si quelqu’un savait où l’on pouvait trouver ce calice, question qui n’obtint pas de réponse ce faisant, Ravny fit son apparition dans le salle du conseil aux côtés de Banshee. Le regard noir de Grenouille n’avait déjà échappé à personne et irrita même les conseillers. Ravestha se leva d’un bond à l’arrivée de Ravny, l’irritation se transforma en contrariété.

    - Ca va ? On vous dérange ?, fit Ravestha ironiquement. Ceci est normalement un conseil privé. L’accès est strictement interdit, vous le savez, car vous êtes entrés illégalement. Mais c’est pas vrai ! On entre ici comme dans un moulin ! (c’est pas la fête du slip ici !!!!)

    Ravestha s’approcha du petit groupe qui se tenait devant le conseil.

    - Banshee Sangdelune, je suis heureux pour vous que vous nous ayez apporter une information d’une importance si cruciale pour l’avenir de Manost, sans quoi vous auriez eu sans doute des difficultés à expliquer cette irruption…

    Il se tourna ensuite vers les deux hommes :

    - Vous par contre, messieurs, je ne vois vraiment pas comment vous allez réussir à justifier votre présence dans un conseil auquel vous n’avez été aucunement convié. Les gardes dehors ne sont pas pour les chiens ! On vous interdit d’entrer, vous ne pouvez pas vous plier aux règles ? C’est bien dommage. User de vos capacités pour venir secrètement à ce conseil, je suis désolé mais je ne peux l’accepter.

    Ravestha s’approcha de l’homme qui semblait se faire le « protecteur » de Banshee. Les regards noirs qu’il lançait, la main qui n’avait pas quitté la garde de son épée, l’attitude insolente de cette connaissance de Banshee n’avait plu à personne ici. Eric regarda Banshee :

    - Il a un problème votre ami ? Il a l’air bizarre, dit Eric sur un ton ironique.

    Banshee embarrassée allait répondre mais Ravestha ajouta, en soutenant le regard sombre du mercenaire.

    - Je peux savoir où est-ce que vous vous croyez ? Inutile de vous donner des grands airs, vous n’impressionnerez personne ici, malgré vos regards plein de mépris. Je vous suggère de reconsidérer votre attitude, vous n’êtes déjà pas le bienvenu en ce lieu, ne vous attirez pas en plus l’animosité des conseillers. Si vous avez un problème avec l’autorité, vous n’êtes à l’évidence pas au bon endroit… Mais peut-être allez-vous pouvoir nous expliquer le pourquoi d’une telle inimitié ?
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  12. #42
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    723
    Grenouille grinça des dents. Un de ces insupportables conseillers venait de se planter devant lui. Visiblement, son attitude belliqueuse ne plaisait pas à ces messieurs de la noblesse. Ce n'était pas la première fois, ni la dernière. Le jeune pirate joua un instant avec l'idée de se détourner sans lui répondre, et de laisser l'homme s'étouffer de fureur.

    Oui, mais.
    Oui, mais les paladins le regardaient tous maintenant d'un oeil suspicieux, comme s'il n'avait rien à faire là, et s'ils s'attendaient au pire.
    Oui, mais Banshee le regardait avec sérieux, attendant sa réponse.
    Oui, mais les gardes du palais s'étaient rapprochés, et Grenouille n'avait pas l'intention de retourner en prison de sitôt. C'était humide, et on y mangeait mal.

    Le pirate changea d'avis, et sa main s'écarta doucement de son sabre. Il s'inclina en une révérence parfaite.

    "Grenouille, membre des Vierges d'Argent" se présenta-t-il tranquillement. Sa voix de stentor portait jusqu'à l'autre bout de la pièce, et il ne fit aucun effort pour baisser le ton. "Là où Banshee va, je vais." Il haussa les épaules. "Je ne suis pas noble, et je ne comprends pas toujours tout, mais je sais me battre."
    "Et ?" fit Ravestha, sarcastique.
    "Et j'ai bien l'impression que vous allez avoir besoin de gens comme moi, bientôt."
    MOD KIM TERMINE
    - Des centaines de dialogues et d'interactions
    - De nombreuses quêtes
    - De nouveaux objets magiques
    - Une véritable romance

    Roman d'Heroic Fantasy en feuilleton (un chapitre par jour)
    Intro 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35

  13. #43
    Banshee Sangdelune Invités
    *L'elfe étouffa un éclat de rire alors que Grenouille se présentait. Elle réussit à éviter le regard furieux de Grand Emissaire...
    Sa main glissa sur la garde de sa rapière et se referma sur le "cadeau" d'Onsima.
    Reprenant constance, elle annonça soudain un peu plus sûre d'elle :*


    Veuillez l'excuser. Ce jeune homme est mon garde du corps. J'ai du mal à me défaire de cette habitude prise à Mélandis. Mais je vous promet de m'améliorer... Et veuillez aussi excuser ma curiosité. Mais vous devez avouer qu'elle aura été utile, *ajouta-t-elle en laçant un regard enjôleur à Ravestha.*

    Cependant, si dans mon enfance j'ai vu des représentation de cet artéfact Nétérisse et que j'en ai entendu parler, je n'ai pas le souvenir qu'un jour ma mère ai mentionné l'endroit où il était supposé se trouver. Peut-être dans l'ouvrage qu'elle consulté souvent. Mais il est maintenant dans l'étude de mon frère, à Lunargent...

