Page 3 sur 29 PremièrePremière 1234513 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 857

Discussion: [Commerce] Au Loyal Paladin

  1. #61
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages
    3 960

    Quête: Plans et Chaussettes

    Camouflage, mm... La dernière visite d'Elza dans ce triste endroit n'avait pas été des plus à son avantage, et tant qu'à faire, y remettre les pieds dans la peau d'un autre personnage, au moins pour l'entrée en scène, pourrait peut-être faciliter les choses. Elle se retourna vers Althéa.

    "Eh bien... L'idée la plus évidente compte tenu du genre d'endroit serait deux bardes en quête de nouveau public, mais, pour une approche discrète, ce n'est pas le plus conseillé, je pense..."

    Elle s'approcha légèrement, réfléchissant aux rôles qu'elle avait déjà joué, ou à ceux dont elle pourrait tenir sans problème l'improvisation. L'absence de Bryan, qu'elle comptait impérativement éloigner de cet endroit, et la présence d'une partenaire boulversait la donne. Un défi d'autant plus intéressant.

    "Il me semble que c'est un endroit où deux criminelles tentant d'échapper à la garde pourraient tout à fait se réfugier. Ou bien, en nous rajeunissant peut-être quelque peu, deux amies ou amantes à l'âge de la rebellion et fuyant plutôt leurs parents..."

    Elle sembla un instant évaluer Althéa du regard, cherchant quels rôles pourraient ou ne pourraient pas être tenus. Pour sa part, Elza avait les traits légèrement plus "carrés" que ceux des elfes de Toril. Avec un peu de maquillage et en cachant ses oreilles, si besoin en était, elle pourrait aisément passer pour humaine ou de sang mêlé.

    "Ou encore, puisque nous sommes à proximité d'un port, nous pourrions jouer les matelots à terre pour une nuit et cherchant à la passer agréablement... Qu'en dites-v.. qu'en dis-tu ?"
    Dernière modification par Elzen ; 19/04/2008 à 01h08.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : …promenons-nous dans les bois, pendant que les trolls y sont… (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  2. #62
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 598

    Quête : plans et chaussettes

    Jouer les matelots ... Là, ce n'était pas un rôle mais la stricte vérité. Et la stricte vérité ne lui plaisait pas, mais alors pas du tout. Sa démarche quelque peu chaloupée, ses pieds le plus souvent chaussés de sandale - ce qui tranchait le moins avec la station pieds nus qu'elle adoptait sur les navires-, jusqu'à ses cheveux liés en queue de cheval ... tout rappelait qu'elle avait été marin. Et la tenancière de la Taie dorée le savait pertinemment. Alors ...

    "Va pour les jeunes filles en fuite"

    hrp :je te laisse poster à la taie dorée en disant comment nos persos sont déguisés. Je verrai si c'est convaincant (a)
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  3. #63
    Trichelieu Invités

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Après avoir erré quelques temps dans les rues sinueuses et grouillantes, Trichelieu avait enfin trouvé l'auberge qui lui avait été indiquée par un des gardes du port. Comme il voyait se dessiner au loin l'enseigne de bois de l'établissement, il remercia son sens inné de l'orientation ... avant de féliciter son corbeau qui avait été le réel guide de ce curieux duo à travers le quartier du port. Quand il arriva devant la grande porte, un homme d'une taille comparable à celle d'un géant, du moins depuis les yeux du magicien, le bouscula en grognant un mot dans un jargon que Trichelieu ne put comprendre. Poliment, il s'excusa, ce qui déclencha l'hilarité de son corbeau.

    "Mon pauvre ami, économise ta salive ... ces tocards n'en valent vraiment pas la peine !"

    Le jeune homme posa un regard sévère sur son drôle d'oiseau de corbeau, avant d'esquisser un sourire compatissant. Comme avait coutume de dire un de ses cousins germains : si les villes changent, les imbéciles pullulent toujours autant. C'est une chose commune à tous les royaumes : aucune société ne saurait annihiler la bêtise, l'ignorance ou la stupidité. C'est ennuyeux d'un certain point de vue, mais utile d'un autre : en effet, cela sert les intérêts des esprits supérieurs qui savent profiter de la sottise d'autrui. En contrepartie, les sots ont un petit avantage dans ces royaumes troublés par la violence : ils n'ont que très peu d'ennemis. Comme quoi en toutes les choses demeure un équilibre ...

    Trichelieu entra donc, son corbeau perché calmement sur son épaule. Ses yeux s'écarquillaient tout comme ils se posaient sur chaque détail de la pièce. La propreté érigée en principe premier s'attaqua tout d'abord aux narines du jeune conjurateur. Odeurs nauséabondes de purin, fétides reflux gastriques de voyageurs repus, écoeurantes puanteurs dont il vaut mieux éviter d'évoquer la provenance, tout cela semblait avoir déserté les lieux comme la peste déserte les endroits qu'elle vient d'infester. Au contraire, les tables de bois disposées aux alentours d'une cheminée où brûlait tranquillement un feu des plus apaisant semblaient fraîchement nettoyées, ce qui put paraître absurde pour un voyageur riche d'une longue expérience en matière de taverne et de troquet de ce genre. Son corbeau, jetant un oeil à la ronde, ne put s'empêcher d'émettre un sifflement admiratif empreint d'une ironie toute volatile.

    "C'est plutôt ... comment dit-on déjà ? Cosy ?"

    Le jeune mage pinça le bec de son familier et lui adressa un regard réprobateur. Il chuchota avec colère :

    "Tais-toi et n'attire pas l'attention ! Veux-tu servir de dîner en tant que " poularde royale " ? Tu serais un peu maigre mais je suppose que ces rustres ne feraient pas la fine bouche ..."

