Page 5 sur 8 PremièrePremière ... 34567 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 216

Discussion: [Bâtiment] Amphithéâtre de Lumenis

  1. #121
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    Ecoute l'ami, ce n'est pas parce que tu es grand qu'il faut te la rammener.
    Je déteste ça, les gens qui se vantent d'être grand. C'est vrai, ya vraiment aucun mérite à être grand, au contraire, comme on dit plus c'est grand plus c'est bête alors franchement nan, il n'y a aucun mérite à être grand.
    Chui petit moi ? et alors ça te pose un problème ? Tu es raciste c'est ça ? Tu as un problème avec les petits ? T'as jamais été petit toi ? bah si forcément ! avant d'être grand on est petit !
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  2. #122
    Luthien Invités
    Décidemment, la créature manquait de vocabulaire, il n'avait jamais dit quoi que ce soit à propos de sa taille.

    "Plait-il? Je faisait allusion à votre attitude et à vos manière, et non point à la hauteur depuis laquelle se mire votre si petite tête. Ma fois, quand on ne sait pas parler, je suppose que l'on sait cogner. Comme les bêtes. Je ne discute pas avec les animaux, faites preuve d'un peu de bon sens, ou laissez moi passer."

  3. #123
    Bouliiar Invités
    Ce fut le moment que choisit Jandlo pour rentrer en scène. Les spectateurs du fond, qui ne pouvait le voir pour cause de taille, malgrès ce quand disais le nain, l'entendirent néanmoins.

    "Qui c'est qui a marché sur mon navet ? Pa je sais que c'est vous, pas la peine de ..."

    Alors qu'il comprennait soudain où il était, sa voix baissa imperceptiblement mais il se reprit remarquablement en s'adressant à Jeamos:

    ".... d'essayer de vous enfuire comme ça sans payer. Belle Navette appartient pour l'instant au propriétaire du champs où elle a grandi. Celui-ci étant mort depuis de nombreuses années il a laissé sa propriété au CHMN, le Combinat des Honnétes Marchand de Navet. Alors si vous voulez Belle Navette veillez vous aquiter de son prix de vente, majoré de sa pension écourté en ces lieux, ce qui revaudrait à ..."

    Il sortit un carnet d'une de ses nombreuses poches et calcula.

    "587 de base ... pension pour 1000 ans .... écourtement de 2 ans donc ajout de 84 pour non avertissement ..... mmmmh ....... Voilà cela fera 6952 pièce d'or et vous pourrez ensuite vous régaler avec cette article d'excellente qualité!"

    Dit-il en souriant pendant qu'il donné la note à Jeamos, interloqué...

  4. #124
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    Des pièces d'or ? où ça ?dit le nain qui se jeta sur le gnome qui venait d'entrer en scène.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  5. #125
    Luthien Invités
    Affichant tout d'abord une moue ennuyée à l'apparition du gnome, Jeamos profita de son léger probléme avec le nain pour s'esquiver en douceur, descendant les marches du plus vite qu'il pouvait, sans trop se soucier du confort de Belle-Navette... Si jamais, il lui donnerait des nitrates un peu plus tard pour la requinquer.

  6. #126
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    Et c'est parmis le chaos , que le lution , magistral dans son costume vert bouteille , s'avança jusqu'au centre de la scène . Les autres acteurs ne réagissant pas à son entrée fracassante , il dut se résoudre à prendre la parole .
    - L'heure est grave mes amis , Jeamos le terrible est sorti de sa sombre tour , il est en quête de Belle Navette pour accomplir de sordides prophéties ! Je vais vous aider et ensemble nous protégerons le village contre la venue de ce terrible monstre et ...
    - Te fatigue pas Bob , elle est déja kidnapée ta princesse lui répondit Bruce qui s'était visiblement remis .
    - Belle navette ? Enlevée ? Mais c'est horrible , monstrueux voir désastreux ! Mon dieu miséricorde j'ai échoué , je suis déshonoré , je vais devoir quitter l'ordre-des- chevaliers-verts-mais-pas-trop , bouhouuu , que c'est triste .
    - Bah , quelle importance , des princesses c'est pas ça qui manque , en plus celle la , excuse moi le terme , mais elle servait quand même à rien ! A part tricoter quelques pulls pour les nécessiteux et encore .
    - Rustres , vous ne comprenez pas , nous devons la sauver , avant que Jeamos n'accomplisse la prophétie , sinon le monde est en péril .
    - Ah oué , trop pas cool , je suppose que tu va aller la sauver alors ?
    - Beeen , un coup de main ne serait pas de refus .... nan c'est vrai quoi , j'en ai marre de sauver le monde tout seul ! Alors , quelqu'un veut m'accompagner ?
    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  7. #127
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    Sauvez le monde ? Pourquoi faire ? On aura de l'or après ? Et on pourra tuer ces qui ont des préjugés contre les petits ?
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  8. #128
    Date d'inscription
    June 2004
    Localisation
    Paname
    Messages
    1 859
    Moi je veux bien mais mon statut d'intermittent m'empêche de faire des heures supplémentaires. Il faut que je contacte mon syndicat.

