Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 31 à 55 sur 55

Discussion: [Quête] Le domaine Teren

  1. #31
    Mycontil Invités
    D'un air calme le mage demanda à son interlocuteur:
    Reste-il un peu de cette "herbe" au fond de la théière?
    Je souhaiterais l'identifier ou si je n'en possède pas les moyens la faire identifier par un quelquonque prêtre ou herboriste.Je me suis laissé dire que les prêtres de Malar se voyait accorder par leur dieu une connaissance absolue des plantes.

  2. #32
    Adun Invités
    Adun arriva dans le domaine où la mission lui fut confier. Il fouilla la demeure et arriva dans la cuisine pour constater qu'il restait une flaque de sang séché et une sorte de mousse assez étrange.
    -Mmmm!!! Si il y a eu un meurtre, celui-ci c'est très bien débroullé car pour attirer sa victime jusqu'à la cuisine il fallait traverser deux autres pièces. On dirait que la personne à perdu son sang dans une agonie monstrueuse, même si celà ne me dérange pas plus c'est tout de même bizarre ...réfléchissantssant un instant...Pourquoi l'avoir tué et avoir laissé le corps ici...s'agennouillant à coté du sang et le gouttant...Peuh!!! Du sang de bourge, mais il a un drôle de goût, du poison pourtant inccapable de laisser cette mousse. Je vais cherché si il n'y a personne de la famille de cette chose. Il chercha dans la maison si il y avait quelqu'un avant de tombé sur un étrange personnage

  3. #33
    Mycontil Invités
    @Adun (HRP:lis bien nos précédents posts et si possible présente toi à nos persos.)

  4. #34
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Le fils Teren fut fortement surpris de la demande du nécromant. Il inspecta le fond de la théière qu’il tenait encore en main affin de vérifier s’il restait quelque chose. Par bonheur, l’espèce de poudre qui se trouvait au fond y était encore sous forme de paquet. Il tendit donc le récipient à Mycontil.

    « Tenez, il reste bien un peu de cette saloperie. Je me demande bien ce que vous voulez en faire. Arf il pue ce thé encore une de ces horreurs ramenées de Calimport ou je ne sais où. Enfin bref. Si il y a quelque chose que je puis faire pour vous, je suis à l’étage, vers ma pauvre mère. »

    A ce moment, un drow à l’allure élancée entra dans la pièce sans le moindre bruit. Tock fut fortement choqué de voir ici telle créature et Mycontil agrippa son bâton de mage. Le barbare était prêt à bondir dans le cas où l’elfe noir montrait un quelconque geste d’hostilité. Ce dernier ne prêta même pas attention aux deux autres individus, il alla inspecter la dépouille du bourgeois. Mycontil réalisa alors que cette personne ne devait pas être un ennemi, mais une autre nouvelle recrue du Général Beorn. Il fit signe à Tock de rabaisser sa hache et en fit de même avec son bâton avant de se présenter au drow. Ce dernier ne releva même pas la tête pour leur dire ceci :

    « Mon nom est Adun, je viens pour vous aider à résoudre cette affaire. C’est Jabbuk Beorn qui m’envoie. »

    Il se releva et avisa alors les deux aventuriers qui se trouvaient devant lui.

    « Qu’avez-vous déjà trouvé ? »
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  5. #35
    Boddah Invités
    Tock, à contre coeur, avait rabaisser sa hache, il aurait aimé transpercer cet insolent qui le regarde pas dans les yeux quand il se présente. Sa colère fut vite remplacer par sa curiosité incurable, il voulait savoir si cet elfe noir répondant au nom de Adun leur serait d'une quelconques utilité dans cette affaire. Alors après avoir écouté les quelques mots du Drow, il commença à lui conter le peu d'éléments qu'ils avaient découvert d'un air dédaigneux, il toisa du regard en même temps cet elfe noir:

