Page 2 sur 4 PremièrePremière 1234 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 92

Discussion: [Quête] La bibliothèque de Gerphan

  1. #31
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    Cependant seul un sinistre mutisme répondit aux aventuriers, vaguement troublé par un lugubre souffle glacial balayant la clairière de sa funeste froideur.

    Aucun signe de vie ne semblait émaner de l'endroit, véritable désert sépulcral en pleine forêt luxuriante...

    Si un ennemi était présent, soit il avait repéré le petit groupe et leur tendait une redoutable embuscade, soit il se terrait dans le terrifiant roc.

  2. #32
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Vous voulez vraiment savoir ?
    Messages
    92
    Bagronk regarda bien autour de lui pour vérifier qu’il n’y avait pas encore de danger. Puis il se retourna vers ses compagnons pour leur dire qu’ils devraient aller voir à l’intérieur du roc.
    Le groupe se dirigea donc vers cet étrange rocher.


    Ceux qui veulent, je peux vous lancer un sort qui fait que vous pouvez voir parfaitement bien les yeux fermés. Ce qui rend inutile le pouvoir de transformation en pierre des méduses !
    Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul,
    ash nazg thrakatulûk agh burzum-ishi krimpatul

    Sauron


    Vous êtes seul, vous voulez rencontrer votre âme-soeur, vous marier ou vous divorcer? Alors venez au centre de rencontre de Barabatta !

    http://membres.lycos.fr/sgenerator1/...e6b3b09060.png

    Winter is comming

  3. #33
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Beorn restait septique face à la tranquillité de l'endroit. Les nombreuses statues qui jonchaient la terre évoquaient une activité machiavélique puissante en ce lieu. Quand Bagronk lui demanda si il voulait les faveurs de ce sort, Beorn se rappela de l’incantation, étudié dans la profondeur des bois. Il se concentra puis :

    Beorn Vision aveugle Beorn

    Une fois ceci fait, le drow se retourna vers son congénère et lui dit :

    « Bagronk, je ne peux lancer ce sort qu’une seule fois par jour, je ne peux le faire sur Kowan et Crikorrin. Peux-tu le faire ? »

    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  4. #34
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Vous voulez vraiment savoir ?
    Messages
    92
    Bien sûre !

    Bagronk se concentra et prononca plusieurs paroles étranges. Puis de la main, il toucha Kowan et Crikorrin. Ceux-ci ressentirent une légère décharge tout au long de leur échine dorsale.

    Voilà. Maintenant, tout le monde ferme les yeux !
    Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul,
    ash nazg thrakatulûk agh burzum-ishi krimpatul

    Sauron


    Vous êtes seul, vous voulez rencontrer votre âme-soeur, vous marier ou vous divorcer? Alors venez au centre de rencontre de Barabatta !

    http://membres.lycos.fr/sgenerator1/...e6b3b09060.png

    Winter is comming

  5. #35
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Sachant que le sort ne durerait pas éternellement, Beorn entrepris de faire avancer les choses. Si les méduses n’étaient pas dehors, il se pouvait qu’elles soient dans ce maudit roc. Inspectant l’immense bloque de roche, Beorn décida d’entrer et de voir ce qu’il se tramait à l’intérieur même.
    Le groupe se dirigea donc dans la direction de la sphère granitique pour arriver devant ce que l’on aurait pu supposer être une entrée. Les quatre hommes entrèrent donc dans cette étrange édifice.


    [HRP] walar faudrait nous dire comment c'est dedans
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  6. #36
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    Le groupe de Melandiens gravit avec habilité les quelques mètres les séparant de la caverne qu’ils pensaient être une sorte d’entrée. Cette dernière aurait plutôt ressemblé à une terrifiante mâchoire béante, prête à engloutir définitivement les inconscients dans un gouffre de ténèbres et de tourments infinis.

    Arrivés à hauteur de la grotte taillée dans le roc, les Talosiens scrutèrent attentivement le contenu de l’ouverture. Quelques tisons, fixés sur les parois granuleuses, éclairaient faiblement le sinistre passage, une myriade de gravats et autres débris jonchaient le sol tumultueux, ce qui ne faciliterait guère l’avancée du petit groupe. Une odeur âcre régnait dans l’atmosphère inquiétante des lieux et un petit bruit d’égouttement se faisait vaguement percevoir au loin, signe probable de la présence d’une source quelque part parmi les méandres sinueux du dédale de cavernes. Mis à part cela, un silence de mort planait, calme avant la tempête ?

    La grotte que les Melandiens contemplaient était plutôt large, ils pouvaient s’y tenir aisément debout et deux hommes auraient pu y combattre côte à côte sans se gêner mutuellement.

    L’obscurité étouffante du couloir, légèrement réprimée par l’éclat des torches, n’aurait incité personne à s’y engager, mais les Talosiens le devaient…

  7. #37
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Le groupe inspecta le couloir en jetant une torche dedans pour l’éclairer. Mais l’obscurité était si forte que la faible lueur de cette dernière n’éclaira pas suffisamment le couloir pour que les quatre hommes puissent y voir quelque chose de précis.

