Affichage des résultats 1 à 21 sur 21

Discussion: [Quête] Vers le plan démoniaque

  1. #1
    Radamanthys La Sombre . Invités
    Deux jours après son agression dans les rues de Melandis, Radamanthys en avait discuté avec quelques de ces amis. Ceux-ci avaient accepté de l’accompagner pour un voyage qu’elle avait décidé d’entreprendre vers le plan démoniaque.
    A 2 Km au nord de la ville, Radamanthys, équipée de sa nouvelle armure par laquelle dépassaient ses grandes ailes, et Aeglis, accompagnées d’un loup sur lequel était chargé tout ce dont elle aurait besoins, attendait ses compagnons, adossée à un arbre tout en relisant un carte qu'elle avait emporté.
    Soudain Aeglis se mis a grogné et l’alu-fielonne lacha sa carte et prit son arc et une flèche. Un démon sortit de derrière un arbre et se présentât a elle comme ci il l'a connaissait. Celle-ci le défendit de s’approcher.


    - Tu es un complice de celui qui m’a attaqué ? Sache qu’il est mort et je n’hésiterais pas à faire de même avec toi !

    -Je viens en ami, tu ne te souviens donc pas de moi ? Je suis ton second, tu as mené tous ceux comme nous a se rebeller. Nous sommes près nous n’attendions plus que tes ordres cela fait 2 mois que nous ne t’avions vu. Continuerait tu a perdre tes souvenirs ?

    -Je ne comprends rien à ce que tu me dis. Comment sais tu pour mes souvenirs ?

    -Tu cherches à te venger de celui qui a entrepris d’exterminer tous les demi démons du royaume, tu as aidé tous ceux qui ont du s’exiler et il y a 2 mois tu as prit la décision de passer a l’attaque. Notre maître a changé du jour au lendemain et tout est devenu bizarre. De plus il t’a volé ton passé et a décidé de te tuer. Je te connais très bien je transmettais tes ordres.

    -Je veux bien te croire puisque mes souvenirs ne m’appartiennent plus et que tu as l'air de me connaitre. Et si ce que tu dit est vrai je le saurais bien dans quelques jours.

    -Tu vas donc retourner la bas pour reprendre tes souvenirs ? Permet moi de t'accompagner je te serais d'une grande aide et je pourrais t'apprendre tous ce que tu as oublié a propos de "nous". Je me nomme Dargo Le Sanglant.

    -D’accord mais sache que je ne te fait pas confiance, au moindre geste suspect tu aura a faire a moi ou a ma panthère.Radamanthys regarda un moment Aeglis, celle-ci avait cessé de grogner et avait l'air de ne pas craindre Dargo. Mais j'attend quelques personnes avant de partir, tu ferais mieux de rester a l'écart quelques temps.

    Sur ces mots Radamanthys reprit sa carte et continua de l'étudier tout en gardant un main sur sa dague au cas où. Mais elle ne parvenait pas a comprendre : Dargo était-il vraiment ami pour qu'Aeglis ne grogne pas ?
    Elle finit par oublier ses craintes et attendit pasciemment que ses compagnons arrivent.

  2. #2
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Vous voulez vraiment savoir ?
    Messages
    92
    Bagronk marchait, un grand sac de cuir dans le dos. Il tenait dans sa main droite un long bâton sinueux qui l’aidant à marcher, mais qui a sûrement d’autres utilités. Il arriva au lieu-dit et s’approcha de Radamanthys. Mais, tout à coup, alors qu’il était encore à une trentaine de mètre d’elle, il prit son bâton à deux mains et se mit à regarder partout autour de lui. Il huma l’air puis reprit sa route. Arrivé à coté de Radamanthys, il s’assit sur une racine de l’arbre.

    Un démon est passé par ici il y a peu. Il avait presque chuchoté. C’est comme s’il pensait que quelqu’un les espionnait.

    Puis il sortit de son sac un grimoire poussiéreux. Et se mit à le lire tout en gardant un œil sur les alentours.

    Qui devons nous encore attendre ? Demanda-t-il à Radamanthys.
    Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul,
    ash nazg thrakatulûk agh burzum-ishi krimpatul

    Sauron


    Vous êtes seul, vous voulez rencontrer votre âme-soeur, vous marier ou vous divorcer? Alors venez au centre de rencontre de Barabatta !

    http://membres.lycos.fr/sgenerator1/...e6b3b09060.png

    Winter is comming

  3. #3
    Radamanthys La Sombre . Invités
    Radamanthys ne broncha pas lors de l'arrivée de Bagronk, elle tenait à le "tester" en cas d'approche de démons. Apparemment il savait les reconnaître. Dargo par crainte d'être attaqué et attendant un signe de son "amie" resta silencieux dans les fourrés. Alors Radamanthys lui parla en abyssale par télépathie pour lui expliquer ce qu'elle comptait faire. Puis sans bouger la tête de sa carte elle adressa la parole à son compagnon de voyage.

    -Effectivement un démon a traversé ces lieux, tu sais donc les reconnaîtras c'est bien. Cela nous servira pendant notre voyage, il y a juste un inconvénient: ton odora est sensible et risque de te gêner si tu as a te battre contre plusieurs démons à la fois.

    Elle observait Bagronk du coin de l'oeil et toujours sans bouger ajouta

    -Tu n’as pas eu trop de mal à trouver les lieux? Il semblerait qu'Ilangilang et Aenarion aient plus de mal ils auraient du arriver depuis quelques temps. Thanatos aurait du nous accompagner mais il est retenu pour un moment a cause d’une autre affaire. Dès que tout le monde sera ici je vous expliquerais tout.

    Elle se coupa au doigt et avec son sang elle traça quelque chose sur sa carte, puis son pouvoir de régénération referma la plait et Radamanthys retrouva son doigt intact.