    -" Salut à toi drow! Pour commencer je suis Tock, un Barbare venant des steppes du Nord, je suis ici pour certaines raisons qui te regarde pas... Il voulait pas dire ces intentions à un inconnu qui n'a présenté aucun signe de respect envers lui. L'autre celui qui tient un baton en bois, Un sourire jubilatoire s'ouvrit sur les petites lèvres asséché du Barbare.
    ce nomme Mycontil, c'est un nécromant, avec lui nous avons découvert un bourgeois des plus réputés pour ces orgies gratuites, on l'a trouvé étendu dans cet état des plus égnimatiques. Il n'a aucune trace de violence physique, c'est sans doute des sequelles mentales. Nous avons interrogé son fils qui vit dans les bas quartier, là où ont eu lieux les autres crimes, il n'appréciait guère son père puisque ce dernier ne lui a jamais prêté attention, il ne pensait qu'à picoler. Donc ce pauvre homme dénaturé par l'abus d'alcool est mort d'une triste façon, pour le moment nous avons rien pour affirmer ce qui s'est passé mais on va identifier un résidu intriguant, nous verons bien ce que cela donne."

    Tock s'arreta, baissa la tête et la releva pour regarder le visage du drow...

  6. #36
    Mycontil Invités
    Après s'être vaguement présenté au nouveau venu, le mage pris la théière que lui tendait le jeune homme.La masse brunâtre stagnant au fond du récipient était totalement inidentifiable.Le mage se prépara donc à jeter un sort d'identification en espérant que cela suffirait...
    Après quelques paroles et gestes compliqués, l'air se mit à onduler et à crépiter sous l'effet des forces magiques que le mage venait de déchainer.
    Dans une fraction de seconde il allait savoir si son sortilège avait "fonctionné"

  7. #37
    Bulvaid Invités
    Dans ce moment d’impatience des trois compagnons un bruit de pas sourd se fit entendre, les cliquettements faisaient penser à une armure, plutôt imposante. Une ombre passa le couloir menant de la porte d’entrée à la cuisine. Sur des pas lents et lourds un homme tout d’armure vêtu s’arrêta à l’entrée de la "pièce au cadavre". Tock empoigna sa hache, Adun sa lame et Mycontil son bâton, mais au moment de s’élancer vers l’intrus le barbare l’entendit parler une langue bien peu courante dans ces contrées : sa propre langue … il stoppa net sa course et l’étranger arrêta le coup déjà ralenti en attrapant le manche de l’arme. Tock fit signe de ne rien faire. Les yeux presques totalement noirs du nouveau venu le surprirent de premier abord, mais il dit ensuite en langue commune en le regardant droit dans ses yeux nimpés des flames d'une âme sombre :

    " - Qui es-tu pour parler ma langue ?
    un court silence … l’étranger lâcha l’arme et retira son casque en disant :
    - Je me nomme Bulvaid, je vous salue tous quatre, je viens des montagnes glacées du Nord, du même pays que toi, je fais simplement partie d’un autre clan … Tock. Le barbare eu l’air surprit que Bulvaid connaisse son nom. Tu dois être Mycontil, dit-il s’adressant au mage ; s’adressant à l’elfe noir : … et toi qui es-tu, je n’ai pas entendu parler de toi ! Un court silence avant qu’il ne reprenne : Le général Beorn m’a envoyé résoudre l’énigme sur laquelle vous vous penchez avec vous deux, or je me suis perdu dans toutes ces rues, je n’ai eu que le temps de me présenter à une guilde puis je suis parti et me suis égaré dans ce quartier. Veuillez excuser mon retard … pourriez-vous m’informer de vos découvertes ?"

    Le barbare nommé Bulvaid était enfin arrivé, le troisième compagnon était enfin sur place, mais qui était l’autre, l’elfe noir, le Uthgard l’ignorait … il aurait sa réponse dans les minutes qui suivent.