    « Je n’aime pas vraiment cela, mais si la réponse est dans cette fichue bibliothèque, il va nous falloir traverser ces ténèbres. »

    Ils convinrent de pénétrer la noirceur du couloir et de poursuivre leur périple. Lançant un dernier regard vers « l’entrée » ils franchirent le pas du sinueux boyau.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  8. #38
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    Le petit groupe de Talosiens progressait lentement dans la sinueuse grotte, de temps à autre, une petite anfractuosité était visible sur une des parois du couloir, petit passage vers une autre des multiples cavernes de l’endroit. Les Melandiens continuèrent de suivre le passage qui s’enfonçait vers le centre de l’immense roc.

    Les compagnons pouvaient avancer dans l’obscurité totale grâce au sort de vision aveugle et prudemment ils progressaient quand soudain ils arrivèrent à l’orée d’une petite salle. Il y faisait un noir total et les Melandiens aperçurent deux méduses en son centre, elle portaient chacune une étrange dague en forme de croissant de lune et paraissaient être en train de réciter une antique formule maléfique. Mais bien pire, un homme affreusement mutilé était harnaché à un massif appareil de torture situé au centre de la pièce, visiblement un sombre rituel était en train d’être pratiqué ici même. L’homme suintait du sang de partout et d’abominables sévices lui avaient été infligés visiblement. Ce dernier semblait être en train d’agoniser au vu des immondes râles émanant de sa cavité buccale.

    Il y avait deux couloirs qui partaient de la macabre pièce (en plus de celui par lequel les Talosiens étaient arrivés). L’endroit était rempli de jarres, d’amphores et autres fournitures diverses, quelques armes reposaient sur une petite table située contre le mur qui séparait les deux nouveaux passages. Une multitude de bibelots, de fioles et de potions aux teintes intrigantes étaient posées sur cette même table.

  9. #39
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Vous voulez vraiment savoir ?
    Messages
    92
    Le groupe s’approcha tout doucement des deux méduses qui ne les avaient pas encore remarqués. Ils avaient l’effet de surprise avec eux. Bagronk se remémora mentalement quelques sorts utiles dans cette situation. Mais c’est à ce moment qu’il se rappela du miroir qu’il avait dans la main. A l’aide d’un sort de lévitation, il se rapprocha de la méduse la plus proche et, en un geste très rapide, il plaça le miroir juste devant les yeux. Celle- ci n’eut à peine le temps de réagir que sa peau prit un teint grisâtre et mat. Elle s’était transformée en statue. En voyant cela, la deuxième méduse regarda Bagronk dans les yeux. Mais il n’y eut aucun effet. Déconcertée, elle sauta sur Bagronk en faisant quelques moulinets avec sa dague. Il tomba à la renverse sous le poids de la créature. Elle voulu lui donner un coup de dague dans le ventre, mais Bagronk s’était relevé à temps et il pu éviter l’attaque. La méduse perdit sa dague dans cette attaque foireuse. Bagronk voulu lancer un sort, mais elle lui frappa la mâchoire d’un coup de poing. Ce qui le fit tomber. La méduse se dirigea vers les autres aventuriers tout en essayant de les figer avec son regard. Mais son pouvoir ne semblait pas fonctionner.
    Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul,
    ash nazg thrakatulûk agh burzum-ishi krimpatul

    Sauron


    Vous êtes seul, vous voulez rencontrer votre âme-soeur, vous marier ou vous divorcer? Alors venez au centre de rencontre de Barabatta !

    http://membres.lycos.fr/sgenerator1/...e6b3b09060.png

    Winter is comming

  10. #40
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Commençant à perdre la raison, la méduse hurla avec une stridence incroyable. Elle se rua ensuite vers les trois autres hommes les deux mains en avant, comme pour en agripper un au coup et l’étrangler. D’un geste rapide mais sur, Beorn dégaina son cimeterre et d’un habile moulinet, trancha l’une des mains de la créature à la chevelure serpentée hérissée.

    La méduse recula et hurla de plus belle, comme un appel, mais elle n’eut le temps de finir sa plainte que deux lames transpercèrent la chaire du monstre. Kowan et Beorn, d’un geste quasiment synchronisé avaient découpé la méduse en deux parties dans un cri horrible et une gerbe de sang sensationnelle, laissant s’écouler là les viscères ensanglantés.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  11. #41
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    Une des méduses gisait affreusement mutilée sur le sol poussiéreux, baignant dans son propre sang, tandis que l'autre n'était plus qu'une immonde statue décharnée. Tout cela s'était déroulé en une fraction de seconde. Cependant il était trop tard pour le pauvre homme torturé qui venait de passer de vie à trépas au vu des râles d'agonies qui s'étaient arrêtés...

    Les compagnons eurent une pensée cynique avant de scruter à nouveau le contenu de la pièce et surtout les deux couloirs qui en partaient. Celui à gauche de la table remplie de bric-à-brac et celui à sa droite.

  12. #42
    Kowan Sthenn Invités
    L'elfe s'approcha de la statue et eu un sourire machiavélique. Du bout du doigt il la poussa sur le sol. La statue éclata en mille morceaux sous un énorme BANG!. Il eu a nouveau un sourire en regardant les restes de la statue revenir lentement a la 'vie'. Des organes écoeurants parsemaient le planché qui s'emplissait de sang peu a peu.