    Il releva la tête et s'adressa à un individu avec une voix qu'il voulut la plus naturelle et enthousiaste possible.

    "Hé là, aubergiste ! Quel bel endroit ! Aurais-je la chance de pouvoir profiter de tes bons offices l'espace d'une nuit ? Mon voyage fut long et la raideur d'une paillasse conviendrait tout à fait à mon dos brisé et mes membres alourdis."

    Mais alors qu'il allait pour continuer, il se rendit compte que l'homme auquel il parlait n'était peut-être pas l'aubergiste ... Il espéra de tout coeur qu'il n'avait fait aucune erreur, car ce n'était guère le moment pour s'attirer des ennuis fâcheux ...
    Dernière modification par Trichelieu ; 21/05/2008 à 21h20.

  4. #64
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 598

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Titoeil s'était approché de son pas chaloupé. Il avait vu de nombreux animaux défiler au Loyal, de quoi organiser un véritable carnaval, jusqu'à Saiko l'homme panthère. Cette fois, il avait affaire à un corbeau. La bête avait l'air de se tenir tranquille si ce n'est qu'il avait cru l'entendre parler. Peut être n'était-ce que le fruit de son imagination ou les restes de l'eau de vie de prune qu'il avait ingurgité la veille. Quant au jeune homme, il ne lui trouva rien de particulier. Entre des fantômes, des vampires, un elfe noir, un semi-ogre, il avait déjà tout vu.


    "Bien le bonjour. Je peux effectivement vous proposer le boire et le manger. Aujourd'hui, nous avons de la tourte au poivrot et du gigot d'agneau avec du cidre si cela vous dit. Et pour notre ami corbeau ?"


    Il ne s'attendait pas vraiment à ce que la bête réponde, mais on ne savait jamais ...
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  5. #65
    Trichelieu Invités

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    "Puisque vous le proposez si gentiment, je voudrais une part ni trop grosse ni trop petite de votre tourte, accompagnée si possible d'un bol d'eau, fraîche et plate ... Vous devez pouvoir le faire, n'est-ce pas ?"

    Le visage du sorcier se décomposa. Il venait tout juste de comprendre pourquoi les corbeaux avaient si mauvaise réputation auprès de la mémoire populaire ! Probablement que celui qui avait fait courir la rumeur avait dû rencontrer un volatile au moins aussi impoli que son propre oiseau. Il attrapa son familier et tenta de le coincer dans son sac, mais celui-ci se débattit et, dans un battement d'ailes, alla se poser plus loin, avec un petit soupir sarcastique.

    "Cela valait le coup de demander !"

    Trichelieu fustigea l'animal du regard avant de tourner une moue confuse vers le tavernier. Il savait que l'aubergiste, du fait de son travail, avait vu passer dans son établissement bien des individus étranges. Mais il n'en avait peut-être jamais vu d'aussi exaspérant, aussi Trichelieu compta-t-il sur son charisme pour rattraper la situation, en se demandant toutefois s'il n'en faisait pas trop. L'indifférence le gênerait peut-être voire très certainement moins qu'une réaction violente, en tout cas ...

    "Veuillez excuser le pauvre oiseau ... Il est hermétique à toutes les bonnes manières, et c'est à peine si j'ose le sortir en société ... Je ne doute pas que vous comprendrez combien il peut être difficile d'éduquer un animal ... De plus le voyage fut pénible et long, d'où son impatience ..."

    Il s'interrompit et arrangea les plis de sa robe de sorcier, avant d'ôter sa toque pour la porter sous son bras, dévoilant sa chevelure brune qu'il essaya d'arranger. Le voyage avait vraiment été éprouvant, et toute forme de repos serait la bienvenue. Ensuite, il pourrait explorer cette glorieuse cité et partir à la recherche d'une situation ... Et de ce qu'il en avait vu, cette ville semblait riche de promesses. De même, ici, il était a priori protégé contre les fureurs vengeresses de Veldrin, l'elfe noir qu'il avait soulagé d'un trésor dans les forêts de Bois-Manteau. Il apparut clair à l'esprit du mage qu'il valait mieux, pour l'instant, ne pas attirer l'attention. Quoiqu'avec un volatile comme son corbeau, cela semblait très difficile. Il devrait y réfléchir.

    "Je prendrais, avec votre permission, une portion unique de tourte et de gigot, sans cidre toutefois. Nul doute qu'il s'agit du meilleur cidre de toute la ville, mais il me faut garder quelque argent ... Je viens d'arriver, et je ne dois pas tout dilapider le premier soir, fût-ce pour une bouteille du meilleur des alcools !"
    Dernière modification par Trichelieu ; 21/05/2008 à 21h20.

  6. #66
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 598

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Titoeil, loin de s'offusquer devant la répartie de l'oiseau s'était mis à sourire. Avec un petit brin d'appréhension toutefois : quelques jours auparavant, il avait mitonné une bonne tourte au pigeon et il espérait que le volatile ne soit pas un de ses proches venu l'accabler. Voyant que l'animal n'avait apparemment pas de griefs sérieux, il se contenta de hocher la tête.