  4. #4
    Ilangilang Invités
    Après avoir assemblé les affaires nécessaires pour la quête de Radamanthys,
    elle prit le temps de donner des directives en ce qui concerne la boutique.Elle poussa la porte et prit le chemin menant Vers le plan démoniaque


    Elle était déjà à mi-chemin lorsqu'elle s'arrêta .Depuis le temps du grand Dragum, elle n'avait jamais pensé de quitter la belle cité du chaos.Elle bu une gorgée afin d'apaiser sa gorge sèche. Le soleil étant déjà au zénith et cette chaleur torride qui accablait tout son être, ne faisaient que de la ralentir pour rejoindre l'endroit où la belle RADAMANTHYS lui avait donné rendez-vous.

    Elle respira profondément , prit son courage à deux mains puis elle reprit sa route. Elle marcha péniblement car la fatigue se faisait déjà sentir.

    Ai-je déjà perdu cette habitude de voyager?Moi, qui étais une éternelle bourlangeuse!!.Je devrais certainement réapprendre à revivre tous ces moments de peurs et de quêtesse disait-elle.


    Soudain,un bruit ou plutôt un chuchotement l'a fait sortir de ses penées.

    Ilang=se cacher dans l'ombre

    Elle s'avança sans faire aucun bruit et plus elle s'appochait ,plus le chuchotement devenait clair. A ce moment là, elle reconnu la voix de Bagronk et celle de Radamanthys.

    Peut-être, avaient-ils senti sa présence,mais elle digna réapparaître afin de ne pas prendre des risques inutiles.

    J'ai eu beaucoup de peine pour vous retrouver mais me voilà .

  5. #5
    Radamanthys La Sombre . Invités
    Radamanthys pliait sa carte lorsqu'Ilangilang apparut. Radamanthys se leva.

    -Il est vrai que la route a faire entre la ville et ici est dure. Repose toi donc, nous n'attendons plus que notre ami voleur: Aenarion.

    Radamanthys s'approcha du loup qui l'accompagnait et sortit d'un sac une petite gourde remplie a ras bord. Elle la tendit a Ilangilang

    -Tien bois ça, c'est un breuvage qui te fera grand biens avant notre voyage.

  6. #6
    Aenarion Invités
    - Voleur? Je dirais plutôt maître roublard, je trouve voleur un peu péjoratif. Désolé de vous avoir fait attendre.

    Une silhouette se détacha de l’ombre d’un arbre et fit signe à la petite troupe. Aenarion venait d’arriver, il regarda tous les membres de l’expédition d’un coup d’œil détaillé et fut très content d’y voir des amis, puis, se tourna vers Radamanthys et s’en approcha d’un pas relativement lent mais sûr sans quitter le visage de la sénatrice des yeux. Il la dévisagea quelques instant puis lui demanda :

    - Quand partons-nous ?

    Cela faisait bien longtemps qu’il n’était plus partit à l’aventure et la demande de Radamanthys pour l’aider à retrouver ses souvenirs fut un soulagement pour l’envie meurtrière qui vivait en lui. Toutes ses affaires étaient prêtent avec lui, un sac avec quelques affaires bien utiles dans les aventures, son épée, sa dague à la jambe droite, ses bottes et sa cape. Il n’attendait plus que Radamanthys dise ‘’On y va’’. ‘’Vivement les combats et les bains de sang’’ se disait Aenarion au fond de son esprit, il avait hâte de pouvoir redonner une utilité à son épée qui n’avait pas eut beaucoup d’occasion de trancher des gorges depuis quelques temps…

  7. #7
    Radamanthys La Sombre . Invités
    Radamanthys savait entendu Aenarion arriver. Elle demanda donc a tous de s'asseoir en rond autour d'elle et s'assis elle même. Puis elle présentât la carte qu'elle étudiait avant leur arrivée. Puis sans que chacun sache pourquoi sauf Bagronk qui l'avait deviné, Radamanthys s'adressa a haute vois a "personne".

    -Tu peux sortir de ta cachette Dargo, il est temps de partir.

    Le démons sortit de l'ombre et rejoignit le groupe. Aenarion et Ilangilang furent étonnés.

    -Bonjour a vous, je me présente Dargo et je vais vous suivre pendant votre voyage.

    Radamanthys parla par télépathie a ses amis: "Je ne fait pas confiance a cet homme, il dit me connaître mais n'ayant plus mes souvenirs je ne sais s'il faut le croire ou pas. Je vous demande donc de garder un oeil sur lui.". Puis montrât sa carte.

    -Pour rejoindre le plan démoniaque j'ai étudié cartes des différents plans que nous devrons traverser, il u en a 2 en tout. J'ai établit le chemins a parcourir, nous aurions pu ouvrir un portail dimensionnel mais nous ne pouvons nous permettre de l'ouvrir n'importe où. Nous allons donc traverser la forêt dans laquelle nous nous trouvons puis arriver dans cette clairière nous changerons de plan. Il nous faudra à peu près 10 jours pour la traverser. Partons maintenant.

    La petite troupe se mit en route, Radamanthys devant Dargo qui la suivait surveillé par les autres "aventuriers".

  8. #8
    Ilangilang Invités
    "Sûrement dix jours de fatigues inutiles,se disait-elle. Moi qui n'avais jamais quitté ma boutique jusqu'à présent, me voilà bien prise au piège dans cette aventure plus que périlleuse. Voilà ce que peut mériter une personne qui ne pense qu'à son bien être. Je ne peux plus reculer hélas. On me traîtera de lâche et ce n'est certainement pas ce que j'ai envie d'entendre.
    Qu'avons-nous donc à y gagner si ce n'est que faire couler le sang pour le seul plaisir d'écraser quelques crânes dépourvus d'intélligence.

    Oui, dix jours à errer dans cette immence et maudite forêt. Quel triste destin!!!
    si mon frère était là, il ne m'aurait pas approuvé de se lancer dans une telle aventure.
    Mais puisque je suis là,autant faire les choses comme elles devraient l'être.C'est-à-dire affronter les dangers et non jamais faire pas arrière."

    Elle était toujours perdue dans ses pensées lorsque l'un des aventuriers s'arrêta de marcher.C'était AENARION,le roublard.Ce dernier nous invitait de monter un campement car le soleil commencait déjà à se coucher.

    en arrière de temps,les tentes étaient montées.Quant à la relève de garde,elle avait été décidée à l'unanimité.

