Page 2 sur 8 PremièrePremière 1234 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 222

Discussion: [Quête] L'Assaut des Morts

  1. #31
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Beorn, toujours juché sur la colline, fut fort heureux de voir le seigneur Limody. Il lui serra l’avant bras, coutume chez son peuple, et signe d’un haut respect mutuel. Mais ce ne fut que bref. A peine eut-il échangé un mot de remerciement qu’une nouvelle salve s’énergie émana du champ de bataille. Avec ses yeux recouvert de la pellicule rouge, Beorn reconnu une personne qu’il avait rencontré il y avait peu, Matteo, se jouant d’une liche. Voyant que ce dernier n’était pas fortement armé, et que la liche l’attirait inexorablement plus proche d’une troupe de zombi cadavérique, il se décida de finalement entrer dans la bataille même. L’armée de loup courrait avec lui.
    Il se retourna vers Crikorrin et lui adressa un regard qui en disait long. Il lui posa un bras sur l’épaule et lui dit :

    « Mon ami, l’heure est à nouveau venue pour nous de tirer l’épée ensemble. Marcher avec moi sur l’ennemi ! En mettons en déroute cette légion de sac d’os ! »
    Une Lueur nouvelle brillait dans ses yeux rouges.

    « Mais avent, laissez moi concocter un petit tour que les grands Maccabées en pourrissement trouveront tout bonnement… Démoniaque. »
    Il se retourna, faisant face à la bataille et regarda le front qui subissait de lourde perte due aux grands zombis invoqués par la liche. Il eut un rictus avant de se mettre à incanté.

    Beorn -- > Réanimation de groupe --> groupe de soldats mélandiens

    Une lumière jaune jaillit du ciel et les morceaus de cadavres talosiens se ré assemblèrent pour reformer les corps déchiquetés. Les plaies se refermèrent et les guerriers se relevèrent derrière les Guerriers squelettes, une nouvelle vie leur ayant été offerte. Il ne fallut pas leur faire un schéma. Il surent tout de suite que faire : prendre à revers leur assassins, avec une rage décuplée.

    « Voilà mon cher ami, et maintenant, une autre petite surprise pour ses charognes ambulantes. »
    Beorn -- > Aube illusoire
    Beorn -- > zone d’ombre -- > Nathiel


    La lumière du soleil perça derrière la colline et tous les corps se tournèrent, interrompant la bataille quelques instants. Hors, si les guerriers Talosiens sentaient en eux, la chaleur leur redonner des forces, ce n’était pas du tout le cas des zombis. Certains se mirent à brûler et d’autres sombrèrent dans une folie intense. C’est ce moment que choisirent Beorn et Crikorrin pour dégainer leurs armes. Beorn sortit son cimeterre qui luisant dans la lumière blanche et Crikorrin tira ses griffes, véritables lames de rasoir géantes. Ils descendirent la colline en courrant et en hurlant le nom de Talos, suivis de l’armée de loup.
    Et de voir ainsi leur général courir pour les soutenir, dans la lueur d’un petit matin d’été redonna le courage aux Mélandiens qui reprirent le combat contre une armée de morts désorienté. Et d’une seule voix, l’armée entière clama : TALOS !
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  2. #32
    Crikorrin Limody Invités
    Ils déferlèrent rapidement vers le champs de bataille en criant le saint nom de Talos. Les creatures encore abasourdient par l'aube prématuré, ne s'étaient aucunement préparées a se qui allait suivre. Cette bataille passerait surement dans les analles de la ville. Les guerriers mélandiens avec une ardeur renouvellé chargèrent de plus belle en formant un large couloire. Les morts essayèrent en vain de reppousser l'attaque de l'armée, mais la plupart des leur criaient de douleurs croyant que l'aube allaient les détruirent.

    Cet alors que la troupes de loups entrant dans la bataille. Ils n'eurent meme pas besoin de se frayer un chemin a travers les leurs, car le coulir avait tenu bon. Ils courrurent jusqu' au centre des festivités ou les attendait le gros des forces ennemies. Cinq des morts légendaires crées par Sikk Talam se tenaient a leur cotées croyant faire peurs à l'ennemie juste par leur présence. Les deux armées s'entrechoquèrent avec une violance inouie, faisant perdre la morts a plusieurs. Les combats commencèrent et les deux camps se battaient vaillament. Les loups enragées déchiquetaient tout ce qui se trouvaient devant eux et qui pestaient la mort.


    Crikorrin étaient en première ligne en compagnie de maitre Beorn et de son élite. Les griffes sortient, les yeux injectés de sang et ses muscles contracté, le maitre loup c'était lancées dans la bataille tete baissée, décapitant le plus de morts possible. Cet alors qu'il se retrouva face a face avec l'un de ces guerriers morts qui avaient traversés les ages pour tuée les innocants. Le loup n'avait pas eu le temps de se préparé que la créature lui tailladait légèrement l'épaule gauche. Se reprenant, Limody se mit en position déffencive pour contré la lame de son adversère avec ses gantelets. Reculant quelque peut pour avoir l'espace nécessaire pour attaqué, Criko para un coup d'épée qui était suposé atterir sur la hanche droite et riposta rapidement avec un solide crochet qui atterit sur la machoire décharné du guerrier qui tibuta sous le choc. Le loup frappa de nouveau, mais cette fois ci avec ses griffes en plein sur la main qui tomba lourdement sur le sol accompagné de l'épée. Le gurrier ne s'avoua pas vaincu si facilement et sous le regard du loup attrapa sa main la positiona sur son poignet et après quelques brusque mouvement la replaca comme s'il n'avait pas été coupée. Furieux, Limody decida de joué un peut plus serré et attaqua sans se protégée. Cela lui valu une belle balafre a l'abdomen, mais il continua, sautant sur le coté alongant son bras au maximum et retombant lourdement au sol touché au visage. ce n'était qu'une égratignure superficiel qui disparaitrait après quelques semaines. La légende, elle s'éffondra sur le sol, décapité, la tete roulant sur le sol. Se relevant péniblement, le loup marcha jusqu'à la dépouille du guerrier et attrapa la tete par les cheveux graisseux et la progeta violament sur un petit groupe de morts vivants. Souriant d'avoir capté leur attention, il se positiona pour l'attaque et attendit un autre combat.

