Page 7 sur 10 PremièrePremière ... 56789 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 181 à 210 sur 300

Discussion: [Candidature] Bienvenue

  1. #181
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    Le garde dévisagea d'un air hautaine l'homme qui venait de lui adresser la parole sur ce ton. Mais à peine son regard avait-il croiser celui de son interlocuteur, son air hautain disparut pour devenir soudainement craintif.

    - C.. certainement messire, suivez-moi !

    Le garde alla se renseigner auprès de son supérieur un court instant pour savoir où il pourrait trouver un dirigeant et revint vers le mélandien.

    - Messire Folken, le chef de la garde se trouve à proximité, je vais vous mener à lui...

    Et le garde ouvrit la voie au barde du chaos et le mena dans un poste de garde placé tout près. Il se présenta au garde en faction qui rentra pour annoncer les deux visiteurs :

    - Merssire Folken, un homme demande à vous voir de toute urgence parait-il

    - Qui est-ce ?

    - Un certain Seina, barde du chaos messire.

    Le demi-elfe ne cacha pas son étonnement. Il n'était pas habituel qu'on le demande d'urgence hors du palais ou de ses bureaux. Mais le nom de ce visiteur ne lui était pas tout à fait inconnu. Même s'il ne l'avait jamais rencontré en personne, il savait qui il était. Aussi la surprise faisant rapidement place à la curiosité il pressa le garde de faire entrer le mélandien.

    - Messire Seina ? Le chef de la garde va bous recevoir.
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  2. #182
    Seina Invités
    Seina ne sembla pas entendre les paroles du garde, perdu dans ses pensées il ne cessait de contempler le paquet qu'il tenait dans ses bras. Le soldat intrigué suivit le regard du barde. Interloqué le soldat comprit qu'un corps était enveloppé dans du velours.


    " Messire Folken ?? je suppose... je vous rammène l'une de vos citoyenne" dit Seina d'une ovix lugubre et triste.

    D'un geste lent il dénuda le visage de banshee

  3. #183
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    A la vue du visage de Banshee, celui du demi-elfe se troubla. Il voyait là tout un tas de bons souvenirs passer en boucle dans son esprit. S'il y avait longtemps qu'il n'avait certes pas revu son amie, il n'en fût pas moins touché par la nouvelle. Le chef de la garde se surprit à sombrer dans la tristesse, et ressentit le besoin de s'asseoir en contemplant le visage inerte de la jeune elfe.

    - Qu... qu'est-ce qui s'est passé ? qui a fait celà ?

    Si la nouvelle l'avait troublé et lui donnait bien de la peine à éclaircir ses idées, le conseiller manostien ne comprenait guère non plus quel était l'intérêt de la démarche du mélandien et outre la surprise de découvrir la mort de son amie, le fait de voir un dirigeant mélandien faire le chemin lui-même pour ramener son corps le surprenait au moins tout autant.

    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  4. #184
    Seina Invités
    Seina pinça ses lèvres et son regard se durcit :

    " Ne vous occupez pas de qui.. ce qui ne vivra plus très longtemps j'en fait une affaire personnelle"

    Seina déposa le corps inerte de l'elfe au sol avec tant de soins et d'attention que Folken comprit que Seina devait bien connaitre l'elfe de lune.


    " je l'ai trouvée auprès d'un chevalier de votre cité et d'Egrevyn... je ne sais ce qu'ils sont devenus et je m'en moque... ma seule préoccupation était de rammener mon amie chez elle"

  5. #185
    sakasse Invités
    Par Helm que se passe t'il ici, laissez moi passer.........

    *s'avançant lentement Sakasse reconnais ce visage ce corps,.......*

    Haaaaa........, mooooon amour est morte non ce n'est pas possible.

    *Prends le corps de sa bien aimée et lui adresse un dernier baisé.*

    Laissez moi passez, je ramene sa depouille dans mes caves et vais la veiller en atttendant le moment de l'enterrement.

    *Prends la direction de ses caves les yeux emplies de larmes*

  6. #186
    Erszebeth Invités
    Lothringen, Erszebeth et Shinook arrivèrent alors que Sakasse récupérait le corps de son aimée.

    Choquée, la vampire se figea en voyant Banshee Sangdelune visiblement morte. Ce fut pour elle comme un coup physique... La dirigeante de la guilde de la vierge d'Argent était une elfe... C'était censé arriver un jour mais...

    Pas si tôt.

