Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 52

Discussion: [Lieu] Une ruelle ombragée

  1. #1
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625

    [Lieu] Une ruelle ombragée

    (hrp: sorry pour le temps de réponse, pas la tête au rp ces derniers jours)


    [Quête : L’invasion des ombres]

    Mekren sortit de la bibliothèque, une certaine fébrilité l'agitant. Cela se rapprochait. Un premier coup glorieux, un conseiller qui serait sans doute au coeur du pouvoir qui se constituerait s'ils reprenaient le pouvoir. Agrippa aussi, probablement. Avec ces deux hommes, il était sûr d'obtenir de belles récompenses pour ses services. Il jouait de chance et en était heureux. Ce qui ne dissipait pas la tension qui l'habitait.

    Il trouva une ruelle contre le flanc de la bibliothèque, et supposa que c'était là que le bibliothécaire l'avait envoyé. Il la remonta doucement la ruelle, d'abord sans chercher à regarder dans les recoins sombres, juste pour se faire voir. Si la personne qui le cherchait était embusquée quelque part, il ne pourrait que le voir. Mieux valait ne pas sembler la chercher, si un observateur extérieur traînait dans les parages. Il n'en restait pas moins les sens en éveil, n'étant toujours pas persuadé que cette rencontre n'avait rien d'un guet-apens. Sa capuche était abaissée, d'une manière presque négligée, ce qui cachait une partie de son visage sans donner l'impression qu'il cherchait à se dissimuler.

    Une fois parvenu au bout de la ruelle, il marqua une pause, puis la descendit lentement, et s'adossa au mur d'une maison, comme pour se reposer un instant. Il se doutait que Phylacrypte l'avait décrit à son contact. Il regarda le plus discrètement possible sous sa capuche à droite et à gauche, sondant rapidement les cachettes possibles de la ruelle, dans l'espoir d'apperçevoir le conseiller. Il préférait largement que celui-ci vienne à lui, parce que Mekren ne connaissait rien du visage de ce dernier, et il préférait éviter de se tromper lamentablement.

    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  2. #2
    Avatar de Dedalus
    Dedalus est déconnecté Voyageur au long cours
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    866

    Re : Une ruelle ombragée

    [Quête : L’invasion des ombres].
    <o></o>
    Un claquement se fît entendre sous un porche attenant. Surpris par le bruit incongru, Mekren regarda dans la direction, son visage apparaissant à la lumière du soleil. Dans la pénombre du porche, un homme semblait être appuyé à un mur. Seul le livre que le mystérieux personnage venait de fermer était clairement visible.
    <o></o>
    L’individu fît signe à Mekren de le rejoindre à l’abri des regards indiscrets.


    <o>
    </o>
    Si la vie était remplie de bonté et de compassion, pensez-vous que j'aurai autant arpenté les terres de Faerûn ?

  3. #3
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625

    Re : Une ruelle ombragée

    [Quête : L’invasion des ombres]
    <o></o>
    Le claquement du livre sèchement refermé fit manquer un battement de coeur au Maudit. il se força à regarder discrètement dans la direction du bruit plutôt que de tourner brutalement la tête. Lorsqu'il comprit la nature du bruit, il fut à moitié rasséréné. L'homme avait un tome à la main, et le mettait en avant. Il semblait seul. C 'était suffisant.

    Il attendit quelques instants après l'appel de la silhouette, avant de se décoller de son propre mur pour aller la rejoindre. Il n'avait pas particulièrement envie de se dévoiler sérieusement le premier, et commença par lâcher, à mi-voix, une petite phrase plus ou moins anodine.


    "Vous avez des lectures des plus intéressantes, monsieur..."
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  4. #4
    Avatar de Dedalus
    Dedalus est déconnecté Voyageur au long cours
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    866

    Re : Une ruelle ombragée

    [Quête : L’invasion des ombres].
    <o></o>
    Le demi-elfe regardait l’humain qui s’approchait de lui. Un sourire fugace apparu sur le visage du bibliothécaire : Son interlocuteur faisait attention à sa sécurité, et se montrait, peut être, même légèrement méfiant. Toutefois, Dedalus lui aussi n’était pas à l’abri d’une entourloupe. Le Haut-Conseiller lança un regard circulaire pour vérifier que personne ne les écoutait avant de répondre :
    <o></o>
    « Ma fois, ce tome "Des malédictions divines et des sorts qui peuvent les briser" est effectivement passionnant. C’est une amie elfe adepte des promenades matinales qui m’a conseillé cet ouvrage. Je l’aurai bien lu dans la bibliothèque mais en ce moment je préfère les espaces ouverts.
    <o></o>
    Mais vous-même semblez être intéressé, voulez-vous le feuilleter, monsieur … ? »
    <o>
    </o>
    Si la vie était remplie de bonté et de compassion, pensez-vous que j'aurai autant arpenté les terres de Faerûn ?

  5. #5
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625

    Re : Une ruelle ombragée

    [Quête : L’invasion des ombres]
    <o></o>
    L'homme lui avait répondu sur le même registre. Le livre était bien le bon. Les doutes étaient presque dissipés. Presque.

    "Oh, je vous remercie bien, mais figurez vous, je connais déjà bien ce livre. Il y est quelques excellents passages. J'avoue tout particulièrement chérir celui ou il est expliqué que lorsqu'une malédiction pèse de tout son poids sur une entité, l'en libérer demande souvent de travailler depuis l'intérieur. De mener une lutte intestine, en quelque sorte. C'est tellement plus moderne que ces anciennes théories sur l'assaut de la malédiction par des sorts externes. Pourquoi se briser sur les remparts plutôt que de frapper au coeur du mal?
    Oh, je ne vous ennuie pas, j'espère? C'est un sujet qui me passionne, je m'emporte toujours un peu lorsque j'en parle..."
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  6. #6
    Avatar de Dedalus
    Dedalus est déconnecté Voyageur au long cours
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    866