    "Je vais vous apporter tout cela. Au fait, si vous cherchez du travail, vous pouvez vous adresser à la garde, ou à la guilde des arcanes. Ils sont toujours à la recherche de gens ceux-là. Un jour, ils m'ont proposé. Il avaient absolument besoin de moi ... comme cuisinier. Il faut dire que je suis tellement aimable de mes mains"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  7. #67
    Trichelieu Invités

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Trichelieu s'inclina en considérant les quelques informations délivrées par le dénommé Titoeil. Quelle étrange patronyme ! Le jeune mage se demandait d'où pouver bien provenir un tel sobriquet, et fut séduit par l'idée suivante : en tant qu'aubergiste d'un des établissements de transit les plus fréquentés de Manost, Titoeil avait du voir passer sous ses yeux bien des choses ; sans doute avait-il laissé ses yeux traîner par ici ou par là, si bien qu'il finit par tout savoir de tout le monde. A l'évidence, cette explication parut totalement logique à l'esprit vif du magicien, quoique son corbeau s'exprima d'une voix claire et perçante qu'il put seul entendre, car il s'agissait bien de télépathie.

    "C'est stupide ! Pourquoi, dans ce cas, te nommes-tu Trichelieu ? Serais-tu né sous une table de jeu, ou sur la roue des septs fortunes d'un cabaret ?"

    Alors que d'autres, plus susceptibles que lui, n'auraient pas laisser passer l'insulte, Trichelieu se contenta de rire et de reconnaître la pertinence du propos de son corbeau. Il est vrai que son prénom était particulièrement curieux entre tous, et souvent il s'était interrogé sur les motivations de ses parents à ce sujet, sans jamais pourtant oser porter devant eux une seule question. Profitant de l'absence de son hôte, disparu en cuisine, il prit place à une table et invita son corbeau à le rejoindre.

    "Tu sais, nous ne devons pas attirer l'attention. Même si j'ai la chance de ne pas inspirer a priori méfiance et suspicion autour de moi ..."

    Il n'écouta pas la réponse de son corbeau et sortit de son sac la bourse contenant les bérégostines. Il put constater, non sans un certain sentiment de soulagement, qu'elles avaient survécu au voyage, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Il en saisit une et l'émietta dans sa main. L'odeur de biscuit ravit ses narines, qui frémirent un instant sous la pression fulgurante d'un souvenir qui se présenta soudainement à lui. Il se revoyait dans les rues de Beregost, observant avec une certaine lassitude les caravanes marchandes partir vers des cités lointaines, chargées de marchandises de toutes sortes. Puis, un jour, c'est un cortège d'aventurier qui vint auprès de lui quérir quelques informations. Trichelieu devait toujours se souvenir de ce magicien si curieusement habillé, héros jailli tout droit des contes que les mères affables content à leurs enfants pour les endormir. Combien en avait-il lu ? Il l'ignorait, mais un sourire déforma son visage alors qu'il se figurait être l'un de ces héros. Qui sait, peut-être un jour parlerait-on de lui ...

    Revenu à la réalité, il présenta sa main au corbeau qui s'empressa de picorer avec délectation la précieuse nourriture. C'est avec une certaine surprise que Trichelieu remarqua que l'oiseau effectuait un réel choix parmi toutes les miettes. Il jugea bon de lui dire combien ceci pouvait être offensant, mais pour toute réponse, l'oiseau le pinça de son bec avec affection. Le magicien ne put s'empêcher de rire à nouveau.

    "Au fait, Ô figure autoritaire et nourrissante, sais-tu qu'un individu dans le fond de la pièce ne cesse de te regarder depuis que tu as parlé à notre "si agréable" aubergistre ?"

    Trichelieu ne répondit pas mais jeta un regard en direction du seul individu que pouvait désigner le corbeau. Il ne put toutefois voir davantage qu'une vague silhouette drappée dans l'ombre, et se demanda pourquoi il pouvait susciter tant d'attention chez un individu qui n'avait pour le moment déclaré aucune intention, ni hostile ni amicale.

    Trichelieu tourna donc son regard vers les cuisines, non sans espérer que Titoeil reviendrait vite. En effet le jeune mage avait peut-être finalement d'autres questions ... Et du reste, il commençait à avoir réellement faim.
    Dernière modification par Trichelieu ; 21/05/2008 à 21h19.

  8. #68
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 598

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Titoeil avait mis quelque temps à revenir. Dans le même temps, une seconde personne était venue rejoindre l'homme qui observait Trichelieu et lui avait chuchoté quelque chose à l'oreille. Le jeune homme n'eut pas le loisir de percevoir la teneur de leur propos car Titoeil, posant une assiette de tourte devant lui l'avait déjà repris d'assaut :


    "Vous allez voir, elle est encore tiède, comme il faut. Vous m'en direz des nouvelles. Et faut il encore quelque chose à messire Corbeau ?"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  9. #69
    Trichelieu Invités

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Trichelieu huma avec délectation le délicat fumet s'élevant de son assiette. Il n'en doutait plus à présent, Titoeil était réellement l'un des meilleurs hôtes de toute cette partie du multivers. Une envie soudaine de dévorer le plat jaillit des entrailles affamées du jeune mage, qui ne put s'empêcher de dévorer des yeux la subtile composition culinaire offerte à son regard.

    "Quelle divinité a pu veiller sur votre berceau pour qu'une telle merveille soit possible aujourd'hui ! Mais pour ce qui est du corbeau, ma foi, une coupe d'eau devrait suffire ... Vous savez, il a un appétit d'oiseau, si je puis m'exprimer ainsi ..."

    Il caressa son oiseau avec affection, mais celui-ci, repu, vint se poser sur son épaule, et s'adressa directement au tavernier.

    "Mon brave, une coupe d'eau pour le jeune homme, et une coupe de ton meilleur alcool pour moi !"