    Ce fut une nuit de découvertes pour chacun d'entre eux. En effet les animaux de cette forêt apparemment vierge de l'empreinte des hommes, sortaient de leurs tanières afin de faire comprendre que la troupe d'aventuriers étaient des intrus. En outre le vent tropical balayait le camp de temps à autre et celui-ci amenait par la même occasion des insectes en tous genres.

    Quand ce fut enfin le tour d'Ilang de monter la garde, cette dernière se leva sans faire aucun commentaire puisque le roublard ne l'avait guère ménagé en la réveillant.

    Elle prit sa besace et fouina à l'intérieur afin de prendre une potion.Elle engloutit le produit comme mangerait un animal féroce affamé.


    Arrg!!!, l'expression de son visage changea.
    , mais qu'est-ce que c'est mauvaisse disait-elle.

    Elle prit son poignard et fit les cents pas autour du camp.Soudain,

    Ah sale bête!!!!
    ,un moustique l'avait piqué

    Elle l'attrapa "l'intrus" et l'écrasa etre ses deux paumes

    ,qu'est-ce qui se passe demandèrent Rady et AENARION.

    Ce n'est rien,c'est juste le début d'un carnage.
    répondit Ilang avec un sourire ironique.

  9. #9
    Radamanthys La Sombre . Invités
    Tout le long de sa veillée, Ilang fut piquée par des moustiques qu'elle prenait plaisir à écraser entre ses doigts dès qu'elle les attrapait. Au bout de deux heures Radamanthys qui ne dormait pas se leva et décida de prendre la relève pour permettre a Ilang de ce reposer. Au passage elle lui donna un gorgée d'une liqueur violacée en disant: "C'est pour les piqûres de moustiques, ceux ci sont particulièrement venimeux s'ils piquent bien." Sur ces quelques paroles rassurantes Ilang alla se coucher.

    Pendant son tour de veillée Radamanthys avait un pressentiment, puis au bout d'un moment Dargo se proposa de veiller à son tour, mais elle refusa, visiblement elle ne lui faisait pas du tout confiance. Le reste de la nuit ce passa sans encombre avec quelques moustiques et les grognements des animaux repoussés par la vue du feu.

    Le lendemain les aventuriers s'étaient levés quelques temps avant le soleil et avaient rangés leurs tentes et tout le "bazar" puis avaient repris la route. Radamanthys qui dormait que très peu la nuit n'était pas fatiguée loin de là, elle était en pleine forme, en revanche elle ne pouvait pas dire la même chose de ses compagnons qui avaient veillés quelques heures la nuit dernière. Elle sentait bien que ce voyage allait les fatiguer avant qu'ils n'arrivent "là où ils devaient ce rendre". Or, ils avaient besoin de toutes leurs forces pendant le voyage et les combats qu'ils allaient mener. Au bout d'un moment elle proposa de faire une halte pour se reposer et reprendre des forces. Mais ils ne s'étaient pas arrêtés depuis deux ou trois minutes que les craintes de la veillée se confirmaient. Une succube sortit des fourrés, Radamanthys se leva et dégaina ses dagues, ses compagnons en firent autant. Puis Radamanthys parla à l'adresse de Dargo qui se tenait près d'elle, sa hache en mains.


    -C'est le moment de me montrer si tu es un de mes ennemis ou pas.

    Sur ces mots la succube sortit un fouet et une dague et lança ces quelques mots avant de se lancer sur le groupe.

    -Je vous ai enfin retrouvé, je savais que tu avais survécu à mon ami, mais cette fois toi, Dargo et les autres allez mourir pour le bien de notre maître.

    Elle attaqua, le groupe laissa de coté ses affaires et se prépara a ce défendre.

  10. #10
    Ilangilang Invités
    Alors qu'Ilang était sur le point de tirer deux flèches, quelque chose de pointue se faisait sentir sur son dos.C'était bien sûr à prévoir que la succube n'allait pas oser nous affronter toute seule.

    Ilang se baissa et se roula promtement par terre afin d'éviter un coup de poignard .

    Bagronk,pour l'amour de Talos,qu'attends-tu donc pour utiliser tes pouvoirs.C'est le moment ou jamais!!!!!allez,dissipes l'invisibilité!!!!lui cria t-elle.


    Bagronk=dissipation de l'invisibilite

    Visiblement la succube n'était pas venue seule.Elle ne s'était pas privée de se faire accompagner par deux assassins et un magicien.

    Ilang se redressa,regarda sa cible qui se tenait à quatre mètre d'elle, plia l'arc puis tira deux flèches.


    Ah ,quelle maladresse!!!!

    Les flèches s'égarèrent par delà la cible. Apparemment cette dernière avait visé trop haut par manque de concentration.Elle renouvela ses gestes mais cette fois avec aisance et perfection:elle tira la corde de son arc puis lacha deux flèches sur l'assassin.
    Les flèches transpercèrent le cou de l'ennemi.Il tomba à genoux et tenta de les arracher mais en vain.Sa mort fut lente et douleureux.

    Mourez sale vermine!!!!!!un sourire glorieux se déssina sur son visage.


