Page 4 sur 29 PremièrePremière ... 2345614 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 857

Discussion: [Commerce] Au Loyal Paladin

  1. #91
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Edric hocha la tête avec un léger sourire mais son regard n'exprimait rien de joyeux. Au même moment, deux hommes en armures firent leur apparition dans la taverne. Sur leurs boucliers, Oriane put clairement distinguer les couleurs et le symbole du dieu des sentinelles. Des prêtres helmites.

    Ils balayèrent la salle du regard et leurs yeux s'arrêtèrent vers Edric. Le jeune homme fit un geste dans leur direction. Si l'un des deux hommes eut l'air d'hésiter à y répondre, le second tourna la tête et alla s'asseoir à une table sans plus s'attarder.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  2. #92
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Si la jeune femme remarqua un léger manque d'enthousiasme dans la réponse de son ami, elle n'en laissa rien paraître, même si l'envie de lui demander ce qui n'allait pas lui brûlait encore une fois les lèvres. Mais elle attendrait qu'il se décide à en parler. Ou du moins, finit-elle par s'accorder, qu'ils soient sortis de cette taverne pour lui en toucher en mot.

    Laissant là sa réflexion, elle s'apprêtait à commander un deuxième plat lorsque deux prêtres de Helm entrèrent dans l'établissement.
    La chose aurait pu être on ne peut plus insignifiante si les deux hommes - l'un d'entre eux surtout - n'avaient pas consciencieusement ignoré le salut qu'Edric leur adressait. Haussant un sourcil, Oriane regarda les deux prêtres s'installer. Leur armure était-elle si lourde qu'elle les empêchait de lever le bras pour saluer un camarade ? En tout cas, elle ne les gênait pas pour faire signe à la serveuse...
    Secouant la tête, la jeune femme se tourna vers son ami, un sourire vaguement désabusé sur les lèvres.


    "C’est fou ce que certaines personnes peuvent être aimables…tu les connais ?"
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  3. #93
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Edric n'avait pas répondu tout de suite, trop absorbé par les deux prêtres installés non loin de lui qui ignoraient délibérément sa présence. Il finit par lâcher :

    "Oui, je les connais. Ce sont des prêtres de Helm. Des hommes de ma confrérie ..."

    Au passage, Oriane remarqua que son ami n'en portait nullement la tenue. Edric reprit.

    "Nous ... nous sommes un peu divisés ces temps-ci ..."
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  4. #94
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    La jeune femme observa son ami pendant quelques instants. L'absence de tout symbole rappelant le vigilant sur sa tenue lui parut soudain particulièrement flagrante. Cela pouvait-il avoir un rapport avec cette...division dont il venait juste de parler ?

    "Une division dis-tu...et il y a une raison particulière ?"
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  5. #95
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Edric sembla se rembrunir. L'espace d'un instant, Oriane crût qu'il allait se renfermer totalement, mais au bout d'un moment qui lui parut très long, il répondit :

    "Une affaire étrange. Une paladine ayant commis une faute. Certains voulaient la réhabiliter, d'autres voulaient faire un exemple ... Une sale affaire ... L'Ordre est parfois dur avec ceux qui n'ont pas les mêmes opinions que lui ... Bon, finis ton assiette et dis-moi où tu veux aller. Que dirais-tu de visiter le marché puis les arcades ? On trouve de tout là-bas."
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  6. #96
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    La jeune femme hocha la tête, l’air pensive. Alors c'était ça...soudain, elle comprenait un peu mieux l’attitude étrange d'Edric depuis son arrivée. L’espace d’un instant, elle se demanda s’il faisait parti de ceux qui avaient soutenu la paladine, et comment cette histoire s'était finalement terminée. Puis, voyant que son ami attendait manifestement une réponse, elle interrompit sa réflexion pour reprendre la parole.

    "Le marché et les arcades ?"

    Visiblement, ce souvenir concernant l'Ordre était suffisamment pénible pour que son ami semble ne pas vouloir s'y attarder, d'autant moins compte tenu de la présence à quelques mètres de là de ces deux prêtres qui, vraisemblablement, avaient adopté un point de vue différent du sien.
    Se promettant de l'interroger à nouveau dès que les circonstances seraient plus...propices, Oriane esquissa un sourire.


    "Oui c’est une bonne idée. Je me dépêche."