    Trichelieu ne put s'empêcher de rire. Mais il s'interrompit net quand son regard croisa de nouveau la silhouette sombre du fond de la salle. Redevenu très sérieux, il repoussa son assiette et se tourna avec une mine grave vers Titoeil.

    "Dîtes-moi, vous pouvez peut-être m'aider ... Je comprendrais que vous ne souhaitiez pas répondre à mes questions, cependant je pense que vous pouvez comprendre leur importance ..." Il reprit après une profonde inspiration "Connaissez-vous la personne assise au fond de la salle, drappée dans l'ombre ? Elle était là avant mon arrivée, et je viens de m'apercevoir qu'elle a été rejointe par une autre ..."

    Trichelieu savait que de plus amples explications seraient nécessaires pour ne pas laisser germer une méprise sur ses intentions.

    "Je ne lui veux rien de mal, mais ... sa présence m'inquiète, et en fait je suis persuadé qu'il, ou elle, m'observe silencieusement depuis mon arrivé ... Je sais bien qu'il n'est jamais possible de plaire à tout le monde, mais j'aimerais ... enfin, j'aimerais savoir si j'ai éveillé l'attention du plus vil des assassins, voyez-vous ..."

    Il appuya son regard en direction de l'aubergiste pour justement appuyer la gravité de la situation. Peut-être aurait-il dû en dire plus, notamment à propos de l'éventuelle chasse à l'homme dont il serait l'infortunée, proie, mais le jeune magicien avait assez d'intelligence pour savoir que si Veldrin le poursuivait, il ne pouvait être arrivé dans ces lieux avant lui. Sauf à disposer d'un pouvoir très grand. Mais de ce que Trichelieu savait des elfes noirs, ils ne pouvaient voler comme les dragons. Ceci apaisa quelque peu sa nervosité.

    "Je dois vous paraître bien curieux ... Mais puis-je, en tout cas, vous proposer ces quelques friandises ? Ce sont les meilleures bérégostines que vous puissiez jamais goûter !"
    Dernière modification par Trichelieu ; 26/05/2008 à 13h22.

  10. #70
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 598

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Titoeil considéra avec attention la friandise offerte par le jeune homme. Sa maman lui avait dit et répété au moins cent fois qu'il ne fallait pas suivre les inconnus et surtout ne rien accepter d'eux. Bon, en plus de trente ans de métier, il avait transgressé l'interdit un bon millier de fois. Mais la friandise ... C'était une des premières fois qu'on lui en offrait une. Il considéra Trichelieu avec un peu plus d'attention, le couva d'un regard où l'on pouvait lire toute la reconnaissance du monde mais aussi un soupçon d'inquiétude. Mais la curiosité fut plus forte. Après avoir longuement remercié, il porta les Bérégostines à sa bouche. Et il eut l'impression de sentir le petit Helm en culottes de velours descendant dans sa gorge.

    "Mais c'est ... C'est merveilleux ! Pour vous remercier, je vais vous faire goûter la dernière pâtisserie que j'ai mise au point. Vous verrez, c'est très bon. J'ai décidé de leur donner un nom un peu cocasse ... Les crottes helmites. C'est tendance non ?"


    Comme le jeune homme semblait beaucoup plus absorbé par l'homme assis à la table, il se décida à y jeter un coup d'oeil.


    "Celui-là, assis ... Je ne sais pas qui c'est. Par contre, méfiez vous de l'autre. C'est une vraie teigne, un spadassin de la pure espèce, un chasseur de prime aussi. Je ne sais pas ce qu'il vient faire là. Mais si c'est après vous qu'ils en ont, vous feriez bien de faire attention."

    hrp : désolée pour le retard. Je pensais avoir déjà répondu.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  11. #71
    Trichelieu Invités

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    "Je savais que cela vous plairait ! Et je veux bien goûter à votre pâtisserie, et l'insolence du titre me met l'eau à la bouche, si je puis dire !"

    Trichelieu écouta avec attention la dernière phrase de Titoeil, puis adressa un regard appuyé en direction des deux personnes qui semblaient l'observer. Qui pouvaient-ils bien être ? Pourquoi étaient-ils ici ? Pourquoi s'étaient-ils rapprochés ? Pourquoi un jeune magicien sans histoire tel que lui attirerait-il l'attention de deux inconnus ? Trichelieu blêmit. En effet, il n'était pas un jeune magicien sans histoire. Il se rappela alors cette nuit si curieusement remplie, sans étoiles ni lunes, durant laquelle il avait obtenu plusieurs artefacts magiques dotés d'un pouvoir certain. Il arborait ces artefacts, mais deux étrangers avaient-ils pu les reconnaître ? Leur puissance n'était pas non plus si considérable. Certes, leur beauté ne faisait aucun doute pour une créature de goût, mais tout de même ...

    " Un chasseur de prime, dîtes-vous ? C'est très curieux ... "
    Le jeune magicien espèrait que cette petite phrase quelque peu naïve intriguerait l'aubergiste pour que celui-ci s'intéresse avec une sérieuse attention aux prochaines paroles de Trichelieu.


    "Voyez, j'ai de bonnes raisons de penser qu'il s'agit d'un malentendu. Probablement ai-je cru comprendre qu'ils m'observaient alors que ce n'est pas le cas ... Qu'en pensez-vous ?"

    Il repoussa son assiette et passa fébrilement une main dans ses cheveux pour les glisser vers l'arrière.

    "Mais il est également possible que ces deux individus représentent un ... danger, d'une façon ou d'une autre. Ma question va peut-être vous surprendre, mais ... avez-vous l'oeil suffisamment vif pour savoir si la personne assise présente quelques ... caractéristiques ... raciales particulières, peut-être ?"

