Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 87

Discussion: [Commerce] La Forge de Manost

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Lorsque Saïko revint à la forge, porteur du titre de propriété qui était désormais le sien, il se contenta de décrocher l'affiche laissée peu de temps auparavant par le Prévôt des Marchands, puis poussa la porte haute de plus de quatre mètres (peut-être cinq). En effet les deux précédents occupants formaient un couple plus singulier que Laurel et Hardy : un nain, et un demi-ogre. A part leur robustesse et leur talent évident pour les arts de la forge, autant dire que peu de choses pouvaient laisser prévoir qu'ils travailleraient côté à côté.

    La porte avait bien évidemment été taillée selon la silhouette de Saladrex, que Saiko avait déjà rencontré dès les premiers jours de son arrivée à Manost. Le nain lui ne s'en était pas pleint, et il n'avait jamais l'ombre d'une crainte de se cogner la tête en entrant.

    Alors que depuis l'extérieur la Forge était visiblement à l'abandon, et que la porte grinça plus qu'elle n'ouvrit quand l'homme-panthère la poussa pour entrer, l'intérieur n'était pas inoccupé. En effet deux moines se tenaient là. L'un deux prit rapidement la parole.


    - Eh bien ! Vous en avez mis du temps pour venir ! Malheureusement le choix n'est plus très large.

    Le rôdeur ne comprit pas de quoi parlait le moine. Jan Foudreroche ne lui avait pas dit que des helmites l'attendraient à la Forge. Il ne priait même pas Helm, en plus.

    - Mmmh ? Quel choix ? Qui êtes-vous et que faites-vous ici ?

    Le moine parut aussi perturbé que lui, égaré dans un quiproquo réciproque.

    - Comment ça ? Vous êtes bien celui qu'on appelle l'homme-panthère, un des membres de l'équipe partie à la recherche de la relique ? Vous êtes le seul à des kilomètres à la ronde à porter une fourrure sur le dos alors qu'on est en plein été...

    - Euuh, oui c'est bien moi, et la fourrure, euh, c'est mon choix. Mais quel est le rapport avec votre présence ? ...

    Il eut un moment d'hésitation, avant de se souvenir que des objets avaient été mis en disponibilité à la forge pour les rescapés de la quête. Ces deux moines avaient du être mandés par Ravestha pour gérer la distribution.

    - Oui oui, ça y est je me souviens ! Mais non : détrompez vous, je ne viens pour aucun des objets que vous avez en stock... au contraire, je viens prendre possession de la forge elle-même.

    Sur ce il leur brandit le titre de propriété, non sans une certaine pointe de fierté. Les deux moins se concertèrent puis regardèrent le rôdeur, l'air de dire "on fait quoi maintenant ??". Saiko leur offrit le soulagement qu'ils espéraient tous deux et leur permit de rentrer au Temple. Il se chargerait du reste.

    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    La forge n'était pas grande, et Saiko ne mit pas longtemps à la remettre en ordre, et en ouvrant grand les portes elle retrouva rapidement une atmosphère aérée et fraiche. Shadji et Norak, les deux compagnons de Saiko, lui prêtèrent une main forte en se débarassant de la vermine qui s'était installée dans les locaux. Elles purent se satisfaire d'un festin non-négligeable ce soir-là.

    Le rôdeur remit le four en marche à partir d'un stock de charbon de bois abandonné. Une fois que celui-ci fournit la quantité de chaleur suffisante, il s'essaya à quelques reprises à façonner des armes simples. Les réflèxes revinrent lentement mais sûrement. En même temps que les reflexes, des souvenirs de son esclavitude refirent surface.

    Ses sentiments étaient confus vis-à-vis de cette période. Il avait toujours été un amoureux de la nature, et ces deux années d'esclavage l'avaient privé de la liberté dont il avait joui auparavant, mais malgré ça il n'éprouva pas de malaise dans cette nouvelle forge. Peut-être que ces deux années de servitude avaient tué en lui une part de sa nature sauvage, et que cette part était maintenant devenue citadine. Quoi qu'il en soit, il éprouvait un certain sentiment de bonheur à l'idée de pouvoir posséder un espace à lui dans la cité Manostienne. Les murs de cette cité avaient toujours été un peu oppressants pour l'homme-panthère. Aujourd'hui qu'il en faisait partie intégrante, il sentait beaucoup moins cette oppression.

    Il était loin d'être un grand forgeron, mais il était capable d'assurer le travail nécessaire dont Manost avait besoin, le temps qu'un vrai forgeron de vocation ne se propose pour le relayer.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  3. #3
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Après quelques jours passés à s'exercer, l'homme-panthère apposa un écriteau à l'entrée de la Forge :

    A partir d'aujourd'hui, la forge réouvre ses portes. Son nouveau propriétaire, Saiko, se chargera d'effectuer les travaux que vous déciderez, selon la base de prix décidée par le Prévôt des Marchands.</span>

    Il décida ensuite de se rendre au Loyal Paladin, une taverne étant peut-être un lieu propice à la transmission de ce genre d'informations.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  4. #4
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Evidemment, Saiko était loin d'être un commerçant ou autre type de nécgociateur. Cependant la question des prix des services proposés n'eut pas à l'ennuyer, puisque la guilde des marchands fixait elle-même les prix proposés par les établissement Manostiens. Ainsi le rôdeur ne risquerait pas de se faire escroquer d'aucune façon que ce soit.