    Re : Une ruelle ombragée

    [Quête : L’invasion des ombres].
    <o></o>
    Un regard circonspect était maintenant visible dans les yeux de Dedalus. Phylacrypte lui avait décrit une personne faisant attention à la sécurité entre les divers groupuscules, maintenant le bibliothécaire voyait que cela était plus proche de la paranoïa. Mais peut-être que le Haut-Conseiller se faisait de fausses idées, le stress induit par cette rencontre modifiait aussi sa perception des choses. L’échange promettait d’être tendu mais néanmoins intéressant, un peu de psychologie et de diplomatie n’allait pas être de trop. Le demi-elfe entra directement dans le vif du sujet :
    <o></o>
    « Je suis sûr que nous gagnerions du temps à ne pas parler avec des phrases à double sens. Je suis celui que vous cherchez et vous êtes la personne qui m’a été recommandé. Nous pouvons jouer encore longtemps mais cela ne fera pas avancer la situation de Lumenis. Nous sommes à l’abri des regards et des oreilles indiscrètes. Je ne peux vous promettre que nous ne courons aucun risque, qui le pourrait actuellement à Lumenis mais autant être franc, nous gagnerons du temps. »
    <o></o>
    Dedalus savait que parler de cette façon à son interlocuteur pouvait le retourner contre lui mais d’un autre côté, la résistance avait plus à perdre que lui. Le jeu du chat et de la souris était de mise entre le pouvoir tyrannique de Morfea et les lumeniens qui s’opposaient à lui. Mais la confiance devait être de mise entre les résistants, autant commencer au plus tôt si la négociation voulait partir sur de bonne base.
    <o></o>
    « Vous y voyez peut être une objection ? »
    <o>
    </o>
    Si la vie était remplie de bonté et de compassion, pensez-vous que j'aurai autant arpenté les terres de Faerûn ?

  7. #7
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625

    Re : Une ruelle ombragée

    [Quête : L’invasion des ombres]
    <o></o>
    Non, non, Dedalus ne risquait pas de remonter Mekren contre lui par cette méthode. Parce qu'à vrai dire, c'était exactement ce qu'il attendait. Il n'avait eu aucune envie de se révéler le premier. Elkantar, Phylacrypte, Lies, il avait tous pu les observer avant de se découvrir. Toujours laisser l'autre venir tant que c'était possible. Le Maudit se détendit tout à coup, et un petit sourire satisfait apparut sur ses lèvres. il répondit à mi-voix, observant la rue pour voir si personne ne les surveillait de loin.

    "Pas d'objections. Vous m'excuserez d'avoir préféré vous laisser vous dévoiler le premier, mais je n'ai pas la marge de manoeuvre nécessaire pour prendre le moindre risque qui puisse être évité.
    Puisque nous jouons carte sur table, allons-y. Nous manquons d'hommes ayant une très bonne connaissance de Luménis sous toutes ses coutures, tout particulièrement les aspects les plus proches du pouvoir. Nous manquons d'hommes ayant été respectés avant l'arrivée de Morfea et qui sont peut-être toujours dans le coeur des habitants. Nous avons besoin de quelqu'un comme vous, des connaissances que vous pourrez nous apporter.
    Nous avons pour notre part une organisation valable, assez d'hommes pour représenter une force de résistance déçente et de quoi vous cacher si vous en ressentez le besoin.
    Je propose que nous collaborions. Notre but à tous est de boutter Morfa hors des murs. Autant le faire ensemble."

    Mekren se tut et attendit, simplement.
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  8. #8
    Avatar de Dedalus
    Dedalus est déconnecté Voyageur au long cours
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    866

    Re : Une ruelle ombragée

    [Quête : L’invasion des ombres].
    <o></o>
    Le petit sourire en coin du demi-elfe disparu. Son interlocuteur semblait jubiler intérieurement, le Haut-Conseiller avait fait, ou non, quelque chose qui contentait l’homme en face de lui. Contre mauvaise grâce, autant faire bonne fortune : La satisfaction de Mekren allait servir Dedalus. Cette bonne tournure d’esprit allait permettre au bibliothécaire d’en savoir un peu plus et d'approfondir les choses.
    Dedalus prit la parole, il n’y avait nul colère dans ses propos, seul de la détermination transparaissait :
    <o></o>
    « Ne vous méprenez pas, je ne suis pas un mercenaire. Je ne m’allie pas avec quelqu’un pour bouter un ennemi et remettre un autre pantin à sa place. Lumenis était un havre de paix et une lueur d’espoir pour bien des gens. Aujourd’hui, cette ville n’est plus que pleurs et suppliques.
    <o></o>
    Je veux retrouver <st1>la Lumenis</st1> qui m’a accueillit. Je peux le faire de mon coté, cela prendra du temps mais je préfère cela que d’apporter mon soutient à des gens intéressés que par le pouvoir. »
    <o></o>
    Dedalus regarda son interlocuteur droit dans les yeux :
    <o></o>
    « Vous m’avez dit se que vous attendiez de moi et se que je pouvais en retirer de cette collaboration. Ce que je veux savoir, ce sont les motivations profondes des fondateurs et des dirigeants du mouvement de rébellion contre Morfea.
    <o></o>
    Pouvez-vous me le dire ? »
    <o></o>
    Il sembla à Mekren que la demande de Dedalus avait une importance aux yeux du demi-elfe, il prit le temps de la réflexion. Un silence lourd fît place entre les deux hommes.
    <o>
    </o>
    Dernière modification par Dedalus ; 02/09/2007 à 17h11.
    Si la vie était remplie de bonté et de compassion, pensez-vous que j'aurai autant arpenté les terres de Faerûn ?

  9. #9
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625

    Re : Une ruelle ombragée

    [Quête : L’invasion des ombres]
    <o></o>
    Ah, d'accord. Il voulait jouer à cela. Il eut presque envie de lui répondre: pour gagner de l'argent, accessoirement un peu de gloire, et du soutien pour ses propres soucis, rien que pour voir la tête du conseiller, mais il n'était pas question de jouer à un petit jeu puéril de ce genre. il répondit, légèrement plus impassible:

    "Les motivations des meneurs, dites-vous ? Notre mouvement ne veut qu'une chose: rendre le sourire aux luméniens. Nous ne sommes pas ici pour prendre le pouvoir inconsidérément, mais pour tenter de mettre à bas le tyran, et présenter une réponse convenable à l'absence de pouvoir temporaire. Nous voulons un retour progressif à la situation précédent l'arrivée de Nwalk. Ou meilleure encore, si cela est possible. C'est d'ailleurs pour cela que nous comptons sur vous. Nous avons quelques personnes ayant des notions de politique, mais il nous manque encore des experts de votre trempe pour reconstruire ce que Nwalk a défait.
    Voilà quelles sont les motivations de notre mouvement."

