Page 1 sur 8 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 223

Discussion: [Bâtiment] Les Services de Renseignements Lathandriens

  1. #1
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 991

    [Bâtiment] Les Services de Renseignements Lathandriens



    Dans le quartier administratif de Lumenis se dresse une haute bâtisse. Le peu de fenêtre donnant sur la rue lui donne un aspect mystérieux.

    C'est ici que se trouve le siège de Services de Renseignement Lanthadriens. Les agents secrets de Lumenis se retrouvent ici afin de rendre compte de leur activités à leur supérieurs. Espions de tous genre arpentent ces couloirs.
    Disséminées un peu partour dans la ville, des agents de renseignement peuvent être rapidement au courant de toute tentative d'attaque du siège des SRL. Pour s'y glisser, il faudrait être particulièrement intelligent, ce qui signifie échapper au quadrillage la ville par l'organisation, arriver jusqu'a la porte, donner le mot de passe correct, et ne pas se faire démasquer par le mage télépathe qui fait office de guichetier dans le hall.


    HRP:seul les agents secret lumeniens sont autorisés a poster ici
    Dernière modification par Voyageuse ; 01/11/2009 à 20h48.
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  2. #2
    Astaldo tarkil Invités
    La passassation des pouvoirs, entre une direction décapitée et un ancien agent jusque là au ban de l'organisation, se fit sans la moindre vague. Quelques rescapés des premiers SRL acceuillirent ça avec entousiasthme ou réserve, tandis que le personnel plus récent préféra ne pas donner son avis quand on le lui demandait.
    Le moment était en effet mal choisi pour la contestation, le nouveau patron ayant ordonné une vaste restructuration des locaux.
    En tout premier lieux la sécurité à l'entrée fut renforcée par plusieurs agents de confiance, au vu du crédit tout relatif qu'Astaldo accordait à la magie. Les sous-sols reprirent leur aspect d'antan, sombre et humide pour accueillir gêoles et plants d'herbes vénéneuses.
    Le seul changement notable fut l'ajout d'une armurerie au dernier étage, en sus à un poste de garde supplémentaire. Les quelques salles où les agents pouvaient s'entraîner furent supprimer, quand on entrait aux SRL on devait déjà être capable de se débrouiller sur le terrain.
    En accord avec l'armée régulière des sorties "à blanc" pourraient être effectuées afin de préparer certaines missions délicates ou d'évaluer spécifiquement les membres de l'agence.

    L'administration resta inchangée, mis à part les quelques têtes qu'Astaldo ne connaissait pas. Les seules tâches qu'elles auraient à gérer étaient d'ordre routinier, comme analyser les rapports réguliers de certains agents, faire en sorte que l'agence ne manque de rien et surveiller l'état du budget.

    Le nouveau dirigeant apportait avec lui de "nouvelles" méthodes qui curieusement rappelaient fortement les premiers jours des SRL. De nombreuses armes pouvaient être empoisonées, arcs et poignards devenaient omniprésents sur les rateliers et toute arme ne cadrant pas dans son esprit de "finesse", c'est à dire autre que les armes légères, principalement les épées ou avoisinantes, était prohibée.

    Selon les propres termes d'Astaldo cette agence se devait d'être partout et de tout surveiller car elle en avait les moyens et que c'était nécessaire pour ne pas avoir le faire plus tard, c'est à dire quand ce serait trop tard.

  3. #3
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 991
    Le Haut Conseiller en charge l'armée vint, comme prévu, faire une visite aux SRL. Il avait laissé suffisament de temps a Tarkil pour restructurer l'organisation. Et celui-ci avait intêret a avoir fait quelque chose d'efficace, sinon, le siège éjectable pouvait a tout moment se déclencher.
    L'arrivée du haut conseiller fut remarquée dans l'edifice servant de bureaux aux SRL. Il alla a la reception.


    "Je veux parler a Astaldo Tarkil, envoyez le chercher s'il vous plait" dit il d'un ton gentil mais ferme.
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  4. #4
    Astaldo tarkil Invités
    L'ancien marin fut avertit de l'arrivée du Haut Conseiller mais ne se rua pas pour l'accueillir. QUand un invité prend la peine de s'inviter dans le salon inutile de lui montrer le bar, disait un vieux proverbe. Une fois la paperasse rangée il descendit et vint à la rencontre de Garfield.