    A la limite, je veux bien si je ne suis pas déclaré et que je touche une bonne prime.
    Téléchargez donc ce superbe perso pour SOA... Et celui-ci pour TOB !
    Mon vrai moi...
    ... et mon moi RP
    Pour faire parler Ben-j en RP: salmon (comme le poisson)

  9. #129
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    Link , qui en toute circonstance essayait de se montrer courtois , affable et gentilhomme , en un mot chevaleresque , avait du mal à garder son calme devant ces rustres .
    - Est ce l'or qui vous interesse ? Oh , vous ne serez pas déçu , la princesse en a des tonnes ! Mais la princesse ne signera pas de chèques si sa main est séparée du reste de son corps ! Allons la sauver !
    Après un discours aussi épique , Link s'attendait au moins à des cris de guerre bien viriles , les paysannes se seraient jetées nues à ses pieds , reconnaissant en lui une figure divine descendant des astres . Mais rien de ça , juste un "moué" qui insultait trente siècles d'héroisme .
    - Je vais prendre ça pour un oui , allez en avant , viendez ma bande !
    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  10. #130
    Bouliiar Invités
    Le gnome, qui avait été écrasé par la cupidité du nain se releva enfin, dégoulinant de quelquechose que ceux voulant préserver leur intégrité mental espérèrent être de la purée de navet, mais rien n'en était moins sur.

    Et la pauvre créature victime du profond sentiment nanesque pour l'or parla :


    "Je vous suis gran... peti... imminent guerrier, car l'autre là est partie sans payer. Ce qui est un grand tort, on doit payer les honnê... honorables marchand, sinon ou irait le monde? Si tout le monde agissait ainsi ça serait la ruine du commerce et pire l'effondrement du cours du navet, alors autant se faire dévorer par un griffon tout de suite. Je me souviens que mon oncle Gilbract, chef de la guilde du commerce de navet, avait eu des démélés avec un voleur et ils avaient du l'amputer de plusieurs extrémités pour l'empêcher de voler. Ils finirent par couper tout ce qui dépasser, sauf la tête, c'est à dire jambes, bras et même son ...."

    S'aperçevant que les autres étaient partis pour la pseudo poursuite de Jeamos et que lui était tout seul sur scène il démarra en courrant vers les coulisses.

  11. #131
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    Tout les acteurs étaient parti dans les coulisses pour la poursuite de Jeamos. Personne ne semblait prêter attention au nain alors il s'adressa aux seuls qui étaient à sa hauteur, les gnomes.

    Et maintenant on fait quoi ?
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  12. #132
    Roborune Invités
    Roborune mit un point d'honneur à ne rien répondre, afin que ce silence glacial et interminable plonge dans l'embarras ses comparses. Mais, au bout d'environ deux secondes, mais ce fut peut-être trois, elle ne tint plus devant tant de goujaterie et hurla:

    _ Maintenant, bande de chtrougnoufs [sisi, ce fut le mot qu'elle employa] à la cervelle atrophiée et sans cou..rages, déchets de rognures d'ongles, scrofules purulents!!, vous venez me libérer, au lieu de rester plantés là pendnt qu'une faible jeune fille se fait enlever par un horrible monstre! Subir d'insoutenbles tortures! Vous imaginez que j'ai à peine parlé? Que je suis assomée, obligée de me taire!!!