    Avisant Folken, effondré, en compagnie de quelqu'un qu'elle ne connaissait pas, elle dit :


    "Je savais en finissant cette affaire dont vous nous avez chargé que quelque chose n'allait pas... Que c'est-il passé ? Qu'est-il arrivé à... Banshee ?"

  7. #187
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    Le demi-elfe perdu dans de bien sombres réflexions, ne put que regarder son ami Sakasse emporter avec peine le corps de sa bien aimée. Jugeant que le pauvre caviste était bien trop troublé, il l'aida juste à porter le corps et ordonna à deux hommes de l'accompagner. Il passerait veiller aux côtés du marchand plus tard, malheureusement pour lui l'heure n'était pas aux pleures, mais il allait avoir à faire. Le retour de Ersz lui rappellait d'ailleurs qu'il avait encore trop à faire pour se perdre dans de tristes pensées. Certes le décès de Banshee avait provoqué comme un impact de foudre, semant le chaos dans son esprit, mais le conseiller qui commençait à avoir la triste habitude de ses mauvaises surprises parvint à reprendre le dessus, et masquant sa peine, il se tourna vers les trois enquêteurs de retour de leur quête.

    - Je ne sais pas du tout... C'est ce mélandien qui a ramené son corps

    Le demi-elfe désigan Seina du regard

    - Mais avant de m'occuper de cette affaire, j'aimerai savoir ce que vous avez trouvé
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  8. #188
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 990
    Lothringen regardait avec surprise tantôt ce corps inerte qui s'éloignait, tantôt les trois personnes profondément affligées qui parlaient de cette femme. Cette elfe devait être quelqu’un de bien extraordinaire pour avoir réuni en un même deuil un mélandien, une vampire et un général manostien. Il aurait bien aimé en savoir davantage : mais le rapport avant tout.

    Ils racontèrent donc par le menu leurs investigations et produisirent une à une devant le général les preuves qu’ils avaient rapportées : la lettre écrite par Epsilone à son apprenti, la lettre codée avec la réglette qui l’accompagnait, enfin la tête de l’archidruide. Ils expliquèrent aussi à Folken ce qui les avaient mené à soupçonner les druides.

    Puis ils lui exprimèrent leurs déductions :

    - Il paraît évident qu’Epsilone avait un contact chez les druides, celui dont nous avons trouvé le cadavre en route. Il semble aussi indubitable que l’assassin de l’artiste a été tué par nos soins. Le reste… le reste vous le déduirez tout seul, je pense, général. A vous de nous dire si vous souhaitez que nous approfondissions davantage cette affaire. Si ce n’est pas le cas, je ne priverai pas de vous rappeler que vous aviez promis une récompense substantielle.

    Le semi-drow était très curieux d’entendre la réponse de Folken. Voilà qui risquait de décider pour longtemps de son respect pour les autorités manostiennes.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  9. #189
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    Le demi-elfe avait retrouvé tous ses esprits et écouta avec attention le rapport du semi-drow. Rapport à la fin duquel il réfléchit un très bref instant pour répondre :

    - Quoiqu'il en soit vous avez tous trois mérité votre récompense.

    Ce faisant le conseiller posa trois bourses de 500po sur la table, prit un nouvel instant de réflexion, jetant un oeil sur le vampire visiblement perturbé par le décès de celle qui l'avait accueilli dans sa guilde, elle devait surement n'avoir désormais pour obsession que de la venger. Il conclut dans un profond soupir :

    - Ca se complique, si le clergé a des choses à se reprocher dans cette affaire, je ne peux vous imposer de poursuivre l'enquête ; votre contrat était de me retrouver l'assassin et vous l'avez fait... Et puis enquêter dans ce milieu demande un tact des plus particuliers, mais si vous le désirez vraiment...



    Lothringen gagne 500po
    Erszebeth gagne 500po
    Shinook gagne 500po
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  10. #190
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Angers
    Messages
    1 102
    Shinook, voyant le corps de la belle demi-elfe inerte, devint encore plus nerveux et triste que ces dernières heures. Il n'en pouvais plus, c'était trop visiblement, et ne put empêcher une larme de couler le long de sa joue. Il semblait également énervé, un air de rage submergé son doux visage habituel. Tout ce qu'il voulait, c'était se faire oublier. Ainsi, sans dire mot, il prit la bourse qu'il avait, selon lui, bien méritée, s'approcha de son supérieur, mit une main sur son épaule droite en signe de compassion, pour lui montrer que lui aussi avait déjà ressentit cet horrible sentiment qui vous referme sur vous-même. Quelques instants plus tard, il se tourna vers ses compagnons, qu'il considérait désormais comme de véritables amis, leur fit un signe de la tête en signe de salut, et partit sans demander son reste, marcher un peu, puis sans doute s'arrêter quelques instants au Loyal Paladin, pour boire un peu, et rassembler ses idées...