  8. #38
    Adun Invités
    L'elfe noir se recula un instant et examina le barbare puis lui dit d'un ton inquiètant:

    "-Je vous pris de m'excuser de mon impolitesse, je ne me suis pas présenter. Je me nomme Adun Sombrelune. Comme les deux autres, je suis au service du général Berg’inyith Devir... Puis il se mit à regarder Tock avec un sourire sournois et lui dit d'un ton sec:
    Vous savez, même si vous ne voulez me dire les raison de votre venu. Je pourrais vous donner les miennes, sauf que ce n'est ni le moment, ni le lieu pour ce genre de chose. selon vos dire et ce que j'ai pu découvrir, je pense qu'il pourrait sagir d'un loup-garou vue la mousse laissée. Mais, il y a un problème. C'est ce poison trouvé, ce qui voudrait dire qu'il n'y avait pas un mais deux assassins. Et nous n'avons pas énormément de suspect."


    Après son discours, ces compagnons le regardèrent avec éttonnement. Puis se mirent à réfléchir pendant que Mycontil vérifiait si son sortilège d'identification avait fonctionner.

  9. #39
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Mycontil ne prêta pas franchement attention au barbare qui venait d’entrer dans la pièce. Le bruit qu’il faisait avec son armure eut fait fuir un troupeau de mouton à une lieue et vint presque troubler la concentration du Nécromant. Mais ses qualités de haut mage lui permirent de ne pas gâcher malencontreusement un sort pareil. Pendant que le nouveau venu se présentait, Mycontil fut transcendé. Le sort d’intentification prenait une tournure qu’il n’avait pas prévue… Cette pâte brunâtre n’était pas un simple thé… une étrange force en émanait, le nécromant la sentit. L’air se troubla ostensiblement, des volutes de fumée se formèrent autour du mage qui était le seul à voir ceci. Bientôt, il saurait le nom de ce qu’il cherchait.
    Tout à coup, à la façon d’un gong résonna dans sa tête même, une voie hurla un mot, un seul résonnant dans sa tête une force inouïe.
    «Mordayn ! Criait la voix, Mordayn ! »
    Il sentit alors une douleur affreuse s’emparer de lui. Sa tête semblait être sur le point d’exploser. Il se saisit à deux mains en se mettant à crier de douleur, ce qui attira l’attention de ses compagnons. Aucun des humains ne comprit que l’énergie magique qu’e Mycontil utilisait avait prit une proportion catastrophique pour le mage. Adun, au contraire, réalisa qu’une force magique prenait le contrôle de Mycontil. Cela était courant en ombre terre. Pour faire taire une personne trop… curieuse… les lavages de cerveaux magiques étaient une chose appréciée des maisons nobles. Bien que cela n'en fut pas un, Il fallait aider le mage, et vite !
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  10. #40
    Adun Invités
    Adun regarda le mage se plier de douleur avec un sourire froid et amuser. Puis se mit à incanter une formule dans sa langue natale et la redit plus fort en langue commune:
    "- Esprit tourmenteur, fuit devant le pouvoir de la grande déesse Lolth ou craint l'étèrnelle souffrance dans le pays des ombres où les âmes torturées vives."

    Puis le nécromant finit par se relever durement avec un énorme mal de crâne. L'elfe noir regarda un moment le fils Terren comme si il regardait au plus profond de son être. Puis avec une voix sombre dit:

    "- Vous nous avrz caché ce petit amusement mon chèr et cela pourrait vous coûter votre misérable vie... Tout en dégainant son épée... Alors veillez à nous donner une explication concrète." Ensuite il s'approcha lentement vers l'homme tout en souriant.

  11. #41
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Alors que Adun s’avançait, épée en main vers le Tielk Teren, Mycontil recouvrait peu à peu ses esprits. La migraine elle aussi repartit mais pas totalement.
    Remarquant l’air hostile du drow, Tielk ne buogea pas… tout de suite… Une fois Adun près de lui, le jeune homme fit un mouvement si rapide que les compagnons ne comprirent pas avec quel moyen il se retrouva derrière l’elfe noir, une dague à la main posée sur la gorge de ce dernier. Le froid qu’il jetait déjà auparavant dans son comportement vis-à-vis de la mort de son père se renforça lorsque le groupe posa leurs yeux sur lui. La flamme de bonté s’était éteinte et c’était une passion meurtrière qui illuminait le sourire amusé du jeune Teren.