    La faible jeune fille en question avait saisi le lution par le col et le brandit devant elle :
    _ Sinon, je tue cleui-là!!
    Les autres sifflotèrent, regardèrent ailleurs, pouffèrent discrètment. Le lution fondit en larmes en sanglotant " Pourquoi tant de haaaaaaaaaine??" Lamentable plainte qui finit par s'étrangler tandis que le petit être, de vert, devenait marronnâtre, le cou scié par son col, et ses jambes s'agitant toujours fébrilement au-dessus du sol. Il jeta un regardà ses pieds et tourna de l'oeil, pris de vertige.


  13. #133
    Date d'inscription
    June 2004
    Localisation
    Paname
    Messages
    1 859
    Derrière sa carrure imposante, ses muscles saillants et ses braies sexy, Bruce La-Uys avait peur de la grosse voix de la princesse. Il implora:
    "Par pitié, Mademoiselle la princesse, nous irons à votre secours, mais pour l'amour du ciel, taisez-vous..."
    Roborune, voyant que le message avait fini par passer se retourna précipitemment et rentra dans le sac de Jeamos 99. Ce dernier poussa un grognement et souleva le sac à la force de son bras, sans ommettre au passage de le cogner contre un coin.

    Bruce La-Uys se retourna vers le reste de ses acolytes qui avait commencé une partie de poker à 32 cartes et les haranga de sa virile voix de fausset:
    "Hardi heu... Mes amis! Partons délivrer la pauvre princesse sans hum... défense! Marchons! Courons! Volons! Nageons! Skions! Retournons le pays sans dessus-dessous!
    Bruce La-Uys attrapa un balai qui traînait dans la chaumière de la princesse et l'enfourcha.
    En avant, prenons nos fidèles destriers! Halalaliiiii!!!!!!!!!"

    Bruce, à califourchon sur son balai se mit à galoper à travers la scène. Au moment où il entamait son cinquième tour, il se prit les groles dans le fil de la sono et termina sa chute au pied de l'estrade devant l'assistance médusée.
    Téléchargez donc ce superbe perso pour SOA... Et celui-ci pour TOB !
    Mon vrai moi...
    ... et mon moi RP
    Pour faire parler Ben-j en RP: salmon (comme le poisson)

  14. #134
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    Le Nain regarda le Hamster...euh le Gnome qui chevauchait un balais. Consterné il prit la parole sur son meilleur ton d'acteur.

    Hardi Compagnons ! Prenons la direction du soleil couchant et délivrons cette, hum, magnifique, hum, damoiselle des griffes de cet affreux et repousant lution.

    Puis hésitant, il se jetta sur le lution et lui mordit le mollet.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  15. #135
    Bouliiar Invités
    Un navet vole. Il s’était doucement élevé dans les airs et fendait l’espace en une lenteur dramatique, pathétique et inapproprié. Il était vert. Etait. La pesanteur se souvint subitement de lui ce qui eu pour effet d’infléchir sa course vers le sol, et optionnellement vers le nain. Il toucha Pa en plein visage, avec un « Sprotch » mélodieux et passablement horrible. Le temps, plutôt capricieux, accéléra alors pour répandre les cris horrifiés et dégoûtés du nain, qui avait lâché le lution sous le choc émotionnel. Link était vert. Aussi. Bon d’accord c’était naturel pour lui mais l’étranglement de Roborune, l’agression de Pa et les éclaboussures navetières faisait que son teint était un pot pourri de couleurs, et aussi d’odeur. Il était visiblement malade, et oui, on pouvait le dire, il était vert.

    « Un si beau navetus roborunus hasrielus, dit Jandlo avec regret, quel dommage… »

  16. #136
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    introductions de la quête à l'Ambassade de Mélandis ([Bâtiment] Ambassade de Melandis) et <a href=\'http://www.baldursgateworld.fr/lacouronne/index.php?showtopic=3509&view=findpost&p=225976\' target=\'_blank\'>au Palais présidentiel</a>[/i]



    </span>Ce soir-là, le tout-Luménis était présent pour la représentation. Les attelages chamarrés se succédaient dans une noria de chevaux qui donnait à penser que pas une place ne serait libre dans l'amphithéatre. Mêlés aux plus hauts dignitaires politiques et économiques luméniens se trouvaient tout ce que la ville comptait d'artistes de renom et d'intellectuels en vue.

