Page 4 sur 22 PremièrePremière ... 2345614 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 646

Discussion: [Bâtiment] Le Grand Fort

  1. #91
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Gaeïa
    Messages
    120
    [Quête : l’invasion des ombres]

    Pour la première fois depuis sa prise de pouvoir, Morfea avait réussi à s'octroyer un peu de temps pour lui. Encore qu'il ne le cherchait pas forcément ; mais les faits étaient là : était-ce l'ennui, ou une frustration inconsciente ? Toujours est-il qu'il ne lui avait pas fallu plus de cinq minutes après le départ de son conseiller aux finances pour sentir en lui le sang bouillir. Cette inactivité le rongeait de l'intérieur.

    Mais cet agacement qui montait à lui n'était pas le fruit d'une passivité qu'il ne vivait souvent que trop mal... non ! toutes ses pensées étaient à vrai dire tournées vers le barde qu'il avait épargné au début des émeutes. Sa main, qui, pour la première fois avait tremblé. Le bourreau s'était souvent doppé à l'adrénaline au milieu des champs de batailles ; Morfea était Homme à affronter ses peurs pour les surpasser normalement. Lui-même était incapable de pouvoir dire d'où il tenait ce caractère à frémir d'excitation à l'idée de faire face à quelque chose qu'il redoutait... Et quelque chose en Taliesin inquiétait Morfea, quelque chose qui avait réussi à lui faire perdre ses moyens ; ce qui n'était pas habituel chez lui. Et c'est donc tout naturellement que le bourreau alla trouver son prisonnier dans sa cellule, afin d'essayer de comprendre, se racheter de son erreur... et surtout se rassurer pour se prouver que rien ne se mettrait en travers de sa route.

    Attrapant une monture dans l'écurie du palais, le seigneur de Luménis avait volé au galop jusqu'au fort tout proche. Plus il s'approchait du barde, plus l'excitation montait en lui. A son arrivée au fort, le bourreau avait fait le nécessaire pour se retrouver en tête à tête avec Taliesin. C'est ainsi qu'il le surprit en proie à de sombres pensées, seul, lamentablement affalé contre le mur humide de sa cellule, amorphe, inerte.


    - ... Pathétique ...

    Ces mots lui avaient échappé alors que son regard venait de traverser les barreaux de la cellule pour venir se poser sur son prisonnier. Le timbre particulier du bourreau avait réveillé la conscience du barde qui continuait son périple à travers ses souvenirs. Levant péniblement son visage, il contemplait son bourreau, celui qui l'avait trahi, avec des yeux qui cachaient mal la détresse dans laquelle il était plongé. Son visage était redevenu celui qui l'avait tant inquiéter durant le long périple qui l'avait mené lui, et ces centaines d'esclaves, jusque Luménis. Des yeux rouges, qui toisaient leur alter ego de haut, sans une ombre apparente d'humanité, ce grain prononcé de folie qu'on relevait tantôt dans ses yeux, tantôt dans sa voix... et pourtant ... Taliesin se mit alors à fouiller dans le regard de son interlocuteur, pour se mettre en recherche de ce qu'il avait cru déceler lors de leur dernière rencontre. Son regard devint alors perçant, si perçant qu'il parvint temporairement à mettre de nouveau mal à l'aise le demi-elfe. Se reprenant très vite, celui-ci croisa les bras et secoua la tête en ricanant

    - J'avais tort de croire que tu aurais pu être un obstacle gênant ... Mon pauvre Taliesin... si tu te voyais... on dirait un pauvre mendiant qui a sombré dans la folie... je commence à comprendre pourquoi je t'ai épargné... quel gâchis c'eût été !

    Le bourreau éclata alors de rire... se rassurant comme il le pouvait de ce qu'il considérait comme un acte de lâcheté... Il n'avait alors qu'une envie : partir, mais la curiosité le piquant, il continua la discussion.

    - Le prophète gris ... Vois où t'ont menées tes manières. Tu es pathétique ! Tu n'es qu'un incapable... un lâche ! Ta fuite de Mélandis est un acte de lâcheté. Et je n'aime pas les lâches !

    Ses yeux avaient filé sur le côté, esquivant le regard inquisiteur du prisonnier, et ses paroles avaient été lancées telles des coups de poings que la barde aurait reçu en pleine face. N'ayant pas réussi à lui ôter la vie par les armes, Morfea tentait de faire soufrir sa victime par les mots.

    La mort est mon seul guide
    La haine mon essence
    Mais moi, que suis-je ?

  2. #92
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 930
    [Quête : l’invasion des ombres]

    Les paroles de Morfea n’eurent pas l’effet escompté : s’il pensait enfoncer davantage Taliesin dans sa détresse, il se fourvoyait. En comparaison des coups terribles qu’infligeaient au barde la culpabilité et le désespoir, ses attaques paraissaient futiles… Elles résonnaient en somme comme ce qu’elles étaient : les assauts d’un homme en proie à un malaise dont il ne connaissait pas l’origine.

    Le barde, plus encore qu’au moment où Morfea l’avait épargné, prit conscience de ce trouble. Il le voyait dans les yeux du demi-elfe, il l’entendait dans sa voix, il le sentait dans sa posture arrogante… Il se concentra de toutes ses forces sur cet infime espoir, cet ultime barrage à la folie, cette possibilité qu’il ne se soit pas totalement trompé en pensant que Morfea n’était pas aussi mauvais qu’on pourrait le croire.

    Lentement, un sourire naquit sur le visage blême de Taliesin. Non pas narquois ou mauvais, mais au contraire emprunt de compassion.


    -Et vous, Morfea, qu’êtes vous donc ? Qu’est-ce qui peut bien vous amener à quitter les ors de votre palais pour venir vous perdre en un lieu aussi sinistre ? Quelle étrange nécessité peut bien pousser le nouveau maître de Lumenis à venir contempler un si pitoyable ennemi, déjà vaincu qui plus est ?

    L’elfe hocha la tête et poussa un profond soupir. Le sentiment de familiarité qu’il avait déjà éprouvé était revenu, plus fort que jamais. Cependant, il ne parvenait pas encore à l’identifier. Il fallait que l’autre se dévoile davantage…

    -Quelque chose vous tourmente, je le vois bien. Une chose qui vous empêche de savourer votre triomphe... La même, probablement, qui a retenu votre bras, au camp… Pourquoi ne m’avez-vous pas tué, Morfea ? Pourquoi ce malaise que je lis en vous ?

