Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 31 à 49 sur 49

Discussion: [Quête] L'exploration des catacombes

  1. #31
    Mycontil Invités
    Sous les regards horrifiés des aventuriers, une masse informe prit naissance dans la "vase", s'animant lentement...
    N'en croyant pas ses yeux, Elthiriel vit la créature se "dresser "de manière à faire face aux guerriers isolés.
    Les Gelées pullulaient dans les contrée humides et les grottes soutéraines. Carnivores, elles chassaient des proies aussi grosses qu'elles. A moins qu'elles ne menacent indûment la faune locale, les elfes préféraient les éviter.
    A l'instar de ses congénères, cette Gelée là, ressemblait à un amas ambulant de végétation pourrie d'un jaune tirant sur le brun. Deux interminables "bras" verdâtre lui servaient de fouets...
    Pour un monstre apparemment dépourvu d'yeux, il lanca l'un de ses bras-fouet avec une précision sidérante en direction des combattants, qui esquivèrent tant bien que mal avant de se ruer sur la créature.
    Désemparé, le magicien récita une courte incantation.


    Elthiriel--->Projectiles magiques---> Gelée

    De l'index tendu du thaumaturge emmergèrent une multitude de petites sphères argentées qui fusèrent en direction du monstre...

  2. #32
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    Duorok brandit sa hache aux côtés de Tock, ils frappèrent de toute leur force.
    -Tu penses vraiment que ça se mange ? demanda-t-il à Tock en souriant. ça me parait un peu fade.

    Duorok recula d'un pas quand Mycontil lança un osrt sur la gelée, ça n'eut pas l'air de lui faire beaucoup d'effet mais elle se tourna vers Mycontil, alors Duorok leva se hache et frappa la gelée de toutes ses forces.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  3. #33
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    Un sifflement strident, émanant d’on ne sait où, emplit l’atmosphère fébrile lorsque l’acier percuta le corps flasque de la vase, ne rencontrant presque aucune résistance. Le combat faisait rage, la fureur envahissait les esprits, des gerbes d’acides virevoltaient dans tous les sens, brûlant les combattants de leur morsure dévastatrice.

    Soudainement, une déflagration d’énergie illumina la salle putride. Des doigts du nécromant s’échappèrent plusieurs projectiles rougeâtres qui s’écrasèrent sur l’immonde créature, traçant dans l’air glacé de sanguines traînées.

    S’en fut trop pour la vase qui tenta de battre en retraite sous l’égide salvatrice du charnier purulent, malheureusement pour elle les deux guerriers ne lui en laissèrent pas le temps, animés par une haine incontrôlable. Et bientôt leur coup n’heurtèrent plus qu’un amas flasque et inanimé de gelée en putréfaction, les étranges gargouillis avaient cessés.

    Leur première et sinistre rencontre se soldait en leur faveur, mais à quel prix ? Plusieurs balafres sanguinolentes cisaillaient les jambes des combattants, et c’était probablement peu en comparaison du traumatisme psychique, de cette brève entrevue avec la Mort.

    Seul point positif, l’acide semblait ne pas avoir rongé leurs armes. Leur périple pouvait donc continuer. Mais à nouveau un silence diabolique trônait, tel un impitoyable monarque régnant sur un royaume d’ombres et de ténèbres maléfiques, où rôdent d’abominables créatures…

  4. #34
    Boddah Invités
    Des gouttes de sueur froide dégoulinaient le long de son front blanc. La bataille l'avait épuisé, pas par le faite que se fut un combat de longue haleine, mais la gelée les avait martelé de gouttes d'acide. Les brulures présentent partout, rongaient la peau du barbare qui était encore sous le choc de sa rage.

    Son regard perdut dans le vide, il rangea sa hache dans le dos comme par reflexe après une bataille. L'atmosphère de la salle plutot tendu, Tock fit quelques pas dans la pièce emplit de cranes et de squelettes d'aventuriers qui étaient tombés dans le piège redoutable de cette gelée. Il regarda ses compagnons qui avaient autant l'air sous le choc de ce combat que lui. Puis d'une vois sacadée il s'adressa à duorok:

    -" Alors elle est fade cette gelée?! "

    Un sourire porté à ses lèvres mais qui montrait toujours le supplice de l'acide rongeant sa peau pourtant épaisse par les années passées dans les montagnes.
    Soudain, une lueur transperça ses yeux, il réfléchit et regarda la salle d'un oeil songeur mais lucide...


    -" N'oublions pas ce qu'il ya dans la salle... " Avec un rictus satisfait...
    Les trois aventuriers s'empressèrent d'aller voir les éclats qui scintillaient sur la couche de putréfaction, ils avaient risqué leur vie pour des trésors. Il fallait que cela en vaille la peine...