    En se frayant un chemin avec les coudes au milieu de la foule pour se rapprocher de l'entrée, et en tendant l'oreille pour écouter par-dessus le brouhaha, voilà ce que les gens attroupés pouvaient entendre :


    -Bienvenue au grand amphithéatre de Luménis, glorieuse patrie des arts, et lumière de la civilisation! Ce soir, en guise de prologue au Festival des Arts, la plus fameuse des troupes de comédiens ayant jamais foulé le sol de Faërun vous propose un nouveau spectacle éblouissant!

    En s'avançant un peu plus près des portes, l'on pouvait apercevoir l'auteur de ce discours dithyrambique, un petit homme bedonnant et presque totalement chauve, suant à grosse gouttes dans la chaleur étouffante de l'été luménien.

    <span style=\'coloreepPink\'>-La Troupe des Joyeux Lathandriens vous offre une création en avant-première : "Le Châtiment de l'Aube", écrite et interprétée par celui que vous attendez tous, j'ai nommé Afranir Daleson! Entrez, prenez place et venez admirer la nouvelle étoile montante du théatre luménien!


    Une fois parvenu au seuil de l'amphithéatre, le spectateur était invariablement happé, quel que soit son statut ou son rang, dans le flot qui se déversait rapidement vers l'intérieur du bâtiment.
    Dernière modification par Galathée ; 06/01/2009 à 20h26.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  17. #137
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994
    Garfield riait interieurement. Ils n'étaient même pas entrés dans l'amphithéatre que deja la comédie humaine commençait. Les nobles marchaient en se donnant de grands airs, utilisant le même phrasé ampoulé que l'ouvreur.

    Puis tous se précipitèrent a l'intérieur, emmenant Garfield avec eux. De toute façon, il n'avait pas l'intention d'aller à la tribune honorifique. Il se placa donc sur un banc, au milieu de ces hommes aux chapeaux a plumes et de ces femmes poudrées, amusé de voir comment il dépareillait ici, simplement vêtu d'un pantalon de toile et d'un pourpoint de cuir.
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  18. #138
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    [Quête : le Châtiment de l'Aube]</span>

    Après être passé au Temple de Waukyne <a href=\'http://www.baldursgateworld.fr/lacouronne/index.php?showtopic=581&view=findpost&p=225856\' target=\'_blank\'>faire des achats</a> et s'être promené le reste de la journée, Agrippa entendit des crieurs publics annoncer ce qui semblait être le dernier spectacle à la mode de Luménis.

    Intrigué, il se dirigea vers l'Amphithéatre, et se battit comme les autres pour se frayer un passage vers l'entrée. Une fois à l'intérieur, il tenta vainement d'acheter un billet à un prix raisonnable, mais tout avait déjà été vendu.

    Quand aux places en loges, quand bien même Agrippa aurait consenti à s'acquiter de leur prix astronomique, le guichetier lui fit comprendre que de telles places ne se vendaient pas à n'importe qui. Sur le point de renoncer, Agrippa bénéficia d'une intervention bien imprévue : un des responsables du théatre avait aperçu, durant la conversation avec le guichetier, la bague qu'Agrippa portait à la main droite.


    -Faites excuses, monsieur, mais n'est-ce pas là la marque de Dénéir que vous portez au doigt? Un oeil surmonté d'une bougie?

    -Tout à fait, monsieur, répondit Agrippa. Je suis heureux que vous l'ayez remarqué.

    -Dans ce cas, permettez-moi de vous montrer le chemin : je ne permettrai pas qu'un prêtre du dieu des Arts reste à la porte de notre beau théatre.

    Le responsable le conduisit à l'étage par un escalier de service, puis lui donna une place dans une des loges les mieux placées.
    Agrippa fut stupéfait de constater que celle-ci était entièrement vide, ce qui paraissait inconcevable étant donné la foule sans billet qui attendait dehors. Peut-être les places restantes avaient-elles été réservées pour quelqu'un de haut-placé.

    *Quoi qu'il en soit, pensa Agrippa qui avait chaleureusement remercié le responsable l'ayant si extraordinairement placé, <span style=\'color:turquoise\'>qu'elle chance d'avoir rencontré un fidèle dès ma première sortie en ville!*
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  19. #139
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 118
    [Quête : le châtiment de l'aube]

    A peine revêtu de ses nouveaux apparats, Mornagest se dirigea vers l'amphitéâtre de Luménis, guidé par un de ses serviteurs.