    Bien le bonjour noble visiteur. Auriez-vous un quelconque souci d'ambassade pour vous être arraché à vos importantes prérogatives ?

    Astaldo avait toujours rêvé de faire une incursion dans l'ambassade de Manost, il paraîtrait que c'était un régal quand on prend un peu le temps de s'attarder... Mais mieux valait jauger les gardes avant cela.

  5. #5
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 991
    Garfield observa le marin, qui pour une fois avait l'air sobre...

    "Vous vous rappellez peut être, il y a quelques jours, je vous avait dit que je repasserait pour voir ce que vous avez fait des SRL. Et bien me voici prêt pour l'inspection.
    Rappellez vous que cotre poste dépend de ce que je verrais... ou pas. Par où commence-t-on?"
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  6. #6
    Astaldo tarkil Invités
    Un grand rire suivi d'une tape dans le dos accueillirent le Haut Conseiller, tandis qu'Astaldo disait aux autres agents de reprendre leurs activités.

    Désolé, pour moi tu seras toujours l'apprenti fleuriste que j'ai abandonné à la boutique. Bien, où commencer donc ? Tout dépend de toi, j'ai apporté plusieurs changements par rapport aux anciens locaux, nous sommes moins dépendants de l'extérieur et plus aptes à intervenir rapidement d'ici.

    Il l'emmena dans son bureau et lui tendit un coffret en bois précieux.

    Sucette ? J'ai fait en sorte d'avoir toujours un minimum d'hommes présents, et j'ai renforcé la sécurité. Désormais nous pouvons accueillir et traiter nos propres prisonniers, comme nous sommes en mesure de régler nos affaires "internes".
    Pour une visite plus détaillé du bâtiment il faudra vous soumettre à une fouille, désolé, et l'un de nos télépathe se fera une joie de tailler une bavette avec vous.La magie a son utilité, mais il faut savoir la trouver.

  7. #7
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 991
    Garfield regarda Astaldo avec étonnement. Se faire fouiller l'esprit? Pourquoi pas écrire en place public tous les secrets de Lumenis pendant qu'on y était.

    "Ca ira, je n'ai pas besoin d'une visite aussi approfonde des lieux. Maintenant que j'ai une vue globale de l'ensemble des services secrets, je peux repartir. Si il y a des mesures a prendre, faites moi confiance, je les prendraient"

    Puis Garfield quitta le bureau; et le bâtiment, serein. Son secret? Il avait un bon quart des SRL qui lui servait d'informateurs, espérant la chute de tarkil pour prendre sa place...
    Garfield reparti donc au palais présidentiel pour y régler quelques affaires.
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  8. #8
    Astaldo tarkil Invités
    Astaldo regarda Garfield partir. Il était bien ce petit, trop sûr de lui mais pas mal pour un dirigeant. Bon, maintenant il fallait revoir un peu la liste des effectifs, il serait fortement étonné si un ou deux jeunots, voire un ancien ou deux, ne s'imagine qu'il pourrait prendre la place du boiteux.
    Il aimerait bien voir ça, tiens, surtout en ce moment. Les évènements relatifs à sa chute lui avaient fournis des alliés et des amis précieux en ces murs.

  9. #9
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 991
    [Quête: un pirate en fuite]

    Garfield savait a qui s'adresser pour essayer de retrouver Torve Flamme. Cela n'allait pas être facile vu la récente réorganisation des SRL, mais c'était un bon moyen de tester Astaldo. Il se présentat donc au guichet d'acceuil.

    "Je viens voir votre lieutenant. Pas la peine de m'accompagner, je connais le chemin."

    Le Haut Conseiller pressa le pas vers le bureau d'Astaldo. Il ne se laissa pas arrêter par les gardes. Il était de toute facon prêt à répliquer si l'un deux voulait lui en empêcher l'accès. Il ouvrit violemment la porte.