    Il doutait que le demi elfe lui réponde, bien sûr. Mais pour l’heure, son objectif était autre : il voulait déstabiliser le tyran, lui faire baisser sa garde pour, ne serait-ce qu’un instant, voir qui se cachait réellement sous les oripeaux du sanguinaire bourreau.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  3. #93
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Gaeïa
    Messages
    120
    [Quête : l’invasion des ombres]

    Les traits du demi-elfe se crispèrent et le poussèrent à s'emporter :

    - Comment oses-tu ?

    Le bourreau explosait. Le tuer... voila ce qu'il allait faire. Lui montrer ce qu'il était vraiment, lui faire payer son arrogance... Passant son bras gauche à travers les barreaux, il saisit le barde par le cou et le tira violemment vers lui, écrasant le visage du malheureux contre la paroi de métal qui les séparait. Ce bras semblait posséder une force surhumaine, un vrai bras de golem pensa Taliesin. La pression de la main sur son coup commençait à l'étouffer, et il pouvait lire toute la haine dont était capable son interlocuteur. Morfea se saisit alors de son katana à l'aide de son autre bras, prêt à transpercer de part en part l'outrecuidant quand de nouveau ses yeux s'écarquillèrent, et tout en lui sembla se figer un instant... Le demi-elfe semblait complètement perdu, ses yeux, même s'ils gardaient la couleur du sang, prirent une expression de peur que le barde ne lui connaissait pas. Lachant prise, Morfea laissa tomber Taliesin au sol puis recula en titubant avant de buter sur le mur derrière lui. Poussant un long râle de douleur, il se laissa tomber au sol à quatre pattes, renvoyant ce que ses tripes et boyaux ne parvenaient plus à garder en eux sur le sol... Sa respiration s'était accélérée comme s'il venait de produire un effort surhumain. Visiblement marqué, il prit un instant pour reprendre son souffle puis soupira :

    - Je te déteste... JE TE DETESTE !!!

    Taliesin avait réussi son effet. Mais devant une telle scène, la peur prenait le dessus sur la conscience d'avoir réussi son coup. La crise de folie dont il venait d'être le témoin avait en effet de quoi impressionner. C'est alors que le bourreau toujours à genoux sembla se resaisir :

    - Je vais...te tuer.

    Dans ses yeux, Taliesin voyait un homme marqué, mais désormais déterminé... Le barde recula, avec la sensation que cette fois, rien ne pourrait le sauver. L'angoisse croissante de l'homme face à sa mort. Ce n'était rien que la 3ème fois en peu de temps qu'il attendait sa mise à mort sans rien pouvoir faire. Les orbites rouges de son prédateur le fixait...ou plutot fixait le vide. Morfea répéta alors mélodiquement avec le sourire de celui qui semblait avoir complètement perdu la raison :

    - Je vais te TUER !

    Généralement, un homme prononçant cette phrase se saisit d'une arme, et bien à la surprise du barde, le bourreau se saisit violemment d'une pierre verte qu'il arborait en pendentif. Quelque chose sembla alors revenir dans ses pupilles : la conscience. Taliesin comprit alors que ce n'était pas à lui que le bourreau s'adressait, il l'avait complètement occulté durant toute cette crise :

    - ...Tu n'aurais pas dû !

    Deux gardes que les cris de leur supérieur avait alertés déboulèrent alors dans les escaliers. Visiblement angoissés à l'idée de lui adresses la parole, l'un d'eux, le plus jeune s'y risqua pourtant après un silence pesant d'observation.

    - Seigneur Nwalk ? tout va bien ?

    Le demi-elfe jeta un regard noir en direction du jeune garde, se releva et rengaina son katana. Pour toute réponse, le jeune homme reçut une claque monumentale qui l'envoya valser à terre.

    - De quoi j'me mêle ? Disparaissez de ma vue !

    Gardant son pendentif à la main, le nouveau seigneur de Luménis tourna ensuite les talons pour revenir vers le barde. Le bourreau cachait peut être à merveille son ébranlement, mais la barde était encore assez lucide pour comprendre qu'il l'avait touché, plus profondément encore que ce qu'il avait espéré. Mais les traits de son bourreau ne lui laissaient pour autant rien augurer de bon. Il lui vouait une haine féroce et avait visiblement l'air décidé à le lui faire payer

    - Tu me poses des problèmes le barde... mais ne crois pas t'en tirer à si bon compte ! Un rictus se dessina à nouveau sur son visage et ses yeux se plongèrent longuement dans ceux de son prisonnier Je devrais te tuer ... mais je t'ai trouvé une utilité... tu vas me servir...

    Sur ces paroles, le bourreau se dirigea vers les escaliers pour remonter. Il semblait avoir retrouvé tous ses moyens et son assurance, et cette fois c'est lui qui laissait son interlocuteur en plein doute... Cette scène allait longuement occuper l'esprit du barde qui, pour le coup, avait oublier ses sentiments de culpabilité... du moins l'espace d'un instant...

    La mort est mon seul guide
    La haine mon essence
    Mais moi, que suis-je ?

  4. #94
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 930
    [Quête : l’invasion des ombres]

    L’entrevue mouvementée avec Morfea occupa les pensées de Taliesin bien longtemps après le départ de ce dernier. Il cherchait sans y parvenir à donner un sens à cette étrange scène, à cette bizarre succession de paroles, de gestes, d’attitudes. Tout cela lui faisait l’effet de pièces de puzzle qu’il n’arrivait pas encore à assembler en un tout cohérent. Pourtant, il essayait de toutes ses forces, conscient que cela lui permettait d’écarter un moment de son esprit les terribles aiguillons de la culpabilité et de l’impuissance.

    Un homme qui paraît se parler à lui même, qui semble se menacer… Une pierre verte serrée presque frénétiquement, comme si elle redonnait de la force, de la lucidité… Et puis un sentiment de familiarité qui, plus que jamais, s’était imposé au barde. Morfea lui rappelait quelqu’un… Mais qui ? Un instant, une image s’était faite jour dans son esprit. Un souterrain, une grotte ? Il n’aurait su le dire car, sitôt apparue, la vision se dissipa, et il ne put la ramener malgré tous ses efforts de concentration.

    Enfin, les dernières paroles prononcées par le bourreau revinrent le frapper.
    "Je devrais te tuer ... mais je t'ai trouvé une utilité... tu vas me servir.." Qu’avait-il voulu dire ? S’il escomptait que Taliesin travaille pour lui, il pouvait avaler sa fichue pierre et s’étouffer avec. Mais l’elfe sentait bien que son avis n’entrerait pas en ligne de compte….