    Le chemin était aisé. Luménis semblait avoir été conçue pour éviter à tous un minimum de déplacements, tout en étant artistiquement déployée. Un vrai charme.

    Mornagest arriva dans la file, et regretta soudain d'être là. Le monde qui s'étalait devant lui semblait ne jamais vouloir se diluer dans l'amphitéâtre. Il maugréa entre ses dents, ce qui attira sans doute l'attention sur lui, car un employé du théâtre l'aborda à ce moment :


    "Salutations, Monseigneur. Nous espérions vous voir ici. Je vous en prie, suivez-moi, vous éviterez ainsi la foule sans encombre.
    - Ah, je suis satisfais de votre service. Je vous suis".

    Ils montèrent des escaliers en colimaçon, pour arriver sur une estrade, beaucoup plus dégagée. Là, l'attendaient ses futurs bourreaux : des nobles de Luménis, des artistes, des bourgeois...

    Le spectacle semblait avoir déjà débuter, aussi Mornagest s'assit-il prestement, afin de ne pas déranger les autres spectateurs.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  20. #140
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    [Quête : le Châtiment de l'Aube]</span>

    Les divertissements d'usage qui précédaient toute représentation dans l'amphithéatre de Luménis étaient presque sur le point de finir lorsqu'Agrippa vit entrer dans la loge un ouvreur suivit d'un personnage pour le moins inattendu.

    Un homme à la carrure d'ogre, dont on devinait les traits durs plus qu'on ne les voyait dans la pénombre, s'avança jusqu'à une place un peu en retrait de la balustrade, à peu près au même niveau qu'Agrippa.


    -Monseigneur, votre place vous a été réservée au premier rang, dit l'ouvreur. J'insiste, poursuivit-il après que l'homme eut fait un geste agaçé de refus.

    Agrippa pensa qu'au vu de la morphologie du "seigneur", insister n'était probablement pas une chose avisée.
    Toutefois, à sa surprise, l'homme s'assit, non sans un grognement désapprobateur, à la place qui lui était indiquée.

    Quelques instants après, avant qu'Agrippa n'ait assez de temps pour se faire une idée plus précise de son étrange compagnon, l'ouvreur fit son retour dans la loge, suivi cette fois d'un personnage encore plus étrange. Habillé d'un simple pourpoint de cuir et d'un pantalon en toile, son habillement tranchait avec le lieu et l'occasion. On eut pensé qu'un spectateur des classes populaires s'était égaré à l'étage des loges, si son air déterminé et sa démarche n'avaient pas dit le contraire.

    - ... et j'ai pensé que vous souhaiteriez être informé de sa présence, dit l'ouvreur. Le voici, votre Excellence... Au premier rang, crut-il bon de préciser après que le nouveau venu eu fait mine de se diriger vers Agrippa.

    L'homme avança silencieusement jusqu'au rang où se trouvait le colosse, et s'assis juste à côté de lui.


    -Bonsoir, Ambassadeur, dit-il sur un ton emprunt de politesse.

    Le colosse se tourna vers le nouveau venu d'un air surpris.

    <span style=\'color:#B7712B\'>-Permettez-moi de me présenter, je ne crois pas que nous ayons jamais eu l'occasion de nous rencontrer. Je suis le Haut-Conseiller Garfield, et je vous souhaite la bienvenue à Luménis au nom de la cité.


    Sur ces mots, les trois coups annonçant le début de la pièce retentirent.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  21. #141
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 118
    [Quête : le châtiment de l'Aube]

    La journée commençait bien. Un spectacle sur les bras, et surtout, en compagnie d'un des dirigeants de cette ville, dont il voulait, au moins en rêves, rejetter toutes les idées et les idéaux.

    Mornagest répondit néanmoins comme il le put :


    "Enchanté de faire votre connaissance. Je n'aurais pas imaginé vous rencontrer si vite. Mon nom est Mornagest". Il ponctua sa phrase d'un signe de tête, ce qu'il estimait être un salut respectueux, pour un guerrier. Restait à voir si le haut conseiller l'entendrait de cette oreille.

    Le spectacle commençait à se dérouler sous leurs yeux. Mornagest voyait la scène, mais ne la regardait pas. Il savait parfaitement que les raisons de cette invitation était de pouvoir mettre en contact les deux personnages.