  11. #191
    Erszebeth Invités
    Après avoir pris son dû et avoir salué Shinook, Erszebeth se retourna, les machoires contractées, vers Seina. Elle savait bien que ce n'était pas de la faute du Mélandien mais la fureur bouillait en elle. Banshee était une amie et quelle que soit la personne qui avait fait ça, Erszebeth allait lui faire payer. Pour autant, elle n'en oublia pas les principes de la politesse ; ce mélandien semblait après tout être lui aussi un ami de Banshee.

    "Je me présente, mon nom est Erszebeth et je suis l'un des membres de la guilde de Dame Banshee. J'aimerais savoir ce qui s'est passé et qui est le coupable de ce... gâchis. Qu'il ne soit pas dit qu'une amie comme elle et qu'une personnalité de notre ville ait disparu sans que les comptes soient réglés."

  12. #192
    Seina Invités
    Seina regarda la femme qui lui faisait face, une vampire apparemment, il se retint de la frapper, sa haine de cette espèce exacerbée par la mort de l'elfe de lune. Il tenta vainement de se reprendre, mais la colère était puissante. Mais Banshee ne l'avait pas aidé à récupérer son âme pour qu'il se laisse aller à une violence incontrolée. Il répondit d'une voix calme et froide.



    " Enchanté Dame Erszebeth, dommage que les circonstances de notre rencontre soient aussi tragique. ne vous occupez pas de cette affiare. JE la règlerai seul... le vamp..{ il se reprit pour ne pas dévoiler un élément important du décés de Banhee}. la personne qui a fait ça n'en a plus pour longtemps..."

    Sur ces paroles Seina s'apprétait à faire demi tour, mais la Vampire dans sa colère lui accroche le bras et avec une force peu humaine le rammena devant elle. Apparemment elle n'était pas décidée à se que celà se passe comme ça.

  13. #193
    Erszebeth Invités
    Apparemment, elle n'était pas la seule à être en colère. Peu encline à mettre des gants car cela faisait sans doute trop longtemps qu'elle contrôlait son caractère depuis qu'elle était arrivée à Manost, Erszebeth attrapa le bras de l'illustre inconnu et le ramena vers elle :

    "Une petite minute. D'abord, vous ne vous êtes pas présenté, ce qui est grossier envers une dame, tout aussi *vampire* soit-elle et deuxièmement, vous avez oublié un petit détail. Banshee, bien qu'ancienne mélandienne, était aussi manostienne et s'est fait nombre d'amis dans cette ville. Et je doute fort d'être la seule à vouloir la venger, n'est ce pas, Sir Folken ?."

    Se calmant, elle lâcha le bras de Seina et continua plus posément :

    "Une personne qui a pu tuer Banshee doit-être puissante. Pensez-vous qu'elle souhaiterai vous voir partir la venger seul, en tête brûlée, et vous faire tuer ? Il nous faut tout d'abord un plan d'attaque, et bien sûr, que vous nous révéliez qui nous allons combattre..."

  14. #194
    Seina Invités
    AU moment ou elle lui attrapa le bras, Seina surpris fit jaillir une dague cachée dans sa manche. Mais voyant qu'Ersz ne le menacait pas il l'a rangea tout aussi discrètement, bien que celà n'échappa pas aux yeux des personnages ici présent.

    Il regarda attentivement le regard de la Vampire, et y lut une grande détermination, il connaissait ce regard... celui d'un être buté qui ne changerait pas d'avis.. comme Banshee pensa-t-il en fermantles yeux. Soit il devrait composer avec cette ^charmante " tête de mule".


    " Milles excuses vos seigneuries.... je me nomme SEINA, je suis le barde du chaos, Dirigeant de la toute puissante Melandis. Anciennement associé de Banshee et toujous l'un de ses plus dévoué ami. VOus devez surement vous dire.. un melandien ami d'une traitresse à Talos ? et bien sachez que la noirceur n'est pas un moule parfait. Je ne suis pas un être "pur", du sang a souvent coulé sous mes mains, j'ai torturé de nombreuses âmes, mais je connais aussi l'amour... et la loyauté. "

    En quelque mots Seina tenta de leur montrer qui il était, un peu comme s'il essayait de défendre la véracité de son amitié avec l'elfe de lune.

