Page 1 sur 22 12311 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 646

Discussion: [Bâtiment] Le Grand Fort

  1. #1
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages
    2 682

    [Bâtiment] Le Grand Fort

    [Bâtiment] Le Grand Fort-4743.jpg

    Le Grand Fort qui domine la colline principale de Luménis se dresse fièrement dans le quartier nord de la capitale hellonienne. Bien que remaniée à de nombreuses reprises, sa silhouette imposante et perchée sur un promontoire rocheux fait partie <acronym>int</acronym>égrante du paysage depuis les débuts de la cité.

    Mal préparée face à une émeute venant de l'<acronym>int</acronym>érieur même de la ville, la forteresse a été prise lors des premières heures du soulèvement mené par le tristement célèbre Morféa Nwalk. Suite au sombre épisode de la dictature qui devait suivre, l'organisation de la forteresse a été revue afin de garantir la présence en continu d'un contingent armé assez important pour repousser toute nouvelle attaque. Depuis lors, le fort accueille à la fois des contingents de l'armée et une partie des forces chargées d'assurer la sécurité en ville. Ainsi, la principale caserne et le centre de commandement de la milice urbaine ont été <acronym>int</acronym>égrés au sein de l'enceinte de cette citadelle.

    Les forces militaires stationnées en garnison dans le Grand Fort partagent en outre un même terrain d'exercice et le mess, favorisant ainsi une saine émulation et des échanges profitables à ces deux composantes de la défense quotidienne du peuple luménien et de son territoire.

    Le grand fort accueille en temps normal un corps de cavalerie dirigé par le capitaine Vera Gellagen et composé d'environ deux cents montures. Le donjon principal abrite les quartiers des officiers, l'infirmerie et l'armurerie principale ainsi que les casernements pour deux régiments* d'infanterie, une compagnie* d'arbalétriers et une compagnie du génie chargé de l'entretien des défenses et des engins de siège de la cité. Enfin, et en partenariat étroit avec l'Université de la magie, un groupe de mages de combats supervisé par le maître Appariteur Adelin Franchedigue y possède sa propre tour.



    *Une compagnie d'infanterie équivaut à environ 50 hommes. Un régiment à environ 150 hommes.

    Figures principales du Grand Fort (partie militaire) :


    - Vera Gelagen (grade de capitaine) : humaine d'une quarantaine d'années, cheveux châtains, yeux noisettes. Elle dirige le contingent de cavalerie lourde affecté ordinairement à Luménis. Actuellement en campagne sur Dorrandin. S'exprime en "gold".

    - Adelin Franchedigue (maître-mage) : humain grisonnant à la mine sérieuse, yeux gris. Il dirige le contingent de mages de guerre aussi appelés "Appariteurs". S'exprime en "silver".

    - Poste en cours de désignation (grade de commandant) : chef des troupes d'infanterie et principal officier de la place en l'absence du général Maelwedd.
    - Poste en cours de désignation (grade de lieutenant) : chef des ingénieurs
    [B][COLOR=Red]
    Dernière modification par Galathée ; 01/02/2014 à 12h40. Motif: préfixe
    New Barbie Order - CEO

  2. #2
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    Dans la cour du fort , un grand nombre de soldat s'occupait a leur tâches habituelles , entraînement , garde des tours et des murs etc etc.

    Link arriva sur sa monture suivi de 2 autres cavaliers de l'armée. Aussitôt plusieurs soldats remarquèrent l'arrivée du maréchal et des chuchotements se firent entendre discrétement dans la cour. Tout le monde avait cessé son activité et regardait les trois cavaliers qui avaient stoppés leur monture au milieu de la cour et en descendait s'apprêtant a rentrer dans la tour.
    -Hé , mais c'est Hasriel...
    -Qu'est ce qu'il fait la..
    -Je croyais qu'il était déchu...
    Tels furent les chuchotements...

    Un soldat qui d'après ses insignes était le général du fort et par la même occasion général de la 1° division de l'armée terrestre sortit de la tour et courut a la rencontre de Link.
    -Par ordre de Perdigan ! Vous devez quitter ce fort ! vous etes désormais un renégat et si vous ne partez pas immédiatement j'ai l'ordre de vous conduire à la présidente !
    -Je pensais que vous valiez mieux que vous accrocher aux bottes de Perdigan...
    -Cela ne regarde que moi ! Maintenant partez ! C'est votre dernière chance et soyez heureux que je ne vous livre pas à Perdigan !

    Les soldats avaient totalement arrêtés leur activités et ils regardaient avec interet le dialogue qui se déroulait devant leur yeux. Le général du fort s'en remarqua et leur hurla de se remettre au travail , ils s'y remirent sans broncher.