    Base des prix de la Forge de Manost, par le Prévôt des Marchands

    Equipement :

    Hache de guerre 5
    Bâton 1
    Hache de lancer (5) 5
    Epée batârde 28
    Gourdin 1
    Epée longue 16
    Fléau 16
    Epée courte 11
    Masse 8
    Epée à 2 mains 56
    Etoile du matin 11
    Cimeterre 61
    Arc long composite 90
    Bille (20) 1
    Arc long 84
    Arbalète lourde 56
    Arc court 33
    Arbalète légère 39
    Dague 2
    Carreaux (20) 1
    Dagues de lancé (5) 5
    Flèches (20) 1
    Flechettes (10) 1
    Cottes de mailles 84
    Hallebarde 11
    Armure feuilletée 89
    Marteau de guerre 2
    Armure de cuir 5
    Armure de plates 120
    Harnois : 180
    Fronde 1
    Besantine 22
    Lance 1
    Rondache 3
    Targe 1
    Ecu 7
    Grand bouclier 11
    Casque 1
    Bottes : 12
    Ceinturon : 15
    Bracelets :
    Gantelets :
    Anneaux :

    Selon la matière :

    cuivre : 15 (enchantement maxi : 1 propriété, 5 %, 1d4)
    argent : 60 (enchantement maxi : 2 propriétés, 10%, 2d8)
    or : 150 (enchantement maxi : 3 propriétés, 20 %, 3d12)


    Tout objet peut être amélioré en y ajoutant des propriétés magiques :

    - s'il s'agit de magie profane et de bonus d'altération hors armes et armures, c'est à une boutique de magie profane qu'il faudra s'adresser ;

    - s'il s'agit de magie divine, c'est à un temple qu'il faudra s'adresser ;

    - s'il s'agit de bonus d'altération d'armes ou d'armures, la forge est un endroit approprié.

    Si une propriété magique (quelle qu’elle soit) est ajoutée : le prix est augmenté comme suit :

    - Propriété spéciale : prix de bases multiplié par 30 pour CHAQUE capacité ajoutée, puis, en plus de ca multiplié par :

    - 10 par tranche de 5 % si c’est un pourcentage,
    - 10 par tranche de 1 si c’est une capacité qui fonctionne comme cela,
    - 1 par dés, et 1 par nombre de face de dés, si il y en a.

    Exception sera faite des capacités semblables à un sort :

    (* = multiplié par)

    - objet à capacité permanente : prix de base*10 + prix du sort*30
    - objet à charges limitée : prix de base*10 + prix du sort*nombre de charges (10 charges maxi par objet)
    - objet à utilisations limitée une fois par jour : prix de base*10 + prix du sort*nombres de charges*10 (3 utilisations par jour maxi)


    si bonus racial : multiplicateur réduit de 50 %.

    - Bonus d’altération (si bonus racial : multiplicateur réduit de 50 %, et si il s’agit d’armure : multiplicateur divisé par 3)
    o +1 : prix de base *60
    o +2 : prix de base *450
    o +3 : prix de base *1800
    o +4 : prix de base *4500
    o +5 : prix de base *12000

    Exemple : une Hallebarde "Froide Faucheuse" +2 :
    Bonus d'altération : 11*450 = 4950
    +2 dégats de froid : 11*30*2*10 = 6600
    +1 dégats de froid supplémentaire contre les élémentaux de feu = (11*30*1*10)/2 = 1650

    Coût de l’objet à l’achat : 4950 + 6600 + 1650 = 13200 po


    "A noter, toutes les capacités offensives sont à faire à la forge. Toutes les capacités défensives sont à enchanter à la Constellation des Arcanes.
    Pour toute doléance, vous me trouverez à la Guilde des Marchands."[I]
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  5. #5
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    En arrivant du Loyal Paladin

    Quête : Les caves du Loyal

    Quand Saiko revint à la Forge, il éprouva un sentiment nouveau pour lui, le sentiment qu'éprouve toute personne qui rentre chez elle. La forge n'avait encore aucune empreinte laissée par son propriétaire, mais elle représentait son bastion, son petit fortin.

    Il alluma le four, en prévision de l'arrivée de Drydo, puis, voyant que le soleil se couchait, étala au sol un petit tapis tressé, brula des herbes et de l'encens, et pria ses dieux en prévision de l'expédition du lendemain.


    Saiko > Prière aux dieux > Enchevêtrement
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  6. #6
    Drydo Invités
    Les Caves du Loyal

    Drydo se faufila dans la forge et voulut parler ; puis elle vit que Saiko priait.....ça aurait été irrespectueux de le déranger, sans doute. Elle s'assit près du four et décida d'attendre. Quelques secondes plus tard, elle devait retenir une envie horrible d'éternuer....