    Ce qui était très probablement le cas de la plupart d'entre eux d'ailleurs. Les motivations initiales d'Agrippa. Les siennes, sans doute pas. Mais après tout, il parlait au nom du groupe, pas en son propre nom.
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  10. #10
    Avatar de Dedalus
    Dedalus est déconnecté Voyageur au long cours
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    866

    Re : Une ruelle ombragée

    [Quête : L’invasion des ombres].
    <o></o>
    Le Haut-Conseiller écouta attentivement la réponse du contact de la rébellion. La réponse le satisfaisait pleinement mais un doute assaillit le demi-elfe : N’était-il point prévisible, son interlocuteur ne l’avait-il point dit pour l’amadouer.
    <o></o>
    Dedalus allait répondre à l’envoyé mais au dernier moment se tut. Des sentiments contradictoires accaparaient maintenant son esprit. Le bibliothécaire allait devoir réfléchir, rapidement et prendre une décision. Le Haut-Conseiller tourna le dos à l’émissaire, fît quelques pas, Dedalus ne voulais pas que se dernier ne lise le doute et l’indécision dans son regard.
    <o></o>
    La réponse allait dans le souhait de Dedalus. Lui-même ne cherchait pas la vengeance pour les souffrances et les morts. Ce qui le motivait était le bien des lumeniens et leur bonheur. Mais cet objectif devait être assez proche de celui de nombreux autres habitants de Lumenis. Un félon travaillant pour Morfea Nwalk pouvait aussi bien débusquer des contestataires et autres dissidents en faisant de fausses promesses.
    D’un autre côté, son interlocuteur ne semblait pas réciter ce qu’il disait. Simplement, son timbre de voix était neutre, détacher des événements et de se qu’il disait, sans sentiments. Sans sentiments ; un compatriote l’auraient dit avec de la colère contre le tyran ou avec exaltation pour le formidable espoir que cela devait soulever en lui.
    <o></o>
    Quelque chose dans sa manière n’allait pas. L’homme était trop maitre de lui, imperméable à ce qu’il disait, trop distant. Pourtant, bien que imprécis, ses paroles sonnaient juste.
    Que faire !
    <o></o>

    <o></o>
    Certains avaient donné leurs vies pour qu’il puisse s’échapper du palais présidentiel, Dedalus ne pouvait trahir leur confiance. Le bibliothécaire avait pris sa décision.
    <o></o>
    <o></o>
    Le temps pressait, l’homme en face du demi-elfe attendait une réponse. Le Haut-Conseiller arborait lui aussi pris une expression neutre lorsqu’il se retourna vers Mekren :
    <o></o>
    « Je veux rencontrer le ou les leaders à la tête de la rébellion. A eux seuls, je donnerais ma réponse ! »
    <o></o>
    Dedalus l’avait dit avait fermeté et maintenant, avait les bras croisés, montrant ainsi qu’il ne changerait point de volonté.
    <o>
    </o>
    Si la vie était remplie de bonté et de compassion, pensez-vous que j'aurai autant arpenté les terres de Faerûn ?

  11. #11
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625

    Re : Une ruelle ombragée

    [Quête : L’invasion des ombres]
    <o></o>
    Le Maudit hocha brièvement la tête pour marquer son assentiment. Dedalus était sage, c'était tant mieux. En plus, s'il voulait voir Agrippa, il allait tomber sur quelqu'un de particulièrement motivé pour la lutte, du moins dans le sens ou le conseiller semblait l'entendre.

    "Nous ne pouvons qu'apprécier les gens qui savent prendre des décisions mûrement réfléchies. Vous rencontrerez la personne que vous souhaitez voir sous peu. Il n'est pas question cependant de vous donner notre localisation principale tant que vous ne nous avez pas rejoint. Même si je doute que vous utilisiez une telle information contre nous, c'est un risque que nous ne pouvons pas prendre. Je n'aime pas non plus que la personne qui nous dirige s'expose trop à l'extérieur, mais je suppose que nous devrons faire une exception.
    Puisque le parc semble encore un endroit sûr, nous dirons que le rendez-vous aura lieu au belvédère du parc verdoyant, à la première heure de l'aube. Lorsque j'aurais consulté qui doit l'être, il se pourrait que les choses changent, auquel cas je vous attendrais là bas pour vous prévenir des changements.
    Je suis désolé si ces mesures vous gênent, mais je ne peux pas faire moins. Il s'agit tout de même de rencontrer la personne qui cimente toute l'organisation."


    Bien qu'en temps que personne la plus informée de l'organisation après Agrippa, ou aussi renseignée si on comptait que lui avait un conseiller sous la main, Mekren ne doutât pas qu'il puisse théoriquement remplacer le clerc. Mais même s'il pouvait s'enorgueillir de cette pensée, elle ne lui servait à rien. Il n'avait pas la carrure d'un meneur. Se sentir influent au sein d'une organisation était une chose, la diriger une autre.

    Il attendit la réponse du conseiller.
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  12. #12
    Avatar de Dedalus
    Dedalus est déconnecté Voyageur au long cours
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    866

    Re : Une ruelle ombragée

    [Quête : L’invasion des ombres].
    <o></o>
    Un petit sourire revient au coin des lèvres de Dedalus. Le Haut-Conseiller avait obtenu se qu’il voulait : Un entretient avec le leader de la rébellion.
    <o></o>
    « Très bien, je serais présent au rendez-vous. »
    <o></o>
    De plus, une réunion dans le parc verdoyant n’était pas pour lui déplaire. L’endroit était vaste, contenait de nombreux chemins de fuite et de cachettes. Si un nombre anormal de soldats était à dénoter, Dedalus le verrait rapidement. Et si lui ne les voyait, Ryld verrais la différence et saurait le guider.
    <o></o>
    Le Haut-Conseiller salua l’émissaire et se dirigea à l’opposé de la bibliothèque.
    <o>
    </o>
    Si la vie était remplie de bonté et de compassion, pensez-vous que j'aurai autant arpenté les terres de Faerûn ?