    -Nous sommes en guerre... ne vous l'a t'on pas dit , je réquisitionne donc ce fort.
    -Ja..Jamais !!! Soldats abattez ce fou dangereux !!
    Le général se hâta sur l'arme a son fourreau et la tira prêt a s'en servir contre Link , il vérifia que ses amis le couvraient au tir a l'arc mais aucun des soldats n'avaient bougés le petit doigt , a vrai dire tout le contraire se déroula. Un des soldats une faux à la main vient avancant prudemment devant Link et mit un genou au sol.
    -Nous vous suivrons maréchal !
    Autour de lui tout les autres soldats se mirent à genou , le général était dépité , à la fin il finit aussi par se plier et mit aussi le genou au sol.
    -Soldats ce n'est pas genou que nous combattrons mais debout ! vous avez fait le bon choix , Perdy vous trompe et vous délaisse depuis plusieurs années , vous etes a peine représenté au gouvernement ! Il est temps de changer ça ! ralliez vous à moi et ensemble nous gouvernerons !
    L'ensemble des soldats se relevèrent et le son s'amplifia des chants de gloire qu'entonnait les soldats.

    Le général revient penaud a côté de Link pour lui demander des détails.
    -Qu'allez vous faire avec le reste des troupes dans les autres villes?
    -Rassemblez les 3/4 des hommes , laissez les autres pour s'occuper des villes restantes. Dites aux amiraux de conduire les 4 flottes dans la baie de Lumenis ou nous coulerons la flotte de Perdigan. Appellez aussi le chef des rôdeurs , et des services secrets , quand à la garde d'élite je pense qu'ils resteront avec Perdigan
    Le soldat salua en militaire et courut vers le fort éxécuter les ordres.

    Maintenant nous rentrons au camp , voir quelle surprise le destin nous attend.



    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  3. #3
    Sharku Invités
    On entendit un grincement de porte dans la forteresse c'etait un soldat vetu de blanc tout le monde dit:

    -Bonjour qui etes vous?

    -Je m'appelle sharku je suis soldat à Lumenis.
    Je viens voir pour une initiation sur griffons.
    Avez vous des bons entraineurs pour cela.

    Un homme chétif et longiligne repondit:

    -Je ne sais pas, je vais aller voir l'homme se leva et alla tout au bout dans une piece.

    Sharku attendait le retour de l'homme.

  4. #4
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    L'homme ne tarda pas a revenir , accompagné d'une deuxième personne qui devait être l'instructeur , c'était un grand elfe vétu de son costume militaire , ornementé de plusieurs médailles comme son visage était décoré de plusieurs blessures. Le premier homme retourna derrière son bureau tandit que l'elfe s'approcha et entama son discours d'accueil d'une voix stricte.

    -Bien nous allons déja vérifier si vous êtes bien dans l'armée de l'aube veuillez décliner votre identité jeune homme.
    -Je me prénomme Sharku , je suis un mage qui vient de passer le concours d'entrée et je ...
    -Vous parlerez quand on vous le demandera ! *L'elfe plongea dans un tiroir d'un bureau voisin et se mit a chercher frénétiquement quelque chose , après plusieurs minutes il en sortit une longue fiche*Bien , bien je vois un peu plus clair sur vous , ainsi vous vous prédestinez a la carrière de mage sur griffon... belle perspective , je ne vais pas vous faire un discours très long et très ennuyeux sur la difficulté de cette tâche car vous êtes censés le savoir , sinon vous pouvez quitter ce lieu sans plus attendre...ainsi vous allez me suivre et je vais de suite voir si vous êtes aptes a rentrer dans un escadron de griffon en tant que recrue...
    C'est par ici.

    Sharku suivit l'instructeur sans rajouter un mot . L'elfe les conduisit dans une petite cour intérieure qui était totalement vide , quelques mannequins de combat étaient positionées au centre de la cour , plusieurs machines de guerre et des rateliers d'armes étaient situés sur les côtés.

    -Bien nous allons commencer la première épreuve , tu vois ce mannequin dit l'elfe en montrant un bougre de paille , prouve moi que t'es un mage.
    -Mais monsieur.
    -De 1 je suis ton instructeur alors aucune connivence et de 2 je n'ai aucune confiance dans ce que peuvent dire les autres instructeurs ainsi prouve moi ta valeur en désintégrant cette copie humaine.


    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  5. #5
    Sharku Invités
    Sharku prit sa à la rigolade. Par contre l'instructeur, lui ne rigolait pas.
    Sharku prit son baton et lança son sort le plus puissant qu'il connaisait pour impressionner l'instructeur, mais il eut un serieux probleme le mannequin bougea pas d'un poil.


    Sharku dit a l'instructeur:

    Monsieur il y a un probleme...

    L'homme repondit sechement:

    Je ne veux pas le savoir.Tu n'es pas un mage tu ne sais meme pas aneantir un vulgaire tat de paille. Retente ta chance !!!

    Sharku etait enervé qu'on ne le prenait pas pour un mage, il reprit son baton se concentra sur le bougre de paille lanca un sort moins puissant mais le tat de paille eté anéanti.En fait sharku avait prit sa à la rigolade.IL lui était arrivé la meme chose dans le bois des illusions.

    Sharku attendit la reaction de l'instructeur qui n'avait pas l'air satisfait .

