Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Discussion: [Commerce] Les mille couleurs

  1. #1
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    Malgré ce qu'un tel nom laissait présager , la façade de la confiserie n'avait rien de coloré , au contraire grise et délabrée la plupart des riverains pensaient que la bâtisse était abandonnée depuis des années .

    Mais les quelques habitués et les curieux qui osent pousser la porte de la boutique sont la plupart du temps étonnés de la différence . Si l'extérieur ressemble à une prison , l'intérieur tient plus d'une confiserie traditionelle , ou alignés sur de longues étagères , des centaines de bocaux , attendent , impassible , tous remplis de bonbons ronds , carrés , rouge et verts .

    Le vendeur est à l'opposé de sa boutique , sous ses airs paternels se cache un homme froid et machiavélique , le genre d'homme à travailler comme tueur la nuit et confiseur le jour .
    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  2. #2
    Drydo Invités
    Drydo retournait dans sa tête l'étrange énigme du garde tout en explorant la ville. Décidément, se dit-elle, les humains sont vraiment très étranges. Malgré toute la force qu'elle projetait à paraître sympathique, ils se méfiaient d'elle. C'est alors qu'elle aperçut la confiserie. "Les milles couleurs". Ce nom lui rappella l'énoncé de l'énigme. Elle s'aventura à l'intérieur et huma le parfum des bonbons. Non, finalement les humains n'étaient pas si étrange que ça !

  3. #3
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    Le confiseur laissa la jeune fille flâner quelques instants avant de lui poser la fatidique question que nous connaissons tous :
    - Qu'est ce que vous cherchez ?
    - Il faut voir ... , elle jetta de furtifs regards vers la porte et continua d'un air de petite fille qui sait tout , je cherche un instructeur ...
    - Ah désolé , on a pas de ça chez nous .... non je plaisante . Bon bon , ne perdons pas de temps avec les formalités d'usages , ici tout le monde m'apelle Chamalus , mais mon nom d'agent c'est Jariv Alimprovist , mais entre nous vous pouvez m'apeller Albert , bien que ce ne soit encore qu'une identité , et vous quel est votre nom belle enfant ?
    Elle le regarda bizarrement , regarda la sortie , reregarda le vendeur et répondit .
    - Drydo , mais de vous à moi ce sera , euh Drydo aussi finalement .
    - Bien bien , mettons nous au travail !
    Et il alla appuyer sur un bouton sous le comptoir qui ouvrit une porte comme si un mécanise secret l'avait ouvert et en fait un mécanisme secret l'avait ouvert .
    - Après vous mademoiselle !
    - Et vous ne fermez pas la boutique en attendant ?
    - Ah tiens , pas bête je n'y avais jamais pensé !
    Et ils descendirent les escaliers dans la pénombre pendant que l'elfe noir se demandait dans quel pétrin elle s'était encore fourrée .
    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  4. #4
    Drydo Invités
    Elle se posait encore cette fameuse question tout en descendant les escaliers. Puis l'homme éclata de rire tout seul, et elle fut certaine qu'il était malade.
    - Bien bien, bienvenue chez moi !!!
    Et il fit basculer un chandelier accroché au mur en ricanant de plus belle et en jetant des regards furtifs à la drow, et en marmonnant tout bas : ha ha ha ha.
    Drydo le laissa passer devant elle et le suivit prudemment, lui faisant de moins en moins confiance.
    - Vous savez vous battre au moins ?
    - Bien sûr, répliqua-t-elle sur un ton vexé. Mais...
    - Oui oui je sais, ah la la la, des femmes avec des épées cassées dans la SRL, pff, où vas le monde ?
    Et il lui jeta une épée longue qu'elle rattrapa habilement, de moins en moins rassurée. Mais au combat, elle se sentait à l'aise, tout cela n'étant pour elle qu'une danse en l'honneur d'Eilistraee.
    Mais dès le premier choc, elle sut qu'elle n'avait pas affaire à n'importe qui. Comme d'habitude, elle perdit toute notion de temps et de mémoire lors du combat.
    L'homme ricanait tout seul à longueur de temps mais se défendait bien. Elle se positionna en défensive, prête à le fatiguer, mais il éclata de rire avant de tousser plusieurs fois de suite. A part ça, les deux adversaires durent déclarer forfait car aucun des deux ne prenait le dessus.
    - Bon bon, tu sais te battre, admit-il comme si cela le faisait souffrir. HA HA HA HA !!!!
    Drydo se demanda si elle avait bien fait de suivre le confiseur/guerrier...