  13. #13
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625

    Re : Une ruelle ombragée

    [Quête : L’invasion des ombres].
    <o></o>
    Le Maudit regarda le conseiller partir, restant dans l'ombre un peu plus de temps, précaution obligeait. Puis il partit dans la direction opposée à celle de Dedalus.

    Il était temps de mettre Agrippa au courant des derniers évènements. Il se dirigea, tout fébrile, vers leur repaire souterrain.
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  14. #14
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641

    Re : Une ruelle ombragée

    Dès qu'elle eut quitté le bureau de Maître Closfleuri ([Bâtiment] Le Palais de Justice), la magicienne se dirigea vers la rue des Plumes. Le ciel était découvert, mais une brume élevée empêchait le soleil de vraiment offrir un peu de douceur en cette froide journée. Elle pressa le pas tant par impatience que pour fuir la température glaciale et elle ne tarda pas à longer la haie qui clôturait le jardin et être assurée d’être à la bonne adresse en apercevant le n° 14 sur un des piliers du portail dont une épaisse chaîne maintenue fermée par un cadenas imposant empêchait l’ouverture.<o>

    </o>
    Tout en regardant déjà entre les barreaux la maison, elle sortit le trousseau de clefs que lui avait remis l'avocat, glissa la clef dans le cadenas et après quelques efforts, le mécanisme n’ayant pas dû être activé depuis quelques temps déjà, un déclic se fit entendre et elle put glisser un des maillons hors de l’anse, par précaution afin d’éviter que des curieux profitent de l’aubaine du portail ouvert pour venir se faire peur, elle le referma soigneusement derrière elle avant de s’avancer dans l’allée jusqu’à la maison.<o></o>
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  15. #15
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 922

    Re : Une ruelle ombragée

    Les haies, hautes et touffues, isolaient complètement le petit domaine du reste du quartier, ce qui assurait au propriétaire des lieux une complète intimité.
    Le jardin, planté de sycomores, paraissait tracé au cordeau ; ordre et rigueur y étaient les seuls maîtres-mots, l'unique trace de fantaisie provenant de certains arbres ou arbustes qui auraient mérité d'être quelque peu taillés. Quant à la demeure proprement dite, elle n'était guère moins austère. Bâtie en pierre grise dans un style architectural à la fois imposant et dépouillé, assaillie par la vigne vierge qui ornait les façades, elle se dressait, sévère, toisant le visiteur de ses hautes fenêtres closes. A bien la regarder, on ne s'étonnait pas qu'elle eut si rapidement gagné une réputation de maison hantée.
    L'intérieur, pour être aussi dépouillé, n'en était pas moins spacieux et assez aéré, vu la hauteur sous plafond. Comme l'avait indiqué le fonctionnaire du Syndicat du Commerce luménien, on trouvait trois belles chambres à l'étage, ainsi qu'une salle d'eau spartiate mais fonctionnelle. Au rez-de-chaussée, au delà du hall ou trônait l'escalier de pierre menant au premier, on trouvait une longue salle à manger, un petit salon, un bureau, ainsi qu'une cuisine. Celle-ci, comme la salle à manger, bénéficiait d'une grande cheminée.
    Enfin, comme on pouvait s'y attendre, la bâtisse disposait, en pus d'un grenier, de caves voûtées qui, pour être un peu plus humides que celles qu'Arya avait visitées jusqu'ici, n'en demeuraient pas moins relativement saines et vraiment spacieuses.
    Seule chose que la magicienne n'y vit pas : le prétendu fantôme. Il y avait bien, parfois, un petit courant d'air venant d'on ne sait où. Mais si c'était là la si effroyable manifestation ectoplasmique, c'était quelque peu décevant...
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  16. #16
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641

    Re : Une ruelle ombragée

    Ses premiers pas dans le jardin donnèrent à Arya une impression d’un ensemble un peu austère tant tout était parfaitement aligné et la maison qui était l’archétype de la demeure hantée. Mais peut-être que cet ensemble rigide et rude força l'elfe à laisser son imagination courir pour offrir à cette demeure une autre vie que celle que lui avait été réservée par son défunt propriétaire et le suicide de celui-ci après des connivences peu avouables, simplement rendre riant cet ensemble aux lignes trop droites et à l’aspect imposant.<o>

    </o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>Il lui suffit de s’attacher aux quelques arbres et arbustes à l’allure un peu folle qui offraient une perspective de gaieté et de désordre tout en adoucissant l’ensemble et entrevoir déjà mille et une astuce pour couper les lignes imposantes et tristes et investire à sa manière l'espace que couvrait le jardin et qui pourrait devenir fort plaisant. <o>

    </o>
    La maison sembla tout à coup splendide, agrémentée de fleurs à chaque fenêtre coupant les lignes austères, les hauts volets étaient ouverts et les fenêtres ornées de rideaux froufroutants. L’elfe ajouta mentalement une touche de couleur sur les volets, fit disparaître la vigne vierge au profit de plantes grimpantes fleurissant aux printemps et dont les feuilles exploseraient de couleurs chaudes à l’automne avant de laisser la façade nue en hiver, pour mieux étaler la douceur de ses feuilles naissantes au printemps.