  6. #6
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    -J'espères sincérement pour votre personne , que vos adversaires auront le sens de l'humour , ce que je ne doute pas ... en temps normal je pense que je vous aurez demander de sortir sans plus attendre mais nous avons besoin de soldats dans cette unité , ainsi je vous donne une troisième et dernière chance la gachez pas. Voyons si vous mettrez plus d'entrain a réussir votre sort quand se sera votre vie qui sera en jeu , jetez donc un sort d'armure autour de vous et après j'en testerais la solidité avec une flèche de type standard dont tout nos ennemis disposent. Inutile de précisez que VOUS êtes dans le cercle et que si votre sort n'est pas réussi il vous en coutera quelques gouttes d'hémoglobines. Exécution .
    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  7. #7
    Astaldo tarkil Invités
    Progressant sans se presser sur la route menant au fort, Astaldo s'accorda un instant d'insouciance pour en admirer les contours. C'était bien plus qu'il n'avait vu dans sa contrée de miliciens et simples soudards ! Une fois à portée de vue de la porte principale il bomba le torse et força légèrement l'allure; sa boiterie s'exhiberait à tous mais il lui restait un peu de cette dignité que tous les officiers gardaient à vie. La garde ne lui posa que peu de soucis, quelques mots amicaux et remarques comiques sur le métier lui ouvrirent la voie.
    La cour fourmillait de l'activité typique d'un bâtiment militaire. La relève allait et venait au gré des remparts tandis les hommes s'entrainaient en groupes compacts au milieu desquels ceux n'étant pas de service vaquaient à leurs occupations, personnelles ou collective.
    Remarquant un capitaine jaugant la bonne marche de ses troupes du haut des chemins de ronde, Astaldo jugea qu'il était celui à qui demander son chemin, montant prudemment les quelques volées de marches il attira son attention par un salut qu'il espérait plus réglementaire que celui qu'il avait appris dans son académie de provence.


    Astaldo tarkil, ancien lieutenant de garnison en attente de réaffectation au rapport mon Capitaine.

    Adoptant une démarche plus civile et un air perdu qui lui convenait parfaitement, provencial perdu dans la capitale, et arbora un air perdu, voire soucieux.

    Je cherche un officier recruteur, vous savez où je peux en trouvez un ?

  8. #8
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    -Un officier instructeur ? Mais vous n'êtes même pas soldat ! Un peu de bon sens bon sang , dit l'officier qui en oubliait ses soldats. Si vous voulez rentrer dans l'armée vous devriez vous adresser au bureau adéquat , au centre de Lumenis , demandez Kali Sedaî dit le capitaine avant de se retourner vers ses soldats
    -Merci bien répondit Astaldo avant de se diriger vers la sortie du fort.
    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  9. #9
    Sharku Invités
    Sharku en rage par la reprimande de l'instructeur, pris la decision de faire l'armure la plus puissante de son inventaire nommée "l'armure de glace".
    Il mit du temps a bien la fortifier. Desormais, il était presque invinsible.
    L'instructeur prit une fleche de feu, l'enfila dans son arc et tira sur l'armure glacé, des le contact de la fleche sur l'armure, la fleche se brisa en deux.
    L'instructeur avait sous estimé le mage, il était etonné qu'allait t-il lui donnait pour la suite.Cette fois si il était satisfait :hein: .

  10. #10
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    Il semblerait qu'un sombre idiot ait pris le temps de vous apprendre quelques tours de passes-passes , nous dirons que cela est suffisant et que vous avez rempli l'épreuve n°1 , cependant faire de la magie au sol n'a rien a voir avec lancer des sorts sur le dos d'un griffon, nous en reparlerons plus tard.

    Avant de vous faire monter sur un griffon et vous apprendre à tenir dessus , j'aimerais vous poser quelques questions pratiques pour vérifier que vous n'êtes pas totalement analphabète.

    Si nous vous envoyons dans une mission qui consiste à couler un bâteau ennemi , comment vous y prendrez vous pour risquer le minimum et surtout pour détruire le bâteau.
    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  11. #11
    Sharku Invités
    Sharku embetait par cette question, se mit a reflechir pendant au moins cinq minutes.L' instructeur lui dit:

    -Alors vous bloquez mon cher, on va pas y passer toute la nuit. :angry:

    Sharku eut tout de suite un declic et dit: :hein:

    -Avant d'atterir je lancerais des sorts sur tout les gens en dehors du bateau.
    Quand tout ces hommes seront terrasés, je ferais un atterisage sur le bateau.
    Ensuite j'irai a la salle des commandes tuer le capitaine de ce navire de regler tout cela, et le tour sera jouer!!!
    ça ne sera pas aussi facile que sa mais je suis certain que je reussirais.
    Voila ce que je ferais c'est pas mal, hein ??? :timide:

    Sharku attendit la reponse.

  12. #12
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    Hum il me semblait qu'un bâteau était fait de bois et que le feu brûlait le bois , en oubliez vous vos boulez de feu?
    Bon votre plan n'était pas très minable , même si utopique , que feriez vous si les ennemis envoient des flèches et si par malheur ils abbataient votre griffon?
    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  13. #13
    Sharku Invités
    Le mage repondit:

    -Abbatre mon griffon serait un terrible choc pour moi, je crois que je mourrais avec si jamais je m'en sortais, je serai tellement enervé que je lancerai mon pouvoir le plus puissant sur tout les hommes pour qu'ils soient terrasés.
    Une fois le travail fini j'irai soigner mon griffon si il est encore apte a combattre car n'oubliez pas je suis un mage et les mage on des soorts de soins voila.