    « Pauvres imbéciles, moi qui tentait d’être courtois… Comme je l’ai déjà dit à vos idiots de camarades, je ne sais et n’ai que faire de ce que ma larve de père pouvais bien tramer dans sa demeure. Je me moque éperdument qu’il soit mort car ce chien n’a jamais levé le petit doigt pour moi. Peut-être même n’est-il pas mon vrai père ! Je ne suis ressemble tellement pas… Je me vois donc contraint vous révéler ma véritable identité. Je suis bel et bien Tielk Teren, fils de Hyacinthe Teren. Je travail bel et bien au char à feu, mais je suis également membre de la guilde de la dague noire. Je sais de source sure que certains d’entre vous cherchent à y entrer… Sachez que Maître Aenarion n’a que faire de faible personne… Enfin, vous semblez savoir vous battre, c’est déjà un début. »

    Il marqua une courte pause, dévisageant chacun en faisant passer son regard.

    « Mon Maître m’a chargé de vérifier que vous avanciez dans cette enquête. Il est assez préoccupé de cette affaire. Je ne vous ferai rien à moins que vous ne fassiez quelque chose d’insensé comme notre ami. »

    Il relâcha le drow qui était le seul à avoir gardé totalement son calme. Et le regarda dans les yeux… Il s’était laissé faire… Un drow ne se faisait pas prendre dans pareille technique basique.

    « Bien, je ne sais pas du tout ce qu’il y avait la dedans, mais à voir la réaction de l’elfe, cela n’est pas du thé… *à lui* Mais qu’est-ce que père a encore fait… » Visiblement, son père avait déjà eu des histoires bizarres...
    Il remarqua que Mycontil semblait aller mieux. Ce dernier était à nouveau debout et se tenait sur son bâton. Il remarqua le malaise du nécromant. Ce qu’il venait de se passer n’était vraiment pas normal ! Il entrepris de demander au nécromant s’il allait réussir à tenir debout et si sont sort avait eu un quelconque résultat.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  12. #42
    Bulvaid Invités
    Bulvaid s'interposa entre Adun et le fils du mort, il repoussa la lame de l'elfe noir et dit :
    "Mon âme déchue réclâme la mort et le sang, mais un acte si vite réalisé pourrait nuire à tout le monde ... garde ton épée dans ton foureau, elle pourrait te servir plus tard. Il regarda ensuite le fils de Teren puis dit : Si vous savez quelque-chose à propos de cette substance dites-le nous maintenant ! "

    Le Uthgard commençait à s'emporter, mais il contrôla sa colère pour ne pas faire ce qu'il avait déconseillé à Adun. Il aida Mycontil à se remettre de son épreuve et lui demanda :

    "Que s'est-il passé, mage ?"

  13. #43
    Mycontil Invités
    A peine remis du "choc" psychique qui lui avait été infligé, le mage fut temoin de l'altercation entre son "frère" sombre et le pseudo fils du bourgeois.Le mage encore trop troublé pour exercer son "art" brandit néanmoins son bâton dans l'espoir qu'il n'y ai pas de confrontation directe, car dans quel cas il ne serait pas d'une grande utilitée...
    Au grand bonheur du mage la confrontation fut évitée de justesse grâce à l'intervention d'un des barbares.
    Après avoir suffisement récupéré le mage répondit enfin à la question que tout le monde se posait "Que c'était-il passé?"...
    Comme vous avez pu le constater mon sortilège à été un échec, enfin presque...Avant que mon sortilège ne soit interrompu par une quelconque force extérieure j'ai eu le temps de percevoir une...bribe de phrase ou plutôt un mot, "Mordayn".Je pense que "Mordayn" est le nom de la plante que j'ai tenté d'identifier mais je n'en suis pas encore totalement sûr...
    Après sa déclaration le mage s'appuya sur son bâton et attendit une quelconque réaction de la part de ses compagnons

  14. #44
    Adun Invités
    Après que Mycontil ce soit relever, Adun rangea son arme dans son fourreau. Tout d'un coup, il se mit à rire en regardant Tielk Terren droit dans les yeux puis dit à celui-ci:


    "-Bien, nous commençons à voir plus claire dans vos agissement. Mais est-ce que votre guilde nous aider et si possible trouver des renseignements sur "Mordayn".