    Après l’avenue du Solstice où la maison était un peu grande, bien que le jardin fut de la taille qu’elle aurait souhaitée, et la rue des Rigoles où elle avait trouvé la demeure un peu petite, celle-ci avec son jardin bien protéger par les haies du voisinage et d’une taille respectable, sa salle à manger dont la dimension permettait une grande table, le salon non loin de l’imposante cheminée où elle pourrait s’installer les jours maussades pour lire ou travailler, le bureau fut vite investi de paperasse sur de multiples tables, juste la cuisine qui la laissa dubitative tant elle ignorait l’art qui en était le maître. <o>

    </o>
    Les trois chambres à l’étage étaient de belles dimensions et lui permettraient d’en mettre une à disposition de son petit protéger, qu’il y vive ou qu’il ne vienne que lorsque l’envie lui prendrait, elle aurait sa propre chambre et pourrait également installer une chambre pour l’offrir au visiteur ou si elle en ressentait le besoin la louer à un étudiant, utilisant pour cela la plus petite des pièces qui restait toutefois de dimensions intéressantes. La salle d’eau avait, elle aussi, besoin de couleur et de fantaisie, mais elle était fonctionnelle et le reste viendrait avec quelques babioles et accessoires. Sans s’y attarder, elle visita le grenier qui offrait une belle surface pour y entreposer moult objets, mais au vu de ses biens, elle n’y voyait pour l’instant aucune utilité en dehors qu’il fut là. La cave attira un sourire par ses dimensions intéressantes et la possibilité qu’elle offrait d’y installer un laboratoire.<o>

    </o>
    Cette fois, vraiment intéressée, elle n’hésita pas à pousser les lourds volets et à se baisser pour enlever avec son mouchoir d’un blanc immaculé la couche de poussière qui recouvrait le parquet et c’est avec une grande satisfaction qu’elle découvrit les lames de chênes de belles qualités qui en leur temps avaient été parfaitement entretenue dont la couleur chaude était rehaussée par la luminosité qu’offraient les grandes fenêtres.<o>

    </o>
    Elle fit plusieurs fois le tour du propriétaire, imaginant là un meuble, là une bibliothèque ou un fauteuil cassant cette atmosphère rigide. Se voyant rêver au coin du feu ou donnant sa leçon à Podrick installé à la grande table dans la salle à manger. Les murs aussi se voyaient recouverts de tableaux qu’elle imaginait représentant les images qu’elle avait de sa terre natale, le portrait de ses parents ou encore de multiples objets décoratifs. Des tentures coupaient les angles ou égayaient les fenêtres. Surtout, elle resta longtemps assise sur la dernière marche de l’escalier menant au premier étage, son esprit venant déjà habité la demeure, l’imprégnant de son aura, mais à chaque instant alors qu’elle ressentait l’indicible passage d’un courant d’air, elle espérait la venue du prétendu fantôme, mais dû accepter que ce ne puisse être que des failles dans l’étanchéité qui ouvraient la porte à l’imagination et c’est presque un peu déçue de ne point avoir rencontrer cet habitant mystère qu’elle se décida à quitter cette maison qui l’avait séduite bien qu’elle ne sut dire si s’était l’image de ce qu’elle pourrait en faire, le prix qui était fort intéressant ou cette énigme qui y planait. Perdue dans ses pensées et son imagination, elle prit le temps de bien refermer les volets et les fenêtres, tout comme la porte d’entrée et le portail qui donnait sur la rue.<o>
    </o>
    Lorsque la magicienne jeta un dernier regard à travers la grille avant le longer la haie qui dissimulait parfaitement la propriété offrant une grande intimité, avant de se diriger vers la demeure de Maître Closfleuri, cela faisait bien deux bonnes heures qu’elle était arrivée et déjà la lumière de cette journée hivernal commençait à s’estomper.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  17. #17
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641

    Re : Une ruelle ombragée

    Ayant commencé sa journée avant les aurores, et partie tôt de la taverne, ([Commerce] La Taverne de la Bienveillance)la magicienne n'avait eu aucune peine à préparer la salle et le laboratoire pour son cours et après quatre heures à guider ses étudiants dans leurs recherches, le cours terminé, elle avait passé encore plus d’une heure à répondre aux attentes de certains élèves et c’est sans impatience qu’elle leur avait consacré le temps nécessaire, elle avait ensuite rangé le laboratoire, mis à jour les notes sur le déroulement des cours et les résultats et avances de chaque étudiant avant de fermer son bureau et de se rendre rue des Estudiants pour visiter cette demeure qu’elle espérait être tout ce qui était positif dans les autres sans avoir leurs inconvénients.<o>
    </o>

    Lorsqu’elle arriva, le premier coup d’œil permettait de penser que la maison, tout comme la pelouse qui était sur le côté rue avait été bien entretenues. La magicienne se risqua à pénétrer dans l’allée, le portail étant ouvert les déménageurs étant à l’ouvrage, et activa le gong espérant que le propriétaire serait là. <o></o>
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  18. #18
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 922

    Re : Une ruelle ombragée

    Quelques instant plus tard, le son caractéristique d'une personne marchant aidée d'une canne résonna sur le dallage du hall, et un vieil homme finit par faire son apparition. Chenu, voutée, la peau parcheminée et la barbe si longue qu'elle paraissait parfois toucher le sol, il avait tout de l'image que l'on se faisait d'un mage d'âge canonique. Il toisa Arya de derrière ses binocles aux verres épais puis branla légèrement du chef.
    -Vous désirez, mademoiselle ? s'enquit-il d'une voix chevrotante.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  19. #19
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641

    Re : Une ruelle ombragée

    Le visage d’Arya s’illumina à la vue du vieillard et elle porta sur lui un regard très obligeant. Il était de ces hommes que la magicienne admirait et respectait tout particulièrement tant tout dans le personnage qui lui faisait face lui faisait penser à ces gravures de mages dont on ne pouvait définir l’age et qui souvent l’avaient oublié eux-mêmes. Elle n'oublia pas la raison de sa visite, mais aurait volontiers parlé magie avec lui car son expérience ne pouvait qu'être grande et ses connaissances importantes.<o>

    </o>
    Bonjour Professeur, mon nom est Arya Du Varden, je suis professeur à l’université de la magie et je cherche une maison à acheter. Au syndicat du commerce, il m’a été dit que vous cherchiez un acheteur pour votre maison. Il m’aurait été agréable de pouvoir la visiter, mais si cela devait être, je pourrai repasser un peu plus tard.