    " Je tuerai celu qui a fait ça.... que ça vous plaise ou non, c'est une question de fierté, je gardais toujour sun oeil sur banshee lorsqu'elle revenait à Melandis... mais j'ai fait défaut cette fois ci... peu d'êtres peuvent se vanter de me tourner en ridicule.. mais il en existe... et j'en connais certains. Qui a tué Banshee ? je ne le sais point. Et nous pourrions surement dire à l'heure actuelle qui est donc le meurtrier de DEUX manostiens... car votre seigneur Berrack poursuit en ce moment même le meurtrier. QUelle stupidité de la part de cet être que je respecte. S'aventuer ainsi dans les ténébres de melandis... peu d'être s'y aventurent.

    Mais revenons en à notre affaire.

    La peine laissait place à une froide détermintion et déjà le cerveau de seina se mettait à calculer, comment utiliser ces pions Manostiens, comment écarter le Conseil de cette histoire, les rouages semettaient petit à petit en place.. et il aurait surement besoin d'eux.. pour une période du moins...

    " La seule chose que je sais est que c'est une créature de votre espèce qui assassina ma douce Banshee, je la trouvais allongée dans les bras d'un Chevalier Manostien * il fit sa description et les Manostiens reconnurent Hugues...*


    Vous avez raison Erszebeth, je ne pourrais pas y arriver seul. SI vous êtes aussi puissante que ravissante, vous serez un précieux atout. Sachez que dans cette histoire je ne pourrais me comprommettre. Si vous êtes prise à Melandis, je tenterai de vous aider, mais n'userai pas d emes pouvoirs de Conseiller. Je ne pourrais expliquer mon alliance avec des Manostiens... Etes vous prete ou prets à risquer les tortures Melandiennes pour l'éternité.

    Il fixa la Vampire dans le syeux et se rapprocha d'elle, elle sentait son souffle tiède, rafraichissant sur son visage. D'une voix sifflante il lui énuméra tout ce qui pouvait l'attendre à Melandis. Avec le verbe propre au barde et la perversité propre aux Melandiens, il lui décrivit milles souffrances, milles terreurs, milles choses pire que la destruction... il éprouvait son courage, son calme, sa détermination sans aucune animosité mais avec calme et logique. Il ne désirait pas qu'elle se face d'illusions... se serait risqué .. très risqué.. pour tous ceux qui l'accompagneraient dans cette danse macabre, car la dame était parvenue à sortir des ténèbres de sa nature et Seina allait l'y replonger brutalement pour venger Banshee

  15. #195
    Erszebeth Invités
    Un étrange personnage que ce Seina... A la fois franc et calculateur, froid et charmeur, comme tout barde qui se respecte, bien sûr.

    "Je suis certes puissante, mais nul besoin de flatterie. Et point besoin d'essayer de me manipuler non plus. Quand je pense qu'Egrevyn aussi..."

    La demie elfe soupira.

    "Je n'ai pas peur de Mélandis ou de ses ténèbres, non. Nous vampires sommes nés de là-bas et même si parfois nous arrivons à maîtriser notre nature, elle fait toujours partie de nous. Ce sera un retour aux sources plus qu'autre chose... Quelque soient les tortures et les perversités de là-bas, que sont elles comparées à la non-vie, à la corruption de votre âme par le sang qui coule dans vos veines ?"

    "Et si je tombe au combat ou que j'éprouve des difficultés, je ne m'attends pas à ce que vous veniez à mon secours, ne vous inquiétez pas. Malgré tout, je pense qu'il faudrait mettre quelques personnes au courant de la situation, comme le seigneur Cyric par exemple."

  16. #196
    Seina Invités
    Seina soupira exaspéré :

    " Tant qu'à faire, autant emmené toute l'armée Manostienne, histoire qu'elle soit repérée à dix kilomètres et exterminée en dix minutes"

    Cette remarque fit fortement tiquer les Manostiens...

    " Bien réunissez donc les personnes que vous jugez bon d'informer de cette histoire, mais je n'ammenerai pas plus de 2 personnes à Melandis... et si vous êtes aussi forte et ténébreuse que vous le prétendez, ce sera amplement suffisant...beauté"

    Lorsqu'il était bougon, Seina avait le don d'agacer les gens

    " Seigneur Folken, en tant que Seigneur de Melandis, je tiens à vous affirmer que le conseil n'a pris en aucune part parti dans cette histoire, il n'est même pas envisageable de faire appel à la justice Melandienne pour retrouver le coupable. De plus j'espère qu'aucune représaille ne sera entreprise contre notre ville... la vie d'un seul ne vaut pas la mort de milliers sans aucune gloire.. ne donnez pas un prétexte à mes compatriotes pour vous massacrer...."

    agacant... et arrogant

  17. #197
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    La diplomatie était un art qui n'était pas étranger au conseiller manostien. Un art auquel il avait été formé dès son plus jeune âge et qu'il avait eu à utiliser de nouveau comme ambassadeur à Mélandis à une époque. Cet échange lui rappellait cette ancienne époque, ce n'était pas ce genre de paroles qui allait lui faire perdre son sang froid, il en avait vu d'autres . Aussi rassura-t-il immédiatement le mélandien.