    Puis il se retouna vers ces compagnons sans rien dire, les yeux rivés vers le sol: *Comment ce spectre est-il arriver dans cette théière? Ce n'est pas normal et avec une tel puissance.* Après une minute de silence, il se redréssa, regarda Mycontil attentivement et dit:

    Mycontil, as-tu remarquer cette puissance qui c'est dégager de cette théière? Il est fort probable que celui qui a tué Terren ne veut pas que l'on trouve le moindre indice. Fouillons encore la maison. Nous avons du louper quelque chose de très important."

    Puis il attendit la réponse de chacun patiemment, dans la sérénité la plus totale.

  15. #45
    Bulvaid Invités
    Bulvaid rétorqua :

    "Je ne vois pas ce que nous pourrions trouver de plus, mais en effet nous n'avons pas encore pris le temps "d'inspecter" cette demeure entièrement ... deplus il faut en savoir plus sur ce Mordayn. Je propose d'inspecter les liuex tant que nous sommes là puis de partir se renseigner à propos de notre individu dont nous ne connaissons que le nom."

    Il regarda rapidement chacun de ses compagnons puis continua :

    "Sinon nous pourrions nous séparer : deux ici, deux à la recherche de renseignements. Qu'en dites-vous?"

  16. #46
    Mycontil Invités
    Le mage approuvant l'idée de Bulvaid prit la parole d'une voie forte

    Bien, Bulvaid tu m'accompagnera au temple de Malar tandis qu'Adun et Tock fouilleront le domaine à la recherche d'un indice au moins je ne les aurait plus dans les pattes, je dois tirer certaines choses au clair...

  17. #47
    Bulvaid Invités
    Bulvaid acquiesça de la tête la décision de Mycontil puis il dit :
    "Bien, partons au temple, nous nous rejoindrons plus tard. Tu as le don de téléportation, dit-il au mage, ça nous sera plus facile de nous retrouver !"

    Ils sortirent sur ces mots de la demeure bourgeoise et marchèrent un petit moment avant que Bulvaid ne demande : "que vas-tu rechercher au temple de Malar Mycontil ?"

    Les deux compagnons sortirent du district bourgeois et entamèrent leur marche vers le quartier du temple de Malar. Mycontil avait l’air bien décidé d’éclaircir quelques petites choses qui avaient un rapport direct avec l’enquête. Ils semblaient déjà mieux partis dans une « relation amicale » que précédemment Mycontil et les autres ... mais l’état de Bulvaid qui montrait un barbare puissant et attentif cachait une âme sombre et solitaire derrière un casque.

  18. #48
    Mycontil Invités
    Une fois sortit du domaine bourgeois le barbare posa au mage une question à laquelle il aurait déjà eu réponse si il était arrivé plus tôt ( ).
    Exapéré le mage y répondit tout de même Contrairement à moi, les adeptes de Malar se voient accorder par leur dieu une connaissance quasi-absolue des végétaux.J'ai donc dans l'espoir que leurs "connaissances" viendront à bout du mystère que je n'ai su résoudre.
    Maintenant si tu veux bien reste immobile et concentre toi je vais nous téléporter au temple.

    Une fois Bulvaid immobile le mage jeta le sortilège qui fit instantanément s'évanouir les deux compagnons dans un brouillard pourpre.


    --->Suite au temple de Malar

  19. #49
    Adun Invités
    Après le départ de Mycontil et de bulvaid. L'elfe noir regarda étrangement Tielk et Tock avec un sourire au coin, puis dit:

    "-Bien! Nous voilà débarrasser de deux géneurs. Tock pouvons-nous mettre nos différent de côté? Et travailler enssemble le temps de l'enquête, même si votre aide me serait complétement inutile. Puis il se tourna vers Tielk immobile qui se faisait discret: Bien, quand à vous, j'aimerais une réponse. Pouvez-vous partir dans votre guilde pour trouver des informations sur cette plante "Mordayn"?"