    Sharku avait l'air heureux de cette prestation.

  14. #14
    Learvin Invités
    Learvin montait les marches vers le fort et une fois arrivé aux portes, il s'arrêta devant deux gardes qui lui dirent:
    - Eh! Qui es-tu?! Si tu veux entrer il va falloir décliner ton identité et donner une permission d'entrer.
    Learvin sortit le parchemin de son sac et le passa au garde qui ouvrit celui-ci et le lut. Learvin dit:
    - Mon nom est Learvin, le maréchal Hasriel m'a donné ce parchemin et m'a envoyé ici.
    Le garde satisfait des écrits du parchemin laissa entrer Learvin. Celui-ci ouvrit les portes et s'avança vers l'homme de l'accueil et lui dit:
    - Bonjour! Le maréchal m'a envoyé ici avec ce parchemin... euh... attendez je vous le remet que vous jettiez un coup d'oeil.

  15. #15
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    C'était un elfe , sans âge , comme tout les elfes , plutôt jeune cependant , il avait les cheveux mi longs et une paire de lunettes pendouillait au bout d'un fil accroché à son cou . D'une main il saisit le parchemin et de l'autre remit ses lunettes et commenca la lecture d'un parchemin déja vu cent fois .

    Il garda le parchemin et se mit en quete d'un stylo pour y rajouter quelques détails.

    - Je vous affecte a la patrouille 8 deuxième division de la première légion de Lumenis , votre dortoir est porte 229 , 7° étage , ce papier vous donnera droit à votre équipement rudimentaire , à savoir une monture , une épée , un arc et quelques broutilles toujours utiles .
    - Merci beaucoup répondit Learvin qui n'était pas sur d'avoir tout saisit .

    HRP : Je te laisse écrire un petit passage a l'armurerie et aux écuries histoire de trouver un cheval qui te plait
    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  16. #16
    Learvin Invités
    Très content d'avoir été accepté, Learvin sortit du grand fort et se dirigeait maintenant vers une écurie pour pouvoir disposer de sa monture. Il descendit les escaliers du fort et allait sur une route qui conduisait à une écurie non loin de là à environ cent mètres. Une fois arrivé à l'écurie, Learvin alla se renseigner auprès d'une femme qu'il avait vu et qui avait l'air d'être le propriétaire des lieux. Learvin s'adressa à la femme et lui dit:
    - Bonjour! Je suis un nouveau millitaire et je dois, grâce à ces papiers, choisir une monture pour mon travail.
    - Oui bien sûr monsieur. Laissez-moi voir vos papiers afin que je vérifie que tout est bon... Learvin donna les papiers à la femme et celle-ci rajouta:
    - D'accord... allez-y! choisissez votre monture!
    - Euh... pourriez-vous me conseiller s'il vous plaît? Lequel des vos chevaux est très gentil et en même temps a de très bonnes compétences? Demanda le militaire un peu désorienté.
    - Oui bien sûr monsieur. Pour ce que vous désirez, le meilleur que je possède est Sultan, tenez suivez-moi que je vous le montre.
    Une fois arrivés, la vendeuse s'arrêta et précisa:
    - Et... faites attention car il est très susceptible. Si vous parlez de lui de mal ou en bien, il le distinguera alors soyez prudent. Si vous suivez mes conseils il s'attachera vite à vous.
    Ce cheval avait l'air de plaire à Learvin. Il dit donc à la femme:
    - Je vous prends celui-ci. Gardez-le pour moi je repasserai plus tard, j'ai quelques courses à faire. Merci pour tout madame.
    - Vous êtes le bienvenu, Au revoir. Répondit la femme.
    Puis Learvin partit à la forge...

  17. #17
    Date d'inscription
    January 2004
    Messages
    119
    Kali arriva au Grand Fort d'un pas alerte mais son coeur était lourd, elle savait bien les conséquences de ce qu'elle était en train de faire mais c'était inévitable. Elle entra dans le bâtiment et se dirigea directement vers son aide de camp. Elle le salua et lui remis simplement une lettre. Elle lui annonça qu'il s'agissait tout simplement de sa lettre de démission de l'armée lumenienne. Son aide de camp ne fut pas surpris, il s'y attendait depuis qu'il savait que la général Kali avait décidé de suivre Dame Perdigan dans son périple vers Elindore. Il salua pour la dernière fois celle qui fut sa supérieure, l'air ému. Kali lui rendit son salut puis tourna les talons. L'émotion la submergeait mais elle n'avait pas le choix. Kali quitta le Grand Fort pour la dernière fois et se rendit au port.
    Pour l'honneur et la gloire !
    Pour faire parler Kali dans le RP : #00CED1

  18. #18
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Deauville
    Messages
    123
    Le colonel Kazar arriva au Grand Fort d'un pas décidé, le visage impassible. Il connaissait bien les lieux, il avait servit assez longtemp dans l'armée lumenienne pour cela et se rendit donc immédiatement dans le bureau de l'aide de camp de la général, ou plutôt de l'ex-général Kali Sedaï et lui remit sa lettre de démission. Les deux officiers se saluèrent mutuellement puis Kazar quitta les lieux sans dire un mot, cela n'avait plus désormais aucune importance.
    Rien n'est jamais acquis.
    Pour faire parler Kazar dans le RP : #C1FFC1