    "J'ai besoin des SRL le plus vite possible. Ne m'interrompez pas. Un pirate du nom de Torve Flamme s'est échappé de la prison. Vous devez le retrouver et le surveiller. Faites du mieux que vous pouvez avec le peu de moyens qu'il vous reste à l'heure actuelle..."

    HRP: voila un petit jeu...
    Torve Flamme peut se rendre dans 6 lieux différents: le Fond de la Barique, la maison close, la guilde des voleurs, la Bienveillance, le débarcadère ou le chantier naval.
    Tu dispose de 10 hommes (+toi) a répartir dans ces 6 lieux. Chaque homme a 20% de chance d'être repéré, multiplié par le nombre d'hommes présents; et 40% de chance de perdre la cible de vue, divisé par le nombre d'hommes présents.
    Tu dois donc former des équipes et les placers dans chacun de ses endroits. Ceci fait, je tirerais 1d6 pour savoir ou se rendra Torve Flamme. Ensuite, je tirerais deux fois 1d100 et 1d10 pour savoir si tes hommes sont vus et s'il voient Torve Flamme ou non.
    Tu n'es pas obligé de placer plusieurs hommes a chaque fois... Mais deux hommes seront plus attentifs, mais plus visibles. A toi de répartir ces 10 hommes, et précise aussi ou ton perso surveille. Voila, j'attends donc un post dans chaque topic
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  10. #10
    Astaldo tarkil Invités
    Astaldo leva les yeux de "La Gazette des Jonquilles" et soupira, se forçant à paraître exaspéré.

    Sans vouloir vous vexer, Haut Conseiller, c'est cené être un lieu secret, prêtez-vous au jeu nom d'un chien, au moins pour le moral des troupes. Et arrêtez de malmener la porte, ça va faire la quatrième que je fais changer cette année.

    Reconsidérant l'affaire proposée par son ancien employé, qui portait bien mieux ses nouveaus habits que le tablier de fleuriste, l'ancien marin fit la moue.

    Si c'est un pirate vous pouvez être sûr qu'il aura bon nombre de sympathisants et que bientôt la possibilité de mettre les voiles lui sera offerte. Sans compter que ce genre de parasites n'ont aucun problème pour recruter soudards et équipages. Je m'y met tout de suite avec mes hommes, mais j'aimerais que notre marine se tienne prête au cas où. Si votre homme s'en va, je n'envie pas son retour.

  11. #11
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    536
    [Quête: un pirate en fuite]

    Balrog se rendit le lendemain à l'aube dans le district administratif, et, avisant le bâtiment signalé par Garfield, se dit :

    - Ca doit être ça...

    Il frappa à la porte, puis attendit qu'on lui ouvre.
    Lorsque l'humanité aura acquis tout le savoir dont elle peut disposer, elle se détruira d'elle même. Moi."Ce qui ne te tue pas te rends plus fort." Ouais mais avec un bon Clerc, la mort n'est plus qu'un détail. ma bio rp, actuellement (longue) pause rp...

  12. #12
    Astaldo tarkil Invités
    [Quête : un pirate en fuite]

    La porte s'ouvrit en grinçant, elle était lourde et épaisse. On invita Balrog à entrer, ce qu'il fit pour se retrouver dans un hall douillet avec fauteuils, plantes vertes et comptoir d'accueil. Mais tout cela était disposé le long des murs et pour le moment le mercenaire se trouvait au centre de la pièce; entouré d'agents derrière lesquels un mage attendait pour sonder l'esprit du nouveau venu.
    Le comité d'accueil allait se livrer à sa besogne habituelle mais Astaldo qui redescendait de son bureau à la recherche d'un document administatif arriva sur ces entrefaits.


    Un mercenaire ? Ne serait-ce pas le Haut-Conseillr qui vous envoie ? Si ce n'est pas le cas je vous embauche illico comme secrétaire, nous avons pensé à remplacer toutes nos pertes sauf ces dernières.