    Ensuite, il monta à l'étage pour le fouiller tout en ricanant discrètement et se parlant à lui même dans sa langue.

  20. #50
    Mycontil Invités
    (HRP:Mordayn c'est le nom de la PLANTE!)

  21. #51
    Adun Invités
    Adun monta les escaliers, et arriva dans un couloir assez large qui comprenait deux porte de chacun côté de la pièce et une porte au fond du couloir. Les murs étaient hornés de tapisseries somptueuses. Quand aux portes, elles étaient d'une qualité supérieur que seul les bourgeois pouvaient s'offrir. Mais dans ce somptueux décor qui dégouta vite l'elfe noir, il trouva que quelque chose ne collaient pas. Tout étaient somptueux sauf une chose. La porte au fond du couloir qui était d'une qualité inférieur et était d'un noir glacial et dangereux. Adun l'avait remarqué et apella Tock.

    "-Tock! Venez voir un instant!" d'un ton froid et inquiètant.

    Tock monta rejoindre le drow puis lui dit:"-Qu'avez-vous drow?" d'un ton peu aimable.

    "- Pouvez-vous aller chercher seigneur Beorn Devir? J'aurais besoin de ses pouvoirs magiques et de ses conseils."

    Le barbare le dévisagea et parti chercher le conseiller Beorn d'un pas lourd. Pendant ce temps, le drow examina la porte en utilisant des sorts drow basiques pour voir si la porte réagissait au cas où il y aurait un piège comme avec la théière. Adun sentit tout d'un coup un froid obscure le traversé. Celui-ci posédait une incroyable puissance magique. Il s'arrêta et attendait le retour de Tock et du conseiller Beorn.

  22. #52
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Le général du chaos entra dans la demeure bourgeoise d'un pas pressé, pourquoi le dérangeait-on? Il arriva près de Adun qui lui raconta ce qu'il avait ressenti. Il y avait effectivement quelque chose derrière cette porte, quelques entités magiques devait actuellement être en train de faire une quelconque manipulation des forces magiques. Il recula d'un pas avant de lancer un faible sort de protection magique. Puis, d'un coup de pied puissant, enfonça la porte. Le spectacle qu'ils trouvèrent alors fut des plus troublant:

    Une sorte de lutin à la peau verte, visiblement une sorte de gobelin, se tenait là, un gros livre ouvert sur les genoux et marmonnait de rage sur le grimoire. Il était visiblement vêtu d'une sorte de Robe de Mage. La créature réalisa alors que deux drow et un humain se trouvaient là...


    <span style='color:#00EE00'>"Ola, herf, vendui heum... B'jour messieurs... VOus m'avez fait peur, je le crain...
    Il inspecta les trois individus
    *Mais où suis-je encore tombé moi??? des drows avec un humain... à la lueur du jour dommage que je doive me rendre à cette conférence*

    Le lutin se grata la tête et, visiblement en proie à une réflexion intense décida finalement de parler dans la langue commune du plan le plus simple.

    "Excusez moi de vous importuner, mais auriez vous l’amabilité de me dire où je suis? Je me suis disons, perdu...."

    Les trois autres en restèrent bouche bée... Le gobelin avant parler très fluidement avec une certaine intonation élevée... Beorn se décida à prendre la parole les deux autres en étant encore totalement incapable.