  11. #11
    Aenarion Invités
    Un des deux assassins s’approcha d’Aenarion. Les deux hommes se fixèrent mutuellement les yeux et tournèrent en rond sans jamais ciller. Les autres du groupe était lancé dans un combat acharné tendit que les deux tournaient en rond en attendant le moment propice à une attaque. Après de longues secondes de fixation et de tournoiement, Aenarion lança une première attaque vite esquivée par son adversaire. La fureur commença à monter en lui, jamais un étranger n’avait bloqué un de ses coups aussi rapidement. L’idée de pouvoir combattre un vrai adversaire le fit légèrement sourire. A peine il eut le temps de relever son épée que l’être maléfique fit un grand pas vers lui et tendit son épée vers son torse. L’elfe noir se pencha légèrement et fit un pas de côté pour esquiver le coup qui aurait pu lui être fatale. Le combat devenait intéressant bien qu’il ne soit pas très rapide. Le Mélandien en avait mare d’attendre sur les attaques de son adversaire et décida donc de prendre le combat en main. Il serra son épée dans sa main droite puis sauta en direction de son adversaire et il lui frôla la nuque de sa lame fraîchement aiguisée. Du sang coula de la nuque de l’être maléfique et ce dernier s’énerva et attaqua de toutes ses forces sur le côté droit d’Aenarion. Il eut juste le temps de ce pencher en avant mais il ne pu évité la face tranchante de l’épée. L’elfe noir regarda sa anche, le sang coulait vivement jusqu’au sol terreux.
    Aucun doute, son adversaire devait être un assassin, mais faisait-t-il le poids face au maître de la dague noire ? Certainement pas selon Aenarion. L’audace de cette être maléfique le mit de une fureur noire. Il sortit son stylet et le prit dans la main gauche. Il s’approcha et posa la pointe de stylet sur le torse de l’adversaire et tourna avec son épée qui alla se planter dans l’abdomen de ce dernier. Il était à genou et le sang coulait à flot, le sol en devenait rouge. Le bruit de combat continuait autour d’eux mais pour l’homme qui a voulu tuer Aenarion s’en est finit. Le Mélandien posa son pied son sur l’épaule de l’agonisent et le poussa en retirant l’épée profondément plantée dans ce qui est désormais un cadavre…

  12. #12
    Radamanthys La Sombre . Invités
    Pendant que ses compagnons se battaient chacun avec un des acolytes que la succube avait emmené avec elle, Radamanthys et Dargo s'étaient concerté t Radamanthys finit pas lancer:

    -Dargo, il ne reste plus que ce succube, à nous de nous en occuper.

    Puis elle se lança sur le succube armé de ses deux dagues. Mais au moment où elle s'élançait Dargo la retint par l'épaule.

    -Tu ne vas tout de même pas tuer ta mère! Laisse moi m'en occuper.

    Radamanthys a cette révélation se souvint qu'elle avait perdu ses souvenirs, elle resta là un moment sans réagir puis ce dit en elle même: "Je n'ai pas de souvenirs, je peux donc tuer celle que Dargo di être ma mère sans regrets." Dargo était déjà dans le combat et Radamanthys se jeta son tour sur la démone. Un combat acharné s'en suivit. Dargo et Radamanthys se battaient sans que personne ne montre de signe de faiblesse ni de fatigue. Pourtant Radamanthys observait les moindres gestes de Dargo et de la succube et a un moment crucial l'alu-fielonne vit la succube baisser sa garde, a ce moment précis elle et Dargo, qui avait vu le geste aussi, plantèrent leurs armes dans le coeur de la succube qui mourut quelques minutes après. Radamanthys regarda mourir le succube. Dargo la regarda l'ai très étonné, comment avait elle pu tuer sa propre mère?
    Radamanthys regarda se cicatriser ses blessures puis se tourna vers ses compagnons, Aenarion était blessé mais les autres s'en étaient sortis sans peine. Radamanthys appela près d'elle le loup qui portait ses affaires et sortit d'un des sacs qu'il portait une petite fiole de couleur verte qu'elle tendit à Aenarion.


    -Bois cela, ça te guérira, tu ne dois pas avoir de faiblesse lorsqu'on sera arrivé.

    Ayant remis de l'ordre dans ses affaires et ayant nettoyé des armes du sang qui s'était déposé sur les lames Radamanthys remit la troupe en marche. Cette attaque subite les avait retardé, ils devaient donc le rattraper, plus vite ils arrivaient mieux ce serait.
    Ils marchèrent longtemps et ne s'arrêtèrent pas quand le soleil se coucha. Ils finirent par s'arrêter afin de monter un campement. Radamanthys prit le 1° tour de garde.


  13. #13
    Ilangilang Invités
    Campement dressé,aventuriers installés,il ne restait plus qu'à allumer le feu.
    Sans plus tarder, les hommes se hâtèrent au besogne puisque les brindilles entassées les unes sur les autres,formaient une pyramide prête à s'écrouler au moindre coup de vent.

    Ne pouvant trouver le sommeil causé par le crépitement du feu,Ilang se tourna sur un côté afin de jeter un bref regard sur l'instigatrice de l'expédition. Bien que cette femme ailée lui tournait légèrement le dos, elle pouvait néamoins décéler une souffrance endurée depuis bien longtemps.


    Pourquoi me préoccuper de cette femme? Est-ce parceque je me trouve également dans la même situation qu'elle? Cette souffrance a fait de moi celle que je suis aujourd'hui; oui, je suis devenue une femme indomptable,pensa t-elle avec amertume

    Un léger brouillard se forma et voilà ses yeux.Les larmes coulèrent sur ses joues car elle ne pouvait plus contenir la peine qui la rongeait.Elle ferma les yeux et prit une profonde respiration afin se de resaisir.Son regard se dirigea vers cette flamme qui se tenait tout près d'elle. Elle fixa les étincelles qui dansaient devant ses yeux noirs fatigués. Le regard hagard,son esprit errait et bientôt celui-ci ne faisait qu'un avec cette lumière tourbillonante. Elle se laissa envahir par la châleur qui se propageait dans le campement. Comme par un envoûtement,elle perdit le contrôle de tout son être et sombra dans un sommeil profond. Au plus profond de son inconscient,elle se voyait avec un homme arpantant les hautes montagnes du nord et tuant les ennemis qui se dressaient sur leur chemin.

    Soudain,elle entendit des hurlements lointains. Elle lutta de toutes ses forces afin de fuire le bruit mais en vain. Le vacarme devenait de plus en plus près.
    Elle cru un instant qu'une voix d'homme lui disait de se lever car le campement était pris à l'assault.

    A peine réveillée qu'elle bondit, poignard à la main,sur l'homme qui venait d'interrompre son repos.


    Ce n'est pas moi l'ennemi mais ce sont euxhurla Bagronk en pointant son doigt autour du campement.