  14. #44
    ravny Invités
    Ravny regarda le Grand Emissaire de Helm avec des yeux rond ...
    :8:
    Il était vraiment pas gentil ... Ravny se promit d'en toucher deux mots a Helm si jamais il le croisait !!! :snif:
    C'est pas Helm possible d'être si méchant, enfin bon il deavit être stressé, ou bien il avait eu des problemes d'autorité avec son pôpa étant plus petit, Séluné enseigne la compassions, et pis en plus Séluné c'est la déesse des créatures changeante et Ravestha il avait l'air d'être tout changeant !!!! :rigoler:


    Maisssssss heuuuuuuuuuuuuuuuu !!! Qui vous as apprit a être méchant comme ca !

    D'abord je dois certainement avoir ma place ici ! Je vous signale que je suis Intendant de La Tour des Arcanes & Délégués par Darklionel a la sécurité profane de Manost ! Et si le problême ici il es pas magique moi je suis fils de baal !!!!

    Alors que vous oubliez de me convier a une réunion je veux bien le .... tolérer, après tout vous avez pas l'air d'être en forme, vous savez au fait vous avez le teint trèèèèèèèssssss pâle ???

    Quand aux gardes a l'entrée ils m'ont pas dit qu'on pouvait pas rentrer ! Faut dire aussi que je leur ait pas demander mais il s semblait si occupée a retenir les autres que j'ai pas voulu les déranguer !!! :notme:

    Et pis pour finir je suis invisible ET sous forme gazeuse ! Alors sachez que c'est très très très malpoli de dissiper mes sorts comme çà sans prévenir !

    Bon ! Je passe l'éponge pour ce coup ci mais que ca se reproduise plus ! vous m'avez comprit ?????????? :lunette: :..:


    Personne, surtout le Grand Emissaire de Helm, n'avait encore réussi a réagir devant cette réaction ... bizarre ... D'autant plus que Ravny semblait être au bord des larmes. Kouic quand t'a lui avait depuis longtemps fondu en larme ... Il s'était des le début réfugier dans le col de Banshee, qui, un peu génée devant le conseil, lui faisait quand même un grooooooooossss calin pour qu'il se calme.

    C'est vrai quoi ! une marmotte qui chiale a un grand conseil de Helm ca fait mauvais genre non ???

    Ravny en essuyant une larme naissante se diriga vers la table du conseil, pit un siege, attrapa au passage un petit marteau gravé aux armes de Helm, et tappa viollement sur la table !!! :happy:

    Bon ! ca va mieux ! je vous prdonne tous !!! La scéance peu reprendre !!
    C'est quoi cet histoire d'utiliser des arctéfact Nétherisses ??? :..: C'ets leur magie qui a déjà tué Mysrtyl !!! Vous voulez pas remettre ca quand même !!!

    Il était temps que j'arrive
    , glissa Ravny a l'oreille de Grenouille ..... Ils allaient commencé a faire des bétises

    Ravny surprit le regard halluciné de Grenouille !! :8: D'ailleurs tout le monde le regardait d'un air halluciné !!! :hein:

    Ben quoi ???? J'aiun morceau de patate sur la joue ou quoi ???

    Edit de Ravestha : hum attention un peu au ton du texte quand même, on se recentre, et on redevient un peu plus sérieux.

  15. #45
    Date d'inscription
    May 2003
    Localisation
    Dans le néant le plus obscur...
    Messages
    2 123
    Les conseillers avaient été pris au dépourvu par les interventions successives de Banshee, puis sa connaissance et pour parachever le tout la venue du gardien de la tour des arcanes dans un état dirons-nous "déchaîné" *smiley à la goutte...Crôa crôa*.

    Le Grand Emissaire tentait de se maîtriser tant bien que mal, toujours fragile suite à son malaise, et le chef de l'armée de Manost bouillonnait face aux dernières péripéties de l'entropiste. La tension était palpable et manifestement prête à exploser. Les gardes étaient rentrés dans la pièce, honteux d'avoir laissé ainsi le palais vulnérable de la sorte.

    Egrevyn, dubitatif et irrité intervint enfin pour ramener un peu de sérénité.


    -En d'autres temps j'aurais bien dit "plus on est de fous plus on rit" (c'est le cas de le dire)...un cri strident interrompit sa diatribe, le Haut-Prélat, qui avait tenté de se rasseoir de son propre-chef, faillit écraser la marmotte sur la chaise située aux côtés de son illustre maître dérangé, suivi d'un "pardon" contrit . Je disais donc, d'un ton solennel et grave que vos pitreries ne sont pas approrpriées. La population crie famine, chaque jour que dis-je chaque heure voit la déliquescence progressive de notre cité et de ses habitants, et notre Grand Emissaire lui-même s'affaiblit. Alors le conseil n'apprécie que très modéremment qu'on prenne le palais pour une foire alors que nous nous apprêtons à affronter des menaces qui décideront de notre avenir à tous.

    S'approchant de Grenouille, qui avait gardé un regard de défi.

    -Vous avez raison, nous avons besoin de toute l'aide possible, même si vous ne semblez pas porter les manostiens dans la plus haute estime. Il ne s'agit pas d'être à notre service mais de combattre un fléau qui menace bien plus que notre royaume.

    Les paroles du conseiller avaient redonné à l'atmosphère une touche plus sérieuse. Le mage était devenu attentif, et kouic aussi avait cessé de grignoter le gantelet du haut-prelat pour suivre du regard l'exposé de semi-elfe.

    Retournant près de la table après avoir adressé un clin d'oeil à Banshee.