    Le guerrier regarda subrepticement autour de lui : des nobles, pour la plupart écoeurant de suffisance et de manières hautaines. Mais, à sa gauche, il vit un homme, dont l'apparence contrastait avec le luxe étalé en ces lieux.

    Sans doute était-ce aussi un conseiller ? La coutume à Luménis était-elle donc que tous les hauts placés passent inaperçus, habillés comme de simples citoyens ?

    Mais pour l'heure, Mornagest devait remplir son devoir de diplomate. Aussi reporta-t-il son attention sur le fameux Garfield.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  22. #142
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994
    Garfield répondit poliment a Mornagest.

    Bonjour monsieur l'ambassadeur. Honoré de vous rencontrer.

    Le roublard essaya de détailler l'homme. Il semblait assez fort, un soldat sans aucun doute. Mais que venait-ilfaire en tant qu'ambassadeur? Savait-il au moins lire? Enfin, il fallait faire avec pour éviter l'incident diplomatique. Les deux hommes échangèrent donc un simple signe de tête, et la représentation reprit son cours.
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  23. #143
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    [Quête : le Châtiment de l'Aube]</span>

    Agrippa ne pouvait en croire ses oreilles : cet homme habillé si communément, c'était donc le Haut-Conseiller Garfield? Et le colosse à côté duquel il s'était assis n'était rien moins qu'un plénipotentiaire d'une ville étrangère?

    Sans doute la prudence était-elle de mise entre les deux dignitaires; ils n'avaient pas poussé la discussion plus loin que quelques formules de politesse, et pour l'heure leur attention s'était toute entière portée, du moins en apparence, sur le spectacle qui venait de commencer.


    -Ah, Hector, je ne puis plus vous aimer, j'en aime un autre...

    -Comment, ma chère, mon aimée, ma vie... N'avez-vous donc plus le souvenir de notre bonheur?

    -Vous le savez en vous-même, je ne suis plus celle que vous aimez.

    Le spectacle était affligeant, selon le goût d'Agrippa. Les personnages étaient des stéréotypes primaires de héros de tragédie, et l'intrigue tournait à la farce tellement elle semblait invraisemblable.

    Agrippa commençait à se demander s'il n'avait pas des hallucinations auditives tellement les répliques semblaient bancales, lorsque son attention fut attirée par certaines répliques d'un des second rôles. L'intrigue amoureuse faisait progressivement place à des monologues apparemment sans aucun lien.

    Et tout d'un coup, vers la fin du premier tableau, l'évidence sauta aux yeux d'Agrippa : la pièce tournait à la satire politique. Il devenait question d'un despote haineux et corrompu, pactisant avec une puissance étrangère pour mieux priver la cité de liberté. Le courageux héros (qui était aussi accessoirement l'amoureux du mélodrame, et dont le rôle était joué en personne par l'auteur de la pièce, Afranir Daleson) était jeté en prison vers le début du deuxième tableau pour avoir osé s'exprimer contre la tyrannie.


    *Cette pièce est ridicule, pensa Agrippa. <span style=\'color:turquoise\'>Mais le public sur les gradins a l'air d'apprécier...


    A chaque réplique du héros attaquant le desposte, des clameurs et des applaudissements se faisaient entendre sur les gradins populaires. Agrippa ne put s'empêcher de penser à des agitateurs que l'on avait payé pour faire la claque. A sa droite, le Haut-Conseiller commençait à donner des signes d'impatience et de nervosité devant le spectacle.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  24. #144
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 118
    [Quête : le châtiment de l'Aube]

    Mornagest devenait peu à peu intéressé, puis littéralement fasciné par la scène qui se déroulait sous ses yeux. Les tirades du révolutionnaire lui semblaient naïves, mais il avait cette curieuse impression de déjà-vu qui ne le quittait plus, depuis quelques instants. Avait-il vécu la scène, plus tôt dans sa vie ? Il n'aurait su l'affirmer.

    Son attention fut déportée vers son voisin. Le haut-conseiller s'agitait sur son siège, comme s'il se sentait directement concerné par cette critique presqu'ouverte à l'égard de sa dictature.