    Joignant le geste à la parole, elle termina son plat, déjà bien entamé, avant d'interpeller la serveuse une nouvelle fois pour lui demander l’addition. Le repas payé, la jeune femme se tourna vers son ami, lui signifiant du regard qu’elle était prête à le suivre…

    --> ([Lieu] Le marché)
    Dernière modification par Oriane ; 08/07/2008 à 08h50.
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  7. #97
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Le soleil éclairait encore bien fort les rues pavées de la cité bénie en cette fin d'après-midi. Il réajusta sa capuche qui tombait sur ses yeux. Il avait mis des vêtements simples et de bonne facture mais rien ne le trahissant à l'extérieur. Il crevait de chaud sous son manteau, mais c'était là le prix de l'anonymat.
    Il n'avait trouvé nul repos depuis qu'il était arrivé, sans cesse harcelé par des personnes trop contentes de lui faire part de leurs problèmes, et quémandant naturellement les solutions. Les questions sur son voyage n'avaient d'ailleurs pas tardé à apparaître. Où était-il allé ? Dans quel but ?

    Mais Ravestha ne voulait en entendre parler, pas pour le moment. Voilà seulement deux jours qu'il était rentré de son tragique séjour à Melandis. Pour la première fois de toute sa vie sans doute, il n'avait trouvé nul réconfort en pénétrant dans le temple de Helm, le visage du Grand Prêtre officiant se rappelant alors sans cesse à lui.

    Nulle paix au palais, le remord le dévorant au temple, il voulait un endroit où pouvoir prendre quelques minutes où il cesserait d'attirer le regard curieux de tous ceux qui passaient. Il arriva devant le Loyal Paladin. Avisant l'enseigne, le Grand Emissaire fit une légère moue. Que viendrait faire le dirigeant de la cité dans la taverne principale de Manost ? C'est justement cette question, telle un défi, qui le fit franchir la porte.

    Evidemment à cette heure-ci, il y avait très peu de monde encore, la soirée n'ayant pas encore commencé. Avisant une table moins éclairée que les autres, et surtout loin du reste des clients présents, il se laissa tomber sur une chaise. Il tendit ses jambes sous la table et ferma les yeux. La simplicité avait du bon. Là haut... on ne vous laisse pas le temps de faire le deuil de vos erreurs que déjà vous devez prendre nombre de décisions, faire bonne figure. Ravestha avait passé tellement d'années à se montrer fort. Sans doute payerait-il un jour chèrement l'énergie dépensée dans le combat contre ses démons intérieurs.

    S'apprêtant à retirer son manteau pour le mettre sur le dossier, il se ravisa et décida encore un temps de garder sa capuche sur la tête. Si cela ne seyait pas, alors il s'y résoudrait.
    Dernière modification par Ravestha ; 10/07/2008 à 13h02.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  8. #98
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    "Mais bon sang, est-ce que quelqu'un veut bien attraper ce chat ? Il va encore revenir !"

    Un petit matou sortit en trombe de la cuisine, passa entre les tables et alla se cacher sous les jambes de Ravestha qu'il dévisagea d'un air coupable juste avant que la porte s'ouvre à nouveau, laissant place à une Althéa aux joues rougies par l'énervement. Les rares clients croyant voir débarquer Dryade émirent un bref soupir de soulagement avant de retourner à leurs ragoûts. La jeune femme s'avança au milieu des tables, visiblement à la recherche de quelque chose. En la sentant approcher, le chaton se raidit et alla s'abriter entre les pieds du grand émissaire juste au moment où la bretteuse approchait de la table.

    Prise dans ses soucis, elle avait failli ne pas remarquer Ravestha. Cela faisait quelque temps qu'elle ne l'avait pas vu, depuis la traversée jusqu'à Manost. Beaucoup de choses s'étaient passées depuis. S'il était au courant pour sa grossesse, il n'avait pas encore vu Léodacya, âgée maintenant d'un peu plus de trois mois. Le temps avait passé ...

    Elle s'était demandée quelquefois ce qu'était devenu l'homme d'église mais ses obligations aidant, elle avait en fait peu pensé à lui. Il avait son monde, la responsabilité du culte. Elle était devenue maman. Deux occupations peu comparables mais qui prenaient du temps.

    Elle avait néanmoins gratifié Ravestha d'un sourire cordial avant de s'asseoir en face de lui.


    "Contente de vous voir par ici. Qu'est ce que je vous sers ?"

    Elle l'avait regardé plus attentivement. La mine renfrognée, il avait plus l'air de ne pas vouloir être dérangé qu'autre chose.

