Page 3 sur 3 PremièrePremière 123
Affichage des résultats 61 à 87 sur 87

Discussion: [Commerce] La Forge de Manost

  1. #61
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 671
    Quete : le Festival de Cojum

    L’inconnu se raidit soudain : – As-tu entendu ? Etait-ce un cri ? Prends ton arme Kevin !

    Puis la voix franchit plusieurs octaves devenant ainsi difficilement soutenable pour les oreilles sensibles du forgeron :
    - Ils hurlent ! ILS HURLENT TOUS !!

    Le ton tout comme l’expression du vieillard auraient glacé les sangs au plus preux des paladins de Helm mais cela ne pouvait pas préparer Saiko à ce qui se passa ensuite. Le vieillard saisit les poignets du rôdeur en plongeant un regard d’Outre-tombe dans ses yeux et le rôdeur fut transporté ailleurs l’espace d’un battement de cœur : il se retrouva dans une clairière où dominait une odeur de lavande.

    A quelques pas devant lui, les arbres formaient une voûte pour laisser la place à un sentier qui s’enfonçait dans la forêt… Il n’eut pas le loisir de se retourner mais il sentit un objet lourd et métallique dans la paume de sa main. Ce fut la dernière sensation à laquelle il eût accès avant d’entendre une série de sifflements et des cris stridents déchirant l’air…

    Saiko, sonné par ce coup, recula de trois pas. Il ressentait un grand frisson lui parcourir l’échine et un froid surnaturel mordait ses poignets à l’endroit où l’apparition éthérée était entrée en contact avec lui. Cette dernière se trouvait maintenant devant la porte sans que Saiko l’ait vu se déplacer. Elle se campa devant les lourds battants, un regard implorant tourné vers son hôte involontaire.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  2. #62
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quete : Le Festival de Cojum

    Le rôdeur mit un peu de temps à récupérer ses esprits. Il avait ressenti un étrange sentiment de bien-être lors de la vision de la clairière, comme si à la manière du fantôme il s'était retrouvé soudainement libéré de toute contrainte physique ou matérielle, et des douleurs qui en font partie. Il éprouva de la curiosité pour ce chemin qui s'enfonçait dans la forêt, mais à mesure que le souvenir de la vision s'éloignait, le froid mordant qui lui enserrait les poignets se faisait de plus en plus sentir, tout comme le danger inhérent à la constatation que le fantôme lui barrait la seule issue de secours.

    Le spectre flottait dans l'encadrement de la porte, un regard implorant, quand le rôdeur sentit monter une folle idée. La bille de sa fronde avait traversé le fantôme sans le perturber, le rôdeur pourrait peut-être aussi plonger à travers lui.

    Bien sûr il avait conscience du fait qu'il pourrait être plongé à nouveau dans ces vision étranges, mais quelque part au fond de lui il espérait que ce serait le cas, curieux de voir ce qu'il verrait cette fois-là.

    Ainsi, la morsure du froid demeurait le seul risque tangible selon lui, mais son instinct de survie le poussait à agir promptement, sans réflechir.

    Il prit deux courtes foulées et bondit. De l'autre côté, dans la rue, il serait plus en sécurité.


    (HRP = A toi de dire ce qu'il se passera quand le rôdeur entrera en "contact" avec le spectre)
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  3. #63
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 671
    Quête : Le Festival de Cojum

    Le rôdeur ne ressentit rien cette fois-ci en traversant l’apparition. Visiblement, le fantôme devait « vouloir » entrer en communication.

    En revanche, le bond puis les quelques pas du rôdeur dans la rue eurent un autre effet : le vieillard, sans un mot, se mit à faire quelques pas dans la rue parmi les rares passants matinaux qui ne semblaient pas remarquer sa présence. Ce faisant, il s’éloignait de Saiko et de la forge mais à un rythme lent et en se retournant fréquemment dans sa direction dans un geste d’invite. Vu la vitesse de l’apparition, Saiko pouvait très bien retourner dans sa forge et s’équiper rapidement avant de le suivre ou tout simplement de l’ignorer. Mais fallait-il prendre le risque de le perdre de vue ?