  19. #19
    Vilnor Invités
    :eye: Vilnor arriva au Fort dans l'après midi, serein car Eomer avait apparemment bien pris sa défection de sa place dans la boutique qu'ils avaient fondé ensemble...
    Arrivé aux portes du château fortifié, Vilnor se présenta et donna la raison des sa venue au garde:

    "- Bonjour ! Je m'appelle Vilnor, je viens dans l'intention de m'engager dans l'Armée !
    - Bonjour monsieur, vous devez aller vous inscrire au bureau de recrutement dans le fort, je ne sais pas si vous y trouverez quelqu'un, enfin bon :sad: , j'espère que vous resterez au service de la ville, depuis les dernières démissions l'Armée est un peu désorganisée et a grand besoin d'hommes décidés... :notme:
    - Des démissions ?
    - Oui, le colonel Kazar et notre Générale Kali Sedaï autrefois chargée du recrutement son partis avec notre ancienne présidente Perdigan Foxglove dans son pays... :snif: Depuis tout va à volo...
    - J'ai connu le colonel Kazar à mon arrivée, je déplore son départ il m'a semblé un homme bien et compétent...
    - Vous n'êtes pas le seul, cette vague de départs à quelque peu affaibli notre ville... :lunette:
    - Bon, merci , je vais aller me renseigner à l'intérieur... Au revoir...
    - Au revoir !"
    Vilnor rentra ainsi dans le Fort et sa grande cour intérieure dans laquelle s'entraînaient les militaires... :hein: Il trouva le bureau de recrutement vide alors il resta devant sa porte à attendre la venue de quelqu'un pouvant l'aider...

  20. #20
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    Vilnor , patientait depuis cinq bonnes minutes quand il entendit des bruits de pas au détour du couloir . Le maréchal Hasriel surgit du couloir , Vilnor était rassuré de reconnaitre un visage connu , et il s'avança vers Link pour le saluer . Celui ci renvoya un vague bonjour sans décoller le nez d'un papier et repartit dans les méandres du fort avant de revenir brusquement sur ses pas .
    - Vilnor ? Vous ici ? Oh milles fois pardon , je vous avait pas ... enfin la fatigue ... Mais quel bon vent vous amène ?
    - Et bien , vous savez , j'aurais toute ma vie une dette reconnaissante pour Lumenis et comment mieux servir cette dette qu'en combattant pour ma ville .
    - Merveilleux , nous n'allons pas perdre plus de temps avec les formalités administratives , je vous ait vu a l'oeuvre et je vous intégre à l'armée .
    - Comment ... je ne peut pas accepter , je veut être considéré comme un soldat normal vous savez ...
    - Nous avons combattu ensemble et nous sommes toujours vivants n'est ce pas ? Et bien voila la preuve que vous savez manier une arme . Donc nous disions , je suppose que vous prefereriez rester dans Lumenis pour être avec Eomer , il me semble que la compagnie qui s'occupe des portes à besoin de quelqu'un , le poste est a vous .
    - Merci beaucoup , je ne vous decevrais pas dit Vilnor heureux et étonné d'avoir eu une place si facilement
    - Juste une formalité , présente ce papier aux gardes de la porte * Link prit un papier et le signa * , sinon ils vont te prendre pour un fou ou un faussaire et tu finirais en prison , bon je doit partir , on m'attend a l'autre bout du fort , bonne chance .
    Et le maréchal repartit comme il était arrivé et Vilnor avait gagner un papier
    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  21. #21
    Vilnor Invités
    :fleur: Vilnor remercia Link qui semblait très pressé puis partit le papier en main en direction des portes de la ville pour prendre son poste, il était heureux d'avoir un travail à lui et d'avoir de bons amis comme Link et Eomer...

  22. #22
    Roborune Invités
    Roborune arriva au Grand Fort exténuée, l'air défait. Son bras la lançait, et elle estimait qu'elle avait déjà suffisamment sillonné la ville pour la soirée. Ce fut donc d'un ton peu amène qu'elle s'adressa aux gardes postés à l'entrée en exigeant de voir le Maréchal (et président,accessoirement) Hasriel