  13. #13
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    536
    [Quête : un pirate en fuite]

    - C'est le cas, malheureusement pour vos postes vacants... Je suis venu ici pour qu'on me présente mon collègue pour la mission donnée par Garfield...
    Lorsque l'humanité aura acquis tout le savoir dont elle peut disposer, elle se détruira d'elle même. Moi."Ce qui ne te tue pas te rends plus fort." Ouais mais avec un bon Clerc, la mort n'est plus qu'un détail. ma bio rp, actuellement (longue) pause rp...

  14. #14
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 991
    [Quête : un pirate en fuite]

    Lorsque le Haut Conseiller arriva, les deux hommes étaient entrain de parler dans le hall d'entrée.

    "Bien, je vois que vous avez déja fait connaissance...
    Astaldo, montons dans votre bureau"dit Garfield en jettant un regards aux alentours.
    Puis il preceda les deux hommes à l'étage. Une fois les trois entrés dans le bureau d'Astaldo et la porte neuve refermée, Garfield reprit la parole.


    "Bien, comme Astaldo le sait deja, nous avons un pirate en fuite. Votre mission est simple: attrapper ce pirate et un maximum de ses hommes vivants. Astaldo, je vous charge de la surveillance, vous Balrog de l'infiltration.
    Astaldo, vous devrez surveiller Balrog, et essayer de faire prisonnier les plus d'homme possible. Vous pouvez les enlever au fur et a mesure, ma seule exigence est qu'ils soient vivants et en bon état...
    Vous Balrog, vous devez infiltrer ces groupe, et prévenir Astaldo dès que ceux ci prévoient de voler un bateau.
    Est-ce clair: il faut arrêter le pirate et un maximum de ses hommes avant qu'ils ne prennent la mer..."
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  15. #15
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    536
    [Quête : un pirate en fuite]

    - Très clair... Juste une question. Je peux les paralyser, les assomer, etc... du moment qu'ils sont encore vivant après, c'est ça ? En gros, doivent-ils être en bon état au moment où je vous les livre ?
    Lorsque l'humanité aura acquis tout le savoir dont elle peut disposer, elle se détruira d'elle même. Moi."Ce qui ne te tue pas te rends plus fort." Ouais mais avec un bon Clerc, la mort n'est plus qu'un détail. ma bio rp, actuellement (longue) pause rp...

  16. #16
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 991
    [Quête : un pirate en fuite]

    La question ne surprenait pas garfield outre mesure, après tout, l'homme était un mercenaire.

    "Oui, en effet, faite d'eux ce que vous voulez, je les veux juste vivants, entier, et si possible en parfaite santé mentale...."
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  17. #17
    Astaldo tarkil Invités
    [Quête : un pirate en fuite.]

    Astaldo fronça les sourcils avant de prendre la parole.

    Si vous vouliez continuer la surveillance de votre prisonnier il aurait fallu laisser mes hommes à leur poste, maintenant je dois tout recommencer et ça va me prendre du temps et des ressources. Mais c'est faisable.

    Il observa Balrog un court instant avant de reprendre.

    Vous savez quelle est ma politique, tant que c'est sans risques qui en méritent la peine nous ne tuerons personne, après c'est de notre ressort. Il y va seul ? Si je dois à la fois surveiller vos fugitifs et mettre la main sur leurs acolytes je ne pourait rien pour lui en cas d'ennuis.

  18. #18
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    - Vouuuuuuuuuuuuuuui , tatatatatata
    *Astaldo qui joue avec sa règle dans son bureau*

    - Cui , cui cui cui
    *Les oiseaux , qui pioupioutent dehors*

    - Ah ah ah ah .... !
    *Jariv , dans les couloirs*

    TOC TOC TOC
    - Tatata ... hein ? Ah ! Entreeeeeeeeeeeez
    - I will be back !
    - Pardon ? Qui êtes vous ?
    - Pardon , Jariv Alainprovist
    - Oui , je vois ça...
    - Nan , c'est mon nom
    - Ah , ok , et vous travaillez ici ?
    - Vi , sous le nom de Dark Chamalus
    - C'est surréaliste , et que venez vous faire dans mon bureau ?
    - Je viens pour une demande de renforts
    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  19. #19
    Astaldo tarkil Invités
    Vous ne voyez pas que je suis déjà occupé avec ces deux-là ? Bon, et des renforts pour quoi ? En ce moment on va être limité le Haut-Conseiller Garfield nous sollicite pour quelque chose d'important.