    "Hum ... une seconde bière pourrait vous faire du bien, m'est avis"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  9. #99
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    S'il n'avait pas retenu un mauvais réflexe, Ravestha aurait sans doute repoussé un peu violemment le chat qui était venu se réfugier près de lui avec une jambe. Mais il n'était pas là pour attirer l'attention ni se faire un ennemi de son propriétaire. Surtout si celui-ci était la fameuse Dryade dont le nom en faisait frémir plus d'un dans les rues de Manost. Le fameux maître du chat ne tarda pas à suivre l'animal d'ailleurs. Le Manostien avait reconnu la voix d'Althéa peu avant qu'elle ne passe la porte de la cuisine. Ils n'avaient guère eu de contacts depuis leur voyage à Luménis. Tout juste savait-il que la jeune femme avait été enceinte... et que visiblement elle avait eu son enfant. Etrangement, chacun avait repris sa route après une discussion comme le semi-elfe en avait peu connue, sur le pont du navire qui les avait menés vers Luménis.

    Ravestha l'avait suivie des yeux, esquissant un léger sourire devant le ton rouge de son visage. Ne bougeant pas d'un poil, il la laissa se saisir du chat qui se cachait entre ses bottes. Lorsque leurs regards se croisèrent, il sut qu'elle l'avait reconnu. Raté pour la discrétion. Le conseiller la vit s'assoir en face de lui. Elle devait se demander ce que venait faire quelqu'un comme lui dans sa taverne. Il se força à faire un sourire poli à Althéa et se décida finalement à retirer son manteau. Il réajusta quelques mèches de cheveux qui avaient joué les rebelles sous sa capuche puis reporta son regard vers la tenancière.


    "Elle ne me ferait pas de mal en tout cas."

    Puis alors qu'elle allait se lever, Ravestha rajouta, hésitant :


    "Puis-je vous offrir de m'accompagner pour la prochaine ?"

    Il avait finalement posé la question, ne sachant réellement s'il voulait plutôt rester seul et se morfondre en toute tranquillité, ou s'il préférait se changer les idées en discutant avec quelqu'un. Peut-être avait-il proposé cela en réponse aux échos d'un ancien échange au goût d'inachevé.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  10. #100
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Althéa avait saisi le chaton par la peau du cou. Un petit gris dont les yeux bleus l'avaient fixée avec un air penaud.

    "Je ne sais pas ce qu'il a ni d'où il vient d'ailleurs, expliqua-t-elle en le posant machinalement sur ses genoux - genoux qu'il dut juger confortables car il se roula en boule dessus,toujours est il qu'il vient toujours rôder près de ma fille. Et que cela m'inquiète. Bon, vous me direz qu'il n'est pas si méchant. Mais il y a un ... un je ne sais quoi ..."

    Elle s'interrompit, se sentant soudain idiote de raconter sa vie au responsable de l'église manostienne.

    "Cela faisait plaisir de vous voir. Un long moment que l'on ne vous avait pas vu dans les parages. Le culte de Helm vous prend donc tout ce temps ?"
    Dernière modification par Althéa ; 10/07/2008 à 22h43.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  11. #101
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Ses lèvres s'étaient retroussées en un mince sourire d'excuse.

    "Ainsi donc c'est une fille. Veuillez pardonner mon ignorance."

    Le Manostien regardait le petit chat sur les genoux d'Althéa. Les yeux toujours tournés vers le chat sans plus vraiment le voir, il eut un petit haussement d'épaules.

    "Comme vous avez dû vous en rendre compte, je n'étais plus à Manost ces derniers temps. Ce n'est pas tant le culte qui m'a pris ce temps là, c'était plutôt Melandis."

    A la mention de la cité du chaos, ses yeux se plissèrent presque imperceptiblement. Mais pas assez pour échapper au regard vif de quelqu'un comme Althéa. Relevant les yeux vers elle, il eut un petit sourire.

    "Mais rien qui ne vaille la peine d'être conté."

    Il se gratta machinalement le cou à un endroit où une peau plus rose, comme renouvelée, apparaissait.

    "Comment s'appelle votre fille, Althéa ?"
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  12. #102
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    « Mélandis ne laisse jamais indemne … » laissa-t-elle échapper avec un soupir.