  5. #5
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    - GARE !
    La jeune fille sursauta et était sur le point de dégainer préventivement
    - Pardon ? Vous m'avez fait peur .
    - Ah non , on a peur quand les autres font quelque chose sans crier gare , hors j'ai crier gare ! Ah ah ah . Alors tu n'as pas peur . Au fait , tu veux boire du thé ?
    Elle hésita longuement , puis se disant qu'il ne vaudrait mieux ne pas contrarier le vieil homme , elle accepta . L'instructeur alla chercher des chaises et un service à thé rangé dans une vieille commode , sans que la drow ne comprenne comment il réussit à faire chauffer tout ça en moins de cinq minutes et revint avec deux tasses pleines . Mais à peine avait-elle posé ses lèvres sur la tasse que le vieil homme poussa un cri terrifiant et lui lança un couteau qui passa juste devant son visage . Elle pivota légèrement la tête et lui lança un regard mêlant stupeur et pitié .
    - Hum , mauvais reflêxes , mais calme , oui , ah ah ! Mais buvez mademoiselle , buvez !!
    Elle ne souffla mot et pressée de quitter ce dégénéré , elle finit de boire son thé brûlant d'une traite .
    - Ah ah , pas bien , le thé était empoisonné !
    - Mais , vous êtes fous ?? Empoisonné , et qu'est ce que je vais devenir ?
    - Un bon agent surveille toujours ce qu'il mange ou ce qu'il boit ... Ah ah !
    - Mais vous êtes fous ?
    - Ne vous inquiétez pas , je dois avoir l'antidote dans un tiroir .
    Et il partit farfouiller dans la commode pendant que Drydo attendait l'étreinte de la mort . Il revint quelques secondes après avec un pletit flacon que la jeune femme s'empresse d'avaler , quoi qu'aurait pu lui couter les mauvaises plaisanteries de l'instructeur taré .
    - Perdu , ah ah , c'était du vernis à ongle ! Vous n'êtes vraiment pas très futé , mais ou est ais je pu mettre mon antidote ? Ah moins que j'ai oublié d'en racheter ...
    - Sauvez moi de la vieux fou !!
    - Du calme , du calme , ah la voila la coquine !! Hihi , tenez buvez ça .
    - Pour mourir encore plus vite ? Non merci !
    - Vous devez apprendre la confiance , promis juré cette bouteille est la bonne .
    Elle ferma les yeux , sans trop réfléchir au risque qu'elle encourait et avalait le contenu du flacon . L'homme n'avait pas menti et elle sentit vite les effets du poison se dissiper . Après être complétement revenue à elle , elle demanda :
    - Vous faîtes ça avec tous vos élèves ?
    - Tous ! Ah ah
    - Alors , c'est fini , je suis prise ?
    - Non , je n'ai pas encore prouvé votre fidélité , vi ! Vous savez monter à cheval ?
    - Non
    - Alors vous apprendrez , vous partirez pour Antelucas dès demain , je veux que vous espionnez le gouverneur local et que vous reveniez me dire ce que vous en pensez ... bien rompez soldat .
    Et sans demander de plus amples précisions sur sa mission , la jeune fille quitta la boutique avant de devenir la cible d'une nouvelle folie d'Albert .
    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  6. #6
    Drydo Invités
    Drydo regretta presque Antelucas dès qu'elle mit un pas dans la boutique. Jariv la regarda d'un air mécontent.
    - Alors comme ça encore un qui veut voler mes bonbons ?
    Etait-ce un code secret (qu'il ne lui aurait pas révélé ?) ? Ou juste une preuve de plus de la folie paranoïaque de l'individu ?
    - Heureuse de vous revoir, Jariv.
    Décidément, elle avait un don pour mentir.
    L'homme se leva d'un bond.

    - Qui ??? Tu connais le nom de Chamalus ?
    - Cha.... ? , commença-t-elle d’un ton désespéré. Puis elle se reprit. Jariv, c'est moi, Drydo !!! (elle attendit une réaction, puis reprit.) D-R-Y-D-O.
    - Ha ha ! Jevous 'ai bien fait marcher ! Je vous avais reconnu ! (silence) Hmm, veux-tu du vern...thé ?
    - Oh, non merci, ça ira, répondit-elle en grinçant les dents.
    - J'ai reçu votre lettre, au fait, alors comme ça vous êtes allé dans Féerune ? Hi hi hi.
    - Mais n…
    - Oh oui, coupa-t-il, c’est mieux de parler de ça avec une chope de bière. Allez, descendons.
    - Euh, vous avez encore oublié de fermer la confiserie.
    - Oh, c’est vrai.
    Puis ils redescendirent les escaliers afin d’arriver devant le chandelier, qu’il fallut une nouvelle fois basculer, pour arriver finalement dans une grande salle. Leur descente fut marquée d’un : « Chope de bière. Chope de bière » et suivit de près par :
    - Ha ha ha ha ha !!
    Jariv se tut et attendit une réponse quelconque, mais Drydo se décida à ne pas répondre à cette « phrase. »
    - Hmm, où on étions-nous ? ah oui, comment s’est passé votre voyage à Antelucas ? Je suppose que si vous êtes ici, c’est que vous avez les preuves ?
    - Oui, exactement, dit-elle d’un ait de conspiratrice. J’ai des preuves.