    -Grâce à Banshee nous avons espoir de redonner vie à nos terre ainsi qu'à Ravestha, même si les recherches s'annoncent rudes....mais, prenant une mine sombre c'est Shar qui nous inquiète, à en croire l'oracle, elle a choisi de nous anihiler d'une manière ou d'une autre...

    -Et comment combattre un menace que nous ne connaissons pas, intervint Folken? Alors vous comprenez que nous avons encore à réfléchir sur notre stratégie, qui se doit d'être la plus solide possible, et qu'une sortie à coup de pied dans le train, :eye: regardant sévèrement Ravny me titille.

    Mais le chef des armées s'arrêta, intrigué par l'attitude du magicien. Celui-ci, jusqu'ici enjoué et volontaire s'était rembruni subitement, depuis que le conseiller Berrak avait fait allusion à la Dame de la Pénombre. Personne n'avait vu jusqu'à lors l'entropiste aussi grave.....Les pitreries étaient finies.
    Silently, we wander...

    "Arghhhhh, j'ai drow mal", hurla le sorcier Shuy Imbhoulaï ------> extrait exclusif du "Blagonomicon de Gygy les bons tuyaux"

  16. #46
    ravny Invités
    Grâce à Banshee nous avons espoir de redonner vie à nos terre ainsi qu'à Ravestha, même si les recherches s'annoncent rudes....mais, prenant une mine sombre c'est Shar qui nous inquiète, à en croire l'oracle, elle a choisi de nous anihiler d'une manière ou d'une autre...
    [i][b]Shar ... Shar .... Séluné ... Helm .... Ao ...

    Ravny sentit son âme lui être arrachée par la puissance des évenements ...
    Il se sentit .....


    Et comment combattre un menace que nous ne connaissons pas, intervint Folken? Alors vous comprenez que nous avons encore à réfléchir sur notre stratégie, qui se doit d'être la plus solide possible, et qu'une sortie à coup de pied dans le train,* regardant sévèrement Ravny me titille.
    Ravny releva doucement la tete ... ses yeux brillaient doucement d'une lueur lunaire ...

    <span style=\'color:green\'>-Non tel n'est pas mon propos ici ... Je ne suis pas là pour porter atteinte a ce Conseil ni même le perturber ... Je suis là pour vous mettre en garde ! Shar est l'Ennemie, le Poison qui corromp Manost Et Sire Ravestha ici présent . Shar corromp même la source de toute vie en Manost . d'ici peu ces legieon de Ténebres seront là. Buvant notre sang, et se servant de nos âmes comme un tremplin vers de nouvelles noirceurs ....
    Il vous faut décider ... agir au plus vite .. Rabbatre les bans des Héros de cette ville. Ne comptez point sur des alliés externe, le situation est trop urgente pour attendre encore ... Faites diligence ... L'ombre est là, dans notre tere, notre sang, notre foi bientôt si VOUS le Conseil de Manost ne réagissez pas ! Seul le Grand Emissaire D'Helm lutte pour le moment !


    A cet instant le Conseiller Ravestha sentit ses forces le quitter un peu plus encore ... Il sentit les bras de l'ombre briser un peu plus avant ses défenses ...

    L'heure était au plus grave ....

  17. #47
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Arf un peu partout, une femme dans chaque port!
    Messages
    1 339
    Gothmog était toujours en attente devant l'entrée du Palais. Ses compagnons, dont Hugues de Breizh, s'impatientaient. Cela faisait des heures que le petit groupe ainsi que la foule étaient en attente d'un quelconque signe de la part des Hauts Conseillers.

    Le Balor commençait à s'énerver. Il avait vu passer et entre dans le Palais successivement une vieille dame, Morganna, Grenouille, Banshee et Ravny. Même Rodriguez s'était essayé à l'espionnage mais il n'avait pas eu plus de chance que lui! Pourquoi ces personnes étaient parvenues à pénétrer dans le Palais, allant même jusqu'à s'introduire dans la salle du Conseil, alors que lui ainsi que Hugues étaient cantonnés sur les marches :8: :..: ?!

    C'en était trop! Il fallait agire! La foule devenait de plus en plus intenable et les gardes commençaient à être débordés. Des grondements, murmures, hurlements, cris, appels et doléances s'élevaient à nouveau progressivement de la foule. LA situation devenait tendue et les deux Capitaines craignaient des débordements incontrôlabes.

    "Il faut faire quelque chose", dit Gothmog

    "Oui, les discussions sont longues, la foule s'impatiente, il faut la calmer de toute urgence", répondi Hugues de Breizh.

    Gothmog s'avança sur le parvis du Palais, se tourna vers la foule, leva les bras et prit la parole :

    "Mes amis, mes frères Helmites, la décision du Conseil va être prise dans les minuets qui viennent. Je vous demande de rester calme. Ne cèdez pas à la panique, n'écoutez pas les oiseaux de mauvaise augure ni les propagateurs de mauvaises nouvelles! Ayez confiance en vos Conseillers. Ils sauront quoi faire et ne tarderont pas à vous donner les raisons de cette famine ainsi que les solutions à ce malheur. Je vais de ce pas m'encquérir de leur décision."

    Sur ces paroles, le Balor se retourna et se diigea vers l'entrée du Palais. Il fallait que la foule le voit ouvrir les portes et disparaître dans le hall afin de donner de la crédibilité à son discours. MAlheureusement, les gardes postés de chaque côté de la porte dégainèrent leur arme à l'approche du BAlor. Le Capitaine les regarda droit dans les yeux et leur dit :

    "Si vous ne me laissez pas entrer, la foule se sentira trompée, abusée, et sa colère deviendra incontrôlable! Nous serons tous emportés et submergés par la vague de contestations! ALors, que décidez-vous?"