    En fait, elle souhaitait la visiter immédiatement car elle avait décidé qu’elle ferait son choix encore aujourd’hui, mais le vieil homme pouvait être fatigué ou ne pas avoir envie d’être importuné à ce moment de la journée. <o></o>
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  20. #20
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 922

    Re : Une ruelle ombragée

    -Oh ça, une consœur... s'exclama-t-il. Vous devez être nouvelle, je ne vous ai jamais vue auparavant. Enfin, remarquez, cela fait presque deux ans que je ne vais plus à l'Université... Mais peu importe. Nous pouvons visiter tout de suite, si cela vous agrée. je ne vais pas tarder à quitter la ville pour rejoindre un lieu paisible plus conforme aux aspirations de mon âge, et j'aimerais autant que cette affaire soit réglée avant que je ne boucle définitivement mes bagages. Et, qui sait ? Cette maison est peut-être destinée à n'abriter que des praticiens des arcanes... Nous allons voir si, d'aventure, elle vous plait...
    La demeure était loin de faire la taille de celle de l'avenue du Solstice. Elle était même plus petite que la prétendue maison hantée, sans toutefois atteindre les dimensions plutôt réduites de celle du chef halfelin. Mais, comme toutes celles qu'avait visitées Arya, elle était en bon état, et lumineuse, même si les fenêtres étaient encore tendues de lourdes tentures. Le rez-de-chaussée comptait, comme les autres, une cuisine - étroite - et une salle à manger - plutôt vaste et qui avait surtout servi de bibliothèque, avoua le vieux mage. Différence notoire avec les autres résidences : s'y situait également une petite chambre. C'était anciennement un bureau, expliqua le vieil homme, mais, pour ne pas avoir à monter et descendre constamment l'escalier, il l'avait réaménagé. Les deux autres chambres, de bonne taille, se trouvaient à l'étage, ainsi que la salle d'eau. Complétaient le tableau un grenier et une cave, tous deux modestes sans être exigus.
    Si le sol du rez-de-chaussée était dallé, celui de l'étage était recouvert de parquet. On trouvait également des boiseries, sur les murs. Les fenêtres étaient hautes et larges. Le plafond à une hauteur appréciable. L'endroit n'était pas aussi reluisant que la résidence du sieur Souscolline, mais c'était compréhensible, vu le déménagement en cours... Pour le reste, il était sain, et ne paraissait pas nécessiter de travaux.
    De l'extérieur, la bâtisse offrait un aspect simple sans être austère. En pierres blanches, faîtée d'ardoises grises, elle arborait un porche légèrement surélevé qu'on atteignait en grimpant trois marches usées. La pelouse surplombée par la façade était plantée d'un tilleul solitaire. Mais, à l'arrière de la maison, il y avait un duo de grands cerisiers ainsi qu'un petit nombre de poiriers et de pommiers - le mage expliqua qu'il avait toujours eu un faible pour ces fruits.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  21. #21
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641

    Re : Une ruelle ombragée

    Suivant son confrère sur lequel elle portait un regard respectueux, la magicienne était attentive à ses paroles, regrettant rapidement que sa visite ne soit que celle d’une possible acheteuse tant le vieil homme émailla la présentation de son bien de ses souvenirs personnels de professeur et de paroles brèves, et pourtant captivantes, sur ses nombreuses recherches tout en éludant soigneusement la période morféenne. <o>

    </o>
    Arya visita la maison tout en s’imaginant qu’elle fut aménagée à son goût et une fois de plus, elle n’eut aucune difficulté à s’y projeter. Sans faire plus attention à la cuisine qu’elle était bien incapable de juger et qui ne l’intéressait pas vraiment, elle apprécia la luminosité et la taille agréable de la salle à manger et si celle de l’avenue du Solstice possédait également un salon, celle-ci avait l’avantage d’avoir une petite chambre qui serait idéale pour elle-même. Les pièces de l’étage pouvant parfaitement convenir, une pour l’enfant, l’autre pour un étudiant qui ne pourrait qu’apprécier la proximité avec l’université. Ne voyant toujours pas l’intérêt d’un grenier, elle s’intéressa plutôt à la taille de la cave qui tout en étant réduite pourrait y accueillir le laboratoire qu’elle projetait.<o>

    </o>
    Si l’avant de la maison était accueillant, il n’offrait guère la verdure que l’elfe souhaitait pour sa future demeure, et ce fut une agréable surprise qui l’accueillit lorsque accéda au jardin situé à l’arrière. Rêveuse face aux arbres fruitiers, leur offrant quelques mois d’avance sur le calendrier, elle les voyait couverts de fleurs délicates qui finissaient par s’envoler tels des milliers de papillons avant d’offrir, gorgés de soleil, des fruits délicieusement sucrés et juteux. Encore sur le pas de la porte largement ouverte sur cette partie de la propriété, Arya se tourna vers le mage le regard pétillant tant de ces images qui la charmaient que de la présence même du mage.<o>

    </o>
    Votre maison est très agréable et bien que je ne puisse pas encore vous dire si elle restera dans une lignée de praticien des arcanes, je suis ravie de l’avoir visitée, elle m’intéresse beaucoup mais ce n’est pas aisé de faire un choix, pourtant, elle me permet déjà d’éliminer deux des trois demeures visitées … alors ne me reste que le dernier pas à faire et il sera fait encore aujourd'hui.<o>

    </o>
    Dans la tonalité de sa voix vint le plaisir qu’elle avait de rencontrer cet aîné qui aurait pu lui offrir un peu de son expérience et avec lequel elle aurait eut plaisir à débattre sur les nombreux sujets que comportait la pratique des arcanes et à consulter les nombreux ouvrages qui avaient été l'élément principal de la salle à manger.<o>

    </o>
    Je me permettrais simplement de regretter que vous quittiez la ville maintenant que j’ai fait votre connaissance, il m’aurait été fort agréable de vous rendre visite de temps en temps et de profiter de votre savoir, tout en comprenant votre souhait de vivre maintenant dans un endroit plus calme. <o></o>
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  22. #22
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 922