    - Enfin quelques chose d'interessant. Si on tue une méduse, tous ceux qui ont étés pétrifiés reviennent a la vie.

  13. #43
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Vous voulez vraiment savoir ?
    Messages
    92
    Bagronk contempla les restes des méduses. Et remarqua l’erreur qu’ils venaient de commettre. Ils auraient du capturer une des deux méduses pour l’interroger sur l’énigme et la bibliothèque de Gerphan. Mais il était trop tard.
    L’endroit ne lui plaisait guère. Les instruments de torture lui rappelaient des souvenirs qu’il avait enfouit au plus profond de lui-même et dont il n’avait jamais parlé. Ces souvenirs lui montaient à la tête. Il n’arrivait plus à maîtriser ses esprits. Son crâne lui faisait horriblement mal. Une voix sinistre et caverneuse parlait dans sa tête. Ses paroles étaient incompréhensibles mais Bagronk les déchiffrait quand même. Elle lui disait qu’il devait retourner au près de son maître.


    Jamais !!!

    Bagronk avait recouvert ses esprits. Il se tourna vers se compagnons qui avaient une mine surprise.

    Pardonnez-moi ! Je… j’ai…
    Je pense que nous devrions poursuivre. Il se peut que d’autres méduses arrivent sous peu dans ce sinistre endroit.
    Je propose d’emprunter le couloir de gauche. Il parait plus grand et plus sûr.


    Les autres n’eurent pas le temps de répondre que Bagronk s’engouffrait déjà dans le passage. Il avançait avec méfiance, mais marchait à vive allure car son sort de vision aveugle n’avait pas une durée illimitée et il n’avait pas envie de parler de ce qu’il venait de se produire.
    Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul,
    ash nazg thrakatulûk agh burzum-ishi krimpatul

    Sauron


    Vous êtes seul, vous voulez rencontrer votre âme-soeur, vous marier ou vous divorcer? Alors venez au centre de rencontre de Barabatta !

    http://membres.lycos.fr/sgenerator1/...e6b3b09060.png

    Winter is comming

  14. #44
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    Bagronk s’enfonça dans le couloir sinueux, dans les ténèbres opprimantes. Ses compagnons n’eurent d’autre choix que de le suivre et le petit groupe disparut progressivement de la salle où les viscères des méduses se répandaient sur le sol poussiéreux, silencieux flot de mort.

    Après quelques mètres, les Talosiens amorcèrent un virage vers la droite puis peu de temps plus tard, un second vers la gauche, avant de déboucher finalement à l’orée d’une salle qui semblait à proprement parler tout bonnement gigantesque, mais surtout terrifiante !

    Ils étaient en face d’une énorme caverne au centre du roc, et elle était remplie d’une myriade de statues de pierre. De créatures et de gens pétrifiés, des expressions de frayeurs intenses se lisaient sur les visages figés à jamais. Au vu du nombre incroyable de silhouettes de pierre, il était impossible de discerner ce qu’il y avait au fond de la sinistre grotte, et cela aurait pris un temps fou rien que pour dénombrer toutes les statues. Ces dernières étaient faiblement espacées, si bien que la progression en était fortement gênée, et nul ne sait quel sombre ennemi peut se tapir dans cette glaciale horde sans âme…

  15. #45
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Vous voulez vraiment savoir ?
    Messages
    92
    Bagronk, pour se faciliter la tache, utilisa son sort de lévitation inné pour s’élever dans les airs et avancer au dessus des statues de pierre. D’en haut, il examina toute la salle. Elle étais très grande et des centaines de statues la remplissait. Un peu sur sa droite, il aperçu un passage dans la roche. Et sur sa gauche, Bagronk trouva un porte verrouillée. Puis, il alla décrire la salle à ses compagnons.
    Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul,
    ash nazg thrakatulûk agh burzum-ishi krimpatul

    Sauron


    Vous êtes seul, vous voulez rencontrer votre âme-soeur, vous marier ou vous divorcer? Alors venez au centre de rencontre de Barabatta !

    http://membres.lycos.fr/sgenerator1/...e6b3b09060.png

    Winter is comming

  16. #46
    Crikorrin Limody Invités
    Depuis le départ vers le roc des méduses, Crikorrin était devenu morne et presque sans vie, il ne parlait le moin possible, quand il le faisait c'était d'une voix enroué et sec, alors on ne lui demandait rrement son opignion et encore moin de faire la parlote. Il marchait d'un pas cadencé, rythmique, comme si il était devenu un automate, sans un souffle de vie en lui. En quelque sorte c'était le cas, Li,mody ressentait quelque chose de bizarre et il essayait en vain de le découvrir, mais tout portait a croire qu'il se passait beaucoup de chose a Mélandis et pas pour le mieux. Cela le chicotait grandement et cela pesait sur son tempérament devenu quelque peut ténébreux. Quand ils arrivèrent devant cette énorme roc, il sentit une forte puissance magique, mais il ne s'en préocupa pour le moin du monde, il était perdu dans ces pensées, envahie de par et d'autre par le doute grandissant de la chute prochaine Mélandis, si il ne faisait rien et c'est pour cette raison qu'il osa pénétré le premier dans cette infame boyau rocheux.