  23. #23
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    Le receptionniste , un grand elfe au visage fin , lui répondit de sa voix douce et fluette .
    - Je crains malheureusement que ce ne soit impossible , le maréchal est encore en réunion et je pense qu'il voudra regagner ses pénates au plus vite une fois celle ci finie .
    - Je doit voir le maréchal au plus vite !
    - Le maréchal Hasriel est un homme occupé , mais je pense qu'il aura un moment à vous consacrer ... *l'elfe jetta un coup d'oeil à des feuilles sur son bureau* .. disons vendredi prochain à quatorze heures ?
    - Mais ne comprenez vous pas ? C'est une question de vie ou de mort ! lui répondit séchement la jeune barde , dont les derniers événements avaient mis en déroute ses bonnes manières .
    De l'autre côté de la salle , en plein milieu des escaliers se trouvait le président . Profondément exténué , mais conservant un semblant de tenue , comme le lui obligeait son rang . Descendant les marches il trancha net dans les plaintes de la barde , en l'interpellant de sa tonitruante voix
    - Et bien mademoiselle ? Que voulez vous au maréchal ?
    - Je doit lui parler , si vous savez ou il est , conduisez moi y immédiatement je vous pris !
    - Vous n'irez pas plus loin , bonsoir , je suis le maréchal Hasriel , que voulez vous donc ?
    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  24. #24
    Roborune Invités
    Roborune piqua un fard.
    _Oh, désolée... je viens d'arriver à Lumenis. Et puis je suis assez fatiguée, là. Elle continuait à fixer le maréchal, l'air désemparé. "Bonjour, je viens de tuer un homme, pourriez-vous m'aider?", ou bien alors se présentetr l'air grandiloquent, les poignets tendus.
    L'air las, elle s'approcha tout bêtement de Link Hasriel en lui tendant la lettre.
    "Tenez" Il la prit, l'air surpris et un peu agacé, et la lut, en commençant par tiquer en lisant le nom de l'entête.
    "Filamp,
    C'est bon. J'ai envoyé des hommes à la ménestrelle. S'ils échouent, prends le relais. Tu sais où me trouver.
    Sorig"

    _ Bon, je suppose que la ménestrelle, c'est vous. Eh bien? Que puis-je faire pour vous? Croyez-vous que la garde n'ait que ça à faire, de voler au secours de la moindre demie-elfe se sentant menacée? Cette lettre est plutôt vague... mais au fait d'où la tenez-vous??
    _ Eh bien.... c'est pour ça que je suis ici. Je l'ai trouvée sur le corps du mercenaire en question.
    _ Le corps de...Il est mort??
    _ Oui... euh, c'est moi qui l'ai tué. Il voulait me livrer à Sorig.

    Pendant que le président manquait de s'étrangler, Roborune levait ( ) sur lui un regard plein d'espoir. Elle espérait qu'il prendrait un peu les choses en main, au moins pour le moment et pour la débarsser du corps encombrant qui déparait les bureaux du Luménis à l'ordre soigneux. pour sa part, elle se sentait désormais incapable du moindre effort, et rien qu'à la pensée qu'il allait encore lui poser des questions, elle se sentait prise d'une immense lassitude.

  25. #25
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    Le nombre de personnes a Lumenis qui connaissaient l'existence de la nouvelle forme de l'ancien Filamp devait se compter sur les doigts de la main . Rien que pour savoir comment elle l'avait su , le président devait s'entretenir avec l'elfe . Par mesure de précaution il l'emmena dans son bureau et une fois à l'abri des oreilles indiscretes commença son discours qu'il avait élaborer dans les escaliers .
    - Je crois que le mieux serait de commencer par le commencement , alors racontez moi votre histoire et j'aviserais ...
    - Voila moins d'un mois que je suis arrivée à Lumenis , cherchant un emploi pour me nourrir je me présentais à l'amphithéâtre pour y exercer pleinement mes fonctions de barde . Tout se passait pour le mieux , mais un des hommes de la troupe me pris en grippe , un certain Sorig . Une actrice de la troupe me mit immédiatement en garde contre lui , m'annonçant que le comédien avait était mêlé a des affaires des plus étranges .
    - C'est la pure vérité , mais nos preuves sont malheureusement insuffisantes pour le faire arrêter . Est ce la tout ?
    - Non , bien sur que non ! Ce que je redoutais se produisit , une embuscade me fut tendue sur les docks alors que je regagnais ma chambre à la bienvaillance .
    Par chance j'en ressortis indemne , ce qui me couta tout de même un bain dans les eaux glacés de la mer . La suite est simple , dans la taverne je fit la rencontre d'un certain Filamp , après avoir discuter une bonne heure nous avions convenu un marché qui aurait pu très bien conduire à ma perte .
    - Je crois avoir deviner la suite , d'après ce que vous avancer , Filamp aurait était à la solde de Sorig pour vous ramener à lui .
    - Malheureusement , les preuves jouent en sa défaveur , je n'ait pas inventer cette lettre , tout de même !
    - Je connais Filamp depuis plus de dix ans , je ne peut pas croire qu'il ait fait ça ... je ne peut pas croire qu'il soit encore mort .
    - Je suis désolée pour vous ... mais vous devez me croire ... Sorig est derrière tout ça , si vous ne m'aidez pas , vous pourrez bientôt lire dans le journal qu'une elfe est morte assassinée
    - Je n'aime pas Sorig , et je n'aurais aucun scrupule quand j'annoncerais la sentence de sa mort , mais je ne peut pas croire pour Filamp , je ne pourrais jamais le croire . Bon , que pourrais je faire pour vous alors ?
    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  26. #26
    Roborune Invités
    _ Hum... eh bien dans l'immédiat.... Euh, peut-être voudriez-vous récupérer le corps de votre ami? Il m'encombre un peu. Ah oui, les dernières péripéties se sont déroulées au Lumenis Report. Et puis, que va-til m'arriver? Vous n'allez pas organiser des poursuites contre moi?
    _ Non non, ne vous inquiétez pas.
    _ Pour le reste, Dunhallym m'a proposé son aide, pour réunir des indices contre Sorig. Je ... nous verrons bien si l'enquête mène quelque part. Je pensais faireparaîtreun article sur la mort de Filamp, rédigé de telle manière que cela mette Sorig en fâcheuse posture. Oh, pas directement, mais juste de quoi l'inciter à rester dans l'ombre un moment, le temps que l'on trouve quelque chose. Mais peut-être préférez-vousque je ne mentionne pas votre ami? Cela vous conviendrait-il?
    _ Nous allons en parler en nous dirigeant vers le journal.