    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  4. #64
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quete : Le Festival de Cojum

    Le rôdeur n'y comprit rien... ni froid, ni visions ! Il se releva, presque déçu, mais surtout rassuré, et observa le fantôme qui partit à travers une foule apparemment pas dérangée par la présence du spectre.

    Le spectre se retourna plusieurs fois, comme s'il invitait le rôdeur à le suivre. Il n'aurait pas eu à le faire tant la curiosité du rodeur avait été piqué et tant le phénomène ne semblait pas être empreint de danger.

    Il décida de le suivre, à petites foulées. Il lui semblait qu'il faisait la bonne chose, que le spectre avait été le chercher pour une raison précise. Où le mènerait-il ?
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  5. #65
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 671
    Quete : Le Festival de Cojum

    L’apparition adressa un sourire au rôdeur, visiblement satisfaite de sa décision. Saiko la suivit à distance quelques minutes. Le vieil homme empruntait les artères principales de Manost passant au travers de certains citoyens comme si de rien n’était.

    Suivre le vieil homme aurait pu être d’un ennui mortel tant il se contentait de marcher vers une destination qu’il était le seul à connaître et à un rythme affreusement lent. Cependant, le rôdeur sentait l’excitation de la curiosité monter en lui.

    Le vieillard suivait en sens inverse le chemin qu’il avait parcouru le matin même. A la suite d’une filature aussi riche en évènements marquants que la kermesse d’été des vétérans paladin de Helm, Saiko pu voir l’apparition s’arrêter, hésiter quelques secondes puis poursuivre sa route dans la même direction. Elle venait de franchir les portes de Manost.

    HRP : Le fantôme ne s’est pas manifesté aux gardes mais tu n’es pas aussi discret que lui.
    Dernière modification par Kasumi ; 06/08/2007 à 13h08.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  6. #66
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Bienvenue chez les Ch'tis (62) ^^
    Messages
    389

    Re : [Commerce] La Forge de Manost

    ("Quête : à la poursuite de l'égorgeur")

    Yaga entra dans la forge et demanda à voir le demi-orque paladin et... lui aussi apparût et dit :

    "Quel honneur de rencontrer un drow helmite , ça se fait rare de nos jours ."

    Yaga , honoré , dit :

    "Merci beaucoup , et pouvez-vous me conduire jusqu'à Adam l'égorgeur , s'il-vous-plaît ?"

    Le demi-orque dit :

    "Oui , mais avant présentons-nous , mon sauveur , si vous êtes venu pour l'empêcher de nuir alors vous êtes mon sauveur . Je m'appelle Ken le paladin !"

    Yaga , d'une voix enjouée , dit :

    "Je m'appelle Yaga Kal'Ogden , et je suis bel et bien ton sauveur !"

    Ils sortirent de la forge et allèrent vers la tanière d'Adam !
    http://www.baldursgateworld.fr/lacou...-new-post.html
    Dernière modification par Yaga ; 13/09/2008 à 13h29.
    "Je suis le maître Yzamat !" "I'm the mister Yzamat !" "Ich bin der Herr Yzamat !" "私は主な Yzamat です!" «Я - главный Yzamat!» Voilà qui je suis

  7. #67
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    4 968
    Arrivés devant la Forge, Barundar et Sabot d'Or s'arrêtèrent.

    Ah ! Enfin un endroit familier ! Y'a toujours un bon feu chez un forgeron...

    Le nain descendit du poney et poussa la lourde porte de la forge, qui gémit d'être ainsi dérangée. A l'intérieur, de lourdes toiles d'araignée tapissaient armes et armures rouillées, fers pendus aux poutres et enclume décatie.

    Hum... eh bien j'comprends mieux pourquoi les gardes sont aussi mal pourvus à présent... Bon, parons au plus pressé.