  3. #33
    Morgon est déconnecté En cours d'inscription
    Date d'inscription
    November 2003
    Messages
    423
    Quand il vit l'armée faire son cris acharné, il compris que la liche l'avait amené a un endroit bien dangereux, il sauta dans le groupe juste avant la gigantesque vague destructrice qu'était l'armée dirigée par le général Beorn.
    Matteo cria TALOS et chargea comme un pauvre barbare, il ramassa au dernier moment sa seule dague de jet magique et la balanca droit devant, comme d'habitude il avait calculé son tir au nanomètre près et la dague fis un véritable carnage et revint dans sa main, l'armée était trois mètre derrièer lui lorsqu'il atteind a la mélée l'ennemis, en hurlant de plus belle, il trancha la tête d'un zombie, pris appuis sur son épée et décolla a plus d' 1 mètre de haut, au sommet de son sot il lanca une dague qui fit une boucle et bléssa 3 zombies, lorsque l'armée massacra tout ce qu'il y'avait devant il compris qu'il avait risqué sa vie pour rien, un soldat Talosien tomba lourdement sur le sol, le jordain pris son cheval imédiatement, le fis se cabrer et leva ses épées d'un noir parfait, il était au milieux de plusieurs guerriers, sa sagesse devrait lui dire de fuir, mais il éprouvait le besoin de charger dans le tas, il avait besoin de jouer au guerrier, toute peur était effacée de sa tête, il n'avait que le verbe "tuer" en tête. Il arriva au côté de Beorn, d'un regard furtif, il le remercia, si l'armée n'étais pas venue les zombies l'aurai transformé en steack haché, dans un cris rageur, il donna un coup de sabot a un squelette qui explosa, puis il fis briller son épée d'uranium, il baissa sa lame avec fureur, et là... horeur!
    Sa lame d'Uranium siffla, un effet entropique se produisit, Matteo sentis une puissante magie s'approcher, quelque chose d'horrible allait arriver.

    Matteo==>mouvement sauvage,nuée de météore===>Matteo

  4. #34
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    La pluie de projectiles ardents s’abattit dans un fracas sur l’armée Talosienne autant que sur la horde de cadavres. Les hommes périrent par dizaines et une centaine de morts-vivants furent affreusement carbonisés par les salves dévastatrices, même quelques loups-garous s’effondrèrent sur le sol ravagé par les affrontements sanguinaires.

    Cependant la fière armée Talosienne ne stoppa pas sa charge héroïque, pensant au néfaste sort d’une liche et non pas à une attaque venue de « l’intérieur », le massacre se poursuivit, et dans une dernière attaque digne de louanges, les forces Melandiennes brisèrent définitivement la barrière putrescente de morts-vivants. L’immense troupe des défunts n’était plus que composée de quelques petits groupes éparpillés. L’écoulement inlassable des monstres depuis la faille et les autres minuscles crevasses s’était arrêté mystérieusement. Mais une sinistre mer de cadavres et de décombres avaient envahi les rues complètement dévastées des Bas-Quartiers, la taverne ainsi que d’autres bâtiments étaient en ruine et de lourdes traces seraient encore visibles durant bien longtemps. Déjà de grands et maléfiques charognards planaient lugubrement au-dessus du champ de bataille noyé dans le sang frais...

    La « victoire » était à portée de main, malgré la résistance acharnée des derniers morts-vivants légendaires… Bien peu se demandèrent où avait donc bien pu disparaître la si puissante liche les ayant invoqué...

  5. #35
    Chaos Invités
    Chaos et son assassin entendirent au loin le bruit de la bataille, ils se précipitèrent sur le lieu et virent que les loups-garous étaient arrivés, donnant un énorme avantage au Mélandiens qui commencaient à être supérieur en nombre et écrasaient les cadavres. Chaos s'élanca dans la méléé du milieu là ou se tenait le reste de l'armée des morts-vivants. Semant la mort sur son passage, alors qu'il se battait contre des cadavres, un Guerrier Mort se dirigeait vers lui, l'assassin l'ayant vu se rapprocha de lui et lui planta une dague dans une cuisse pour le rallentir, il voulu prévenir son Chef mais le Guerrier Mort pris de rage frappa l'assassin qui tombit sur le sol mort transpercé par la violence du coup. Chaos se retournit juste au moment ou son assassin tombait au sol. Chaos regarda le Guerrier Mort et se dirigea vers lui, et un duel commenca entre les deux. chacun parrait les coups de l'autre. A un moment, Chaos vit une ouverture et entailla le ventre du Guerrier qui poussa un hurlement de rage qui fit reculer les morts-vivants autour. Il essaya de frapper Chaos qui esquiva de justesse et tomba sur le sol. Il se relevit alors que le Guerrier frappait mais il ne le toucha pas, Chaos profita du mouvement du Guerrier pour attaquer, il planta son épée dans la gorge du Guerrier Mort qui s'écroula sur le sol. Chaos lui coupa la tête pour eviter qu'il se relever. Il se dirigea vers le corps de l'assassin et lui mit un anneau, il espérait que un des mages arrivera à le téléporter à la tour. Il repartit en se dirigeant vers un group de mort-vivants.

