Page 1 sur 4 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 113

Discussion: [Habitation] Maison d'Ewena et d'Astaldo

  1. #1
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages
    2 682
    Propriété privée d'Ewena et d'Astaldo
    New Barbie Order - CEO

  2. #2
    Astaldo tarkil Invités
    Légèrement en retrait par rapport au chemin de l'Aube, la maison des deux commerçants était d'une simplicité qui en faisait sa beauté. Il n'y avait rien de spécial à dire sur le bâtiment en lui même, simple habitation à étages. Les trois faces visibles étaient agrémentées d'une pelouse impeccable, agrémentée ça et là de quelques fleurs plantées par Ewena qui les trouvaient jolies, et qu'Astaldo entretenait avec soin et amour.

    En parallèle avec l'entrée principale mais éloignée de quelques mètres, l'écurie du brave Ephèbe jouxtait la maison et offrait à la vue des passants toute une ribambelle de paniers et corbeilles remplis de fleurs impropres à la vente et que le jeune fleursite avait gracieusement donné à son amie.
    Le versan caché à la vue des passants était légèrement en contrebas du niveau du sol et d'une décoration beaucoup plus élaborée.

    Un gazonde détente recouvrait tout l'arrière de la propriété, rempli de petits papillons et d'oiseaux chanteurs qui prenaient du bon temps dans les mangeoires et les vasques qui leurs étaient consacrées.
    Un sentier de graviers serpentait dans cette étendue verte, jusqu'au centre du jardin où jaillissait un cadran solaire, puis se séparait en trois branches distinctes. Celle qui filait tout droit menait à la serre où Astaldo conservait les plantes productrices de différents sucs, usités pour les poisons, potion, et autres concoctions.
    La voie de droite menait à une grande pergolas décorée de treillages où les propriétaires pouvaient venir se parler en toute intimité et dans un frais relaxant, loin de toute surprise ou visiteurs importuns.
    En emprutant la direction la plus à gauche vous suiviez le sentier qui entourait le grand bassin, enjambait son cours d'eau par deux fois, et finissait par longer la petite remise où le fleuriste rangeait son matériel personnel. Cette petite cabane de bois était recouverte de plantes grompantes en fleurs, tandis que le bassin calme et tranquille était agrémenté de plantes acquatiques et de rive, cotoyant quelques nénuphars en fleur.

    Plus haut dans la propriété une cascade bruissait paisiblement, flanquée sur quelques fois sur toute sa longueur de quelques fontaines de marbre.

    Plus vous vous éloigniez à l'intérieur du jardin et plus celui-ci devenait un jardin de sous-bois avec quelques variétés d'arbres fruitiers.
    L'ensemble de la propriété quant à elle, était entouré par une ravissante haie de lavande odorante et colorée.

  3. #3
    --Ewena Gaelis-- Invités
    Une fois les quelques marches du perron et la porte en chêne passéet, les visiteurs penetraient dans le vestibule qui à droite donnait sur la cuisine et la salle à manger, et à gauche, sur le salon et la bibliothèque.
    La cuisine, composé d'un four à bois, de quelques étagères remplies de toute sorte d'ingredient et de tonneaux était plutot vaste, une table et quelques chaises étaient disposé au centre.
    La salle à manger, très lumineuse donnait sur la veranda. Une immense table pouvant accueillir jusqu'à 10 personne tronait au centre de la pièce. Un petit bar se situait dans le coin droit, près de la porte fenetre et, enface, un buffet ancien contenait toute la vaisselle necessaire à un dîner.
    Dans le salon, les visiteurs pouvaient s'installer confortablement dans un des deux fauteils ou encore dans le canapé placé juste devant la cheminée, une petite porte donnait sur la bibliothèque où les rayons étaient remplis de livres de toutes sortes, on ne voyait plus les murs, les livres les recouvraient.

    Au premier étage, accessible par un large escaliers de bois, se trouvaient deux chambres, l'une pour Astaldo, l'autre pour Ewena. Un peu plus loin se situait la salle de bain.
    La chambre d'Ewena était meublée simplement, un grand lit, une armoire, un bureau ainsi qu'une chaise. Près du livre se trouvait un lourd coffre en bois, toujours fermé par un cadenas des plus étrange et magique. Dans un coin de la pièce, près de la fenêtre, se trouvait le panier de Valdai.