  12. #72
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 598

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Titoeil regarda l'homme bien attentivement. Il se sentait inquiet pour le jeune homme qu'il trouvait plutôt sympathique et pour ces yeux étranges derrière le capuchon, des yeux qui semblaient le fixer. Des yeux gris qui semblaient lire au plus profond de vous, une barbe hirsute. D'habitude, il n'avait rien contre les rôdeurs ni contre aucune créature tant qu'elle ne se montrait pas hostile. Mais là ...

    "C'est un humain on dirait ... Il a l'air plutôt calme. Mais si j'étais vous, je me méfierais"

    Il avait regardé autour de lui. Devait il appeler Dryade ou Althéa ou faire face en véritable héros ? Certes, il en avait l'habitude mais il ne voulait pas montrer ce dont il était capable ...


    "S'il vous importune, je peux lui dire de partir .."
    Dernière modification par Althéa ; 26/05/2008 à 13h53.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  13. #73
    Trichelieu Invités

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    "Oh non ... Je ne voudrais pas vous priver d'un client, et puis j'exagère peut-être un peu ... Je ne sais pas, mais tout ceci m'inquiète à vrai dire. Peut-être ai-je tendance à voir le mal partout où il est susceptible de se trouver ..."

    Trichelieu arrangea quelques plis de sa robe, puis rangea sa toque dans son sac. Il le rangea à côté de lui tout en continuant à parler sans prêter attention à son familier qui pestait furieusement.

    "En tout cas, votre repas est délicieux ! Quel qu'en sera le prix, je suis sûr que j'en aurai eu pour mon argent, c'est sûr !"

    Et pour donner foi à sa sincérité, Trichelieu mangea avec délectation encore un peu de tourte, avant de remarquer que son corbeau n'en pouvait plus de contenir sa rage.

    "Et ma liqueur, alors ? On joue les bons amis avec un jeune freluquet mais on ne sert pas le pauvre corbeau que je suis ? Vous les humanoïdes, tous les mêmes impolis !"

    Dans un battement d'ailes rageur, le familier de Trichelieu alla se poser un peu plus loin dans sa salle, ruminant et vociférant silencieusement. Le magicien de la Côte des Epées ne put s'empêcher de rire.

    "Veuillez l'excuser ... Je crois bien qu'il est vexé, mais après tout ..."

  14. #74
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 598

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    C'est cet instant précis que choisit le spadassin pour intervenir. L'oiseau n'étant qu'à quelques pas de lui, il sortit de sa manche un sac de jute et avant que quiconque n'ait eu le temps de penser à faire quoi que ce soit bondit sur lui ... Se fut si soudain que le volatile n'eut que le temps d'émettre un faible couac avant d'être jeté dans le sac. Et le scélérat s'en fut sans demander son reste.

    Titoeil resta interdit quelques secondes avant de se mettre à crier :


    "Attention, au secours ! L'oiseau vole ! Heu non ... Ils ont volé l'oiseau !!!"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  15. #75
    Trichelieu Invités

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Son sang ne fit qu'un tour, et déjà le jeune magicien se tenait droit sur ses jambes, l'oeil alerte et les membres fébriles. Son oiseau venait d'être enlevé par ces mêmes personnes dont il se méfiait. A juste titre, finalement ! Maintenant que ceux-ci avaient révélé leurs véritables intentions, hostiles, de surcroît. Trichelieu saisit son sac, et jeta un oeil en direction du fond de la salle. L'humain barbu, selon la description de Titoeil, avait lui aussi disparu.

    Instinctivement, le jeune mage s'approcha de là où le vil faquin était demeuré assis durant son repas. Il ne découvrit rien qu'une assiette et un gobelet vide. Il revint vers l'aubergiste, qui avait quant à lui jeté un oeil à travers le creux d'une fenêtre pour tenter de déterminer la direction prise par le spadassin voleur d'oiseau. Les autres clients semblaient n'avoir fait aucun cas de la scène, et continuaient de manger tranquillement.

    Trichelieu tira une bourse de sa poche. Il parla ensuite, d'une voix déterminée mais également quelque peu nerveuse.


    "J'avais donc raison ... Ils me poursuivent. Mais pourquoi avoir enlevé l'oiseau ?"

    Trichelieu n'avait toutefois pas le temps d'y réfléchir. Il songea à l'éventualité d'un piège tendu contre lui, avec le corbeau impoli dans le rôle du ver accroché à l'hameçon. Mais il chassa cette idée de son esprit. Même si piège il y avait, il ne pouvait décemment laisser son corbeau aux mains de ses ravisseurs.

    "Il faut que je parte à sa poursuite. Qui peut savoir quel sort ces fripons réservent à mon oiseau ... Merci pour ce repas fort délicieux, je ne manquerai pas de vanter les mérites de votre service autour de moi. Combien vous dois-je ?"

    Il ouvrit sa bourse et en sortit quelques pièces.

    "Et surtout, avez-vous vu la direction que le voleur a pris ? Connaissez-vous les endroits qu'il fréquente ? Je ne veux pas trop vous impliquer, et je comprendrais votre silence, mais ... c'est très important pour moi."

  16. #76
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 598

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Titoeil avait regardé de tout coté complètement paniqué. C'était bien la première fois qu'il assistait à un vol d'oiseau dans son établissement. Oh, bien sûr, il y avait bien quelques moineaux se risquant entre les tables quand il laissait la fenêtre ouverte. Mais ce n'était pas de ce vol là dont il était question. Vol au vent, vol plané et bien d'autres avaient fait leur apparition dans le Loyal. Mais il n'avait jamais vu d'oiseau volés. Perdu dans ses jeux de mots, il mit du temps à répondre à Trichelieu.