    Après quelques instants d'hésitations, les gardes obtempérèrent et rengainèrent leurs épées. Gothmog s'appprocha alors de la porte d'entrée et ouvrit cette dernière. Puis, il disparu dans le dédale des colonnes de marbres du hall d'entrée du Palais. Il se dirigea vers la salle du Conseil puis arrivé devant la porte de celle ci, il s'assit, croisa les bras, ferma les yeux, son aura de feu l'entourant s'intensifia puis il entra en méditation. Le Balor semblait protéger l'entrée de la salle et attendre la fin des délibérations.

    "Pourvu qu'ils prennent leur décision rapidemment, car ma suppercherie ne fonctionnera pas longtemps! " se dit Gothmog.
    Statut : peu présent sur le forum, mais fais des efforts

  18. #48
    Jan Foudreroche Invités
    Jan Foudreroche regarda l'agitation autour de lui.
    Décidément, tout le monde pouvait entrer dans la Salle du Conseil sans se faire repérer, ou arrêter par la Garde. La sécurité laissait à désirer.
    Il crut un moment que le jeune pirate allait se faire embrocher par la garde. Heureusement pour lui, l'Elfe prénommée Banshee l'avait calmé.
    Puis, un mage s'était aussi cru tout permis.
    Décidément, rien n'allait comme il fallait dans cette ville.


    Le Gnome se rapprocha des Conseillers afin de capter leur attention.

    "Chers Conseillers. Je suis venu à l'appel de mon ancien apprenti Eric. Je vois désormais l'importance de cet appel.
    Je me propose donc de me mettre à votre service et de vous apporter mes capacités, mes aptitudes et mon savoir en matière de commerce.
    Il me semble que vous allez tous devoir partir afin de mener votre quête à bien. Je vous propose donc de rester afin de m'assurer du bon déroulement du ravitaillement."

    Le Gnome s'arrêta de parler, et dévisagea tour à tour les Conseillers.
    Allaient-ils accepter sa proposition ?

  19. #49
    Celeste Invités
    Arrivant sur la place du Palais, la magicienne remarquait là encore que nombre des manostiens de toutes classes sociales, et de toutes raçes confondues s'étaient rassemblés ici aussi.

    Plus compacte encore, puisqu'elle dû au moins mettre dix minutes avant d'atteindre le parvis du Palais, la foule manifestait bruyamment son mécontentement. Elle parvînt enfin devant le garde, et se présenta :


    Bonjour à vous garde, je suis Celeste Lenthan, épouse de Messire EricZEGod, et j'aimerais entrer dans le Palais pour m'entretenir avec mon époux,

    Le garde répliqua :

    Bonjour à vous également dame Celeste, désolé mais je vais devoir vous dire de rebrousser chemin.

    Sourire légèrement agacé :

    Ecoutez c'est plus qu'important je dois lui parler !

    Garde agacé à son tour :

    Personne ne passe c'est tout !

    Magicienne bien décidée à ne pas s'en laisser compter, et visiblement irritée :

    Ecoutez c'est vraiment une question de vie ou de ...

    Voyons Dame Celeste, du calme. Ce garde ne fait que son travail

    Celui qui avait prononcé ces phrases n'était autre qu'un aventurier nommé Oblivion, qui avait posé une main sur l'épaule de Celeste. Cette dernière opina et répondît :

    Vous avez raison mon bon ami : je vais attendre mon époux ici alors. D'ailleurs je ne vous connais pas, d'où venez vous ?

    Elle allait donc patienter jusqu'au retour des conseillers en ville, en discutant avec ce curieux aventurier fort sage.

    (HRP : Arrêt provisoire des posts jusqu'à ce que ravhestha ai mis la suite !)

  20. #50
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    DIJON
    Messages
    688
    Oblivion était arrivé sur la place du palais. L'air était empli de colère. Le peuple était affamé et l'odeur qui régnait ici était sans rappeler au mage drow les bas quartiers de sa ville natale.

    Il ne reconnaissait pas beaucoup de visages. Il avait néanmoins entr'aperçu Gothmog à l'entrée du Palais.

    Alors qu'il s'avançait en direction de Gothmog, il assista à une discussion entre une magicienne et un garde. Essayant de calmer la magicienne celle-ci se tourna vers Oblivion.

    - Vous avez raison mon bon ami : je vais attendre mon époux ici alors. D'ailleurs je ne vous connais pas, d'où venez-vous ?

    Celeste regardait ce mage encapuchonné, tenant un bâton orné d'un cristal. Le mage lui répondit en enlevant sa capuche.

    - Je suis natif de la cité souterraine de Menzoberranzan. J'ai quitté la cité maudite il y a quelques années. Je suis arrivé à Manost il y a quelques semaines. Ravny m'a contacté pour me dire de le rejoindre au palais au plus vite. J'esperais le trouver à l'entrée mais apparement, il n'est pas là.

    Celeste se retourna vers l'entrée du palais.

    - "Vous désiriez rentrer dans le palais ? Que se passe-t-il au juste ? " Oblivion réajusta sa capuche

    Celeste lui expliqua qu'elle voulait rejoindre son époux. Oblivion songea qu'il pourrait peut être demander à Gothmog mais n'en parla pas à Celeste de peur d'avoir une réponse négative.