    Quand ils vurent les deux méduses s'en prendre a l'humain et que ses compagnions les attaquèrent tranquilement, Le loup lui, toujours en humain, les regarda sans bouger, tuer rapidement ses hideuses créatures. Ensuite pendant que Bagronk partait dans le petit couloire, Crikorrin avanca tranquillement vers la dépouille de l'humain, gisant oiteusement sur cette hotel de la mort. Comme une sorte d'envoutement, les yeux rivés sur ceux du sans vie, il s'approcha de la dépouille. Devant elle, il resta figée, regardant la mort faire son oeuvre et c'est la qu'elle la vu, un simple flash, mais très distint, qui resterait dans sa mémoire pour la vie. La plus plus hideuse des creatures, maitresse des méduses torturant un homme, celui qui se trouvait devant lui, essayant de faire craché un lieu, la bibliothèque qu'il cherchait!! L'homme ne devait rien savoir vu qu'il était mort. Regardant une dernière fois dans les pupilles de l'homme, le pure leva la main droite, pour la glisser lentement sure les paupières du mort. On pu l'entendre souffler ces mots:

    - Dors maintenant en paix, tu la bien mérité.

    Il se retourna lentement pour suivre le meme chemin que ses compagnions, il arriva après eux dans l'immense pièce, pleine de statue.... des leurs. Il avanca lentement parmis ceux ci, hébété par le nombre, mais tout de meme sur ses gardes prèt au cas ou une méduse voudrait le frappé de leur dagues bien aiguissées. Cet alors, qu'il l'apercu, l'homme sur la gravure que leur avait donné la paysanne, son mari. Quelque peut surpris, il s'avanca lentement, jaugant la statue, remarquant la perfection des ligne du visage imprégné d'une frayeur intense, voyant sa propre mort. Il appella clairement chacun de ses trois compagnions pour qu'il viennent voir sa découverte. Ils firent comme lui, ils regardèrent lentement le visage de l'homme, tous imprégné de pitié pour ensuite laissez place a une fureur violente. C'est alors, qu'ils entendirent un bruit, des pas... Ils se cachèrent rapidement derrière une statue (Une personne= une statue ) et ils attendirent impatiement se qui se cachait derriere ses pas qui devenaient plus bruyant.

  17. #47
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    Alors que le petit groupe progressait avec prudence, de sombres bruits se firent entendre. On venait par ici ! A peine les Melandiens s’étaient-ils dissimulés tant bien que mal derrière les créatures pétrifiées, le regard vide de vie, que quatre méduses entraient par le couloir situé au fond de la caverne, sur la droite.

    Les quatre abominables créatures étaient toutes aussi affreuses que les deux précédentes, mais l’une d’elle revêtait une somptueuse parure de pierres précieuses incrustées dans de l’or aux reflets chatoyants. Elle paraissait diriger ses semblables.

    Le sinistre groupe de méduses s’avança dans la salle, marchant sardoniquement entre les myriades de statues, visiblement elles cherchaient à emprunter le passage par lequel les Talosiens venaient d’arriver. Sombre présage pour ces derniers…

    Les humanoïdes monstrueux semblaient être en effervescence, elles émettaient d’immondes ricanements qui opprimaient les tympans fébriles des Melandiens et des expressions diaboliques s’étaient dessinées sur leurs faciès terrifiants. Peu à peu un maelström d’angoisse se formait dans l’atmosphère dévastée par des effluves putrescentes…

    Brusquement, une des méduses s’immobilisa. Le cœur des Talosiens se mit à battre la chamade, la créature scrutait attentivement de ses yeux infernaux la pièce obscure. Soudain, elle pointa de son doigt nécrotique un endroit de la grotte. Les autres acquiescèrent en silence, des mimiques carnassières figées sur leurs visages monstrueux. Une des créatures semblait visiblement être dotée d’un odorat prodigieux, ce qui avait trahi les Melandiens.


    « Vous êtes perdus, j’ai rarement vu la nourriture venir d’elle-même dans notre repère. » dit la méduse portant le collier serti d’innombrables joyaux, d’une voix souillée par des maléfices profonds.

    Deux des méduses dégainèrent d’inquiétants sabres incurvés avant de bondir vers les intrus, tout en tentant de les pétrifier de leur regard ravageur. La chef et la dernière des aberrations se saisirent des arcs qu’elles tenaient en bandoulière, chacune d’elle encocha une flèche, à la pointe enduite de poison. Une terrible bataille venait de commencer…




    HRP : 4 adversaires, 2 se battent avec des cimetères (croissants de lune). Les deux autres se battent avec des arcs courts (flèches empoisonnées). Si vous arrivez au contact contre ces deux dernières elles dégaineront leurs cimetères.
    La chef est une méduse normale avec 4 niveaux de guerrière en plus et de meilleures caractéristiques (donc plus de pv, de meilleurs JS, meilleurs dégâts car arme avec un bonus d'altération etc.).

  18. #48
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Vous voulez vraiment savoir ?
    Messages
    92
    Le petit groupe d’aventuriers était encerclé par les quatre méduses. Celle-ci se rapprochaient à petit pas. Bagronk prit le temps de se lancer quelques sorts de protection.