    Ils se mirent donc en route pour le Lumenis Report.

  27. #27
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    Il semblait s'être écoulé bien plus de vingt quatres heures depuis la dernière visite du maréchal dans son plus haut bastion . La veille , après une dure journée de labeur , il ne demandait qu'une bonne nuit de sommeil et avait fait la connaissance d'une jeune demie elfe , qui elle même venait de tuer son meilleur ami , à savoir Filamp dont la race changeait suivant les ornements . Si le début de cette histoire fut rocambolesque , la suite n'en est pas moins . Depuis le début de la matinée , le président et l'infatigable Daneghar avaient fouillés une loge , suivis son occupant jusqu'à la tristement célébre guilde des voleurs , tout ça pour finir dans le bureau du chef de la guilde auquel Daneghar cassa maladroitement le bras . Et maintenant ils étaient retournés à la case départ pour essayer de trouver un gradé de l'armée qui pourrait certainnement les aider à identifier le collier .

    - Un air de .... déja vu , marmonna Roborune alors qu'ils venaient de franchir la porte principale .
    - Vous plaignez pas , nous on doit y aller tout les jours , n'est ce pas marech' !
    - Hum .. ah oui ... tout les jours , c'est ça , dit Link visiblement ailleurs .
    Ils avancèrent difficilement dans la cour principale , slalommant entre les parades d'entraînement qui ne pouvaient s'empêcher de saluer le maréchal dès qu'ils le voyaient . Après avoir réussi ce véritable parcours du combattant , ils entrèrent dans le batîment , direction : l'accueil .

    - Bonjour maréchal , voici la liste des personnes que vous devez voir avant ce soir , le lieutenant Alderan est déja dans votre bureau .
    - Envoyez le au diable , et pour les autres rendez vous , faîtes des confettis avec la liste , dîtes que je suis malade ... ou mort , euh finalement c'est peut être un peu catégorique , enfin débrouillez vous , mais je ne suis pas la .
    - Bien maréchal , dans ce cas la , désirez vous quelque chose ?
    - J'aimerais bien une limonade glacée , mais la n'est pas la question ... En vérité , mes amis et moi même souhaiterions nous entretenir avec un certain Rhélias , pourriez vous m'indiquer ou il se trouve ?
    - Je vous trouve ça de suite.... alors Rhélias avec un R comme ....
    - Dromadaire ? proposa Daneghar
    - Lieutenant Rhélias , une femme , une fille ( décédée ) , né le douze , hum passons , couleur des yeux , nan c'est pas ça , ah voila ! Etage 22 , porte 304
    - Merci bien
    - De rien , c'est un honneur de vous servir , et de servir Lumenis , comme je le dit tout le temps , sers ta patrie avant tout et .... ben ça alors il est parti .
    Mais , l'elfe , le demi orque et le trua.. euh président étaient déja à l'étage 4 , il ne restait plus que 18 étages et Daneghar se plaignait déja . Malheureusement pour eux , l'ascenceur serait inventé quelques siècles plus tard ...








    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  28. #28
    Roborune Invités
    Roborune se sentait un peu mal à l'aise, dans cet univers strictement discipliné, où chacun était censé dévouer sa vie au maintien de l'ordre et de la prospérité luménienne. Et être flanquée d'un demi-orque incarnant la force, moyen de soutenir cet ordre et du maréchal et président, plus haute sommité en matière de règlement et d'autorité, ne l'aidait guère à surmonter cette impression de ne pas se trouver exactement dans le milieu qui lui convenait le mieux. Le long du couloir qui s'ouvrait devant eux se faisaient face, dans une stricte symétrie, une rangée de portes de bois, identiques, disposées à intervalles réguliers, et une série de fenêtre, plus hautes que larges, qui laissaient tomber le jour sur le sol de pavés gris, strictement taillés et assemblés. Sur les portes, des chiffres peints, sans fioritures, indiquaient sobrement le numéro de la chambre. Porte 304.

    _ Maréchal Hasriel, ouvrez!
    Un homme en tenue réglementaire vint leur ouvrir, se plaça au garde-à-vous pendant qu'ils entraient. Dans un coin de la chambre, le lit, fait, arborait sa terne couverture grise; une fenêtre carrée s'ouvrait sur le mur du fond. A droite, un table eétait appuyée contre le mur, assrtie de deux chaises en bois; sur le mur d'en face, un placard. Le tout sans un grain de poussiére, sans un soupçon de désordre, et avec toute la rigueur géométrique souhaitable. Roborune soupira et prit son mal en patience, tandis que Daneghar s'apprêtait à assister à la scène avec une certaine indifférence due sans doute à l'habitude, et que Link prenait les choses en main. Il entreprit d'interroger le lieutenant, visiblement interloqué par cette visite soudaine, et tout particulièrement par la présence de la ménestrelle.