    Le mage drow prit congés de dame Celeste et alla à la rencontre du Balor.
    pour faire parler mon avatar en RP #FF4500
    Statut : Maison finie et heureux papa de trois moussaillons
    La conscience est la voix de l'âme, les passions sont la voix du corps

  21. #51
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    L'ENVOI</span>

    Comment cela avait-il pu arriver ? Comment Ravestha avait-il pu être pris de vertiges et se sentir aussi faible ? Car il était mort, et les morts ne sont pas la proie de malaises. Il avait failli tomber inconscient mais au moins cela l'avait rappelé à la réalité : il n'avait perdu que trop de temps à réprimander les nouveaux arrivants.

    - Il n'y a plus de temps à perdre. Par ma faute, nous avons déjà perdu plus de temps qu'il ne fallait, avec eux. Chaque minute qui passe accélère la déchéance de Manost et la victoire de Shar. Au moins maintenant, nous avons un espoir, et cet espoir porte un nom : le Fis'Nuyr. Jan, comme vous l'avez proposé, vous resterez ici afin de coordonner le ravitaillement de Manost. J'ose espérer que les Lathandriens nous apporteront leur aide.

    Egrevyn ajouta après Ravestha :

    - Ils le feront je n'ai pas de doute là-dessus. Pour avoir suffisament connu le culte du Seigneur de l'Aube, je sais qu'ils nous appuieront en ces temps. Maintenant, la quête du calice s'annonce longue et laborieuse, mais si c'est le seul moyen que nous avons pour la recrudescence de Manost et lui rendre son éclat d'antan, alors nous le trouverons. Formons des groupes, hétérogènes et équilibrés, et allons-y.

    Le gardien de la défense, Folken, parla à la suite du conseiller :

    - Parfait. Banshee, vous nous avez apporté une information de quoi dépend sans doute maintenant le seul salut de Manost, et les éclaircissements de Ravny seront d'un grand secours. Un Sélunite dans nos rang peut se révéler un atout important. La menace de Shar reste invisible, mais sachez que l'armée se tiendra prête à intervenir le cas échéant si la situation le requiert. Je serai de la quête à la recherche du Calice.

    - J'en suis aussi, fit Eric, les caisses de Manost seront à la disposition du prévôt Jan Foudreroche en qui j'ai une confiance absolue. Je sais qu'il saura gérer convenablement l'économie de Manost en ces temps difficiles.

    Kaozium qui s'était fait assez discret ces derniers temps, se proposa de rester à Manost.

    - Il faut que l'autorité du conseil soit présente en ville pour que la population n'ait pas le sentiment d'être abandonnée.

    Tous se levèrent en même temps, et se dirigèrent vers les portes de la salle :

    - Eh bien, nous y voilà de nouveau..., fit Wookiee à part alors que tous sortaient de la salle.

    - Où ça ? fit Folken.

    - A la croisée des chemins.

    - Mais cette fois, les nôtres se recroiseront victorieux, fit Ravestha, regardant ses mains floues de sa forme éthérée...




    La foule commencait s'échanger des regards interrogateurs et inquiets alors que personne n'avait encore fait son apparition sur le parvis du palais et que les grandes portes restaient désespérément closes. Eloern qui s'était mis à l'écart de la foule, attendait lui aussi bien sagement.

    - Eh bien c'est pas trop tôt, fit-il.

    Les quelques personnes qui l'avaient entendu furent surpris par ses paroles, et en réponse, les portes du palais s'ouvrient béantement sous les murmures mélangeant le soulagement, l'impatience, l'irritation et l'appréhension. Beaucoup de sentiments pour beaucoup de tensions. Le groupe des conseillers fit son apparition sur le parvis. Eloern ouvrit de grands yeux lorsqu'il aperçu son ancien élève. Sa forme éthérée était comme un brasier de flammes bleues jamais consummé et ses traits étaient vagues. Son aspect physique n'était plus que l'esquisse de ce qu'il avait été.

    - Sacrebleu !! Un fantôme, voyez-vous ca !

    Ravestha s'avança pour parler à la foule :

    - Helmites, Manostiens, mes frères, la famine qui frappe notre contrée ne sera bientôt plus qu'un mauvais souvenir à archiver dans la bibliothèque. Les Lathandriens à qui nous avons demander de l'aide seront certainement bientôt là pour nous ravitailler. Enfin, vous pourrez manger à votre faim ! Mes amis, nous avons étudié toutes les possiblités et les solutions pour sortir notre pays de cette situation. Il se trouve que l'espoir existe, un calice elfique du nom de Fis'Nuyr aux pouvoirs fantastiques rendraient à Manost la prospérité qu'elle a connu !

    Un cri sortit de la foule : Légende ! , aussitôt suivi de murmures trahissant le doute qui venait de gagner la populace réunie.

    - Ce n'est pas une légende, ce calice existe vraiment. Mais il a été perdu et oublié, mais je suis prêt à vous jurer par Helm que nous le retrouveront, pour le salut de Manost !

    Des acclamations plus enthousiastes jaillirent de la foule. Elle n'était pas dupe, elle savait que l'espoir était maigre, mais il existait et cela suffisait... pour le moment.

    - Manostiens, nous allons former des groupes afin de partir en quête de ce calice, et nous reviendrons triomphants ! Brandissant l'objet convoité qui sauvera notre contrée. En attendant, le prévôt des marchands prendra la direction économique de la ville et assurera le ravitaillement régulier en vivres des villes Helmites. Je suis conscient que vous demander de patienter après tant d'épreuves est une chose difficile à accepter mais c'est le seul moyen, et nous y parviendrons ! Le vigilant ne laissera pas sa cité tomber dans une telle décrépitude !! Pour Helm et pour Manost !