    Barundar se gratta la barbe tandis qu'il inspectait l'atelier de fond en comble, ouvrant les placards, soulevant les bâches qui recouvraient les établis. L'arrière salle donnait sur une étable où Sabot d'Or pourrait se reposer près d'une charrette à laquelle il manquait une roue.
    Le vieux nain dénicha encore quelques papiers qui traînaient de ci de là, et entreprit de démarrer un feu dans la cheminée. Il plaça habilement quelques morceaux de charrette dans l'âtre ; bientôt le feu crépita tandis que le vent et la pluie s'intensifiaient dehors. Tout en lissant sa barbe, il se mit à songer...


    Hum...
    "Gnorish vor kladden imtach, haddick vor lotten, an zamock vor nuamsch !"

  8. #68
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    4 968
    Cela faisait plusieurs jours que Barundar occupait l'atelier. Le nain avait passé un rapide coup de balai, déballé ses affaires et installé un couchage de fortune. Il s'était gratté la barbe tant et plus que la réalité de la situation avait fini par s'imposer sans qu'il prenne la moindre décision.

    Avant de déballer ces affaires de forge, il savait cependant qu'il lui faudrait s'occuper de ces énormes toiles d'araignées à effrayer le plus aguerri des nains. Clanggedin seul savait ô combien le vieux nain détestait ces monstruosités... leur petit corps rachitique monté sur de longues pattes velues... voire dodues ! Barundar frémissait rien que d'imaginer ce qui l'attendait.
    Il dénicha un manchon de bois et entreprit de nettoyer les objets suspendus aux poutres en enroulant les toiles dessus. "Brrr..." Il dût changer d'arme plusieurs fois tant les toiles étaient fournies... quelques unes vinrent sournoisement se coller à lui, provoquant à chaque fois des "Ahhh !" de frayeur. Il s'attendait à tout moment à tomber sur une araignée ensommeillée, mais rien de tel n'arriva : faute de nourriture à se mettre sous la mandibule, les prédateurs avaient déserté depuis bien longtemps ce lieu abandonné.

    Il décrocha les rares objets qui restaient suspendus et les posa dans un coin. Il lui faudrait certainement les refondre pour en confectionner de nouveaux. Pour l'heure, il lui fallait installer Sabot d'Or plus confortablement. Il lui emménagea un petit coin dans l'étable, disposa du fourrage qu'il avait acheté la veille et décrotta les sabots de son compagnon. Le poney pomponné, Barundar revint dans l'atelier pour déballer ses affaires de forge.
    Quelques minutes plus tard, des *cling clong* résonnaient dans la pièce tandis que le nain travaillait un morceau de métal sur l'enclume. Tout à son ouvrage, il n'entendit pas la porte s'ouvrir, tandis que Sabot d'Or avait déjà dressé une oreille.
    "Gnorish vor kladden imtach, haddick vor lotten, an zamock vor nuamsch !"

  9. #69
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Les deux hommes qui pénétrèrent dans la forge à cet instant commencèrent par regarder vers le haut, les poutres apparentes dépouillées de leurs habitants ; vers le bas, le plancher balayé, vers le milieu, les carreaux qui laissaient à nouveau filtrer la lumière, et écarquillèrent des yeux ronds comme des billes. Leur tenue ne laissait pas de doute sur leur profession ; le même unifome que les plantons des portes, frappé du Gantelet : ils appartenaient à la garde de la cité.

    « Hé béh non, Titoeil s'est pas trompé. Il se passe bien queq'chose dans la forge. »
    « En même temps, lui, il boit pas... »

    Clong, clong...

    « Un esprit frappeur !»
    « Amateur de rangement ? »

    L'un des deux finit par apercevoir le petit Barundar armé de son marteau, qui pour l'heure lui tournait le dos. Il regretta son hypothèse d'esprit frappeur. Ces derniers étaient en général beaucoup moins désagréables que les nains, même s'ils avaient une très mauvaise descente dans les soirées arrosées.

    « Ahem... DING DONG !! » fit-il en imitant le son d'une cloche d'entrée inexistante.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  10. #70
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    4 968
    *CLONG CLONG*

    « Hé ! Je vous p...»