  7. #7
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quete : Les caves du Loyal

    Saiko entendit rentrer Drydo... Il n'esperait pas la voir arriver aussi vite a vrai dire. Celle-ci attendit patiemment que le rodeur termine ses prieres, ce qu'il fit sans tarder. Il la mena ensuite dans l'arriere salle ou se trouvait l'atelier de forgeron.

    Drydo put contempler la decoration insolite des lieux. Saiko avait profiter de l'humidite de la forge pour se creer son propre ecosysteme. La bonne moitie des murs (meme les murs interieurs) etaient recouvert d'un lierre gras et les plantes ne manquaient pas. L'atmosphere etait celle d'un melange d'ambiances, la croisee de l'homme et de la nature. Si les murs n'etaient pas solides et la vegetation si entretenue, on aurait pu croire que le lieu avait ete abandonne a une jungle reprenant ses droits.


    - Te voila donc, Drydo ! En quoi mes maigres talents de forgeron peuvent-ils t'etre utiles ?

    C'etait sa premiere cliente, il se devqit de la chouchouter...
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  8. #8
    Drydo Invités
    Quete : Les caves du Loyal

    Drydo fut un peu étonnée de la décoration de l'arrière-salle. Au moins, Saiko avait bon goût....
    Des plantes dont elle ne connaissait pas le nom attirèrent son regard quelques instants puis elle reporta son attention sur le forgeron.


    - En fait, vous tombez à pic...

    L'elfe noire glissa une main dans sa cape pour en ressortir un fourreau décoré simplement de quelques rainures noir et argent avant d'en sortir une lame cassée au niveau de la garde....elle avait de l'allure, et le symbole d'Eilistraee y était enchâssé. Ce n'était pas n'importe qu'elle arme.

    Drydo eut un petit sourire.


    - J'ai eu une rencontre un peu....violente....avec quelques bandits, il y a longtemps...ça s'est mal fini pour eux, bien sûr, mais mon épée a eu un peu de mal....

    Elle s'apprêtait à expliquer à Saiko la tactique d'approche des bandits et les points faibles de leur stratégie, mais elle se dit que c'était sans doute aussi intéressant qu'un verre de vin sans vin.
    Et puis, elle allait devoir utiliser tous es efforts à obtenir un bon prix....


  9. #9
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quete : Les caves du Loyal

    Saiko observa l'état de l'épée. C'était une épée de bonne facture, sans aucun doute, et le rodeur-forgeron reconnut rapidement le métal qui composait la lame. Ne manquaient que le manche et la garde.

    - Installez-vous confortablement, je vais en avoir pour un petit moment, si on veut esperer obtenir un bon resultat et surtout si vous ne voulez pas que votre épée se rebrise a la moindre occasion... A propos, vous avez une préférence esthétique pour la moitié manquante ?

    Le rodeur vit le symbole gravé sur la lame et imagina qu'il s'agissait d'un symbole religieux. Peut-etre que cette épée avait été dotée de quelque sortilege. Saiko ne pourrait que redonner l'ancienne apparence materielle a l'épée, mais serait absolument impuissant sur le plan magique.

    - Oh ! et... je peux partir de la lame de base pour en faire finalement n'importequel type d'épée. Préféreriez-vous une tranquille épée courte, furtive et maniable, ou peut-etre une épée a deux mains, une ennemie dure en negociations lors des combats a ciel ouvert... ?
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  10. #10
    Drydo Invités
    Quête : Les Caves du Loyal

    - Esthétique.....

    Elle avait déjà entendu ça quelque part....ah, ça y est, elle se souvenait qu'est-ce que ça signifiait.

    - Pas vraiment, tant qu'elle est fine et légère...je préférai plutôt une épée longue, c'était ce qu'elle était avant d'être cassée. J'aimerais qu'elle reste comme elle était avant... On me l'a donné.... enfin....elle a beaucoup d'importance pour moi, si vous voyez ce que je veux dire.

    Drydo s'était beaucoup attaché à "son" épée depuis qu'on lui avait donné. C'était sa passion, et la bénédiction de sa déesse planait sur la lame....elle savait qu'elle était encore là, quelque part....Eilistraee était pacifique, la plupart du temps ; mais après tout....Le combat, la danse, ça se ressemblait tellement !





  11. #11
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quete : Les caves du Loyal

    Le rodeur acquiesca et se mit immediatement au travail, plongeant a la fois la lame brisee et un barre de metal dans le four. Il ne tarda pas a battre rythmiquement les deux fers...

    - Pourquoi ne me racontez-vous pas l'histoire de cette epee, cela m'inspirera et le resultat n'en sera que meilleur.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  12. #12
    Drydo Invités
    Quête : Les Caves du Loyal

    -Quand j'ai été.....exilée....de ma ville, j'ai rencontrée un groupe de croyantes en Eilistraee. Je suis restée avec elle, et quand j'ai décidé de partir pour vivre ma vie....elles me l'ont donné, avec la bénédiction de la déesse. ça me tient à coeur parce que....je n'avais pas vraiment la foi à cette époque, et elles m'ont fait confiance. C'est étrange, cette impression qu'on peut compter sur quelqu'un.