    Luménis aussi lui avait pris beaucoup. Toujours aucune trace de son amant, Agrippa d’Orgeval, à qui elle s’était promise. Elle l’avait cherché longtemps, sans succès. Rien n’excluait qu’il fut au milieu des cadavres qu’on avait enterrés dans la fosse commune, faute de pouvoir leur redonner un nom. Ou peut être s’était il enfui en la laissant là, tout simplement. Malgré Leodacya, elle ne parvenait pas à oublier la douleur de l’absence. Lothringen quant à lui ne l’aimait pas, et même s’il se montrait présent pour elle et pour sa fille, ils n’étaient pas liés … Il n’y aurait jamais cette douce réciprocité qu’elle partageait avec le prêtre.

    Son regard se porta sans le vouloir sur le cou du prêtre. Elle avait remarqué la peau repoussant sur le cou de Ravestha. Une blessure peut être. Mais que s’était il passé là-bas ? Absorbée par ses réflexions elle oublia quelques secondes qu’il lui avait posé une question.


    « Leodacya, elle a un peu plus de trois mois maintenant.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  13. #103
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Melandis ne laisse jamais indemne... Cette phrase résonnait dans son esprit comme un écho. La cité que haïssait Ravestha était responsable des deux plus gros maux de son existence. C'est tout juste si la destruction du temple de Talos avait soulagé une colère et une rancoeur enfouie depuis des années. Car au final, la cité restait ce qu'elle était : vile, sombre, traîtresse. Si Althéa savait à quel point elle avait parlé justement... Elle le savait peut-être finalement, lisant sans doute sur son visage les sombres pensées qui l'agitaient. Lui qui d'ordinaire masquait si bien ses sentiments.

    Mais l'heure de l'introspection était passée, il y avait consacré déjà tellement de temps, ressassant toujours les mêmes choses, tirant toujours les mêmes conclusions. Il jeta un regard neuf sur Althéa. La jeune femme avait changé depuis leur dernière rencontre, c'est comme s'il la redécouvrait un peu. Un air de nostalgie avait changé ses traits avant qu'elle ne réponde. Tout n'était sans doute pas des plus rose dans la vie de la propriétaire de l'établissement, malgré la naissance de sa fille. Chacun devait porter ses fardeaux. Mais elle semblait plus posée, plus femme que fille désormais. Peut-être était-ce là une impression erronée, après tout il ne l'avait revue qu'à peine une minute avant.


    "Leodacya... C'est un magnifique prénom. J'imagine que le rôle de parent doit prendre désormais le pas sur vos autres activités. Félicitations à vous en tout cas."

    Il eut un petit sourire taquin. Aussi taquin qu'un semi-elfe maussade pouvait l'être.

    "Dois-je lui souhaiter de devenir comme sa mère ?"
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  14. #104
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    "Non, je voudrais qu'elle devienne grand émissaire comme vous" répéta-t-elle d'une même ton taquin.

    Elle offrit un clin d'oeil à Ravestha avant de sourire à nouveau. Un sourire plus doux, sans trace de défi.
    Pouvait-on souhaiter qu'elle devienne comme elle ? Avant de répondre, elle se perdit quelques instants dans son passé. Son caractère emporté ne lui avait apporté presque des ennuis, son franc parler, sa gouaille, son entêtement quelques ennemis notoires. Non, elle ne souhaitait pas cela à Leodacya.



    "Non ... Vous pourriez simplement lui souhaiter de rester elle-même, et fidèle à ses convictions. Oh, peut être beaucoup plus calme et réfléchie que ses deux parents"


    Elle sourit à nouveau.

    "Au fait, souhaitez-vous la voir ?"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  15. #105
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Le semi-elfe eut un petit ricanement à la réponse d'Althéa. Petit rire qui se convertit en sourire sincère. La légèreté d'Althéa le rafraîchissait, petit baume sur son coeur. Il est vrai que sur le retour, Vergil n'avait pas été d'un grand secours de ce côté là. Et puis lui-même n'avait pas fait l'effort d'essayer de se changer les idées. Souriant en coin, Ravestha répondit à la jeune femme :

    "Si vous ne craignez pas que je l'effraie, ce serait avec plaisir."