  6. #36
    Crikorrin Limody Invités
    Une fine poussière c'étaient levé après l'énorme choc des météores. Limody regarda autour de lui essayant de calculer le nombre de perte de chaque coté. Il n'y arriva pas, car trop de cadavres avaient devenuent poussières. Ne voyant plus très bien ses troupes, le maitre loup, se courba quelque peut, inspira profondément et après quelques secondes se releva tete vers le ciel et poussa un longue plainte. Quand elle fut étteinte, ce qui restaient de ses troupes l'entouraient, attendant les ordres. Le loup, les dénombras et vu qu'il lui manquait 20 guerriers. Abbatue par ses pertes, Crikorrin, regarda ses troupes encore aptes au combat et leur dit:


    - Mes valeureux guerriers, vous qui avez combattue avec acharnement en cette matiné pour aidée nos alliées les Mélandiens, vous qui avez bravés la mort et qui avez survécus et enfin vous qui avez combattus pour la dignité de notre race, je dois vous dires, quand ce nouveaux jours vous m'avez rendu fière d'etre votre roi!
    Fiere d'etre des votres! Et fiere d'avoir d'aussi valeureux sujets! En ce jous funestes, j'ai perdu des hommes et pour me vangé, nous allons massacré le reste de ses pourritures anbulantes, pour rendre l'honneur au guerriers mort ici, mais aussi a nos prédécésseurs qui ont combattus pour nous!! Alors, rendez moi de nouveaux fière et tuez avec moi ses VERMINES!!!


    Le loup chargea de nouveau avec ses hommes, vers un groupes de mort qui résistaient toujours au assauts des mélandiens. Ils arrivèrent rapidement dans la petite bataille pour ravagé les lignes ennemies. Cela fut une vrai boucherie, les morts n'avaient plus la meme tenacité a ce battre qu'auparavant. Autres fait étranges, les guerriers légendairent de Sikk Talam reculaient du champ de bataille pour allée se regrouppé devant quelque chose, mais trop loin pour etre identifié. Criko et ses hommes tuèrent se qu'il restait du groupe de morts vivants et regardèrent au loin, vers les guerriers.

  7. #37
    Morgon est déconnecté En cours d'inscription
    Date d'inscription
    November 2003
    Messages
    423
    L'étrange rage destructrice de Matteo s'était calmée, il ne restait que quelques morts vivants extrèmement puissants et des petits zombies dans le tas ou il était, la guerre finissait enfin, la masse de morts vivants mourrait comme une flamme vacillante, le combats de ces grands non-morts était courageux, ils ne baissaient pas le rythme, mais leur destin était tracé; ils allaient mourir ici, mais ils vont surrement tuer pas mal de monde avant de tomber, et Matteo était plus faible qu'eux en tant que guerrier, il s'éloigna donc au dos de son cheval et recula du champ de bataille pour tout voir avec plus de recul.

    Il tomba alors sur le groupe avec qui il étais sur le toit de la taverne de croc en flamme, la il eu une poussée de colère, la même qu'il a eu le jour ou il a massacré ses frères et ses maitres du collège de jordaini, ou quand il a mis a feu et a sang tout un quartier d'halruaa avec ses guerriers qui étaient, en cette belle époque, sous son commandement.
    La cause de cette colère n'était autre que Radamanthys, l'alu fielonne, il retint sa lame de la frapper sous cette poussée de colère, et lui cria:

    - QUE T'ES DONC PASSE PAR LA TÊTE ? J'ETAIS EN PLEINE MEDITATION, IL FALLAIT ME DEMANDER AVANT D'ESSAYER DE ME TELEPORTER!
    Tu aurais pu me tuer, tu as failli le faire, si ma lame n'avait pas eu un effet entropique qui m'a soigné, je serais mort en ce moment, et par TA faute ! Me téléporter pendant que je médite pour amener un adversaire aussi puissant qu'une liche ? est tu si préssée de mourir que cela ? Sache que si nous êtions pas entourré de morts vivants, je te tuerai dans d'atroce souffrance... Bien, ce petit groupe m'a tout de même sauvé la vie tout a l'heure Matteo posa son regard sur Khan, le paladin si je puis vous aider dans quelquonque tâche, je le ferais.