    Elle se rassit souplement contre le mur, regardant les mouvements du forgeron avec interêt.

  13. #13
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quete : Les caves du Loyal

    Mmmh... Pas très loquace, pensa Saiko. Peut-être était-ce de la timidité, peut-etre ne faisait-elle pas confiance au rodeur. En ces quelques mots, Drydo témoignait d’une existence difficile où semblaient s’alterner sauvagement exil voire bannissement, et chaleureuse fraternité. Le rodeur décida de laisser, au niveau de la soudure, une très légère incrustation d’argent ; en souvenir de la cassure, voulant symboliser la cicatrisation d'une blessure. L’épée représentait beaucoup de choses pour Drydo, et mis à part ce « défaut » volontaire seulement détectable par des yeux informés, il apporta un effort tout particulier à la qualité de la lame.

    Bientôt une épaisse vapeur sortait du tonneau rempli d’eau où plongeaient les métaux fraîchement forgés. Il ne restait plus au forgeron qu’à enchâsser la lame dans sa garde, et il en choisit une sobre mais douce à la prise.

    Drydo s’était finalement assoupie, et le rodeur la reveilla en faisant siffler la lame alors qu’il la glissait dans son fourreau.


    - Et voilà, comme neuve, ou presque…

    Drydo examina avec attention l’endroit où se terminait la lame auparavant, et Saiko attendit de voir comment elle réagirait au vu de la cicatrice d’argent.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  14. #14
    Drydo Invités
    Quête : Les Caves du Loyal

    Elle avait l'impression de flotter. Elle se souvenait vaguement d'une histoire de forge, mais c'était loin derrière elle.
    Son esprit était quelque part. Il fallait qu'elle le récupère. Mais elle n'arrivait plus à le retrouver ! Elle l'appela dans le noir, mais il ne répondit pas. Il voulait jouer au plus malin ? Tant pis ! Elle le laissera nager dans le noir, tout seul.

    Elle se réveilla. Elle fut plutôt surprise de s'être endormie - ça ne lui arrivait jamais d'habitude.
    Elle s'étira comme un chat et prit sa lame entre ses doigts noirs. Elle la fit tourner, joua avec, jusqu'au moment où elle repéra une légère imperfection. Sans faire attention à ce que disait le forgeron, elle l'examina attentivement.

    Ce manège dura quelques minutes. Au début, une expression de doute s'était installé sur le visage de Drydo, qui avait relevé sa capuche. Elle avait cherché un moment le regard de Saiko, ne comprenant pas. Vu comment il avait repéré l'épée, c'était un professionnel, et ce petit défaut était donc volontaire ; que voulait-il lui dire ?

    - Je....

    Sa voix hésita un instant, puis elle repartit à l'observation. Elle allait comprendre pourquoi c'était là sans l'aide de personne !
    Peut-être qu'elle était là pour lui rappeler de faire attention à l'arme. De ne plus la briser. Ou alors, il y avait autre chose...sous certains angles, on aurait dit une blessure. Sous d'autres, une larme....Une larme. Pas très bien faite, mais oui, ça pouvait être ça.
    Elle secoua la tête. Toutes ces idées n'exprimaient qu'une vague douleur à ses yeux.

    Pour la première fois depuis qu'ils s'étaient rencontrés, Drydo adressa un sourire chaleureux à Saiko. Un instant, elle faillit le prendre dans ses bras, comme elle l'aurait fait avec ses soeurs drow au service de la Vierge Noire....elle se contenta de lui donner une petite tape sur l'épaule.


    - Merci, Saiko. C'est très gentil !

    La drow ne savait pas quoi dire d'autre. Elle était vraiment heureuse, même si un détail la chiffonait....Elle passa de nouveau le doigt sur le petit défaut, plusieurs fois, sans même s'en rendre compte.







  15. #15
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quete : Les caves du Loyal

    Saiko regarda d'un air amusé Drydo qui passait son doigt le long de ce qu'il appelait la "cicatrice". Elle était de toute évidence genee, ne sachant comment interroger le forgeron sur ce défaut apparent de la lame.

    - Ne t'inquiete pas, Drydo. Ce que tu crois etre une imperfection est en fait maintenant la partie la plus solide de la lame. Tu peux etre sure que si ta lame se re-brise, ce ne sera pas au meme endroit. L'emplacement de l'ancienne cassure ne sera plus jamais un point faible, et je mettrais ma main de rodeur a couper que seuls toi et moi connaitrons l'emplacement de ce filon d'argent dans ta nouvelle épée.

    Il marqua une courte pause, puis commenca a masser son poignet d'un air inquiet

    - Sauf si tu le dis a quelqu'un, bien sur... Sincerement, qu'en penses-tu ? Si cela ne te plait pas, ce ne sera pas long a reprendre, tu sais ?
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  16. #16
    Drydo Invités
    Quête : Les Caves du Loyal

    Elle ne savait même pas si ça lui déplaisait tant que ça. Et puis, si Saiko s'était donné tant de mal à faire tout ça, c'était qu'il avait une bonne raison. Et elle avait confiance en lui, pour une raison inconnue.