    Bouche bée, les yeux hébétés, elle ne bougea plus.Prise de panique ,elle se demandait ce qu'elle allait pouvoir faire.

    Dis-moi, as-tu une idée de quelle manière allons nous sortir de cette maivaise posture?murmura t-elle à Bagornk
    Je ne peux me servir de mon arc car à moindre mouvement nous seront mort. Mais le premier qui bouge aura la signature de mon poignard sur son front,chuchota t-elle

    Ma chère Ilang,nous sommes dans une situation délicate! Ne voies tu pas que nous sommes cernés? Quand il s'agit de sauver sa peau, c'est chacun pour soi.

    Elle serra ses poings pour retenir sa colère. Elle fut horripilée par cette attitude de lacheté.

    Je te mépris!!!Tu n'es qu'une pourriture. Si tu n'étais pas un Mélandien,je te trancherai le gorge ici même!!!lui dit-elle

    Ilang=>se cacher dans l'ombre

    Elle se faufila à quelques mettres du camp,juste à une distance propice pour armer son arc. Le dos contre un hêtre géant, elle fit un quart de tour et regarda par dessus de son épaule afin de visioner la position exacte des assaillants.

    Ils sont trop nombreuxse disait-elle sur un ton vaincu

    Ses compagnons étaient bien cernés et la seule façon de les sauver de ce guet-apens était de faire une diversion.
    Alors elle arma son arc et tira sur les trois côtés du campement. Les flèches attirèrent sur les branches à proximité des ennemis.
    Tremblant de nervosité,sa vision devenait flou et elle devenait fébrile. Elle s'arrêta un instant afin de se resaisir. Mais juste où moment elle allait tirer,un nain apparut:il brandit son fléau.
    Ilang fut touchée à l'épaule et désiquilibrée,elle tomba à terre.


    Mésirable,je vais vous envoyer au septième enfer de TALOS!!!
    Elle jeta du liquide verdâtre sur sa figure hideuse

    Désolée, c'était de l'acide concoquetée par ma tante et spécialement conçu pour les nains de votre espècedit-elle d'un air content
    Mais la satisfaction n'était pas au summum. Elle se releva avec peine et lui porta un coup de poignard sur le bas ventre non pas pour abréger ses souffrances mais plutôt pour l'accentuer.

    Malgré la douleur qu'elle éprouvait, elle prit la peine de se remmetre à sa place afin de viser une autre tête d'ennemi. Mais sur sa ligne de tire, elle ne voyait que Bagronk.

    Alors elle ingurgita une potion


    Ilang=>potion d'invisibilité

    elle traversa le campement et se retrouva bientôt tout près du roublard qui se battait avec un paladin et un grouilleux malade qui lâchait de temps à autre des pets afin de le destabiliser.

    Voyant la grimace que faisait son compagnon, elle se torda de rire au lieu de lui porter secours.Elle lui lança un clin d'oeil moqueur.


    pssst,achèves-le dès que tu pourras car sinon l'odeur te tueralui dit-elle en ricanant

  14. #14
    Radamanthys La Sombre . Invités
    C'était Radamanthys qui avait sonné l'alerte, les personnages qui les entouraient étaient tous des habitants de la forêt (ce qu'elle apprendra par la suite). Radamanthys grâce à ses dons, se fondit dans l'ombre et, pendant que les autres se battaient, rechercha la personne qui lui paraissait être le chef de ce groupe d'agresseurs. Elle ne pouvait pas encore se servir de ses ailes dont les muscles étaient ankylosés à cause de ces nombreuses années où ils n'avaient pas servis. Elle tuait au passage des nains, des elfs et des humains, jusqu'a ce qu'enfin elle trouve le chef. C'était un grand humain armé d'une masse d'arme et à l'air féroce. Radamanthys se mis a tourner autour de lui toujours cachée dans l'ombre et se mis a lui parler.

    -Que nous veux tu Humain?

    Lorsqu'il entendit cette vois qui sortait de nulle part, l'humain se frémit et se mit a chercher autour de lui. Radamanthys renchérit.

    -Où cherche tu? Tu ne peux pas me voir!

    -Qui êtes vous? Où êtes vous?

    -Je suis celle que tu as attaqué avec tes acolytes, que nous veux tu moi et mes compagnons? Je n'ai aucune raison de te tuer puisque tu n'est pas démon mais tu nous a attaqué cela ma suffit comme raison.

    Radamanthys sortit alors de l'ombre et présentât sa face à l'humain qu'elle immobilisa d'une formule. Ensuite elle se mit à lui poser des questions.

    -Pourquoi nous avons tu attaqué humain?

    -La forêt est notre habitat et ces temps ci une immense troupe de démons s'est installé non loin et nous menace, nous attaquons les cas isolés et les tuons. Vous voyant avec un autre démon nous vous avons attaqué.

    -Rappel tes hommes, tu n'a aucune raison de nous attaqué, nous sommes peu être deux démons dans ce groupe mais nous haïssons ces démons tout autant que vous, nous en avons tué déjà une.

    A ces mots l’humain parut désorienté, comment un démon pouvait il détester sa race ? Il rappela ses acolytes et Radamanthys le libéra de son étreinte. Ils s’excusèrent auprès des voyageurs et indiquèrent sur la carte où se trouvait le camp des démons. Ensuite ils s’en allèrent et les compagnons passèrent le reste de la nuit sans autres problèmes.

    Le lendemain le petit groupe reprit sa route, Radamanthys pendant un moment d'arret étudia sa carte et s'appecu que le camp qu'avait monté les démons était au milieu de la route qu'ils devaient empreinter. Elle traca donc un autre itinéraire et ils se remirent en route. Elle demanderai l'avais des autres au moment de quitter le chemin.


  15. #15
    Ilangilang Invités
    Le reste de nuit fut calme mais la sénatrice resta sur ses gardes.
    En peu de temps le jour s'est levé et réveilla la troupe.Quant à la soit disant petite voleuse, cette dernière ne sembla guère bouger .


    Ilang réveilles-toi!! Ne perdons pas de temps car le route est encore longue,avait dit la sénatrice d'un ton pressé.