    "Oh, en général, on le trouve sur la place du temple. Il se mêle aux passants mine rien. Mais on le trouve vite quand il s'agit de passer des contrats peu recommandables"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  17. #77
    Trichelieu Invités

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    "Pouvez-vous m'en indiquer la direction ?"

    Il réfléchit un instant. Foncer tête baissée serait le meilleur moyen de surprendre l'adversaire, mais également de courir droit vers un mur. Peut-être fallait-il agir avec prudence, en dépit du risque constant et grandissant pour le pauvre oiseau volé. Après tout, ces individus n'étaient peut-être pas de mèche avec Veldrin, mais le risque demeurait grand. Et si l'elfe noir était en ville, alors c'est que le jeune mage courait un danger un plus qu'il ne l'avait imaginé. Et le temps de l'affrontement semblait venu.

    "Et pouvez-vous m'indiquer le poste de gardes le plus proche auprès duquel je puis déposer une plainte ?"

    Quoique se plaindre d'un vol d'oiseau pût paraître ridicule et irrecevable, Trichelieu demeurait très sérieux.

  18. #78
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 598

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Pauvre, pauvre jeune homme. Sans oiseau, il semblait complètement perdu.

    "Hé bien, pour atteindre le marché ([Lieu] Le marché), il vous suffit d'aller sur votre gauche en sortant d'ici, en direction du port. Vous le trouverez sans mal, il y a du monde là-bas. Pour ce qui est du poste de gardes, vous le trouverez dans la citadelle de la lame d'argent ([Bâtiment] Le Fort de Manost), vous devez pour cela vous diriger vers l'entrée de la ville. Et revenez me voir quand tout cela sera fini. Je vous offrirai un bon repas ainsi qu'à votre oiseau. J'espère que vous le retrouverez"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  19. #79
    Trichelieu Invités

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    "C'est très aimable à vous. Je vais aller prévenir les gardes. Ils doivent savoir qu'un dangereux criminel se promène allègrement dans les rues de Manost, n'est-ce pas ?"

    Trichelieu plaça sa toque sur le sommet de son crane, et mit son sac par-dessus son épaule. Il allait s'engager dans une aventure qui n'était pas sans risque, mais le jeune magicien était déterminé. Après tout, son familier était la seule personne réellement digne de confiance qu'il connaissait, dans les parages. Il eût été stupide de perdre un tel allié. De plus, il ne pouvait pas l'abandonner à une mort certaine, ni même permettre qu'on l'utilisât comme monnaie pour un échange crapuleux.

    Trichelieu adressa un dernier regard à l'aubergiste. Celui-ci put sans doute percevoir toute la détermination qui animait le magicien quand celui-ci s'inclina avec respect devant celui qui fut, durant de cours instants, son hôte.

    "Je ne vous remercierez jamais assez pour ce que vous avez fait. Je ne manquerez pas de revenir profiter de vos incroyables talents de cuisinier ! A prèsent, veuillez m'excuser, mais un devoir des plus urgents m'appelle."

    [Du Loyal Paladin - vers - Le fort de Manost]

  20. #80
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Oriane aperçut avec soulagement l’enseigne de l’auberge, au bout de la rue. Le garde à l’embarcadère avait beau lui avoir indiqué le chemin aussi précisément que possible, cela ne l’avait pas empêchée de tourner à droite au mauvais moment. Heureusement, un passant interrogé après plus d’une dizaine de minutes d’errance l’avait remise sur le droit chemin.

    Enfin, elle allait pouvoir goûter à un repos bien mérité, après, espérait-elle, un repas digne de ce nom. Non pas que son voyage à bord de l’Antaria eut été désagréable, ou fatiguant. Mais par les dieux quel plaisir de se retrouver enfin sur la terre ferme, et de pouvoir passer une soirée tranquille dans un endroit stable ! Terminés les roulis interminables, les tempêtes faisant valser le navire avec tous ses occupants, les plats glissant d’un bout à l’autre de la table à chaque repas. Bon. Peut-être pas à chaque repas. Mais tout de même !

    Et plus que le plaisir d’en avoir terminé avec cette longue traversée, elle était heureuse d’enfin découvrir cette ville, dont Edric lui avait parlé tant de fois. Maintenant qu'elle la découvrait, elle comprenait pourquoi il la décrivait avec un tel enthousiasme. Cette cité, du peu qu’elle en avait vu du moins, était sans nul doute l’une des plus belles qui lui avait été donné de voir. Et elle était si grande…
    Une ombre passa dans le regard de la jeune femme. Comment pourrait-elle le retrouver ici ?
    Elle balaya rapidement ces pensées. Après tout, elle venait tout juste d’arriver. Autant commencer par chercher, plutôt que de se décourager d’entrée de jeu.

    Perdue dans ces pensées, elle finit par arriver devant la porte du Loyal Paladin.
    A peine entrée, elle se sentit immédiatement assaillie par l'ambiance chaleureuse qui régnait en ces lieux. Un vrai plaisir. Elle resta quelques instants devant la porte, à observer le décor. Ah…une pièce sans hublots. Bon, le mur était recouvert de bois, à l’instar de l’Antaria. Mais on ne pouvait pas tout avoir…et à bien y réfléchir, ces lambris ajoutaient sans doute au charme de la pièce.


    Le regard d’Oriane fini par s’arrêter sur un comptoir, situé à l’autre bout de la salle. Elle s’en approcha, cherchant des yeux l’aubergiste ou, tout du moins, une serveuse. Pensant l’avoir trouvée, elle lui adressa un sourire poli.