    - Oh non, ça ira. C'est du beau boulot que tu fais...et puis, je ne sais pas pourquoi, je te fais confiance. Tu n'aurais pas fait ça pour rien, je pense. (Elle se tut un moment puis reprit, avec une légère pointe d'admiration) C'est vraiment fantastique ! Et même ça.....même ça, ce n'est pas si terrible, au contraire. ça rajoute un peu à l'histoire de ValseLune. Je m'incline devant le maître....

    Elle joignit le geste à la parole.

    - Mais....il y a une chose que je ne comprends pas encore très bien....pourquoi t'es-tu fatigué à faire ce petit filon ?




  17. #17
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quete : Les caves du Loyal

    Saiko eut un mouvement de recul devant la reverence de Drydo.

    - Ahem... Il n'y a rien d'exceptionnel a cela, je vous assure. Et je ne me suis pas du tout fatigué a forger ce petit détail ! J'aime faire ca, c'est joindre l'utile a l'agreable. Ton épée gardera toujours le souvenir de cette histoire, mais elle en sera ressortie plus forte, et plus unique ! Comme tu le dis, ton épée a maintenant sa propre histoire.

    Valselune... C'est un bien joli nom.

    Bien ! Avez-vous besoin de quelquechose en plus ? Pour ce qui me concerne, je vais me forger quelques billes pour ma fronde et affuter ma dague... Puis je serai pret a partir.


    Joignant le geste a la parole, il commenca a faire fondre du plomb.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  18. #18
    Drydo Invités
    Quête : Les Caves du Loyal

    La petite elfe sourit devant le recul de Saiko.

    - Non, je n'ai besoin de rien d'autre.

    Elle ne savait pas manier autre chose que ses épées....elle se rassit et entreprit de demêler avec soin ses cheveux d'argents pour passer le temps.

    - C'est une question peut-être personnel, mais qui étiez-vous en train de prier tout à l'heure ?





  19. #19
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quete : Les caves du Loyal

    Drydo n'aurait pas pu tomber plus juste en cherchant l'unique question a laquelle le rodeur n'etait pas sur d'avoir une reponse.

    - Ahem... Interessante question !... Ce soir, comme la plupart des autres soirs, je me suis tourne vers Obad-Hai. J'ai decouvert l'existence de ce dieu en visitant l'un de ses temples qui se trouvait dans un village de chasseurs. Il est un protecteur de la nature, ni bon ni mauvais, qui se trouve dans chacun des quatre elements sources de toute vie : air, terre, feu, eau... Il me repond a chaque fois, et me permet d'utiliser quelques petits sortileges inutiles en combat mais efficace lors d'une chasse, que je sois predateur ou proie.

    Cependant ces derniers temps un element a toujours perturbe mes prieres. Obad-Hai ne semble plus etre le seul a me repondre. Je sens une force tres faible mais sans aucun doute presente qui cherche a m'attirer je ne sais ou. Quelle que soit la source de cet appel, elle a l'air d'etre emplie de bonte.


    Un jour il partirait en quete de reponses. Des reponses aux questions de sa naissance mysterieuse. Ce que personne ne savait, c'est que les annees de Saiko se comptaient sur les doigts d'une seule main.

    - Bien ! J'ai fini mes petites affaires, nous pourrions retourner au Loyal, maintenant. Qu'en penses-tu ? Je peux te tutoyer, puisque nous allons braver le danger a deux ?

    Il avait fini sa phrase avec un certain amusement, il sous-estimait surement le danger qui les attendait, mais pour le rodeur un vieux barbu farceur n'etait pas foncierement mauvais...
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  20. #20
    Drydo Invités
    Quête : Les Caves du Loyal

    Drydo fut intriguée par la réponse de son camarade. Elle-même se souvenait, au moment où le doute avait commencé à l'envahir lorsqu'elle priait Lolth, de l'impression que queld'un d'autre l'appelait....elle avait rejeté l'appel, rejeté ses doutes, mais pourtant ils étaient toujours là, et même en essayant de se les cacher, elle les avait toujours retrouvé à chaque fois qu'elle devait prier la Déesse Araignée.

    C'était eux qui l'avait fait échoué, qui avait failli lui coûter la vie ; et pourtant, au fond d'elle-même, elle avait su qu'elle avait eu raison de douter.
    Il y avait toujours cette voix, mais elle ne savait pas à qui elle appartenait....et à l'époque, elle était encore une drow colérique. Maintenant, elle avait compris....elle y avait mis le temps, mais elle avait appris aussi. Appris simplement à écouter ce que lui soufflait son coeur, et non ce que disait une déesse fourbe et cruelle. Et cette simple impression de liberté récompensait toutes les peines qu'elle avait pu avoir....


    - Bien sûr que tu peux me tutoyer...tu crois que je vais me gêner pour le faire, moi ? Et si tu as fini, oui, je pense qu'on peut y aller. Après tout, un immense mystère plane encore sur l'auberge. Franchement, le comportement de Titoeil m'étonne un peu. Il avait l'air si....suppliant quand il nous a demandé notre aide. Quant au danger....tout ça ne me paraît pas très dangereux pour le moment, mais quand même étrange...qui sait ce qui peut se passer ?