    Il n'avait pas vu depuis bien longtemps un bébé. Non pas que ces petites choses aient dû changer particulièrement depuis qu'il en avait vues, mais il était vrai qu'une petite crure de jouvance ne lui ferait pas de mal. Et puis tout prétexte était bon pour penser à autre chose.
    Dernière modification par Ravestha ; 13/07/2008 à 01h54.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  16. #106
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    "Non, vous ne risquez pas de lui faire peur. Ce serait plutôt à vous d'être effrayé. Attendez-moi juste quelques instants, je vais voir si elle est réveillée"

    Elle prit congé du grand émissaire avec un sourire et monta quatre à quatre les escaliers menant chambres à l'étage. Titoeil les avait installées, elle et sa fille dans l'une des plus confortables. Dans son berceau, Leodacya était réveillée. Les yeux grands ouverts, elle attendait qu'on vienne la chercher. Ses petit bras s'agitèrent quand Althéa se pencha sur elle pour la prendre dans ses bras. Le temps de l'embrasser et de vérifier qu'elle n'avait besoin de rien, elle redescendit avec elle. Le grand émissaire se trouvait toujours à sa place. Avec un petit sourire, elle se rassit en face de lui. Le bébé, les cheveux hérissés posa ses grands yeux verts sur Ravestha et l'observa quelques instants, les sourcils froncés avant de frotter ses yeux encore remplis de sommeil.

    "Tu vois, Leodacya, voici Ravestha, le grand émissaire, Ravestha, je vous présente Leodacya"

    Leodacya, peu au fait des convenances ouvrit la bouche et émit un bâillement sonore suivi d'un soupir de satisfaction. Ses yeux se posèrent de nouveau sur le grand émissaire.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  17. #107
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Ravestha plongea son regard dans celui du bébé. Pendant quelques secondes il resta figé à observer ces grands yeux verts plein d'innocence qui le fixaient sans que la fille d'Althéa ne sache sans doute quoi penser de cet homme. La couleur émeraude ressortait plus que tout autre chose chez Leodacya. Sa curiosité rapidement rassasiée, le bébé détourna les yeux à la recherche d'autre chose de désormais plus intéressant à découvrir.
    Le semi elfe sourit, reportant son attention sur Althéa.


    "C'est une belle fille que vous avez. Enfin, ce n'est guère surprenant. N'est-ce pas trop dur d'élever un enfant seule, Althéa ?"
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  18. #108
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Leodacya posa sa petite tête sur l'épaule de sa mère et lui bava tranquillement dans le cou. Althéa, habituée depuis le temps sembla n'en manifester aucun dégoût. Elle resta même impassible quelques secondes quand Leodacya s'attaqua à sa queue de cheval.

    "Non, ce n'est pas trop difficile. Et je ne suis pas toute seule. Titoeil est une mère poule hors-pair. Lothringen vient régulièrement la voir, lui aussi"


    Entre temps, le chaton qui avait quitté la table quand Althéa était montée chercher sa fille se jucha sur leur banc.


    "Vous voyez, murmura la jeune maman quelque peu inquiète, il recommence ..."
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  19. #109
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Ravestha avait observé mère et fille en souriant. Il avait là le portrait d'une vie simple, et presque enviable. Loin des aventures, loin des tracas qui vous mettent en péril... La vie simple autour de la famille. Quoique la vie d'Althéa avec cet enfant n'était peut-être pas aussi calme qu'elle le laissait apparaître. Avisant le chaton, il observa le manège de ce dernier avant de réponde.

    "Il n'a pas l'air bien hostile. Peut-être devriez-vous le prendre avec vous. Il a l'air de bien vous apprécier votre fille et vous."
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  20. #110
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    "J'ai l'impression qu'il l'apprécie trop. Il se débrouille toujours pour être près d'elle. Et elle aussi d'une certaine manière"

    Comme pour illustrer ses paroles, Leodacya se retourna du coté du chat et se mit à le fixer intensément, comme s'il allait lui raconter une histoire. L'animal quant à lui alla se reposer sur les genoux d'Althéa et leva le museau vers l'enfant. Un sourire éclot sur le visage du bébé et n'en bougea plus.

    "Vous voyez ..." glissa Althéa, c'est comme s'ils étaient complices.

    Elle regarda de nouveau Ravestha, celui-ci avait les yeux étrangement rêveurs en les regardant elle et sa fille.

    "Vous verrez, vous aussi vous aurez une compagne avec qui vous pourrez être heureux. Au moins que vous n'ayez déjà trouvé chaussure à votre pied"

    Elle n'espérait pas vraiment de réponse, juste réconforter.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  21. #111
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Le dirigeant eut un rire bref, comme pour se moquer de lui-même. Dès l'instant où il avait atteint le sommet de la ville, il avait compris qu'il ne pourrait plus prétendre à la vie bienheureuse d'une famille épanouie. Bien vite le devoir le lui avait fait comprendre, il ne pouvait plus prendre de temps pour lui-même. La seule compagne qu'il ait eu, on la lui avait prise pendant la guerre d'Artryl, il s'était alors jeté dans les bras du Vigilant, lui laissant l'entièreté de son âme pour passer l'épreuve.