    - Soyez sans crainte à ce niveau. Manost ne donnera pas dans la représaille pour une de ses citoyennes, si vous prommettez que l'auteur de ce crime sera puni ! Par contre gardez vos menaces elles sont plutôt mal venues et pourrait vous attirer bien des ennuis... Sur ce veuillez m'excuser, mais je suis attendu pour régler d'autres affaires

    Le conseiller désormais parfaitement impassible fit volte face et prit la direction du quartier du gouvernement.
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  18. #198
    Erszebeth Invités
    "Eh bien... Je sais au moins que Sir Cyric de la guilde doit être averti."

    Et joignant le geste à la parole, Erszebeth griffona un mot qu'elle attacha à l'une des pattes du Gluck.

    "Direction la Guilde de la vierge d'argent, vite." Souffla-t'elle à l'étrange petit animal qui s'envola avec un vague "tirooooooooooul" qui signifiait en gros "ok, ça roule".

  19. #199
    Seina Invités
    Le conseiller, tout en marchant entendit rire Seina pour la première fois... un rire chaleureux.. loin des rires démoniauqes de sMelandiens habituels... puis d'une voix posée et calme...

    " Quelles menaces ??? je n'ai fait que dire la réalité des choses.... A la revoyure Conseiller Folken"
    Seina regarda Erszebeth...

    " Cyric... celà me dit quelque chose... ahhh.. ce traitre Melandien... j'étais persuadé qu'il était mort depuis longtemps..."

  20. #200
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 990
    Lothringen ne disait rien mais ne perdait pas un seul mot de la conversation. D’indice en indice, il en avait conclu que l’elfe dont il venait de voir le corps n’était autre que Banshee Sangdelune, la propre maîtresse de la guilde à laquelle il avait tenté d’adhérer. Voilà qui n’arrangeait pas ses affaires ; il n’était pas près de se trouver un emploi si on tuait ses employeurs avant même qu’il n’ait pu les rencontrer. Et que faire, à présent que la quête s’achevait ?
    Le barde lui faisait une étrange impression, mais son discours sur les périls mélandiens ne l’impressionnait pas beaucoup. Quand on a survécu à l’esclavage drow, on ne redoute plus grand chose des sociétés humaines.
    Il avait remarqué qu’Erszebeth partageait le désir de vengeance de Seina.
    Pour sa part, il ne connaissait pas la défunte ; mais il avait assez envie d’éclaircir cette affaire. Il s’adressa à voix basse à Erszebeth :


    - Je vous accompagne si vous voulez de moi.

    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  21. #201
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'ombre...
    Messages
    353
    Erszebeth vit arriver à toute allure vers sa direction une fine silhouette drapée de noir de la tête au pied. Elle sut que c’était Cyric en raison de sa démarche si particulière. Il n’avait pas la moindre goutte de sang elfique dans les veines mais son déplacement de jambes si rapide et si léger faisait immanquablement penser à celui d’un elfe. Il semblait ainsi survoler les pavés. Il était maussade et blanc de visage.

    Aux côtés de la vampire(tte) () se tenait un triste sire, le « barde du chaos », comme on l’appelait, un mystérieux personnage que Cyric avait entraperçu plusieurs fois quand il séjournait à Mélandis. Sur la missive d’Erszebeth, c’était lui qui avait apporté le corps défunt de Banshee jusqu’ici. Il savait le mélandien proche de Banshee pour les avoir vu plusieurs fois se rencontrer, que ce soit à la guilde de Mélandis qu’à celle de Manost. Ils avaient des liens ensemble et Cyric devinait que le barde voulait accorder une dernière faveur à son amie défunte en la ramenant à Manost, auprès de son mari, sakasse.

    Une autre personne se tenait aux abords de l’homme et de la vampire, un semi-drow, qu’il avait également aperçu et qui lui avait parlé, sur les lieux du meurtre de l’artiste Epsilone. Seulement, une malheureuse affaire l’avait expressément enjoint à quitter l’enquête qu’il aurait volontiers aimé résoudre. Il n’avait pu, ainsi,prendre connaissance de cette personne.