  21. #21
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quete : Les Caves du Loyal

    Bien, le rodeur avait finit de se preparer. Il s'etait fabrique une cinquantaine de billes +2, s'etait arme de sa fronde et avait accroché sa dague a sa ceinture. Il ne prendrait rien d'autre. Il s'attendait a fouiller une humble cachette dans les caves du Loyal, cela ne les menerait pas dans une quelconque caverne hebergeant des basilics ou alors pire, des gobelins. Quoique... Les gobelins, ca serait rigolo.

    - Bien, nous pouvons retourner a la taverne. Mais avant cela, laissez-moi vous presenter mes deux amis...

    Schwwiiiittt !


    Saiko emit un bref sifflement, a une tonalite particuliere, et quelques secondes plus tard on put entendre une cavalcade, silencieuse, mais agitee et rapide. Surgirent alors deux creatures que Drydo ni personne d'autre n'avait vu avant ou ailleurs. Elles etaient de petite-taille, a peine 20 cm de long, sans leur longue queue qui mesurait bien 30 cm de long. Ils etaient recouverts d'une courte fourrure. L'une etait couleur fauve, l'autre etait noire. Ils inspiraient une certaine tendresse, et Drydo y fut sensible, jusqu'a ce que Norak baille, bouche beante, en exposant de magnifiques crocs aceres et blancs comme neige. Celui-ci, Saiko avait voulu l'appeler Croc-blanc, mais avait bute contre un brevet.

    - Drydo, je te presente Shadji et Norak, ils m'ont souvent aide d'une grande aide. Je te previens, ils ont leur caractere... Allons-y

    Les betes se jucherent sur les epaules de Saiko et ils prirent la direction du Loyal Paladin.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  22. #22
    Date d'inscription
    February 2006
    Localisation
    Tampere, FIN
    Messages
    537
    Quête : Sans Foi Ni Lois

    Après quelques minutes de marche parmi les ruelles de la ville, en évitant volontairement les endroits trop peuplés, Agrippa entra dans la forge à la suite de la belle barde. C'était la première fois que celle-ci y venait - ce n'était pas là qu'elle avait connu son propriétaire.

    La pièce était baignée de toute la lumière du matin, qui entrait par une grande fenêtre aux verres à moitié obscurcis et aux dimensions inhumaines. Jusqu'à la voûte aux poutres noircies par la fumée, on pouvait voir sur les murs quantité d'armes et d'armures rustiques ou délabrées accrochées, mais aussi des outils manifestement utilisés couramment, et un peu plus haut, d'autres outils gigantesques, et parfois seulement la trace sur le mur trahissant l'endroit où ils étaient disposés. Une forge de géant. Elle se surprit à imaginer le rôdeur qu'elle avait connu dans la pièce, au milieu de ces outils ; et la barde ne savait pas quel élément était le plus incongru, de l'homme-panthère ou de la caverne d'ogre forgeron.

    En face de la porte haute comme trois hommes, le four en lui-même était froid, éteint depuis un bon moment, et ne laissait voir de sa gueule que l'obscurité la plus totale. Anoushivaran espéra que Saiko était là.


    - Il y a quelqu'un ? lança la barde d'une voix un peu altérée dont le volume dans la grande salle vide l'étonna elle-même.

    Elle réajusta le poignard à sa taille, et s'en voulut à l'instant de ce geste de nervosité.
    PY D'ABORD JE REFERAI MA SIGNATURE QUAND J'AURAI DES LIENS VOIR LES NOUVEAUX MESSAGES
    casse les pieds en LightCoral
    Quêtes en cours : ~[^`~[`~@ & as MJ : Sur le Fil du Rasoir...et disponible pour vous aider à démarrer en RP à <span style=\'color:aquamarine\'>Manost
    !

  23. #23
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    Quête : Sans Foi ni Lois

    Le clerc avait suivi avec intérêt la séduisante barde à travers les rues de Manost, et l'impression qu'il eut en découvrant la forge fut celle d'un aventurier découvrant l'antre d'un être particulièrement étrange et inquiétant.

    La taille des installations, le sentiment que la forge était vaguement abandonnée et toutefois que le brasier était encore prêt à s'enflammer au moindre rugissement des soufflets, tout cela créait une atmosphère surréaliste qui portait sur les nerfs du Luménien. Tout comme Anoush avait porté instinctivement la main à son arme, Agrippa recula d'un pas, prêt à voir surgir le maître des lieux.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  24. #24
    Date d'inscription
    February 2006
    Localisation
    Tampere, FIN
    Messages
    537
    Quête : Sans Foi ni Lois

    Bon. Personne, apparemment. Anoushivaran se tourna vers le clerc et sourit légèrement en voyant son malaise.

    - Je suppose qu'on va devoir l'attendre ici. S'il était parti pour longtemps, il aurait laissé un mot... fit-elle avec une moue.