    Re : Une ruelle ombragée

    Le vieillard sourit.
    -Vous êtes courtoise de dire cela. Mais, rassurez-vous ! La ville grouille encore de mages avec lesquels vous pourrez discuter tout votre saoul. Des aussi âgés que moi, et des tout jeunes, encore animés d'un enthousiasme vibrant, plein d'idées neuves et farfelues pour remettre en cause les théories de leurs aînés. Mais, vous verrez - dans quelques siècles, en ce qui vous concerne ! - que vient un temps, quand approche le soir de sa vie, où l'on est un peu las des débats sans fin, des discussions sur des points de détail. On n'a plus envie que de retourner là d'où l'on vient et d'attendre paisiblement la mort, sans plus gère se poser de question. En somme, un moment de pause avant le grand voyage vers le paradis des mages où, à n'en pas douter, ceux qui nous y ont précédé attendent de pied ferme les petits nouveaux pour les entraîner dans des controverses éternelles...
    Il soupira.
    -Pour l'heure, j'ai eu mon compte de controverses. J'ai fini de rassembler mes dernières notes pour un ouvrage final, et je n'ai pas envie de m'attarder pour assister aux réactions qu'il suscitera ! Et puis, cette maison a les inconvénients de ses avantages : trop proches de l'Université, trop proche des confrères encore fougueux et des étudiants... Si je puis me permettre un conseil, mademoiselle : au cas où vous choisiriez d'acquérir cette maison, n'en donnes jamais l'adresse à vos élèves. Sinon, il y en aura toujours pour venir vous déranger dans vos travaux pour vous poser d'abracadabrantes questions. Mais, au final, ce ne sont pas les pires. Les pires, ce sont ceux qui vous ont pris en grippe et qui, à l'occasion de quelque beuverie, décident de venir vous faire une petite farce... Un ou deux sorts spectaculaires les met en déroute. C'est amusant, au début, et l'on en rit beaucoup. Cinquante ans plus tard, c'est un peu du déjà-vu...
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  23. #23
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641

    Re : Une ruelle ombragée

    Arya sourit à la réponse du mage et quoiqu’en dise le vieil homme, il pouvait déceler que les paroles de l’elfe étaient profondément sincères.<o>

    </o>
    Ne croyez pas que je sois courtoise, ce n’est pas dans ma nature au grand damne de mes parents et sans nul doute que je fais partie de ces jeunes mages un peu fous qui cherchent la controverse dans les paroles de leurs aînés. Mais vous ne pouvez avoir oublier que quoique l’on dise, ce que nous recevons des grandes expériences et du savoir impressionnant qui sont ceux que vous possédez nous sont indispensables ne seraient-ce que pour comparer et justifier nos théories. La diversité des mages que nous pouvons rencontrer n'est peu être que bénéfique ... mais cela évidement vous le savez..<o>

    </o>
    Peut-être n’est ce que parce j’ai passé l’entier de ma vie entourée de hauts-mages elfes et que nous n’avons pas su conserver un peu de sagesse que mon destin m’a amenée à Lumenis, j’aime à côtoyer mes collègues dont certains tout comme vous aspirent à une vie plus calme et je ne peux que regretter de voir s’éloigner tant de savoir qui ne se résume que dans un ouvrage aussi volumineux soit-il. Mais cela ne doit être dû qu’à mon jeune age je suppose et à cette soif d’apprendre, d’entreprendre et d’innover. Et il ne faut pas oublier que pour innover, il faut avoir des connaissances qui sont celles que vous nous transmettez.<o>

    </o>
    Ce sont d’ailleurs les élèves qui me ressemblent que je préfère, doués et peu disciplinés, qui n’ont de cesse de questionner sur des sujets certes intéressants, mais qui n’ont pas un rapport direct avec le cours donné et dont les expériences sont à leur niveau à la limite la plus haute des risques potentiels, après qu’ils aient fait de compliqués calculs de probabilités d’un savant mélange d’arcanes pour émoustiller les ingrédients de leurs expériences avec cette dose d’inconnu qui, si minime soit-elle, ouvre toutes les perspectives … <o>

    </o>
    Mais quoiqu’il en soit, bien que cela me semble impossible, si j’habite ici je ferai en sorte que nul ne le sache, car plusieurs siècles de leurs farces stupides risqueraient d’être franchement un peu long et je vois parfaitement les deux ou trois troublions qui s’en donneraient à cœur joie, tout comme les quelques accros aux questions abracadabrantes qui feraient le pied de grue devant la maison à toute heure du jour et de la nuit pour être certains de ne pas me manquer.<o>

    </o>
    Mais je ne voudrais pas vous importuner avec la fougue de ma jeunesse bien qu’il me soit fort agréable de dialoguer avec vous. Il est toutefois une question importante si je me décide pour votre maison. Quand pourrai-je en prendre possession ? Je ne veux pas vous presser, mais c’est important pour moi de le savoir.
    <o></o>
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  24. #24
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 922

    Re : Une ruelle ombragée

    Ils étaient revenus sur le seuil de la maison. Le vieux mage jeta un regard à l'intérieur du hall, comme pour jauger l'état d'avancement du déménagement.
    -Normalement, mes meubles seront partis demain. Du moins, ceux qui restent. Quant à moi, j'ai réservé une voiture pour après demain. Si vous vous décidiez, je pense donc que vous pourriez avoir les clefs dès ce jour là. Enfin, si tout est en règle au niveau du paiement, bien sûr, mais je ne doute pas que ce soit le cas. Vous pourrez traiter avec moi tant que je serai ici ; ensuite, je laisserai le soin au Syndicat du Commerce de s'en occuper, donc c'est avec eux qu'il faudra voir.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  25. #25
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641

    Re : Une ruelle ombragée

    La magicienne cacha parfaitement sa déception qui mettait cette demeure en arrière par rapport à l'autre qu'elle avait retenue et qui bien qu'elle ne pouvait entrer immédiatement n'ayant aucun meuble, elle pourrait trouver rapidement le minimum. Mais, il ne fallait pas crier haro sur le baudet trop vite, trois jours n'étaient pas si longs que cela, voire même indispensables pour régler l'achat et acquérir le mobilier nécessaire.