    Malgré les rayons du soleil dardant sur le campement, la voleuse ne sembla toujours pas se réveiller.

    Le sourire au bout des lèvres, AENARION pointa le bout de son épée sur la gorge d'Ilang puis dit d'une voix imposante
    :

    Debout paresseuse!!!

    Elle ouvrit les yeux puis batta les paupières d'un air hébété. Losqu'elle reprit enfin ses esprits, elle comprit alors que le roublard n'avait guère apprécié la plaisanterie de la veille.

    Elle était sur le point de se lever lorsqu'elle sentit que tout son corps était meurtri.
    Même si elle pouvait dissimuler son état, il n'en restait pas moins que cette blessure non soignée, lui faisait horriblement souffrir.
    La main sur son épaule, elle fit une grimace de douleur. Elle respira profondément pour se donner du courage ,huma l'air matinale de la forêt puis elle se leva.
    Elle se contenta de suivre ses compagnons bien que son état lui disait le contraire.
    Mais plus elle marchait plus la douleur s'accentuait.
    Comment allait-elle pouvoir suivre la cadence de la troupe alors qu'elle se traînait
    mésirablement à l'arrière train de la file indiènne.
    Elle avala une potion de rapidité et se mit à la hauteur de la femme ailée.


    C'est encore loin? demanda t-elle d'un ton ennuyéIl est certain que tu es la seule à savoir où nous mettons nos pieds! Serais-tu par hasard s'il existe un plan d'eau dans ce coin perdu?
    Pour le bien de tous, il serait préférable que nous prenions le temps de nous rafraîchir les idées. Pour ma part, un petit brin de toilette ne me ferait que du bien


    C'est probablement l'une de mes meilleurs idées, ainsi je pourrais soigner cette maudite blessure. Peu importe,je me passerai de cette femme pour trouver un coin d'eau,songea t-elle

    Sans attendre la réponse de la sénatrice, elle fonça comme une flèche au-devant la troupe.
    Bientôt on ne vit que de la poussière balayant son passage.
    A quelques kilomètresde distance qui la séparait de ses compagnons, elle s'arrêta brusquement car le chemin se termina à l'endroit même où elle se tanait.
    Elle fit deux pas à reculant puis regarda autour d'elle. Des pensées atroces lui vint à l'esprit car elle ne vit personne, rien que des arbres immenses.


    Ce n'est pas possible!!C'est un cauchemar!! Il doit bien y avoir une issue quelque part!!!C'est parfait, je n'ai plus tellement le choix!!

    A contre coeur, elle déchira sa jupette sur un côté afin de ne pas être gênée.
    L'intrépide grimpa sur l'un des arbres et lorsqu'elle atteignit enfin le sommet, elle écarta les branches afin d'y voir quelque chose.
    Elle se pinça les pommettes pour en être sûr qu'elle n'était pas entrain de rêver.

    Par TALOS!!!!!on dirait bien mon jardin secret!!Je peux pratiquement entendre cette mélodie harmonieuse. Un lac au milieu de ce coin perdu, j'en espérais pas tant.

    Surexcitée de ce qu'elle venait de découvrir, elle ne tarda point à redescendre en sautant branche par branche puis arrivé à la dernière, elle fit un salto arrière et attérit à terre sans aucune difficulté.
    Tant bien que mal ,elle se fraya un chemin entre les arbres gigantesques puis par un
    heureux hasard elle parvenu à l'endroit où elle voulait aller.
    Afin de ne pas perdre une seconde, elle plongea comme un poisson dans l'eau pour atteindre l'autre côté du lac.Au moins à cette distance personne ne pourrait surveiller ses faits et gestes. Elle ramassa au passage quelques feuilles de nénuphars puis sorta de l'eau. Agenouillée sur l'herbe, elle déposa ses affaires. Elle écrasa les feuilles sur l'une de ses paumes puis versa deux gouttes de potion. Une fois la mixture faite, elle fit glisser la bretelle gauche qui dissimuler son épaule violacée. Tout en incantant des mots étranges, elle appliqua délicatement la mixture sans perdre une seule goutte.


    Se sentant de mieux en mieux, elle replongea afin de rejoindre ses compagnons qui venaient d'arriver. Elle alla directement à la rencontre du roublard pour lui rendre la monnaie de sa pièce.


    Dis, tu ne sens pas une odeur nauséabondedit-elle avec un sourire moqueur.
    Allez vas , je t'autorise d'aller te baigner car de toute façon c'est gratuitajouta t-elle

    Elle s'adressa ensuite à la sénatrice en lui disant tout simplement que la clairière ne devait plus être très loin.

  16. #16
    Radamanthys La Sombre . Invités
    La sénatrice était toute songeuse durant tout le trajet. Lorsque Ilang lui parla d'un point d'eau elle regarda sa carte et repéra le lac mais n'eu pas le temps de répondre qu'Ilang était parti comme une flèche. Le reste de la troupe était stupéfait mais ils gardèrent la même allure et finirent par arriver devant le lac. Ilangilang s'adressa alors à Radamanthys a propos de la clairière. Celle ci proposa de faire enfin une pause et de se reposer près du lac, et tendis que la compagnie s'occupait la sénatrice consultât Dargo a propos du camp de démons.

    -La clairière que nous devons rejoindre n'est plus qu'a deux kilomètres. Nous avons mit moins de temps que prévus. Mais d'après les hommes de cette nuit, les démons qui nous ont attaqué se sont installés sur le chemin non loin de la clairière. Qu’en pense tu? Devrions nous envoyer Glaurrung afin qu'il observe ce camp et qu'on sache combien ils sont pour ensuite les attaquer ou mieux vaut faire un détour directement.

    -Je pense que nous devrions tuer tous ceux du camp, cela ferra moins de démons pour la "grande bataille", de plus tes compagnons apprendront à se battre contre des démons. Et surtout si nous ne les tuons pas, ils risquent de nous gêner pendant que tu ouvriras les portails dimensionnels pour nous.