    Dans la pénombre humide de sa geôle, Taliesin frisonna.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  5. #95
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 930
    [Quête : l’invasion des ombres]

    Une semaine s’était écoulée depuis l’étrange visite de Morféa. Taliesin avait passé tout ce temps seul, à l’exception des passages quotidiens des geôliers qui lui apportaient sa maigre ration de nourriture et le gratifiaient au passages d’insultes diverses. L’elfe n’en avait cure : il était bien trop occupé à ressasser les éléments de son entretien avec le nouveau tyran de Lumenis. Mais ses réflexions n’aboutissaient à rien : si parfois la réponse au mystère lui paraissait proche, elle s’éloignait bien vite, le laissant se perdre vainement en multiples conjectures.

    Il en était encore là lorsque la porte de sa cellule s’ouvrit brutalement et qu’un garde s’avança.


    -Debout ! dit-il en gratifiant le prisonnier d’un vigoureux coup de pied dans les côtes. Le Seigneur Nwalk te fait mander.

    L’elfe se releva tant bien que mal et l’homme s’affaira aussitôt à détacher ses chaînes.

    -Que me vaut cet honneur ? s’enquit le barde tandis qu’on l’entraînait dans le couloir.
    -T’aimerais bien l’savoir, hein ? Avec un peu de chance, il aura décidé de mettre un terme à ta misérable existence ! Tu d’vrais lui être reconnaissant.

    On traîna Taliesin dans la cour du Grand Fort où l’attendait un contingent de soldats entourant un fourgon de prisonnier. Celui-ci se mit en route dès que le barde y eut été poussé sans ménagements et prit à vive allure la direction de l'Université de la Magie. Quelle que fut la raison de sa convocation, Taliesin n’allait pas tarder à la découvrir.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  6. #96
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 930
    [Quête : l’invasion des ombres]

    De retour dans sa cellule, Taliesin eut tout le loisir de repenser à ce qui s’était produit dans le laboratoire de l’Université de la Magie que s’était approprié Morféa Nwalk. Il savait désormais que la familiarité diffuse qu’il éprouvait en présence du tyran était partagée par celui-ci… Il savait également qu’il avait touché juste en parlant du souterrain. Visiblement, l’évocation de se souvenir avait provoqué un grand trouble chez Nwalk. Comme s’il faisait ressurgir quelque chose de profondément enfoui dans sa mémoire, quelque chose qui le faisait souffrir, qui le rendait presque fou et qu’il tentait donc d’oublier.

    Mais était-ce si sûr ? Si le bourreau mélandien désirait véritablement oublier, pourquoi insistait-il pour garder Taliesin en vie ?
    [color= #CD3700]Cet elfe doit vivre ! il est la clé de mon expérience ![/color] avait-il dit…Le barde frémit en repensant à cette phrase… Se pouvait-il que ce fut de cette manière dont le demi-elfe voulait se servir de lui ? En faisait justement remonter ce passé douloureux ?

    Taliesin devait impérativement découvrir en quelles circonstances il avait déjà rencontré cet étrange personnage. Il se concentra de toute ses forces sur l’image du souterrain. Un instant, il crut toucher au but : d’autres bribes de souvenir refirent surface. Un lac… Une impression de violence, de combats… Du sang… Ce jour-là, il avait tué. Oui… il se revoyait brandissant son épée rougie… Mais tout à coup, les images se brouillèrent, se mélangèrent à des épisodes plus récents : les violences de la rébellion des esclaves, à Mélandis. Celles de l’insurrection des réfugiés et du petit peuple luménien…

    Taliesin soupira. Le souvenir s’était enfui, cédant la place à des horreurs que l’elfe aurait préféré oublier. à des visages défunts qui peuplaient désormais les recoins sombres de sa geôle.

    Il aurait voulu les chasser, fermer son esprit à ses figures qui lui reprochaient silencieusement ses erreurs… Mais il n’en avait pas le droit. Il devait au contraire les affronter, leur faire face, et replonger dans les méandres de sa mémoire… Car il fallait qu’il sache. Avant qu’il ne soit trop tard. Avant que Morféa ne l’ait utilisé pour ses sombres desseins.

    Il fallait qu’il sache.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  7. #97
    Date d'inscription
    September 2007
    Messages
    327
    Les faibles rayons du soleil couchant faisaient miroiter les eaux du port de mille éclats dorés.
    Assise au bord des quais, Thémis contemplait ce tableau, pensive.
    La cérémonie de remercîement avait prit fin quelques heures plut tôt. Ainsi en récompense des services rendus à la cité, elle avait acquis la nationalité Luménienne. Elle avait été heureuse de faire enfin partie de la cité mais quand l’évènement se termina et que la foule se dispersa ici et la, Thémis ne sut où aller. Aussi il était impératif qu’elle réfléchisse à ce qu’elle allait faire dorénavant et c’est comme cela qu’elle se retrouva à regarder distraitement l’étendue de l’océan qui se mouvait sous une brise invisible.
    Son sac, posé à coté d’elle laissait entrevoir la petite tête de Lune, qui contemplait elle aussi l’horizon.
    Pour l’instant il fallait qu’elle trouve un endroit ou passer la nuit, pourquoi pas la taverne de la bienveillance ? Mais si elle devait passer tout les soirs la bas, c’est maigre économies ne lui suffiraient pas et puisqu’elle comptait rester dans cette cité… En effet, après mûre réflexion, la meilleure solution était de demeurer à Luménis pour plusieurs raisons : d’une part grâce à ses quêtes, elle connaissait dorénavant quelques personnes qui pourraient éventuellement l’aider à retrouver Gawen. Aussi, ayant reçu la nationalité de la ville, il lui était beaucoup plus facile de s’établir en ces lieux.
    Restait à trouver un travail qui lui permette de subvenir à ses besoins... et de s'occuper.
    Soudain l’idée lui apparut, évidente. Pourquoi ne pas s’engager dans l’armée ? Elle n’aurait aucun mal à devenir soldat vu ses compétences en matière d’escrime. De plus, depuis la chute de Nwalk, elle avait continué à aider la résistance... Cela lui permettrait de sillonner la ville tout en cherchant des indices pour retrouver son frère.
    Au moins elle aurait une situation stable. Après elle pourrait agir.