  29. #29
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    - Maréchal ... on ne m'avait pas prévenu d'une inspection ...
    - Lieutenant Rhélias , je ne suis pas ici en tant que maréchal , mais en tant que président j'ai bien peur que vous deviez tout de même m'obéir .
    - A vos ordres mon président , que désirez vous ?
    - Vous parler à propos de votre fille ....
    La couleur du visage du lieutenant vira au vert , tremblant il ne put que répondre en balbutiant
    - Je ... je .... désolé .... non ... je .... ne ... peut .... pas
    - Je cogne ? proposa gentiment Daneghar plein d'espoir .
    - Va monter la garde dans le couloir , tu seras gentil .
    - A vos ordres maréchal !
    Après la sortie du demi orque , Roborune essaya de renouer le dialogue avec le lieutenant , qui s'était effondré sur son lit , toujours interloqué .
    - Ecoutez ... je compatis à votre douleur et je sais ce que c'est que de perdre un être cher .
    - Non , vous ne pouvez pas savoir , ma fille unique , tuée par ce monstre et ma femme morte de chagrin ... vous ne pouvez pas comprendre ...
    - C'est justement pour arrêter ce monstre que nous avons besoin de votre aide ... intervint Link pour rappeller qu'il existait .
    Rhélias leva la tête vers le maréchal , avec une pointe de mépris dans le regard .
    - C'est peut être facile pour vous , vous venez sur les lieux du crime , vous condamnez et vous éxécutez , demain vous aurez oublier ... alors que moi ça fait quatre ans que j'essaye d'oublier cette misérable journée , cette misérable vie , si vous avez un peu de bonté pour un homme qui souffre laissez moi souffrir en paix , c'est le moindre que vous puissiez faire ...
    - J'ai aussi eu mon lot de souffrances , tour à tour mes amis sont partis ou sont morts , pas plus tard qu'hier un des seuls ami qui me restait à était tué , Sorig doit être arrêté et vous avez la possibilité de nous aider tout en vous vengeant .
    Un regard de Roborune finit d'achever les défenses du militaire , et un soupir indiqua qu'il était enfin disposé à révéler ce qu'il savait .
    - Je suppose que de toute façon vous êtes prêt à rester ici jusqu'à ce que je vous aide , alors ... que voulez vous savoir ?
    - Je pense que ceci vous interessera , dit Link en sortant le collier de ses poches .
    - Le collier ! Comment l'avez vous eu ?
    - Dans la loge de Sorig , vous confirmez qu'il est bien à votre fille ?
    - Oui , évidemment , c'est tout ce que vous voulez savoir ?
    - J'aurais autre chose à vous demander , venez témoigner au procès.
    - Je .... oui , j'essayerais ...
    - Bien , c'était tout pour aujourd'hui , désolé du dérangement affectif occasioné ...

    Roborune et Link retrouvèrent Daneghar dans le couloir , occupé à regarder la peinture grisâtre sur les murs . Il ne restait plus qu'une chose à faire avant que Sorig ne soit totalement vaincu , porter un mandat d'arrêt et c'est ce qu'ils allèrent faire , avant de repartir dans Lumenis ...
    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  30. #30
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    Le poing du lieutenant s'écrasa sur la table et toute l'assemblée frissonna .
    - Assez ! J'en ai assez ! On a un cambrioleur en série et aucun d'entre vous n'est capable de l'arrêter ? Qui m'a foutu une bande d'incapables pareils !
    - Euh le maréchal Hasriel ?
    - Ce n'est pas la question .... Alors est ce que l'un d'entre vous à une piste ?
    L'assemblée se tut et le lieutenant devint encore plus rouge de rage .
    - Bien ... alors y a t'il des volontaires pour enquêter ? Je vous préviens que s'il y a encore un seul vol vous serez tous bon pour un mois de mise à pieds .
    Devant contre toute attente , une jeune femme se leva et d'une voix sûre annonça :
    - J'enquêterais avec ma brigade , et je vous raménerais ce voleur dans moins de deux jours
    Le lieutenant n'était pas très enthousiaste à l'idée de confier cette affaire à une femme ... mais il avait demandé des volontaires et devait en accepter les conséquences .
    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


Page 1 sur 22 12311 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] Le Fort de Manost
    Par Folken dans le forum La Citadelle de la Lame d'Argent
    Réponses: 152
    Dernier message: 13/11/2016, 13h42
  2. Possession d'un fort
    Par Doc dans le forum Le Fort de la Croisée (NWN 2)
    Réponses: 11
    Dernier message: 01/12/2009, 19h49
  3. [NWN2] Le Fort de la Croisée
    Par Jon Koveras dans le forum Le Fort de la Croisée (NWN 2)
    Réponses: 7
    Dernier message: 11/06/2007, 22h09
  4. [Lieu-dit] La citadelle de Fort Berûm
    Par Raven Al'Qazimir dans le forum Les Archives du Cartographe
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/08/2004, 17h54
  5. [Archives] Le grand fort
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/08/2004, 00h14

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231