    "Vous commencez à me connaître Althéa. Qui voudrait d'un semi elfe aussi... froid que la neige des sommets de la cordillère du faucon."

    Ravestha eut un sourire mais ses yeux reflétaient une certaine tristesse qui le faisait mentir. Il savait que son caractère peu avenant ne l'aidait pas, comme ne le faisait pas non plus sa position de dirigeant de la ville. Il était jugé inaccessible par nombre des citoyens de la cité bénie.

    "Longtemps j'ai cru ne pas avoir le cœur assez grand pour aimer à la fois Helm et une femme. En quête de réconfort, j'ai abandonné cette voie il y a longtemps. Aujourd'hui je me dis qu'il est peut-être temps de rouvrir cette porte. "

    Et pour cause, il était effondré. Et cette fois Helm ne pouvait pas l'aider. Un ami, une amie, l'aurait pu. Mais il sentait si isolé depuis la disparition progressive de ceux qu'il s'était fait. Il restait Lothringen, heureusement. Car la foi dans un dieu ne fait pas tout.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  22. #112
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Cette tristesse au fond des yeux. Une solitude presque palpable. Ravestha tombait le masque. Elle l'avait vu en de rares occasions lors de leurs traversées. Mais jamais elle ne l'avait senti aussi ... humain. Loin de s'attendre à tout cela, elle se sentait totalement démunie. L'homme d'église avait parfois cet air intransigeant, si droit qu'il en devenait presque effrayant. Peu avenant de prime abord. Elle même ne l'avait vraiment découvert que très récemment. L'humain avait besoin qu'on le connaisse vraiment. Il en souffrait. Et cette détresse lui fit mal. Elle chercha un moyen pour le refaire sourire. Et elle n'en trouva qu'un.

    "Moi, je sais que vous pourrez la retrouver facilement."

    Elle embrassa sa fille sur le bout de nez avant de regarder Ravestha avec un petit sourire en coin.

    "Je serais prête à parier que vous vous débrouillez bien avec les enfants. Que diriez-vous de la tenir ?"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  23. #113
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    La détresse dans ses yeux persista, mais ce n'était plus la même. Il n'avait pas porté un enfant dans ses bras depuis... En fait il ne se rappelait pas en avoir jamais tenu un. Il ne refusa cependant pas la proposition d'Althéa. Il attrapa sous les bras le petit être que lui tendait la jeune femme et se rassit avec d'infinies précautions, nichant un peu maladroitement le bébé contre lui. Après l'avoir redressé pour qu'ils soit plus confortablement installé, Ravestha observa Leodacya en souriant.

    Le portrait aurait pu être comique quand on connaissait l'expérience du grand émissaire avec les enfants en bas-âge. La situation, il la savait d'ailleurs incongrue. Il était d'abord venu chercher un peu de tranquillité, et voilà qu'il se retrouvait à tenir un bébé. Il releva la tête vers Althéa, la gratifiant d'un petit sourire.


    "Pour être franc, le seul enfant que j'ai connu, c'était moi. Donc dire que je me débrouille bien avec les enfants est un bien grand mot."

    Il avait parlé sur un ton amusé. Le poids de l'innocence sur ses bras lui faisait du bien. Et tant pis si cela était éphémère.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  24. #114
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Nullement offusquée d'être tenue par une autorité Helmite, Leodacya sembla prendre ses aises. Elle leva lentement les yeux vers la grande personne qui lui soutenait la tête en la tenant confortablement lovée contre lui. Ses petites mains allèrent explorer le visage inconnu. Ah, il avait des oreilles, comme papa et maman. Assez rigolotes comme formes. Intéressant. Ses petites mains continuèrent leur exploration. Des cheveux. Je connais ça, on verra plus tard. Tiens, des joues. Plutôt doux. Elle approcha son visage pour s'en rendre compte. Tiens, un nez. Comme maman et papa. Très intéressant. A voir de plus près. Et pour parfaire son exploration, elle colla sa petite tête contre celle du grand émissaire et fit mine de lui mordre le nez.