    Saluant d’un hochement de tête Seina, Lothringen puis Erszebeth, Cyric entama la conversation avec celle-ci, afin d’abroger ce vrai silence de mort.


    Merci pour m’avoir prévenu aussi vite Erszebeth. Il regarda son familier voler puis se poser sur son épaule. Je suis vraiment atterré par cette nouvelle et souhaite de tout cœur retrouver le ou les meurtriers de Banshee, mais j’aimerais toutefois plus d’informations…Dites m’en plus.

    La roublarde-magicienne lui narra tout en détails, ainsi, le voleur sut à la fin quel adversaire il aurait à affronter pour ruminer sa vengeance : un vampire. Cette vile engeance…
    Celui qui avait assassiné l’elfe de lune paierait pour son crime d'une façon ou d'une autre. Le voleur jura en son for intérieur et prit la parole :
    Je ne demande que vengeance, comme vous deux. Il ne savait pas encore le rôle que jouait Lothringen dans cette affaire Unissons-nous donc et partons pour Mélandis. Plus vite nous y serons, plus vite nous mettrons la main sur ce vil bâtard.

  22. #202
    Calisto Invités
    Dans l’ignorance de ce qu’il se passait,
    Une ombre au loin arrivait…
    La brise du matin… Le gazouillis des oiseaux…
    Ce jour promettait d’être beau !!!!
    Une jeune fille arrivait en chantant,
    Le voyage avait été long pourtant !!!


    - Bien le bonjour monsieur le garde, vous m’avez l’air bien fatigué… Avez-vous donc fait la nuit ???
    - Effectivement ma petite, je suis assez fatigué, alors viens en au fait… Dit le garde d’un ton sévère.
    -Et bien lorsqu’on est fatigué, quoi de mieux… hmm… qu’un bon petit déjeuné ? … J’ais justement un peu de pain et de viande qu’il me reste du voyage, je vous invite très cher garde !!!
    -essaierais tu par hasard de me soudoyer ??? Rétorqua le garde.
    -Monsieur le garde, vous m’offensez !
    J’avais juste supposé,
    Qu’a cette heure-ci tout le monde dormirais.
    Je voulais donc juste me reposer
    Ainsi que petit-déjeuner,
    Vous voyant aussi fatigué,
    Je pensais simplement vous inviter,
    a m’y accompagner…

    -hmm… il y a une rime que je n’ais pas bien comprise… ironisa gentiment le garde.
    -c’est que… voyez-vous… les rimes sortent difficilement le ventre vide !!! répliqua la jeune fille soulagée de voir le garde plus amical.
    -Voulez-vous entendre un petit poème que j’ais composé sur le chemin???
    Le garde a demi amusé approuva de la tête.
    - Ô Manost, as-tu besoin de Troubadours ?
    Je serais là dans quelques jours…
    Ô Manost, veux-tu que je conte les histoires,
    De ce que font les vaillants Paladins pour ta Gloire ???
    Ô Manost, préfères-tu me voir jouer ?
    La belle Hélène interpréter ????
    Ô Manost, au cœur latent,
    Humblement je t’offrirais mes talents…

    -très joli, lui dit simplement le garde.

    Après avoir manger le peu qui restait du voyage, et avoir longuement écouté la vie entière de la jeune fille, qu’elle venait de Vélène dans le Téthyr, qu’elle était barde, qu’elle avait 23 ans, qu’elle savait manier l’épée et l’arc si on la nécessitait, … Son enthousiasme pour Manost était assez évident, elle avait entendu dire que la ville était accueillante et que les gens ici se respectaient mutuellement, qu’on y attendait de nouveaux artistes, et elle espérais qu’elle pourrais y tenter sa chance…
    Bref, après avoir écouté la vie entière de Calisto, le garde lui dit que certainement le Conseil serait déjà réveillé, qu’il irait de ce pas leur annoncer sa venue et qu’il espérait sincèrement qu’elle soit acceptée en tant que nouvelle citoyenne Manostienne.
    Il s’en alla donc vers le Conseil laissant Calisto émerveillée du peu qu’elle pouvais apercevoir de la ville…



  23. #203
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Une heure plus tard, le Garde refit son apparition. Il avait obtenu une audience rapide auprès du Conseil Manostien, afin que celui-ci puisse prendre une décision à propos de la nouvelle arrivante.
    Le garde leur raconta alors tout ce qu'il avait pu apprendre sur la jeune femme. Apprenant que c'était une barde, le Conseil n'hésita alors aucunement. En effet, Manost manquait cruellement de Bardes, et cela faisait bien longtemps que le Théâtre de la Harpe Manostienne n'avait retenti d'odes et autres chants.