    La foule requinquée repris la dernière phrase en hurlant. La fierté renaissait dans leur coeur, le nom de Helm suffisait à faire des merveilles dans cette cité et les renforts qui ne tarderaient pas à venir ravitailler la ville, finalement, la situation n'était pas si désespérée...

    Ravestha descendit les marches du palais aux côtés des autres conseillers. Wookiee chuchota à l'oreille du Grand Emissaire :


    - Tu n'as pas parlé de Shar...

    - Non, en effet, il est inutile de le faire pour l'instant je pense, nous n'avons aucun élément valable, et j'ai peur que la panique accompagne ce genre de menace. Il faut former les groupes à présent, nous devons partir rapidement, la ville est entre de bonnes mains je crois, dit-il regardant le maître d'Eric.

    <span style=\'color:gray\'>Des MPs seront envoyés aux participants pour l'orientation à prendre dans le RP
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  22. #52
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Arf un peu partout, une femme dans chaque port!
    Messages
    1 339
    Gothmog, sentant que l'issue était proche, sortit de sa méditation. Il ouvrit les yeux et se leva. La porte de la salle du conseil s'ouvrit et les Conseillers se levèrent. Ils sortirent de la salle, l'uun derrière l'autre, ne disant mot, et se dirigèrent vers le parvis du Palais afin de rendre publique leur décision.

    Gothmog ne cessait de regarder attentivement les Conseillers, essayant de déduire quelconque information sur le visage de chacun. Lui, ainsi que Banshee, Ravny et Jan suivaient le cortège des Conseillers. La troupe ariva rapidemment sur la parvis et Ravestha prit la parole.

    Manostiens, nous allons former des groupes afin de partir en quête de ce calice, et nous reviendrons triomphants ! Brandissant l'objet convoité qui sauvera notre contrée

    A l'entente de ces paroles, Gothmog sursauta de joie! Il allait enfin pouvoir agir! LA méditation c'est bien, les essais à la téléportation murale c'est amusant (), mais les voyages, les quêtes, les combats, bref, l'aventure, c'est mieux :happy: !

    Gothmog se tourna alors vers Hugues et lui dit :

    "Bon, on va enfin pouvoir se dérouiller un peu! Penses à aiguiser ta lame "

    Hugues, toujours aussi maitre de lui et de ses émotions, esquissa un léger sourire et répondit :

    "Oui, nous sauverons la population de la famine."
    Statut : peu présent sur le forum, mais fais des efforts

  23. #53
    Sixtine Ombreclaire Invités
    Deux cavaliers arrivèrent juste après l'annonce du Grand Emissaire qui avait causé, comme on pouvait s'y attendre, de grands remous dans la foule. Les questions fusaient dans un brouah remuant. Tous voulaient en savoir plus, avoir plus de précisions, être assurés d'être en sécurité, de ne plus avoir faim.
    Sixtine fût frappé en observant la population...


    -Comme ces gens ont l'air de souffrir soupira-t-elle mesurant l'importance du mal qui avait frappé la ville

    - Oui mademoiselle, la famine a frappé comme un coup de tonnerre, répondit Marvin... On parle aussi d'un mal plus puissant dans la garnison ...mais il ne vaut mieux pas trop ébruité celà... la population est déjà assez angoissée...

    La foule trop compacte qui avait du mal à se disperser gênait les 2 cavaliers et Marvin qui comprit qu'il ne pourrait pas atteindre les conseillers aperçut alors les capitaines Hugues et Gothmog

    - Bien on va avoir du mal à rejoindre le palais vu la foule qui s'y masse, mais j'aperçois Messires Hugues de Breizh et Gothmog ! Ce sont des capitaines ...je vais vous amener à eux suivez-moi

    Ainsi la jeune prêtresse suivit le jeune écuyer au pas jusqu'à ce qu'il rejoigne le petit groupe en train de parler. Gothmog et hugues apercevant le jeune écuyer suivit de la prêtresse stopèrent leur conversation.

    - Messires ! j'ai reçu ordre de mener cette jeune demoiselle au conseil ! C'est l'officier de garde de l'entrée qui l'a reçu et... tendant une lettre aux deux capitaines voici ses ordres...

    - Et qui est cette jeune fille ? demanda Gothmog

    La jeune elfe prit alors la parole :

    - Je suis Sixtine Ombreclaire prêtresse d'Angharradh, mes supérieurs m'ont envoyé ici pour faire mes preuves et surtout vous aider à lutter contre le mal. La grande pretresse est plutôt anxieuse à l'idée de voir ce qu'il se trame ici. Mes connaissances dans les domaines de la protection et de la fertilité pourront vous être utiles...

  24. #54
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    Le chef des armées baissa alors la tête, apercevant un demi-orque essouflé placé au bas de l'escalier... Non pas qu'il était dans ses habitudes de dévoiler ses plans au grand jour comme ça sans prendre plus de précautions mais aujourd'hui la situation pressait un peu. Ce qui l'intriguait, l'inquiétait, lui c'était Shaar. Cette déesse mauvaise mettait en péril la sécurité des citoyens un peu partout. Le demi-elfe estimait que son devoir était avant tout de protéger la vie de ses concitoyens ! Et quand il apprit que celle-ci était sur le point d'envahir les terres helmites, ses premières pensées partirent tout de suite vers Paymill, une ville qui avait plusieurs fois souffert de son éloignement, et qui l'avait payé en voyant son nom inscrit en premier sur les listes des villes à détruires par les envahisseurs...