    Au second étage ainsi qu'au sous sol, se trouvaient deux pièces dont le contenu était inconnu de tous. Il s'agisait en réalité de l'armurerie d'Astaldo (au second) et du laboratoire d'Ewena(au sous sol) où cette dernière preparait toutes sortes de mixtures. De nouveaux tubes de verres, fioles, et autres contenant de toutes sortes étaient disposés non loin de nombreuses feuilles et fleurs. Une petite lucarne pemetait à la lumière de passait, mais il fallait cependant utilisé de nombreuses bougies pour éclairer la pièce correctement.

  4. #4
    Astaldo tarkil Invités
    L'étage n'était pas vraiment décoré, à part quelques tableaux et un grand tapis rouge à liseré vert, mais les chambres reflètaient bien la personnalié des occupants.

    La chambre d'Astaldo était la plus petite des deux, en son centre était placé un lit spartiate, à une seule place et aux draps grossiers mais chauds. Le mobilier se limitait au panier d'oseille rempli de coussins moelleux pour Aramis, et de quelques meubles utilitaires. Sous une des deux fenêtres se trouvait le bureau du fleuriste, sur lequel il entrtenait une correspondance régulière avec ses anciens camarades marins, et une autre plus confidentielle avec quelques Luméniens particuliers; mais cette correspondance-là était soigneusement cachée dans un double fond, lui même enfoui sous une tonne de bons de commandes pour sa boutique.
    L'autre meuble de la pièce était une maigre armure de chêne dans laquelle l'ancien marin conservait son uniforme, sa tenue de travail (ce qui revenait au même habillage) et sa nouvelle tenue plus décontractée.
    En guise de décoration il y avait plusieurs peintures à l'effigie de son ancien navire et une de tout l'équipage au grand complet; mais celle qu'il préférait était celle d'Aramis et lui en haut d'un cordage, placeé au-dessus du bureau.
    Le plancher craquant était recouvert d'un simple tapis bleu océan. Astaldo ne gardait dans sa chambre que les deux poignards fins qu'il avait hérité de son passé militaire, mais c'était plus pour couper les griffes du chaton et il se résigna à les accrocher au-dessus du la porte pour décorer les lieux.
    L'armurerie placée au dernier étage était jusque là une pièce qui lui était réservée. De la même superficie que la maison, elle permettait de tirer quelques volées à l'arc et de s'essayer au maniement du sabre sans aucune gêne que ce soit. Les deux poignards de facture récente étaient les seuls à ne pas bouger du ratelier d'arme. Lorsqu'il avait donné les siens à Libra la jeune fille lui avait bien recommandé de ne pas jouer avec ce genre d'instrument.
    On trouvait en tant que meuble un ratelier, bien évidemment, mais aussi diverses cilbes et quelques mannequins, disposés dans toute la pièce richement éclairée ou; au choix d'Astaldo, plongée dans une pénombre pesante pour pousser plus avant son entrainement.
    Tout comme sa chambre il y avait dans l'armurerie quelques tableaux représentants les combats navals de sa jeunesse. Les toiles n'étaient pas des chef d'oeuvre mais très jolies, surtout celle illustrant son premier abordage.

  5. #5
    --Ewena Gaelis-- Invités
    Comme prévue, Ewena se rendit chez Astaldo afin d'emmenager. Elle tapa à la porte après avoir posé ses affaires. Son visage était encore plus pâle que d'habitude à cause de la nuit blanche qu'elle avait passée à la boutique. En attendant qu'on vienne lui ouvrit, elle regarda depuis le perron le jardin, et aperçue l'écurie.

    "Je vais pouvoir amener Ephebe" se dit-elle.

    La jeune femme n'avait qu'une envie, aller dormir, elle jeta un regard désesperé à la porte qui ne s'était toujours pas ouverte. Pendnt ce temps, Valdaï courait dans le jardin, pietinnant parfois des fleurs et commençant déjà à reperer l'endroit de son futur trou.

    "Valdaï! viens ici"

    Il s'executa et vint s'asseoir près de sa maîtresse qui attendait toujours.