  8. #38
    Khan Invités
    Khan retira alors son manteau, ou plutot ce qui en restait, le cuir découpés par les doigts infames des zombies et brullé par les flammes, ne se voyait presque plus et laissait voir la maille nue, qui elle même partait en morceaux.
    Il dit d'une voix calme:

    "Ne lui criez pas dessus, Matteo, elle n'a voulu que vous sauver la vie, on était en pleine bataille avec des zombies dans tous les coins. C'était pas trop le moment de réfléchire stratégie.
    Surtout si vous regardez bien, vous étiez sur le toit d'un immeuble en flamme, avec assés d'alcool à l'intérieur pour razer la moitié du quatier.
    "
    Il prit une armure qui trainait, l'enfilla et dit à l'alu-fiélonne:
    "Merci d'etre venu pour nous, Radamanthys, on serait morts sans vous, quand tous sera fini, laisser moi vous inviter au restaurant pour vous remercier."
    Il allait se tourner pour parler à Morlak, quand il lui dit soudain:
    "En fait, il me faudra un nouveau manteau, le mein n'a pas résisté à la bataille..."
    Il se retourna enfin vers le psion et lui dit:
    "Nous combattons donc à nouveau ensemble, Morlak, allons dans cette fichue faille, voir d'où vient cette marée d'horreurs!"

  9. #39
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    Les morts-vivants étaient cette fois bel et bien anéantis, les crevasses subsidiaires ne crachaient plus inlassablement les terribles créatures. Un silence de mort planait sur le champ de bataille, seulement perturbé par le bruit des derniers affrontements. Une véritable plaine de cadavres s’étendait dans les Bas-Quartiers ravagés par l’assaut des funèbres légions.

    Un grand cri de victoire éclata alors dans les troupes Melandiennes, la joie des hommes de voir à nouveau le soleil se lever. Seuls les plus perspicaces se doutaient que ce n’était qu’une bataille, alors qu’il fallait remporter une guerre !

    Mais pour rien au monde quelqu’un aurait interrompu le chant du triomphe parcourant les rangs Talosiens. Mais la réalité reprit cependant bien vite son cours, des nuées de prêtres se mirent à soigner qui pouvait encore l’être et déjà l’abominable odeur des morts pourris jusqu’à l’os refaisait surface.

    D’importantes décisions de déblayements et de secours ainsi que de surveillance des crevasses devaient être prises rapidement, pour endiguer le plus vite possibles les épidémies ainsi que de rendre rapidement le quartier à nouveau habitable. De lourdes responsabilités pesaient sur les épaules des principaux dirigeants.

    Tandis que le groupe mené par le psioniste Morlak se dirigeait vers les multiples failles, sinistres portes vers le tourment, bien conscient que le problème était loin d’être résolu.

  10. #40
    Chaos Invités
    Chaos qui vut enfin la victoire de la premiere bataille décida de se rendre près des failles pour rejoindre Radamenthis et Morlak, il partit dans les dédales de rues ou on pouvait voir des cadavres partout de morts-vivants et de Talosiens, une partie des Bas Quartiers avait été détruits par les Liches lors des batailles. Alors qu'il regardait ce qu'il restait du quartier, il arriva la ou une partie des Guerriers se dirigeaient pour anéantir totalement la menace. Chaos rejoingnit les Guerriers en saluant ceux qu'il connaissait. Il ne pensait pas à la fatigue ni a tous ce qui pouvait le rendre plus faible.

  11. #41
    Morgon est déconnecté En cours d'inscription
    Date d'inscription
    November 2003
    Messages
    423
    -Une faille dites vous ? Bien, vous allez donc explorer cette crevasse c'est bien cela ? Je vous suivrai, je suis bien trop curieux pour rester ici a ne rien faire. il montra son cheval j'espère seulement que je ne serrais pas forcé quitter mon nouvel ami...

    oh oui... Khan, j'ai un manteau pour toi, il fais partie de l'uniforme du jordain, bien sur je ne le met plus depuis que je les ai massacrés... il n'en est pas moin magnifique "Il sortis un superbe manteau blanc, cousu d'or avec le cigle des jordains gracieusement brodés en fil d'or, avec des rubis sur les bords" Je ne sais pas si ce manteau aurra quelconque effet sur un personnage mauvais, les jordains sont bons normalement, et j'ai toujours soupçonné nos manteaux d'être magique, sans en avoir la preuve... prends le donc

    bien, quand partons nous pour cette faille?

  12. #42
    Khan Invités
    Khan prit le beau manteau blanc, le regarda et le tendit à Matteo avec un sourire:
    "Je suis désolé, mais je dois de rendre ton cadeau, en premier lieu, je ne porte que du noir, je ne suis pas paladin noir pour rien...
    Ensuite, mon manteau était en cuir doublé de cote de maille, ce qui me plaisait bien.
    Ensuite, je pense que si j'accepte ton cadeau, Radamanthys ouvrirais une guerre ouverte contre toi... :happy:
    Délosé, mais merci quand même!"

  13. #43
    Radamanthys La Sombre . Invités
    Radamanthys vit Chaos s'approcher , elle le saluat puis lui demanda :

    Viens tu nous aider a explorer les failles ? Comment est la cituation de combat ?

    Le voyant fatigué elle lui proposa de l'aider a se reposer grace a son sort de soin puis continua a donner des ordres aux guerriers qui l'avaient accompagné .


  14. #44
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Beorn rangea son cimeterre et regarda le champ de cadavres empilés dans les rues des bas quartiers. La puanteur des corps amoncelé, la plupart déjà à un stade avancé de décomposition se faisait de plus en plus forte et se liait à celle du sang, versé à flot lors de la bataille. Beorn réfléchit un instant au moyen de « déblayer ce tas de morts. Une première idée lui vint, empiler les cadavres puis les brûler. Mais l’odeur qui se dégagerait du feu serait alors encore plus immonde que celle déjà présente. Réalisant que plusieurs des personnes présentes avait quelque dont en magie, il eu l’idée d’amonceler toutes les carcasses et d’ouvrir un portail planaire sous le tas, affin de l’expédié loin de la ville, sans risque d’infections ni d’épidémies.