    - Je suis inquiet pour Paymill ! J'ai peur qu'elle ne soit encore une fois la 1è sur la liste de notre ennemi ! De plus la ville est symbolique, encore en reconstruction, elle fût l'élément d'avènement de démogorgon il y a peu souvenez-vous... Et je n'aimerais pas qu'elle soit de nouveau la première à se faire piétiner sans qu'on ne puisse la défendre... Aussi, il conviendrait de former un petit groupe au plus vite pour partir là bas, s'assurer que tout va bien et qui soit prêt à défendre la cité au cas où ...j'ai vraiment un très mauvais pressentiment

    - Je suis des votres ! cria Graoumf

    - Il nous faudrait également un prêtre, ça pourrait nous être plusqu'utile ... Ravny semblait intéresser pour se joindre à nous... Mais ça ne fait pas assez.

    Le conseiller s'adressa alors à un messager :

    - Faites-moi trouver 7g2, j'ai déjà eu recours à ses services par le passé. Ses talents pourraient nous être particulièrement utiles ... Il faudrait partir au plus vite... la menace est imminente et le trajet long et assez périlleux..

    Pendant qu'il parlait, le conseiller interrogeait des yeux les différentes personnes de l'assemblée, essayent de dénicher des volontaires... plus on est de fous et plus on rit et meilleure figure on fait ...Parmi eux Gothmog, toujours prêt à partir à l'action semblait intéressé...ce qui n'était pas pour déplaire au conseiller, un homme de sa qualité serait d'une grande aide à son groupe improvisé...
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  25. #55
    Felia Invités
    La foule qui ne cessait de se densifier n'aidait en rien la vue et l'écoute devant le Palais, mais surtout, cela énervait la jeune sorcière.
    -Je vais finir par devenir clostrophobe...
    Après qu'une forme éthérée, visiblement très importante hiérarchiquement, ai finie de parler, la nuée hurla en approbation.
    -...clostrophobe ET méchante...
    C'est à ce moment qu'un demi-orque massif bouscula l'ambassadrice, il lança un rapide "s'cusez-moi" à peine audible, et, sans se retourner, gagna un groupe de personnes en pleine discussion.
    -C'est vraiment dommage que je n'ai pas de Boule de Feu à lancer... Dit elle en suivant péniblement le demi-orque. En arrivant à son niveau, elle l'attrapa à l'épaule, et le retourna vivement.
    -Je n'ai pas besoin d'un roman d'excuses, je demande juste un peu mieux qu'un "s'cusez-moi".
    Le demi-orque dévisagea l'humaine, et grimaça à la vue de sa tenue vestimentaire.
    -Grumpf... Excusez-moi...
    Il se retourna pour suivre la conversation, et alors que Folken posa son regard sur la foule pour y dénicher un renfort quelconque, il entendit une voix féminine un peu plus bas :
    -Besoin d'aide ?

  26. #56
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Hugues de Breizh et Gothmog était plongé dans une longue discussion, quand un garde manostien se présenta à eux.

    "Messires ! J'ai reçu ordre de mener cette jeune demoiselle au conseil ! C'est l'officier de garde de l'entrée qui l'a reçu et... tendant une lettre aux deux capitaines voici ses ordres...

    _ Et qui est cette jeune fille ?" demanda Gothmog

    La jeune elfe prit alors la parole :

    "Je suis Sixtine Ombreclaire prêtresse d'Angharradh, mes supérieurs m'ont envoyé ici pour faire mes preuves et surtout vous aider à lutter contre le mal. La grande prêtresse est plutôt anxieuse à l'idée de voir ce qu'il se trame ici. Mes connaissances dans les domaines de la protection et de la fertilité pourront vous être utiles... "

    Hugues se retourna et aperçut une splendide Elfe. Ces joues prirent une couleur cramoisie, et il espéra que la jeune elfe ne l'avait pas vu, mais d'après l'éclat de ces yeux, le Paladin se douta que son trouble n'était pas passé inaperçu.

    "Bien le bonjour à vous Noble Elfe. Je me présente, Hugues de Breizh, Capitaine de la Garde, et Maréchal du Cœur Radieux de Manost. Et voici Gothmog, Capitaine de la Garde, Balor repenti, fidèle serviteur de Helm.
    Que pouvons-nous pour vous ?

    _ Je souhaiterais rencontrer un de vos conseillers, afin de me mettre à leur service, et apporter toutes mes connaissances, afin de sauvegarder Manost, contre la présence maléfique de … Shaar." Le visage de l'elfe prit une teneur encore plus blanche. "C'est pire que ce que la Grande Prêtresse avait prévu alors."

    _ Je vais de ce pas vous mener auprès du Conseiller Berrak. Nous verrons avec lui comment votre aide pourrait nous être utile. Suivez-moi, gente damoiselle."

    Sixtine Ombreclaire et Hugues de Breizh grimpèrent les dernières marches les menant à l'entrée du Palais, à la recherche du sieur Berrak.

  27. #57
    ravny Invités
    [Equipe 4 de la Quête : Equipe dites de l'agence tout Risque]

    Faites-moi trouver 7g2, j'ai déjà eu recours à ses services par le passé. Ses talents pourraient nous être particulièrement utiles ... Il faudrait partir au plus vite... la menace est imminente et le trajet long et assez périlleux.
    Pour Ravny c'etait clair Folken avait un drole d'accent en parlant , on dirait presque ce vieux barde tout rabougri ... Comment qu'y s'appellait dejà ?? Francis Bracel ? Cranfis Cabrel ??? Son nom m'echappe !