  6. #6
    Astaldo tarkil Invités
    Descandant sans se presser les esacliers de l'étage Astaldo vint ouvrir la porte d'entrée.

    Ewena ! Je suis content de vous voir, mais entrez, faites comme chez vous. Laissez vos bagages, je m'en charge.

    Laissant la voie libre à la jeune fille l'ancien marin s'empara des valises et appela Aramis.

    Le chat ! Ton copain Valdaï est arrivé ! Au fait, il est où le chien chien ?

    Jetant un oeil par la baie vitrée du salon il trouva ledit chien chien en train de refaire la décoration de son jardin, promener ses fleurs et creuser un puit. :snif:

    Je vois qu'il est toujours aussi énergique. En tout cas je sais au moins comment m'occuper demain matin :heu: . Vous voulez prendre quelque chose ? A boire ? A manger ?

  7. #7
    --Ewena Gaelis-- Invités
    "non, non, je vous remercie. Vous avez une très belle maison, et un très beau jardin. Je suis vraiment désolée pour le chien, je n'ai pas encore commencé son dressage, je pense qu'il ne faut plus que je tarde trop. J'ai vu que vous aviez une écurie, vous montez à cheval? je possède un cheval, serait-il possible de l'amener ici?"

  8. #8
    Astaldo tarkil Invités
    Haussant les épaules devant l'hécatombe dont il était le témoin, Astaldo rit de bon coeur.

    Ne me parlez pas de monter un cheval, je suis le pire cavalier qui existe, et je ne monte que si je suis vraiment obligé. Laissez donc Valdaï tranquille, ça sera réparé demain, et Aramis n'est pas un ange non plus vous savez.

    Ledit chaton était justement en train de savourer les toutes nouvelles fougères de son maître, qui s'inquiétait de la petite mine de la jeune fille.

    Votre cheval a déjà trouvé sa place très chère, mais vous êtes sûre que tout va bien ?

    Déposant les bagages d'Ewena au pied de l'escalier il la fit asseoir et s'installa en face d'elle.

    Tout va bien mademoiselle ?

  9. #9
    --Ewena Gaelis-- Invités
    Ewena ne savait pas vraiment si elle devait parler de ça avec lui, elle ne voulait pas l'ennuyer. Et puis après tout, si elle devait vivre avec lui. Elle inspira profondement et lui dit :

    "Un vieil ami est venu m'annoncer la mort de mon père hier soir...Mais je ne voudrais pas vous embêter avec mes problèmes, de toute façon, personne ne pourra rien y changer"

  10. #10
    Astaldo tarkil Invités
    Astaldo se retrouva tout niais tout d'un coup. Il ne pouvait pas s'épancher dans un "je suis désolé" larmoyant et ridicule mais il ne pouvait pas non plus lui sortir un "c'est moche mais c'est comme ça." Autant changer de sujet.

    Toutes mes condoléances, mais parlons de vous, il est joli ce tatouage. Vous l'avez depuis longtemps ? Il signifie quelque chose ?

  11. #11
    --Ewena Gaelis-- Invités
    En effet, ce tatouage signifiait son entrée comme assasin professionnel dans une guilde, mais elle n'allait pas le lui dire. Elle se contenta de dire une banalité :

    "Non, je l'ai fait il y a quelques années sans raisons particulières, j'en avais envie, tout simplement. Je voudrais vous remercier une fois encore de m'accueillir chez vous,ça me touche vraiment beaucoup"

  12. #12
    Astaldo tarkil Invités
    Un tatouage pareil pour des goûts de luxe ? Peu crédible, et pas le genre de la jeune fille. Mais bon, tout cela serait vite mis au clair.

    Installez-vous, je vous en prie, faites comme chez vous, je dois encore régler certains détails dans mon bureau.

  13. #13
    --Ewena Gaelis-- Invités
    Ewena se leva en même temps qu'Astaldo.

    "Puis je savoir où est ma chambre? j'aimerai y ranger tout de suite mes affaires."

  14. #14
    Astaldo tarkil Invités
    Prenant son amie par le bras, il la sentait mal à l'aise, Astaldo mena Ewena à sa chambre.