    A ses mots Radamanthys réunit ses compagnons et leur expliqua son plan, tous avaient l'air content de cette décision car ils voulaient voir couler le sang. Radamanthys leur fit tout de même des recommandations.

    -Les démons ont le pouvoir de se régenerer alors le combat ne sera pas facile, ils ont deux points faibles qu'ils ne prennent pas la peine de protéger: ce sont le coeur et l'intérieur de la bouche ainsi que les eux. Pour ceux qui ont des épées il vaut mieux qu'ils visent le coeur, il sera plus facile en revanche pour les archers de viser les yeux et l'intérieur de la bouche.

    Sur ces mots, Ils reprirent leur route.

  17. #17
    Ilangilang Invités
    Il n'était plus question de faire pas arrière puisque le but à atteindre touchait presque à sa fin.
    Les compagnons reprirent la route sans hésitation bienque certains d'entre eux semblaient soucieux. Ils se mirent à l'ouvrage pour se frayer un chemin les menant directement aux démons qui se pavanaient tout proche de le bataille finale.La stratégie à suivre était de les prendre par surprise. Ainsi, il fallait d'une manière ou d'une autre déterminer la position exacte de ces démons éclaireurs. Aénarion se porta volontaire pour grimper sur l'un des arbres afin de visualiser la position des ennemis. La troupe pouvait alors dresser un plan d'attaque infaillible. Il redescendu ensuite et compta à la sénatrice le nombre d'ennemis en vu. Selon lui, les éclaireurs étaient peu nombreux.
    Ilang fit face à la sénatrice puis elle lui dit:

    J'aimerais utiliser mon arc afin de ne pas être malmenée encore une fois. Si tu ne vois pas d'inconvénient je grimperai sur l'un des arbres ainsi je pourrais ouvrer à ma guise et vous couvrir par la même occasion.

    La femme ailée acquiesca de tête comme signe d'approbation. La troupe se divisa ensuite en plusieurs groupes afin de contourner les obstacles et d'arriver juste derrière leurs ennemis.
    Quant à Ilang, perchée sur une branche bien solide ,n'attendait plus que le signal de ses compagnons.
    Elle prépara son arc et deux flèches mortelles .
    Mais brusquement , un des démons se tourna en direction de l'arbre où elle se tenait puis
    a peine eut-il le temps de faire un pas que les deux flèches de la voleuse transpercèrent successivement ses deux yeux. Il hurla de douleur et tomba à terre à la renverse. Son cri strident alerta le reste des éclaireurs.

  18. #18
    Aenarion Invités
    La troupe d’aventurier regarda le démon hurler de douleur. Ses deux yeux étaient percés et les flèches meurtrières qu’avait lancées Ilang étaient restées plantées dans son crâne. Ses deux cristallins glissaient le long de ses joues et le corps vitrés transparent et visqueux les escortait jusqu’à ce qu’ils s’écrasent au sol. Le démon ne pouvait résister plus longtemps à l’atroce douleur de son crâne et s’écrasa lourdement sur le sol humide faisant ressortirent la pointe des flèches de l’autre côté de sa tête. Il ne restait désormais plus que quatre démons et les aventuriers ne se firent pas prier pour se lancer à l’attaque. Radamenthys se lança sur le premier démon qu’elle croisa. Dargo s’occupa du suivant en faisant très attention à Radamenthys. A chaque fois qu’il poussait le démon il jetait un rapide cous d’œil sur la sénatrice. Aenarion lui, regarda autour de lui, les cris se firent entendre et le sang giclait. Un démon s’approcha rapidement, il sortait de nul part. Le roublard dégaina son épée et commença d’entrée à mener la vie dure au démon. Le démon était très offensif mais comme l’avais dit Radamenthys, il n’était pas très défensif, surtout sur ses points faibles.

    Le maître de la guilde ne voulait pas en finir trop tôt avec le démon, il attendait depuis trop longtemps de les tuer pour combattre que quelques secondes. Alors il commença à s’amuser avec le pauvre démon. Il alla se cacher dans l’ombre la plus tenace de la forêt et attendit que le démon s’approche de lui. Ce dernier regarda tout autour de lui et ne vit que des arbres et les autres entrains de combattrent. Il s’approcha des arbres, et là, en un éclair, Aenarion lui coupa une aille. Le démon hurla de douleur et le sang ruisselait sur son dos. Prit de colère il couru sur le Mélandien et le blessa légèrement à la jambe d’un coup de griffes. Les yeux d’Aenarion devinrent noirs avant de s’enflammer d’un rouge meurtrier. Le démon cru voir la fureur de Talos lui-même dans les yeux du Mélandien déchaîné par la colère. Le roublard prit son épée dans les deux mains et lui fendit le crâne en deux part égales. Le cadavre tombât inerte sur le sol.
    Aenarion partit puis se retourna brusquement :


    - J’allais oublier…


    Il se mit à côté du cadavre et lui arracha les yeux.


    - Voilà, je me suis occupé de son point faible.

    Un rire sadique se fit entendre par tout les autres se trouvant à proximité. Il prit les yeux et les mit dans une poche pour les revendre une fois de retour à Mélandis. Radamenthys avait également finit avec son démon et alla aider Dargo qui avait apparemment eut la chance de tomber sur le chef de la petite troupe démoniaque.

    Il a y un problème, songea Aenarion. Il y avait cinq démons lorsque j’étais sur l’arbre. Radamenthys en a tué un, moi aussi, Dargo s’occupe du troisième et Ilang…

    Il se tourna vers Ilang. Elle était entrain de viser les yeux du chef démon qui n’arrêtait pas de bouger. Juste derrière elle se tenait le dernier démon. Il était entrain de monter à l’arbre sur lequel se trouvait la voleuse. Le démon poussa un cri pour effrayer Ilang et cette dernière glissa de la branche suite à un sursaut terrible. Elle tomba lourdement sur le sol. Aenarion sortit sa dague et la lança dans la bouche du démon toujours entrain de pousser son cris terrifient. La dague s’enfonça dans le palet du démon. Ce dernier tomba par terre le corps transpercer de partout par des branches d’arbre. Le roublard s’approcha à nouveau du cadavre et fit de même qu’avec le précédent. Une fois les yeux dans sa poche et la dague à sa ceinture, il alla vers Ilang et lui tendit la main pour l’aider à se relever :

    - Quand est-ce que tu sauras te battre toute seule ? Si une fois ça arrive, fais moi signe.