    "Houps, heu ... je suis désolée. Elle fait souvent ça, c'est un bébé curieux", de la gêne transparaissait dans la voix d'Althéa, mais aussi une petite pointe d'amusement.
    "Je suis désolée, vraiment"

    Leodacya sûrement satisfaite de son coup d'état s'écarta un peu et regarda de nouveau le grand émissaire, comme en l'attente de quelque chose ... Puis, son visage s'était éclairé et elle avait souri.
    Dernière modification par Althéa ; 16/07/2008 à 18h43.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  25. #115
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    May 2008
    Localisation
    Manost
    Messages
    2 596

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Peu après avoir passé les portes ([Lieu] Les portes de Manost)de la Cité, Chandara arrêta sa monture devant l’auberge du Loyal Paladin. Elle espérait que Titœil serait là et se souviendrait un tant soit peu d’elle. La timidité rafraichissante de l’aubergiste et sa bonne volonté faisait du Loyal paladin un sanctuaire de calme et de repos, deux choses dont la paladine avait rêvé durant son long voyage de retour.

    Après avoir laissé sa monture aux écuries, la jeune femme gagna la chaude ambiance de la salle principale de l’établissement. Déjà de si longues semaines depuis qu'elle s'était retrouvée ici, à la poursuiote d'une rumeur qui l'avait mené jusqu'au cœur du chaos...
    Dernière modification par Chandara ; 22/07/2008 à 22h33.

  26. #116
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    [dsl, présence chaotique pour de multiples raisons : entretiens à droite à gauche, visite chez des amis, plage, etc.]

    Le Manostien eut un sourire alors qu'il essuyait quelque peu la bave que le bébé avait déposé sur son nez. Leodacya se montrait bien curieuse, comme la plupart des enfants de son âge mais Ravestha ne tira que de l'amusement devant les petites approches du bébé et le sourire le désarma complètement.

    "Allons, vous n'allez pas vous excuser pour un bébé qui n'a que quelques mois et qui, en plus, ne fait rien de mal."

    Il approcha une main pour caresser la joue encore bien rose de l'enfant qu'il tenait. Une peau des plus douces. Puis avec quelques doigts il vient appuyer un peu sur le ventre pour la chatouiller. Avec plus ou moins de succès en réalité.

    "Et puis on ne va pas interdire aux enfants d'être curieux ? Il n'y a pas de dirigeant ou de garde, de mage ou de prêtre, de voleur ou tricheur pour elle. Seulement des hommes et des femmes."

    Il avait parlé en tournant de nouveau son regard vers Althéa, un petit sourire toujours accroché aux lèvres.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  27. #117
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Althéa allait répondre quand le temps s'arrêta soudain. Dryade, un plateau sur la tête tenant un homme par le pied, Chandara s'apprêtant à héler Titoeil, une pinte prête à se renverser. Personne ne s'en rendit vraiment compte, à part quelques mages expérimentés qui purent juste détecter un hiatus temporel sans rien pouvoir y faire.

    Une fois le temps revenu, tout repris son cours. La bière se rependit sur la table, Chandra appela Titoeil, Dryade balança le soûlard hors de la taverne. Althéa regarda le grand Emissaire et se leva lentement, pâle comme la neige. Elle lui demanda :


    "Où est Leodacya ?"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  28. #118
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Il l'avait senti.Cette anomalie temporelle ne pouvait être l'oeuvre que d'un mage. Ce n'est qu'à la vue du visage d'Althéa qu'il réalisa qu'il avait été soulagé du poids du bébé. Se levant d'un bon il regarda autours de lui à la recherche d'un quelconque indice, mais rien ne semblait avoir dérangé personne. Il observait une détresse sans fin dans les yeux d'Althéa et lui n'avait aucune réponse à toutes les questions qu'elle posait par son regard.
    Désespérément, il jeta un sort de dissipation de la magie dans la taverne, sous l'oeil interrogatif voir inquiet des clients présents. Certains quittèrent même précipitamment la salle en hurlant au mage. La mine de Ravestha était profondément sombre. Evidemment la cible était déjà loin. Il serra les dents, mais peine perdu, dans un accès de rage il attrapa le bord de la table et la jeta avec violence contre le mur.

    Ne laisserait-on jamais en paix ?! Fallait-il toujours que le sort s'acharne pour ne jamais lui laisser le moindre répit ? Il avait cru pendant quelques minutes pouvoir jouir d'un moment de tranquillité... quel idiot ! Oh oui vraiment... quel idiot... Il tourna de nouveau les yeux vers Althéa.


    "Un sort d'arrêt du temps. Votre fille doit être dans les bras d'un mage très puissant, qui doit être déjà loin."

    Et voilà, cela recommençait...