    Bagronk (incantation silencieuse, incantation rapide) résistance aux énergies destructives (30, poison)

    Mais avant qu’il n’ait pu entamer l’incantation du deuxième sort, une méduse munie de son arc, fit face à lui. Elle décocha une flèche qui effleura la jambe gauche de Bagronk. Celui-ci ne ressentit pas les effets du poison. En réponse, Bagronk lança un petit sort avant de l’attaquer pendant que la méduse changeait d’arme pour prendre sa dague.

    Bagronk (incantation rapide) Baiser du vampire

    Les deux adversaires se faisaient face. La méduse essayait en vain de transformer Bagronk en statue. Mais sans résultats. Ils passèrent à l’attaque. N’étant pas un excellent guerrier, Bagronk frappa seulement en deuxième. La méduse lui asséna un coup de dague dans l’épaule. Bagronk laissa échapper un cri de douleur. Mais en réponse, il frappa à son tour. Il n’avait qu’une dague bien aiguisée mais grâce au sort qu’il avait au préalable lancé, le coup fût terriblement puissant. Il rusa en faisant mine de frapper avec sa dague sur le côté gauche mais avec sa main, il toucha la méduse qui fût touchée par le baiser du vampire. La méduse s’effondra et Bagronk recouvra toutes ses blessures temporairement.
    Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul,
    ash nazg thrakatulûk agh burzum-ishi krimpatul

    Sauron


    Vous êtes seul, vous voulez rencontrer votre âme-soeur, vous marier ou vous divorcer? Alors venez au centre de rencontre de Barabatta !

    http://membres.lycos.fr/sgenerator1/...e6b3b09060.png

    Winter is comming

  19. #49
    Crikorrin Limody Invités
    « Vous êtes perdus, j’ai rarement vu la nourriture venir d’elle-même dans notre repère. »

    Cette voix lui disait quelque chose,il l'avait entendu il y peut de temps, ou étais ce?
    Le flash revient encore plus clairement que la la première fois, il entendait les arrières pensées de la méduse et c'était horrible, mais il soutient, il voulait savoir ce qu'elle voulait a la bibliothèque. C'est alors qu'il l'entendit: Pensées de méduse (Vas t'il le dire à la fin! Si va mourrir d'une manière ou d'une autre, pourquoi, ces humains peuvent etre si enteté? Il va le payer pour les siens, en mourrant atrocement, nous trouverons tout de meme cette bibliothèque et elle bruleras... Ah oui elle bruleras, comme la demander Slik Talam!!)


    Écoeuré par les dires de la méduses, il revint à lui au moment ou une des méduses attaquait Bagronk. N'y prettant pas attention, il se leva lentement et regarda autour de lui, cherchant les autres tetes de vipères. Il vu rapidement que les autres étaient occupées a chercher ses compagnions et il se dirigea vers le dernière endroit ou il avait vu celle qui avait parlé. Cet alors qu'il entendit un sifflement, trop tard pour éviter, une fleche venait de pénétré profondément la chaire de sa hanche. Dans un cri de douleur, il s'effrondra a genoux, regardant la provenance de la flèche, il vit sortir de l'ombre celle qu'il cherchait aussi hideuse que dans ses courts moments de pensées, il détourna le regard pour le posé sur la flèche qu'il arracha dans un autre cri de douleur.

    - Vous etes si fragille vous les humains, toujours pret a flancher au premieres blessures! Je vous tuerai le premier, ensuite je ferai souffrir les autres et tu regarderas de haut. Ahahahahahahahahahah!!

    Tout devint rouge, pour Crikorrin, une seule chose importait soit il mourrait sous les coups de la méduse ou qu'il la tue et qu'il meurt du poinson par la suite. Dans les deux cas, il allait mourrir. Il se leva lentement et avanca vers la méduse qui le jaugeait avec cynisme, croyant pouvoir en terminer rapidement. Elle sortit son cimeterre (croissant de lune) qui avait l'air plus sombre que les autres, cela importait peut pour l'instant, car Limody ajusta rapidement ses gantelets et attaqua quand il fu sur elle. Un combat acharné s'en suivit, aucun des deux avait le dessus, donnant coup d'épée, de pieds ou encore de tete. Cet alors qu'après s'etre baissé pour évité la lame noire, il entra ses lames profondément dans l'une des jambes. La meduse cria de douleur, mais frappa au visage, le pure qui prit son élan vers l'arrière pour etre hors cible. Ce tenant la jambe, sifflant de douleurs, le dardant d'un regard meurtrié, la méduse decida d'utilisé un sort.

    --}} Méduse: Harcelement mentale

    Crikorrin se prit la tete a deux mains, voyant des horreurs que peut de personnes ont l'horrible chance de voir dans leur vie. Totalement impuissant par ce sort inatendu, Crikorrin se torturait a sortir de cette enfer. Pendant ce temps, la maitresse des vipères se traina difficilement vers l'humain pour en finir une fois. Étant a porter de lame, elle leva sa ténébreuse arme et descendit vers le cou de Limody, mais elle fut blocker par celle de limody qui avait sortit de ce cauchmar éveillé. Il frappa rapidement dans le coeur de la creature qui surpris s'enfonca plus profondément jusqu'au bout du gantelet, maintenant imprégné de sang noir. Elle le regarda dans les yeux et ne pu dire que ses mots:

    - Co..Comment avez vous fait? un simple humain serait encore dans ce sort.