    Enfin délivrée du poids des soucis, Thémis se remit debout et poussa un soupir de soulagement. Le soleil avait disparu pour laisser place à une obscurité naissante. L’heure était trop tardive pour se présenter au Grand Fort et postuler pour un poste de garde.
    Aussi décida telle de dormir pour cette nuit à la taverne. Ce faisant, elle prit le chemin de l’auberge.

    Le lendemain matin, les chants des oiseaux avaient à peine retenti - annonçant une belle journée - que la jeune fille était déjà debout. Avant de partir elle mit délicatement la petite hermine dans la poche de sa veste. Sa présence la rassurait mais aussi elle avait toujours peur que celle-ci s’égare.
    Ainsi préparée elle se dirigea d’un pas décidé vers le quartier du gouvernement puis vers le Grand Fort.

    Une fois là-bas, elle exposa sa requête au soldat gardant les portes de la forteresse.
    Ma couleur RP: #B0E2FF La bio de Thémis

  8. #98
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 400

    Re : Le Grand Fort

    Le jeune homme en poste à l’entrée du Fort la dévisagea, embarrassé. Elle n’avait pas l’air d’une dangereuse canaille prête à dévaliser la caserne, mais il ne voulait pas être responsable d’une faille de sécurité, et il lui demanda d’attendre, tandis qu’il faisait signe à un collègue, stationné dans la cour. Comme ils étaient en sous-effectifs, même les tâches les plus simples devenaient compliquées. Le second soldat parvint à l’entrée et offrit d’escorter Thémis jusqu’au bureau de Ferrick Wellyn, l’officier en charge du recrutement.

    Il guida la jeune femme au travers d’une grande cour déserte, où traînaient encore quelques cibles criblées de flèches et un mannequin sur pied, tordu d’avoir subi trop de charges. Des gerbes de paille lui sortaient du surcot et son heaume cabossé penchait, inutile, sur le point de tomber. Des militaires, nulle trace. Ils gagnèrent un bâtiment de petite taille, attenant à l’imposante forteresse qui occupait le cœur de l’édifice, et le soldat frappa deux fois, avant d’ouvrir la porte.
    « Une recrue, mon lieutenant ! » fit-il avec emphase.
    Assis derrière un simple bureau de bois clair, un homme relativement jeune, au visage barré d’une vilaine cicatrice, leva les yeux. Thémis remarqua tout de suite qu’il lui manquait le bras droit, juste sous l’épaule. Il se composa une mine avenante et l’invita à s’asseoir, avant de congédier le soldat d’un geste de la tête.

    « Alors. Dites-moi tout. Que devrais-je savoir sur vous ? »
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  9. #99
    Date d'inscription
    September 2007
    Messages
    327

    Re : Le Grand Fort

    Une fois que Thémis fut introduite à l’intérieur du fort et qu’elle fut assise en face de l’officier, elle commença à se détendre.

    -J’ai fait parti des résistant qui se sont introduits au palais présidentiel pour tuer Morféa Niwalk. Ainsi, j’ai pu acquérir la nationalité Luménienne. J’ai donc décidé de mettre mes services à votre disposition pour protéger votre belle cité. De plus, je recherche une personne : pour être plus précise, il s'agit de mon frère Gawen qui a disparu, voilà bientôt un an. Je ne l'ai trouvé nulle part dans cette ville mais je ne perds pas espoir. Aussi, en étant soldat... peut-être aurais-je davantage de chances de le retrouver...
    Ma couleur RP: #B0E2FF La bio de Thémis

  10. #100
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 400

    Re : Le Grand Fort

    Wellyn sourit. Il appréciait la franchise de la jeune fille.
    « Je vois. Cependant… Et sans vouloir mettre en doute vos bonnes intentions… Vous comprendrez que nous ne pouvons pas accueillir dans la garde des personnes pour lesquelles il ne s’agit que d’un prétexte. Je ne remets pas en question votre attachement à Luménis, et je vous remercie encore d’avoir offert votre concours aux résistants, mais… mais je ne voudrais pas que vous disparaissiez dès que vous aurez retrouvé votre frère. Je vous le demande donc une fois, puis je ne dirai plus jamais rien… Etes-vous certaine, en votre âme et conscience, de vouloir intégrer la garde ? C’est un métier… parfois ingrat, dangereux… difficile… Je suis persuadé que vous avez de grandes compétences mais… je ne veux pas que vous vous retrouviez piégée, victime d’un engagement que vous avez mal mesuré. »
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  11. #101
    Date d'inscription
    September 2007
    Messages
    327

    Re : Le Grand Fort

    Thémis resta silencieuse quelques secondes : la façon dont elle avait formulée sa requête avait peut-être été un peu trop directe…

    -Je comprends votre inquiétude et puis vous assurez que j’ai pris pleinement conscience des risques et engagements qui incombent à la garde. Si vous me permettez de rejoindre vos forces, je puis vous promettre que je ferai tout pour défendre Lumenis, quoi qu’il arrive.
    Et jamais il ne me serait venu à l'esprit de déserter si jamais je retrouvais mon frère.
    Dernière modification par Thémis ; 21/06/2008 à 16h22.
    Ma couleur RP: #B0E2FF La bio de Thémis

  12. #102
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 400

    Re : Le Grand Fort

    « Très bien. Dans ce cas, Anton va vous conduire jusqu’au bâtiment des femmes et là, vous trouverez bien quelqu’un pour vous aider à vous installer. Chaque garde dispose d’une petite chambre, les repas sont pris en commun dans le mess, qui est mixte lui, et vous serez… »
    Il baissa les yeux sur ses documents, en parcourut certains du regard, son doigt glissant sous les lignes.
    « Je vais vous mettre dans la patrouille de Lyraël Falvillon. Signalez-le à Anton, il vous donnera l’uniforme qui convient et vous mènera à l’armurerie pour que vous vous y équipiez. Quand vous êtes installée, repassez me voir, et j’aurai préparé vos papiers d’engagement. Le solde n’est malheureusement pas très élevé, mais vous êtes nourrie, logée, blanchie, et quand la ville ira mieux, votre travail retrouvera sa valeur appropriée… »
    Il releva les yeux et sourit.
    « Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter la bienvenue parmi nous ! »

    HRP / On considère désormais que Thémis appartient à la garde luménienne. Tu peux poster pour décrire ton installation si tu le désires.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  13. #103
    Date d'inscription
    September 2007
    Messages
    327