    Elle avança vers le mur et considéra, bras croisés, une paire de tenailles d'un mètre de haut sur lesquelles la poussière commençait à s'accumuler, puis lança une oeillade rigolarde à Agrippa.


    - Impressionnant, hein ?
    (Après une pause, elle reprit : ) Saiko est vraiment une personne... hors du commun. Et avec un sale caractère de surcroît.

    La barde laissa l'idée d'un géant forgeron prompt à se mettre en colère s'insinuer dans l'esprit du Luménien. Celui-ci semblait de plus en plus gêné. La femme, l'air madré, tendit les bras vers la fascinante et énorme paire de tenailles qu'elle tenta de décrocher, sous le regard horrifié de son protecteur.
    PY D'ABORD JE REFERAI MA SIGNATURE QUAND J'AURAI DES LIENS VOIR LES NOUVEAUX MESSAGES
    casse les pieds en LightCoral
    Quêtes en cours : ~[^`~[`~@ & as MJ : Sur le Fil du Rasoir...et disponible pour vous aider à démarrer en RP à <span style=\'color:aquamarine\'>Manost
    !

  25. #25
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 680
    Quête : Sans Foi ni Lois

    Alors qu’Anoush commençait à fureter dans la forge vide, la porte s’ouvrit soudain en grinçant de protestation ce qui fit sursauter Agrippa. Celui-ci se retournant, il vit entrer Kasumi, quelque peu essoufflé et l’air dépité après sa course depuis La Fibule Dorée. Reprenant son souffle, le regard de ce dernier embrassa la forge gigantesque mais inoccupée pour le moment. Il prit un air amusé et lança à Anoush :

    - J’aurais du m’y attendre, pas besoin de me dépêcher, vos amis sont apparemment les premiers à ne pas se montrer en votre présence. A moins qu’il ne s’agisse là d’une fable de votre répertoire, un ami imaginaire visible de vos seuls yeux ?
    Dernière modification par Kasumi ; 10/08/2007 à 21h29.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  26. #26
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    Quête : Sans Foi ni Lois

    Le retour de Kasumi soulagea Agrippa, qui avait quelque peu douté de la bonne volonté du rôdeur de tenir son engagement. Il s'était visiblement trompé sur son compte.

    Sur le trajet depuis la prison, Anoush avait insisté sur la confiance qu'elle avait dans le propriétaire de la forge. Puisqu'il leur fallait attendre que ce dernier fasse son apparition, Agrippa jugea qu'il était temps de parler à ses deux associés contraints et forcés de la mission qu'il leur faudrait mener à bien, quand bien même il avait prévu de le faire dans un lieu plus discret.

    Le clerc aurait certainement pu se passer de l'exposé des enjeux, qui n'étaient certainement pas le plus important pour le rôdeur et la barde. Mais, en tant que commanditaire, Agrippa savait que la motivation était bien souvent ce qui faisait la différence entre un succès et un échec. Et il ne pouvait pas se permettre d'échouer dans cette affaire.


    Si vous le voulez bien, je pense qu'il est nécessaire que nous ayons une discussion quant à ce que j'attends de vous. Je ne vous ai pour l'instant pas donné d'indications, car ce n'était ni le temps ni le lieu.
    Puis-je avoir votre attention?


    Le clerc attendit que la barde cesse de fouiller aux alentours pour entamer ses explications.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  27. #27
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 680
    Quête : Sans Foi ni Lois

    Tout en se rapprochant d’Agrippa pour signifier qu’il était prêt à l’écouter, Kasumi ne tarda pas à lorgner sur les multiples armes et armures simples mais de bonne qualité qui parsemaient les murs de la Forge. Tout en s’adressant à Agrippa, il ne pu s’empêcher de lancer une nouvelle pique à la barde qui faisait la moue après avoir été interrompue :

    – Je vous écoute, ma piste a refroidi de toute façon, au sens propre… Il est grand temps que nous en sachions un peu plus sur notre mission et on ne peut pas rêver plus discret qu’un endroit où Anoushiravan dit avoir de ses amis… Aucun risque que quelqu’un de normalement constitué ne vienne nous y déranger.
    Dernière modification par Kasumi ; 10/08/2007 à 21h30.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  28. #28
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    - Sauf peut-etre le propriétaire des lieux ? Pas étonné de te voir rentrer chez moi comme si c'était chez toi, Anoush ! Mais bienvenue quand même.

    L'entrée de Saiko prit les membres présents par surprise tellement l'être qui venait d'entrer se déplacait silencieusement, et tellement le contraste était fort entre sa taille humaine et les dimensions de cette forge bâtie à l'origine pour Saladrex.

    - Je me présente ! Saiko, rodeur belluaire, meme si je n'en ai pas l'air... C'est bien moi qui m'assure de faire l'intérimaire ici le temps qu'on trouve meilleur forgeron. Ne faites pas attention à l'état des lieux, je n'ai pas encore eu trop le temps de m'occuper de l'aménagement, mais je compte bientôt rendre les lieux plus... végétaux !