    - Vous avez aison raison, un simple humain serait mort, mais je n'en suis pas un, regardez vous meme!

    Crikorrin se transforma, un champs d'air se créa autour d'eux pour s'éteindre aussi rapidement qu'il était venu. Poil gris et blanc, babine remplacant les lèvres, les crocs remplacant les dents et les oreilles pointus remplacant les oreilles rondes, il était devenu un loup et ce fut la denière chose que la méduse vu de sa triste vie. Tombant sur le sol a son tour, Crikorrin s'évanouie, le poison imprégnant son sang, a moitié mort blessé a plusieurs endroits, tombé en plein jeux d'échec grandeur nature.

  20. #50
    Kowan Sthenn Invités
    Ses compagnons étaient en train de combattre et l'elfe qui se tenait derriere eux encocha deux fleches et visa soigneusement. La derniere mésude archée encocha elle aussi une fleche et sembla prendre pour cible le ranger. Celui-ci fut plus rapide et les décocha. Le temps sembla s'arreter pendant que les projectiles filerent dans les airs. Ils entrerent en contact avec les yeux de la méduse au moment ou le sort de vision aveugle finissait. Elle s'écrola dans une mare de sang, deux pointes de fleche dépassant du derriere de sa tete. Kowan lui jeta un regard dégouté puis se dirigea a grand pas vers Crikorrin qui agonisais.

    - Ne lache pas mon vieux on va te guérir.

    Il prit une herbe dans son sac et l'appliqua sur la plaie pour ralentir le poison en attendant que le druide sois disponible.

  21. #51
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    C’est le moment que choisit Beorn pour faire irruption dans le combat. Voyant le maitre loup qu’il avait lui-même monté à la tête de la meute tomber dans un délire dû au poison le fit prestement réagir. Il sortit de derrière la statue derrière laquelle il était caché et courut aux côtés de Crikorrin Limody. Il s’agenouilla vivement et, posant ses mains sur la blessure suppurante, il se concentra en fermant les yeux.

    Beorn soin du poison Crikorrin
    Beorn soin mineur Crikorrin


    Il regarda le loup sourire de soulagement avant de se relever il regarda l’une des méduse qui, à son tour le regarda dans les yeux, horrifiée à l’idée que la malédiction dont elle était porteuse ne fonctionne pas sur le drow. Beorn sourit face à l’incrédulité qui s’emparait de la créature. Il inquenta alors une suite de sort préparée alors qu’il se cachait.

    Beorn Armure de la Foi
    Beorn Fléau d’insectes Méduse
    Beorn Fléau de ronce Méduse


    Un bourdonnement sourd se fit entendre, et de part le couloir que les Talosiens avaient emprunté, un essaim énorme déboucha. L'immense nuage d'insecte alla se figer sur la créature. Dans le même temps, la terre trembla faiblement, et de jeunes pousses sortirent lentement du sol avant de croître à une vitesse subliminale. Rampant jusqu’aux Méduses, les ronces ne cessaient de grandir. Elles immobilisèrent faiblement la méduses et lui injectaient leur venin (de puissance faible-moyen) tout en se nourissant des autres cadavres.

    Se délectant de la mimique qu’affichait son ennemi, Beorn dégaina son Katana et son Cimeterre, avant de hurler à ses amis :

    Pour Talos !

    Et il fondit sur la créature qui s’acharnait déjà à défaire le nuage de dard qui ne cessait de l’éperonner.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  22. #52
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    La méduse, malgré les nuées d’insectes l’attaquant, abattit son croissant de lune sur Beorn, ce dernier leva son katana pour parer au dernier instant. Les lames s’entrechoquèrent dans un froissement de métal martyrisé. Le drow réagit en une fraction de seconde en décochant un coup de son cimeterre sur la monstruosité aux cheveux serpentins, mais cette dernière esquiva avec une dextérité prodigieuse, l’attaque du dirigeant Melandien ne rencontra que l’air glacé des lieux.

    L’aberration se ressaisit et voulut expédier un nouveau coup de son mortel croissant de lune, Beorn fut plus rapide et d’un rapide mouvement il planta son katana dans l’immonde chair de la méduse, cette dernière poussa un hurlement de douleur alors qu’un flot de sang noirâtre sortait de son ventre transpercé. Mais la pernicieuse créature frappa directement son adversaire dans une action de désespoir profond, plutôt que de tenter de fuir. Beorn vit avec terreur la lame s’abattre sur lui…

    Alors un sifflement aigu se fit entendre, bruit d’un projectile fondant dans l’atmosphère angoissante de l’endroit. La flèche perfora le crâne de la méduse au moment où son arme allait gravement blesser le drow, la créature s'effondra sur le sol poussiéreux dans une gerbe d’hémoglobine, morte sur le coup.

    Kowan, arc en main poussa, un soupir de soulagement… La bataille était terminée.