    « Bonjour. Je viens juste d’arriver en ville, et je dois avouer que je suis affamée. Qu’est ce que vous avez à me proposer ? »
    Dernière modification par Oriane ; 30/06/2008 à 15h24.
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  21. #81
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 598

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Il n'y avait que des dingues au Loyal Paladin. Des dingues de comptoir, des dingues de passage, et même des dingues habitués. Tous des dingues oui. Il en venait de partout, et par dessus le marché, ils avaient tous une histoire folle à raconter. Et quand elle n'avait pas de chance, ils s'attachaient au lieu comme du gruau mal cuit et revenaient, du moins si on avait pu les faire partir avant. Des kyrielles, des monceaux, des plâtrées, des gratinées, des émincés, des bouchées ... Tellement que s'ils avaient été des tourtes, on aurait pu faire disparaître la famine sur féérune.

    Dryade regarda son petit monde autour d'elle d'un oeil circonspect. Titoeil était parti en cuisine, s'occuper du ragoût dont lui seul avait le secret. Il lui avait légué la salle commune, quel cadeau ! Les clients la regardaient, un soupçon d'inquiétude dans le regard. Ils avaient beau être dingues, avec ses deux mètres, c'est elle qui les dominait !

    Une jeune femme, assise à une table venait de l'interpeller. Plutôt jolie avec ses cheveux argent et ses yeux d'améthyste. Pas assez poilue pour voguer à ses cotés dans la suprématie de la beauté. Encore un chaton perdu que Titoeil aurait pu recueillir. Mais cela n'irait pas ainsi, vu que c'était elle qui était aux commandes.


    "Ben, vous avez une table, une chaise. Ah oui, c'est pas bon à manger. Vous, les jeunes de maintenant, il en faut toujours plus pour vous contenter. Le plat du jour, c'est une poule au pot, sinon, on a un peu de venaison et du bon cidre. Mais si tu veux bien te décider vite, ma petite, je n'ai pas toute ma journée"

    Un homme, devant la table d'Oriane se retourna, visiblement frappé par ses paroles. Il écarquilla brusquement les yeux et parut ne plus vouloir se retourner. Bien que la semi orque offrait un spectacle surprenant, ce n'était pas elle mais bien Oriane qu'il regardait.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  22. #82
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Une table et une chaise hmm ? A choisir elle préférait encore les repas de l'Antaria...
    Par contre, une poule au pot...pourquoi pas ? Après tout cela faisait bien longtemps qu'elle n'en avait pas mangé. Elle se souvenait en particulier d'une petite auberge, à la Porte de Baldur, qui en avait fait l'une de ses spécialités. L'eau lui en venait à la bouche…


    "Et bien je vais prendre...le plat du jour. Et un peu de...un peu de..."

    La jeune femme s'interrompit, réalisant soudain que quelqu'un, autre que la serveuse, l'observait un peu trop fixement à son goût. Elle se tourna vers l’importun, les sourcils froncés.

    "Je peux vous aid…Edric ??"

    Elle resta interdite pendant quelques secondes. Elle s’était attendue à beaucoup de choses, mais certainement pas à le retrouver là, installé très tranquillement dans la première auberge qu’elle croiserait sur sa route. Mille questions se bousculaient dans son esprit. Pourquoi avait-il gardé le silence aussi longtemps ? Que lui était-il arrivé durant les six mois et quelques qui venaient de s’écouler ? S’il lui était arrivé quelque chose…peut-être avait-il tout simplement été trop pris pour prendre le temps d’écrire. Non. Elle le connaissait bien, ça ne collait pas.
    Réalisant soudain qu’elle aurait désormais tout le temps nécessaire pour éclaircir ces divers points, et que la serveuse allait sans doute finir par s’impatienter, elle finit par esquisser un sourire à l’adresse de son ami retrouvé.

    "Tu te joindras bien à moi n’est ce pas ?"
    Dernière modification par Oriane ; 01/07/2008 à 05h34.
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  23. #83
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 598

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Dryade avait pris la commande et s'était esquivée. Autant laisser les deux dingues se retrouver. Au moins, elle serait tranquille.

    Edric avait sursauté en entendant son nom. En voyant Oriane, il avait esquissé un sourire, un petit sourire triste mais dans ses yeux, la jeune femme put voir dans ses yeux qu'il était heureux de la retrouver.


    "Alors, comme ça, tu as fini par me suivre. J'aurais dû mieux me cacher que ça, lui dit-il avec un clin d'oeil en prenant place à coté d'elle, alors, comment trouves tu cette chère ville ? Tu es là pour longtemps ?"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  24. #84
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    "Et bien, maintenant que j'ai vu que tu allais bien, je pense que je repartirai...demain sans doute."

    Edric secoua la tête, d'un air amusé. Visiblement, il n'y croyait guère. Peut-être le sourire en coin de la demoiselle, démentant clairement ses propos, y était-il pour quelque chose.

    "Ou peut-être pas...je suppose que, maintenant que je suis là, je vais quand même rester quelques jours."

    De toute façon, il lui faudrait sans doute encore au moins un mois, si ce n’est plus, avant qu’elle se décide à reprendre la mer de son plein gré pour pareil périple.

    Son sourire se fit plus franc lorsqu’elle reprit la parole.

    "Tu avais raison, c'est vraiment une belle ville. Et je compte sur toi pour m'en faire découvrir les plus beaux endroits."