    Il interpella la plupart des Talosiens un tant soit peu doué pour la magie et leur demanda :


    « Sauriez vous à même de m’aider à ouvrir un portail entre ce plan et le plan élémentaire du feu ? Cela ne durerait que quelques secondes et les risques seront minimes si on ouvre le portail en dessous d’un tas que nous ferions. »

    Il attendit ainsi la réponse des Mélandiens
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  15. #45
    Radamanthys La Sombre . Invités
    Beorn arriva prés de Radamanthys et lui posa la même question qu'au autres Mélandiens .Radamanthys réfléchit puis anonca .

    Je peux peut être t'aider avec ma capaciter a untiliser le portail dimentionnel , nous pouvons transporter les morts jusqu'a la dimention voulue .

    Elle lui exposa son idée puis attendit un ordre de son dirigeant .

  16. #46
    Morgon est déconnecté En cours d'inscription
    Date d'inscription
    November 2003
    Messages
    423
    Matteo repris le manteau, l'air décu

    -je ne me débaraserrai donc jamais de ce souvenir..., je ne veux le jeter, mais je ne peux le mettre, moi aussi je ne suis qu'en noir, et de plus mon armure porte le signe des jordaini barré, cette cape a le même mais non barré... il faudra que je la garde dans mon sac encore quelques temps...

  17. #47
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Vous voulez vraiment savoir ?
    Messages
    92
    Bagronk s’approcha de Beorn. Ses habits étaient complètement déchirés de partout et étaient pleins de sang coagulé. Il boitait un peu de la jambe gauche mais cela ne le dérangeait pas pour marcher. Il tenait dans sa main droite une dague pleine de sang noirâtre qui dégoulinait encore et dans sa main gauche, un grand bâton magique en bois sinueux. Il avait une entaille dans le flanc gauche de sa poitrine. Il était impossible de voir à travers les déchirures de sa cape. C’était à se demander s’il existait quelque chose en dessous de cet habit.

    Je peux aider !
    Je suis un très bon magicien. Mais il me faudrait des soins et je ne suis pas formé dans les sorts de soins !
    Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul,
    ash nazg thrakatulûk agh burzum-ishi krimpatul

    Sauron


    Vous êtes seul, vous voulez rencontrer votre âme-soeur, vous marier ou vous divorcer? Alors venez au centre de rencontre de Barabatta !

    http://membres.lycos.fr/sgenerator1/...e6b3b09060.png

    Winter is comming

  18. #48
    Radamanthys La Sombre . Invités
    Originally posted by Khan@vendredi 19 décembre 2003, 17h39
    Khan retira alors son manteau, ou plutot ce qui en restait, le cuir découpés par les doigts infames des zombies et brullé par les flammes, ne se voyait presque plus et laissait voir la maille nue, qui elle même partait en morceaux.
    Il dit d'une voix calme:

    "Ne lui criez pas dessus, Matteo, elle n'a voulu que vous sauver la vie, on était en pleine bataille avec des zombies dans tous les coins. C'était pas trop le moment de réfléchire stratégie.
    Surtout si vous regardez bien, vous étiez sur le toit d'un immeuble en flamme, avec assés d'alcool à l'intérieur pour razer la moitié du quatier.
    "
    Il prit une armure qui trainait, l'enfilla et dit à l'alu-fiélonne:
    "Merci d'etre venu pour nous, Radamanthys, on serait morts sans vous, quand tous sera fini, laisser moi vous inviter au restaurant pour vous remercier."
    Il allait se tourner pour parler à Morlak, quand il lui dit soudain:
    "En fait, il me faudra un nouveau manteau, le mein n'a pas résisté à la bataille..."
    Il se retourna enfin vers le psion et lui dit:
    "Nous combattons donc à nouveau ensemble, Morlak, allons dans cette fichue faille, voir d'où vient cette marée d'horreurs!"
    hrp : j'aurais pu répondre en bloc hier mais je viens juste de voir ton message.

    Radamanthys regarda Mattéo d'un mauvais oeil mais calmement dit :

    C'est un principe pour moi de ne jamais laisser quelqu'un seul lors d'une bataille c'est lâche et ça signifie: " débrouille toi tout seul moi je m'en vais ".

    Puis répondant a Khan :

    C'est très gentil de m'inviter mais je n'ai vraiment pas de mérite, aider des concitoyens et des amis en danger est un principe, mais ce n'est vraiment pas le moment de parler de cela il me semble et autre chose : pour le moment tu devra te contenter d'un simple armure j'ai autre chose a faire que de te fabriquer un manteau.

    Se tournant a nouveau vers Mattéo qui tenait son manteau elle lui proposa.

    Ce manteau est magnifique tu aurait tort de t'en séparer mais si tu le désire tu peux te présenter a mon commerce quand tout cela serra terminé je peux te le colorer et ainsi il deviendra noir .Mais en attendant ...

    Radamanthys aperçu Bagronk et le voyant si mal en point s'approcha de lui et lui dit :

    Je vois a tes habits que tu t'es bien battu, mais pour toi la bataille a été plus rude et tu semble fatigué veux tu que je te soigne avec mes compétences primaires ?