    Re : Le Grand Fort

    Thémis sourit :
    - Je vous remercie sincèrement et puis vous promettre que je ferai de mon mieux pour protéger cette cité.
    Elle se leva et suivit Anton hors de la pièce. Celui-ci lui ouvrit la voie pour la menés au bâtiment des femmes.
    La bretteuse ne put s’empêcher de remarquer les faibles effectifs de soldats qu’il y avait dans le fort. Peut-être que la majorité se trouvait dans la cité pour réparer les dégâts, ou que les affrontements avec les troupes de Morféa en avait décimé un nombre important ? Cette dernière pensée la glaça et elle ne préféra pas s’y attarder mais déjà dans son esprit c’était imposé l’image du combat au palais royal.
    Ils arrivèrent à destination et le garde se posta à coté de la porte. Thémis entra et constata que les lieux était eux aussi déserts… à l’exception d’une femme assise à une table. Elle s’approcha de lui et demanda :
    - je vous prie d’excuser mon indiscrétion, je suis une nouvelle recrue et… je cherche Lyraël Falvillon.
    Ma couleur RP: #B0E2FF La bio de Thémis

  14. #104
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 400

    Re : Le Grand Fort

    La milicienne leva les yeux de la lame qu’elle affûtait et sourit. C’était une grande femme brune aux yeux sombres, probablement âgée d’une quarantaine d’années et elle portait un uniforme bleu ciel un peu défraîchi. Elle était assise dans ce qui ressemblait à une salle commune chichement meublée : quelques fauteuils formaient un demi-cercle autour d’un âtre éteint, quelques coupes trônaient sur une table de bois brut et un jeu de cartes y était encore étalé.
    « Vous ne le trouverez pas ici. On ne laisse pas entrer les hommes… pas bien loin en tout cas. » dit-elle d’une voix grave, un peu éraillée. « Je pense qu’il est de sortie avec ses hommes… Vous dire où… Sans doute le commandant en chef le sait-il. »
    Elle posa son épée.
    « Cela dit, si vous voulez vous installer… Je peux vous guider. Je suis Ermeline Dubhe, sans doute la plus ancienne des militaires à occuper ces baraquements. J’en connais les recoins, les secrets, et j’ai mille et un ragots à vous raconter sur les petites habitudes de tout un chacun. Y compris Anton. »
    « Quoi ? » fit une voix outrée venant de l’extérieur.
    « Retourne à ton poste plutôt que d’écouter les dames ! » lui lança Ermeline.
    « Ferrick a dit de lui montrer l’armurerie et de lui trouver un uniforme ! »
    « Je m’en chargerai, va. File. »
    Le garde grommela puis Thémis l’entendit s’éloigner.
    « Alors ? Préférez-vous choisir une de nos chambres, ou partir à la poursuite de Lyraël ? »
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  15. #105
    Date d'inscription
    September 2007
    Messages
    327

    Re : Le Grand Fort

    Thémis était ravie d’avoir rencontré la plus ancienne des militaires. Peut-être que celle-ci pourrait lui apprendre quelques petites choses bonnes à savoir...
    - Je vous remercie de votre accueil. Je vais d’abord me débarrasser de mes affaires, puis j’irai, si cela ne vous dérange pas, retrouvé Lyraël.
    Ermeline hocha la tête et lui montra le chemin.
    La bretteuse trouvait les locaux spartiates mais cela ne la chagrinait guère : elle avait connu pire. De plus l’endroit lui paraissait accueillant et elle eut envie de rencontrer toute les personnes qui vivaient entre ces murs.
    La chambre que lui attribua la militaire était petite mais amplement suffisante. Thémis posa ses quelques bagages dans un coin et mit Lune dans sa poche. Puis elle s’en retourna, la tête sans soucis, vers Ermeline.
    Ma couleur RP: #B0E2FF La bio de Thémis

  16. #106
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 400

    Re : Le Grand Fort

    Ermeline avait rangé son arme et elle accompagna Thémis à travers la cour, cette fois vers l’imposant fortin qui en composait le cœur.
    « Vous avez vu les baraquements des femmes… Ceux des hommes sont similaires. Plus vastes, évidemment, car ils sont plus nombreux, et certainement plus sales… Enfin, à ce qu’on raconte. Je n’y ai jamais mis les pieds. Mais vous verrez Mahaut, c’est une spécialiste des infiltrations chez ces messieurs. » fit Ermeline. « Le fortin referme plusieurs salles d’entraînement, l’armurerie et les réserves, ainsi que le mess et les cuisines. C’est aussi là que résident les officiers… »
    Elle arriva devant une large porte de bois et la poussa de l’épaule. Le vantail s’ouvrit dans un grincement sonore et elles pénétrèrent dans un couloir éclairé de lampes à huile.
    « Avant, cet endroit fourmillait… Avec les troubles, et bien… Nous avons perdus beaucoup d’hommes. Certains sont morts, d’autres… et bien d’autres ont rejoint le camp de Nwalk, évidemment. C’est un sujet un peu tabou, à votre place, je n’en parlerais pas trop. Plus d’un garde a perdu un ami dans cette sombre histoire, cela reste quelque chose de sensible… »
    Au fur et à mesure qu’elles remontaient les couloirs et montaient les escaliers, Thémis put noter que le bâtiment était avant tout fonctionnel. On n’y trouvait nulle draperie colorée, nulle statue ou meuble orné, tout juste des pierres et d’autres pierres, formant des murs protecteurs.
    Elles ne croisèrent personne.

    « Je ne suis pas surprise que Ferrick vous ait mise chez Lyraël. C’est un bon gars, qui encadre bien les nouvelles recrues, en général. J’ai cependant un petit conseil à vous donner, le concernant. »
    Ermeline s’engagea dans un nouveau corridor, éclairé par de larges fenêtres. Elles étaient désormais presque au sommet de l’édifice.
    « Ne tombez pas amoureuse de lui. »
    Avec un sourire complice, elle frappa deux coups à une porte en chêne massif, sur laquelle étaient incrustées trois soleil d’or pur. Trois autres portes s’ouvraient dans le même couloir, portant respectivement quatre, cinq et sept soleils.
    « C’est ici qu’on trouve les officiers les plus gradés. Darren Flèche-Sombre est le commandant de la garde. C’est un homme accessible. »
    « Entrez ! » fit une voix.
    « Attendez-moi une seconde. » fit Ermeline.
    Puis elle se glissa dans la pièce, laissant Thémis à ses pensées, dans le couloir.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  17. #107
    Date d'inscription
    September 2007
    Messages
    327