    Apercevant Calisto, le garde s'approcha d'elle.

    "Voilà, le conseil approuve votre demande, vous êtes Manostienne madame. Sachez respecter les principes de Helm et vous serez toujours la bienvenue dans sa cité bénie. N'hésitez pas à prévenir le conseil si vous avez des requêtes ou autres. Je vous conseille de vous rendre au Théâtre de la Harpe Manostienne. Depuis le départ de sa propriétaire, il tombe en désuétude, et le Conseil ne voit pas d'inconvénient à ce que vous preniez la tête de ce bâtiment."

    Ceci dit, le Garde reprit son poste à l'entrée des portes de la ville, vigilant comme tous les membres de la garde.

  24. #204
    Calisto Invités
    -Merci Merci Monsieur le Garde !!! s’exclama enchantée Calisto…
    Cependant, on pouvait lire une certaine inquiétude sur son visage… Par quoi devrait-elle commencer ? Serait-elle a la hauteur de ce que les Manostiens attendaient d’elle ?
    Après avoir saluer et saouler le pauvre garde de remerciements, elle s’en alla d’un pas décidé, vers ce théâtre dont elle avait tant entendu parler.

  25. #205
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 990
    Lothringen jusque là s'était bien gardé d’intervenir, conscient d’être une espèce d’intrus dans ce collectif de vengeurs. Si l’un des présents l’avait pourtant interrogé davantage sur la part qu’il prenait à cette affaire, le semi-drow aurait dû finir par avouer qu’au-delà de la seule curiosité il n’aimait pas beaucoup l’idée de laisser Erszebeth se lancer à corps perdu dans une vengeance aussi dangereuse pour sa propre non-vie. Et il n’avait pas vraiment l’impression qu’il pourrait s’en remettre à Cyric ou à Seina pour la défendre en cas de besoin…

    Lothringen sentit enfin sur lui le regard intrigué du mercenaire, qui n’en finissait apparemment pas de se demander ce que le semi-drow qu’il avait croisé place du temple faisait là cette fois-ci. Le guerrier-mage sourit à demi en prenant à son tour la parole.


    - On m’appelle Lothringen, Seigneurs ; et bien que cela ne vous apprenne ni mon vrai nom, ni d’où je viens, il faudra vous en contenter. Si cela peut vous rassurer, sachez que j’ai l’habitude de marcher dans les ombres et ne dois d’allégeance à personne. Je ne vous cacherai pas que je suis fort curieux de tous les événements qui peuvent toucher de près ou de loin les réglements de compte de ma profession. Mon autre raison de me joindre à vous est que je préfère défendre mes amis tant qu’il en est encore temps plutôt que d'accomplir une vaine vengeance… Il arrêta d'un geste les réactions indignées de ses interlocuteurs. Je ne doute pas que vous ne soyez tous tout à fait capables de vous défendre tout seuls, et Erszebeth me l'a déjà maintes fois prouvé. Mais on en disait certainement autant de sa maîtresse, qui n’en est pas moins morte.

    Il vit les visages s’assombrir et les dents se serrer à cette seule évocation. Ça commençait fort.
    - Peut-être parce que je ne connaissais pas Banshee, je saurai conserver dans cette affaire la tête plus froide et les idées plus claires.

    Il haussa légèrement les épaules.
    - Si l’auteur du meurtre est bien un vampire doublé d’un puissant mélandien, vous n’aurez tous pas trop de ma circonspection.

    Il ne voyait rien d'autre à ajouter. Il revenait à peine de son enquête sur l'assassinat de l'artiste Epsilone: autant dire qu'il était prêt au départ.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  26. #206
    Erszebeth Invités
    "Je suis pour ma part contente que vous souhaitiez nous accompagner." Dit la vampire en se tournant vers Lothringen.

    S'adressant à Cyric et à Seina, elle ajouta :


    "Je me porte garante pour lui. Il est avisé et sait garder la tête froide. De plus, il sait accomplir sa part dans un combat, même si la chance ne suit pas toujours ses pas. C'est un allié sûr... Et un ami précieux." finit-elle avec un petit sourire.

    Seina et Cyric aquiescèrent avec plus ou moins mauvaise grâce. Tous les quatres étaient parés, il ne leur restait plus qu'à se mettre en route, ce qu'ils firent discrètement et sans se faire remarquer. La roue du destin était en route. Pour le meilleur ou pour le pire, ils allaient pénétrer dans les ténèbres de Mélandis...