  5. #35
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    On pouvait distinguer sous les amas organiques putréfiés diverses choses brillantes, notamment quelques pièces d’or. Elles provenaient sans doute des bourses dissoutes par l’acide des aventuriers morts ici. Quelques objets rouillés complétaient le tableau. Ridicule trésor funéraire pour de pauvres hères dont les noms devaient avoir été oubliés depuis des lustres.

    Cependant, maigre consolation, un large coffre de bois vermoulu trônait au fond de la salle, adossé à l’une des parois. Il avait dû être déposé ici récemment, car, chose étrange, l’inexorable tapis d’immondices semblait n’avoir encore aucune emprise sur son armature…

  6. #36
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    Duorok fixa son regard vers le coffre, enfin un butin et une petite récompense dans cette aventure bien mal commencée, il s'en approcha.

    -Les enfants, l'un de vous deux peut-il faire une détection des pièges sur ce coffre car je n'aimerai pas me prendre un dard empisonné en essayant de l'ouvrir, mais peut etre que notre cher Mycontil voudraitt l'ouvrir ?
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  7. #37
    Boddah Invités
    Maigre consolation ce qu'ils avaient ramassé. Mais le barbare trouvait cela logique, les meilleurs trésors sont toujours au fond, caché, attendant qu'une main téméraire s'en saisisse...
    Par contre, il restait encore un coffre, que les aventuriers dévoraient du regard, se demandant à chacun ce qu'il risquerait à l'ouvrir. Une telle attraction polarisait toute l'attention des aventuriers, le barbare fit quelques pas en avant et se tourna délicatement vers ces compères:


    -" Restez en arrière et ne bougez plus...on ne sait jamais, mieux vaut qu'il yen est qu'un qui se fasse avoir...( :hein: ) "

    Tock s'approcha avec des pas lancinants et concentrés. Tous ses sens étaient en éveil, les aiguisants à chaque pas. Il avancait avec une lenteur intenable pour ses coéquipiés, mais il avait fait le vide dans son esprit, il ne voyait plus que le coffre, le coffre seulement. Son seul but était le coffre, l'atteindre, il le décortiquait du regard pour discerner le moindre aspect étrange. Ses pupilles se dilataient refletant quelques rayons lumineux ambiant. Il en était si proche à présent qu'il pouvait sentir le bois humide, son examen du coffre devenait de plus en plus perçant et délicat, sa concentration était optimal...

  8. #38
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    Tock ne discerna absolument rien de suspect sur l’armature vermoulue du coffre. Ce dernier semblait être de bonne facture et des stries dorées le parsemaient, donnant immédiatement un air royal à l’objet. Des lueurs avides scintillaient dans les pupilles des aventuriers, la tension était à son paroxysme.

    Le barbare ouvrit délicatement le couvercle, surveillant avec attention la moindre alerte quand au déclenchement d’un mécanisme mortel. Mais rien ne se passa, même pas le grincement caractéristique des gonds rouillés. L’atmosphère se détendit tout à coup alors que les trois compagnons poussaient un soupir de soulagement.

    Le coffre contenait plusieurs dizaines de pièces d’or ainsi qu’un parchemin en lambeaux. Il attira immédiatement leur attention. On pouvait y apercevoir d’étranges signes cabalistiques, aucun d’eux ne réussit à y comprendre quoi que ce soit. Cette langue devait soit être maudite soit oubliée depuis des lustres. Une aura malveillante paraissait s’exhaler de l’antique écrit, sombre présage quant à sa possession…

    Brusquement, un horrible hurlement brisa le silence sépulcral, il valait mieux ne pas traîner.

  9. #39
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    Emerveillé par les pièces dorées situées dans le coffre, Duorok fut sorti de sa transe par un cri à en glacer tout son sang noir...

    -Mes amis, je crois que là c'est le moment où on embarque rapidement le contenu du coffre et où on s'en va en courant je crois.
    Si seulement on savait ce qu'est la chose qui a poussé ce cri on pourrait envisager de l'affronter...


    Il se retourna.

    -Le cri venait de par là.

    Il se concentra puis récita une incantation.

    Duorok--->Vision Lointaine---> Couloir
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  10. #40
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    Malheureusement pour les trois compagnons, le sort ne révéla absolument rien, mis à part un océan de ténèbres insondables. L’odeur de leur peur embaumait l’atmosphère viciée par de terribles maléfices. Il fallait se dépêcher, le bruit des affrontements a une fâcheuse tendance à attirer des ennuis.

    Soudain, un nouvel hurlement retentit. Le plus sinistre était qu’il semblait provenir d’un endroit diamétralement opposé au précédent. C’était presque logique pour un endroit où la raison a depuis des lustres été enfouies dans une sépulture sans nom et oubliée de tous…

  11. #41
    Mycontil Invités
    Toute perspective d'enrichissement envolée, les aventuriers prirent leurs jambes à leur cou.
    Les bruits de course se repercutèrent dans le conduit, rebondissant sur les parois jusqu'à se transformer en crissements indistincts...
    Ainsi poursuivis par leurs plus sombres angoisses, les trois compagons, haletant, bondirent dans les ombres salvatrices d'un étroit boyau...