  19. #49
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Avec l'accord des multiples mages présents, Beorn pouvait commencer le rassemblement des cadavres. Pour ceci, il fit un bref aller-retour à son échope et revint avec deux troll. Les deux betes se mirent alors à rassembler les corps amoncelé en un seul tas au dessus duquel planait déjà un nuage d'insecte attiré la par la charogne et des rapaces tournoyaient déjà dans le ciel.
    Une fois tous les "morceaux" rassemblés, les mage se mirent en formation. Ils encerclèrent le tas de pourriture à l'odeur nausléabonde et comencèrent une incantation.

    Un cercle d'énergie rouge se format en dessous du tas en une chaleur intense commença à se faire ressentire. Le portail s'ouvrit juste à l'endroit désirer et l'amoncèlement débuta sa descente aux enfers. Alors que le dernier maccabé disparraissait dans le trou infernal, la chaleur se fit encore plus forte et c'est sous les yeux ébahit de toute l'assemblée qu'un élémental de feu majeur sortit des entrail de son plan d'existance.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  20. #50
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Vous voulez vraiment savoir ?
    Messages
    92
    Radamanthys aperçu Bagronk et le voyant si mal en point s'approcha de lui et lui dit : Je vois a tes habits que tu t'es bien battu, mais pour toi la bataille a été plus rude et tu semble fatigué veux tu que je te soigne avec mes compétences primaires ?
    Oui. merci bien.
    J'en aurai besoin pour la suite!

    Alors que le dernier maccabé disparraissait dans le trou infernal, la chaleur se fit encore plus forte et c'est sous les yeux ébahit de toute l'assemblée qu'un élémental de feu majeur sortit des entrail de son plan d'existance.
    Aie aie aie... j'aime n'aime pas du tout ca !

    AUX ARMES !!!

    Bagronk prit son baton à deux mains et concentra toute son énergie pour se préparer à combattre
    Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul,
    ash nazg thrakatulûk agh burzum-ishi krimpatul

    Sauron


    Vous êtes seul, vous voulez rencontrer votre âme-soeur, vous marier ou vous divorcer? Alors venez au centre de rencontre de Barabatta !

    http://membres.lycos.fr/sgenerator1/...e6b3b09060.png

    Winter is comming

  21. #51
    Raven Al'Qazimir Invités
    Méran réapparut au détour de la rue et se dirigea vers la faille. Il s'accroupit et ramassa une poignée de terre autour, elle était humide, humique aussi, de la terre de tombe fraichement retournée ... son odorat et son toucher se mirent à travailer pour essayer de conjecturer ce qui pourrait bien se trouver dans ces trous...

    Méran>Inquisition>Zone de la faille

    Mmm tout ça ne présage rien de bon ...

    Il revint alors auprès du groupe qui s'apprêtait à descendre.

    Je ne vous conseille pas de descendre tout de suite, beaucoup sont blessés et d'autres n'ont presque plus de sorts en réserve. Il serait bon que tout le monde soit en pleine forme avant d'y aller. Si je puis me permettre un conseil, désignez un ou deux chefs d'expédition, de préférence des hommes expérimentés, comme le général et le juge qui ont suffisament de bouteilles pour ne pas prendre de décisions légères. Ensuite gardez une formation purement défensive. Suite à quelque recherches à la bibliothèque, nous n'avons rien pu trouver d'intéressant. On m'a renvoyé à la recherche d'un ouvrage près du gobelin pouilleux, mais je doute d'avoir le temps d'aller les effectuer avant que de descendre.

    Ah ... avant d'oublier


    Méran>Soin des blessures graves>Bagronk
    Méran>Soin des blessures légères>Bagronk

    Je peux encore soigner raisonnablement deux personnes, donc s'il y a des blessés qui souhaitent être promptement sur pied prévenez moi

  22. #52
    Chaos Invités
    Chaos sortit son épée et se dirigea vers l'élémental de feu qui se dirigeait vers les premiers Guerriers. Chaos se mit à côté de l'élémental et frappa ce qui blessa légérement l'élémental mais l'épée de Chaos s'enflamma à cause de la chaleur et il fû obligé de lacher son épée qui était devenu brûlante. Il fit un bon en arrière et sortit deux dagues, ne pouvant s'approcher trop près et il ne pouvait pas se battre au corps à corps, il décida d'occuper l'élémenta lpour que d'autres Talosiens puissent le blesser. Le Chevaucheur du Chaos tournait autour de l'élémenta lattendant une ouverture.

  23. #53
    Crikorrin Limody Invités
    Crikorrin ce tenait toujours parmis ses guerriers, ils les félicitaient de leur grandes bravoure et de leur forces. Après quelques moment, il sentit une force magique qu'il avait sentit quelques temps auparavant, celle de Méran. Il n'en pris pas connaissance pour l'instant voulant dicter les derniers ordres a ses guerriers:

    - Mes guerriers, écoutez moi, car ce seront mes derniers ordres pour le moment. Je veux que vous alliez à la rencontre du Commandant Beorn et mettez vous a sa disposition, il pourra surement vous trouvez quelque chose a faire et ainsi accomplir des taches plus rapidement. Bien allez y mes frères, je vous reviendrez frais et dispos pour vous gouvernez de nouveau.