    *CLONG*

    « Ho nain !»

    CLONG ! Le vieux nain enchaîna avec un « Quoi ?! Qu'est-ce qu'il y a !?! » peu amène tout en se retournant. Il marqua une pause en apercevant les deux gaillards tout engoncés dans leurs armures, puis lança un chouïa plus adouci :

    « 'Voyez pas que j'ai pas le temps de jacasser ? Griffonnez-moi vos commandes sur un morceau de papelard, et je m'en occuperai dès que ce sera nainement possible. »

    Barundar se doutait bien que les gardes n'étaient pas là pour rafraîchir leur garde-robe, mais qu'ils venaient plutôt lui chercher des poux dans sa barbe au sujet de l'occupation des lieux. Mais enfin la forge était abandonnée après tout ! Et personne n'avait trouvé à redire jusqu'à présent. Pire, des marchands avaient déjà sollicité les talents du nain pour quelques cerclages de roues. Ces deux boîtes de conserve n'allaient pas lui casser les pieds bien longtemps !
    Dernière modification par Graoumf ; 04/05/2013 à 23h34.
    "Gnorish vor kladden imtach, haddick vor lotten, an zamock vor nuamsch !"

  11. #71
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 604
    Les gardes se regardèrent quelques instants totalement perplexes. L'un d'eux fit même le geste de se diriger vers Barunder mais son collègue le retint. C'est qu'il n'avait vraiment pas l'air commode, le nabot. Ils n'avaient rien emporté pour écrire avec eux. Et puis, zut, ils n'allaient pas céder aux doléances de la demi-portion. La garde avait besoin d'entraînement depuis que la majorité des habitants étaient partis à la guerre ou se terraient chez eux. Une initiative bien civile mais fort ennuyeuse. Même les bagarres d'ivrognes se faisaient désespérément rares.

    Au bout de quelques minutes, sept gardes se présentèrent à la forge.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  12. #72
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages
    3 960
    Le chemin depuis était, évidemment, moins facile à trouver pour quelqu'un dont c'était la première visite que pour un habitant de longue date de la ville ; néanmoins, cela se faisait effectivement, et le tieffelin n'eut pas à errer pendant trop longtemps dans les rues de la ville.

    Il pénétra donc dans cette forge, curieux de savoir quel genre de créatures la tenait. À Melandis, où il avait acquis l'arme un bon prix, cela avait été un gobelin… il espérait que, bien qu'elle ait évidemment servi sur la route, il pourrait la revendre un prix approchant. C'était une bonne arme et, autant qu'il l'avait pu, il en avait prit soin.
    Dernière modification par Althéa ; 08/09/2014 à 14h51.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : …promenons-nous dans les bois, pendant que les trolls y sont… (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  13. #73
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 604
    La forge de Manost était tenue par un nain. Suant et soufflant au dessus de son foyer, frappant sans relâche le fer entre l'enclume et son marteau. Il se tourna vers le tieffelin et le dévisagea quelques secondes avant de se remettre à son ouvrage.

    "Désolé mais comme on dit : il faut battre le fer tant qu'il est chaud. Sinon, c'est trop tard."

    Encore quelques coups et il plongea l'épée qu'il façonnait dans une cuve d'eau à proximité. La lame crépita et de la vapeur s'échappa du bassin durant quelques instants. Le nain s'épongea le front satisfait de son travail.

    "Qu'est-ce que je peux pour vous ?"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  14. #74
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages
    3 960
    Le tieffelin admira un instant le coup de marteau du nain. Un maître, assurément.

    « Bien sûr. Certaines choses n'attendent pas. »

    Cela serait sans doute une belle arme. Forger n'avait jamais été dans les attributions d'Elzen ; mais ses propres – et modestes – talents pour la conception d'objets lui faisaient considérer les forgerons avec une certaine considération. Sitôt que son interlocuteur fut disponible, il sortit de nouveau la hache.