    Il sortit une liste d'agents qu'i gardait dans un faux fond à l'intérieur d'un de ses tiroires et la parcourut des yeux.

    Je peux vous faire accompagner par une équipe, il vosu faudra vous contenter de ces quatre hommes ou demaner aux réguliers de venir avec vous.

  20. #20
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    "L'honneur" des agents leur conférait une haine toute particulière à l'égard des forces du maréchal , pourtant Jariv n'hésita pas une seule seconde et répondit :

    - Alors , j'irai prévenir le maréchal
    Astaldo grimaça de stupeur mais se repris aussitôt .
    - Il a probablement mieux à faire ... disons une dizaine d'homme et il reste en dehors de tout ça ...
    - Ne jouez pas à ça avec moi Tarkil ! Partez immédiatement pour Antelucas et attendez ma venue .

    L'ordre était de trop , Astaldo se réveilla de sa léthargie mentale et reconsidéra le confiseur en se demandant pourquoi il voulait des troupes alors qu'il n'avait même pas donné de motif , il le lui dit , et Jariv répondit :
    - Bien , je ne peux vous forcer la main ... nous nous retrouverons probablement pour la fête en la gloire d'Hasriel , ceci dit , je vous laisse .

    Astaldo regarda le visiteur partir , d'abord soulagé puis perplexe ... la gloire ... il en rêvait ... Après tout , Antelucas n'étais pas si loin , et la victoire si proche qu'on pourrait la saisir en tendant le bras , toutefois , si les dires du vieil homme étaient vrais .
    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  21. #21
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    536
    Le demi-orc arriva au pas de charge à la porte des SRL et frappa sans douceur aucune. La sentinelle qui lui ouvrit lui demanda son identité.

    - Balrog, mercenaire de Tempus, en mission pour le Haut Conseiller Garfield.

    - Ah oui, c'est vrai. Vous pouvez entrer.

    L'homme en faction, qui se souvenait de lui, s'effaça donc, et le mercenaire pénétra dans le bâtiment, se dirigeant immédiatement vers le bureau du chef. Arrivé devant la porte, il frappa et attendit qu'Asataldo lui demande à son tour qui il était.

    - Balrog, le mercenaire que Garfield a engagé pour l'affaire du pirate.

    - Ah oui, entrez...

    Balrog franchit la porte, puis pris la parole.

    - Bonjour Astaldo, je pense que ça va se passer demain... Notre homme m'a demandé de le rejoindre sur les quais d'embarquement demain à l'aube. J'aurais sans doute besoin d'une couverture.
    Lorsque l'humanité aura acquis tout le savoir dont elle peut disposer, elle se détruira d'elle même. Moi."Ce qui ne te tue pas te rends plus fort." Ouais mais avec un bon Clerc, la mort n'est plus qu'un détail. ma bio rp, actuellement (longue) pause rp...

  22. #22
    Astaldo tarkil Invités
    Quand Astaldo arriva suivit de Drydo au siège des SRL il eut du mal à justifier la rpésence de la Drow mais le tumulte provoqué au sein de l'armée finit par convaincre la garde de les laisser passer, ils étaient bien entrainés.

    Au fil des couloirs défilèrent les bureaux, les salles d'armes et les serres à poisons mises au secret, quant à d'autres salles peu d'agents sauf les plus qualifiés ou élevés dans la hiérarchie y avaient accès. Une fois arrivés au bureau d'Astaldo ce dernier jeta une besace à sa jeune protégée.


    Tiens, soigne-toi avec ça, ce sont des plantes médicinales. Maintenant avez-vous besoin de quelque chose de précis ? Armes, matériel, autres ? Il n'y a rien que nous ne puissions obtenir de gré ou de force.

  23. #23
    Drydo Invités
    Drydo saisit la besace, vérifia un instant l'origine des plantes, et se lança dans le soin de son bras. Elle bougea son bras....elle pourrait l'utiliser, mais il faudrait rester raisonnable.
    Elle éviterait de se battre avec, il ne lui manquait donc rien de particulier.