    Re : Le Grand Fort

    Avant que la porte ne se referme sur Ermeline, Thémis eu juste le temps d’entrevoir des fauteuils assez luxueux éclairés par les flammes d’un feu, ce qui laissait deviner que la pièce devait être confortable.
    La bretteuse resta seule dans le couloir silencieux que seul le crépitement des torches venait troubler. Elle s’adossa contre un mur et ferma les yeux, laissant libre cours à ses pensées. Jusqu’ici tout c’était bien déroulé, elle faisait presque partie de la garde. Peut-être que tout allait s’arranger et qu’elle allait enfin retrouver Gawen… Mais un pressentiment obscurcissait ses espoirs et la mettait en garde de ne pas se réjouir trop vite.
    Elle repensa à ce que lui avait dit Ermeline, notamment cette étrange phrase : « Ne tombez pas amoureuse de Ferrick ». On lui avait souvent donné des conseils, mais jamais encore elle n’avait reçu ce genre de recommandation. Mais malgré elle, elle ne put empêcher son imagination de faire des siennes.
    Elle secoua la tête, comme pour chasser ses idées trop futiles : ce n’était pas le moment de penser à de telles choses, et elle s'efforça de se concentrer sur d'autres sujets.
    Ainsi, le peu d’effectifs des gardes dans le fort était dû, comme elle s’en était doutée, à la guerre contre Nwalk. Cette perspective la plongeait dans la dure réalité : la guerre avait défiguré Lumenis, et il faudrait bien des efforts pour qu’elle redevienne comme avant…
    Soudain, elle sentit le museau humide de Lune qui lui effleura la main. Elle se laissa glisser le long du mur et lui donna quelques biscuits. L’hermine sembla heureuse et sortit de sa poche pour grignoter la nourriture. Thémis la caressa du bout des doigts. A chaque fois qu’elle regardait le petit animal, elle pensait à son propriétaire, Kasumi… Mais elle avait appris pendant la cérémonie des remerciements qu’il n’avait pas succombé à ses blessures et que son état demeurait stationnaire. Cependant, elle ne savait pas ou il était soigné. Mais des qu’elle aurait ses fonctions, elle partirait lui remettre Lune. A cette pensée, elle ressentit un pincement au cœur : même si cela ne faisait pas longtemps qu’elle gardait le petit animal, elle c’était habituée à sa présence.
    Entendant des bruits de pas dans la pièce d’à coté, elle se leva d’un bond, remit délicatement Lune dans sa poche et attendit.
    Ma couleur RP: #B0E2FF La bio de Thémis

  18. #108
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 400

    Re : Le Grand Fort

    Ermeline reparut quelques instants plus tard, toujours souriante.
    « Bon, Lyraël est apparemment dans nos murs, je me suis trompée. Je vais vous conduire jusqu’à lui. » fit-elle.
    Au moment où elles quittaient le couloir des officiers, un homme fit son apparition, le visage sombre, plongé dans ses pensées. Grand et large d’épaules, il dégageait une espèce d’aura de violence tout juste maîtrisée. Il les croisa sans les voir, alors qu’Ermeline s’inclinait rapidement sur son passage. Il chemina jusqu’à la porte frappée de sept soleils, l’ouvrit, et la claqua derrière lui. Le tout avait pris quelques secondes seulement.

    « Gareth Maelwedd, le général en chef des armées luméniennes. Efficace mais désagréable. Tant que vous resterez dans la garde, vous n’aurez pas affaire à lui. Si vous décidez de rejoindre les rangs de l’armée, maintenant… Ce sera une autre histoire. »
    Ermeline l’entraîna à nouveau vers la cour et une fois qu’elles l’eurent regagnée, l’emmena jusqu’à un nouveau bâtiment, plus bas mais gigantesque, dont s’échappait l’odeur prégnante de mille existences animales : les écuries. Devant celles-ci, une dizaine de gardes en uniforme bleu ciel observaient un groupe de chevaux qu’on avait rassemblés dans un enclos de fortune. Parmi les soldats luméniens, Thémis peut noter qu’il y avait deux nains et un elfe, ainsi qu’une jeune femme à l’air effronté, les cheveux roux coupés courts et le visage constellé de taches de rousseur. Un civil bedonnant s’entretenait avec un homme de grande taille.
    « Lyraël ! » s’exclama Ermeline.
    « Ermy, ma chère. » répartit l’autre en se retournant vers elle.
    Falvillon était un demi-elfe encore jeune, bien bâti et souriant. Il avait les yeux clairs comme de l’eau de source, et les cheveux très noirs.

    « Une recrue pour toi. » fit la militaire en désignant Thémis.
    « Oh. » dit-il, son sourire s’élargissant comme il jaugeait la bretteuse. « Par ici, mademoiselle. »
    Il serra la main de la jeune femme lorsqu’elle se fut approchée.
    « Messire Pont-du-Ru veut nous vendre ces animaux. Je n’arrive pas à me décider, vu les finances un peu difficiles de la garde en ce moment. Qu’en pensez-vous ? »
    Et d’un geste, il désigna la demi-douzaine d’animaux qui s’ébattaient devant eux.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  19. #109
    Date d'inscription
    September 2007
    Messages
    327

    Re : Le Grand Fort

    Thémis suivit Ermeline et se retrouva ainsi dans un immense bâtiment qui se trouva être les écuries. Une dizaine de personnes contemplaient un groupe de chevaux. La bretteuse repéra de suite l’elfe et devina qu’il devait s’agir de Lyraël Falvillon. La militaire la présenta à celui-ci.
    Thémis lui serra la main, légèrement intimidée.