    « Bonjour a vous… monsieur ??
    - Alphonse de Gribizil Azguz, noble gobelin mage de la confrérie des Zigotos Interplannaires. J’ai bien peur de m’être perdu dans les plans… Quoi qu’il en soit, ce n’est pas la première fois… Mais dites moi ? Où suis-je… Je ne voudrais en aucun cas vous heurter, mais qu’est-ce que des drows font avec un humain ?
    -Vous êtes ici à Melandis, la cité du Chaos, et je suis Beorn Devir, membre du haut conseil de la ville. Comment êtes vous arrivé ici ?
    -Je suppose qu’un vil cancrelat céphalo-spongieux a du venir interférer avec mon incantation,*Arg sales bêtes* je comptais aller rendre visite à deux de mes confrères, un démon Baaetzu transformé en liche et un Illithide-nain (race des plus intéressante) pour une conférence. Ils doivent certainement se demander ce qu’il m’est encore arriver… Car oui, malheureusement, je suis réputé pour manquer mes atterrissages planaires… Mais je crois avoir retrouvé la page pour mon incantation, je vous souhaite, messieurs, une fort belle journée et je suis content de vous avoir connu, peut-être reviendrais-je voir votre très belle cité. "

    Le Gobelin incanta alors une phrase de mot de pouvoir et disparut dans une sorte de portail s’étant créé sous ses pied, et tout en descendant, fit un signe de la main aux trois homme. </span>
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  23. #53
    Bulvaid Invités
    Après cette "étrange" péripétie, un nuage de fumée pourpre sortit de nulle-part grandissait, deux ombres apparurent à l'intérieur, et il se dissipa. Bulvaid et Mycontil étaient revenus, ils avaient l'air pressés de raconter ce qu'ils avaient trouvé. Bulvaid prit la parole :

    " - Général Beorn, nous avons un semblant de piste plus que vraisemblable ! Nous avons émis plusieurs hypothèses, mais elle nous semble de loin la meilleure : comment pourrait-il y avoir des morts de deux milieux de société différents présentant les mêmes symptômes ? Le prêtre qui a identifié la plante comme étant l'ingrédient de base de l'une des drogues hallucinatoire les plus puissantes, "La Brume des Rèves", nous a mis sur une piste par un de ses propos : il y aurait un réseau de distribution ..."

    Il invita alors Mycontil à continuer et à exposer son avis et ses idées à ce propos en le regardant du coin de l'oeuil.

  24. #54
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Le haut conseiller resta perplexe. Un résau de drogue dans ses murs sans en avoir entendu la moindre information! Qui osait ainsi passer outre les lois de la ville et duper la guilde des marchands? Qui osait répendre pareille souillure dans les ruelles de Melandis?

    "Un nom sera trouvé, et par moi, le destin des personnes impliquées ne sera qu souffrance, puis mort affreuse! Pour le plaisir des citoyens! Rendez vous chez Maitre Aenarion, il en a peut-être appris depuis... Sa guilde a également été touchée! Je suppose qu'il saurrait vous être util. Recontactez moi lorsque l'homme en question sera démasqué puis arrêté! Tuez les autres, s'il y en a, de préférence avec des façons digne de melandiens puisque vous aspirez tous à ce statut, montrez moi que vous en valez la peine!"

    Un sourir dichira les traits mornes du drow avant que, dans un éclat d'ombre et de rire, il se dématérialisa en un nuage de corbeau qui sortit à toute allure par la fenêtre...
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  25. #55
    Mycontil Invités
    Une fois le drow partit Mycontil prit la parole:

    Bien, je pense que je vais encore devoir nous téléporter...*y faudrait pas non plus que ca devienne une habitude*

    D'un air plus qu'agacé le mage incanta.Quelques secondes plustard tous les aventuriers se volatilisèrent dans un nuage pourpre...

    ---&#62;Suite à la guilde des voleurs

Page 2 sur 2 PremièrePremière 12

Discussions similaires

  1. [Domaine] La fin du voyage
    Par Thom Mérillym dans le forum Le Centre Ville
    Réponses: 23
    Dernier message: 01/09/2010, 13h01
  2. Les Murailles du Domaine
    Par Balrog dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/06/2005, 14h40
  3. Sorts de domaine et alchimie
    Par Flint dans le forum Le Monastère du Corbeau Noir (Icewind Dale 2)
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/12/2003, 12h17
  4. Le domaine des entropistes
    Par Lamnis Valnon dans le forum Lamnis Valnon
    Réponses: 51
    Dernier message: 10/11/2003, 18h05

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231