    "Car quel que soit le nom que l'on donne à un dirigeant, il règne toujours en tyran. C'est une question de point de vue", songea à part lui l'ambassadeur. Avant de se rappeler qu'il dirigeait lui aussi. Dans une moindre mesure, mais cela restait vrai. Il sourit, d'un sourire carnassier, en repensant à sa récente et fulgurante nomination.

    Puis, à nouveau, son regard se porta sur Garfield, qui serrait les poings en réponse à la dernière tirade du héros.

    Mornagest se délectait du double spectacle, attendait la suite avec une impatience à peine masquée...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  25. #145
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    [Quête : le Châtiment de l'Aube]

    La pièce semblait devoir durer une éternité (surtout en regard de sa qualité). La première partie n'était pas encore finie que le ton des dialogues devint de plus en plus violent. L'accent était mis sur la description des corrupteurs étrangers qui soutenaient le despote, et les mots se faisaient de plus en plus crus.

    Le sommet de l'abjection fut atteint lors d'un monologue de Daleson qui, dans sa cellule humide, faisait la description d'une ville habitée par des créatures démoniaques, véritables parodies d'êtres humains, qui passaient le plus clair de leur temps à égorger les hommes et boire le sang des enfants. Tels étaient les alliés avec lesquel le despote affermissait sa domination sur la belle ville de lumière.

    C'est alors qu'Agrippa remarqua que le voisin du Haut-Conseiller s'agitait lui aussi sur sa chaise. L'expression sur son visage était encore plus dure qu'à son entrée dans la loge. Visiblement, il commençait à se sentir visé par la violence des dialogues de la pièce.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  26. #146
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 118
    [Quête : le châtiment de l'Aube]

    L'ambassadeur commençait à perdre patience. S'il s'était amusé de l'indignation de ses homologues luméniens, il devenait peu à peu offusqué, puis, de plus en plus, courroucé par la pièce qui se jouait encore à ce moment.

    Comment osaient-ils l'insulter de la sorte, alors qu'il était entré en fonction depuis si peu de temps ? Cette lamentable tentative de diplomatie, de rapprochement entre les deux cités se terminait en queue de poisson.

    Mornagest était tenté de se lever et de faire un scandale. Cela lui aurait sans nul doute calmé l'esprit. Il voulut saisir son arme, la brandir et menacer de déclencher les hostilités, si cette bouffonerie ne cessait pas immédiatement.

    Mais Mornagest trouva son fourreau vide. Il jura intérieurement. Il détestait être sans arme. De plus, qui lui avait pris cela ?

    Il devenait mal à l'aise. Il regarda autour de lui, pour s'apercevoir que tous, en ce moment, étaient dans le même état que lui. Tous, sauf ce personnage, situé à sa gauche. Il semblait indifférent à la scène, mais scrutait attentivement les réactions de Garfield.

    Qui était-il donc ? Un espion ? Ici, dans la tribune officielle ?
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  27. #147
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    [Quête : le Châtiment de l'Aube]</span>

    Agrippa vit le regard haineux que lui lança l'Ambassadeur (quel nom avait-il donné lorsqu'il s'était présenté? Mornagest? Agrippa n'en était pas sûr). Lui aussi devint tout à coup aussi mal à l'aise que ses deux compagnons dans la loge.

    A son grand soulagement (et à celui du Haut-Conseiller et de l'Ambassadeur également, à ce qu'il paraissait), la première partie de la pièce venait de se finir sur une tirade grandiloquente de la femme du héros qui maudissait les ennemis de la liberté et les bourreaux étrangers.

    Agrippa allait s'éclipser rapidement lorsque le colosse le pris de vitesse et s'approcha à une distance alarmante, étant donnée la différence de carrure entre Agrippa et lui.


    -Vous avez apprécié le spectacle, non? demanda agressivement Mornagest.

    -N... Non, monseigneur... bafouilla-t-il. Il se reprit toutefois rapidement. Une pièce d'une piètre qualité, et des dialogues outranciers, à ce qu'il m'a semblé. J'attendais certainement mieux de la part d'une pièce jouée en ce lieu, monsieur l'Ambassadeur.

    Mornagest ne semblait toutefois pas entièrement convaincu.

    -Qui êtes-vous, d'abord?

    -Je m'appelle Agrippa, et je suis un prêtre de Dénéir, ce qui explique ma présence ici. Comme son interlocuteur ne semblait pas saisir la référence, Agrippa se mit en devoir de préciser sa pensée. Dénéir, le Scribe d'Oghma. Je me suis dédié aux arts et à la littérature, monseigneur.