  23. #53
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Vous voulez vraiment savoir ?
    Messages
    92
    Avant de continuer d’avancer, Bagronk prit le temps de fouiller les méduses. Ilse pourrait bien qu’elles aient quelque chose d’intéressant. Il trouva quelques pièces d'or ainsi que quatre flèche empoisonnées et sur la chef, il prit une clé. Celle-ci était un peu plus grande qu'une clé normal et paraissait rouillée. Et sur la poignée de cette clé, on pouvait distinguer une rune. Cette rune signifiait que la clé ouvrait une porte magique. Bagronk pensa tout de suite à la porte verrouillée du côté nord de la salle. Il s'y dirigea donc pour voire si la serrure était compatible avec la clé qu'il venait de trouver.
    Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul,
    ash nazg thrakatulûk agh burzum-ishi krimpatul

    Sauron


    Vous êtes seul, vous voulez rencontrer votre âme-soeur, vous marier ou vous divorcer? Alors venez au centre de rencontre de Barabatta !

    http://membres.lycos.fr/sgenerator1/...e6b3b09060.png

    Winter is comming

  24. #54
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    La clé s’engonça à merveille dans la complexe serrure de la porte, faisant sauter les kyrielles de protections magiques. Bagronk ouvrit alors la porte dans un affreux froissement de tôles martyrisées, visiblement cette intriguant portail n’était guère utilisé et encore moins entretenu !

    Après une inspection minutieuse à la recherche du moindre signe suspect, les Talosiens s’enfoncèrent dans l’ouverture béante. Il s’agissait d’un large couloir qui menait directement à une salle de type rectangulaire. Et à la lueur d’une torche (le sort de vision aveugle ayant pris fin), les Melandiens découvrirent une énorme table de bois lustré entourée d’une myriade de chaises, visiblement il s’agissait d’une sorte de pièce de réunion pour les terrifiantes créatures. Mais rien qui n’eut pu justifier d’ouvrir une porte magique ! Le voile du mystère s’assombrissait peu à peu, plongeant les aventuriers dans un sépulcre d’incompréhension et de balbutiements.

    Après avoir fouillé vainement l’endroit, ils s’engagèrent dans le seul couloir possible, un passage sur la droite. A peine avaient-ils fait quelques mètres dans le nouveau boyau que celui-ci s’interrompait par un escalier de pierre… Prudemment, ils gravirent les marches montant en colimaçon.

    Quelques secondes plus tard, ils débouchaient à l’extérieur du roc, exactement en son point culminant, l’air sinistre de la nuit noire leur glaça le visage. Tout le groupe se situait en fait à un endroit inaccessible sans passer par l’intérieur ou bien léviter, le sommet de la forteresse en somme.
    Soudainement, grâce à la flamme chevrotante du tison, ils découvrirent une gigantesque fresque délavée représentant les quatre directions cardinales, peinte à même le sol de pierre du roc, une inscription en draconien était écrite au centre. Bagronk la traduisit pour ses compagnons.

    « Prenez ici le sens cardinal de l’indication.»

    Il était temps pour les Melandiens de résoudre les derniers secrets de la note…

  25. #55
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Beorn réfléchit un moment face à cette indication. Il se remémora avec peine l’énigme que la vieille femme du village leur avait montrée.

    Etrange est la route jusqu’au roc des méduses.
    S’armera de réfléchissements, le voyageur prudent,
    Tout en prenant au lieu dit, la direction cardinale de cette indication.


    « Mais aucun point cardinal n’est énoncé dans cette énigme... »

    Le mage Bagronk et le Druide, alliant l’intelligence de l’un et la sagesse du second s’assirent à même le sol et commencèrent un raisonnement. Long fut leur songe mais c’est au bout d’une demi-heure de réflexion, alors que Beorn avait réécrit les trois phrase composant l’énigme qu’une idée frappa leur esprit simultanément. Ils levèrent leur regard pour chercher celui de l’autre, lisant la stupéfaction ainsi que l’exaltation.
    Ils dirent en même temps à voix haute pour avertirent leur compagnons :


    « L’Est »

    Le maître loup et Kowan s’approchèrent pour mieux comprendre.
    Beorn et Bagronk, sous l’effet de la joi d’avoir trouvé la réponse parlèrent en même temps ce qui ne permis pas au deux autres de comprendre leur résonnement


    « Si un seul parlait, ce serait bien plus compréhensible. » Annonça Crikorrin

    Beorn lui répondit :

    «Regarde ! Si tu prends la première lettre de chaque phrase, qu’obtiens tu ? »

    « Est ! bien sur, pourquoi ne pas l’avoir vu plus tôt ! et dire que la réponse était juste sous nos yeux ! Maudites soit ces énigmes ! »

    « Bien, nous allons pouvoir nous mettre en route, et au plus vite. Je ne tiens pas à croiser d’autres méduses alors que nous ne disposons plus de ce sort ! »