    Un éclair malicieux passa dans son regard. Les projets de visites attendraient, sa curiosité commençait à prendre le dessus. Après tout, s’il était resté si longtemps sans écrire, il devait bien y avoir une raison. Et à le voir ainsi, manifestement en pleine forme, aucune de celles qu'elle avait pu imaginer ne semblait correspondre.

    "Mais nous verrons cela plus tard. Pour l’heure dis moi…Aurais-tu d’aventure oublié comment on tient une plume ?"
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  25. #85
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 598

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Le visage d'Edric changea soudain de manière presque imperceptible. Une ombre devant les yeux que seule une amie comme Oriane pouvait détecter. Mais le jeune homme reprit son air avenant avant de répondre.

    "Non, je n'ai pas oublié. Mais ... il s'est passé plusieurs choses. J'ai été occupé très occupé ces derniers temps ... Le service de Helm est exigeant. J'ai eu très peu de temps depuis que je suis entré dans l'ordre. Tu peux être fier de moi"

    Et il gratifia de nouveau Oriane d'un sourire radieux.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  26. #86
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Plutôt que d’atténuer la curiosité de la jeune femme, sa réponse, ou son attitude du moins, ne l’attisa que davantage. Quelque chose n’allait pas, c’était évident. Elle le connaissait suffisamment pour sentir qu’il tentait de lui cacher quelque chose. Elle lui rendit néanmoins son sourire.

    "Bien sûr que je suis fière de toi."

    Plusieurs secondes s’écoulèrent, sans que, ni l’un ni l’autre ne prononce un seul mot. Oriane hésitait sur la conduite à tenir. Devait-elle simplement faire comme si elle n’avait rien remarqué, et reprendre cette conversation sur quelque banalité ? Ou…essayer de savoir…

    "Tu parlais de…plusieurs choses. Je sais bien que le service de Helm peut être très prenant mais…est-ce vraiment la seule raison ?"
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  27. #87
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 598

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Edric hocha doucement la tête, l'air soudain songeur. Puis, regardant son amie droit dans les yeux, il lui répondit :

    "Dans tous les cas, je ne veux pas que tu penses que c'est parce que je voulais t'oublier, me débarrasser de toi. Je me disais que tu allais bien finir par venir. Et c'est ce que tu as fait"

    Dryade venant d'apporter le plat, il s'interrompit quelques instants, avant de reprendre.


    "Et j'imagine que tu n'as pas pris le temps de visiter la ville. Que dirais tu d'un petit tour du propriétaire ?"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  28. #88
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Intriguée par ces paroles, Oriane en oublia presque le plat qui venait de leur être apporté. Edric venait clairement d'éluder sa question. Elle secoua brièvement la tête. Sans doute se faisait-elle des idées. Néanmoins, elle avait du mal à chasser cette sensation persistante, selon laquelle il lui cachait quelque chose d'important. Elle s’efforça pourtant d’adopter un ton enjoué pour répondre, désignant le plat.

    "Laisse moi d’abord essayer d’oublier les repas servis pendant le voyage. Après, ce sera avec plaisir."

    Joignant le geste à la parole, elle huma le contenu de son assiette avec un plaisir évident.

    "Ça m’a l’air succulent. Tu n’en prends pas ?"
    Dernière modification par Oriane ; 04/07/2008 à 21h43.
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  29. #89
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 598

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Le jeune homme avait considéré l'assiette d'un drôle d'air avant de hocher la tête.

    "Oui, tu as raison, ça m'a l'air tout à fait délicieux"

    Il leva la main pour appeler Dryade. La semi-orque le rejoignit l'air peu coopératif avant de laisser tomber.

    "Vous croyez pas que c'est pas raisonnable vu votre ardoise ? Une bière, je veux bien parce que Titoeil tolère. Mais un repas, faut pas abuser non plus ..."

    Le rouge envahit les pommettes hautes d'Edric.

    "Oui ... Je ... vous avez raison ..."
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  30. #90
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Commerce] Au Loyal Paladin

    Oriane regarda successivement la serveuse, puis son ami, l’air cette fois ouvertement étonnée. Il avait vraiment décidé de la surprendre. Ainsi donc il avait…des dettes ? Ça ne lui ressemblait pas…

    "Qu’est ce qui se passe Edric ?"

    La jeune femme avait prononcé ces mots, avant de réaliser combien son ami paraissait mal à l’aise. Du peu de temps qu’ils avaient passé ensemble, trois années plus tôt, elle ne l’avait jamais vu rougir ainsi. Peut-être valait-il mieux ne pas en rajouter…

    "On peut en parler plus tard, et ailleurs, si tu préfère…Pour l’heure, je t’invite."

    Elle esquissa un sourire avant de poursuivre, espérant finir de détendre l’atmosphère.

    "En échange, j’attends de cette visite qu’elle soit inoubliable, d’accord ?"
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

Page 3 sur 29 PremièrePremière 1234513 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [JEU] Paladin
    Par Agifem dans le forum L'Académie de Padhiver (NWN 1)
    Réponses: 38
    Dernier message: 09/10/2010, 12h41
  2. [Commerce] Au Loyal Paladin, Tome II
    Par Elvin dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 998
    Dernier message: 12/11/2007, 23h39
  3. Soirée au Loyal Paladin
    Par Lothringen dans le forum Les Archives de Manost
    Réponses: 106
    Dernier message: 26/11/2005, 01h59
  4. [Paladin] Un paladin niveau 1
    Par Eomer dans le forum Bureau de recrutement
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/10/2005, 12h14
  5. [Commerce] Au Loyal Paladin, Tome I ( >mai 2004)
    Par EricZEGod dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 2955
    Dernier message: 20/05/2004, 14h16

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230