    Ils partirent en direction de l'armée mélandienne en laissant leur roi seul, mais pas completement. Le roi avait intercepter un de ses guerriers d'élites, son plus valeureux pour l'aidez dans la prochaine quete qu'ils essayeraient d'accomplir. Le roi fit signe a son accolyte de le suivre et ils partirent vers la faille ou se trouvait un petit groupe de Mélandiens et Méran par la meme occasion. Aquelques pas du groupe, ils s'apercurent que quelque chose n'allait pas. Un élémental essayait de blesser les mélandiens avec ses attaques successives. Un seul guerriers lui tenait tete pour le moment et c'était Chaos qui essayait de le blesser a distance. Le roi dit rapidement a son fidèle guerrier:

    - Bien nous allons le détruire rapidement, car il pourrait causser beaucoup de trouble et cela nous ne pouvons pas le permettre. Alors, tu vas te mettre derrière lui, moi devant pour le distraire et quand je te ferai signe, tu lui trancheras nette la gorge. Tu es près?

    - Oui, maitre, on ne peut plus pret!

    - Alors allons y!

    Le roi sauta rapidement devant la créature qui essaya de lui assener un coup de poing a la figure, le loup l'esquiva rapidement et lui assena en retour, un coup de griffes au ventre. L'élémental se torda de douleur, mais reprit tout de meme le combat. Pendant que les dueliste se livrait un combat sans pitié Daric (le guerrier loup) C'était placé derrière la créature et n'attendait plus que le signe de son maitre qui vint assez rapidement. Crikorrin se mit a crier et Daric sauta sur le coté, donnant un coup d'épée qui trancha net la gorge de l'élémental de feu qui tomba sur le sol devenu cendres qui se dissipèrent avec la fraicheur du vent. La tete de la créature avait tout bonnement suivit l'épée de son agresseur et n'ayant plus sa matiere premiere, le monstre mourut. Le roi tappota l'épaule de Daric, le félicitant de cette rapide victoire. Ensuite il se retourna vers le petit groupe et leur dit rapidement:

    - Eh bien mes amis, je voudrais savoir si deux paires de bras suplémentaires pourrait vous servir pour aller en bas vers ce qui nous attend de pied ferme. Alors?

    Edit : Crikorrin éditera son message dès qu'il sera de retour pour quelques fautes "techniques". Mais l'élémental est mort.

  24. #54
    Chaos Invités
    Lorsque l'élémental fût tué grâce à l'aide des deux loups-gaous, Chaos remit ses dagues dans ses fourreaux et alla récupérer son épée qui était oujours chaude mais il pouvait la garder dans ses mains sans se brûler, elle avait pris une teinte rougeâtre qui s'était incrusté dans le fer même. Chaos alla rejoindre les autres Guerriers qui attendaient avant d'entrer dans la faille. Il en profita pour remettre son armure en état et pouvoir la nettoyer un peu, elle était couverte de sang entièrement ainsi que son heaume.

  25. #55
    Raven Al'Qazimir Invités
    Méran jura à part lui

    Saleté, je ne l'ai pas senti venir ... enfin ça fait toujours un peu d'exercice ...

    Bon, je vais voir si l'on peut encore soigner quelqu'un dans la taverne puisque personne ne semble avoir besoin de guérison de façon urgente ... et j'irais ensuite me reposer jusqu'à midi. Si d'ici là vous avez besoin de moi ou que vous avez décidé de ne pas descendre dans la faille, vous me trouverez à l'auberge.


    Maruk et Jago descendirent du toit

    Hey Méran, arkhonte de mon coeur alors tu t'es amusé sans nous?

    Non, je crois qu'il a dû se taper le vieux pendant des heures à fouiner dans de vieux bouquins poussiéreux

    L'arkhonte sourit

    Ah taisez vous tous les deux ... vous ne savez pas ce que vous perdez

    Mais si tu vois bien qu'on meurt d'envie d'aller se barber dans un trou à bouquins avec un vieux gâteux

    Je t'ai entendu Jago

    L'invocateur s'inclina

    Votre sénilité ... euh votre seigneurerie

    Les yeux du sorcier s'étrécirent et la colère se lut sur son visage

    Remarque confondante d'un type qui a une épée à la place du cerveau...

    Moi au moins je ne me balade pas en robe comme les cocottes

    Marux posa le menton sur sa hache, elle même posée debout sur le sol avec un demi sourire, Méran leva les yeux au ciel avec un air amusé

    Pardon, c'est vrai que ton petit kimono en soie est des plus viril... je crois que ça devrait impressionner les guerrières de la cour

    Je n'ai pas besoin de les impressionner pour qu'elles me tombent dans les bras vieil homme ... mais je ne voudrais pas t'obliger à exhumer des souvenirs qui datent d'une époque où mon père n'était pas né

    Sache jeune Salvanas que les dames préfèrent de loin un homme d'expérience à un jeunot dont il faut faire l'éducation et qui passe sans cesse à côté du plus important ... mais ne t'en fais pas, ça viendra avec le temps

    Je crois ça suffit pour aujourd'hui vieille fripouille

    Rajko sourit et hocha la tête

    Oui jeune crétin ... allez je pense que l'on n'a plus besoin de nous ici ...

    Puis se tournant vers Méran et Maruk

    Et vous deux arrêtez de vous moquer de nous

    Mais je ne voulais pas me moquer, je me réjouis de voir qu'à votre âge vous êtes déjà comme un vieux couple

    Hmpf ...