  27. #207
    Seina Invités
    Montant sur son alezan, Seina se retourna ver sle petit groupe...

    " J'aurai quelques dispositions à prendre à Melandis avant de pouvoir vous faire passer discrètement..... vous devriez établir un campement dans les alentours de Melandis, je vous y rejoindrai dès que possible. Profitez en pour discuter entre vous et établir un plan d'action... "

  28. #208
    Luthien Invités
    Enfin, après tout ce temps elle arrivait enfin. Tout ceci était donc plus qu'un rêve et Manost était désormais sous ses yeux. Au souvenir du voyage qui l'avait menée jusqu'ici, la jeune elfe sentit une larme lui couler sur la joue. Mais l'heure n'était plus au passé. Appercevant un garde, Luthien s'en approcha, soulevant la lourde capuche noire qui recouvrait sa tête.
    Le garde de Manost remarqua soudain une elfe qui s'approchait, toute en noir, un chat posé sur son épaule. Inspirant fortement il héla la nouvelle venue.

    "Holà aventurière, que venez-vous faire dans la belle cité de Manost!"
    Voilà, le moment tant redouté était la désormais. Il était tant de retourner à la civilisation...
    Luthien ouvrit la bouche pour parler, mais les mots lui manquait et l'angoisse lui serrait l'estomac. Et le garde s'impatientait.

    "Alors, on a avalé sa langue? Je n'ai pas toute la journée moi.

    rassemblant tout son courrage, l'elfe réussit finalement à balbutier une réponse au garde.

    "Je... Je suis Luthien et... humm, j'avais entendu parler de Manost. Je veux dire... Je voudrait m'y installer, une nouvelle vie... Oh, j'ai tellement rêvé de cet endroit, des histoires qu'il doit y circuler... Je crois qu'il y a une grande bibliothèque.
    Oh, je vous promet que si la cité de helm m'accepte je lui serait fidèle... J'aiderai."

    Le garde resta perplexe en découvrant cet elfe, visiblement une mage, si destabilisée et intimidée. Il n'avait vraiment pas prévu que la conversation tournerait ainsi et ne savait vraiment pas quoi faire avec cet étrange personnage.

  29. #209
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Le garde se radouçit devant l'attitude craintive de l'elfe qui se tenait devant lui. Il avait apprit à se méfier des apparences, mais son intuition lui disait que la personne qui se trouvait devant lui était réellement timorée. C'était déstabilisant de la voir si angoissée. En tout cas avait-elle l'air sincère.

    - Veuillez patienter un peu s'il vous plait, dit-il d'un ton plus posé que celui qu'il avait employé pour houspiller l'elfe.

    L'elfe ne répondit rien. Le garde revint rapidement, il n'avait pas fallu longtemps à l'officier pour se décider. Il n'y avait pas trop de quoi tergiverser, même si un personnage peut en cacher un autre.

    Le garde revint vers l'elfe qui semblait ne pas savoir où se mettre.


    - Eh bien voilà, vous pouvez circuler librement dans Manost,
    fit l'homme un sourire accroché au visage.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  30. #210
    Luthien Invités
    Le sens de la phrase ne paru pas d'entrée évidente pour la jeune fille, puis les sons s'associèrent à des images et elle compris. La chance avait peut-être tourné après tout? Le visage s'éclaira d'un léger sourire et Luthien remercia le garde.

    "Oh, merci... merci, je... je vais... je vais entrer alors."

    Et Luthien entra dans Manost, le coeur plein d'epoir et l'esprit encore embrouillé, partant vers son nouvel avenir mais ne pensant même pas à demander son chemin ou une description plus complète de la ville ou elle venait d'arriver.

Page 7 sur 10 PremièrePremière ... 56789 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Bienvenue dans Projet NeoBG
    Par Sous Nain dans le forum Les Archives Poussiéreuses
    Réponses: 79
    Dernier message: 20/05/2006, 18h33
  2. [IWD2][AVIS] Bienvenue au pays de RAM-Land :)
    Par AkeA dans le forum Le Monastère du Corbeau Noir (Icewind Dale 2)
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/04/2005, 13h35
  3. [Guide] Bienvenue aux archives du cartographe
    Par Folken dans le forum Les Archives du Cartographe
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/02/2005, 18h37
  4. [NeverMagic] Bienvenue à NeverMagic
    Par Valmoer dans le forum Les contrées des jeux
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/05/2004, 19h34

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239