    Tenez, je vous ai gardé la plus grande, et la plus confortable, moi je n'ai pas besoin de tout ça, je suis habitué à vivre dans la simplicité. Au besoin je vous ferai monter d'autres meubles, il vous suffit de demander.

    Se posant devant la jeune fille il dû néanmoins durcir le ton.

    La salle de bain est à côté, le reste des pièces comme la bibliothèque en bas. Il y a également une salle vide au sous-sol que je n'emploie pas, je vous la laisse.

    Il regarda son amie droit dans les yeux, d'un vert profond. Ses jolis yeux innocents mais mystérieux :love: .

    Quant à la dernière salle, celle au dernier étage. Elle est fermée à clé, moi seul y ai accès. Vous n'avez rien à y faire, que je ne vous y prenne pas à trainer devant la porte.

    Tournant le dos à son invitée, il parti vers les escaliers.

    Je suis dans la bobliothèque en cas de besoin, n'hésitez pas surtout.

  15. #15
    --Ewena Gaelis-- Invités
    Ewena fut un peu surprise du brusque changement de ton d'Astaldo, il avait peut être quelque chose à cacher également... Elle cherchera plus tard, pour l'instant, elle decida de s'intaller.
    Elle rangea ses habits dans l'armoire, et ses armes dans le coffre près du lit, qu'elle ferma à clef et par magie. Il ne fallait pas qu'Astaldo tombe la dessus. Ensuite, elle entreprit d'aller visiter sa nouvelle demeure ainsi que le jardin, cherchant discretement la serre.
    Elle alla finallement rejoindre Astaldo dans la bibliothèque afin de voir si elle pouvais se rendre utile dans la maison.

  16. #16
    Astaldo tarkil Invités
    Arrivant dans la bibliothèque la jeune fille ne trouva personne, si ce n'est qu'un petit mot écrit par Astaldo se trouvait calé sur la table basse, sous un gros livre traitant des créatures marines.

    JE SUIS PARTI EN LIVRAISON MAIS JE RESTE DANS LES FAUBOURGS. JE NE SERAI PAS LONG POUR RENTRER, DISONS VERS CE SOIR GRAND MAXIMUM.
    FAITES COMME CHEZ VOUS.

    La lettre n'était pas signée et ne faisait part d'aucune consigne suplémentaire, si ce n'est qu'Ewena semblait désormais bénéficier d'un traitement de faveur, un petit plateau chargé de douceurs placés à côté d'un grand verre vide l'attendait sur une autre table basse. En dessous de celle-ci elle trouva diverses bouteilles, certaines alcoolisées mais toujours dans l'état où le fleuriste les avaient achetées, il ne buvait pas d'alcool, par principe mais aussi parce qu'il ne le supportait pas :timide: .

  17. #17
    --Ewena Gaelis-- Invités
    N'ayant pour l'instant ni faim ni soif, Ewena decida d'aller s'allonger quelques instant dans sa chambre. Elle fut entée d'aller voir ce qu'il se passait au secod étge, mais il vallait mieux attendre un moment plus propice. Une fois intallée sur son lit, elle ferma les yeux et plongea dans un profond sommeil sans même sans rendre compte.

  18. #18
    Astaldo tarkil Invités
    Rentrant le plus discrètement possible dans sa propriété, Astaldo se déshabilla au rez-de-chaussée pour ne pas faire trop de raffut, poser ses affaires quand on ne tenait que sur une seule jambe valide était parfois sportif . Cela fait il monta doucement les escaliers et rejoignit sa chambre. Des bruits de course feutrés attirèrent son attention.

    Aramis, Valdaï, au panier les petits, il y a maman qui dort.

    Jetant un oeil à Ewena il constata qu'elle s'était endormie tout habillée :love: . Posant ses affaires il lui mit une couverture sur les épaules avant de gagner lui aussi son lit douillet. Comme il s'y attendait Aramis n'avait pas quitté son grand frère canin et se roulait en boule au creux du ventre de la jeune fille, tandis que le brave chien prenait place aux pieds de sa maîtresse.