    « Je n'ai plus guère l'utilité de ceci ; et j'aurais aimé savoir s'il vous intéresserait de me la racheter. »
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : …promenons-nous dans les bois, pendant que les trolls y sont… (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  15. #75
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 604
    Le nain prit le temps d'essuyer ses mains sur son tablier avant de prendre l'arme qu'Elzen lui tendait. Il soupesa, toucha, huma et regarda avant de pousser un petit sifflement admiratif.

    "Je ne sais pas où vous l'avez eue mais c'est un très belle objet et de bonne facture. Êtes vous sûr de vouloir vous débarrasser d'un si joli jouet ? Bien sûr, si vous n'en voulez plus, je pourrais vous en avoir un bon prix."
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  16. #76
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages
    3 960
    « Je préfère toujours avoir du matériel de qualité quand j'en ai besoin. Mais ce n'est plus le cas pour ceci, et ce n'est pas non plus exactement quelque chose à quoi j'attache… mes meilleurs souvenirs. »

    Éclaireur dans l'armée mélandienne n'avait, globalement, pas été particulièrement déplaisant ; mais pas particulièrement plaisant non plus. Et même si la guerre était censément terminée, continuer à arborer une arme qui venait de ce qui avait été l'ennemi, même si elle n'en portait aucun signe distinctif, n'était pas forcément la meilleure idée…

    « Bref, votre prix m'intéresse en effet. »
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : …promenons-nous dans les bois, pendant que les trolls y sont… (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  17. #77
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 604
    Le nain se frotta quelques instants le menton avant de soupeser de nouveau l'arme.

    "Ma foi, je pense qu'elle doit bien valoir cent pièces d'or."

    Il sourit dans sa barbe.

    "Est-ce que ça vous va ?"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  18. #78
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages
    3 960
    En son for intérieur, et sans qu'il n'en laisse rien paraître, Elzen supposait se prix plus proche de la valeur réelle de la hache que celui qu'il avait initialement payé. Et il ignorait si marchander était une chose très courante dans la région – après tout, on lui avait décrit Manost comme une ville de prêtres et de paladins. Cependant… c'était en essayant que l'on apprenait.

    « Ma foi… sans vouloir vous vexer, je pense qu'elle vaut plus que cela. »

    Décrire la hache comme un vieil objet de famille ? Indiquer négligemment qu'il avait vaincu un troll en l'utilisant ? Sans doute aviserait-il en fonction de la réaction du forgeron.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : …promenons-nous dans les bois, pendant que les trolls y sont… (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  19. #79
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 604
    Le nain mit les poings sur ses hanches.

    "Comment ça ? Mais tu veux me ruiner, mon garçon ? D'accord, c'est un bel objet mais pas de quoi pousser mamie dans les orties si tu vois ce que je veux dire. Bien sûr, tu peux aller voir ailleurs pour la vendre mais je suis le seul forgeron de la ville. Le meilleur en tout cas. Et puis, si tu accepte mon prix, je ne dirai rien sur la dague que tu trimballes dans ta manche."

    Il hocha la tête d'un air entendu.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  20. #80
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages
    3 960
    Le tieffelin sourit.

    « Il fallait bien essayer, non ? Soit, votre prix sera le mien. »

    Perte sèche… le prix d'avoir rejoint le camp des vaincus, sans doute. Il n'avait, de toute façon, sans doute pas besoin de sommes trop extravagantes dans l'immédiat. Et au pire… il aviserait. Quoique ce ne soit pas sa vocation première, il n'était pas exactement un début dans le métier dans lequel excellait sa compagne.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : …promenons-nous dans les bois, pendant que les trolls y sont… (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  21. #81
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 604
    Le nain fouilla disparut avec la hache dans l'arrière boutique quelques minutes avant de revenir avec une bourse bien remplie qu'il tendit au tieffelin avec un petit soupir d'aise.

    "En tout cas, ça a été un plaisir de faire affaire avec vous. Alors, comme ça vous êtes nouveau en ville ?"