    Puis il lui demanda son avis sur les bêtes de Messire Font-du-Ru. Etait-ce un test pour juger ses connaissances en matière de chevaux ? Si c’était le cas, elle était bien en peine de se prononcer. C’est pourquoi elle préféra lui donner une réponse qui n’allait pas la mettre dans l’embarra :
    -Je suis désolée, mais mes connaissances en matière de chevaux sont assez restreintes, et je préfère m'abstenir de dire quoi que ce soit plutôt que de vous donner un mauvais conseil.
    Ma couleur RP: #B0E2FF La bio de Thémis

  20. #110
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 400

    Re : Le Grand Fort

    « Voilà une réponse prudente. » fit le demi-elfe avec le sourire. « Nous vous apprendrons à reconnaître un bon cheval. »
    Il se tourna vers le marchand.
    « Je prends les deux bais, la jument grise et le louvet. Connor va se charger des détails avec vous. »
    Un des nains quitta le groupe de miliciens et rejoignit son chef, lequel refit face à Thémis.
    « Avec ça, je ne connais même pas votre nom. Pour ma part, on a dû vous le dire, je suis Lyraël Falvillon, accessoirement votre chef, désormais. »
    Il se tourna vers le reste de son équipe.
    « Et voici vos nouveaux collègues, Max, Hagen, Frobert, Furvan, Vesper, Siméon et la belle Mahaut. »
    La jeune fille tira la langue à son supérieur, mais gratifia Thémis d’un clin d’œil amical.
    « Je ne vous demande pas de retenir tous leurs noms du premier coup, mais je m’efforcerai de retenir le vôtre. Pour autant que vous me le donniez. »
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  21. #111
    Date d'inscription
    September 2007
    Messages
    327

    Re : Le Grand Fort

    Thémis sourit, Lyraël Falvillon était un homme qui paraissait charmant, et elle était heureuse de faire partie de son équipe.
    - Je vous prie d’excuser mon impolitesse, j’aurai du me présenter à vous plus tôt. Je me nomme Thémis et j’ai fait partie des résistants qui ont infiltré le Palais Présidentiel. J’ai décidé de rejoindre vos rangs et de me battre désormais à vos cotés pour défendre Lumenis.
    Je vous remercie également pour votre accueil, et puis vous assurez que je rattraperais mes lacunes en matière de chevaux.
    Une fois son discours terminé, elle s’inclina légèrement pour marquer son respect.
    Dans ses paroles elle avait hormis quelques détails tels que son frère Gawen, elle ne voulait pas que l’incident avec le général ce reproduise.
    Ma couleur RP: #B0E2FF La bio de Thémis

  22. #112
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 400

    Re : Le Grand Fort

    « Et bien, soyez bienvenue parmi nous, Thémis. Notre groupe se divise le plus souvent en trois petites escadres, notamment pour les patrouilles. Nous profitons d’un jour de relâche par semaine, mais les rondes ont lieu nuit et jour, vous serez donc affectée à l’une d’entre elle 8 heures chaque jour. Les heures restantes sont à vous pour vous reposer et vous entraîner. »
    Il se tourna vers son groupe, hésitant une seconde.
    « Vous irez avec Hagen, Furvan et Mahaut. Nous sommes affectés au Quartier Est, ce mois-ci. Ce n’est pas le plus facile, mais cela vous mettra tout de suite dans le bain. »
    Il sourit.
    « Mahaut va vous trouver un uniforme et vous passerez par l’armurerie… Nous préférons que les soldats utilisent des armes réglementaires issues de nos réserves. Cela évite des problèmes, croyez-moi. » ajouta-t-il.
    La rouquine vint se planter près de Thémis.

    « Par ici. » murmura la jeune femme.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  23. #113
    Date d'inscription
    September 2007
    Messages
    327

    Re : Le Grand Fort

    Thémis quitta le petit groupe et suivit Mahaut. Elles cheminèrent à travers le fort avant de s’arrêter dans ce qui semblait être un entrepôt. Là, la militaire donna un uniforme à la bretteuse.
    Celle-ci le prit mais ne put s’empêcher de froncer les sourcils à la vue du tissus : la couleur bleu clair était assez voyante, ainsi, cela ne devait pas être simple pour se camoufler.
    La militaire parut deviner les pensées de la jeune femme et elle éclata de rire. Celle-ci sourit et prit le vêtement, au moins celui-ci était en bien meilleur état que ce qu’elle portait actuellement.
    Une fois cette tâche finie, Mahaut l’emmena à l’armurerie et lui donna une fine côte de mailles et une épée. Puis Thémis monta dans sa chambre pour se préparer.
    Quand elle revêtit tout les atours des gardes et qu’elle contempla le résultat, elle ne put s’empêcher de ressentir une certaine fierté : elle avait réussi à s’engager dans l’armée, maintenant tout pouvait devenir possible, elle pouvait enfin agir et commencer des recherches sérieuses sur son frère, mais il faudrait qu’elle fasse très attention car elle ne voulait pas que son commandant soit au courent.
    La seule chose qui la chagrinait, c’était son arme. Elle avait du troqué sa belle épée pour une autre, mais les ordres étaient les ordres.
    Quand elle en eut terminé, elle mit la petite hermine dans sa poche et descendit. Elle alla à l’entrée du bâtiment des femmes où Mahaut lui avait donné rendez-vous pour aller ensemble demander les ordres à Lyraël.
    Ma couleur RP: #B0E2FF La bio de Thémis

  24. #114
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 400

    Re : Le Grand Fort

    Mahaut et Thémis regagnèrent l’air libre, où le doux soleil automnal avait envahi la cour. Falvillon et le reste du groupe n’étaient pas encore arrivés. La rouquine s’étira dans la lumière et étouffa un bâillement.
    « Ça me fait bien plaisir d’avoir une autre demoiselle dans l’escadre, je te le dis. » fit-elle. « Tous ces rustres sont comiques, et galants, même souvent, mais ils ne peuvent pas tout comprendre… »
    Elle sourit.
    « D’où est-ce que tu viens ? Avant Luménis, j’veux dire. De loin ? Je ne remets pas ton accent. »
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  25. #115
    Date d'inscription
    September 2007
    Messages
    327

    Re : Le Grand Fort

    Thémis regarda Mahaut, elle s’avait qu’elle pouvait lui faire confiance, néanmoins elle se méfiait toujours quand il s’agissait de parler de son histoire. Mais si elle était toujours sur la défensive, comment pouvait-elle espérer devenir ami avec qui que ce soit ?
    Alors la bretteuse décida de tout raconter : qui sait, peut-être que la militaire pourrait l’aider ? Elle se jeta donc à l’eau.
    - Tu as raisons, je ne viens pas de Luménis mais d’une contrée assez lointaine. J’y ai vécu une quinzaine d’années heureuse en compagnie de mon frère, puis il y a eu une importante révolte qui à mit notre village à feu et à sang…
    Thémis marqua une pause et l’image du château familial en ruine et des corps calcinés de son père et d’Aedith lui revinrent en mémoire.
    - Je me suis alors enfuie, mais seule, car mon frère avait disparu. Je sais qu’il n’a pas succombé pendant la révolte car il était à l’armée, mais une fois que je suis allée à son régiment, aucune trace de lui. J’ai donc passé un an à le chercher ici et la, mais sans succès. Puis il y a peu je suis arrivée dans cette cité, alors que celle-ci était plongée dans la terreur. Je me suis engagée dans la résistance. Ensuite… Je me suis dit que m’engager dans l’armée pourrait être une bonne idée…et donc, me voici.
    Elle sourit à Mahaut.
    - Et toi, as-tu toujours vécu à Luménis ?
    Ma couleur RP: #B0E2FF La bio de Thémis