    Rajko fit signe de le suivre à Jago et Maruk. Les deux hommes suivirent le vieux mage, et quittèrent la ville après avoir souhaité bonne chance à Méran. Ce dernier était heureux d'avoir eu quelques nouvelles d'Almoch après une semaine, mais il sentait déjà qu'il allait devoir de nouveau se confronter à la solitude. Il restait un étranger dans cette ville, et les autres personnes semblaient vivre dans une cohésion quasi parfaite. Un seul homme cependant ne lui semblait pas clair. Il en avait parlé avec Rajko, et ce dernier était tombé d'accord avec lui. Il lui avait confié ce cor, ça lui serait utile si jamais il devait neutraliser pareille créature. A défaut, un bon coup de fléau pourrait aussi faire l'affaire.

  26. #56
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Après avoir soigné les soldats plus ou moins blessés, Beorn s’en revint du côté de Meran. Ses amis étaient partis à l’instant et ce dernier inspectait encore le cor qu’ils lui avaient remis.

    « Bonjour à vous cher Meran, et merci de nous avoir aider dans cette bataille. Mélandis vous doit une fière chandelle. J’ai entendu dire que vous avez été voire les textes anciens dans la bibliothèque. Y aurait-il une piste ? »
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  27. #57
    Raven Al'Qazimir Invités
    En effet, j'étais allé prendre renseignements au sujet des créatures qui auraient pu être emprisonnées dans les sous sols de Mélandis et éventuellement quérir les plans d'en dessous, afin de ne pas descendre sans aucune préparation dans le nid des créatures qui ont assailli la ville.
    Cependant nous n'avons trouvé aucun ouvrage sur place, mais l'un des bibliothécaire nous a donné une piste à explorer si jamais nous voulions poursuivre sur cette voie.
    Un manuscrit sur ce sujet existe, dans la bibliothèque de Gherphan, au sud est du bois du Gobelin Pouilleux. Malgré tout il est possible que le bibliothécaire demande une contrepartie pour la consultation de cet ouvrage, aussi je me demandais si vraiment il était nécessaire de payer un prix, simplement pour être assuré d'être correctement préparé. Il pourrait aussi bien n'y avoir là dessous qu'une liche illusionniste qui se joue de nous...
    Vous connaissez cette bibliothèque donc?

  28. #58
    Radamanthys La Sombre . Invités
    Radamanthys n'avait eu le temps de réagir que déjà l'élémental était mort, visiblement la fatigue s'était emparée d’elle. Elle se soigna et aida les guerriers à penser leurs blessures et soigna par la magie les plus mal en point. L'alu-fielonne appela aussi les démons qu'elle avait ramenés de la dimension de Berechs et leur demanda d'aider de leur mieux ceux qui en avaient besoin avant de descendre dans le nid des morts-vivants. Elle ouvrit un portail dimensionnel et ramena Aeglis, sa panthère, qu'elle soigna. Elle se présenta ensuite devant Beorn et lui dit :

    Tous les guerriers sont fatigués par cette nuit de combat sans relâche, devons nous descendre dans la faille maintenant ? Il faudrait mieux attendre sinon nous risquons de subir une cuisante défaite au cas où nous rencontrerions ces immondes créatures puantes.

    Perplexe elle attendit une réponse espérant que Beorn prendrait la bonne décision.

  29. #59
    Morgon est déconnecté En cours d'inscription
    Date d'inscription
    November 2003
    Messages
    423
    -Alors nous allons entrer avec toute l'armée dans la faille ? J'ai pourtant cru comprendre que nous allions y descendre a moins de quinze. Cela serait plus raisonnable, peut être que seulement quelques créatures sont sorties du trou, elles pourraient être des centaines de milliers ! Si nous y allons en petit nombre, nous pourrions nous cacher facilement de ses zombies sans cervelles.

    le regard de Matteo devint froid

    -Bien entendu, avec un groupe si petit, le moindre petit combat nous tuerais, mais nous ne risquons pas de mettre mélandis a feu et a sang des que nous mettons un pied devant l'autre. Enfin c'est a vous de décider, mais je ne pense pas qu'emmener l'armée soit très raisonnable

  30. #60
    Khan Invités
    Khan hocha de la tête à ce que venait de dire Matteo:
    "Je suis daccord avec lui, et je me propose pour venir, dans un coin où il aura plein de zombies, vous aurez besoin d'un paladin qui peux les repousser.
    En plus Tempus m'interdit de rater une telle bataille...
    Je dispose aussi d'un élémental de flammes majeur dans mon épée en cas de besoin."

Page 2 sur 8 PremièrePremière 1234 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Quête : la maison des morts] Le cimetière/Chandara
    Par Althéa dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 116
    Dernier message: 16/03/2009, 22h37
  2. [Quête] La maison des morts : le cimetière de Linceul
    Par Althéa dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 28
    Dernier message: 25/01/2009, 21h57
  3. [Quête] La maison des morts : une réception à Linceul
    Par Althéa dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 22
    Dernier message: 14/12/2008, 21h37
  4. [Quête] La maison des morts : Linceul
    Par Althéa dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 54
    Dernier message: 12/11/2008, 17h10
  5. [Quête] La maison des morts : sur la route de Linceul
    Par Althéa dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 106
    Dernier message: 12/11/2008, 09h31

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236