    - Besoin ni d'armes, ni d'équipements spéciaux....mais peut-être que des potions de guérison pourraient être utiles, si nous sommes blessés....

  24. #24
    Astaldo tarkil Invités
    Reprenant la besace et la replaçant dans une armoire, Astaldo se changea. Troquant Pèlerine discrète et vêtmeent ample pour sa vieille tenue de marin et son tablier de cuir sans manches, il répondit.

    Laissons les potions à leur place, là où nous allons il n'y aura aucun lieu sûr pour reprendre des forces, aussi faudra-t-il être meilleurs que l'ennemi.

    Tout en ajoutant cela il avait accompagné la jeune Drow dans une armurerie privée où les principaux agents entrposaient en sûreté leurs armes trop délicates pour être laissées dans leur foyer. Il en sortit deux longs poignards qu'il fixa à son ceinturon.

    Drydo, si jamais tu satisfait à mes exigences et fait partie de cette petite armée bien spéciale tu devras obéir à de nouvelles règles et en oublier d'autres. Agir différemments et avec d'autres moyens. Ces deux lames contiennent un poison virulant, non seulement pour l'ennmi mais pour moi-même si j'était capturé. Il tue rapidement tout en tuméfiant le visage de façon à ce que l'on ne reconnaisse pas mon visage. Maintenant si tu es prêtes je crois savoir où est Jariv.

  25. #25
    Drydo Invités
    - Changer les règles ? Bah, il conviendrait mieux de parler de reprendre les anciennes habitudes....Tant qu'on parle de poison, je pense que je devrais aussi enduire mon épée.....
    Drydo n'ajouta rien de plus, observant les lames avec intêret. Elle avait toujours eu un passion pour elles, qu'elles soient courbes, tranchantes ou fines.
    Malgré tout, elle évita d'y toucher.
    Elle enduisit elle aussi son épée de poison, et, souriant légèrement, reprit d'un ton plus gai :

    - Je suis prête, chef !
    Elle avait l'impression de mâcher des orties alors qu'elle prononçait le mot chef....il faudrait vraiment qu'elle s'y habitue....

  26. #26
    Astaldo tarkil Invités
    L'ancien marin repartit de son bureau d'un bon pas, désormais prêt à se battre, son apprentie sur les talons et fit signe à deux de ses plus vieux compagnons de la première heure de le suivre également. Les deux hommes obtempérèrent sans demander quelle était la raison de leur départ, ils plaçaienr une confiance aveugle en Astaldo. Cela les perdrais peut-être un jour mais jusque là autant en profiter. Une fois de retour dans les rues de Luménis le petit groupe se fraya un passage discret vers les faubourgs.

    Les anciennes règles ont été abolies, y revenir serait faire marche arrière et donc renoncer à progresser, ce que je ne peux tolérer. Mieux vaut reprendre le vieux systèmes pour l'époussiérer un peu; quant au poison je ne n'y vois aucune objection, je vous ait proposé de vous servir et vous l'avait fait. Je n'ai pour le loisir de critiquer votre acte mais croyez bien que je n'y manquerait pas si jamais vous êtes engagée.

    Sur il mena le petit groupe directement jusqu'à la maison de Link Hasriel.

    Ah, et une dernière chose, n'appelez personne par son grade ou bien "chef", "patron" ou n'importe quelle autre frivolité du genre quand des étrangers sont présents. Par étrangers j'entend toute personne dont la loyauté n'est pas certifiée, ça peut aller du simple mendiant à l'hoberau arrogant. C'est comme ça que des éléments de valeurs sont repérés et neutralisés.

  27. #27
    Astaldo tarkil Invités
    [Quête : le Châtiment de l'Aube]

    Agrippa et Mornagest furent conduit dans l'enceinte des SRL sans ménagement et les yeux bandés. Ils ne retrouvèrent l'usage de la vue qu'une fois dans une cellule étriquée, assez grande pour que l'on puisse s'allonger mais pas d'avantage.
    Aucun mobilier, juste le sol, les parois et le plafond, ainsi qu'une porte massive sans poignée apparente.
    On leur avait laissé une cruche d'eau fraiche pour eux deux et deux couvertures, leur attente s'annoçait longue le temps qu'Astalod décidé de leur sort en l'absence d'une personne fiable au Haut-Conseil.