  26. #116
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 400

    Re : Le Grand Fort

    Le récit de Thémis avait manifestement impressionné Mahaut.
    « Quelle horrible histoire… » fit celle-ci, sincère. « J’espère que tu vas retrouver ton frère… qu’il ne lui est rien arrivé… Mais sans doute tes pas t’ont-ils bien guidée… Toutes les routes mènent à Luménis. S’il est un endroit où tu as des chances d’entendre parler de lui, c’est bien ici. »
    Elle sourit.
    « Quant à moi, oui, je suis de la région. Pas de Luménis même, mais d’un petit bled en bordure de mer, qui s’appelle Fend-les-flots. C’est sur un éperon rocheux, d’où le nom. J’ai été élevée par ma mère, qui a toujours fait des mystères sur l’identité de mon paternel… Je ne connais pas son nom, et je pense qu’il ne sait pas que j’existe. Mais à force d’en faire toute une énigme, maman a fini par attiser ma curiosité… Un Luménien, c’est tout ce que je sais. Je parie qu’il est évidemment marié. Mais je le trouverai, j’en suis certaine. Maman est brune au teint mat, je dois tenir ces taches de rousseur de quelqu’un ! »
    Elle fit un clin d’œil à Thémis.
    « Enfin, c’est moins dramatique que ton histoire… » ajouta-t-elle en rougissant. « Mais quelque part, nous sommes sœurs de quête ! Un père, un frère, nous traquons notre histoire dans les rues de Luménis ! Et Lathandre, j’en suis certaine, sourira à celles qui sont tenaces, habiles et délurées ! »
    Mahaut se tut et sourit.
    « C’est quoi, le petit truc qui gigote dans ta poche ? » demanda-t-elle alors.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  27. #117
    Date d'inscription
    September 2007
    Messages
    327

    Re : Le Grand Fort

    Thémis était heureuse de la réaction de Mahaut : elles s’étaient chacune ouverte leur cœur, se confiant mutuellement.
    Le sourire de la bretteuse s’élargit quand la militaire désigna sa poche. Elle sortit la petite hermine et la lui montra.
    - Je te présente Lune ! Je l’ai recueillie au palais présidentiel. Son propriétaire se nomme Kasumi, il a été grièvement blessé pendant la bataille contre les conseillers de Morféa Nwalk mais heureusement, j’ai entendu dire qu’il s’était peu à peu rétabli. Ainsi, il faudrait que je la lui remette, mais j’avoue que je m’y suis attachée.
    Ma couleur RP: #B0E2FF La bio de Thémis

  28. #118
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 400

    Re : Le Grand Fort

    « Oh, c’est trop chou ! » s’extasia Mahaut. « Et ça va nous être utile avec les deux milles souris qui hantent les baraquements, crois-moi. »
    La jeune femme grattouilla la tête duveteuse de la petite créature.
    « Tu n’as qu’à lui dire que tu l’as perdue ! » s’exclama-t-elle avec un clin d’œil.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  29. #119
    Date d'inscription
    September 2007
    Messages
    327

    Re : Le Grand Fort

    Thémis fit semblant d’avoir l’air choquée :
    - Ho, voyons Mahaut ! Je ne pourrais jamais mentir, ma conscience me poursuivrait toute ma vie !
    Les deux femmes éclatèrent de rire.
    Un bref silence s’installa, la bretteuse contemplait la danse des feuilles automnales portées par un léger vent.
    Puis elle entrevit, à l’autre bout de la cour, Lyraël venant à leur rencontre accompagné de sa troupe.
    -Tiens, mais n’est-ce pas notre charmant commandant là-bas ?
    Elle fit un clin d’œil complice à Mahaut et remit l’hermine dans sa poche.
    Ma couleur RP: #B0E2FF La bio de Thémis

  30. #120
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 400

    Re : Le Grand Fort

    « Ne me dis pas que tu le trouves déjà charmant… Normalement, ça prend au moins une semaine ! » grommela Mahaut avec humour, tandis que Lyraël les rejoignait, flanqué de deux hommes en uniforme, que Thémis avait entraperçus plus tôt. Le premier était un vétéran borgne au sourire édenté, le cheveu gris fer dru et la moustache fournie. Le second était nettement plus jeune, probablement 16-17 ans, et rougit comme une tomate lorsqu’il se retrouva face aux demoiselles. Mahaut lui décocha un sourire ravageur qui l’embarrassa encore davantage.
    « Furvan est timide. » déclara Mahaut, ce qui n’arrangea évidemment rien.
    « Laisse un peu le gosse, tu veux. » fit le plus âgé avec un flegme amusé.
    « Pardon, Hagen. Je ne le referai pas… pas trop vite. »
    Lyraël haussa les épaules et se tourna vers la nouvelle recrue.
    « Bien. C’est l’heure, mademoiselle Thémis. Votre première ronde dans les rues de Luménis. J’espère que vous êtes prête ! Nous nous retrouverons ce soir pour discuter de cette première journée, et si j’ai bien compris, vous devez encore signer vos papiers d’engagement. Tâchez de ne pas vous blesser pour cette toute première fois ! »
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

Page 4 sur 22 PremièrePremière ... 2345614 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] Le Fort de Manost
    Par Folken dans le forum La Citadelle de la Lame d'Argent
    Réponses: 152
    Dernier message: 13/11/2016, 13h42
  2. Possession d'un fort
    Par Doc dans le forum Le Fort de la Croisée (NWN 2)
    Réponses: 11
    Dernier message: 01/12/2009, 19h49
  3. [NWN2] Le Fort de la Croisée
    Par Jon Koveras dans le forum Le Fort de la Croisée (NWN 2)
    Réponses: 7
    Dernier message: 11/06/2007, 22h09
  4. [Lieu-dit] La citadelle de Fort Berûm
    Par Raven Al'Qazimir dans le forum Les Archives du Cartographe
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/08/2004, 17h54
  5. [Archives] Le grand fort
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/08/2004, 00h14

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231