    Un large sourire moqueur apparut sur le visage du roublard manifestement content d’avoir peu se venger de la petite remarque qu’Ilang lui avait faite auparavant. Radamenthys et Dargo arrivèrent vers les deux roublards. Dargo était légèrement blessé à un bras mais la sénatrice se portait bien ainsi qu’Ilang…

  19. #19
    Radamanthys La Sombre . Invités
    (HRP: rappel si je ne l'ai pas dit plus tot, les démons ont le pouvoir de se régénérer alors si ils sont touché a d'autres endroits que les yeux, la bouche ou le coeur cela ne leur faire rien et la blessure se soigne en peu de temps. )

    Après le combat qui avait été plutot rapide, les compagnons se rassemblèrents autour du feu que les démons avaient fait. Radamanthys regardait tout autour d'elle, comme si elle craignait un autre démons. Elle se dirigea donc vers les tentes que leurs ennemis avaient montés et se mit a fouiller le camp avec energie. Elle trouva caché dans l'ombre, de ce qui parraissait être la tomber du chef, un petit démon méssagé, elle prit le méssage qu'il était venu livrer quelques minutes plus tot et le lu. Son contenu la rendit pensive. Elle ammena ce démon aux autres pour qu'ils s'amusent un peu a le torturer, et prit tout ce qu'elle trouva qui pouvait leur servir. Dans tous ses objets il y avait des armures de démons, des armes, de la nouriture, et quelques accesoires que Radamanthys distribua afin que la compagnie se "déguise" et sois plus discrète dans la prochaine dimention.
    De son côté Dargo avait attendu que sa bléssure se referme et était allé cherché le loup et la panthère qu'ils avaient laissé dans les fourets afin de proteger le "matériel". Il s'était mit a manger et les autres en avaient fait de même toujours étoné de la rapide guérison de Dargo. Radamanthys avait enmené le méssagé avec lequel ils s'amusèrent quelques temps avant de le tuer pour de bon. Aenarion récupéra les yeux et le cadavre fu jeté au feu avec les autres.
    Radamanthys s'assit avec eux et leur montra le méssage qu'elle avait trouvé.


    -D'ici demain, nous aurons de la visite, c'est la relève. J'ai donc ramené quelques vètements ainsi que d'autres accessoires afin de nous déguiser. Nous passerons dans la prochaine dimention quand nous les aurons tuer.

    A ses mots, tous approuvèrent et ils se préparèrent a dormir pendant que Radamanthys et Dargo montaient la garde.

  20. #20
    Ilangilang Invités
    Ilang était sûrement la seule à être irritée de la décision prise par la femme ailée. Bien qu'embarrassée, elle s'avança puis s'adressa à cette dernière.

    Non!! cette fois-ci, je dis non!!!!!!!!!!Tu ne peux me demander un tel sacririfice!! Il est hors de question que je porte ces accoutrements ridicules!!
    Je t'ai suivi jusqu'ici en pensant que cette aventure serait moins pénible pour nous tous mais je constate hélas que ce n'est pas le cas. Je n'en peux plus. Il est temps pour moi de vous laisser et de reprendre la route pour Mélandis. Et puis......... et puis vous n'avez nullement besoin de ma présence car vous êtes suffisamment nombreux.
    Ce n'est point par lâcheté que je vous abandonne mais c'est plutôt pas lassitude.
    Non, ne me dis rien je t'en prie. Inutile de me retenir.


    Elle se tourna ensuite vers le roublard puis lui dit

    J'espère que je peux compter sur votre présence aux côtés de Radamanthys?

    Il fut étonné de ce qu'Ilang venait d'entreprendre mais il acqiesca de tête sans trop poser de questions.

    Ilang quitta la petite troupe et prit la route pour Mélandis.

  21. #21
    Radamanthys La Sombre . Invités
    voyant que personne n'a l'air de s'interesser a ma quête. (j'aurais d'ailleur bien aimé que cela ce passe bien car je me suis cassé le cul pour trouver une idée de quête parce que tout le monde avait l'air de s'ennuyer.) et vu que la seule personne qui suivait a peu près l'aventure en plus de moi viens de la quitter je préfère fermer le sujet. pour les deux autres qui y étaient conviés je leur demande de m'excuser de toute facon cela ne leur fera pas de peine. merci de votre comprehention. de toute facon si c'est pour que ceux qui y participent le font a contre coeur ce n'est pas la peine c'est un fardeau plus qu'autre chose.

    On va donc laisser la quête comme si elle était terminé, en conclusion Radamathys La Sombre a récupéré ses souvenir après un attroce combat contre celui qui avait usurpé le pouvoir dans le plan des démons, les aventuriers qui la suivaient ont prit les richesses et les trésorts que les démons leur ont offert en remerciement. ete ils sont rentrés a mélandis après que les demis démons aient repris leurs droits auprès de leur peuple. voila en gros happy end!!!

Discussions similaires

  1. [Mer Inviolée] Quête : odyssée vers Éternelle Rencontre
    Par Mornagest dans le forum Vers Féérune
    Réponses: 100
    Dernier message: 08/09/2009, 21h09
  2. [Quête] Mauvaise mine : en route vers les montagnes
    Par Taliesin dans le forum La Trouée des Chevaux
    Réponses: 14
    Dernier message: 17/10/2008, 17h19
  3. [AIDE] Le plan de Melandis
    Par Seina dans le forum Les Remparts de la Cité
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/10/2004, 19h47
  4. [TD][Quête Gr 1] En route vers Cojum
    Par EricZEGod dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 9
    Dernier message: 27/07/2004, 13h13
  5. [Plan] Le plan éducatif
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/10/2003, 21h12

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236