  7. #7
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    Elle se retourna vers Chamalus , dans l'attente d'une réponse , mais le vieil homme avait disparu . Tous ceux qui le fréquente ( c'est à dire , la drow et deux poissons rouges ) développent un instinct contre les coups tordus .
    Elle grimpa la volée de marches et entreprit de s'enfuir , en vain , la poignée de la porte lui resta entre les mains . Quelques jours plus tôt elle aurait hurlé , trépigné , gémit , mais elle connaissait Jariv et ses façons si spéciales de la tester .

    Deux lumières jaunes apparurent de l'autre côté de la pièce , le grognement qui allait avec inquiéta la jeune fille autant qu'il l'intrigua . Résolu de ne pas décevoir son instructeur , elle s'approcha de la chose , la main sur la poignée de son arme prêt à agir . Un crocodile , c'était donc ça la dernière invention du confiseur machiavélique ? Et pas un petit , de plus il avait probablement une meilleur vue nocturne que la drow , de meilleurs sens et de meilleurs dents .
    Sans ciller , elle saisit son arme et bondit sur le reptile , l'effet de surprise joua en sa faveur et le monstre se retrouva avec une épée dans les côtes . Loin de se décourager , il se retourna et entreprit de déchiquetter l'avant bras de Drydo , laquelle tentait désespérement de retirer son arme d'entre les écailles de l'animal .
    La lame finit par se retirer , et sans plus attendre , la drow l'enfonca dans le crâne de son adversaire , il s'écroula , raide mort .

    Chamalus reparut dans l'embrasure de la porte , et fit son possible pour paraître étonné .
    - Oh , un crocodile ... mais que fait-il ici ?
    - Je vous retourne la question ...
    - Mais , j'étais monté chercher des bonbons ... d'ailleurs , tu en veux ?
    - J'ai assez risqué ma vie pour aujourd'hui ! Donnez moi mes ordres , et je quitte ce lieu maudit .
    - Je l'aimais bien ce crocodile ... dommage que tu l'ai tué .
    - Vous auriez préféré que je finisse dans son estomac ? répondit l'elfe, indignée , et pour une fois , ce qui est rare pour les gens de son espèce , à juste titre .
    - J'aurais fait des économies , il me coûte très cher en yaourts , mais passons , alors petite cachottière , et si tu me racontais ta mission au lieu de te plaindre ?

    Elle lui raconta alors ses péripéties depuis leur dernière entrevue , sa première visite avec le gouverneur , le jour ou elle s'était cassé un ongle : d'ou son envie d'avoir une prime de risque , et enfin la mission qu'on lui avait confié . Jariv sourit longuement puis finit par répondre ...
    - Bien bien ... mais tu n'as pas fini ta mission
    - Pardon ?
    - Retourne à Antelucas et ramène moi le gouverneur ... alors on sera quitte
    - Quitte de quoi ?
    - Hé , tu as tué mon crocodile préféré !

    Elle préféra partir avant de commettre un deuxième meurtre .
    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


Discussions similaires

  1. 5 : Choisir la couleur RP de son personnage
    Par Taliesin dans le forum Les Archives du RP
    Réponses: 55
    Dernier message: 29/01/2016, 10h14
  2. [SOLUCE] Tour de garde, couleurs pour les torches
    Par Lionel Trell dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 9
    Dernier message: 09/10/2007, 19h16
  3. [Commerce] Animalerie
    Par Calinours dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 398
    Dernier message: 25/07/2004, 19h42
  4. [Commerce] Au char de feu
    Par Aenarion dans le forum Les Archives des structures de Melandis
    Réponses: 123
    Dernier message: 30/04/2004, 19h27
  5. [ANIM] Rajouter des couleurs/changer les cheveux...
    Par Wismerhill dans le forum Animations
    Réponses: 15
    Dernier message: 25/10/2003, 15h46

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231