    Le haut-Conseiller avait suivi cet échange avec attention. Il examina d'un oeil d'aigle le prêtre, et se dirigea vers la sortie de la loge. Avec un grognement dédaigneux à l'attention d'Agrippa, Mornagest suivit Garfield. Agrippa leur emboîta le pas, ne sachant que faire d'autre.

    A peine sorti de la loge, le petit groupe se heurta à un groupe de personnes visiblement très remontées.

    Une jeune homme élançé, l'épée à la ceinture, s'avança jusqu'à quelques centimètres de Garfield et le heurta volontairement.

    <span style=\'color:yellow\'>-Le tyran et ses alliés Mélandiens tomberont! L'Aube vaincra!


    Agrippa vit que la situation était sur le point de dégénérer. Tous trois étaient encerclés par un groupe visiblement déterminé à en découdre.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  28. #148
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 118
    [Quête : le châtiment de l'Aube]

    Pris de court, Mornagest tenta à nouveau de dégainer. Mais sa main se referma sur le vide, son épée lui ayant été dérobée lâchement auparavant. Il devenait convaincu qu'il s'agissait d'un complot envers sa personne. Mais il ne comprenait pas pourquoi le haut-conseiller était lui aussi menacé. Peut-être pour avoir accepté sa présence en ville ? Le prix à payer pour la liberté d'agir était cher, à Luménis.

    Optant pour une solution pacifique, Mornagest leva les mains en clamant :


    "Du calme ! Du caaalme ! Je ne suis pas là pour vous chercher des ennuis. Mes amis et moi comptons rentrer chez nous en toute tranquillité. Et soyez assurés que nous le ferons sans attaquer qui que ce soit.".

    Il se garda bien de montrer qu'il était sans défense. Le bluff était un art du combat non négligeable. Et peut-être qu'en ce moment, cela allait marcher...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  29. #149
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    [Quête : le Châtiment de l'Aube]</span>

    Dans la confusion, Agrippa avait automatiquement jeté un sort de bénédiction sur le haut-Conseiller et l'Ambassadeur.

    Agrippa> Bénédiction > Agrippa, Mornagest, <span style=\'color:#B7712B\'>Garfield


    Le jeune homme à la tête des provocateurs avait dégainé et fait le geste d'attaquer Mornagest, mais s'était ravisé et avait désormais pour cible l'imprudent prêtre, lequel se trouvait légèrement en retrait derrière l'Ambassadeur.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  30. #150
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 118
    [Quête : le châtiment de l'Aube]

    Légèrement dérouté par le sort lancé par le prêtre, Mornagest secoua la tête, pour voir arriver sur lui l'un des assaillants, épée au poing. Ils ne pouvaient fuir. Du moins, pas lui.

    Ses vieux réflexes de guerrier endurci revienrent en un éclair. Même son atroce passage en prison n'était parvenu à le rouiller, et, avec un geste souple, il attrapa le poignet de son agresseur et le tordit complètement.

    L'autre ne lâcha pas prise, mais il ne put achever son assaut. Mornagest en profita pour reculer, tout en avertissant ses compagnons d'infortune :


    "Sauvons-nous. Ils n'ont pas l'air amènes ! Et je n'ai pas d'arme ! Vite !"

    Aussitôt dit, aussitôt fait. La course s'engagea ainsi...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

Page 5 sur 8 PremièrePremière ... 34567 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] Les douanes de Lumenis
    Par Morgana LeFay dans le forum Le Complexe Portuaire
    Réponses: 62
    Dernier message: 03/08/2015, 21h42
  2. [Lieu] Les égouts de Luménis
    Par Galathée dans le forum Les Taudis
    Réponses: 85
    Dernier message: 24/02/2013, 23h16
  3. [Bâtiment] Ambassade de Lumenis
    Par Sarevok dans le forum Les Archives des structures de Melandis
    Réponses: 18
    Dernier message: 09/10/2005, 01h43
  4. [Bâtiment] Le Conservatoire de Lumenis
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 74
    Dernier message: 20/01/2005, 19h20
  5. [Bâtiment] Banque de Lumenis
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/02/2004, 00h05

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236