  28. #28
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    [Quête : le Châtiment de l'Aube]

    Les yeux du prêtre et de l'ambassadeur s'habituèrent peu à peu à la pénombre dans laquelle la cellule était plongée. Celle-ci était bien différente des coulisses de l'amphithéatre où les deux hommes avaient été arrêtés.

    L'absence de mobilier était frappante, car, combinée à l'aspect lisse et sans faille des parois de la cellule et de la porte, la pièce donnait l'impression d'avoir été taillée d'un seul bloc, telle une de ces bâtisses naines construites au fil des siècles au coeur des montagnes, dont Agrippa avait vu des gravures dans une encyclopédie sur les royaumes nains.

    Aucune chaîne ne les entravait; les hommes du SRL avaient visiblement des raisons de penser qu'une telle précaution était superflue dans leurs cellules.

    Instinctivement, Agrippa se leva pour aller toucher la porte : elle ne présentait aucune serrure apparente, ni même une quelconque poignée. Découragé, le prêtre alla se rasseoir, saisit une des couvertures qu'il tendit à son compagnon de cellule, avant de se recouvrir de la seconde.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  29. #29
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 811
    [Quête : le châtiment de l'Aube]

    Attrapant la couverture que lui lança Agrippa, Mornagest reçu par la même occasion une énorme araignée sur le visage, qu'il écrasa aussitôt entre ses doigts, d'un geste rageur. Il allongea ensuite la couverture au sol, n'étant pas frileux, mais préférant sauvegarder l'état de ses vertèbres, pour le cas où il aurait encore à faire des acrobaties...

    Se retrouver coup sur coup enfermé à Melandis, puis à Luménis relevait du plus parfait cynisme. Mornagest commençait à se demander s'il ne s'agissait pas là de son destin, et que la pathétique tentative d'échapper à celui-ci, en venant à Luménis, tournait court.

    Il se coucha par terre, fixa un point noir au plafond, et lança à son compagnon d'infortune :


    "Combien de temps nous laissez-vous encore à vivre ?", d'un ton amer.

    Il n'escomptait même pas une réponse. Lui-même avait son idée quant à cette dernière...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Planescape Torment, Icewind Dale et Morrowind

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  30. #30
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    [Quête : le Châtiment de l'Aube]</span>

    -Je pense qu'ils ont encore besoin de nous. Vous vous souvenez de ce que cet homme a dit, à l'amphithéatre, lorsqu'il nous a arrêté? Qu'il nous arrêtait pour "tentative de coup d'Etat".... c'est complètement ridicule, mais au moins cela me donne à penser qu'ils ont besoin de nous vivants pour leurs manoeuvres politiques.

    Agrippa observa son compagnon de cellule. Celui-ci avait immédiatement pris ses dispositions pour passer une nuit un tant soit peu confortable. Il ne put s'empêcher de penser que Mornagest n'en était pas à sa première nuit en prison...

    Agrippa fut arraché à cette pensée par une terrible sensation de froid qui lui parcouru l'échine. Et si le pire était vraiment à prévoir?


    -Pensez-vous qu'ils vont nous torturer pour nous forcer à avouer ce prétendu complot? Et nous tuer ensuite, acheva-t-il dans un murmure.

    <span style=\'color:turquoise\'>Garfield pourra peut-être nous sortir de là? Il se peut aussi que Mélandis sera mis au courant des agissements des SRL... Vous devez bien avoir des agents infiltrés ici, non?


    Agrippa en était là de ses réflexions à haute voix lorsqu'il pris conscience que son interlocuteur préférait peut-être rester silencieux.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

Page 1 sur 8 123 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Salle] L'infirmerie des services secrets
    Par Galathée dans le forum Le Quartier du Gouvernement
    Réponses: 33
    Dernier message: 28/08/2009, 11h42
  2. [Bâtiment] Bureau des renseignements
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 31
    Dernier message: 16/06/2005, 17h35

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237