    Il marqua une pause pour les laisser diriger les informations puis s'enquit des raisons de leur présence.

    - Que puis-je faire pour vous ??
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  29. #29
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    Quête : Sans Foi ni Lois

    Agrippa avait sursauté d'une manière grotesque lorsque Saïko avait fait connaitre sa présence. L'apparence pour le moins inhabituelle du forgeron le laissa tout d'abord interdit, avant que le don de la parole ne lui revienne.

    Pardonnez-nous pour notre intrusion, messire. Je suis Agrippa d'Orgeval, diplomate luménien. Anoush nous a indiqué votre commerce comme un lieu où nous pourrions trouver l'équipement dont nous avons besoin. Qui plus est auprès de quelqu'un qui sait se montrer digne de notre confiance... ajouta-t-il sur un ton entendu.

    Le clerc se retourna vers ses deux compagnons, et sorti une bourse d'une des poches intérieures de sa robe.
    J'ai pris soin de faire un prélèvement sur les fonds secrets de l'ambassade, ce matin avant de venir vous faire prendre l'air, dit-il en adressant un clin d'oeil à Anoush et Kasumi. Nous avons une somme d'or raisonnable à dépenser. Luménis sait être généreuse, mais pas dispendieuse.

    Quelles sont les pièces d'équipement qui vous manquent le plus?
    Le clerc maudissait sa lenteur à exposer les détails de la mission, car ses deux "employés" n'avaient aucune idée des dangers auxquels ils allaient être exposés. Ce qui valait peut-être mieux, à bien y réfléchir.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  30. #30
    Date d'inscription
    February 2006
    Localisation
    Tampere, FIN
    Messages
    537
    Quête : Sans Foi ni Lois

    Anoush, à la première réplique du forgeron, avait lancé un sourire carnassier au rôdeur qui avait piqué un fard visible même dans l'ombre de sa capuche. Alors qu'elle ouvrait la bouche pour expliquer à Saiko pourquoi elle était rentrée sans autorisation et en son absence dans son atelier, d'autant plus accompagnée de deux inconnus, la femme fut de manière incompréhensiblement cavalière interrompue par le diplomate luménien qui se présenta lui-même d'un ton badin.

    Néanmoins, son air enjoué s'évanouit peu à peu sous les regards interdits des trois autres personnes présentes. Si les armures, les poutres et les outils eux-mêmes avaient eu des yeux, nul doute qu'ils l'auraient considéré de la même manière.


    - Saiko... Excuse la rudesse de mes camarades, il semblerait que même en-dehors des bois certaines personnes ne soient guère civilisées, fit la barde avec un pâle sourire en se tournant vers le forgeron. Une pique pour une pique, même si la vagabonde avait la certitude que ce dernier comprenait bien qu'elle ne la lançait sans autres intentions qu'amicales. Voilà Kasumi, un camarade de ton ordre arrivé récemment en ville... quant à Agrippa, il semblerait inutile de l'introduire à nouveau. Pardonne notre intrusion dans ta forge, mais nous avions besoin d'un abri temporaire et discret à l'écart de la foule.

    La barde avait vite compris, lors de la quête qui leur avait permis de faire connaissance, que le rôdeur était peut-être la dernière personne du continent à transiger avec la confiance.

    - Je sais que tu ne souffleras mot de ce qui se dira ici, c'est pourquoi je suis venue... Mais nous ne sommes pas ici uniquement pour ça, ne t'inquiète pas, nous allons faire tourner ton commerce ! ajouta-t-elle avec un léger clin d'oeil. J'aurais besoin d'une nouvelle série de couteaux de lancer, les autres m'ont été... confisqués.

    Anoushivaran releva la tête et lut dans les yeux de l'homme-panthère, la seule partie qu'on apercevait de son visage caché derrière son masque, un certain amusement. Quoi que Saiko puisse à raison imaginer sur l'identité des personnes qui avaient pu confisquer des armes à la belle, il ne devait être guère loin de la réalité.
    PY D'ABORD JE REFERAI MA SIGNATURE QUAND J'AURAI DES LIENS VOIR LES NOUVEAUX MESSAGES
    casse les pieds en LightCoral
    Quêtes en cours : ~[^`~[`~@ & as MJ : Sur le Fil du Rasoir...et disponible pour vous aider à démarrer en RP à <span style=\'color:aquamarine\'>Manost
    !

Page 1 sur 3 123 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Commerce] La Forge Flamboyante
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Le Complexe Portuaire
    Réponses: 545
    Dernier message: 21/07/2016, 09h52
  2. La Forge et les marchands
    Par Shinook dans le forum Les Archives Poussiéreuses
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/05/2006, 13h45
  3. [Commerce] La Forge de Manost
    Par Wookiee dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 293
    Dernier message: 05/12/2005, 16h53
  4. [BG1] Forge de Grondemarteau
    Par Thoran dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 7
    Dernier message: 04/09/2005, 15h15
  5. [nBg] Forge du joueur ?
    Par Sous Nain dans le forum Les Archives Poussiéreuses
    Réponses: 110
    Dernier message: 29/05/2005, 13h10

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231