  19. #19
    --Ewena Gaelis-- Invités
    Ewena se reveilla au beau milieu de la nuit, elle se leva et alla travailler dans son laboratoire . Il lui restait assez de plantes pour preparer quelques fioles. Elle s'installa donc à sa table et commença a écraser diverses plantes. Ensuite, elle les mélangea a divers liquides, plaça le tout sur un feu et attendit. Tandis qu'elle nettoyait la table, elle realisa qu'elle avait oublier un ingredient essentiel. :hein:
    Trop tard, sa fiole explosa en emettant un bruit assez important pour etre perçu dans la maison.

    "oups....ça m'apprendra." :..:

    Elle se depecha de ranger tous ses ingredients sortant un peu de l'ordinaire, et commença à ramasser les débris en esperant qu'Astaldo n'avait rien entendu.

  20. #20
    Astaldo tarkil Invités
    Astaldo était levé depuis vingt bonnes minutes et faisait son lit quand il perçut la déflégration, en fait il ressenti plus qu'il n'entendit, la maison était bien isolée. C'était faible, Aramis dormait toujours, mais cela l'intriguait. S'armant quand même de ses poignards qu'il cacha sous sa tunique il descendit l'escalier en direction du sous-sol. Quand il fut en haut de l'escalier il se souvint que sa jeune amie l'avait aménagé peu avant.

    Ewena ? C'est vous qui jouez à démolir la maison ? Je suis fleuriste pas maçon vous savez .

  21. #21
    --Ewena Gaelis-- Invités
    Ewena sortit du sous sol et ferma rapidement la porte derrière elle. Elle avait les cheveux défais et sa tunqiue pleine de tâches. :heu:

    "Excusez moi, je... j'ai fait une petite erreur de manipulation, rien de bien méchant. Il n'y a pas de dégats, juste une fiole, et ma tunique... Je vous ai reveillé? je suis désolée, vraiment. Comment pourrais je me faire pardonner?"

  22. #22
    Astaldo tarkil Invités
    Souriant à demi Astaldo la prit par les épaules.

    Allons allons, il n'y a rien à pardonner, cette salle vous est dévolue et et j'étais déjà réveillé quand vous avez fais sauter votre fiole.

    Jetant un oeil à la tenue de sa jeune collocataire l'ancien marin aurait aimé tenter quelque chose, mais comment faire pour séparer la jeune fille de ses vêtements ?

    Vos affaires sont toutes sales, donnez-les moi je vais aller les laver, pendant ce temps vous aurez tout le temps de prendre soin de vous et de ranger le désordre, ou je peux m'en occuepr moi si vous voulez .

  23. #23
    --Ewena Gaelis-- Invités
    "Vous êtes très gentil, mais je vais tout ranger moi même, d'ailleurs j'ai presque fini. Je vais aller me changer, laissez pour les vêtements, je vais le faire également. Je ne veux pas vous deranger, vous êtes si gentil avec moi alors que vous me connaissez si peu..., ça m'etonne d'ailleurs je l'avoue."

    Ewena regarda Astaldo droit dans les yeux, decidemment il était vraiment mignon, et si gentil... elle qui n'avait connu que des grosse brutes, ça changait.

  24. #24
    Astaldo tarkil Invités
    La belle ne s'était pas laissée abusée, si vraiment elle avait remarqué le petit jeu de son hôte. Celui-ci était toutefois titillé par un détail.

    Allez, on oublie tout et on recommence . Faites comme chez vous je vais préparer le petit déjeuner.

    Faisant la bise à la jeune fille :love: , il inspira également un bon coup quand il fut au plus près de son épaule. :notme: .

    Vous voulez quelque chose de particulier ?

  25. #25
    --Ewena Gaelis-- Invités
    "Ce que vous avez sera parfait, je me depeche." lui dit-elle tout en montant au premier.
    Elle enfila rapidement sa nouvelle robe, detacha ses longs cheveux, puis descendit rejoindre Astalod dans la cuisine.

    "je peux me rendre utile?Je ne vais quand même pas vous laissez tout preparer."

  26. #26
    Astaldo tarkil Invités
    Invitant la jeune fille à prendre place Astaldo lui sourit et rit légèrement.

    Vous pouvez prendre tout ce que vous voyez sur cette table et me demander tout ce que vous n'y voyez pas mais que vous désirez.