    (HRP: Nous avons pris la voie sud)

  12. #42
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    Après quelques mètres d’une marche scabreuse dans un étroit conduit envahit par l’obscurité, les trois aventuriers débouchèrent dans ce qui paraissait plus être un large couloir qu’une pièce. Ils distinguaient vaguement la forme ogivale d’une construction en arche loin au dessus de leur tête. Le sol était composé de dalles pierreuses ravagées par le temps et de grandes fissures lézardaient les parois de l’endroit. Chose étrange, aucun effondrement ne s’était encore produit malgré la terrible dévastation qui rongeait la zone.
    La largeur du couloir était telle que les compagnons pouvaient avancer sans problème côte à côte. L’aspect rassurant de ce fait était vite éclipsé par la pensée qu’un tel ouvrage ait pu être adapté à la taille de ses créateurs…

    Chassants ces néfastes pensées de leurs esprits embrumés par le vice des lieux, ils observèrent avec plus d’attention où ils se trouvaient. Ils ne tardèrent guère à voir qu’ils se situaient au départ du couloir, qui devait certainement s’enfoncer vers les entrailles des cryptes. Un autre passage plus étroit (9) prolongeait celui par lequel ils étaient arrivés vers le sud.

    D’étranges sigles aux formes torturées avaient été peints sur la paroi nord du grand couloir, un esprit malade aurait pu y voir des crânes grimaçant dans d’affreux rictus. Ils se situaient tous sur une même ligne horizontale et suivaient le couloir dans son avancée. Ils étaient chacun d’une teinte albâtre, virant au cadavérique, sauf un, qui quelques mètres plus loin arborait une vilaine coloration sanguine.



  13. #43
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    Duorok aperçut les symboles le long de la paroi Nord. Ne connaissant pas ces symboles, il resta quelques minutes à les observer. Enfin il s'adressa à Mycontil.

    -Nécromant, connais-tu ces symboles ? Je ne sais que ce qu'ils représentent mais mon sentiment est que nous devons les éviter car ils ne me rassurent point. Allons vers le sud, cela nous éloignera des créatures que nous avons entendus tout à l'heure.

    Il évita soigneusement de mentionner le fait que le couloir étant moins large, ils ne risquaient pas de rencontrer de créatures trop massives. Enoncer une telle réserve serait signe de faiblesse, et pour un Talossien cela était grave.

    [COLOR=gray][HRP: J'adore ton nouvel avatar Mycontil ]
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  14. #44
    Mycontil Invités
    Les petits pictogrammes en question, peints à hauteur d'oeil, diffusaient une douce lueur nacrée. Plissant les yeux, l'elfe distingua des formes, parfois incertaines... Que symbolisaient-ils?
    Elthiriel effleura les sinistres fresques, la peinture s'effrita, recouvrant les doigts du magicien.


    - De simples fresques... rien de plus.

    Refoulant d'horribles présentiments, Elthiriel sortit un petit étui de son manteau et le déboucha. Il en tira un fragment de parchemin jauni qu'il déroula presque tendrement.

    - D'après la carte, nous devrions longer le couloir pour un accès plus direct. Sans quoi, nous nous perdrions rapidement... Je pense que tu en conviendra, semi-orc.

    Côte à côte, les aventuriers s'enfoncèrent dans les ténèbres du labyrinthe mortuaire...

  15. #45
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    Les aventuriers s’avancèrent prudemment dans le large couloir, une odeur de pourriture vint leur taquiner les narines, mais c’était presque une fragrance délectable au vu de leur périple dans la salle de la vase. D’étranges craquements et bruits secs résonnaient subitement dans l’atmosphère lugubre, semblant venir de nul part. Une impression morbide les taraudait, immergeant leur cœur dans le marais putride de la Terreur. Les battements de cet organe, en train de sombrer dans l’abîme, étaient l’unique repère dans cette étendue infinie de ténèbres viciatrices.

    Les sinistres fresques murales les dévisageaient d’un air narquois, le faciès tordu par d’horribles rictus. Les trois compagnons sentaient peser sur eux le regard de ces peintures maudites. Le doute les envahit soudainement, n’étaient-ils pas en train de commettre une erreur ? L’appât du gain les poussait-il à présenter la maigre ficelle les reliant à la vie aux funestes ciseaux du Destin ? Ces réflexions macabres furent interrompues par un cri de semi-orc…

    Duorok se projeta en arrière, le souffle haletant, il avait failli basculer dans le vide. Juste devant eux, emplissant toute la largeur du tunnel, un énorme trou leur barrait le passage. Bien que l’opacité des lieux dissimule à la rétine le fond de la cavité, elle devait sans doute être assez haute pour se rompre le cou sans problème. Mycontil jeta un bref coup d’œil vers les fresques, sur la paroi à côté du trou, se dressait le néfaste crâne rougeâtre… Durant un instant, il crut voir l’éclat des yeux s’animer d’une lueur torve, mais cette impression disparut aussi vite qu’elle était apparue.