    C'est bien, de doute façon j'aurai le plaisir de vous revoir demain, car ma décision sera prise ce soir et quelle qu'elle soit, je vous donnerai personnellement ma réponse. Sachez que sans vous connaître, je vous respecte profondément, vous faites partie des hommes qui sont incontournables dans ma vie. Que votre fin de journée soit belle.

    Les yeux pétillants du plaisir de cette rencontre, Arya quitta le mage non sans s'être retournée une dernière fois. Peut-être un jour aurait-elle se même souhait si elle se voyait rester à Lumenis, mais sans pouvoir le justifier autrement que par cette nécessité d'être entourée de ses pairs, elle regrettait le départ du vieil homme alors qu'elle n'avait jamais pu débattre d'un quelconque sujet avec lui.

    Tout en se dirigeant vers le syndicat du commerce ([Bâtiment] Syndicat de commerce luménien), chemin faisant, elle tentait de comparer les deux demeures qui restaient dans son choix afin de se décider pour l'une ou l'autre, elles étaient les plus chères de celles proposées, mais sans aucun doute celles qui lui correspondraient le mieux. Dans l'immédiat, elle allait prendre connaissance de la manière d'obtenir un prêt pour cet achat.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  26. #26
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 395
    Quête : Le début de la faim.

    Depuis le Temple, puis le Parc, les deux étrangers avaient fini par gagner leur destination. Luménis était immense et ils avaient déjà bien marché.
    " On s'offrira un verre après nos emplettes." proposa Llewellyn tandis qu'ils remontaient une petite rue où s'échelonnaient quelques boutiques, quelques rues au delà de l'Université de la Magie.
    Il y en avait pour tous les mages : spécialiste en bâtons enchantés, en composants rares ou plus ordinaires, en parchemins, en objets magiques, robes et chapeaux, potions diverses, grimoires et compagnie. Alchem nota que les gardes étaient beaucoup plus nombreux que dans les autres quartiers de la ville, et il y en avait quatre pour la seule ruelle, qui surveillaient les passants. Ceux-ci étaient, pour la plupart, magiciens, à n'en pas douter.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  27. #27
    Date d'inscription
    November 2013
    Messages
    1 569
    Quête : le début de la faim

    « Un verre, oui, pourquoi pas », répondit distraitement Alchem.
    Il avait le regard fixé sur les boutiques qu’ils dépassaient. La présence accrue de gardes lui semblait logique. Ce genre de commerces devait être prisé par les voleurs.

    « Dans l’absolu, il me faudrait aussi un nouveau grimoire afin de me constituer une copie de secours », déclara-t-il à la vue d’un magasin proposant ce type d’articles. Mais d’abord les sortilèges. Ils sont indispensables à notre affaire. On pourrait essayez là. Il y a des parchemins. »
    Il avait désigné du doigt une boutique qui semblait intéressante.
    Fiche d’Alchem Murmure
    Couleur RP : #CCCCCC
    Joué par Manfred.

  28. #28
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 395
    Quête : Le début de la faim.

    Llewellyn sourit et poussa la porte de la boutique, laquelle portait le nom fleuri des "Parchemins Fantastiques du Fier Fimbul le Fabuleux". Loin d'être une antre sombre et poussiéreuses, celle-ci se révéla propre et bien organisée, illuminée par des torches magiques ainsi que le soleil, qui se déversait à l'intérieur grâce à plusieurs puits de lumière disposés entre les étagères. Sur celles-ci, les parchemins reposaient dans des coffrets de bois, leur nom inscrit sur une étiquette.
    A leur entrée, une chouette s'arracha à son perchoir, près de la porte, et vola jusqu'au comptoir où se trouvait le propriétaire de l'établissement. C'était un gnome barbu, le regard dissimulé derrière une paire de verres fumés. Il avisa les visiteurs sans que son expression se modifie.

    " Un cousin des grottes. Voilà qui est rare. Bienvenue, chers clients."
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  29. #29
    Date d'inscription
    November 2013
    Messages
    1 569
    Quête : le début de la faim

    Le nom de la boutique était un peu farfelu, mais elle était très bien tenue. C’était l’essentiel. Un gnome des roches assurait le service. Etait-ce Fimbul le Fabuleux ? Quoi qu’il en soit, Alchem se trouvait vraisemblablement face à un autre magicien. Plutôt à l’aise en ce lieu, en cette compagnie, il se montra aimable et poli.
    « Salutation, cousin de la surface. Je suis à la recherche de deux sortilèges. Dissipation de la Magie et Respiration Aquatique. Les avez-vous ? »
    Fiche d’Alchem Murmure
    Couleur RP : #CCCCCC
    Joué par Manfred.

  30. #30
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 395
    Quête : Le début de la faim.

    Le gnome sauta de son tabouret et sourit dans sa barbe.
    " Mon ami, avec une université pleine de mages débutants, maladroits et pourtant intrépides à deux pas, Dissipation de la Magie est un parchemin qu'on ne stocke jamais en assez grandes quantités."
    Il circula entre ses étagères, escalada une échelle et ouvrit un des coffrets avec une petite clé qu'il gardait autour de son cou. Quelques secondes plus tard, il redescendait avec un premier parchemin.
    " Il vous en faut un seul ? C'est pour copie ? Ou bien vous en voulez plusieurs ?"
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Lieu] Dargyll
    Par Galathée dans le forum La Côte de la Lumière
    Réponses: 365
    Dernier message: 17/05/2014, 21h46
  2. [Lieu] Une ruelle sombre
    Par Kasumi dans le forum Les Beaux Quartiers
    Réponses: 29
    Dernier message: 10/10/2007, 02h52
  3. [Lieu] Aghoralis
    Par Morgon dans le forum Les Plaines du Centre
    Réponses: 41
    Dernier message: 17/11/2006, 14h25
  4. [Lieu] Une ruelle sombre du port
    Par Wookiee dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 49
    Dernier message: 30/11/2005, 17h38
  5. Rencontre dans une ruelle
    Par Alcior dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/10/2003, 21h29

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230