    S'asseyant à son tour il servi Aramis en lait et constata avec plaisir qu'Ewena avait bon appétit. Et qu'elle était incroyablement jolie derrière ses airs réservé :love: .

    A votre boutique j'ai vu que c'était un vieil homme qui tenait le comptoir, un ami à vous ? Il est très gentil, et serviable au possible.

    L'odeur qu'il avait senti sur les vêtements de sa jeune amie lui disait quelque chose, on y trouvait l'arôme d'une de ses plantes mais altéré. Tout cela était curieux, mais il n'était pas magicien pour deux sous .

  27. #27
    --Ewena Gaelis-- Invités
    "Vous êtes vraiment très serviable, lui repondit-elle en lui souriant, j'aimerai pouvoir faire quelque chose pour vous remercier."

    Attaquant un plat rempli de petites choses delicieuses, elle ajouta :

    "C'est vous qui avait fait tout ça? vous êtes très doué. A la boutique? Vous avez vu Keyles, c'est le mage qui m'a formé, il est devenu mon assistant maintenant, mais il continue toujours à prodiguer de sages conseils."

  28. #28
    Astaldo tarkil Invités
    Haussant un sourcil le jeune homme se permit un regard moqueur, appuyé par un sourire de la même trempe.

    Vous avez été formée par un mage ? Alors vous êtes quand même douée un tant soit peu pour la magie. Ces petites choses vous plaisent ? ce n'est pourtant pas grand chose :timide: .

    Terminant par un grand verre de jus d'orange, il sentit les effets secondaires poindrent dès la première gorgée :..: .

    Vous savez, vous me faites une très bonne impression, je vous aime bien Ewena .

    Et il irait voir ce Keyes quand il repasserait à la boutique, il avait à lui parler.

    Si vous tenez tant que ça à me remercier je ne voudrais pas vous décevoir , que diriez vous de m'enseigner quelques rudiments très simples d'alchimie ? Vous avez un laboratoire et un élève prêt à faire sauter des fioles avec vous.

  29. #29
    --Ewena Gaelis-- Invités
    Ewena sentit le rouge lui monter aux joues :blush:

    "Je vous apprécie beaucoup aussi vous savez."

    Elle se depecha de fourrer quelque chose dans sa bouche avant de dire une bétise. Puis, elle rit de bon coeur à la remarque d'Astaldo.

    "Que diriez vous das ce cas de faire exploser mon laboratoire demain? Ou alors, dès que vous avez un moment de libre, prevenez moi. Mais j'aimerais que vous evitiez d'y descendre seul, vous savez il y a cetains produits qui peuvent être très nocifs... :nuke: , je ne voudrais pas qu'il vous arrive quelque chose :notme: . Que desirez vous que je vous apprenne au fait?"

  30. #30
    Astaldo tarkil Invités
    Débarassant son côté de la table tandis qu'Ewena mangeait encore, Astaldo se sentit gêné d'être aussi proche d'elle, un sentiment étrange qui lui faisait chaud au coeur :timide: .

    J'apprendrai ce que vous voudrez bien m'apprendre , des choses simples, faciles à retenir et qui en mettent plein les yeux, histoire que je puisse épater la gallerie sans trop avoir à apprendre . A mon âge on apprend plus grand chose vous savez.

    Il nota mentallement aussi de jeter un oeil à ce labo quand toutes les conditions lui permettraient de se couvrir en cas de problème. Après sa visite à Keyes serait un bon choix.

Page 1 sur 4 123 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Habitation] La maison de Corwin Balder
    Par Althéa dans le forum La Place du Temple
    Réponses: 116
    Dernier message: 26/11/2009, 19h48
  2. [Habitation] La maison de Jack
    Par Lothringen dans le forum La Place du Temple
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/02/2009, 00h15
  3. [Habitation] La maison de Tannerhell
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Résidences luméniennes
    Réponses: 7
    Dernier message: 11/04/2005, 10h09
  4. [Habitation] Maison "Le Labo" de Orbeancien
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 38
    Dernier message: 06/09/2004, 18h31
  5. Astaldo tarkil
    Par Astaldo tarkil dans le forum Les Archives de la vie mélandienne
    Réponses: 10
    Dernier message: 26/06/2004, 19h27

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231