    Un rapide examen de la surface du sol leur montra qu’il devait visiblement s’agir d’un piège, qui n’avait pas été réparé après utilisation. Juste sous eux devaient croupir des ossements parsemés de moisissures pestilentielles, recouverts par des monceaux de roches.

    L’espace les séparant de l’autre côté était assez important pour les faire douter, peut-être qu’un homme sans chargement et en pleine forme serait parvenu à combler la distance d'un saut puissant, mais eux, revêtant leurs armures et épuisés par le combat face à la gelée ?

  16. #46
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    Duorok s'arrêta quelques secondes afin de trouver un moyen de traverser le gouffre.

    -Je crois que j'ai une idée compagnons.

    Il sortit une corde de son sac et alla en accrocher une extremité à une pierre assez lourde. Puis conserva l'autre partie dans la main.

    Duorok---->Marche dans les airs---->Duorok

    Aussitôt Duorok s'éleva à quelques centimètres du sol, il traversa le trou sans mal. Une fois de l'autre côté il toucha le sol, enroula la corde autour d'une pierre et l'attrapa dans la main.

    -C'est à vous maintenant, cette corde fait un pont de singe au dessus du gouffre, allez y je tiendrai bon ! cria-t-il en direction de ses compagnons.


    HRP : je m'immisse dans cette quète, justepour rappeler qu'il y une échelle de niveau dans le fofo... es tu réellement capable d elancer ce sort Duorok ???
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  17. #47
    Mycontil Invités
    Serein quand aux aptitudes physiques du semi-orc, l'elfe s'élanca... Sa démarche féline - ondulante et gracieuse - lui valût un équilibre sans failles. Néanmois, il restait affreusement conscient de l'espace qui s'ouvrait sous ses pieds... Et les secousses imprimées à la corde par ses tremblements ne le rassuraient en rien.
    Prenant pied aux cotés du semi-orc, il se surprit à éprouver une certaine sympathie envers la créature... Signe annonciateur d'une longue déchéance...

  18. #48
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    Après avoir passé l’inquiétant puit disparaissant dans les profondeurs obscures, les trois compagnons continuèrent leur lente et incertaine progression dans le large couloir. Des monceaux de gravats recouvraient le sol craquelé, si bien qu’il était particulièrement ardu d’avancer sans faire de bruit. Il leur semblait que d’imposantes statues aux faciès démoniaques les scrutaient d’un œil torve depuis les côtés du passage, et leurs sens étaient au paroxysme de la fébrilité. Mais ce n’était que l’illusion du mal qui peu à peu imbibait leur esprit, aussi inexorable que la course du soleil ; car n’importe quel nouveau venu jetant son regard encore prude sur la scène ne verrait que d’hypothétiques vestiges de larges colonnades gravées à même la paroi granitique, effondrées depuis bien des lustres.

    Au bout de ce qui leur parut être une éternité, ils débouchèrent dans ce qui devait sans doute être une grotte, une caverne si colossale qu’ils n’arrivaient même pas à en discerner le sommet ou les extrémités, seul un océan de ténèbres leur faisait face… Un silence sépulcral planait sur l’endroit.

  19. #49
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    L'ambiance au sein de ce groupe s'améliorait quelque peu. Mais ils étaient dans une impasse, une caverne sombre et inconnue.

    Il jetta un oeil vers le Necromant, puis regarda à nouveau l'obscurité.


    -Dit moi Mycontil, tu n'aurai pas un sort pour éclairer tout ça ? Ou peut être ton oiseau peut-il nous aider ?

    Duorok avait abandonné ce ton désagréable lorsqu'il parlait à Mycontil et cela l'inquiétait.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

Page 2 sur 2 PremièrePremière 12

Discussions similaires

  1. [BG1][SOLUCE] La maison des ingrédients du bateau volant ? Les catacombes de Château-Suif ?
    Par Lordsiurd dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/12/2008, 15h22
  2. Retourner aux catacombes de Château-Suif
    Par Non inscrit dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/11/2008, 22h36
  3. [BGT] Impossible de sortir des catacombes
    Par doc denfer dans le forum Baldur's Gate Reloaded : les mods TUTU et Baldur's Gate Trilogy
    Réponses: 8
    Dernier message: 16/11/2006, 19h45

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231