    Le ton intéressé, mais pas inquisiteur. Le nain s'interrogeait simplement sur les origines de son nouveau client.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  22. #82
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages
    3 960
    Le tieffelin soupesa la bourse, mais ne poussa pas l'outrage jusqu'à la vider pour recompter les pièces.

    « Réfugié de guerre. D'où la nécessité de vendre ce qui devient inutile, afin de pouvoir reconstituer mes provisions. »

    Il avait lui-même continué sur le ton de la conversation. Discuter un brin avec le nain ne serait sans doute pas problématique ; et puisqu'il ne connaissait pas encore la ville, cela s'avérerait peut-être même profitable : son interlocuteur pouvait éventuellement lui indiquer quelques bonnes adresses.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : …promenons-nous dans les bois, pendant que les trolls y sont… (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  23. #83
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 604
    Le nain grimaça.

    "Réfugié, c'est pas de chance. J'espère qu'ils n'en referont pas d'autres, de guerre. Bien sûr, la plupart des armes c'est moi qui les ai construites et ça m'aide à faire tourner la boutique ... Mais quand même, ça me fait quelques clients en moins à chaque fois."

    Il hocha la tête, l'air presque triste.

    "En tout cas, installe-toi bien, mon gars."
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  24. #84
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages
    3 960
    Pour sa part, le tieffelin se fichait plus ou moins éperdument qu'il y ait de nouvelles guerres ou non. Il trouverait son compte dans les deux cas.

    « 'Sûr qu'il y a de meilleurs choses à faire d'une arme comme ça, que de la brandir pour se faire embrocher par celles d'en face… »

    Après tout, pour s'entretuer, des armes finement forgées n'étaient pas nécessaires : faire avec les moyens du bord suffisait amplement, la plupart du temps.

    « Dites… sauriez-vous où je pourrais acheter quelques fournitures ? Herbes, fioles, essences, ce genre de choses… »
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : …promenons-nous dans les bois, pendant que les trolls y sont… (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  25. #85
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 604
    Le nain hocha la tête.

    "Pour ça, mon petit gars, il n'y a qu'un endroit : c'est la rue des Chapeliers. Là, tu trouveras tout ce que tu cherches même des reproductions de reliques. En ce moment, ils les bradent vu qu'Helm n'est plus très à la mode par ici."
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  26. #86
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages
    3 960
    Le tieffelin sourit.

    « Je vois. »

    Rue des Chapeliers, donc. Restait à la trouver dans ce dédale de rues inconnues.

    « En tout cas, si d'aventure j'ai besoin d'une nouvelle arme, je sais où trouver votre boutique. »

    Saluant, il se dirigea vers la sortie, dans l'intention de trouver la destination indiquée.

    HRP : tu postes où il faut pour la transition ?
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : …promenons-nous dans les bois, pendant que les trolls y sont… (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  27. #87
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 604
    "ça a été un plaisir de traiter avec toi mon gars. Par contre, si d'aventure tu repasses ici, essayes de ne pas te promener avec une arme. Ici, il n'y a que les officiels qui ont le droit de circuler avec. En dehors d'eux, c'est strictement interdit. Et je peux te dire que Manost est très à cheval sur la loi, tout comme les paladins."

    Il serra la main du jeune homme et le laissa gagner la rue des chapeliers.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

Page 3 sur 3 PremièrePremière 123

Discussions similaires

  1. [Commerce] La Forge Flamboyante
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Le Complexe Portuaire
    Réponses: 545
    Dernier message: 21/07/2016, 09h52
  2. La Forge et les marchands
    Par Shinook dans le forum Les Archives Poussiéreuses
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/05/2006, 13h45
  3. [Commerce] La Forge de Manost
    Par Wookiee dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 293
    Dernier message: 05/12/2005, 16h53
  4. [BG1] Forge de Grondemarteau
    Par Thoran dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 7
    Dernier message: 04/09/2005, 15h15
  5. [nBg] Forge du joueur ?
    Par Sous Nain dans le forum Les Archives Poussiéreuses
    Réponses: 110
    Dernier message: 29/05/2005, 13h10

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231