    Après avoir rapidement refait leurs affaires, les quatre hommes repartirent par le boyau labyrinthique. A leur étonnement, la plupart des statues qui se trouvaient dans la salle n’étaient plus là, mais plusieurs hommes, certains armés se trouvaient ici. Kowan reconnu l’homme que la vieille femme avait décrit. Il se précipita cers lui pour lui dire que cette dernière l’attendait depuis fort longtemps. Après avoir annoncé aux hommes désormais délivrés de la malédiction qu’ils pouvaient rentrer chez eux, le groupe repartit vers la sortie et en sortant, se tourna vers un soleil levant qui blessa les deux drows aux yeux, mais qui, par sa splendeur redonnait du courage à la troupe. Ils partirent donc en direction de l’Est.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  26. #56
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    Dès qu’ils eurent à nouveau pénétré dans les bois obscurs, la lumière du soleil se fit regretter, car l’inquiétant sépulcre de feuilles bloquait les rayons de l’astre solaire et une sinistre pénombre régnait dans la forêt. Malgré cela les Melandiens continuèrent bravement leur périple incertain.

    Quelques heures plus tard, après que l’idée que tout ceci fut peut-être une grotesque mascarade eut traversée l’esprit tourmenté des Talosiens une bonne dizaine de fois, le groupe arriva à l’orée d’une petite clairière, remplie d’une herbe habillée d’un vert terne. Au centre de ce cratère désert d’arbres, une petite chaumière de pierre se dressait, elle ressemblait beaucoup à nombre de ces petites baraques de paysans faméliques que l’on trouve à des endroits isolés et pauvres. Cependant, les Melandiens sentirent rapidement que quelque chose clochait, une atmosphère intrigante planait sur les lieux, perturbant les esprits fébriles…

    S’approchant quelque peu de la bâtisse, ils remarquèrent qu’elle ne comportait aucune fenêtre et qu’aucun sentier ne partait depuis la porte d’entrée, une vieille porte en bois vermoulu… La curiosité des Talosiens s’exprima, que pouvait-il bien y avoir à l’intérieur de cette bicoque à vétuste et frugale ?

  27. #57
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Vous voulez vraiment savoir ?
    Messages
    92
    Bagronk, trop curieux, s’approcha de la vieille porte en bois vermoulu. Il voulait absolument savoir ce qu’il y avait dans cette petite chaumière de pierre. Il avança la main jusqu’au bois terne de la porte pour toquer mais au dernier moment il se ravisa. Un conflit intérieur éclata dans la tête de Bagronk. Fallait-il ouvrir cette porte ? Est-ce la bibliothèque ? Il demanda conseil à ses compagnons. Et les quatre Talosiens se mirent d’accord pour toquer et voir ce qu’il se trouve dans cette intrigante chaumière.
    Donc Bagronk, la main gauche sur son bâton magique, toqua à la porte.
    Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul,
    ash nazg thrakatulûk agh burzum-ishi krimpatul

    Sauron


    Vous êtes seul, vous voulez rencontrer votre âme-soeur, vous marier ou vous divorcer? Alors venez au centre de rencontre de Barabatta !

    http://membres.lycos.fr/sgenerator1/...e6b3b09060.png

    Winter is comming

  28. #58
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    Seul un profond silence répondit à l'action de Bagronk, visiblement il n'y avait personne à l'intérieur de la chaumière, cependant les Talosiens sentaient que des forces magiques tumultueuses agissaient dans les parages, l'atmosphère était crépitante et emplie de mystères. D'ailleurs, comment une simple chaumière pouvait-elle se trouver en plein dans la sinistre forêt ?

  29. #59
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Vous voulez vraiment savoir ?
    Messages
    92
    Bagronk pensa soudain à une illusion. Il se pourrait que la chaumière ne soit pas réel, que se soit un mirage.
    Il usa de sa magie pour en avoir le cœur net.


    Bagronk Vision lucide lui-même

    Puis, il regarda en direction de la chaumière.
    Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul,
    ash nazg thrakatulûk agh burzum-ishi krimpatul

    Sauron


    Vous êtes seul, vous voulez rencontrer votre âme-soeur, vous marier ou vous divorcer? Alors venez au centre de rencontre de Barabatta !

    http://membres.lycos.fr/sgenerator1/...e6b3b09060.png

    Winter is comming

  30. #60
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Beorn non plus n'aimait pas l'atmosphère qui règnait dans cette clairière. Voyant que Bagronk lançait un sort de vision lucide, il se prépara à toutes éventualité, se rapellant trop bien une chaumière que des Rakshasa avaient incesti dans le but de capturer des proies trop... curieuses! Beorn dégaina son cimeterre.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

Page 2 sur 4 PremièrePremière 1234 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] La Bibliothèque Magique
    Par sylvain dans le forum Le Noyau Occulte de la Ville
    Réponses: 84
    Dernier message: 15/02/2015, 14h40
  2. [Bâtiment] La Grande Bibliothèque
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Le Quartier du Gouvernement
    Réponses: 375
    Dernier message: 17/01/2015, 18h30
  3. Inventaire de la bibliothèque
    Par Galathée dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/11/2007, 13h28
  4. [HRP] Bibliothèque du Mélandien
    Par Nithep dans le forum Les Archives des structures de Melandis
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/09/2006, 00h26
  5. [Bâtiment] La Grande Bibliothèque
    Par Sigurd Drek'kon dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 27
    Dernier message: 07/12/2003, 19h27

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231