    Le mieux serait peu etre de se retrouver dans un endroit plus calme non ???? Je dois preparer quelques parchemins et des vivres .. je suppose que de toutes facons nous devons tous nous equiper ! Retrouvons nous dans .. disons 3 heures au Fort de la Garde. Nous pourrons y parler plus calmement . D'accord ??

  28. #58
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Arf un peu partout, une femme dans chaque port!
    Messages
    1 339
    [Quête du Ralliement : équipe 4]

    Gothmog était debout sur le parvis du palais, attendant qiueles choses se décantent. Il apperçu sur sa droite une petite altercation entre Graoumf et l'ambassadrice Félia, cela le fit légèrement sourire . Sur sa gauche se tenaient Folken et Ravny, en discussion. Hugues, le second Capitaine, était à proximité du Balor, ovservant la foule.

    Une jeune elfe aborda les deux Capitaines et leur demanda à voir le Conseiller Egrevyn Berrak. Hugues se fit un plaisir d'accompagner la dénomée Sixtine Ombreclaire (aurait-il succombé à son charme le bougre :happy: ?) et délaissa le Balor :snif: ! Gothmog décida alors de rejoindre Foken et Graoumf, Félia se tenant non loin de ces derniers. Après tout, ce serait amusant de partir à l'aventure avec ces deux énergumènes :happy: ! Le Balor leur fit un grand sourire :happy: puis il dit :

    "Besoin d'un lance flammes? Je suis votre homme :happy: !"

    Folken et Graoumf se regardèrent et esquissèrent un sourire. Il faut dire qu'ils avaient l'habitude des pitreries du Balor! Folken exprima sa joie de voir la volonté du Balor de se joindre à lui et dit :

    "Bien, nous sommes déjà 5 et j'ai fais quérir 7g2"

    La marmotte tueuse, toujours de bonne humeur et enclin à taquiner autruis, dit à Folken :

    "Le mieux serait peu etre de se retrouver dans un endroit plus calme non ???? Je dois preparer quelques parchemins et des vivres .. je suppose que de toutes facons nous devons tous nous equiper ! Retrouvons nous dans .. disons 3 heures au Fort de la Garde. Nous pourrons y parler plus calmement . D'accord ??"

    Gothmog ragarda attentivement le regard de Graoumf et Folken et attendit une réponse de leur part. Puis marmonant dans sa barbe (c'est une métaphore ), Gothmog dit :

    "Moi j'aimerais bien faire un arrêt par la case taverne car j'ai une petite soif et surtout une grande faim :happy: "

    Le Balor pris alors son envol et se dirigea vers la Taverne.
    Statut : peu présent sur le forum, mais fais des efforts

  29. #59
    Date d'inscription
    February 2003
    Messages
    624
    [Quête du Ralliement : équipe 4]


    Elvin était perdu dans cette foule, des personnes criaient dans tous les sens, des grosses armes à la main, manquant de blesser le pauvre homme.
    Il avanca au milieu des ces hommes, aventuriers semblait-il, et il fallait absolument qu'il trouve un groupe ayant besoin des ses talents.Il s'approcha d'un groupe composé de trois personnes et d'un balor.

    "Pardonnez-moi mes amis, je me présente, Elvin, prêtre de Helm et guérisseur.J'ai entendu que vous aviez besoin d'un clerc dans votre groupe, et, même si mon expérience en aventure est limité, vous auriez peut-être besoin de mes services.Dans tous les cas, je suis des vôtres!"
    code couleur pour Elvin: #66CD00

  30. #60
    sakasse Invités
    S'approchant du groupe qui se formait, Sakasse pris la parole :

    Bien, je vous propose mon aide aussi. Sakasse me direz vous et pourquoi donc?

    Et bien avant d'etre marchand, j'ai exercé mes talents en tant que voleur, les serrures de toutes sortes et la roublardise sont mes points forts. La détection des pièges me permet de contourner un obstacle et éviter ainsi bien des tracas à une équipe déterminée à aller au bout de sa mission
    J'ai quelques talents pour frapper dans l'ombre et vite mais mes talents se sont quelque peu emoussés avec le temps.
    Au combat direct, je suis assez faible, mais je peux retourner les faibles d'esprits à notre avantage.
    Pour aider notre citée, je suis donc décidé à vous rejoindre dans votre aventure si vous acceptez mon aide..

    Voilà si vous voulez de moi faites le moi savoir.

    *Se retourne et va vaquer à ses occupations dans l'attente d'une réponse*

Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Le grand quizz BG2
    Par Raistlin dans le forum Le Comptoir d'Amn
    Réponses: 43
    Dernier message: 01/09/2007, 21h10
  2. [RP] Le Grand Ralliement
    Par Ravestha dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/06/2005, 23h48
  3. [Quête] Le Grand Ralliement : groupe 1
    Par Erszebeth dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 6
    Dernier message: 01/05/2004, 13h48
  4. [Quête] Le Grand Ralliement : groupe 3
    Par Raven Al'Qazimir dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 31
    Dernier message: 06/04/2004, 13h30
  5. [Quête] Le Grand Ralliement : Famine à Manost
    Par Folken dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 19
    Dernier message: 29/01/2004, 10h49

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231