    "Vous avez des ennemis ?"
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  29. #119
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 605

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Althéa avait pâli des pieds à la tête. Sans prendre le temps de réfléchir, elle avait couru hors de la taverne, Ravestha sur ses talons. Elle nageait dans le brouillard d'une panique sans nom. On lui avait volé son bébé. Des larmes roulaient sur ses joues et obscurcissaient sa vue. Mais elle continuait tout de même à courir.

    Elle allait parcourir toutes les rues de la ville s'il le fallait. Soudain, au détour d'une rue, elle entendit les pleurs d'un tout petit enfant. Elle ne mit pas longtemps à reconnaître sa fille. Elle accéléra, malgré son souffle court, malgré la douleur d'un poing de coté lui étreignant tout le coté droit. Elle était prête à continuer jusqu'à la mort s'il le fallait.

    Au détour d'une ruelle, elle tomba sur une forme encapuchonnée, tenant sa fille dans ses bras.


    "Arrêtez-vous, je vous en supplie. Rendez-la moi"

    Au lieu de cela, la personne se retourna. Une jeune femme entièrement habillée de rouge. Elle sourit. Dans ses bras, Leodacya hurlait de plus en plus. Althéa allait se jeter sur elle quand elle incanta sans bouger les bras.

    Mage ==> toile d'araignée ===> Althéa + Ravestha

    En quelques secondes, tous les deux se retrouvèrent englués dans une solide toile d'araignée. Aucun moyen de se dégager. Plus ils bougeaient, plus ils se collaient à la toile, limitant d'avantage leurs mouvements. Althéa poussa un cri de désespoir.


    "Ne pleure pas, lui dit la jeune femme d'une voix doucereuse, découvrant ses dents taillées en pointe, ta fille est promise à un brillant avenir. Ne t'en fais pas Althéa. Elle sera bien mieux avec nous qu'avec toi. Au fait, je vous souhaite le bonjour grand Emissaire."

    Disant cela, elle tourna les talons, en direction des portes de la ville ... Le sortilège se dissipa peu à peu ...


    ****

    Dans la taverne, Titoeil avait regardé d'un air inquiet le départ de sa protégée. Il n'avait pas compris la panique soudaine de la jeune maman. Pour lui, Léodacya dormait à poings fermés dans sa chambre.

    Il aperçut Chandara au milieu du remue-ménage. Cela faisait quelque temps qu'il n'avait pas vu la jeune femme mais ne l'avait pas oubliée.


    "Tiens, une tête connue, dit-il avec un petit sourire, quel bon vent vous emmène ?"
    Dernière modification par Althéa ; 27/07/2008 à 20h47.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  30. #120
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    May 2008
    Localisation
    Manost
    Messages
    2 596

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    HRP : Ah non hein ! On ne confond pas ma paladine avec une prêtresse drow Mélandienne !

    N’ayant pas assisté au drame qui venait de se jouer avant son entrée dans la salle commune de l’auberge, Chandara n’avait pu que constater le départ précipité d’une jeune femme et d’un homme dont les traits lui parurent étrangement familier. Un instant, il lui avait semblé reconnaître Kemsher, le mercenaire qui avait accompagné son groupe à Mélandis. Mais l’homme passa trop vite pour qu’elle en soit certaine. Lorsqu’elle s’en ouvrit à Titœil et lui demanda s’il était arrivé quelque chose de grave à la jeune inconnue, celui-ci ne put que hausser les épaules, ne sachant que répondre.

    La jeune femme sourit néanmoins en comprenant que l’aubergiste n’avait pas oublié son dernier passage en ces murs. S’approchant tout prêt de son oreille, elle lui souffla :

    - C’est un secret entre nous mais moi aussi j’ai pensé à vous pendant mon voyage au nord. Je compte bien rester ici ce soir !

Page 4 sur 29 PremièrePremière ... 2345614 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [JEU] Paladin
    Par Agifem dans le forum L'Académie de Padhiver (NWN 1)
    Réponses: 38
    Dernier message: 09/10/2010, 12h41
  2. [Commerce] Au Loyal Paladin, Tome II
    Par Elvin dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 998
    Dernier message: 12/11/2007, 23h39
  3. Soirée au Loyal Paladin
    Par Lothringen dans le forum Les Archives de Manost
    Réponses: 106
    Dernier message: 26/11/2005, 01h59
  4. [Paladin] Un paladin niveau 1
    Par Eomer dans le forum Bureau de recrutement
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/10/2005, 12h14
  5. [Commerce] Au Loyal Paladin, Tome I ( >mai 2004)
    Par EricZEGod dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 2955
    Dernier message: 20/05/2004, 14h16

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231